• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Notre Dame des miracles fiscaux

Notre Dame des miracles fiscaux

Et maintenant …

Les cendres ne sont pas encore froides que le monde entier et les fortunes de toutes origines se précipitent pour apporter leur obole à la modeste nation que nous sommes devenus. Dans le passé, des cathédrales qui partent en fumée, il y en a eu et à chaque fois, elles furent rebâties par la seule volonté d’une nation qui avait encore de la ressource.

Cette fois, nous croulons sur les propositions internationales et nationales. Les unes généreuses, les autres forcément intéressées. Les avantages fiscaux se multiplient pour accueillir ces dons venus du ciel, spontanés par essence divine et sur les conseils de l’expert fiscal. Ils se précipitent les généreux donateurs et parmi eux des entreprises qui réussissent l'exploit de ne jamais payer d’impôts en France. Quant aux autres, ils bénéficieront de ristournes, d’exonérations, de remises ou de divers avantages qui transforment ce cadeau en bonne affaire.

Plus les compteurs s’affolent plus on apprend qu’il y aurait des abattements fiscaux pouvant aller jusqu’à 90 % car se joue ici l’avenir d’un joyau national. Nous devrions nous enthousiasmer devant la générosité supposée de ces grandes fortunes qui au bout du compte vont détourner de l’argent au seul profit de Notre Dame.

L’argent qu’ils donnent soit-disant n’ira pas aux écoles, aux hôpitaux, aux services publics. Tout pour reconstruire le témoin d’un passé glorieux, vestige des temps anciens où le peuple n’avait pas part au gâteau. Rien n’a changé et la loi permet pareil vol manifeste en ajoutant la formidable couverture médiatique pour des offrandes pas si gratuites que l’on veut bien le dire.

Toutes ces canailles profitent de l’émotion légitime d’une nation privée de l’un de ses plus beaux symboles pour une fois encore tirer les marrons du feu. Chaque don est en fait un peu moins d’argent qui rentrera dans les caisses publiques pour gérer le quotidien. Ils n’ont pas honte, ils agissent toujours par calcul et idéologie !

Quant à notre bon président, il pousse la farce plus loin encore. Il promet une reconstruction dans les cinq ans, insultant l’histoire et la réalité. Tout est bon pour briller, se faire passer pour plus grand encore. Il monte au créneau, évoque les jeux olympiques, la grandeur du pays et que sais-je encore. Le grand débat occulté par l’incendie divin, il peut à nouveau se mettre en branle pour marcher sur l’eau. Quelle ignominie.

Oui, Notre Dame est un joyau. Oui, elle doit être reconstruite mais par des artisans nationaux, sans sociétés venues d’ailleurs, avec la collaboration de tous, écoles, lycées, centres d’apprentissage et compagnons du devoir. C’est un élan collectif qui doit se mettre en action et non des intérêts odieux, des groupes de pression, des entreprises douteuses.

C’est au travers de ce formidable défi collectif que la nation peut et doit retrouver cohésion et idéal commun. Ceci ne peut se passer que bien loin des exonérations fiscales accordées aux canailles, à l’écart des marchés qui seront généreusement accordés aux copains et aux gredins. Tout devrait se passer dans une totale transparence et sans l’intervention de ces filous qui nous gouvernent.

Il y a là une formidable opportunité de renouer le lien collectif. Il n’est désormais plus possible d’accorder la moindre confiance à la clique qui nous gouverne. Balayons ces représentants de commerce du grand Capital, supprimons les avantages fiscaux scandaleux et confiscatoires. Notre Dame sera rebâtie sans spolier le peuple ou elle ne sera que la pâle copie de sa devancière. Saisissons cette chance qui nous est offerte et ne nous laissons pas leurrer par les faux semblants et les roueries de ceux qui usurpent le pouvoir.

Quasimodement leur.

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  3.88/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Algunet 11 mai 14:14

    « Chaque don est en fait un peu moins d’argent qui rentrera dans les caisses publiques pour gérer le quotidien. Ils n’ont pas honte, ils agissent toujours par calcul et idéologie ! »

    Peu importe l’objet du don, les donneurs sont limités par les plafonds et sans NDP ils donnent ailleurs pour profiter des réductions. Il n’y a pas à avoir honte, c’est éventuellement la loi qu’il faut changer, mais alors bonjour les restos du cœur et autres sidactions, il va y avoir des déçus lorsque les dons vont disparaitre ! l’argent pourra alors rentrer dans les caisses publiques pour gérer le quotidien...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès