• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Salaires & service

Salaires & service

Dans une période où les salaires des techniciens rattrapent ceux des ouvriers, où le travail est remplacé par des machines et des dividendes plus substantiels, où les différents gouvernements demandent au peuple de faire des efforts pour le bien commun, il serait intéressant de s’informer sur les revenus, de façon globale, d’une partie de nos élus concernant une seule et unique fonction. Il n’y a donc pas de cumul de mandat dans cet exemple.

 

1 Député : 7 100,15 € brut par mois (5 148,77 € net par mois) : à cela s’ajoute des frais de représentation (5 570 € bruts) qu’on espère au pluriel, un crédit informatique (15 000 €), un forfait ligne téléphoniques et courrier etc…

Avec un salaire de plus de 10 000 € brut, ces serviteurs de l’état ne paient pas leurs billets de train en 1ère classe, utilisent gratuitement les taxis parisiens, et le summum est atteint concernant la retraite puisqu’il suffit d’être député une seule fois durant cinq ans pour prétendre à 1 549 € mensuels.

 

2 Les sénateurs ont un salaire et des avantages à peu près équivalents aux députés mis à part la subvention plus consistante mensuelle, aux groupes politiques : 1 330,02 € par sénateur ainsi que le montant moyen de la retraite qui diffère. Elle était au 1er septembre 2011 de 4 442 € net par mois.

 

Il est bon de rappeler que la France compte 577 députés et 348 sénateurs. Ca commence à chiffrer.

 

3 Nos ministres gagnent 14 200,30 € brut par mois avec un logement de fonction à la clé ainsi que bien d’autres avantages que je vous laisse découvrir en bas de page. Le 1er ministre ainsi que le chef de l’état perçoivent 14 910 € brut par mois avec les mêmes privilèges que leurs collègues.

 

Je serais curieuse de voir une fiche de paie d’un député ou sénateur pour savoir si comme dans l’hôtellerie-restauration, les avantages (taxi, train etc…) sont défalqués de leurs fiches de paie et soumises ou pas à l’impôt sur le revenu ?

Les saisonniers qui partent travailler à la montagne ou à la mer avec des contrats précaires, des horaires à rallonges non rémunérés, peuvent constater sur leurs bulletins de salaires que les repas et le logement considérés comme des avantages en nature sont imposés et retranchés pour partie du salaire net et mirobolant qu’ils touchent à la fin du mois.

Est-ce que nos 925 députés et sénateurs, les représentants du peuple qui sont au pouvoir pour le servir, peuvent réellement comprendre ne serait-ce que la classe moyenne avec un statut aussi élevé ? Etre en phase avec la réalité du commun des mortels ?

 

De façon ingénue, j’estime que l’on entre en politique de la même façon que l’on embrasse la carrière religieuse… Pour servir. Car c’est bien pour épauler le pays que nos dirigeants ont été élus et non pour nourrir un compte en banque et/ou une notion de pouvoir quelconque.

C’est ainsi que M. Sarkozy s’est octroyé une augmentation de salaire de 70% lors de sa prise de fonction en tant que président et que M. Hollande l’a baissé de 30. L’état n’est pas une entreprise privée, remettre les choses à leurs places est un minimum.

Mais ces 925 élus sont une insulte aux citoyens. Nos rois ne sont pas mort, les privilèges toujours d’actualité et ce dans toute l’Europe. Car si un député français perçoit plus de 10 000 € brut par mois, un député européen 4 recevra 12 255 € net. Bien entendu les avantages n’ont pas été pris en compte.

 

Dans un contexte économique dit difficile par les médias, les politiques et économistes. Les efforts supplémentaires à fournir sont-ils vraiment censés venir des mêmes personnes qui les rémunèrent ?

Pendant que nos députés et sénateurs jouent des cordes vocales dans les hémicycles, la majorité peine à boucler les fins de mois, doit faire face au nombre incessant de médicaments qui ne sont plus (du jour au lendemain) remboursés. Elève comme elle le peut ses enfants dans des quartiers dit défavorisés, pleure sur ses diplômes qui ne valent plus grand-chose.

 

Est-ce l’idée d’une démocratie ?

Avec une baisse nette des revenus et avantages des 925 élus, non seulement l’économie serait substantielle mais bon nombre d’entre eux ne se représenteraient pas, laissant ainsi la place à des êtres motivés par un devoir aujourd’hui oublié.

 

 

1 Député Traitement mensuel : 7 100,15 € brut par mois (5 148,77 € net par mois) dont :

  • Indemnité parlementaire de base : 5 514,68 € brut mensuel
  • Indemnité de résidence : 165,44 € brut mensuel
  • Indemnité de fonction : 1 420,03 € brut mensuel

 

Pour leur activité de parlementaire, les députés disposent de plusieurs budgets :

  • Crédit mensuel pour la rémunération de collaborateurs : 9 504 € (si la somme n'est pas totalement utilisée, la différence peut être versée au groupe politique du député, sinon, elle reste acquise au budget de l'Assemblée nationale)

Avantages en nature :

  • Accès gratuit au réseau SNCF (1re classe)(carte payée par l'Assemblée Nationale)
  • Taxis gratuits à Paris
  • Quotas de déplacements aériens
  • Lignes téléphoniques et courrier (forfait annuel)
  • Allocation d'aide au retour à l'emploi pendant 3 ans pour assurer un revenu brut mensuel égal à l'indemnité parlementaire de base pour les députés non couverts par les Assedic, dégressive tous les 6 mois.
  • Retraite de député : 1 549 € mensuels pour un seul mandat de cinq ans.

 

2 Sénateur Traitement mensuel : 7 100,15 € dont

  • Indemnité parlementaire de base : 5 514,68 € brut
  • Indemnité de résidence : 165,44 € brut
  • Indemnité de fonction : 1 420,03 € brut

À ce traitement s'ajoutent :

Soit un revenu par sénateur de : 12 670,15 €

  • Enveloppe budgétaire de rémunération de 1 à 3 assistants (à temps plein) : 7 548,10 € bruts hors charges patronales
  • Subvention mensuelle aux groupes politiques : 1 330,02 € par sénateur

 

Avantages en nature :

  • Accès gratuit au réseau SNCF (1re classe)
  • Taxis gratuits à Paris
  • Bureau individuel
  • Ordinateur, internet, 4 lignes téléphoniques, courrier
  • Quotas de transports aériens (40 A-R Paris/Circonscription)
  • Prêts d'aide au logement (pour 2008 : montant moyen 94 000 €, taux moyen 2 %)

Retraite : pension mensuelle moyenne de retraite au 1er septembre 2011 de 4 442 € net. Le droit à pension est ainsi ouvert à partir de 60 ans.

Divers : les sénateurs non réélus âgés de moins de 65 ans peuvent prétendre au versement d'une allocation d'aide au retour à l'emploi mensuelle et dégressive. Versée au maximum pendant 6 semestres, elle est égale à la différence entre le plafond de référence, qui décroît à chaque trimestre, et le revenu mensuel net de l'ancien sénateur (y compris les rémunérations attachées à l'exercice de mandats électifs).

 

3 Ministres Traitement brut mensuel : 11 029,36 €
Indemnité de résidence (3 %) : 330,88 €
Indemnité de fonction (25 % du tout non imposable) : 2 840,06 €
Soit 14 200,30 € brut par mois.

Le 17 mai 2012, conformément à l’engagement pris par François Hollande durant sa campagne en vue de l’élection présidentielle, le Premier Ministre a présenté un décret relatif à une réduction de 30 % la rémunération des membres du Gouvernement et de celle du Président de la République11.

Ainsi, la notice du décret précise : « La rémunération brute d’un ministre sera ainsi de 9 940 € (au lieu de 14 200 € actuellement) et celle d’un secrétaire d’État de 9 443 € (au lieu de 13 490 €). »

Indemnités : allocation mensuelle pour frais d'emploi définie par le Premier ministre (elle est au moins égale à l'indemnité représentative de frais de mandat des parlementaires, soit 6 412 €). Plafonnement des rémunérations et des indemnités des fonctions locales : 5 514,68 € par mois.

Avantages en nature :

  • Accès gratuit au réseau SNCF (1re classe)
  • Quotas de déplacements aériens
  • Mise à disposition d'un parc automobile
  • Dépenses téléphoniques et courrier
  • Voiture de fonction et chauffeur
  • Logement de fonction ou prise en charge par l'État d'un logement d'une superficie maximale de 80 m² plus 20 m² par enfant à charge.

 

4 Les députés européens reçoivent une indemnité actualisée en 2011 de : 7 956,57 € brut/mois (soit 6 200 € net/mois). À laquelle s'ajoute :

  • Indemnité forfaitaire sans justificatif de frais généraux : 4 299 €

Soit une rémunération par député européen de 12 255 € par mois.

  • Indemnité journalière pour frais de restauration et d'hébergement : 304 € par jour de présence au parlement (si le taux de présence aux sessions est inférieur à 50 %, l'indemnité est divisée par 2).
  • Remboursements de frais de voyage : aérien en classe affaire, train en 1re classe ou 0,50 €/km en véhicule.
  • Indemnité annuelle de voyage au sein de la communauté européenne de 4 243 € au maximum pour assister à des congrès ou autres réunions.
  • Enveloppe budgétaire de 21 209 €/mensuels pour rémunération de personnel parlementaire. Cette somme n'est pas versée directement au député mais à un prestataire de service sur justificatifs.

Les députés européens sont au nombre de 74.

 

 

Source : le site du Sénat (niveaux au 1er septembre 2011)

http://www.senat.fr/role/senateurs_info/statut.html

 

Adame MANODE


Moyenne des avis sur cet article :  4.78/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • hervepasgrave hervepasgrave 15 avril 16:07

    Bonjour,
    Vous devez avoir un problème de fiche de paie,Madame !
    Ce matin je regardais le patrimoine des candidats sur le monde. Et au bout du compte c’est lui « Poutou » qui aurait le plus ! ah ! le salop d’ouvrier.
     Les autres se sont appauvri au service de l’état : ’premier ministre,député , haut fonctionnaire de l’état etc "ils ont moins que la moyenne de la population a regarder ? bizarre a voir vos chiffres ,non ? et encore ,personnellement je n’aime pas la recherche de l’argent,pour l’argent.Mais je me demande s’ils n’ont pas en plus des livrets qui sont soumis à revenu, alors je ne m’avance pas de trop,mais si c’est le cas ,alors oui ! vos chiffres sont complètement à côté de la plaque ,ce ne sont que des manants.Cestpasgrave !


    • Jeekes Jeekes 15 avril 17:00

      Petit rafraichissement de mémoire pas inutile.

      Pour être complète, vous devriez aussi plancher sur les salaires (et avantages) de ces prostituées de « journalistes » et de ceux de ces immondes merdes « d’experts » auto-proclamés qui viennent inlassablement pontifier en nous accusant d’être des crétins irresponsables, incapables de comprendre à quel point la finance, le patronat, et la france (excusez du peu) vont mal et à quel point il est impératif de faire des sacrifices pour relancer la « croissance » (dont aucun ne dira jamais que cette foutue croissance ne rapporte qu’aux riches).

       smiley
       


      • manu manu 15 avril 19:42

        @Jeekes

        La croissance ne rapporte qu’aux riches actuellement et en plus les actionnaires s’en prennent aux emplois pour gagner encore plus, vive la finance.


      • zygzornifle zygzornifle 15 avril 17:19

        où les différents gouvernements demandent au peuple de faire des efforts pour le bien commun....

        Qu’ils rendent déjà tout le pognon qu’ils ont détournés et avec des intérêt..... 

        • foufouille foufouille 15 avril 17:27

          "e serais curieuse de voir une fiche de paie d’un député ou sénateur pour savoir si comme dans l’hôtellerie-restauration, les avantages (taxi, train etc…) sont défalqués de leurs fiches de paie et soumises ou pas à l’impôt sur le revenu ?"
           réponse : non.
          tu as aussi les très hauts fonctionnaires, genre IGF, avec très gros salaire.
          la cantine du sénat, repas de 100€ minimum vendu 16€, etc.


          • aimable 16 avril 00:33

            @foufouille

            ce Machin qui ne sert a rien coûte très chère , il sert de placard doré a des gens qui sont élus dans l’entre soi !


          • zygzornifle zygzornifle 16 avril 10:49

            si on les mettais les politiques au SMIC ils s’enfuiraient comme des rats lors d’un naufrage allant dans le privé couler les entreprises jetant leurs employés a pole-emploi et se taillant avec la caisse avec en plus un gros parachute doré .....


            • zygzornifle zygzornifle 19 avril 09:35

              sale air & sévices ......

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires