• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Pour Mélenchon, contre la Fumisterie Nationale

Pour Mélenchon, contre la Fumisterie Nationale

Cher Jean-Luc Mélenchon,

Pour qu’une intense déception passagère ne brise l’élan d’une force qui va, je me suis posé, en cette nuit de 23 avril 2012, quelques questions afin de guérir la blessure de la colère.

On sait depuis longtemps que la suzeraineté du capital assure grassement pitance et prébendes aux vasseurs et vavasseurs médiatiques relayant la parole pragmatique et réaliste qui lui sert d’hypnose sonore. (Austérité et compétitivité sont les deux mamelles, etc.) Mais depuis un an, la montée en puissance d’un Front de Gauche enrayant la fabrication du consentement a inquiété les barons du Quatrième Pouvoir et leurs braves métayers numériques. Du fond de leur cuisine, en leur âme et conscience, ils ont repris les bonnes vieilles recettes et se sont remis à engraisser la Bête Brune qui jamais ne sommeille, cette Fumisterie Nationale avide de se saisir de toutes les frustrations, de dévoyer toutes les souffrances, de déposer le sel de la haine sur toutes les plaies contemporaines.

 Voici pourquoi, de l’éditocrate hystérico-express au philosophe rebelle mais néanmoins hédoniste, aucun de ces petits servants du capital-risque n’a cru bon de poser cette question inscrite au programme de l’urgence : « Comment en finir avec le Front National ? » Ne soyons pas faussement naïfs : toute ressemblance avec de douloureux événements passés sera volontairement fortuite.

 Néanmoins, pourquoi des forces de gauche se réclamant du changement ont-elles tout fait pour ne rien changer à ce genre de pratique ? Pourquoi éviter de reprendre à leur compte cette question essentielle : comment en finir avec la Fumisterie Nationale ? Pourquoi modifier les termes de cette interrogation en retournant la charge ad hominem contre le représentant d’un Front de Gauche qui était certainement « l’allié objectif » d’un vrai changement ?

 Depuis ma lointaine adolescence, l’adjectif fasciste – prononcé avec le –ch de ses noires origines – a toujours représenté le danger d’une ambivalence : à la fois qualificatif politique et insulte. Etrangement… le mot socialiste n’a jamais souffert de ce handicap malgré son voisinage avec les termes de République soviétique et son cortège d’ombres staliniennes… N’est-il pas resté un idéal, tout comme le vocable communiste, avec lequel il symbolise les idées toujours neuves du bonheur, dans la volonté de partage, de mise en commun des biens et des richesses, matériels comme immatériels ?

 Dans cette élection, force est de constater que le mal est fait : on a fini d’habiller un cauchemar avec une robe bleu marine, une perruque blonde et des talons aiguilles. Et on réactive en Europe la boîte à musique du bal de la destruction… La fascination du vide ?

 La fascination de la vie doit être la plus forte, à l’heure où partout saccages et massacres affectent autant notre biosphère que notre humanité. En France, une force politique, une fois n’est pas coutume, nous associe au poétique. Sachons en profiter et faire du Front du Peuple un Réparateur de rêves. Aussi rouge que l’aurore, et vert le futur… Soutien et courage.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.34/5   (58 votes)




Réagissez à l'article

110 réactions à cet article    


  • bobbygre bobbygre 25 avril 2012 21:17

    Trés beau texte. Merci.

    "Dans cette élection, force est de constater que le mal est fait : on a fini d’habiller un cauchemar avec une robe bleu marine, une perruque blonde et des talons aiguilles. Et on réactive en Europe la boîte à musique du bal de la destruction…"


    • JCBeaujean 25 avril 2012 22:08

      Merci Bobbygre pour votre commentaire agréablement orné d’une citation sur la mode brune de ces derniers jours. Aha !


    • appoline appoline 26 avril 2012 20:05

      Il est sûr que nous ne sommes pas sauvés avec votre étroitesse d’esprit


    • 6 a 7% DE NOS CAMARADES ONT CEDE AUX SIRENES HOLLANDAISES pour le 1er tout (TANT MIEUX...ON VA GAGNER.. car.PLUS MOTIVéS .............. °11% ont voté meluch.

      donc nous pesons 17 % autant que les « enfants de pétain »

      ne rougissons pas de notre score....aux législatives nous pèserons 20%

      car le FN FERA 10%


    • dalfee 25 avril 2012 21:41

      En effet, un article d’une élégance de forme véritablement jouissive. Pour moi, le vert le met en congruence avec l’idéalisme dont il témoigne, car je pense que le rouge traduit bien souvent des rapports de force dissonants avec le pure esthétisme formel révélé. Merci de ces 30 secondes de bonheur de lecture.


      • JCBeaujean 25 avril 2012 22:11

        Merci Dalfee pour le bonheur de lecture. Mon insomnie de l’autre nuit aura donné quelques bonheurs de lecture, c’est un bon début pour la 6ème République des Lettres...


      • Emmanuel Aguéra LeManu 26 avril 2012 03:17

        Bien écrit, avec la nostalgie des espoirs inassouvis...
        Je ne sais si Méluche a réussi à cristalliser le manque d’idéal sous le manteau des idéalismes perdus, ou s’il a réellement élaboré les fondements d’une « nouvelle gauche », mais la déception ambiante m’est plus pathétique que nostalgique. Un peu comme après un rêve apaisant. Rien n’a changé dans les rapports de force politique mais malgré cela on nous présente l’alternative socialiste comme une découverte.
        Comme si la crise d’identité du PS n’avait pas été le symptôme de l’anachronisme grandissant entre les caciques idéologiques et les nouvelles réalités sociales globales. Allez chercher « la gauche » dans tout ça...
        Mélenchon, un nouveau meneur ? hum... Un style certainement, un meneur aussi... mais « nouveau » là je ne suis plus sûr. Fallait-il laisser espérer un électorat dégoûté à point pour prendre pour « argent comptant » (!) les horizons bleus chantés dans la tempête ?
        Alors attention à la beauté des couleurs... chacun a les siennes.
        La nostalgie de l’esprit historique du socialisme n’est pas à confondre avec le besoin de remettre en question rapidement et de renouveler en permanence les « acquis » culturels et sociaux.
        Le socialisme de papa, le socialisme « naturel » on pourrait dire, c’est bien fini je crois. Le socialisme moderne doit se réinventer tous les jours avec la vie qui va. Le socialisme, n’est-ce pas après tout la vie en société ?
        Mais je suivrai Méluche dans son dernier appel et voterai Hollande. D’abord pour virer le nabot. Ensuite parce que j’espère. C’est malmadif. Et je suis persuadé que sa personnalité insaisissable et son apparente lisse et ingénue n’est que la façade, on arrive pas là où il est en tenant la main de sa maman. Et cette dichotomie m’intéresse au plus haut point : surprises en vue, mais je peux me tromper... et n’oublions pas que le job est par ces temps de crise le casse-pipe assuré.

        Après Moubarak, après Ben Ali, aidez à VIRER SARKOZY (J-11) !


      • bert bert 26 avril 2012 00:57

        le « front de gauche » est là pour détruire les utopies et les rêves

        **********************************************************************
        le fascisme fut la réponse au péril rouge


        • bert bert 26 avril 2012 01:08

          un peu d’histoire pour le cornichonmélanchon

          ............


        • JCBeaujean 26 avril 2012 16:36

          Chère Courge,

          notre appartenance commune à la divine espèce des cucurbitacées ne vous autorise pas à me mettre en boîte en faisant vinaigre en termes de style.
          J’éviterai de vous renvoyer de cette manière à des études plus longues qui semblent vous avoir fait défaut. L’histoire ne s’analyse pas à partir d’anecdotes ni même de documentaires de 52’.
          Votre réaction est typique de la cucurbitacée de droite, péremptoire et signalant par avance qu’il n’y a rien à discuter... On parle de partage et tout de suite la pelure se hérisse. Le « péril rouge » ! Il est temps de quitter le potager de Disneyland (qui aimait tant le péril brun, d’ailleurs).
          Il est évident que sans la saloperie d’idéal communiste (dévoyé et de quel manière pas le léninisme), Mussolini et Hitler n’auraient jamais fait de vilaines choses... Affligeant.
          Aussi vrai que le programme du Front de Gauche est porteur de destructions innombrables !
          Je ne sais à quelle sauce vous serez mangé... Bon digestion !


        • appoline appoline 26 avril 2012 20:09

          Il est vrai que quand il n’y aura plus d’entreprises, les bougresses gagnent trop d’argent, on ira tous gratter dans les champs, mais souvenez vous qu’en URSS malgré cela certains s’en sont mis plein les poches, vive le communisme et ses goulags


        • bert bert 26 avril 2012 20:40

          bein non je suis pas de droite et je ne refuse pas les débats ....  ;o)






            • mbdx33 mbdx33 26 avril 2012 10:25

              Vous avez tout à fait raison, le fascisme est l’orientation prise par la droite la plus réactionnaire et conservatrice pour répondre à l’aspiration de liberté et d’égalité que les peuples ont eu. Cette aspiration humaniste s’est manifestée sous la forme du développement de l’idéologie communiste, mais aussi capitaliste. L’émergence et la montée du fascisme se sont produits lors des crises de l’après première guerre mondiale, puisque le fascisme s’appuie sur le nationalisme.

              Le fascisme repose sur l’idéologie suivante : Tous les individus ne sont pas égaux. Le pouvoir ne peut être fort qu’en s’exerçant sur les individus et par le rejet des autres, en utilisant le recours à la violence si nécessaire.

              Bref de l’anti humanisme. L’Etat et ses représentants sont tout, et les individus ne peuvent qu’aspirer à une chose, la soumission au régime pour parvenir au bonheur.


            • bert bert 26 avril 2012 20:48

              euh dans le lien plus haut 

              il faut retenir les « relations » entre les cocos et la finance internationales & rockefellers ......


            • ykpaiha ykpaiha 26 avril 2012 01:50

              Il y a eu l’internationale Communiste, avec ses famines et ravages dans les esprits et les ames.dont l’enfant supreme le nazisme se voulait le remplacant, le stade ultime.
              Puis advint l’internationale Affairiste détruisant peuples et cultures par cupidité avilissement, asservissement et déchéance,
              Pas étonnant qu’il enfante une réaction nationale ce qui est en train de se passer partout en Europe et n’en est que l’aboutissement ou la continuité

              Le 20eme siecle n’aura été qu« une suite infame et morbide d’utopies sanglantes.

              Se réferer a un de ces modele ou s’en approprier l’esprit comme indéfectible avenir est non seulement idiot mais aussi tordu, et la je dois reconnaitre que les électeurs ont eu du nez ou plus de clairvoyance que beaucoup de chroniqueurs.

              Renvoyer dans ses but un copier-collé d’une ébauche du manifeste du PC de 1965, et dire qu »en fait la nation c’est pas si con, me rendent confiant (a voir son score chez les jeunes).
              Ce qu’il y a de plus ennuyeux c’est la détermination qu’ont les meme a se tromper de référence et d’avoir des reflexes pavlovien passéistes,
               
              Si le programme de méclanchowski ressemblait a celui de lenin (déclaration a propos du Kapital de marx 1927) celui de Marine n’a rien a voir avec ni celui du Nat Soz. ni meme celui de son pere !!!

              A trop vouloir faire de ses reves une réalité ils finissent en fantasmes ou en obsession compulsive qui s’impose à leur conscience, le ressente comme contraignant et absurde, mais ne parviennent pas à le chasser malgré leurs efforts pour cela. .


              • Emmanuel Aguéra LeManu 26 avril 2012 03:23

                Toutes les tendances ont leurs « internationales », c’est pas le problème.
                C’est les fossiles, les problèmes. Et les jeunes à la tête soigneusement vidée qui les écoutent en découvrant le monde. La jeunesse n’ayant ici rien à voir avec l’âge, évidemment.
                Je vous renvoie à mon commentaire 1 peu + haut.


              • Nanar M Nanar M 26 avril 2012 08:15

                Il y a maintenant l’internationale des cocus qui rassemblent tous ceux qui se mettent profond le doigt dans l’œil en pensant que voter extrême droite est la solution.
                Le programme lepen c’est du vent, encore du vent.
                Et qui plus est du vent qui pue !


              • Thorgal 26 avril 2012 10:01

                « Et qui plus est, du vent qui pue »

                Pas etonnant, venant du Fion National ... smiley


              • mbdx33 mbdx33 26 avril 2012 11:13

                @ykpaiha

                « Il y a eu l’internationale Communiste, avec ses famines et ravages dans les esprits et les ames.dont l’enfant supreme le nazisme se voulait le remplacant, le stade ultime.
                ... »

                Ce que vous dites est totalement faux,

                Ce n’est pas parce que le national-socialisme s’appelle ainsi qu’il est lié à l’internationale communiste. C’est au contraire la réaction de la droite la plus conservatrice et réactionnaire face à la démocratie, au parlementarisme et à l’aspiration humaniste de liberté des peuples qui se sont manifestés à la fois sous la forme du capitalisme d’un côté et du communisme de l’autre.

                Le capitalisme, c’est la doctrine qui définit que l’homme ne peut aspirer au bonheur que par sa liberté d’entreprendre. Sa réussite humaine correspond donc à son élévation sociale et repose sur ses valeurs individuelles. S’il y a des inégalités c’est à l’individu seul de les gommer.
                Le communisme, c’est l’aspiration au bonheur par le partage, le collectivisme. L’individu seul ne peut rien, sa réussite passe par la mise en commun des moyens pour le plus grand nombre. S’il y a des inégalités, elles doivent être supprimées par le partage.

                Le national socialisme et le fascisme partent du constat que les inégalités sont nécessaires au bon fonctionnement de la société et que l’individu doit s’y soumettre, y compris par la force. Seul l’Etat sait ce que doit être le bonheur des gens et est en mesure d’y répondre.

                Vous continuez votre vision comparative en affirmant que le programme du Front de Gauche c’est du copié / collé de celui du PC de 1965, ou encore à celui de Lénine ou des idées de Marx (qui au passage était mort depuis belle lurette en 1927) Il n’était donc plus là pour contredire Lénine sur le sujet.

                Ainsi sans jamais rien démontrer vous utilisez les poncifs les plus éulés pour imposer votre idéologie. Vous comparez des choses qui n’ont pas de sens puisque les pays, les personnes, les époques, les discours, les idées et mêmes les électeurs potentiels sont différents.

                Où se trouve le SMIC à 1700€ dans le programme du PCF de 1965 ?
                Où se trouve la planification écologique dans le discours de Lénine en 1927 ?
                Où se trouve le traité de Lisbonne ...

                Vous parlez des jeunes, or si vous faites référence au sondage paru à ce sujet, il a été démontré qu’il ne reflétait en rien l’attitude et les idées de cette frange de l’électorat, l’échantillon était faussé.

                Et en ce qui concerne le vote des jeunes pour MLP, tous les sondages et études faits sur le sujet montrent clairement qu’il s’agit non pas d’un votre d’adhésion mais de rejet du système et su sarkosysme et qui trouve en grande partie son fondement dans des raisons sociales, en particulier le chômage et la peur du lendemain, les difficultés bancaires et l’exaspération face à l’opulence des plus riches.

                Bref vous faites du révisionnisme pur jus

                En ce qui concerne le programme de Marine le Pen vous affirmez une nouvelle fois votre intention de réécrire les faits en affirmant qu’il n’a rien à voir avec celui de son père.

                Ce qui est un mensonge des plus éhonté puisque 80% de son programme se retrouve dans celui de son père en 2002 et 2007 et c’est très facile de le vérifier.


              • ykpaiha ykpaiha 26 avril 2012 13:29

                Je ne répondrais pas a une opinion.
                Maintenant si vous voulez des faits quelques lectures vous aideront a sortir de la propagande.

                http://www.marxists.org/francais/lenin/works/1914/karlmarx/km03.htm
                http://www.monde-diplomatique.fr/2000/10/MARCUSE/14324
                http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Livre_noir_du_communisme

                Et puis une petite interrogation en quoi le nationalisme Indien, quebequois, russe, chinois, ecossais, irandais ,maghrebin..., seraient plus valorisant et légitime qu’ Européen ?


              • mbdx33 mbdx33 26 avril 2012 15:28

                Je ne répondrais pas a une opinion.
                J’adore votre façon de botter en touche avec ce que l’on appelle rugbystiquement dans le Sud Ouest un coup de pied de « maçon ». Si vous n’êtes pas sur un forum pour répondre aux arguments et opinions des autres, alors que venez- vous y faire ? De la propagande !

                Or c’est justement ce que vous prétendez combattre. Manifestement vous n’êtes pas à une contradiction près dans votre prosélytisme. Le meilleur exemple ce sont vos sources. Il se trouve que vous n’avez pas lu vos références ! Car elles expliquent et reprennent en cœur ce que je vous ai écrit.

                1. Ainsi vous citez le monde diplomatique et manifestement ignorer le rôle de ce journal dans la propagation des idées et des thèses altermondialistes chères au front de gauche.
                Je vous en cite quelques extraits et vous verrez que la comparaison avec ma définition du national socialisme est édifiante.

                Extraits :
                Il n’est plus nécessaire, désormais, de contester l’idée fausse selon laquelle le national-socialisme marquerait une révolution. On sait à présent que ce mouvement n’a pas bouleversé l’organisation fondamentale du processus productif dont la maîtrise reste aux mains de groupes sociaux spécifiques qui contrôlent les outils du travail sans se soucier des besoins et des intérêts de la société dans son ensemble....
                Le national-socialisme n’est pas, non plus, une restauration sociale et politique, même s’il a, dans une large mesure, réinstallé au pouvoir les forces et les groupes d’intérêt que la République de Weimar avait menacés ou contenus : l’armée est redevenue un Etat dans l’Etat, l’autorité du chef d’entreprise s’est vue soulagée de nombreuses contraintes, et la classe ouvrière subit une véritable emprise totalitaire...
                On doit toutefois insister sur le fait que l’organisation national-socialiste de la vie publique et économique est fondamentalement différente de celle que l’on connaît ou préconise dans les pays démocratiques. ...
                Comme toute société individualiste, la société national-socialiste se fonde sur la propriété privée des moyens de production et s’organise, en conséquence, autour des deux pôles que forment, d’une part, le petit nombre de ceux qui maîtrisent le processus de production, et de l’autre, le gros de la population qui, directement ou indirectement, en dépend...

                2. L’autre sur le marxisme n’est ni plus ni moins que le développement de la pensée marxiste. faute d eplace je ne vous cite qu’un passage et vous renvoie à la lecture pleine et entière de ce que vous prenez comme référence. Je précise au passage que je ne suis pas communiste et n’adhère pas dans l’ensemble aux thèses avancées par Marx. Mais cela il semble que votre esprit soit trop embrumé pour le comprendre ou l’admettre.
                Extrait :
                «  Dans l’agriculture moderne, capitaliste, comme dans l’industrie moderne, l’accroissement de productivité et le rendement supérieur du travail s’achètent au prix de la destruction et du tarissement de la force de travail. En outre, chaque progrès de l’agriculture capitaliste est un progrès non seulement dans l’art de dépouiller le travailleur, mais encore dans l’art de dépouiller le sol...  »...
                Donc excusez- moi du peu mais si je lis et que j’applique ce que vous dites, je rentre complètement dans la propagande communiste. Puisque tout ce qui est écrit dénonce les effets du capitalisme libéral. Pas une ligne ne vient contredire ce que j’ai écrit sur le capitalisme et sur le communisme et que vous appelez mon opinion. PAS UNE SEULE. Si vous pensez le contraire, prouvez le, citez la !

                3. Le dernier concerne le livre noir du communisme, ouvrage publié par des d’universitaires chercheurs sur les crimes du communisme. Mais que vient faire cette référence, Mélenchon est il un meurtrier, le SMIC à 1700€ a-t-il tué quelqu’un ? La planification écologique est une épuration en organisée en goulag ? Vous nous ressortez encore un vieux poncif pour appuyer votre discours anti social. Exactement ce que mon opinion affirmait. Merci pour cette preuve supplémentaire.

                4. Votre petite question :« Et puis une petite interrogation en quoi le nationalisme Indien, quebequois, russe, chinois, ecossais, irandais ,maghrebin..., seraient plus valorisant et légitime qu’ Européen ? »

                Je vais vous dire en quoi le nationalisme québécois est différent du nationalisme européen. Le Canada est une confédération de provinces, dans laquelle le Québec lutte pour ne pas disparaître culturellement, économiquement et intellectuellement. Alors vous pouvez faire la comparaison avec le nationalisme français au sein de l’Europe si vous voulez mais pas avec le nationalisme européen puisque par définition l’Europe, n’a ni structure gouvernementale unifiée et élue démocratiquement, ni langue commune obligatoire, etc. L’Europe n’est pas une Nation.

                Ce qui n’est pas le cas du nationalisme indien, russe ou chinois. Et donc les causes sont ailleurs puisque géographiquement ces pays englobent plusieurs peuples aux origine sociales, religieuses, ethniques différentes. Donc rien à voir avec nos ancêtres les gaulois !!!

                Quand au nationalisme irlandais, son fondement c’est la revendication de l’Ulster dans L’Eire, c’est à dire la réunification de l’île comme unique entité géographique, politique et économique. Et celui d’Ecosse est fondé sur des origines historiques également, puisque l’Ecosse a été annexée au Royaume Uni par les anglais. On peut donc dire que c’est un asservissement politique, géographique et historique. Quelle nation nous a asservie ?

                Le nationalisme maghrébin n’existe pas. Il existe un nationalisme tunisien, marocain, algérien, berbère, kabyle, etc mais pas de nationalisme maghrébin puisque le maghreb n’est pas une nation mais un région géographique.

                Pouvez-vous me dire à quel pays la France a été rattaché culturellement, géographiquement, etc ?

                Et pour finir, je vous ai répondu, mais vous êtes totalement hors sujet par rapport à l’article et à votre premier post.

                Alors le fan de la Marine c’est match perdu 4 essais transformés à 0 et direction les vestiaires la queue entre les jambes et la tête baissée SVP !


              • JCBeaujean 26 avril 2012 16:15

                Mon cher monsieur,

                vous, comme beaucoup d’autres « ré-acteurs » à mon humble papier, vous emberlificotez avec des références au passé alors que mon texte n’est qu’un coup de gueule rageur au présent, en pleine insomnie, et simplement tourné vers l’avenir !
                Essayez, pour parler savant, et d’autre chose que moi, de trouver l’ombre du goulag ou du laogai chez Marx, par exemple... Essayez également de vous poser des questions sur l’origine des deux grandes boucheries du 20ème siècle, le rôle du capital international dans tout cela...
                Et abandonnez ces tons aigres voire agressifs pour parler d’un moment politique qui vous emmerde sûrement mais qui n’en est qu’à ses débuts, avec ou sans Mélenchon, ma vision de l’histoire ne donne pas non plus dans l’homme providentiel.
                Vous êtes tous tellement élevés et conditionnés dans la perspective du labyrinthe que vous vous interdisez de rêver sainement à un véritable horizon... J’étais sûr du résultat en parlant de l’actualité du socialisme et du communisme...


              • bert bert 27 avril 2012 22:09

                marx=autoritarisme+manipulation=dictature


              • Cocasse Cocasse 26 avril 2012 10:52

                La gauche de mélenchon n’a pas poussé l’analyse jusqu’au bout, et se repose encore en grande partie sur des préceptes tirées de la propagande mondialiste.
                Celle que vous voyez dans tous les médias depuis des décennies.
                Visiblement, les partisans ont décidé d’ignorer ces artefacts idéologiques trompeurs, et s’enlisent donc dans une vision incomplète du projet libéral-global.


                • zarathoustra 26 avril 2012 11:12

                  Hier, j’ai lu plusieurs articles de sympathisants du Front de gauche ayant entamé une autocritique constructive et assez rapidement les critiques se sont dirigées vers le discours de Marseille et les attaques frontales à l’encontre du FN.

                  Je pense que ce diagnostic était le bon. Il faut bien comprendre que la diabolisation du FN était une vieille ficelle de Mitterrand comme l’a très honnêtement reconnu Jospin qui ne marche plus aujourd’hui. Fabius disait que le FN posait les bonnes questions mais n’apportaient pas les bonnes réponses. Je pense que c’est un sentiment que de nombreux français partagent et quand Mélenchon leur répond : « le métissage va résoudre nos problèmes car les arabes nous ont transmis la philosophie de Platon », la majorité a du mal à s’y retrouver.

                  PS : il serait intéressant aussi qu’on se pose la question du vote d’adhésion et du vote de protestation pour le Front de gauche.


                  • mbdx33 mbdx33 26 avril 2012 11:20

                    @Zara

                    Le discours de Marseille n’a rien a voir avec le score du FdG. D’abord, il ne faut pas oublier que le FdG a multiplié par 2 durant cette élection le nombre de ses électeurs et quasiment multiplié par 4 son audiance depuis 2008. C’est le parti qui a enregistré la plus forte poussée durant cette élection (+ 6 points).

                    Ensuite, les sondages montrent clairement que le dévissage a eu lieu fin mars / début avril, c’est à dire avant le discours dont vous parlez.

                    Les raisons sont à chercher dans l’appel au vote utile du PS et « torrents de boue et d’insultes » déversés par les médias de droite et de gauche depuis début mars à l’encontre de Mélenchon et du programme du FdG.


                  • Cocasse Cocasse 26 avril 2012 11:50

                    Mélenchon est un tireur d’élite. Il ne se tire pas une balle dans le pied par accident.


                  • zarathoustra 26 avril 2012 11:54

                    Je dois vous avouer que je suis un simple observateur lointain et que je n’ai pas suivi attentivement l’évolution des sondages.

                    Sur le vote utile je vous suis. Par contre, je ne pense pas que les éditos du nouvelobs ou autres journaux moralisateurs et donneurs de leçon aient eu un impact si fort sur Mélenchon.


                  • mbdx33 mbdx33 26 avril 2012 12:28

                    Ce n’est pas seulement l’édito d’un journal qui fait mal, c’est la reprise ne coeur par le système médiatique qui est faite qui commet des ravages, sème le doute, etc.

                    Quand un Barbier (ou Quatremer par exemple) joue les tireurs dans le dos, tous les médias reprennent en coeur, le titre ou l’idée et vous la martèlent jusque sur les plateaux télés ou studios de radios. Dans la tête de celui ou celle qui hésite c’est désastreux.

                    C’est d’autant plus grave que certains leaders socialistes ou verts ont multiplié les petites phrases en sus, lors des meetings ou dans la presse, au lieu de tempérer.

                    La stratégie de Sarkosy pour faire baisser Hollande et vantant Mélenchon a aussi joué en faveur de MLP.

                    Du coup Mélenchon a fait front tout seul face à MLP.


                  • Cocasse Cocasse 26 avril 2012 13:06

                    Du coup Mélenchon a fait front tout seul face à MLP.

                    Au lieu de s’attaquer aux véritables ennemis, les ultralibéraux de l’UMPS.
                    Tout va donc très bien pour eux, ils ont en plus trouvé quelqu’un qui ferait le boulot anti-Marine à leur place. Ils gardent donc les mains suffisamment propres pour essayer de draguer l’électorat FN.


                  • mbdx33 mbdx33 26 avril 2012 15:31

                    C’est votre opinion , mais vu l’attitude des ténors du PS durant la campagne qui ont préféré faire baisser Mélenchon plutôt que de le soutenir,je doute fort que vous puissiez prétendre que le FdG est téléguidé par le PS ou L’UMP.


                  • Cocasse Cocasse 26 avril 2012 16:37

                    Téléguidé, carrément ? Non je sais pas, c’est de la spéculation.
                    Mais les gros partis ont été prudents en tout cas, s’ils mettaient trop les pieds dans le plat, ils pouvaient déplaire aux marinistes. Même si elle appelle à l’abstention, ils savent qu’il y aura des reports.

                    J’en ai parlé à plusieurs reprises, je pense cependant que mélenchon roule pour le PS. Il y a passé 30 ans. Ca fait bien longtemps qu’il aurait du se tirer de là bas. Tout l’indique dans ses choix de discours. J’ai perdu toute confiance en lui.
                    J’ai exposé ça et là cette réflexion.

                    Que ce soit vérifiable ou pas mène dans tous les cas au problème suivant :
                    Mélenchon fait voter PS, et dans cette logique, le fera pour d’autres élections. Donc on restera dans le cadre d’un parti minoritaire rabattant pour le PS.

                    Un discours cohérent de sa part aurait été d’appeler à l’abstention.
                    Vous êtes anti-système, vous savez comme moi qu’hollande ou sarko c’est pareil, j’imagine.


                  • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2012 11:41

                    J’ajoute aussi que c’est la politique de Sarkozy qui, pendant 5 ans , décevant et se faisant haïr et continuant à entretenir une sainte frousse, a contribué à faire revenir les Lepenistes chez le pen.
                    Oui, comme l’a dit Mélenchon à Mermet : heureusement qu’il a attaqué le FN, contrairement aux autres. Sinon il aurait été plus haut.

                    Mais passer d’une période de politique humaine et poétique à une politique de magouille et d’accords contre-nature : Non.
                    Je veux représenter tous ceux du front de gauche qui voteront blanc et j’entends qu’on les respecte.


                    • Cocasse Cocasse 26 avril 2012 11:54

                      Oui, comme l’a dit Mélenchon à Mermet : heureusement qu’il a attaqué le FN, contrairement aux autres. Sinon il aurait été plus haut.

                      Non, pour cela, il aurait fallu qu’il le fasse de façon intelligente mais il n’en a pas les moyens (pas par manque d’intelligence, mais par manque de points d’appui). Il s’est au contraire basé sur une radicalisation des mensonges habituels issus des dogmatismes socialistes.
                      Son vrai travail consiste à poursuivre le travail de diabolisation, et qui sait, faire en sorte que les gens de gauche évitent de réfléchir et de s’intéresser d’un peu plus près à Marine.


                    • mbdx33 mbdx33 26 avril 2012 12:06

                      @Ariane

                      Pas d’accord avec toi sur le vote blanc, il ne fera pas battre Sarkosy, premier objectif que nous voulions atteindre.
                      Et je ne me reconnais plus ( ou très peu) dans le programme de Hollande !
                      Mais je crois maintenant qu’il nous faut peser de tout notre poids pour les législatives et ensuite imposer une à une nos idées auprès du futur gouvernement.
                      Petite pensée pour toi dans le moment difficile que tu traverses.


                    • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2012 12:59

                      Merci,
                      mais dans le moment difficile que la France traverse est plus juste !


                    • Tall 26 avril 2012 13:43

                      Quel dommage qu’Ariane ne soit pas pour le FN.

                      Hollande gagnerait les doigts dans le nez.


                    • Cocasse Cocasse 26 avril 2012 13:54

                      Quel dommage qu’Ariane ne soit pas pour le FN.

                      Avec les articles qu’elle pond, non merci, on a vraiment pas besoin de ça.

                      Vous imaginez la gueule des articles ?

                      En sortie de meeting, elle nous torcherait un truc du genre :

                      « Marine le Pen est apparue tel un ange salvateur, sa lumière nous a inondé et transportés, nous insufflant la fierté que l’on nous avait volé. Cette chevalière de la France, cette réincarnation de Jeanne d’Arc porte le flambeau du renouveau. Mon âme s’élève alors dans les strates de la félicité, communiant avec celle d’un peuple qui se retrouve, qui s’affirme, qui construit son destin. Ô Dieu, j’ai le clito tout durçi, je jouiiiiiiie ».

                       smiley smiley smiley


                    • Tall 26 avril 2012 14:03

                      Ariane est une sarkozyste qui a enfumé son monde ici depuis le début. Et je l’avais vite subodoré d’ailleurs. Madame en faisait des tonnes. Elle « cabotinait » comme on dit au théâtre, ( son milieu ).

                       Je l’ai laissée courir en attendant le jour J. Nous y sommes. 

                      Bref, elle a boosté Mélenchon pour diviser la gauche au 1er tour et puis s’abstenir au 2e ( motifs ? ) pour faciliter la victoire de Sarko.

                      Magouille très classique ... ce n’est même pas nouveau.




                    • Dazen-Li 26 avril 2012 14:03

                      @ Ariane Walter

                      Je suis moi aussi convaincue que le programme « L’humain d’abord » est aujourd’hui encore le seul qui vaille, le seul capable de faire en sorte que les citoyens prennent le pouvoir et leurs « affaires » en main.
                      Ma frustration à la suite du 1er tour a vite cédé place à la force positive de ma colère, rouge, comme toujours. Jamais rose.
                      Je sais pertinemment que le PS pratique depuis 81 la Sociale Démocratie, c’est à dire la collaboration avec les Droites de tous poils, par le jeu de l’alternance, pour maintenir le Pouvoir de la Finance sur la Société.
                      Mais je sais aussi qu’il faut virer Sarko et Le Pen. Le faire en continuant d’affirmer notre volonté de refuser tout accord qui ne soit pas sur les bases de notre programme.
                      Le mouvement qui a fait émerger le Front de Gauche est suffisamment clair et fort pour se permettre de ne pas faire repasser Sarko tout en ne cédant pas d’un pouce sur nos exigences...
                      C’est pour cela que je vais voter - sans rien lâcher - Hollande.

                      Tiens, amuse-toi à lire ça, et prouve-moi que j’ai tors : http://danielle-lerond.over-blog.com/article-elections-acte-2-103992560.html

                      En toute amitié... car entre humaines, d’abord, on partage nos idées, on les confronte on en débat et on avance ensemble, non ?


                    • Tall 26 avril 2012 15:06

                      Dazen-Li

                      Idem ... moi aussi, le PS est bien trop centriste à mon goût.
                      Seulement entre ça et l’ultra-droite de Sarkozy, le verdict est vite rendu
                      D’autant que si Sarkozy gagnait, les législatives seraient hypothéquées aussi
                      Ce qui serait un désastre, tant pour la France que l’Europe


                    • Emmanuel Aguéra LeManu 26 avril 2012 17:39

                      De Madame ARIANE WALTER, QUI VOTE SARKOZY POUR 5 ANS DE MIEUX ...
                      en fait, même pas ce courage... elle ira à la pêche. Mieux : avec la conscience tranquille :
                      « Je veux représenter tous ceux du front de gauche qui voteront blanc et j’entends qu’on les respecte. »
                      Eh bien moi je ne respecte pas les gens qui ne respecte pas Méluche, qu’il semble qu’en définitive je soutienne mieux que vous Ariane (je préfère en revenir à la distance du vouvoiement qui évitera des débordements trop logiques et naturels), moi qui ai voté Hollande au 1er tour, alors que vous réclamiez un vote FdG par.... pitié... (pitoyable en effet).
                      Je voterai Hollande alors que ma candidate préférée était (est toujours) Eva Joly parce qu’elle me l’a demandée, parce que votre candidat préféré Méluche le demande. On peut être grand dans la défaite (même annoncée) et d’autant plus grand qu’on y a cru.
                      Mais on peut être minable, aussi, très triste à constater, genre je boude après qu’y zont cassé mon jouet.
                      Ah elle est belle l’opposition dans ce pays. Ariane, vous faites oeuvre pour Sarkozy, le lit du FN, merci. La naîveté pour Méluche, ok mais la complicité avec Sarko, non !
                      Parlez-en avec votre idole d’hier et souvenez vous :
                      « ALLEZ VOTER CONTRE SARKOZY SANS TRAINER LES PIEDS AVEC AUTANT DE CONVICTION QUE SI VOUS ALLIEZ VOTER POUR MOI, SANS ARRIERE PENSEE ET SANS RIEN DEMANDER EN ECHANGE »
                      C’est pas du Lepen, c’est du Méluche, et Ariane Walter, Vous lui chiez sur la gueule et sur celle des anti-Sarkozystes. Vous voulez quequechose en échange, vous, Mme Walter qui va manifester puis faire élire Sarkozy. Merci : belle démonstration d’intelligence et d’egocentrisme.
                      Nulle, archi-nulle, voilà à qui vous ressemblez en ce moment, Ariane, et c’est à vomir.


                    • Emmanuel Aguéra LeManu 26 avril 2012 17:54

                      et je dirais même plus : Prout !


                    • nicolas_d nicolas_d 26 avril 2012 18:02

                      @Ariane
                      Vous préférez Sarko à Hollande ?

                      Non ?
                      Alors pourquoi prendre le risque que ce soit Sarko avec le vote blanc ? Vraiment je ne comprends pas.
                      Oui ?
                      Je ne comprendrais pas non plus...

                      L’heure n’est pas à la vengeance. Voter Hollande n’est pas renier les idées du FDG
                      Il vous reste 10 jour pour finir de digérer et vous remettre à réfléchir


                    • Lalita Lalita 26 avril 2012 18:21

                      Entièrement d’accord. Moi aussi j’ai voté Mélenchon au premier tour et je voterai blanc au second. Voici pourquoi : Hollande amenera notre pays dans le mur, j’en suis convaincue. Je ne cautionnerai pas cela ; Le vote a une puissance symbolique et je ne veux pas que l’on se serve du mien pour asservir la France à la finance et aux USA.
                      Et si sarkosy est élu je ne me sentirai pas responsable du tout. C’est ceux qui ont mal voté au premier tour et aux primaires qui en seront responsables. De toute façon, il restera les législatives pour flanquer une cohabitation à Sarkosy ...
                      Mélenchon peut dire ce qu’il veut, j’ai voté pour lui mais je suis une citoyenne pas une groupie...
                      Je comprends sa stratégie mais je ne l’approuve pas...


                    • Tall 26 avril 2012 18:30

                      LalitaDe toute façon, il restera les législatives pour flanquer une cohabitation à Sarkosy ...

                      Justement ... si Sarkozy passe, la droite sera reboostée aux législatives et la gauche risque fort de souffrir de cette défaite. Car la défaite n’est jamais mobilisatrice.

                      Inversément si Hollande gagne, on engendre une bonne dynamique pour toute la gauche aux législatives, FdG inclus.

                    • François51 François51 26 avril 2012 18:31

                      une urgence ! se débarrasser de Sarkosy et de sa clic de plus en plus réac !. j’ai voté Meluche. oui, j’ai été déçu Dimanche de son score. je vais malgré tout le 6 Mai voter pour Hollande. je vais rentrer dans le bureau de vote sans tambour ni trompette c’est sur. les socialistes depuis longtemps c’est du rose pâle c’est vrai. mais de grace ! il faut sortir Sarko et sa bande hyper dangereuse de la vie politique pour au moins les 5 prochaines années. on aura le temps ensuite de voir le bilan de Hollande. et si il se plante, çe sera tout benef pour le front de gauche si celui çi ne part pas a la soupe si Hollande est élu le 6 Mai prochain.


                    • aloha aloha 26 avril 2012 18:48

                      C’est quand même fort de café cette propension à vouloir voter blanc, voire carrément s’abstenir, (ce qui au final revient au même), alors que nous risquons de nous retrouver encore avec l’« autre » 5 ans de plus.

                      Le vote blanc serait comptabilisé, mon discours ne serait sans doute pas le même, mais là, c’est comme ça, il ne l’est pas.

                      Ne pas voter pour Hollande c’est prendre le risque de laisser Sarko être réélu, c’est la pire des stratégies !!

                      Je vous rappelle que l’écart entre les deux n’est que de 1,45%, ce qui est faible.

                      Il suffirait de peu de choses pour que Sarko l’emporte et je ne crois pas du tout aux sondages qui affirment partout que Hollande gagnera haut la main. Les sondages se plantent, se faisant, ils induisent les gens en erreur et provoquent des réactions ou des non-actions qui finissent par possiblement mener le prétendu perdant à la victoire.

                      Réveillez-vous !!! Le 7 mai il sera trop tard....


                    • Tall 26 avril 2012 19:41

                      Absolument Aloha ...

                      Finalement, le + sûr, c’est d’encore de se mettre des boules kiès dans les oreilles et un bandeau sur les yeux jusqu’au 6 mai, et puis de voter Hollande, tant ils vont absolument tout essayer pour nous enfumer d’ici là.

                      Comme ils l’ont fait en 2007

                    • Emmanuel Aguéra LeManu 26 avril 2012 19:55

                      Simplement consternant. Pas vraiment étonnant, mais consternant, affligeant.
                      Ça piaffe, ça piaffe, et quand le loup est là, hop ! au fond du lit... étonnez-vous que la finance fasse tout ce qu’elle veut avec des alliés pareils... Planqués là où ils sont... habillés comme ils sont... déclarant ce qu’ils déclarent en toute irreponsabilité.
                      Putain, je me mets à douter.
                      Ah les cons.


                    • Lalita Lalita 26 avril 2012 20:11

                      Si Sarkosy passe ce sera par artifice. Le pays ne veut plus de lui. Donc cohabitation. Si on vote hollande en masse on est sur d’avoir une politique de centre droit (ah oui pour moi le PS c’est à droite...)


                    • mbdx33 mbdx33 26 avril 2012 21:26

                      @aloha

                      Entièrement d’accord avec toi sur ce point.
                      le 1er on défile avec le FdG derrière les syndicats pour montrer que ce n’est pas le petit nerveux qui nous ferra fermer notre « vraie » gueule.
                      le 6 on vote Hollande même si çà nous fait chier.
                      le 6 au soir, on fête l’éjection du petit nerveux aux abois
                      le 7 au matin on se réveille un peu dans le gaz à cause le veille, mais on reste vigilant et actif pour les législatives à venir.
                      et après le 17 juin, à chaque fois que nous pourrons porter nos idées, nous n’hésiterons à nous manifester.


                    • ResPublica 26 avril 2012 22:48

                      Ouarf ! Hé bien on est vraiment tombé dans la grossièreté basique ici..
                      De mots de velours, de paroles satinées, on est direct passé à l’éloge d’un Edam moisissant..

                      Ariane Walter serait Sarkozyste ? C’est vraiment pathétique... Je l’ai rencontrée à Bastille, l’accuser de sarkozysme c’est vraiment de la connerie pure. Vous en connaissez beaucoup des sarkozystes qui sont allés à Bastille ?

                      J’ai aussi lu les billets d’Ariane. Apparemment elle a découvert et pris le TGV du Front de Gauche en marche et n’a plus rien lâché jusqu’au premier tour.

                      Je me retrouve dans sa démarche, dans l’enthousiasme, et bien entendu dans la cruelle déception de ce dimanche 22.

                      Mélenchon, pour qui j’ai voté également, appelle, selon la tradition républicaine, à contre-coeur et l’acide aux tripes, à voter contre Sarkozy. Pas le choix, puisque Hollandréou a répondu qu’il aurait fait de même..

                      Hé bien je suis dans le même état qu’Ariane : Moullande veut ma voix ? Ben qu’il me convainque. En attendant c’est No Pasaran.

                      Ca plaît, ça plaît pas, ça plaît moins, ça plaît plus ou moyen moins, mais ça s’appelle disposer de soi-même.
                      De son corps, de son cœur, de son esprit. Donc aussi électoralement.


                    • nicolas_d nicolas_d 26 avril 2012 22:50

                      @Lalita
                      Et une cohabitation droite (limite extrême) / centre droit c’est mieux d’après vous ?


                    • Tall 26 avril 2012 23:36

                      respublica

                      n’importe quoi ... 

                      si on adhère au FdG au point d’aller de Marseille jusqu’à Paris, ce n’est pas pour ensuite donner volontairement une chance à sarko de gagner, alors que Mélenchon a lui-même martelé inlassablement la consigne de voter pour battre la droite absolument

                      et jamais il n’a dit : que hollande convainc mes électeurs !

                      c’est un mensonge !

                      tout ceci n’a aucun sens ... c’est de l’’enfumage

                    • Jean Lasson 26 avril 2012 12:24

                      Bien qu’il nie ce fait établi avec beaucoup d’aplomb, Mélenchon est un ami de Patrick Buisson.

                      Or, qui est Patrick Buisson ? Extraits de sa fiche sur Wikipedia :

                      "Fils d’un ingénieur d’EDF engagé d’abord à l’Action française [...]

                      Analyste et militant politique d’extrême droite, Buisson s’éloigne cependant de la politique active dès la fin de ses études et, après quelques années d’enseignement, se tourne pour l’essentiel vers le journalisme engagé d’extrême droite : Minute (1981-1987) dont il devient le correspondant à l’Assemblée nationale puis pendant un an le directeur de la rédaction, Le Crapouillot, puis le bien plus modéré Valeurs actuelles, qu’il dirigera pendant six ans avant d’entrer à LCI1.

                      En 1984, il publie avec Pascal Gauchon, ex-rédacteur en chef de Défense de l’Occident et ancien secrétaire général du Parti des forces nouvelles, le livre OAS, Histoire de la résistance française en Algérie, préfacé par Pierre Sergent, l’un des dirigeants de l’organisation. La même année, il publie un Album Le Pen, album photographique sur Jean-Marie Le Pen, co-écrit avec Alain Renault, ancien secrétaire national du Front national et contributeur du journal Militant, ainsi que Le Guide de l’opposition, dans lequel il recense les partis et clubs de droite et d’extrême-droite des villes de France.

                      Lorsqu’il dirige Minute de 1986 à 1987, il œuvre alors au rapprochement de toutes les droites1, déclarant que « Le Pen, le RPR et le PR, c’est la droite. Souvent, c’est une feuille de papier à cigarettes qui sépare les électeurs des uns ou des autres »3. Selon son analyse, « les électeurs du FN sont pour l’essentiel d’anciens électeurs du RPR déçus par le recentrage et l’évolution pro-européenne de Chirac, pour le reste d’anciens communistes nostalgiques du temps où le PC était conservateur, autoritaire et nationaliste »1. Remercié de Minute, il devient directeur de la rédaction générale de Valeurs actuelles en 19872. [...]

                      Après quinze ans de presse écrite, il s’oriente vers le conseil aux hommes politiques. Il devient conseiller de Jimmy Goldsmith et de Philippe de Villiers dont il dirige la campagne pour les élections européennes de 1994 et la campagne présidentielle de 1995, en axant les discours vers l’aile droite du RPR par l’affirmation du souverainisme. À la tête de sa société Publifact, il vend ses services à Alain Madelin et François Bayrou.

                      [...] il est approché par Nicolas Sarkozy en 2005, alors ministre de l’Intérieur, qui en fait un de ses proches conseillers, équilibrant le gaullisme social d’Henri Guaino, rédacteur des principaux discours de sa campagne présidentielle2. Sans poste officiel à l’Élysée, à sa demande, il demeure cependant un collaborateur très écouté du nouveau président de la République, et quitte l’antenne de LCI5. Dès lors, Patrick Buisson guide les choix de Nicolas Sarkozy, notamment sur la création du ministère de l’Identité nationale (et de l’Immigration)6 ou encore dans la conquête du vote Front national via l’élaboration d’un discours sécuritaire ad hoc7. À la tête du cabinet Publifact, Patrick Buisson a facturé en 2008 à l’Élysée un total de 130 autres factures pour des conseils, dont une quinzaine de sondages réalisés par OpinionWay et publiés par Le Figaro et LCI, pour un prix de 392 288 euros. Selon la Cour des comptes, le total de ses prestations a atteint la somme de 1,5 million d’euros pour l’année 20088. Le 23 juillet le PS demande la création d’une commission d’enquête9."

                      Bref, Buisson représente très bien l’aile dure, franchement d’extrème-droite, du FN. Il est antipathique et infréquentable.

                      Comme héraut de la lutte contre l’extrème-droite, on fait mieux que Mélenchon...

                      PS : Question aux Mélenchonistes : Mélenchon s’est-il engagé à sortir la France du commandement intégré de l’OTAN ?



                      • Tall 26 avril 2012 12:51

                        Mélenchon s’est-il engagé à sortir la France du commandement intégré de l’OTAN ?


                        Mais evidemment... il bouffe de l’anglo-saxon au p’tit déjeuner, Mélenchon

                        Et ceci prouve que vous ne savez vraiment rien sur l"homme que vous venez ici stupidement tenter de dénigrer comme un perroquet avec vos amalgames ridicules.
                        On s’en fout de Buisson ....

                        J’aurais bien pris la peine de vous donner des liens, mais ça ne sert plus à rien maintenant

                      • mbdx33 mbdx33 26 avril 2012 15:35

                        @Tall

                        YES !!!


                      • JCBeaujean 26 avril 2012 16:54

                        @mbdx33,

                        merci pour vos interventions si pertinentes, je n’arrive pas à me caler entre tous ces commentaires où les griffus de droite, bleue ou brune, sont toujours aussi simplistes, fielleux, péremptoires, trempés dans l’encre noire (des chemises, pas des anars courageux d’Espagne) de la certitude aveuglante...
                        Un rappel à ceux qui me (re)liront : rien n’est nostalgique dans mon papier, je me permets un constat rageur et je finis en me calmant au rêve constructif. Ca évite les cancers bio à développement durable, type FN 2012, la métastase politique qui fait de l’anti-neuf avec du très ancien.
                        Combien de ces courges ont-elles lu le programme du FDG ? J’oubliais : le pen, c’est pour écrire (des ratures), pas pour comprendre !


                      • Ariane Walter Ariane Walter 26 avril 2012 12:56

                        Jean lasson,

                        Votre façon de procéder est malhonnête.
                        Vous dites Mélenchon est ami avec Le pen avec un lien. Or ce lien (que j’ai pris la peine d’ouvrir ce que peu feront) nie cette affirmation.
                        A l’époque Buisson était journaliste. C’était en 2007.

                        Vous faites donc une propagande à la Pétain contre les juifs. Pas très brillant.
                        Mais vous vous dites, pour qui lira vite, il en restera qqchose.
                        Il en reste votre façon de procéder.Diffamante.


                        • Tall 26 avril 2012 13:20

                          Ariane

                          Comme tu adores Mélenchon, je t’informe que depuis le début de la campagne, il a répété à peu près 150 fois face caméras qu’il faudrait voter pour l’homme de gauche arrivé au 2e tour quel qu’il soit ( de Poutou à Hollande, peu importe ). Car il faut battre la droite. Point.

                          Alors chacun fait comme il veut, bien sûr. Mais j’ai du mal à comprendre que tu puisses être Mélenchoniste et puis t’asseoir sur ce qu’il demande juste à l’heure H. Car tu vas voter blanc si j’ai bien compris ?

                          Alors, si c’est pour la jouer comme ça, franchement, j’aurais préféré que tu sois Le Peniste.

                        • Dazen-Li 26 avril 2012 14:08

                          @ Tall

                          L’avis réfléchi d’une autre partisane du Front de Gauche... et de Mélenchon :

                          http://danielle-lerond.over-blog.com/article-elections-acte-2-103992560.html

                          Si ce n’est pas limpide, expliquez moi en quoi....


                        • Jean Lasson 26 avril 2012 14:10

                          Ariane Walter,

                          Mon premier lien est une vidéo dans laquelle on voit Mélenchon, sur une question de Bourdin, nier le fait qu’il soit ami avec Buisson. Buisson, pas Le Pen. Puis, devant la preuve incontestable de cette amitié, on voit Mélenchon s’emporter et botter en touche. Or, Buisson est réellement un personnage répugnant.

                          Je crois qu’en fait vous n’avez pas vu la vidéo (de 2 mn), contrairement à ce que vous laissez entendre. Sinon, vous auriez vu Mélenchon mentir avec tout l’aplomb d’un politicien professionnel. Comme lorsqu’il a prétendu ne pas connaître le club Le Siècle. Et puisque vous m’avez insulté tout en atteignant le point Godwin, cela m’autorise à rappeler l’amitié similaire de Mitterrand pour Bousquet.

                          Comptant sur votre honnêteté intellectuelle, j’espère que vous retirerez vos insultes...

                          Concernant la sortie de l’OTAN, j’aimerais avoir un lien vers le programme de Mélenchon (i.e. quelque chose qui l’engage clairement, par écrit).

                          Vous l’aurez compris, je ne crois pas que Mélenchon veuille réellement quitter l’orbite de l’Empire. Je crois qu’il est un imposteur, hélas ! Sinon, j’aurais voté pour lui.


                        • bernard29 bernard29 26 avril 2012 14:11

                          Tall, sur agoravox , il ne faut jamais jurer de rien. les fausses pistes, les jeux à trois bandes, les sincérités, convictions ou provocations, sont à géométrie variable....
                          il vaut mieux s’en tenir aux faits. Ariane a la même position que les militants ( je ne dis pas électeurs) du FN qui vont soit voter blanc soit s’abstenir.

                          quelques indices.
                           
                          a) la stratégie du front de gauche ressemble comme deux gouttes d’eau à la stratégie de l’association « RAS le Front » qui sous couvert de combattre le FN, a en fait assuré la permanence du FN dans le paysage politique.
                          b) les excés et les écrits à la limite du délire émotionnel , sont un autre signe.
                          c) le vote blanc qui risque de permettre le maintien d’un dangereux -malade du pouvoir, extrémiste de droite à la présidence en est le dernier avatar.





                           


                        • Tall 26 avril 2012 14:24

                          bernard

                          ya rien qui colle dans tout son cinoch
                          elle vient même d’oser sortir aujourd’hui qu’elle n’est pas idolâtre de Mélenchon alors qu’elle nous en a fait des tonnes dans le genre pendant 2 mois smiley

                          bref, elle se fout carrément de la gueule du monde smiley

                        • lagabe 26 avril 2012 17:12

                          un peu comme mélenchon avec son programme , le canard titrait y a une semaine Mélenchon chauffe la calculette et s’en fout


                        • wesson wesson 26 avril 2012 17:47

                          " le canard titrait y a une semaine Mélenchon chauffe la calculette et s’en fout "


                          reprenant en cela le chiffrage d’un think tank néolibéral qui a été diffusé ..... partout, dans tous les médias, à commencer par le Figaro. Habituellement le canard ne fait pas du recopiage, mais là effectivement, ils ont fait une exception

                          Autant demander à MLP de tirer un portrait élogieux de Mohamed Merah.

                        • lagabe 26 avril 2012 17:55

                          citer


                          reprenant en cela le chiffrage d’un think tank néolibéral qui a été diffusé ..... partout, dans tous les médias, à commencer par le Figaro. Habituellement le canard ne fait pas du recopiage, mais là effectivement, ils ont fait une exception

                          oui et non , y a quand meme un beau foutage de gueule dans son programme


                        • mbdx33 mbdx33 26 avril 2012 21:07

                          un beau foutage de gueule

                          c’est vous qui le dites.


                        • mbdx33 mbdx33 27 avril 2012 10:56

                          @Jean Lasson

                          Buisson
                          C’est gonflant vos raccourcis style Mélenchon pote de Buisson. Il existe des articles parus sur le sujets sur AG qui démontent la manipulation, + les post, + Google, etc

                          Vous côtoyez votre voisin, vous discutez avec lui, vous savez qu’il n’est pas du même bord que vous politiquement, est il pour autant votre ami ?

                          Faut arrêter ce genre de conneries, ce n’est pas parce que vous êtes codébatteur avec Buisson sur LCI pendant longtemps, que vous êtes son ami. Vous le connaissez. Point.

                          Concernant la sortie de l’OTAN
                          L’information est facilement accessible dans les interventions télés radios, etc. Y’a google pour çà, et d’autres outils...
                          Sinon c’est sur : http://www.jean-luc-melenchon.fr/arguments/telechargez-le-programme-lhumain-dabord/
                          page 28 Chapitre 8. LA FRANCE POUR CHANGER LE COURS DE
                          LA MONDIALISATION
                          Agir tout de suite
                          deuxième point : Retrait de la France de l’OTAN
                          puis toujours page 28 dans : UNE POLITIQUE AU SERVICE DE LA PAIX
                          Nous déciderons, immédiatement, le retrait de la France de l’OTAN et nous nous battrons pour la dissolution de cette organisation. Nous rappellerons nos troupes engagées dans la guerre menée par l’OTAN en Afghanistan.

                          Suffit de ne pas avoir la fainéantise de lire. Sinon c’est CTRL + F( find) dans votre reader PDF et vous tapez OTAN dans la fenêtre de recherche.

                          Et vous arrêtez de nous saouler avec çà !

                          Parce que c’est une position commune qui a été adoptée depuis le début par le FdG et pour cause c’était déjà la position de certains des partis à l’origine de la création du FdG, il y a plus de trois ans.


                        • Jean Lasson 27 avril 2012 12:10

                          @mbdx33,

                          Concernant la sortie de l’OTAN, je reconnais que c’est clair. Dont acte. Mais, je fais aussi remarquer que ce n’est pas cohérent avec le soutien de Mélenchon à l’invasion de la Libye par l’OTAN. Le vote d’une interdiction de vol, c’était le pied dans la porte. On a vu la suite et on la voit encore. A cette occasion - très grave -, Mélenchon s’est aligné sur la politique de l’Empire. Et je me demande ce qu’il dit sur la Syrie...

                          Concernant le cas Buisson, Mélenchon prétend ne pas le connaître en dehors des plateaux de TV, mais Bourdin lui fait remarquer qu’il a été invité à la remise de légion d’honneur (!) de Buisson. Or, le décoré n’invite que ses amis à cette cérémonie. C’est l’usage. Point. Pas grave ? Peut-être pas, mais, personnellement je me méfie des menteurs entraînés.


                        • Dazen-Li 26 avril 2012 14:20

                          @ Julius32

                          « la peste rouge a fait beaucoup beaucoup plus de morts que la peste brune, »

                          Une ineptie, sauf pour les négationnistes de la Shoah, par exemple... et des morts de faim, de froid, de maladie, de suicides, et j’en passe - en temps de « paix » - dus aux fascismes d’états assassins DE FAIT par la misère qu’ils créent...

                          Et n’allez pas « argumenter » que je suis Stalinienne ou Maoïste : c’est Faux et de toutes façons hors sujet : le monde a évolué depuis, comme l’explique si bien quelqu’un au masque d’anonymous ci-dessus dont j’ai oublié, qu’il m’en excuse, le nom.


                        • Cocasse Cocasse 26 avril 2012 15:05

                          anonymous c’est du vent. Ils ont été « démasqués » depuis.


                        • mbdx33 mbdx33 26 avril 2012 15:42

                          @Cocasse

                          Anonymous démasqué ?

                          Ah oui ?

                          Si seulement vous saviez de quoi vous parlez . Vous venez de me faire partir dans le plus grand éclat de rire de la journée probablement. ( merci )

                          Continuez à penser comme cela et à dire de telles inepties, c’est très commode, çà nous arrange cette propagande.


                        • edend edend 26 avril 2012 13:33

                          La BO de la fête du peuple offrant son pouvoir en sacrifice c’est ici et c’est gratuit.

                          http://www.dogmazic.net/La_6eme_Republique

                          Faites tournez « La France Morte » http://images.blog-24.com/1400000/1400000/1399749.jpg

                          ps : La fRance porte bien son nom...
                          par contre en devise, ce n’est plus vraiment Liberté-Egalité-Fraternité :

                          Exploitation - Division - Exclusion

                          serait plus adéquat pour définir les valeurs pronées actuellement.

                          2012 c’est 2002 en inversé : les électeurs on le choix entre une politique d’extrême droite et une politique de droite. Mais chaque chose en son temps, pour celles et ceux malgré tout qui croient encore à la politique d’abord dégager l’ump, ensuite dégager le ps... Alors seulement on pourra faire table rase et construire une société humaine basée sur le partage et les alternatives, sans concentration du pouvoir, sans oppression, sans exclusion. Enfin si une bonne partie de la population se rend compte a quel point ils sont conditionnés à haïr les autres, manipulés par la peur, privés du libre arbitre.

                          Petite analyse éclair sur le traitement médiatique de madame la pen de mort :
                          Il est clair que tout est fait (exemple parler de 20%, puis dire quand on sait qu’elle est à 17 % qu’elle a écrasé Mélanchon en faisant le double de son score, alors que malgré un éventuel vote contestataire elle ne progresse que de 1 % par rapport à son père, etc) pour légitimer ce parti aux propositions clairement anticonstitutionnelles.
                          Afin que l’UMP puisse enfin récolter le travaille de son dur labeur de préparation de la population à ces idéologies.

                          Quelques soient la pertinence de la raison pour laquelle des électeurs ont voté pour elle,
                          voter pour une candidate qui veut rétablir la peine de mort est inexcusable.

                          Heureusement l’erreur est humaine : si vous n’adhérez pas à son idéologie il est encore temps de vous ressaisir.


                          • Philodeme Philodeme 26 avril 2012 14:06

                            Mélenchon se prend pour Robespierre = dérision

                            Il ressemble plutôt à Danton en allant à la soupe Ps avec la famille Laurent
                            (il n’y a pas que la famille Le Pen, les gauchistes ont les leurs, et elles ne lâchent pas non plus leurs fromages)


                            • hulou 26 avril 2012 15:07

                              Beaux Souvenirs :

                              http://youtu.be/pB3BjA6XqMY

                               


                              • spartacus spartacus 26 avril 2012 15:11

                                Quelle litanie de niaiserie insipides.

                                Parler d’un « poète » d’un type qui insulte, menace et se prend pour le « Ché » alors que dans toute sa carrière de sénateur il était factice.

                                Vous aviez cru qu’il avait enfoncé Marine Le Pen lors du débat, parce qu’il vociférait et beuglait une bile rouge de haine.
                                Vous n’avez pas vu qu’il n’avait gagné que les « bobos » de l’extrême gauche biberonés de l’état.

                                Vous ne voyez toujours pas vu qu’il est arrivé au maximum de ce qu’il peut avoir avec une telle démarche.
                                Vous êtes à plaindre les Mélenchonistes.

                                Marine lui a foutu un pied au cul. A plus de 7 points devant. 

                                Ça fait plaisir de voir les mauvais garnements recevoir une bonne taloche !

                                • Cocasse Cocasse 26 avril 2012 15:45

                                  Le problème est aussi l’absence d’alternative crédible à gauche.
                                  Il y en a peut être mais j’avoue ne pas avoir fait la recherche, en tout cas, personne de médiatisé ne serait-ce qu’un minimum.
                                  Les électeurs de mélenchon ont un grand besoin d’espoir, ils ont besoin de croire, sous peine de faire face à une vide politique très déstabilisant.


                                • mbdx33 mbdx33 26 avril 2012 15:53

                                  T’inquiète au heu de la Taloche, ta marinette, elle n’a pas fini d’en prendre.

                                  Juste pour fixer la discussion :

                                  JE NE FAIS PAS D’INTERPRETATION DES RESULTATS, JE CONSTATE. POINT

                                  Législatives 
                                  1988 NB voix 2 359 280 % 9,66 NB élus 1
                                  1993 NB voix 3 152 543 % 12,4 Var. % 2,76 Var. voix 793 263 NB élus 1
                                  1997 NB voix 3 785 383 % 14,9 Var. % 2,52 Var. voix 632 840 NB élus 1
                                  2002 NB voix 2 862 960 % 11,3 Var. % -3,6 Var. voix -922 423 NB élus 0
                                  2007 NB voix 1 116 005 % 4,29 Var. % -7,05 Var. voix -1 746 955 NB élus 0
                                   
                                  Présidentielle 
                                  1988 NB voix 4 376 742 % 14,4 
                                  1995 NB voix 4 571 138 % 15 Var. % 0,62 Var. voix 194 396 
                                  2002 NB voix 5 525 032 % 17,8 Var. % 2,79 Var. voix 953 894 
                                  2007 NB voix 3 834 530 % 10,4 Var. % -7,35 Var. voix -1 690 502 
                                   
                                  Européennes 
                                  1989 NB voix 2 129 668 % 11,7 NB élus 10
                                  1994 NB voix 2 050 086 % 10,5 Var. % -1,21 Var. voix -79 582 NB élus 11
                                  1999 NB voix 1 005 225 % 5,69 Var. % -4,83 Var. voix -1 044 861 NB élus 5
                                  2004 NB voix 1 684 868 % 9,8 Var. % 4,11 Var. voix 679 643 NB élus 7
                                  2009 NB voix 1 091 681 % 6,34 Var. % -3,46 Var. voix -593 187 NB élus 3
                                   
                                  Régionales 
                                  2004 NB voix 3 564 059 % 14,7 Var. % NB élus 156
                                  2010 NB voix 2 223 800 % 11,4 Var. % -3,28 Var. voix -1 340 259 NB élus 118
                                  Législatives 2007 : 1 116 005 voix, soit 4,29%, écart scrutin précédent -7,05%
                                  Européennes 2009 : 1 091 681 voix, soit 6,34 %, écart scrutin précédent -3,46%
                                  Régionales 2010 : 118 élus, soit 6,28%, écart scrutin précédent -2,02%

                                  Je précise que l’analyse des chiffres depuis 1988 est plus favorable puisque le parti obtenait entre 7 et 12%, les derniers résultats (suivant les scrutins) c’est entre 4 et 10.5%.

                                  On en reparle le soir du 17 juin pour mettre à jour les stats.
                                  Quand vous beuglerez pour explique comme à l’accoutumée que le système est contre vous


                                • Al West 26 avril 2012 15:56

                                  Et oui Cocasse, c’est la triste realite. C’est pour ca que des gens comme moi se retrouvent a voter pour le Front National. Personnellement, une gauche pret a reguler l’immigration, a sortir de l’Europe, de l’OTAN et a taxer les grands groupes comme Total avec un homme ou une femme credible aurait fait mon bonheur. C’etait pourtant si peu de choses...


                                • Cocasse Cocasse 26 avril 2012 16:15

                                  Al west, pareil cela m’irait tout aussi bien.
                                  Après on s’y retrouve quand même assez bien avec Marine. Ok, on peut pas dire que ce soit à gauche, mais cela tient compte des problèmes que tu cites.
                                  Les propositions sont cohérentes et applicables compte tenu de l’environnement économique actuel. La justice sociale qu’elle propose découle de la cohérence de ses mesures économique/monétaire. Alors pour le coté « gauche », on s’y retrouve.

                                  Sortir de l’euro, reprendre la souveraineté, restaurer le protectionnisme et relancer l’industrie, c’est déjà pas évident. Alors si en plus on s’amuse à casser toute la baraque avec des mesures excessives comme celle du FDG, cela devient impossible.

                                  Pour générer un tel changement, il faut déjà que la société civile s’y retrouve, les entrepreneurs avec. C’est du pragmatisme. On arrive à rien en se mettant tout le monde à dos.

                                  Si le système devait abdiquer et n’avait plus d’autre solution, les acteurs cohérents de la scène économique préfèreraient pencher en faveur d’un programme réaliste.
                                  Alors certes, c’est pas le grand soir, c’est pas la fin du capitalisme, non c’est juste du concret.

                                  Et le grand soir, à quoi ça mène ? A un dictat rouge ? Des privilégiés, toujours.
                                  On peut casser totalement le capitalisme, mais pourquoi l’humain changerait ?
                                  Pour cela, il faudrait déjà retrouver certaines valeurs.
                                  Une transition en douceur vers une société plus juste et souveraine me semble une voie préférable.


                                • Cocasse Cocasse 26 avril 2012 16:29

                                  Et pendant que j’y suis, il y a une quinzaine d’année, j’étais plutôt de gauche.
                                  Avec le même enthousiasme que les émules de mélenchon ici présent.
                                  Les mêmes excès aussi, le même entêtement.
                                  Je crachais à la gueule du FN, comme tout le monde était censé le faire. Jean-marie le nazi et tout le tintouin. C’est un état d’esprit que je connais bien.

                                  Avec le temps je suis devenu apolitique, j’ai simplement essayer de comprendre comment la société fonctionnait, de rester logique. Donc travail d’information, travail sérieux, aucun médiamarché.
                                  A un moment j’ai confronté mes déductions personnelles avec les propositions de Marine, il y a quoi, peut être 3 ou 4 ans. La grande majorité coïncidait. C’est vrai que j’avais jamais fait l’effort d’aller voir ce qu’on disait chez ce parti non plus (bon ça m’empêchait pas de le critiquer selon la ribambelle de clichés habituels et d’avoir l’air sur de mon fait).
                                  Après on se sent un peu con.

                                  C’est le problème des opinions, on s’y accroche comme si on dépendaient d’elles pour se définir, même si elles reposent sur du vent. En fait pas du tout. On peut changer d’opinion, c’est même souhaitable. Une opinion, c’est temporaire, on progresse jusqu’à trouver mieux, enfin dans la mesure où la scène politique propose ce mieux.


                                • Al West 26 avril 2012 16:40

                                  C’est vrai qu’il faut une transition économique aujourd’hui et le Front National l’incarne assez bien. Je serais néanmoins de ceux qui pensent qu’il faut être moins libéral que ce que prône le Front National à plus long terme.

                                  J’attends aussi quelqu’un qui prenne en compte la transition énergétique avec sortie du nucléaire. Le Front National se fout clairement de la question environnemental car il a une priorité qui a toujours été la sienne tout au long de son histoire : une France souveraine et forte. De ce point de vue là je n’adhère pas non plus, car il y a des scénarios très crédibles qui sont tus, comme Négawatts par exemple.

                                  Au niveau agriculture j’ai été très agréablement surpris de voir que Marine Le Pen s’opposait aux OGM et comptait aider plus les agriculteurs, mais elle est encore à mille lieux de ma conception de l’agriculture écologique et durable (dépollution et revivification des sols, agriculture biologique favorisant les petites propriétés et retour aux haies, à la multiculture, non-emploi de pesticides etc.) qui a d’aussi bons rendements que l’agriculture conventionnelle.

                                  Enfin bref, je ne vais pas refaire tous les thèmes de campagne, mais en tout cas le Front National avait des positions économiques et diplomatiques qui me ravissaient. Et puis il faut rajouter à cela que j’ai toujours vu Mélenchon comme une grosse arnaque et Le Pen comme une résistante au système, mais pour ça je pense qu’il faut prendre son courage à deux mains et aller voir les informations à la source (www.ina.fr > taper Jean-Marie Le Pen et voir toutes les vidéos). C’est un peu comme ça que j’ai eu une révélation, tellement il était évident que les propos de Le Pen étaient détournées de façon odieuse pour le caricaturer. D’où mon vote à cette élection smiley


                                • Cocasse Cocasse 26 avril 2012 17:14

                                  J’avais vu une conférence de sa part sur ses mesures pour les PME-PMI assez convaincante. Elle faisait ça devant leur association (je sais plus son nom).
                                  Effectivement, un peu moins libéral, pourquoi pas. Ca peut encore changer, j’ai lu quelque part que des souverainistes de gauche la rejoignait dans son rassemblement.

                                  Concernant les questions écologiques, il y a un écologiste radical parmi ses rangs (Laurent Ozon de mémoire mais je peux me tromper). J’ai vu une de ses interviews assez longue. J’ai été surpris, c’est un vrai ! du genre qui aurait pu écrire sur grain-vert. Pas un écolo-mou d’europe écologie.

                                  Quand au borgne, le père Jean-Marie. Je suis revenu sur certains de ses passages télé de l’époque. J’ai eu plus de réticences, mais je suis devenu admiratif du bonhomme, quelqu’un qui a sa liberté de pensée, au discours cohérent et qui s’en laisser pas conter. Ouais, c’est un homme d’excellente culture qu’on a diffamé à tour de bras. Maintenant, je n’ai pas en tête son programme politique de l’époque, je suis pas sur qu’il m’aurait convenu. Mais lui, il parlait vrai, en revenant rétrospectivement sur ce qu’il prédisait et analysait déjà. Son discours sur l’euro-mondialisme est remarquable (celui avec la musique pénible en fond). quelqu’un l’avait posté sur agoTV il y a pas longtemps, mais je l’avais vu il y a longtemps.

                                  Bref, comme beaucoup de monde, je me suis fait bien arnaquer par la propagande socialiste et la pensée unique générale anti le Pen, qui tout simplement dissuade d’aller voir plus près, ou oblige à écouter avec un filtre déjà programmé de parti-pris.
                                  Mais bon, cela devient difficile de diffamer les le Pen, sachant que les auteurs de ces diffamations sont les mêmes pourris qui soutiennent le système (journaliste, politiques ou autres), ont détruit le pays, et qui se permettent encore de faire la morale ou de condamner, alors qu’ils ont toujours menti sur absolument tout.
                                  C’est ce qui est assez drôle avec certains prétendus anti-système d’ailleurs, ils sont d’accord pour continuer à gober la propagande de ceux qui nous ont mis la tête dans la merde.


                                • wesson wesson 26 avril 2012 17:23

                                  Ecoutez-les les 2 qui votent MLP mais veut qu’on leur disent qu’ils sont de Gauche ....


                                  ben non les fafs, vous n’êtes pas de gauche. 

                                  Et une fois les législatives finies, vous irez retourner roter votre bière sur le canapé devant la télé, et continuer à cracher sur les étrangers « merd’ y’en a tro koua ! »

                                  Allez-y les gars, soyez logiques envers vous même, allez casser de l’arabe, lancez une croisade dans les citées, faites vos propres ratonnades puisque c’est ça qui vous branche, faut pas faire sa mijaurée ! Vous n’allez tout de même pas compter sur l’état pour régler le problème, Non ? Ah si, vous y aviez déjà compté dessus « on va vous en débarrasser de cette racaille », mais il l’as pas fait talonnette, hein ? Et vous croyez que Marine « papamadit » fera mieux ??? bah pas plus, alors il va falloir lever votre gros cul du fauteuil si vous voulez que ça arrive, les museaux de tanches !

                                  La réalité c’est quand ça va tourner vraiment vilain - que la finance se sera bien effondrée en amenant son cortège de misère et d’injustice sociales, les fafs dans votre genre resteront bien sagement à la maison, et n’iront pas faire chauffer le cul des VRAIS responsables à coup de cocktail molotov si il le faut.

                                  Le vote FN est un vote de naze, d’envieux, de jaloux, de pétochard. On a peur hein pour ses picaillons !. Et c’est pas parce que vous êtes un sacré paquet que vous en êtes moins naze.



                                • Al West 26 avril 2012 17:28

                                  Pour vous répondre wesson, je citerai un grand homme en la personne de Cocasse :

                                  "Ce qui est assez drôle avec certains prétendus anti-système, [c’est qu’]ils sont d’accord pour continuer à gober la propagande de ceux qui nous ont mis la tête dans la merde."

                                  C’est tellement confortable d’être du côté des gentils et de lutter contre les affreux nazis fascistes racistes sans se poser plus de questions.

                                  Donnez-moi une preuve que je suis raciste, fasciste ou nazi, dans un seul de mes commentaires sur AgoraVox depuis le début. Bon courage !


                                • wesson wesson 26 avril 2012 17:39

                                  " Donnez-moi une preuve que je suis raciste, fasciste ou nazi, « 


                                  Aucun soucis : 

                                   »  pour moi il était évident que Mélenchon était une blague, un type malhonnête, ça se lit sur son visage d’ailleurs,«  

                                  diatribe que vous aviez conclu par : 

                                   »Vous allez me répondre que je suis un petit nazillon ?"


                                • wesson wesson 26 avril 2012 18:00

                                  Bonsoir Julius32,


                                  Les votants pour MLP, je les divise en 2 catégories. Il y a ceux qui se trompent de colère, et ceux qui savent parfaitement ou ils mettent les pieds, et ce qu’il y a derrière le propos de MLP.

                                  Pour la 1ère catégorie, ayez la bonté de croire que j’ai passé et je passe encore énormément de temps en explications sans aucune volonté de stigmatisation.

                                  Par contre, vos 2 clients sont des trolls qui appartiennent à la 2ème catégorie et ne cherchent en aucune manière la discussion. Ils interviennent partout eux aussi avec des insultes, invectives, dénigrement, et n’ont de cesse de pourrir tout débat. Il n’y a rien à en tirer de ces types là. 

                                  Ce qu’ils attendent, qu’on leur dise « oui oui, vous avez raison, vous êtes bien de gauche mais vous avez raison il faut virer tous les arabes et surtout ne pas régulariser les sans papiers qui travaillent ». Ben désolé, je ne leur ferai jamais ce plaisir.

                                  Hier, j’ai demandé quelle devrait être la 1ère mesure à appliquer par MLP si elle arrivait au pouvoir. Pas un de ces mec n’a été capable de me dire une mesure concrète, ils n’ont même pas lu le programme du FN et d’ailleurs ils s’en foutent car ce qui les fédèrent, c’est juste une idée de la « pureté » nationale dans laquelle ils se sentent faire partie, et une haine des étrangers, forcément coupable de tous les maux. Et tout le reste, ils s’en foutent. MLP veut supprimer les 35 heures ? Ils le savent même pas. La retraite à 65 ans ? pareil. Elle veut diviser par 2 les tranches d’impôts maximales, ils le savent pas mieux mais se disent de gauche. Ils veulent « réindustrialiser la France et l’assainir pour pouvoir mettre en place des avancées sociales impossibles aujourd’hui ». Je leur demande lesquelles ? pas de réponse. Ce sont des nazes, qui votent FN sans avoir lu une seule ligne de leur programme. 

                                  Alors ça suffit l’angélisme. Non, le FN n’est pas un parti comme les autres, et il est incompatible avec la république. Ceux qui votent pour et ne le savent pas, à la limite je peut comprendre. Ceux qui votent pour et qui le savent, j’insulte !

                                • Al West 26 avril 2012 18:02

                                  wesson,

                                  Bien sûr, je maintiens cette affirmation. Ça se lit sur son visage et ça s’entend dans ses propos. Il suffit de voir son attitude abusivement arrogante lorsqu’il n’est pas en public (et encore).

                                  En quoi est-ce raciste ? Mélenchon ayant le même profil ethnique que moi, ce serait assez schizophrénique de ma part. Je ne parle même pas du caractère fictif nazi ou fasciste de ses propos, ils parlent d’eux-mêmes.

                                  Vos interventions sur mon article se voulant réconciliant prouvent de plus que vous ne souhaitez qu’une chose, c’est l’affrontement avec ceux qui ne partagent pas vos idées et qui sont prêts à débattre de façon pacifique. Pour ceux qui veulent se faire une idée : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-apres-election-et-la-115277

                                  Vous pouvez encore vous repentir, réfléchissez-y. (Je parle évidemment de votre agressivité notoire envers tous ceux qui n’adulent pas Mélenchon.)


                                • Cocasse Cocasse 26 avril 2012 18:10

                                  Wesson je ne saisi pas trop la motivation de votre intervention. Nous étions tranquillement en train d’échanger des points de vue et quelques mémoires.
                                  Vous débarquez comme une furie et agressez tout le monde. Non, là je ne vois pas. Vous vous montez la tête tout seul.
                                  Je n’ai même pas envie de jouer à la gueguere avec vous, cela n’a aucun sens.
                                  Bonne soirée, que je vous souhaite plus paisible.


                                • ykpaiha ykpaiha 26 avril 2012 18:23

                                  César fit plus de mal à Caton par la bataille ... que par ses diatribes" (voltaire)


                                • wesson wesson 26 avril 2012 20:05

                                  " Vous pouvez encore vous repentir, réfléchissez-y.  "


                                  c’est ça, à confesse !

                                  Et d’ailleurs votre vocabulaire est choisi. Votre article était une croisade ou vous proposez aux électeurs du FDG de renier leur conviction, de se détourner du diable - Mélenchon et d’aller vers dieu Le Pen. 

                                  Repentir, abjurer, vous allez pouvoir en déverser des hectolitres d’eau bénite pour votre exorcisme. Vous êtes en fait de la frange historique du FN, celle est cathos intégriste. Qui sait, peut-être portez-vous la soutane !

                                  Ben non, je n’ai rien à regretter, ni même à me repentir. Mélenchon je m’en fout et si vous connaissiez un peu votre sujet, vous saurez que à la gauche de la gauche, les grand chefs, les hommes (ou femme) providentiel(le) on n’aime pas trop ça. Nous, c’est le programme. Lorsque vos sympathisant seront capable de citer au moins une mesure concrète qui ne consiste pas à foutre quelqu’un dehors, on en reparlera.

                                • Al West 26 avril 2012 20:14

                                  Ah ! Me voilà prêtre maintenant.
                                  Mon article n’appelait nullement les électeurs du Front de Gauche à se repentir, vous mentez éhontément.
                                  Bon allez, j’arrête là les frais, inutile d’argumenter, je vous souhaite moi aussi une fin de soirée plus paisible...


                                • wesson wesson 26 avril 2012 21:03

                                  Al West, 


                                  les 2/3 de vos post sont architecturé autour de la même idée : 

                                  « oui je suis de gauche mais là j’ai voté marine le pen qui est la vrai gauche et mélenchon est un menteur. Alors vous de gauche faites comme moi votez le pen »

                                  En tant que personne de gauche qui a voté *vraiment* à gauche, j’estime ne pas avoir de leçon de gauche à recevoir de la part d’un votant au FN. Non, notre programme n’est pas le même, les différentes y sont fondamentales, structurantes, et non, nous ne voulons pas les mêmes choses - à moins que vous ne me disiez que vous êtes d’accord pour régulariser immédiatement tout travailleur sans papier en France, ce qui serait pourtant une mesure de salubrité publique (en plus de mécaniquement améliorer les comptes sociaux, car un travailleur régularisé, c’est un cotisant de plus).

                                  Continuez à vous prétendre de gauche, et vous aurez de ma part des réactions du même ordre de courtoisie.

                                • JCBeaujean 26 avril 2012 22:04

                                  Oh oui ! C’est bon, c’est profond ! Euh... je parle des analyses !


                                • gordon71 gordon71 26 avril 2012 16:29

                                  le plus drôle de l’histoire :


                                  regarder les « purs » du PS FDG tapiner et s’aplatir devant ceux qu’ils traitaient de connards et de nazis il y à encore deux ou trois jours....


                                  un régal de gourmet, 

                                  savoureux...

                                  • wesson wesson 26 avril 2012 17:24

                                    en matière de tapin effectivement la droite sait parfaitement de quoi elle parle... et s’apprête d’ailleurs à se transformer en gigantesque bouclar.


                                    Vous en serez je suppose ?

                                  • JCBeaujean 26 avril 2012 17:00

                                    Quand je pense que tout ça part d’un papier que je croyais clair...


                                    • Emmanuel Aguéra LeManu 26 avril 2012 17:48

                                      Très clair, mais t’aurais appeler à voter contre Sarko, comme ça, simplement, comme un fidèle à Mélenchon, ça ne serait pas arrivé. Rien de tout cela n’étéait nécessaire, Mélenchon s’eat présenté pour rien : ses supporters y ont cru. lol.
                                      T’as vu le résultat : Ariane appelle à la réélection de Sarko et tu pleures les illusions perdues.
                                      Pauvre Mémel, qui aveiat dit de voter Hollande « sans arrière pensée »... Tu parles, avant de parler d’arrière pensées, encore aurait-il fallu qu’il y ait pensées tout-court.
                                      On ne risque pas de l’y reprendre, Mémel... tout ça pour voir sess troupes imiter le militant FN moyen... C’est bien triste.


                                    • JCBeaujean 26 avril 2012 22:13

                                      @LeManu,

                                      écoute, mon gars, dans cette Agora, y a un tas d’agités du bocal qui sont pas capables de tenir autre chose que des propos agressifs ou délirants après les trompettes d’angelots de la semaine dernière.
                                      J’ai pas de déception : j’ai la rage contre les médias, je l’ai dit, point barre. Pour le reste quand il faut aller dans la rue ou discuter ferme, je suis là, ça doit pas être le cas de beaucoup d’entre vous. J’avais besoin de soigner mon insomnie, j’ai écrit, et ça va mieux.
                                      Mélenchon et surtout les forces politiques du FDG doivent continuer leur boulot, votons Hollande contre le Nain Jaune. Et vive la Sociale !


                                    • Traroth Traroth 26 avril 2012 18:12

                                      Pour que la panoplie de l’enfumage soit complète, au « réalisme » et au « pragmatisme », il faut ajouter la « complexité ». Dès que quelqu’un fait une proposition de progrès dont on ne peut pas dire qu’elle ne soit pas « pragmatique » ou « réaliste », on va dire que la situation est « compliquée », manière d’éviter d’avoir à expliquer pourquoi on prétend que la proposition est mauvaise...


                                      • Annie 26 avril 2012 18:20

                                        Je dois dire que j’en arrive à la même conclusion. Il était normal que JLM veuille se démarquer du PS, mais de là à faire du PS l’ennemi No1, comme c’est en train de se produire est terrible à observer. Quelles que soient leurs différences, qui voudrait souhaiter la victoire de la droite par dépit ? souhaiter que ce soient encore et toujours les petites gens qui payent le prix de tactiques politicardes ? Comme quelqu’un le mentionnait sur ce site il y a quelques jours, que ce soit Sarkozy ou Hollande ne fera pas beaucoup de différences pour certains, mais pour d’autres si, ceux qui ont peur de perdre leur travail, leur logement, ceux qui ont du mal à joindre les deux bouts. Je croyais que c’était aussi pour eux que l’on se battait.


                                        • tf1Goupie 26 avril 2012 18:32

                                          Ensuite en finir avec le FdG et sa dictature des bons sentiments prêts à broyer l’humain.


                                          • Tall 26 avril 2012 20:25

                                            Absolument ! Dès que le Fdg sera au pouvoir, on va vous écrabouiller d’amour et de tolérance humaniste, et ça va tellement vous déstabiliser que vous allez demander l’euthanasie pour échapper à ce monde devenu fou.

                                            C’’est d’ailleurs pour ça qu’on a prévu de légaliser l’euthanasie.

                                            On ne voudrait vraiment pas vous imposer ce monde horrible avec le smic à 1700 euros, des logements sociaux verts partout, moins de criminalité, etc ...bref : l’enfer humaniste !

                                            De la justice ? Et puis quoi encore ?
                                            Pourquoi pas de la générosité tant qu’on y est !
                                            Ha ha ha ha !
                                            Ah mais qu’est-ce qu’ils peuvent être cons, ces gauchistes.
                                            Allez, viens Rudy, prends ta batte de base-ball, on va casser du macaque ce soir, vu qu’il y a rien à la téloche.

                                          • JL JL1 26 avril 2012 20:33

                                            Curieusement,

                                            pour le premier tour, il n’y avait pas un appel à voter. Au contraire, les voix étaient nombreuses qui appelaient à l’abstention.

                                            Tout aussi curieusement, pour le second tour, ceux qui disent vouloir s’abstenir sont traités de tous les noms par des gens dont on se demande au nom de quoi ou de qui ils s’improvisent donneurs de leçons. Et les médias diffusent des clips appelant à aller voter.

                                            Pour moi c’est clair : au premier tour, on vote ; au second, on veaute !


                                            • franc 26 avril 2012 21:14

                                              Il ne faut pas brûler les étapes historiques ,les nations sont encore nécessaires aujourd’huis pour faire fonctionner la démocratie et respecter la souveraineté des peuples ,et cela suivant le pricipe de subsidiarité comme l’état est encore nécessaire pour faire respecter l’ordre qui garantit les droits de chacun . Ainsi les marxistes et les anarchistes ont le même idéal et le même but à savoir l’abolition de l’Etat pour donner pleinement la liberté aux hommes avec l’abolition de l’exploitation de l’homme par l’homme .Cependant les marxistes pensent qu’il n’est pas encore possible dans l’état actuel des choses à ce niveau de développement de la nature humaine encore loin de la perfection aujourd’huis, d’abolir l’Etat immédiatement ,une étape historique transitoire et provisoire est encore nécessaire pour conduire dans l’ordre le développement du progrès humain dans la paix et l’harmonie de la société .

                                               

                                              Il ne suffit pas de proclamer idéalement l’égalité des hommes pour que effecitivement les hommes soient égaux . Si les hommes peuvent être égaux en droit dans l’idéal , en vérité les hommes sont inégaux de nature ,et ce ne n’est en niant cette vérité expérimentale et concrète qu’on établira l’égalité suivant l’ idéal abstrait.Marx dit qu’il faut partir de la réalité terrestre pour s’élever à l’idéalité céleste et non l’inverse comme font les idéaliste qui partent des chimères célestes pour les appliquer aux réalités terrestres,ce n’est là rien de moins que la méthode expérimentable appliqué à la l’histoire humaine .En effet comment peut on corriger les inégalités réelles si on nie ces inégalités réelles , il n’ ya que la science qui puisse modifier réellement les choses et la science ne s’appuie pas sur l’abstrait et le mensonge mais sur le concret et la vérité 

                                               

                                              Pour la Nation contre la Fumisterie mélenchonne

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès