• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Voter avec ses pieds

Voter avec ses pieds

Quelles sont les raisons qui font qu’un électeur choisit un candidat plutôt qu’un autre ? Une réflexion politique ? Son éloquence, son programme politique ?... ou d’autres raisons bien plus surprenantes.

Voter avec ses pieds est une expression qui nous viendrait du Sénat romain, lorsque des sénateurs venaient se placer derrière l’orateur dont ils partageaient le point de vue. lien

Rien donc à voir avec ceux qui votent comme des pieds...

Sociologues, et politologues de tout crin, se sont penchés sur la question, et ont fait des découvertes surprenantes...

Antonio Fischetti est l’un deux, et dans un ouvrage paru en 2012, « questions idiotes et pertinentes sur le genre humain », (Albin Michel éditeur), il nous fait partager d’originales réflexions. lien

S’il est admis couramment qu’une petite partie des électeurs est fixé sur un choix mûrement réfléchi, il faut savoir que dans les derniers jours qui précèdent un suffrage, il reste au moins 20% de la population qui hésite encore.

Il serait fallacieux d’en déduire qu’au fond, 20 % d’indécis, ça ne fait pas une élection, et pourtant, quand l’on songe que, quasi régulièrement, l’élection se joue souvent à 49% contre 51%, ça n’est pas anodin.

Et les critères qui vont faire choisir tel ou tel candidat sont divers et variés.

Si, selon plusieurs études, la taille du candidat peut jouer, il n’en reste pas moins que ce n’est pas toujours celui qui est le plus grand qui gagne...Hollande, ou Sarközi ou Berlusconi, tous faisant 1,70 m ou moins, en sont entre autres la preuve flagrante.

Pourtant, grâce à des études menées entre 1789 et 2008, il apparait que dans 58% des cas, ce sont les plus grands des candidats qui l’ont emporté.

Le visage du candidat peut être lui aussi déterminant.

D’après Antony C. Little, ce sont les gueules dites viriles, un peu le genre cow-boy, qui ont tendance à séduire l’électeur.

Cela viendrait du fait que les hommes qui ont ce type de morphologie possèdent généralement un taux élevé de testostérone. Ce type de visage est particulièrement apprécié en temps de guerre, car le besoin de leader est alors exacerbé, ce qui expliquerait le choix des électeurs américains, lors de la guerre d’Afghanistan, se portant plutôt sur Bush, aux dépens du démocrate John Kerry.

Et Fischetti d’en conclure qu’en période d’attentat, ce genre de candidat aurait plus de chances de l’emporter...

Mais le sociologue est allé plus loin, évoquant une étude menée par John Antonakis, spécialiste du comportement à l’université de Lausanne.

Ce dernier a présenté à de nombreux suisses des photos de candidats aux élections législatives françaises, en s’assurant qu’ils ne les connaissaient pas, et leur a demandé qui, selon eux, avait gagné.

Or uniquement en observant le visage des candidats, les Suisses ont identifié dans 72% des cas ceux qui l’avaient emporté. lien

Ce qui permet au chercheur d’en conclure que le jugement se serait fait aussi sur l’apparence physique du candidat.

Ce même Antonakis, en duo avec un autre chercheur, Olaf Dalgas, a mené une autre étude destinée aux enfants.

Ils ont demandé à 681 d’entre eux, « qui devrait être le capitaine d’un navire »... et là aussi, dans 71% des cas, c’est l’apparence physique du candidat qui a été déterminante.

Les sciences sociales nomment ce phénomène « l’effet Halo ». lien

D’ailleurs une autre enquête a été réalisée en 2009 par Jeremy Bailenson, de l’université de Stanford, travail qui a consisté à demander à des gens de juger des photos d’hommes (ou de femmes) politiques qu’ils ne connaissaient pas.

Certaines photos avaient été retouchées par ordinateur de façon à créer des ressemblances avec la personne appelée à porter un jugement.

Et ce sont les personnes qui représentaient une ressemblance avec lui, ou elle, qui ont été le mieux jugées. lien

L’aspect physique des candidats primerait dont sur leur programme, voire leur compétence à diriger un pays ?

Différentes études le confirment.

On peut lire sous la plume d’Asfané Sabouhi un article étayé de nombreux exemples affirmant que, selon 2 études menées aux Etats-Unis, un candidat en surpoids ou une candidate n’affichant aucun signe féminin réduisent leurs chances d’être élu.

C’est le Professeur Roehling, de l’université du Michigan qui a mené l’une d’entre elles, concluant qu’en cas de surpoids, les femmes sont pénalisées, recueillant moins de suffrages que leurs adversaires plus minces.

Quant à l’autre étude, elle a été menée entre 1998 et 2010, et a porté uniquement sur les candidates, faisant apparaitre qu’un maquillage soigné, le port de bijoux, voire la longueur des cheveux, sont des véritables facteurs prédictifs de succès électoral. lien

Au-delà de ces supputations qui peuvent interroger sur notre système électoral, il n’en reste pas moins que ces théories peuvent être battues en brèche si l’on veut bien s’interroger sur « la séduction physique » d’un Trump... d’une Merkel... et de quelques autres.

En effet, affirmer que Trump, Thatcher, ou Merkel... seraient des canons de beauté serait s’aventurer en terrain délicat, et pourtant ils ont bien été élus.

Par contre, Marine Le Pen, n’a toujours pas été portée au poste suprême... et elle n’est pas éligible au titre de « miss France ».

Mais ce n’est pas tout, comme les mots ont un sens, le seul fait de se placer à gauche de l’échiquier est dévalorisant pour le candidat.

En effet, le mot « gauche » est étymologiquement pénalisant... être gauche, c’est être maladroit... peu habile, on est dans le droit fil de ce qui se dénomme « maladresse »...alors qu’au contraire le mot « droite », est valorisant, faisant appel aux notions de « droiture »...à la dextérité.

En anglais, gauche signifie « socialement inadapté »... en italien, c’est aussi « être fourbe »... et chez nos voisins teutons, droite est synonyme de « vrai, bon, juste »... lien

Pourtant, d’après les politologues, alors que la droite défend des valeurs conservatrices, basées sur l’ordre, et la défense des libertés individuelles, la gauche fait la promotion de la liberté, de l’égalité, du progrès social, et de la solidarité.

Le candidat qui va donc se présenter comme situer à gauche de l’échiquier politique part donc avec un certain handicap.

Est-ce ce qui a fait choisir au président actuel le fameux concept « en même temps »... sous-entendu, ni de gauche, ni de droite ?

Mais revenons aux indécis du dernier moment...

Le fameux débat du second tour est lui aussi déterminant.

Il est souvent loin d’opposer un programme contre un autre, et la langue de bois s’invite plus souvent qu’à son tour.

Ce débat consiste le plus souvent à ce qu’un candidat fait tout son possible pour déstabiliser l’autre.

Ainsi le succès de Macron contre Le Pen est probablement dû à une manœuvre habile : Macron ayant fait courir le bruit que si Le Pen l’agressait trop violemment, il quitterait le plateau...(lien) message bien entendu par la candidate d’extrême droite qui s’est couverte de ridicule en agressant, en vain, son opposant, lequel restant serein reprochait à son opposante de ne pas avoir potassé ses sujets...lien

On se souvient aussi du débat opposant Mitterrand et Chirac, le premier s’adressant à l’autre en le qualifiant de « Monsieur le 1er Ministre », déclenchant en vain l’ire de Chirac. lien

Et quid du débat opposant Sarkozy à Royal, cette dernière perdant son sang-froid avec le célèbre « non je ne me calmerai pas ». lien

Tout se jouerait-il donc sur d’une part le physique du candidat, son aptitude à mener un débat, son habileté à manier la langue de bois ?... sur les moyens financiers à sa disposition afin de construire sa propagande, et non pas sur le programme qu’il veut mettre en œuvre ?...

Faut-il pour autant se rassurer en continuant de penser que les électeurs sont toujours perspicaces, ou s’inquiéter de leur jugement ?

La démocratie est-elle morte pour autant ?...

Peut-être pas, mais il est certain que cette démocratie a du plomb dans l’aile, car comme l’a écrit Noam Chomsky « la propagande est à la démocratie ce que la matraque est à la dictature  ».

Devant un gouvernement qui semble décidé à mener la vie dure à tout le service public, lui imposant une rentabilité discutable, la « réforme des retraites pourrait être la goutte d’eau qui fera déborder le vase, et il est logique dès lors que le peuple descende dans la rue, lorsqu’il comprend qu’il se fait confisquer le pouvoir, comme il pourrait le démontrer le 5 décembre prochain.

Comme le dit mon vieil ami africain : « le malheur est l’école de la sagesse  ».

L’image illustrant l’article vient de wakeupinfo.

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

Pas un pour sauver l’autre

En marche ou grève

Est-ce la fin du service public ?

Soldes, tout doit disparaitre

Le meilleur ou bien le pire ?

T’as pas mille balles ?

Le salaire du bonheur

Après le réveillon, le Réveil ?

Merci macron

La langue de macron

Macron, faire le plein avec du vide

Du Macron au micron

Macron vous fait bien marcher !

Méritons-nous un tel mépris ?

Un Macron très sucré

Un hold-up électoral

Le mélange des genres

Macron tend un piège

Le peuple ou les élites

Ils font leur nid dans le ni-ni

Lever le mystère Macron

Les bouffons politologues

La politique de l’illusion


Moyenne des avis sur cet article :  4.32/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

235 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 3 décembre 10:11

    l’expression « voter avec ses pieds » avait été reprise par Staline à qui on demandait si les Russes blancs pourraient voter par correspondance

    il avait répondu : « ils ont déjà voté avec leurs pieds », signifiant par là que ceux qui aient choisi d’émigrer avaient renoncé de facto à participer à la vie publique

    sans aller jusqu’à l’exil, on peut rester chez soi les jours d’élection, et on n’a même plus besoin de ses pieds pour exprimer sa lassitude...


    • olivier cabanel olivier cabanel 3 décembre 10:24

      @Séraphin Lampion
      oui, vous avez raison, Staline avait en effet utilisé l’expression dans un autre sens, tout aussi logique...bien éloigné du sens donné par les sénateurs romains.
      je vous rejoins aussi sur la lassitude...pourtant quel autre solution avons nous ?...a part la rue...dont le gouvernement dit que « ce n’est pas elle qui gouverne »...et il se trompe car, si en 1789, puis 1791, et bien d’autres fois, si le peuple n’était pas descendu dans la rue, rien n’aurait bougé.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 3 décembre 11:38

      @olivier cabanel

      Je ne voudrais pas « désespérer Billancourt » et les fantômes de l’Ile Seguin (où Boulogne Studios, filiale de Vivendi, prévoit d’aménager un campus de 150 000 m2, destiné aux médias et au numérique pour accueillir des filiales du groupe), mais les barricades de 1848 et de la commune n’ont pas achevé ce que 89 avait entamé !
      L’action du « peuple » a été déterminante dans fin de l’ancien régime, mais l’ordre renversé de la ségrégation entre noblesse, clergé et « tiers-état » a été remplacé par un ordre plus moderne, permettant aux investisseurs économiques (la bourgeoisie) de développer une industrie que les règles économiques en place, la fiscalité et le rôle des banques paralysaient. Le « peuple » a été utilisé pour assurer le renversement, mais au profit d’une frange bien précise quui s’est empressée de remettre à Napoléon les clés de l’état . Ensuite, le développement industriel du pays au 19ème siècle s’est produit sous des régimes de monarchies parlementaires sur le modèle anglais qu’elles entendaient concurrencer.
      L’ère républicaine n’a réellement commencé qu’après la défaite de Sedan, la fin du second empire et le massacre de la Commune.
      L’ordre bourgeois était installé pour tout le vingtième siècle.
      Il vascille et plie comme le roseau mais n’a pas encore rompu.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 4 décembre 16:30

      @Séraphin Lampion

      Je propose un autre sens à l’expression « voter avec les pieds ».
      Demain, 5 décembre 2019, les manifestants vont envahir les rues de Paris. Ce sera probablement la plus grande manifestation de tous les temps vue en France. Ce sera en même temps un sérieux obstacle à la politique de Macron et, par la même, à la politique de l’Union Européenne qui est à l’initiative de la réforme des retraites. Les français vont ainsi exprimer, en « votant avec les pieds » (ie. en manifestant), un choix radicalement opposé à celui de l’élection présidentielle de 2017.
      Cela va poser à nouveau la question du pouvoir et de la démocratie. Il s’agit bien d’une seule et même question puisque la démocratie est, ethnologiquement, le pouvoir du peuple.
      La grève générale, « le rassemblement au grand jour des exploités contre les exploiteurs, le début classique de toute révolution » pose évidemment aussi cette question.
      Cette grève sera, dans la plupart des entreprises reconductibles et, bien évidemment, dans un pays où il n’y a plus que 8% des travailleurs qui sont syndiqués, ce ne sera pas aux syndicats de décider de la reconduction de la grève mais aux assemblées générales de grévistes qui devront s’imposer comme instances démocratiques pour organiser le mouvement. Nous les encourageons à coordonner les comités de grèves d’entreprises élisant leurs délégués en comités de ville et même peut être en un Comité Central National de Grève qui sera alors l’instance suprême de la démocratie (ie. du pouvoir du peuple).
      Dans le même temps la question du gouvernement va se trouver posée car le gouvernement actuel des milliardaires ne pourra plus tenir face au peuple en lutte. Il faudra lui opposer un gouvernement des travailleurs en mesure de satisfaire immédiatement les revendications en commençant par l’amnistie de tous les manifestants condamnés depuis un an et l’indemnisation des militants estropiés par Macron et sa police. Non seulement, il faudra abandonner la réforme des retraites mais il faudra aussi détricoter toutes les réformes réactionnaires qui ont été exigées par l’Union Européenne au cours des dernières années (Loi Macron, loi El Khomri...).
      Pour se diriger vers un gouvernement des travailleurs, il faudra commencer par mettre en place un gouvernement provisoire des grandes organisations du mouvement ouvrier PCF, FI et PS. Cependant, cela pose à nouveau un problème de démocratie puisque tous les états majors des partis politiques sont opposés au Frexit alors qu’en 2005 les français ont voté pour le « Non » au référendum. Ils ont voté contre la constitution européenne qui leur était alors proposée et qui était la même que celle à laquelle obéissent actuellement tous les gouvernements d’Europe. Il faudra donc, par respect de la démocratie, que ce gouvernement provisoire fasse sortir la France de l’Union Européenne en même temps qu’il devra convoquer une assemblée constituante.
      Au cours de tout ce processus, les travailleurs devront garder le contrôle sur leur mouvement avec des assemblées générales souveraines et des comités de grèves coordonnés entre eux. Ils pourront éventuellement se transformer en comités d’usines, d’entreprise, d’administration, de ville... Il reviendra à chacun des comités de prendre toutes les mesures pour gérer les situations qui se présenteront.
      Tout est possible !
      Vive la démocratie !


    • cettegrenouilleci 4 décembre 21:27

      @Jean Dugenêt

      « Pour de diriger vers un gouvernement des travailleurs, il faudra commencer par mettre en place un gouvernement provisoire des grandes organisations du mouvement ouvrier PCF, FI et PS ».

      Je pense que cela serait une erreur et que ça n’arrivera pas.

      Bien évidemmment, des personnalités éminentes du PCF, de la FI et d’autres organisations politiques et syndicales pourront occuper des postes dans un nouveau gouvernement provisoire.

      Mais les dirigeants et la plupart des cadres de ces organisations sont complètement discrédités parce qu’ils ne défendent plus depuis longtemps les intérêts du peuple, et cautionnent l’étranglement de la nation par la dictature de l’UE.

      Si le ménage n’est pas fait, et vite, dans ces organisations, elles disparaîtront purement et simplement du paysage.

      Dans ton commentaire, ce qui me paraît essentiel , pragmatique, et conquérant, c’est ton dernier paragraphe :

      « Les travailleurs devront garder le contrôle sur leur mouvement avec des assemblées générales souveraines et des comités de grève coordonnés entre eux.

      Ils pourront éventuellement se transformer en comités d’usine, d’entreprise, d’administration, de ville...

      Il reviendra à chaque comité de prendre toutes les mesures pour gérer les situations qui se présenteront. »

      J’ajouterai pour ma part que l’UPR a, dans cet espace, un rôle très important à tenir :

      Soutenir le mouvement populaire, faire la clarté sur le pourquoi de la crise et les responsabilités des politiciens qui soutiennent le régime pro-UE, éclairer les enjeux et contribuer à débrousailler le chemin de la reconquête du pouvoir,
      mettre en avant des solutions pragmatiques et des mots d’ordre percutants et mobilisateurs, en prise directe avec les nécessités de l’heure et les revendications populaires, anticiper les pièges des ennemis du mouvement populaire et les dénoncer, les mettre en évidence pour aider le peuple à ne pas s’y laisser prendre.

      L’UPR devra « prendre langue » régulièrement avec tous les acteurs des luttes populaires , avec les médias et avec les responsables des forces politiques de l’ensemble de l’arc républicain pour faire entendre ses analyses et ses propositions.

      Comme cela a été fait avec le mouvement des Gilets Jaunes, les moyens techniques de l’UPR doivent être rendus accessibles aux dirigeants des luttes populaires.

      Les adhérents de l’UPR devraient pouvoir débattre librement de l’ensemble des enjeux et des questions qui se posent dans un forum du type agoravox interne à l’UPR.

      Ce n’est pas le seul conseil national de l’UPR, ni le seul président de l’UPR, dont le travail et le rôle sont précieux et doivent être salués, qui pourront piloter le travail politique qui doit être conduit pour soutenir et éclairer le mouvement populaire, pour fédérer les énergies, pour organiser la résistance à la liquidation de la nation, pour rétablir la démocratie, pour rétablir notre indépendance nationale, pour libérer la France et les Français de la dictature des lois du grand capital imposées à notre peuple par l’entremise diabolique de l’Union Européenne, de l’euro et de l’Otan.

      L’UPR se doit de mettre entre les mains du peuple les outils qu’elle s’est appliqué à forger pour organiser la résistance à la dictature de l’UE et ouvrir le chemin au rétablissement de notre indépendance nationale.

      Cordiales salutations


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 5 décembre 19:12

      @cettegrenouilleci
      Je suis d’accord avec toute la fin de ton intervention.
      C’est sur la question du gouvernement de Front Unique Ouvrier que nous divergeons. Il faudra encore en discuter.
      Bien cordialement.
      Jean.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 décembre 12:27

      @Jean Dugenêt
      Tu as pu remarquer que les manifestants ont défilé avec les syndicats (même pourris), protégés par leurs services d’ordre. Ils vont sans doute se faire avoir, les syndicats sont tous d’accord pour négocier.
      .
      Mais ils ne sont pas allés manifester pour demander leur soutien, devant le local du PCF, ni de la FI, et encore moins du PS qui participe au gouvernement de Macron...


    • nono le simplet nono le simplet 3 décembre 10:37

      j’ai compris la bizarrerie des choix quand, dans les années 95, un copain m’a dit hésiter entre Chirac et Laguiller ... un grand écart stupéfiant ...


      • olivier cabanel olivier cabanel 3 décembre 10:44

        @nono le simplet
        eh oui, tout s’explique ! smiley


      • Sozenz 3 décembre 10:57

        @nono le simplet
        je ne sais pas s ’il y a vraiment une incoherence .
         il y a du bon dans le communisme et dans la capitalisme .
         le souci c est qi on te demande de choisir entre les deux . et à chaque fois on te sert le pire de ce qui se trouve dans chacin d eux ai lieu de prendre le meilleur des deux .
        quelque soit les secteur , l humain a souvent le chic de faire les choix les plus pourris .


      • Tall Tall 3 décembre 10:42

        Noam Chomsky « la propagande est à la démocratie ce que la matraque est à la dictature  ».

        Et donc, quand les médias nous proposent un « bon » contre une « méchante », on devrait se douter que ...mais non, ça marche quand même ... jusqu’à quand ?


        • olivier cabanel olivier cabanel 3 décembre 10:45

          @Tall
          jusqu’au 5 décembre ?
           smiley


        • Tall Tall 3 décembre 10:56

          @olivier cabanel

          Espérons-le ...
          Finalement, si on regarde les événements depuis 1 an, c’est une sorte de mai 68 en version + longue. Les gilets jaunes remplaçant les students qui sont ensuite relayés par les syndicats et tout le monde salarié.
          Grenelle a été un succès total ... la suite à l’écran.


        • olivier cabanel olivier cabanel 3 décembre 11:29

          @Tall
          oui, bon résumé de la situation. smiley


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 décembre 13:36

          @Tall
          Ce qui est intéressant, c’est que les syndicats sont débordés par la base, mais comme c’est eux qui vont négocier avec le gouvernement... wait and see.


        • Tall Tall 3 décembre 13:45

          @Fifi Brind_acier

          La sociologie révolutionnaire fonctionne un peu comme le climat , il y a une grande force inertielle derrière. Conséquence : si on réagit trop peu et trop tard, on en prend plein la gueule.
          Si après le 5 décembre, Macron n’en lâche pas assez, ce sera pire après.


        • CRICRI59 CRICRI59 3 décembre 19:15

          @Tall

          https://www.facebook.com/christian.ple.1/posts/1415603941832343
           à visionner De Gaulle et la constitution

          Bonjour il faut simplement changer le mode de scrutin pour prendre en compte les bulletins nul, vierge et les abstentions, c’est comme cela que macron a été élu avec moins de 20% des inscrits, nous sommes dans une république bananière


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 décembre 09:26

          @Tall
          Le Grenelle de Mai 68 a été négocié par des syndicats qui fonctionnaient "normalement’, à cette époque, car ils avaient des adhérents.
          .
          Maintenant ils sont financés par Bruxelles via la CES, ou par le patronat, c’est ce qui est inquiétant dans la situation actuelle.
          .
          Si Macron retire sa réforme, les manifestants et les grévistes auront gagné.
          Mais s’il ouvre des négociations, ce sont les dirigeants syndicaux qui vont iront discuter et là, personne ne sait ce qui va en sortir, les syndicats sont tous proeuropéens et la réforme vient de Bruxelles...
          .
          Je pense que les Gilets jaunes ont fait un mauvais calcul en rejetant les syndicats, il fallait au contraire aller s’inscrire massivement dans les syndicats, et aux Congrès, virer les dirigeants, y compris ceux de la CGT, et se réapproprier l’outil syndical.
          .
          C’est ce que je défends depuis longtemps, mais je prêche dans le désert.
          Personne ne semble comprendre que les syndicats appartiennent aux salariés, pas aux dirigeants syndicaux.


        • ZenZoe ZenZoe 3 décembre 11:03

          Bonjour Olivier,

          Hollande ne ressemblait à rien du tout et surtout pas à un président selon les critères évoqués, comme quoi...

          Sinon, concernant le vote avec les pieds, on dit aussi bête comme ses pieds, il ne faut donc pas se fier à cet attribut pour choisir le destin de la France, et d’ailleurs on voit le résultat chez nous. Mieux vaut voter avec toute sa tête.


          • gaijin gaijin 3 décembre 11:27

            @ZenZoe
            sans les pieds la tête n’irait pas loin ....


          • olivier cabanel olivier cabanel 3 décembre 11:28

            @ZenZoe
            bonjour
            Hollande a joué la mauvaise carte...en se découvrant social-démocrate, il a fracturé son parti...
            à droite, idem, fillon, en droitisant le sien, a provoqué la même fracture.
            macron n’a eu qu’a se baisser pour ramasser les socio-démocrate, et la droite molle de juppé, et l’a emporté.
            sauf qu’il s’est piégé tout seul dans cette « réforme des retraites »...pour réussir à l’imposer, il aurait du la tenter des les premiers jours de son mandat, mais en tout cas pas maintenant....mauvais timing. smiley


          • ZenZoe ZenZoe 3 décembre 11:33

            @olivier cabanel
            sauf qu’il s’est piégé tout seul dans cette « réforme des retraites »...pour réussir à l’imposer, il aurait du la tenter des les premiers jours de son mandat

            C’est sûr qu’il a foiré là. C’est d’autant plus bête que les Français étaient d’accord en grande majorité, avant que le loup et son flou n’entrent en scène.

            Pour Hollande, beuh, c’est les Français qui ont joué la mauvaise carte.


          • ZenZoe ZenZoe 3 décembre 11:35

            @gaijin
            C’est sûr, mais chacun a son rôle et les mélanger ne donne rien de bon.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 décembre 13:34

            @olivier cabanel
            Hollande a joué la mauvaise carte...en se découvrant social-démocrate, il a fracturé son parti...


            .
            Le PS est social démocrate depuis le Congrès de Tours en 1920...
            Quant à Mitterrand, décoré de la francisque par Pétain, il est autant de Gauche que je suis moine tibétain. Il est proaméricain et pro européen depuis 1948, et le Congrès européen de la Haye, auquel il a participé.
            .
            A mon avis, ce qui a fait chuter Hollande, c’est la Loi Travail, mais c’est un avis perso.


          • CRICRI59 CRICRI59 3 décembre 19:16

            @ZenZoe

            https://www.facebook.com/christian.ple.1/posts/1415603941832343
             à visionner De Gaulle et la constitution

            Bonjour il faut simplement changer le mode de scrutin pour prendre en compte les bulletins nul, vierge et les abstentions, c’est comme cela que macron a été élu avec moins de 20% des inscrits, nous sommes dans une république bananière


          • HELIOS HELIOS 3 décembre 20:05

            @Fifi Brind_acier
            ... si la réforme des retraites pouvait faire chuter Macron....


          • JC_Lavau JC_Lavau 3 décembre 20:13

            @HELIOS. Choir ?


          • JC_Lavau JC_Lavau 3 décembre 20:17

            @Fifi Brind_acier. Hollande a chu.
            Raymond Devos était là pour vous en rappeler la conjugaison.
            Ah non, la conjugaison, c’était surtout pour ouïr.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 décembre 20:55

            @JC_Lavau
            Hollande a chu.

            Si vous voulez ! J’étais bonne en orthographe, puis j’ai eu une secrétaire, et j’ai oublié. Je m’en fous un peu, à vrai dire ...


          • Buzzcocks 3 décembre 11:31

            J’ai souvenir enfant d’avoir accompagné mon père qui croise alors un pote d’enfance. Ils parlent des élections régionales qui arrivent et le pote du paternel indique qu’il va voter Gérard Longuet car c’est le seul qu’il a déjà vu à la télé.

            C’est un peu comme si actuellement, un mec me disait qu’il votait Balkany aux régionales car c’est le seul nom connu. Quand bien même qu’il soit connu pour de mauvaises raisons.

            Je ne sais pas si les gens votent avec leurs pieds, mais c’est clairement sur des choix irrationnels.


            • ZenZoe ZenZoe 3 décembre 11:37

              @Buzzcocks
              Pour Balkany si j’ai bien compris, plus que sa tête, c’était la couleur des billets qui était connue.


            • CLOJAC CLOJAC 3 décembre 19:24

              @Buzzcocks

              Je ne sais pas si les gens votent avec leurs pieds, mais c’est clairement sur des choix irrationnels.

              Parfois l’irrationnel répond à une logique. 
              Il n’est pas exceptionnel qu’une ville qui élit un député de gauche vote pour un maire de droite (ou l’inverse) parce que l’élu(e) est apprécié(e) pour son action au plan local, et que les électeurs ne confondent pas le niveau de représentation.

              Il y a quand même une constante : les battus aux élections, de droite comme de gauche, surtout si ce sont des zénarks, ont tendance à raconter que ces pauvres électeurs n’ont pas fait le bon choix parce qu’ils n’ont rien compris.
              Mais bon, en politique aussi, on refait le match en tapant sur l’arbitre ! 


            • Furax Furax 3 décembre 11:53

              Pour ma part, en 2022, je voterai ainsi

              -Contrairement à l’élection précédente, je voterai au deuxième tour, quoi qu’il arrive.

              -Si Macron est au deuxième tour, je voterai pour l’autre candidat, QUEL QU’IL SOIT.

              Ceci en mémoire des éborgnés, des membres arrachés, des femmes et des jeunes filles fracassées par ses milices durant son passage à l’Elysée.


              • Buzzcocks 3 décembre 12:01

                @Furax
                Ca tombe bien les milices dont vous parlez votent majoritairement pour la personne pour laquelle vous allez voter en 2022. Les grands esprits se rencontrent toujours.


              • kimonovert 3 décembre 16:10

                @Buzzcocks C’est là qu’on voit comment les gens (terme mélenchonnier) comprennent le politique ! On n’a pas le Q sorti des épines...


              • CRICRI59 CRICRI59 3 décembre 19:17

                @Furax

                https://www.facebook.com/christian.ple.1/posts/1415603941832343
                 à visionner De Gaulle et la constitution

                Bonjour il faut simplement changer le mode de scrutin pour prendre en compte les bulletins nul, vierge et les abstentions, c’est comme cela que macron a été élu avec moins de 20% des inscrits, nous sommes dans une république bananière


              • Dominique TONIN Dominique TONIN 3 décembre 11:54

                Merci Mr CABANEL pr cet article éclairant, qui va ds le même que cette présente

                initiative, et qui pourrait coller avec mon personnage !  www.totaledemocratie.fr


                • olivier cabanel olivier cabanel 3 décembre 17:45

                  @Dominique TONIN
                  merci de m’avoir fait découvrir cette initiative !


                • cevennevive cevennevive 3 décembre 12:10

                  Bonjour Olivier,

                  Crois-tu que ce soit avec les pieds ?

                  Je crois, moi, qu’une bonne partie des électeurs votent avec leur nombril.

                  « Moi, moi, ma pomme et mes avantages que je risque de perdre si... »

                  Quand je pense que ma mère, mes grands mères et tantes étaient heureuses de pouvoir voter lorsque la loi le leur a permis !

                  Tous ces développements que tu nous donnes si bien, sont-ils de taille à faire changer les esprits, les coeurs et les espérances ?

                  Personnellement, j’ai fait, aux dernières élections, et je vais faire aux prochaines, comme Furax. Quel que soit le guignol qui devance Macron, je voterai pour lui au deuxième tour. De toutes les façons, il ne pourra être plus mauvais que ce que nous avons...


                  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 3 décembre 12:24

                    @cevennevive

                    le cœur à gauche et le portefeuille à droite, c’est bien connu
                    et la carte d’électeur est dans le portefeuille
                    si la France a été un des derniers pays à accorder le droit de vote aux femmes, c’est parce que les RadSoc craignaient qu’elles ne votent (votassent ?) pour les« la calotte ». En fait, il s’est avéré qu’elles votaient comme la classe sociale dont elles font partie, ce qui ne change donc pas grand chose à la comédie burlesque qui se joue.
                    Pour ce qui est de votre stratagème pour chasser le diable palais, soyez tranquille, l’état profond a tout prévu : vous ne ferez que ce qu’il a organisé, comme vous n’achetez que ce qu’on a envie de vous vendre
                    les élections sont devenues un produit comme un autre qui se gère avec les outils des études de marchés, de la publicité et du packaging


                  • olivier cabanel olivier cabanel 3 décembre 13:09

                    @cevennevive
                    je n’ai pas la prétention que ce modeste article fasse réfléchir un grand nombre d’électeurs... mais je ne regrette pas de l’avoir publié.
                    finalement je crois que cette pseudo démocratie qui nous est imposée ne changera que sous la pression de la rue.... et je me refuse à voter pour « le moins pire ».
                     smiley
                    merci de ton commentaire


                  • olivier cabanel olivier cabanel 3 décembre 17:47

                    @cevennevive
                    je ne voudrais pas jouer les pessimistes de service, mais j’ai bien peur qu’il y ait toujours pire que l’actuel petit roi... je pense qu’il faut faire émerger une vrai démocratie...sinon, on n’en sortira jamais.
                    merci de ton commentaire.


                  • CRICRI59 CRICRI59 3 décembre 19:18

                    @cevennevive

                    https://www.facebook.com/christian.ple.1/posts/1415603941832343
                     à visionner De Gaulle et la constitution

                    Bonjour il faut simplement changer le mode de scrutin pour prendre en compte les bulletins nul, vierge et les abstentions, c’est comme cela que macron a été élu avec moins de 20% des inscrits, nous sommes dans une république bananière


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 décembre 09:31

                    @olivier cabanel
                    je pense qu’il faut faire émerger une vrai démocratie...sinon, on n’en sortira jamais.

                    Il ne peut pas y avoir de vraie démocratie en restant dans l’ Union européenne. Junker l’a clairement expliqué aux Grecs :
                    « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens »
                    C’est marche ou crève !
                    Vous avez signé les Traités ? Alors vous assumez.


                  • Surya Surya 3 décembre 12:42

                    Bonjour Olivier,

                    J’ai bien aimé ton article, qui est très intéressant, « mais » j’ai une ou deux petites remarques à faire : 

                    Je sais qu’un article sur Agoravox ne peut pas être trop long, qu’il est nécessaire de résumer, mais on dirait à te lire qu’aucune étude ne se pose la question de savoir si les femmes votent pour les mêmes raisons que les hommes. On parle des « électeurs » en règle générale.

                    Deuxièmement, je crois qu’il faut aussi prendre en compte le côté culturel. Les critères de sélection des candidats sont certainement très différents en fonction de la culture d’un pays, de même que le comportement des candidats.

                    Ici en GB, un candidat (ou une candidate) qui agresserait violemment son opposant(e), comme apparemment Mme Le Pen l’a fait, qui serait malpoli, ou qui perdrait son sang froid et dirait ensuite « non, je ne me calmerai pas », comme apparemment Mme Royal l’a fait, c’est inimaginable. D’ailleurs, durant les débats, les différents protagonistes parlent chacun leur tour, ça arrive que certains essayent de couper la parole aux autres, bien sûr, mais ici, c’est très, très mal vu de se comporter comme ça, on ne considère pas que ça fait partie d’une conversation normale et, en règle générale, ça ne dure pas longtemps, ne serait-ce que parce que le modérateur du débat, si ce n’est l’autre candidat, va remettre la personne à ce point malpolie à sa juste place. Les débats sont donc très différents de ce qui se passe en France. Il peut y avoir des exceptions notoires, bien sûr, par exemple des personnes antipathiques et très véhémentes qui aimeraient bien monopoliser le débat, ça peut exister comme partout ailleurs, mais en règle générale, c’est comme ça que ça se passe. Les débats pourraient très bien avoir lieu de la même façon en France, avec plus de calme, mais j’ai l’impression qu’inconsciemment, le public devant sa télé « en redemande », si tu vois ce que je veux dire.

                    C’est très gênant pour moi, car je ne supporte pas les foires d’empoigne, je ne supporte pas les gens agressifs, ou qui s’envoient des vacheries à la figure, donc du coup je ne regarde jamais les débats français (je crois qu’ils sont retransmis sur TV5Monde). De toute façon, pas besoin de ça pour savoir pour qui voter.

                    Personnellement je me fiche complètement du physique de la personne, je vois pas ce que ça a à voir avec son programme politique, je me fiche également de savoir si la personne est un grand orateur, ou une grande oratrice, car ce genre de trucs ça se travaille, et parfois les plus grands orateurs sont juste de grands manipulateurs qui n’ont en fait pas grand chose à dire, ou qui font de fausses promesses, par contre j’essaye d’évaluer la crédibilité des promesses faites (du genre, c’est très bien de promettre ça, mais comment on va le financer) et je fais un peu attention quand même à la personnalité de la personne en plus de son programme, car quelqu’un qui me semble (en espérant que je ne me trompe pas sur ce point) faux (ou fausse) et hypocrite, ou quelqu’un qui met tout le monde dans le même panier, qui est incapable de faire des compromis... ce genre de choses, ne risque pas de recueillir mon vote.

                    Ma dernière petite remarque t’est directement adressée. J’ai remarqué que, depuis longtemps, tu écris « Sarközi » au lieu de Sarkozy, comme je l’ai toujours vu écrit partout. Je ne comprends pas pourquoi tu fais ça. Même si tu le détestes, pourquoi écorcher systématiquement son nom ? 


                    • olivier cabanel olivier cabanel 3 décembre 13:05

                      @Surya
                      je commence par la fin.
                      si j’écris sarközi, c’est qu’il s’agit bien de la bonne orthographe, et que l’intéressé ait souhaité transformer son nom, pour ne pas être apparenté à des Tziganes du même nom ne regarde que lui... (lien) tout comme pour Giscard, pour lequel je me limite à signaler son prénom... la particule, il se l’est acheté pour impressionner l’électeur. smiley
                      pour le reste, je ne doute pas un seul instant que le physique du candidat puisse t’influencer...idem pour moi... mais il s’agit d’une (voire de plusieurs) enquêtes différentes, qui sont arrivé à la conclusion que tu sais. 
                      merci de ton commentaire


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 décembre 13:24

                      @Surya
                      Bonjour,
                      Merci pour votre commentaire, oui les Français aiment la castagne sur les écrans !
                      Et plus ça fait de buzz, mieux c’est. C’est consternant, mais c’est ainsi.
                      .
                      Les Britanniques ont un avantage que nous n’avons pas, ils ont une presse pluraliste. Et peut-être ont -ils la chance d’avoir des débats contradictoires !?
                      .
                      Rien de tout cela chez nous. Les médias sont tous abonnés à la pensée unique, et les sujets sensibles ne font l’objet d’aucun débats contradictoires.
                      Circulez, ya rien à voir !
                      .
                      Les télés nous sortent tous les jours « des experts » qui sortent de think tank et autres officines en conseils politiques, de journalistes, toujours les mêmes, et de personnalités néo conservatrices bien en vue dans le sérail.
                      On croirait qu’ils sont d’avis différents ? Pas du tout.
                      .
                      Ils sont tous d’accord sur l’essentiel :

                      libéraux et mondialistes, anti Trump, anti-Russes, anti Venezuela, pro Monarchies du Golfe, pro-guerres & pro OTAN, pro GIEC & adorateurs de Ste Gréta, anti Brexit & anti Frexit, pro européens jusqu’au trognon et pro immigration etc etc

                      On peut regarder n’importe quel débat, on a droit à la même soupe.


                    • zygzornifle zygzornifle 3 décembre 13:33

                      @Fifi Brind_acier

                       On s’en fiche car on a Bourdin aux pommes sur BFMacron, c’est plus digeste avec des pommes , on a moins de flatulences et de borborygmes ...


                    • Surya Surya 3 décembre 13:35

                      @olivier cabanel

                      Ok, il aurait pas dû changer son nom (si du moins c’est lui qui l’a fait et ça remonte pas à ses parents ou grands parents, perso j’en sais rien), mais le racisme anti Tzigane est tel, qu’il a sans doute pensé qu’il n’avait pas le choix s’il voulait faire carrière.

                      D’une certaine façon, c’est plus compréhensible que Giscard qui, apparemment, se la joue haute société pour faire carrière alors qu’il n’en fait pas partie. Mais zont qu’à pas mettre des particules en vente, après tout. smiley 

                      Olivier de Cabanel ? Non, vraiment pas ? smiley

                      Je précise à toutes fins utiles que je n’ai rien du tout contre les gens qui ont des noms à particules. Je ne suis pas, mais alors pas du tout, une révolutionnaire qui veut couper des têtes.


                    • Surya Surya 3 décembre 14:00

                      @Fifi Brin_acier

                      « et pro immigration etc etc  ».
                      Je crois qu’être par principe anti immigration est justement ce que j’appelle ne pas savoir faire de compromis.
                      L’écrasante majorité des immigrés sont des gens qui travaillent dur et sont honnêtes.
                      Trop de gens s’imaginent qu’ils sont responsables des maux de la société, ou qu’ils ne font que coûter du fric à la société, à la sécu etc... alors qu’en réalité ils contribuent à l’économie du pays, puisqu’ils bossent, et en plus ils payent leurs impôts (et n’ont même pas le droit de voter aux élections locales en retour, ce qui n’est pas très juste. En gros, on leur pompe leur fric, et ensuite ils n’ont pas leur mot à dire sur la façon dont il est utilisé). 
                      En étant contre l’immigration, sous prétexte que certains d’entre eux vivent des allocs (bien sûr, ça existe, mais regardez les statistiques et vous verrez que la grande majorité bosse) ou deviennent délinquants ou criminels, ou sous prétexte qu’il y a du chômage et que soi disant les immigrés piquent le boulot (alors que beaucoup d’immigrés arrivent avec peu de compétences et peu de diplômes, du coup le boulot qu’ils « piquent », c’est justement celui dont personne ne veut !) on stigmatise une écrasante majorité de gens honnêtes qui aimeraient bien qu’on leur laisse le droit de vivre en paix et élever leurs enfants sereinement sans se faire sans arrêt insulter ou montrer du doigt. 

                      A la limite, si les gens étaient anti immigration au sens où ils veulent simplement que l’immigration s’arrête, mais le problème, c’est que ça s’accompagne souvent (toujours ?) de racisme envers ceux qui sont déjà là, et légalement en plus, et même s’ils sont illégaux, c’est pas une raison pour traiter des êtres humains pire que des chiens errants.

                      Fifi, j’ai malheureusement pas le temps de discuter de tout ça plus en détails aujourd’hui, désolée, je tenais juste à cette petite piqûre de rappel, si tant est qu’elle sera utile et fera un quelconque effet.


                    • alexis42 alexis42 3 décembre 14:12

                      @olivier cabanel
                      Sur Sarkozy, votre lien n’explique rien puisque l’on trouve les 2 écritures, et rien ne dit que le petit président ait demandé à changer son écriture.
                      Deuxième mensonge : ce n’est pas Giscard qui a acheté la particule, mais son père.
                      Beaucoup d’erreurs (volontaires ?) dans une seule phrase !


                    • sylvain 3 décembre 16:37

                      @Surya
                      vous auriez pu envoyer un lien vers un article de n’importe lequel de nos medias sur l’immigration, c’aurait été plus court .
                      Ces considérations ne doivent pas convaincre les anti immigrations puisqu’on les répètent depuis des décennies et qu’elles ont de moins en moins d’impact .
                      Une piste... vous dites que les immigrés ont les sales boulots dont on ne veut pas, vous auriez pu ajouter les sales logement...
                      Mais en réalité de plus en plus de gens en ont besoin de ces sales boulot,

                      et de ces taudis . D’une manière plus générale dans nos sociétés des chaises musicales c’est toujours le pauvre ou l’étranger qui reste debout .
                      donc quand approche le moment ou il va falloir sacrifier une partie des gens ( il vient toujours et tout le monde sait qu’il est pas loin), une bonne partie de la population, celle qui se sent menacée, s’assure qu’on sacrifiera plutôt les étrangers .
                      Ca n’explique surement pas tout, mais vous constaterez aisément que les sociétés riches sont rarement contre l’immigration et que celles qui s’appauvrissent le sont quasiment toujours .
                      Je pense que si le discours que vous portez exaspère de plus en plus de monde c’est qu’il n’apporte pas de solution ( ni même le problème, qui n’est jamais évoqué) au fait que l’on va sacrifier de plus en plus de monde et que pas mal de gens entendent « les immigrés sont vraiment très bien, donc ce sera plutôt vous »


                    • sweach 3 décembre 16:42

                      @Surya
                      Vous avez une mauvaise vision des gens qui sont contre l’immigration.

                      Comme vous le dite les immigrés travail et participent à l’économie, mais il faut remettre les choses dans leur contexte.

                      La plupart des vagues d’immigrations ont été imposé aux peuples qui se sont retrouvés en concurrence sur le marché du travail et sur le marché de l’immobilier.

                      Du point de vu d’un autochtone, l’arrivé d’un immigré est vécu comme une invasion avec pour conséquence de rendre plus difficile son accès à l’emploi et à l’immobilier.

                      Des mécanismes protectionnistes se mettent naturellement en place et rendent la tache encore plus difficile pour les immigrés pour s’intégrer.

                      Malheureusement avec la ségrégation qui résulte de ces vagues et l’accumulation d’immigrés, il fini par apparaître un second problème, celui du communautarisme, des ghettos et des conflits de civilisations qui ne cherche pas à s’intégrer mais à imposer et remplacer les meurs et lois en place grâce au nombre.

                      Ces immigrés se voient parqués, rejetés et tout signe distinctif et culturel volontairement mit en avant exacerbe ce rejet par les autochtones.

                      A terme on aura un troisième problème quand les immigrés et fils d’immigrés seront majoritaire et on verra apparaître des rejets plus exacerbé des autochtones.

                      Comme les médias et absolument tout le monde, vous confondez le racisme avec un mécanisme qui s’appel la sélection de parentèle, ainsi sans forcement rejeté un immigré parce qu’il est différent, vous allez surtout privilégier quelqu’un parce qu’il vous est semblable, mais ceci n’est pas du racisme et fonctionne dans les deux sens.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 3 décembre 17:40

                      @Surya
                      faudrait que je retrouve la source, mais je crois me souvenir qu’avant d’acheter sa particule, giscard avait fait des recherches pour être sur de ne pas être contesté...pas de bol, il semble qu’il restait un descendant « d’estaing »... et le différent à coûté un peu d’argent à Giscard...


                    • olivier cabanel olivier cabanel 3 décembre 17:43

                      @sweach
                      bah... il est probable que les « anti-immigration » vont subir un effet boomerang un de ces 4... il y a (je crois) 12 millions de personne qui vivent à tout juste un mètre au dessus du niveau de la mer...un exode massif est à prévoir...comment vont réagir ceux qui ont subi les frasques des « anti-migrants »... je vous le laisse deviner. smiley


                    • Tall Tall 3 décembre 18:01

                      @olivier cabanel

                      ah oui, l’idée de l’invasion te fait sourire... carrément ...
                      tu te sais bien à l’abri donc


                    • sweach 3 décembre 18:12

                      @olivier cabanel
                      *il y a (je crois) 12 millions de personne qui vivent à tout juste un mètre au dessus du niveau de la mer*
                      A raison de 3mm / an, on a encore 3 siècles devant nous, il y a bien plus préoccupant qu’un mécanisme de monté des eaux qui ralenti depuis 7 millénaires.

                      Les exodes sont provoqués par les guerres et l’économie, la notion de « massif » est ridicule face au taux de fécondité.

                      *comment vont réagir ceux qui ont subi les frasques des « anti-migrants ».*
                      Absolument de la même manière, le mécanisme s’appel la sélection de parentèle, on aura beau faire ce qu’on veut on ne changera pas cela.

                      En imposant l’immigration, on crée un problème de civilisation avec deux peuples différents sur un même territoire, on a beaucoup d’ingrédient pour engendrer conflit, rancœur voir une guerre fratricides au sein d’une même nation.


                    • Le421 Le421 3 décembre 18:37

                      @Surya
                      Et encore...
                      Il a évité de parler de Paul Stéphane Nicolas Sarkozy de Nagy-Bocsa...
                      Certains auraient pu faire méchamment le lien avec Paul Nagy et Stéphane Bocsa, deux protagonistes de l’affaire Clearstream !!
                      Et puis, suprême élégance, pas de Paul Bismuth à l’horizon...  smiley


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 décembre 18:52

                      @Surya
                      Sur les questions migratoires, je demande à ce que les Français soient consultés par référendum. Je me parle pas des réfugiés politiques qui risquent leur vie dans un pays en guerre. Sinon, il s’agit clairement de fournir des esclaves au patronat avec les sans papiers.


                    • maQiavel maQiavel 3 décembre 19:06

                      @Surya

                      Vous écrivez d’abord « Personnellement je me fiche complètement du physique de la personne, je vois pas ce que ça a à voir avec son programme politique » et ensuite « Je fais un peu attention quand même à la personnalité de la personne en plus de son programme, car quelqu’un qui me semble (en espérant que je ne me trompe pas sur ce point) faux (ou fausse) et hypocrite, ou quelqu’un qui met tout le monde dans le même panier, qui est incapable de faire des compromis... ce genre de choses, ne risque pas de recueillir mon vote ».

                      Mais précisément l’apparence physique a une influence sur notre impression qu’une personne est fausse, hypocrite ou bornée.


                    • Surya Surya 3 décembre 19:06

                      @sylvain

                      Que les « autochtones », comme il est dit plus bas, soient contre l’immigration nouvelle si ça peut leur faire plaisir, bien que fermer totalement les frontières d’un pays et se replier sur soi n’a jamais amené le bonheur des gens ni la prospérité économique, sinon ça se saurait, mais qu’ils aient au moins la décence de laisser en paix les personnes qui sont déjà là, et qui n’ont pas besoin qu’on leur fasse subir du racisme. 
                      Ce que j’essayais d’expliquer dans mon com, et que vous ne semblez pas avoir compris, c’est que beaucoup de gens mélangent allègrement les deux, et sous prétexte qu’ils sont contre l’immigration, font subir un racisme pas possible à des gens qui sont parfois en France depuis 30 ou 40 ans (ou qui y sont nés « mais » de parents d’origine immigrée) sans se poser une minute la question de savoir de quel droit ils se croient autorisés à traiter ainsi des gens qui ne leur ont strictement rien fait.
                      J’espérais ne pas avoir à revenir ce soir pour expliquer ce que je croyais être compris, visiblement ça ne l’était pas.

                      Bonne soirée à vous.


                    • Surya Surya 3 décembre 19:12

                      @maQiavel

                      C’est vrai, vous avez raison, je n’avais pas vu ça, c’est en effet sur le visage qu’on détecte l’hypocrisie, quoique le ton de la voix donne également beaucoup d’indications (et ça, je sais pas si ça peut se travailler : chassez le naturel...) mais ce que j’ai voulu dire est que je me fiche de savoir si la personne est grosse, maigre, maquillée ou pas, belle ou pas etc... 

                      D’ailleurs, j’ai cette attitude en général dans la vie, pas seulement pour les personnalités politiques.


                    • Surya Surya 3 décembre 19:23

                      @sweach

                      Pour ce qui est du communautarisme, personnellement j’ai mon opinion sur la question, elle vaut ce qu’elle vaut, mais je suis persuadée que le racisme et le rejet dont les immigrés (et fils, filles etc) d’immigrés font l’objet encourage au communautarisme. Ce n’est certainement pas l’unique facteur qui explique le communautarisme, mais je suis persuadée que c’en est un, et si déjà on élimine celui là, peut être que les choses commenceront à s’arranger. Mais il y a des gens qui n’ont pas envie que les choses s’arrangent, et qui jettent sans arrêt de l’huile sur le feu. 

                      « A terme on aura un troisième problème quand les immigrés et fils d’immigrés seront majoritaire et on verra apparaître des rejets plus exacerbé des autochtones. »

                      Certains immigrés sont en France depuis si longtemps que je ne comprends pas pourquoi on ne les considère toujours pas comme des autochtones (immigré un jour, immigré pour toujours ?), quant à leurs fils et filles, ils sont aussi Français que vous et moi, et donc je ne comprends pas le sens ni le but de votre phrase. 

                      Essayez de vous mettre au moins une minute à leur place, juste une minute de votre vie, et comprendre quel effet ça doit leur faire, à tous ces gamins, quand des gens disent qu’ils ne sont pas Français alors qu’ils sont nés en France, et y ont toujours vécu.

                      Comme je n’ai plus assez de temps pour répondre au reste de votre com, je vous souhaite juste une bonne soirée.


                    • Surya Surya 3 décembre 19:26

                      @olivier cabanel

                      Oui mais là je comprends plus, Olivier, il y a un mec plus haut qui t’a dit que c’était son père qui avait acheté cette particule et pas lui, alors mettez vous d’accord tous les deux, et après je reviens  smiley


                    • Surya Surya 3 décembre 19:35

                      @sweach

                      Si, je vais juste vous ajouter un truc : je suis moi même issue de l’immigration : mon père et ses parents sont arrivés comme réfugiés politiques, ils avaient eux mêmes des origines diverses, et du côté des parents de ma mère j’ai également des origines diverses. 

                      Et je suis Française. 

                      Mais sans doute ne me considérez vous plus comme telle, maintenant. Et pourtant, en ce qui me concerne, je ne me suis jamais sentie aussi française que depuis que je vis en GB, car ici, je suis un peu vue comme une sorte d’ambassadrice de la France. En tant qu’expat, je représente un peu la France à l’étranger (c’est pour ça qu’on devrait nous chouchouter, nous dorlotter, ça, c’est pour nos politiques chéris que je dis ça  smiley )
                      Comme quoi, vous voyez, c’est dans le regard des autres qu’on appartient ou pas à un pays, ce n’est pas une question de « sang ».

                      Pour ce qui est d’être une autochtone de la France, je vous accorde que je ne le suis plus trop, puisque je ne vis plus en France  smiley

                      Bon, ce coup ci, bonne soirée.


                    • CLOJAC CLOJAC 3 décembre 19:39

                      @Surya

                      Ici en GB, un candidat (ou une candidate) qui agresserait violemment son opposant(e), comme apparemment Mme Le Pen l’a fait, qui serait malpoli, ou qui perdrait son sang froid et dirait ensuite « non, je ne me calmerai pas », comme apparemment Mme Royal l’a fait, c’est inimaginable.

                      Il me semble qu’avec le brexit, le flegme britannique en a pris un coup !
                      On a vu des députés s’insulter publiquement, certains en venir aux mains, d’autres comme le speaker Bercow tancer leurs opposants avec autant de finesse que feu Georges Marchais...
                      La french touch s’exporte en politique aussi !


                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 décembre 19:42

                      @Surya

                      Salut. Il y a une vielle théorie là dessus. La double spirale de l’exclusion. En bref si on exclu des gens ils se regroupent naturellement et se mettent à exclure eux même, ce qui fait qu’on se dit qu’on a bien fait de les exclure ...etc etc ...


                    • Tall Tall 3 décembre 19:50

                      @Aita Pea Pea

                      Juste .... c’est comme ça que le judaïsme a engendré l’antisémitisme, et que l’islam provoque le rejet des « mécréants ». Et comme la « parole de dieu » est non-discutable, c’est le bain de sang pendant des millénaires.


                    • delor 3 décembre 20:29

                      @Surya
                      Savez-vous qu’il existe de bien nombreux pays dans le monde (y compris en Europe) qui ne sont pas membres de l’UE, qui ont des frontières, qui ne sont pas pour autant repliés sur eux mêmes tout en ayant une politique migratoire moins laxiste ou moins généreuse et qui ne sont nullement plus malheureux et nullement moins prospères que les pays de l’UE ? L’UE n’a pas rendu plus prospères les pays qui lui sont membres et plus heureuses les populations de ces pays. Bien au contraire ...


                    • Surya Surya 3 décembre 20:39

                      @delor

                      Vous êtes terribles, les Agoravoxiens, vous arrivez toujours à me faire revenir, même quand j’ai dit que je déconnectais  smiley

                      Mais c’est ma faute, aussi, je n’ai qu’à pas vérifier s’il y a des réponses à mes coms.

                      Oui, c’est tout à fait vrai, mais ces pays ne sont pas forcément, sur le principe, anti immigration. 

                      On peut avoir des frontières, mais accepter le principe de l’immigration, et recevoir correctement les immigrés qui viennent s’installer dans son pays.

                      La France semble devenir de plus en plus raciste et xénophobe, et Agoravox en est un magnifique baromètre. Je me demande même si le racisme baisserait si les frontières étaient rétablies en France. Les « immigrés » déjà présents sur le sol français subiraient peut être autant de racisme qu’avant de la part des « autochtones ».

                      Ce que je combats, c’est plus les mentalités que l’absence même de frontières. 


                    • Surya Surya 3 décembre 20:44

                      @CLOJAC

                      Je ne nie pas qu’il y ait pu y avoir des moments un peu chauds (quoique je n’ai pas vu moi même, car je regarde pas tant que ça la télé) mais je suspecte que la télé française n’a montré que des morceaux choisis, genre 10% de tous les débats qui ont eu lieu, afin de faire le buzz. J’ai également vu des débats normaux sur le Brexit, même si bien sûr les invités défendent leur point de vue.

                      Je l’aime bien, Bercow, il est marrant, il a un style bien à lui  smiley


                    • HELIOS HELIOS 3 décembre 20:55

                      @Surya

                      Désolé, ma réponse arrive bien loin de votre intervention... Vous avez écrit, a 14:00 :
                      L’écrasante majorité des immigrés sont des gens qui travaillent dur et sont honnêtes.

                      et vous avez raison. Sauf que le problème ne vient pas de leur volonté de bosser ou de leur participation à la société, leur problème est qu’ils ne font pas partie de la société et que pour en faire partie il faudrait qu’ils veuillent en faire partie. Or, travailler et résider n’est pas suffisant.

                      Il faut pour cela se soumettre aux règles de cette société, règles pour la plupart, qu’ils ne connaissent pas, qu’ils n’approuvent pas et donc qu’ils ne peuvent ni ne veulent respecter.

                      Parler Français est un exemple... écoutez les dans les allées des supermarchés, regardez et écoutez les hommes, regardez les femmes, regardez les enfants... tout les différencient... ils portent leur origine, leur religion, leur culture sur le front et gomment les marqueurs qui les feraient rentrer dans la normalité du pays.
                      la diversité n’est pas la différence... Lorsque je suis ailleurs, je parle la langue du pays et je garde mon français pour la maison.

                      enfin permettez moi de revenir sur votre phrase, même au niveau du travail et de l’honnêteté ce sont des valeurs plutôt occidentales qu’orientales en tout cas qui n’ont pas le même poids chez nous... allez dans un souk et vous verrez que le prix se fait a la tête du client (c’est l’honnêteté ça ?)...

                      Il faudrait au moins 100 ans de plus pour que les enfants des immigrés se fondent dans la société et rien ne les encouragent et encore moins ne les obligent.

                      Alors, faire un compromis, c’est d’accepter et d’agir pour que la France soit et reste un pays appartenant à la chrétienté tant sur le plan spirituel que civilisationnel, acceptant d’autres influences en son sein,...

                      ... plutôt qu’un pays, d’une seule spiritualité venue d’ailleurs, ravalant les chrétiens au rang d’exception communautaire voués à disparaître au nom d’une réalité strictement marchande elle-même soumise à l’expansion volontaire portée par des représentations politiques de ces fausses religions... et sans oublier « le ventre de nos femmes » !

                      Je précise que ma position ne remet en cause aucunement la valeur des Hommes qui arrivent chez nous, mais remet totalement en cause les visées multiculturelles de ceux qui ouvrent nos frontières faisant fi de notre histoire et,... comprenez bien, après la cérémonie de ce lundi pour nos soldats ... tous ces beaux sentiments montrés par ceux qui se sont exprimés, en oubliant ceux qui sont morts avant ces derniers en date, pour notre civilisation, notre culture, notre pays et nos familles... également en combattant.


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 décembre 20:59

                      @Surya
                      Alors, parlez du racisme, mais pas de l’immigration.


                    • sweach 3 décembre 21:24

                      @Surya
                      *Certains immigrés sont en France depuis si longtemps ... quant à leurs fils et filles, ils sont aussi Français que vous et moi*
                      Je sais, c’est la raisons pour laquel j’utilise le terme d’autochtone et pas celui de Français.

                      Malheureusement s’exprimer sur ce sujet est forcément polémique et se retourne contre celui qui l’exprime, du coup le sujet devient tabou avec toutes les conséquences d’empirer encore et toujours ce sujet.

                      *immigré un jour, immigré pour toujours ?*
                      Effectivement la question peu se poser, pour qu’une personne soit considéré comme « étranger » à soi, il faut forcement des motifs pour cela.

                      Une personne qui ne parle pas la même langue, qui a des comportements, des croyances, des coutumes, etc ... différente des miennes je la considérerai comme étrangère, même si elle est né dans le même hôpital que moi.

                      Dans le cas présent on parle surtout d’intégration, une valeur qui quand elle n’est pas respecté engendre la plupart des rejets des immigrés qui gardent ce statue dans l’opinion des autochtones.

                      *Essayez de vous mettre au moins une minute à leur place*
                      Justement, si j’allais dans une autre nation, sa ne me viendrait jamais à l’idée de critiquer ou de vouloir remplacer les lois, les uses et coutume de ce pays par les miennes, ça serait à moi de faire des efforts pour m’intégrer le mieux possible en retirant toutes sources de rejet de ma culture, afin de trouver le meilleur compromis entre ma culture et celle que je veux intégrer.

                      *Et je suis Française.*
                      Vous n’avez pas besoin de le dire pour l’être, de mon point de vue soit vous l’êtes par vos actes, soit vous ne l’êtes pas.
                      Si vous donnez des prénoms à connotation étrangère à vos enfants, si vous vous exprimez la majorité du temps dans une autres langues, si vous avez des tenus vestimentaires bizarres, etc ...
                      Bref plus vos actes seront étrange et différent des miens, plus mon jugement vous classera comme étranger et inversement.

                      Derrière cela il y a des notions d’unions qui fait la force et de qui se ressemble s’assemble.

                      *ce n’est pas une question de « sang »*

                      Je suis de votre avis sur ce point, inutile d’être Français depuis X génération pour avoir la culture Française, c’est justement parce que des personnes ne respectent pas les valeurs Françaises qu’elles sont considéraient comme étrangère malgré leur nationalité.

                      *Pour ce qui est d’être une autochtone de la France*
                      Il n’existe plus de vocabulaire pour exprimer et désigner correctement les gens, notre société fourni trop d’effort pour détruire tout ce qui pourrait cliver et fédérer.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 3 décembre 21:33

                      @sweach
                      j’admire votre optimisme
                      mais au delà du délais de la montée des eaux, dans un an, ou dans dix... ou plus, la question posée est la même.
                      et j’ai l’impression que vous n’avez pas de réponse.
                       smiley


                    • sweach 3 décembre 22:20

                      @olivier cabanel
                      Vous mélangez un peu tout et l’optimisme n’a rien à voir la dedans, vous fantasmez des réfugiés climatiques qui n’existerons jamais.
                      Votre opinion est biaisé par des mensonges.

                      La vitesse réel est de 22 cm par siècle, pour avoir 1 mettre il faut compter plutôt 4 ou 5 siècles. (une vitesse qui ralenti)

                      Pourquoi se préoccuper d’un problème pratiquement inexistant ?
                      Par exemple la gestion de l’eau potable est un sujet bien plus réel que la monté des eaux.

                      Sinon pour répondre à votre question absurde :
                      Tout comme la cité englouti d’ Heracleion à son époque, on construira d’autres ville un peu plus haut une fois qu’elles seront submergé par une monté des eaux lente et naturel, mais ça sera tellement lent qu’on ne s’en rendra pas compte.


                    • Surya Surya 4 décembre 08:48

                      @HELIOS

                      Il est 7h30 ici et vous devez vous douter que je n’ai pas le temps de répondre à tout votre com.

                      Votre attitude correspond à ce que je disais plus haut : mettre tout le monde dans le même panier. « Ils » sont comme ci, « ils » sont comme ça...
                      Il y a des gens qui ne cherchent pas à s’intégrer, oui ça existe, mais ce n’est pas la majorité, ça j’en suis persuadée, et vous allez me demander sur quoi je me base pour en être persuadée : sur mes observations personnelles (après tout, vous me demandez de les observer, sauf que vous, vous semblez -je dis bien vous semblez le faire comme on observe des animaux bizarres dans un zoo). 
                      Même si la femme africaine que vous croisez dans la rue et que vous méprisez parce qu’elle porte un pagne, si du jour au lendemain elle se met à porter une robe occidentale pour vous faire plaisir, ou pour qu’on arrête de la harceler en lui disant qu’elle ne cherche pas à s’intégrer, ou parce qu’elle se sent elle même plus intégrée que vous ne voulez qu’elle le soit, vous continuerez à la mépriser pour une autre raison : elle a un accent, que bien sûr vous jugerez incompréhensible, elle est comme ci, elle est comme ça...

                      Quant au problème de parler Français, là je crois qu’il y a des choses que seuls des expats (ou l’ayant été) ou des immigrés peuvent comprendre. Je comprends très bien qu’une personne qui émigre dans un pays devrait avoir un niveau correct de la langue du pays, mais il faudrait que ce soit l’Etat qui organise des cours obligatoires pour ces personnes, je sais pas, deux fois par semaine par exemple, au lieu de laisser ça à la charge d’associations qui n’ont pas toujours les moyens. De toute façon, même avec un excellent niveau de langue, ils seront toujours stigmatisés, et considérés comme différents, à cause de leur accent (on ne perd jamais à 100% un accent).

                      Imaginez deux Français expats dans un pays, je sais pas, la Chine par exemple. Croyez vous qu’il vont parler le Mandarin entre eux dans la rue ? Peut être, pourquoi pas après tout, mais que va-t-il se passer quand soudain il y a un mot qu’ils ne savent pas dire en Mandarin ?

                      Comme je vais arrêter de chercher à vous convaincre, ce serait inutile de toute façon, je vais juste vous raconter une petite anecdote amusante.

                      Un jour, j’étais à la poste de ma ville, ici en GB, et devant moi dans la file d’attente, il y avait deux jeunes Français qui parlaient Français entre eux, et devaient je sais plus quoi, remplir un formulaire, ou faire une opération quelconque, enfin ils avaient l’air totalement perdus. Je me penche vers eux, et je leur dis, en Français : « vous avez besoin d’aide ? » parce que vu que je vis ici depuis un peu plus de 8 ans, je connais toutes les démarches, donc c’est facile pour moi de les aider. La nenette me regarde d’un air interloqué, et me sort en Anglais, sur un ton agressif et avec le pire accent français que vous puissiez imaginer (je retranscris phonétiquement ci dessous) :

                      « Ouiii ââââârrre ine ine’gleude, sooo oui spiiike inegliiicheu  !!! »

                      (on est en Angleterre, donc on parle anglais  !!!)

                       smiley  smiley

                      On se demande pourquoi ils ne parlaient pas anglais entre eux, dans ce cas...


                    • Surya Surya 4 décembre 08:50

                      @Fifi Brind_acier

                      Vous avez raison, Fifi, je ne devrais pas parler d’immigration, je n’y connais strictement rien sur la question...

                       smiley


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 décembre 09:58

                      @Surya

                      , je ne devrais pas parler d’immigration, je n’y connais strictement rien sur la question...

                       

                      Puisque vous demandez de se mettre à la place des migrants, faites aussi l’effort de vous mettre à la place des français, qui ne sont ni des britanniques, ni des américains...
                      .
                      Les français ne sont pas majoritairement racistes, car beaucoup de familles ont un ou plusieurs personnes nés ailleurs, si on remonte simplement à 2 ou 3 générations.
                      .
                      Par contre l’immigration de masse est mal vécue. Quand on vit depuis 40 ans, un chômage de masse, ce qui n’est pas le cas de la GB, les gens vivent mal ce qu’ils considèrent comme une concurrence déloyale, à tort ou à raison, et au bénéfice du patronat. L’immigration de masse pèse sur les salaires, et s’ajoute aux travailleurs détachés.
                      .
                      De plus, le communautarisme musulman et l’islamisme des Frères Musulmans, est anti républicain et anti laïque, ce qui en France est inacceptable.
                      Ce qui ne semble pas le cas aux USA et en GB, berceau des Frères Musulmans.
                      .
                      Sinon, je trouve super que vous soyez considérée comme une ambassadrice de la France, félicitations ! Mais faites l’effort de comprendre que la France est laïque et républicaine, une exception sans doute mal comprise ailleurs.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 4 décembre 10:41

                      @sweach
                      vous êtes donc un climato-sceptique... tout s’explique.
                      apprenez quand même à nager, on sait jamais.
                       smiley


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 décembre 10:44

                      @olivier cabanel
                      En Provence en ce moment, c’est palmes et tuba conseillés !
                      Dire qu’on nous avait annoncé que le sud de la France deviendrait le Sahel, ya comme un os dans le bouillon...


                    • sweach 4 décembre 13:29

                      @olivier cabanel
                      *vous êtes donc un climato-sceptique*
                      Ce terme ne désigne pas ce que je pense du climat, car j’ai bien conscience qu’il change comme il a toujours fait.

                      L’homme a un fort impact sur son environnement mais dérisoire sur le climat, en réduisant nos problèmes environnementaux à des causes climatiques, c’est faire volontairement une erreur de paradigme et surtout on apporte aucune solution à des choses réel car obnubilé par des choses fictives.

                      *apprenez quand même à nager, on sait jamais.*
                      « Presque tous les hommes meurent de leurs remèdes, et non pas de leurs maladies. » molière

                      Vous êtes du genre à appliquer un traitement dans le doute d’être malade, ce qui n’est pas mon cas.


                    • agent ananas agent ananas 4 décembre 13:51

                      @Fifi Brind_acier
                      Les Britanniques ont un avantage que nous n’avons pas, ils ont une presse pluraliste.

                      Certes, entre la BBC et Sky News, ils ont le choix ... smiley
                      Seuls Robert Fisk et Ambrose Evans-Pritchard font encore illusion, mais le reste ne vaut guère mieux qu’en France.
                      Le respectable The Guardian est devenu Le Gardien de Judée depuis que Jonathan Freedland y est éditorialiste.
                      Maintenant si l’on veut lire ou écouter John Pilger ou George Galloway il faut regarder RT, Sputnik ou lire la presse alternative.


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 décembre 19:52

                      @agent ananas
                      Vous avez sans doute raison en ce qui concerne la presse, mais d’après ce qu’a dit Surya, ils ont des débats contradictoires, ce qui n’est pas le cas chez nous.


                    • HELIOS HELIOS 4 décembre 23:59

                      @Surya

                      Merci pour votre longue réponse.
                      Je regrette de ne pas avoir plus de temps pour continuer a débattre.
                      je ne me fais pas toujours bien comprendre, le message est entaché de défauts et le récepteur comme l’émetteur ont des particularismes... leur histoire en fait.

                      Je n’insiste donc pas, sachez juste que je ne suis en rien raciste, ni xénophobe ni rien du tout... Toutefois, a moins que vous puissiez prouver qu’il faut absolument tout uniformiser dans une sorte de diversité obligatoire, il existera toujours un espace inclusif et un espace exclusif, c’est a dire ceux qui sont dehors et ceux qui sont dedans.

                      Ma philosophie se base sur le respect des uns et des autres, ceux de dedans ne sont pas moins « bons » que ceux de dehors, mais ils doivent pouvoir maintenir la cohésion et l’homogénéité de leur petit monde.
                      C’est pour cela que je parle en public la langue du pays ou je me trouve, peu importe mon accent... c’est une forme de respect envers ceux qui me reçoivent et je respecte également leur lois encore plus scrupuleusement que chez moi.

                      Quand je passe par Londres, je parle anglais lorsque cela est nécessaire et en tout cas publiquement. C’était juste un exemple de respect, mais il y en a beaucoup d’autres.

                      Maintenant, lorsque je reçois quelqu’un qui ne fait même pas l’effort d’essayer.... il ne faut pas s’attendre a ce qu’il soit bien reçu.

                      Passez une bonne nuit, et si vous êtes en France, bonne galère !


                    • agent ananas agent ananas 5 décembre 05:29

                      @Surya
                      J’ai remarqué que, depuis longtemps, tu écris « Sarközi » au lieu de Sarkozy, comme je l’ai toujours vu écrit partout.

                      Les mauvaises langues affirment que Sarkozy voulait « corsiser » son nom en remplaçant le « y » par un « i » à l’époque où il était proche de la « mafia » corse des Hauts-de Seine (Charles Pasqua, Achille Peretti, Charles Ceccaldi-Raynaud, André Santini, Paul Graziani, etc ...).
                      La première épouse de Sarkozy est Marie-Dominique Culioli, fille de pharmaciens corses et nièce d’Achille Peretti (ex maire de Neuilly et président de l’Assemblée Nationale dans les années 70).
                      -----
                      PS ; Oui les débats télévisés en GB sont généralement plus courtois qu’en France. Il en va autrement à la Chambre des Communes où les questions hebdo au premier ministre tournent souvent à la foire d’empoigne et où le speaker John Bercow doit ramener le calme avec son « order, order, ORDER ... »


                    • Surya Surya 5 décembre 13:29

                      @HELIOS bonjour,

                      Je ne suis pas d’accord pour dire que ne pas parler la langue du pays quand on y est et qu’on est accompagné dans la rue par un compatriote est un manque de respect. Vous allez beaucoup trop loin, et ce que vous dites ressemble à une tentative de culpabilisation de ceux qui parlent leur langue maternelle, tout simplement parce que c’est plus naturel de parler sa langue maternelle avec une personne qui a la même langue maternelle que vous. « Ma philosophie se base sur le respect des uns et des autres, »  Oui, et c’est le cas de tout le monde, pas seulement vous.
                      Donc, en gros, si moi je me rends à Londres pour un truc administratif, que j’appelle le Consulat sur mon mobile dans le métro pour une raison x, et que je leur parle en français au téléphone, forcément, c’est le Consulat de France, je manque de respect aux Britanniques « qui me reçoivent » et sont assis à côté de moi ??? 

                      Vous délirez complètement, ou vous êtes juste en train d’essayer de vous valoriser en vous faisant passer pour supérieur aux autres, vous qui êtes tellement respectueux, sous entendu les autres ne le sont pas ?

                      Et les touristes ? Ils sont de passage pour quelques jours, se baladent sur les Champs Elysées, ou ailleurs (ils ont le droit d’aller où ils veulent...) et vous allez vous sentir offensés parce qu’ils parlent leur langue en se baladant dans Paris ?? Vous allez les regarder de travers ?

                      Ah non, vous allez me dire, les touristes, c’est différent, forcément !
                      Bon, ok, c’est différent... admettons... et vous les reconnaissez comment, les touristes des expats ou des immigrés ? (ps : « expat », pour moi, c’est quelqu’un qui s’installe dans un pays en sachant que ça va être temporaire, « immigré », c’est quelqu’un qui change définitivement de pays).
                      Vous croisez une famille dans la rue, ou dans le bus, qui parle espagnol, ou bien japonais, arabe, anglais, turc, portugais, suédois, bambara, que sais-je... vous leur demandez s’ils sont immigrés ou touristes avant de choisir de les regarder de travers et penser que ces gens, vraiment, ne respectent rien et surtout pas ceux qui « les reçoivent » ?

                      Pourquoi les touristes auraient-ils le droit, et pas les expats ou les immigrés ? 

                      Considérer que les gens sont des malpolis, des irrespectueux, alors que ce n’est même pas le cas, c’est ça que vous appelez respecter vous même les gens, et être un « humaniste », comme vous l’annoncez si fièrement dans la description de votre profil ? 

                      « C’est pour cela que je parle en public la langue du pays ou je me trouve, peu importe mon accent... c’est une forme de respect envers ceux qui me reçoivent et je respecte également leur lois encore plus scrupuleusement que chez moi. »

                      N’essayez pas de me faire croire que si vous allez passer deux jours à Londres en touriste avec quelqu’un, vous allez parler anglais avec cette personne durant votre séjour, avec votre accent français, et peut-être un manque de vocabulaire qui vous handicapera smiley 

                      Et si vous allez passer huit jours de vacances dans un pays où vous ne parlez pas la langue, vous faites comment ? smiley

                      De plus, croyez vous être le seul à respecter les lois du pays où vous vous trouvez ? 

                      Désolée d’être en colère, je déteste être en colère et parler aux autres sur ce ton, ce qui ne m’arrive pas souvent (parce que moi aussi, voyez vous, je suis respectueuse des autres quand ça me prend) mais :

                      1. déjà je me sens personnellement attaquée par vos remarques sur le respect des autres dans la mesure où, ben oui, si je suis avec un Français à l’étranger et que je suis dans la rue, en « public » comme vous dites, je vais parler en Français, parce que ce sera plus naturel pour moi de faire comme ça, et j’ai quand même un grand respect pour les autres, voyez vous...
                      2. et en plus je ne supporte pas l’hypocrisie dont certains font preuve sur Agoravox, quand ils ne se montrent pas tels qu’ils sont, mais passent leur temps à essayer de se valoriser, se vanter (moi je, moi je), voire pour certains mentir, et se faire passer pour supérieurs aux autres, ou tout simplement pour plus vertueux qu’ils ne le sont en réalité. 

                      Bon, Keep calm and carry on, comme on dit ici...

                      « Passez une bonne nuit, et si vous êtes en France, bonne galère ! » Ben non, je suis pas en France, et heureusement qu’on avait pas prévu d’y aller aujourd’hui... 


                    • HELIOS HELIOS 6 décembre 05:20

                      @Surya
                      ... bon d’accord, d’accord, vous êtes en colère... vous ne devriez pas,, cela fait du mal, on dit même que cela peut favoriser les cancers.

                      Voyons ,comme je vous l’ai écrit avant... mes messages sont entachés de contexte et le votre a tendance a généraliser ((touristes+immigrés plus ou moins temporaires)) alors que moi je parle essentiellement de gens résidents et dans des environnements publics et non pas des cas particuliers comme le consulat ou l’association des français mangeurs de grenouilles. Une fois cela dit cela devrait calmer votre sensibilité qu’on comprend bien dans votre situation d’expat.

                      Cela était-il nécessaire de parler de « valoriser » ou de supériorité, surtout dans un échange tel que le notre ? je ne vous connais pas, pas plus que votre age ou expérience. je ne me permets pas, à moins que je sois peut-être pris dans un délire mystique que vous supposez, d’avoir des jugements de valeurs sur les coutumes de quiconque, j’ai appris que les Autres ne sont ni inférieurs ni supérieurs et je les accepte comme tels... et donc j’essaie de ne pas les gêner, ce que je nomme respect.

                      Voyez vous j’ai fréquenté de nombreux asiatiques et j’apprécie beaucoup la finesse dont ils font preuve. C’est dans ce cadre que je m’efforce de réagir avec le maximum d’intelligence que me permet ma petite tête ainsi que la civilité la mieux adaptée aux circonstances sans blesser (j’ai nommé cela respect) personne... c’est mon humanisme.

                      Vous avez le droit de prendre ce message comme vous le choisissez, je ne souhaite pas vous fâcher plus, gardons l’environnement d’Agoravox plaisant.
                      Je continuerai a vous lire et vous répondre si cela me semble pertinent.

                      Merci encore.


                    • Surya Surya 6 décembre 08:49

                      @HELIOS

                      Décidément, il faudrait vraiment que vous essayiez de vous rendre compte de vos tons condescendants et supérieurs... smiley

                      Je vous sens, à votre façon d’écrire, aux mots que vous choisissez avec précaution pour faire un maximum d’effet, non seulement très, très imbu de votre petite personne, mais aussi, et peut être surtout, très calculateur, très manipulateur et même un peu « bitchy » comme on dit ici...

                      Un pervers narcissique peut-être ? Je vous assure que je perçois chez vous des signes de ce profil psychologiques, et ma grande sensibilité, comme vous dites pour parler de ma condition d’expat comme si elle était un fardeau, ainsi que mon intuituon, ne m’ont jamais trompées.


                    • leypanou 6 décembre 11:10

                      @Surya
                      et même un peu « bitchy » comme on dit ici... 

                       : HELIOS est un « Chilien », si vous traduisez « bitchy » par « hijo/a de p... » il comprendra mieux smiley


                    • Surya Surya 6 décembre 12:54

                      @leypanou

                      Je ne cherche pas à insulter Helios en le traitant de tous les noms, mais lui faire remarquer que son attitude hautaine et méprisante, dont il n’a même pas conscience, (mais qu’on détecte même si les signes sont discrets -si j’ai un problème dans la vie, c’est que rien ne m’échappe, j’ai presque envie de dire « malheureusement », car dès fois j’aimerais bien que mon radar me laisse tranquille de temps en temps...), contredit complètement le portrait de la personne parfaite qu’il cherche à brosser, et contredit en plus ses leçons de courtoisie (« gardons l’environnement d’Agoravox plaisant.  »).

                      Par exemple, se f...tre de la poire de quelqu’un avec ironie, presque arrogance :
                      « ... bon d’accord, d’accord, vous êtes en colère... vous ne devriez pas,, cela fait du mal, on dit même que cela peut favoriser les cancers.  »

                      C’est en effet vachement plaisant...

                      ou encore juger la vie d’une personne sans la connaître :
                      « Une fois cela dit cela devrait calmer votre sensibilité qu’on comprend bien dans votre situation d’expat. » Qu’y a-t-il à comprendre  ?? Elle est très chouette, ma vie d’expat, merci beaucoup !

                      Et ça, mais quel mépris enrobé d’ironie ! J’en reviens toujours pas !!
                      « l’association des français mangeurs de grenouilles. »

                      Ce sont des attitudes typiques d’une personne manipulatrice qui se croit tellement plus « fine » que les autres, tellement au dessus... mais en fait, elle est juste hypocrite et condescendante.

                      Je suis une personne sympa, normalement, mais si on abuse de ma gentillesse, ou que je croise un hypocrite ou un manipulateur qui me donne, du haut de sa grandeur, des leçons de morale ou me parle avec condescendance parce qu’il se croit au dessus du reste de l’humanité, ça m’agace tellement que j’en oublie mes bonnes manières. 

                      C’est pour ça que j’ai utilisé le mot « bitchy », qui peut sembler un peu fort, en effet. Mais en français, on peut le traduire par « vache ». Quand quelqu’un vous lance des vacheries à la figure. Ca veut pas forcément dire « salaud ».
                      « Pervers narcissique » peut sembler un peu fort également, mais lisez des articles descriptifs de ce profil psychologique, et vous verrez (bien sûr ils donnent surtout des exemples de cas extrêmes, mais il y a tous les degrés, et certains signes sont, comme je le disais plus haut, discret, il faut les détecter...).

                      En tout cas, ce genre de personnes, je les fuis comme la peste...


                    • HELIOS HELIOS 6 décembre 23:15

                      @Surya

                      ... C’est pas grave... dans 3 heures vous aurez tout oublié !
                      Au plaisir.


                    • zygzornifle zygzornifle 3 décembre 13:27

                      Celui qui gagne est le plus habile a la manipulation et aux mensonges gobés comme des bonbons par le mougeon en érection .....


                      • zygzornifle zygzornifle 3 décembre 13:29

                        Je vote pour ma machine a laver qui a un programme propre .....


                        • zygzornifle zygzornifle 3 décembre 13:30

                          il est déja dur de subir ses chefs , il est encore plus stupide de les élires ....


                          • alinea alinea 3 décembre 13:58

                            Bon, à la décharge des imbéciles qui se plient au test de voter selon le visu, on doit noter qu’ils n’ont que le visu pour se faire une idée des gugusses !

                            Le visu dit beaucoup de choses et pas que des âneries, cependant qu’effectivement il y a autre chose d’important à voir derrière la broussaille des sourcils : le programme. Il semble que personne ne le voit derrière Mélenchon ! mais ne l’avait pas plus vu derrière Macron ! hihi !! je ne suis pas sûre qu’il s’agisse de physique, ni même de chimie, mais bien de propagande !


                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 décembre 19:01

                              @alinea
                              le programme. Il semble que personne ne le voit derrière Mélenchon ! mais ne l’avait pas plus vu derrière Macron ! hihi !!

                              Si, si, Asselineau avait lu les GOPé de l’année 2017 et avait annoncé le vrai programme de Macron. mais comme vous aviez le nez dans le programme de Mélenchon, vous n’avez rien vu et rien entendu ! hihi ! 


                            • maQiavel maQiavel 3 décembre 19:08

                              De toute façon, les programmes n’ont aucune importance, les candidats ne sont pas tenus de respecter leurs promesses. 


                            • alinea alinea 3 décembre 19:35

                              @Fifi Brind_acier
                              Oh que si !!! je n’ai pas voté pour, ai fait campagne contre et suis restée déprimée après !


                            • olivier cabanel olivier cabanel 4 décembre 10:38

                              @maQiavel
                              c’est bien là que se trouve le principal problème.


                            • maQiavel maQiavel 4 décembre 16:59

                              @olivier cabanel

                              D’où la proposition du RIC.

                              Même si on admet qu’il ne faut pas lier un élu à son programme, on doit au moins pouvoir le démettre. 


                            • alexis42 alexis42 3 décembre 14:13

                              Je pense qu’en France, la majorité votre contre, et choisi donc un candidat par défaut.


                              • McGurk McGurk 3 décembre 14:32

                                @alexis42

                                Tout à fait.

                                Et puis sans ça, ça se montre bien de part le nombre de personnes qui font la gueule au bureau de vote. Signe qu’ils savent déjà que ce sera un désastre quelle que soit l’apparence du type en question.


                              • ZenZoe ZenZoe 3 décembre 14:42

                                @alexis42
                                C’est exactement ça, du moins depuis un bon paquet d’années.


                              • Fergus Fergus 3 décembre 16:45

                                Bonjour, alexis42

                                « Je pense qu’en France, la majorité votre contre, et choisi donc un candidat par défaut »

                                Il arrive que nous soyons d’accord. C’est le cas avec cette affirmation.


                              • olivier cabanel olivier cabanel 3 décembre 17:37

                                @alexis42
                                oui, et ça été le cas la dernière fois... le vote par défaut donc... on vote pour le moins pire, et personne n’en est satisfait. smiley


                              • Le421 Le421 3 décembre 18:33

                                @alexis42
                                Tiens !! Sac à dos !!
                                Ben tu vois, je suis même d’accord avec toi et je n’ai aucune avanie à te balancer.
                                Différence entre nous.


                              • maQiavel maQiavel 3 décembre 19:10

                                @alexis42

                                Yep, habituellement, la population vote contre bonnet blanc en votant pour blanc bonnet.


                              • CRICRI59 CRICRI59 3 décembre 19:20

                                @alexis42

                                https://www.facebook.com/christian.ple.1/posts/1415603941832343
                                 à visionner De Gaulle et la constitution

                                Bonjour il faut simplement changer le mode de scrutin pour prendre en compte les bulletins nul, vierge et les abstentions, c’est comme cela que macron a été élu avec moins de 20% des inscrits, nous sommes dans une république bananière


                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 décembre 21:02

                                @alexis42
                                On ne peut pas obliger les électeurs à choisir entre la peste et le choléra au 2e tour.C’est au premier tour qu’il faut lire les programmes attentivement.


                              • olivier cabanel olivier cabanel 3 décembre 21:24

                                @Fifi Brind_acier
                                bien sur... pardon de m’immiscer dans votre débat... mais expliquez moi quel mécanisme démocratique vous mettez en place pour obliger le candidat, une fois élu, à mettre en place son programme ?


                              • alexis42 alexis42 3 décembre 21:26

                                @Le421
                                « Sac à dos !! »
                                Je ne connais pas cette expression (de sous off ?), mais je me doute qu’elle est une insulte de la part du « premier de la classe » (si ! si !).
                                Menfin, la bave du crapaud n’atteint pas la blanche colombe...


                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 décembre 08:07

                                @olivier cabanel
                                Pour l’ UPR c’est simple.
                                Il ne s’agit pas d’un Parti politique, mais d’un rassemblement provisoire de citoyens.
                                Si le programme n’est pas appliqué, tout le monde rend sa carte et se barre.
                                Et moi la première.


                              • olivier cabanel olivier cabanel 4 décembre 09:31

                                @Fifi Brind_acier
                                un peu facile comme réponse, mais dans le cas évoqué votre candidat a gagné, il n’applique pas son programme... la belle affaire même si vous « rendez votre carte »...en attendant, il est en place, et il gouverne.
                                ma question portait sur « quelle sanction peut-il subir » ?... à ce jour, il n’y en a aucune, il peut bien faire ce qu’il veut...
                                c’est d’ailleurs un peu comme ça que la plupart des présidents ont agi...d’hollande à macron, en passant sarko et les autres... une fois en place, ils font bien ce qu’ils veulent, sans courir la moindre sanction.


                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 décembre 10:07

                                @olivier cabanel
                                ma question portait sur « quelle sanction peut-il subir » ?

                                La sanction des urnes ! Les élections présidentielles sont suivies par les législatives, comment peut fonctionner un gouvernement sans une majorité de Députés ?
                                .
                                Et aussi, la destitution du Président, ça existe déjà dans la Constitution, on peut destituer le Président. L’UPR propose depuis 1 an, de destituer Macron pour violations de la Constitution, cela n’a intéressé qu’un seul député...
                                .
                                Il faut croire que l’ opposition, qui fulmine chaque matin, ne tient pas embêter Macron !?


                              • olivier cabanel olivier cabanel 4 décembre 10:36

                                @Fifi Brind_acier
                                bah, l’histoire prouve que les législatives ne font que confirmer la présidentielle... d’ailleurs, comment voulez vous critiquer un élu qui vient tout juste de l’emporter, puisque ce sont les législatives qui peuvent lui permettre d’appliquer son programme ? smiley


                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 décembre 10:46

                                @olivier cabanel
                                Donc il reste la destitution, ou une autre proposition des électeurs, grâce au referendum d’initiative populaire...


                              • olivier cabanel olivier cabanel 6 décembre 13:24

                                @Fifi Brind_acier
                                il y a la solution d’inscrire dans la constitution qu’un élu qui trahit son programme n’est plus en mesure d’exercer le pouvoir


                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 décembre 12:43

                                @olivier cabanel
                                il y a la solution d’inscrire dans la constitution qu’un élu qui trahit son programme n’est plus en mesure d’exercer le pouvoir

                                .
                                Le référendum d’initiative populaire peut servir à cela.

                                Mais je demande à voir... ! La destitution est dans la Constitution, l’ UPR a envoyé à tous les élus nationaux un dossier complet sur les violations de la Constitution par Macron, et ils ont tous refusé de mettre Macron en difficulté, sauf 1 qui a signé.
                                .
                                Cela veut dire que ces opposants qui couinent chaque matin contre Macron, sont des opposants de pacotille, y compris celui pour lequel vous avez voté.


                              • oncle archibald 8 décembre 12:50

                                @olivier cabanel : « il y a la solution d’inscrire dans la constitution qu’un élu qui trahit son programme n’est plus en mesure d’exercer le pouvoir »

                                Vous avez bien raison, et c’est pourquoi Macron ne peut absolument pas abandonner la reforme des retraites qui figurait explicitement dans son programme, il se ferait immédiatement démissionner !


                              • olivier cabanel olivier cabanel 8 décembre 13:18

                                @oncle archibald
                                sauf que dans l’expression « réforme des retraites » ont peut mettre tout et son contraire... d’ailleurs une majorité de français est favorable à cette réforme, mais pas à celle proposée par le petit roi smiley
                                donc il ne craint rien. smiley


                              • olivier cabanel olivier cabanel 8 décembre 13:19

                                @Fifi Brind_acier
                                je demande à voir aussi !
                                 smiley


                              • oncle archibald 8 décembre 17:24

                                @olivier cabanel :

                                Arrêtez de ricaner bêtement par smileys interposés, un smiley n’a jamais été un argument. Faites comme tout le monde, attendez d’avoir lu et analysé l’exposé du projet pour savoir ce qu’il y aura dedans ....

                                Il y a bien longtemps que l’on n’avait pas eu un Président qui bosse autant que celui que vous appelez « le petit roi » et qui en outre n’a pas plus peur que ça des mecs qui organisent le troisième tour de la présidentielle dans la rue. Qu’ils aient des gilets jaunes ou des gilets rouges voire des blousons noirs des battes de base ball et des casques ne change pas grand chose : ce troisième tour sauvage n’est pas prévu par la constitution.


                              • McGurk McGurk 3 décembre 14:30

                                L’appréciation naturelle se fait avant tout par le physique, ensuite par l’intellect. C’est un phénomène naturel et humain. Tout comme on regarde les femmes/hommes dans la rue qui nous plaisent.

                                Le charme complète forcément l’aspect physique, le renforce ou par défaut le remplace partiellement lorsque le candidat est particulièrement laid. Chirac jeune était plutôt « beau gosse » et en plus il avait beaucoup de charme, d’où sa popularité/proximité auprès des électeurs.

                                Depuis plusieurs mandats cependant (depuis Sarkozy en fait), on utilise surtout le vieil instrument de la peur (de l’ « extrême », droite ou gauche d’ailleurs)  complété par celui de « l’Europe c’est tout et si on en sort on est mort ».

                                L’électeur vote donc par défaut pour « le dernier rempart démocratique », sans réfléchir qui plus est ou trop peu, pour parer la peur primaire du « nazisme »/« communisme soviétique ». C’est un phénomène cérébral bien connu le cerveau cherchant à tout prix un équilibre (sinon peur, panique, agressivité, etc.).

                                Actuellement d’ailleurs, un article expliquait que la seule parade/le seul argument de EM était « la menace du RN au pouvoir ». Comme quoi cette méthode fondée sur la peur en est à son stade terminal (probablement aux prochaines élections présidentielles), le parti n’ayant pas les ressources intellectuelles/pratiques nécessaires pour justifier ses actions et son futur programme.

                                Quel bilan tirer du « 5 décembre » ? Probablement rien du tout.

                                D’un côté, on a une bande d’imbéciles élus (pléonasme) jusqu’au-boutistes sourds aux revendications simples et sincères de la population. De l’autre, les « sans dents » qui hurlent dans le vide dans une ambiance lacrymo-matraquage.

                                Mais ensuite ? Il ne faut pas croire que les électeurs vont se réveiller pour manifester afin de faire tomber un système totalement pourri, ou même aller faire « le bon choix » (c’est quoi/qui ?) aux prochaines élections.

                                Tout le monde restera dans sa bulle de confort, attendant que l’orage passe, jusqu’à ce qu’il ne soit trop tard et que la bombe sociale/fiscale nous explose en plein visage et ce sur des générations.

                                Vive la France ?


                                • maQiavel maQiavel 3 décembre 19:15

                                  @McGurk

                                  « L’appréciation naturelle se fait avant tout par le physique, ensuite par l’intellect. »

                                  ------> Par l’intellect non, par le talent oratoire oui, d’ailleurs ce talent qui confère une impression d’intelligence à celui qui en est doté.


                                • McGurk McGurk 3 décembre 19:57

                                  @maQiavel

                                  Pas naturellement d’après les chercheurs. Dans une relation par exemple, plus de 60% de l’envie de l’entamer vient du physique et du reste l’intellect.

                                  Et la raison est simple. En tant qu’être « physique », on apprécie déjà avec les yeux.

                                  Pour ce qui est du talent oratoire dont vous parlez, c’est sûrement une parade pour pallier à l’intellect et donc « séduire » quel que soit le sens de ce mot suivant le contexte.

                                  En politique par exemple, les deux premiers arguements que j’ai vu sur Macron étaient justement : « il est jeune »/« il est plutôt beau » (goûts de merde ?). Preuve que la science ne s’est pas trompée.

                                  Il semblerait, en définitive, que la « comm’ visuelle » prime avant tout sur le contenu (le discours). Et effectivement, la première chose qu’on regarde est bien le rendu général du support avant le reste.


                                • maQiavel maQiavel 3 décembre 20:21

                                  @McGurk

                                  « Dans une relation par exemple, plus de 60% de l’envie de l’entamer vient du physique et du reste l’intellect ».

                                  ------> Oui mais une relation, on la connait ou du moins on la coutoie suffisamment pour se faire une idée de son intellect. Avec un candidat qu’on ne recontre quasiment jamais et avec lequel on ne parle jamais, il est quasiment impossible de jauger l’intellect. C’est pour cela qu’il existe des techniques de communications qui donnent l’impression qu’un politicien est intelligent et cela passe par la posture du corps, la festuelle et surtout par le talent oratoire.

                                  « Pour ce qui est du talent oratoire dont vous parlez, c’est sûrement une parade pour pallier à l’intellect et donc « séduire » »

                                  ------> C’est exactement ça. Une campagne électorale est un jeu de séduction.

                                  Pour le reste nous sommes d’accord.


                                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 décembre 21:06

                                  @maQiavel
                                  C’est encore plus difficile quand 100% des médias disent la même chose en boucle... Les résultats des élections sont directement proportionnels aux temps de parole dans les médias, à la télé en particulier.
                                  « Les résultats électoraux pour les nuls ».


                                • marmor 3 décembre 14:31

                                  J’ai entendu une cousine dire :

                                  Je vote pour Chirac ( à l’époque )

                                  _ Pourquoi ?

                                  parce qu’il est né le 29 novembre comme moi !!!!!

                                  Ca en dit long sur le droit de vote !!!


                                  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 3 décembre 14:54

                                    Les Brigandes dans « Vive le Roy » MA-GNI-FIQUE : https://www.youtube.com/watch?v=k7TUquM435Y


                                    • sweach 3 décembre 15:30

                                      *L’aspect physique des candidats primerait dont sur leur programme, voire leur compétence à diriger un pays ?*

                                      NON !!!

                                      Vous ne pouvez pas affirmer cela.

                                      Dire que l’aspect physique joue un rôle dans le choix d’un candidat est une vérité, par contre affirmer que cela prime sur le programme, cela se base sur rien.

                                      Prenez un candidat FN, il peut être le plus charmant du monde, c’est en premier lieu son programme qui va déterminer le choix des l’électeurs pour lui.

                                      Comme l’illustre la première parti de votre article, l’aspect physique a un impact surtout sur les indécis, donc entre deux candidats de même valeur, on choisira le plus beau ou celui qui nous ressemble le plus physiquement.

                                      Je ne sais pas d’où vous sortez votre image droite  gauche, mais la liberté n’est clairement pas une valeur de gauche, car c’est une valeur de droite.

                                      En même temps c’est logique, on doit réduire les libertés si on souhaite augmenter l’égalité. (la liberté des uns s’arrête là ou commence celle des autres)

                                      Votre articles fait une impasse totale du rôle incroyable des médias, des temps d’antenne et des institues de sondages, dans le choix des électeurs.

                                      Macron est l’exemple parfais du pouvoir que possède aujourd’hui les médias et quand ils travaillent de concert, ils peuvent faire élire absolument qui ils veulent.

                                      Si on devait imager un candidat à un produit, c’est le produit qui à la meilleur pub qui se vendra le mieux, la qualité des produits arrive en second.


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 3 décembre 16:07

                                        @sweach
                                        sur l’image droite gauche, elle est incontestable, je vous renvoie à cette analyse publiée chez france culture qui fait assez bien le tour de la question.
                                        pour les médias, vous avez raison, mais ils dépendent des soutiens financiers plus ou moins importants qui permettent de mieux communiquer pour certains candidats, au dépens d’autres, bien sur...
                                        quand à votre notion de « réduire les libertés pour augmenter l’égalité », permettez moi d’en sourire.
                                        merci de votre commentaire.


                                      • maQiavel maQiavel 3 décembre 19:20

                                        @sweach

                                         

                                        « Prenez un candidat FN, il peut être le plus charmant du monde, c’est en premier lieu son programme qui va déterminer le choix des l’électeurs pour lui. »

                                        ------> Oui mais pourquoi ce candidat FN là domine tant ce parti qu’est le FN ? Là ce n’est pas seulement une question de physique mais surtout de tradition, les électeurs FN ayant l’habitude de voter pour un candidat de la famille Le Pen. Vous pouvez présenter n’importe quel candidat contre un membre de cette famille mais il sera quand même perdant.


                                      • delor 3 décembre 20:19

                                        @sweach

                                        "Prenez un candidat FN, il peut être le plus charmant du monde, c’est en premier lieu son programme qui va déterminer le choix des électeurs pour lui« . OK, mais pour quelles raisons les moutons de Français votent (en majorité très relative, cependant) pour d’autres candidats que celui du FN depuis des décennies maintenant, tout en sachant que ces candidats les conduisent progressivement à l’abattoir »mondialo-européen" en mettant en ouvre leur programme quasi-commun (UMPS) ? 


                                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 décembre 21:19

                                        @olivier cabanel
                                        Les médias et les politiques ont intérêt à faire croire au clivage Droite/Gauche.
                                        Alors que le clivage réel est entre « rester dans l’ UE » ou « en sortir ».
                                        .
                                        La preuve qu’il n’y a aucune différence entre Gauche et Droite depuis Maastricht, ce sont les gouvernements de cohabitation entre le PS et la Droite en France.
                                        Ou la Coalition Gauche / Droite en Allemagne.
                                        Ou la Coalition Syriza/ ANEL en Grèce.
                                        Ou Salvini/ Mouvement 5* en Italie...
                                        Et le gouvernement Macron, une coalition PS/ Centre/ Républicains.
                                        .
                                        Cela n’a plus de sens, puisqu’il faut recopier le programme préparé à Bruxelles.
                                        Les fonctionnaires européens se fichent bien de la couleur politique des élus.


                                      • sweach 3 décembre 21:53

                                        @Fifi Brind_acier
                                        Si le clivage droite/gauche n’existe plus, c’est surtout à cause du PS qui a fait une politique de droite une fois au pouvoir, pour un mouvement normalement à gauche c’était une trahison grave. 

                                        Aujourd’hui la notion d’être de gauche n’est tout simplement plus comprise par les gens, qui y colle des choses qui n’ont rien de gauche.

                                        Ça fait tellement longtemps qu’on en n’a pas vue que même le sens du mot socialiste a changé dans les mentalités.

                                        Pour faire simpliste :
                                        Liberté = Capitalisme
                                        Egalité = Socialisme
                                        Fraternité = Nationalisme

                                        Actuellement nous sommes en excès de liberté et certain on la liberté d’écraser les autres, que vous auriez aussi la liberté de faire si vous en aviez les moyens.


                                      • Attila Attila 3 décembre 22:10

                                        @sweach
                                        «  Macron est l’exemple parfais du pouvoir que possède aujourd’hui les médias »
                                        C’est vrai. Le pouvoir des médias résulte de deux choses :
                                        la possession de ces médias par les puissances de l’Argent qui les utilisent pour défendre leurs intérêts.
                                        la démission de la majorité des électeurs qui ne font pas leur travail d’information sérieusement avant leurs choix électoraux.
                                        .
                                        Cette démission de l’électeur est inexcusable aujourd’hui car, par rapport au siècle dernier, nous avons toutes les informations importantes accessibles facilement.
                                        Par exemple, de nombreux articles ont été publiés avant les élections sur la politique que mènerait Macron s’il était élu.
                                        Même certains Gilets Jaunes ont voté Macron :
                                        « On a voté pour lui mais qu’est-ce qu’on a été con ! »

                                        .


                                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 décembre 12:47

                                        @sweach
                                        Je ne me suis pas bien rendu compte de la liberté ! La liberté de quoi ?
                                        Je suis dans une organisation politique censurée depuis 12 ans par les médias, la liberté d’expression politique (article 4 de la Constitution) est violée, c’est ce que vous appelez la liberté ? J’appelle ça une dictature.


                                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 décembre 20:29

                                        @sweach
                                        Si le clivage droite/gauche n’existe plus, c’est surtout à cause du PS qui a fait une politique de droite une fois au pouvoir, pour un mouvement normalement à gauche c’était une trahison grave. 

                                        Pas seulement, qu’ils soient socialistes ou autres, ils ont signé les Traités européens qui sont néolibéraux = au profit des ultra riches.
                                        .
                                        Les décisions économiques européennes sont forcément au profit de l’oligarchie, mais cela ne dérange personne dans la classe politique.
                                        Ils font tous croire qu’il est possible de changer les Traités.
                                        .
                                        Le PS promet depuis plus de 30 ans :« Une Europe sociale ».


                                      • San Jose 3 décembre 15:57

                                        Pour les uns c’est Staline, pour les autres c’est Lénine... qui aurait dit que les Russes déserteurs en masse en 1917 votaient la paix avec leurs pieds. 

                                        Et Trotsky, n’a-t-il rien dit ? Non, sans doute, il avait un train blindé personnel spécial, suggérant ainsi qu’il n’aimait pas la marche à pied... Ah, saura-t-on jamais la vérité ? 


                                        • titi 3 décembre 16:04

                                          Mais LREM arrière sont aidés par pratiquement tous les meRdia donc ils ont "la fabrique du consentement de Noam Chomsky) du tout cuit puisque une majorité de Français sont des mougeons , le réveil sera difficile surtout pour les générations à venir....


                                          • olivier cabanel olivier cabanel 3 décembre 16:07

                                            @titi
                                            partagé !


                                          • delor 3 décembre 20:38

                                            @titi
                                            Je prédis à terme un effondrement socio-économique de l’UE, donc de la France en premier. Sa croissance économique est en bonne partie soutenue par la consommation des populations. A vouloir faire baisser drastiquement et généralement le pouvoir d’achat de ces populations, la consommation s’effondrera et, à sa suite, et l’économie et le social. Et là vous avez raison : le réveil sera difficile pour tout le monde y compris pour les dirigeants politiques apprentis sorciers !


                                          • HELIOS HELIOS 3 décembre 21:06

                                            @delor

                                            votre prédiction me semble de bon aloi :

                                            Une fois l’effondrement arrivé, ce n’est que l’Europe qui pourra subvenir aux besoins d’un grand peuple comme la France... arrivera alors le temps de la réforme, la vraie, celle espérée par tous ceux, a l’instar d’un certain Spartacus, qui souhaitent instaurer une société de la loi du plus fort, physiquement, économiquement, socialement... donc communautaire.... une société du tout marchand laissant sur le bord et crever ceux qui n’ont pas réussi, écrasés par les autres....

                                            Comment faire d’un grand pays, un pays a l’intelligence sociale élevée, aux valeurs humaines évoluées, historiquement et culturellement resplandissant... une merde infame où c’est avec des pieces d’or qu’on pourra se faire soigner, apprendre a l’école et vivre dans des ghettos.


                                          • olivier cabanel olivier cabanel 3 décembre 21:21

                                            @delor
                                            c’est une possibilité de plus en plus évidente.
                                            mais tant qu’il y a de l’intelligence en dehors du pouvoir, un espoir demeure


                                          • Jean S 3 décembre 16:05

                                             

                                            Monsieur Olivier Cabanel Bonjour,

                                            Internet nous dit aussi :

                                            En politique, le terme de droite désigne à l’origine la partie droite de l’Assemblée nationale dans l’hémicycle, vu de la place de son président, en France. ... La diversité des droites commence par la diversité des démocraties libérales : la droite espagnole n’est pas la droite française.

                                            -Pour le dictionnaire des sciences philosophiques ,« droit » est littéralement la traduction du latin « rectum » et du sens du mot grec « orthon » (« ορθον ») signifiant ce qui est « en ligne droite », qui « doit servir de règle » et de « mesure ». ... Le latin « dexter » a aussi le sens de « adroit ou habile ».

                                            -L’ancienne langue ne connaît que senestre, en latin sinister. Puis au quinzième siècle apparaît un mot (gauche) signifiant qui n’est pas droit, qui est de travers. Au quinzième siècle, senestre commence à tomber en désuétude, et c’est gauche qui le remplace.

                                            Gauche

                                            L’ancienne langue ne connaît que senestre, en latin sinister. Puis au quinzième siècle apparaît un mot (gauche) signifiant qui n’est pas droit, qui est de travers. Au quinzième siècle, senestre commence à tomber en désuétude, et c’est gauche qui le remplace. Pourquoi   ? peut-être parce que, le sentiment de l’usage attachant une infériorité à la main de ce côté, senestre n’y satisfait pas. Il y avait satisfait dans la latinité  ; car sinister a aussi un sens péjoratif que nous avons conservé dans le vocable moderne sinistre. En cet état, l’usage se porta sur gauche, qui remplit la double condition de signifier opposé au côté droit et opposé à adresse. L’italien, mû par un même mobile, a dit la main gauche de deux façons  : stanca, la main fatiguée, et manca, la main estropiée.

                                             

                                            C’est quoi la droite et la gauche ?

                                            Dans l’ensemble du champ politique, les forces politiques sont : la gauche, la droite, le centre et les extrêmes (extrême droite et extrême gauche). ... Le terme n’est pas utilisé que pour les partis, on utilise parfois le terme de gauche syndicale ou plus rarement de gauche associative.

                                             

                                            -rectum

                                            nom masculin

                                            Anatomie

                                            Portion terminale du gros intestin, qui aboutit à l’anus.

                                            ça c’est de la merde, n’est ce pas Cher Cambronne

                                            La gauche est le sens du côté du cœur. Il est inhérent au point d’observation personnel de l’individu. Couramment, la gauche désigne donc le sens contraire de la droite.

                                            Ce qui est marrant de Vinci était gaucher et homosexuel

                                            Alors voter à droite c’est peut-être pas si génial finalement.


                                            • olivier cabanel olivier cabanel 3 décembre 16:09

                                              @Jean S
                                              merci de vos précisions éclairantes et passionnantes.


                                            • leypanou 3 décembre 16:16

                                              selon plusieurs études, la taille du candidat peut jouer, il n’en reste pas moins que ce n’est pas toujours celui qui est le plus grand qui gagne 

                                               : selon des études que j’ai faites, si vous mesurez moins de 1m20, vous n’avez aucune chance de gagner.

                                              J’ajoute que le mieux est que ceux qui se sont présentés disons 2 fois¹ et qui n’ont pas gagné ne devraient plus pouvoir se représenter, surtout s’ils ont été finalistes.

                                              Et là-dessus, le Parti Socialiste l’a fait comprendre poliment à la Madone du Poitou qui voulait se représenter.

                                              ¹ : on va me dire « et Mitterand, et Chirac ? », oui mais çà c’était l’ancien temps, maintenant on a élu un président de moins de 40 ans.


                                              • San Jose 3 décembre 16:32

                                                @leypanou
                                                .
                                                Pierre Marcilhacy candidat aux présidentielles de 1965 n’a obtenu que 1% des suffrages au premier tour alors qu’il mesurait 2,02 mètres.
                                                Jacques Duclos candidat aux présidentielles de 1969 a obtenu près de 23% des suffrages au premier tour alors qu’il ne mesurait que 1,49 mètre. 


                                              • leypanou 3 décembre 16:43

                                                @San Jose
                                                J Duclos a fait 23% mais il n’a pas gagné ; en plus, il mesurait 1m49 pas 1m20. Et puis à l’époque, mesurer dans les 1m50 n’était pas si rare que çà.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès