• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Théories du complot : quelques raisonnements et résolutions

Théories du complot : quelques raisonnements et résolutions

Quelles sont les craintes du complotiste ? ... 1. La hiérarchie et 2. l'absence de regard, sur ce qui est en haut, perdu de vue. Le tout, au nom du bas, sur lequel il prétend avoir un regard sûr et certain, ce qui reste à prouver. Mais la démocratie, est-ce bien l'horizontalité, le nivellement, l'immixtion et l'ingérence ? ... Auquel point on remarque, que les influenceurs usent eux-mêmes de cette rhétorique, pour s'ingérer internationalement ! L'enfer est pavé de bonnes intentions, la bonne cause n'a pas toujours raison.

 

Le complotiste de s'en prendre aux « hautes sphères », « grands cercles » du monde, qu'il s'agisse de Franc-Maçonnerie, de « juiverie internationale », de grande finance, de groupes de pontes médiatico-politico-économiques, de sommets internationaux et autres think tanks.

Tout cela hante le complotiste commun, au point qu'il en devienne donc hiérarcophobe (phobie des hiérarchies) et inomniscientophobe (phobie de ne pas tout savoir). Mais cette deuxième phobie est terrible, parce qu'il voudrait avoir accès à quoi ? ... Précisément au savoir total, qu'il allègue aux influenceurs. Or, ces influenceurs - et quoi qu'aujourd'hui ils soient mieux informés, comme nous tous, mais à leurs puissants niveaux - ne savent pas exactement tout : c'est bien trop dire, d'autant plus qu'ils évoluent dans leur sociologie de classe, de haute société ou de mondanité, relativement fermée. C'est dire s'ils ont leurs oeillères et leurs préjugés, eux aussi.

Seulement qu'on soit un improbable Maître Absolu du monde, ou un Ethiopien voué à mourir de faim, on reste humain, à fonctionner de la même façon. Ou bien, dit avec Michel de Montaigne : « Sur un trône, on n'est jamais assis que sur son cul. » ... Le complotiste commun s'imagine que l'humanité ne fonctionne pas par « cercles » du haut en bas de l'échelle, à gauche et droite de l'échiquier, en dessous et au dessus des apparences : il s'en croit exempt, totalement libre, et ouvert et l'allègue aux influenceurs, en le leur reprochant - ce que par ailleurs les influenceurs reprennent diversement dans leurs discours, pour faire démocratique. Le complotiste commun s'imagine des superpouvoirs à ceux dont il a la phobie, alors que le devenir sociohistorique y est principalement pour quelque chose.

  • Naturellement, les influenceurs restent les influenceurs, et cela ne nie absolument rien de leurs monopoles, de leurs cartels ni de leurs impacts réels.
    Seulement, contre ces monopoles, il faudrait en revenir aux lois anti-trusts pour le monde entier, inscrites en lettres de feu à l'OMC ; cela réduirait déjà les cartels, qui de toutes façons sont légalement condamnés, mais il faudrait assurément augmenter l'inspection des finances, le journalisme d'investigation et autres formes de traques de la grande délinquance (paradis fiscaux, comptes off shore, spéculations économiques irréelles, etc.) et procéder à des harmonisations internationales grâce à l'OMC toujours ; enfin, au sujet des impacts réels, il faudrait déployer des études ès sociologies de l'économie (des economy studies, qui restent à inventer quoique bien des ONG s'y appliquent) en dehors des seules « études marketings », qui ne servent que la vente.

Pour revenir au complotiste commun, rien ne l'empêche de faire pareil, donc - fonctionner en cercles, - à supposer qu'il trouve des confrères. Or, c'est bien ce qu'il fait et ne peut s'empêcher de faire, comme 100% de l'humanité et de l'animalité sociable. Car la vérité, c'est que dans un monde mondialisé, on se réinvente des logiques de village.

Sait-on que scientifiquement, nous ne sommes pas faits pour gérer plus de 150 relations (moyenne extrême supérieure) ? Donc, si l'on tient vraiment à trouver des « complots », il va falloir parvenir à la conclusion que l'humanité se rend à une Servitude volontaire, telle que l'avait déjà perçue Etienne de la Boétie voilà des siècles. Mais naturellement, le complotiste commun s'acharne en répétant : « Quand même, ces cercles là-haut sont bien fermés et ont trop de pouvoir  ». D'accord. Et quoi ? ... N'en fut-il pas toujours ainsi ? ... Est-il jaloux ? ... Les logiques de villages (que chaque cercle reforme dans son champ) n'étaient-elles pas aussi influentes, à leur niveau ? Si : la densité morale et la conscience collective jouaient pareillement ... Nous sommes à l'heure du néo-tribalisme maffesolien. Dans un monde mondialisé, les « bons » cercles vont avoir quelque poids démesuré. Mais comment l'éviter, à l'heure des télécommunications en temps réel et autres avions privés ? Sauf à la jouer Unabomber, ce qui est illicite et indésiré par toute vie sereine, sans compter que c'est probablement peine perdue, voué à l'échec.

Il y a fomentation par cercles ... qui, certes, semble conspirationnelle quand on n'y est pas ... mais cela est vrai même dans les associations communes, et personnellement, cela nous intéresse-t-il tant de participer des luttes pour le Pouvoir ? par quoi l'on jouit de toutes ces tentations cabalisatiques, au point d'en faire une obsession ...

Mais il y a factivement à redire en toutes ces supériorités mondialisées, et tous leurs cercles, évidemment : c'est l'absence d'écologie sociale et environnementale dans la démarche, ainsi que le besoin de réglementation (le point ci-dessus). Voir aussi Alain Deneault et Bernard Stiegler.

Le monde mondialisé est trop abstrait, rapport à tous les mondes expérimentés, or le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes est inscrit dans la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme de 1948.

Mal' - LibertéPhilo

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.24/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

73 réactions à cet article    


  • Durand Durand 29 mars 10:40

    S’il y a un complot à l’origine de tous les autres, il est d’ordre monétaire et vise le contrôle total de l’humanité par la dictature de la dette. 

    Ce complot à une origine et un nom : Rothschild !





    • Mal’ 29 mars 11:39

      @Durand. Alors, pourquoi parler de complot ? et jusqu’à quel point « Rothschild » vous contrôle-t-il là, maintenant, directement ?


    • quid damned quid damned 29 mars 13:07

      @Mal’

      Pour faire court :

      -Pompidou ancien de chez Rothschild,
      -Giscard ancien de chez Rothschild,
      -Loi de 1973 (muté en article 102 (je crois) du traité de Lisbonne) qui oblige l’état à emprunter aux banques privées.
      -Macron Ancien de chez Rothschild.

      Alors, s’il y a les complotistes d’un côté, il y a les « d’la-merde-dans-les-yeu-istes » de l’autre.


    • quid damned quid damned 29 mars 13:28

      @quid damned

      Sans oublier que depuis Mitterand vous avez un gugus qui a toujours son rond de serviette à l’Élysée quelque soit le parti que représente le « président », et qui a beaucoup œuvrer pour la constitution européenne, coach de notre actuel « président » ...
      Il vous le dit lui-même ! Il est compotiste lui ou comploteur ? ÉCOUTEZ-LE !


    • Mal’ 29 mars 13:33

      Pour des complots, vous avez l’air bien informés. A quand votre révolution ?


    • quid damned quid damned 29 mars 14:48

      @Mal’

      « Pour des complots, vous avez l’air bien informés. »

       ???

      « A quand votre révolution ? »

      re- ???


    • Durand Durand 29 mars 15:02

      @Mal’


      Il suffit d’ouvrir le Iéna pour avoir une réponse... Ensuite, à vous de chercher.




    • Allexandre 29 mars 17:09

      @Mal’
      Au lieu de « philosopher », il faudrait revenir sur terre. Et si vous ne voyez pas « là, maintenant, directement ? » pensez aux 12 millions de morts de la Première Guerre mondiale, aux 60 de la Seconde, Aux dizaines de milliers de Palestiniens exilés et traités comme des sous-hommes par les victimes d’hier, à une dette qui nous pourrit la vie tous les jours sous le fallacieux prétexte que nous, pauvres citoyens, vivrions au-dessus de nos moyens....et je pourrais vous en donner tant et tant. Et qui l’on retrouve derrière tous ces événements ? Devinez. Mais il n’y a pas qu’eux.

      Alors même si les complots ont de tous temps existé, pourquoi s’acharner aujourd’hui à vouloir nous faire prendre des vessies pour des lanternes ? Les « complotistes » comme on les appelle, seraient de pauvres paranos, en mal de sensations fortes et frustrés par leur petite vie.
      Le drame c’est que ceux qui se prétendent intellectuels dans ce pays, et devraient être des « guides », font partie des complots des sphères d’ « en haut ». Alors , en tant que philosophe, si cela est exact, eh bien réfléchissez au sens de l’Histoire , en toute modestie bien sûr, car de plus grands s’y sont cassé les dents.

    • mimi45140 30 mars 01:46

      @Durand
      Je m’excuse monsieur Durand si il y a un complot,il n’est pas du genre monétaire. Les financiers ne s’ enrichissent pas,a moins qu’il y est complot,mais lequel je ne sais pas.Pour preuve le premier milliardaire de l’histoire fut Monsieur rockefeller 1er milliardaire au monde en 1916 ( fake news ou pas ?).

      Aujourd hui il ne fait pas parti des 100 première fortune,(fake news ou pas) à vous de choisir.

    • CoolDude 30 mars 01:56

      @mimi45140

      De nos jours, la fortune des Rockefeller est éparpillée entre plus de 200 héritiers et aurait une valeur nette d’environ 10 milliards de dollars, les reléguant à la 24e place des familles les plus riches des États-Unis2.


    • CoolDude 30 mars 02:06

      @mimi45140

      La famille Rothschild... 350 Milliards de dollars !


    • CoolDude 30 mars 02:10

      @mimi45140

      La technique consiste à diluer cela dans la famille... Comme ça, individuellement personne n’est dans le top 10.


    • @quid damned

      Tout à fait « A ta lit » est le plus grotesque, aussi le plus servile des ’Con-plot-iste"s.....
       
      Mais bon... ! Le rédacteur semble être suffisamment informé pour nous écrire que les vedettes de Cherbourg-Octeville n’ont jamais été volées mais c’était le résultat d’un coup de parapluie, d’un grand blond aux chaussures noir .....Wouahahahahahhah.........

      Principes d’un service de renseignement, manipuler, mentir, soudoyer, discrétion, cloisonnement.....

      IN-Q-TEL n’existe pas ...
      L’Alstom n’a jamais été vendu aux américains après un coup tordu juridique...etc..etc..etc...

         C’est un CON-PLOT.....

       smiley


    • mimi45140 31 mars 01:39

      @CoolDude
      Merci pour les infos


    • Attila Attila 29 mars 10:41

      Mal, le bien nommé, vous arrivez après la bataille. Vous auriez mieux fait de faire des recherches sérieuses et diversifiées avant de pondre un articulet obsolète.
      Michel Collon a publié un article clair et bien documenté sur ce sujet :
      Complotiste, moi ?

      .
      L’accusation de complotisme est un sophisme de la catégorie des attaques ad hominem, une malhonnêteté intellectuelle. Le but est de discréditer les personnes quand on a perdu la bataille des arguments. L’accusation de complotisme, c’est le nouveau point Godwin à la mode.

      .


      • Mal’ 29 mars 11:41

        @Attila. Je vous remercie de compléter ! mais vous ne citez pas AgoraVox, tout le monde n’est pas uniment informé, et si vous saviez lire entre les lignes de mon article, vous comprendriez que vous faîtes le malin.


      • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 29 mars 12:25

        @Mal’

        Mais lire entre les lignes, exercice remarquablement complotiste, non ? huhu ^^


      • Mal’ 29 mars 13:34

        @bouffon(s) du roi. Exercice lectoral, d’intelligence avec l’air du temps. En tout cas c’était rigolo, comme remarque, si.


      • Attila Attila 29 mars 13:48

        @Mal’
        « mais vous ne citez pas AgoraVox, tout le monde n’est pas uniment informé »
        J’ai cité l’article qui me semble le plus clair et le plus complet. Mais sur Agoravox il y en a d’autres avant vous :
        Théories du complot
        .

        Troublant : 1 français sur 5 ne met en doute aucune version officielle.

        .


      • Mal’ 29 mars 13:51

        @Attila. Vous me prenez vraiment pour un idiot, et c’est bien tout ce qui vous intéresse : jouer les Fox Mulder 2.0.


      • Mal’ 29 mars 13:52

        (Admettre benoîtement une seule version des choses, c’est naturellement stalinien.)


      • Mal’ 29 mars 13:53

        Et vous n’avez pas compris l’article, donc.


      • Attila Attila 29 mars 20:38

        @Mal’
        « Admettre benoîtement une seule version des choses, c’est naturellement stalinien. »
        « Et vous n’avez pas compris l’article, donc. »
        Vous me reprochez de ne pas citer Agoravox, je vous mets les liens vers deux article et vous me répondez : admettre benoitement une seule version des choses, c’est stalinien.
        Les deux articles que je cite défendent des points de vue radicalement opposés : c’est qui qui comprend rien ?

        .


      • pipiou 30 mars 00:33

        @Attila
        Ben non il n’est pas clair Collon : il mélange complotisme et discours sur le capitalisme.
        Son apparent discours factuel est teinté d’ideologie.
        Et en même temps il dit que le complotisme c’est pas bien.
        Bref de la justification vaseuse.


      • Attila Attila 30 mars 12:40

        @pipiou
        «  Ben non il n’est pas clair Collon »
        Venant de vous c’est plutôt rassurant.

        .


      • Jean Roque Jean Roque 29 mars 10:45

        « Une nouvelle espèce est une race qui réussit » Darwinien anonyme
        « La lutte des classe se réifiera en lutte des espèces » Oligarque transhumaniste
        « Les hommes pauvres seront les chimpanzés du futur » Darwick, cybernéticien
         
        « ce n’est qu’à travers l’union avec les sommets de l’européanité non juive [Krupp] que l’élément juif de la noblesse du futur parviendra à son plein épanouissement […] Dès qu’une nouvelle et véritable noblesse se sera constituée, la démocratie disparaîtra d’elle-même [...] L’humain du lointain futur sera un métis […]. La race du future, négroïdo-eurasienne (eurasisch-negroide Zukunftsrasse), d’apparence semblable à celle de l’Égypte antique, remplacera la multiplicité des peuples  »
         
        ’Praktischer Idealismus’ Richard de Coudenhove-Kalergi, un des « pères » de l’UE
         
        PanEurop et hymne à la joie européen c’est lui...
         
        Comme le bouquin a été censuré en Allemagne, par les nazis puis par la RFA-RDA, c’est une rareté.. collectionneur complotiste où pas.
         
        http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-plan-kalergi-genocide-des-172751
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Richard_Nikolaus_de_Coudenhove-Kalergi
        http://www.bvoltaire.fr/pierrehillard/mondialisme-croit-race-synthetique,213228


        • Mal’ 29 mars 11:42

          @Jean Roque. Oui, il y a des cons partout.


        • Étirév 29 mars 11:03

          L’auteur écrit : « …, or le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes est inscrit dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948. »

          Rappelons cependant ceci, dans la mesure où une remise en question des grands principes de notre République et celle de nos élites était envisagée :

          Toute élévation du type humain demande un régime aristocratique. La démocratie avilit en abaissant les bons, c’est une tyrannie qui s’exerce par un mouvement de traction morale, de bas en haut ; elle fait descendre, elle empêche les meilleurs de s’élever, elle abat les têtes qui dépassent le niveau des médiocres, empêchant ainsi l’éclosion des types supérieurs, elle supprime le respect et rend les petits insolents.

          L’égalité c’est la fin d’une race, « tous dégénérés », « tous fous », tous égaux dans la bêtise ou dans la bassesse c’est la suppression de la hiérarchie des esprits !

          Tout cela est si vrai aujourd’hui.

          Cordialement.


          • Mal’ 29 mars 11:44

            @Étirév. Vous avez lu Nietzsche, vous. Mais l’avez-vous lu ? ... Je renvoie à Pierre Héber-Suffrin, et accessoirement Patrick Wotling et Dorian Astor.


          • Jean Roque Jean Roque 29 mars 11:59

            Moi j’aime mieux renvoyer à Lukacs, et Coudenhove-Kalergi très inspiré de Nietzsche.
             
            Etirèv peut se rassurer, le transhumanisme est un eugénisme puissance un million... Les nazis n’était pas vraiment eugénistes, sinon il n’aurait pas massacrer les juifs trop intelligents, plutot « standardiseurs populaires »... Nietzsche est plus fin, marier un juif et un aryen comme Coudenhove.. l’aristocrate brute blonde est au delà de la terre, du sans, de la raison... Il sera transhumain mondialiste
             
            Un peu de Nietzsche de gôôôôche (cris d’Onfray), la chasse des Seigneurs immortels au milieux des gogochons multiethniqués crétinisés smiley
             
            « Dès le moment qu’ils entrent en contact avec l’étranger, les étrangers, ils ne sont guère meilleurs que des bêtes sauvages que l’on a lâchées. Ils jouissent du fait d’être libérés de toute contrainte sociale. Leur sauvagerie compense la tension qu’ils ont accumulée durant leur longue détention dans la paix de la communauté. Ils retrouvent l’innocence consciente de l’animal sauvage, ils redeviennent des monstres jubilatoires, qui, peut être, après une série horrible de meurtres, d’incendies, de viols et de tortures, s’en iront légers ; comme s’il s’était agit que d’un mauvais tour d’étudiants, et convaincus qu’ils ont fourni matière pour longtemps aux chants et aux hymnes des poètes. Au fond de toute ces races nobles, il ne faut pas méconnaître l’animal sauvage, la bête blonde magnifique, courant après le butin et la victoire ... »


          • Mal’ 29 mars 12:08

            @Jean Roque.Peut-être, mais le transhumanisme n’est pas « nietzschéen », non plus. Surtout pas celui dont vous parlez (darwinisme social, etc.).


          • Mal’ 29 mars 12:08

            Même Nietzsche laissait la brute blonde aux origines. Il parle de spiritualisation de l’instinct, etc.


          • Attila Attila 29 mars 13:20

            @Jean Roque
            « Les nazis n’était pas vraiment eugénistes, sinon il n’aurait pas massacrer les juifs trop intelligents »
            Savez-vous que « l’intelligence du juif » était un « argument » pour les massacrer ? L’intelligence, le calcul, faisaient peur aux nazis dont les valeurs étaient opposées : la Nature, le spontané, l’instinct.
            On trouve tout ça dans la formidable thèse d’histoire de Mme Georgette Mouton, « Jeunesse et genèse du nazisme ».

            .


          • Jean Roque Jean Roque 29 mars 13:24

            @Mal’
            La plus célèbre photo de Nietzsche est en uniforme avec un sabre.
             
            Heidegger aussi joue à l’Être pré-socratique de la forêt profonde germanique chérusque réinventée. Marx aussi. Nietzsche contre Marx : la communauté universelle d’une espèce n’existe pas (sélection parentèle), pas plus chez les chimpanzés que les fourmis. Nations, classes, races, religions, autant de fourmilières de la me espèce en lutte, et bientôt les fourmis ogm savantes et leurs fourmis esclaves pithécanthropes. Identité culturelle réinventée.
             
            « S’il devait être vrai que les grecs ont sombré à cause de leur esclavage, il est cependant plus certain que nous sombrerons par manque d’esclavage ! [...] L’esclavage est nécessaire à toute vraie forme de culture [...] Infortunés séducteurs, vous avez anéanti l’innocence de l’esclave en lui donnant accès à l’arbre de la connaissance ! »


          • Mal’ 29 mars 13:59

            @Jean Roque. Quelle source ? Je connais bien la neuvième partie de Par-delà bien et mal (les premiers paragraphes) mais cela ne doit pas y être. Le reste, écoutez, que voulez-vous, et ça n’est pas parce que « Nietzsche » qu’il faut en faire un saint auquel se vouer.


          • Jean Roque Jean Roque 29 mars 15:35

            @Mal’
            « L’Etat Grec »1872 des Cinq préfaces à cinq livres qui n’ont pas été écrits, cadeau de Noël à  Cosima Wagner
            Bon, je suis pas spécialiste de Nietzsche, c’est un des passages préférés des marxistes... Lukacs, Losurdo etc...
             
            « la civilisation alexandrine a besoin d’une classe d’esclaves, mais, dans sa vision optimiste de l’existence, elle nie la nécessité d’une telle classe, et se dirige donc peu à peu, une fois que l’effet de ses paroles séductrices et lénifiantes sera dissipé, vers un cruel anéantissement. Rien n’est plus terrifiant qu’une classe barbare d’esclaves qui a appris à considérer son existence comme une injustice, et qui s’apprête à en tirer vengeance non seulement pour elle, mais pour toutes les générations » Naissance de la Tragédie
             
            C’est du Nietzsche de gôôôche c’est pour ça que c’est bien. C’est pas d’ED, car Nietzsche a horreur de la populace, de l’état et des races. Sa race à lui et trans-humaine... l’enfant qui fait griller les fourmis avec une loupe s’émerveillant du Monde...
             
            Nietzsche le penseur du XXIeme siècle. Derrière le Multiethniqué, se cache l’Unique, Sous les Pavés, Cyborg le crucifié. smiley


          • Jean Roque Jean Roque 29 mars 16:06

            @Mal’
             
            « La doctrine de Confucius ne peut être attaquée par la science, car il a enraciné son éthique dans des valeurs esthétiques (le goût, le tact, le gentleman, l’honneur, l’harmonie etc..). Après l’effondrement de la morale théologique, seule une morale esthétique peut sauver l’Europe. » Ethik und Hyperethik
             
            Coudenhove-Kalergi était à moitié japonais...Kalergi le Kalokagathos grecque où le Li de Confucius. Très cohérent ce Coudenhove : les gogochons multiethniqués obèses abrutis devant « 12 couples parfaits », l’élite cyborg au QI de 200 dans la discipline culturelle réactionnaire. Mais il rêvait, l’UE finit en purin.
             
            « Un abîme nous sépare de ceux qui se battent pour un bien-être matériel. »
            Ernst Jünger
             


          • Mal’ 24 avril 15:36

            @Jean Roque. « Il n’y a pas de complot, mais que des stratégies. » - Christophe Alévêque. Et quand vous avez dit sexe, pouvoir & fric, vous avez tout dit. Nous ne sommes heureusement pas que nos déterminations matérielles. Je vous embrasse.


          • quid damned quid damned 29 mars 13:11

            L’article commence très mal :

            1. vous posez une question et y répondez arbitrairement.

            2. vous ne définissez pas ce que vous entendez par complotiste si ce n’est en substance dans cette réponse arbitraire.

            Puis

            3.Vous ne faîtes qu’exposer un fantasme confortant de ceux qui voient des complotistes partout, dès lors qu’il s’agit de fustiger quelqu’un qui ne digère pas la soupe TF1-BFM


            • Mal’ 29 mars 13:40

              @quid damned. Si vous voulez. Mais c’est drôle alors, comme vous ne cherchez pas à comprendre d’où, et pour quoi, cela parle. Vous croyez qu’il est possible de parler « dans l’absolu ». Je vous attends au tournant. Le complotisme est une clownerie, sans nier l’existence de complots ; mais la vaste vérité, c’est qu’il y a surtout des inconnues et des hiérarchies, comme toujours. Aujourd’hui, il y a juste qu’en l’absence de « grand autre » à l’Occident pour faire du spectacle médiatique, on s’intéresse « enfin » aux directions actuelles. Des complots, vous en avez bien plus pendant la guerre froide, pour des raisons très compréhensibles. Quand vous avez cinq cent gus qui vous disent « voici le grand méchant loup, il faut être complotiste car ça n’est pas une insulte même si elle sert les grands méchants médias pour discréditer et continuer les complots », j’ai comme un doute.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès