• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Une démocratie en lambeaux

Une démocratie en lambeaux

Votez pour moi, ou voter pourquoi ?

 C’est la question que se pose un nombre de plus en plus grand de citoyens en France, et ailleurs…

Démocratie, ce mot qui fait rêver, et qu’Abraham Lincoln avait défini ainsi : « le gouvernement du peuple, pour le peuple », puisqu’en principe le pouvoir est détenu, et surtout contrôlé par le peuple, et qu’il s’exerce par l’intermédiaire de représentants désignés lors d’élections au suffrage universel, a perdu beaucoup de crédibilité.

En réalité, en creusant même superficiellement, il apparait très vite que cette démocratie est une sorte d’illusion, voire un leurre.

Pour briguer, en tout cas en France, la plus haute place, il faut être quand même un peu fortuné.

Valéry Giscard est à la tête d’une fortune de près de 150 millions d’euros (lien), Chirac le précède avec 215 millions d’euros, (lien) Sarközi n’aurait que 2 millions d’euros… un peu plus que l’actuel président, lequel a déclaré un peu plus de 1 millions d’euros, ce qui les met tout de même à l’abri du besoin pour un certain temps. lien

Qui pourrait imaginer que demain, un président de la République puisse être un simple smicard ?

Et s’il est vrai que, lors de la révolution de 1789, les élections se faisaient sans candidat, il ne faut pas oublier que déjà le critère économique avait conduit à recréer une aristocratie fondée sur la richesse, excluant de fait de l’élection le tiers des citoyens, et que les femmes et les domestiques ne pouvaient voter, étant considérés dépourvus de toute indépendance de jugement. lien

Comme le disait le 31 aout 2015 sur l’antenne de France Culture, Pierre Rosanvallon, professeur au Collège de France, l’argent reste un moyen pour se faire élire, ajoutant « nos régimes peuvent être dits démocratiques mais nous ne sommes pas gouvernés démocratiquement  ».

Constatant que les partis se sont éloignés de la société, remarquant que chez les députés communistes, il n’en reste plus qu’un qui soit d’origine ouvrière, il en déduit qu’est venu le règne des professionnels de la politique, lesquels y viennent pour y faire carrière, concluant que la politique est devenue un métier, et que la plupart du temps, les élus sont aux service d’eux même, et non au service du peuple, expliquant ainsi le désenchantement des citoyens. lien

Dans son livre qui vient de paraitre, (le bon gouvernement/Seuil), Rosanvallon enfonce le clou affirmant que l’action des gouvernements n’obéit pas à des règles de transparence, d’exercice de la responsabilité, de réactivité ou d’écoute des citoyens clairement établies, et il martèle « gouverner aujourd’hui, c’est séduire pour survivre  ». lien

D’où la spécificité du désarroi et la colère de nos contemporains qui désertent de plus en plus les urnes, faisant des abstentionnistes le premier parti de France.

Mais l’abstention galopante vient aussi du fait que les partis ont déserté le monde ouvrier, et comme l’écrit Florent Gougou, du CEESP (centre d’étude européenne de Sciences Po) c’est le désintérêt des politiques pour les ouvriers qui a entraîné la montée de l’abstention, et non l’inverse…(lien) ce qu’a bien compris le FN, lequel doit en partie son succès à sa nouvelle orientation.

Et puis, s’il est incontestable que le chef de l’état soit bien légitimement élu, c’est lui qui choisit arbitrairement les membres de son gouvernement, sans que le peuple ait eu à donner son avis, et certains n’hésitent plus à évoquer une monarchie ripoublicaine. lien

Bien sur, les élus, voire les éligibles, ont tôt fait de ranger à la place de « mauvais citoyens » ceux qui ne se rendent plus dans les bureaux de vote, négligeant le fait que ces mêmes élus pourraient bien être le moteur de la désillusion citoyenne.

Regrettant qu’ils soient souvent la cible des électeurs, avec l’insupportable slogan « tous pourris », ces élus oublient vite combien la trahison de l’élu avec ses engagements soit l’une des raisons de ce désamour électoral.

Ce n’est pas une nouveauté, de la gauche à la droite, il sera difficile de trouver un élu qui, une fois à la place convoitée, ait tenu parole, reniant la majorité de ses promesses, et tenant même parfois un discours radicalement différent de celui qu’il tenait avant d'être élu, sans le moindre risque d’être sanctionné.

Le président actuel ne prône-t-il pas aujourd’hui un socialisme libéral, bien éloigné de la guerre qu’il prétendait mener contre « le monde de la finance » promesse qu’il avait formulé lors de son discours du Bourget, même si des esprits taquins n’avaient pas manqué de signaler que, dès 1985, François Hollande s’affichait déjà comme un authentique libéral ? lien

Allons plus loin pour observer la démocratie de notre beau pays : alors que chez nos voisins helvètes, il suffit que 50 000 citoyens aient signé une pétition, pour inscrire dans la constitution, après une votation, des mesures voulues par le plus grand nombre, (lien) en France, c’est un véritable parcours du combattant…et lorsque par bonheur il aboutit, le gouvernement sans vergogne peut surmonter l’obstacle, comme ça s’est passé lors du référendum sur le traité établissant une constitution pour l’Europe. lien

En effet, pour faire aboutir un référendum d’initiative populaire, il faut obtenir le soutien du 1/5ème de membres du parlement, et la signature de 4,5 millions de français, soit quasi mission impossible. lien

Comment s’étonner dès lors de la désaffection des citoyens qui préfèrent aller à la pêche, que de voter pour le moins pire, sachant que l’élu n’hésitera pas une seconde à renier ses promesses, sans le moindre risque d’une sanction juridique ?

Pour espérer un changement, ne faudrait-il pas envisager rapidement une 6ème République qui mettrait en place une réelle démocratie, ou faudra-t-il continuer à s’enfoncer dans cette illusion démocratique, quitte à plonger le pays dans une détresse mortifère dont les conséquences permettraient aux pires des extrêmes de prendre le pouvoir ?

Il s’agirait donc de donner vie à une constitution qui permettrait une réelle démocratie…

Pour écarter les professionnels de la politique, il suffirait que les avantages de ceux-ci soient réduits drastiquement, afin que seuls ceux, par vocation, portés par la seule volonté de se mettre au service du peuple pour appliquer ses choix, soient les élus…

Il faudrait aussi que soient choisis des citoyens (nes) qui soient compétents au poste qu’ils occuperont, en en finissant avec les pratiques actuelles qui permettent à un ministre de passer indistinctement d’un domaine à un autre.

Cerise sur le gâteau, tout élu qui aura été condamné ne devrait plus prétendre au moindre mandat…

Alors là, peut-être, le sens du mot démocratie ne sera plus bafoué, et les citoyens retrouveraient le goût de retourner aux urnes…

Car comme dit mon vieil ami africain : « la faute du troupeau vient du berger ».

L’image illustrant l’article vient de : « marcrousset.over-blog.com »

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

l’Europe en panne de démocratie

L’Europe est-elle schizophrène ?

La jolie vie des parlementeurs

Européennes, le syndrome de Lisbonne

Les cocus de la démocratie

Cette Europe de tous nos malheurs


Moyenne des avis sur cet article :  3.78/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

120 réactions à cet article    


  • César Castique César Castique 2 septembre 2015 08:47

    « Il s’agirait donc de donner vie à une constitution qui permettrait une réelle démocratie… »



    Comme en Suisse, par le fait.


    Où les étrangers n’ont pas vraiment beau chpile du fait même de la démocratie directe...

    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 2 septembre 2015 08:57

      Les dirigeants actuels qui sont tenus à bout de bras pas les lobbies financiers et économiques savent parfaitement que l’Europe passoire qu’ils proposent serait rejetée massivement par les électeurs malgré la propagande. C’est pourquoi il y a de moins en moins de pratiques démocratiques sur notre continent et surtout pas pour les instances européennes.
      En tous cas, chez nous, tout est verrouillé.


      • sarcastelle 2 septembre 2015 09:24

        L’interdiction des ULM par une votation populaire suisse illustre assez bien la démocratie directe ! Chaque système a ses côtés caricaturaux. 


        • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 2015 11:24

          @sarcastelle
          pour avoir vécu en suisse quelques années, je confirme...certaines votations ont des effets discutables...

          mais à quand la réelle possibilité d’un référendum dans notre beau pays ?
           smiley

        • robin 3 septembre 2015 11:19

          @sarcastelle

          Que des référendums soient discutables est une chose, de là à n’organiser jamais de référendums c’est autre chose.


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 3 septembre 2015 16:51

          @olivier cabanel


          Bonjour Olivier

          Nous savons tous très bien que la démocratie est un leurre. Ceux qui contrôleni les banques - et par les banques les médias - peuvent présenter les faits comme ils le veulent et donc faire voter pour n’importe qui et n’importe quoi. Je crois que cette lucidité de base est maintenant acquise. 

          Désormais, ils faut poursuivre le travail d’éducation populaire en montrant qu’il est ridicule de penser que chaque lambda a les connaissances et l’intelligence requise pour donner un avis utile sur n’importe quoi. La seule chose qu’on peut attendre d’une consultation populaire est un OUI ou uni NON a une question simple. Le reste est manipulation pour distraire les badauds, comme aux USA et, de plus en plus, simple corruption.



          Pierre JC



        • olivier cabanel olivier cabanel 3 septembre 2015 20:45

          @Pierre JC Allard
          bonjour !

          au delà de cette évidente manipulation dont nous sommes l’objet, il faut tout de même garder un peu d’espoir... et si par malheur, nous ne sommes plus capables de faire vivre une authentique démocratie, eh bien, nous essayerons autre chose...les réseaux partagés montrent la voie !
          merci de ton commentaire.

        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 4 septembre 2015 17:41

          @olivier cabanel

          N’est-ce pas faire vivre une authentique démocratie qui serait « essayer autre chose. »... ?


          Pierre JC


        • Garance 2 septembre 2015 09:32

          Et çà blablate....et ça blablate.....


          Nos gourous du site , Bolos patentés, viennent maintenant nous faire des cours sur la démocratie... !!!!

          C’est un monde çà... !!!!

          Ils ne sont pas crédibles pour un sou ces parpaillots du Temple socialiste

          D’avoir fait campagne ici pour faire voter pour l’Enflure élyséenne ne leur à pas suffit 

          Ah... !!!...mais non....toutes hontes bues ils continuent de vous embobiner

          Car ne vous y trompez pas ; si l’Enflure est en possibilité d’être réélu ils vous redemanderont de revoter pour lui.....

          Pire encore ils vous demanderont de voter pour l’excité torero....

          Ils appellent çà : « les valeurs de la Gauche »

          Vite un sac ; qu’on les foute dedans et qu’on les jette en Seine

          Sans oublier un autre sac à remplir également avec la Raclure au pouvoir actuellement

          Et...hop...à la baille.les sacs...et que çà saute..... !!!!  smiley   smiley  smiley

          • Olivier Perriet Olivier Perriet 2 septembre 2015 12:12

            @Garance

            Il existe de saines colères, comme dirait Ségolène :
            « si j’ai fait voter Hollande, c’est la faute du système qu’est pas démocratique » qu’ils disent.

            C’est pénible ces gens qui n’assument pas smiley


          • aimable 2 septembre 2015 13:08

            @Garance

            les parpaillots du temples socialiste

            vous même cher monsieur , vous prêchez bien pour une paroisse, vous vous qualifieriez de quoi ?


          • ddacoudre ddacoudre 2 septembre 2015 09:34

            bonjour olivier

            Un débat bien compliqué, est-ce que l’ignorance peut trouver une place pour gouverner un monde qui devient de plus en plus compliqué. Formulé de cette manière provocante c’est un peu plus clair. c’est seulement depuis 1944 qu’en France le peuple participe a l’élection de ses mandant.
            avant il ne votait pas dans sa totalité considérant que cette responsabilité d« élire des mandat ne pouvait se confier à des ignorant. il suffit de relire l’histoire humaine pour se rendre compte que les peuple n’étaient pas consulté et qu’une »caste" sociologique se prenait pour le peuple et gouverné.
            nous oublions un peu vite que c’est le peuple qui a voté la constitution de la V république qui organise un pouvoir quasi monarchique d’un président. Nous oublions facilement que ce sont nos écoles qui instruisent ce qui nous dirigent et que c’est notre éducation qui formatent nos esprits.depuis le droit d’association les citoyens disposent des moyens de se faire entendre, ils le boudent car il s’imagine que c’est aux élus à se rendre chez eux pour demander de leur nouvelle et savoir s’ils sont content de leur politique (étude de 1999 CCA) les citoyens attendent que l’état s’occupent d’eux personnellement. On croit rêver, mais c’est ce qu’on fait les hommes politiques et que tu signales en relevant (gouverner c’est séduire pour survivre) puisqu’ils est impossible de faire le tour de 46 millions de votant, et pourtant Chirac s’y connaissait en serrage de mains.
            est -il possible d’élire quelqu’un qui ne veut pas l’être non, peut-on sans aucune connaissance présider au destiné d’un pays non, les hommes politique ne pensent -il qu’à leur carrière non, mais ils y pensent aussi comme tout le monde. je ne comprends pas que l’on puisse reprocher à un citoyen qui s’engage au service de sont pays de devenir compétant et d’envisager de vouloir y consacrer son existence. Alors que dans le nombre il y ai des dérives, il y en a là comme ailleurs et si, les citoyens veulent des saints c’est vers l’église qu’il faut se tourner et en plus ce n’est pas assuré. c’est le peuple qui a voté pour les organisations et les hommes qui nous dirigent, et ce n’est certainement pas en s’abstenant que cela changera les choses, si l’on a pas le courage d’occuper les places ou la démocratie s’exerce, les associations (partis, syndicats). il est effarant de constater que la démocratie, c’est a dire la formulation de ses opinions s’exerce par sondage interposé. les citoyen faute d’aller dans les lieux ou ils peuvent formuler leur opinion ce sont les politicien qui les interroge, mais pas les 46 millions, Seulement un panel que des formules magiques regroupent de sorte que puisse se vendre une opinion publique surfaite. ça marche merveilleusement.. ceci dit nos idée se rencontre j’ai fais un article sur la vox populi.
            http://ddacoudre.over-blog.com/2015/09/la-vox-populi.html.
            cordialement.


            • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 2015 11:42

              @ddacoudre
              bonjour

              tu pose le débat de la pertinence du votant, de sa culture politique, et pourquoi pas de son intelligence...et c’est effectivement une préoccupation...
              cet électeur qui va voter par rapport à la belle gueule de son candidat, ou parce qu’il lui a serré un jour la main, ou par rapport à son bagout, et qui n’a qu’une maigre culture politique est-il la clef de la débacle actuelle ?
              car après tout, ce sont nous qui les avons élu, et nous méritons nos erreurs...
              mais si, après un bon balayage républicain, empechant, c’est la moindre des choses, un élu condamné de se présenter, baissant drastiquement les avantages de l’élu, afin de repousser ceux qui ne viennent se présenter que pour le fric, et le pouvoir de décider à nos place, je veux bien croire que les choses iraient différemment.
              et pourquoi ne pas faire condamner un élu qui fait le contraire de ce qu’il a promis ?
              un conseil de sage devraient pouvoir le faire....
              merci de ton commentaire.

            • ddacoudre ddacoudre 2 septembre 2015 14:17

              @olivier cabanel

              olivier un conseil des sages ça ne peut pas exister, je comprends le sens de ce souhait nous aimerions bien que quelqu’un nous dispense d’avoir nous même a peser les actions des uns et des autres en aillant la certitude d’être juste. cet homme nous l’avons appelé Dieu et nous ne l’avons pas placé sur terre pour qu’il ne puisse être contestable. pour autant nous sommes restés avec l’obligation de devoir trier le bon grain de l’ivraie. je ne suis pas croyant mais déjà en ces temps les hommes avaient compris l’obligation à laquelle ils ne pouvaient pas échapper. tous les hommes qui commentent des erreurs tombent sous le coup de la loi et reçoivent une punition proportionnelle à leurs manquements qui les rend quitte avec la société, et je ne vois pas pourquoi il en serait différemment pour les hommes politiques, ceci constituerait une inégalité des citoyens devant la loi, comme quoi un conseil des sages qui concluraient à une exclusion du droit des citoyens de se présenter à une élection pour le motif d’une condamnation ne serait point sage. il existe quelques formes d’exclusions de ce genre en médecine par exemple ou des hommes peuvent être interdit de pratique médicale, il existe également une exclusion non écrite dans le fait que nous ne choisissons pas quelqu’un qui ne nous parait pas clair et s’exerce donc une censure volontaire ou inconsciente. En permanence nous trions le bon grain de l’ivraie sans nous en rendre compte, c’est ce que nous faisons quand dans nos articles, nous donnons nos points de vue, nous exerçons un choix discriminant. pour quoi donc vouloir pour des faits mineurs punir d’une manière définitive un citoyen est disproportion et va à l’encontre des droits de l’homme, et ceux qui ont voté pour lui en connaissance de cause, comme nous le voyons souvent dans un milieux où faut être un requin pour survivre seraient t-ils inconséquent ou continuent-il à faire confiance en quelqu’un qu’il connaissent alors que nous du font de notre fauteuil l’avons jamais rencontré. je t’ai écrit que ton sujet n’était pas simple. De plus aucun candidats ne peut être dans notre monde assuré de pouvoir tenir ses promesses électorales. il n’est pas dieu ni le maitre de céans en toute chose et croire aujourd’hui qu’un homme peut changer le destin d’une communauté est irrationnel, c’est malheureusement ce que nous croyons en votant pour des hommes salvateur signe évident de notre immaturité où le père nous manque alors nous le cherchons en toutes chose y compris en en désignant plusieurs pour constituer un conseil des sages. ce type de conseil existe, c’est le conseil d’état et il est seulement soumis a analyser la conformité des décision face à une constitution, si nous étions dans une dictature il feraient de même avec la dictature. Nous avons l’exemple de Mitterrand qui a tenu la promesse électorale d’augmenter le smic et le marché soutenu par la consommation des citoyens l’on obligé à renoncer au socialisme pour la social démocratie dont aujourd’hui nous supportons l’échec, et devant ce marasme nous n’avons plus de clairvoyances, recherchant le moyen de punir un boucs émissaires dont il est réel de constater les dérives, mais faux de croire que leur cessation nous sauvera de la régression puisque nous ne nous en prenons pas au système qui nous afflige et qui est l’organisation capitaliste. Étant depuis fort longtemps anti capitaliste, je suis pour un changement de république afin de donner la parole aux citoyens, mais je ne nourri en l’instant aucune illusion tant que les citoyens n(aurons pas conscience qu’ils nourrissent l’organisation capitaliste du travail et qu’ils acceptent un statut subalterne de salariés. pour terminer sur la quantité d’hommes politiques peut sont riches, et je ne vois pas quelles raisons justifieraient que des hommes qui acceptent avec leurs raisons de consacrer leur vie au service d’un pays devraient être pauvre. Ce ne sont pas des salariés, l’exercice de leur fonction n’est pas un métier et leur ressources sont des indemnités et des défraiement de mise à disponibilité au service de la nation. il est juste que les libéraux capitalistique essaient depuis fort longtemps de faire croire que l’état est comme une entreprise, et ça fonctionne, car de plus en plus le regard des citoyens s’y conforme, et nous en arrivons au fil du temps à des observations comme celles que tu formules sur des réalité, à force de dire que l’état (c’est à dire nous ) coutons cher etc. tu connais le discourt.

              cordialement.


            • Berboral 2 septembre 2015 14:30

              @olivier cabanel
              « et pourquoi ne pas faire condamner un élu qui fait le contraire de ce qu’il a promis ? un conseil de sage devraient pouvoir le faire... »

              Je vous rejoint totalement sur ce point.
              En effet avec le président actuel on constate que beaucoup de promesses qui sont purement de son ressort (pas de cumul de mandat, moralisation - pas de copinage -etc..) il n’y a même pas l’once d’un début de débat à l’assemblée.
              Il serait effectivement agréable d’avoir un conseil qui puisse le rappeler à l’ordre sous peine de le destituer.

            • howahkan Hotah 2 septembre 2015 09:37

              Salut ,respect et robustesse Olivier...

              les seuls pays en guerre active intense, qui tuent beaucoup,détruit beaucoup et déracine aujourd’hui sont les hi hi hi hi démocraties....le nec plus ultra des créations humaines infernales...

              le peuple vote, cela fait une seconde de participation active-passive à la vie collective, car le collectif celui qui vote lui il s’en tape du collectif ,sauf pour en avoir un max sur ce qui est fait collectivement ,car celui qui vote il vote pour lui, son succès, sa richesse...

              on en est rendu a utilisé une poignée de mots qui ne disent rien..pour diriger..bon avec quelques armes, la fausse monnaie, la police, les médias ,les armées etc etc..un détail diraient certains  smiley

              moi je vois que ce monde cruel est celui que l’on veut, le criminel qui l’organise lui dit, c ’est notre nature« il vole et tue d’abord ensuite il voit que c’est le mal absolu et créé son propre tribunal ou il est l’accusé, le procureur, le président , les greffiers, le jury ,les avocats et après s’être réuni 1 seconde maxi avec lui meme il se déclare innocent car : c’est la nature qui est comme cela...puis il rend quelques exemples dans le monde animal pour prouver que c’est vrai, comment un tel génie auto proclamé ne saurait pas discerner ni comprendre ce qui est juste, beau, bon ,en paix , intelligent etc ?? non ,non .....

              vivre c’est tuer et voler,voler et tuer est le sens....gagner donc par tous les moyens est la raison de notre »etre" ,serait.....la raison

              pourquoi pas ? mais alors pourquoi aller contre le sens et créer des lois pour punir un meurtrier occasionnel , un artisan donc , ?? cela n’a aucun sens..

              ainsi votons encore plus serait la solution...ceux qui créent ce monde dément ne changent pas d’un iota, l’humain est aussi immuable que le rocher de la montagne, il est mauvais point barre et en votant encore plus tout va s’arranger considérant que je vote pour mes intérêts uniquement,l’autre je m’en tape c’est un con, ,enfin pour celui qui parle le mieux etc et la base de cette société non plus ne change pas pourquoi changer une équipe qui détruit partout ou elle veut voler sur la planète ?? oui pourquoi ?? ,elle est sous le signe de deux mythes,celui du meilleur et celui de la competition, deux mythes qui impliquent en absolu que si ils sont juste et bien nous avons toujours eux depuis 2500 ans le meilleur des mondes...

              de quoi se plaint on ??

              Mon voisin Jules me dit, il est plombier-philosophe forain à ses heures perdues : ouais c’est des conneries tout ça, les gens ont une vie de merde en eux meme,et ils pensent que en changeant tout autour d’eux, en créant le monde qu’ils veulent tout va aller bien, ça fait des millénaires que ça dure ces conneries,va falloir peut etre songer à grandir !!!! sortir de l’enfance non smiley

              il explique alors : si je faisais comme vous tous là avec les problemes de plomberie, je ne réparerais jamais rien du tout...moi je dois d’abords comprendre l’intégralité du problème et nécessairement donc où et quelle est son origine, et la solution elle est là d’elle meme, je n’ai meme pas à chercher.,

               de plus à plusieurs ce qui est obligé de toutes façons pour la bricole, le jardin y tout y tout c’est tellement plus simple ,alors on s’aide tous,c’est sympa ,facile...la bonne vie quoi..ensuite si je vais mal avec moi meme , je fais comme avec la plomberie, quel est mon problème ? je ne cherche pas là par contre, reflechir ne marche que avec les aspects pratiques, les choses concrètes, pour le reste me dit jules, on a un autre programme qu’il faut réveiller., il est fort mon plombier-philosophe forain , ... ,il doit se montrer lui meme et là hop tout se met en place tout seul et en plus t’a comme une sorte d’extase bienfaitrice bizarre, t’a pu d’problemes pour un bon moment,ça roule ma poule, comme connecté avec l’univers dis donc ! marrant hein ??....c’est par la la vie...

              , le cerveau était vachement bien fait au début..mais là c’est sur ça merdoie.....vous les intello avec vos problèmes machin chose vous faites quoi ? vous ignorez tout du problème, alors ça panique ,ça panique et ça cherche des solutions sans rien connaître du problème.....mais mon vieux, plus con , tu meurs ...car le problème reste et t’ en remet un deuxième pour le prix d’un seul, et pis ça continue a empirer ...au bout d’un moment t’es cerner que par des problemes, ça fuit de partout, et là ben t’es noyé dans ton jus mon gars smiley

              çà s’appelle du bon sens commun, comme les tyrannosaures rex cela a disparu..le bon a disparu, le sens aussi, le commun aussi....

              la crise a commencé il y a longtemps le jour meme ou un quelqu’un a essayer d’échanger un truc avec un autre quelqu’un pour le niquer....

              jules me dit à l’oreille : tien dis donc , t’es tout prés de la source là non ? c’est en toi, en moi, en nous....


              • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 2015 11:36

                @howahkan Hotah
                bonjour

                un énorme merci pour ta clairvoyance.
                je partage, bien évidemment.
                 smiley

              • howahkan Hotah 2 septembre 2015 12:04

                @olivier cabanel

                 smiley.......



              • howahkan Hotah 2 septembre 2015 13:21

                @Garance

                 smiley.....................


              • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 2015 16:47

                @Garance
                merci pour ces musiques chamaniques dans lesquelles je me retrouve...même si l’humour qui suit signé Casthelemis ne m’est pas étranger.

                 smiley
                en remerciement, ça

              • Garance 3 septembre 2015 04:42

                @olivier cabanel


                Merci pour cette dédicace personnelle

                Mais alors.... ?

                Mais alors pourquoi avoir appelé à voter Hollande ?

                Parce qu’au niveau des pollutions en tous genres il se pose un peu là le bestiaux 

                Oui je sais Sarko....mais quand même.... smiley


              • foufouille foufouille 2 septembre 2015 09:42

                la ploutocratie, c’est le générateur à patates produisant 600 watt.
                vends scenar cosmodic pas cher 1000€


                • foufouille foufouille 2 septembre 2015 09:51

                  « Regrettant qu’ils soient souvent la cible des électeurs, avec l’insupportable slogan « tous pourris », »
                  c’est la stricte vérité.
                  il faudrait leur faire passer un examen psychiatrique avant de se présenter.



                    • Passante Passante 2 septembre 2015 10:35

                      salut Olivier,


                      il est presque certain hélas que le portable est une étape dans quelque chose qui évolue, 
                      que cet ensemble de fonctions seront incorporées, RFIDées... j’en sais rien, 
                      mais l’horizon c’est le claquement de doigt, 
                      parfait, 
                      en plus écran projetable partout, idem clavier cette massue de cromagnon, 
                      tout est écrans, je suis partout, bon...

                      les défauts on devine, mais les applis politiques de tout ça... 
                      voter d’un claquement de doigt sur tout et sur rien,
                      sur des décisions collectives, & en temps réel... 
                      à des échelles réduites d’abord, et plus loin ?
                      qu’est-ce qui peut arrêter ça ?! 
                      car tout serait littéralement court-circuité :
                      -la question même de la « représentation » politique, puisque présence, 
                      -et la question entière des médias, puisque « immédiateté » à l’horizon aussi.

                      peut-être que les solutions, terribles d’allure, sont déjà là, mais encore dormantes, 
                      puis lentement elles s’imposent, 
                      perso j’ai aucun doute que l’egypte c’est bien, 
                      mais je crois que c’est l’arrivée de la 3G qui a fait tomber moubarak,
                      ce fil d’egypte a l’air d’un brin d’herbe au regard du baobab qui s’y cache.

                      peut-être que le credo idéal des temps futurs passera par une formule aussi détendue que :
                      je vote comme je rôte, sur tout et sur rien, à l’envi.

                      • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 2015 11:34

                        @Passante
                        bonjour..

                        en te lisant, je réalise que mon voeux pieux d’une république parfaite est surement irréaliste, 
                        c’est vrai aussi que l’immédiateté des médias internet, et de toutes ces machines qui lancent des pétitions, aptes à faire changer d’avis le pouvoir, laissent entrevoir d’autres gouvernances...
                        du débat viendront des idées nouvelles...
                        en tout cas je suis sur qu’un bon balayage de cette démocratie malade fera le plus grand bien, surtout si ça se passe en douceur.
                        merci de ton commentaire.

                      • Fergus Fergus 2 septembre 2015 11:48

                        Bonjour, Olivier

                        « s’il est incontestable que le chef de l’état soit bien légitimement élu, c’est lui qui choisit arbitrairement les membres de son gouvernement, sans que le peuple ait eu à donner son avis »

                        C’est pourtant ce qui se passe dans tous les pays démocratiques car il n’est pas évident de faire autrement sans savoir quel résultat sortira des urnes aux législatives, et par conséquent : 1) quels équilibres politiques pourront être trouvés ; 2) sur quelle base programmatique de consensus au sein de la nouvelle majorité.

                        Personnellement, ce n’est pas cela qui me choque, mais le reniement délibéré de certains engagements fermes, sitôt passé la mise en place de la nouvelle tête de l’exécutif.

                        Quant au Référendum d’Initiative Partagée de Sarkozy, c’est une pure escroquerie intellectuelle et politique.

                        Enfin, d’accord avec toi, tout élu condamné dans le cadre de fonctions électives devrait être banni définitivement de la vie politique.


                        • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 2015 13:49

                          @Fergus
                          pas mieux.

                          je partage et remercie.

                        • devphil30 devphil30 2 septembre 2015 11:51

                          Bonjour,


                          Vous avez écrit en vous appuyant sur 2 liens , on peux constater que ces informations sont pour le moins farfelues.
                          Le texte s’applique à chacun des 2 anciens présidents est presque identique avec les mêmes noms de restaurant , de club de foot que chacun posséderaient. 

                          « Valéry Giscard est à la tête d’une fortune de près de 150 millions d’euros (lien), Chirac le précède avec 215 millions d’euros, (lien) »

                          Pour le reste vous avez raison dans votre article 

                          Philippe 

                          • foufouille foufouille 2 septembre 2015 14:06

                            @devphil30
                            non c’est impossible, voyons !
                            il ne fait jamais d’erreur comme son frère !


                          • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 2015 16:49

                            @devphil30
                            faut voir...y a quand même 65 millions de différence...

                             smiley

                          • Iren-Nao 2 septembre 2015 12:59

                            Cabanel
                            Auriez vous découvert l’eau tiède ?
                            La democrassouille c’est extrêmement simple :
                            C’est au meilleurs des menteux.
                            D’autant plus avec les moyens de communication modernes et la science de la pub pour mieux occuper nos temps de lucidité o combien relative.
                            De toute façon, en 2005 on a fait un referendum (comme en Grèce...) et Sarkozy et les députés de tout bord se sont assis dessus.
                            Avons nous fait une insurrection ?
                            Bien sur que non, on est Charlie et on ne sait meme plus reconnaitre les sexes.
                            Alors maintenant on fait quoi ?

                            Iren-Nao


                            • Spartacus Spartacus 2 septembre 2015 13:12
                              La votation Suisse est typiquement libérale....

                              Il est matériellement impossible d’organiser en France des votes sur la base de pétitions.
                              Les premiers à ne pas le vouloir seront les gauchistes...

                              Quand aux ouvriers que l’auteur se plaint de ne pas voir représenté, sa caste et corporation étatiste sera la première à leur couper la parole.....

                              Vous imaginez qu’un ouvrier propose une « votation » pour demander aux fonctionnaires de disposer des mêmes droits qu’eux ? 

                              Ca fait 70 ans que nous avons le choix dans les élections à des fonctionnaires de droite contre des fonctionnaires de gauche. 

                              Dans tous les pays les fonctionnaires doivent démissionner de leur poste contre le conflit d’intérêt...

                              La démocratie est confisquée par la corporation d’état. Point.

                              • gogoRat gogoRat 2 septembre 2015 13:21

                                 Bizarre tout de même de réduire, tronquer, le concept évoqué dans notre Constitution elle-même à ces mots venus d’ailleurs :
                                « ... « le gouvernement du peuple, pour le peuple », »

                                 Pour parler franc, pourquoi oublier de citer l’Article 2 de notre Constitution :
                                 « Son principe [de notre République] est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.  » 
                                 !!!

                                 Il eût alors été plus judicieux de montrer que les pratiques d’exercice du pouvoir, voire même de légitimation des décisions politiques, subies actuellement par le peuple français, sont en fait anticonstitutionnelles !


                                • Loatse Loatse 2 septembre 2015 13:52

                                  Bonjour Olivier


                                  Que l’on vote à droite, à gauche voire pour ce que l’on nomme les extrêmes (lol voir syriza) on vote pour des personnes qui sont finalement, au vu des politiques menées (travail le dimanche, fin des 35 heures, âge de la retraite repoussée, délocalisations, privatisations à tout va.. etc... etc...), interchangeables... des monarques dis tu ? Encore faut il en avoir l’envergure, le courage et non pas seulement l’apparence ou pour certains le train de vie.

                                  Ces élections qui drainent encore une partie de la population qui croit encore avoir un droit de regard sur son destin, s’apparente de plus en plus à un diner de cons...

                                  Nous continuons à faire comme si nous possédions encore un zeste de souveraineté, or il n’en est rien, nous ne sommes plus qu’une région sur l’échiquier mondial..

                                  Maintenant, je crois qu’une vison globale est nécessaire ce qui implique de se sortir les doigts du nombril et voir un peu plus loin que le bout de notre nez...

                                   et donc réaliser que nous sommes au niveau international en pleine guerre économique en mode bataille navale (dévaluation du yuan, vente massive des bons du trésor américain vs sanctions )sur les marchés financiers..

                                  La troisième est en cours (sauf miracle bienvenu pour eviter l’escalade, merci) et nous on est là comme des truffes à nous demander pour quel péquin on va voter en 2017... comme si ca allait modifier la trame du tapis dont nous n’avons pas choisi le modèle mais que nous tissons quand même.

                                  Autour de moi, les plus lucides/ dégoutés de tout ce cirque, se sont aménagés un potager... A l’espoir de lendemains hypothétiquement meilleurs selon la couleur du candidat et la vitesse d’impression du P.Q monnaie grâce auquel nous survivons en bons vassaux de l’Empire, ils ont substitué la prévision de lendemains qui ne chanteront pas plus que le présent ne chante... A l’insipide tomate hors sol gavée de pesticides, la tomate pleine de soleil et gouteuse...

                                  l’ami africain que je devine pragmatique et qui sait par expérience que les promesses ne nourrissent pas son homme, ne pourra qu’approuver j’en suis sûre... :)



                                  • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 2015 16:56

                                    @Loatse
                                    oui, bien sur...

                                    j’aurais pu évoquer cette économie du partage chère à Rifkin, et à tant d’autres, dont moi...
                                     smiley
                                    mais je n’ai pas voulu sortir du fil de l’article.
                                    comme tu l’écris, il y a effectivement un nombre d’humains de plus en plus grand qui oublient ce jeu pseudo démocratique, et qui se forgent d’autres règles...
                                    merci de ton commentaire.

                                  • gogoRat gogoRat 2 septembre 2015 13:53

                                     Et puis cette phrase se contredit, (ou alors entretient le même langage ambigu que celui qui fait fuir les électeurs ) :
                                     " ... s’il est incontestable que le chef de l’état soit bien légitimement élu, c’est lui qui choisit arbitrairement les membres de son gouvernement, sans que le peuple ait eu à donner son avis « 

                                     Le piège est encore imputable à un vocabulaire traître ou malicieux : quelle acception du mot légitime sommes-nous censés choisir entre : (cf Larousse)
                                     - Qui a les qualités requises par la loi, le droit : Autorité légitime.
                                    ou
                                     -
                                    Qui est fondé en raison, en justice, en équité : Un désir légitime.
                                     ?

                                     Si l’on adopte ici la première acception alors l’incontestable s’entend dans une approche purement procédurière ...
                                     mais alors, en revenant à ma remarque postée précédemment, n’entrevoit-on pas qu’une tare anticonstitutionnelle puisse contredire cette incontestabilité ?

                                     Si, par contre, on adopte la seconde acception, alors serait-il cohérent de dire que le peuple n’a pas donné son avis, dès lors qu’il estimerait  »fondé en raison, en justice, en équité« , que le chef de l’état soit élu pour désigner arbitrairement les membres de son gouvernement ? ( attendu que pas un électeur ne saurait aujourd’hui ignorer cette pratique banalisée )
                                     
                                     
                                    Un peu de rigueur logique ou de bon sens pourrait sans doute ne pas nuire à un nécessaire effort de remise en cause introspective :
                                    nous n’avons probablement que la »Démocratie" que nous méritons !


                                    • zygzornifle zygzornifle 2 septembre 2015 14:03
                                      Une démocratie en lambeaux et c’est la dictature qui reprend du poil de la bête avec ce gouvernement .....

                                      • alinea alinea 2 septembre 2015 14:05

                                        Bonjour Olivier,
                                        Pour se trouver en démocratie, la première chose à faire est de transformer le consommateur en citoyen.
                                        Une fois la chose faite, on abordera l’étape 2 !
                                         smiley


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 2015 16:57

                                          @alinea
                                          pas mieux !...j’ajouterais en citoyen éclairé.

                                          merci !!!
                                           smiley

                                        • foufouille foufouille 2 septembre 2015 14:07

                                          Fait que tout le monde se le mette en tête : mediamass c’est un site humoristique. Ils disent que des conneries


                                          • gogoRat gogoRat 2 septembre 2015 14:14

                                             Autre piège de la rhétorique :
                                            « envisager rapidement une 6ème République qui mettrait en place une réelle démocratie »

                                             Cette formulation met la charrue avant les bœufs ! 
                                             C’est un mouvement réel visant effectivement à nous rapprocher d’ une démocratie plus honnête qui pourrait mettre en place une 6ème République (ou autre chose),
                                            mais, sans la foi, la volonté et la persévérance de toute une majorité de citoyens déterminés, il est bien illusoire de s’imaginer qu’une démocratie réelle puisse se mettre en place seulement par l’effet d’une solution magique (ou d’une résolution de problème purement théorique) appelée « 6e République » !


                                            • Nicole Cheverney Nicole CHEVERNEY 2 septembre 2015 19:08

                                              @gogoRat

                                              Les changements de république ou de régime, depuis l’an 2 ont toujours été le fruit de ruptures brutales, avec des événements charnières, révolutions, guerre mondiale, etc... La troisième ayant été la plus longue des républiques françaises.

                                              A chaque nouveau régime, un changement de personnel politique. Changement de moeurs politiques, d’un régime à l’autre ? Faut pas rêver.

                                              Avec une sixième république, ce seront les mêmes incontournables qui nous font tant rigoler à la télévision ou dans la rue. Quant à la représentativité populaire, je gage que cette future sixième république souhaitée ne devienne de facto, la cour du roi Pétaud.

                                              Plus sérieusement, le peuple excédé a besoin d’une vraie rupture et dans le personnel politique, et dans les institutions représentatives. Il ne demande rien d’autre qu’un peu de considération et de respect pour l’électeur, aux personnages qu’ils ont portés aux sommets de la fonction régalienne. Et non du burlesque...



                                              • gogoRat gogoRat 2 septembre 2015 14:39

                                                 Espérons que cette conclusion n’est qu’un clin d’oeil d’humour introspectif et d’auto-dérision :
                                                 « la faute du troupeau vient du berger ».
                                                 
                                                 
                                                 Sans quoi ce serait un lapsus avouant une totale défiance quant au concept démocratique : dire que seul le berger est responsable, c’est dénier toute capacité au ’troupeau’ à se mener lui-même et à assumer ses propres décisions, à se prendre lui-même en charge.
                                                 Laisser entendre que le peuple de nos concitoyens n’est qu’un troupeau, voué à la perdition s’il ne se trouve pas un bon berger, cela laisse logiquement entendre une vision du monde en totale opposition contre la volonté démocratique d’égalité en dignité et en droit : comment le berger pourrait-il être de la même race que les moutons !


                                                • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 2015 16:59

                                                  @gogoRat
                                                  justement pas !

                                                  si le troupeau réalise que le berger est fautif, le troupeau deviendra son propre berger.
                                                  je crois que c’est ce que mon vieux pote africain a voulu exprimer.
                                                   smiley

                                                • Frédéric BOYER Frédéric BOYER 2 septembre 2015 14:51

                                                  Je n’ai pas d’affection particulière pour les anciens présidents Giscard et Chirac, mais vous feriez bien de vérifier vos sources avant d’affirmer qu’ils possèdent une fortune de respectivement 150 et 210 millions d’Euros.

                                                   Votre source : http://fr.mediamass.net/ explique que :
                                                   « La rubrique est une parodie de site people, tous les articles sont donc évidemment faux ».


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 2015 17:01

                                                    @Frédéric BOYER
                                                    oui, plusieurs commentateurs l’ont signalé...

                                                    quoi qu’il en soit, et quelle que soient leurs fortunes respectives, une chose est certaine, ils ne sont pas des smicards...
                                                    c’est ce que je voulais relever dans l’article...
                                                    maintenant si des lecteurs trouve les chiffres exacts, je suppose qu’ils n’hésiteront pas à les publier.
                                                    merci de votre commentaire.

                                                  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 2 septembre 2015 14:59

                                                    Jouratous,
                                                    un article dépassé par son fil. Encourageant !
                                                    La solution, c’est la démocratie populaire numérique, chacun d’entre nous propose des solutions, chacun d’entre nous les valident ou les censurent et les politiques n’ont plus qu’à rentrer dans les rangs. Exactement sur le schéma de la pub qui nous emmerde ( 5OO.OOO.OOO.OOO d’euros par an ) mais pour moins cher puisque l’on paye par abonnement le droit de cliquer pour notre bien et avec notre portable personnel. Ainsi, ce petit appareil qui sert à consommer fait de nous un concitoyen vigilant en temps réel et gare à vous vils pions du système matricien ! Merci.


                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 2015 17:02

                                                      @Lisa SION 2
                                                      merci Lisa de ces précieuses réflexions.

                                                       smiley

                                                    • gogoRat gogoRat 2 septembre 2015 15:35

                                                      @ howahkan Hotah
                                                       (cf ’ votons encore plus serait la solution.’)
                                                      @ Passante
                                                       (cf ’je vote comme je rôte, sur tout et sur rien, à l’envie.’)
                                                      @ Loaste
                                                       ( cf ’je crois qu’une vison globale est nécessaire ’)

                                                       Oui et non ... et pourquoi pas ?!

                                                       Il suffirait sans doute d’accorder un minimum de foi en une union qui fait la force, plutôt que d’entretenir le fantasme chimérique de l’avènement d’un ’berger’ omniscient, visionnaire et omnipotent .

                                                       ( Remarque : une approche abstraite et théorique, par le théorème de Condorcet semble bien confirmer l’intuition de JJ Rousseau, selon laquelle l’union peut faire la force, ou dit autrement, la somme peut devenir plus que les parties ...)

                                                      Oppenheimer disait :
                                                      Si, comme je le crois, on s’abuse aujourd’hui, c’est en espérant trop de connaissances de l’individu et trop de synthèse de la société.

                                                       Vivement un même pouvoir officiel d’expression pour toutes et tous !
                                                       Ni plus, ni moins !


                                                      • soi même 2 septembre 2015 16:02

                                                        Bonjours à tous, avant de ce lancer dans une 6° Républiques, il serait peut être bon de faire le diagnostique de 5 républiques, vous trouvez pas ?

                                                        Un détail qui échappe visiblement à tous commentaires, comment le monde politique s’articule avec le monde économique où pour être plus explicite , doit ton maintenir la main mise politique sur l’économie où au contraire tri-articuler le pouvoir pour puisse par l’autotomie de ses parties évités un pouvoir, par exemple comme, c’est le cas maintenant la sphère économique qui dicte ses lois au monde politique ?


                                                        • julius 1ER 2 septembre 2015 16:40

                                                          au fil des ans et après avoir constaté ce que tu dénonces Olivier, je suis devenu un adepte du tirage au sort . .... car le professionnalisme des élus n’existe pas à l’endroit où on l’attend cad qu’ils sont de vrais professionnels politiciens mais pour leurs intérêts propres et pas pour l’intérêt général... 

                                                          or je ne pense pas que l’on arrivera à sortir de cette ornière autrement que par une déprofessionnalisation de la politique .... ces gens qui sont réélus mandats après mandats ne marchent qu’au renvoi d’ascenseur et cela ne peut pas être compatible avec la Démocratie...
                                                          il faut remettre de la vertu et de la générosité dans la politique et pas que du calcul et de l’intérêt !!!

                                                          le tirage au sort et des mandats non renouvelables remettra un peu de fraîcheur dans ce monde sclérosé et totalement stéréotypé ...

                                                          • soi même 2 septembre 2015 16:52

                                                            @julius 1ER, ( je suis devenu un adepte du tirage au sort ) jouissif comme ânerie..... !


                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 2015 17:07

                                                            @julius 1ER
                                                            oui, j’avais évoqué ce tirage par hasard dans un article ancien.

                                                            les finlandais l’ont utilisé récemment.
                                                            l’élu, à condition qu’il accepte de l’avoir été, s’entoure de conseils afin de construire la constitution voulue par le plus grand nombre, et son seul pouvoir est d’appliquer les volontés des électeurs.
                                                            merci de ton commentaire

                                                          • soi même 2 septembre 2015 17:20

                                                            Gargarise : (oui, j’avais évoqué ce tirage par hasard dans un article ancien.

                                                            les finlandais l’ont utilisé récemment. ) Pas tous à fait cela d’après la constitution Finlandaise .

                                                            ( Depuis 1991, son mandat n’est renouvelable qu’une seule fois, et depuis 1994, il est élu directement par le peuple au suffrage universel direct. Afin d’être élu, un candidat à la présidence de la République doit être né de citoyenneté finlandaise et avoir vu le jour en Finlande. -

                                                            - Dans l’éventuel cas d’égalité, l’élection est résolue par tirage au sort. Le Conseil d’État confirme le résultat des élections et, si nécessaire, conduit le tirage au sort. Le président de la République prend ses fonctions le premier jour du mois suivant l’élection (soit le 1er février, soit le 1er mars du fait d’un unique ou second tour de scrutin).

                                                            https://fr.wikipedia.org/wiki/Pr%C3%A9sident_de_la_R%C3%A9publique_de_Finlande


                                                          • julius 1ER 3 septembre 2015 08:17


                                                            @soi même

                                                            et toi que proposes-tu ?????? rien comme d’hab, sinon polluer les forums avec tes blâblâteries sans intérêt....

                                                          • soi même 3 septembre 2015 13:17

                                                            @julius 1ER, à part s’intéresser à vous même, vous faîtes un effort pour découvrir les autres , ne t’inquiétant pas c’est une maladie très rependue surtout c’est ceux qui pensent être indispensables.


                                                          • soi même 3 septembre 2015 21:33

                                                            J’aime comment le gros bouffie d’orgueil à du mal à revenir sur ses imprécisions, c’est plaisant cela va sans dire , de voir un bouffon à l’œuvre .


                                                          • julius 1ER 2 septembre 2015 16:44

                                                            cher Olivier,


                                                            je voulais ajouter un correctif à ton texte... pour la Suisse le Référendum ou Initiative Populaire exige 100 000 signatures et pas 50 000 comme tu l’as mentionné ....


                                                            • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 2015 17:09

                                                              @julius 1ER
                                                              il y a les deux cas de figure, 50 000 ou 100 000, suivant l’échelle utilisée, la ville ou le canton.

                                                              à l’échelle du pays, ça fait tout de même une belle différence avec les conditions qui nous sont imposées en France.

                                                            • Nicole Cheverney Nicole CHEVERNEY 2 septembre 2015 18:28


                                                              La représentativité du « peuple dans sa diversité » à l’Assemblée Nationale et au Sénat est on ne peut plus inexistante.

                                                              Une bonne majorité des élus de la République sont des membres soit éminents ou moindres des partis politiques, issus eux-mêmes d’une lignée d’hommes politiques, nourris au biberon de la politique dès leurs premiers pas, lauréats ou pas des grandes écoles, habitants des quartiers chics de la capitale ou de la province, je ne m’étendrai pas sur leurs moyens d’existence qui en dehors de ce que peut rapporter un mandat national ou local, leur permet toutes les extravagances.

                                                              Question professions représentées : plutôt des professions libérales, des chefs d’entreprises, des représentants du barreau, du complexe militaro-industriel, des médias, etc...

                                                              L’Assemblée Nationale représente bien une certaine élite de la France, népotique, et oligarchique.

                                                              La Démocratie s’en trouve largement bafouée. Le suffrage universel uni-nominal à deux tours, une tromperie permanente.


                                                              • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 2015 19:45

                                                                @Nicole CHEVERNEY
                                                                je partage et remercie.


                                                              • Attilax Attilax 2 septembre 2015 19:10

                                                                Rectificatif important : La France n’a absolument JAMAIS été une démocratie, et il n’en jamais été question. C’est une République, c’est à dire le contraire. Dans la première, le citoyen vote directement pour des lois, dans la deuxième l’électeur vote pour des gens (censés le représenter)... Voyez-vous l’arnaque sémantique dont nous sommes victimes depuis une cinquantaine d’années ?
                                                                Pitié, appelons un chat un chat...


                                                                • soi même 2 septembre 2015 19:29

                                                                  @Attilax, vous avez raison, le fond du problème même si certain déboise sur sa personne, De Gaulle l’avait bien comprit , et malgré son coté autoritarisme , il attendait beaucoup des français qu’ils participent à la vie de la nation.
                                                                  Il est évident si le référendum de 1969 n’avait pas été repousser, à l’heure qu’il est nous seront certainement pas dans cette situation aussi désastreuse... !
                                                                  Car il y aurait jamais de Pompidou où de Valérie Giscard d’Estaing au pouvoir où en tout cas comme ils l’ont incarnées.

                                                                  .


                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 2015 19:50

                                                                  @Attilax
                                                                  j’avoue etre surpris par ce que vous déclarez : si j’ai bien compris, dans votre esprit, une république ne pourrait pas être démocratique ?

                                                                  sur un blog intéressant, je vous propose l’analyse du rédacteur d’un article, qui signe arene :

                                                                • Attilax Attilax 2 septembre 2015 20:23

                                                                  @olivier cabanel
                                                                  Oui, je maintiens que République et Démocratie sont forcément contraires à la base, pour une raison très simple : le pouvoir corrompt, même les meilleurs, c’est sa nature. En démocratie, puisque chaque citoyen vote directement pour les lois qui lui chantent, personne n’a le pouvoir puisque tout le monde l’a. En République, nous remettons le pouvoir, exécutif comme législatif, à des « représentants », choisis par des Partis, eux mêmes financés par différents groupes financiers à qui appartiennent aussi les médias. De Rome jusqu’à aujourd’hui, la République n’a toujours servi que les plus riches, jamais la plèbe n’a eu son mot à dire, à part quelques référendums, qui ne sont aujourd’hui même plus suivis ni désirés par nos « représentants »...
                                                                  CQFD.


                                                                • Attilax Attilax 2 septembre 2015 20:35

                                                                  @olivier cabanel
                                                                  Et ce n’est pas « dans mon esprit », c’est de l’histoire. La démocratie avec les citoyens tirés au sort ou qui votent directement à l’agora, c’est Athènes. La république avec des représentants issus de l’aristocratie, c’est Rome. Regardez les édifices publics, école, mairie, tout ça : vous voyez « République Française », partout. Je vous mets au défi de me trouver une mairie avec en façade « Démocratie Française ».


                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 2015 21:55

                                                                  @Attilax
                                                                  joli challenge en effet... et vous avez de grandes chances de gagner ce défi !

                                                                  espérons que les édiles auront à coeur de mettre ces mots sur les frontons de nos mairies.
                                                                   smiley

                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 2015 21:57

                                                                  @Attilax
                                                                  non, le pouvoir ne corrompt pas « même les meilleurs »... attention aux exces de langage

                                                                  les meilleurs partiront si ça ne va plus, mais ils n’accepteront jamais la corruption.
                                                                  c’est pour ça qu’ils sont meilleurs.
                                                                   smiley

                                                                • Attilax Attilax 3 septembre 2015 18:26

                                                                  @olivier cabanel
                                                                  Vous ne m’avez pas compris, Olivier. Ce n’est pas une question de personne, c’est un problème de système. Si vous mettez le meilleur des hommes au pouvoir, il deviendra par la force des choses un homme de pouvoir, d’accord ? Donc sa nature changera, sans même qu’il le veuille, puisqu’il sera à même d’exercer un pouvoir qu’il n’avait pas avant. C’est terriblement logique... Désolé de briser le mythe des « bons » et des « méchants », mais je crois que le problème n’est même pas là.


                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 3 septembre 2015 20:29

                                                                  @Attilax
                                                                  non, je vous ai bien compris, et je persiste à penser qu’un sage...des noms au hasard...(hubvert reeves, pierre rabhi...) gardera la tête froide, même s’il est au poste le plus élevé...d’autant que dans république que j’évoque, l’élu n’a que le pouvoir d’appliquer le choix du plus grand nombre, et non pas de n’en faire qu’à sa tête...

                                                                   smiley

                                                                • Attilax Attilax 5 septembre 2015 11:21

                                                                  @olivier cabanel
                                                                  Mais Olivier, ces « sages » tels que Rabhi ou Reeves ne prendraient jamais le pouvoir, ils n’en voudraient pas, c’est évident, et de toute façon, ceux qui le veulent vraiment ne les laisseraient jamais y accéder autrement que comme des potiches. Vous voyez que c’est bien un problème de système. Je ne comprends pas votre acharnement à vouloir être représenté, alors que la vraie démocratie nous permet d’être acteurs nous mêmes... Tant qu’on sera d’accord pour choisir nos maîtres, on restera des esclaves, pour le coup c’est très clair « dans mon esprit ».
                                                                  Cordialement.


                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 5 septembre 2015 11:46

                                                                  @Attilax
                                                                  ça reste à voir...

                                                                  quoiqu’il en soit, je présume qu’un sage ne s’encombrera pas d’un poste de pouvoir...
                                                                  il faut peut être dresser la liste de ceux que nous voudrions voir au pouvoir, non suspect de carriérisme politique, choisissant de préférence des sages, des philosophes, des penseurs, des humanistes, etc
                                                                  je présume que sur les millions d’habitants que compte le pays, il devrait être possible de constituer un gouvernement de 40 personnes ?
                                                                  non ?
                                                                   smiley

                                                                • Vipère Vipère 2 septembre 2015 20:51

                                                                  Hello Olivier

                                                                  « L’illusion démocratique, l’autre » un essai de l’auteur Patrick MIGNARD répond à toutes les questions la faillite des démocraties modernes... sans langue de bois ! smiley

                                                                  http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=9&ved=0CFcQFjAIahUKEwjEvNHzgNnHAhXIWxQKHWw7AYY&url=http%3A%2F%2Finventin.lautre.net%2Flivres%2FMignard-L-illusion-democratique.pdf&usg=AFQjCNFhQgq-DJOUeG6fqWCVOublBb4bVQ&sig2=SNxqTU661LciH_C6yc3y2g


                                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 2015 21:53

                                                                    @Vipère
                                                                    merci Vipère !

                                                                    je me demande pourquoi je suis allé m’em...beter à écrire cet article ators que Mignard, a fait, avec beaucoup d’humour, un bouquin sur la question.
                                                                    je remet le lien ici

                                                                  • Vipère Vipère 3 septembre 2015 13:35

                                                                    @olivier cabanel

                                                                    Ton article critique et lucide et, ceux d’autres rédacteurs sont au contraire importants, dans la mesure où les maîtres ne cessent de seriner aux « citoyens », en réalité, le terme -assujettis- serait plus approprié, combien nous sommes des veinards de vivre dans un système démocratique libre, que ce faisant, il est capital d’étendre notre envieuse démocratie à des pays du moyen orient ;

                                                                    que d’aller guerroyer contre de méchants dictateurs tels que Bachar El ASSAD est un acte humanitaire des plus héroïques ;

                                                                    qu’avoir tué le despote Mouammar Kadaffi était légitime et d’une impérieuse nécessité, que les peuples ainsi délivrés peuvent maintenant aspirer à une démocratie dont ils étaient privés injustement, à la condition qu’ils reconstruisent leur pays dévasté et surmonté le chaos politique et économique.

                                                                     Attila n’eut pas fait mieux. Et l’on s’étonne que les migrants se pressent à nos portes ?


                                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 3 septembre 2015 16:43

                                                                    @Vipère
                                                                    pour Bachar, je ne sais pas...cet évident dictateur est manifestement hors contrôle et il préfèrera détruite tout son pays que d’admettre sa folie...quand à l’autre fou, kadhafi, il fallait bien sur tout faire pour lui faire quitter son trône, sauf qu’il est probable que les motifs qui ont poussé sarközi à le détruire avait des raisons non avouées...l’histoire est loin d’être finie.

                                                                    en tout cas, la stratégie utilisée n’a permis que d’instaurer une gabegie durable, et mortifère.
                                                                    la faute a quI ?
                                                                     smiley

                                                                  • Layly Victor Layly Victor 4 septembre 2015 16:44

                                                                    @olivier cabanel
                                                                    on voit que vous êtes un adepte incontinent de Médiapart, ce grand journal démocrate qui dit toujours la vérité. Et de son directeur, le sémillant démocrate Plenel. Vous êtes tellement engoncé dans votre secte solférinienne, que vous ne voyez même plus vos contradictions : le désastre de Libye, ce serait la faute à Sarkozy ? Soit. Mais il a pourtant été épaulé par vos grands amis Juppé et BHL, ce dernier, grand démocrate des droits de l’homme, ayant oeuvré à répandre, par pur humanisme, la guerre dans tout le proche Orient et en Ukraine (et s’il pouvait l’étendre aux pays baltes et en Pologne, il en serait ravi) et soutenu par vos amis solfériniens (ou écolos politiques, c’est pareil).

                                                                    Vous avez la prétention de parler de démocratie et vous êtes totalement soumis aux objectifs mortifères des euro-germano-US-sionistes-saoudiens.
                                                                    Tout ceci serait risble si, pendant que vous vous gavez de votre auto-satisfaction plenelienne, des Chrétiens, des Alaouites, des Yazidis, des Kurdes, ne mouraient tous les jours. Mais vous vous en foutez, comme vous vous moquez d’ailleurs de la terre et de la nature (ce n’est pour vous qu’un business).

                                                                  • smilodon smilodon 2 septembre 2015 22:29

                                                                    @ l’auteur : d’où viennent ceux qui nous gouvernent ??... De la « société civile », non ???!!... Ils ne sont pas « terribles », certes !.... Pourtant ils sont censés nous « représenter », non ???!!... Et si en réalité, nuls comme ils sont, ils ne représentaient que nous-mêmes ???..... Comme il se doit. Aussi nuls que ceux-là qui les ont élus ???.. Nos « dignes représentants » ??!!.... Y avez-vous pensé ?????..... Non ??!!... Regardons-nous mieux dans la glace !.... On a que les dirigeants qu’on mérite !..... Et on ne mérite peut-être pas mieux, allez savoir !.....Cette question vous taraude-t-elle ???.... Oui / Non........ C’est la société qui se délite !..... De la base au(x) sommet(s) !.... Rien de plus. On « avance » tous ensemble !..... Ou on « coule » tous ensemble.....Et là on coule !....Je reconnais. Adishatz.


                                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 3 septembre 2015 06:58

                                                                      @smilodon
                                                                      je ne partage pas votre pessimisme

                                                                      imaginez un gouvernement différent avec par exemple Pierre Rabhi à l’environnement, jeremy Rifkin à l’économie, Paul Aries au ministère du travail, etc etc
                                                                      il y a dans notre pays des gens qui ont quelque chose dans le crane, mais voilà, en face d’eux une cohorte d’énarques stupides dont le seul but est d’arriver au pouvoir...
                                                                      d’ou la nécessité de rendre ce métier, ou du moins ce poste, moins attractif, financièrement parlant, et du coup je suis sur que les candidats seront moins nombreux.
                                                                      on parie ?
                                                                       smiley

                                                                    • Layly Victor Layly Victor 4 septembre 2015 16:49

                                                                      @olivier cabanel
                                                                      dans votre liste de gens très compétents, vous avez oublié la Duflot, celle qui croit que le Japon est dans l’hémisphère Sud, et surtout la Lepage, une grande scientifique.

                                                                      Ne pensez vous pas que la France a assez souffert avec votre patron au pilotage du pédalo ?

                                                                    • Patrcia 3 septembre 2015 02:20

                                                                      La démocratie n’a pas attendu Hollande pour n’être qu’un fantôme, ça fait longtemps que vous n’êtes plus en démocratie mais comme nos politiques ont l’art d’accorder des pseudos libertés, tout le monde n’y a vu que du feu. Et puis, à la télé ont vous fait rire avec des émissions pour débilles, mais vous les regarder.

                                                                      Le problème des français c’est de râler tout le temps et pour n’importe quoi sans jamais s’attaquer au fond et maintenant nous le voyons ce fond que nous avons nié.
                                                                      La France des lumières de la grandeur réelle ou imaginée, c’est fini. Nous sommes un pays banal parmi d’autres pays et un peuple banal parmi d’autres peuples, alors pourquoi voulez-vous obstinément continuer à croire à une reconnaissance particulière ou à une puissance au-dessus d’autres ?

                                                                      • Patrcia 3 septembre 2015 02:34

                                                                        La démocratie c’est : 


                                                                        Le peuple qui choisi les candidats aux élections et non les partis politiques.

                                                                        Le 1er ministre et les ministres du gouvernement c’est le peuple qui les choisi et non le Président.

                                                                        Pas de statut de fonctionnaire.

                                                                        Composition d’un gouvernement : des personnes de la société civile qui ne sont pas issues de l’administration et qui ont travaillé dans le privé.

                                                                        Pour les Maires, la même chose sans adjoints . Se sont les citoyens qui gèrent bénévollement la ville au sein d’une agora. Seul le Maire est salarié.



                                                                        • olivier cabanel olivier cabanel 3 septembre 2015 06:59

                                                                          @Patrcia
                                                                          ça me va bien comme projet !

                                                                          merci.
                                                                           smiley

                                                                        • elpepe elpepe 3 septembre 2015 03:21

                                                                          hugh l humain ayant ete definitivement juge malvaillant il ne reste plus qu a mettre en place une camisole pour eviter qu il fasse trop de degats, la democratie n aide pas vraiment ....
                                                                          une bonne dictature et des coups de battons rien de tel pour formater les esprits
                                                                          Ou sinon comme le suggere notre ami et chamane howahkan Hotah il faut reformater le disque dur faire une risette, et recommencer la programmation du bordel

                                                                          Damned Dieu se serait-il plante a ce point, car je veux bien que l on soit libre (et encore finalement ca rapporte pas grand chose a part des emmerdes), je veux bien que l on ait la connaissance (Eve a deliberement foutu la panique, ah les femmes), mais ca n explique pas tout ????


                                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 3 septembre 2015 07:01

                                                                            @elpepe
                                                                            parce que vous croyez à la fable d’adam et d’ève ?

                                                                            il y a une autre explication...

                                                                          • eric 3 septembre 2015 09:27

                                                                            Usantes, ces répétitions infondées.

                                                                            Vous avez internet non ? Vérifiez. L« ’abstention » a toujours été la caractéristique première du « vote ouvrier ».

                                                                            Elle a toujours été, et reste, sous estimée. En effet, de l’ordre de mémoire de 1,5 millions de fonctionnaires sont répertorié comme ouvriers. Or, ils ont des comportement, notamment en matière de participation aux élection, de fonctionnaires et non d’ouvriers. Du reste, leur statuts, leurs conditions de travail, leur place dans la répartition de la plus valu, etc... les différencient très nettement de leurs confrères du privé.

                                                                            La participation des gens répertoriés par nos institut publics de statistique comme ouvriers AUGMENTE. Elle augmente notamment du fait du vote FN.

                                                                            L’apparition et le développement du FN, le taux très élevé de vote ouvrier pour ce parti, sont les signes d’une émancipation politique des masses ouvrières. Avant elle laissaient les « avant gardes » issues de la classe moyenne fonctionnarisée parler en leur nom. Désormais elles accèdent de façon croissante au champs politique en défendant leurs propres intérêts.

                                                                            Les gauches fonctionnarisées défendaient la préférence nationale dans les administrations ( avec des petites mains migrantes non titularisables pour faire le sale boulot à bas prix et sans statut, voir par exemple le travail au noir chez Taubira). Les avantages sociaux comme les sursalaires familiaux de la fonction publique réservés aux seuls nationaux par construction. 

                                                                            Le FN exige le même avantage pour les salariés et citoyens du privé.

                                                                            Comme il n’y a pas assez d’argent pour tous, les gauches détestent particulièrement le Fn qui leur demande de partager et qui, composé d’un électorat plus pauvre, à de réel raison sociales de l’exiger.
                                                                            Il lui préfère les migrants, qui non nationaux, ont moins de droits, sont corvéables à merci, donc coutent moins cher et sont moins revendicatifs. C’est aussi pour cela qu’elles voudraient qu’ils votent, mais sont hostile à leur accès à la fonction publique.

                                                                            Les gauches ont le sentiment que notre pays est de moins en moins démocratique, parce qu’il y a de plus en plus de gens qui leur demandent des comptes sur l’usage qu’elles font de notre argent. Ce n’est pas plus compliqué que cela...


                                                                            • Layly Victor Layly Victor 4 septembre 2015 16:54

                                                                              @eric
                                                                              Attention Eric ! Si vous parlez d’ouvriers, vous allez faire peur à Cabanel, lui qui les déteste tant, et vous savez qu’il est très fragile !


                                                                            • gogoRat gogoRat 3 septembre 2015 11:06

                                                                               Question conceptuelle à creuser ...
                                                                              Ces mots, partant a priori d’une bonne intention, donnent pourtant à réfléchir :

                                                                              •  « Pour écarter les professionnels de la politique ....
                                                                                 Il faudrait aussi que soient choisis des citoyens (nes) qui soient compétents au poste qu’ils occuperont »

                                                                               Question 1 :
                                                                               comment pourrait se forger la compétence au poste envisagé ... sans une préparation qui aura toute les chances de s’apparenter à une professionnalisation ?
                                                                               Question 2 :
                                                                               choisir des citoyens compétents ne suppose-t-il pas une compétence préalablement acquise par ceux qui vont choisir ?
                                                                               Question annexe :
                                                                               peut-on justifier démocratiquement la notion de secrets d’état réservés à une poignée (cf étymologie de ’manipule’) de sur-citoyens (« têtes » -plus ou moins pensantes ? auréolées ? éclairées ?- chefs, capitaines, caudillos ... ) qui développeront des compétences particulières, voire aussi des rétentions d’information particulières ?
                                                                               Si des savoirs ou informations devaient rester secrètes, comment la majorité de celles et ceux à qui n’est pas confié le pouvoir que constitue ce secret, pourraient-ils deviner ’démocratiquement’ , à quelles créatures exceptionnelles (avant même d’être initiées ) il serait démocratiquement pertinent de confier ce pouvoir non partagé  ?

                                                                               Il semblerait encore une fois qu’on ait tendance à aborder l’idéal démocratique (humble égalité en dignité et en droit, donc en capacité et pouvoir de décider de ce qui est bon pour la cité ) à partir d’un a priori inconsciemment aristocratique = ’pouvoir des meilleurs’.

                                                                               Pourtant, sur le plan de réflexion, pourquoi les démocrates ne seraient-ils pas enclins à initier l’effort d’approfondir quelques pistes techniques/théoriques susceptibles de nous aider à dépasser la sempiternelle impasse consistant à se chercher de bons élus sur lesquels nous n’aurons plus qu’à nous défausser de nos responsabilités civiques ?

                                                                               Sous les lambeaux, le cocon de la chrysalide ?

                                                                               Des notions « d’émergence de phénomène d’intelligence collective » ou de « diversité cognitive » sont abordées dans le texte sous ce lien : http://www.raison-publique.fr/article621.html
                                                                               Est-ce que cela peut inspirer quelqu’un ici ?

                                                                               juste un bref passage :

                                                                              • "Comment un groupe d’oligarques pourrait-il ne pas être plus efficace que le reste du peuple, pour peu que les gouvernants soient soigneusement sélectionnés ? C’est là l’idée qui sous-tend l’idéal aristocrate : la règle des meilleurs et des plus brillants vaut nécessairement mieux que la règle des citoyens moyens. Je soutiens dans ce texte que ce n’est pas nécessairement le cas, en raison de l’importance de la diversité cognitive (la capacité à voir le monde depuis différents points de vue)"

                                                                              • soi même 3 septembre 2015 14:12

                                                                                Et bien moi, je dis bien moi car je m’engage, Olivier peut mieux faire qu’écrire de la daube pour marmouset en mal de vivre.


                                                                                • Yanleroc Yanleroc 3 septembre 2015 15:33

                                                                                  Bonjour Olivier,


                                                                                  Faut-il rappeler que « si la dictature, c’est ferme ta gueule, la démocratie, c’est cause toujours tu m’ intéresse »

                                                                                  La démocratie ( le vote ),telle que nous la pratiquons sera toujours la dictature d’ une majorité électorale sur une minorité électorale- et encore, 49-51 c’ est plutôt 1 pour 1 c-a-d la dictature d’une personne sur une autre, sans parler des 40 millions de Français qui ne font pas partie du corps électoral.

                                                                                  Comme il a été dit + haut, chacun vote pour -ce qu’il croit être- ses intérêts, donc personne ne vote pour l’ intérêt commun. 

                                                                                  Il faudrait justement redéfinir des intérêts communs :

                                                                                  Interdiction des guerres et suppression des armes de ttes sortes ( elles ne sont d’ aucun secours face aux ET ; exit La guerre des étoiles) !

                                                                                  Suppression de l’Argent sous toutes ses formes et reconditionnement( tt en douceur ) par les ET, de ceux qui en veulent toujours plus ! 

                                                                                  Après on pourra éventuellement parler de démocratie- qui n’ aurait d’ ailleurs pratiquement plus lieu d’ être...

                                                                                  ,


                                                                                  • ecophilopat 3 septembre 2015 16:43

                                                                                    Demandez aux grecs, en particulier à Yanis Varoufakis, se qu’ils pensent de la démocratie en Europe.

                                                                                    A lire et à faire circuler absolument pour ceux qui veulent savoir ce qu’il se passe lorsqu’on ne votent pas dans les clous.

                                                                                    http://www.les-crises.fr/notre-printemps-d-athenes-varoufakis/


                                                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 3 septembre 2015 18:42

                                                                                      @ecophilopat
                                                                                      bonjour et merci de nous avoir proposé ce long discours de Varoufakis qui pose clairement le problème.


                                                                                    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 4 septembre 2015 11:59

                                                                                      Voila pourquoi j’avais redéfini la « démocratie » en 2003.


                                                                                      • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 4 septembre 2015 12:00

                                                                                        «  »En réalité, en creusant même superficiellement, il apparait très vite que cette démocratie est une sorte d’illusion, voire un leurre.«  »

                                                                                        Pas une illusion mais la chose la plus difficile qui soit ! Voilà pourquoi j’ai redéfini ce mot de « démocratie » depuis 2003 et j’ai redéfini aussi tout ce qui s’ y rattache ... Droits, devoirs, liberté.

                                                                                        Bien sûr les Français intelligents n’ont jamais lu ni entendu parler de mes écrits ; ils seraient les écrits d’un Français ils auraient fait le tour de l’Univers en une semaine ... Mais ces écrits restent et restent indélébiles ; ils demandent et demanderont toujours de remplacer la « dissertation française des droits de l’homme » par la « DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DEVOIRS HUMAINS » où l’humanité ne s’arrêtera pas de descendre vers la abysses de médiocrité !!!

                                                                                        « La démocratie est d’abord l’obéissance aux lois justes et non pas aux hommes politiques ».

                                                                                        Cette seule phrase balaie toutes les philosophies, tous les racontars et les milliards de pages écrites depuis le bla bla des anciens Grecs . Anciens Grecs qui sont responsables du « leurre démocratique » d’aujourd’hui !

                                                                                        La démocratie est la chose la plus difficile parce qu’elle exige un très haut niveau de l’intelligence collective, c’est-à-dire une culture nationale (et mondiale) qui sait et qui privilégie la solidarité.

                                                                                        Le leurre démocratique répandu depuis le début de la philosophie oiseuse des Grecs jusqu’à aujourd’hui a réussi à créer une « démocratie dispersive » de l’égoïsme et de l’individualisme (une démocratie négative), elle a ainsi empêché la « démocratie de la cohésion sociale » celle du partage et de la vie en commun (une démocratie positive) !


                                                                                        • olivier cabanel olivier cabanel 5 septembre 2015 07:28

                                                                                          @Mohammed MADJOUR
                                                                                          merci de votre contribution précieuse...

                                                                                          si j’ai bien compris, vous êtes l’auteur d’un livre sur le sujet ?
                                                                                          ou bien ne s’agit-il que d’un projet ?
                                                                                          merci de votre réponse.

                                                                                        • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 5 septembre 2015 12:16

                                                                                          @olivier cabanel

                                                                                          Non il ne s’agit pas d’un « livre » mais « d’écrits » que j’avais proposés à tous les journalistes Français et Européens et aussi aux responsables politiques...

                                                                                          Si je reprend le mot « projet », alors je dis oui, c’est un projet de tout le monde et pour tout le monde. Car il ne sert à rien d’afficher le mécontentement général et planétaire, de critiquer tout et tout le monde si enfin de compte on n’a pas des idées et des concepts différents et meilleurs que ceux appliqués jusqu’à aujourd’hui.

                                                                                          Ce que j’ai proposé aux Français en 2001 et 2003 était la solution à la « Question algérienne » car moi n’étant pas hypocrite, je sais qu’elle est la préoccupation principale de l’Élysée depuis plus d’un demi-siècle ! 

                                                                                          TANT QUE NOUS NE SOMMES PAS, LA FRANCE NE LE SERA PAS NON PLUS !!!


                                                                                        • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 5 septembre 2015 12:26

                                                                                          @olivier cabanel

                                                                                          Non, ce n’est pas « un livre », mais des « écrits » que j’avais proposés aux journalistes français et européens mais aussi aux responsables politiques.

                                                                                          J’avais compris que la situation allait se compliquer d’avantage et de jour en jour... Il ne sert plus à rien de critiquer pour critiquer ou d’afficher le mécontentement général sans pouvoir présenter de nouveaux concepts et de nouvelles idées meilleurs que ceux appliqués à ce jour.

                                                                                          J’avais proposé aux Français de solutionner définitivement la « Question algérienne » qui est la préoccupation principale de l’Élysée depuis toujours et qui nous empêche nous , d’exister !

                                                                                          Tour le monde m’avait affiché le plus grand mépris sans que personne ne puisse réfuter un seul ou une seule phrase de mes écrits.

                                                                                          A cause de l’attitude des médias, des journalistes, des scientifiques et des politiques français mais aussi algériens qui leurs sont subordonnés, nous sommes exactement à ce verdict :

                                                                                          TANT QUE NOUS, NOUS N’EXISTONS PAS, LA FRANCE NE LE POURRA PAS NON PLUS !


                                                                                        • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 4 septembre 2015 12:01

                                                                                          «  »En réalité, en creusant même superficiellement, il apparait très vite que cette démocratie est une sorte d’illusion, voire un leurre.«  »

                                                                                          Pas une illusion mais la chose la plus difficile qui soit ! Voilà pourquoi j’ai redéfini ce mot de « démocratie » depuis 2003 et j’ai redéfini aussi tout ce qui s’ y rattache ... Droits, devoirs, liberté.

                                                                                          Bien sûr les Français intelligents n’ont jamais lu ni entendu parler de mes écrits ; ils seraient les écrits d’un Français ils auraient fait le tour de l’Univers en une semaine ... Mais ces écrits restent et restent indélébiles ; ils demandent et demanderont toujours de remplacer la « dissertation française des droits de l’homme » par la « DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DEVOIRS HUMAINS » où l’humanité ne s’arrêtera pas de descendre vers la abysses de médiocrité !!!

                                                                                          « La démocratie est d’abord l’obéissance aux lois justes et non pas aux hommes politiques ».

                                                                                          Cette seule phrase balaie toutes les philosophies, tous les racontars et les milliards de pages écrites depuis le bla bla des anciens Grecs . Anciens Grecs qui sont responsables du « leurre démocratique » d’aujourd’hui !

                                                                                          La démocratie est la chose la plus difficile parce qu’elle exige un très haut niveau de l’intelligence collective, c’est-à-dire une culture nationale (et mondiale) qui sait et qui privilégie la solidarité.

                                                                                          Le leurre démocratique répandu depuis le début de la philosophie oiseuse des Grecs jusqu’à aujourd’hui a réussi à créer une « démocratie dispersive » de l’égoïsme et de l’individualisme (une démocratie négative), elle a ainsi empêché la « démocratie de la cohésion sociale » celle du partage et de la vie en commun (une démocratie positive) !


                                                                                          • Layly Victor Layly Victor 4 septembre 2015 12:16

                                                                                            Un vieil ami africain m’a dit : « Cabanel est complètement égaré ! »


                                                                                            Pour cet amoureux passionné de la démocratie, il n’a pas été choquant de constater que son ami écolo François Brottes, complètement et définitivement ignare en matière de technologie, mais anti nucléaire hystérique, a été nommé à la tête de RTE (réseaux de transports d’électricité) et que personne, dans la basse cour politicienne, n’a bronché ?
                                                                                            Le début de la démocratie ne serait pas de nommer à des postes de responsabilité des personnes compétentes, indépendamment de leur étiquette idéologique ? C’est si dur à comprendre ?
                                                                                            Pour cet amoureux passionné de la démocratie, il n’est pas choquant de voir l’industrie française irrémédiablement pénalisée par les promoteurs des éoliennes, qui sont des gangs mafieux qui ont amassé en peu de temps des fortunes considérables, par le truchement de la CSPE, une charge scélérate imposée aux consommateurs sans jamais leur avoir demandé leur avis ?
                                                                                            Au passage, pour cet amoureux de la nature, le massacre monstrueux des oiseaux migrateurs, clairement avéré,par les éoliennes, n’est-il pas préoccupant ?
                                                                                            Pour cet amoureux de la démocratie, le fait que les salopards solfériniens, Hollande en tête, et leurs acolytes de la presse et des média, essaient de dresser le peuple français contre le grand peuple Russe, contre la volonté et les sentiments du peuple français dans son immense majorité, n’est pas un déni total de démocratie ? Non. Ce qui intéresse Cabanel, comme toujours, c’est le blabla démagogique et nombrilique. Il voudrait bien éxister, mais ce n’est qu’un parasite des solfériniens.
                                                                                            D’ailleurs, en bon parasite solférinien, il se déclare, comme il se doit, anti Poutine. Motif invoqué : « il n’y a pas de liberté de presse en Russie ». Parce que vous avez vu notre magnifique liberté de la presse et des média en France ? Cabanel, on vous a déjà fourni sur ce site la liste des propriétaires des organes de presse français et des propriétaires des chaînes de télévision. C’est édifiant. Mais ne reprochons pas à Cabanel de anonner son catéchisme pro-occidental. C’est un principe de la démocratie : tout le monde a le droit d’être idiot.
                                                                                            Maintenant, le fait que le cinglé de l’Elysée utilise l’argent de l’état, sans aucun principe démocratique, pour faire massacrer les Chrétiens, Alaouites, Yazidis, Kurdes, en Syrie et en Irak, et qu’il sera suivi à ce poste par un autre cinglé encore plus cinglé, Juppé, ne perturbe pas ce grand amoureux de la démocratie.Insensible à la cruauté du monde, il se berce de douces pensées sur la 6ème république en savourant un bon pastis. C’est beau, la bonne conscience !

                                                                                            • olivier cabanel olivier cabanel 4 septembre 2015 23:26

                                                                                              @Layly Victor
                                                                                              mon pauvre Layly, votre vie doit être bien monotone.

                                                                                              allez en paix.
                                                                                               smiley

                                                                                            • olivier cabanel olivier cabanel 5 septembre 2015 07:32

                                                                                              @Layly Victor
                                                                                              j’ajoute pour les lecteurs que victor est un ardent lobbyste nucléaire, et qu’il n’hésite pas à mentir pour faire triompher ses idées...

                                                                                              je prend pour seul exemple son affirmation des éoliennes massacreuses d’oiseau...
                                                                                              chacun sait que cette affirmation est totalement infondée, et que les lobbys anti éolienne tentent depuis des années à enfumer les citoyens...heureusement ceux-ci vigilants savent que c’est totalement faux.
                                                                                              pour ceux qui auraient des doutes, ceci
                                                                                              pour 10 000 oiseaux tués par accident (vitre d’immeubles, voitures, pollution etc) moins d’un oiseau est tué par les éoliennes
                                                                                               smiley

                                                                                            • Ni naïf Ni Crédule dede 5 septembre 2015 12:05

                                                                                              @olivier cabanel

                                                                                              Pourtant, un rapport d’étude de 2010, du ministère de l’écologie montre bien un impact des éoliennes sur tout ce qui vole.

                                                                                              Sinon, les patates, ça pousse ?

                                                                                            • olivier cabanel olivier cabanel 5 septembre 2015 13:05

                                                                                              @dede
                                                                                              dédé, (je le dis à l’adresse des internautes qui suivent ce fil) est lui aussi un adorateur de l’atome, et il tente de discréditer la réalité, en ce qui concerne les éoliennes...

                                                                                              que ces lecteurs me pardonnent de sortir largement du cadre de l’article, mais je n’y suis pour rien...
                                                                                              bref, l’étude qu’il propose ne nie pas la mort de quelques oiseaux due aux éoliennes, sauf qu’il n’y a dans ce rapport aucune échelle par rapport aux autres morts d’oiseaux....
                                                                                              des recherches convergentes et sérieuses ont démontré que les immeubles tuent 19 000 fois plus d’oiseaux que les éoliennes...
                                                                                              mon pauvre dede, non seulement vous défendez l’indéfendable, (le nucléaire) mais vous ajoutez a votre erreur la manipulation malhonnête.
                                                                                              pauvre garçon.
                                                                                               smiley

                                                                                            • Ni naïf Ni Crédule dede 5 septembre 2015 13:24

                                                                                              @olivier cabanel

                                                                                              « il tente de discréditer la réalité » Ouh, le vilain Cabanel ! Voir la paille dans l’oeil du voisin et non la poutre dans le sien...ça ne vous dit rien

                                                                                              « sortir largement du cadre de l’article » Faite ce que je dit et pas ce que fait. C’est bien votre maxime ça ?

                                                                                              « La manipulation malhonnête » !!!! Faut vite le dire au ministère de l’écologie ! Pour les immeubles, on fait comment ? On construit que des maisons d’un étage ? Va en falloir de la surface au sol !...ha bin non, il y a déjà des éoliennes qui mobilise la surface.


                                                                                              Au plaisir de vous lire, ou pas !

                                                                                            • olivier cabanel olivier cabanel 5 septembre 2015 19:10

                                                                                              @dede
                                                                                              ou pas.

                                                                                               smiley

                                                                                            • Layly Victor Layly Victor 6 septembre 2015 21:21

                                                                                              @olivier cabanel
                                                                                              non Cabanel, ces remarques ne sortent pas du champ de cet article, puisque la folie des éoliennes est imposée au peuple français sans aucune démocratie par le bombardement médiatique des journaleux appointés.

                                                                                              Vous me direz, le nucléaire aussi a été décidé sans vote démocratique, comme l’ampoule électrique, comme la radio, comme la télévision, comme les avions, comme l’automobile, comme le chemin de fer, comme le verre, comme les spaghettis, comme la poudre, comme l’arc et les flèches, comme le fer, comme le bronze, comme le silex.
                                                                                              De tous temps, les innovations techniques se sont imposées sans l’aval démocratique des ânes, car elles n’ont rien à voir avec la démocratie. Elles sont, c’est tout.
                                                                                              Les éoliennes, dans le sens contraire du progrès, sont une terrible régression vers une humanité incapable de se défendre et d’évoluer. 

                                                                                              En revanche, la décision de votre patron Hollande de bombarder les Chrétiens d’Alep ou de semer la mort en Ukraine, ce n’est pas démocratique, mais tout le monde s’en fout

                                                                                            • olivier cabanel olivier cabanel 6 septembre 2015 21:52

                                                                                              @Layly Victor
                                                                                              mon petit victor

                                                                                              vos bafouillages me laissent sans voix.
                                                                                              déclarer qu’hollande est mon patron est déjà osé...
                                                                                              déclarer que les éoliennes ne tournent pas dans le bon sens est aussi gonflé.
                                                                                              les éoliennes tournent avec le vent, dans le sens du vent, et je vais vous confier un secret : elles tournent dans le bon sens...
                                                                                              un bon sens dont vous êtes manifestement dépourvu.
                                                                                              bon vent.
                                                                                               smiley

                                                                                            • olivier cabanel olivier cabanel 5 septembre 2015 19:09

                                                                                              @ tous

                                                                                              petite récréation avec les nadine-monaro-conneries
                                                                                              c’est cadeau
                                                                                               smiley

                                                                                              • gaijin gaijin 6 septembre 2015 12:14

                                                                                                salut olivier
                                                                                                je passe un peu tard mais bon la question en titre tu sais ce que j’en pense ..............
                                                                                                l’erreur ça été de croire que la démocratie existait et que nous étions une civilisation, tout cela reste a inventer et a construire
                                                                                                quand une culture se tourne vers le passé ça porte un nom : la décadence


                                                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 6 septembre 2015 13:25

                                                                                                  @gaijin
                                                                                                  oui je sais ce que tu en penses...

                                                                                                   smiley
                                                                                                  mais ça n’empêche pas de rêver qu’une authentique démocratie soit un jour possible !
                                                                                                  @+

                                                                                                • rugueux 6 septembre 2015 14:00

                                                                                                  @cabanel

                                                                                                  tu deviens sénile les liens sur la fortune supposée de chirac et giscard sont des hoax !

                                                                                                  Giscard est supposé être proprio d’un club de foot tout comme Chirac...et les deux prendre des royalties sur un parfum l’eau de valéry et pour chirac sur l’eau de jacques....

                                                                                                  Et tous deux auraient des intérêts dans des restaurants..pour l’un chez le gros jacques et pour l’autre chez le gros valery....Vachement crédible ! Au moins autant que tes élucubrations sur le nucléaire, les pêts de vaches et autres débilités "écolos...


                                                                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 6 septembre 2015 17:15

                                                                                                    @rugueux
                                                                                                    si vous aviez lu les échanges, vous auriez vu que nombreux avaient signalé ce hoax...

                                                                                                    de là a traiter quelqu’un de sénile ?
                                                                                                    ne trouvez vous pas que c’est un peu exagéré ?
                                                                                                    et injurieux ?
                                                                                                     smiley

                                                                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 6 septembre 2015 22:40

                                                                                                    @ tous

                                                                                                    pour conclure provisoirement ce fil, je rappelle la jolie phrase de Pierre Desproges : « les enfants croient au père noël, les adultes votent »...
                                                                                                     smiley

                                                                                                    • Vipère Vipère 6 septembre 2015 22:46

                                                                                                      Olivier, "provisoirement, y-a-t ’il une suite prochainement ?...


                                                                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 6 septembre 2015 22:48

                                                                                                        @Vipère
                                                                                                        bien sur !

                                                                                                         smiley

                                                                                                      • sarcastelle 7 septembre 2015 11:36
                                                                                                        Le vote du public donne une idée de ce que peut être la compétence populaire démocratique : 

                                                                                                        http://www.koreus.com/video/qui-veut-gagner-des-millions-gravite-terre.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès