• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Si vous voulez ma voix, préservez notre langue

Si vous voulez ma voix, préservez notre langue

JPEG

Lettre ouverte aux candidats...

J’ai le privilège, si cela en est un, de vivre et de voter dans une ville qui veut se faire plus forte que la grenouille cherchant à être plus grosse que le bœuf. Ne reculant devant aucun stratagème, elle se gonfle d’importance et surtout d’air en avalant à qui mieux mieux anglicismes et formules creuses, expressions dans le vent et slogans résolument modernes. Il n’est d’ailleurs qu’à se promener dans la cité pour découvrir que la contagion gagne les boutiques qui affichent peu ou prou des termes qui ne sont pas de chez nous pour attirer une clientèle, prise elle-aussi de cette hypertrophie langagière venue d’ailleurs.

Tout cela et ceux qui dirigent la ville en premier lieu ont sans doute oublié qu’ils ont l’immense privilège de vivre dans une des cités qui ont façonné l’histoire de cette nation. À ainsi cracher sur notre langue, ils contribuent à l’acculturation si commode quand on veut transformer un citoyen en robot stupide et moutonnier. Je pense que ce n’est ni par esprit retord ni par une volonté claire de se donner corps et âme à la mondialisation mais bien plus par stupidité et sottise.

C’est pourquoi j’en appelle à nos chers candidats pour qu’ils s’engagent fermement sur un point capital à mes yeux. Si vous voulez ma voix, prenez fait et cause pour notre belle langue française à moins que vous ne vous fassiez clairement suppôt de ce Satan d’outre-atlantique mâtiné de chinois.

J’attends des animations organisées, patronnées, financées ou simplement relayées par la ville, son administration et ses affiches que tous les termes soient dans la langue de Molière, Rabelais et Genevoix. Auriez-vous vous donc tant honte de vos racines qu’il vous faille sans cesse user de termes anglo-saxons pour séduire une jeunesse que vous avez vous même contribué à infantiliser ?

Affichez cette mesure dans vos programmes, osez brandir fièrement l'étendard linguistique au lieu de penser que pour séduire les touristes, il convient de perdre toutes nos spécificités culturelles. Bien-sûr, vous allez devoir faire un effort, vous qui avez au fil du temps renoncé à cette merveilleuse langue. Vos discours sonnent le creux, vos talents oratoires sont défaillants, je veux bien l’admettre mais ce n’est pas en glissant la nov-langue dans vos propos que vous ferez grands progrès.

Je veux bien vous donner quelques cours à la condition que vous cessiez de rouler des épaules avec des raccourcis langagiers qui relèvent d’abord du créole réducteur. La pensée quand elle se veut complexe et riche a besoin d’une langue élaborée. Le Français à ce titre est le plus parfait vecteur pour s’élever et élever par là-même vos concitoyens. Mais ce n’est peut-être pas votre souhait, vous qui ne prêchez que les évidences, les lieux communs, les truismes de la pire espèce.

Allez, un petit effort qui vous grandirait : abandonnez une fois pour toute ce délire qui veut qu’ici il n’y ait plus jamais de courses ou mais seulement des races de toutes les couleurs, qu’il n’y ait plus d’amoureux mais seulement des lovers, que nous ne vivions plus dans le Val de Loire mais dans la Loire Valley ce qui à mon avis ne change rien et vous ridiculise au plus haut point.

Vous prétendez attirer les touristes grâce notamment à la gastronomie nationale, patrimoine incontestable que vous semblez ne plus pouvoir digérer car vous installez dès que possible des Food-truck sur vos places publiques. Vous renoncez sans honte à notre culture et vous voudriez qu’on vous respecte et qu’on vote pour vous. Il va falloir changer votre fusil d’épaule et cessez de donner votre langue à n’importe qui ! J’attends un engagement de votre part chers candidats.

Francophonement vôtre

 

Faut-il vous rappeler que vous enfreignez régulièrement la loi, ce qui pour des élus ou des gens qui aspirent à l’être est fort détestable ?

La loi no 94-665 du 4 aoüt 1994 relative à l'emploi de la langue française, plus connue sous le nom de loi Toubon, est une loi française destinée à protéger le patrimoine linguistique français.

Elle vise trois objectifs principaux :

  • l'enrichissement de la langue ;

  • l'obligation d'utiliser la langue française (y compris pour les manifestations et leurs affiches)

  • la défense du français en tant que langue de la République

Elle vise alors à assurer la primauté de l'usage de termes francophones traditionnels face aux anglicismes qui vous sont si chers.

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 4 mars 08:43

    Bonjour Nabum.

    On ne pourra plus jouer au baby-foot ou au flipper en t-shirt et en baskets, alors ?


    • Pere Plexe Pere Plexe 4 mars 15:07

      @Séraphin Lampion
      C’est hobbies sont has been non ?
      Sauf pour quelques fans de vintage et nostalgiques des seventies.


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 4 mars 09:24

      La langue française est obligatoire « Dans la désignation, l’offre, la présentation »

       

      La loi relative à l’emploi de la langue française précise :

      Article 1 :

      Langue de la République en vertu de la Constitution, la langue française est un élément fondamental de la personnalité et du patrimoine de la France.

      Elle est la langue de l’enseignement, du travail, des échanges et des services publics.

      Elle est le lien privilégié des États constituant la communauté de la francophonie.

       

      Article 2 :

      Dans la désignation, l’offre, la présentation, le mode d’emploi ou d’utilisation, la description de l’étendue et des conditions de garantie d’un bien, d’un produit ou d’un service, ainsi que dans les factures et quittances, l’emploi de la langue française est obligatoire. [Dispositions déclarées non conformes à la Constitution par décision du Conseil constitutionnel n° 94-345 DC du 29 juillet 1994.]


      • lala rhetorique lala rhetorique 4 mars 09:43

        @Daniel PIGNARD Alors, quelle constitution prime actuellement ? la française ou l’européenne ? je n’ai pas réussi à avoir l’information, si vous l’avez, suis preneuse


      • C'est Nabum C’est Nabum 4 mars 10:00

        @Daniel PIGNARD

        Merci


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 4 mars 10:24

        @lala rhetorique

        ce qui prime, c’est le « principe de subsidiarité », un truc pervers qu’on arrange comme on veut pour faire prendre des vessies de cochons pour des lanternes.


      • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 4 mars 10:43

        @lala rhetorique
        Les adeptes de l’UPR vous serine que c’est la constitution européenne qui prime mais ils ne peuvent en fournir la preuve dans le traité européen, et les Français pensent que notre constitution prime puisque d’une part ils ont voté NON à la constitution européenne, et que d’autre part aucun texte donnant clairement la primauté à la constitution européenne sur la constitution de la France.
        Conclusion : Un Président voulant en rvenir à la liberté du peuple français devra utiliser la force armée pour faire entendre raison à l’UE sur la primauté de la constitution française sur celle de l’UE vu que les Français ne l’ont pas acceptée.


      • OMAR 4 mars 20:53

        Omar9
        .
        @Daniel PEGNOIR :"... la langue française est un élément fondamental de la personnalité et du patrimoine de la France".

        .
        Totalement d’accord.
        .
        Mais alors, pourquoi préférez-vous Johnny Hallyday et Eddy Mitchell à Jean-Philippe Smet et Claude Moine ?
        .
        Surtout quand ils chantent Tutti Frutti, Let’s Twist Again, Wap-dou-wap,

        Don’t need nobody, Happy birthday rock’n’roll, Bye bye johnny b good

        etc...


      • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 5 mars 09:12

        @OMAR
        Oui, mais pour les Arabes, on va jusqu’au bout newl.


      • jakem jakem 5 mars 09:46

        @OMAR
        On a même du Beep pap a lula, des dick rivers et du ball trap...

        Et aussi de la poésie courtoise très ancienne ; par ex :

        Mignonne, va donc voir si l’arthrose
        qui ce matin a roidi ma chose...

        Warum Heinrich ?


      • OMAR 5 mars 10:38

        Omar9
        .
        @Daniel PEIGNOIR :"Oui, mais pour les Arabes, on va jusqu’au bout newl.
        .
        Oui, c est le choix scatologique de votre ancien kapo et de sa progéniture.
        En réalité vous préférez les Heili Heilo aux salamalecs. 
        https://www.youtube.com/watch?v=IG4cBaL0TIo


      • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 5 mars 11:28

        @OMAR

        Ça n’est absolument pas un chant nazi. C’est un mec dans une auberge qui boit pour oublier la femme qu’il aime car il est pauvre.

        Ah, c’est un peu plus romantique que le Rap à fromage.

        https://www.unedeplus.fr/2010/03/06/ce-que-racontait-le-primesautier-heiliheilo-de-la-wehrmacht/


      • OMAR 5 mars 16:12

        Omar9
        .
        @Daniel PEGNOIR
        .
        Tiens, c est ce qu a exactement déclaré ton zami @detritus quand il chante « La Zoubida »

        https://www.youtube.com/watch?v=54YE868-LLw


      • lala rhetorique lala rhetorique 4 mars 09:44

        Lorsque j’achète quelque chose, je reçois souvent un mail pour me demander de noter le magasin, et d’indiquer la raison de mon vote. Je mentionne toujours, si trop d’anglicisme, que cela me bloque et que de fait j’achète de moins en moins dans les boutiques qui nous imposent des mots anglais que nous ne pouvons pas tous comprendre....


        • C'est Nabum C’est Nabum 4 mars 10:01

          @lala rhetorique

          Bravo


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 4 mars 10:27

          @lala rhetorique

          alors, il faut demander à recevoir des « courriers électroniques » ou des « courriels », parce que « mail » est déjà un anglicisme. Mais bon ! Il ne faut plus non plus porter des « jean ».


        • cevennevive cevennevive 4 mars 10:39

          @Séraphin Lampion, bonjour,

          Pour ce qui est des « jean » ce n’est pas un mot anglais !

          A Nîmes, l’on faisait des vêtements de travail pour les ouvriers, des « bleus de travail » comme l’on dit encore. Et ces vêtements destinés aux travailleurs manuels, ils les ont nommé « Jean » comme le prénom le plus répandu à l’époque.

          C’est donc un emprunt à notre langue (pour ne fois...)


        • cevennevive cevennevive 4 mars 10:43

          D’ailleurs, j’ai entendu ma grand mère dire à mon père, jadis, en prononçant « jean » à la française :
          « Mets ton jean plutôt que tes braies de velours, tu auras moins chaud ».


        • jakem jakem 4 mars 13:25

          @cevennevive
          Hello ! le jean a été inventé par un certain Lévy, immigré aux E.U. pendant la ruée pour l’or. Il avait acheté de la toile naturellement de coloris écru afin d’en faire des bâches pour les chariots et donc les vendre à tous ceux qui allaient vers l’ouest.
          Manque de chance, il est arrivé trop tard ( si je me souviens bien, car je l’ai très bien cônnuû, voyez-vous !)
          Il a alors eu l’idée d’en faire des salopettes, renforcées par des rivets car les poches, dans lesquelles les prospecteurs et autres travailleurs enfouissaient des outils, devaient être solides.
          Et puis, un jour, il a eu l’idée ( tout seul ou sur le conseil de quelqu’un ?) de teindre ce tissu en bleu de Gênes.
          C’est devenu le blue jean.
          Et le Denim vient du tissu importé de Nîmes.


        • popov 5 mars 16:37

          @Séraphin Lampion

          parce que « mail » est déjà un anglicisme

          C’est un mot qui vient de l’ancien français « male ». 

        • L'Astronome L’Astronome 4 mars 10:30

           

          Je me demande pourquoi on manifeste autant d’engouement envers l’anglais, cette langue stupide et imprononçable.

           


          • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 4 mars 10:54

            @L’Astronome

            Je conseille quand même de péter en Anglais pour qu’un pédant en soit pris pour l’auteur :

            « Prrrouaaaatttthhhh »


          • jakem jakem 4 mars 13:41

            @L’Astronome
            Ce que vous dites est idiot ! l’anglais est une très belle langue et elle permet de communiquer quasiment partout.

            Les Français qui ne parlent pas l’allemand ni le hollandais ni le danois, etc.... sont bien contents de pouvoir l’utiliser à l’étranger.

            Par ailleurs elle n’est pas imprononçable, il suffit de faire un effort quand l’appareil phonatoire est réticent.  ( et puis, vous avez certainement entendu Arafat en anglais : « goud ivening everribadi ; ail have stadid inglich at di a=hharrabik youniversiti ov axfeurd » et tout le monde comprenait) = 5 je ne comprends pas pourquoi les froggies ne veulent pas prononcer le -h aspiré ; quand ils rient, ils font : ha ha ha ...)

            Certains mots anglais sont tellement expressifs et/ou adaptés qu’on ne peut pas s’en passer à moins de les remplacer par une périphrase ou un groupe de compléments de noms lourdingue.


          • L'Astronome L’Astronome 4 mars 15:03

             
            @jakem : «  l’anglais est une très belle langue »
             
            Je persiste et signe : l’anglais — sous sa forme dénaturée s’entend, c-à-d le globish — est une langue stupide et imprononçable. La preuve ? Trump parle anglais
             


          • L'Astronome L’Astronome 4 mars 15:05

             
            @Daniel PIGNARD : « Je conseille quand même de péter en Anglais »
             
            on écrit : en anglais (avec a minuscule)
             


          • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 4 mars 15:37

            @L’Astronome
            De même, après deux points, on met une majuscule.


          • L'Astronome L’Astronome 4 mars 17:05

            @Daniel PIGNARD
             
            nullement
             


          • L'Astronome L’Astronome 4 mars 17:12

            nullement ; la règle est de mettre une minuscule, sauf si le mot comporte déjà une majuscule (« des pays comme : France, Angleterre, Italie... »)
             


          • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 4 mars 18:44

            @L’Astronome
            Très bien, j’enregistre.


          • C'est Nabum C’est Nabum 6 mars 07:36

            @L’Astronome

            Parce qu’elle est réductrice


          • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 4 mars 11:06

            Voici le courriel que j’avais adressé le 02/03/2010 aux délégués du personnel de ma société ; La semaine suivante, tout était rétabli en français et beaucoup de mes collègues m’en ont félicité.

             

            Aujourd’hui pour la première fois pour obtenir une conférence audio sur Paris, le numéro xx xx xx me parle en anglais pour me diriger vers une réunion.

            La loi oblige à parler en français en France dans les entreprises et cette initiative est donc illégale.

            La langue officielle de la République française est le français (article 2 de la Constitution de 1958).

             

            Je n’appellerai plus ce numéro tant qu’il me répondra en anglais.

             

            Je vous prie d’en faire part au directeur de xxx parce qu’il est anormal que l’on soit humilié de la sorte en nous obligeant à parler en anglais.

            Je rappelle que des DRH se sont senties humiliées lorsqu’on a comparé leurs actions à celles des collaborateurs en 1940, et voilà que maintenant on veut nous imposer la culture anglaise, ce qui constitue une collaboration avec l’étranger.

             

            Cette obligation de comprendre l’anglais constitue une discrimination humiliante pour tous les Français dans leur propre pays devant les anglophones.

            Je vous prie donc de sommer le directeur de xxx de faire cesser sans délai cette discrimination et humiliation, comme vous en donne le droit le code du travail.

             

            La loi donne aux délégués du personnel le droit d’alerte dès lors qu’ils constatent toute mesure discriminatoire prise par l’employeur. Le chef d’entreprise est alors tenu de procéder sans délai à une enquête et de prendre les dispositions nécessaires pour remédier à cette situation. Sinon, le bureau de jugement peut être saisi (avec accord du salarié lésé) et statue selon les formes applicables au référé. (art. L.422-1-1 du code du travail)


            • Parrhesia Parrhesia 4 mars 14:33

              @Daniel PIGNARD
              Sans compter que l’anglais des U.S.A., est en train de se transformer en une sorte de pidgin…
              Or, il est également en train de prendre le pas sur l’anglais d’Oxford !
              Très bonne journée à vous !


            • C'est Nabum C’est Nabum 6 mars 07:37

              @Daniel PIGNARD

              Bravo


            • juluch juluch 4 mars 11:35

              comment voulez vous qu’ils respectent notre langue et notre cultures alors qu’ils galvaudent l’Honneur et la Loyauté aux pays et aux électeurs....de la sale engeance ! 


              • C'est Nabum C’est Nabum 6 mars 07:37

                @juluch

                Il est vrai que le candidat sortant a une médaille absolue injustifié à son revers


              • rita rita 4 mars 11:40

                Bizarre de voter avec sa langue ?

                 smiley


                • Drugar Drugar 4 mars 16:37

                  @rita
                  Oh moins ça change de ceux qui votent comme des pieds avec leur cul, comme les électeurs « En Marche »...


                • C'est Nabum C’est Nabum 6 mars 07:38

                  @rita

                  C’est ainsi que je fais de la lèche


                • jakem jakem 4 mars 13:33

                  Comme si les anglicismes inopportuns ne suffisaient pas, beaucoup de gens, comme vous le dites à juste titre Nabum, déforment notre langue en adoptant des expressions inexactes au plan sémantique et lexicales.

                  On peut trouver de nombreux exemples ; ça va du participe passé non accordé au féminin ( quand on l’entend) à des contresens.

                  Et depuis 2 ou 3 semaines j’entends une expression tronquée : « oh ! oui ! j’ai hâte ! » sans le verbe ou la prop. complétive nécessaire.

                  Il suffit qu’un abruti à la télé dise un truc de travers pour que ce soit répété des milliers de fois et devienne une sorte de standard.

                  Mes salutations !


                  • C'est Nabum C’est Nabum 6 mars 07:38

                    @jakem

                    ne baissons pas les bras


                  • rogal 4 mars 15:46

                    Boutons l’anglois hors d’Orléans.


                    • rogal 4 mars 17:22

                      Sans oublier Beaugency, Cléry, ni Vendôme !


                    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 5 mars 11:11

                      @rogal
                      et Saint Cambronne toujours prêt à vous inspirer les réponses à donner aux oppresseurs.


                    • C'est Nabum C’est Nabum 6 mars 07:39

                      @rogal

                      Complice


                    • Jjanloup Jjanloup 4 mars 17:04

                      Bonjour Nabum.

                      <<que tous les termes soient dans la langue de Molière, Rabelais et Genevoix.>>...

                      Molière oui, Rabelais, oui, mais Genevoix... cela fait Chuiche... :->

                      Bon, j’ai compris, je sors...

                      Et encore merci pour vos articles frappés au coin du bon sens...


                      • C'est Nabum C’est Nabum 6 mars 07:39

                        @Jjanloup

                        Ce bon sens n’est pas celui des candidats

                        ils ne m’ont pas répondu


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès