• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Rien ne serait pire que l’immobilisme !

Rien ne serait pire que l’immobilisme !

Cette phrase prononcée à plusieurs reprises par ceux qui nous gouvernent justifie à chaque fois la « réforme » nécessaire, indispensable, à laquelle s’opposent bien entendu, les tenants des « droits acquis », ceux qui ne comprennent pas que la réforme est nécessaire pour leur bien.

Le chœur des « sachants »

A chaque fois qu’on nous annonce une « réforme », on voit se mobiliser les experts, les économistes, les chroniqueurs de presse qui, tels les peluches manipulées par les ventriloques, chantent les louanges des modernes contre les anciens.

« On ne peut pas faire autrement », « c’est l’avenir », « les mesures proposées vont dans le bon sens », « il faut adapter notre économie aux exigences de la mondialisation, de l’Europe (rayez la mention inutile) ».

Il faut pouvoir licencier pour recruter ensuite : on attend de voir (mais c’est tout vu), comme on a longtemps attendu les créations d’emplois suite à l’abaissement de la TVA dans la restauration

Ce sont les mêmes qui nous ont chanté les louanges du traité européen en 2005 et qui sont prêts à tout pour vendre la salade libérale, celle qui conduit à avoir aujourd’hui 62 personnes qui possèdent autant que la moitié de la population mondiale. Beau progrès !

Les mobiles et les immobiles

C’est tellement facile d’opposer les « mobiles » avec les « immobiles ». Cela signifie que le mouvement est l’apanage d’une seule catégorie, sans imaginer un seul instant que chercher du boulot est un travail à temps complet qui nécessite précisément de fortes capacités à être mobile. Un bon vieux clivage binaire : noir ou blanc, 0 ou 1. Aucune nuance, c’est ainsi, le camp des réformateurs a toujours raison et le gouvernement est là pour lui passer les plats. Essayons un moment de mesurer le chemin parcouru depuis le discours du Bourget, à l’envers, bien sûr ! Une image me vient à l’esprit, celle des Shadocks qui ont fait les beaux jours de la Télé publique : « Les Shadocks pompaient, pompaient, et plus ils pompaient, plus il ne se passait rien ». Nous en sommes là et toutes les mesures prises par ce gouvernement pour l’emploi « agile », ne sont rien qu’un gouffre financier que les contribuables payent sans voir un début d’amélioration de la courbe du chômage.

Parce que bien sûr, l’immobilisme n’est jamais du côté des entrepreneurs…

Disons tout de suite que parmi les entrepreneurs les patrons de PME ou les artisans, il y a des gens qui ne sont pas dépressifs comme on nous le fait croire et qui se démènent pour trouver des marchés et créer des emplois. Il ne faudrait pas avoir le discours binaire que je dénonce plus haut.

Mais bon, il faut bien dire que cette image est largement corrompue par l’existence d’aigrefins qui passent leur temps à tendre la sébile uniquement pour améliorer les marges, la rémunération des dirigeants et les profits à deux chiffres des actionnaires, les parachutes dorés ou les retraites chapeau.

Des exemples ?

Déjà, il n’est que de voir le comportement des grandes sociétés vis-à-vis des sous-traitants pour le paiement des sommes qui leur sont dues. Des délais de paiement que même l’administration n’oserait même pas utiliser de crainte de se voir clouer au pilori par le Medef. Aux petits sous-traitants le risque, avec le tripatouillage sur les déclarations fiscales ou sociales pour d’en sortir, et aux donneurs d’ordres la bonne gestion de trésorerie et le casier judiciaire vierge. Ajoutons à cela les redressements fiscaux faramineux (14 milliard en 2015) relevant de la fraude des entreprises.

L’actualité récente sur les coûts exorbitants de traitements anti cancéreux est bien là pour nous montrer qu’il n’y a aucune morale dans le milieu du médicament. Pour justifier l’envol du coût de ces traitements, les représentants de l’industrie de cette industrie n’hésitent pas à dire que les nouveaux traitements réduisent le nombre d’hospitalisation, rendant ainsi possible des économies. Cela justifie bien évidemment le fait qu’ils s’en mettent plein les poches. Plus cynique, on a rarement vu ! Bientôt, ils nous expliquerons que proposer des traitements que certains ne peuvent plus se payer augmentera le taux de mortalité et améliorera l’équilibre des caisses de retraites. Ils en sont bien capables !

Enfin, un dernier exemple que j’aime beaucoup : les Partenariats Publics Privés signés entre l’Etat ou les collectivités territoriales et des grandes entreprises (construction du Ministère de la Défense à Balard par exemple), véritable machines à cash ou le moindre changement de prise de courant ou de sens de porte se facture très cher (5000 euros par exemple pour un œilleton à une porte….) 

Les rois de l’immobilisme

Je ne voudrais pas terminer mon propos sans parler des élus et des partis politiques sortes de sculptures immobiles qui votent des lois (quand ils sont présents dans l’hémicycle…) mais ne veulent pas perdre leurs pouvoirs à l’instar du dernier des Gattaz. Ils réforment et réforment encore sur les collectivités territoriales par exemple mais ne tranchent jamais dans le vif des effectifs d’élus. Nous sommes le pays le mieux doté en ce domaine.

Des réformes pour les autres oui, mais pas pour eux, les immobiles, les inamovibles, les favorisés qui font carrière sur notre dos et mènent grand train.

Le cas de la réforme du travail est un bel exemple de duplicité de nos « élites » politiques et médiatiques : faites ce que je vous dis mais ne faites pas ce que je fais !


Moyenne des avis sur cet article :  4.32/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

80 réactions à cet article    


  • Robert GIL Robert GIL 17 mars 2016 08:04

    Il faut sortir de l’immobilisme. Notre pays a besoin de réformes profondes, sinon nos enfants sont condamnés à payer nos erreurs. Le monde bouge, il faut prendre conscience que l’on ne peut rester dans la situation actuelle. Il ne faut pas avoir peur d’aller de l’avant et de changer les choses. Qui n’a pas entendu ce discours ?
    .
    Le discours de cette droite archaïque et libéral, relayé par les sociaux-démocrates, reste le même, il change seulement de vocabulaire, mais il s’agit toujours de privatisation des bénéfices et nationalisation des pertes. Leurs télés, leurs radios et leurs journaux nous lavent le cerveau tous les jours, afin de nous faire croire que la seule solution c’est celle qu’ils nous proposent ; c’est faux, réfléchissons ensemble sur un autre monde possible !
    .
    voir : SORTONS DE L’IMMOBILISME, REFORMONS !


    • Michel DROUET Michel DROUET 17 mars 2016 10:10

      @Robert GIL
      Bonjour

      Le mot réforme n’a pas la même signification pour tout le monde. Le problème, c’est que le gouvernement actuel (je ne dis pas de gauche), s’est approprié le sens du mot défini par le Medef, ce qui exclut de fait ce lobby de tout effort de « réforme ».
      La réforme c’est pour les autres, pas pour eux ! Ils sont intouchables puisqu’ils « créent des richesses ».
      14 milliards d’euros de fraude fiscale des entreprises : deux mots dans les médias. 1.7 Milliard d’augmentation des traitements des fonctionnaires bloqués depuis 4 ans : tous les médias en parlent en n’oubliant pas de relayer "l’indignation’ du Medef.


    • franc tireur 17 mars 2016 12:21

      @Michel DROUET

      On est a presque 58% de dépenses publiques, bien sur qu’on est en droit de relayer l’augmentation de’une fonction publique déja obèse !

      58% de dépenses publiques, 15% des dépenses sociales mondiales, 47% de prelevements obligatoires,5 couches territoriales,600 000 élus ,bien sur qu’il faut s’inquiéter et vouloir réformer ce mamouth incontrolable qui ne donne pas de meilleurs résultats que ceux que les pays dépensant bien moins !
      Il faut etre aveugle ou communiste pour ne pas voir que la France file le meme coton que la Suède ou le Canada des années 80 . Si encore en contrepartie on favorisait la creation de richesse et la competitivité ..mais non tout le contraire , on harcèle les acteurs economiques et en plus les gens comme vous leur crache dessus !
      On en marre de ce cycle post mitterrandien ! On en marre de gens vous , de cette gauche omnisciente, il nous faut une Tatcher qui désinfecte ce pays du poison collectiviste.

    • bob.polet (---.---.41.250) 17 mars 2016 13:06

      @franc tireur

      une fonction publique déja obèse !.......tiens un chien de garde du medef ! laissons le aboyer !


    • Michel DROUET Michel DROUET 17 mars 2016 13:31

      @franc tireur
      Bonjour
      Nous avons aussi un régime de retraite, d’assurance chômage et de sécurité sociale, un salaire minimum alors bien sûr si vous êtes tatchérien je comprends que vos soyez contre. Votre discours ne laisse aucun doute : vous n’êtes pas communiste (et moi non plus). J’essaye de sortir du discours binaire comme le votre et je n’en veux pour preuve que je partage votre critique sur les couches territoriales et le nombre d’élus.
      Bizarre, tout de même ?


    • tonimarus45 17 mars 2016 14:41

      @Michel DROUET— bonjour- ceux qui s’opposent a cette loi secelerate ne sont pas contre les reformes.Cela depend du contenu de la reforme.Par ex ,smic a 1500€ net, retraite a 60 ans pour les hommes, 55 ans pour les femmes(ce qui a coup sur liberait des emplois) ; interdiction du cumul emploi/retraite, sauf pour les petites retraites a conditon de placer un plafond((ce qui aussi a coup sur libererait des emplois), semaine de 32 heures sans possibilite de contour nement comme cela aete le cas pour les 35 heures(ce qui fait que les 35 h n’existent plus) et bien voila moi, (ainsi que tous ceux qui manisfestent ), je suis pour cette reforme


    • Michel DROUET Michel DROUET 17 mars 2016 14:44

      @tonimarus45
      Je partage votre avis. Je ne suis pas moi non plus contre les réformes, mais force est de constater que ce que l’on baptise « réformes » en ce moment ne sont rien d’autre que des régressions sociales.


    • tonimarus45 17 mars 2016 15:00

      @Michel DROUETbonjour-«  »« que des regressions sociales »«  » TOUT A FAIT. ;Dans cette loi « khomri » de qu’elles mesures un travailleur pourrait t’il se rejouir ?????


    • Michel DROUET Michel DROUET 17 mars 2016 15:40

      @tonimarus45
      Je cherche, je cherche, mais je n’ai pas encore trouvé. Il est vrai que c’est une loi « travail », pas « salarié » !


    • Le421 Le421 18 mars 2016 08:12

      @sampiero
      Leurs affidés ou leurs larbins ??

      Les mêmes ont remplacé « solidarité » par « assistanat » et « régression » par « réforme ».


    • Daniel Roux Daniel Roux 17 mars 2016 08:59

      Ce qui est surprenant, c’est le manque de logique de tous ces messieurs.

      Dans un pays, comme la France, la bourgeoisie a une longue tradition, de mépris vis à vis des classes populaires et de collusion avec le pouvoir. Elle aime recevoir des aides de toutes sortes mais déteste partager la richesse produite par le monde du travail.

      Patton expliquait que pour faire avancer un spagetti bien cuit dans une direction, il fallait le tirer et non pas le pousser.

      Qu’est ce qui fait avancer les entreprises ? Les subventions ? Le revenu des dirigeants ? La compression des coûts salariaux ? La valeur de l’action sur le marché ? Non, rien de tout cela. Ce qui fait marcher les entreprises se sont les commandes et donc les clients, les millions de clients finaux qui sont principalement des salariés.

      Les millions de chômeurs et de travailleurs pauvres sont autant de clients en moins.

      Réprimer les classes populaires est facile quand on tient les rênes du pouvoir, de la force publique et judiciaire, tellement plus facile que de créer une dynamique fondée sur la répartition des richesses qui, rendrait certes, les riches peut-être un peu moins riches mais qui donnerait aux salariés/clients du pouvoir d’achat et donc des capacités de consommer.

      Messieurs, sortez-vous donc la tête de l’endroit où elle ne devrait pas se trouver.


      • Michel DROUET Michel DROUET 17 mars 2016 10:02

        @Daniel Roux
        Bonjour

        Vous décrivez très bien l’échec de la politique de l’offre qui n’est qu’un gouffre financier et qui ne fera jamais repartir la croissance.


      • oncle archibald 17 mars 2016 13:15

        @Michel DROUET : croire que l’on fera diminuer le chômage en faisant « repartir » la croissance en France est un leurre. Toutes les activités qui emploient beaucoup de main d’oeuvre sont exhilées en Asie ou au Maghreb, elles ne sont pas prêtes de revenir tant que le prix du transport sera aussi bas. C’est tout un nouveau monde du travail qui est à inventer mais avec des gens qui freinent des quatre fers comme vous au moindre changement ça n’est pas demain la veille qu’on inventera quoi que ce soit.


      • Michel DROUET Michel DROUET 17 mars 2016 13:54

        @oncle archibald
        La politique de l’offre qui consiste à filer des paquets de milliards aux entreprises ne fonctionne pas non plus. Le changement n’est que pour une partie de la population. Continuez à protéger les profiteurs et grand bien vous fasse.


      • tonimarus45 17 mars 2016 14:49

        @oncle archibald---bonjour—«  »un nouveau monde du travail a inventer«  »dites vous ???? et voila ce que nous propose ce gouvernement


        «  »«  »« Penser d’abord à ceux qui n’ont pas d’emploi. dit la ministre, et le « merdef » .Voyons cela

        « »« »Croyez vous un instant que c’est en faisant travailler les apprentis 10 heures par jour ce la va creer des emplois ?????
        Croyez vous un seul instant que c’est en faisant travailler plus ceux qui ont deja un travail(c’est en fait ce que propose la loi »komri) que cela va crer des emplois ou bien des chomeurs ????
        Coyez vous un seul instant que c’est en repoussant sans cesse le depart a la retraite que cela va liberer des emplois ????
        Croyez vous un seul instant que c’est en permettant de cumuler emploi retraite sans plafonnement (on peur comprendre pour des petites retraites) que cela leberera des emplois pour ceux qui en cherchent ????
        Je voudrais ajouter que ce n’est pas parce que les entreprises pourront debaucher plus facilement que cela permettra de le resorber ne serait ce qu’un peu mais tout simplement quand leur carnet de commande ne serat plus desesperemment vide ;Quelques entrepreneurs plus sinceres le disent et ils ont mille fois raison et j’ajouterais que j’espere que vous savez pourquoi les carnets de commande surtout des artisans et commerçants sont vides (puisque l’on dit que la resorbation du chomage . »«  »

      • tonimarus45 17 mars 2016 14:53

        @oncle archibald—rebonjour— 

        ---et je continue

        «  »"-Il faut bien se mettre dans l’idee que du fait de la mecanisation, de l’automatisation, de l’intelligence artificielle au sujet de la quelle une etude venant « d’oxfor » dit qu’elle va suprimer 47% des emplois, le chomage de masse ne baissera pas et meme augmentera( et ce n’est pas en faisant travailler plus ceux qui ont deja un emploi que cela ceera des emplois pour ceux qui n’en ont pas) emploi
        Et alors, et des economistes le disent ( ’bien sur pas celui qui a pondu cette « bouse »’)
        —SOIT on partage le travail qui reste
        —Soit on donne de quoi vivre decemment a ceux qui n’ont pas de travail
        Soit comme je disais a certain « tartufe » on euthanasie tous les ouvriers des qu’ils perdent leur emplois et on en fait du « »soleil vert« ( pour ceux qui ont une certaine culture cinematographique)
        Je suis sur que cette derniere solution, plairait.au representant du « merdef » ainsi qu’a bien d’autres qui hante ce medias et qui n’ont aucun argument a opposer , si ce n’est m’insulter(verite je le leur rend bien.


      • oncle archibald 17 mars 2016 16:17

        @Michel DROUET sans doute comptez vous parmi les « profiteurs » vous savez bien ces salauds de patrons, le menuisier du coin qui avait 10 salariés et a du en licencier quatre, qui pour payer les indemnités de licenciement puisqu’ils étaient là depuis plus de vingt ans a du vendre une petite maison dont il venait d’hériter de ses parents. Bien fait pour sa gueule de salaud de patron, exploiteur va !

        En Islande ils sont moins cons qu’ici. Ils savent bien que quand un patron licencie ça n’est pas pour faire chier ses employés mais parce qu’il n’a plus assez de boulot pour continuer à les employer, ou bien que le boulot a été mécanisé et que là ou il fallait dix hommes et dix machines, deux hommes et deux machines plus performantes suffisent.

        En Islande si j’ai bien compris il est à la fois très facile pour les patrons de licencier mais très facile pour les licenciés de retrouver un boulôt. Les chômeurs sont très bien indemnisés à condition d’accepter des formations, et c’est facile pour eux de retrouver du boulot parce qu’à peine débauchés ils sont pris en charge par des organismes très performants qui leur permettent d’acquérir le savoir faire dans les branches ou il y a de la demande à l’instant T.

        Les métiers et la concurrence évoluent très vite et il faut s’adapter très vite sous peine de disparaitre, désormais c’est comme ça. En Islande les mecs au chômage sont pris en mains tout de suite et n’y restent pas, en général ils retrouvent un nouveau job dans les six mois. En France un mec de 50 ans au chômage il est cuit, il n’aura plus jamais ni formation ad-hoc ni boulot.

        Dans le même temps en France on manifeste dans les rues en levant le poing au cri de « employeur profiteur » et de « on ne touche à rien ». Vous l’avez dit dans l’article : les Shadocks pompaient pompaient pompaient et il ne se passait jamais rien ! Mais pas question quand même d’aller voir comment font les Gibis qui s’en sortent mieux.


      • Michel DROUET Michel DROUET 17 mars 2016 18:48

        @oncle archibald
        Personnellement, je n’ai pas envie de déménager en Islande.
        Quant à ma perception de ce qu’est un profiteur, vous êtes largement à côté de la plaque.
        Encore une fois, il faut éviter de raisonner de manière binaire : « tous les patrons sont des salauds » ou« tous les fonctionnaires sont des fainéants - ou nantis (au choix) »


      • jeanpiètre jeanpiètre 17 mars 2016 20:24

        @Michel DROUET
        le modèle basé sur la croissance est de toute façon obsolète


      • oncle archibald 20 mars 2016 00:09

        @Michel DROUET ben moi non plus du temps ou je travaillais je n’aurai pas aimé déménager en Islande mais j’aurais été content que la méthode islandaise soit employée en France.

        Pour mémoire dans les années 2000 on apprenait encore à des gamins en lycée professionel destiné à former des employés pour les cabinets d’ingénierie à dessiner sur du calque avec un té et une équerre alors que tous els cabinets susceptibles de les employer étaient équipés pour le DAO et la CAO. La première question posée par l’employeur potentiel était : est-ce que vous maitrisez Autocad ? Pour résumer : pognon du contribuable jeté en l’air, gosse déçu personne ne veut de moi, parents furieux on leur a appris quoi à nos enfants et employeur peinant à recruter .. la totale !

        Surtout en changez rien et descendez défiler dans les rues !


      • Le p’tit Charles 17 mars 2016 09:09

        Article commandé par l’élysée bien sur... !


        • Michel DROUET Michel DROUET 17 mars 2016 10:11

          @Le p’tit Charles
          C’est de l’humour..., ou bien vous n’avez lu que le titre ?


        • tonimarus45 17 mars 2016 14:57

          @Michel DROUET--- sur de sur que «  »Petit charles " c’est laisse abuser par votre titre et n’a pas voulu aller plus loin-mais c’est un peu de votre faute vous auriez du a la fin du titre mettre au lieu de points d’exclamation des points d’interrogation ?????


        • Michel DROUET Michel DROUET 17 mars 2016 15:38

          @tonimarus45
          Je l’avoue, c’est de ma faute, mais s’il avait lu ne serait-ce que le premier paragraphe, je pense qu’il aurait compris.


        • gaijin gaijin 17 mars 2016 09:11

          le mouvement ...vers ou ?
          le progrès.....dans quel direction ?

          « la france était au bord du goufre , elle a fait un grand pas en avant »
          coluche


          • julius 1ER 17 mars 2016 09:49

            constat, hélas accablant mais encore bien en dessous de la réalité !!!!


            le ministère de la Défonse par exemple ...construction à Paris à un coût prohibitif est-ce bien nécessaire ??????

            et n’aurait -il pas été plus judicieux de l’installer à Bordeaux ou à Vichy puisque ce sont les deux villes préférées en cas de déménagement précipité .....

            de plus la décentralisation voudrait que cela se passe ainsi mais je pense que l’on est revenu aux bonnes vieilles habitudes du siècle dernier ....

            immobilisme , immobilisme .... quand tu nous tiens !!!!!!

            • Michel DROUET Michel DROUET 17 mars 2016 10:17

              @julius 1ER
              Bonjour
              Le ministère de la défense, des hôpitaux, des stades, la liste est longue des investissements réalisés en « Partenariat Public Privé » et qui ne sont que la conséquence du manque de capacités d’investissement de l’Etat et des collectivités territoriales et de la pression des cadors du BTP pour se remplir les poches.
              Ce système de « Partenariat », qui n’en n’est pas un, est simplement de la cavalerie financière puisque ce sont les générations actuelles et futures en feront les frais


            • julius 1ER 17 mars 2016 10:35

              @Michel DROUET


              vous ne répondez pas !!! 

              on en revient à la centralisation à outrance alors qu’une Loi dîtes de décentralisation avait été voté il y a de cela 30 ans .... 

              on reconcentre tout à Paris par soucis d’économie j’en doute !!!

            • Michel DROUET Michel DROUET 17 mars 2016 11:01

              @julius 1ER
              Bonjour
              Je suis d’accord pour dire que l’on recentralise actuellement, ne serait-ce que parce que l’Etat qui détient les cordons de la bourse assèche les finances locales.
              Ceci étant, j’estime pour ma part qu’il y a trop de collectivités territoriales, EPCI, et autres syndicats qui se superposent, créent des surcoûts de fonctionnement le tout étant dirigé directement ou en sous mains par des élus cumulards et c’est cela la seconde tare de la décentralisation, un décentralisation en trompe l’oeil qui ne profite qu’à un petit nombre et pour laquelle les contribuables paient.


            • tonimarus45 17 mars 2016 16:13

              @Michel DROUET— tout a fait recentraliser mais a condition que cela fasse faire des economies ??,

              Par exemple on regroupe(centralise) deux regions du midi , cela aurait du permettre des economies et bien non c’est tout le contraire le nombre des elus(deux regions confondues) est toujours le meme(meme augmente puis qu’on cree un poste de vice ’president) mais ces elus ont vu leurs indemnites augmenter car la nouvelle region, plus importante, compte un nombre superieur d’habitants, etonnant non ????

            • Michel DROUET Michel DROUET 18 mars 2016 08:09

              @tonimarus45
              Dans cette affaire des régions, c’est l’Etat qui fait des économies de personnel, les régions devant faire face à de nouvelles dépenses (bâtiments pour accueillir les élus, alignement des indemnités des élus et des régimes indemnitaires de personnels, frais de déplacements, de communication pour les nouveaux logos, etc...)


            • oncle archibald 17 mars 2016 10:05

              Pas un mot sur la révolution des modes de productions et l’internationalisation des marchés. Il est évident que la solution pour que nos enfants et petits enfants puissent travailler est surtout ne touchez à rien. La loi projetée est minable, une petite gesticulation pas du tout à la hauteur du problème à traiter, mais il n’en reste pas moins indispensable de tout repenser, n’en déplaise à Martine Aubry dont la loi sur le travail a fait merveille comme on peut le voir en affichant les courbes du chômage et à Michel Drouet qui rêve d’une économie sous tutelle de l’état qui a fait ses preuves partout ou elle a été essayée.


              • Michel DROUET Michel DROUET 17 mars 2016 10:23

                @oncle archibald
                Bonjour
                Je ne suis pas économiste. Je regarde ce qui va et ce qui ne va pas et je constate que les politiques menées par tous les gouvernements (gauche et droite) depuis plus de 30 ans nous mènent dans le mur (la courbe du chômage est là pour le démontrer.
                Je ne suis pas pour une économie sous tutelle de l’Etat. Je dis que les gouvernants doivent prendre appui sur le peuple qui les élit et non pas sur les lobbies pour mener leurs politiques.
                Interrogez-vous sur le taux d’abstention qui ne cesse de croître en évitant de dire que ce sont les mauvais français qui ne votent plus.


              • oncle archibald 17 mars 2016 12:13

                @Michel DROUET : vous constatez vous même que les politiques menées par tous les gouvernements depuis plus de 30 ans nous mènent dans le mur mais cependant vous ne voulez pas en changer ..... Étonnant non aurait dit Pierre Desproges ?


              • tashrin 17 mars 2016 12:28

                @oncle archibald
                Raisonnement fallacieux de votre part
                il ne refuse pas d’avancer ni ne prone l’immobilisme comme vous le suggérez, il souligne que ce n’est pas en appliquant avec encore plus de force les raisonnements qui nous ont amené dans la situation presente qu’on va remedier à un quelconque probleme. Plus on donne du pognon aux entreprises, pire est la situation...


              • oncle archibald 17 mars 2016 13:08

                @tashrin : que je sache le projet de loi El Kromri ne prévoit pas de diminutions de charges ou l’allocation de subventions pour les entreprises.


              • Michel DROUET Michel DROUET 17 mars 2016 13:20

                @oncle archibald
                Qui vous dit que je ne veux pas en changer ? Étonnante, votre lecture, non ?


              • Michel DROUET Michel DROUET 17 mars 2016 13:33

                @tashrin
                Bien vu !


              • Michel DROUET Michel DROUET 17 mars 2016 13:35

                @oncle archibald
                Pas besoin, c’est déjà fait avec le pacte de responsabilité et le CICE : entre 40 et 50 Milliards au cas où vous l’auriez oublié !


              • tf1Groupie 17 mars 2016 13:36

                @Michel DROUET

                Depuis 30 ans les politiques sont conduits à l’immobilisme car les Français luttent systèmatiquement contre, et pas seulement en ce qui concerne l’emploi.

                Vous critiquez ces 30 ans d’immobilisme ... et vous prechez pour toujours plus d’immobilisme, c’est amusant.

                Au final on a à la fois l’immobilisme et la régression puisque les problèmes s’aggravent en raison de l’inaction.

                Dernier détail croustillant : ici tout le monde à plaisir à utiliser Internet qui est la flexibilité même et qui justement bouscule tout.
                Restez bien figés dans vos contradictions !


              • chantecler chantecler 17 mars 2016 14:19

                @tf1Groupie

                "Depuis 30 ans les politiques sont conduits à l’immobilisme car les Français luttent systématiquement contre, et pas seulement en ce qui concerne l’emploi.« 
                Vous n’avez pas honte d’écrire des sornettes pareilles ?

                C’est qui les Français ?

                Ceux qui écoutent nos médias propagandistes à haute dose et qui pensent de bonne foi qu’ils sont informés ?

                Mais plus on avance plus il s’en détournent car ils réalisent qu’on les prennent pour des veaux , selon l’expression de Ch. de Gaulle ou plus simplement qu’on leur sert des conneries à 90 %...
                (Faut bien laisser une petite marge pour faire croire qu’on ne se fiche pas totalement de leur gueule ...
                Et puis il faut préserver l’avenir ...
                Les collabos à partir de 1944 n’agissaient pas autrement .

                 »On« continue les saloperies , le soutien au grand Reich, mais »on« fait quelques bons gestes ....
                  »on" ne sait jamais dès fois qu’un jour faudrait rendre des comptes et sauver sa peau ... !)

                Encore que lui aussi ,le général micro, connaissait largement l’influence des médias ...


              • Michel DROUET Michel DROUET 17 mars 2016 14:40

                @tf1Groupie
                Bonjour
                Et le progrès social, pour vous, c’est quoi ?
                Vous illustrez bien mon article : l’action et l’inaction serait toujours chacune du même côté, une bonne vieille analyse binaire, de bons vieux clichés assénés par les télés commerciales qui veulent vendre des minutes de cerveau disponible pour une marque de boisson gazeuse (vous voyez sans doute de quoi je parle tf1groupie). 


              • tonimarus45 17 mars 2016 15:23

                @oncle archibald--- Je pense que quand on echange il faut avoir une certaine « honnetete ».En effet la loi « aubry » n« a pas eu tout l’effet escompte, sur le chomage, mais c’est a mon avis a cause des demandes de contournement( demande de plus de flexibile par ex)de cette loi par le patronat( ce qui a eu pour effet de complexifier encore plus le code du travail et puis ils crient au loup).Il faut savoir que la moyenne de la semaine de travail est en france de 41h30 ???

                J’ajouterais que si la loi aubry n’a pas eu l’effet escompte expliquez moi comment en faisant travailler plus ceux qui ont deja un travail on va faire baisser le chomage ??
                Une entreprise n’embauche que si elle a un carnet de commande bien rempli et pour avoir un carnet de commande bien rempli il lui faut une clientele qui puisse depenser et pour depenser il faut que le pouvoir d’achat des gens soit plus consequent qu’il ne l’est actuellement ,et ce n’est pas en creant plus de travailleurs pauvres et plus de chomeurs que l’on ira dans ce sens
                Quan je vois que les memes » tartufes« qui ont empoche des dizaines de milliards en promettant 1 million d’emplois que l’on n’a jamais vu , protestent parce qu’on debloque les »salaires« des fonctionnaires, bloques depuis 6 ans alors les insultes me viennent a la bouche
                En 6 ans ils ont perdu 8% de pouvoir d’achat on leur propose 1% et ces tartufes, qui ont empoches des dizaines de milliards sans rien donner, crient au charon ?????comme disait audiard »« les c§§§ ça ose tout , c’est d’ailleurs a cela qu’on les reconnait »"

              • tonimarus45 17 mars 2016 16:04

                @oncle archibald---sauf que ce que l’on nous propose c’est la continuation de cette meme politique qui a echoue(echouee mais pas pour tout le monde)Cette politique liberale et meme maintenant ultra liberale a commence des le virage a droite de mitterand au debut des annees 1980 ce qui avait provoque la demission de tous les ministres communistes

                Autrement dit depuis 30ans on pedale vers le mur et avec la loi « khomri » on accelere pour aller plus vite s’y ecraser..Vous avez cite « desprosges »« permettez moi de citer »audiard«  »« Les c ??? ça ose tout ç’est d’ailleurs a cela qu’on les reconnait »".. ; 

              • tashrin 17 mars 2016 16:40

                @oncle archibald

                que je sache le projet de loi El Kromri ne prévoit pas de diminutions de charges ou l’allocation de subventions pour les entreprises.

                Et ben si, justement... Plafonner les indemnités prud’hommes = cadeau à l’employeur, amoindrir les criteres du licenciement = cadeau à l’employeur, inverser la hierarchie des normes de droit en donnant une force superieure à l’accord d’entreprise sur la loi ou l’accord de branche = cadeau à l’employeur...
                C’est ptetre pas un cheque... Mais ce sont des obligations en moins, des couts en moins, des risques en moins
                Ca aboutit donc encore une fois à appliquer une politique de l’offre alors que c’est ce qu’on fait à fonds strictement perdus depuis la fin des années 70...
                Mais effectivement on peut toujours jouer sur les mots...


              • tf1Groupie 17 mars 2016 22:22

                @chantecler

                « C’est qui les Français ? »

                Ceux qui imposent les décisions des politiques en défilant dans la rue.

                Vous avez oublié 1995 ?
                Les Français, de la rue (syndicalistes, étudiants, fonctionnaires...) ont dit non à tous efforts concernant les retraites et les déficits publics.

                Et vous prétendez que c’est grâce aux médias propagandistes ? Ressaisissez-vous mon Oncle.

                Moralité : tous les comptes sociaux se sont significativement dégradés, Juppé l’avait annoncé, et les Français qui défilent dans la rue nous ont mis dans une profonde merde.

                C’est des sornettes ça ?


              • tf1Groupie 17 mars 2016 22:26

                @Michel DROUET

                Le progrès social pour vous c’est le chomage.

                Alors parlez-moi de cet acquis social, faites-vous plaisir à le maintenir et oubliez les resucées stupides sur les télés commerciales.


              • oncle archibald 20 mars 2016 00:12

                @tonimarus45 : l’application de la loi Aubry dans les hopitaux publics vous en pensez quoi ?? Si l’état n’applique pas lui même les lois qu’il vient de faire voter c’est peut être qu’il y a un os non ?


              • erichon erichon 17 mars 2016 10:34

                Rien n’est pire que l’immobilisme ... Bien sur que si , la régression !


                • Michel DROUET Michel DROUET 17 mars 2016 11:04

                  @erichon
                  Bonjour

                  La régression n’est que pour une partie de la population...Au dessus, il y a les immobiles (les partis et les élus qui récitent le catéchisme libéral), et encore au dessus, ceux qui perçoivent les dividendes.


                • tonimarus45 17 mars 2016 15:30

                  @Michel DROUET— tout a fait- et au dessus il y a ceux qui touchent 10, 20, 30 fois le smic et qui s’augmente de 10, 20% chaqu’ans, en meme temps qu’ils crient au scandale quand on augmente les retraites de 0,1% et les fonctionnaires de 1% ; mais «  »chutt«  » les tartufes qui sevissent sur ago, ceux là ils ne les voient pas,etonnant non ????


                • lloreen 17 mars 2016 10:48

                  L’ immobilisme est exactement la position qu’ ont choisie ceux qui n’ ont toujours pas compris que le système des corporations privées (gouvernements, républiques, ministères,police,tribunaux, régions,...) est FORCLOS en vertu de leurs propres lois qui sont celles du CCU en vigueur.

                  Le CCU ( code commercial uniforme) est la Bible du commerce et ce sont ses règles qui s’ appliquent exclusivement dans la mesure où toutes ces structures sont des sociétés COMMERCIALES à but lucratif.
                  En vertu des lois du CCU toutes ces corporations n’ ont donc plus aucune existence légale depuis plus de trois ans.
                  Tout est là.

                  Avis de saisie des entreprises du monde entier par l’OPPT : BANQUES ET « GOUVERNEMENTS » SAISIS PARTOUT DANS LE MONDE « One People’s Public Trust » (OPPT) – (La Fiducie Publique du Peuple Unique) – a annoncé la saisie des banques du monde entier et des « gouvernements » le 25 Décembre 2012, suite à une enquête préalable sur la fraude massive dans l’ensemble du système. Voir le Rapport Paradigme.

                  Note : ce texte a été légèrement remanié pour tenir compte des liens caducs (qui ont été remplacés).

                  Que s’est-il passé ?

                  L’OPPT a confronté les banques et les gouvernements du monde au fait :

                  1. Qu’ils volent les peuples depuis des siècles par des pratiques et des actes trompeurs ;
                  2. Que rien ne se tenait entre le Créateur et chacune des créations du Créateur.

                  et leur a donné l’opportunité de réfuter ces déclarations. Ils ne le pouvaient pas et ne l’ont pas fait. Pour comprendre cela, veuillez lire la « Déclaration des Faits » (UCC Filings – 2012 pt II – DECLARATION OF FACTS).

                  En voici deux extraits :

                  Chartes des gouvernements abrogées :

                  (Réf. : DECLARATION OF FACTS : UCC Doc # 2012127914 Nov. 28, 2012)…

                  « …Que toutes les CHARTES, incluant le Gouvernement Fédéral des États-Unis, ÉTATS-UNIS, “ÉTAT de …”, incluant toutes les abréviations, idem sonans, ou toutes autres formes juridiques, financières ou administratives, ainsi que tous les équivalents internationaux (toutes les corporations gouvernementales dont la France, le Québec, le Canada et ses provinces, etc.), incluant tous les BUREAUX et MINISTÈRES, incluant tous les MINISTRES, les SERVITEURS PUBLICS, incluant tous les DÉCRETS, les TRAITÉS, les CONSTITUTIONS, les INSTITUTIONS, les LOIS, ainsi que tous les autres contrats et ententes conclus sous leur gouverne, sont maintenant nuls et non avenus, sans effets, ou autrement abrogés, non-réfuté ; »

                  Chartes des banques abrogées :

                  (Réf : TRUE BILL : WA DC UCC Doc# 2012114776 Oct. 24, 2012)…

                  « Déclarées et ordonnées irrévocablement abrogées ; toutes les chartes de la Banque des Règlements Internationaux (Bank of International Settlements – BIS), les membres qui en découlent (ce qui inclue le FMI, la Banque Mondiale, toutes les Réserves Fédérales, toutes les Banques de tous les pays), incluant tous leurs bénéficiaires, incluant tous ceux qui possèdent, opèrent, assistent et se rendent complices de systèmes monétaires privés et leurs mécanismes d’émission et de recouvrement, incluant tous les systèmes judiciaires qui opèrent un SYSTÈME D’ESCLAVAGE… qui mobilisent des valeurs légales par des représentations illégitimes… »

                  Injonction de cesser et de s’abstenir :

                  Merci de prêter attention au document “DECLARATION AND ORDER : UCC Doc # 2012096074”, 9 septembre 2012, dûment confirmé et ratifié par “COMMERCIAL BILL UCC Doc. N ° 2012114586” et “TRUE BILL UCC Doc. NO.2012 114776” ; qui stipulent :

                  « Les volontaires des forces militaires… d’arrêter et d’emprisonner tout dirigeant, leurs agents et officiers, leurs représentants, sans égard à leur emplacement, qui possèdent, opèrent, assistent ou se rendent complices des systèmes monétaires privés, leurs mécanismes d’émission et de recouvrement, et de tous les systèmes judiciaires qui opèrent des SYSTÈMES D’ESCLAVAGE… » ; et

                  «  Reprendre possession de tous les systèmes d’argent privé : suivi, transfert, délivrance, collection, systèmes d’application de la loi qui emploient des SYSTÈMES D’ESCLAVAGE… »

                  «  .. tous les êtres du Créateur vont dorénavant assister tous les Serviteurs Publics identifiés aux présentes pour mettre en œuvre, protéger, préserver et compléter CETTE ORDONNANCE par tous les moyens autorisés par le Créateur, par, avec et sous leur pleine responsabilité personnelle… »

                  La recherche des numéros de documents énumérés s’effectue à l’adresse suivante : Registre de l’UCC à Washington DC




                  • lloreen 17 mars 2016 10:49
                    Qu’est-ce que cela signifie pour vous ?

                    Êtes-vous détenteur d’une “dette” envers une entité saisie .. ? par exemple une hypothèque, une carte de crédit, un prêt auto ? L’OPPT a mis fin à la hiérarchie. Personne ne se dresse entre vous et votre Créateur… pas même le “gouvernement”. Parce qu’une ordonnance de cesser et de s’abstenir existe, vous êtes libres d’offrir des modalités et conditions aux personnes agissant pour le compte d’une banque saisie ou d’un “gouvernement” saisi par l’émission d’un Avis de Courtoisie.

                    Qu’est-ce que cela signifie pour la banque et le “gouvernement” ?

                    Tous les êtres agissent dorénavant à titre individuel, sans la protection de la corporation ou du gouvernement qui l’emploie ; avec la pleine responsabilité personnelle pour TOUTE ACTION QU’IL ENTREPRENDRA, en vertu du Droit Coutumier, protégé et préservé par la politique publique UCC 1-103 et par la loi Universelle, la juridiction qui gouverne les enregistrements de l’OPPT à l’UCC. (Réf. : WA DCUCC Réf Doc # 2012113593).

                    Dans l’éventualité où un individu choisirait de poursuivre des actions pour le compte d’une banque ou d’un “gouvernement” ayant fait l’objet d’une saisie (c’est le cas de toutes les corporations gouvernementales et de toutes les banques), causant un tort quelconque à une autre personne parmi ceux énumérés ci-dessous, il en sera tenu personnellement et totalement responsable et de façon illimitée. Des telles actions peuvent entraîner la réception d’un Avis de Courtoisie.

                    L’Avis de Courtoisie

                    L’Avis de Courtoisie contient les informations de cette circulaire et offre des conditions pour les futures négociations. Alors que les banques et les “gouvernements” ont été saisis dans le monde entier… les lois, les codes, les tribunaux, les décrets exécutifs, etc. ont ainsi été terminés, donc sans un contrat légalement contraignant, de particulier à particulier, aucun instrument n’existe pour obliger la performance.

                    L’Avis de courtoisie offre de nouvelles conditions à toute personne physique d’une entité saisie pour son acceptation, et la méthode d’acceptation est clairement définie.

                    Beaucoup de gens téléchargent et envoient des Avis de Courtoisie dans le monde entier : 64.000 ont été téléchargés dans les deux premiers jours après la Libération en début février 2013. Réf. : http://i-uv.com/ et aussi en français à partir du site Fiducie du Peuple (à la rubrique « documents »).

                    Qu’est-ce que l’UCC et où et à qui s’applique-t-il ?

                    Le « Uniform Commercial Code » (UCC) est la « bible » du commerce et utilisé dans le monde entier, mais parfois de façon cachée. L’UCC n’est pas enseigné dans les facultés de droit, il est utilisé dans les corporations gouvernementales et bancaires de haut niveau. En conséquence, la plupart des avocats, des procureurs et des magistrats ne savent rien de l’UCC et diront qu’il ne s’applique pas.

                    1. Dans le décret en date du 4 mars 1997 (Executive Order 13037), l’être humain est défini comme capital [Section 2(b)]. 
                    2. Le document UCC Doc # 0000000181425776 déposé le 12 août 2011 prouve la vente des citoyens américains dans la transaction entre le Système de la Réserve Fédérale et le Trésor américain pour un montant de $14,3 trillions (lien).
                    3. Le document UCC Doc # 2001059388 met en évidence le modèle utilisé par la Réserve Fédérale américaine de New York pour garantir le bien grévé dans les grandes banques du monde… y compris actes, mobiliers, marchandises, ainsi que les jeunes à naître des animaux (humains). Voir le site MediaFire.

                    Ceux qui considéreraient l’UCC comme non pertinent à l’extérieur des États-Unis réclament par là même que les anciens accords de financement avec la Réserve Fédérale américaine de New York soient nuls et non avenus.


                    • lloreen 17 mars 2016 10:50
                      “Due Diligence” (procédure de vérification)

                      Compte tenu de l’utilisation des dépôts UCC aux niveaux supérieurs des “gouvernements”, des banques et des corporations dans le monde entier, la vérification est une nécessité.

                      S’il existait un litige, une erreur ou un faux, rédigez ET envoyez une DÉCLARATION DE RÉFUTATION, dûment vérifiée et sous serment, selon la DÉCLARATION DES FAITS ENREGISTRÉE DE l’OPPT, dûment vérifiée, point par point et sous serment, avec spécificité et particularité, engageant votre responsabilité pleine et entière, sous peine de parjure en vertu d’une loi à identifier, que ce qui précède est vrai et précis. Signez de votre signature manuscrite à l’encre fraîche.

                      À ce jour, aucune réfutation n’a été enregistrée.

                      Ressources complémentaires :

                      Émissions Radio : 5D Media Network

                      TOUT LE MONDE EST DÉCLARÉ LIBRE DE DETTES

                      Voir “DECLARATION OF ABSOLUTE TRUTH UCC # 2013032035” (Déclaration de Vérité Absolue).

                      Le dépôt final de l’OPPT a été effectué le 18 Mars 2013. Ce document met fin à toutes les entités artificielles restantes et rend la liberté absolue à tous les peuples de cette planète. Dans ce document, le Créateur est considéré comme “Essence Absolue” et toutes les personnes de la création sont désignées comme “Essences Absolues Incarnées”.

                      L’article VI stipule … « Je vérifie, comme il se doit, et engage ma responsabilité pleine et entière, en vertu des “Déclaration et Ordonnance” (DECLARATION AND ORDER), que l’Essence Éternelle EST rendue transparente et connue par le FAIRE (l’action) de chacune et de toutes les incarnations de l’Essence Éternelle dans l’univers de l’Essence Éternelle, et EST libre et libérée de dettes, sans réfutation. »

                      Cela signifie que LA DETTE N’EXISTE PAS.

                      Vous n’avez aucune dette… Personne n’a plus de dettes… Ceci est accompli.


                      • robin 17 mars 2016 13:20

                        Comme disait je crois Chirac : ’il n’y a pas de problèmes qu’une absence de décision ne finissent pas régler"


                        • Michel DROUET Michel DROUET 17 mars 2016 13:22

                          @robin
                          C’est un peu ça effectivement, ou alors quand il y a des décisions de prises elles vont tous dans le même sens, celui qui privilégie une certaine partie du pays au détriment de l’autre.


                        • Jason Jason 17 mars 2016 13:25

                          Mobilité, flexibilité, compétitivité, formation permanente à vie, changement sans fin de métier, mutations diverses, autant de notions vagues qui ne mènent qu’à une seule chose : faire endosser aux salariés les risques économiques des entreprises. Toutes notions aussi fermement ancrées dans les esprits et faisant partie du vocabulaire de tous les jours.

                          Or, le salarié ne reçoit jamais de compensation financière ou matérielle immédiate pour ces risques encourus.  Pour le gouvernement, comme pour le patronat, le risque économique du salarié est « normal ».

                          Il n’en est pas de même dans les théories économiques où il est admis que, plus le risque est élevé, et plus la compensation financière doit augmenter. Voyez les assurances dont le métier est de gérer les risques. Plus ce dernier est élevé, et plus les primes augmentent.

                          La salarié, lui, doit faire avec ce monde de l’économie qui ne lui accorde comme seule existence la masse salariale et les charges sociales que les employeurs s’ingénient, avec les systèmes législatifs, à contenir le plus possible
                          .
                          La méthode pour flouer les salariés : pondre un texte de 52 articles et près de 140 pages, convoquer les syndicats (8% des salariés), chipoter sur les mots, mais surtout ne jamais, au grand jamais, s’adresser aux transferts des risques économiques.

                          Le salarié se voit-il offrir un contrat pour un mois ? trois mois, six mois ? Eh bien il serait logique que, face à ces risques pour lui un contrat à un mois coûte beaucoup plus cher à l’employeur qu’un contrat à six mois. En fonction du risque.

                          Cette loi sur le travail s’adresse à tout sauf à l’essentiel. L’Etat providence a statué il y a plus de 100 ans sur les responsabilités des accidents du travail ; lisez l’ouvrage de François Ewald : « L’Etat Providence ». Ne serait-il pas temps que les gouvernement se penchent sur le risque économique au lieu d’invoquer les voies de garage que sont le chômage et la formation, qui ne résolvent rien et donnent la part du lion aux entreprises ?
                           


                          • tashrin 17 mars 2016 18:11

                            @Jason
                            Commentaire trop intelligent pour etre pris au serieux ici


                          • Jason Jason 17 mars 2016 20:07

                            @tashrin

                            Merci pour votre commentaire. Ce billet qui n’est pas « dans les clous » aurait dû être publié ailleurs. Trop de gens ont la tête dans le guidon.


                          • tonimarus45 19 mars 2016 13:54

                            @Jason— 52 articles et 140 pages et le« merdef » soucieux de la simplication du code du travail ne demande pas la supression totale de cette loi ??????


                          • alinea alinea 17 mars 2016 14:39

                            Tous ces petits fonctionnaires, tous ces élus inutiles, ils vivent, leur argent circule ; si on les supprime, que deviendront-ils et que fera-t-on de l’argent ?
                            Je ne suis pas pour garder tous ces effectifs pléthoriques et peu efficaces, mais pour réfléchir à l’après !
                            Quant à nos élus, ils sont trop mignons : on vous exonère de 15% de TVA, bien sûr, le coeur sur la main, vous allez soulager vos employés en en embauchant d’autres, et comme, ces autres font partie d’un volet très flexible, après la saison vous les virer sans paperasse !
                            Aucun restaurateur bien entendu n’aura l’idée de pressurer ses employés existants pour se faire 15% de bénéf en plus, c’est impensable.
                            Un mec de gauche, très, hérite de l’appartement de ses parents, croyez-vous qu’il le louera moins cher parce qu’il est de gauche !! ben non, il n’y a pas de raison, et pire, s’il le faisait il serait capable de trouver des locataires qui ne payent quand même pas le loyer !
                            Vous voyez ce que je veux dire : c’est à la moelle que tout est corrompu. Cette corruption du bon sens et de la morale, ça fait des décennies qu’on nous l’inculque, aucun sparadrap ni onguent n’y pourront rien.
                            La seule chose qui, à la longue, pourra soigner ces nécroses, c’est une société où chacun pourra trouver sa place, et pour cela, n’en déplaise aux gens de droite qui s’offusquent, ne serait-ce sur ce fil, il faut de l’argent public, des lois drastiques et un bon en avant dans ce qu’il nous reste d’espace, celui, étroit, qu’on a laissé à la nature ; car, en réalité, tout ce qu’il y a à faire aujourd’hui, c’est réparer ,et, sauf pour le PIB, on n’a jamais vu que les réparations soient sources de création de richesses !
                            Réparer, et se priver... du superflu, de l’inutile, du gaspillage, du nuisible !
                            À lire les uns et les autres, à fouiner à droite à gauche, il semble que cela n’effleure même pas l’esprit !


                            • tonimarus45 17 mars 2016 15:47

                              @alinea---«  »« À lire les uns et les autres, à fouiner à droite à gauche, il semble que cela n’effleure même pas l’esprit ! »«  » dites vous.. ;PAS MOI ou alors vous ne lisez que ce que vous ecrivez

                              Quand a se priver du superflu et de l’inutile et bien que ceux de la «  »france d’en bas" le font et pas qu’un peu( mais peut etre n’etes vous pas au courant ??? combien d’enfants ne partent jamais en vacance ???si ce n’est quelque uns par le secours catholique ou le secours populaire ???


                            • alinea alinea 17 mars 2016 16:58

                              @tonimarus45
                              Je ne parle pas de ceux qui n’ont rien ! Eux ne se privent pas, « on » les prive, on les prive de ce qui fait le centre de gravité du bonheur !
                              Je ne me situe pas à ce niveau-là ; revoir tout, c’est changer le centre de gravité du bonheur.
                              Donc cela s’adresse à tous ceux qui pensent que la consommation fait le bonheur ; et il y a des pauvres qui le croient et s’endettent, ou bien sont malheureux de manquer.
                              Bien évidemment, en avançant, il y a tous ceux qui n’ont même plus de toit ; mais je n’en vois pas beaucoup sur les réseaux sociaux !
                              Partir en vacances c’est le pendant d’un quotidien étouffant ; ouvrir, donner de l’air à ce quotidien, c’est du même coup ne pas faire des vacances une valeur en soi, nécessaire à la santé !
                              Pour ma part, la dernière fois que je suis partie en vacances, c’était une semaine en mai 1988 ! En revanche j’ai mis de l’air dans mon quotidien.. mais je suis loin d’atteindre le seuil de pauvreté !


                            • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 17 mars 2016 17:16

                              @alinea
                              Avec des bons référendums, on saurait faire des choses ...
                              https://www.change.org/p/pour-le-renouveau-de-la-d%C3%A9mocratie


                            • alinea alinea 17 mars 2016 17:37

                              @Frédéric Van der Beken
                              C’est un peu mou tout ça !! ça reste bien dans le bain ! Pourquoi deux mandats ? Pourquoi pas un seul ! Pourquoi le passage au privé, c’est exactement ce qui se passe et qui provoque des conflits d’intérêts ! On fait un mandat, après on retourne au boulot !
                              Le problème est bien trop profond pour se contenter d’être cautérisé de cette façon !


                            • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 17 mars 2016 18:48

                              @alinea
                              Pas parfait, sûrement mais mieux que rien, non ?


                            • alinea alinea 17 mars 2016 21:11

                              @Frédéric Van der Beken
                              Sûrement une question de tempérament !!
                              Après, bien évidemment, c’est mieux que rien, mais pourquoi pas plus ?


                            • tonimarus45 18 mars 2016 12:00

                              @alinea— sans aller jusqu’a ceux qui n’ont rien,il y a aussi les chomeurs, les travailleurs pauvres et meme ceux au smic qui se privent ;N’avez vous jamais vu des reportages concernant des employes, a paris qui travaillent tous les jours et qui dorment dans leur voiture, faute d’avoir les moyens de se payer un logement ???????Quand aux vacances je parlais surtout des enfants et vous vous parlez d’adultes ;tollereiez vous ?????


                            • alinea alinea 18 mars 2016 13:15

                              @tonimarus45
                              Difficile de vous répondre si vous ne me comprenez pas !
                              Ceux qui n’ont rien, je réessaie, ne le font pas par choix ! Ils sont les exclus de la fête, c’est de cette fête que je parle ! Cette fête prise comme modèle, non seulement impossible modèle, mais mortifère !


                            • tonimarus45 19 mars 2016 17:33

                              @alinea— si si je vous comprend, mais ceux qui ayant un peu plus, bien qu’etant pauvres, n’ont pas choisi non plus, ne serait ce que leur naissance qui est la premiere et la plus grande injustice


                            • zygzornifle zygzornifle 17 mars 2016 15:13

                              avec ce gouvernement ce n’est pas de l’immobilisme mais de la récession ....


                              • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 17 mars 2016 16:46

                                Quel que soit votre bord ou votre sensibilité, pour changer dans un sens ou l’autre, il faudrait que l’on vous demande votre avis.
                                Votre avis, c’est une fois tous les 5 ans. C’est PS ou LR depuis des lustres. Ensuite vous êtes ignorés pour 5 ans avec peut être un petit cadeau avant l’échéance. Pendant 5 ans, gouverné par un président qui fait 22% des inscrits au 1er tour (belle adhésion !!!).
                                Vous ( je) allez réclamer, hurler, contester et très peu approuver. Et on recommence, l’an prochain et reparti pour 5 ans tristement identiques.
                                Alors, je vois vraiment peu de personnes réclamer une meilleure démocratie, une démocratie qui pourrait vous redonner un peu plus de pouvoir, une démocratie que vous pourriez contrôler plus, etc ... Ça coute quoi de réclamer une meilleure démocratie en plus de ce que vous réclamez ?
                                Sans reposer un bon début, vous (je) n’aurez pas de fin. Vous pouvez signer, c’est apolitique ...
                                https://www.change.org/p/pour-le-renouveau-de-la-d%C3%A9mocratie


                                • tonimarus45 19 mars 2016 17:39

                                  @Super Aldo—super facho-A lire votre reponse a van der berken« , je constate que votre »QI« doit etre proche de zeros( comme on dit par chez moi »un bestias").Devant tant de betises, il n’a meme pas pris la peine de vous repondre ???


                                • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 24 juin 2016 18:43

                                  @tonimarus45
                                  C’est surtout qu’il n’a pas pu, ses messages ont été supprimés. Il y aurait une censure ?


                                • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 17 mars 2016 17:13

                                  Il est certain que «  »Rien ne serait pire que l’immobilisme !«  » Comme il est certain qu’il certainement inutile de mâcher et de ruminer des vérités connues de tous ! Comme sans doute qu’il est certain que gesticuler ou bavarder inutilement, cela n’éloigne pas du zéro creux !!!


                                  Alors Michel DROUET, essayer de voir un peu plus clair et dites ce que les gens n’ont pas encore dit ! 

                                  Je vous renvoie à mon commentaire ici : Mohammed MADJOUR 17 mars 16:12

                                  Si vous ne pouvez pas monter tout seul sur un nuage, prenez un Tapis volant de Bagdad propulsé par l’inépuisable et la plus propre des énergies !!!


                                  • jef88 jef88 17 mars 2016 18:04

                                    AVANCER !
                                    il y a deux méthodes ...
                                    - la première, parce que la préférée des intellos c’est la « réforme »
                                    - la seconde dont personne ne veut entendre parler c’est l’adaptation permanente.
                                    La réforme permet de se faire « mousser » et crée des tensions dans le personnel, des pertes de repères pour des résultats (très) aléatoires.
                                    L’adaptation permet de régler les problèmes dès qu’ils se posent. elle permet d’améliorer les conditions de travail, l’ambiance, mais elle est impensable dans un milieu jacobin ..................


                                    • marmor 18 mars 2016 18:07

                                      il faut adapter notre économie aux exigences de la mondialisation, de l’Europe (rayez la mention inutile) ».
                                      Si, en l’état, vous voyez une autre solution, merci de nous la communiquer.... En 2005, nous nous sommes fait voler les clefs du camion. Aujourd’hui, une paire de chaussettes produite en Pologne ( je reste en Europe ) revient 2 à 3 fois moins cher qu’en France, et bien sûr, vous vous précipitez pour l’acheter, sans aucun état d’âme pour le sort de l’usine de chaussettes française. Croyez vous les patrons plus humanistes que vous ? Comme vous protegez votre pouvoir d’achat en payant au meilleur prix, ils font de même, ils délocalisent, en attendant mieux, en attendant que ceux qui ont les clefs du camion prennent conscience de l’état dans lequel ils mettent le monde. Ce sont des irresponsables, nourris depuis des générations à la mamelle de l’état, sans avoir la moindre petite idée de ce que représente le travail, l’économie, la vie d’une entreprise, l’argent. Notre président n’a jamais mis les pieds dans une entreprise, il ne sait pas ce qu’est un compte d’exploitation, un bilan, idem pour son premier ministre, idem pour tout le gouvernement. tous ces hauts fonctionnaires n’ont qu’une vague idée de la théorie, survolée de très haut, et surtout aucune idée de la pratique. Et ce ne sont pas les centaines de collaborateurs dans leurs cabinets qui vont les instruire, car issus des mêmes pépinières.Pour confirmer ceci, voir l’état des entreprises publiques présentes et passées, toutes dirigées par des hauts fonctionnaires, et toutes en faillite sans l’intervention de l’état et notre pognon. Quand vous avez ce genre d’énergumènes à la tête de l’entreprise France, vous ne vous étonnez plus des résultats. dans le privé, où le chequier n’est pas le tonneau des Danaïdes des finances de l’état, il y a longtemps que le tribunal vous aurait déclaré en faillite !!
                                      Excusez moi d’être un peu long, mais il y aurait tant à dire !


                                      • TSS 18 mars 2016 20:47

                                         la proposition de loi sur le travail de Valls,Macron n’est qu’une copie

                                         d’un projet de Raymond Barre qui date,je crois, de 1977 ,c’est une

                                         super avancée ,40 ans pour revenir au point de depart.Ils ne sont

                                         pas encore assez progressistes ils devraient brûler les etapes

                                         et se plonger directement dans le XIXème siècle,ce serait classe !!

                                         Et l’automatisation galopante qui nous guette va reduire en cendre

                                         les velleités d’enrayer le chômage,on aura d’un coté les chomeurs

                                         sans indemnités(plus de sous) et ceux qui crevent la faim en travaillant

                                        pour des clopinettes... !!

                                         


                                        • Jean-Luc Hodemon hodemon 19 mars 2016 22:21

                                          Il faut arrêter avec la pensée unique et la langue de bois...

                                          Que nous proposait la loi El Khomri... De la souplesse ? Non ! De la spoliation...

                                          Des heures supplémentaires sous-payées, des indemnités de licenciement ABUSIF (donc illégal) plafonnées (on croit rêver puisqu’on parle de licenciement illégal), plus d’heure pour les apprentis, de la « négociation » genre travailler 39 h payées 35 ou on sera obligé de licencier)... On nous prend pour des billes ! Et on emploie le terme « réforme » à tort et à travers, à commencer par nos chers journalistes, gardiens du temple de la pensée unique...

                                          En gros, on aboutit toujours aux mêmes incohérences : travailler plus pour moins cher, ce qui bien sûr va résoudre le problème du chômage !

                                          Ah oui, j’oubliais : il y a la souplesse...La fameuse souplesse ! Elle fait tellement défaut dans cette France d’ouvriers et de travailleur nantis ! Le MEDEF ne manque pas d’humour, car il le sait, la souplesse et les possibilités de négocier, elles existent... Il n’y a même jamais eu autant de souplesse ! Que ceux qui l’ignorent se tiennent au courant : l’annualisation, l’épargne temps, le temps partiel, la rupture conventionnelle, vous connaissez ???

                                          Avec la rupture conventionnelle, même pas besoin de licencier ! Par contre, il faut effectivement NEGOCIER et indemniser... Mais peut-être faudrait-il mettre les gens à la porte gratuitement ?

                                          Oui, peut-être que les mettre à la porte gratuitement résoudrait également le problème du chômage... Enfin une vraie REFORME, MODERNE, qui bouscule l’IMMOBILISME !

                                          Comme les 40 milliards de cadeaux fiscaux aux entreprises, avec les excellents résultats que l’on connaît !

                                          Ce sont les actionnaires du CAC 40 qui doivent apprécier.

                                          Aujourd’hui où les valeurs politiques semblent s’inverser, j’avoue prendre de plus en plus goût à lire le Figaro, dont on pourrait se demander s’il ne devient pas un journal d’odieux gauchistes !

                                          Ces derniers temps, à l’heure où l’on demande des efforts (encore !) aux mêmes, le Figaro publie des articles intéressants  :

                                          « Toujours plus riches ! Selon le classement annuel publié par Challenges ce jeudi, les 500 premières fortunes professionnelles de France détiennent à elles seules 460 milliards d’euros. Un record depuis 1996... » peut-on lire dans le vénérable journal...

                                          http://www.lefigaro.fr/argent/2015/07/09/05010-20150709ARTFIG00079-les-500-francais-les-plus-riches-possedent-460-milliards-d-euros.php

                                          Ou encore « 62 super-riches possèdent autant que la moitié de la planète »...

                                          http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2016/01/18/20002-20160118ARTFIG00009-oxfam-1-de-la-population-mondiale-possede-autant-que-les-99-restant.php

                                          On comprend qu’avec un tel immobilisme, il faille des réformes ! Et pas seulement en France...

                                          D’autant qu’il faut penser à tous ceux qui doivent s’expatrier et prendre la nationalité russe pour survivre ! Vite les Enfoirés : faites quelque chose !!!!

                                          C’est tellement pathétique !

                                           


                                          • zygzornifle zygzornifle 20 mars 2016 17:39

                                            qui dit immobilisme suppose qu’il y avait un mouvement vers l’avant .... Ou ça , ou ça ????

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès