• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Une Europe sans frontière ?

Une Europe sans frontière ?

L’affranchissement plus compliqué que le franchissement

Nos chers élus enthousiastes à l’idée Européenne nous ont vendu une belle illusion, une farce qui est destinée à nous permettre d'avaler des couleuvres ou à nous retrouver bloqués derrière des files ininterrompues de semi-remorques exotiques. Les marchandises circulent avec une facilité qui ne cesse d’interroger le béotien : le transport n’a donc aucun coût ?

La libre circulation des marchandises est à bien des égards un dogme, une forme de religion du libéralisme. Qui n’a jamais effectué un achat au long cours pourrait éventuellement s’en offusquer. Jusqu’à peu, du reste, les habitants de ce grand espace balayé par les courants d’air, pouvaient eux aussi, suivre le mouvement et passer d’un pays à l’autre sans difficulté.

Tout a changé cette année, les produits manufacturés conservent leur vocation voyageuse tandis que les gens sont assignés à résidence. On peut s’en étonner, s’en indigner ou hausser les épaules en prétendant que ce n’est qu’un mauvais moment à passer. Mais ce que je vais vous narrer ne passe pas, me reste en travers de la gorge et m’a fait tousser sans que je prenne ça par dessous le coude.

Une lectrice Belge m’a demandé de lui expédier un exemplaire du dernier Roman écrit à quatre mains : Pour quelques grains de folie. J’ignorais alors que la Belgique fût un pays situé aux antipodes, en un territoire échappant totalement à cet espace européen dont on ne cesse de nous vanter les vertus. Je pris un globe terrestre afin de vérifier si la dame ne m’avait pas dissimulé que son adresse réelle ne se trouve au Congo belge.

Après de vaines recherches, je dus me résoudre à admettre qu’elle vivait effectivement à deux pas du parlement européen, là où des élus voyageurs, nous garantissent le meilleur des mondes. Une zone vouée sans doute au mercantilisme pourvu qu’il émane de grands groupes industriels. Pour le pauvre couillon de base, il en va tout autrement.

Après mes déboires avec les organismes qui prétendent livrer des colis qui n’arrivent pas toujours sur le territoire national, je me suis tourné à nouveau vers ce qui fut jadis un service public : la poste. Le livre pèse un âne mort : 620 grammes, il narre un futur incertain et se moque des pouvoirs politiques, c’est sans doute là ses tares indélébiles. La balance postale ne s’y est pas trompée pour annoncer sans la moindre ironie sa sentence : 22 € 60.

Un livre partant d’Orléans au prix de 18 euros, se voit soudain passé à une valeur considérable en arrivant à Bruxelles. Je n’en croyais pas mes yeux et m’en suis étonné auprès de la guichetière qui me dit aimablement que ce n’était pas son problème. J’ai quand même le sentiment que ses patrons à agir ainsi mettent grandement en danger la pérennité de son emploi, mais est-ce encore le problème d’un citoyen qui voit tous les bijoux de la nation bradés au privé ?

Le quidam de base ne peut donc envoyer une lettre (certes un peu lourde) dans un pays limitrophe sans subir le racket d’une société qui pousse à lui préférer une grande plateforme dont je tairai le nom. J’ai renoncé à cette excentricité absurde, ce tarif non pas prohibitif mais véritablement dissuasif est totalement malhonnête. Si quelqu’un peut m’indiquer un autre moyen d’envoyer ce livre à Bruxelles qu’il me fasse signe à moins qu’il ne faille se cotiser pour adresser un colis piégé au parlement européen. Rassurez-vous, il ne contiendrait que de la poudre aux yeux, du poil à gratter et du vent, toutes choses qui ne nécessiteront pas une dépense excessive.

L’Europe est une vaste tromperie ou une malheureuse Histoire Belge. La poste française m’en a administré une preuve fracassante. N’accordez aucune créance à leur slogan « Simplifier la vie » à moins que ses dirigeants n’entendent nous simplifier l’existence en renonçant définitivement aux services de ce qui fut jadis l’apogée d’une longue et grande histoire de l’acheminement des courriers à cheval, à la malle poste jusqu’à notre bon facteur à bicyclette. Tout ceci n’est plus ou si peu.

Affranchissement vôtre.

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 8 décembre 2020 09:43

    Quel Jour de fête aurait pu nous pondre un Jacques Tati avec notre Histoire contemporaine ?

    Une chose est sûre, il lui aurait fallu beaucoup de talent pour nous faire rire avec, mais le bougre n’en manquait pas.


    • C'est Nabum C’est Nabum 8 décembre 2020 10:34

      @Clocel

      Lui n’en manquait pas ...

      C’est sans doute le fond de votre pensée

      Merci pour votre franchise postale 


    • ZXSpect ZXSpect 8 décembre 2020 09:55

      .

      « Si quelqu’un peut m’indiquer un autre moyen d’envoyer ce livre à Bruxelles qu’il me fasse signe »

      .

      Tarifs préférentiels d’envoi de livres et brochures (sous conditions)

      https://tarifs-postaux.fr/international.htm

      .

      Cette formule « Livres et brochures » dont la tarification postale est très inférieure à la normale s’adresse aux particuliers, librairies, éditeurs et associations loi 1901. Il est uniquement réservé aux envois à l’étranger, (ne pas utiliser ce service pour la France, incluant les Dom Tom, ainsi que Monaco et Andorre). Le service est minimal pour ce type d’envoi, si bien que la Poste ne peut garantir aucun délai et aucune assurance n’est prévue dans ce cas.

      Elle est soumise à plusieurs conditions :

      • Cette offre ne concerne que les livres et brochures rédigées en français (puisqu’elle s’inscrit dans le cadre d’une dérogation visant la promotion culturelle francophone).
      • Ces ouvrages doivent aborder les thèmes suivants : éducation, science ou culture.
      • Aucune publicité ne doit apparaître dans leur contenu qui doit également respecter la législation française et celle du pays destinataire.
      • Une étiquette doit porter très visiblement les termes « livres » ou « brochures ».
      • Les colis doivent être affranchis par le client aux tarifs ci-dessous et déposés en bureau de poste, pas dans une boîte postale.

      .

      pour 1 kg = euros 2,80

      .

      Grace à cette tarification, l’envoi de ce livre à Bruxelles n’est plus une « histoire belge » mais l’article une « bonimenterie orléanaise » smiley


      • C'est Nabum C’est Nabum 8 décembre 2020 10:35

        @ZXSpect

        il faut donc se méfier des boniments 


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 8 décembre 2020 10:36
        1. il faut passer par Amazon via un site chinois et une plate-forme irlandaise : le transport sera gratuit, ne me demandez pas par quel miracle de Sainte Logistique
        2. le parlement européen n’est pas à Bruxelles, mais à Strasbourg

        • Clocel Clocel 8 décembre 2020 10:43

          @Séraphin Lampion

          Pour la plupart des produits d’Aliexpress vendus une poignée d’Euros, le port est gratuit, le délai de livraison d’un peu moins de 3 semaines la plupart du temps, et ça marche plutôt bien.

          La Poste est chère en France et le service pas terrible.


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 8 décembre 2020 10:57

          @Clocel

          C’était déjà comme ça avec le 22 à Asnières.


        • C'est Nabum C’est Nabum 8 décembre 2020 17:48

          @Séraphin Lampion

          Jamais

          Je préfère perdre de l’argent que de confier les livres à ces monstres 


        • ETTORE ETTORE 8 décembre 2020 19:44

          @Séraphin Lampion
          le parlement européen n’est pas à Bruxelles, mais à Strasbourg 

          NAN : NAN ! Il est concomitant , eh oui ! Cette hydre à deux têtes à deux nids !
          Histoire de faire vivre deux capitales européennes, mais il va de soi, que là ou ils se plaisent le plus, c’est la ou il y a les plus de lupanars .
          C’est comme ça ! Comme les chauves souris, ils préfèrent vivre la nuit, que dans la lumière de l’Hémicycle. Puis de toute façon, limousines et vols tout frais payés.
          Alors pour passer d’une sauterie à l’autre...no problémo.


        • exocet exocet 8 décembre 2020 11:00

          Bonjour, Cenabum

          pour l’envoi d’un livre à l’étranger, un bouquiniste m’a indiqué un truc peu connu, soigneusement caché sous le tapis à la Poste ; le tarif « livres et brochures »

          https://www.laposte.fr/tarifs-livres-brochures

          Même certains professionnels n’en connaissent pas l’existence car la Poste n’en fait pas la promotion, loin de là. Il vaut mieux vous munir d’une impression papier comme preuve lorsque vous vous rendez à la Poste car beaucoup des...employés de la Poste ne connaissent pas ce tarif, extrèmement avantageux, valable seulement pour l’étranger. smiley


          • C'est Nabum C’est Nabum 8 décembre 2020 17:50

            @exocet

            J’enrage car naturellement j’ai fait scandale dans le bureau de poste et personne ne sut me renseigner

            J’ai appris depuis cette solution trop tard malheureusement 

            Ils veulent tuer le service public et ils s’y prennent remarquablement bien 

            Meric


          • V_Parlier V_Parlier 8 décembre 2020 20:19

            @C’est Nabum
            Ah ça, compter maintenant sur la connaissance des sevices par les guichetiers dans les administrations françaises, c’est garder de fous espoirs. Ils sont au même niveau que les hotlines d’opérateurs.



            • C'est Nabum C’est Nabum 8 décembre 2020 17:50

              @exocet

              Merci 


            • exocet exocet 8 décembre 2020 11:16

              Et en prime, ça vous permettra de rabattre son caquet à cette employée insolente à laquelle vous avez eu affaire : « comment, vous ne connaissez pas le tarif livres et brochures, appelez moi le receveur ! » (lui le connait, ce tarif)


              • C'est Nabum C’est Nabum 8 décembre 2020 17:51

                @exocet

                Elle m’a répondu que ce n’était pas son problème
                Quand sa société sera fermée, elle comprendra mais un peu tard 


              • ZenZoe ZenZoe 8 décembre 2020 11:18

                Je voulais envoyer un bouquin avec le tarif ad-hoc. Sans doute levé du pied gauche, le guichetier voulait absolument me faire payer le tarif colis. Je lui ai mis sous le nez la grille des tarifs. Il a donc insinué que mon envoi n’était pas un livre. J’ai menacé de faire un scandale, il a capitulé enfin, bredouillant ces mots ’’bon, je vous fais le tarif livre, mais à titre commercial’’.

                Connard (pardon) !


                • C'est Nabum C’est Nabum 8 décembre 2020 17:51

                  @ZenZoe

                  Ils sont tous complice de Macron qui a décidé de tuer le livre 


                • koulouge 8 décembre 2020 12:44

                  Faut vivre avec son temps

                   : transmettre un livre numérisé ( correspondant à 620 grs de papier pesé par la Poste ), qui doit faire environ 1 Mo, prend de Paris à Bruxelles environ 1 seconde. Même délai pour Paris/Canberra ou Paris/Santiago et dans quelques années Paris/Luna.


                  • C'est Nabum C’est Nabum 8 décembre 2020 17:52

                    @koulouge

                    Le temps ne respecte plus rien

                    vous êtes sans doute très moderne mais pas un lecteur authentique 


                  • amiaplacidus amiaplacidus 8 décembre 2020 17:34

                    @L’auteur qui nous dit : « ... se cotiser pour adresser un colis piégé au parlement européen. Rassurez-vous, il ne contiendrait que de la poudre aux yeux, du poil à gratter et du vent, toutes choses qui ne nécessiteront pas une dépense excessive. ».

                    Je pense qu’il est inutile d’envoyer de la poudre aux yeux et du vent au parlement européen, vu la quantité qu’il en répand tout azimut, il doit disposer de stocks quasiment inépuisables.


                    • C'est Nabum C’est Nabum 8 décembre 2020 17:53

                      @amiaplacidus

                      J’avoue l’acte redondant 


                    • ETTORE ETTORE 8 décembre 2020 19:47

                      La boite aux lettres, c’est comme les urnes....

                      Une fois que vous avez glissé votre pli à l’intérieur....

                      Rien ne vous dit que le timbré, soit bien présent à la destination voulue.


                      • C'est Nabum C’est Nabum 10 décembre 2020 16:29

                        @ETTORE

                        L’urne est funéraire


                      • juluch juluch 8 décembre 2020 21:53

                        je vous crois et vous savez pourquoi mon bon Nabum...

                        j’ai commencé la lecture... smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité