• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Vers la suppression de la limitation à 80 km/h ?

Vers la suppression de la limitation à 80 km/h ?

« La notion de route dangereuse a la peau dure. Les routes sont des structures inertes, passives, ce sont les usagers qui ont des comportements qui les tuent et il faut admettre l’évidence : si nous ne voulons pas réduire le trafic, l’action sur la vitesse est le seul facteur qui est capable d’agir sur l’ensemble des autres facteurs producteurs d’accidents. Aucun des responsables départementaux qui revendiquent le maintien à 90 de certaines voies n’a produit au cours des six derniers mois une carte de ce type pour son département. Elle ne pouvait que mettre en évidence l’acceptation de tuer un nombre important de leurs concitoyens en faisant le choix de maintenir à 90 les voies où le nombre de tués est le plus élevé. » (Pr. Claude Got, 23 juin 2018).



Certains ont estimé que la colère des gilets jaunes provenait de la décision du gouvernement de limiter la vitesse maximale autorisée à 80 kilomètres par heure l’ensemble des routes à une voie dans les deux sens sans séparateur central. Pourtant, c’est bien la hausse des taxes sur les carburants qui a engendré le mouvement que l’on sait et souvent de manière sage, la sécurité routière est rarement venue dans les sujets de revendication depuis plus de deux mois… sauf depuis la semaine dernière avec le lancement du grand débat national.

Les débats suscités par les gilets jaunes puis le Président Emmanuel Macron sont un peu comme la foire à la saucisse (selon l’expression de l’ancien ministre Gérard Longuet). On dit tout et tout semble bon à dire. Les journalistes semblent considérer la parole des citoyens comme parole d’Évangile, sauf que le peuple des citoyens est très hétérogène.

Le débat sur la sécurité routière revient par la plus mauvaise porte, celle de l’instrumentalisation politique. Même le Président Emmanuel Macron semble prêt à revenir sur cette mesure courageuse et raisonnable.

L’opposition ne cesse de marteler que le gouvernement ne prend pas en compte les problèmes des "territoires" et notamment des zones rurales et la limitation à 80 kilomètres par heure ferait partie de ces problèmes. Pourtant, tout le monde devrait savoir que les problèmes de circulation, ce n’est pas en zones rurales qu’ils se situent, mais en zones urbaines et périurbaines sur les grands axes de circulation, chaque matin et chaque soir, ce sont des centaines de kilomètres de bouchons que doivent endurer urbains et périurbains.

Alors, je voudrais revenir sur le sujet selon trois clefs. La première clef concerne le texte que j’ai mis en tête d’article du professeur Claude Got, grand spécialiste de l’accidentologie routière, publié le 23 juin 2018, à savoir une erreur qui a la vie dure, même parmi les responsables politiques qui ont la meilleure bonne volonté. La deuxième clef, c’est de rappeler le pourquoi de cette limitation. Enfin, la troisième clef est présenter les résultats actuels de la sécurité routière, élément majeur pour savoir si les mesures prises sont efficaces, ou pas.


1. Distinguer les routes et sanctionner les "routes dangereuses"

Le véritable problème du débat sur la limitation de vitesse à 80 kilomètres par heure est cette difficulté à faire comprendre qu’il n’existe pas de routes dangereuses ou pas dans la réflexion sur la sécurité routière.

Même une personnalité comme l’ancien Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin, partisan d’un renforcement de la décentralisation, est capable de dire des boulettes lorsqu’au "Grand Jury" le 20 janvier 2019 sur LCI, il a proposé que ce soient les régions ou les départements qui décident de savoir quelles routes doivent être à 80 kilomètres par heure et quelles autres peuvent rester à 90, en insistant sur le fait que ce sont les responsables territoriaux qui ont une meilleure connaissance du terrain que les bureaucrates de Paris. Sur la dernière idée, il n’a pas tort, mais Jean-Pierre Raffarin n’a pas compris que l’enjeu de la sécurité routière était ailleurs.

Claude Got a posé le problème le 7 janvier 2018 en exprimant la difficulté ainsi : « Faire comprendre la différence entre la mortalité par kilomètre de voie et par kilomètre parcouru. Une "petite" route avec des arbres en bordure, des sorties de propriétés ou de chemins agricoles, des zones où la visibilité est faible du fait de multiples dénivelés peut produire trois fois plus d’accidents au kilomètre parcouru par un automobiliste qu’une "bonne voie" n’ayant pas ces facteurs de risques. Si le trafic est de 300 véhicules par jour sur une petite route et de 9 000 sur la bonne voie, le nombre de tués sur chaque kilomètre de voie sera dix fois plus élevé sur cette dernière. ».

C’est en fait assez simple à comprendre : le risque de la "petite route" est compensé par sa faible densité de circulation. Ainsi, les voies très passantes, à densité élevée de circulation, qui sont généralement entretenues correctement, sont pourtant les plus mortelles car ce qui compte, c’est la densité du trafic et la vitesse de circulation.

Pour s’en convaincre, il faut fouiller dans les bases de données locales. Tous les départements ne proposent pas forcément des données utilisables, mais la Sarthe fait partie de ces départements qui ont su se doter de moyens de mesurer précisément leur infrastructure routière.

Dans un document issu d’une délibération du 14 décembre 2012 du conseil général de la Sarthe, on peut voir les statistiques de la sécurité routière réparties en trois champs correspondant au type de routes : les routes communales (c’est-à-dire, les agglomérations), les routes départementales et les autoroutes. Sur les statistiques concernant la période entre 2006 et 2010, les accidents corporels se produisent majoritairement (62,5%) en agglomération, mais les personnes tuées se localisent principalement (78,1%) sur le réseau des routes départementales, et c’est le cas aussi des personnes blessées qui nécessitent une hospitalisation (53,1%).

_yartiSecuriteRoutiereQC09

Ce que rappelle ce document, c’est que ces répartitions sont « très sensiblement conformes à la tendance nationale » et « soulignent la gravité des accidents se produisant hors agglomération sur le réseau des routes départementales qui relèvent de la compétence du département ».

Une observation plus fine (routes après routes) montre par ailleurs que ce sont les routes les plus denses en trafic qui engendrent le plus de personnes tuées au kilomètre (le risque de mourir sur la route est directement proportionnel au trafic, si par exemple il y a deux fois plus de voitures, il y a deux fois plus de tués au kilomètre).

C’est ainsi que j’en arrive à la raison du 80 kilomètres par heure.


2. Pourquoi limiter les routes départementales à 80 km/h ?

Cela fait au moins dix ans que tous les acteurs de la sécurité routière sont convaincus qu’il fallait prendre cette décision annoncée par Édouard Philippe le 9 janvier 2018. Pour sa part, en avance dans les réflexions (et très audacieux et courageux si l’on se rappelle le contexte de l’époque), Claude Got l’a proposée dès… le 20 avril 1973 dans une tribune du journal "Le Monde".

La raison est principalement donnée par mon premier point : si l’on considère que le nombre de personnes tuées sur les routes doit être abaissé, les deux seuls leviers sont principalement localisés sur ce réseau de routes départementales : ou réduire le trafic, ou réduire la vitesse.

Réduire le trafic paraît impensable et mettrait en cause la liberté de circulation (notons que c’est ce que font régulièrement les gilets jaunes depuis le 17 novembre 2018). Réduire la vitesse de 90 à 80 kilomètres par heure paraît être un compromis acceptable dans l’équilibre toujours délicat à trouver entre liberté et sécurité.

Pourquoi acceptable ? Parce que la perte de temps engendrée par cette réduction de vitesse n’est pas proportionnelle : le trajet moyen d’un automobiliste n’est pas une voie droite à 90 kilomètres par heure sans obstacle, sans stop, sans feu rouge, sans rond-point, sans agglomération. Ainsi, quelques calculs (dépendant donc évidemment du trajet spécifique) montrent que pour des déplacements quotidiens, la perte de temps est relativement minime, et cela tourne autour de 10% du temps de trajet initial (à 90 kilomètres par heure). 10% du temps en plus, c’est vraiment très faible en compensation des 300 à 400 vies sauvées par an que devrait impliquer la mesure.

_yartiSecuriteRoutiereQC02

Pourquoi se baser principalement sur la vitesse et pas sur d’autres facteurs importants de risque pour la sécurité routière ? Je pense qu’il ne faut pas négliger les actions en direction des autres facteurs, et en premier lieu, l’alcool et les drogues, mais il faut bien reconnaître que c’est plus facile de limiter la vitesse (grâce aux radars automatiques) qu’empêcher une alcoolémie trop forte (pour l’ensemble des automobilistes) : les contrôles sont plus difficiles à être systématiques (même s’il y a maintenant des équipements modernes qui empêchent de démarrer en cas de taux d’alcool du conducteur trop élevé).

Petite diversion au sujet des équipements automobiles : les voitures sont beaucoup plus sûres qu’il y a quarante ans, c’est une évidence et chacun a pu s’en rendre compte dans l’éventualité d’une conduite dangereuse de tiers. Airbags, ABS, carrosserie, pare-chocs, tenue de route, pneus, etc. sont beaucoup plus sûrs qu’il y a quarante ans. En revanche, il faut aussi rappeler que l’effet des équipements sur la sécurité routière est très lent, il faut compter une bonne décennie pour remplacer la moitié du parc automobile, cela signifie que cette action, nécessaire bien sûr, ne peut avoir des résultats de court terme. Or, il y a urgence, les familles de victimes auraient préféré des mesures plus efficaces sur le court terme.

Restons sur l’alcool, une des causes majeures d’accidents mortels. Lisons ce qu’écrit Claude Got le 7 janvier 2018 (l’an dernier) : « D’autres facteurs de risques, liés aux usagers, sont peu influencés par le dispositif de contrôle et de sanctions quand il n’est pas automatisable. Un automobiliste peut passer mille fois par an devant un radar automatique et souffler une fois tous les dix ans dans un éthylotest. Ce rapport de risque de 1 à 10 000 explique que la proportion d’accidents mortels avec un des usagers impliqués sous l’influence de l’alcool est stable aux environs de 30%. J’avais déjà observé cette valeur en 1977 (…). ».

Effectivement, il y a une étude très intéressante qui a montré que la courbe du nombre des conducteurs impliqués dans un accident mortel en fonction des années (de 1998 à 2016) ne change pas de pente, que le conducteur ait une alcoolémie trop forte ou pas, ou même qu’il soit responsable de l’accident ou pas. Cela signifie qu’en baissant la vitesse (consécutivement à l’installation des radars automatiques), l’ensemble des automobilistes a suivi le même comportement, réduisant proportionnellement le nombre d’accidents mortels. Cela signifie que le facteur alcool a lui aussi diminué en importance grâce à la réduction de la vitesse.

_yartiSecuriteRoutiereQC06

Plus généralement, c’est le bon sens qui le dit, plus la vitesse est faible, plus il est facile de réagir face à un danger sur la route. Les distances de freinage sont faciles à calculer. En passant de 80 à 90 kilomètres par heure, on gagne 13 mètres. La distance de sécurité passe de 70 à 57 mètres. Si un obstacle était dans cette zone, entre 57 et 70 mètres, la vitesse réduite évite l’accident, pas la vitesse ancienne. C’est le cas aussi de la vitesse lors du choc, comme on peut freiner plus rapidement, la vitesse au choc est ainsi réduite par rapport au 90 kilomètres par heure. Là encore, les conséquences sont moins graves. Au lieu de tuer, on blesse. Au lieu de blesser, on évite l’hôpital à une personne impliquée dans l’accident.

_yartiSecuriteRoutiereQC03

Enfin, terminons l’explication de la limitation à 80 kilomètres par heure par des considérations autres que la sécurité routière, puisqu’elle a également deux effets bénéfiques : elle va coûter moins cher aux automobilistes (on évalue à 120 euros par an l’économie réalisée par chaque automobiliste en moyenne) et elle peut réduire l’émission de polluants jusqu’à 30%, ce qui n’est pas négligeable.

_yartiSecuriteRoutiereQC04

La communication du gouvernement, qui a "oublié" la rubrique économie dans le budget des automobilistes, aurait dû au contraire insister sur ce fait que la réduction de vitesse n’était pas une manière d’augmenter les PV (personne n’oblige de dépasser les limitations de vitesse) mais au contraire de baisser en volume les taxes perçues par l’État par réduction de la consommation. Des études ont d’ailleurs étaient réalisées pour démontrer que sur la période de forte baisse de la vitesse moyenne (entre 2002 et 2010 environ), la consommation de carburant est restée stable alors que le trafic a fortement augmenté.

Certains évaluent à au moins un milliard d’euros le gain en consommation de carburant qu’entraîne cette baisse de la vitesse sur les routes départementales. Cela signifie que du pouvoir d’achat est redonné ainsi aux ménages. Cela correspondrait à au moins 10% des mesures annoncées par Emmanuel Macron le 10 décembre 2018. C’est loin d’être négligeable.

Cela dit, l’argumentation écologique a ses limites. Autant il paraît normal qu’un État protecteur prenne unilatéralement des décisions visant à réduire le nombre de personnes tuées sur les routes, autant il paraît moins normal qu’un même État prenne de telles décisions pour réduire la consommation de pétrole, dans le cadre d’une transition énergétique. Dans ce dernier cas, le référendum me paraît pertinent (choisir les moyens de la transition énergétique) alors que dans le premier cas (réduire le nombre de personnes tuées), je considère que la sécurité routière n’est pas négociable (sinon, défaisons tout notre modèle social par référendum, puisque c’est à la mode : ôtons les radars, abrogeons les impôts, supprimons les taxes, et, évidemment rasons gratis !).


3. L’efficacité du 80 km/h : statistiques de novembre 2018

Donc, gardons le seul argument qui vaille pour défendre la limitation à 80 kilomètres par heure, la sécurité routière. J’ai en ma connaissance seulement les statistiques du mois de novembre 2018 et pas encore celles du mois de décembre 2018 (précisons que les statistiques évoquent le nombre de personnes tuées jusqu’à trente jours après accident, en sachant que les données publiées plus tôt sont corrigées pour tenir compte de ces personnes tuées "en différé" selon l’observation du même mois de l’année précédente). Par ailleurs, toutes les données qui suivent sont uniquement pour la France métropolitaine.

Pour les deux derniers mois, il est très difficile de lire des statistiques de la sécurité routière. D’une part, il faut un peu de recul et ce recul, il doit être au moins de six mois voire douze mois. Mais s’ajoutent à cela plusieurs autres "problèmes" associés aux gilets jaunes.

En effet, la crise des gilets jaunes a entraîné la destruction partielle ou totale de 60% des radars automatiques. Au-delà du coût matériel (il faudra bien les réparer ou les remplacer), à la charge de tous les contribuables, donc gilets jaunes compris, il y a surtout le coût humain : la limitation de vitesse a-t-elle été respectée malgré la dégradation des radars ? Mon observation personnelle qui n’a rien de rigoureux me laisse entendre que le comportement des automobilistes n’a guère varié.

Si les blocages des ronds-points ont entraîné des accidents parfois mortels, ils ont pu aussi réduire la vitesse de circulation et donc réduire les risques d’accidents. Je pense que l’interprétation des statistiques routières à partir du milieu du mois de novembre 2018 sera donc très délicate à faire.

Pour l’instant, ce qui est intéressant à noter, c’est que le changement de comportement, comme c’était le cas lors de l’annonce de l’installation de radars en juillet 2002, se fait plus psychologiquement que techniquement : depuis le début de l’année 2018, on observe une baisse de la mortalité parce que le comité interministériel de la sécurité routière du 9 janvier 2018 a adopté une mesure courageuse qui montrait la détermination du gouvernement. Que cette mesure ne se soit appliquée qu’à partir du 1er juillet 2018 ne change rien au fait que les comportements ont évolué avant par anticipation.

En année glissante, entre la période de décembre 2017 à novembre 2018 et la période de décembre 2016 à novembre 2017, on observe une nette amélioration alors que la situation de la sécurité routière n’avait pas cessé de se dégrader depuis 2013 (François Hollande et ses ministres Manuel Valls et Bernard Cazeneuve ont été particulièrement décevants dans ce domaine, en renvoyant aux calendes grecques les mesures les plus efficaces).

_yartiSecuriteRoutiereQC07

Directement en rapport avec la vitesse au moment du choc lors d’un accident, le nombre des personnes blessées gravement dans un accident (c’est-à-dire de personnes qui ont dû être hospitalisées après un accident de la route) est passé (toujours par année glissante) de 28 003 en novembre 2017 à 22 069 en novembre 2018, soit une réduction de 5 934 personnes hospitalisées (soit 21,2% !). Si on compare uniquement pour le mois de novembre 2018, il y a eu 1 585 personnes hospitalisées soit 30,0% de moins qu’en novembre 2017 (2 265 personnes).

Sur la mortalité, les statistiques sont moins faciles à analyser. En effet, 245 vies humaines ont été sauvées en un an : le nombre de personnes tuées sur les douze mois précédents était de 3 493 en novembre 2017 et il est de 3 248 en novembre 2018, soit 7,0% de moins. C’est donc un résultat très remarquable, mais c’est moins évident de l’imputer à la seule limitation des 80 kilomètres par heure.

Si l’on prend seulement mois par mois, il y a eu seulement 5 personnes tuées en moins en novembre 2018 par rapport à novembre 2017 (moins de 2% d’amélioration), ce qui reste faible (statistiquement pas très notable). La difficulté vient aussi du fait que le mois de septembre 2018 a été très mauvais par rapport à septembre 2017, sans qu’une explication n’ait été encore fournie à ma connaissance.

_yartiSecuriteRoutiereQC08

J’ai donc cherché à affiner ces données et à prendre les différences entre la mortalité de chaque mois pour comparer la période entre juillet 2018 et novembre 2018 avec la période entre juillet 2017 et novembre 2017.

Pendant ces cinq mois d’application de la mesure, il y a eu 1 440 personnes tuées, soit 5,8% de moins (88 personnes) qu’en 2017 pendant la même période, et 10 068 personnes hospitalisées, soit 17,9% de moins (2 185 personnes) qu’en 2017 pendant la même période. Pour l’instant, la limitation à 80 kilomètres par heure semble avoir limité surtout le nombre de personnes hospitalisées (l’évolution est très notable). Pour le nombre de personnes tuées (-5,8%), c’est trois fois moins notable.

Évidemment, ces données globales sont très incomplètes, il faudrait déterminer la localisation des accidents (comme l’a fait l’étude du conseil général de la Sarthe), en distinguant au moins agglomérations, routes départementales et autoroutes. C’est uniquement sur le réseau des routes départementales qu’il faudra évaluer l’influence de la limitation qui ne s’applique qu’à lui.


Ne pas perdre de vue l'objectif : sauver des vies humaines

Dans tous les cas, et malgré la volonté des gilets jaunes de tout remettre à plat, l’évolution statistique est heureuse. Il faut rester sur cette lancée. Elle ne permettra pas d’atteindre l’objectif fixé en 2010, à savoir de descendre en dessous du seuil de 2 000 personnes tuées en fin décembre 2020, mais l’objectif de 3 000 personnes tuées est réaliste. Il faut bien se rappeler que le désagrément est très faible, quelques minutes de perdues dans un trajet quotidien, ce n’est RIEN par rapport aux centaines de vies humaines qui vont être sauvées…


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (20 janvier 2019)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Vers la suppression de la limitation à 80 km/h ?
Les gilets jaunes ?
80 km/h : 65 vies déjà sauvées en deux mois ?
L’efficacité de la limitation à 80 km/h.
Guide argumentaire sur la limitation à 80 km/h sur les routes à une voie.
Décret n°2018-487 du 15 juin 2018 relatif aux vitesses maximales autorisées des véhicules (à télécharger).
Rapports sur l’expérimentation de la baisse à 80 km/h (à télécharger).
Documentation sur la sécurité routière (à télécharger).
Argumentaire sur la sécurité routière du professeur Claude Got (à télécharger).
La nouvelle réglementation sur les routes à une voie.
Le nouveau contrôle technique automobile.
Sécurité routière : les nouvelles mesures 2018.
La limitation de la vitesse à 80 km/h.
Documentation à télécharger sur le nouveau contrôle technique (le 20 mai 2018).
Documents à télécharger à propos du CISR du 9 janvier 2018.
Le comité interministériel du 9 janvier 2018.
Le comité interministériel du 2 octobre 2015.
Documents à télécharger à propos du CISR du 2 octobre 2015.
Cazeneuve, le père Fouettard ?
Les vingt-six précédentes mesures du gouvernement prises le 26 janvier 2015.
Comment réduire encore le nombre de morts sur les routes ?
La mortalité routière en France de 1960 à 2016.
Le prix du gazole en 2008.
La sécurité routière.
La neige sur les routes franciliennes.
La vitesse, facteur de mortalité dans tous les cas.
Frédéric Péchenard.
Circulation alternée.
L’écotaxe en question.
Ecomouv, le marché de l’écotaxe.
Du renseignement à la surveillance.

_yartiSecuriteRoutiereQC05


Moyenne des avis sur cet article :  1.49/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

115 réactions à cet article    


  • baldis30 21 janvier 2019 11:28

    aaaaaaaaaaah ......................si vous êtes dans le secret des dieux de l’Olympe nous ne pouvons que vous croire ...

    C’est beau la croyance ...


    • velosolex velosolex 21 janvier 2019 16:39

      @baldis30
      Une mesure simple pour lutter contre la mortalité routière :

      Renationaliser les autoroutes, et les rendre gratuits aux contribuables qui ont assuré leur financement !
      D’ailleurs je pense que notre bon edouard Philippe qui se gargarise de sécurité quand ça l’arrange va sûrement prendre un décret en ce sens. Si ça peut sauver une vie, comme il dit. 


    • baldis30 21 janvier 2019 21:16

      @velosolex

      bonsoir,
       une mesure encore plus efficace : rouvrir toutes les voies ferrées au trafic voyageur ... il suffit de voir l’hécatombe sur des zones où les voies ferrées ont été supprimées quelquefois au profit de voies vertes pour promenades bobo-verts ( la teinte bobo-vert est une variante moderne de la teinte vert-de-gris très utilisée en Europe entre 1933 et 1945 !
       Et ne causons pas des économies d’énergie ...



    • Pere Plexe Pere Plexe 21 janvier 2019 11:37

      Encore un monument de cohérence :
      "Les routes sont des structures inertes, passives, ce sont les usagers qui ont des comportements qui les tuent

      « 

      Plus loin le même :
       »Une petite route avec des arbres en bordure, des sorties de propriétés ou de chemins agricoles, des zones où la visibilité est faible du fait de multiples dénivelés peut produire trois fois plus d’accidents"


      • Clocel Clocel 21 janvier 2019 12:00

        Z’êtes vraiment la Pom-Pom girl du régime mon bon Roko ! smiley

        Blague à part, z’êtes combien pour commettre ces insanités anachroniques ?


        • HELIOS HELIOS 21 janvier 2019 15:55

          @Clocel
          ... je conseillerais à la Pompom girl de garder sa voiture au garage, comme cela la distance de freinage n’existera plus et le temps de voyage également.
          Qu’il n’oublie surtout pas d’en avoir une dans la garage, de voiture, toufeois, faut pas perdre de vue l’industrie.

          Je pourrais aussi lui demander d’écrire le même article en remplaçant la limitation de vitesse par la cuisine et ce qu’il mange.
          Combien de vie, de kilos, de visites chez le medecin et de drames causés par une alimentation inadaptée... cessez de manger trop salé, trop sucré etc... mais remplissez quand même votre frigo avec la malbouffe, faut bien que Spanghero produise ses lasagnes.

          enfin, puisque c’est la periode des considerations diverses et variées... et que nous allons signer le 22 janvier un traité scandaleux avec l’Allemagne pour « etablir une convergence »... ne pouvant rien faire pour ne pas signer, profitons au moins des avantages qu’il peut nous procurer.... 100 km/h sur les routes sans séparateurs, et pas de limites lorsque les autoroutes sont interurbaines hors zones d’entrée-sortie.
          Je constate que les allemands, ni plus ni moins inconscients que nous n’ont pas plus d’accidents... a moins que leur distance d’arret (c’est l’argument phare de notre limite à 80 km/h) n’obeissent pas aux même lois de la physique.

          Enfin, respectueux de moi-même, s’il fallait une mesure, une seule, pour diminuer les accidents de la route dus à la conduite, ce serait, dans la majorité des cas, hors agglomeration, d’éliminer une majorité d’interdiction et de les remplacer par des informations incitatives (panneau de vitesse conseillée) afin que les conducteurs s’adaptent, prennent leurs precautions quitte a les penaliser lors d’un accident si cette vitesse n’a pas été respectée.

          Alors, evidement cette proposition est ruineuse pour l’état, puisque les radars ne serviraient plus a rien hors agglomeration, mais les gilets jaunes auraient perdu beaucoup de leurs forces car, de manière invisible et surtout pas avouée par les analystes de BFM etc, c’est bien la perte de dignité des citoyens qui est un des moteurs de la contestation, .. limitation de vitesses, humiliations administratives, normes ubuesques etc ! Même le secretaire d’état Mahjoubi à parlé de cette perte de dignité, tout en restant tres flou sur les causes.

          Merci Clocel pour m’avoir permis cette remarque.


        • Clocel Clocel 21 janvier 2019 16:47

          @HELIOS

          Plus besoin de bagnole, il va être statistiquement plus risqué de croiser un flic à pince qu’un platane à pleine vitesse ! smiley


        • Fergus Fergus 21 janvier 2019 12:03

          Bonjour, Sylvain

          Je partage très largement le contenu de cet article, très bien argumenté et très pertinent.

          Pour autant, je n’ai pas de position dogmatique sur le sujet. Ce que je souhaiterais, c’est que les pouvoirs soient clairs et audibles. Or, l’on ne peut un jour descendre à 80 km/h au motif  justifié  d’une amélioration de la sécurité routière et revenir sur cette décision quelques mois plus tard comme si l’argument de l’économie de vies sur la route n’avait pas existé.

          Certes, l’on peut envisager des limitations différentielles, et ce serait assez justifié, eu égard à la configuration du réseau. Mais avec à la clé un problème de première grandeur : comment savoir  et garder à l’esprit  qu’en passant d’une région à l’autre, la limitation n’est pas la même ; cela n’aurait aucun sens !


          • vesjem vesjem 21 janvier 2019 16:39

            @Fergus
            tu ne disposes de plus aucun potentiel d’évolution ;
            tu avais déjà les mêmes certitudes qu’aujourd’hui,il y a 50 ans, et dans sur bien des sujets ;
            tu es resté dans des réponses dogmatiques gnan-gnan des années 60 ; je te plains 


          • velosolex velosolex 21 janvier 2019 16:54

            @Fergus
            Les pancartes de limitation ne sont pas faites pour les chiens. On en use on en abuse. On ne sait jamais à quel train rouler. Par contre les camions eux, sont déchainés à mort si vous roulez à 80 sur une route où ils estiment que vous, et eux, peuvent accélérer.
            Appels de phares, collement au cul. C’est l’’expérience « Duel » que plus d’un a fait. On ne parlera pas des effets induits, comme celui ci, et tout autant de l’utilisation majorée du téléphone, forcément, lié au pourcentage de temps supplémentaire passé sur la route ( et autant à l’ennui qui s’en dégage, attirant aussi la somnolence). 
            Les simulations faites dans l’est, avant la loi, n’avaient pas été concluantes. On ne les a pas rendu donc disponibles. Les chiffes de la morbidité ne le sont pas plus depuis cette loi imbécile et uniforme, surtout. On les commentera en prétendant que les radars détruits expliquent ce fait. Affirmation encore partisane, sans étude sérieuse, résultant de l’acte de foi, et tordant au forceps les résultats, quand ils ne correspondent pas aux attentes. Pour qu’une loi soit acceptée, il faut qu’elle soit comprise, admise. Là c’est carrément le contraire. Plus d’un, dont moi, avait prédit que cette stupidité allait avoir des prolongements...Qu’ont ils dans la tête ? La bêtise se disputent au mépris et à la morgue. Un effet indiscutable et attendu : La majoration des flashs, et des amendes. Malheureusement des gens qui ne respectent rien se sont attaqués à ces braves tiroirs caisses. Deux tiers de détruits ;....L’argent ne rentre plus…...On ne respecte plus rien


          • Fergus Fergus 21 janvier 2019 17:46

            Bonjour, velosolex

            « Appels de phares, collement au cul. C’est l’’expérience « Duel » que plus d’un a fait. »

            Plus d’un, je n’en doute pas. Mais ce type de comportement est heureusement rare, et cela existait déjà lorsqu’on roulait à 90 km/h.

            « Pour qu’une loi soit acceptée, il faut qu’elle soit comprise, admise. Là c’est carrément le contraire »

            Je ne suis pas d’accord sur ce point. Après avoir entendu des personnes râler avant l’été, ce n’est plus le cas désormais.


          • velosolex velosolex 21 janvier 2019 18:22

            @Fergus
            « Je ne suis pas d’accord sur ce point. Après avoir entendu des personnes râler avant l’été, ce n’est plus le cas désormais ».

            Etonnant. Un beau déni du réel, très dans l’air du temps Macronien. N’avez vous pas vu tous ces gilets jaunes, qui battent les campagnes ? Et sur les rond points ?...
            Pensez vous que la destruction de 60% des radars est le fruit du hasard ?

            J’entend tout de suite vos hauts cris d’indignation. De fait.. Mais la réalité du ressenti est bien là, qu’on soit d’accord ou pas. 
            La Fontaine a fait bien des contes sur ce genre de choses. Je vous laisse chercher. Il n’y a que l’embarras du choix. Mais cet Edouard Philippe, sûr de son fait, jouant l’arrogant, se drapant dans ses certitudes, est bien rattrapé par la réalité. 
            « Rien n’est si dangereux qu’un ami ignorant
            Mieux vaudrait un sage ennemi.... »


          • Fergus Fergus 21 janvier 2019 18:38

            @ velosolex

            La question des 80 km/h n’était pas présente sur les ronds-points au début du mouvement, elle y est venue après pour charger la barque sur un sujet sans rapport avec le pouvoir d’achat et la fiscalité.

            Et elle est entretenue dans les débats avec les maires par un exécutif qui a compris qu’il pouvait lâcher sans frais du lest au moins sur ce point !


          • velosolex velosolex 21 janvier 2019 18:51

            @Fergus
            Le sujet était bien sûr présent. Il est même très certainement à l’origine du mouvement d’indignation qui pourrait prosaïquement se nommer « Marre d’être pris pour des cons !
            La politique des radars, et des amendes accrochées, font partie de la fiscalité pernicieuse, qui accable tous ceux simplement qui tentent de vivre, et qui se voit ponctionner, ne serait ce que pour construire un cabanon de jardin.
            L’état a mis en avant son manque à gagner, de 400 millions, perdus, dans la destruction des radars, livrant son vrai visage. Comme tant, je reconnais l’utilité des radars. Mais arrive un moment, ou votre intelligence vous force à faire la distinction entre prophylaxie et démagogie. 
            Si agoravox n’est peut être pas un indice certain de l’opinion générale, allez faire un tour sur les ronds points prendre la température, comme je l’ai fait. »Lacher du lest sur les limitations ?...Je doute que cela ne se solde autrement que par une nouvelle facture, dont on comprend que les élus ne voudront pas régler. 


          • Fergus Fergus 21 janvier 2019 19:04

            @ velosolex

            « Le sujet était bien sûr présent »

            Peut-être dans votre coin du Finistère, mais pas chez moi à Dinan où ce sujet ne figurait pas sur les revendications initiales*, directement liées à la taxation du carburant et au pouvoir d’achat.

            * Eh oui, je suis moi aussi allé « faire un tour sur les ronds points prendre la température » !


          • Aristide Aristide 21 janvier 2019 21:11

            @Fergus

            On nous cache tout, alors ! Ils auraient foutus tout ce bordel, montés à Paris ou autre lieux de rassemblement pour cette histoire de 80km/h !!!


          • velosolex velosolex 22 janvier 2019 10:13

            @Fergus
            Vous avez le sens de l’humour. Je ne vois pas pourquoi les habitants des côtes d’armor seraient des moutons par rapport au Finistère et au reste de la France. La popularité des radars abaissée à 80 est si évidente, que dans le 22 comme dans le 29, le 56 et même maintenant le reste de la France, les trois quart des bandits manchots ont grillé, retirant le bénéficie et l’acceptation qu’ils avaient quand ils étaient réglé sur 90...Du reste, même les journaux à l’extrême gauche de la route, comme « Le Figaro », y vont de leur petite étude, et sont très dubitatifs, sur à la fois l’acceptation de la mesure, et des intérêts liés.Les Français respectent-ils le 80 km/h ? - Le Figaro https://bit.ly/2Ua1hFi   

            Leur conclusion est pertinente : « Les relevés d’Auto Plus montrent que les Français sont loin d’êtres inconscients du danger, et savent adapter leur vitesse à leur environnement. Mais quand les limitations sont incompréhensibles ou semblent illégitimes, la situation se dégrade. Elle peut même devenir fortement dangereuse sur des routes fréquentées par les camions, où les usagers s’énervent et sont pris de panique. Une solution logique serait de traiter les limitations au cas par cas, plutôt que de tout généraliser. Car diminuer la vitesse ne sauve pas toujours des vies. »


          • Aristide Aristide 22 janvier 2019 10:24

            @velosolex

            Citation assez ... ridicule : « les Français sont loin d’êtres inconscients du danger,... » et quelques lignes plus bas :« les usagers s’énervent et sont pris de panique. »

            Comment donc ces français qui ne sont pas inconscients seraient pris de panique.



          • velosolex velosolex 22 janvier 2019 12:07

            @Aristide
            Mauvaise foi évidente. Cette phrase est à replacer dans le contexte de l’article, L’article vient du figaro, qui remonte l’exaspération, des conducteurs avec les camions qui leur collent au cul, et qui paniquent. Il y a de quoi quand un ce de ces mastodontes vous menacent.
            Ce sont là les effets secondaires d’un manque d’anticipation des gouvernants, qui décident, avant de refuser les conséquences de leurs actes. 
            Plus d’un a vu que cette mesure stupide, uniforme, venant de Paris, pour la province, a centrifugé la colère. Pas vraiment un scoop. Mais certains de même refusent de constater le réchauffement. 
            Pour mémoire j’avais fait un article à l’époque, dans lequel j’exprimais ce que j’exprimerai ce jour. https://bit.ly/2MpawPc ( Limitation de vitesse, et manipulation sécuritaire


          • velosolex velosolex 22 janvier 2019 12:26

            @velosolex
            Je me marre tout de même, quand je relis cet article, que j’avais écrit à la mi juin, sur les conséquences de cette limitation uniforme, et donc stupide, décidée sans aucune concertation, à Paris, pour les péquenots. Une illustration grandeur nature du mal français, dans le fond, et dans la forme. 

            .« Le libéralisme lui aussi, n’est plus soumis à aucune limitation de vitesse ! On a dérégularisé tout ça ! Il nique le contrôle technique ! Les flics le laissent passer en saluant. On a retiré à peu près toutes les pancartes, et les dos d’âne pour le laisser rouler plus vite, même sur les petites routes . »

            Et pour finir
            « Les ruraux n’ont guère pourtant le choix. Nos dirigeants n’ont absolument pas compris combien cette mesure, on ne peut plus controversée, s’apparente à la goutte d’eau en trop, ou plutôt en moins, dans le radiateur, qui risque d’exploser »

                          Sans autre commentaire


          • Aristide Aristide 21 janvier 2019 12:13

             Il faut bien se rappeler que le désagrément est très faible, quelques minutes de perdues dans un trajet quotidien, ce n’est RIEN par rapport aux centaines de vies humaines qui vont être sauvées…


            Je partage entièrement cet avis. Et je suis opposé à une différenciation des limitations de vitesse sur d’autres critères que la nature des voies : voie dans une commune ( 50 ou 30), route à double sens ( 80 ou 50), route à chaussées séparées ou autoroute urbaine (110) et autoroute (130 ou 110).

            Raisonnable, il me semble..


            • Fergus Fergus 21 janvier 2019 13:09

              Bonjour, Aristide

              La voix du bon sens ! 


            • HELIOS HELIOS 21 janvier 2019 17:38

              @Aristide
              ... hmmm, il faudrait aussi, par exemple, et selon votre organisation, reserver au supermarchés des portes specifiques pour entrer et d’autres pour sortir...
              votre raisonnement raisonnable n’est ni plus ni moins qu’une contrainte inutile.

              Les regles d’organisation s’imposent d’elles mêmes lorsqu’elles sont régit par des systemes techniques... comme la circulation a droite - qui ne souffre pas d’exception sur une route a double sens  ou alors des règles de convivialités qu’on érige en obligation exactement comme les règles de politesse : un savoir vivre obligatoire, en fait.

              En se cachant derriere une sécurité imposée autant qu’illusoire, les autorités qui decident font fi de la frontiere qui separe le comportement dangereux effectif du comportement dangereux supposé : rouler à 90 sur les quais (lorsqu’ils etaient ouverts) a 3h du mat, ce n’est pas rouler a 50 a 16h dans la journée alors que les radars et votre pression dogmatique ne font pas du tout cette difference.

              Il faudrait commencer pas apprendre quelques règles de circulation techniques minimales et comportementales aux conducteurs pour que leur jugement soit plus pertinent et leur responsabilité engagée... ce que sont loin de faire les auto écoles qui preferent vous expliquer ou se trouve le cric ou la consommation avec la clim enclenchée.


            • Aristide Aristide 21 janvier 2019 21:04

              @HELIOS

              selon votre organisation

              Mon organisation ? Ce sont simplement les règles de limitation de vitesse du code de la route qui s’appliquent en France.

              Sur le reste, je retiens simplement cette histoire de jugement du comportement dangereux soumis à une appréciation. De qui ? Quand ? Comment ? Il parait que l’on a inventé ce que l’on nomme lois et règlements qui s’imposent à tous. Égaux devant la loi, facile.


            • Konyl Konyl 21 janvier 2019 12:18

              Pour l’auteur, je partage votre point de vue, par contre poster ça ici, c’est vouloir une mauvaise note à tout prix.

              Vous allez vous faire insulter, traiter de liberticide par des caisseux grincheux qui estiment avoir le droit de rouler plus vite pour leur propre plaisir et bien entendu en diesel !

              Pour moi les 80Km/h sont une bonne chose, et même dans certains cas c’est encore trop vite (vers Saint Pierre de Chartreuse il y a des routes à 80 sur lequel il est dangereux de s’aventurer à cette vitesse). Macron serait bien con de revoir sa copie, sans attendre une année complète d’exploitation à cette vitesse.

              Beaucoup trop de gens ici ne voient que leur jardin, rouler à 80 c’est polluer moins, mais non, il faut prouver à momon qu’on a des couilles et qu’il faut faire usage du 2.7 TDI aidé par l’état. Vous savez ce qu’on dit, grosse voiture...


              • Fergus Fergus 21 janvier 2019 13:13

                Bonjour, Konyl

                « Macron serait bien con de revoir sa copie... »

                Vous avez raison. Surtout que  je ne sais toutefois pas si c’est partout le cas —, les 80 km/h ne sont plus un sujet de conversation ni de contestation dans ma région.


              • vesjem vesjem 21 janvier 2019 16:45

                @Fergus
                le jour où des esprits tordus t’obligeront à rouler à 70km/h sur autoroute (pendant 500km par ex), tu respecteras, j’en suis sûr, comme un faible individu qu’on veut abêtir


              • Fergus Fergus 21 janvier 2019 17:41

                Bonjour, vesjem

                Soyons sérieux, cela n’arrivera évidemment jamais. 80 km/h est d’ailleurs ce que demandaient les associations de prévention routière, précisément parce que cette vitesse leur semble un juste équilibre entre les contraintes de déplacement et la sauvegarde des vies humaines.


              • sophie 21 janvier 2019 18:02

                @Konyl
                "Pour l’auteur, je partage votre point de vue, par contre poster ça ici, c’est vouloir une mauvaise note à tout prix.

                " , il n’y a que sur AVX que l’on peut noter


              • velosolex velosolex 21 janvier 2019 18:32

                @Fergus
                Avec trois quart de radars détruits
                Il est logique que le sujet est devenu moins brûlant. 


              • Gasty Gasty 21 janvier 2019 19:32

                @Konyl

                Je n’arrive pas sur un Stop à 80 km/h. Comme pour le 90 km/h le 80 km/h n’est pas une vitesse à atteindre mais une vitesse limite à ne pas dépasser. Un bon conducteur adapte sa vitesse et ce n’est pas le 80km/h qui va changer un chauffard en bon conducteur.


              • Aristide Aristide 21 janvier 2019 21:07

                @Gasty

                C’est un peu comme l’histoire du bon et du mauvais chasseur. Le code s’impose simplement à tous, et il est bon que le règlement soit le même pour tous.


              • Aristide Aristide 21 janvier 2019 21:13

                @vesjem

                tu respecteras, j’en suis sûr, comme un faible individu qu’on veut abêtir

                Ouahhh, en voilà de la vraie révolte qui nique le radar. Et pis, c’est pas 70 sur autoroute, c’est 50. 


              • baldis30 21 janvier 2019 21:23

                @Konyl

                bonsoir
                 « Vous allez vous faire insulter, traiter de liberticide par des caisseux grincheux qui estiment avoir le droit de rouler plus vite pour leur propre plaisir et bien entendu en diesel  ! »
                 Eh bien j’en fais partie parce que les verts, les macronistes et autres bobos ont fermé les voies ferrées ... et le résultat ... plusieurs centaines de morts qui pourraient être évités ... un seul exemple : téléphoner depuis un train pendant qu’il roule et depuis la partie non assise n’a jamais cause un accident de plus ... 
                je ne fais pas parti des râleurs ... mais plutôt des hurleurs  : « mort aux cons »


              • Konyl Konyl 22 janvier 2019 10:52

                @baldis30

                Hurlez tant que vous voulez, en général on hurle parce que ce qu’on a dire n’est pas constructif, pas réfléchis, un peu comme un mauvais film qu’on pousse avec beaucoup de pub. 


              • aimable 22 janvier 2019 16:17

                @sophie
                Fergus est prudent sur la route , mais il se rattrape sur AV ou la il prend énormément de risques mais il les assument puisque là il ne met la vie de personne en danger . 


              • baldis30 22 janvier 2019 17:18

                @Konyl

                 j’ai passé ma vie à construire et je n’ai pas besoin de vos conseils de philosophie -bidon


              • vesjem vesjem 22 janvier 2019 22:58

                @Fergus
                tu n’as vraiment rien compris au sens de ma remarque, ou tu simules ?


              • vesjem vesjem 22 janvier 2019 23:00

                @Aristide
                observe ton nombril , au lieu de commenter


              • Konyl Konyl 23 janvier 2019 10:23

                @baldis30

                Vous avez raison en fait, mort aux cons.


              • ETTORE ETTORE 21 janvier 2019 12:20

                On en parle de la saturation des routes par des boites sur pneus de 38T ?

                Du far west quotidien entre chauffeurs Hongrois, Roumains, lituaniens.....qui se tirent la bourre en prenant en sandwich les petites plaques à petites roues ?

                Des convois indépassables par leur longueur ? Et qui vous tiennent en voiture balai pendant des kms, en attendant qu’ils arrivent à se doubler à 2 km/h de différence ?

                L’état des routes nationales, et départementales où les poules ont plus de nids pour pondre que dans leurs poulaillers industriels ?

                Non ! Les routes ne sont pas si inertes que cela, elles ont une vie d’usure.

                C’est l’état qui est inerte, préférant investir dans le rapport financier que sécuritaire.

                On en vois tellement des panneaux posés à vie « trous en formation ».

                Et on se demande pour quand « tranchées » seras signalé.


                • jef88 jef88 21 janvier 2019 12:30

                  Mes constats !

                  depuis le passage à 80km/h ma consommation a plutôt augmenté, je roule de temps en temps en 4ème ...

                  Ma vitesse moyenne a baissé de 15km/h et non de 10km/h : les routes sont plus encombrées et certains roulent entre 60 et 70 !

                  Dans les statistiques qui nous sont généreusement fournies on ne fait jamais la part des accidents causés par des excès de vitesse ! C’est pourtant la qu’est le VRAI danger ....

                  Si l’on veut vraiment supprimer les risques, il faut rouler à zéro km/h.....

                  Ou donc en sont les recherches sur la téléportation ? ? ?


                  • Konyl Konyl 21 janvier 2019 14:02

                    @jef88
                    En 4ème ? Pardon mais vous avez quoi comme voiture ?


                  • révolQé révolQé 22 janvier 2019 09:42

                    @jef88, "(on évalue à 120 euros par an l’économie réalisée par chaque automobiliste en moyenne) et elle peut réduire l’émission de polluants jusqu’à 30%, ce qui n’est pas négligeable.

                    "
                    FAUX... !!! 
                    Ne pouvant passer plus de 4 vitesses à 80km/h je roule en sur-régime,donc je consomme plus,donc je pollue plus et, j’abime mon moteur qui n’est pas prévu pour ça.

                    Quant à la distance d’arrêt, je me souviens du rapport qui veut qu’elle corresponde au temps de freinage + temps de réaction.
                    Pour le calcul ,moyen mnémotechnique appris à l’auto-école à l’époque,
                    multiplier la vitesse par son 1er chiffre ( ou nombre), soit pour 90 KM/h : 9 x 9 = 81 mètres.
                    Comment la distance d’arrêt d’une 206 de 900 kgs avec ABS et 4 disques par exemple peut elle être comparée à une 504 de 1300 kgs avec freins à tambours ?

                    Ne faudrait il pas revoir cette règle ?
                    Nous prends on pour des jambon une fois de plus ?


                  • Konyl Konyl 22 janvier 2019 10:58

                    @révolQé

                    « Ne pouvant passer plus de 4 vitesses à 80km/h je roule en sur-régime,donc je consomme plus,donc je pollue plus et, j’abime mon moteur qui n’est pas prévu pour ça. »
                    N’importe quoi même avec une cylindrée modeste, pour ma part 1,6 essence ça passe très bien même en sixième. Il suffit de savoir maitriser sa vitesse et de ne pas être de mauvaise fois.
                    Il y a des exceptions, camion en pleine charge, motorisation très petite mais du coup c’est pas ce qu’on voit le plus sur les routes je trouve. 


                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 21 janvier 2019 12:32

                    C’est vrai, le nombre de mort sur la route a baissé (tout bénef pour les assurances). Par contre, le nombre de décès pour d’autres causes a considérablement augmentation : suicide, maladie non soignée pour cause de pauvreté, ON meurt moins sur la route mais en MARCHE. 


                    • velosolex velosolex 21 janvier 2019 18:30

                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                      Beaucoup de manchots et de borgnes.
                      2000 blessés sur les bas cotés.
                      Des gens qui s’en doute de marchaient pas du bon coté de la route. 

                      Les viseurs ont remplacé les rétroviseurs. 
                      Certains à force de se serrer la ceinture ont voulu mettre le gilet jaune
                      Pour changer la roue de secours. 


                    • Gollum Gollum 21 janvier 2019 12:38

                      Il faut bien se rappeler que le désagrément est très faible, quelques minutes de perdues dans un trajet quotidien

                      Tellement faible que j’ai renoncé à l’achat d’un deuxième véhicule car moi, à 80, c’est bien simple je m’emmerde et je m’endors... Sans compter la peur au ventre de se voir infliger un PV car 80 ce n’est tout simplement pas tenable..

                      Donc qu’ils aillent se faire f... 

                      Vu le prix d’un véhicule, ça fera toujours ça de moins de TVA pour le gouvernement.

                      Idem pour l’assurance. Et idem pour le contrôle technique qui est devenu là aussi une véritable pompe à fric..

                      J’ai donc une bagnole pour aller faire mes courses ça s’arrête là. Le boycott il n’y a rien de mieux. La tactique de la terre brulée.

                      Quant à l’histoire de lier la vitesse et la consommation c’est de la rigolade. La consommation est liée aux nombres de tours par mn du moteur. Rouler à 80 c’est être en sur régime ou sous-régime selon la vitesse enclenchée. 


                      • jymb 21 janvier 2019 13:14

                        La « sécurité routière » deviendra digne de son nom lorsqu’elle démontrera qu’elle réussit à améliorer la mobilité, diminuer les temps de trajet ET diminuer en paralléle les accidents 

                        Sinon, on reste dans l’absurdité absolue qui consiste à réduire la fonction d’un outil ( la voiture) avec de pseudos raisonnements savants ( cf l’article...) et s’ebahir de voir que, oui, une voiture qui reste au garage n’a plus d’accidents 

                        Comme beaucoup d’autres, j’ai réduit mes déplacements devenus encore plus intenables.. ;et il est vrai que des autophobes radicalisés se servent de ce résultat absurde pour valider leurs fantasmes 

                        Un exemple, une salariée dans mon entreprise a demandé à minorer ses jours de travail car elle habite un peu loin et ne supporte plus le trajet devenu épouvantable. Moins de revenus, moins de pouvoir d’achat, moins de loisirs, mais moins de voitures sur les routes.

                        Un autre de mes proches me signale dans son département rural sans autoroute que les maisons éloignées des villes voient leur prix chuter car leur accessibilité est de moins en moins supportable 

                        Ou la chronique de la destruction de la vie active par une minorité aux raisonnements implacablement tordus 

                        Donnez moi la possibilité de mettre les navires en cale sèche, et je fais disparaître les naufrages

                        limitez les escabeaux à une marche, et les chutes deviendront bégignes

                        Hélas, on est tombé aussi bas que celà dans la bêtise autophobe


                        • Pere Plexe Pere Plexe 21 janvier 2019 13:51

                          @jymb
                          Oui.
                          Si on néglige la nécessité de se déplacer efficacement c’est totalement stupide.
                          Avec le même raisonnement sur les accidents du travail ou les maladies nosocomiales la solution serait de fermer usine et hôpitaux oubliant la nécessité de produire et soigner.


                        • jymb 21 janvier 2019 13:30

                          Ce n’est pas innocent si le symbole absolu de l’état voleur, le radar, a fait les frais du mouvement GJ

                          Au fait, qui a déjà vu un radar (installé à un endroit dangereux, on nous l’a dit, répété, asséné sur tous les tons ! ) disparaître suite à une action de sécurisation du segment concerné ? personne ? depuis plus de 10 ans ? 

                          Donc

                          Soit on laisse persister volontairement des segments dangereux et c’est criminel

                          Soit on nous a menti et il ne s’agit que de ratissage d’argent 

                          A l’inverse, on livre désormais des routes neuves clé en main avec radar ( rocade de Montpellier, nord de Marseille...) ce qui signifie donc ( puisqu’en bon francais je crois à ma propagande étatique) que ces routes sont par leur conception...dangereuses ! 

                          Qui nous libérera de cette clique qui se moque délibérément de nous avec l’appui de quelques pseudo experts qui ont, eux, micro ouvert pour dévider leur fantasmes ?


                          • Pierre 21 janvier 2019 13:45

                            La protestation contre les 80km/h et celle contre les taxes sont identiques : je me suis choppé une prune de 135 euros pour un dépassement de 2 km/h ! L’auteur oublie de dire qu’une baisse de 10 km/h fait perdre jusqu’à un point de croissance et il est étrange qu’un gouvernement soucieux d’efficacité économique ait fait l’impasse. Resterait aussi à évoquer le problème des deux roues, quelques pour cent de la circulation et près du tiers des morts !


                            • Slipenfer 1er Saint Rata de l’himalaya 21 janvier 2019 14:59

                              @Pierre
                              2 roues qui dépassent 200km/h facilement et plus de 300 pour les sportives,en 1982 les sportives dépassaient déja les 90km/h en première et la seconde à plus de 130Km/k

                              A vous de voir

                              Suzuki 1000 GSX-R SUPERBIKE CRESCENT
                              • Année : 2012
                              • Cylindrée : 999 cc
                              • Puissance : environ 220 ch
                              • Vitesse max : 300 km/h
                              Kawasaki NINJA H2R
                                • Année : 2016
                                • Cylindrée : 998 cc
                                • Puissance : 310 ch
                                • Vitesse max : 357 km/h
                              Marine Turbine Technologies Y2K TURBINE SUPERBIKE
                                  • Année : 2001
                                  • Puissance : 320 ch
                                  • Vitesse max : 402 km/h
                                  • ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
                                • juste pour rire ci dessous
                              Dodge 8300 TOMAHAWK
                                    • Année : 2003
                                    • Cylindrée : 8 193 cc
                                    • Puissance : 1 000 ch
                                    • Vitesse max : 640 km/h
                                    • 0 à 100km/h : 2.5s
                              RAPOM Rapom V8
                                      • Année : 2007
                                      • Cylindrée : 8 193 cc
                                      • Puissance : 1 000 ch
                                      • Vitesse max : 400km/h
                                      • 0 à 100km/h : 2.8s

                            • Pierre 21 janvier 2019 15:17

                              @Saint Rata de l’himalaya
                              Le probème ne concerne pas seulement les bolides mais aussi et surtout les petites pétrolettes, les vélos sans éclairage, ces même vélos et trottinettes qui prennent les passages cloutés à x à l’heure en surgissant de nulle part, etc... 


                            • Eric F Eric F 21 janvier 2019 16:52

                              @Pierre
                              les cyclistes sont montrés du doigt, mais je peux vous assurer qu’en tant que cycliste je ressens de plus en plus d’insécurité liée notamment à la prolifération d’obstacles, tels que les chaussées étroites bordées de hauts terre-pleins sur lesquels certains véhicules doublent le cycliste en le frôlant, les camionnettes étant les pires. Sur route, de nombreux automobilistes ne se déportent quasiment pas pour doubler les cyclistes. En ville ou sur les rond points, le cycliste est peu visible (je mets désormais un ...gilet jaune pour faire du vélo à toute heure et en tout lieu). Les municipalités improvisent parfois des bandes cyclables sur le trottoir d’en face, nécessitant de traverser plusieurs fois le flux de trafic, ou sur un chemin en devers, et se vanteront de leur fibre cyclophile (c’est bien vu) dans le bulletin municipal.
                              Sur les mêmes trajets, je me sentais plus en sécurité naguère lorsqu’il n’y avait pas toutes ces chausse-trapes prétendument destinées à accroître la sécurité.


                            • Pierre 22 janvier 2019 01:02

                              @Pierre
                              Fallait lire : « fait perdre jusqu’à 2 points de PIB »


                            • velosolex velosolex 22 janvier 2019 12:33

                              @Eric F
                              Les cyclistes, dont je fais partie depuis 50 ans, ont vu depuis deux ou trois ans leur nombre de morts s’accroitre chaque année. Les aménagements routiers sont en grande partie responsables. De même une très grande agressivité dans les secteur tendus. Mais l’un va avec l’autre Il s’agit ici aussi d’aménagement du territoire. Mais pas seulement. Il arrive que même sur une route de campagne dégagée, des voitures, voir des camions, vous frôlent. La grosseur des engins est aussi en cause ; Les voitures de jadis étaient bien plus calibrées aux routes. 


                            • velosolex velosolex 22 janvier 2019 12:42

                              @velosolex
                              En fait, j’ai constaté que la moto est devenu moins dangereuse que le vélo, pour ces raisons précises. Mais encore faut il évidemment rouler en tenant compte du danger que les autres représentent. On n’a pas le droit de se planter en moto. Deux yeux dans les rétros, et autant sur les cotés. Pas d’aibag, pas de ceinture. En moto, il faut vanter le pouvoir d’accélération de machines, qui permet de s’extraire d’une situation difficile. Ce que le vélo ne permet pas. 
                              Si je suis opposé à ce 80 débile et uniforme, je me gausse d’être très prudent. Jamais d’accident. Les seules chutes graves que j’ai eu, sont liées à la compétition, un domaine qui vous formate au niveau des réflexes, mais vous prépare au pire ; Vous ne voyez jamais plus loin que celui qui est devant vous dans un peloton. Les conseils essentiels que je donnerais à quelqu’un sont liés à la surveillance des rétros, et surtout de respecter les distances de sécurité et de dépassement. Ces simples mesures permettraient d’économiser des vies. J’oubliais l’utilisation délétère du portable, dont la fréquence dans les accidents est prodigieuse. 


                            • Fanny 21 janvier 2019 15:55

                              J’ai eu mon petit cadeau de Noël : flashé à 87km/h (compté 82) du côté de Grenoble. 45 €. Ces ploucs de GJ n’avaient pas cassé ce radar là.

                              Le Pr.Got est à la fois une référence, et un fanatique de la sécurité max tous azimuts (alcool, route, drogues …). Personnalité très respectable, absolument honnête, genre militant de gauche très austère. Avec cet ancien anapat., on ne fume pas, on ne boit pas, et on fait Paris-Brest à vélo. Son objectif plus ou moins conscient, c’est 60 km/h sur toutes les routes (et 30 en ville). Il faut lui reconnaître que ces 50 dernières années (il a sévi dès la fin des années 60), il a fait un travail fantastique, il a contribué ainsi à sauver des dizaines de milliers de vies françaises. Chapeau. Mais on ne rigole pas.

                              Le 80 km/h généralisé ? Politiquement, une connerie. Elle traduit la déconnexion des petits marquis parisiens qui nous gouvernent. Ils viennent de s’en rendre compte. Mais ce n’est pas le sujet. Ces 80 km/h vont-ils économiser des morts, des BG, de la pollution, de l’argent ? Un peu de consommation/pollution, sans doute, mais le reste ?

                              A 3000 morts par an, on approche du plancher. Les deux roues victimes de la route se moquent un peu des limitations de vitesse. Il y a évidemment trop de ces jeunes qui se fichent en l’air avec des machines qui peuvent monter à 250 km/h, mais on ne sait pas trop quoi faire, sauf à bloquer leur testostérone. Et puis il y a les piétons, souvent victimes de leur imprudence en ville. Il reste 1800 victimes en voiture.

                              Dans un pays où l’on compte 10 000 suicides et 20 000 accidents domestiques fatals, le chiffre de 1800 tués en voiture peut-il être significativement réduit, et à quel coûts (effets collatéraux) ? La réponse n’est pas évidente cette fois, et il faudra attendre deux à trois ans pour y voir plus clair.

                              En attendant d’y voir plus clair, les autorités auraient du annoncer que ces 80km/ sont un essai en grandeur réelle sur tout le territoire sur une période limitée, avec retour au 90 si pas concluant. Et quelques dizaines de tués en plus ou en moins (stop au terrorisme victimaire) ne suffiront pas à justifier une mesure qui emmerde tout le monde.

                              Finalement, le pouvoir a choisi la marche arrière, sans plus d’arguments que quand il avait passé la marche avant. On devrait contrôler le taux d’alcoolémie de nos décideurs -).


                              • Fanny 22 janvier 2019 14:45

                                @Fanny

                                J’ajoute que Claude Got a largement dépassé le 80 ! (il a 82 ans)

                                Quand il aura atteint les 90 (avec son vélo électrique de compétition) et qu’on aura rétabli cette limitation raisonnable, on lui souhaitera un nouveau dépassement.


                              • velosolex velosolex 22 janvier 2019 19:45

                                @Fanny
                                Propos de bon sens.
                                Arrive un moment où le concept de sécurité devient pathologique, autant dans ce genre de mesure, que dans d’autre domaine, lié par exemple à l’hygiène. Une grosse marque de phobiques obsessionnels…
                                Pour l’état, inutile de se prendre le chou, c’est clairement à mon avis l’aspect financier de la répression qui les intéresse, à travers les amendes. S’ils s’intéressaient vraiment à notre sécurité, ils interdiraient les pesticides, rendraient les autoroutes gratuits, et ne feraient pas semblant de regarder ailleurs ( la ministre de la santé, à propos des malformations des nouveaux nés autour de l’étang de Berre)
                                Quand au rigorisme calviniste genre Professeur Go, ce type qui se prend pour le messie affublé des meilleures intentions commence à frôler le sectarisme complet. Problème personnel ?...Il y a quelque années, le père d’une victime d’un type qui s’était tué en rentrant dans un arbre, a entrepris une croisade pour éradiquer les splendides platanes qui longes les routes du sud de la France...Il a eu la peau de deux ou trois cent avant qu’une contre campagne stoppe le massacre. D’autant qu’ll était contre performant. On sait que les arbres structurent le danger, et freinent la vitesse….


                              • Fanny 22 janvier 2019 23:15

                                @velosolex

                                A mentionner aussi la dimension symbolique/politique : pays développé, peu de morts sur la route (GB, Allemagne …). Pays pauvre ou en voie de développement : le massacre sur les routes (Russie …).

                                Ainsi que le traumatisme des classes dirigeantes de ma génération (BB boom). Aussi exposées que le prolo. sur la route, ces classes dirigeantes ont eu des tués en voiture et 2 roues dans leurs familles, quasi toutes les familles, drame atroce quand il s’agit d’un enfant.

                                Pour ce qui me concerne (classe moyenne), j’ai eu un cousin germain de ma femme (2 roues), deux grandes tantes, le père du mari d’une cousine de ma femme tués sur la route. Mais aucun tué par pesticides.

                                Dans un article du JDD, Got parle de la fierté des gens qui ont participé à ce beau résultat (18000 -> 3200). Il y a de quoi, quand on fait le bilan plutôt triste des 50 dernières années dans bien d’autres domaines. Mais il faut maintenant changer de paradigme, prendre un peu de recul. La machine à réduire le nombre de tués sur la route, très efficace ces 50 dernières années, doit prendre du recul, et considérer la société dans son ensemble.


                              • velosolex velosolex 23 janvier 2019 12:16

                                @Fanny
                                J’ai défendu toutes les réformes, même le radar, à condition qu’il soit posé intelligemment. Mais cette fois ci comme tant d’autres ça ne passe pas. L’amélioration est multifactorielle. Liée d’abord à l’amélioration de l’état des routes, évidemment à la diminution prodigiieuse de la vitesse, autrement que sur dix kilomètre heure, au volant de voitures qui n’avaient rien à voir avec ce qu’elles sont actuellement. On roulait à 130 sur n’importe quelle nationale dans les années 70..Abs, ceinture, et une certaine culture de respect, qui reste à acquérir à certains. Mais la voiture comme objet de valorisation, d’affirmation, et d’objet phallique de virilité a en grande partie disparue. 
                                Le téléphone, et de nouveau la dégradation des routes, liée à un budget insuffisant depuis que l’état s’est débarrassé des routes, sur les département est les communes, explique en grande partie maintenant tout risque de rechute. Pour l’année 2017, contrairement à ce quel l’état avait affirmé, le nombre de morts avait baissé. Mais il a du mentir pour imposer le 80, une mesure qui a tout de suite permit de tripler les flashs. Quand on habite comme moi un de ces déserts où ne passe guere de voitures, et où les routes sont dégagées et relativement droites, on est saisi de la stupidité de cette loi. Volontiers cycliste, je ne décolère pas contre la téléphonie mobile, par contre ; Plusieurs fois j’ai bien failli me faire écraser par des gus qui téléphonaient ; Qui s’attaquera à cela ? Quand intérêts économiques sont liés, on se tait


                              • sweach 21 janvier 2019 16:02

                                Le 80 Km/H ajoute un problème qui n’existait pas.

                                Que l’on roule à 70 à 80 ou bien à 90Km/H, cela n’aura pas beaucoup d’impact sur la mortalité, car dans tout les cas, ce sont des gens qui ne respectaient pas les limitations de vitesses qui ont des accidents mortel et ils ne dépassaient pas de 10km/H

                                On peut effectivement râler sur le fait que enlever 10km/H rallonge la duré des trajets, mais là encore ça a assez peu d’impact sur le temps global d’un trajet.

                                Non là où ça pause vraiment problème c’est qu’on ne sait absolument pas à combien est limité la route sur laqu’elle on roule, 70 ? 80 ? 90 ? 110 ? il est impossible de savoir car il n’y a aucune logique ou indication à part les rares panneaux qu’on croise de temps en temps et ça change constamment pour une même route.

                                Ainsi des deux fois deux voies avec terre plain sont limités à 70Km/H et d’autre route sans terre plein peuvent être à 90 voir 110

                                Le sentiment d’être sur une route piégé est donc omniprésent.

                                Pour illustrer à qu’elle point c’est problématique, même nos GPS « à jour » sont incapable de nous donner correctement la bonne limitation.

                                Une solution serait de limiter le nombre de vitesse et de faire une signalétique claire, mais il y a une envie de « tromper » les conducteurs qui en toute bonne fois dépassent les limitations de 5 Km/H sans le savoir et parce que cela ne représente aucun danger particulié.

                                Solution :

                                Faire 3 limitations de vitesse 

                                50  80  110 

                                Supprimer tout les panneaux 30, 70 et 90

                                Obliger un marquage au sol qui ne laisserait aucun doute à la limitation et pour les zone 30 imposer l’usage d’un bitume spécial pour freiner plus court, le coût limiterait l’usage abusif de cette limitation. 


                                • zygzornifle zygzornifle 21 janvier 2019 16:30

                                  ça coute moins cher et ça rapporte en amendes de baisser la vitesse plutôt que de boucher les trous des routes et de les sécuriser , quand les trous seront devenus des gouffres on passera la vitesse a 30Km/h.....


                                  • velosolex velosolex 21 janvier 2019 16:37

                                    @zygzornifle
                                    Effectivement, l’état des routes et des ponts se détériore à toute vitesse. Cause que l’état dans cet abandon du territoire en dehors du grand Paris, ne prend plus en charge maintenant la majorité du réseau. Que les départements et les communes se démerdent….Le minimum serait d’éxiger que les sociétés d’autoroute reverse à leur entretien un pourcentage non négligeable de leur profit. Mais Vincent de Vinci est malin ; Il ne pense qu’à sa gueule. Il nique le péquenot. Et empoche les dividendes qui battent tous les records. Ca ne fait rien ils vont augmenter encore les tarifs. Moi perso, je ne prend plus les autoroutes. Imaginons si tout le monde faisait comme moi….Même pas la peine de bloquer un rond point ; on a le pouvoir si on veut, si on est assez nombreux !


                                  • sweach 21 janvier 2019 16:40

                                    @zygzornifle
                                    Comme avec les voies ferrés pour le train ^^


                                  • velosolex velosolex 21 janvier 2019 16:31


                                    l’article a pour but de soutenir la Macronie roulant en excès de vitesse. Et pour ce faire est prêt comme lui, à développer sophismes et caricatures. La colère contre cette mesure, ne vient pas, faut il le rappeler du refus de lutter contre l’accidentologie, et la vitesse, mais contre une mesure uniforme, stupide, décidée sans concertation par le prince, sur les provinces où ils ne mettent pas les pieds. 

                                    Les élus et les présidents de région ont tenté de mettre en garde le pouvoir contre cette mesure. Ils n’ont évidemment pas été écouté. D’abord parce que ce pouvoir est sourd, autistique, et a tenté de vérifier sans doute à la fois sa force, et que les élus, dans notre constitution, n’ont d’autre choix que de se soumettre. On a vu ce que cela a donné dans le temps court...La goutte d’eau de trop !

                                    Cette réforme contient donc, en dehors de ce qu’elle recouvre, tous les maux français, et toutes les germes de la révolte. Sur le fond on retiendra que les élus de province étaient d’accord pour des limitations, mais liées évidemment au terrain. Le 80 est un non sens en certains endroits, mais il est encore trop élevé dans d’autres, où le 70, voir le 60, s’imposerait. 

                                    Au niveau pratique, il suffit de se mettre en bordure d’une départementale droite, pour s’apercevoir que personne ne respecte cette vitesse, impossible à tenir, à moins d’une attention constante, et qui s’apparente à un faux train. Ainsi, chacun sait en rentrant du boulot, qu’il peut se faire avoir au moindre radar mobile dissimulé, dans cette pêche au gros. Pour quelqu’un qui gagne 50 euros par jour, les deux tiers vont sauter, d’un flash, dans les poches d’un état matois. En ressort dans les provinces une colère sourde contre l’iniquité imbécile mâtinée d’hypocrisie vertueuse d’un état qui joue les vierges effarouchées, quand il parle de sécurité, alors qu’on sait très bien qu’il s’en contrefout quand l’argent et les lobbys sont menacés ( Pesticides, risques sanitaires niés)


                                    • zygzornifle zygzornifle 21 janvier 2019 16:34

                                      Baisser la vitesse ça provoque des érections chez LREM , comme l’UE ils se complaisent dans les restrictions et les obligations , tout ce qui entrave liberté est bon a mettre en œuvre surtout si cela rapporte « un pognon de dingue »....


                                      • Konyl Konyl 22 janvier 2019 11:32

                                        @zygzornifle
                                        Je suis pour cet impôt facultatif, perso, comme ça ceux qui ne savent pas lire payent. L’école est gratuite donc pas d’excuse. Comme le paquet de clope a 10 balles, les gens râlent de plus avoir a manger mais seraient prêt à payer 200 euros de clopes et s’endetter pour un nouvel iPhone, si les gens sont cons c’est pas de la faute du gouvernement, responsabilisons nous.


                                      • Eric F Eric F 21 janvier 2019 16:37

                                        Les mêmes arguments peuvent conduire à se demander pourquoi ne pas limiter à 70, 60, 50...

                                        Comme toute apologie, le zèle conduit à passer la mesure dans l’argumentaire, je relève par exemple « elle peut réduire l’émission de polluants jusqu’à 30%, ce qui n’est pas négligeable », c’est une galéjade, on ne réduit pas de 30% les rejets en baissant de 10km/h, bien au contraire à 80

                                        on ne passe pas la 6ème pour les véhicules qui en sont équipés, alors qu’on peut le faire à 90. Bon an mal an il y a peut-être quelque pourcents d’économisés en moyenne.

                                        Autre abus de langage, on parle de limitation sur les « départementales » (ou sur les « routes secondaires »), mais les nationales sont tout autant concernées, dès lors qu’elles n’ont pas de séparation centrale.

                                        Certains intervenants signalent les abus de limitations arbitraires en deça de la limite normale (nombreux 70 sur route, 30 en ville), il y a eu en effet prolifération. Je ne pense pas qu’il faille supprimer le principe, mais dument justifier, harmoniser. De nombreuses municipalités ne regoudronnent plus les routes, mais consacrent le budget à multiplier les ralentisseurs, goulots d’étranglement, chicanes, souvent non aux normes ou dans des emplacements à faible visibilité, de véritables pièges accidentogènes. Toute agglomération traversée par une route principale, qui instaure une réduction inférieure à 50 devrait être contrainte à construire un contournement.

                                        PS : je ne pense pas que le gouvernement reviendra sur la limitation, à part peut être le droit aux collectivités de fixer explicitement une limite supérieure sur certains axes, mais une chose est sûre, elle a accentué le ras le bol du fait de l’accumulation de mesures coercitives.


                                        • sweach 21 janvier 2019 16:47

                                          @Eric F
                                          Combien on pari que les panneaux 40, 60 et 100 vont se généraliser après le débat ? Avec chaque municipalité qui pourra mettre la limitation de son choix.

                                          Histoire de complexifier encore plus nos limitations de vitesse et le tour de force sera de nous faire avaler que c’était ce qu’on voulait.


                                        • velosolex velosolex 21 janvier 2019 18:41

                                          @sweach

                                          Sans doute vont ils rétrograder et permettre aux maires de légiférer, et de changer les pancartes...Bien sûr il leur faudra faire un rapport d’expertise, et des demandes à plusieurs administrations. 
                                          Pourquoi pas créer une nouvelle commission ?

                                           Si un accord vient, les maires devront financer la mesure. 

                                          Vous l’avez deviné, la plupart des communes déjà étranglés, refuseront de passer pour des idiots, ou de créer une polémique parmi leurs administrés, encore moins de financer le nouveau remplacement. 

                                          Ce bottage en touche est donc la suite logique des pieds de nez que ce gouvernement nous adresse depuis son élection. 


                                        • Désintox Désintox 21 janvier 2019 18:05

                                          Question subsidiaire :

                                          À quoi sert une sur limitation à 70 quand on limite à 80 ?

                                          Pourquoi les panneaux « 70 » n’ont-ils pas été enlevés ?


                                          • simir simir 21 janvier 2019 18:20

                                            Le 80 km/h est une stupidité qui n’a pu être décidée que par des énarques.

                                            Mon véhicule (et beaucoup d’autres) dispose d’une boite 6 vitesses et d’un DCI 175 cv.

                                            A 80 le moteur tourne à 1600 t/mn. A ce régime il n’y a jamais de régénération du filtre à particules qui se fait au dessus de 2000 /mn. Donc pour la réduction des polluants vous repasserez.

                                            De plus la vanne EGR s’encrasse.

                                            J’ai discuté avec des chauffeurs de poids lourds. leurs camions sont équipés d’une boite auto et à cette vitesse la boite redescend d’un rapport ce qui augmente la consommation. Pour la réduction de la consommation vous repasserez aussi.

                                            Enfin dans nos voitures modernes on a vite fait de perdre son atention à cette vitesse là


                                            • Konyl Konyl 22 janvier 2019 12:46

                                              @simir

                                              Les camions étaient déjà limités à 80km/h non ?


                                            • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 21 janvier 2019 18:25

                                              Je croyais qu’il y avait une loi contre les Fake news .

                                              Où se trouve le point de rendement maximal dans l’utilisation des voitures construitent avant 2019 ?

                                              Mécanique auto :

                                              Ce point idéal est la convergence du couple, de la vitesse et de la consommation sans encrassement excessif de l’EGR, du F A P ...

                                              Bien sûr pas à 80 km/h....(Philippe idiot, simplet)

                                              A 80km/h, la pollution et l’encrassement sont maximal.

                                              Si pas de pollution ni d’encrassement à 80 Km/h, les tours/mn du moteur sont supérieur à 3000 Tr/mn donc cela engendre une consommation plus importante de carburants comme la conduite des routiers pas exemple...... ....wouahahahahahahah..

                                              Bouffon.

                                               smiley

                                              C’est bien de faire des articles sur tout et n’importe quoi encore faut-il éviter le piège du « Je sais tout »....


                                              • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 21 janvier 2019 18:26

                                                Bouffon tête de c...n


                                              • Guillaume PZ 21 janvier 2019 19:37

                                                Au delà de cette bataille de chiffres, de statistiques et de démonstrations en tout genre, il y a une question que je me pose depuis le début concernant ces 80 km/h. Si nous sommes en démocratie, est-ce que les citoyens de ce pays sont encore en droit de choisir la société dans laquelle ils veulent vivre ?

                                                Je ne parviens toujours pas à comprendre comment, dans une société dite démocratique, une mesure qui suscite un tel rejet (86% des Français, dernier chiffre en date) ait pu voir le jour. Je me sens d’autant plus floué que nous parlons d’une mesure qui ne figurait pas au programme du candidat Macron, portée par une personne (Edouard Philippe) qui ne figurait pas plus dans l’organigramme de l’équipe de campagne...

                                                Avant même de vouloir prouver je ne sais quelle efficacité de la mesure, la question essentielle est pour moi avant tout celle-là : quand il y a un Choix à faire, les Français sont-ils toujours maîtres de ce choix ? Il est bien question de choix dans cette affaire des 80 km/h, il est en effet question de dosage entre la liberté et la sécurité (sur la route). Peut-on encore discuter de l’endroit où on peut mettre le curseur, ou bien la sacro-sainte « sécurité » sonne comme un argument d’autorité ? Je suis très perplexe, quand j’entends les arguments des officiels de la sécurité routière, qui, si je résume, consistent à dire que le moindre mort sur la route (ne serait-ce qu’un par an) justifie la mise en place de toute sorte d’arsenal répressif, quel qu’il soit. Et pourtant, je suis moi-même un de ces usagers de la route qui quelque part risque sa vie comme tout un chacun dès qu’il prend le volant.

                                                Ma circonspection ne fait que prendre de l’ampleur quand j’entends, derrière, d’un côté des représentants officiels nous dire qu’il faut se donner une chance d’évaluer la mesure au bout de deux, et de l’autre, un Emmanuel Barbe (représentant officiel) prononcer sa conclusion avant ladite évaluation. Selon lui, pas de doute, « les 80 km/h fonctionnent ». Ca promet pour tous ceux qui espèrent une analyse des chiffres partiale. Chiffres auxquels n’importe quel esprit de mauvaise foi est capable de faire dire ce qu’il veut.

                                                A titre personnel, j’ai été pour de nombreuses mesures de sécurité routière qui ont été mises en place. Lorsque Sarkozy a fait mettre les premiers radars automatiques en 2003, j’étais également pour. Mais à force de voir les ayatollah de la sécurité routière tirer sur la corde, à coups de durcissements de mesures et de multiplications de radars à n’en plus finir, leurs discours ont finit par m’insupporter. Et c’est d’autant plus insupportable pour moi que je roule énormément, à l’étranger (je vis en Belgique) comme en France. En France, je ne fais que constater une multiplication des radars pièges dans des zones non dangereuses (en bas des descentes en lignes droites sans patelin dans les environs), ainsi que des limitations de vitesses complètement inadaptées (basées sur des normes et des réglementations, et non liées aux réalités du terrain, en témoigne des voies limitées à 70 où il faudrait être suicidaire pour dépasser le 50 et d’autres limitées à 70 où on pourrait rouler à 90 sans aucun danger, je peux fournir des liens streetview sur demande pour étayer).

                                                Cet empilement de mesures dites sécuritaires, lesquelles ne font qu’amplifier la pression sur les automobilistes depuis une quinzaine d’année, vont finir, un jour, par me pousser dans les bras du premier candidat populiste qui proposera de lâcher du lest sur ces mesures. Tout simplement parce qu’en poursuivant dans cette direction, car il y a plus de limites, aujourd’hui c’est 80 km/h, demain ce sera 70 km/h, puis 60 km/h, puis 20.000 radars dans toutes la France, puis 40.000, puis 60.000... on nous a déjà mis récemment des sociétés privées mitrailleuses à PV... On arrête quand le matraquage, soit-disant au nom des vies humaines sauvées ?


                                                • Xenozoid 21 janvier 2019 19:58

                                                  @Guillaume PZ

                                                  vu qu’on est coupable,on devrais se rendre dans les commissariats se faire taxer et arrêter avant l’accident,minority report ?


                                                • HELIOS HELIOS 21 janvier 2019 21:00

                                                  @Guillaume PZ

                                                  Hé, hé... apparemment vous n’avez pas encore compris que la sécurité, de Macron à Philippe et beaucoup d’autres ... ils s’en fichent complétement.

                                                  La limitation de vitesse telle qu’elle est définie et contrôlée n’est qu’une arme de gouvernabilité. La soumission quotidienne matraquée et appliquée avec tous les outils possibles est bien là, non pas pour faire du fric comme beaucoup le croient (c’est le second effet Kiss Cool) mais pour apprendre aux citoyens - quasiment tous, puisque tous nous roulons, - le respect d’une autorité même lorsque ses décisions sont contestables. La contrainte, la soumission et donc la dignité d’homme libre sont les maitres mots de ces mesures.

                                                  ... sauf qu’avec les gilets jaunes cela commence a ruer dans les brancards.
                                                  Helas, l’heure de la défaite a déjà sonné. La myopie et le manque de discernement sont bien les maladies citoyennes que nous refilent les media et autres communicants soutenus par les idiots (utiles) qui les relayent.


                                                • UnLorrain 21 janvier 2019 23:15

                                                  Totalement d’accord avec jymb plus haut.

                                                  Mais de guerre guère lasse je vais me fait cynique,résigné, car je me suis fait....BRACONNER par ce type de radar, « radar en mouvement »,instrument de répression extrêmement efficace,coyote et autres wase c’est cuit,mais mieux encore, lusager dans sa bugatti veyron qui peut aisément équipé sa voiture du meilleur détecteur de radar c’est cuit aussi. Je suppute une connerie...il semble que flasher en roulant,la nuit donc,ne soit pas permis...il est possible de déduire que la nuit il ne se produit pas d’accident.

                                                  Exécuteurs des basses oeuvres,prenez conseil.


                                                  • JMB72 21 janvier 2019 23:53

                                                    Quel est l’argument utilisé pour abaisser la vitesse ? Le nombre de vies sauvées.
                                                    Il s’éléverait à 400/an.
                                                    Si on se préoccupe de la santé ou de la vie des gens, n’y a t’il pas des secteurs où il y a beaucoup plus de morts et où on ne fait rien ?
                                                    Combien y a t’il de suicides par an en France ?
                                                    COMBIEN DE CHOMEURS MEURENT TOUS LES ANS EN FRANCE ?
                                                    Si donc ce n’est pas la vie des gens que l’on veut sauver, quelle est la vraie raison ?


                                                    • nico31 22 janvier 2019 10:37

                                                      @JMB72
                                                      En effet, si la vie des gens était le véritable motif, on rendrait les autoroutes gratuites pour inciter un plus grand nombre d’automobilistes à les emprunter plutôt que le réseau secondaire.
                                                      Or comme ils sont beaucoup moins accidentogènes que le réseau secondaire la mortalité serait probablement considérablement réduite.


                                                    • julius 1ER 22 janvier 2019 15:55

                                                      @JMB72

                                                      Vous progressez les gars mais attention ce que vous dîtes ne vas pas plaire à ceux qui prennent les dires du pouvoir comme le nouvel évangile !!!


                                                    • sweach 24 janvier 2019 10:18

                                                      @JMB72
                                                      Sur environ 550 000 mort par an on a :

                                                      1. Cancer 147 500
                                                      2. Maladie cardio-vasculaire 140 000
                                                      3. Drogues 94 000
                                                      4. Obésité 55 000
                                                      5. Diabète 32 156
                                                      6. Maladies infectieuses 25 600
                                                      7. Accident domestique 16 500
                                                      8. Broncho-pneumopathie chronique obstructive 16 000
                                                      9. Suicides 12 900
                                                      10. Radiation 8 000
                                                      11. Accident de la route 4 800
                                                      12. Accident Travail 1 330
                                                      13. Homicide 740

                                                      On pourrait aussi ajouter les 211 887 avortements annuel, mais certain qualifie cela de « progrès », mais au vu du chiffre on a dépassé le stade du « aucune femme ne recourt de gaieté de cœur à l’avortement » pour en faire la première cause de mortalité en France, je ne soulève aucun débat c’est juste un fais.

                                                      On peut noter que médiatiquement parlant, c’est surtout les homicides et les accidents de la route qui monopolisent l’espace.


                                                    • cboucher 22 janvier 2019 07:25

                                                      Abaisser la vitesse n’a jamais diminué le nombre d’accident.

                                                      Vos yeux sont rivés sur votre compteur et vous fêtent moins attention à la route. De plus, vous vous retrouvez confronté à des PL qui roulent à la même vitesse que vous. 

                                                      Les distances de freinage ne sont aujourd’hui que pure supercherie, ces valeurs sont valables avec les vieux systèmes de freinages et non avec nos systèmes ABS moderne.

                                                      Vous voulez diminuer le nombre d’accidents, faites des routes à deux voies avec interdiction des PL et des véhicules lents sur la seconde voie. Supprimez les radars qui ne sont que source de déconcentration. 


                                                      • Konyl Konyl 22 janvier 2019 12:59

                                                        @cboucher
                                                        « Vous voulez diminuer le nombre d’accidents, faites des routes à deux voies avec interdiction des PL et des véhicules lents sur la seconde voie. Supprimez les radars qui ne sont que source de déconcentration.  »

                                                        Vous êtes juste un énième soi-disant pilote...qui veut la route pour lui et rouler comme un baiser peut importe les autres. Les radars ont fait baisser le nombre de mort de manière spectaculaire. A vous écoutez on pourrait aussi enlever les ceintures non ?

                                                        Les distances de freinage une supercherie ? Elles ne sont pas mesurées sur des voiture de sports simplement. En plus, ce qui compte c’est la distance d’arrêt... Vous pouvez avoir la meilleure voiture du monde si vous mettez 2 secondes à appuyer sur le frein vous aurez un accident comme tout le monde.

                                                        Et l’ABS rallonge la distance sur le sec, c’est bien connu :https://forum.autobip.com/index.php?/topic/2806-les-distances-de-freinage-sur-pluie-sec-et-abs/


                                                      • Jean Keim Jean Keim 22 janvier 2019 09:41

                                                        Nonobstant la pression imbécile des autorités sur la route, si le code de la route était respecté il n’y aurait que très peu d’accidents, la plupart seraient dû à des défaillances mécaniques, elles-mêmes réduites par un bon entretient du véhicule, p. ex. à l’entrée d’un virage, si un panneau limite la vitesse à 50 km/h, alors combien le respecteront ? Pratiquement personnes.

                                                        Le code de la route est un code de bonne conduite, autrement dit il définit ce qu’il convient de faire pour ne pas mettre en danger les autres et soi-même, il n’est pas parfait mais il est impératif de le respecter, il n’est pas une affaire de moral, il n’est pas une idéologie.

                                                        Et il y aura toujours ce petit pourcentage d’inaptes, incapables de se conduire correctement, ils seront toujours un danger pour la collectivité, pour eux leur bagnole, leur moto sont un prolongement de leur mental, quand ils sont détectés ils doivent être mis en situation de ne plus nuire.


                                                        • UnLorrain 22 janvier 2019 13:18

                                                          @Jean Keim

                                                          Excusez du peu.... Une voie d’accès a autoroute,une jolie courbe où est implanté un panneau indiquant 70 km/h, l’autoroute a cet endroit la vitesse est 110,je ferais tout mon possible pour m’intégrer du mieux possible au flux des autres usagers,ma vitesse donc sera bien supérieure au 70 a l’heure. ..

                                                          Petite histoire amusante,c’est lors de la énième fois ou je suis a rouler comme un taré diraient certains,à cette courbe ( 2000 fois minimum a horaires similaires,j’en serais la cible d’un flic zélé plusieurs fois,lui en civil,mais ce serait trop long et vain de raconter ) que j’ai compris ce qu’est l« antipatinage sur une voiture,par là, j’ai compris que l »antipatinage n’est qu’utile seulement sur véhicule a propulsion ou dit a roue motrice a l’arrière.

                                                          Petite histoire d’un non accident,brièvement : autoroute pluie delugėenne..comme diluvienne mais en pire..moi,comme un taré desormais,je double ce camion qui lui...double subitement ! !?? Il double une carrera 2 quasiment a l’arrêt. .. la carrera 2 a propulsion a sans aucun doute connue le 180 ° par le passé sur revêtement glissants comme la neige le verglas ou une épaisseur de pluie suffisante pour provoquer aquaplanning, 300 CV aux roues arrières non directrices feront cet agréable 180 ° ...le conducteur de la puissante berline ne sait pas conduire assurément, il ne sait pas qu’il l’a échapper belle. Mais....allons plus loin,vers un pire qui ne s’est pas produit. ..la carrera 2 en amas de feraille par le poids lourds ? Son chauffeur marqué a vie,et très probablement tenu pour principal responsable car au PL ou SPL il est facile de lui coller cette sentence « vous deviez être maître de votre véhicule » et d’examiner leurs chronotachygraphe il y y aura toujours fautes de conduites.


                                                        • Jean Keim Jean Keim 22 janvier 2019 16:43

                                                          @UnLorrain

                                                          Je ne suis pas sûr de comprendre, le panneau qui est à l’entrée d’une bretelle d’accès à une voie autoroutière limite la vitesse à laquelle on doit s’y présenter, mais bien évidemment on doit s’insérer dans la circulation de l’autoroute en accélérant progressivement, toutefois le véhicule entrant n’a aucune priorité, il ne doit pas faire le forcing, néanmoins les usagers déjà présents sur l’autoroute doivent également faciliter l’entrée des arrivant de la bretelle, c’est une question de civilité.


                                                        • UnLorrain 22 janvier 2019 22:35

                                                          @Jean Keim

                                                          Il serait mieux que ces panneaux d’interdiction soient un conseil plutôt qu’une obligation.


                                                        • Jean Keim Jean Keim 23 janvier 2019 07:55

                                                          @UnLorrain

                                                          Pourquoi pas !


                                                        • nico31 22 janvier 2019 10:33

                                                          Les autoroutes sont beaucoup moins accidentogènes que le réseau secondaire.

                                                          Je m’étonne que personne ne suggère de les rendre gratuits afin que les automobiliste les privilégient dans leurs déplacements ce qui rendrait l’ensemble du réseau routier beaucoup plus sûr.


                                                          • Zevengeur Zevengeur 22 janvier 2019 11:20

                                                            Cette mesure est du foutage de G...,

                                                            en effet si l’on voulait réduire la mortalité de masse liée à un véritable fléau, on s’attaquerait en priorité aux causes du cancer.

                                                            En effet, grosso modo, on a environ 1 million de naissances par an en France pour 1 million de décès.

                                                            Parmi les causes sociétales de décès, on a :

                                                            • la route avec environ 3500 morts, soit 0.35% de la mortalité annuelle
                                                            • le cancer avec environ 200 000 morts dont 120 000 liés en grande partie aux pesticides dans l’alimentation, soit 12 % de la mortalité annuelle. (Voir cette analyse ici).

                                                            Donc d’un coté, on limite la vitesse à 80 afin soit disant d’éviter quelques centaines de morts (et de remplir les caisses !) et d’un autre coté on n’interdit pas le glyphosate qui est responsable de dizaines de milliers de morts.

                                                            CQFD


                                                            • France Républicaine et Souverainiste France Républicaine et Souverainiste 22 janvier 2019 11:27

                                                              Bon article qui attire l’attention sur le côté sombre des « gilets jaunes », à savoir le droit de faire « ce que je veux » au détriment des autres. Rouler comme un taré sur les routes est hélas un mal franco-italien indélébile...


                                                              • fcpgismo fcpgismo 22 janvier 2019 11:31

                                                                Et les millions de petits mammifères, batraciens, oiseaux, qui sont tués en permanence sur les routes simplement pour la satisfaction du singe sapiens qui est composé presque essentiellement d’individus relativement sain d’esprit et se transforme tel un « gremlins après minuit » en attardé mental, violent, destructeur dès qu’il monte dans son utérus de substitution qu’est la bagnole.

                                                                Ou alors le dégénéré sapiens considère t’il, que nous n’ avons pas encore assez détruit la biodiversité et qu’il faut donc l’anéantir une bonne fois pour toutes ?

                                                                Depuis toujours le simple fait d’être doté de conscience et refusé de s’en servir pour limiter sa population et ainsi laisser au monde animal la place qui par devoir devrait être considéré comme la sienne ; le singe sapiens a donc volontairement eu pour projet d’anéantir la diversité animal tout en se servant d’un réservoir de nourriture domestique.

                                                                La réduction de la vitesse sur les routes doit s’inscrire dans un processus de sortie de l’état primitif, barbare, primaire, et faire l’éloge de la lenteur dans la vie de tous les jours, le capitalisme néolibéral va nous détester et là il aura des bonnes raisons !


                                                                • fcpgismo fcpgismo 22 janvier 2019 11:46

                                                                  Un rajout

                                                                  Vitesse maximale pour une société civilisée sortie de la barbarie.

                                                                  Poids lourds 60km/h ; 20 a proximité de toute agglomération ( beaucoup d’emplois à la clef )

                                                                  Bagnole 110 sur autoroute, 80 sur route, 30 à proximité de toute agglomération

                                                                  Motocyclettes 10 km/h au dessus des bagnoles ( pour les simples d’esprit ) c’est juste la conséquence du poids et de la taille du véhicule.

                                                                  Engins agricoles retour aux 25 km/h

                                                                  Vélos sans assistance 20 km/h en ville et vitesse libre ( et non faussée )

                                                                  VAE législation parfaite 25km/h maxi


                                                                  • Ouam Ouam 3 février 2019 22:22

                                                                    @fcpgismo
                                                                    "....Vélos sans assistance 20 km/h en ville et vitesse libre ( et non faussée )

                                                                    ...."

                                                                    En tres legere descente bien longue (1 ou 2% max) j’ai été chronométré par une amie qui me suivais en voiture.
                                                                    Verdict 55 Kmh, sans assistance et sur un vélo pas top du tout .
                                                                    Avec des bons pneus et un super vélo je pouvais rajoutyer 10 de plus.
                                                                    C’est tres hard le 50 ou + en vélo, tu ne les tiens pas longtemps.

                                                                    Mais cela veut dire que c’est possible et je n’ai pasq toujours mon compteur radio sur le vélo.
                                                                    Alors ces 20Km/h en ville je fais comment ?? au doigt mouillé ?
                                                                    Suis-je un dangeureux terroriste criminel de daeash comme ceux que l’on veut nous importer à nouveau voir pire ...
                                                                    lorsque je roule malhencontreusement à 21, 25 ou 30 ou 35 en ville ?

                                                                    D’un coté on importe des gens qui vonts faire un nouveau carnage ...
                                                                    et de l’autre on chipote pour qq km/h

                                                                    Nous sommes chez ubu ! smiley


                                                                  • Traroth Traroth 22 janvier 2019 13:23

                                                                    "Cela fait au moins dix ans que tous les acteurs de la sécurité routière sont convaincus qu’il fallait prendre cette décision annoncée par Édouard Philippe le 9 janvier 2018

                                                                    « 

                                                                    Alors si ça, ce n’est pas un argument d’autorité ! C’est qui, »tous les acteurs de la sécurité routière", pour commencer ???


                                                                    • Traroth Traroth 22 janvier 2019 13:41

                                                                      Dans l’ensemble, la question de la sécurité routière est un faux problème. La preuve ? Des risques bien plus mortifères, comme les suicides ou les accidents domestiques, ne sont pas traités.

                                                                      A partir du moment où on laisse les gens conduire des voitures, il y aura des accidents et donc des morts. La circulation automobile avec zéro accident est une impossibilité, quelles que soient les réglementations qu’on impose. Le choix n’est donc pas entre la voiture avec ou sans morts, mais entre la liberté de rouler en voiture ou de l’absence de cette liberté.

                                                                      A partir de là, la motivation pour imposer cette limitation de vitesse ne peut être qu’autre. Budgétaire, par exemple...


                                                                      • julius 1ER 22 janvier 2019 15:44

                                                                        @Traroth
                                                                        je pense qu’il y a des seuils en automobile comme dans d’autres domaines et le seuil doit être pour la France autour de 2500 à 3000 morts par an et même si çà parait cynique de le dire la réalité est là .....et prétendre le contraire est un mensonge !!
                                                                        alors toutes les politiques les plus répressives n’y changeront rien car si l’on compare à d’autres pays qui pourraient être aussi vertueux que nous .. le ZERO mort n’existe pas .... notre voisin Helvète déplorait il y a quelques jours que le nombre de morts tourne toujours autour de 250 à 300 morts par an et ce depuis quelques années maintenant et pourtant le nombre de radars est important en Suisse et la limitation de vitesse sur le réseau secondaire à 80 Klm/H est effective depuis de nombreuses années et même sur autoroute la vitesse maxi est à 120 Klm/H .....
                                                                        alors pour un parc auto à peu-près 10 fois moins important qu’en France on a aussi 10 fois moins de morts sur les routes mais toujours des chiffres qui s’obstinent à ne pas vouloir disparaître ....
                                                                        et pour la Russie qui a un parc auto similaire au notre en volume  c’est 10 fois plus de morts sur les routes ... la Russie c’est la France des années 70 avant la généralisation de la ceinture de sécurité et pourtant les voitures actuelles en Russie ne sont plus celles des années 70 alors ???????????
                                                                        quelque part les chiffres mentent , nonobstant la vitesse il y de nombreuses causes d’accidents mortels et vouloir continuer à toujours voir la mortalité routière que sous l’angle de la vitesse a quelque chose qui confine à une pathologie grave !!!!!


                                                                      • Eric F Eric F 23 janvier 2019 15:31

                                                                        @julius 1ER
                                                                        je pense que vous avez raison sur un seuil incompressible, sauf à circuler « à la vitesse d’un homme au pas » sur tout le réseau.
                                                                        Le principe des limites est nécessaire, mais il aurait été préférable de s’assurer que celles en vigueur antérieurement soient effectivement respectées, plutôt que de baisser la limite au détriment des rouleurs prudents -qui les respectent- mais sans guère d’impact sur les chauffards. En outre, l’inattention et les comportements dangereux sont plus graves que la vitesse intrinsèquement, ainsi certains intervenants ont mentionné le téléphone mobile, certainement sa part dans les accidents s’accroit et explique qu’il y ait eu une remontée du nombre de victimes.


                                                                      • julius 1ER 22 janvier 2019 15:18

                                                                         : si nous ne voulons pas réduire le trafic, l’action sur la vitesse est le seul facteur qui est capable d’agir sur l’ensemble des autres facteurs producteurs d’accidents.

                                                                        @l’auteur, 

                                                                        encore une lapalissade bien dans la ligne de la pensée dominante, encore et toujours la vitesse comme facteur accidentogène toujours montré mais jamais prouvé !!!!

                                                                        encore un fait divers hier ou avant-hier à proximité d’une petite commune deux accidents mortels qui ont fait 3 victimes dans 2 collisions frontales !!

                                                                        Mr Ratko vous qui êtes le Roi des enfonceurs de portes ouvertes, à quelle vitesse on doit rouler pour ne pas mourir dans des chocs frontaux ????

                                                                        je serais tout-ouïe pour entendre votre réponse !!!!!!!!!


                                                                        • Armand Griffard de la Sourdière Armand Griffard de la Sourdière 22 janvier 2019 18:11

                                                                          C’est comme pour la ceinture !

                                                                           Encore tout récemment une voisine me demandait s’il était bien nécessaire de la mettre quand on est équipé en double airbag


                                                                          • pierre 22 janvier 2019 18:17

                                                                            à toutes vitesses un accident risque d’être mortel un incapacitant ( tomber d’une échelle à 0km/h peut vous tuer) mais limiter la vitesse à certains endroits permettra certainement de limiter les dégats.


                                                                            • pierrerc30 22 janvier 2019 18:52

                                                                              Les pseudos raisonnement « scientifiques » ça suffit !

                                                                              Il n’y a pas un ordinateur au volant mais un humain. C’est lui et lui seul qui fait que sa conduite est sécure ou pas. le cerveau analyse la situation et s’adapte.

                                                                              je n’écrase pas un gamin quand un panneau m’indique 50 kmh : je freine.

                                                                              je n’entre pas à 70 kmh sur le périph quand il est bouché : je désobéis car je ralentis et je m’insère au mieux dans la circulation.

                                                                              Une limitation est une information, pas un ordre car je roule nettement en dessous de 50 kmh dans les rues de ma commune et je vais allègrement plus vite que les 90 quand l’environnement le permet.

                                                                              CQFD

                                                                              utiliser la cinétique pour définir la bonne vitesse est absurde.

                                                                              Car si je diminue l’inertie en passant de 90 à 80, alors je la diminue encore plus en passant de 80 à 70. et encore davantage en passant de 70 à 60. La démonstration scientifique nous fera rouler à 20 kmh et encore…imaginez la baisse en passant à 10 kmh !!!

                                                                              La sécurité routière n’est pas une question de radar et de vitesse. Les accidents sont extrèmement complexes dans leurs causes.

                                                                              Se prendre 90€ pour 2 kmh est insupportable moralement et économiquement. perdre son permis pour 10 x 2 kmh ( soit 20kmh au total) est un eineptie

                                                                              RAPPEL : il n’existe pas de chiffre sur le réseau secondaire qui est passé de 90 à 80 , comment savoir les effets sans les mesures ???


                                                                              • 68ard_nrv 68ard_nrv 3 février 2019 22:05

                                                                                @pierrerc30

                                                                                « je désobéis car je ralentis et je m’insère au mieux dans la circulation. »

                                                                                Ben oui, c’est bête comme chou, n’empêche qu’un pandore (quelque peu porté sur la dive… ?) a flanqué un PV pour circulation trop lente à un brave quidam qui circulait à 70 (avant la généralisation du 80 il est vrai)… Plus con tu meurs ! smiley

                                                                              • 68ard_nrv 68ard_nrv 3 février 2019 22:34

                                                                                @pierrerc30

                                                                                « utiliser la cinétique pour définir la bonne vitesse est absurde. »

                                                                                D’autant que pour s’assurer de ne pas dépasser leurs stupides 80 et se faire racketter par leurs « boîtes à meuh », il faut quitter la route des yeux, regarder son compteur précis à 5 kmh ( 80-90% des véhicules ), d’où accommodation oculaire à l’obscurité intérieure puis retour à la vision extérieure et nouvelle accommodation, à la lumière cette fois ( avec, au pire un superbe éblouissement, mais la maison poulaga ne s’embarrasse pas de tels détails ! smiley ). À propos, on a parcouru combien de mètres (accommodations comprises) sans avoir été attentifs à la route ?
                                                                                Bref, on paie [très] grassement des têtes d’œuf, encouragés par la folle de Chaillot (Chantal …) pour créer des délinquants routiers smiley
                                                                                Reste bien une solution : coller au train du véhicule qui vous précède ( je me suis d’un « temps de latence » quand un radar a flashé ( il doit se réinitialiser… mais vous courez un risque en étant trop près !… On n’a rien sans rien smiley ). Perso, je préfère adopter la solution inverse : limiter ma vitesse à 10 % en dessous de celle imposée  au mépris des règles élémentaires de sécurité !


                                                                              • lloreen 24 janvier 2019 11:25

                                                                                " le peuple des citoyens est très hétérogène.

                                                                                "

                                                                                C’est exactement la raison d’être des lois.Les légitimes évidemment.Pas les règlements intérieurs de corporations gouvernementales, imposées trompeusement à la population par leurs paperasseries.


                                                                                • lloreen 24 janvier 2019 11:27

                                                                                  La première des lois est celle-ci :« Ne fais pas à autrui ce que tu ne veux pas qu’autrui te fasse ».

                                                                                  Pour les récalcitrants et les escrocs, il existe le droit à réparation.


                                                                                  • 68ard_nrv 68ard_nrv 3 février 2019 21:55

                                                                                    Il va quand même bien falloir se rendre compte que les hommes politiques sont aveugles face à nos capacités de nous rendre compte que leur bidonnage des chiffres est débile :

                                                                                    « l’homme descend du singe, le singe descend de l’arbre donc l’homme est un descendant de l’arbre ! » = en langage philippard : « on compte 189 morts de moins en 2018 qu’en 2017, en 2017 on a instauré le 80 kmh sur toutes les départementales, donc rouler à 80 kmh sauve ( ?!?) des vies humaines ». Et avec çà ma bonne dame vous reprendrez bien une rasade de co…ries gouvernementales ! Audiard même pas mort !

                                                                                    Les cons çà ose tout !…


                                                                                    • Ouam Ouam 3 février 2019 22:38

                                                                                      J’ai hate que l’auteur, sisi il le peut ... il ose tout !

                                                                                       

                                                                                      Va dans son prochain billet immémorable de qualitaÿ nous expliquer le nombre de vies sauvées lorsque nous aurons importés sur notre territoire ces braves citoyens  smiley

                                                                                       

                                                                                      https://www.lemonde.fr/international/article/2019/01/31/djihadistes-francais-paris-confirme-leur-rapatriement_5417063_3210.html

                                                                                       

                                                                                      Comme c’est l’exécutif qui en à eu la riche idée...et les « hauts parleurs » propagandistes du pouvoir style l’auteur....(au pif)

                                                                                      Si ces braves gens, pour une fois commencaient non plus par le bataclan, nice ou d’autres lieuxs fréquentés massivement par des « gaulois réfractaires sansq dents », mais plutot...allez au pif par l’elysée et/ou chez les députés pour montrer leur savoir faire exemplaire...

                                                                                      C’est euxs qui sont à l’origine de cette superbe idée, il faut que cette fois ils en profitent à leur tour, puis comme ca ne crains rien...aucun risques, n’est-ce pas ?


                                                                                      • 68ard_nrv 68ard_nrv 3 février 2019 23:40

                                                                                        Cet article qui me semble remarquablement documenté, et dont l’approche en trois points particulièrement pertinente, n’est cependant pas exempt de prêter le flanc à quelques remarques [qui se voudraient] humoristiques :

                                                                                        Plus généralement, c’est le bon sens qui le dit, plus la vitesse est faible, plus il est facile de réagir face à un danger sur la route. Les distances de freinage sont faciles à calculer. En passant de 80 à 90 kilomètres par heure, on gagne 13 mètres. La distance de sécurité passe de 70 à 57 mètres. Si un obstacle était dans cette zone, entre 57 et 70 mètres, la vitesse réduite évite l’accident, pas la vitesse ancienne. C’est le cas aussi de la vitesse lors du choc, comme on peut freiner plus rapidement, la vitesse au choc est ainsi réduite par rapport au 90 kilomètres par heure. Là encore, les conséquences sont moins graves. Au lieu de tuer, on blesse. Au lieu de blesser, on évite l’hôpital à une personne impliquée dans l’accident.

                                                                                        Autant dire qu’en limitant partout la vitesse à 70 kmh au lieu de 90 et 30 kmh en ville, on obtiendrait une réduction drastique des conséquences ! C’est un peu facile, quand à celles sur l’industrie automobile, n’en parlons même pas !…

                                                                                        Si les blocages des ronds-points ont entraîné des accidents parfois mortels, ils ont pu aussi réduire la vitesse de circulation et donc réduire les risques d’accidents.

                                                                                        Et revoici les truandages statistiques : les autorités ( qui, je le rappelle ont pris tout le monde de vitesse quand aux conclusions ) se livrent à un mélange savant de causes et conséquences ! Parmi les accidents mortels, il me semble bien avoir enregistré qu’ :

                                                                                        • Un avait été causé par la panique d’une automobiliste qui a reculé sans prendre les précautions d’usage,
                                                                                        • Un autre, causé probablement par un défaut d’attention du conducteur ( ne pas voir un camion arrêté, feux de détresse allumés smiley )

                                                                                        Où est l’excès de vitesse, l’alcoolisation ou l’emprise de stupéfiants dans tout çà ?

                                                                                        Il semble bien que l’ambiance soit à la surenchère, n’en déplaise aux crânes d’œuf que je suspecte ( délicat euphémisme ) de prêcher pour leur paroisse :->

                                                                                        P.S. : à la relecture, je m’aperçois que mes citations de cet excellent article sont inversées et n’en respectent donc pas sa logique… avec mes excuses.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès