• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Polémique intersexuelle : Belgrade au cœur de l’occidentalisme, (...)

Polémique intersexuelle : Belgrade au cœur de l’occidentalisme, et autres miscellanées LGBTQI+S

C'est triste, qu'à l'occasion de l'Europride, Belgrade ait interdit les défilés, et que la communauté LGBTQI+ annonce proudly (fièrement, c'était dans Europride déjà : pride, proud - fierté, fier) négliger l'interdit. C'est qu'elle est bien proud-fière, d'être qui elle est. Du moins jugé-je « qu'elle est qui elle est » exactement comme le dieu monothéiste*, même si cela semble essentialiste (heureusement, je lui emboîte le pas sur ce coup essentiel). Ainsi, au titre de sa condition humaine, je regrette qu'une politique veuille interdire sa pride-fierté quelque part dans le monde... la fierté se mériterait-elle socialement, par définition, en toute dynamique méritoire voire méritocratique.

Vous me suivez ? ... En fins de compte, il y a surtout pride-fierté, de négliger l'interdit à Belgrade, dans la reconnaissance intra- comme extra-communautaire LGBTQ, et les autres Europrides n'ont pas spécialement à être proud-fières, en dehors de Belgrade (il faudrait presque remercier Belgrade, de rendre effectivement méritoire cette Europride-là, justifiant ainsi sa fierté, du fait d'avoir du mérite de négliger l'interdit, enfin dans l'ordre manifestant en question).

Au reste, tristement mais heureusement, les violences homophobes restent faibles en France quoiqu'en fortes augmentations ces dernières années (des milliers d'injures et une centaine de violences recensées) hélas perpétrées par d'autres communautés essentielles dans le débat contemporain - la majorité n'en ayant plus cure. Alors certes, pour une minorité, ça fout les boules, quoi que cela concerne environ trois millions cinq cent mille personnes (0,0006% de chances arrondies à l'entier supérieur et en doublant les plaintes, d'être concerné d'une manière ou d'une autre).


À lire aussi : Polémique interraciale : le cas de la série « les Anneaux de Pouvoir ». Du racisme à « l’abracisme » (puisque nous avons ici affaire à « l'abhomophobie »).


Source de l'image

 

Situation française

Au dernier recensement, on dénombrait moins d'1% de couples de même sexe, vivant ensemble sur le territoire hexagonal. De manière générale, on dénombre environ +5% de personnes dites altersexuelles, plus généralement connues sous le nom de communauté LGBTQI+ même quand elles ne se sentent pas d'en faire partie. Par exemple : contre-culture des années 1980, nombre d'entre elles méprisent toujours l'idée de mariage ou même de PACS, c'est-à-dire l'idée d'union à deux, envisagée à la vie à la mort.

Elles méprisent toujours cette idée, même si l'amour-passion infini, bien que juvénile, reste beau ... d'ailleurs il est beau, justement parce qu'il est pétri d'idéaux juvéniles, singulièrement inspirés par le fin'amor, l'amour pur, l'amour courtois entre nobles dames et preux chevaliers, durant la féodalité ... Amour au sein duquel, un travail universitaire nous apprend peut-être déjà que des sublimations hétérosexuelles, déguisaient parfois des amours homosexuelles. Vous me suivez ?
Et pourtant, Disney doit tout faire pour pulvériser la figure du prince charmant, sous le coup d'autres communautés essentielles dans le débat contemporain.

Difficultés générales des altersexuels = LGBTQI+

+5%, c'est +1 personne sur 20. Pas mal, hein ? Mais pour les personnes concernées, le problème est que ces +5% se divisent en lesbiennes, gays, bisexuelles, transexuelles et queers, ce qui n'est pas tout à fait la même chose, encore que les bisexuelles et les queers puissent les satisfaire toutes en théorie si affinités sensuelles. Bref, par division abstraite, cela fait 1% de lesbiennes, 1% de gays, 1% de bisexuelles, 1% de transexuelles et 1% de queers en général. Je dis « division abstraite » parce qu'on trouve aussi des catégorisés pansexuelles et autres, sachant que les bisexuels sont majoritaires dans ces +5%, c'est-à-dire qu'ils en constituent +2% à eux seuls.
En tout cas, pour chaque altersexualité considérée, cela réduit dramatiquement le champ social pour trouver l'âme-soeur. Des lieux de sociabilités sont donc logiquement inventés et investis, tels que l'Europride, et la communauté LGBTQI+ est ainsi constituée à travers les générations depuis le XXème siècle.

Enfin, +5% de la population, +1 personne sur 20 ... sans parler des genderfluids ou insouciants de leurs goûts, des « curieux-sexuels » parmi les hétérosexuels, des libertins en général, ainsi que des dysphoriques de genre ou éternels hésitants qui ne seront jamais contents d'eux-mêmes - qu'il ne faut ni surestimer ni sous-estimer : 9% selon les stats !

Métrosexualité

Quoi qu'il en soit, le mot de sexe provenant du latin secare, qui donne notre séquence, section, sectionner (c'est-à-dire deux sexes) il faut juste relever pour la petite histoire linguistique que la notion de sexualité renvoie, à l'heure de toutes les contraceptions, à la sensualité pas forcément génitale. La sexualité est devenue sans rapport avec ... les rapports entre sexes ! « Couvrez ce sein, que je ne saurais voir sur les réseaux, en dehors du porn, mais que je surkiffe » : c'est le monde métrosexuel.

Métrosexualité, dont Wikipédia, à l'heure où j'écris ces lignes, nous dit ceci : « Un métrosexuel est un citadin de tous genres et orientations sexuelles, fortement soucieux de son apparence. C'est un néologisme inventé en 1994 par Mark Simpson, journaliste britannique à The Independent. [...] La "métropole" (du grec μήτηρ, mètèr, mère, et πόλις, polis, ville) désigne une ville-mère, donc importante, le métropolitain étant l'homme de la grande ville, le citadin. Le terme métrosexuel définirait alors celui qui, plus au fait d'une certaine modernité[laquelle ?] que l'homme de la campagne[laquelle ?], l'homme des campagnes profondes[quoi ?], serait porté sur la mode et les produits cosmétiques, soignant sa condition physique (alimentation, musculation, massage, soins esthétiques dont coiffure, épilation intégrale ...). C'est déjà de ce type d'homme que se moque l'antique romain Juvénal dans ses satires, évoquant leurs gémissements de douleur lorsqu'ils se font épiler le corps pour avoir plus belle allure aux thermes. [...] En dépit de sa construction, qui peut évoquer les populations homosexuelles et hétérosexuelles, le terme métrosexuel ne renvoie à aucune préférence sexuelle particulière. Sa signification est voisine du mot minet dans les années 1970, et des mods opposés aux rockers dans la Grande-Bretagne des années 1960. » J'y ajouterai les Beatniks, comme moment libérateur de type coming out contre-culturel.

Avec la métrosexualité, on se retrouve dans les conditions d'un giron urbain qui materne, et qui se définit paranoïdement vis-à-vis de tout ce qui est extérieur à son univers intra muros. C'est le propre et l'étranger, tels que définis par Otto Gross, psychanalyste dissident que l'on pourrait dire « précurseur de la métrosexualité » mais avant tout « grand instigateur des mouvements de libération sexuelle au début du XXème siècle ». Dans la démarche métrosexuelle, l'autre est caricaturé pour bouseux : il y a la radicalité du Nous urbains contre le Eux rural, comme dans le sport entre équipes ou dans les idéologies fascistes envers les ennemis. Ceci étant, métrosexualité n'est pas équivalent à altersexualité ou communauté LGBTQI+, heureusement, et on rencontre des LGBTQI+ « bouseux ». Mais que l'on ne s'étonne pas des critiques voire des reproches qui leur sont adressées, dans le contexte où ça joue de néo-tribalisme (Michel Maffesoli) ville versus campagne (Christophe Guilluy) au profit des non-lieux surmodernes (Marc Augé) de l'hypernarcissisme (Gilles Lipovetsky) dans des parcs d'abstractions (Philippe Muray) !

Ni Brexit ni Frexit traditionnel : le Sexit néo-traditionnel

Pour nous en tenir à l'idée de paranoïdie, au sein d'un giron déterminant du propre et de l'étranger (ou plus généralement de l'individuel-communautaire et de l'environnant-sociétaire pour rester sobre), il se trouve néanmoins que nous avons affaire à un Sexit : avec ou sans métrosexualité, les altersexualités sont dans une dynamique de « sortie du sexe ».

Cette « sortie du sexe » néanmoins, ne se passe pas d'envies intergénérationnnelles. C'est-à-dire de relations éducatives, formatives et plus généralement transmissives, entre personnes d'âges différents. On souhaite logiquement une transduction au-delà de la mort (quand on n'est pas dans l'idéologie transhumaniste d'une abolition de la mort). Or singulièrement, la transduction ou transmission, c'est l'étymologie de tradition.

Il y a une volonté particulièrement émouvante, car humaine tout ce qu'il y a de plus humaine en général, de reconstitution traditionnelle, c'est-à-dire de transmission d'héritage, humaine et intacte. Ce néo-traditionalisme souhaite logiquement, comme toute tradition humaine, perpétuer sa forme communautaire aux générations suivantes : en l'occurrence, centralement, « la sortie du sexe » ou, dit autrement, la redéfinition de la sexualité en sensualité, avec l'évacuation de l'accouplement tout ce qui se nomme s'accoupler (pour l'anecdote, c'est très weird alors, bizarre-inquiétant, comme la mentalité altersexuelle-LGBTQI+ conduit à des formes de spécisme humaniste intégral, au plan inconscient ; aussi, au point de vue sociatrique, les turgescences animalistes-antispécistes étaient inévitables : tout cela est parfaitement naturel, ne soyons pas psychophobes).


Réinventer la poudre

À ce stade, surviennent logiquement les interrogations sur la fécondation in vitro pour toutes, la PMA pour toutes, la GPA pour tous et toutes, voire le transhumanisme. C'est que la communauté veut se perpétuer. La communauté altersexuelle veut faire tradition, néo-traditionnellement. Et cela, en réformant les -85% de personnes hétérosexuelles, pour des « Droits, Directs, Décents » (Straights, en anglais) avec une nuance dégénérative connotant « Durs, Débiles, Disciplinés » ... de ne vivre que leur vie essentielle à eux ! Et le ressentiment est militamment perpétuel, puisqu'un néo-traditionalisme est aspecté : on réinvente industriellement la poudre. Parce que c'est aussi ça, le progrès : se réapproprier les temps, parce que le temps, c'est de l'argent !

Des majorités genrées H/F... aux straights, il y a tout le passage de la redéfinition de sexualité en sensualité, de la tradition... à la néo-tradition, de l'impensé sexuel... au milité altersexuel, de la société sexuelle dont communauté LGBTQI+... au réseau LGBTQI+S.

Dans tout ce cirque, Belgrade n'était qu'une fichue traditionnaliste, évidemment, et on a bien le droit de se lâcher contre ces fous de Serbes - au même titre que contre les Russes, au moment de la déclaration de guerre - sauf s'ils sont enrôlés ou se laissent enrôler sous la bannière LGBTQI+S, évidemment. Évidemment, évidemment, évidemment.

Et si tu n'es pas d'accord c'est pareil, misérable Slobodan Milošević en herbe, on t'a reconnu et on va te délationner aux autorités compétentes militantes #ErigeTonPilori #BalanceTaVindicte #MepriseLaContradiction (comment s'étonner alors, que la macronie joue d'ambiguïté communicationnelle, conseillée par des McKinsey & Company  ?).

 


Source de l'image

____________________________
* En effet dans le Tanakh (Bible hébraïque) le dieu se définit ainsi essentiellement, dans les traductions chrétiennes, face à Moïse : « je suis celui qui suis » (Exode 3:14).


Moyenne des avis sur cet article :  1.33/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • Clark Kent Clark Kent 24 septembre 13:24

    Tant qu’ils s’occupent de leurs quéquettes et de leurs zézettes, ils font pas chier les banquiers


    • Clark Kent Clark Kent 24 septembre 13:31

      @Clark Kent

      Le zozo de l’image semble plus concerné par son trou de balle. C’est une des variantes du club.


    • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 24 septembre 14:54

      Ce que vous dîtes vaudrait pour n’importe qui.


    • sirocco sirocco 24 septembre 13:32

      C’est vrai qu’une prof transgenre de ce genre, ça a de la gueule, hein... :

      https://twitter.com/Jpjm1964/status/1571807804649836544

      On se demande bien pourquoi des dirigeants de certains pays ne souhaitent pas que leur pays en arrive là... et comment leurs écoliers/étudiants ont bien pu se passer jusque là de ce genre de modèle...


      • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 24 septembre 14:56

        Ceci vaudrait pour n’importe qui, on trouve des freaks partout. Au hasard : Michael Jackson, Brigitte Bardot, etc.


      • @Mervis Nocteau
        « Ceci vaudrait pour n’importe qui, on trouve des freaks partout. Au hasard : Michael Jackson, Brigitte Bardot, etc.... »

        Bonjour,
        Faut avouer que tout de meme la c’est du lourd l’exemple de Sirroco (lol)
         
        BB jeune, ici par exemple , ce n’est pas exactement pour la/les memes raisons que les jeunes de sirroco ne suivraient pas attentivement le cours (lol)
         
        M’enfin apres tout ...chacun ses gouts il en faut pour tt le monde ^^


      • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 25 septembre 08:43

        En somme, vous suivez les liens publicitaires trashs d’AgoraVox, vous savez, ceux qui attirent le chaland. Vous menez une diffamation par les faits divers. C’est très court, et petit.


      • Jelena Aleksandra 24 septembre 14:06

        Tout ce charabia n’explique pas que le peuple serbe refuse les fausses-valeurs de l’occident, par soutien envers la Russie et c’est donc la raison pour laquelle, le gouvernement craignant une gigantesque manif a annulé ce grotesque défilé.

        Quand aux détraqués sexuels qui en compagnie de l’ambassadeur US ont brièvement défilé dans Belgrade (à peine 300 mètres), c’était 80% d’étrangers.


        • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 24 septembre 14:57

          Ah dommage, je pensais que ce refus était connu.


        • Jonas Jonas 25 septembre 01:12

          @Aleksandra « Tout ce charabia n’explique pas que le peuple serbe refuse les fausses-valeurs de l’occident, par soutien envers la Russie et c’est donc la raison pour laquelle, le gouvernement craignant une gigantesque manif a annulé ce grotesque défilé. »

          Le mouvement LGBT est une arme de propagande du Nouvel Ordre Mondial pour subvertir et détruire la civilisation européenne.


        • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 25 septembre 08:47

          Que vous êtes bête ! Il y a des altersexuels de droite, vous savez. Et je ne sais pas ce qu’ont certains catholiques à pousser des cris d’orfraie devant le pape François : la charité pour les altersexuels, c’est une cohérence dans l’esprit évangélique, on ne les a pas encore mariés.


        • Jonas Jonas 25 septembre 09:52

          @Mervis Nocteau «  Et je ne sais pas ce qu’ont certains catholiques à pousser des cris d’orfraie devant le pape François : la charité pour les altersexuels, c’est une cohérence dans l’esprit évangélique, on ne les a pas encore mariés. »

          « N’avez-vous pas lu que le créateur, au commencement, fit l’homme et la femme et qu’il dit : C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair ? Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair. Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint. »
          Matthieu 19:4-6


        • Jelena Aleksandra 25 septembre 10:32

          @Nervis Nocteau : Votre réponse est peu claire, mais je me rends compte que mon précédent commentaire est également peu clair... Donc pour résumer : Vu que Bruxelles soutient les ukronazis, plus que jamais les serbes ne veulent plus rejoindre l’UE et par conséquent rejettent « le culte du LGBT » qui fut imposé par l’occident.


        • Garibaldi2 26 septembre 10:38

          @Jonas

          Et c’est dans le plein respect de la parole divine, que nos religieuses catholiques font voeux de chasteté, de même que les prêtres catholiques, même si quelques-uns enc... des gamins après la messe. Mais qu’attendre de bon d’une secte dont toute la hiérarchie est exclusivement masculine, et qui dans certains pays comme par exemple les USA a été obligée de verser des milliards de $ US pour étouffer les scandales. Et dire que les fidèles versent leur obole pour permettre au cardinal Bertone (ancien secrétaire d’État du Vatican) de s’installer dans un appartement de 600 M2 avec terrasse de 100 M2 en plein territoire du Vatican !


        • mmbbb 26 septembre 10:55

          @Mervis Nocteau votre trans de votre aurait pu se mettre un poireau dans le cul .
          une oeuvre d art contemporaine vivante 


        • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 26 septembre 11:12

          Le prétendu « culte du LGBT » (que je ne vois pas régulièrement, en dehors de tels événements) est avant tout un ultraltruisme émergeant déjà avec SOS Racisme et Jack Lang dans les années 80, peut-être auparavant déjà. Comme dirait Chesterton, aussi paradoxal que ce soit : « des valeurs chrétiennes devenues folles ». Mais il paraît, sans véritable étai de sources historiques, que les Celtes déjà, nos vastes ancêtres quoi que d’une autre culture, auraient été xénophiles, et puis Rome était cosmopolite.


        • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 26 septembre 11:14

          Pour être clair : l’époque antique était moins pudibonde, quoi qu’on ne s’y baladait pas non plus constamment le cul à l’air. Au mieux, c’est un truc de kunique, sans mauvais jeu de mot.


        • Lynwec 24 septembre 14:22

          Les paragraphes en gras sont amplement suffisants pour se faire une idée, plus serait l’indigestion et il faut savoir quand s’arrêter à temps, d’autant que la photo d’illustration choisie permet de savoir où on met les pieds ...

          Le « progressisme » dans toute sa splendeur ... L’art d’utiliser des ultra-minorités pour faire ch... la majorité et la contrôler...

          Des ultra-minoritaires qui probablement ne demandent qu’une seule chose, qu’on leur foute la paix mais qui sont utilisés par des Soros et compagnie comme moyen de subvertir l’Humanité dans son ensemble .

          La fierté, à supposer qu’elle soit vraiment à chercher, serait plutôt chez ces peuples qui refusent qu’on les oblige à penser avec leurs fesses et à ne penser qu’à elles...


          • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 24 septembre 15:13

            Ah dommage, que votre commentaire n’intervienne qu’après l’ensemble. En parlant des premiers paragraphes (de l’en-tête, pour être précis, du chapô) j’ai oublié de préciser que les chiffres valaient par an, oups ! D’ailleurs (heureusement que vous êtes là) le chiffre des violences s’élève plutôt à 150. In fine, un(e) altersexuel(le) a probablement autant de chance de se faire agresser pour une chose ou une autre, que n’importe qui, pour une chose ou une autre. « Chacun son truc »...


          • amiaplacidus amiaplacidus 24 septembre 18:24

            @l’auteur,

            Je pense que vous n’êtes, et de loin, pas assez inclusif, Vous parlez des LGBTQI+S.

            Alors, qu’au minimum, pour être vraiment inclusif, il faudrait parler des abcdefghijklmnopqrstuvwxyzABCDEFGHIJKLNOPQRSTUVWXYZαβγδεζηθικλμνξοπρστυφχψωΑΒΓΔΕΖΗΘΙΚΛΜΝΞΟΠΡΣΤΥΦΧΨΩ+, et encore, il en manque encore beaucoup.

            On dit que le ridicule tue, mais comme on ne meurt qu’une fois, autant être totalement ridicule.


            • baliste 25 septembre 21:55

              @amiaplacidus
              Surtout le p (pour pedo...) et le z qui manque, mais c’est bien le plan , non ? Légitimer des gens comme micron avec sa pédo , ou biden et ses petites filles ...On a déjà woody Hallen , morgan freeman etc ....


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 septembre 22:02

              Savez écrire ?


              • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 24 septembre 23:06

                @amiaplacidus. Le pompeux ne tue pas mais, comme le ridicule, il en a déjà poussés au suicide. Prenez soin de vous.


              • zygzornifle zygzornifle 25 septembre 09:19

                Vu la photo en voila un qui va finir a l’Élysée dans la couche présidentielle ..... 


                • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 25 septembre 12:01

                  Arrêtez. En tout cas, on ne sait plus où commence l’atteinte à la pudeur. J’avais lu une fois un témoignage d’une domina SM mariée, qui se demandait qu’elle image donnerait le père de ses enfants en l’attendant le soir du boulot, nu et à genoux. Elle n’était pas pour :)



                  • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 26 septembre 11:15

                    Pour être clair : je vous renvoie à ma réponse précédente.


                  • baliste 25 septembre 21:50

                    La photo représente bien le futur de l’homme , heureusement que notre belle planète va faire un nettoyage ....en profondeur .

                    N’importe quel abruti qui se ballade comme ça en ville , devrait finir en garde à vue pour exhibitionnisme et provocation à la haine (envers les homo ) ...

                    Faut pensait a la santé mental de nos jeunes , dans un environnement comme ça comment ne pas partir en sucette ??


                    • zygzornifle zygzornifle 26 septembre 08:36

                      @baliste

                      comment ne pas partir en sucette

                      https://www.youtube.com/watch?v=ch58q3BCN_0


                    • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 26 septembre 11:08

                      Je ne pense pas que tous les altersexuels y souscrivent, loin de là. Comme je le disais déjà plus haut, on ne sait plus où commence l’atteinte à la pudeur. Si je suis straight, ça passe ?


                    • baliste 27 septembre 21:54

                      @Mervis Nocteau
                      C’est le problème des lgbt , la provocation ...
                      Vous auriez mi une autre photo , votre article passé ...
                      La vous provoquez , du coup : on voit la photo et on ne lit pas ....
                      L’atteinte a la pudeur ? Je ne sort pas a poil de chez moi et si je m’habille comme ça je fais très attention ou je me balade ...
                      L’atteind a la pudeur c’est quand un grand gars vient te choppé par les couilles pour te faire comprendre : OOOOO t pas chez flunch ....



                    • baliste 28 septembre 01:06

                      @Mervis Nocteau
                      Pour faire simple vous faite de la provoque en mettant 2 fois cette ridicules photo d’un abrutie exhibitionniste .
                      Du coup il semble que dans votre monde les limites sont floue , le respect de l’autre c’est d’évité de le provoqué ...
                      Sinon il ne faut pas être surpris d’avoir une réponse souvent violente , tout le monde ne supporte pas la provocation .
                      En ce baladant comme ça , et vous en relayant sa photo , vous faite du mal a toute la communauté homo .


                    • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 1er octobre 07:47

                      La vie c’est pas du Kiri. Et il n’y a que les généralisateurs et extrapolateurs, comme on en lit abondamment dans ces commentaires, vous compris, qui allez tirer des conjectures abusives. Je ne suis pas responsable des interprétations d’autrui, mais si telle réalité peut faire réfléchir et accessoirement cliquer sur l’article, c’est très bien. On est théoriquement entre adultes ici, et tant pis pour les attardés.


                    • Spoiler 26 septembre 09:54

                      Le type sur la photo est représentatif d’une minorité parmi les minorités sexuelles. C’est juste un exhibitionniste dramatiquement atteint. Imaginons ces gens autorisées à se produire dans nos rues. smiley Leur place jusqu’à récemment était à l’asile.


                      • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 26 septembre 11:09

                        Peut-être, mais les Prides ont toujours été des moments de « folies ».


                      • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 26 septembre 11:16

                        D’ailleurs, elles sont peut-être le renouveau des carnavals médiévaux, qui mettaient le monde à l’envers, contrairement à nos parades contemporaines dites carnavalesques sans cette nuance essentielle.


                      • Spoiler 26 septembre 11:28

                        @Mervis Nocteau
                        On imagine très bien les carnavals médiévaux faire l’apologie de l’homosexualité et du transsexualisme .... smiley 


                      • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 27 septembre 13:15

                        Allons, vous avez très bien compris que je parlais du monde à l’envers ! Autres temps, autres moeurs.


                      • roby roby 26 septembre 11:41

                        Que des dégénérés à soigner si c’est encore possible pour certains !


                        • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 27 septembre 13:16

                          Quelles sont vos sources ?


                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 septembre 14:49

                          @roby un pervers narcissique ne se remet jamais en question. Il n’a pas accès à sa vie intérieure..... Pour cela, il doit avoir accès à son féminin..... Que seul le le père détient la clé de l’accés. Un jeune devant la porte de dieu. Mais pourquoi la porte n’est pas ouverte ???? Trois fois de suite... Mais parce que tu ne vois pas qu’elle l’est. l’étymologie de Dieu est lumière. L’homme ayant perdu ses LUNE ette. Petite lune ou sexe féminin. On risque bien de foncer droit dans le mur..... Qui a tué le père..... A vous de trouver la réponse. Ici pas de De Gaulle pour nous tirer du merdier actuel. Nous sommes à l’ère de l’horizontalité sans horizon. Car pour voir dans le lointain, il faut se verticaliser....


                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 septembre 15:05

                          Lire : Seul le PERE détient l’accès ou clé au porte du féminin..... de clavis ou clavicule de la sapience... Nous étions jeune et large d’épaule. Le temps est aux mignons et aux minets....


                        • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 27 septembre 21:23

                          Et Jung qui pensait que c’était une identification à l’anima... Le truc, c’est que c’est bien plus complexe que ça. Bio-neuro-psycho-sociologique. Et que c’est une telle « alchimie » pour chacun(e).


                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 septembre 14:42

                          L’homosexuel homme ou femme sur le plan psy (refoulé ou assumé) est proche du pervers narcissique sur le plan psychologique. Pour mieux comprendre, il suffit de faire le lien a IAGO dans Othello. Je me souviens avec vu des pièces de Shakespeare jouée uniquement par des homosexuels.... Cela pour dire quoi. Que le fantasme inconscient de l’homosexuel est l’ENVIE. Non le désir, MAIS l’ENVIE. Envie qui paradoxalement est dirigée vers la mort. Comme Don-juan face à la Statue du Commandeur. Celui qui Enfin stopera cette sexualité comme bouée de sauvetage face au risque psychotique et mortel. Mourir pour éviter la mort. Désir le plus souvent évacué sur un tiers. Tuer l’autre (féminicide ou l’inverse...). Car de ce côté l’auto-destruction est bien la finalité. Mais auparavant sans paravent (c’est à dire : Père interdicteur de l’incestuel avec le maternel), tuons l’autre. Celui fantasmé l’avoir. Quoi : une âme ou le phallus tant convoité. Car qu’est Don-juan, un homo refoulé qui en pénétrant une femme s’identifie à elle pénétrée par le phallus...... du père..... Passage obligé pour devenir un homme (Guy corneau : Père manquant, fils manqué). Mais voilà, être pénétré passivement par son père (sens des rites initiatiques franc-maçonniques, par degré pour éviter justement la crainte paranoïde), il faut accepter la position passive et donc féminine. Grande angoisse typiquement masculine. Raison pour laquellle, il est rare qu’un homme s’allonge sur le divan avec un homme derrière.... On serre les fesses et on fait le salut nazi.... Plutôt exterminer que d’être pénétré par le juif......... Bande de pleureuses bien trop féminine..... (Dixit Soral). Alors, sommes-nous CON DAMNES (Les Damnés de Visconti) à être détruit DEFINITIVEMENT ? Non par la bombe sexuelle (Déesse K), mais celle de Poutine qui risque de nous l’enfoncer bien profond..... Dire que la BOMBE H fut lancée le jour de la Saint-Amour.... A nos amour, cela risque bien de ne plus nous arriver.... 


                          • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 27 septembre 21:24

                            Comme je le disais plus haut, tout n’est pas que dans la fantasmatique. Et encore moins la vôtre.


                          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 septembre 14:57

                            Marie Trintignant et Noir Désir. Sait-on qu’à Vilnius il y a un musée du diable...... ? A quand le désir d’y voir clair. Je me rappelle d’un opticien ivoirien qui avait appelé son magasin : y voit rien... D’où la réflexion de Freud : La femme, ce continent noir... Pour les femmes qui veulent encore savoir ce qu’est un invagination, elles sont obligée de se tourner vers l’aFrique. Car en Europe, le hommes sont en passe de tous devenir HOMOSEXUELS...... Sachez que ce continent n’est pas noir, mais ROSE.... Même chez les éthiopiennes.... Osez Joséphine..... A Bashung. Mais c’est si loin déjà.... 


                            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 septembre 15:01

                              Le carnaval est encadré et a lieu à des dates précises. C’est le lieu permis de la TRANSGRESSION. Nécessaire pour maintenir la cohésion sociale. Mais tout fout le camp, même la météo qui déconne. Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas.... A quand un bon déluge.... ? Oui, mais pour recommencer quoi ???? on a le choix : Noé, Néo ou Eon. Sacré chevalier.... 


                              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 septembre 15:11

                                Un garçon élevé par des homos rentre dans la SDB et voit son papa 2 nu. Ah ! si tu voyais celle de ta mère..... A POPO calypse. Et ses cuisses ou fesses elles sont callypiges.... Heu excusez-moi Papa 2. Mais là je pige plus rien.... Queue Dalle.... 


                                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 septembre 15:57

                                  Le guénonien Parvulesco avait tout vu... https://www.paperblog.fr/4180340/a-propos-de-vladimir-poutine-et-l-eurasie-de-jean-parvulesco/. Extrait : 

                                  Reste l’essentiel, à savoir que le Pôle céleste, l’« Orient du Nord » de l’Iran mazdéen, innerve l’ensemble des écrits de Jean Parvulesco, vrai écrivain injustement mais fort logiquement ignoré par la critique, écrivain singulier dont le style médiumnique (au sens premier de médiateur) élève le lecteur jusqu’au franges de ce monde intermédiaire qualifié par Henry Corbin de mundus imaginalis. Ainsi Jean Parvulesco doit-il être rangé dans la confrérie des écrivains authentiquement révolutionnaires, ceux pour qui la Révolution est retour aux principes et, partant, au Principe des principes (revolutio = retour à l’origine).

                                   À l’évidence, que Jean Parvulesco soit né en Roumanie, terre héritière, si l’on en croit Vasile Lovinescu (alias Geticus) (16), de la Dacie hyperboréenne, y est pour quelque chose. Une Roumanie intérieure qui donna à l’Europe meurtrie du XXème siècle des hommes aussi remarquables, à différents titres, que les pères Dumitriu Staniloae et André Scrima, le poète devenu moine Sandu Tudor, le guénonien Michel Vâlsan, l’historien des religions Mircea Eliade, ou encore le philosophe Cioran. Le centre-européen Jean Parvulesco appartient avec l’est-européen Alexandre Douguine à cette espèce rare de géopolitologues que l’on pourrait qualifier de.... Voir blog. 


                                  Résultat des élections. Oui à l’annexion d’une partie de l’Ukraine à la GRANDE RUSSIE TSARISTE......Exit la Chine communiste...


                                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 septembre 15:59

                                    Car s’il est, comme l’a démontré Julius Evola, des « hommes différenciés », à savoir des hommes qui ne font pas partie du troupeau des asservis, volontaires ou non, aux sophismes du monde moderne, ceux parmi eux qui, de près ou de loin, « pratiquent » la géopolitique, se tiennent dans une posture intellectuelle verticale qui leur permet de voir les grands enjeux internationaux non uniquement d’un point de vue analytique et étroitement historiciste comme le font trop souvent les ouest-européens que nous sommes, mais aussi et surtout d’un point de vue synthétique, scrutateur du sens le plus profond de l’histoire. Ce faisant, le regard érige quasiment la géopolitique au rang de ce que la doctrine hindoue qualifie de darshana, vision par l’« œil du cœur » des réalités métaphysiques et cosmologiques.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité