• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Scandale 2017 : Onze candidats, deux programmes et un foutage de gueule (...)

Scandale 2017 : Onze candidats, deux programmes et un foutage de gueule général envers les électeurs !

Cet article vise à la compréhension du problème entre l'union européenne et la législation française.

Il faut bien avouer que l’on est souvent désarmé devant la compréhension de cette construction juridique qui fonde les rapports entre les états membres. Un petit éclaircissement s'avère donc nécessaire.

Constat de la situation de la France dans l’union européenne :

Nous sommes soumis à l'union européenne. Tellement emprisonnés que nous avons l'obligation de suivre des directives venues de Bruxelles et de les transposer en droit interne (C’est-à-dire, de retranscrire les règles voulues par l'union européenne dans nos différents Code français par le biais de lois nationales). (fiche assemblée nationale / transposition des directives / février 2007)

Certains compatriotes n'ont pas l'air de bien saisir : la législation française a été confisquée par Bruxelles. (Par exemple, la loi "Travail", passée par Emmanuel Macron, n'est qu'une partie de la transposition de la directive services dite Bolkestein).(Et le domaine de compétence de Bruxelles est très vaste)

En restant dans l'union européenne, nous sommes condamnés à devoir transposer ces directives et donc à ne plus maîtriser nos lois, quoi que nous fassions (Ceci est un fait, ceci est une réalité et non pas une fantaisie sortie de mon esprit).

Il n'y a donc pas beaucoup de choix...

Pourquoi n’y a-t-il que deux programmes dans cette présidentielle ?

C'est assez simple, il n'y a que deux solutions (soit nous avons la maîtrise de nos lois nationales, soit une entité supra-étatique nous impose ces lois) :

 

  • Rester dans l'union européenne c’est :
    • Rester soumis à la législation de l'union européenne
    • Rester soumis à Washington en étant lié à l'OTAN (art 42.2 du TUE)
    • Renégocier un jour… - Quand ? - Mystère !
    • Dormez braves gens ! on s’occupe de tout !

 

  • Sortir de l'union européenne c’est :
    • Récupérer notre souveraineté législative
    • Récupérer notre souveraineté militaire
    • Agir pour une fois en politique !
    • Récupérer la voix que l’on nous a volé le 29 mai 2005

 

En restant soumis à la législation de l’union européenne, les programmes des dix candidats européistes sont tout simplement irréalisables car ils ne peuvent modifier la législation française puisque sa législation ne reste que la transposition de directive de Bruxelles et rien d’autres. (Et croyez-moi, j’aimerais vous dire le contraire, que ces dix candidats proposent des programmes possibles et réalistes…Que nous sommes dans une belle démocratie…Qu’il n’y a pas de problème…Mais c'est faux !)

Nous avons dix candidats qui ont dix programmes différents, mais qui sont juridiquement inapplicables. Donc il y a un programme commun pour dix candidats : celui de l’inapplicabilité !

En effet comment fera le futur Président de la République pour appliquer son programme si celui-ci contient des propositions allant à l’encontre des directives de Bruxelles ? (Déjà un président qui applique son programme… un politicien qui tient se promesse… on va déjà loin… hein ?)

Eh bien il ne pourra pas ! (Ou alors la France s’exposera à des sanctions économiques majeures de la part de l’union européenne et donc il ne passera pas son programme).

Et quand il sera devant le fait accompli, il n’y aura plus qu’une seule et unique solution pour récupérer la souveraineté nationale : Sortir de l’union européenne pour avoir la possibilité d’appliquer de manière nationale, les programmes politiques nationaux pour lesquels nous votons indirectement. (Mais qui ne peuvent pas s’appliquer en vertu de la hiérarchie des normes qui veut que les traités ont une valeur supérieure aux lois nationales ; Autrement dit, les lois nationales doivent être conformes aux traités internationaux, dont le Traité sur l’Union Européenne).

Ces programmes présidentiels ne sont pas applicables et sont devenus des pipeaux aux airs mélodieux. Douce mélodie sifflante pour amadouer les crédules de tout bord, qui se pressent pour affirmer la supériorité de leur programme sur celui du voisin (Alors que chaque programme est une vide juridique total puisqu'’il ne peut pas être appliqué car bloqué par le droit de l'union européenne…).

Vous allez me dire :

« - Mais si deux programmes sont inapplicables, ils sont frappés de nullité et ce sont les mêmes ?

- Ben oui… voilà où est toute la supercherie ! Mais beaucoup ne veulent pas comprendre, ne comprennent pas ou font semblant de ne pas comprendre... »

Dix candidats proposent strictement la même chose : La politique de l’Union Européenne ! (Oui… Si on ne sort pas de l’union européenne, on se tape la politique de l’union, quoi qu’il en coûte. Demandez aux grecs !)

Mais alors la politique de l’union européenne, qu’est-ce que c’est ?

Le programme de la France pendant 5 ans en restant dans l’union européenne :

La politique de l’union européenne se retrouve facilement dans les Grandes Orientations de la Politique Economique 2016 concernant la France, document émis par le Conseil Européen (aller à recommandation pages 7)

Les cinq recommandations du Conseil Européen sont les suivantes (traduit en langage non juridico-politique) :

  • Réduction du déficit en prenant les mesures structurelles (suppression de poste dans la fonction publique) et en baissant les dépenses des collectivités locales.
  • Veiller à ce que les réductions du coût du travail soient pérennisées (réussir à garder en place des salaires bas). Reformer le droit du travail pour inciter à embaucher en CDI (donc faciliter les conditions de licenciement du salarié de l’entreprise, flexibilité oblige)
  • Réforme du système d’assurance chômage afin de rétablir la viabilité budgétaire et d’encourager d’avantage le retour au travail (baisse des indemnités chômages en durée et en volume)
  • Eliminer les obstacles à l’activité dans le secteur des services en particulier des entreprises et des professions réglementées (libéralisation forcée), et approfondir la réforme de la « loi travail » (les accords d’entreprise priment sur le Code du Travail qu'on va bientôt pouvoir brûler...)
  • Baisse du taux de l’impôts sur les sociétés financées en élargissant la base d’imposition sur la consommation de la TVA (le consommateur va payer pour la baisse de l’impôts sur les sociétés). Adopter l’impôts sur le revenu à la source.

Donc austérité, austérité, autérité, austérité et... austérité !

Voilà ! Désormais vous ne pourrez pas dire : « Mais je ne savais pas ! »

 

Si vous ne voulez pas vous taper la politique de l'union européenne :

Il ne vous reste qu’une chose à faire : un seul candidat propose l’activation immédiate de l’article 50 du traité sur l’union européenne : François Asselineau (je précise au passage que je ne suis ni membre de l'UPR, ni rémunéré par une quelconque entité, ni adepte d'une secte...)

 

Conclusions

Avoir des idées c’est bien ! Mais si elles ne sont pas applicables, elles ne servent à rien !

Nos acquis sociaux, pour lesquels nos grands-parents se sont battus, sont en train d’être démantelés, les uns après les autres.

Si vous souhaitez voir la France continuer de couler attachée au boulet UE, ne changez rien et dormez braves gens !

Si en revanche, vous caressez l’espoir de laisser des jours meilleurs aux générations futures et moins des ruines : Vous saurez ce qu'il vous reste à faire le 23 avril 2017 !

 

MERCI DE VOTRE ATTENTION


Moyenne des avis sur cet article :  3.21/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

202 réactions à cet article    


  • Laulau Laulau 6 avril 2017 10:38

    Un article mensonger !


    • Leonard Leonard 6 avril 2017 10:46

      @Laulau

      Ok vas y, on attends tes explications juridiques ? (PS, je suis titulaire d’un master de droit... donc fait moi rire stp... raconte moi que les lois sont de la confiture et que ta maman à la supériorité sur la constitution française...)


    • oncle archibald 6 avril 2017 10:59

      @Leonard : vous avez peut être un master de droit mais votre prose est au niveau d’une cour de maternelle.


    • Leonard Leonard 6 avril 2017 11:02

      @oncle archibald

      Je ne vois pas le rapport avec le fond de l’article ?
      Aurais-je du faire hypocagne pour que vous ameniez des arguments ? (ou c’est juste du trollage de CP ?)


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 avril 2017 11:03

      @oncle archibald
      Et bien, démontrez - le !!


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 avril 2017 11:03

      @Laulau
      Et bien, démontrez- le !


    • JL JL 6 avril 2017 11:16

      @Laulau
       ’

       Article non seulement mensonger mais sectaire par le fait qu’il pèche par déni d’ambivalence, autrement dit déni de réalité.
       
       Je rappelle que le déni d’ambivalence est un biais cognitif qui fait voir la réalité en binaire : le malade veut le beurre et l’argent du beurre cependant qu’il accuse l’adversité de tout et son contraire.
       
       Cet article est donc sectaire parce que l’auteur fait table rase de tous les arguments que ceux qui ne sont pas de sa chapelle ont développés. Il fait les questions et les réponses comme s’il était seul à détenir la vérité.
       
       
       La pensée binaire est la mère de la pensée unique laquelle n’est autre que la voie royale à l’intégrisme.

    • Leonard Leonard 6 avril 2017 11:32

      @JL

      Mon pauvre... Ben c’est pas avec toi qu’on va sauver le pays hein...

      (pourtant c’était bien expliqué dans l’article... la loi ça s’applique ou cela ne s’applique pas... il n’y a pas de nuance de gris, vert jaune rouge dans l’application d’une loi. D’où la binarité du raisonnement... mais bon que veux-tu.... Le temps ne fait rien à l’affaire et c’est vrai qu’il est BIEN PLUS CONVENANT d’éluder le problème de l’UE d’un coup de revers de main hein...)


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 avril 2017 11:41

      @JL
      Et bien allez-y, démontrez ! Démontrez que la politique de Hollande, Valls et Micron n’est pas l’application des GOPé !


      Voici le document de Bercy avec la liste des réformes structurelles et leur état d’avancement -
      Page 160 annexe 4, on peut lire « Tableau de suivi des recommandations du Conseil de l’ UE du 8 juillet 2014 »

    • JL JL 6 avril 2017 12:09

      @Fifi Brind_acier
       

       mais oui, la politique de Hollande, Valls et Micron est bien l’application des GOPé.
       
       Mais ces gens n’obéissent pas aux traités, ils obéissent à ceux pour qui ces traités sont faits.
       
       Vous croyez que ceux-là, ces puissances d’argent resteraient les bras croisés devant le fait accompli quand nous serions sortis de l’UE ? Pas du tout. Il faudrait renégocier tous les traités. Et qui négocierait ? Devinez !
       
       Par ailleurs, votre gourou n’a aucune chance d’accéder au pouvoir. J’en conclue que ceux qui le suivent sont des aspirateurs à voix au profit des pro-UE. En d’autres termes, des idiots utiles.
       
       Désolé.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 avril 2017 12:16

      @JL
      Si Asselineau ne représente rien, pourquoi perdez vous votre temps à venir poster des commentaires ? L’Islande a réglé sa crise en laissant les banques faire faillite, la GB a voté le Brexit, l’ OTAN n’est venu bombarder ni Londres, ni l’ Islande !!
      Vous sous estimez le mécontentement qui monte partout .


    • agent ananas agent ananas 6 avril 2017 12:20

      @Laulau
      Un article mensonger !

      Informez vous avant de vous lancer dans des accusations péremptoires ...


    • JL JL 6 avril 2017 13:20

      @Fifi Brind_acier
       

       et vous vous sous estimez les arguments de Mélenchon qui plaide pour une modification, non pas tant des traités eux-mêmes, mais de l’attitude face aux traités.
       
       Les gouvernements de droite persistent et signent : ces traités, ils en redemandent, pour convaincre leurs « sans dents » qu’on ne peut pas faire autrement.
       
       Vous savez bien que ces gouvernements félons qui ont signé ces traités prétendent toujours que quand ça marche c’est grâce à eux ; quand ça foire c’est à cause de l’UE.
       
       Et c’est cela que Mélenchon va changer ; et c’est cela qu’Asselineau ne changera jamais.
       
       

    • manu manu 6 avril 2017 14:04

      @Fifi, Léonard & JL

      Certains militants UPR auraient ils des tendances manichéennes ?
      -

      Sur les traités la deuxième et la troisième vidéo montrent bien ce que veut faire Mélenchon.

      Ici aussi il explique la situation.


    • Leonard Leonard 6 avril 2017 14:17

      @JL

      Ils ne changeront probablement rien parce que ni l’un, ni l’autre ne sera élu...

      Ça s’appelle le réalisme... un truc que vous connaissez pas chez FI.. Insoumis à vos neurones...


    • Leonard Leonard 6 avril 2017 14:19

      @manu

      Attends ? on vient de voir il y a moins de 48h à la TV en direct Mélenchon dire : « Non ! Mr Asselineau je ne veux pas d’une sortie de l’Europe ».... Mais vous insistez...

      Oui c’est bien il va demander au peuple c’est ça ?

      Tu as vu la dernière fois l’avis du peuple ce qu’on en a fait ?
      Mais toi tu crois que parce que c’est Mélenchon, ça sera mieux...

      YOUPI !!!!

      (on se moque de nous, on essaye de nous ridiculiser, on nous fait passez pour une secte... Mais dès qu’on entre dans le vif du sujet avec des arguments valables, on nous réponds avec des conneries... donc sérieusement ? tu veux aller où ?


    • JL JL 6 avril 2017 14:25

      @Leonard
       

       ’’ni l’un, ni l’autre ne sera élu...’’
       
       Ce n’est pas Mélenchon qui fait obstacle à l’élection d’Asselineau, c’est Asselineau qui constitue un obstacle à l’élection de Mélenchon.

    • foufouille foufouille 6 avril 2017 14:27

      @manu
      https://www.youtube.com/watch?v=5To1we4vwew
      cette vidéo, du spécialiste upr en pervers narcissique, est bien meilleure.


    • Leonard Leonard 6 avril 2017 14:30

      @JL

      SVP n’insultez pas les électeurs de l’UPR... Ils ont au moins choisis quelque chose dans leur vie à la place d’être le cul entre deux chaises au barreau sciée : plan A, plan B, en fait je sais pas...

      Nous on sait ce qu’on veut à l’UPR c’est la sortie de l’Europe... Pas la peine de sortir un programme plein de barbapapa qui ne sera pas applicable !


    • Leonard Leonard 6 avril 2017 14:32

      @manu

      Mr Mélenchon a dit clairement :« Non Mr Asselineau ! Je ne veux pas sortir de l’UE il y a 48h en direct à la TV »

      Vous contestez ?


    • JL JL 6 avril 2017 14:48

      @foufouille
       

       la palme du pervers narcissique ici revient sans conteste à leonard, vu qu’il utilise sans vergogne tout l’éventail des stratégies possibles, y compris les menaces physiques. 
       
       Ces manières de faire ne trompent pas.

    • Leonard Leonard 6 avril 2017 14:51

      @JL

      Non non, cette manière de faire, c’est pour te rappeler de prier qu’on te retrouve pas et te faire comprendre que si l’écran n’était pas là, tu n’aurais pas cette liberté de ton, alors que moi... SI

      Après fait des supputations et des rêves t’es bon pour ça ;)


    • Jeekes Jeekes 6 avril 2017 15:14

      @Fifi Brind_acier
       
      Tiens fifi est sortie du coma.

      C’est bon, le burn-out est passé ?


    • Leonard Leonard 6 avril 2017 15:20

      @Jeekes

      Le burn-out ça se soigne oui, t’inquiète... (je réponds même à sa place pour la soulager un peu... on sait jamais qu’elle rechute tu sais...)

      Par contre la connerie, la méchanceté gratuite, l’ignominie...

      Cela ne se soigne pas c’est vrai...

      Dommage pour toi


    • manu manu 6 avril 2017 15:24

      @Léonard

      Ceux qui veulent savoir ce que veut faire Mélenchon iront voir les vidéos que j’ai mis en lien ou celles de sa chaine.

      Pourquoi vous passez votre temps à parler de ce que dit ou pas Mélenchon ? on dirait qu’il vous obsède, c’est parce qu’il fait que grimper dans les sondages ? vous avez peur ? la vraie gauche au pouvoir, toute la droite tremble.


    • Leonard Leonard 6 avril 2017 15:29

      @manu

      Je passe ce temps la avec vous parce que vous me dites ce que Mélenchon dit, ou pas...

      Vous serriez pour Marine, cela serait Marine en fait..

      C’est ce qu’on appelle rester dans son sujet... (non parce que si on dévie de Mélenchon j’ai peur que vous ne sachiez quoi dire surtout...)


    • Jeekes Jeekes 6 avril 2017 15:55

      @Leonard
       
      La flegme, pas envie de changer d’IP ?

      Fait gaffe, tu vas finir par craquer toi aussi.
      Sinon, ça va, c’est bien payé le taf ?
       
       smiley
       
      Et l’égo ?
      Démesuré l’égo.
      Tu crois que vas faire changer UNE seule personne d’avis en nous saoulant jour et nuit avec ton gourou ?

      Tiens (je l’ai déjà dit à fifi y’a un certain temps) vous me rappelez un « camarade » de classe qui nous gonflait avec son communisme exacerbé en 1968.

      Il nous avait tellement gonflé que la plus grande partie de l’école était allée à la manif de soutien à De Gaulle.
      Alors qu’on en n’avait strictement rien à foutre.

      C’est tellement contre-productif, votre attitude !
      Je te raconte ça juste par gentillesse, histoire de te faire comprendre... Bah, rien en fait. J’crois que vous êtes définitivement trop intox.

      Genre Moon, tu vois ?


    • Leonard Leonard 6 avril 2017 16:09

      @Jeekes

      Je crois que parfois il faut savoir ne rien répondre devant la stupidité de certains, cela va plus vite...

      Bonne journée fdp =)


    • Jeekes Jeekes 6 avril 2017 16:26

      @Leonard
       
      Mais oui, moi aussi je t’aime !
       
       smiley
       


    • MERLIN MERLIN 6 avril 2017 19:00

      @Laulau
      C’est ça, vous manquez d’instruction et où de culture politique, je vois....
      A moins que cela soit malhonnête.....


    • MERLIN MERLIN 6 avril 2017 19:03

      @JL
      La pensée unique est votre tasse de thé.....


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 avril 2017 19:16

      @JL
      Si les Traités ne conviennent pas à Mélenchon, c’est simple, on sort par l’article 50 ! S’il a monté toute cette usine à gaz, c’est qu’il veut faire croire qu’il est possible d’avoir « une Autre Europe » .

      Mais si vous aimez vous faire enfumer comme les Grecs l’ont été par Tsipras, surtout ne vous privez pas ! Au fait, il attend quoi, le Tsipras, pour sortir la Grèce de l’ UE par l’article 50 ?


    • posteriori 6 avril 2017 19:16

      @Master leonard


      Oui je ne veux pas sortir de l’europe, car je crois en la puissance de la France, donc toutes des interdictions ne sont que des obstacles qu’un pays fort peut franchir, comme tu le rappelles c’est le conseil qui fixe les directives, le conseil ce sera merkel et melenchon à 18%, quand on représente 1/5eme on peut imposer son point de vue ou au moins essayer. Melenchon croit tellement à notre puissance qu’il ne veut pas sortir de l’europe avant d’avoir essayé autre chose, si en face ça veut trop pinailler alors plan B, ce qui sous entend que asselineau ne croit pas en cette puissance et préfère s’enfuir directement au plan B dont on ignore complètement les conséquences.

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 avril 2017 19:22

      @manu
      La question est que Mélenchon veut sauver l’ Europe, la grande affaire des Socialistes depuis 1948, où Mitterrand a participé au Congrès de la Haye.


      A l’ UPR, on veut en sortir, légalement, définitivement et unilatéralement.
      Si c’est pas clair, je vous réexplique. 

      ** Mitterrand au Congrès de la Haye en 1948.


    • Leonard Leonard 6 avril 2017 19:24

      @posteriori

      Mieux vaut rester en prison et prier plutot que d’aller dehors comme un homme et affronter l’adversité du monde ?

    • L'enfoiré L’enfoiré 7 avril 2017 09:44

      @Leonard Bonjour,  Je suis déjà intervenu sur cette antenne en tant qu’étranger qui n’a pas peur de jouer l’avocat du diable. .  Voilà, je vois enfin une opposition franche qui se dessine entre les « pros des deux pots ».  Voilà pourquoi je n’ai pas pris position dans mon dernier billet sur les élections françaises en le sortant le 1er avril avec un beau poisson à la clé.  La France a un énorme problème pour maintenir le cap.Le ferait-elle mieux seule ? Une question à cinq francs. Même pas un euro.. Elle a perdu tout son capital en privilégiant les formes sut le fond d’une histoire.  Les formes, c’est le contenant. Le fond, le contenant.  Le fond se retrouvait dans mon poisson d’avril.  Non ce n’est pas aussi simple qu’une dichotomie des problèmes que vous le décrivez dans votre article.  C’est beaucoup plus complexe.  Pas besoin de s’énerver pour cela.  Le cœur a toujours ses raisons que la raison ne connait pas.  Vous êtes déçu de l’Europe, je le suis aussi.  Vais-je jeter le bébé Europe avec l’eau du bain, non.  Dans un autre article, j’ai parlé d’autarcie avec Fifi que j’aime bien chatouiller.   
      Demain, sur ma balle, je sors un billet sur le sujet « Europe ». 

      Salut, je vous laisse entre vous.... Je ne vais pas me relancer dans une autre diatribe.
      Votez, mais votez bien, puisque c’est votre avenir qui se joue. smiley 

    • L'enfoiré L’enfoiré 7 avril 2017 09:46

      Un lapsus : « Le fond, le contenu »

      Pardon, pour lui.. 


    • Citoyen 14 avril 2017 18:30

      @JL
      Cher Ami
       puisque vous revendiquez un certain niveau d’étude supérieures !!! je vous invite donc à nous interpréter ces directives compilées dont certaine en attente faute de modification des législations nationales ( comme la France) pour votre information veuillez notez les quantités annoncées
      Vous commencez par les lire et après vous venez nous expliquez en quoi cet article est un mensonge d’ailleurs on se demande bien ce que vous faites ici seulement pour nous dire que vous avez un master donc à priori un superbe emploi !!! ...

       2624 Directives en Attentes !!!
       https://www.dropbox.com/s/y54njhsah6pcpvp/FUTUR%20DE%20LA%20FRANCE%202624%20%20DIRECTIVES%20%26%20REGLEMENTS%20%26%20DECISIONS%20EN%20ATTENTE%20.pdf ?dl=0

      194 Directives adoptées par décision du Sénat ...
      https://www.dropbox.com/s/7g80vt7eg9mq6ow/194%20TEXTES%20EUROPEENS%20ADOPTES%20PAR%20LE%20SENAT%202012-2017.pdf ?dl=0

      4205 Directives déjà transposées dans le droit Français dans nos 70 Codes législatifs
      https://www.dropbox.com/s/qw26nyisbd8pwa4/4205%20%20Directives%20Europeennes%20ins%C3%A9r%C3%A9es%20dans%20le%20droit%20francais%20UP%20DATE%202016.pdf ?dl=0


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 6 avril 2017 10:39

      « Vous saurez ce qu’il vous reste à faire le 23 avril 2017 ! »
      ça dépendra de la météo ça ^^ smiley


      • Leonard Leonard 6 avril 2017 10:47

        @bouffon(s) du roi

        Ça j’avoue que pour beaucoup, le temps influence l’abstention ^^


      • Kumo 6 avril 2017 10:41

        Bonjour Leonard

        Au moins deux autres candidats proposent également la sortie de l’Union Européenne : Le Pen et Mélenchon. Je ne vois pas pourquoi vous les mettez dans le même panier européiste....

        Bien à vous.


        • Leonard Leonard 6 avril 2017 10:45

          @Kumo

          Mélenchon a indiqué clairement le 4 avril au débat en direct qu’il ne comptait pas sortir de l’Europe et a bien insister sur cette différence avec Mr Asselineau

          Mme Lepen, elle souhaite un référendum (qui a déjà eu lieu le 29 mai 2005)...

          Donc bon... arrêtez de dire n’importe quoi vous ne vous en porterez pas plus mal


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 avril 2017 11:10

          @Kumo
          La priorité pour Mélenchon est de « Sauver l’ Europe » !
          Vous comptez sur un européiste compulsif pour vous sortir de cette usine à gaz ?


          Marine le Pen veut une Europe des Nations, comme Dupont Aignan.
          Elle vient de déclarer au Parisien : « Je suis européenne ».
          Il vous faut un dessin ?

          Dupont Aignan :
          « Pas de Frexit, je proposerai un referendum sur un autre projet européen »

          Asselineau est donc bien le seul à proposer la sortie par l’article 50.


        • Kumo 6 avril 2017 11:12

          @Leonard
          C’est totalement faux. Il propose une solution alternative. Si elle ne fonctionne pas, alors il propose la sortie de l’Union. C’est suffisamment clair dans ses discours et dans son programme. Qu’on me dise après, « il ne le fera jamais, c’est un menteur », pourquoi pas, mais pas qu’il ne le propose pas.
          Et Marine Le Pen propose un référendum. Qu’il ait été bafoué en 2005 ne change rien à l’affaire. Je ne crois pas qu’elle ait été responsable de ce bafouage, non ?


        • cettegrenouilleci 6 avril 2017 11:15

          @Kumo

          Ni Marine Le Pen ni Jean Luc Mélenchon ne proposent de sortir la France de l’Union Européenne.

          Prétendre le contraire, c’est tromper les électeurs.

          Un seul candidat propose aux électeurs de rétablir le droit de la France à définir elle-même sa politique économique et sociale, ses coopérations, sa diplomatie,et donc à sortir de l’Union Européenne, de l’euro et de l’Otan.

          Ce candidat, c’est François ASSELINEAU.

          Une fois élu, il mettra immédiatement en application l’article 50 du TUE qui a prévu la sortie du traité par l’un des membres de l’UE, et en prévoie les modalités.

          François Asselineau, c’est le candidat qui va restaurer l’indépendance de la France.
          Il n’y en a pas d’autres. C’est regrettable, mais c’est comme çà !

          Les deux autres candidats que vous citez ne proposent pas autre chose, à travers les circonvolutions de leurs déclarations alambiquées truffées de demi-vérités et de contradictions, qu’une impossible renégociation pour « sauver » l’Europe, renégociation impossible (il faut l’accord unanime des 26 autres membres de l’UE pour déplacer la moindre des virgules ou modifier le moindre mot du texte des traités conçus de telle façon qu’on ne puisse pas les modifier).

          Ainsi, Marine Le Pen et ses lieutenants ont proposé plus de vingt versions différentes de leur politique européenne au cours des derniers mois. (citations disponibles sur UPR.fr)

          Quant à JLM, il a opportunément précisé il y a à peine trois semaines à Rome, à l’occasion d’une réunion pan-européenne du « plan B », que « Le plan B, c’est le plan A, car il n’est pas question de renoncer à ce plan A ».

          Ces deux candidats ont en commun le fait que l’Union Européenne est pour eux un horizon indépassable.


        • Leonard Leonard 6 avril 2017 11:18

          @Kumo

          Mon Dieu...
          Et tu sais que le 25 décembre le père noël amène des cadeaux aux petits enfants en passant par la cheminée ?

          Pouvez vous me copiez le passage du programme de Mélenchon où le plan B est quitter l’UE ? (s’il vous plait)

          (PS : arrête de t’enfoncer stp...)


        • Kumo 6 avril 2017 11:31

          @cettegrenouilleci & Leonard
          Je ne compte plus le nombre de fois où on m’a dit « c’est impossible » et où, ne le croyant pas, j’ai démontré le contraire. Mais soit, disons que cette négociation échouera. Je vous accorde d’en savoir bien plus que moi sur ce sujet. Je ne parlerai pas de Mme Le Pen car je ne suis pas allé chercher dans son programme. Pour ce qui et de M. Mélenchon, c’est pourtant clair :
          "En cas d’accord, le résultat des négociations sera soumis à référendum du peuple français qui décidera souverainement de sa participation à l’Union européenne refondée ou de la sortie."
          Il demandera au peuple de choisir.
          Pouvez-vous me donner le lien vidéo ou autre de cette réunion à Rome ?


        • Leonard Leonard 6 avril 2017 11:33

          @Kumo

          Le droit c’est comme la physique, c’est une science exact de par le choix des mots qui donne un sens à la loi...

          Donc allez-y, démontrez moi que la poussée d’Archimède n’existe pas. Démontez moi que la terre est plate...


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 avril 2017 11:47

          @Kumo
          Un referendum pour faire quoi ? Pour un autre projet européen.
          C’est écrit dès le début du programme FN 2017 !

          « L’objectif est de parvenir à un projet européen ( respectueux de l’indépendance de la France, des souverainetés nationales et qui serve les intérêts des peuples.) »


          L’UPR n’a aucun projet européen, mais des accords de coopération dans le monde entier.
          Si vous ne faites pas la différence, vous allez vous faire syrizer encore une fois !

        • Kumo 6 avril 2017 11:55

          @Fifi Brind_acier
          J’ai bien précisé, pourtant, que je ne parlais plus du programme du FN que je connais beaucoup moins. Sur Mélenchon, autre chose ?



        • cettegrenouilleci 6 avril 2017 13:25

          @Kumo

          vidéo mise en ligne par Blueman sue Agoravox, disponible aussi sur ce lien :

          www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php ?NumVideo=8641#NAVIGATION


        • MERLIN MERLIN 6 avril 2017 19:05

          @Kumo
          C’est deux là ne sortirons jamais de l’UE, ils croquent tous deux dans la pomme, qui commence à pourrir sérieusement......


        • Attilax Attilax 6 avril 2017 19:09

          @cettegrenouilleci et Léonard

          Boum. Terrible, cette vidéo...


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 avril 2017 19:31

          @Attilax
          Les explications de Jacques Généreux sont bien plus précises que celles de Mélenchon, qui noie tout dans la guimauve pour faire pleurer dans les chaumières ...


          - « La France n’appliquera pas les Traités »
          - « On veut rester dans une nouvelle Europe refondée »
          - « La France, sans sortir, désobéira aux Traités »
          - « La France proposera aux autres pays de négocier d’autres Traités »
          - « S’ils ne sont pas d’accord, ils nous mettrons dehors et prendront la responsabilité de l’éclatement de l’ UE » .

        • passemurs 7 avril 2017 07:44

          @Leonard

          Vous interpréter d’une manière malhonnête les propos de Melenchon . Vous défendez pas votre cause avec votre malhonnêteté est votre vision binaire et réductrice.
          Asselineau ne dit pas ce qu’il va faire une fois qu’il aura fait explosé l’union et mis a dos tous les pays. Il agit comme un éléphant dans un magasin de porcelaine.

          Melenchon est infiniment plus intelligent. En dialoguant et démontrant que toute discussion est impossible, il met l’Allemagne devant sa responsabilité, là ou Asselineau va faire de la France la seule responsable du chaos a venir. . 


        • Leonard Leonard 7 avril 2017 08:00

          @passemurs

          Le mec te dit en direct à la télé :

          « Non Mr Asselineau, je ne veux pas sortir de l’Europe c’est la différence entre vous et moi ».

          En DIRECT

          Et toi tu dis que c’est pas ça ?

          (Oui on sait vilains Allemands pour Meluche ! Vilains !)

        • Leonard Leonard 7 avril 2017 08:01

          @passemurs

          Je pense que c’est vous qui êtes fait foncièrement malhonnête !

        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 avril 2017 08:30

          @passemurs
          On ne se mettra à dos aucun pays, puisque sortir de l’ UE par l’article 50 est légal. Personne n’a protesté devant de Brexit, c’est légal !

          Par contre, violer les Traités et faire du chantage pour changer les Traités, là, oui, vous allez vous mettre à dos tous les pays européens !

          Asselineau a parfaitement expliqué ce qu’il voulait faire : « Le Jour d’après »

          Et appliquer son programme.

          Pourquoi faites vous une fixation sur l’ Allemagne ? Ce sont les 26 pays qu’il faut convaincre , et à l’unanimité, s’il vous plaît !


        • Leonard Leonard 7 avril 2017 08:32

          @Fifi Brind_acier


          « Méchants Allemands » se retrouve dans tous les discours de Melenchon...

        • capobianco 7 avril 2017 08:51

          @Leonard
          Mais quittez l’Europe et lâchez nous ! Vous passez votre temps à essayé de pourrir la campagne électorale avec votre obsession anti JLM. Vous êtes au service du pouvoir grâce aux amitiés de toujours de votre gourou.

          Au début je vous (les upr) croyais sincères, mais en réalité vous êtes en mission et avec des méthodes particulièrement malhonnêtes. Suivez mes conseils car vous voyez bien que cela ne sert à rien vos tentatives de pourrissement visiblement. Il semble même que le pourrissement a commencé avec vote candidature ridicule. Mais peut-être que votre boulot est bien rémunéré.


        • passemurs 7 avril 2017 10:13

          @Leonard

          On ne peut pas sortir de l’Europe physiquement c’est impossible. Pensez vous le contraire ?

          On est condamné à s’entendre avec nos voisins pour construire une autre Europe si l’on veut pas à terme la guerre. Une Europe qui ne peut en aucun cas être celle des traités existants. C’est ça le propos de Melenchon, et pas la simplification que vous en faites pour nous pondre des conclusions totalement malhonnêtes et fausses..


        • Leonard Leonard 7 avril 2017 10:35

          @passemurs

          Par Europe je pensais UE pardon que vous n’ayez pas fait le rapprochement...



          Continuez à dormir debout 

        • passemurs 7 avril 2017 11:40

          @Leonard

          Et vous, continuez votre malhonnêteté intellectuelle a vos copains de l’UPR. Vous servez nos intérêts a agir ainsi..  smiley


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 avril 2017 20:05

          @passemurs
          Faire du chantage à la sortie et utiliser le rapport de force, est-ce bien raisonnable pour organiser la paix avec les pays voisins ?

          Cameron a bien essayé de faire du chantage. Résultat : 0 changement dans les Traités, et pourtant la GB a un PIB supérieur à celui de la France !
          Vous devriez en tirer les leçons !


        • oncle archibald 6 avril 2017 10:58

          « Si on ne sort pas de l’union européenne, on se tape la politique de l’union, quoi qu’il en coûte. Demandez aux grecs ! »

          Très judicieuse remarque. Pourquoi les Grecs qui ont élu Monsieur Tsipras pour sortir de l’Union Européenne ne l’ont-ils finalement pas fait ? Seraient-ils assez cons pour aller contre leurs intérêts ou bien ont-ils finalement constaté que l’on ne peut pas en même temps demander à son banquier de consentir un nouveau prêt et lui expliquer qu’on ne rembourserait jamais les précédents qui sont en cours et sur lesquels on est en retard de quelques échéances ..... 

          Comme le dit Laulau l’article est foncièrement mensonger en ce sens qu’il n’examine aucune des conséquences d’une sortie de l’Europe. Comme si elles allaient être toutes positives. Comme s’il n’y avait que des avantages. Comme si tout serait pareil sauf que nous ne serions plus dans l’Europe Unie. Encore un coup on essaie de nous faire croire qu’on aura sans coup férir le beurre l’argent du beurre et le cul de la crémière ... Pourtant c’est très très rarement le cas. Les Grecs l’ont appris.


          • Leonard Leonard 6 avril 2017 11:07

            @oncle archibald

            Donc dans mon article je dis sortir de l’Europe c’est bien, rester c’est pas bien ? Ou je dis : voilà les fait, à vous de juger ?

            Je croyais pourtant avoir fait un argumentaire assez pertinents pour ceux qui sont en manque de compréhension... (et qui le sont encore en fait...)

            Pour en revenir à votre histoire grec... C’est vrai que quand vous avez un crédit à la banque, il est compliqué de changer de banque... Surtout si vous êtes un des plus gros débiteurs !

            Je dis simplement qu’on aura notre indépendance législative... Après si tu vois Disneyland derrière et que tu ne mesures pas la portée d’avoir sa souveraineté nationale.... Je n’y peux rien mon Oncle...

            Pour conclure, il faut le dire, les anglais sont en train de faire la manche partout... Ils ont remplacés les roumains... Vous n’avez pas vu ? Ils sont sortie de l’UE sont tombé au 199 rang des pays en PIB nominal...

            Bref continue mon Oncle, continue... Quand c’est vide... c’est vide...


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 avril 2017 11:16

            @oncle archibald
            Pourquoi les Grecs qui ont élu Monsieur Tsipras pour sortir de l’Union Européenne ne l’ont-ils finalement pas fait ?

            Vous pouvez relire le programme de Syriza dans tous les sens, il ne comporte aucune référence à la sortie de l’ UE et de l’ euro ! Je ne sais pas d’où vous sortez cette idée ...


            Au contraire, le FDG a soutenu Tsipras dans l’ Europe !
            Pierre Laurent en 2015 : « L’Europe est un atout pour Syriza ! »

            Au même moment, l’ UPR prévenait :
            « Les Grecs vont s’apercevoir que Syriza est un Parti leurre ! »
            Qui avait raison ? L’ UPR !

          • oncle archibald 6 avril 2017 11:34

            @Leonard : au sujet des Anglais ....

            1/ Ils ne se sont jamais sentis européens, ils ne le sont pas et ne le seront jamais, leurs intérêts sont dans le Commonwealth, leurs interlocuteurs principaux le Canada et les États Unis, il s’agit aussi d’un très grand groupement d’intérêts économiques communs mais n’ayant rien à voir avec l’Europe.

            2/ Les Anglais ont conservé leur monnaie, ils n’ont donc aucun problème de dette en Euros.

            3/ Les anglais entament le processus de sortie de l’UE et vous en tirez des conclusions alors qu’aucun acte concret n’est effectué à ce jour ?

            Franchement oui je confirme, article non seulement mensonger mais sectaire. L’auteur fait les questions et les réponses comme s’il était seul à détenir la vérité. C’est bien un intégriste qui veut donner sa leçon à tout un chacun et se permet en outre de tutoyer des gens qu’il ne connait pas.


          • Leonard Leonard 6 avril 2017 11:49

            @oncle archibald

            Au sujet des anglais :

            1/ Et bien pourtant ils se sont engagés en signant le TUE non ? (merci pour ce rappel de ce qu’est le Commonwealth LOL...), donc ils se sont bien sentis européen non ? (ah pardon, vous allez nous dire que la perfide Albion avait tout calculée..)

            2/ La problème de la dette en euro ou de la dette en cacahuète c’est le même... Et je ne vois pas en quoi un changement de monnaie serait si désastreux sinon que la monnaie serait faible au départ ce qui relancerait le déficit de notre balance commerciale... Après je dis ça je dis rien... Mais JE CHERCHE ENCORE VOS ARGUMENTS...

            3/ Non vous avez raison, c’est mieux de rester se faire mettre quand on ne sait pas comment c’est dehors... Entre avoir la certitude de se faire mettre et l’inconnu... Ben désolé si vous aimez ça... C’est votre droit...

            4/ Je te confirme que je fais les questions réponses, parce qu’avec le droit tu as les questions réponses et ce n’est pas moi qui les fait.... JE PREND LES RÉPONSES DANS LES LOIS EXISTANTES pas dans ma tête comme toi...


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 avril 2017 11:53

            @oncle archibald
            C’est bien de faire remarquer que tous les pays européens ne sont pas dans la zone euro !

            10 pays ont conservé leur monnaie nationale, et ils ont 4 points de moins de chômage que les pays de la zone euro ! Ce qui justifie largement de quitter l’UE & l’euro !

            Vous savez lire un graphique avec 2 courbes ?
             « L’eau mouille et le chômage tue ! »


          • oncle archibald 6 avril 2017 12:02

            @Fifi Brind_acier : le résultat du referendum de Juillet 2015 n’est-il pas synonyme d’un refus de l’Europe ? N’est ce pas très hypocrite de vouloir rester dans l’Europe et de dicter aux autres membres ce qui convient à un seul pays ? Rester dans l’Europe et ne pas vouloir en respecter les règles communes ça n’est pas du foutage de gueule ?

            Que penser des « confidences » de François Hollande parues en octobre 2016, qui révèlent que le lendemain du vote, Vladimir Poutine lui a confié que la Grèce avait demandé à la Russie d’imprimer des drachmes car en Grèce ils n’avaient plus d’imprimerie pour le faire ?

            Et au final quel est le résultat de ce vote et des moulinets de bras de Tsipras ? La réalité est cruelle. Quand on est endetté jusqu’au cou c’est difficile de discuter avec son banquier. Dix candidats sur onze semblent mettre ce problème sous le tapis !


          • oncle archibald 6 avril 2017 12:22

            @Leonard : "Pour conclure, il faut le dire, les anglais sont en train de faire la manche partout... Ils ont remplacés les roumains... Vous n’avez pas vu ? Ils sont sortie de l’UE sont tombé au 199 rang des pays en PIB nominal..."

            C’est dans quelle loi ce beau texte ? VOUS ÊTES UN PROPAGANDISTE, C’EST TOUT ! Ça n’est pas interdit mais au moins on sait où l’on va et à qui on a affaire.


          • Leonard Leonard 6 avril 2017 12:32

            @oncle archibald

            Non ça je l’ai marqué pour bien appuyé le fait que sortir de l’UE n’est pas un drame comme VOUS VOULEZ NOUS LE FAIRE CROIRE. Et j’ai essayé de la faire avec de l’humour aussi... mais bon...

            Quand on est con, la seule loi qu’on connait, c’est la connerie...


          • oncle archibald 6 avril 2017 12:59

            @Leonard ; un « jugement de valeur » sur la personne bien à la hauteur du débat et de son « hauteur » ... hauteur du caniveau, pas plus, comme confondre l’infinitif et le participe passé. Un élève de CM2 normalement attentif ne fait plus cette énorme faute. Idem pour confusion du genre et singulier pluriel un peu plus haut. C’est assez chiant de lire des textes bourrés de fautes de grammaire.


          • Leonard Leonard 6 avril 2017 13:02

            @oncle archibald

            Ben la prochaine fois je te les ferais corriger... (ah quand on en arrive à l’orthographe sans passer par le fond, c’est mon moment préféré : je sais écrire, mais je ne sais pas penser LOL)

            Tu auras au moins une utilité que de venir troller ici dans ta vie misérable non ? Si je te faisais corriger ?


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 avril 2017 19:37

            @oncle archibald
            D’accord avec vous. Mais l’Islande, bien plus endettée que la Grèce, est désormais sortie d’affaire, car elle n’est ni dans l’ UE, ni dans l’euro !


            Sortir de cette usine à gaz européenne permet de dévaluer la monnaie, d’arrêter la spirale de la dette, de remettre en place le contrôle des mouvements de capitaux etc ?
            Tout ce qui est interdit aux pays européens.
             Le miracle à l’ Islandaise.

          • oncle archibald 7 avril 2017 09:25

            @Fifi Brind_acier

            Arrêtez d’essayer de nous enfumer avec l’Islande, un pays entier qui n’a même pas la population de la ville de Toulouse ....


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 avril 2017 20:09

            @oncle archibald
            Je vous parle de droits régaliens, et vous ne répondez « taille d’un pays ».

            Vous savez ce que sont les droits régaliens d’un pays souverain ?
            Le droit d’avoir des frontières, de faire ses lois, de gérer son budget, sa monnaie, de décider de la guerre et de la paix.

            Tous ces droits ont été transférés aux Instances européennes et à l’ OTAN.

            Un pays sans droits régaliens c’est une colonie d’ Empire.
            Peu importe sa taille.


          • flourens flourens 6 avril 2017 10:59

            il ne faut pas tout noircir, souvent un traité n’est que la résultante d’un rapport de force, que ce rapport change et il y a de fortes chances que le traité ne soit que chiffon de papier, on l’a vu maintes et maintes fois dans l’histoire, la durée moyenne de vie d’un traité c’est quoi, 20 ans ? pas bien plus en tout cas
            je pense qu’il est possible, moyennant un bras de fer ou tout le peuple serait avec le négociateur, de faire plier les institutions et de refaire une Europe sociale avec une harmonisation par le haut, et ou des différences de gouvernances seraient possibles, effectivement cela ne cadrerait plus avec la monnaie unique, bon ben il va falloir qu’elle s’adapte
            on va avoir le choix entre l’homme au service de la finance et la finance au service de l’homme, vous percutez bien ce que cela veut dire, dans le 1er cas, les malades coûtent trop cher, les retraités coûtent trop cher etc etc donc on ne soigne plus et pourquoi les vieux ne meurent pas plus vite pour le bien être de la finance, dans le 2e cas, rien n’est trop beau pour notre bien être et notre bonheur, le fric ? il ruisselle de partout, il suffit de faire un captage, celui qui vit avec des milliards se contentera de vivre avec des millions, celui qui a un yacht de 100m se contentera d’un Yacht de 30m, celui qui a une villa de 3000 m² sur 20 hectares se contentera de 1000 m² sur 2 hectares, je comprends la souffrance insupportable de ceux qui seront ainsi dépouillés et réduit à une presque misère mais le bonheur du monde est au prix de ce sacrifice


            • Leonard Leonard 6 avril 2017 11:14

              @flourens

              La moyenne d’un traité c’est quoi ? 20 ans ?
              euh... ONU ? OMS ? Traité de Turin rattachant les Savoie à la France de 1860...

              Donc non la durée moyenne des traité n’est pas de 20 ans, d’ailleurs faire une moyenne, vu le nombre de traité sera une tâche épique...

              Vous pensez que l’on peut faire plier l’UE vous ? Une europe social... Ben oui, le Luxembourg sera très content qu’on taxe les capitaux pour votre Europe social sachant que 27% du PIB passe par des transferts de capitaux....(ceci n’est qu’un exemple...) C’est beau de rêver...

              Tant que vous n’aurez pas compris que le TUE est là pour capter les richesses des peuples pour les transférer ailleurs de manière très subtile... Et c’est tellement plus facile quand c’est encadré juridiquement et que des abrutis l’ont signés sans probablement l’avoir lu.. (parce qu’ils ne sont pas juristes et que le langage est technique et que vous faite pareil avec votre contrat d’assurance auto... vous ne le lisez pas)


            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 avril 2017 11:28

              @flourens
              Il ne s’agit pas de bras de fer, mais d’unanimité.
              Les Traités se changent à l’unanimité, 1 seul pays n’est pas d’accord et rien ne change.


              Or, ils sont divisés sur toutes les questions essentielles :
              - sur les migrants
              - sur la BCE
              - sur l’ OTAN
              - sur les frontières et Schengen
              - sur l’Ukraine et la Russie
              - sur les travailleurs détachés
              - sur les paradis fiscaux
              etc ...

              Il faut l’accord unanime des 27 gouvernements + des 27 parlements ou referendum.
              Cela fait 54 conditions qui doivent être unanimes .


              La majorité des pays européens a un gouvernement de droite ou droite- gauche, sur quels sujets sociaux pourraient -ils faire unanimité ?

              Cameron a essayé de renégocier les Traités, il a échoué, il n’a obtenu d’un vague accord des Chefs d’Etats, mais aucun changement dans les Traités. La GB ce n’est pas la Lettonie !

              Pourquoi l’expérience de Cameron ne sert pas en France ?


            • cettegrenouilleci 6 avril 2017 11:35

              @flourens

              La politique économique et sociale de la France est décidée par Bruxelles (ex : la loi "El Khomry).

              Si on ne sort pas de l’Union Européenne, on ne dispose pas de la liberté de choisir les Grandes Orientations de la Politique Economique de notre pays, on ne peut pas mettre fin aux délocalisations ni aux fermetures d’entreprises qui nous sont imposées au nom de la concurrence libre et non faussée, on ne peut pas mettre un terme à la liquidation des droits des salariés et des conquêtes sociales de nos aînés, on ne peut pas améliorer le sort des couches populaires, on ne peut pas défendre nos services publics et on ne peut pas redresser l’économie du pays placée sous la coupe de l’oligarchie euro-atlantique et des clan politiques qui ont choisi de servir cette caste d’exploiteurs plutôt que de défendre les intérêts vitaux de leurs concitoyens et de la nation.

              Ce n’est pas noircir le tableau. C’est juste dire la vérité.


            • foufouille foufouille 6 avril 2017 11:11

              Renégocier un jour… - Quand ? - Mystère !

              = juste après les élections.
              j’ai pas vu que les lois étaient toutes identiques en europe mais j’ai certainement mal lu.


              • Leonard Leonard 6 avril 2017 11:14

                @foufouille

                domaine de compétence de Bruxelles

                Bonne journée on s’arrête là, après les cours sont payants !


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 avril 2017 12:00

                @Leonard
                Ce qui est encore plus grave, si on peut dire, c’est l’absence de séparation des pouvoirs de la Commission européenne, ce qui fait de l’ UE une dictature. Compétences de la Commission européenne, elle cumule l’initiative des lois, et leur exécution.
                Mais je ne suis pas spécialiste en Droit constitutionnel, qu’en pense le juriste ?


                ** Sur la séparation des pouvoirs

              • Leonard Leonard 6 avril 2017 12:07

                @Fifi Brind_acier

                Non le plus grave c’est que la majeur partie des gens n’arrivent pas à modéliser le problème !!!!!!!

                C’est le gouvernement français qui exécute la transposition (donc l’exécution de la loi) qui sera sanctionné par la CEDH si la France la transpose mal (avec amende et/ou astreinte journalière).
                Donc techniquement les gouvernements nationaux sont les exécutant ...

                Et franchement on s’enfonce dans un domaine tellement technique que l’on perd le commun des mortels qui ne modélise déjà pas le problème de départ.

                (Il faut simplifier le problème au maximum car tous les gens n’ont pas la culture où autres, qui permet à la compréhension de la problématique européenne. Les autres nous prennent pour de fous, parce qu’on a conscience qu’on joue notre avenir avec l’UE, pas eux...)


              • foufouille foufouille 6 avril 2017 11:18

                http://www.lemonde.fr/referendum-sur-le-brexit/article/2017/04/05/brexit-le-parlement-europeen-vote-les-lignes-rouges-des-negociations_5106363_4872498.html

                « 

                Le Parlement européen, réuni en séance plénière à Strasbourg, a adopté, mercredi 5 avril à une large majorité (516 voix pour, 133 contre), une résolution fixant ses « lignes rouges » pour les négociations du Brexit. Le texte exclut qu’un accord sur la future relation avec le Royaume-Uni, notamment commercial, puisse être conclu avant que Londres se soit retiré de l’Union européenne (UE). »

                • Leonard Leonard 6 avril 2017 11:27

                  @foufouille

                  Ah donc la sortie de l’UE va entrainer pour le Royaume Uni la fin de tous les traités bilatéraux avec les États membres ? N’importe quoi... Merci Foufouille !!!!!!

                  Dont la fin de la convention bilatérale Royaume Uni - France du 21 juin 1963 (CF petit 10) ?

                  L’article 50 du TUE dispose :

                  « 1. Tout État membre peut décider, conformément à ses règles constitutionnelles, de se retirer de l’Union.

                  2. L’État membre qui décide de se retirer notifie son intention au conseil européen. À la lumière des orientations du Conseil européen, l’Union négocie et conclut avec cet État un accord fixant les modalités de son retrait, en tenant compte du cadre de ses relations futures avec l’Union. Cet accord est négocié conformément à l’article 218, paragraphe 3, du TFUE. Il est conclu au nom de l’Union par le Conseil, statuant à la majorité qualifiée, après approbation du Parlement européen.

                  3. Les traités cessent d’être applicables à l’État concerné à partir de la date d’entrée en vigueur de l’accord de retrait ou, à défaut, deux ans après la notification visée au paragraphe 2, sauf si le Conseil européen, en accord avec l’État membre concerné, décide à l’unanimité de proroger ce délai.

                  4. Aux fins des paragraphes 2 et 3, le membre du Conseil européen et du Conseil représentant l’État membre qui se retire ne participe ni aux délibérations ni aux décisions du Conseil européen et du Conseil qui le concernent.

                  La majorité qualifiée se définit conformément à l’article 238, paragraphe 3, point b), du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne.

                  5. Si l’État qui s’est retiré de l’Union demande à adhérer à nouveau, sa demande est soumise à la procédure visée à l’article 49. »


                  Donc en fait le Parlement Européen applique le droit non ?

                  MERCI FOUFOUILLE !!!!!!!!!!


                • foufouille foufouille 6 avril 2017 11:40

                  @Leonard
                  il faut en faire d’autre si tu préfères jouer sur les mots.
                  je remarques aussi que c’est voté à la majorité et que ce sera pas magique ou rapide.
                  .


                • foufouille foufouille 6 avril 2017 11:50

                  @Leonard
                  https://www.lesechos.fr/monde/europe/0211947459460-brexit-le-parlement-europeen-fixe-ses-conditions-2077726.php
                  un autre :

                  La résolution du Parlement prévoit également que des discussions sur des « dispositions transitoires » pourront commencer pendant la période de deux ans prévue pour les négociations si « des progrès tangibles  » sont réalisés en direction d’un accord de retrait, mais la période de transition pour trouver un accord commercial après le retrait du Royaume-Uni ne pourra pas durer plus de trois ans.

                  Le débat a donné lieu à un clash dans l’hémicycle quand l’ex-leader du parti britannique UKIP, l’europhobe Nigel Farage , a traité l’UE de « mafia » et de « gangsters » alors que la résolution souligne que le Royaume-Uni devra respecter tous les engagements financiers qu’il a contractés comme Etat membre, une facture qui pourrait s’établir entre 55 et 60 milliards d’euros. « Avant de quitter la table, il faut payer l’addition », a ajouté son collègue français Franck Proust, «  nous serons intransigeants sur la contribution que le Royaume Uni devra payer à l’Union en raison de ses engagements financiers ».

                  « On nous adresse une demande de rançon ! », a alors tonné Nigel Farage, qui portait des chaussettes aux couleurs de l’Union Jack, avant d’ajouter, menaçant : « Ce n’est pas nous qui en souffrirons. On n’est pas tenu de boire du vin français, d’acheter des voitures allemandes ou de manger des chocolats belges, on reviendra aux tarifs douaniers et cela mettra en péril les emplois de milliers de personnes travaillant dans l’Union européenne !  ». « Nous ne chercherons jamais à punir le Royaume-Uni, nous lui demanderons simplement de payer ce à quoi il s’est engagé en tant qu’Etat membre, nous devons simplement solder ses comptes, ni plus ni moins », a plaidé Michel Barnier. 



                • Leonard Leonard 6 avril 2017 11:52

                  @foufouille

                  Il y a déjà plus de 6000 traités qui attache la France au reste du monde.

                  Et oui ça ne sera pas magique ou rapide... C’est une procédure de droit donc c’est pas bandant...

                  Ça sera long, ça sera chiant, ça sera peut être plus compliqué ou plus facile qu’on le pensait on ne sait pas...

                  Mais si tu préfères rester en Europe et que ton AAH disparaisse ou diminue avec les droits sociaux.

                  C’EST TON PROBLÈME FOUFOUILLE !


                • foufouille foufouille 6 avril 2017 11:53

                  @Leonard
                  http://www.letelegramme.fr/monde/brexit-les-amarres-sont-largues-30-03-2017-11454450.php
                  « Le chantier est si vaste que deux ans seront bien insuffisants » pour boucler les négociations, estime Catherine Barnard, professeur de droit européen à l’université de Cambridge, soulignant « qu’à chaque pierre soulevée, d’autres apparaissent ».


                • Leonard Leonard 6 avril 2017 11:54

                  @foufouille

                   Et 55 à 60 milliards d’euro c’est 5 ans de contribution à l’UE pour la France qui à une balance « européenne » de 9 milliards en déficit...

                  Mais après on peut rester et payer 9 milliards par ans pendant... 100 ans... ça fait juste 900 milliards, un peu moins de la moitié du PIB du pays...

                  Non mais Foufouille, franchement réveille toi...


                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 avril 2017 12:04

                  @foufouille
                  C’est normal qu’avant une négociation, chacun joue les épouvantails et montre ses muscles. Mais à mon avis les choses iront vite, car les entreprises ont horreur des incertitudes.
                  Si ça traîne trop, elles feront savoir ce qu’elles en pensent ...


                • Neo 6 avril 2017 12:05

                  Salut !

                  Leonard,

                  « 55 à 60 milliards d’euro c’est 5 ans de contribution à l’UE pour la France »

                  Ce qui veut dire que la France verse autour de 12 milliards par an à l’Europe ?


                • Leonard Leonard 6 avril 2017 12:10

                  @Neo

                  9 milliards c’est la perte sèche, sans compter les économies qui seraient faîtes dans la non application des normes européennes. Donc grosso modo je compte 10 - 11 milliards par ans.
                  (sans compter qu’après on applique plus la directive travailleur détaché... et compagnie...)

                  Cela vous va’t’il ?


                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 avril 2017 12:11

                  @Neo
                  Non, une vingtaine de milliards d’euros chaque année.
                  Il en revient 14 pour la PAC, le FEDER, les régions etc.
                  « L’Europe, c’est la PAIE ! »


                • foufouille foufouille 6 avril 2017 12:19

                  @Leonard
                  60 milliards, c’est juste pour la GB. je ne sais pas d’ou sort ce chiffre vu que la GB paye en gros, 12 et reçoit 6.
                   nous finançons l’europe à hauteur de 33 milliards par an.
                  ce qui explique nous aurions plus de poids pour négocier.
                  pour la GB, il faut voir ce qu’elle exporte vers l’europe et importe. dans le cas de barrières douanières et de visas.
                  edit : c’est pas moi qui le dit mais des profs ou spécialistes en droits européens.
                  si la GB n’acceptes pas les conditions de l’europe, la négociation pourra durer cinq ans.
                  trois pour les mesures provisoires et deux pour la sortie de l’europe.


                • Neo 6 avril 2017 12:20

                  Salut Fifi,

                  Bon ben voila en fait c’est ce que je voulais savoir ... Comment si on sort de l’Europe on remplace la PAC ...

                  Vous prévoyez quoi ? Vous remplacez la PAC par quoi ? Par une sorte de PAF (politique agricole française) des primes françaises versées de la même façon ou vous avez une autre vision ?


                • Leonard Leonard 6 avril 2017 12:31

                  @foufouille

                  Qui t’a dis que ça allait se faire rapidement ? Je l’ai marqué quelque part ?


                • foufouille foufouille 6 avril 2017 17:19

                  @Leonard
                  c’est ce que disaient tous les membres de l’upr, six mois maxi et merveilleux.


                • Leonard Leonard 6 avril 2017 17:25

                  @foufouille

                  Ben moi je t’ai pas dis cela il me semble...

                  L’article 50 est clair et je t’en copie la synthèse...

                  L’article 50 dispose :

                  « 1. Tout État membre peut décider, conformément à ses règles constitutionnelles, de se retirer de l’Union. (donc on peut unilatéralement décider de partir)

                  2. L’État membre qui décide de se retirer notifie son intention au Conseil européen. À la lumière des orientations du Conseil européen, l’Union négocie et conclut avec cet État un accord fixant les modalités de son retrait, en tenant compte du cadre de ses relations futures avec l’Union. Cet accord est négocié conformément à l’article 218, paragraphe 3, du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne. (art 218 paragraphe 3 : En général, le Conseil a le pouvoir d’ouvrir les négociations, d’arrêter les directives de négociation, de signer et de conclure les accords). Il est conclu au nom de l’Union par le Conseil, statuant à la majorité qualifiée, après approbation du Parlement européen. (Vote à la majorité qualifiée)

                  3. Les traités cessent d’être applicables à l’État concerné à partir de la date d’entrée en vigueur de l’accord de retrait ou, à défaut, deux ans après la notification visée au paragraphe 2, sauf si le Conseil européen, en accord avec l’État membre concerné, décide à l’unanimité de proroger ce délai. (Donc au bout de 2 ans après la notification, le TUE ne sera plus applicable, sauf si le Conseil Européen contrevient à cet article en prorogeant le délai des 2 ans à l’unanimité)

                  4. Aux fins des paragraphes 2 et 3, le membre du Conseil européen et du Conseil représentant l’État membre qui se retire ne participe ni aux délibérations ni aux décisions du Conseil européen et du Conseil qui le concernent.(le sortant ne participe pas au vote de la délibération, normal il se barre...)

                  La majorité qualifiée se définit conformément à l’article 238, paragraphe 3, point b), du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne (TFUE ici) Cette article dispose :

                  A partir du 1 novembre 2014, et sous réserve des dispositions fixées par le protocole sur les dispositions transitoires, dans les cas où, en application des traités, tous les membres du Conseil ne prennent pas part au vote, la majorité qualifiée se définit comme suit :

                  a) La majorité qualifiée se définit comme étant égale à au moins 55 % des membres du Conseil représentant les États membres participants, réunissant au moins 65 % de la population de ces États. Une minorité de blocage doit inclure au moins le nombre minimum de membres du Conseil représentant plus de 35 % de la population des États membres participants, plus un membre, faute de quoi la majorité qualifiée est réputée acquise.

                  b) par dérogation au point a), lorsque le Conseil ne statue pas sur proposition de la Commission ou du haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, la majorité qualifiée se définit comme étant égale à au moins 72 % des membres du Conseil représentant les États membres participants, réunissant au moins 65 % de la population de ces États.

                  5. Si l’État qui s’est retiré de l’Union demande à adhérer à nouveau, sa demande est soumise à la procédure visée à l’article 49. »


                • Attilax Attilax 6 avril 2017 19:34

                  @foufouille
                  Il est écrit dans l’article 50 du traité de l’UE qu’après deux ans, si les négociations échouent, le pays peut se barrer sans plus de conditions. Donc, c’est bien l’UE qui a intérêt à régler les négociations au plus vite, sans ça, la GB leur fera un bras d’honneur et se barrera tel quel.
                  D’ailleurs, ça a déjà commencé. Dans cette video, Nigel Farage annonce très haut la couleur : l’Angleterre refusera toute contrainte ne figurant pas dans les traités, or ce que demande actuellement l’UE à la GB n’y figure pas. Ils vont perdre, juridiquement c’est indéfendable.
                  https://www.youtube.com/watch?v=Z2U16waR2Jg


                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 avril 2017 20:13

                  @foufouille
                  La PAC continuera à être versée aux agriculteurs français, mais sans faire le détour par Bruxelles !!
                  Puisque les « dons »octroyés par Bruxelles, ce sont nos impôts qui voyagent pour faire croire que l’ UE sert à quelque chose...
                  Voici les transferts financiers entre pays européens.


                • gimo 6 avril 2017 11:45

                  Quand vous comprendrez que l’EU est une supercherie pour abruti de service et des naives 


                   AU plus n’est que une association de droit commun juridiquement une societe
                   pour avoir des accords entre pays et n’ a pas besoins d’une institution 2OO5 
                  mais un statut TOUT AUTRE FORME est une escroquerie 
                  un attrape  con  
                   pour faire diversion  atravers  EU des« lois »et ACCORDS  decidées par
                  les mafieux politiques des pays associes au consiel d’EU et des lors elle n’est que le porte parole 
                  pour faire executer SOUS pRETEXTE « les lois » des 
                   beaucoup gens croient que les lois viennent de EU duperie
                  DE MEME la souverainnetée d’ une personne citoyenne n’est pas et ne peut etre confisquee aux citoyens ni délégable ni donner elle est inalienable 
                   L’EU donc statut et institution sont illigitilmes abusives malhonnetes et nul et non avenu

                  Tout ceux qui disent toujours la France ne peut faire l ces lois et disent c’es les lois de l’ UE qui 
                  sont valables elle sont supranationales faux faux elle n’est pas une nation pour etre supra
                  Eu escroquerie pure sucre


                  • Leonard Leonard 6 avril 2017 12:01

                    @gimo

                    Pyramide des normes  ? Non ?

                    Sinon on te dit que c’est bien une entité supra-nationale (l’Union Européenne) qui prends les directives que les parlementaires doivent transposer par le biais de lois nationales à l’Assemblée Nationale, même si c’est une escroquerie...


                  • gimo 6 avril 2017 12:43

                    @Leonard
                     un ensemble de caractéristiques décrivant un objet, un être, qui peut être virtuel ou non. Tout ce qui entre dans une norme est considéré comme « normal »,

                     alors que ce qui en sort est « anormal ». Ces termes peuvent sous-entendre ou non des jugements de valeur. Dans le domaine philosophique, médical ou psychique des auteurs 
                    JE REPETE  EU est une filouterie un abus une crapulerie une injustice avec intention de tromper les peuples
                    des lors que a théorie de la hiérarchie des normes qui a ete fondée par Hans Kelsen au XIXe siècle, théoricien du droit et auteur de la “Théorie pure du droit”, la notion de hiérarchie des normes juridiques ne peut se concevoir que si le respect de celle ci est assurée par une juridiction honnete et juste

                  • gimo 6 avril 2017 14:19

                    @Leonard
                    Certains compatriotes n’ont pas l’air de bien saisir : la législation française a été confisquée par Bruxelles. (Par exemple, la loi « Travail », passée par Emmanuel Macron, n’est qu’une partie de la transposition de la directive services 

                    Leonardo de vinci

                    je crois que vous avez mal compris sur UE de mes commentaires 
                    je suis pour sortir d UE perssonnellement


                    je crois que vous avez mal compris aussi le cheminment des lois soit disant de UE
                    le le ransfuge des lois 

                     en 1er  VIENNE des pays EUX MEME en conseil UE POUR DONNER les ordres

                    2em   Apres retourne au pays estempiller UE  VOILA LE CHEMIN DEs CRAPULES  
                    pour des lors les appliquer  et de suite le votes en nationale
                    c’est simple  LE JEU DE DUPE  VIENT DES POLITIQUES DE CHAQUE PAYS

                    ET NON CROIR QUE CELA VIENT DIRECTE DE UE  CQFD

                  • Leonard Leonard 6 avril 2017 14:22

                    @gimo

                    J’ai compris votre position sur la sortie de l’UE, mais je n’ai pas 3 têtes, 12 bras et 24 mains pour répondre à tout le monde en même temps ^^


                  • agent ananas agent ananas 6 avril 2017 11:58

                    Merci pour ces précisions...
                    Il est admirable que Tony Benn, le légendaire leader du parti travailliste du Labour, avait dès 1975 énoncé avec clarté la signification de l’adhésion au « Marché Commun », c’est à dire la fin de la démocratie parlementaire - celle ci étant altérée par les entités non élues du Conseil de l’Union Européenne et de la Commission Européenne ainsi que les droits démocratiques confisqués par ces mêmes entités... Oui, la fameuse primauté du droit communautaire sur le droit national.
                    Il est curieux que Mélenchon ne s’insurge pas contre ce déficit démocratique que représente l’UE... Peut être n’a t’il pas compris son fonctionnement, malgré toutes ces années passées à y toucher de confortables appointements ?


                    • Leonard Leonard 6 avril 2017 12:02

                      @agent ananas

                      Merci pour votre commentaire.

                      En effet, il est judicieux de se poser la question : Les gens comme Mélenchon ont-il conscience de la hiérarchie des normes ? Je ne sais pas franchement...


                    • agent ananas agent ananas 6 avril 2017 15:22

                      @agent ananas
                      Peut être n’a t’il pas compris son fonctionnement (de l’UE), malgré toutes ces années passées à y toucher de confortables appointements ?

                      Eurêka ! ... Selon l’association Contribuables Associés, Mélenchon aurait le plus fort taux d’absentéisme au parlement européen parmi les représentants français, avec seulement 12% de présence. On n’est pas loin de « l’emploi fictif »...
                      Cohn Bendit (quoiqu’on puisse penser de lui) à dans « Les Grandes Gueules » de RMC en mars 2016, «  balancé » Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon : la première « ne fout rien au Parlement européen », quant au second, « il écrit son blog, il prend le fric et il se taille ».
                      Dans ces conditions on comprend mieux pourquoi peut être JLM ne semble pas comprendre l’article 50... ?


                    • Leonard Leonard 6 avril 2017 15:27

                      @agent ananas

                      (j’ai beaucoup aimé : quoi qu’on puisse penser de lui) ^^

                      Non mais sincèrement, je pense qu’ils ne comprennent pas les rouages juridiques (ce qui est tout de même assez complexe à comprendre quand on a pas manger des années d’études de droit ou que l’on se soit intéressé vraiment au sujet...)

                      Je pense honnêtement que le droit n’a pas été écris pour des profanes. Donc je peux vous assurer avec certitude que Melenchon ne peut pas lire le droit... Et qu’il ne le comprend pas..

                      Vu qu’il propose plein de mesures irréalisables...

                      (le pire dans l’histoire c’est Fillon... Parce que son programme... Il découle des GOPE (suppression dans la fonction publique... réduction de si...), son programme respecte le droit européen... Mais son programme c’est de la m.....)


                    • agent ananas agent ananas 6 avril 2017 16:41

                      @Leonard
                      Je pense honnêtement que le droit n’a pas été écris pour des profanes.

                      Absolument. Je crois que nombre d’élus ne comprennent même pas les lois qu’ils votent, faisant du parlement une caisse enregistreuse.
                      Je crois aussi me souvenir que c’était Giscard d’Estaing qui avait avoué il y a quelques années, de la complexité volontaire de la rédaction des lois/réglementations (européennes) pour tenir le vulgum pecum à l’écart ...
                      Pourtant, Tony Benn avait bien décrypté les traités, bien qu’il ne fut pas juriste...


                    • doctorix doctorix 7 avril 2017 00:13

                      @Leonard
                      Vu qu’il propose plein de mesures irréalisables...


                      Aucun des dix candidats minables n’a proposé une seule mesure qui ne soit parfaitement irréalisable.
                      Toutes donneraient lieu à un véto de Bruxelles et à des amendes.
                      Cette confrontation était du flan, et tous ces candidats n’ont d’autre programme que l’application des GOPE.
                      Seul Asselineau a sauvé l’honneur de cette pantalonnade.
                      Mais les media continuent à s’acharner sur lui, France Inter et Arte 28 minutes en tête.
                      Regardez ce qu’ils ont osé ce soir, entre deux gloussements de Quin et de l’insupportable askolowitch :
                      Je pense qu’une plainte devrait être déposée, car c’est d’une extrême gravité en période électorale. En particulier le coup des junkies, qui est indigne.


                    • Leonard Leonard 7 avril 2017 00:19

                      @doctorix

                      Ne mentez pas ! (Il faut rester vrai à l’UPR)...
                      La suppression de 500000 fonctionnaires de Fillon est bien en accord avec les GOPE... LOL !

                      J’ai regardé le début de votre vidéo... c’est sur Arte !?

                      Ben au moins on sait qu’on a tout les abrutis du système contre nous...



                    • captain beefheart 7 avril 2017 21:55

                      @doctorix
                      Votre lien vers Arte.Hallucinant ces gens,sont ils animateur journaliste je ne sais quoi.Visiblement Jean-Louis Bourlanges s’est mis en porte-à-faux,en étant le seul d’avoir refusé le rail de coke juste avant l’émission.


                    • Laurent 47 6 avril 2017 12:36

                      Pour ma part, je ne vois pas l’intérêt d’aller voter !
                      J’ai un principe intangible : je ne vote que si je suis en démocratie !
                      A quoi bon prendre la peine de se déplacer pour mettre dans l’urne un bulletin de vote qui servira de papier hygiénique à nos dirigeants, quels qu’ils soient ?
                      La Communauté Européenne, telle qu’elle a été construite, n’est qu’un vulgaire protectorat américain, composé de vingt sept républiques bananières aux ordres de Washington !
                      La France n’a plus aucun pouvoir de décision, et les gesticulations de tous nos candidats ne trompent plus personne, car tout ce qu’ils nous promettent doit obtenir l’aval de Bruxelles, donc des Etats-Unis !
                      Vous rappelez-vous un certain référendum sur la Constitution Européenne, et ce que nos parlementaires ont fait de votre opinion ?
                      La seule solution, c’est de renverser la table, c’est-à-dire de foutre le camp de la « Communauté Européenne » ( qui n’est ni une communauté, ni européenne ), de sortir de l’OTAN ( si les Etats-Unis veulent faire la guerre à la Russie, eh bien qu’ils la fassent, mais sans nous ), et surtout de retrouver une nouvelle monnaie nationale ( un euro = un franc par exemple ) et l’indépendance de nos banques de dépôt.
                      Tout le reste, c’est du foutage de gueule, à l’usage des gogos !


                      • gimo 6 avril 2017 13:05

                        @Laurent 47 +++++
                        MON vote qui servira de papier hygiénique à nos dirigeants, quels qu’ils soient ?


                        vous oublieZ DE PRECISER leur servira a piller la caisse France et de ce goifrer
                        de largent public et de faire des lois qui leur autorise et les protegera de leur vol

                        La Communauté Européenne, telle qu’elle a été construite, n’est qu’un vulgaire protectorat américain, composé de vingt sept républiques bananières aux ordres de Washington !
                        La France n’a plus aucun pouvoir de décision, ???? si les mafieux de Frace
                        C’EST LES MEMES mafieux polities  qui   a travers cette UE qui font les decisions pour se dédouaner

                      • kalachnikov lermontov 7 avril 2017 22:00

                        @ Laurent 47

                        T’es un troll, non ? Tu veux dissuader les gens d’aller voter ? Parce que sortie de l’ue + sortie de l’euro + sortie de l’otan, c’est justement ce que propose François Asselineau.

                        Donc, si tu n’es pas un troll, rejoins-nous. Merci.


                      • Gavroche 6 avril 2017 12:48

                         Bonjour


                        Il n’y aura plus de débats à 11 comme je le préconisais dans mon article :  http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/meetings-electoraux-de-la-190282 l

                        Les candidats pourront seuls exposer leurs programme tranquillement et ensuite se sera aux gens de choisir, ça remplace efficacement les meetings qui coûtent une fortune au contribuable pour ne rassembler que des partisans.

                        Voir les réaction sur cet article, les avis sont toujours intéressants à lire.

                        Bonne jourrnée

                        • pipiou 6 avril 2017 14:20

                          C’est pas très sérieux : si tous les états de l’UE étaient soumis aux même lois venant de l’UE tous ces états auraient les mêmes lois, feraient tous pareils et vivraient pareil, ce qui est très très loin d’être le cas.


                          • Leonard Leonard 6 avril 2017 14:25

                            @pipiou

                            Pardon ?

                            Vous savez dans quel monde vous vivez là ou vous sortez d’un hôpital psychiatrique ?

                            Vous êtes en train de nous affirmer que l’UE ne produit pas de directive et qu’elles ne sont pas transposées en droit nationale ? D’accord...

                            Donc c’est quoi le but de l’UE si ce n’est l’harmonisation des normes ?

                            Et ben bonne chance pour répondre mon grand...


                          • Attilax Attilax 6 avril 2017 19:41

                            @pipiou
                            C’est le cas. Toutes les lois européennes sont transcrites en droit national. Vous retrouverez grosso modo la loi El Komhry dans tous les pays membres, par exemple... Après il reste aux politiques le sociétal, dont l’UE se fout : le mariage gay ou la fête de la musique. C’est à peu près tout.


                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 avril 2017 20:23

                            @pipiou
                            Vous avez en partie raison, les GOPé ne sont pas exactement les mêmes pour tous les pays, mais tous doivent les appliquer, pour aboutir aux mêmes résultats.
                            Tableau des GOPé pour les 27 pays.


                            Si les résultats économiques sont meilleurs en Allemagne, c’est qu’elle bénéficie d’un euro faible, d’une situation de monopole mondial sur les machines outils et les voitures haut de gamme, et d’une main d’oeuvre pas chère dans les pays de l’ Est.

                          • Liberator68 7 avril 2017 15:31

                            @pipiou
                            Eh si les meme politiques s’appliquent. 
                            La super comissaire européenne Viviane Reding en parle :https://youtu.be/EQZY05KA-bE


                          • TSS 6 avril 2017 15:10

                            @l’auteur

                             Bla bla...bla bla ...bla bla ... !!


                            • Leonard Leonard 6 avril 2017 15:11

                              @TSS

                              Non ! C’était quand même un peu plus construit que votre commentaire qui apporte beaucoup...


                            • Laulau Laulau 6 avril 2017 15:43

                              Je crois qu’il faudrait, une fois pour toute, laisser cette bande d’allumés discuter entre eux.


                              • Leonard Leonard 6 avril 2017 18:10

                                @Laulau

                                Continue à faire l’autruche... Pas de soucis...
                                Tu es prévenu maintenant, donc il ne faudra pas pleurer après...

                                (putain si tu crois que ça m’amuse que notre législation soit confisquée... Qu’on est allumé... en ben...)

                                Tu sais ce que font la plupart des gens quand une vérité les dépasse ? Ils vivent dans le déni de réalité... Tu en es un exemple flagrant...


                              • zygzornifle zygzornifle 6 avril 2017 16:19

                                Chaque élection est un foutage de gueule organisé envers les électeurs et ils le savent mais ils ne peuvent s’empêcher de tutoyer les urnes ......


                                • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 6 avril 2017 16:26

                                  Le problème n’est pas de savoir si l’UE est nocive ou non pour nous, elle l’est de toute évidence. Mais il faut bien prendre conscience que la sortie de l’UE a des conséquences incalculables.

                                  Il est très probable que ni l’euro ni l’UE n’existeraient plus et les pays la composant reviendraient à leur monnaie d’origine. Il n’y aurait plus non plus de solidarité entre les états, ni d’harmonisation sur la politique agricole, ce serait chacun pour soi.

                                  La vraie question est donc : sommes nous suffisamment armés pour faire face à cette situation ? Nous ne pouvons retrouver une indépendance réelle que si nous pouvons à nouveau honorer nos créances, c’est ainsi. Et les problèmes que nous avons ne seront pas résolus par enchantement, car il n’y a pas de solution miracle.

                                  (Désolé, je dois partir)


                                  • Attilax Attilax 6 avril 2017 19:52

                                    @Gilles Mérivac
                                    Quelles sont les conséquences les plus lourdes : en sortir ou y rester ?
                                    Vu la direction générale que prend l’UE depuis 20 ans, poser cette question, c’est y répondre.
                                    « Sommes-nous suffisamment armés pour faire face à cette situation »
                                    Quoi, pour refaire une monnaie nationale et voter nos propres lois ? Vous plaisantez ? Un pays d’Afrique ayant fait sécession a créé sa monnaie en deux mois il y a deux ans (sud-soudan, je crois). Je pense que la Banque de France devrait y arriver sans trop de problème, oui.
                                    Quand à payer ses créances, ma foi de l’argent c’est de l’argent, que vous payiez en dollars, en francs CFA ou en yen, personne ne va le refuser.


                                  • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 6 avril 2017 20:13

                                    @Attilax
                                    Je crois que vous m’avez mal compris, évidemment qu’il n’est pas difficile de frapper de la monnaie et d’édicter ses propres lois. Retrouver une économie solide, rapatrier des emplois et réindustrialiser, en revanche, sont des défis autrement plus difficiles à relever.

                                    Vu l’état dans lequel nous sommes aujourd’hui, cela ne peut se faire que dans la douleur. Nous avons été habitué à la facilité dépensière, avec des syndicats réclamant des augmentations au moindre pet de travers, ce ne sera plus possible. Nos compatriotes sont-ils prêt à l’accepter ? Personnellement, j’en doute.


                                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 avril 2017 20:30

                                    @Gilles Mérivac
                                    Quelle solidarité entre pays européens ?

                                    La France verse des milliards qui finissent dans des pays qui achètent du matériel américain au lieu d’acheter français ! C’est ça la solidarité ?


                                    Des entreprises utilisent les paradis fiscaux en Europe (Irlande, Luxembourg) pour éviter de payer des impôts, et d’autres y installent leur siège pour bénéficier des travailleurs déplacés, c’est ça la solidarité ?

                                    Les salariés français sont mis en concurrence avec d’autres salariés moins payés, c’est ça la solidarité ? Tableau comparatif des salaires en Europe

                                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 avril 2017 20:32

                                    @Gilles Mérivac
                                    Nos compatriotes seront enchantés de voir revenir les entreprises et les emplois !
                                    Vous avez une autre solution à proposer ?


                                  • Attilax Attilax 6 avril 2017 21:07

                                    @Gilles Mérivac
                                    Vous oubliez qu’en cas de sortie, on récupère non seulement notre indépendance nationale, mais aussi un joli paquet de fric. Avec ces deux éléments, il me semble qu’on peut faire beaucoup de choses. Alors certes, ce sera laborieux et certainement pas indolore, mais c’est la liberté nationale qui est au bout du chemin, et ce chemin de deux ans maximum est très court, il me semble, comparé à d’éventuelles négociations à 27. Je vois beaucoup plus de raisons d’être inquiet en y restant.


                                  • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 6 avril 2017 21:15

                                    @Fifi Brind_acier
                                    Je ne sais pas dans quelle région vous vivez, mais dans la mienne, les panneaux d’information sur les grands projets d’aménagement indiquent les pourcentages correspondant aux fonds versés, par exemple Europe, 20%. C’est çà, entre autres, la solidarité. Dans votre liste, vous ne citez que les côtés négatifs, mais il y a des côtés positifs.

                                    D’autre part, nous avons actuellement des facilités bancaires pour emprunter à taux très bas. Ce n’est pas une bonne chose, mais c’est comme çà.


                                  • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 6 avril 2017 21:18

                                    @Fifi Brind_acier
                                    Non, il n’y aucune autre solution possible, mais encore une fois elle risque de faire l’effet d’une douche froide sur un peuple habitué à la facilité.


                                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 avril 2017 08:04

                                    @Gilles Mérivac
                                    Mais l’argent de l’ Europe, c’est le nôtre !!
                                    Bruxelles ne produit rien, sauf des paperasses, des directives et des fonctionnaires !


                                    Bruxelles est une pompe aspirante et refoulante.
                                    La France verse chaque année plus de 20 milliards et en reçoit 14.
                                    L’argent qui revient n’est qu’une fraction de celui que nous avons versé !
                                    Regardez les explications : « L’Europe c’est la PAIE »

                                    Facilités bancaires ?
                                    Avant Maastricht, et depuis 1801, la Banque de France prêtait à l’ Etat à taux 0% !
                                    Il suffit de redonner son rôle à la Banque de France pour faire cesser la spirale de la dette.

                                  • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 7 avril 2017 16:06

                                    @Fifi Brind_acier
                                    L’argent de l’Europe, c’est celui des européens, de même que notre budget est l’impôt des différentes régions de France. Nous acceptons que certaines régions reçoivent plus qu’elles ne donnent par solidarité nationale. Cette solidarité ne fonctionne pas au niveau européen et vous réagissez comme les anglais qui disent « I want my money back ».

                                    Pourquoi ? Parce que les différents gouvernements n’ont pas la même gestion et que les peuples composant l’UE n’ont pas le sentiment d’un destin commun. Pour utiliser une analogie, nous considérons les autres pays européens comme de bons voisins, mais ils ne font pas partie de la famille.

                                    Or les différents lobbies bruxellois veulent nous entraîner dans une Europe intégrée à marche forcée, il est normal que les peuples finissent par se rebeller.

                                    P.S. Un dernier point technique, les prêts de la BCE sont garantis par les épargnants européens et ceux de la Banque de France sont pas garantis par les épargnants français. lesquels sont les plus solides, à votre avis ?


                                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 avril 2017 20:22

                                    @Gilles Mérivac
                                    les peuples composant l’UE n’ont pas le sentiment d’un destin commun

                                    Et voilà, vous avez tout compris, il n’y a pas de peuple européen, et il n’y en aura jamais !
                                    De Gaulle avait compris ça avant tout le monde, il disait : « On ne fait d’omelette avec des oeufs durs ».


                                    Ce qui veut dire que les pays européens ont chacun une histoire, une culture, une langue, une économie, des valeurs, des intérêts géopolitiques différents et qu’aucun n’a demandé à se retrouver pacsé avec 27 autres ! L’Europe a été imposée par la ruse et la propagande, et pas par la volonté des peuples qui n’ont jamais rien demandé de tel.

                                    Pacser des pays ensemble s’appelle un Empire. Et l’histoire nous apprend que vouloir appliquer les mêmes lois et les mêmes normes à plusieurs pays finit toujours mal, tous les Empires se sont effondrés. Au début de cette vidéo sur les monnaies, vous avez une liste d’empires qui se sont effondrés, chaque pays a récupéré ses billes.

                                  • BA 6 avril 2017 17:20

                                    En tout, il existe 197 nations reconnues par l’Organisation des Nations Unies.

                                    Sur ces 197 nations, 28 nations ont fait une expérience politique : l’Union Européenne.

                                    Partout ailleurs, sur tous les autres continents, les 169 autres nations gardent le contrôle de leurs lois nationales.

                                    Partout ailleurs, sur tous les autres continents, les 169 autres nations gardent le contrôle de leurs frontières nationales.

                                    Partout ailleurs, sur tous les autres continents, les 169 autres nations gardent le contrôle de leur monnaie nationale.

                                    Il n’y a que nous, en Europe, qui avons fait cette expérience de tarés.

                                    Et cette expérience a complètement foiré.

                                    Il faut sortir de l’Union Européenne.

                                    Il faut sortir de l’euro.

                                    Votez Asselineau.

                                    https://www.upr.fr/wp-content/uploads/2011/01/Programme-Francois-Asselineau-2017.pdf


                                    • ecophilopat 6 avril 2017 18:04

                                      Quel soutient de la FI peut répondre aux questions posées dans cette vidéo

                                      https://www.youtube.com/watch?v=c2Dm-ahWqOs&feature=youtu.be


                                      • Liberator68 7 avril 2017 15:41

                                        @ecophilopat
                                        ils n’ont à rien répondre car ils sont tétanisés. Trouble Fait a réalisé un truc imparable.
                                        Les lignes suivantes illustrent ce qu’il dit.

                                        MELENCHOMELENCHON serait-il une girouette ? « L’UE, ON LA QUITTE ». Les insoumis sont-ils insoumis à la réflexion lorsqu’ils lisent leur propre programme ?

                                        Parce que si on regarde de plus près, laissez des mots clés « sortie » de partout, faire de la confusion dans les différentes parties, est ce que çà ne serait pas une technique de ratissage et surtout d’ENFUMAGE ????

                                        Voici l’enquête :

                                        LE PLAN B a changé combien de fois ? Ca sent vraiment mauvais chez les insoumis. C’est une technique peu louable, en définitif le programme des insoumis et surtout avec Jean Luc MELENCHON : IL N Y AURA JAMAIS DE SORTIE DE L’UNION EUROPEENNE ! Quand on veut sortir d’un bourbier, ça ne sert à rien de négocier avec une technocratie anti démocratique. Le problème n’est pas l’Europe qui est un continent, mais c’est l’ensemble des institutions Européennes qui sont irréformables.

                                        Et ce n’est pas en tapant du poing sur la table avec MERKEL que cela changera… Car il faudra négocier avec l’unanimité des 27 pays états membres pour renégocier les traités. Que dire quand Mélenchon ne cite jamais les rôles des commissaires Européens qui ont énormément de pouvoir. Les programmes des insoumis en restant de l’Europe, ça vaut une dodoche coupée en 2. C’est de l’utopie.
                                        Le plan B c’est la désobéissance totale aux traités comme menace ultime. La cour de justice européenne va se régaler avec les pénalités monstrueuses que la France va devoir payer ! Donc expliquez-moi les contradictions suivantes :

                                        POUR LES CHANGEMENTS « fortuits » du PLAN B :

                                        Voyons le plan B lors de la synthèse 1 Mélenchon :

                                        ·  il est écrit « Le plan B : la sortie » puis « sortir de l’Union Européenne et de la zone euro. »

                                        Voyons le plan B lors de la synthèse 2 Mélenchon :

                                        ·  il est écrit « La sortie de l’UE est centrale »

                                        Voyons le plan B dans l’ère du peuple 3 juillet 2017 :

                                        ·  il est écrit « Le plan B c’est la sortie de la camisole de force européenne ».

                                        AU PROGRAMME FINAL DANS L’AVENIR EN COMMUN :

                                        Voyons le plan B au moment de la fin du laïus d’introduction de l’avenir en commun :

                                        ·  il est écrit en fin de phrase : « soit on doit la quitter (plan B) »

                                        Voyons le plan B dans l’avenir en commun page 83 et qui est cité dans le plan A :

                                        ·  il est écrit « Le plan B, c’est la sortie des traités européens unilatérale par la France pour proposer d’autres coopérations. L’UE, on la change ou on la quitte » -> Pourquoi avoir mis cette phrase dans la partie A ? Soit il s’agit d’un grave manque de réflexion des rédacteurs du programme du fait d’avoir mis cette définition du plan B dans le plan A (cela ajoute de la confusion pour la mesure A), soit c’est fait exprès et il n’y a pas d’erreurs : le fait d’avoir mis cette phrase dans cette page, c’est juste une banale transition. Il s’agit d’une phrase annonciatrice sans grande valeur puisque le sujet va être traité dans la partie suivante « B ».

                                        Voyons le plan B dans l’avenir en commun page 85 « appliquer un plan B » :

                                        ·  en fait c’est vide ! Rien n’est marqué sur la sortie de l’UE. 4 mesures visibles donc 3 qui donnent l’impression de couper les vivres à l’UE et faire du chantage mais tout en restant dans l’UE. Au fait, je ne sais pas si vous êtes au courant mais les 3 mesures évoquées ne suffisent pas à stopper « tous » les traités européens car il y a bien d’autres traités qui seront encore en cours et que vos mesures ne toucheront même pas.
                                        Mais cela ne devait pas être le moment de la « sortie des traités européens unilatérale » de l’UE ?

                                        CQFD -> Fumisterie.

                                        Pour couronner le tout :

                                        ·  Voyons le plan B lors d’une réunion à Rome le 11 mars 2017 :

                                        ·  il est écrit « Le plan B c’est la paix »

                                        ·  il est dit : « Le plan B c’est le fruit de l’histoire »

                                        ·  il est dit : « Le plan B est un plan internationaliste tel que nous le voulons »

                                        ·  il est dit : « Le plan B c’est le plan A maintenu »

                                        CONCLUSION : Avec le plan B, Mélenchon a t-il 7 langues dans sa bouche ? Combien de plan B a-t-il sorti ? Il souhaite allier tous les mouvements de la vrai gauche des autres pays en espérant qu’ils prennent le pouvoir eux aussi ! (il est expert et maître en Utopie ?).
                                        Pendant ce temps, le cout de la désobéissance sera monstrueux et total : Combien de milliards de pénalités imposés par la cour de justice européenne ? Il fera passer la France pour un petit « caïd »  qui sera vite désavoué par les autres copains européens. C’est soit un mytho soit un fou. J’espère que les français prennent conscience que son programme c’est celui d’un « TSIPRAS » en super saiyan 5…


                                      • JL JL 6 avril 2017 18:29

                                         Ce que je crois, c’est que les profiteurs de l’UE ont une trouille bleue de Mélenchon,.
                                         
                                         Et quel est le meilleur rempart contre Mélenchon ? Asselineau ! J’en veux pour preuve la haine qui suinte dans les propos de ses partisans auto-proclamés.
                                         
                                         Les partisans d’Asselineau se partagent entre idiots utiles et fachos qui sont prêts à tout pour préserver l’UE, jusqu’à faire comme Sarkozy : s’asseoir sur un référendum qui serait défavorable à l’Union.
                                         
                                         

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès