• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Pour un suffrage réellement universel

Pour un suffrage réellement universel

Pour un suffrage réellement universel

Dans le cycle électoral qui s’achève dimanche, le nombre croissant d’abstentionnistes, majoritaires (52,5%), a été soulignée auxquels il faudrait ajouter les bulletins blancs ou nuls (10,5%) et les personnes non inscrites sur les listes électorales par volonté, négligence ou difficultés diverses. Dans cette démocratie représentative, les élus sont de moins en moins représentatifs de la population dans sa diversité.

De plus, est oublié le nombre de personnes, légalement exclues d’un suffrage dit universel : les personnes étrangères qui étudient, travaillent, résident, vivent en France sans avoir la nationalité française.

Elles sont cependant très présentes dans les discours de certains, à la Reconquête de quelques voix, heureusement peu fructueuse. Elles subissent comme tout un chacun, les conséquences de la politique suivie au niveau local ou national.

La force de l’Europe, de l’Union européenne (UE), est dans son mode de vie, son niveau de liberté, d’égalité, de démocratie qui fascinent nombre de peuples et inquiètent les dictateurs. Même si liberté, égalité, démocratie paraissent relatives à beaucoup de ceux qui en bénéficient. Car elles nécessitent encore d’être étendues.

Les États de l’UE proclament ces valeurs communes. Ils reconnaissent l’égalité juridique des États, beaucoup moins celle des résidents ou même des citoyens.

Ils ont institué une citoyenneté de l’Union européenne qui permet, entre autres, à un ressortissant d’un État membre de l’UE résidant dans un État dont il n’a pas la nationalité de jouir du droit de vote et d’éligibilité aux seules élections municipales et européennes. Ce (demi) citoyen est exclu de toute participation aux autres élections, locales et nationales.

C’est le cas des étudiants européens, Erasmus ou autres, encouragés à se former dans un pays membre de l’Union dont ils n’ont pas la nationalité. C’est aussi le cas des travailleurs de l’UE qui n’ont pas la nationalité du pays dans lequel ils ont leurs activité et dont ils font tourner l’économie. Ils ne jouissent que de droits restreints, en particulier politiques quand ils passent de leur pays de l’Union dans un autre pays de l’Union.

Les droits sont encore plus réduits quand les étudiants ou les travailleurs viennent d’un pays tiers. Leur participation politique, limitée, varie d’un État de l’Union à l’autre.

Étrangement, les combattants de la liberté, citoyens quand ils se battent contre une dictature dans leur pays, quelquefois soutenus par l’UE ou des États de l’UE, sont réduits au statut de réfugiés plus ou moins bien accueillis quand ils entrent dans l’Union. Dégradés dans leur citoyenneté par le passage d’une frontière, vers la liberté !

Face à de telles inégalités, toutes les personnes vivant sur le territoire de l’Union européenne, citoyens ou résidents, doivent s’unir pour l’égalité de tous, pour démocratiser la démocratie, pour un suffrage réellement universel, pour reconnaître à chacun, sur le territoire de l’Union, la clause du citoyen le plus favorisé.

(Version légèrement modifiée parue dans La Lettre de la citoyenneté n° 170, 2e Trimestre 2022)


Moyenne des avis sur cet article :  1.57/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Albert123 18 juin 10:42

    on peut aussi faire voter les chats et les chiens aussi pour continuer de faire l’autruche.

    de toute évidence vous ne savez plus où trouver encore assez d’esclaves pour faire perdurer cette mascarade faussement républicaine


    • Clocel Clocel 18 juin 10:47

      @Albert123

      Un ancien du PSU... Que veux-tu... Un quasi fossile vivant...


    • Albert123 18 juin 11:23

      @Clocel

      ouais mais si avant de partir définitivement ils pouvaient aussi ne pas nous foutre totalement dans la merde ça serait pas mal.


    • V_Parlier V_Parlier 18 juin 17:49

      @Albert123
      Moi je me verrai bien aller voter un peu partout dans les pays dont je voudrais changer le régime, trouvant que leurs populations ne votent pas bien... En gros c’est ça qu’il nous propose : N’importe qui venant de n’importe où pour choisir à notre place, on aura vraiment tout vu.


    • Paul ORIOL 18 juin 22:04

      @Clocel
      Les fossiles disent beaucoup sur notre société


    • gardiole 18 juin 11:36

      S’ils ne sont pas suffisamment intégrés, cela n’aurait pas de sens que de leur donner le droit de vote. Dans le cas contraire, Il faut bien qu’ils votent en toute responsabilité et prouvent qu’ils ne font pas que passer en se faisant naturaliser. 

      Et puis, si on doit accorder le droit de vote à des étrangers, il faut que leurs pays d’origine fassent de même pour nos ressortissants qui y sont installés. Même si c’est symbolique...


      • Paul ORIOL 18 juin 18:36

        @gardiole
        Bonjour,
        Que s’est-il passé dans la nuit du 30 avril au Ier mai 2004 ? Rien.
        Sauf l’entrée de 10 pays dans l’UE.
        Le 30 avril, leurs nationaux vivant dans l’UE n’avaient pas le droit de vote, le 1er mai, ils l’avaient ! étaient-ils plus intégrés en mai qu’en avril ?

        Par ailleurs je ne pense pas qu’il faille faire la course au citoyenn le plus défavorisé... 


      • mmbbb 20 juin 18:43

        @Paul ORIOL cela te défrises les pils du cul les commentaires qui te déplaises
        La tolérance à gauche dans sa grandeur


      • mursili mursili 18 juin 12:18

        Louise de Vilmorin avait fait cette boutade :

        « Aujourd’hui, il n’y a plus que les prêtres qui veulent se marier. »
        C’était avant la loi Taubira.

        Bientôt il n’y aura plus que les étrangers qui voudront voter en France.


        • zygzornifle zygzornifle 18 juin 16:36

          Toute l’Afrique attend de pouvoir venir voter puis rester ....


          • V_Parlier V_Parlier 18 juin 17:50

            @zygzornifle
            Il est clair que là, celui qui voudra avoir le programme gagnant sait ce qu’il lui reste à faire.


          • Rinbeau Rinbeau 19 juin 10:18

            @zygzornifle

            Les chasseurs se mettront à chasser le lion plutôt que la gazelle !


          • Rinbeau Rinbeau 19 juin 10:12

            on peut avoir aujourd’hui un suffrage universel intégral car la technologie permet le truquage universel intégral !

            L’oligarchie peut dormir tranquille !


            • wagos wagos 19 juin 11:42

              Sucrage universel  ! 


              • Rinbeau Rinbeau 19 juin 16:29

                rendez-vous ce soir où demain matin quand Macron aura obtenu sa majorité absolu !

                C’est comme si c’était fait !

                Mais pas légalement..

                 smiley


                • Paul ORIOL 19 juin 20:14

                  @Rinbeau
                  20h13 Perspicace !


                • Rinbeau Rinbeau 19 juin 22:03

                  Ben c’est logique ! faisons le total des voix de droites et celles de gauches, pour les réformes jugées importantes par L’UE, Les voix de droites l’emporteront ! Et vous pourrez observer que le RN et le LR s’allieront au fascisme Maron Rothschildien !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité