• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Sage parmi les Nations, Desmond Tutu : il n’y a pas d’avenir (...)

Sage parmi les Nations, Desmond Tutu : il n’y a pas d’avenir sans pardon

« Un homme d’une intelligence extraordinaire, intègre et invincible contre les forces de l’apartheid, il était aussi tendre et vulnérable dans sa compassion pour ceux qui avaient souffert (…) sous l’apartheid, et pour les opprimés et les oppresseurs du monde entier. » (Cyril Ramaphosa le 26 décembre 2021).

Le titre de son livre sorti en 2000, "Il n’y a pas d’avenir sans pardon", résumait à lui seul la philosophie du prélat prêcheur. L’ancien archevêque anglican du Cap, Mgr Desmond Tutu s’est éteint ce dimanche 26 décembre 2021, quelques heures après Noël, à l’âge de 90 ans qu’il venait d’avoir le 7 octobre dernier. Celui qui fut l’inlassable combattant des droits de l’homme et de la réconciliation, tant en Afrique du Sud à l’époque de l’apartheid que dans le monde entier, avait son franc-parler, son audace, son verbe haut destiné à bousculer les situations inacceptables, mais il est aujourd’hui salué de toute part, comme un sage universel. La fille de Martin Luther King, Benice King, a tweeté : « Nous sommes meilleurs parce qu’il était de ce monde. ». Ses funérailles auront lieu le 1er janvier 2022 au Cap.

Ordonné prêtre (anglican) en 1961, professeur de théologie après des études à Londres, il fut l’un des grands résistants contre l’apartheid dans les années 1970, apôtre de la non-violence comme le fut Nelson Mandela depuis sa prison. Quand les émeutes de Soweto ont éclaté en 1976, il y habitait et était le doyen du diocèse de Johannesburg avant de devenir d’août 1976 à mars 1978 évêque du Lesotho puis secrétaire général du Conseil œcuménique d’Afrique du Sud de mars 1978 à février 1985.

Personnalité sud-africaine de premier plan pour défendre les populations opprimées et victimes de la ségrégation, Desmond Tutu a reçu le Prix Nobel de la Paix le 16 octobre 1984. C’est par la suite qu’il a été nommé évêque de Johannesburg de février 1985 à septembre 1986, puis archevêque du Cap de septembre 1986 à juin 1996.

Il a été ensuite nommé par le Président Nelson Mandela à la présidence de la Commission de la vérité et de la réconciliation de décembre 1995 à octobre 1998 pour solder politiquement, judiciairement et moralement la période de l’apartheid (1960-1994). Il y a effectué un travail considérable à la fois de mémoire, de vérité sur les faits de l’apartheid mais aussi de pardon, de réconciliation, ce qui était sans aucun doute le moins facile. Le rapport de six tomes qui a été remis le 29 octobre 1998 à Nelson Mandela faisait le compte rendu des auditions de 22 000 victimes et 7 000 fonctionnaires. Son travail de commission est devenu un modèle international en matière de réconciliation nationale.

Pendant des décennies, Desmond Tutu s’est engagé pour différentes causes, soutenait son ami le dalaï-lama et condamnait l’absence de réaction sud-africaine face à la dictature de Robert Mugabe au Zimbabwe voisin. Il préconisa le procès de George W. Bush et Tony Blair pour avoir commis la guerre en Irak. Le Secrétaire Général de l’ONU Kofi Annan l’a nommé en 2005 membre du Haut Conseil pour l’alliance des civilisations.

En 2004, à l’occasion d’une interview au journal "Le Monde", la journaliste Annick Cojean décrivait Mgr Desmond Tutu avec ces traits vifs : « Ces flammèches dans le regard ! Ces paillettes de gaieté, d’humour et d’énergie dans son iris foncé ! Et ce grand rire en cascade ! Ce grand rire bienfaisant qui vous asperge, vous contamine, délicieux et jubilatoire. Cet homme est désarmant. Car c’est de l’amour qu’on lit aussi dans sa prunelle. Quelque chose d’intensément attentif et bienveillant. Voilà pourquoi d’emblée ce regard vous réchauffe, comme sa main qu’il vous offre longuement, et comme son rire joyeux pour vous souhaiter la bienvenue. ».

_yartiTutuDesmondB02

La disparition de Desmond Tutu a ému la "communauté internationale". Le Président sud-africain Cyril Ramaphosa a parlé d’un « patriote sans égal ». Pour l’ancien Président américain Barack Obama, il était « un ami, un mentor et un phare mental ». Le Président américain Joe Biden a rappelé le « pouvoir du message de justice, d’égalité, de vérité et de réconciliation » porté par le Prix Nobel. Le Président français Emmanuel Macron a aussi exprimé son émotion dans un tweet : « Son combat pour la fin de l’apartheid et la réconciliation sud-africaine restera dans nos mémoires. ».

L’archevêque de Canterbury Justin Welby (chef spirituel des anglicans) a réagi ainsi : « Dans les yeux de Desmond Tutu, nous avons vu l’amour de Jésus. Dans sa voix, nous avons entendu la compassion de Jésus. Dans son rire, nous avons entendu la joie de Jésus. C’était beau et courageux. Son plus grand amour est maintenant réalisé alors qu’il rencontre son Seigneur face à face. ». La reine Élisabeth II a fait état de sa « profonde tristesse » et le Premier Ministre britannique Boris Johnson a évoqué sa postérité : « Nous nous souviendrons de lui pour son leadership spirituel et sa bonne humeur irrépressible. ».

Le pape François a aussi été touché par sa mort, « conscient du service rendu à l’Évangile par la promotion de l’égalité raciale et de la réconciliation ». Le Secrétaire Général de l’ONU Antoine Guterres l’a décrit comme « la voix des sans-voix et une source d’inspiration pour des générations du monde entier » et le Président du Conseil Européen Charles Michel comme « un homme qui a donné sa vie à la liberté avec un engagement profond pour la dignité humaine, un géant qui s’est dressé conte l’apartheid ».

Je termine par la réaction de Christiane Taubira, possible candidate à l’élection présidentielle, qui a exprimé sa tristesse avec sincérité mais pas sans orgueil non plus : « Résonne son rire, car j’ai connu aussi le son de sa colère et j’ai vu ses larmes de près. Étudiante, j’ai vénéré Desmond Tutu. Députée, j’ai pu lui dire merci pour tant de courage. Ministre, je l’ai salué officiellement. La dernière fois aux adieux à Mandela. Quelle vie ! ». Pas sans orgueil ou amour-propre, car lorsque je lis sur ce tweet "quelle vie !", j’ai vraiment l’impression qu’elle pensait à la sienne, de vie, et pas à celle de Desmond Tutu !

Qu’importe, aujourd’hui, Tutu doit bien rigoler du haut du Ciel, il a bousculé un peu les conventions institutionnelles et restera gravé dans nos mémoires comme un homme d’action et de parole, déterminé à faire triompher ce qu’il croyait le bien, ne cherchant qu’à sauver le plus important, le plus essentiel, sa foi en l’humain, peut-être au détriment de principes trop théoriques et trop éloignés de l’incarnation humaine. Pasteur du possible plus que dictateur de l’idéal.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (26 décembre 2021)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Desmond Tutu.
Frederik De Klerk.
Pik Botha.
Le centenaire de Nelson Mandela.
Cyril Ramaphosa.
Le prédicateur tempétueux.
L’Afrique du Sud.
L'Afrique du Sud de Pieter Botha.
L'Afrique du Sud de Frederik De Klerk.
L’Afrique du Sud de Nelson Mandela.
L’Afrique du Sud de Thabo Mbeki.
L’Afrique du Sud de Jacob Zuma.
Robert Mugabe.
Morgan Tsvangirai.
L’anti-Mandela du Zimbabwe.

_yartiTutuDesmondB03
 


Moyenne des avis sur cet article :  1/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • Sergio Sergio 30 décembre 2021 11:14

    Bel hommage et bel article, cela change du poison que l’on peut consulter sur ce site. Nous ne sommes pas prêts à sortir les chaines qui sont dans notre tête, pour l’instant un Desmond Tutu : On ne le mérite pas, ce qu’on mérite c’est notre médiocrité assumée.


    • charlyposte charlyposte 30 décembre 2021 11:33

      @Sergio
      Tristement devenu un objet à l’image des vautours blancs... idem pour Mandela malgré lui. smiley


    • Sergio Sergio 30 décembre 2021 11:49

      @charlyposte

      Salut Charly, si tu parles de la corruption due au pouvoir, tu n’es probablement pas loin de la vérité. Ce qui est important pour moi, c’est le passage de la révolte à la liberté, après ça se termine pareil.

      Passe un bon réveillon

      https://lh3.googleusercontent.com/proxy/4FrPdhbUffN9loNj2BaJjm9xVdSwUWg3FbNw ouvvYzlpWFKpSpSJdgdu6TOeUGeG5h6bibJBJ0egpKYHj9TMtZOlUAW_


    • phan 30 décembre 2021 11:29
      Vite Rakoto, un petit article sur l’apartheid vaccinale en France :




      Obligation de se faire inoculer d’un vaccin qui est efficace que 10 semaines ....

      .
      PS : au passage, n’oubliiez pas de mentionner le petit coup de main de Cuba dans la lutte contre l’Apartheid.


      • charlyposte charlyposte 30 décembre 2021 11:29

        En Afrique du sud les faux nez ne manquent pas ! c’est même une philosophie qui s’exporte ! je parle des blancs du cul bien entendu .


        • charlyposte charlyposte 30 décembre 2021 11:55

          Y a même des virus de pacotille qui s’exportent à merveille via les confins de cette portion d’Afrique au service du bazar blanc qui se veut plus noirs que les vrais !!! pathétique, vraiment smiley


          • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 30 décembre 2021 15:34

            Un chrétien qui défend l’homosexualité n’est pas respectable. L’apôtre Paul les accuse dans Romains 1 :18-32.


            • JPCiron JPCiron 30 décembre 2021 18:02

              @Daniel PIGNARD

              Que sait-on de la sexualité de Jésus ? 
              Était-il marié ? Concubin ? Gay ? Bi ?
              Ou encore tout autre chose ?
              .
              Evangile de Philippe :
              Sentence N° 32 : « Trois marchaient toujours avec le Seigneur : Marie, sa mère, et la sœur de celle-ci, et Myriam de Magdala que l’on nomme sa compagne, car Myriam est sa mère, sa sœur et sa compagne ».
              Sentence N° 55 :  « Le Seigneur aimait Myriam (c’est-à-dire Marie-Madeleine) plus que tous les disciples et il l’embrassait souvent sur la bouche. Les autres disciples le virent aimant Myriam et lui dirent “Pourquoi l’aimes-tu plus que nous ?”. Le Sauveur répondit “Comment se fait-il que je ne vous aime pas autant qu’elle ?” »


            • Pascal L 30 décembre 2021 19:45

              @JPCiron
              Evangile de Philippe ???? C’est un apocryphe du quatrième siècle contenant des erreurs prouvant que l’auteur ne connaissait pas le contexte du premier siècle. Tout document qui parle de Jésus n’est pas chrétien. On ne prête qu’aux riches et l’utilisation apocryphe de Jésus répond à une ambition personnelle, donc à valoriser un ego surdimensionné. Les manuscrits trouvés à Nag Hammadi sont des documents gnostiques, donc des documents qui préfèrent parler de la divinité des auteurs plutôt que la divinité de Jésus abaissé au niveau d’un homme normal. Si ce n’est pas de l’orgueil !
              L’utilisation actuelle de cet évangile répond à des préoccupations du même ordre qu’à cette époque. Sachant que personne n’est capable de démontrer l’authenticité de ce document, son usage actuel ne fait que caresser l’orgueil dans le sens du poil. Vous vouliez qu’il soit vrai alors vous vous êtes convaincu qu’il est vrai. Maintenant, la vrai question est : « qu’est-ce qui vous dérange dans l’enseignement de Jésus tel qu’il a été rapporté par les apôtres pour que vous souteniez un mensonge, quitte à vous couvrir de ridicule ? »
              Si vous voulez connaître la sexualité de Jésus, pourquoi ne lui demandez-vous pas ? Il répond aux questions sincères lorsque vous êtes prêt à entendre la réponse.


            • Sergio Sergio 30 décembre 2021 20:07

              @Daniel PIGNARD

              Et un chrétien qui aime bien les petits enfants ?


            • Pascal L 30 décembre 2021 21:11

              @Daniel PIGNARD
              Il ne les accuse pas. il considère que ce sont des dérèglements qui sont des conséquences d’autres fautes. Défendre l’homosexualité n’a aucun sens. Défendre les homosexuels a du sens.


            • JPCiron JPCiron 31 décembre 2021 10:02

              @Pascal L

              personne n’est capable de démontrer l’authenticité de ce document >

              Pas plus pour les Apocryphes que pour les autres...


            • JPCiron JPCiron 31 décembre 2021 10:06

              @Pascal L

              il considère que ce sont des dérèglements >

              Boniments !!
              Dieu nous a fait homosexuel ou hétérosexuel ou bisexuel.
              Quelle abomination que de critiquer la Création Divine !!!


            • chantecler chantecler 31 décembre 2021 10:10

              @Pascal L
              Oui.
              Et dieux n’a rien à voir là dedans .
              Que je sache selon les écritures , il a créé l’homme et la femme , le mâle et la femelle, fondamentalement pour pouvoir procréer .


            • Pascal L 31 décembre 2021 11:58

              @JPCiron
              « Pas plus pour les Apocryphes que pour les autres... » Pour les autres, les historiens contemporains ne s’engagent plus dans cette voie. Cela fait sans doute longtemps que vous ne suivez plus ce qui se publie sur le sujet. Nous pouvons maintenant avoir la certitude que l’Evangile de Matthieu a été mis par écrit en Araméen et non en grec dès l’année 37 et les autres Evangiles ont rapidement suivi. Lisez « Les Évangiles à l’épreuve de l’histoire - Légendes pieuses ou récits véridiques ? » de Bruno Bioul, 21,9€. Rien n’est mieux attesté dans l’antiquité. Si vous n’y croyez pas, ne croyez pas plus au reste. Bien entendu, personne ne vous oblige à croire l’enseignement de Jésus.

              Quand à l’homosexualité, je dirais que Dieu n’est pas responsable de tout. C’est un peu trop facile de se cacher derrière la volonté divine. Il s’agit parfois de dérèglement hormonal, mais les blessures que l’enfant reçoit avant 6 ans y sont également pour beaucoup et ces blessures peuvent être soignées. En témoigne la violence qui est souvent présente dans les couples homosexuels qui est le signe de violences vécues précédemment. Beaucoup de victimes se soignent en devenant bourreau à leur tour. 
              Ceci dit, les homosexuels sont libre de vivre comme ils le veulent tant qu’ils n’empiètent pas sur la liberté des autres, mais si Dieu veut nous offrir son salut, il serait meilleur d’évacuer tout forme de violence.


            • JPCiron JPCiron 30 décembre 2021 18:07

              il n’y a pas d’avenir sans pardon >

              Il n’y a pas de pardon sans réparation !

              Sinon, ce serait là encourager le Mal !!



              • Pascal L 30 décembre 2021 19:56

                @JPCiron
                Rien ne vous interdit de pardonner sans demander réparation. Souvent un premier geste suffit à dédramatiser une situation. Assurez-vous juste que la réconciliation permettra d’éviter la répétition.
                Quand Jésus parle de tendre l’autre joue, une meilleure traduction de l’Araméen pourrait être « tendre une autre joue », c’est-à-dire présenter un profil différent qui permettra de faire cesser le problème.

                Jésus nous demande d’aimer même nos ennemis et ce n’est pas sans raisons. L’amour en réponse permet à celui qui a commis la faute de se rendre mieux compte de cette faute et désamorce le conflit. Par ailleurs, celui qui aime n’est pas rongé par le ressentiment et s’en porte bien mieux. Dieu veut sauver tous les hommes et pardonne toutes les fautes. Si le salut n’est pas donné à tous, c’est parce que notre orgueil nous amène à refuser son pardon.

                A quoi pourrait d’ailleurs ressembler la réparation pour un crime ? faut-il tuer en réponse ?


              • JPCiron JPCiron 31 décembre 2021 10:11

                @Pascal L

                Rien ne vous interdit de pardonner sans demander réparation. Souvent un premier geste suffit à dédramatiser une situation.>

                C’est vraiment n’importe quoi que d’avancer cela.

                Allez le dire à ces millions de Palestiniens que l’on a poussé hors de chez eux, dont on a détruit les maisons et volé les terres (= nettoyage ethnique). Et quand les malheureux résistent, on les considère non comme des résistants mais comme des terroristes. En massacrant indistinctement vieillards, hommes, femmes et enfants.

                Voyez le résultat en chiffres :  https://ifamericansknew.org/


              • Pascal L 31 décembre 2021 13:52

                @JPCiron
                Jésus disait, toujours dans le verset 5, 39 de l’Evangile de Matthieu. « Eh bien ! moi, je vous dis de ne pas riposter au méchant ». En fait, s’opposer au méchant c’est ajouter du mal au mal et c’est très exactement ce que Satan attend de nous. Le peuple palestinien est certainement victime, mais pas que des Israéliens. Il est également victime des dirigeants qu’il s’est choisi. Ils ont fait exactement ce que Satan attendait d’eux : faire en sorte que les Israéliens ne lâche jamais de lest dans une lutte sans fin. Lorsqu’un problème n’a pas de solution, c’est que l’on préfère le problème à sa solution. A part les peuples palestiniens et israéliens, qui a intérêt à un règlement pacifique ? Certainement ni les dirigeants israéliens, ni les dirigeants palestiniens. Les idéologies n’ont pour seule raison d’être que de donner et maintenir le pouvoir pour les dirigeants et les idéologies sont particulièrement présentes dans la région. Pour que la paix soit possible, il faut que chaque dirigeant reconnaisse ses fautes, et là, il s’agit bien d’une démarche de pardon.
                C’est même tellement vrai, qu’il n’y a plus que les Frères Musulmans, un mouvement terroriste international dont le siège est au Qatar, pour défendre encore les palestiniens dans le monde musulman. Parmi eux, les dirigeants qataris, turcs, iraniens et leurs affiliés. Les autres ont parfaitement réussi à signer des accords de paix avec les Israéliens. Ne vous faites pas le défenseur de l’idéologie des Frères Musulmans.


              • JPCiron JPCiron 31 décembre 2021 17:20

                @Pascal L

                moi, je vous dis de ne pas riposter au méchant ». En fait, s’opposer au méchant c’est ajouter du mal au mal et c’est très exactement ce que Satan attend de nous. >

                En Vérité je vous le dis : Ne pas s’opposer au Méchant, c’est se soumettre en fait au Méchant. C’est-à-dire encourager le Méchant à continuer son Oeuvre Maléfique = Travailler pour Satan.
                Ce que raconte Matthieu en 5:39 n’est PAS la parole de Jésus !
                .
                Pour ce qui est de la Palestine, vous vous exprimez là-dessus (comme sur d’autres sujets) tout en en étant totalement ignorant. Tristement, car je sens chez une volonté réelle de faire le Bien. Mais on vous a égaré !


              • Pascal L 31 décembre 2021 22:34

                @JPCiron
                « Matthieu 5,39 n’est pas la parole de Jésus ». Pourtant c’est ainsi que Matthieu le rapporte. Si vous avez un scoop, faîtes-nous en profiter. Si nous prenons le texte araméen, décrit par les historiens comme le texte même qui a été écrit par Matthieu, la traduction nous donne : « Mais moi je vous dis : ne vous dressez pas en face du Mauvais ». Je ne vois pas comment l’interpréter autrement que ce qui est écrit. Lorsque Jésus a été arrêté par les Romains au Jardin des Oliviers et que Pierre a dégainé son épée pour le défendre, Jésus a refusé. Dieu pardonne à tous, y compris à ceux qui l’ont condamné à mort, et notre vie terrestre n’est que peu de choses face à l’éternité. Si nous répondons, nous nous plaçons du côté du mal et risquons de perdre le salut qui, je le rappelle, nous place dans l’amour absolu de Dieu. Lorsque vous voulez défendre l’amour, il faut être prêt à perdre sa vie ; la vraie liberté est à ce prix mais ce sacrifice peut aussi sauver bien des vies en ramenant la paix et en convertissant les bourreaux. Des milliers de martyrs en témoignent.
                J’imagine que c’est au-delà de votre compréhension, alors faites la guerre si ça vous chante et ne venez pas vous plaindre ensuite.
                Pour la Palestine, vous dites que je suis ignorant, alors faites mon éducation, mais je crains de ne pas suivre. 
                La guerre c’est toujours le produit d’une idéologie. Définir un camp du bien qui va combattre un camp du mal, c’est toujours un mensonge. Le mal et le bien sont en chacun de nous. Développons le bien et combattons le mal en nous et vous verrez que vous serez moins enclins à combattre le mal chez les autres. L’islam est une idéologie totalitaire et non une religion. C’est pour cela que la guerre fait partie de son identité. L’islam disparaîtra lorsque tous les musulmans se rendront compte de ces mensonges. L’apostasie avance assez vite dans les pays musulmans même si elle reste cachée. J’ai déjà rencontré beaucoup de ces apostats et ils sont très en colère contre ces mensonges.
                Quand à mon égarement, il est vrai que je fais plus confiance à l’Esprit-Saint qu’aux hommes pour me guider. Mais finalement, je n’ai pas à m’en plaindre, vu l’ensemble des grâces que j’ai déjà reçu.


              • JPCiron JPCiron 2 janvier 09:03

                @Pascal L

                c’est ainsi que Matthieu le rapporte. Si vous avez un scoop, faîtes-nous en profiter. >

                Je vous parle ’’sens commun’’ et vous me répondez ’’catéchisme’’.
                On ne pourra jamais s’entendre....


              • JPCiron JPCiron 2 janvier 09:58

                @Pascal L
                .
                Je reprends votre ’’raisonnement’’, en l’appliquant aux victimes (principalement Juives) de la Shoa :
                Le peuple < est également victime des dirigeants qu’il s’est choisi. Ils ont fait exactement ce que Satan attendait d’eux : faire en sorte que les [Nazis] ne lâchent jamais de lest dans une lutte sans fin. Lorsqu’un problème n’a pas de solution, c’est que l’on préfère le problème à sa solution
                .
                Est-ce que votre ’’raisonnement’’ fonctionne uniquement pour le peuple Palestinien, ou bien c’est un raisonnement de portée générale ?
                Votre raisonnement est complètement égaré.
                .


              • JPCiron JPCiron 2 janvier 10:03

                @Pascal L

                Lorsqu’un problème n’a pas de solution, c’est que l’on préfère le problème à sa solution.>
                Si vous parliez du Gouvernement Israélien, je serais bien d’accord avec vous !
                Tout le monde sait que ces gouvernements successifs ne pouvaient pas (idéologiquement) vouloir une solution au ’’problème’’ des Palestiniens qui réclamaient leurs Droits Humains. Jésus aurait été aux côtés des Palestiniens. Ceux qui ont dénaturé son Message (la plupart des Chrétiens) sont d’un autre avis.


              • Pascal L 2 janvier 22:16

                @JPCiron
                « Je vous parle ’’sens commun’’ et vous me répondez ’’catéchisme’’ » Ah ? et un sens commun se base sur quoi ? Je vous demande des sources et vous me répondez « sens commun ». Quel rapport ? Je ne vois là qu’un sophisme pour ne pas répondre sur le fond. Quel que soit la manière de lire ce texte, je ne peux y voir votre interprétation, cela demande donc un peu de développements.


              • Pascal L 2 janvier 22:52

                @JPCiron
                « Est-ce que votre ’’raisonnement’’ fonctionne uniquement pour le peuple Palestinien, ou bien c’est un raisonnement de portée générale ? »
                Oh le joli sophisme ! Vous avez décalé le raisonnement. J’explique. Si il y a une translation à faire c’est entre le nazisme et l’islam, pas entre le nazisme et le gouvernement israélien. Vous auriez pu écrire que le nazisme n’a laissé aucune porte de sortie aux Juifs vivant dans leur aire d’influence et cela a du sens. La situation de la Palestine actuelle est le résultat d’une interprétation de l’islam qui est poussée par ses dirigeants qui ont une lecture très littérale du Coran. Si vous voulez que je vous cite tous les versets antisémites du Coran et des Hadîths, je peux le faire mais ça va prendre du temps car il y en a beaucoup, et ça commence dès la première sourate. De ce fait, il est impossible pour un dirigeant palestinien de négocier quoi que ce soit avec les dirigeants d’Israël. De son côté Israël a beau jeu de dire que les négociations ne sont pas possible, même s’ils ont également leur petite imprégnation idéologique avec cette idée d’un grand Israël qui n’a jamais été historiquement qu’un mythe.
                Ce que j’affirme, c’est que ce sont les idéologies et ceux qui les développent qui sont à l’origine de ces souffrances. 
                Les Juifs poursuivis par les nazis ne suivaient pas une idéologie et c’est bien le nazisme, l’idéologie totalitaire et mortifère. Les Allemands, en dehors des bourreaux, bien qu’adhérant à cette idéologie se sont aussi en grande partie laissé trompé par cette fausse vérité et ont fini par en souffrir également. Pour moi l’islam et le nazisme utilisent les mêmes méthodes pour travestir un mensonge en vérité. Les Musulmans ne souhaitent pas la guerre dans leur majorité mais ils sont soumis à cette religion comme les Allemands se sont soumis au nazisme. Il sont de fait également des victimes au même titre que les Allemands qui sont morts sous les bombes.

                De toutes façon, l’affirmation qu’il existe un camp du bien qui doit combattre un camp du mal est le mensonge parfait de Satan. Si vous cherchez le mal, vous le trouverez en vous. Inutile de chercher ailleurs, donc commencez par le combattre en vous. Mais cette affirmation qu’il existe un camp du bien est nécessaire pour que les adeptes se sentent valorisés et acceptent les mensonges sans vérifier. Ils ont plus à perdre s’ils cherchent la vérité. Vous pouvez ainsi vous constituer une armée d’esclaves à bon compte. L’homme est grégaire et cherche la valorisation par le groupe mauvaise idée. De toutes façons, le groupe ne le soutiendra pas lorsqu’il se présentera seul devant Dieu.


              • Pascal L 2 janvier 23:12

                @JPCiron
                Les gouvernants palestiniens ne réclament pas de droits humains, ça c’est bon pour le peuple, eux réclament la destruction d’Israël, rien que ça et c’est pour cela que la paix n’est pas possible. Lisez les textes des Frères Musulmans : le salut n’aura lieu que lorsque toute la terre sera soumise à l’islam. Bien entendu, les Musulmans sont bien incapable de prouver qu’une telle demande émane de Dieu. Il s’agit d’une pure idéologie politique totalitaire, au même titre que le marxisme, le maoïsme ou le nazisme.

                Jésus n’aurait été au côté d’aucun camp. Il aurait soutenu les personnes individuelles qui réclament de la paix sans faire la guerre pour autant. Ils nous a enseigné que le salut s’obtient par notre réponse à l’amour inconditionnel de Dieu. Seuls ceux qui acceptent cet amour peuvent être sauvées. Des palestiniens seront certainement sauvés à titre individuel parce qu’ils acceptent l’amour de Dieu et les conséquences que cela entraîne pour eux. Le salut passe forcément par une une demande de pardon aux israéliens à qui ils ont fait du mal et par un pardon aux israéliens qui leur ont fait du mal. Vous voyez, dans ces conditions, je crains que peu de Palestiniens musulmans soient sauvés et c’est un énorme gâchis. Les Palestiniens chrétiens le savent.

                Qui êtes-vous pour savoir plus que les chrétiens ce que peut être le message de Jésus ? Avez-vous fait l’objet d’une autre révélation que celle des Evangiles ? Où sont vos sources, forcément meilleures et plus authentiques que les Evangiles ? Les Musulmans veulent nous faire croire que les Evangiles ont été modifiés, ou que les chrétiens ne les ont pas compris, voire que les Evangiles sont authentiques, c’est selon. Mais jamais, ils n’ont pu nous prouver une telle affirmation. Le fait que les chrétiens peuvent rencontrer Jésus dans un cœur à cœur tend plutôt à confirmer ce que les chrétiens disent de Jésus. Vous n’êtes pas obligé de me croire, je vous engage plutôt à rencontrer Jésus vous même.


              • JPCiron JPCiron 3 janvier 16:18

                @Pascal L

                Seuls ceux qui acceptent cet amour peuvent être sauvés >

                Voilà ! Dieu laisse faire les Méchants et promet d’être ’’sauvés’’ (dans une autre vie’) ceux qui acceptent son ’’Amour’’. Cela laisse de côté la majorité des habitants de cette terre !!!
                Ce dieu-là auquel vous croyez n’est pas divin : il agit comme un quelconque roi terrestre : il promet monts et merveilles à ceux qui le suivent et laisse de côte les autres.
                Jésus, est Dieu, il est d’un monde que vous ne connaîtrez jamais, mon pauvre.


              • Lynwec 30 décembre 2021 19:36

                Je m’interroge... S’agirait-il d’un piratage de compte ? Cet article ne correspond pas vraiment au style bien reconnaissable de notre principal fournisseur de textes.

                Etrange...


                • rugueux 31 décembre 2021 08:34

                  Je serai plus réservé sur l’action de Mgr Tutu, il a contribué à détruire le seul « safe space » blanc d’Afrique et aujourd’hui la minorité blanche est en butte à de nombreuses micro-agressions de la part du patriarcat noir.


                  • zygzornifle zygzornifle 31 décembre 2021 09:11
                     il n’y a pas d’avenir sans pardon


                    Hélas beaucoup sont atteints du syndrome de Stockholm et réclament une autre dose de souffrance ....


                    • Pascal L 31 décembre 2021 22:53

                      @zygzornifle
                      Le syndrome de Stockholm n’a rien à voir avec le pardon. Ceux qui ont le syndrome de Stockholm épousent les thèses de leur bourreau alors que ce n’est pas le cas avec le pardon qui n’a rien à voir avec l’oubli. Il ne s’agit pas de laisser perdurer une situation mauvaise mais de permettre le retour de la paix dans de bonnes conditions. Parfois le pardon doit attendre que des conditions plus favorables se présentent. J’ai eu l’occasion de subir un harcèlement moral dans mon travail et j’ai commencé par demander une mutation avant de pardonner. Lorsque je me suis approché tout sourire de la personne qui m’avait fait du mal pour lui signifier que je ne lui en voulais pas, il a commencé par faire un bon de 3 mètres en arrière, tellement il a eu peur que je lui mette un coup. Je ne sais pas s’il a changé son comportement, mais je suis sûr qu’il a été déstabilisé ce jour là. Pour moi le pardon m’a libéré de tout sentiment mauvais. Je ne suis pas lié par un quelconque désir de vengeance.
                      Je suis engagé dans la prière chrétienne de délivrance pour aider à chasser des démons et je me rends compte à quel point, toutes les blessures morales que nous subissons créent des liens mauvais qui font beaucoup de mal à la personne blessée. Ici aussi, le pardon fait partie du chemin de guérison.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité