• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Pour l’égalité...

Pour l’égalité...

L'ouverture du droit au mariage pour les couples de même sexe.

Depuis la séparation de l'Eglise et de l'Etat, en 1905, la France est un pays laïc. L'ouverture au mariage pour les couples de même sexe, engagée par François Hollande lorsqu'il était candidat, est une question d'égalité des droits. Les homosexuels ont les mêmes devoirs que les hétérosexuels. Il payent également leurs impôts. On ne parle pas "d'impôts hétérosexuels" et "d'impôt...s homosexuels", non ? Alors pourquoi faire une différence pour le mariage ?

La société dans laquelle nous vivons est républicaine et laïque. Tous les arguments avancés par les opposants au droit au mariage pour les couples de même sexe le sont que sous prétexte d'une "moralité". Les arguments religieux, souvent mis en avant, n'ont pas leur place dans ce débat.

J'entends souvent "les homosexuels veulent se marier, mais il y a déjà le PACS". Et alors ? Les hétérosexuels ont également droit au PACS. Pourquoi nous ne pourrions pas avoir le choix de l'union qui nous convient le mieux ? Les hétérosexuels l'ont. PACS ou mariage, nous voulons avoir le droit de choisir !

Le PACS ne donne pas les mêmes droits qu'une union conclue sous le régime du mariage.

Ainsi, le mariage ouvert aux couples de même sexe n'est qu'une question d'égalité. Rien d'autre. Cette égalité qu'on nous refuse depuis trop longtemps !


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

109 réactions à cet article    


  • Rounga Roungalashinga 2 juillet 2012 10:42

    L’ouverture au mariage pour les couples de même sexe, engagée par François Hollande lorsqu’il était candidat, est une question d’égalité des droits

    Non, ce n’est pas une question d’égalité des droits. Les homosexuels ont le droit de se marier exactement comme les hétérosexuels, selon les mêmes modalités. C’est simplement que ces modalités conviennent au hétéros et pas aux homos.


    • bnosec bnosec 3 juillet 2012 08:16

      Pour l’égalité, je propose également de greffer un vagin sur l’anus de tous les nourissons mâles, ce qui règlera enfin l’épineux problèmes du droit de procréer honteusement refusé aux homosexuels !


    • gordon71 gordon71 2 juillet 2012 11:04

      Si les mots ont un sens


      il est intéressant de suivre l’évolution récente du mot sexualité :


      a l’origine le mot désigne la « coupure » originelle et radicale entre les « sexes », la différence absolue entre la statut de mâle et celui de femelle, on voit aussi que le mot sexualité nous renvoie illico à notre statut d’animal.


      de plus en plus dans les articles utilisant ce mot, la sexualité évoque bien plus souvent les pratiques érotiques, y compris les aspects techniques voire acrobatiques du sujet, ainsi c’est l’aspect ludique sensuel, hédonique des pratiques « sexuelles » qui est mis en avant évacuant du même coup la dimension « procréation ».


      Cette évolution du mot signe pour moi une évolution de « civilisation », où le rapport à la nature réelle, est sans cesse plus ténu, même si la nature virtuelle, rêvée et imaginaire est sans cesse plus médiatisée et mise en avant.


      là aussi les mots lorsqu’on les tord et qu’on les associe en oxymores toujours plus acrobatiques peuvent bien donner naissance à toutes sorte de chimères conceptuelles ;





      ainsi la promotion de l’homosexualité", (mot ô combien lourd de contre sens) lorsqu’elle est mise en avant par les associations gay, signe pour moi une quintuple négation :


      négation de l’altérité


      négation de la différence sexuelle


      négation de notre animalité


      négation de la procréation


      négation de la mort


      on donne souvent l’« homosexualité » comme exemple de tolérance, et d’ouverture pour moi c’est exactement le contraire que cet univers et surtout sa mise en scène me suggère :


      , pour moi ce qu’évoque l’homosexualité, et encore une fois la propagande qui l’accompagne, c’est avant tout une sorte de refus de la différence, refus de l’autre et de son altérité radicale, les officines de propagande pro gay peuvent bien rivaliser de créativité dans les maquillages et les déguisements colorés pour masquer ce fait , l’homosexualité c’est d’abord vouloir vivre avec son identique donc sur le mode séparé.


      cette dimension de refus et de la négation du sexe opposé chez l’homosexuel est marqué dans le dégôut qu’inspire l’appareil génital, de l’autre sexe ; qu’on retrouve notamment dans les expressions et les plaisanteries péjoratives sur l’organe génital qu’on ne possède pas


      deuxième évidence l’homosexualité me semble nier radicalement une autre réalité celle de la procréation et du caractère animal de notre reproduction


      d’où les contorsions sémantiques et techniques pour trouver le moyen de se reproduire sans avoir recours au rapport sexuel


      dernière dimension celle de la mort : l’homosexualité dans ses mise en scène et les « gays » sont plus encore que les humains à sexualité normale, angoissés par le vieillissement et la mort, d’où

      la promotion d’une vie de plaisir et de loisirs, le monde de la fête, et l’obsession de la jeunesse perpétuelle



      ce que signe la promotion de l’homosexualité et de son corollaire le mariage homosexuel c’est donc avant tout la progression de notre société vers l’artificialité et le virtuel et l’éloignement accru de nos vies du réel.


      Que cette tendance soit voulue et organisée par le monde économique et son marketing, ne me surprend pas ce qui ,me surprend c’est la facilité avec laquelle ce discours est accepté y compris "et surtout«  par les  »élites intellectuelles"


      "Le spectacle en général, comme inversion concrète de la vie, est le mouvement autonome du non-vivant.

      Dans le monde réellement renversé, le vrai est un moment du faux."

      Guy Debord "la société du spectacle"






      • Matthhou 3 juillet 2012 10:03

        Votre message est étonnant.
        Mais vais-je être frappé par la foudre pour autant ? Tonnerre !
        Si les mots restaient figés, nous ne parlerions pas des langues « vivantes »...
        Vos considérations historiques, étymologiques et philosophiques sont très intéressantes mais datent selon moi de quelques siècles.


      • anty 2 juillet 2012 11:13

        Les homos peuvent se marier s’ils respectent les formalités

         à savoir le couple c’est une femme et homme

        • anty 2 juillet 2012 11:22

          un homme....


        • epicure 2 juillet 2012 16:06

          "

          couple, nom masculin
          Sens 1 Un mari et une femme, un homme et une femme vivant ensemble. Synonyme époux Anglais couple Sens 2 Deux personnes liées par un sentiment, un intérêt commun... Synonyme duo"

          Au sens 2, deux hommes ou deux femmes qui s’aiment forment un couple.


        • jocelyne 2 juillet 2012 11:13

          C’est un nartik ?


          • frank Danvers 2 juillet 2012 11:51

            Je suis d’accord avec Giuseppe, et j’approuve son texte sur l’égalité à 100% ! L’égalité des Droits pour touTEs les citoyenNEs n’est plus qu’une question de mois, et les cinglés, les intégristes religieux, les néo-nazis, les fascistes de tous poils, les réactionnaires, les pseudo puritains, n’y changeront rien !

            Vous, les homophobes, transphobes, racistes, sexistes, vous n’aurez jamais le dernier mot, car nous, militantEs, progressistes, humanistes, sommes bien plus nombreux que vous et parfaitement organisés et soutenus.

            Nous, militantEs, humanistes, progressistes, sommes prêts aux pires abjections, aux tentatives d’intimidations, aux violences verbales, voire physiques, et nous résisterons aux fous qui se réclament de leur Dieu que vous êtes, nous sommes prêts à l’affrontement, que nous gagnerons !


            • non667 2 juillet 2012 14:15

              à frank

              qu’ils le veuillent ou pas les personnes de même sexe ne peuvent former que des  PAIRES , des brelan ,des carrés ...etc ....   
              parler a leur propos de couple est pervertir le sens des mots , pervertir le langage ,pervertir les esprits
               .
              le but de cette perversion est d’en faire passer d’autres !
              demander le mariage pour des couples homosexuels passe mieux que demander le mariage pour des paires d’ homosexuels !
              mais on voit bien que la demande de mariage (y a plus que les prêtres et les homos qui le demandent ! ) n’est qu’une étape avant d’exiger l’adoption avec des arguments tout aussi fallacieux !
               à ce propos je rappelle que l’adoption doit se faire dans l’intérêt exclusif des enfants frappés par le malheur de n’avoir pas de parents naturels ! c’est leur ajouter une double peine que de les confier à des paires homosexuelles pour le plaisir de celles-ci !

              je rappelle que le comportement des « parents » n’est pas sans influencer sur celui des enfants et que ceux- ci élevés dans un milieu homos soient formatés pour un comportement homos qui ne corresponde pas forcément à leur patrimoine génétique !


            • frank Danvers 2 juillet 2012 18:29

              Je lis votre niveau de bassesse et votre esprit tordu et perturbé !!!

              Les COUPLES de gays et de lesbiennes existent depuis toujours, ce sont des personnes qui s’aiment et qui veulent pouvoir, pour certainEs, concrétiser leur amour par un véritable engagement qu’est le MARIAGE. Le MARIAGE et l’adoption pour tous seront votés, et tous les textes homophobes et moyennageux comme le vôtre, toutes les menaces, toutes les intimidations n’arrêteront rien !

              Concernant l’adoption, sachez qu’il y a près de 200 000 enfants vivant dans des familles homoparentales en France, que les VRAIES études démontrent que ces enfants sont épanouis et équilibrés, et qu’ils ne deviennent aucunement homosexuels !!!

              D’ailleurs, 99% des homosexuelLEs adultes sont issus de familles hétéroxuelles, qu’en pensez-vous ????

               


            • louphi 2 juillet 2012 23:59

              Frank Danvers

              Vous délirez et vous dites des faussetés. Contrairement à ces faussetés, l’homosexualité n’a pas toujours existé parmi les humains, le « couple homosexuel » n’a pas toujours existé.. Le premier couple humain, Adam et Eve, n’était pas homosexuel, ni sa famille, et ainsi de suite jusqu’à ce qu’une génération, celle de Noé, se pervertisse, provocant la colère du créateur sur les humains. Cà c’est une chose.

              Ensuite, il faut être un écervelé pour voir le sexe dans le fion que le fion.


            • louphi 3 juillet 2012 00:22

              Babylon

              Vous avez raison sur un seu point. La procréation a souvent connu des erreurs, des ratés.

              L’homosexualité est l’une de ces erreurs, l’un de ces ratés. Et les erreurs on les élimine si on ne peut pas les corriger et les ratés, on n’en tient pas compte ou on les mets à la poubelle.

              Non, l’homosexualité n’existe pas depuis la nuit des temps. L’homosexualité n’a pas toujours existé parmi les humains, le « couple homosexuel » n’a pas toujours existé.. Le premier couple humain, Adam et Eve, n’était pas homosexuel, ni sa famille, et ainsi de suite jusqu’à ce qu’une génération, celle de Noé, se pervertisse, provocant la colère du créateur sur les humains. Cà c’est une chose.

              Ensuite, il faut être un écervelé pour voir le sexe dans le fion ou le « god ».


            • louphi 3 juillet 2012 00:49

              Frank Danvers

              Homosexuel = Zombisexuel = Fionsexuel

              Depuis quand le fion est-il devenu un sexe. Il faut être psychopathe pour le penser.


            • epicure 3 juillet 2012 03:05

              louphi :

              Chez les primates les plus proches de l’homme, il peut y avoir des relations homosexuelles, chez les humains il peut y avoir des relations homosexuelles.
              Et en dehors de notre lignée de primate on peut trouver des relations homosexuelles.
              Tu veux nous faire croire que l’homosexualité serait apparue indépendamment dans chaque espèce ces dix milles dernières années ?
              L’abus de bible ou de coran est dangereux pour la réflexion.
              Tu était là pour constater qu’il y a 100-200 000 ans certains hommes préhistoriques n’avaient pas des relations homosexuelles ?
              Sur quel fait concret te bases tu pour dire que cela n’a pas existé du temps des premiers hommes ? Qu’il n’y avait pas 5-10% d’hommes ou femmes préhistoriques homo par génération ?

              Dans une population primitive vers la Papouasie, les relations homo servent de rite d’initiation masculine....
              Bref tu ne décris pas la réalité, et tu ne cherches pas à la comprendre d’ailleurs, tu te contentes d’annoner des pensées dogmatiques.


            • anty 2 juillet 2012 11:51

              Qu’on le veuille ou non, l’Etre Humain est un mammifère à reproduction sexuée et vivipare, et l’Homme et la Femme sont complémentaires dans un couple.

              Un couple homosexuel qui adopte un enfant est donc CONTRE NATURE ( au sens propre du terme ; sans aucun sens péjoratif. )

              D’accord pour le tolérer ( il y a déjà le PACS ) ; pas d’accord pour le légaliser..


              • cancrela 2 juillet 2012 11:58

                Je ne suis pas d’accord avec le texte de l’auteur car il faut aller plus loin.
                On devrait supprimer la parité homme-femme qui est totalement discriminatoire pour les homosexuels et la remplacer par la stricte égalité du nombre de femmes, d’hommes, de lesbiennes et homos dans nos assemblées.

                Tiens, j’aimerais bien voir la gueule de leur livret de famille !


                • epicure 2 juillet 2012 16:11

                  Sauf que les homos sont aussi des hommes ou des femmes, donc intégrés dans la parité.
                  La parité n’est là que pour distordre une inégalité flagrante concernant la moitié de la population, et non diviser la France en catégories minoritaires.


                • anty 2 juillet 2012 11:59

                  un référendum devrait être proposé aux Français car c’est une question trop importante pour être réglée par quelques uns.
                  je suis contre ce mariage - qui est contre nature - comme une grande majorité de Français

                  .

                  • epicure 2 juillet 2012 16:12

                    Ce n’est pas une question de référendum, puisque c’est du domaine de la législation civile courante.
                    Les référendums sont faits pour les questiosn institutionnelles de la république.


                  • louphi 3 juillet 2012 01:01

                    epicure

                    C’est bougrement plus qu’une question institutionnelle de la république. C’est même une question institutionnelle de la société.

                    C’est un paradoxe. L’homo sexualité qui ne peut pas engendrer une société vient disputer à l’hétérosexualité la société engendrée par l’hétérosexualité. Cà s’appelle le parasitage ou l’escroquerie.


                  • epicure 3 juillet 2012 03:11

                    @louphi

                    a) C’est simple ce n’est pas une question institutionnelle politique, donc pas de référendum, c’est une question de droit civil . Le mariage homosexuel ne remet pas en cause ta souveraineté politique, donc pas de référendum.

                    b) l’homosexualité est minoritaire, la nature fait assez bien les choses pour que cela reste le cas de génération en génération. Que le mariage soit autorisé ou pas, cela ne rendra pas les couples homo plus ou moins procréatifs. Donc en interdisant le mariage homo tu n’augmentes pas la fécondité de la population.
                    Par conséquent ce que tu avances ne peut être un argument puisque la mesure que tu préconises ne vas pas à l’encontre du phénomènes que tu justifies pour interdire le mariage homo.


                  • louphi 3 juillet 2012 09:47

                    epicure

                    Les homos sont des incultes négationistes fantasmeurs pédants par excellence. Voilà qui est édifiant : « le droit civil » n’est pas « une question institutionnelle politique ». Vous avez appris çà où ? Le droit civil en tant que droit, c’est même la question centrale de l’institution politique. Mais tout çà ne peut avoir de sens que si la société existe d’abord.

                    Et l’homosexualité militante attaque, non pas simplement l’institution politique, mais la société elle-même dans son fondement. L’homosexualité militante, c ’est le sida qui cherche à paralyser la société en niant la nécessité du référendum par exemple. Avant de s’intéresser à augmenter ou à diminuer la fécondité, il faut d’abord préserver le fondement même de la société. Et ce fondement, il est unique, c’est l’hétérosexualité.

                    Vous avez cependant raison sur un point : l’homosexualité est minoritaire, ultra-ultra minoritaire et le restera de génération en génération. En tout cas c’est mon souhait. L’homosexualité en soi n’est pas trop inquiétante. Ce qui est inquiétant, nocif, dangereux, attentatoire à la société, c’est l’homosexualité idéologique et organisationnelle qui s’insurge contre la société en tant que puissance, l’homosexualité militante. C’est l’homosexualité militante qu’il faut anihiler, c’est-à-dire réduire à néant.

                     


                  • tf1Goupie 3 juillet 2012 09:54

                    L’homosexualité attaque la société « dans son fondement » ... ouïe, ouïe, attention aux dérapages !


                  • stanh 3 juillet 2012 10:53

                    L’ordinateur sur lequel tu tapes, louphi, est l’invention d’Alan Turing, homosexuel , qui a été harcelé par la justice britannique (pour son homosexualité), castré chimiquement il finit par se suicider.
                    « c’est pas leur société blablabla » tape t-il sur l’invention d’un homo qui a révolutionné l’histoire humaine .

                    Ridicule.


                  • louphi 3 juillet 2012 21:31

                    stanh

                    Les homos sont des godiches qui prennent leurs crétinisme pour de l’intelligence. Chacun de leur souffle est une grosse éclaboussure de merde ! En voilà une vraiment grosse : « l’ordinateur est l’invention d’Alan Turing, un homosexuel ». Pauvre crétin, l’ordinateur n’est pas l’invention d’un seul homme. L’ordinateur est une somme d’inventions humaines scientifiques et technologiques qui se succèdent depuis la nuit des temps.


                  • louphi 4 juillet 2012 00:33

                    tf1Goupie

                    Prennez d’abord la peine de bien lire et comprendre votre interlocuteur avant de réagir. Je n’ai pas écrit : « L’homosexualité attaque la société dans son fondement ». Jai écrit ceci : « L’homosexualité militante attaque la société dans son fondement ». C’est une grosse différence. Je ne parle donc pas de l’homosexualité en général. Je parle de l’homosexualité militante.

                    L’homosexualité humaine en général, l’homosexualité en soi, l’homosexualité tout court, n’est pas un phénomène trop inquiétant pour la société tant qu’il reste individuel, discret, marginal et épisodique. L’homosexualité est alors un virus presque inoffensif pour la société. Et la société peut, à la limite du possible, s’en accommoder.

                    Mais, lorsque des personnes atteintes de ce virus comportemental et leurs souteneurs s’organisent, élaborent une doctrine, se mobilisent et se déploient pour répandre ce virus comportemental et l’inscrire sur le fronton des institutions de la société, en prônant le communautarisme sexuel, l’apartheid sexuel, les hommes d’un côté et les femmes de l’autre, cela est une agression délibérée contre la société. J’appelle cette agression délibérée : l’homosexualité militante.

                    Maintenant à vous de voir de quel côté se trouve le dérapage que vous insinuez.


                  • louphi 4 juillet 2012 00:36

                    tf1Goupie

                    Prennez d’abord la peine de bien lire et comprendre votre interlocuteur avant de réagir. Je n’ai pas écrit : « L’homosexualité attaque la société dans son fondement ». Jai écrit ceci : « L’homosexualité militante attaque la société dans son fondement ». C’est une grosse différence. Je ne parle donc pas de l’homosexualité en général. Je parle de l’homosexualité militante.

                    L’homosexualité humaine en général, l’homosexualité en soi, l’homosexualité tout court, n’est pas un phénomène trop inquiétant pour la société tant qu’il reste individuel, discret, marginal et épisodique. L’homosexualité est alors un virus presque inoffensif pour la société. Et la société peut, à la limite du possible, s’en accommoder.

                    Mais, lorsque des personnes atteintes de ce virus comportemental et leurs souteneurs s’organisent, élaborent une doctrine, se mobilisent et se déploient pour répandre ce virus comportemental et l’inscrire sur le fronton des institutions de la société, en prônant le communautarisme sexuel, l’apartheid sexuel, les hommes d’un côté et les femmes de l’autre, cela est une agression délibérée contre la société. J’appelle cette agression délibérée : l’homosexualité militante.

                    Maintenant à vous de voir de quel côté se trouve le dérapage que vous insinuez.


                  • EricB 7 août 2012 09:06

                    Autrement dit, Louphi, « pour que je reste heureux, vivez cachés »....


                  • frank Danvers 2 juillet 2012 11:59

                    Je constate que les homophobes qui écrivent ici sont toutes et tous des de lamentables lâches, qui utilisent pseudos et avatars, vous êtes une véritable honte, une ignominie !!!!


                    • cancrela 2 juillet 2012 12:02

                      Ben vi, si on préfère les femmes, on est déviant et homophobe


                    • frank Danvers 2 juillet 2012 12:05

                      C’est votre discours de merde qui est homophobe !


                    • Leo Le Sage 2 juillet 2012 12:15

                      @Par frank Danvers (xxx.xxx.xxx.110) 2 juillet 12:05
                      Vous dites : « C’est votre discours de merde qui est homophobe ! »
                      Insulter ne changera pas le discours...
                      C’est l’arme du faible....
                      D’habitude vous demandez de la tolérance et là, c’est vous qui n’êtes pas du tout tolérant.

                      Si vous voulez un jour que cela puisse se faire correctement, il vaut mieux que vous montriez l’exemplarité.
                      Je vous rappelle que ceux qui veulent adopter des enfants galèrent et doivent montrer patte blanche, garanties de toute sorte, etc.

                      Il est donc logique qu’il y ait des réticences à vous donner tout alors que d’autres ont du mal...


                    • frank Danvers 2 juillet 2012 12:24

                      « discours de merde » n’est pas du tout une insulte mais une vérité ! Quand je lis les commentaires homophobes ici ou sur d’autres pages, je n’ai qu’une envie, dégueuler !!!

                      Et votre exemplarité, vous vous la gardez !


                    • non667 2 juillet 2012 22:12

                      à frank
                      vous êtes une véritable honte, une ignominie !!!!
                      va te faire considérer chez les grecs ! smiley smiley smiley smiley


                    • tf1Goupie 3 juillet 2012 09:08

                      Marre de l’hétérophobie !!


                    • gordon71 gordon71 3 juillet 2012 09:09

                      maman, maman

                       ils me « traitent »....


                    • frank Danvers 2 juillet 2012 12:00

                      66% des français sont favorables au mariage POUR TOUS !!!!!


                      • anty 2 juillet 2012 12:02

                        Alors vite le referendum.


                      • frank Danvers 2 juillet 2012 12:06

                        Ce sera une propositon de loi, mariage + adoption, votée à l’assemblée nationale, comme cela s’est fait dans tous les pays (7 en Europe), où ils ont été adoptés !

                         


                      • Leo Le Sage 2 juillet 2012 12:08

                        @Par frank Danvers (xxx.xxx.xxx.110) 2 juillet 12:00
                        Vous dites : « 66% des français sont favorables au mariage POUR TOUS !!!!! »
                        Même les mineurs qui s’aiment on le droit de se marier ? smiley


                      • frank Danvers 2 juillet 2012 12:25

                        Je n’apprécie pas votre humour, pas du tout !


                      • Leo Le Sage 2 juillet 2012 12:43

                        @Par frank Danvers (xxx.xxx.xxx.110) 2 juillet 12:25
                        Vous dites : « Je n’apprécie pas votre humour, pas du tout ! »
                        Il faudra vous y faire, très cher.
                        Après tout ce n’est pas de ma faute si je suis bon en français... smiley
                        Maintenant si vous me dites que la langue française n’est pas votre tasse de thé, je veux bien y réfléchir un peu...
                        Mais peu me chaud...


                      • frank Danvers 2 juillet 2012 12:57

                        Quel rapport avec la langue française ? Aucun ! Vous êtes un bien triste sire...


                      • Leo Le Sage 2 juillet 2012 13:45

                        @Par frank Danvers (xxx.xxx.xxx.110) 2 juillet 12:57
                        Vous dites : « Quel rapport avec la langue française ? Aucun ! Vous êtes un bien triste sire... »
                        Vous brulez de m’insulter mais vous n’osez point : allons lâchez vous je ne vais pas vous mordre le... smiley

                        Le rapport ? Vous dites : « mariage POUR TOUS ».

                        En français, tous veut dire tout le monde du plus petit au plus grand.
                        Vous auriez pu dire le mariage pour tous les majeurs saint d’esprit... Là c’est déjà plus cohérent.
                        Je vous rappelle que dans beaucoup de pays le mariage des enfants est chose normale.
                        Donc j’ai le droit de faire de l’humour sur le mot « TOUS ».
                         
                         
                         
                        Franchement invectiver ne sert à rien. smiley
                        Laisser cela aux amis et sympathisants du FN...


                      • stanh 2 juillet 2012 15:08

                        Pour tous ça veut dire pour les adultes consentants. Adultes et consentants étant dans ce cas des termes juridiques bien définis.

                        Quelle mauvaise foi chez les insécures du penis :)

                        Les adultes font ce qu’ils veulent de leur érogènes et il est normal que ce qui est dépendant de la société (mariage civil) et appliqué aux uns soit appliqués aux autres.
                        C’est très simple.


                      • EricB 7 août 2012 09:09

                        Même les mineurs qui s’aiment on le droit de se marier ?

                        Avec le consentement des parents, il me semble que oui.


                      • frank Danvers 2 juillet 2012 12:04

                        C’est votre discours de merde qui est homophobe !!!


                        • anty 2 juillet 2012 12:10

                          Les homo qualifie systématiquement d’homophobe tout intervenant qui s’oppose à leur thèse ...

                          où se pose de questions sur les bienfondés de leur revendications


                        • frank Danvers 2 juillet 2012 12:16

                          Exactement, et votre dernier com ne fait que le prouver, car il ne s’agit en aucun cas de thèses !


                        • anty 2 juillet 2012 12:04

                          Hier sur Figaro 70% de lecteur se sont opposés au mariage (75000 de votants )


                          • frank Danvers 2 juillet 2012 12:07

                            Que des votants de droite et d’extrême droite, aucune valeur !!!


                          • Bilou32 Bibi32 2 juillet 2012 12:53

                            Les homos seraient de gauche... ? En tout cas ils sont hétérophobes, vu les comm postés. smiley 


                          • frank Danvers 2 juillet 2012 13:00

                            Les homos ne sont pas hétérophobes, ils sont connard(sse)phobes !!!


                          • Giuseppe di Bella Giuseppe Di Bella 2 juillet 2012 12:10

                            Juste une précision : Il n’y aura aucun référendum sur ce sujet. Les Françaises et les Français ont élu un président et une majorité parlementaire qui ont annoncé clairement leur détermination pour l’ouverture du mariage et de l’adoption au couples homosexuels (Engagement 31 de François Hollande, lorsqu’il était candidat).


                            • cancrela 2 juillet 2012 12:15

                              Non, un simple ukase ferait l’affaire.
                              Nous sommes dans une démocratie bien particulière, le peuple est bien trop con et homophobe pour qu’il puisse être consulté.


                            • Giuseppe di Bella Giuseppe Di Bella 2 juillet 2012 12:30

                              Vous avez la mémoire courte ? Les Françaises et les Français ont été consultés. Je vous rappelle que François Hollande, lorsqu’il était candidat, avait inscrit l’ouverture au mariage et à l’adoption par les couples de même sexe dans son programme. Il ne l’a jamais caché !


                            • anty 2 juillet 2012 12:41

                              Quand on vote pour un candidat on est pas forcement d’accord avec toutes ces propositions loin de la 


                            • Leo Le Sage 2 juillet 2012 12:32

                              @auteur
                              Vous dites :
                              « Le PACS ne donne pas les mêmes droits qu’une union conclue sous le régime du mariage.  »
                              C’est à vous de vous battre pour que le PACS change. Mais le mariage en toute logique est une relation entre un homme et une femme et pas autre chose.

                              RAPPEL : « Le mariage est défini traditionnellement comme l’« union légitime d’un homme et d’une femme » » (Source : Mariage - Wikipédia)


                              • frank Danvers 2 juillet 2012 13:04

                                Cela va très bientôt changer, les textes sont prêts ! Le mariage et l’adoption pour tous ont été votés dans 15 pays du monde entier, la France va suivre très bientôt, et tous vos commentaires réacs, homophobes et moyennageux n’y changeront rien.


                              • Leo Le Sage 2 juillet 2012 13:18

                                @Par frank Danvers (xxx.xxx.xxx.110) 2 juillet 12:25
                                Vous dites : "Le mariage et l’adoption pour tous ont été votés dans 15 pays du monde entier, la France va suivre très bientôt, et tous vos commentaires réacs, homophobes et moyennageux n’y changeront rien"
                                1/ 15 pays sur combien ? 200 non ?
                                2/ mes commentaires sont homophobes ? Si je n’approuve pas la couleur rose, je suis rose-phobe ?
                                Ne pas accepter les bétises de son enfant c’est être enfanticide si on le puni ?
                                Je dois me taire ?
                                Et si quelqu’un veut se marier avec sa vache, je dois donner mon assentiment ?


                              • Matthhou 3 juillet 2012 10:14

                                RAPPEL : « Le mariage est défini traditionnellement comme l’« union légitime d’un homme et d’une femme » » (Source : Mariage - Wikipédia)

                                C’est drôle, vous vous arrêtez là alors que la ligne juste en dessous est très intéressante :

                                "Depuis plusieurs années, sept pays de l’Union Européenne — la Belgique, l’Espagne, l’Islande, la Norvège, les Pays-Bas, le Portugal et la Suède — ainsi que l’Afrique du Sud, le Canada, l’Argentine, six États des États-Unis (Massachusetts, Iowa, Connecticut, New Hampshire, New York, Vermont, Washington), un État du Brésil (Alagoas) et la ville de Mexico, ont légalisé le mariage homosexuel. Plusieurs dictionnaires se rangent sur la définition d’un mariage qui ne comprend plus la différence de sexe des époux3."


                              • stanh 3 juillet 2012 11:06

                                @matthou
                                De toutes façons, s’accrocher à des définitions vieillotes de dictionnaire c’est vraiment du non argument de débile.
                                Si on va par là, la définition de « nègre » d’un dictionnaire de 1900 ça doit pas être triste non plus.


                              • stanh 3 juillet 2012 17:09

                                Et si quelqu’un veut se marier avec sa vache, je dois donner mon assentiment ?

                                Tu peux commencer par t’occuper de tes oignons par exemple.


                              • EricB 7 août 2012 09:18

                                à Leo-le-Sage-qui-porte-si-mal-son-pseudo

                                Si je n’approuve pas la couleur rose, je suis rose-phobe ?
                                C’est bien ça la question. Il n’y a rien de plus à « approuver » ou à « désapprouver » dans le rose que dans l’homosexualité. Si vous n’aimez pas le rose (ce qui n’a rien à voir avec une approbation !), personne ne vous oblige à en porter ni à en mettre chez vous. Mais personne n’est obligé de suivre non plus votre gout restrictif, et que je sache, dans une démocratie (au moins) et même sans doute dans les pires dictatures, ceux qui n’aiment pas le rose n’ont jamais eu de conseil à donner à ceux qui l’aiment, et encore moins d’ordre pour leur empecher d’en porter.

                                Ca vous viendrait à l’idée d’« approuver » (ou pas) les Noirs ? ou les gauchers ? ou les roux ?

                                Vous pensez encore que l’homosexualité est une perversion choisie et donc une question d’ordre moral.... Il est temps d’évoluer.


                              • EricB 7 août 2012 09:25

                                toujours à Léo-le-stupide

                                Ne pas accepter les bétises de son enfant c’est être enfanticide si on le puni ?

                                Ben si vous le tuez parce qu’il a fait une bêtise, oui, ça reste de l’infanticide !

                                Et si quelqu’un veut se marier avec sa vache, je dois donner mon assentiment ?

                                Je ne suis pas certain qu’il y ait déja eu des revendications de ce genre (même si certains heteros abusent quotidiennement de leur chèvre dans certaines contrées exotiques). Mais si le cas survenait, ce ne serait pas à vous de donner votre consentement, mais à la vache, ce qui risquerait fort d’être problématique... Or, dans le mariage, tout est affaire de consentement mutuel clairement exprimé devant l’officier d’Etat-Civil, donc....


                              • EricB 7 août 2012 09:35

                                à Matthhou

                                C’est drôle, vous vous arrêtez là alors que la ligne juste en dessous est très intéressante :

                                C’est juste les oeillères un peu trop serrées qui l’ont empéché de lire plus bas....
                                 ;o))


                              • Leo Le Sage 7 août 2012 09:47

                                @Par Matthhou (xxx.xxx.xxx.238) 3 juillet 10:14
                                Vous dites : « C’est drôle, vous vous arrêtez là alors que la ligne juste en dessous est très intéressante »
                                C’est une minorité...
                                Donc je n’ai pas à en tenir compte dans ce cas précis.

                                @Par stanh (xxx.xxx.xxx.15) 3 juillet 17:09
                                Vous dites : « Tu peux commencer par t’occuper de tes oignons par exemple. »
                                Commence par les tiennes...

                                @Par EricB (xxx.xxx.xxx.158) 7 août 09:25
                                Vous dites : « Vous pensez encore que l’homosexualité est une perversion choisie et donc une question d’ordre moral.... Il est temps d’évoluer »

                                Non c’est une maladie smiley

                                Vous dites : « Ben si vous le tuez parce qu’il a fait une bêtise, oui, ça reste de l’infanticide ! »

                                C’est fréquent de tuer son enfant par ici ?

                                Vous dites : « Or, dans le mariage, tout est affaire de consentement mutuel clairement exprimé devant l’officier d’Etat-Civil, donc... »
                                Or, le mariage est une affaire entre deux personnes de sexe opposé dans la plupart des pays, donc...

                                Je ne savais pas que les homos étaient des adeptes de l’insulte mais maintenant je vais commencer à envisager cette situation.

                                 

                                Cordialement


                                Leo Le Sage

                                (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


                              • EricB 7 août 2012 09:48

                                à Stanh

                                Si on va par là, la définition de « nègre » d’un dictionnaire de 1900 ça doit pas être triste non plus.

                                En effet, ca ne l’est pas !

                                Article « Nègre » du Dictionnaire de Trévoux, édition du 13 août 1732

                                « Nègre : Nom propre de peuple, habitant, originaire de la Nigritie, Aethiops, Niger, Nigra, Nigrita. Le nom de Nègre n’est pas aujourd’hui synonyme d’Éthiopien, comme il le pourrait être en parlant de l’Antiquité. L’Éthiopie ne s’étend pas autant que la Nigritie. Nous n’appelons Éthiopiens que les peuples qui sont au midi de l’Égypte et au levant des Nègres. Les Nègres vendent aux Espagnols, aux Portugais et aux Hollandais, non seulement ceux de leurs voisins qu’ils peuvent attraper, mais quelquefois leurs propres femmes et leurs enfants. Ils sont noirs, mais davantage vers le midi du Niger que vers le nord ; ils passent pour robustes, mais ignorants, lâches, et paresseux, et moins farouches que les peuples de la Barbarie, du Bidulgérid et du Zaara. La plupart suivent le mahométisme, les autres sont païens ; il y en a même qui n’ont presque aucun sentiment de religion. Au Pérou, il est expressément défendu aux Noirs et aux Négresses d’avoir aucune communication personnelle avec les Indiens et les Indiennes, sous peine aux mâles d’être mutilés des parties naturelles ; et aux Négresses d’être rigoureusement fustigées. »

                                Article « Nègre » du Grand Dictionnaire Universel du XIXe siècle, Larousse de 1872

                                « C’est en vain que quelques philanthropes ont essayé de prouver que l’espèce nègre est aussi intelligente que l’espèce blanche. Quelques rares exemples ne suffisent point à prouver l’existence chez eux de grandes capacités intellectuelles. Un fait incontestable et qui domine tous les autres, c’est qu’ils ont le cerveau plus rétréci, plus léger et moins volumineux que l’espèce blanche, et comme, dans toute la série animale, l’intelligence est en raison directe des dimensions du cerveau, du nombre et de la profondeur des circonvolutions, ce fait suffit pour prouver la supériorité de l’espèce blanche sur l’espèce noire. Mais cette supériorité intellectuelle, qui selon nous ne peut être révoquée en doute, donne-t-elle aux blancs le droit de réduire en esclavage la race inférieure ? Non, mille fois non. Si les nègres se rapprochent de certaines espèces animales, par leurs formes anatomiques, par leurs instincts grossiers, ils en diffèrent et se rapprochent des hommes blancs sous d’autres rapports et nous devons en tenir grand compte. Ils sont doués de la parole, et par la parole nous pouvons essayer de les élever jusqu’à nous, certains d’y réussir dans une certaine limite. Du reste, un fait physiologique que nous ne devons jamais oublier, c’est que leur race est susceptible de se mêler à la nôtre, signe sensible et frappant de notre commune nature. Leur infériorité intellectuelle, loin de nous conférer le droit d’abuser de leur faiblesse, nous impose le devoir de les aider et de les protéger. »

                                Ca a au moins le mérite d’être clair ! ;o))
                                Mais grace à la pression incessante du puissant lobby nègre depuis quelques siècles, les nègres sont devenus aussi intelligents que les blancs. Et même parfois plus que certains blancs.... (comme on en a tous les jours la preuve ici même).

                              • EricB 7 août 2012 09:52

                                à Leo (qui pense que stupide est une insulte, alors que dans son cas, c’est juste un qualificatif approprié).

                                Non c’est une maladie 

                                Oui, c’est bien ce que je pensais. Vous êtes juste un peu en retard.... Renseignez-vous, et revenez sur ce blog avec vos faits mis à jour.


                              • Leo Le Sage 7 août 2012 10:04

                                @Par EricB (xxx.xxx.xxx.158) 7 août 09:52
                                Vous dites : "Oui, c’est bien ce que je pensais. Vous êtes juste un peu en retard.... Renseignez-vous, et revenez sur ce blog avec vos faits mis à jour"
                                Je suis à jour, malgré le fait que ce sujet ne m’interesse pas, vous non.
                                Allez sur des sites sérieux, vous comprendrez jusqu’à quel point je suis à jour...

                                 

                                Cordialement


                                Leo Le Sage

                                (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


                              • EricB 7 août 2012 10:18

                                Allez sur des sites sérieux, vous comprendrez jusqu’à quel point je suis à jour...

                                Mais je ne demande qu’à m’instruire. Donnez moi donc les références de vos sites si « sérieux »....

                                Parce que moi, j’en suis resté à « L’Organisation mondiale de la santé supprime, en 1990, l’homosexualité de la liste des maladies mentales, mettant fin à plus d’un siècle d’homophobie médicale. »


                              • Leo Le Sage 7 août 2012 11:42

                                @Par EricB (xxx.xxx.xxx.158) 7 août 10:18

                                Vous dites : « Parce que moi, j’en suis resté à »L’Organisation mondiale de la santé supprime, en 1990, l’homosexualité de la liste des maladies mentales, mettant fin à plus d’un siècle d’homophobie médicale.«  »

                                Après 1990...

                                Vous êtes un fénéant pour me demander tout et tout de suite alors qu’il s’agit de votre maladie ?
                                Vous voulez pas que je vous dorlotte aussi ?

                                 
                                Cordialement

                                Leo Le Sage
                                (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


                              • Mycroft 7 août 2012 12:19

                                J’ai beau chercher, trouver un site sérieux qui indique que l’homosexualité est une maladie est une tache ardue.

                                Ce n’est pas une preuve suffisante pour indiquer qu’il n’existe pas, mais en règle général, il est logique de douter de l’existence d’un fait dont rien ne prouve l’existence (sinon, on en vient à trouver le pastafarisme crédible).

                                PS : non, l’avis d’une église quelconque n’est pas un avis sérieux, de même que n’importe quel organisme non médical ou placé sous la direction, directe ou indirecte, d’une théocratie. Un avis sérieux ne peut être émis sous la contrainte de personnes qui sont par nature non sérieuses (ou du moins pas plus sérieuse que les pastafariens précédemment cités).


                              • EricB 11 août 2012 16:26

                                Non, Leo, je n’ai nullement besoin que vous me dorlottiez, juste que vous m’apportiez vos élements d’information comme quoi l’homosexualité serait une maladie.... Comme je ne vois rien venir, j’en tire la conclusion que vous êtes un parfait menteur. Ou un parfait mythomane, au choix.


                              • anty 2 juillet 2012 12:39

                                Que des propos hétérophobes et imbéciles des refoulés homos qui n’ont rien d’autres à faire que de faire ch... les gens normaux.


                                • Giuseppe di Bella Giuseppe Di Bella 2 juillet 2012 12:54

                                  Où sont les propos hétérophobes ? Où sont les « refoulés homos » et je m’arrête là pour ne pas évoquer l’élégance de la fin de votre commentaire. Les gens normaux, c’est à dire ?


                                • EricB 7 août 2012 09:33

                                  Que des propos hétérophobes et imbéciles des refoulés homos qui n’ont rien d’autres à faire que de faire ch... les gens normaux.

                                  Mais Anty, personne ici ne récuse vos propos parce que vous êtes hétéro. Juste parce que vous apparaissez parfaitement stupide à ceux qui lisent votre prose.

                                  Par ailleurs, je doute que la majorité des homos qui s’expriment sur ce blog puissent être qualifiés de « refoulés », ou alors vous ne connaissez pas le sens des mots... ah ah ah.



                                  • tektek93 tektek93 2 juillet 2012 13:52

                                    J’espère que dans le même élan on légalisera la polygamie , pourquoi plusieurs personnes qui s’aiment ne pourraient elles pas se marier ?


                                    • stanh 2 juillet 2012 15:50

                                      Ca sera débattu si assez de personnes militent pour.


                                    • epicure 2 juillet 2012 16:20

                                      Je vois mal les musulmans pro-polygamie, accepter la polyandrie.
                                      Car pour que la polygamie soir constitutionnelle, il faudrait qu’elle soit applicable autant aux hommes qu’aux femmes.


                                    • tikhomir 2 juillet 2012 14:13

                                      @Giuseppe Di Bella

                                      François Hollande est un président illégitime élu avec une minorité de votants, même si son élection est légale (malheureusement !). Les Français ne l’ont pas élu.

                                      Concernant le sujet dont vous parlez, je refuse personnellement d’appeler ça un mariage et je ne le ferai jamais (peu importe la loi, qu’elle passe ou non). Le dictionnaire de l’Académie Française le rappelle bien : le mariage est entre un homme et une femme (qui va porter plainte contre l’Académie pour homophobie ? ^^). Toute autre union ne saurait s’appeler un mariage.

                                      Maintenant, nul besoin d’invoquer la moralité ou la religion pour être contre cette absurdité. Je vous rappelle que la loi s’intéresse aux comportements des gens et non à ce qu’ils sont. Ainsi, pour l’ouverture d’un droit, il faut justifier d’un comportement donné (idem pour les sanctions si besoin est) - exceptée la charité sociale publique. Le comportement hétérosexuel étant ce qu’il est permet de faire des enfants, ce qui donne en effet le droit à la reconnaissance du couple (un couple c’est un homme et une femme, tout autre chose s’appelle « une paire ») et leur protection. Le comportement homosexuel ne peut justifier ce genre de réclamation.

                                      Ainsi donc, en attribuant inutilement des droits à ces personnes homosexuelles, vous changez le paradigme de la loi pour que la loi soit en fonction de ce que les personnes sont et non plus ce qu’elles font... Vous créez donc un moralisme, car c’est la morale qui s’intéresse aux personnes.

                                      Le vrai moraliste, c’est vous.

                                      C’est d’ailleurs paradoxal puisque plus notre société se vautre lamentablement dans des doctrines et comportements mortifères et cherche à échapper à la morale, plus elle devient moraliste. Si ce n’était pas si grave, ce serait du plus haut comique.

                                      Enfin, le mariage, n’est pas un simple contrat, ni même juste une union, ni même une simple question morale ou religieuse, c’est une institution qui fonde la société et son avenir et le remettre en question n’est que vouloir détruire ce fondement. Cela fait partie de tous ces comportements mortifères qui noient notre société.

                                      Vous ne faites donc, à aucun moment, la promotion du mariage, bien au contraire.


                                      • stanh 2 juillet 2012 15:35

                                        c’est une institution qui fonde la société et son avenir

                                        Premièrement : c’est discutable.

                                        De 2, une société qui ne rend pas ces composants humains heureux.. C’est pour quoi faire ? Quelle est sa raison d’être ? On est encore au temps des abris sous roches ?
                                        Vous brandissez « société ci, société cela » et c’est qui la société ? C’est nous, c’est eux. La société n’est pas une entité indépendante qu’il faut faire survivre coute que coute. La société c’est les gens qui la composent.
                                        Et dans ce cas, des homos AUSSI.


                                      • tikhomir 2 juillet 2012 16:03

                                        « Premièrement : c’est discutable. »

                                        Discutez-en, il ne suffit pas de dire que c’est discutable pour que cela le soit. Toutes les sociétés qui ont duré dans le temps ont mis en avant le mariage, qu’il soit polygame ou non. Même dans le cas de la polygamie, le mariage est entre un homme et une femme, il n’y a donc aucune nouveauté. La reconnaissance de la polygamie aurait bien plus de sens que de légitimer des parodies de mariages de paires homosexuelles.

                                        « De 2, une société qui ne rend pas ces composants humains heureux. C’est pour quoi faire ? Quelle est sa raison d’être ? »

                                        Très juste et vous remarquerez donc que plus on avance dans « le progrès et la modernité », plus les gens sont sous anti-dépresseurs et se suicident. Continuez donc à vous fourvoyer en ce sens, libre à vous.

                                        De plus, si je tiens compte de votre « premièrement », selon vous le mariage en tant que fondement de la société se discute alors, il n’est pas utile d’en accorder des parodies aux personnes homosexuelles. C’est vrai, quelle en serait la raison ? Si c’est simplement pour le bonheur alors sachez qu’il n’y a pas besoin de mariage pour être heureux. Vous ne verrez, j’en suis certain, aucun intérêt au mariage dans ces conditions.

                                        « La société c’est les gens qui la composent. Et dans ce cas, des homos AUSSI. »

                                        Vrai. Alors quoi ? Est-ce que cela change ce que je dis ? Non.

                                        Enfin, je constate que vous ne répondez pas à mon premier commentaire, au fond qu’il exprime, vous contentant de pleurnicher sur « mais la société, c’est tout le monde, même eux » et d’objecter un « ça se discute » sans rien proposer de plus. Insuffisant.


                                      • epicure 2 juillet 2012 17:06

                                        Tu as raison c’est une histoire de comportement et donc d’égalité de droit.
                                        Ce que font les gens dans leur lit, leur anatomie ne concerne pas la loi.

                                        La problématique du mariage gay, en dehors du militantisme gay qui méprise les hétéros ( et même les bi sauf quand il s’agit de s’unir contre les hétéros ) mais veut faire quand même pareil que les hétéros, c’est donc que des gens dans une même situation : vie en coupe, projet commun à long terme, n’ont pas les mêmes droits que les autres, et que le pacs ne résout pas toujours les problèmes.
                                        Selon que l’autre membre du couple soit d’un sexe ou d’un autre, vous n’aurez pas les même droits, ce qui constitue donc une discrimination basée sur le sexe.

                                        Deux des problématiques majeures, qu’apparemment le PACS ne résout pas complètement, c’est deux choses importantes : la transmission/héritage, et le statut vis à vis de l’enfant de l’autre ( enfant naturel ou adopté ). Deux situations qui rendent la vie des couples homos difficile.

                                        tiens un exemple (théorique mais synthétique) :
                                        soit l’histoire de mr X, un homme qui se marie avec une femme, a un enfant avec cette femme, mais X est en fait homo.
                                        Madame X meurt, comme ils sont mariés X hérite de la maison de sa femme et de ses biens personnels.

                                        Une fois veuf X, reviens à son orientation homo, et rencontre Y, qui n’ayant pas beaucoup de ressources personnelles, le couple vie dans la maison de X. Ils se pacsent ensemble et X se fâche avec sa famille.

                                        Légalement l’enfant de X n’est rien pour Y, il ne peut pas faire de démarche administrative pour l’enfant sans X.
                                        X et Y sont encore jeunes, X ne fait pas de testament pour son conjoint pacsé.
                                        Manque de bol après quelques années de vie de couple, alors que l’enfant est encore mineur, X meurt dans un accident.
                                        Il ne reste à Y que les yeux pour pleurer, au mieux il a un an pour se trouver un nouveau logement, et puis c’est tout, et il ne pourra plus avoir de contact avec l’enfant avec lequel il était attaché.
                                        Si Y avait été une femme, elle aurait hérité des biens de X et de la garde l’enfant.

                                        Il y a donc inégalité de droit, puisqu’une personne n’a pas les mêmes droits selon son sexe pour le même comportement, la vie en couple.


                                      • tikhomir 2 juillet 2012 17:26

                                        « Selon que l’autre membre du couple soit d’un sexe ou d’un autre, vous n’aurez pas les même droits, ce qui constitue donc une discrimination basée sur le sexe. »

                                        Non, puisque pour l’ouverture d’un droit, il faut justifier du comportement adéquat. Il n’y a pas de différence de traitement dans la loi puisque les personnes, qu’elles soient homosexuelles ou hétérosexuelles ou n’importe quoi d’autre, on tout à fait le droit de se marier à une personne de l’autre sexe. Cela vaut pour tout le monde. Il n’y a donc aucune discrimination selon le sexe.

                                        « puisqu’une personne n’a pas les mêmes droits selon son sexe pour le même comportement »

                                        Ce n’est pas le même comportement, dans un cas, il s’agit d’un comportement homosexuel, dans l’autre, il s’agit d’un comportement hétérosexuel.

                                        Votre histoire montre juste que M. X a soit changé au cours du temps et vous affirmeriez donc que l’homosexualité peut venir par la suite et donc implicitement disparaître, cela va dans le sens de ceux qui affirment que c’est une maladie qu’on peut soigner. Ou alors votre histoire montre que M. X s’est marié sans discernement et a cumulé ensuite les irresponsabilités jusqu’à sa mort. Alors pour faire bonne mesure, la seule chose que vous proposez, c’est de justifier et de cautionner l’irresponsabilité des gens au nom d’une pseudo égalité ? Drôle de mentalité...

                                        Personnellement, je préfère instituer une préparation au mariage qui permettrait justement d’éviter ces comportements irresponsables. Le but d’une société, c’est aussi de faire grandir les gens, pas de justifier leurs erreurs individuelles au détriment du reste de la société.


                                      • EricB 7 août 2012 09:04

                                        et vous affirmeriez donc que l’homosexualité peut venir par la suite et donc implicitement disparaître, cela va dans le sens de ceux qui affirment que c’est une maladie qu’on peut soigner.

                                         Je ne suis pas certain que vous ayez compris grand-chose à l’histoire. Ni même à la réalité.

                                        Vous savez, il y a, surtout dans ma génération et les précédentes, de nombreux homos qui ont cru bon de se marier, soit en étant sincérement persuadé, compte tenu de certains conseils religieux « bien avisés », que ça les guérirait de leur homosexualité, soit par pression familiale et sociale (tout en continuant d’avoir en parallele une vie sexuelle homo et cachée), soit par désir d’avoir des enfants. Ca ne fait pas d’eux des vrais hétéros, ca fait surtout d’eux des homosexuels frustrés et le plus souvent malheureux, jusqu’au jour où ils décident d’assumer enfin leur vraie nature, ce qui est devenu plus facile ces deux dernieres décennies, compte tenu de l’évolution des mentalités.

                                        Ceux qui affirment, au mépris de toute la compréhension médicale de l’homosexualité, que c’est une maladie et qu’on pourrait donc en guérir, ne suivent que leurs fantasmes et non la réalité. 

                                        Vous êtes vous jamais demandé pourquoi il y avait beaucoup plus « d’hétéros » qui « devenaient » un jour homos, que l’inverse ??? Sans même parler des vrais bisexuels qui ont un désir égal pour l’un et l’autre sexe...


                                      • EricB 7 août 2012 10:11

                                        à Tikhomir

                                        Très juste et vous remarquerez donc que plus on avance dans "le progrès et la modernité", plus les gens sont sous anti-dépresseurs et se suicident.

                                        Bon, bien sur, ca vaut ce que ca vaut, mais c’est assez interessant tout de même :

                                        http://www.demainonline.com/2012/04/08/selon-lonu-le-pays-du-makhzen-est-parmi-les-plus-malheureux-au-monde/

                                        En date d’avril 2012, selon cette étude de l’ONU, "Dans ce classement sur le niveau de Bonheur, le Danemark, la Finlande, la Norvège, les Pays-Bas et le Canada sont en tête de liste.« 
                                        Il n’y a surement aucune corrélation mais ce sont tous des pays qui ont été en tête de proue en matière d’égalité des droits....

                                        Autant pour les fantasmes de »destruction sociale" et autres catastrophismes....
                                        (oui, je sais, dans cette étude l’Arabie Saoudite vient avant la Thailande, qui l’eut cru ?)


                                      • stanh 2 juillet 2012 16:36

                                        "selon vous le mariage en tant que fondement de la société se discute alors, il n’est pas utile d’en accorder des parodies aux personnes homosexuelles. C’est vrai, quelle en serait la raison ?« 

                                        Moi je suis, à titre personnel, contre le mariage.
                                        Mais c’est un autre débat.

                                        Je suis également contre la différence de traitement sans aucune raison légitime : c’est là le point de ce débat.

                                        Ensuite, on peut , suivant votre procédé, démontré que la peine de mort a toujours été une condition de l’établissement des sociétés puisqu’elle a toujours existé.
                                        Et là encore je vous dirais zut.
                                         »une corrélation n’est pas une cause"@ science 101


                                        • tikhomir 2 juillet 2012 17:07

                                          « Je suis également contre la différence de traitement »

                                          Quelle différence de traitement ? Les personnes homosexuelles peuvent se marier tout comme les autres avec une personne de l’autre sexe. Encore une fois, vous aussi souhaitez faire de la loi un moralisme.

                                          "Ensuite, on peut , suivant votre procédé, démontré que la peine de mort a toujours été une condition de l’établissement des sociétés puisqu’elle a toujours existé.« 

                                          La question n’est pas tant que ça ait toujours existé ou non (ce qui est faux), c’est que c’est un pilier pour une société qui dure. Quelle société qui a renié le mariage existe encore aujourd’hui ? Aucune. Votre comparaison est donc fausse.

                                          Vous qui semblez aimer les proverbes et les maximes, je vous dirais pour répondre à votre »suivant votre procédé« que »comparaison n’est pas raison". Ne faites pas de comparaisons absurdes, merci.

                                          De plus, en évitant les comparaisons absurdes, vous éviterez de changer de sujet et vous pourrez vous recentrer sur le sujet en cours pour enfin argumenter et donc poser un discours réfléchi en rapport avec l’article et ce que je dis. Pour l’instant, vous ne répondez toujours pas au fond de ce que je dis.


                                        • epicure 2 juillet 2012 17:14

                                          Il est bon de rappeler que dans une démocratie basée sur l’état de droit, on ne fait pas une législation uniquement selon ses préférences personnelles ( interdire tout ce qui ne nous plait pas ).
                                          Mais bon ceci n’est pas une notion bien ancrée chez les conservateurs.

                                          Quand on défend l’état de droit, on étudie la question selon la problématique des droits, de la justice, et des inégalités. Que l’on soit ou pas « homophile ».


                                        • tikhomir 2 juillet 2012 17:38

                                          « on ne fait pas une législation uniquement selon ses préférences personnelles ( interdire tout ce qui ne nous plait pas ). »

                                          Très juste, et l’inverse vaut aussi, on n’autorise pas ce qui nous plaît selon nos préférences personnelles.

                                          « Quand on défend l’état de droit, on étudie la question selon la problématique des droits, de la justice, et des inégalités. »

                                          Très juste encore. Et je vais le répéter : pour justifier de l’obtention d’un droit, il faut avoir le comportement adéquat. La question évoquée dans l’article ne devrait donc tout simplement PAS se poser puisque le comportement homosexuel n’est pas adéquat pour le mariage.


                                        • stanh 2 juillet 2012 22:26

                                          Pourtant, le droit change au fil des siècles.
                                          Vous vous servez de bien belles raisons, mais au fond , vous aussi êtes un hypocrite.
                                          Liberté égalité et fraternité, c’est pas du moralisme peut être ? La loi n’est pas morale ? Première nouvelle.

                                          Et comparaison n’est pas raison n’est pas la maxime que je recherchais. Les termes « corrélation » et « cause » sont correctes . Une « raison » en science, ça ne veut rien dire.


                                        • tikhomir 3 juillet 2012 00:04

                                          « Pourtant, le droit change au fil des siècles. »

                                          Oui, mais il ne devient pas un moralisme pour autant.

                                          « Vous vous servez de bien belles raisons, mais au fond , vous aussi êtes un hypocrite. »

                                          Hypocrite ? Non. Justifiez-le si vous me traitez d’hypocrite.

                                          « Liberté égalité et fraternité, c’est pas du moralisme peut être ? »

                                          Non, c’est la devise de la République, ce n’est pas une loi, voyez-le plutôt comme un idéal à atteindre.

                                          « La loi n’est pas morale ? Première nouvelle. »

                                          Justifiez votre réponse.

                                          « Une »raison« en science, ça ne veut rien dire. »

                                          Vous n’avez donc rien compris à la maxime. Pourquoi parlez-vous de sciences ici ? Dites-le sincèrement que c’est pour essayer de vous convaincre de quelque chose comme « tikhomir a tort partout partout, le vilain ! ».

                                          Votre commentaire est vide de réflexion et d’intelligence, se contente de m’insulter. En tout cas, merci, vous prouvez encore une fois que vous versez dans le sentimentalisme mais à aucun moment dans une argumentation construite, produit de votre intelligence.


                                        • stanh 3 juillet 2012 11:20

                                          Parceque aucun de vos arguments n’en est réellemnt un ! Il n’y a rien d’intelligent à vous répondre car il n’ya rien d’intelligent que vous souleviez ... Vous assénez vos propres interprétations et il faudrait qu’on les traite comme des faits.
                                          Ma compagne est juriste et elle a lu votre texte (sans que je lui dise quoi que ce soit avant) et a dit qu’il ne voulait strictement rien dire, que c’était là l’oeuvre « d’un charlot » (dixit).....
                                          La loi est morale, elle est basée sur des valeurs morales qui sont propres à nos cultures. Et ses évolutions le sont tout autant.
                                          Le droit de vote des femmes, c’était du moralisme ?
                                          Le droit à la grève ?
                                          Le droit à qui le veut de s’unir à qui le veut c’est quoi ?

                                          Cessez de tenter de rationnaliser vos délires irrationels, vous n’avez cure de la loi, de la république, des valeurs, de la Nature , vous cherchez seulement des arguments opportunistes pour justifier vos penchants négatifs .

                                          Et je parle de science car la méthodologie scientifique est la seule digne de ce nom . Elle dit expressément qu’une corrélation n’est pas une cause et que votre argument du mariage comme fondement de toutes civilisations puisqu’il existe depuis toujours est au pire totalement faux , au mieux complètement irrecevable à moins de l’étayer par des preuves indiscutables : bonne chance.

                                          Vous confondez l’amour que vous avez pour votre parole avec ce qu’on appelle « intelligence ».


                                        • gordon71 gordon71 2 juillet 2012 16:43

                                          un grand pas pour l’humanité 






                                          • stanh 2 juillet 2012 16:56

                                            Canal +, la chaine des beaufs qui s’ignorent.
                                            Groland, le coté beauf assumé de cette chaine.

                                            Belle référence.


                                          • Kookaburra Kookaburra 2 juillet 2012 17:08

                                            Les partisans du mariage homo taxent les opposants d’homophobie, et prétendent que de ne pas ouvrir le mariage aux homosexuels constituerait une discrimination. Mais qu’est-ce qu’une discrimination ? D’après la Cour européenne des droits de l’homme, c’est une différence de traitement non justifiée entre deux personnes se trouvant dans des situations identiques. Peut-on parler de situations identiques pour un couple homme-femme et un couple homosexuel ? Qu’on supprime des discriminations entre les homos et les hétéros c’est une chose, instaurer un traitement identique - et donc ouvrir un droit à la filiation - pour des personnes qui ne sont pas dans la même situation en est une autre. L’idée d’un mariage homosexuel est une vision purement occidentale qui heurterait la sensibilité d’autres sociétés. Paradoxalement, on condamne la polygamie qui existe pourtant depuis des millénaires dans d’autres sociétés, et en même temps on veut autoriser les mariages homosexuels. Il ne faut pas oublier que dans les pays musulmans l’homosexualité est punissable par la peine de mort.

                                            Le débat sur le mariage homosexuel entraîne celui sur l’homoparentalité. Les militants mettent en avant que, selon des enquêtes américaines, les enfants élevés par des couples homos se portent aussi bien que les autres. Mais les déficiences méthodologiques de ces enquêtes sont accablantes : elles procèdent par des simples questionnaires remplis exclusivement par les parents homosexuels. Un autre argument que les militants avancent c’est qu’aujourd’hui il y a beaucoup de familles monoparentales. Mais c’est une chose de gérer des situations particulières et une autre de les institutionnaliser à l’échelle collective. Peut-on nier qu’il est préférable pour un enfant d’avoir un père et une mère ? Est-il souhaitable de dissocier la parentalité de la parenté ?


                                            • epicure 2 juillet 2012 17:25

                                              Donc si on suit ton raisonnement, vu que dans le monde entier on pratiquait l’esclavage, la France en 1794, n’aurait pas dû abolir l’esclavage.
                                              Raisonnement absurde que tu avances.

                                              Au contraire, l’existence du pire ailleurs, et la meilleure motivation pour faire évoluer la société, que la France s’éloigne le plus possible de ces pays mortifères et intolérants.

                                              En fait si les situation sont identiques, que le conjoint soit un homme ou une femme, quelque soit ton sexe, il y a discrimination si l’un peut avoir des droit sur ton enfant et pas l’autre.
                                              Je te rappelle que dans de nombreux couples actuels, les enfants ne sont pas ceux des deux conjoints mais d’un seul.

                                              Ton argument était valable jusqu’au début des années 70 quand les divorces et les enfants hors mariages étaient très minoritaires. Mais plus maintenant, où les familles recomposées sont très nombreuses.

                                              Et pour des couples homos, ils peuvent se retrouver dans la même situation que des hétéros, car certains homos ont des enfants avant de se mettre en couple homo.

                                              La loi ne doit pas se faire sur des généralités, mais sur toutes les situations possibles.
                                              Donc en tenant compte de toutes les situations existantes, il y a bien discrimination vis à vis des couples homos qui ne peuvent pas se marier.


                                            • Yoann H 2 juillet 2012 17:49

                                              Je cite " D’après la Cour européenne des droits de l’homme, c’est une différence de traitement non justifiée entre deux personnes se trouvant dans des situations identiques." alors vous saurez que tous les ans la France est condamnée sur cette différence de traitement, donc avant de parler merci de faire les vérifications nécessaires.


                                            • anty 2 juillet 2012 19:30

                                              La cour européenne n’a forcement raison dans tous le cas et surtout pas dans ce cas là


                                            • anty 2 juillet 2012 19:27

                                              Comme on a déjà indiquer plus haut 

                                              il ne s’agit pas de situations identiques
                                              le mariage est prévu dès le départ pour un homme et une femme qui sont seuls capable de procrée
                                               les homos ne sont pas capable seuls de procrée
                                              Les situations ne sont pas identiques


                                            • EricB 7 août 2012 08:48

                                              il ne s’agit pas de situations identiques

                                              Ben oui, Anty, d’ailleurs, la femme n’étant pas identique à l’homme, on se demande bien comment et pourquoi elle a obtenu le droit de vote.

                                              http://www.dailymotion.com/video/x5oov_2004-05-04-men-women-talking-sub_news


                                            • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 2 juillet 2012 22:24
                                              Vive l’union libre !

                                              • anty 2 juillet 2012 22:44

                                                Vive le Québec

                                                Vive le Québec libre
                                                C’était pas la meilleure citation de Charles

                                                On devrait dire 
                                                vive les unions librement choisies
                                                Et comme je suis chauvin
                                                je dirai
                                                Vive les unions librement choisies et vive les unions fécondes 

                                              • anty 2 juillet 2012 22:53

                                                Un paradoxe


                                                Il parait et même les homos l’affirment qu’ils sont tout à fait normaux et même mieux dans leur têtes que nous les hétéros ,bref ils sont plus équilibrés que la plupart des gens

                                                Peut-on m’expliquer pourquoi alors qu’ils se suicident nettement plus que les hétéros(c’est les homos qui l’affirment) qu’ils exècrent tant

                                                • tikhomir 3 juillet 2012 00:11

                                                  « Après l’adoption parentale, il faudra trouver d’autres combats à mener .... »

                                                  Evidemment, c’est toute l’absurdité du militantisme. Le militant n’est jamais satisfait et s’inventera tout pour continuer à militer (que faire d’autre pour donner un sens à sa pauvre vie ?...). Voilà comment le militantisme au départ souvent légitime devient ridicule (et pour le militantisme homo, on est tombé dans le ridicule depuis des décennies déjà).

                                                  Le militant ne sait pas s’arrêter.


                                                • tf1Goupie 3 juillet 2012 09:15

                                                  Après on va passer au mariage Bi, au Mariage Poly, pourquoi pas au mariage Multivitaminé option partouze.

                                                  L’égalité permet de tout justifier, c’est vraiment un super concept.

                                                  Ma verge étant relativement courte je réclame un texte de loi instituant que tous les hommes auront la bite de la même longueur égale.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès