• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Proposition pour une amélioration du processus référendaire

Proposition pour une amélioration du processus référendaire

Postulat : la Démocratie est en perpétuelle invention, en perpétuel mouvement, presque une utopie qui, comme l'horizon, recule plus on s'en approche.

La proposition de cette tentative d'article : RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) avec, au préalable, un avis récapitulatif citoyen qui ne tranche pas mais liste, sur une brochure distribuée à tous, « les tenants et les aboutissants », pour le dire à gros trait, les + et les -

Ce RIC avec « résumé informatif citoyen » distribué avant ledit Référendum existe dans un des états des États-Unis.

Idée et information, peut-être approximative et déformée, piquée à Loïc Blondiaux, le citer est comme un nain qui pérore et déblatère, perché sur les épaules d'un géant... de la flagornerie atténuera peut-être sa gêne ou sa désapprobation d'être ainsi cité, à la sauvage.

 

Bref, RIC avec « résumé informatif citoyen » distribué au préalable, comme toute 'propagande électorale', c'est l'expression officielle.

Ceci pour atténuer les préjugés sur l'inaptitude supposée du peuple, préjugés que j'avais... « si c'est pour entériner les préjugés ambiants » laisse tomber, un RIC sous la houlette de bfmcnewslciORTF2021&Co... »

Donc, des citoyens et citoyens (un panel représentatif tiré au sort) sous l'égide, modus operandi et modus vivendi de la CNDP... voyez au passage les latinismes, je me mouche pas du coude, sont envoyés en éclaireurs par le reste de la société (« se forger un avis éclairé  »).

Au passage, réfléchir sur la forgerie et sur l'éclairage de cette expression m'a toujours paru fertile... après... jauger ce qu'il en pousse... les dés sont jetés... alea jacta est.. Corinne Lepage, dans une vidéo d'un colloque sur la démocratie participative il y a une petite dizaine d'années, je crois, avait dit 'à brûle pourpoint' : « un avis éclairé pose la question de l'éclairage »... courts rires de surprise des autres intervenants, mais ce fut... lumineux.

Bref, les 4 RIC (Révocatoire, abrogatif, constituant, législatif, de mémoire et sauf erreur) proposés par la France Insoumise lors de sa niche parlementaire de février 2019 (entre 'propagande électorale' et 'niche parlementaire', autant d'expressions et mots semi-officiels bienveillants destinées à séduire et à crédibiliser la politique sans doute) furent un festival d'arguties dilatoires et fallacieuses, « pas maintenant, pas comme ça, et surtout, (non-dit) pas venant de vous » donc oui, oui bien-sûr, assurément mais NON.

 

Un RIC avec notice informative citoyenne, donc, distribuée au préalable enlèverait un peu plus la chaise derrière ceux qui jugent le peuple inapte, certains députés aussi peut-être, car un tel truc rognerait sur leur prérogative, leur pré carré, voire leur raison d'être pensent-ils, l'ombre d'un hara-kiri institutionnel. Ce qui est faux, ce serait complémentaire, les craintes, peurs et préjugés sont humains..

 

L'acuité, la qualité, la pertinence des référendums est presque toute entière dans la structure du processus en amont, dans les débats nécessaires, leurs éclairages et médiatisations.

 

L'idée principale, la proposition est écrite ci-dessus, maintenant une divagation d'un dilettante de canapé, avec ponctuation approximative, vous verrez :

 

Si l'un des enjeux de la démocratie, du débat public est l'inclusion du plus grand nombre possible, d'aller chercher ceux qui s'auto-excluent du périmètre, qui ne prennent pas ou plus la parole, alors : mettre à disposition la possibilité de captations écrites ou sonores des avis citoyens sur le sujet de la proposition de loi.

 

« livre d'or » mais appeler ça plutôt un truc comme « livre ouvert » pour qui veut donner son avis, 4 lignes maximum.

 

Et, par ailleurs, micros-trottoirs.

Rameuter les timides, les dégoûtés, les abstentionnistes intransigeants...

Il y aurait 10 ou 20% de hors-sujet... et bien, c'est pas grave, c'est même positif, ne pas les expurger, ça désofficialise le sujet.

 

Tout comme il y a des photomatons, des sonomatons, un peu à l'abri des oreilles.

Messages audios de 10 à 30 secondes.

 

L'audio compilé jusque-là est diffusé en lecture aléatoire puis à quelques mètres, parallèlement, mettre une possibilité de captation sonore pour qui veut, tout comme il y a des photomatons, des sonomatons, un peu à l'abri des oreilles.

REC Retranscriptions audios d'Éclairages Citoyens

Il y a un risque 'déceptif', mot à la mode, si ça reste « lettre morte », expression dépassée, le sentiment d'avoir « pissé dans un violon », intemporel, peut entraîner un déclin et désintérêt mortifère des initiatives citoyennes suivantes.

Risque atténué, sachant que la proposition de loi serait de toutes façons, à la fin du processus,...« in fine », débattue au parlement et, en plus, il est à parier qu'un député ou qu'une députée appuie son propos en citant les dires d'un citoyen...

 

Pour la frange qui, de toute façon, irait voter, des réunions publiques, des échanges, le mot « débat » intimide, dans des salles communales prêtées pour l'occasion, en sachant, du coin de l’œil, le risque que ce soit accaparé, voire phagocyté par les « professionnels de la participation », de bonne foi pourtant, mais baste, s'il y a d'autres sons de cloches que ceux de bfmcnewslciortf2021, et si ça participe à la médiatisation du truc, ce n'est pas négatif.

Les connaissances et retours d'expériences de l'Institut de la Concertation et de la participation citoyenne seraient précieuses... comme un fainéant, je ne suis pas (encore) allé farfouiller des infos sur leur site.

Il y a des enjeux plus prégnants en matière démocratique, par exemple, le retour, en acte, du suffrage censitaire qui n'est, apparemment, pas pour déplaire à certaines orientations politiques (si les pauvres votaient, ce serait la porte ouvert à toutes les fenêtres), une sorte de grève civique, une colère froide..quand la mer citoyenne se retire, ce n'est pas un signe annonciateur fertile, à court et moyen terme...

Reste de nombreuses questions, entre autres : faut-il filmer les échanges préparatoires entre citoyens des fiches récapitulatives (enregistrer le sonore oui mais l'image) ? Quel nom donner à ce processus référendaire ? notice informative citoyenne, avis récapitulatif citoyen, résumé informatif citoyen, éclairage citoyen ? la durée du processus, le nombre possible par mandat (à vue de nez, c'est dire, j'dirais 2, créer la routine Et le manque, l'attente), autre... les questions ouvrent la porte à d'autres questions...

 

notes :

ça fait 'pour se donner l'air de...' mais pas la chanson

« la Démocratie : esquisse d'une théorie générale »

https://www.college-de-france.fr/site/pierre-rosanvallon/course-2012-01-11-10h00.htm

ses présentations sont formidables pour quiconque a du temps d'oreille de disponible

la glorieuse CNDP

https://www.debatpublic.fr/

Institut de la Concertation et de la participation citoyenne

https://i-cpc.org/


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    



    • bernard29 bernard29 31 août 2021 18:18

      Bonjour,

      J’ai rien compris à votre article, mais donc ce serait une proposition de la France Insoumise ? Vous dites ; Bref, les 4 RIC (Révocatoire, abrogatif, constituant, législatif, de mémoire et sauf erreur) proposés par la France Insoumise «  C’est complétement débile, et ça ne tient pas la route. Quant à leur notice appelée »résumé informatif citoyen", c’est la meilleure  !!

      Mais ça ne m’étonne pas. La France Insoumise avait aussi créé une association pour rédiger une nouvelle constitution pour leur VI éme R je crois. Elle a disparu corps et biens. Avant c’était le parti de gauche, Après ça a été Le Média de Chirikou, maintenant c’est l’union populaire. d’après Fergus. ça turbine dans le vide à la FI .


      • citoyenrené citoyenrené 1er septembre 2021 07:25

        @bernard29

        oh vous êtes trop fin pour n’avoir « rien compris »

        balancer et déverser du fiel sur la FI a fait office de ’distraction attentionnelle’ ? au point de ne plus rien voir ? vous valez mieux que ça, intellectuellement


      • citoyenrené citoyenrené 1er septembre 2021 10:42

        même si ok, c’est brouillon et décousu


      • citoyenrené citoyenrené 1er septembre 2021 07:19

        Boredldebordeldebordeldebordel

        « Risque atténué, sachant que la proposition de loi serait de toutes façons, à la fin du processus,...« in fine », tranchée par Référendum  »


        non pas


        « Risque atténué, sachant que la proposition de loi serait de toutes façons, à la fin du processus,...« in fine », débattue au parlement »


        • xana 1er septembre 2021 09:53

          Ca ne sert à rien.

          Le pouvoir populaire, les politiques n’en veulent absolument pas.

          Ils ne veulent pas aller pointer à Pole Emploi.

          Le peuple non plus n’en veut pas.

          Merde, voter pendant les week-ends !

          Restons en à la pratique actuelle : Les politiques (et leurs patrons) font ce qu’ils veulent, et les Français râlent mais profitent de leurs week-ends.


          • citoyenrené citoyenrené 1er septembre 2021 10:27

            @xana

            peut-être, peut-être..
            « Ca ne sert à rien »

            s’il fallait croire dans les vertus potentielles d’une démocratie vive et saine, « en bonne santé » du fait d’une sorte de médecine préventive, ce serait cool d’essayer d’entrevoir des solutions.

            les français profitent de leurs we mais si le cadre général se détériore, ça finira par nous retomber sur le museau, et détériorer un brin l’ambiance, le bruit de fond, des semaines, et à force, des we, .. même si la démocratie est un truc lointain ou abstrait, ses conséquences et ramifications concrètes finissent par nous impacter, non ?



          • citoyenrené citoyenrené 1er septembre 2021 10:48

            @xana

            ah, t’étais ironique
            j’comprends avec 2 minutes de décalage


          • xana 1er septembre 2021 20:58

            @citoyenrené
            Ironique, c’est possible.
            J’ai écrit Dieu sait combien d’articles et de commentaires pour pousser les gens à tenter des expériences de démocratie réelle. Je me suis fait haïr.
            .

            J’ai bien compris :
            Pour les « élites » la démocratie réelle serait pire que le communisme. Au moins chez les communistes on pouvait avoir du pouvoir sur les autres en se faisant commissaire politique.
            Pour le peuple, il croit ce qu’on lui a toujours dit : Qu’il n’est qu’une bête, incapable de rédiger un texte de loi. Et puis, il se figure qu’on l’obligerait à passer ses WE dans l’isoloir ! Il se figure qu’il est très, très difficile d’organiser un référendum sur tout et n’importe quoi à l’époque d’Internet (ce que n’importe quel informaticien pourrait organiser en dix minutes)...
            Et puis il y a l’inertie. Des tas de gens n’ont pas la moindre curiosité d’explorer ce que serait une vraie démocratie. Ils se contentent de déplorer la corruption généralisée des élus, mais pas un ne souhaite changer de système, alors que c’est si facile ! Facile, quand on le veut, évidemment.


          • citoyenrené citoyenrené 2 septembre 2021 08:08

            @xana

            en grande partie d’accord avec ton commentaire, sauf, pour être tatillon, le terme « démocratie réelle » en 2021, les contraintes et possibilités ne sont pas celles de la Grèce antique...le terme « réelle » prend trop les gens à rebrousse-poil en sous-entendant qu’ils se font avoir, rouler dans la farine, depuis ’belle lurette’ comme des abrutis...ça cabre inutilement les positions à mon avis...bah, déjà, partir d’un constat partagé que cette Ve République n’est pas le top du top de la démocratie, qu’elle est, doit être, améliorable..« oui mais comment ? » etc, etc...


          • citoyenrené citoyenrené 2 septembre 2021 08:16

            @xana

            néanmoins, l’expression « démocratie réelle » pousse déjà à la discussion, mais ça place la discussion sous des auspices un brin trop tranchés
            je ne sais pas en fait


          • citoyenrené citoyenrené 2 septembre 2021 10:07

            erratum (!)

            «  le risque que ce soit accaparé, voire phagocyté par les « professionnels de la participation », de bonne foi pourtant »

            je voulais signifier "les participants coutumier du ’process’ parmi le public, pas du tout les organisateurs et animateurs des échanges

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité