• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Notre-Dame de Paris, double symbole identitaire

Notre-Dame de Paris, double symbole identitaire

« On superposa la pierre à la pierre, on accoupla ces syllabes de granit, le verbe essaya quelques combinaisons. Le dolmen et le cromlech celtes, le tumulus étrusque, le galgal hébreu, sont des mots. Quelques-uns, le tumulus surtout, sont des noms propres. Quelquefois même, quand on avait beaucoup de pierre et une vaste plage, on écrivait une phrase. L’immense entassement de Karnac est déjà une formule tout entière. Enfin on fit des livres. Les traditions avaient enfanté des symboles, sous lesquels elles disparaissaient comme le tronc de l’arbre sous son feuillage ; tous ces symboles, auxquels l’humanité avait foi, allaient croissant, se multipliant, se croisant, se compliquant de plus en plus ; les premiers monuments ne suffisaient plus à les contenir ; ils en étaient débordés de toutes parts ; à peine ces monuments exprimaient-ils encore la tradition primitive, comme eux simple, nue et gisante sur le sol. Le symbole avait besoin de s’épanouir dans l’édifice. L’architecture alors se développa avec la pensée humaine ; elle devint géante à mille têtes et à mille bras, et fixa sous une forme éternelle, visible, palpable, tout ce symbolisme flottant. » (Victor Hugo, "Notre-Dame de Paris", 1831). 



L’incendie, qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris ce lundi 15 avril 2019 à partir de 18 heures 30, a ému tout le monde. Un journal ("L’Opinion") a parlé de "sidération mondiale", le Vatican a parlé de son "incrédulité" tellement les images de ce symbole fort en flammes étaient impressionnantes. Sentiment de tristesse effroyable, insupportable, paysage de désolation. À l’évidence, cet incendie marquera l’histoire, l’histoire de Paris, l’histoire de la France, et aussi, bien sûr, l’histoire du christianisme. En ces moments difficiles, et malgré l'anticléricalisme ambiant renforcé par les récents scandales, la Nation se rassemble.

Notre-Dame de Paris a constamment accompagné l'Histoire de France. Ce fut le lieu de célébration de l'Armistice du 11 novembre 1918 (en l'absence de Clemenceau qui restait anticlérical), et aussi de la Libération de Paris le 26 août 1944 (en présence de De Gaulle).

Cathédrale du XIIe siècle, le moment le plus impressionnant fut sans doute l’effondrement de sa si célèbre flèche, effondrement heureusement sur elle-même, ce qui fait penser aux moments terribles et atroces de l’effondrement des deux tours du World Trade Center à New York le 11 septembre 2001. Avec deux grosses différences.

Oui, deux grosses différences et malgré les dégâts gigantesques, malgré les pertes définitives d’œuvres d’art, malgré probablement les dégâts matériels collatéraux (le voisinage), il faut se réjouir que dans ce grand malheur, il n’y ait eu aucune victime humaine (à ma connaissance), c’est même une grande joie de le savoir tant l’ampleur de l’incendie au centre de la capitale du pays le plus visité au monde par les touristes pouvait laisser craindre le pire. Il faut aussi saluer l'héroïsme et l'efficacité des pompiers (il y aurait eu un pompier grièvement blessé cette nuit, selon Reuters).

Il faut aussi se réjouir que cet incendie serait de provenance accidentelle. On n’en sait pas beaucoup plus, une enquête longue et minutieuse viendra expliquer les causes réelles (ou pas ?), mais selon toute vraisemblance, il ne s’agirait pas d’un acte malveillant, encore moins d’un acte terroriste, et il faut s’en réjouir aussi car un incendie dû à "pas de chance" (sinon à de la négligence involontaire ?) ne transforme pas la tristesse en colère.

Or, dans ces moments difficiles, il vaut mieux ne pas réagir avec la haine, même si les souffleurs de haines, les souffleurs des braises de la cohésion nationale sont déjà sortis, ont déjà émis, dès le lendemain matin, des rumeurs gratuites (par exemple, le site polémique et controversé Riposte Laïque commençait à diffuser son odieux et indécent venin : « Notre-Dame de Paris en feu : pourquoi un attentat musulman est fort possible » avant même l’extinction de l’incendie).

Au-delà de ces extrémistes qui cherchent à récupérer systématiquement le moindre fait, mais ici, je suppose que ce sera très contreproductif tant son principe est aussi pourri qu’irresponsable, et entraîne le dégoût de ceux qui ont été sincèrement émus, il n’est pas temps de disserter sur le "choc des civilisations", mais ce sera plutôt l’heure de chercher à mieux sécuriser les églises et plus généralement, les bâtiments anciens qui n’ont pas été conçus avec les normes de sécurité actuelles. Je ne doute pas, d’ailleurs, que cet incendie aura cet effet bénéfique sur les autres bâtiments. C’est le cas de chaque catastrophe, qu’elle soit aérienne, ferroviaire, spatiale, nucléaire, etc., on en apprend plus et l’on sécurise plus, en réaction.

_yartiNotreDameDeParis02

Le Président Emmanuel Macron, qui avait enregistré son allocution télévisée vers 18 heures pour diffusion à 20 heures, après avoir songé parler en direct pour évoquer l’incendie, a finalement préféré la reporter et se rendre sur place, en compagnie du Premier Ministre Édouard Philippe et de la maire Anne Hidalgo. Lorsqu’on est un responsable national, il faut savoir mesurer en effet le degré de gravité d’un événement et l’incendie de Notre-Dame de Paris est un événement national et même international de grande gravité.

Curieuse coïncidence d’ailleurs avec les événements émouvants qui s’entrechoquent puisque, au lendemain de la précédente allocution télévisée d’Emmanuel Macron, celle, également très attendue, du 10 décembre 2018 qui devait réagir aux violences de la Place de l’Étoile du 1er décembre 2018, il y avait eu l’attentat de Strasbourg.

Oui, l’incendie et la destruction accidentelle de Notre-Dame de Paris est de première importance parce que la cathédrale de Paris est un double symbole.

Elle est le symbole de Paris et plus généralement, comme la Tour Eiffel, de la France. Les messages de soutien et de compassion provenant de toutes les nations (Donald Trump, Theresa May, etc.) montrent que l’émotion n’est pas seulement nationale mais mondiale. Notre-Dame de Paris est l’un des monuments touristes les plus visités au monde. Au-delà du symbole du pays, c’est aussi le symbole de la culture française, de la littérature française avec le fameux roman de Victor Hugo "Notre-Dame de Paris" publié en mars 1831 (l’écrivain n’avait alors que 29 ans, son écriture est extraordinaire de clarté).

Mais évidemment, la cathédrale de Paris est un aussi autre symbole, parce qu’elle a sa fonction religieuse, elle est le symbole, l’un des symboles les plus forts du christianisme et plus particulièrement de l’Église catholique (pas le seul, certes). Ce symbole chrétien est d’autant plus fort que la veille, le dimanche des Rameaux, les chrétiens ont entamé la semaine la plus importante de l’année liturgique, la Semaine Sainte qui se termine par Pâques et le mystère de la Résurrection. Or, il y a beaucoup plus de messes pendant cette semaine, chaque jour, et elles sont plus fréquentées. C’est donc vraiment un miracle que touristes et fidèles aient pu être tous évacués sans qu’il n’y ait eu de victimes.

On pourra toujours disserter sur la France, fille aînée de l’Église, sur ses racines chrétiennes, mais l’heure est à l’émotion nationale, à l’unité de tous les Français face à l’adversité, face à cette catastrophe qui marquera autant l’histoire des Français que l’histoire du monde des croyants. On voit poindre spontanément des élans de solidarité, provenant tant de privés (par exemple, 100 millions d’euros de la famille Pinault, surenchéris par 200 millions d'euros de la famille Arnault) que de structures publiques (par exemple, Valérie Pécresse a débloqué 10 millions d’euros d’urgence du conseil régional d’Île-de-France).

_yartiNotreDameDeParis03

On aura le droit de se poser la question de l’urgence des travaux de reconstruction (qui seront coûteux et longs) face à l’urgence sociale de gens qui crèvent la faim et dorment dans les rues. On pourra s’étonner de cet élan de solidarité pour des "vieilles pierres" préférées à des humains réels, actuels, bien vivants, ou plutôt, en survie. Il y a déjà eu ce débat lorsque les terroristes de Daech avaient détruit des sites archéologiques en Syrie (ou les Talibans en Afghanistan), cette émotion internationale, spontanée, semblait presque plus forte que les massacres humains qu’ils commettaient au même moment.

Mais personne ne pourra rejeter l’idée que Notre-Dame de Paris est un symbole universel, le double symbole universel, celui de la France des Lumières, car la France rayonne encore aujourd’hui, sans arrogance mais intellectuellement, dans une grande partie du monde, et celui du christianisme en début de la Semaine Sainte (catholique veut d’ailleurs dire universel).

Ce ne sont donc pas pour de "vieilles pierres" que les Français se sont émus au matin de la désolation, mais bien pour ce double symbole universel fort qui constitue les fondations de leur propre identité. Cette émotion est une véritable communion nationale. En ce sens, c’est même rassurant, et cela devrait rassurer tous ceux qui craignent que les Français n’aient perdu leur identité nationale : non, elle est bien vivante et elle se réanime toujours aux moments les plus émouvants, aux moments plus durs comme aux moments les plus joyeux.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (16 avril 2019)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Notre-Dame de Paris, double symbole identitaire.
Maurice Bellet, cruauté et tendresse.
Réflexions postpascales.
Discours du pape François le 24 février 2019 au Vatican (texte intégral).
La protection des mineurs dans l’Église.
Mgr Barbarin : une condamnation qui remet les pendules à l’heure.
Pédophilie dans l’Église : le pape François pour la tolérance zéro.
Document : rapport "Lutter contre la pédophilie" de l'épiscopat français publié en octobre 2018 (à télécharger).
Violences conjugales : le massacre des femmes continue.
Les étiquettes.
Le pape François demande pardon pour les abus sexuels dans l’Église.
Sœur Emmanuelle : respecter et aimer.
La "peur" de saint Jean-Paul II.
La canonisation de Jean-Paul II et de Jean XXIII.
La canonisation de Paul VI et de Mgr Romero.
Paul VI.
Mgr Oscar Romero.
Jean-Paul II.
Concile Vatican II.
Saint Nicolas II.
Barbe Acarie.
Divine douceur.
Le plus dur est passé.
Le début de la révolution luthérienne.
Saint François de Sales.
Le pape Formose.
Viens m’aider à aider !
Le pape François, une vie d’espérance.
Benoît XVI.
Les saints enfants de Fatima.
La révocation de l’Édit de Nantes.
La laïcité française depuis 1905.

_yartiNotreDameDeParis04


Moyenne des avis sur cet article :  1.65/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 16 avril 12:18

    On s’en branle de Notre-Dame !

    Je propose : On rase tout, on plante une samare à la place et dans 200 ans nos descendants vénéreront Yggdrasil ou Irminsul *, le bon vieux temps d’avant les romains farceurs qui crucifiaient les tordus et ramenaient leurs scories aliénantes.

    Z’allez voir de quoi Dame Nature est capable lorsqu’elle bâtie une cathédrale végétale !

    * Quand même leurs laisser un prétexte à se foutre sur la gueule, ils se feraient chier sans ça.


    • Dom66 Dom66 16 avril 12:33

      Un copié/collé de mon post sur le meme sujet

      C’est « marrant »  Oui oui, c’est ennuyeux que Notre Dame a brulée...je suis touché...mais pas plus que ça...pour moi il faut ajuster ses peines, mais une chose est certaine, avec du pognon elle va être reconstruite, ...le monde est ému !! , quel malheur...sniff !! donc je reviens sur le début de mon commentaire.

      C’est « marrant »....le monde (ni vous Rakoto) n’a pas eu beaucoup de réaction pour les 80 jours, 80 nuits de bombardement sur la Yougoslavie et les 2500 tués par l’OTAN, et ceux qui sont malade, du résultat des munitions à l’uranium.


      • V_Parlier V_Parlier 16 avril 23:31

        @Dom66
        Et n’oublions pas qu’en plus de nombreux et jolies églises orthodoxes, puisqu’on ne parle aujourd’hui que d’architecture, ont fait abondament les frais de cette « libération » du Kosovo...

        Rien à voir mais sans l’article de l’auteur, je lis : "Mais personne ne pourra rejeter l’idée que Notre-Dame de Paris est un symbole universel, le double symbole universel, celui de la France des Lumières" !!! -> Si Notre Dame était vraiment devenu ce symbole là alors je comprendrais pourquoi Dieu l’aurait laissée brûler.


      • V_Parlier V_Parlier 16 avril 23:32

        @V_Parlier
        (Pas « sans » mais « dans l’article »)


      • Jean De Songy Jean De Songy 16 avril 12:36

        Signe de la crétinisation de l’État  (900 ans sans pb...)

         

        Signe du déclin de l’Occident chrétien (20% de prénoms arabo-musulmans ds les bébés « français »)

         

        « Il n’y a pas de culture française » Micron (et en encore moins européenne pensent les remplacistes de l’UE)

         

        « Nous avons toujours Booba, c’est le principal ! » Mélenchon  smiley

         

        Les valets me l’oligarchie ont ds les 5mn conclu à un accident... sans enquête.


        • OMAR 16 avril 17:04

          Omar9
          .
          Tiens @Jean De Songy, juste pour que tu puisses dormir sans convulser :
          .
          L’incendie de Notre-Dame, c’est un accident .... islamique...
          .


        • Jean De Songy Jean De Songy 16 avril 20:51

          TRIOMPHE DU COLON ISLAMIQUE DE L’EX-FRANCE SOUMISE :
           

          Moins hypocrite que la bonniche à Soros :

           

          Sélim Bouchared (colon au prénom colon élu desputés de l’ex-France soumise)
           
          « Suite à la mauvaise blague de Hugo sur la Mecque Allah se venge et fout le feu à Notre Dame »
           
          Le faux-cul Mélenchon devrait se faire l’écho de ses troupes islamo-colonialo-mondialistes...
           
          https://fr.sputniknews.com/france/201904161040772960-notre-dame-france-reactions/&nbsp ;


        • V_Parlier V_Parlier 16 avril 23:36

          @Jean De Songy
          Moi je vois plutôt ça sur Sputnik France, votre lien ne fonctionnant pas : https://fr.sputniknews.com/international/201904161040777817-porochenko-macron-zelensky-blague-notre-dame/ (sans surprise non plus d’ailleurs)


        • Le421 Le421 17 avril 13:07

          @Jean De Songy
          Désolé mon ami...
          Je suis parfaitement français de souche depuis des siècles, je suis parfaitement agnostique, donc, pas plus musulman que catholique, et pourtant...
          Je soutiens LFI et par le fait, Mélenchon.
          C’est peut-être con à dire, mais c’est comme ça...

          Bon, « en même temps », ce que vous écrivez, j’y réponds par compassion.
          Pour essayer d’allumer une petite bougie dans votre cerveau bien sombre !!


        • Clocel Clocel 16 avril 12:47

          « Les valets me l’oligarchie ont ds les 5mn conclu à un accident... sans enquête. »

          Ah... ! Si on trouvait un passeport saoudien dans les cendres fumantes...

          Nous serions à nouveau unis pour de grandes z’ aventures !

          Ruiner la Syrie, anéantir le Venezuela, vitrifié la Corée du nord, étendre la verrue sur le Golan...

          La qualité des scénarios baisse, faut bien l’admettre...


          • Clocel Clocel 16 avril 12:48

            @Clocel
            vitrifier... sorry...


          • troletbuse troletbuse 16 avril 12:51

            @Clocel
            Rémi Heitz n’a pas retrouvé le coffre de Benalla mais il a déjà trouvé le court-circuit de NDP.


          • Dom66 Dom66 16 avril 13:00

            @Clocel
            Très bon...je plusse smiley


          • Clocel Clocel 16 avril 17:31

            @troletbuse

            Ach, c’est le miracle du Linky, l’avantage d’avoir un flic à domicile n’est plus à démontrer...


          • Jean De Songy Jean De Songy 16 avril 20:59

            @Clocel
             
            Mais mon pauvre benêt gogobeur du sans-frontièrisme mondialiste, Rothschild adore barbu ! Soros aussi... il en font venir des cargaisons et même les djihadistes sont si précieux qu’ils les rapatrient...
             
            Une hacienda des Séouds à l’échelle planétaire serait un rêve pour l’oligarchie, à défaut divide et impera ds le multiculturel, la tribalisation.


          • Clocel Clocel 17 avril 08:33

            @Jean De Songy

            « Une hacienda des Séouds à l’échelle planétaire »

            Bhééé tu l’as mon vieux Jeannot, ça s’appelle les États-Unis d’Amérique.


          • Le421 Le421 17 avril 13:09

            @Clocel

            Si on trouvait un passeport saoudien dans les cendres fumantes...

            En premier, ils ont trouvé un gilet jaune !! Je vous dis pas le bonheur jusqu’à ce qu’ils lisent les lettres SDIS dans le dos.
            Mince, encore raté !!  smiley


          • amiaplacidus amiaplacidus 16 avril 15:27

            Tiens, maintenant Rakotoarison fait dans la nécro des bâtiments.


            • Christian Labrune Christian Labrune 16 avril 15:39

              ce sera plutôt l’heure de chercher à mieux sécuriser les églises et plus généralement, les bâtiments anciens qui n’ont pas été conçus avec les normes de sécurité actuelles.

              ----------------------------------------------

              Quand j’ai vu hier soir, à une heure où je ne regarde presque jamais la télévision, les flammes surgir des toits de Notre-Dame, ça a été un un coup terrible. On avait vu l’arc de triomphe saccagé ; maintenant, c’était le coeur de Paris qui brûlait, et je me suis dit : cette fois, ça y est, la France est foutue. Non seulement elle s’enfonçait depuis des années dans une politique ignoble et dégoûtante, mais maintenant ce sont les signes mêmes de sa gloire passée qui commencent à s’effacer l’un après l’autre. J’ai beau être athée autant qu’on peut l’être, je n’ai pu m’empêcher de réagir comme un homme du moyen-âge qui croit pouvoir lire dans ce qui advient les signes de la fin des temps.

              Sur l’écran, la flèche de Viollet-le-Duc tenait le coup au milieu des flammes. Même si je ne l’aimais guère, je ne pouvais pas imaginer que, sortant du métro dix minute plus tard à l’hôtel de ville, je ne la verrais plus au-dessus de la petite fenêtre haute du transept nord, où dansaient déjà les flammes. C’était un spectacle atroce, à fendre le coeur. Autour du vaste périmètre interdit, les Parisiens arrivaient en masse, plusieurs dizaines de milliers probablement, dans un silence de mort. Les visages paraissaient livides, sidérés.

              On ne pouvait se rendre compte du désastre qu’en gagnant la pointe Ouest de l’île Saint-Louis et le quai d’Orléans, puis, la rive gauche et le quai du port de la Tournelle, toujours si paisible et mélancolique dans les peintures de Jongkind. C’était tout à fait comparable à certains grands incendies représentés par des peintres du XIXe siècle, au musée Carnavalet : celui des Tuileries, celui de l’Hôtel de Ville. On pourrait penser que l’art du peintre a quelque peu exagéré la violence de ces scènes tragiques, mais quand on a vu brûler Notre-Dame, on est bien forcé de se dire que ce n’est pas le cas. 

              La même foule se pressait ce matin partout sur les quais. Plus de flammes, plus de fumées. De l’extérieur, rien ne restant de la toiture, on pourrait croire qu’elle n’a jamais existé. Seules les petites fenêtre, au-dessus des rosaces du transept et de ses voûtes, qui ouvrent maintenant sur le ciel, pourraient signaler que quelque chose de pas très normal a eu lieu. Photographiées avec un fort grossissement, les rosaces ne laissent cependant apparaître aucune lacune de la verrière, et les autres vitraux ont dû résister. J’aimerais bien que ce soit le cas aussi pour les grandes peinture de La Hyre et de Lubin Baugin..

              On reconstruira Notre-Dame, évidemment, et j’espère bien, étant donné mon âge, que cela ne prendra pas vingt ans, mais si la même chose arrivait à Chartres, ce serait irrémédiable. Les vitraux de Notre-Dame, les trois rosaces mises à part, sont surtout du XIXe siècle, et ne sont pas d’une qualité vraiment exceptionnelle, comme ceux de Chartres. Le nettoyage des façades à l’époque de Malraux a été une bonne chose, mais je suis assez vieux pour me souvenir d’une cathédrale complètement noircie qui ressemblait davantage à celle de Victor Hugo et correspondait mieux à l’idée (très fausse !) que nous nous faisons du moyen-âge. A Chartres on a décapé même les voûtes, au-dessus de la clôture du choeur sculptée par Jean de Beauce, et cela n’est pas très heureux : Notre-Dame de la Belle verrière, peut-être le plus beau vitrail qu’on connaisse, y irradiait beaucoup plus, se détachant sur des murs noircis et sombres, qu’entre ces pierres presque blanches.

              Viollet-le-Duc est un architecte génial, mais l’esthétique si j’ose dire ! de Disneyland lui doit quand même beaucoup, et le blanchiment des façades n’a pas arrangé les choses. Depuis des années, Notre-Dame, vouée aux touristes, était devenue, de fait, une sorte de Disneyland. On n’y entrait plus par plaisir ; spontanément et sans trop réfléchir, comme à Saint-Gervais en face, de l’autre côté du fleuve : il fallait faire la queue pendant dix minutes pour pouvoir enfin faire le tour de la nef.

              Pendant des années, en attendant sa « résurrection », Notre-Dame n’existera plus que dans notre souvenir et dans notre imagination. Comme idée pure. C’était peut-être ça, au fond, la visée première de l’art médiéval. Certes, nous ne rêvons plus de la Jérusalem céleste, mais nous continuons quand même de rêver, et c’est essentiel.


              • Le421 Le421 17 avril 13:14

                @Christian Labrune

                On avait vu l’arc de triomphe saccagé ; maintenant, c’était le coeur de Paris qui brûlait, et je me suis dit : cette fois, ça y est, la France est foutue.

                C’est marrant ce parallèle subliminal toujours fait entre les catastrophes et les gilets jaunes...
                Ces pauvres gens qui avaient disparu des radars de la société française sont mis à toutes les sauces et mis en avant dans tous les faits divers dramatiques.
                Excusez-moi, mais je suis plus tracassé par les plus de 500 morts de la rue que par la perte d’un monument, aussi prestigieux soit-il.
                Et 40.000 morts environ par an, victime de la malbouffe en France...
                Mais ça, c’est pas grave. Du moment que ça rapporte aux actionnaires de Danone, hein ?? N’est-ce pas ??


              • Christian Labrune Christian Labrune 17 avril 15:57

                C’est marrant ce parallèle subliminal toujours fait entre les catastrophes et les gilets jaunes...

                ==============================
                @Le421

                Je serais d’autant moins fondé à dire que ce sont les gilets jaunes qui ont incendié Notre-Dame que je sais très bien qui a fait le coup. Ce sont des reptiliens. Ils viennent d’une planète fort lointaine.
                Ces vieux copains de Mélenchon étaient de passage à Paris. Au reste, lui aussi est un reptilien, si vous voulez tout savoir, et cela se voit aussi nettement qu’une souris noyée au milieu d’un bocal de cornichons.


              • Christian Labrune Christian Labrune 17 avril 17:04

                Et 40.000 morts environ par an, victime de la malbouffe en France...

                =====================================
                @Le421

                Et depuis Lucy, notre ancêtre qui vivait il y a 3.2 millions d’années, combien de milliards de bipèdes sont morts à cause qu’on les avait fait naître, et tout ça pour le seul plaisir de s’amuser un petite moment, sans en imaginer les conséquences funestes ?
                J’ose espérer que vous n’avez pas de descendance !


              • Samson Samson 16 avril 17:06

                En cette fort désespérante « modernité » où, sommée de mieux se fondre aux moules €urocrates et mondialistes du néolibéralisme, « Il n’y a pas de culture française. Il y a une culture en France. Elle est diverse. »,où le relativisme de qualifications prétendument interchangeables offrirait à n’importe quel horticulteur la splendide opportunité de traverser la rue pour mieux s’épanouir en horaires coupés à la plonge, c’est — bien au delà des seuls symboles des pouvoirs ecclésiastiques et royaux — la mémoire millénaire des compétences de ses bâtisseurs et du savoir-faire taillé dans la pierre de ses artisans qui part dramatiquement en fumée !

                Après des mois de protestations de dignité humaine en gilets jaunes et, bousculant le funeste « timing » médiatique de l’éborgneur d’Amiens à l’heure même où - sous couvert des conclusions d’un « grand débat » soigneusement corseté et ne visant qu’à la mise en scène de son narcissisme effréné —, le giton préféré de Rothschild et du CAC40 devait dans son show de télévangéliste de la Sainte Croissance nous enfumer une fois encore pour nous fourguer ses recettes visant à réduire au rang de vulgaire « startup »la République et ses institutions, la puissance symbolique de l’évènement ne peut qu’interpeller !

                Signe des temps sans nul doute, ce sont cette fois le cœur et l’âme - le creuset comme le nommait un autre contributeur - même de la France et de son identité que l’incendie a frappé et comme beaucoup, j’en pleure et m’en trouve profondément bouleversé et choqué moi aussi !!

                Seul bémol symbolique à l’ampleur de cette désolation et des très sombres temps qu’elle paraît augurer, elle n’a - hors je l’apprends à votre lecture un soldat du feu auquel je souhaite un très prompt rétablissement - fort heureusement pas fait d’autres victimes ! Rendons en grâce à Notre-Dame, et prions dans cette triste épreuve pour qu’elle continue à maintenir la France et ses habitants sous sa très sainte protection !

                En vous présentant - malgré les événements - mes respectueuses salutations !


                • ETTORE ETTORE 16 avril 18:24

                  Combien de fois on lis « milliers de touristes » « hordes de touristes » « l’image de Paris »......

                  En fait....cette « église »...qui y allait pour....PRIER ?

                  N’était elle pas devenue elle même un« parvis » du temple de la consommation ?

                  Prostituée par les vendeurs, marchands, touristes aveugles aux cannes à selfies.

                  Qui voyait encore le « sacré » dans cet édifice.

                  Qui y rentrait encore avec respect pour ces lieux ?

                  A entendre certains, ils pleurent cette catastrophe culturelle, alors que je suis certain que leur coeur s’est depuis longtemps asséché à la vue de la misère de ce monde.


                  • V_Parlier V_Parlier 16 avril 23:49

                    @ETTORE
                    Je le vois un peu comme vous, même si c’est un peu dur.
                    On peut même le voir comme un signal d’alerte aux croyants eux-mêmes, surtout quand la même semaine on met en parallèle ces faits couverts (beaucoup plus discrètement) par la presse pseudo-chrétienne néo-catholique :
                    1) Il y a quelques mois : La louange de « La Croix » aux destructeurs de la chrétienté :
                    https://www.la-croix.com/Religion/Orthodoxie/LEglise-dUkraine-officiellement-creee-patriarche-Bartholomee-2019-01-05-1200993367

                    2) Le résultat ces derniers jours :
                    https://orthodoxie.com/le-metropolite-epiphane-primat-de-la-nouvelle-eglise-dukraine-nous-sommes-fiers-lorsque-lon-nous-traite-de-banderistes/epiphane-bandera/
                    (Si l’autre ne fonctionne pas : https://orthodoxologie.blogspot.com/2019/04/le-metropolite-epiphane-primate-de-la.html )

                    N’oublions pas que dans l’Ancien Testament Dieu finit par laisser détruire deux fois le temple de Jérusalem quand Il s’aperçoit que ce n’est plus un temple.


                  • Le421 Le421 17 avril 13:17

                    @V_Parlier
                    J’ai toujours été sidéré par la différence entre l’humidité des larmes lors des prières et la sècheresse du cœur des bigots...
                    Ce Dieu n’est certainement pas le mien.
                    Et puis ça m’arrange, je suis agnostique !!


                  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 16 avril 19:34

                    Je viens de lire ces titres:Notre-Dame de Paris sauvée !


                    Diagnostic final dans au moins un moi, pour analyser l’état des joints qui lient les pierres entre elles, car l’eau qui a servie à éteindre l’incendie , plus la chaleur du brasier, ben pas bon du tout !


                    @+ P@py


                    • Samson Samson 16 avril 21:31

                      « Mais personne ne pourra rejeter l’idée que Notre-Dame de Paris est un symbole universel, le double symbole universel, celui de la France des Lumières, car la France rayonne encore aujourd’hui, sans arrogance mais intellectuellement, dans une grande partie du monde, et celui du christianisme en début de la Semaine Sainte (catholique veut d’ailleurs dire universel). »

                       ???

                      J’ai beau me triturer les méninges à suivre vos liens, à moins de mieux éclairer ma lanterne, je ne comprends absolument pas le lien que vous établissez entre Notre-Dame, élevée par des compagnons bâtisseurs entre le XIIème et le XIVème siècles dans une tradition et suivant des logiques tant chrétiennes qu’astrologiques, alchimiques, ... que pour ce que j’en sais (même si wikipedia m’aide beaucoup, je ne suis pas érudit ! smiley - l’émergence au XVIIème siècle des Lumières et du rationalisme va vigoureusement combattre pour obscurantismes !

                      Qu’au-delà des différents métaphysiques et autres querelles de chapelles, Notre-Dame continue jusqu’à ce jour à symboliser la France, soit !

                      Qu’encore aujourd’hui - d’Alésia au Sacre de Clovis à Reims, de Jeanne d’Arc aux Lumières et au cartésianisme, jusqu’à sa Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, sa devise républicaine, sa Vème république, ...la France, centre linguistique de la francophonie (tout francophone, où qu’il vive dans le monde, est depuis sa plus tendre enfance familiarisé à des productions littéraires, théâtrales, cinématographiques et médiatiques très majoritairement hexagonales et françaises) rayonne dans toutes ces dimensions, je vous le concède tout aussi volontiers !

                      Que l’élégance inégalée de Notre-Dame symbolise le creuset, l’âme - chrétienne ou pas - de l’identité française, sans nul doute là encore !

                      Mais, si même les Lumières participent pleinement du patrimoine français, elles se sont parées d’autres symboles (Encyclopédie, académies, ...) !

                      Invoquer donc les mânes de Voltaire pour dans votre enthousiasme faire de Notre-Dame le symbole universel des Lumières et du rationalisme, ne revient-il à pousser le bouchon un peu loin ??? ! smiley smiley smiley

                      Bref et peine perdue puisque, comme à l’habitude, vous ne répondrez pas !
                      Je ne vous en adresse pas moins mes respectueuses et bien cordiales salutations ! smiley


                      • zygzornifle zygzornifle 17 avril 09:37

                        Les sans dents , les SDF , les chômeurs , les RSA , les petits retraités pourront regarder la restauration de la cathédrale en se disant ha si tout ce « pognon de dingue » était utilisé pour agrémenter notre quotidien , nous on a droit qu’a l’indifférence des puissants qui nous méprisent et nous écrasent comme des insectes et en plus Macron nous demande de mettre la main a la bourse , faut vraiment n’avoir rien dans le caberlot ....


                        • Le421 Le421 17 avril 13:18

                          @zygzornifle
                          Si il compte sur moi, il va lui falloir être patient.
                          Ceci dit, plus besoin de charité, le bougre se sert directement...


                        • Samson Samson 18 avril 13:49

                          @zygzornifle
                          Ne repeignez pas tout en noir ! Cà va donner un peu de boulot aux roumains, hongrois et autres polonais, ... !


                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 18 avril 13:54

                          @Samson

                          Vu de la qualité de leur boulot la garantie décennale va morfler.


                        • Samson Samson 18 avril 16:10

                          @Aita Pea Pea
                          A moins de la laisser « filer » avant de réagir !
                          C« est généralement la technique utilisée pour épargner aux »amis" le dépens de leurs malfaçons et remettre le couvert aux frais du contribuable !


                        • zygzornifle zygzornifle 17 avril 09:38

                          Merde alors , c’est pas de cul , les Chinois voulaient l’acheter avec nos aéroports et d’autres babioles ....



                            • ZenZoe ZenZoe 17 avril 11:35

                              un incendie dû à « pas de chance » ne transforme pas la tristesse en colère.

                              Ah si alors !

                              Une immense colère même, alors que les détails commencent à sortir : une 1ère alarme incendie négligée, un dispositif anti incendie inadéquat, pas de vigile sur place dans les combles. Et on n’a sans doute pas fini d’être sidéré par le manque de sérieux au fur et à mesure que l’enquête avance. Au point où on en est, si ça tombe c’est un mégot de cigarette mal éteint qui a tout fait flamber, au mépris du bon sens. A la cathédrale de Nantes, il parait que c’était un chalumeau resté allumé, alors là on en reste sur le derrière ! 

                              « Pas de chance », mon oeil ! Laxisme à tous les étages. Faut dire, à force de toujours vouloir tirer les coûts vers le bas, on récolte le désastre. Peut-être un zeste de corruption aussi, allez savoir. 

                              Du coup, l’incendie prend une autre symbolique. NDP, c’est tout de ce que nous sommes devenus : un peuple de je-m’en-foutistes même plus capables de protéger ce qui fait leur identité et leur gloire.

                              Enfin, heureusement qu’il reste les pompiers pour sauver la France. Réactifs, préparés, entraînés, courageux, en un mot professionnels. Si tout le monde était comme eux...


                              • Taverne Taverne 17 avril 12:17

                                Belle opération d’alchimie !

                                Tout le plomb fondu de la flèche s’est transformé en or ! Ainsi, les dons des ultra-riches pleuvent (qui a dit que le ruissellement était un mythe ?) et ils se rachètent une image de premiers de cordée, en même temps qui sait ? qu’une place plus grande au paradis (leur second paradis en fait : la résidence secondaire qu’ils se réservent au Ciel).


                                • njama njama 17 avril 12:35

                                  @Taverne
                                   smiley


                                • Le421 Le421 17 avril 13:20

                                  @Taverne
                                  Un grand classique. Se donner une image de marque avec des dons défiscalisés. Objectif avoué, 90%.
                                  Ce qui fait que ce sont les clampins qui paieront « in fine ».
                                  Sous les applaudissements !!
                                  Mmmmmmmmm’béciles !!


                                • covadonga*722 covadonga*722 17 avril 13:50

                                  @Le421
                                  http://www.lefigaro.fr/flash-eco/notre-dame-la-famille-pinault-renonce-a-l-avantage-fiscal-lie-a-son-don-20190417

                                  on vas voir si les autres font pareil,
                                  maintenant si tu nous parlais de ton chef qui c’est organiser pour que la boite de sa meuf se goinfre les fonds de sa campagne électorales .tu sais le mec millionaire sans avoir jamais bossé 
                                  Si tu nous parlais de ton chef qui a revendus en faisant la culbute son local électoral acheté avec les indemnités parlementaire ,c’est légal mais moral ?.
                                  Ce qu’il y a de bien avec toi vroum vroum de Sarlat c’est que tu parles de morale sans avoir un échantillon sur toi , a ta décharges tu parles souvent de la merde et la pas de doute t’es un mètre étalon 


                                • Emohtaryp Emohtaryp 17 avril 12:21

                                  On a pas encore retrouvé le passeport de benalla dans les décombres ?


                                  • @Emohtaryp 
                                     
                                     Seulement celui de Quasimodo  !  smiley


                                  • Crab2 17 avril 20:00

                                    L’autruche savante

                                    Les cloches sonnent, sonnent...

                                    Suite

                                    https://laicite-moderne.blogspot.com/2019/04/lautruche-savante.html


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès