• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Mamoudou Gassama, une chance pour la France ?

Mamoudou Gassama, une chance pour la France ?

« Il y a énormément de points communs entre ton geste, Mamoudou, et les valeurs portées par la BSPP faites de courage, d’audace et aussi d’humilité. » (Général Jean-Claude Gallet, commandant de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris, le 29 mai 2018).



Ce mercredi 30 mai 2018, un campement de plus d’un millier de "migrants" (sans-papiers) a été évacué dans la matinée par la police du côté de la Porte de la Villette à Paris. Faut-il comprendre dans cette actualité la fameuse politique du "en même temps" du Président Emmanuel Macron ? Il a été critiqué (injustement à mon avis) pour avoir voulu récupérer un exploit moral et sportif en recevant Mamoudou Gassama. Les plus critiques étaient ceux qui sont pour une politique d’immigration plus ferme sinon plus fermée, mais on aurait des raisons de penser que cela aurait dû être ceux qui étaient contre ce type de politique qui avaient tout à critiquer un Président double face qui se donnait un alibi moral le lundi pour appliquer une politique sans concession le mercredi… Revenons sur cette actualité.

On pourra toujours critiquer le tutoiement du général pompier cité en tête de l’article, mais c’est un tutoiement d’admiration et d’honneur d’un officier pour celui qui est, il faut insister, un héros national. Mamoudou Gassama est un jeune Malien sans-papiers de 22 ans qui habite dans un foyer à Montreuil depuis septembre 2017. Il a mis cinq ans pour arriver en France et rejoindre son frère, quittant son pays en proie au jihadisme (la France est intervenue militairement au Mali pour cette raison ; au moins vingt-deux de ses soldats y sont morts) en passant par le Burkina-Faso, le Niger et la Libye avant de traverser la Méditerranée dans des conditions dramatiques, et de parcourir l’Italie. Jusqu’à maintenant, il vivait en travailleur clandestin sans beaucoup de perspectives d’avenir.

Un héros désormais médiatisé et invité dans de nombreuses émissions de télévision (BFM-TV, TMC, C8, etc.) pour une raison qui a l’avantage d’être heureuse : en début de soirée, le samedi 26 mai 2018, il a sauvé un enfant de 4 ans qui était tombé du cinquième étage dans un immeuble du dix-huitième arrondissement. L’enfant a réussi à se rattacher au balcon de l’appartement juste en dessous, au quatrième étage, et a tenu dans le vide grâce au grillage de la balustrade (dans l’opération, il s’est arraché un ongle d’orteil).

Mamoudou Gassa n’a pas réfléchi quand il a compris la situation. Il a traversé la rue, franchi la clôture et a commencé à escalader à mains nues la façade de l’immeuble en enjambant balcon sur balcon. Initiative complètement folle qui nécessitait d’avoir une rudement bonne forme physique et sportive. En même pas une minute, il a réussi l’exploit de rejoindre le balcon où était le garçon, et il l’a mis en sécurité.

Le procureur de la République de Paris François Molins a expliqué, le 28 mai 2018 sur BFM-TV, l’absence des parents du garçon : sa mère était en déplacement loin de Paris, et son père (effondré a posteriori) était parti faire des courses. Sa négligence pourrait lui coûter deux ans de prison (ce qui punirait surtout l’enfant). Le père a été placé brièvement en garde-à-vue et confié à la brigade de protection des mineurs pour "soustraction à une obligation parentale", et le garçon confié à une structure d’accueil pendant ce temps.

_yartiGassamaMamoudou02

Depuis quelques jours, certains de ceux qu’on pourrait appeler la "fachosphère", mais je vais les appeler seulement ceux qui sont pour la fermeture des frontières, s’emploient sur Internet à vouloir dénaturer ou détruire la réalité de l’exploit.

Un tel complotisme est ahurissant dans la mesure où cet exploit, certainement surprenant, a été fait devant de nombreux témoins et heureusement, l’un au moins l’a filmé. Alors, certains essaient de disséquer le film pour y trouver matière à contester la réalité. Le principal argument vient du voisin de l’appartement du quatrième étage qui aurait attendu sagement que Spiderman arrivât.

En fait, le voisin a cherché à aider le garçon, au point que celui-ci a essayé de se déplacer vers le balcon voisin, mais à cause de la cloison qui sépare les deux balcons, tenter de soulever le garçon aurait été très risqué tandis que le voisin avait aperçu Mamoudou Gassama réussir son ascension. Le voisin a donc préféré seulement lui tenir la main pour le sécuriser et éviter qu’il ne tombât. D’ailleurs, même si ce voisin avait réussi à hisser le garçon (que ceux qui lui reprochent de ne pas l’avoir fait en soient capables !), cela n’aurait rien ôté au caractère courageux et héroïque du geste spontané de Mamoudou Gassama.

À tous ces complotistes qui mettent en doute la réalité, j’aimerais poser la question : et vous, qu’avez-vous fait d’héroïque dans votre vie ? Moi, j’ai la modestie de dire que je n’ai rien fait de vraiment héroïque (ou alors, je ne m’en suis pas aperçu !), mais, au moins, je les admire, ces héros, je ne les conteste pas.

Ce complotisme s’éteindra de lui-même, et cet exploit a déjà, comme la plupart des faits d’actualité, son lot de caricatures, d’humour, de canulars aussi. Nicolas Dupont-Aignan fut ainsi victime d’un canular du site belge NordPress qui a diffusé le soir du 27 mai 2018 un faux tweet mettant en cause l’humanisme de l’ancien candidat avec ces mots : « Rien n’indique à ce jour si le clandestin malien qui a "sauvé" l’enfant à Paris ne cherchait pas à le kidnapper. » (il a annoncé qu’il allait déposer plainte pour atteinte à son honneur et à sa réputation et il n’a pas forcément tort, vu le nombre de tweeter à être tombés dans le piège parodique et à avoir pris le message au premier degré). Il y a aussi des propos qui se veulent un peu plus distants comme ceux, condescendants, de Franck Crudo : « À ce rythme-là, ce pauvre bougre de 22 ans, déjà un peu héros malgré lui, va finir emmuré vivant au Panthéon avant la fin de la semaine, sous les vivas [sic] du bobo en délire. Avec Christine Angot pour remplacer André Malraux lors du discours d’intronisation. (…) Cet acte de bravoure exceptionnel qui ferait presque passer Jean Moulin pour un rond de cuir un peu mou du genou ou Steve McQueen et Paul Newman pour des petites b… dans "La Tour infernale", suscite toutefois quelques questions. » (dans "Causeur", le 29 mai 2018).

La réalité de l’exploit n’a donc évidemment pas empêché certains de critiquer ce qu’ils ont appelé la récupération politique. En effet, le Président Emmanuel Macron, visiblement sensible au courage et à l’héroïsme du jeune Malien, l’a invité à l’Élysée pour une courte réception (une dizaine de minutes) le lundi 28 mai 2018 dans la matinée. Voulant le récompenser, Emmanuel Macron lui a assuré qu’il serait naturalisé français avant trois mois : « Vous êtes devenu un exemple, il est normal que la nation soit reconnaissante. ».

Pour Mamoudou Gassama, il a comme plongé sur une sorte de petit nuage. Le matin du mardi 29 mai 2018, il est allé à la préfecture de Bobigny (dans le département où il est domicilié) pour recevoir un récépissé de régularisation avant de recevoir une carte de séjour valable dix ans.

Puis, il a été reçu par les sapeurs-pompiers de Paris, par leur commandant (le général Jean-Claude Gallet) qui l’a invité à déjeuner et qui lui a fait visiter la caserne Champerret : « Nous avons eu une discussion très profonde. Je sais qu’il a eu un parcours difficile, compliqué. Maintenant, il veut s’engager au service des autres. ». Le général Gallet l’avait présenté ainsi : « La brigade des sapeurs-pompiers de Paris a l’honneur et la fierté d’accueillir Mamoudou Gassama. ». Il lui a offert d’intégrer ses équipes dans le cadre d’un service civique volontaire de dix mois au minimum (rémunéré 472 euros par mois, on ne peut pas dire que c’est luxueux), en sachant que s’il veut être recruté, il devra d’abord avoir la nationalité française.

Pour Mamoudou Gassama, qui a connu la "galère", tout s’éclaire pour son avenir qu’il peut maintenant voir avec optimisme, et ce n’est que justice et mérite car ce qu’il a accompli, peu en auraient été capables, quelle que soit d’ailleurs leur identité (on s’en moque qu’il soit sans-papiers ou pas dans ces cas-là, en tout cas, le garçon et sa famille s’en sont moqué).

_yartiGassamaMamoudou03

Aujourd’hui, ceux qui critiquent l’hypermédiatisation de Mamoudou Gassama considèrent que ce dernier aurait été "héroïsé" par des "bobos immigrationnistes" pour devenir un exemple, pour faire comprendre qu’un sans-papiers, qu’un immigré, qu’une personne humaine qui a déjà risqué sa vie en traversant une mer pour rejoindre notre pays et qui a risqué une seconde fois sa vie pour sauver la vie d’un enfant dans un pays dont de nombreux habitants lui ont montré toute leur réticence à l’accueillir, que lui, le rien-du-tout, pouvait être un atout précieux pour le pays. Sans lui, il y avait une forte probabilité pour que la vie de ce garçon se terminât tragiquement dans la rue. Et d’être persuadés que s’il n’avait pas été sans-papiers mais Français, s’il avait été plus… enfin, moins… enfin, d’une autre couleur de la peau (disons-le clairement), alors il n’aurait pas été aussi honoré.

Phénomène de projection de toujours vouloir voir autre chose que les seuls actes dans une République où chacun, y compris les étrangers, est égal et se distingue par son seul mérite. En fait, ce sont eux-mêmes qui font cette discrimination, car si justement, ce héros avait été "autre", c’est-à-dire, n’avait pas été "l’Autre", s’il n’avait pas été de ceux qu’ils voudraient repousser à la frontière, qu’ils voudraient expulser, dont ils ont peur car dans leur tête, pour un héros, il y aurait dix terroristes en puissance, s’il avait fait partie de ceux qu’ils considéraient parmi "les leurs", alors ils n’auraient pas remis en cause la réalité de l’exploit, ils n’auraient pas fustigé la récupération politique, ils n’auraient pas désapprouvé la surmédiatisation de cet inconnu, ils l’auraient simplement applaudi.

Et alors ? Même s’il y a eu récupération politique, que vaut-elle face à la vie du jeune Malien qui s’ouvre désormais vers l’avenir ? Quel électeur, sinon très simple d’esprit, initialement macronophobe, deviendrait macronophile uniquement parce qu’Emmanuel Macron aurait parlé dix minutes avec un héros ? Laurent Joffrin l’a écrit avec d’autres mots : « Faut-il s’en plaindre ? Après tout, si un homme politique tire avantage d’une décision humaine en faveur d’un sans-papiers, quelles que soient ses motivations, n’est-ce pas une bonne nouvelle ? Ceux qui le critiquent doivent se demander ce qu’ils auraient dit si Emmanuel Macron avait pris la décision inverse. » ("Libération", le 28 mai 2018).

D’ailleurs, Emmanuel Macron a déjà célébré d’autres héros, hélas, certains sont morts de leur geste héroïque, comme le colonel Arnaud Beltrame. Il n’était pourtant ni Malien, ni sans-papiers, ni musulman, ni…

C’était le minimum syndical que pouvait faire la République française pour remercier, car il n’y a pas d’autre fonction que cela, pour dire merci à celui qui a sauvé la vie d’un de ses enfants. C’était la moindre des choses d’être reçu par le Président de la République (on ne parle pas de récupération quand ce dernier, lui, encore bientôt le 5 juin 2018, ou ses prédécesseurs, reçoivent une équipe de football dont les membres n’ont peut-être pas fait preuve d’une même moralité ou d’un même sens du devoir que Mamoudou Gassama). C’était la moindre des choses de vouloir naturaliser un héros.

Certains disent qu’ils veulent retirer la nationalité française aux terroristes (concrètement, cela ne servirait à rien puisqu’ils sont prêts à mourir pour tuer les autres, alors perdre leur nationalité…), et voici qu’ils voudraient la refuser à un homme comme Mamoudou Gassama ? Parce que cela irait trop vite ? Heureusement qu’il est allé vite dans son alpinisme de béton.

Pourtant, le retrait de la nationalité française procède de la même logique, celle du mérite républicain. Du reste, Mamoudou Gassama ne sera pas le premier "héros" à bénéficier d’une naturalisation accélérée : avant lui, Lassana Bathily, le manutentionnaire du supermarché Hyper Cacher de la Porte de Vincennes, et Didi, un vigile au Bataclan, ont été naturalisés pour la même raison, leur comportement héroïque face aux terroristes. S’ils ont été moins médiatisés, c’est aussi parce que leur acte s’est inséré dans une série de terribles événements, de terribles attentats qui ont traumatisé tout le pays.

Quant à offrir un stage aux pompiers de Paris, le privilège n’est pas un très lourd engagement : 472 euros par mois ! C'est mois que le prix de l'hôtel pour reloger les sans-abris. Il a l’avantage cependant d’apporter un emploi et de donner un sens à une vie qui était jusque-là en stand-by.

Alors, je réponds à ma question du titre : Mamoudou Gassama est-il une chance pour la France ? Évidemment ! C’est déjà "acté". Le garçon sauvé pourra en témoigner, ses parents aussi. Chance qu’il fût là au bon moment. L’affaire est déjà entendue. En tout cas, pour la grande majorité des Français.

Une "chance pour la France", c’est l’expression condescendante de ceux qui veulent renvoyer "chez eux" tous les immigrés, boucs émissaires d’une crise économique qui n’a pourtant pas besoin d’eux pour exister et durer, qui reprenait le titre courageux et audacieux du livre de Bernard Stasi "L’immigration, une chance pour la France ?" (toujours avec un point d’interrogation) publié en 1984.

Je ne redirai jamais assez à quel point Bernard Stasi (1930-2011) a eu cette intuition et cette anticipation d’aller à contre-courant d’une classe politique volontiers démagogique avant les échéances électorales, pour rappeler quelques fondamentaux sur l’humain qui font honneur à la France, comme celui-ci : le courage et la lâcheté n’ont pas de nationalité ! Merci et bravo Mamoudou Gassama, et bonne route pour la suite !


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (30 mai 2018)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Mamoudou Gassama.
Arnaud Beltrame.
Donner sa vie.
L’esprit républicain.
Ce qu’est le patriotisme.
Les réfugiés.
Une politique d’immigration ratée.

_yartiGassamaMamoudou04


Moyenne des avis sur cet article :  1.43/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

62 réactions à cet article    


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 31 mai 10:22

    Qu’en termes choisis ces choses là sont dites :
    Depuis quelques jours, certains de ceux qu’on pourrait appeler la « fachosphère », mais je vais les appeler seulement ceux qui sont pour la fermeture des frontières [...]

    Donc être pour le contrôle des frontières, c’est être un facho ? CQFD, inutile de minimiser smiley

    Le courage et la lâcheté n’ont pas de patrie, la démagogie non plus...


    • Pere Plexe Pere Plexe 31 mai 18:09

      @Olivier Perriet
      Tous ceux qui veulent des frontières plus solides ne sont pas des fachos.

      En revanche tous les fachos sont pour des frontières étanches.



    • Drougeok Drougeok 1er juin 16:09

      @Pere Plexe

      Et ceux qui tiennent les gosses par la ficelle c’est quoi, des fachos ou des pas fachos ? :


    • picpic 31 mai 10:30

      Vous payez des impôts qui servent à envoyer vos soldats et votre technologie crever du malien à foison pour le business, dont des gosses d’ailleurs et le pourri en chef qui vous représente refile une petite médaille à un de ces maliens parce qu’il a sauvé une de nos engeance.

      et vous trouvez ça formidable...
      Le gars reçoit pour récompense de se faire engager dans l’entreprise qui massacre son pays et tout le monde n’y voit que justice !


      • HELIOS HELIOS 31 mai 12:11

        @picpic



        ... la France DEFEND le mali, peu importe la bonne ou la mauvaise raison... mais la France ne bombarde pas le Mali, ni ne déstabilise ses dirigeants, bien au contraire.

        Alors, votre interpretation de ce que font les soldats, la-bas, sur place est sensiblement erronée.
        ce que vous dite est un mensonge, il faut mettre les mots qui conviennent....

        Les maliens qui partent pour l’Europe, ne sont ni des réfugies, ni des gens en danger, mais des lâches qui préfèrent s’installer ailleurs, surtout là où tout est fait et il ne reste plus qu’a profiter. Combien de maliens partent au Sénégal, par exemple ? pourtant tout va bien a Dakar, et pas de mer a traverser, de passeurs, de risques...

      • ZenZoe ZenZoe 31 mai 10:43
        Il ne faut pas tout mélanger non plus !
        Les 3 militaires américains qui ont terrassé le terroriste à bord du Thalys sont-ils aussi des chances pour la France ? Personne n’a eu l’idée saugrenue de le suggérer, à juste titre ! Ils n’avaient rien demandé, et ont eu la légion d’honneur quand même. Pourquoi ne pas donner la Légion à Mammoudou ? Ah non, Mammoudou lui deviendra un pompier français. C’est n’importe quoi.

        • Olivier Perriet Olivier Perriet 31 mai 11:50

          @ZenZoe

          Les trois militaires américains ne sont pas considérés comme des Barbares quémandant leur entrée au Paradis.

          Que les Barbares soient des islamistes très méchants ou un Mamadou très gentil ne change pas grand chose au fond :
          ce sont toujours des Barbares.

          C’est clair que le battage médiatique autour de cette affaire (je ne parle pas de l’affaire en elle même) fait vraiment froid dans le dos


        • OMAR 31 mai 18:43
          Omar9

          @Olivier Perriet :« Que les Barbares soient des islamistes très méchants ou un Mamadou très gentil ne change pas grand chose au fond :
          ce sont toujours des Barbares. ».
          .
          Donc, pour toi, Mamadou est un barbare !!!!
          .
          Bof,
          Si c’est un goret qui le dit, ou le pense...

        • Jean Roque Jean Roque 31 mai 10:56

           
          LA LOI, LES IMPÔTS, SONT FAITS POUR LES SOUCHIENS,
          LES PRIVILÈGES POUR ROTHSCHILD ET SES COLONS, SON ASSURANCE FINANCE.
           
          A quel souchien l’emploi de pompier sera pris pour le donner au colon venu illégalement ?
           
          Un vote Rothschild assuré, reconnaissance du colon pour le colonisateur...
           
          Récompensé pour avoir chier sur la frontière de la souchiennerie, le colon va pouvoir se torcher avec le papier cul d’identité boobalandais, qui veau moins qu’un reçu de mafia négrière islamique.

          « Vous connaissez l’endroit, qui, au Boobaland, est le plus jeune, le plus cosmopolite, où on crée le plus d’entreprises, c’est la géniale colonie 93 » Bichon boobalandais de Trump
           


          • kalachnikov kalachnikov 31 mai 10:59

            La problématique n’est pas là mais dans celle des valeurs, quel type de société on veut. Et sur ce plan, c’est accessoire que ce soit un fake ou non. Manifestement, la population ne peut plus se réunir autour d’une valeur comme l’altruisme inconditionnel, d’autres considérations particulières l’emportent.
            Et si cet Etat doit se maintenir, si la France doit subsister, le fonds implicite du contrat social ne sera pas l’adhésion volontaire et éclairée à certaines valeurs dites humanistes mais plutôt la matraque pour faire se supporter les uns avec les autres dans un espace commun.

            Dernier coup de hache pour en finir avec les racines chrétiennes de la France, le saboteur est collectif. 


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 31 mai 11:48

              @kalachnikov

              Les « valeurs » c’est comme la confiture : c’est ceux qui en parlent le plus qui en ont le moins. smiley

              La preuve encore une fois.


            • kalachnikov kalachnikov 31 mai 12:49

              @ Olivier Perriet

              Osez les couilles, essayez l’argumentation plutôt que l’anathème, Pierret.


            • kalachnikov kalachnikov 31 mai 12:50

              Acceptez mes excuses, je vous prie, j’ai écorché votre patronyme.


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 31 mai 13:18

              @kalachnikov

              Non non, la 2e version est la bonne .

              Pour le reste, si on a vraiment « des valeurs » on n’a nulle besoin de s’en prévaloir à chaque phrase, une question de simple logique.


            • kalachnikov kalachnikov 31 mai 13:31

              @ Olivier Perriet

              Je ne m’en suis nulle part prévalu ; pour lors, je ne le déplore ni ne m’en réjouis, je note et voilà tout. 


            • Decouz 31 mai 11:03

              On attend alors le film de Clint Eastwood, pour le héros de l’avion posé sur l’Hudson c’était un bon film, pour les trois américains du Thalys ça n’a pas marché.


              • Ruut Ruut 31 mai 18:22

                @Decouz
                Techniquement la production devrais venir de France ou du pays d’origine (Le pays du dit Héro).
                Le soucis est sera it visible en France puisque manifestement en France si la production n’est pas US ou Française, elle n’est pas diffusée ni a la TV, ni au cinéma, ni même a la radio, sauf quelques rares exceptions..


              • bob14 31 mai 11:12
                un jeune Malien sans-papiers de 22 ans en bonne santé, qui préfère les ORS de la France plutôt que de défendre son pays contre les terroristes ?



                • berry 31 mai 12:12

                  @troletbuse

                  C’est également l’avis de Frank Buhler sur facebook

                  Il a remarqué que le voisin fait un mouvement synchronisé des deux mains après que Mamoudou ait saisi l’enfant, comme pour détacher le mousqueton d’un harnais.
                  On le voit sur cette vidéo à 1 minute 41.

                • Clocel Clocel 31 mai 12:13
                  @troletbuse

                  On se serait encore laissé enfumer comme un jambon de 14 livres ? smiley

                • troletbuse troletbuse 31 mai 12:20

                  @clocel
                  Ca me renforce dans l’idée que tpous les attentats commis en France et en Europe ne sont que des manipulations cousues de fil blanc d’ailleurs. Avec tous les naïfs que l’on a, on continuera à y avoir droit.


                • berry 31 mai 15:58
                  Une nouvelle vidéo prise d’un angle différent est diffusée par buzzfeed et le quotidien Sud-Ouest pour « démonter les théories du complot » :

                  Bizarre, je ne reconnais pas les situations de la première vidéo...
                  En fait Il y a deux coupures de l’image, à la 4ème seconde et à la 10ème seconde.
                  Ces gens se fichent de nous, une partie de la vidéo a été censurée.

                  NB : admirez la mention à la fin de l’article de Sud-Ouest : « Les réactions à cet article ont été suspendues »
                  Oui, forcément, on comprend pourquoi.

                  Il ne faut pas lâcher cette affaire et diffuser les infos au maximum !

                • kader kader 1er juin 08:53

                  @bob14

                  cet homme est un militaire bien nourri et entrainé.

                  qui peut croire qu’un enfant tombe de l’étage du dessus pour se rattraper au balcon du dessous.

                  on dirait que le QI a vraiment baissé en france.

                  Personne ni un adulte ni un enfant ne peut faire ce qui est raconté.

                  alors on parle de quoi ici ?

                • Clocel Clocel 31 mai 11:30
                  Encore un caprice du Prince !

                  D’abord Nemo, maintenant Mamoudou, what else ? smiley

                  P’tain... Encore 4 ans, dans quel état va être ce pauvre pays ?

                  • Pere Plexe Pere Plexe 31 mai 18:12

                    @Clocel
                    c’est bien le problème de cette décision.

                    c’est moins le fond qui me dérange que la façon.



                  • Milka Milka 31 mai 12:07

                    Sylvain a le chic pour se trouver toujours du côté du manche ! Opportunisme ou bêtise pure et simple... Je penche pour un mixte : Conformisme *


                    • Pere Plexe Pere Plexe 31 mai 18:25

                      @Milka
                      il y a peu il faisait l’éloge de Serge Dassault parangon de l’immigration zéro...


                    • mazig 31 mai 12:08

                      FOUTAISES ET BALiVERNES !!!

                      Ce n’est qu’un tapage médiatique pour duper la populasse. Allez voir dans quelles conditions vivent ou ont vécu les anciens combattants maghrebins ou africains qui ont donné un très large tribut pour libérer la France et qui n’ont jamais eu la moindre reconnaissance et ont pour la plupart fini dans une misère totale.. Cette affaire Mamoudou n’est que l’arbre qui cache la forêt pour des interêts bassement mérdiatiques.

                      • foufouille foufouille 31 mai 12:11
                        « Une »chance pour la France", c’est l’expression condescendante de ceux qui veulent renvoyer "chez eux" tous les immigrés, boucs émissaires d’une crise économique qui n’a pourtant pas besoin d’eux pour exister et durer,"
                        non c’est une expression de gauche utilisé par le média, par exemple.
                        c’est vrai 6 000 000 de sans emploi depuis 20 ans, c’est rien. il faut faire venir d’autres sans emploi.


                        • gardiole 31 mai 14:34

                          @foufouille
                          Une expression de Gauche reprise par dérision par ceux qui constatent qu’elle est mensongère. C’est depuis le milieu des années 1970 que nous sommes entrés dans le chômage de masse. Giscard d’Estaing, président à l’époque, avait décidé l’arrêt de l’immigration. Non, vous avez bien lu, et je n’ai rien pris, l’immigration est arrêtée.


                        • Milka Milka 31 mai 12:13

                          ’Merci et bravo Mamoudou Gassama, et bonne route pour la suite !’ Nous dit l’auteur...

                          Moi aussi ’ Mamoudou Gassama, je te souhaite bonne route pour la suite ! , ’ Et surtout ne dépose pas ton sac à dos en prison repart direct chez toi !.
                          Et au passage sylvain si tu pouvais rentrer chez toi ...  smiley


                          • Qui peut affirmer que Mamoudou n’est pas déserteur de l’armée malienne ou titulaire d’un casier judiciaire à Bamako ? Pour info, on ne devient pompier que sur concours, enquête de moralité et casier judiciaire vierge.
                            Au fait, qu’allait-il faire dans le XVIIIème, à Marx Dormoy, quartier connu pour ses squats et ses trafics de drogue ?

                            • norbert gabriel norbert gabriel 31 mai 16:18
                              @France Républicaine et Souverainiste
                              *
                               En fait c’est un agent secret envoyé par le colonel Kadhafi, qui comme chacun sait dans les milieux bien informés, est en train d’ourdir des complots pour ramener Charles Pasqua au pouvoir .. mais c’est pas gagné quand même.. 




                            • Pere Plexe Pere Plexe 31 mai 18:16

                              @France Républicaine et Souverainiste
                              Qui peux prétendre qu’il est un déserteur ou qu’il aurait un casier voir qu’il est cannibale ?


                            • Cateaufoncel2 31 mai 14:07

                              « Une « chance pour la France », c’est l’expression condescendante de ceux qui veulent renvoyer « chez eux » tous les immigrés, boucs émissaires d’une crise économique qui n’a pourtant pas besoin d’eux pour exister et durer, qui reprenait le titre courageux et audacieux du livre de Bernard Stasi "L’immigration, une chance pour la France ?" (toujours avec un point d’interrogation) publié en 1984. »

                              Le prix à payer pour chaque CPF, ce sont des dizaines de malchances pour la France, qui représentent, entre autres, une forte proportion de la population carcérale. De nos jours, un Moscovici essaie de faire croire que l’accueil des clandestins est bon pour le PIB, mais même le mougeon moyen, ensuqué au TF1, ne mord pas à cet appât foireux.

                              Et contrairement à ce que colporte l’auteur, l’immigré allogène n’est le bouc émissaire de rien du tout : il est juste trop nombreux, beaucoup trop nombreux pour 7 Français sur 10, dont les 2 Français sur 3 qui ne se sentent plus chez eux comme avant, du fait de l’ « exotisation » de leur environnement. Les centaines de milliers de Français qui se sont déjà adonnés au white flight n’avaient qu’une seule chose à reprocher aux allogènes alterculturels. C’était d’être ici !



                                • gardiole 31 mai 14:44
                                  Plus je regarde les images, et plus je me dis que le petit était tiré d’affaire par le voisin et aurait été sauvé par ce dernier sans l’intervention de Mamadou Gassama. Le gosse s’était déjà déplacé latéralement vers le voisin et aurait pu se rapprocher encore jusqu’à être en bonne position pour être hissé. MG l’a, en quelque sorte, « piqué » au voisin.
                                  Mais je n’y vois aucune malice, il est compréhensible que tous les protagonistes étaient paniqués et ont agi plus par instinct que par réflexion.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès