• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > 10 chiffres et 5 minutes de vidéo pour comprendre ce qu’est la (...)

10 chiffres et 5 minutes de vidéo pour comprendre ce qu’est la sécurité sociale qui la menace comment la défendre

www.initiative-communiste.fr vous propose en 10 chiffres et 5 minutes de vidéos de comprendre ce qu’est la sécurité sociale qui la menace comment la défendre.

Alors que l’euro austérité et les directives de l’Union Européenne, ses terribles “GOPE” (véritable programme du gouvernement Macron), menacent la Sécu de privatisation, posons nous les bonnes questions !

La Sécu en chiffre :

  • un budget de 500 milliards d’euros annuel, plus important que le bureau de l’Etat (450 milliards d’euros)
    1. 60 millions de bénéficiaires, 160 milliards d’euros de remboursement de soins,soit en moyenne 2600 € par français et par an
    2. 625 000 accidents du travail et 51 000 maladies donnant lieu à un arrêt de travail et 8,8 milliards d’indemnisations versées aux travailleurs.
    3. 14 millions de retraités inscrits au régime général, 111 milliards d’euros de pensions versées, soit 660 euros mensuel en moyenne par assurés
    4. 12 millions d’allocataires de la branche famille recevant 42 milliards d’euros de prestations sociales (allocations familiales etc..), soit 3500 € en moyenne par an.
    5. 110 milliards d’euros de dette remboursés, une dette constituée essentielle, un déficit annuel de moins de 2 milliards d’euros en 2107, totalement expliqué par les 20 milliards d’euros de fraude patronale aux cotisations sociales, et qui n’existerait pas sans les exonérations de cotisations sociales accordée par les gouvernements de droites successifs (LR, PS et désormais LREM). La dette de la Sécurité Sociale (127 milliards d’euros) est constituée à plus d’un tiers des intérêts de la dette, en raison – à cause de l’euro – de l’interdiction faite à la banque de France de financer le déficit de la sécurité sociale. Le problème du trou de la sécu n’est pas que “l’on dépense trop”, mais que les patrons ne payent pas les cotisations qu’il doivent et que l’Euro interdit le financement adequat des déficits conjoncturels.
  • des frais de gestion très modestes
    1. 3,5% des cotisations pour la branche maladie, 2,17% pour la branche famille, 0,94% pour la branche retraite.
    2. contre des frais de gestions représentant en moyenne 20% pour les systèmes d’assurances privées
    3. si la Sécu était privatisée, cela couterait 90 milliards d’euros de plus aux français, soit pour chacun des 28 millions de ménages en France 3200€ chaque année.

La suppression de la Sécu, cela représenterait une perte de salaire de 1500 € en moyenne par mois pour chacun des 28 millions de travailleurs en France !

Chaque travailleur doit donc bien mesurer l’enjeu que le combat de la Sécu représente.

Les chiffres clés publiés par la sécu : http://www.securite-sociale.fr/IMG/pdf/chiffres_cles_ed_2016_web.pdf

https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/10-chiffres-5-minutes-de-video-comprendre-quest-securite-sociale-menace-defendre/


Moyenne des avis sur cet article :  4.29/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • taketheeffinbus 21 novembre 19:03

    N’importe quoi, j’ai un ami frontalier qui s’est « libéré » de la sécu, en prenant une assurance sociale Anglaise, il a de meilleurs revenus qu’avant en comptant le coût de l’assurance et est mieux remboursé....

    Ce qu’il serait bon d’aborder surtout, ce serait de pouvoir faire comme en Allemagne et avoir le CHOIX. Public, ou privé.

    L’autre point à aborder, c’est le prix de vente des médicaments en France, extrêmement chers par rapport à nos voisins, aucun appel d’offre, etc... C’est la corne d’abondance pour les labos... Et ne parlons même pas de la recherche...


    • Sozenz 21 novembre 19:38

      @taketheeffinbus
      il va falloir que vous reflechisiez . mettez en corrélation les points que vous avez abordé .

      s il y a remboursement des médocs par la secu ; et bien les labos profitent de ce systeme . au lieu de pratiquer les même prix qu ailleurs .

      pour le public ou le privé là encore c est un manque de reflexion de votre part .
       quand vous avez de l oseille et que vous êtes en bonne santé . vous prefereriez priofiter du privé car vous allez estimer que vous aller pouvoir vous en passer . et que vous payerez moins cher .
      par contre si une tuile vous tombe dessus . alors là . ça va etre une autre affaire .
      donc soit on fait privé et ceux qui sont hors circuit vont crever . soit on fait public et c est une chance pour tous .

      et quant aux revenus des autres pays , vous prenez en compte aussi les contrats 0 ? comment de personnes sont sur le carreau .

      alors arrêtez de vous mentir et : ..
      Dites que les gens se démerdent qu ’ ils aillent se faire F ...
      et
      ne prenez pas un exemple pour pouvoir en faire une généralité .
      ou
       ouvrer un peu plus les yeux .


    • Michel Maugis Michel Maugis 23 novembre 16:48

      @taketheeffinbus

      « N’importe quoi, j’ai un ami frontalier qui s’est « libéré » de la sécu, en prenant une assurance sociale Anglaise, il a de meilleurs revenus qu’avant en comptant le coût de l’assurance et est mieux remboursé.... »

      Ce que vous dites est vraiment du n’importe quoi.

      Car moi j’ai des amis et des ennemis, par centaines, qui préfèrent la Sécu à la française. !

      Donc....il n’y a pas photos entre votre « argumentaire » et le mien.

    • taketheeffinbus 21 novembre 21:26

       »Je vous rassure, j’ai les yeux bien ouverts, j’ai conscience de l’utilité de la sécu, mais je ne suis pas aveugle pour autant sur ses travers et ce qui en découle.
      No
      « s il y a remboursement des médocs par la secu ; et bien les labos profitent de ce systeme . au lieu de pratiquer les même prix qu ailleurs . »

      Bah oui, parce que le robinet est ouvert. On avait eu un joli reportage là dessus, avec des abus en la matière, des conflits d’intérêts, du lobbyisme, et la belle constatation que les prix en Italie et ailleurs étaient moins chers qu’ici, en la matière, pourquoi ? Certaines sécurités sociale publiques remboursent même sur appel d’offre & jouent sur la concurrence pour obtenir de meilleurs prix et pas la notre ? Pourquoi ?
      Qui se souvient du lucentis et de l’avastin ?

      « quand vous avez de l oseille et que vous êtes en bonne santé . vous prefereriez priofiter du privé car vous allez estimer que vous aller pouvoir vous en passer . et que vous payerez moins cher .
      par contre si une tuile vous tombe dessus . alors là . ça va etre une autre affaire . »

      Raccourci grossier. Plusieurs pays faisant partie de l’Union Européenne (donc rien de comparable aux USA) ont à la fois des assurances sociales publiques et privées, et ça fonctionne très bien, j’ai même eu un ami Anglais qui m’a vanté leur système en la matière, ils n’ont pas à sacrifier leurs soins dentaires eux, au moins ! Je vis près de la frontière Allemande et là aussi le mix semble bien les satisfaire. Et la personne dont je parle a justement une famille à charge, assurée aussi, et les tarifs n’augmentent pas avec l’âge du moment que c’est commencé tôt, et surtout, ça revient toujours moins cher que la part sociale prise sur cotisation salariale et cotisation patronale.
      Je ne suis personnellement pas en faveur du tout privé, ça serait une énorme erreur, je suis également en faveur de la CMU, qui d’ailleurs est financée par l’impôt et pour laquelle chacun est solidaire.

      « donc soit on fait privé et ceux qui sont hors circuit vont crever . soit on fait public et c est une chance pour tous . »

      Non, on fait les deux, ça n’est pas incompatible, en plus le public est une notion assez drôle, sachant que la grande majorité des caisses, qu’il s’agit d’URSSAF, de RSI, de MSA, sont gérées par des organismes privés (mission de service public sans aucun appel d’offre, ça semble super honnête tout ça), qui semblent bien profiter de leur train de vie, surtout les « responsables ».
      Le RSI est particulièrement pointé du doigt en la matière.

      « et quant aux revenus des autres pays , vous prenez en compte aussi les contrats 0 ? comment de personnes sont sur le carreau . »

      Vous pouvez étayer ? Je parle bien de choix, pas de privatisation de la sécu. Toutes les privatisations en mon sens ont été une belle connerie. Je suis pour un mix public/privé, je ne vois pas pourquoi un organisme ou une entreprise de mission publique ne pourrait pas rester publique (bien cadrée évidemment) tout en faisant concurrence au privé, du moment que la planche à billet n’intervient pas sauf en cas d’extrême urgence. (Bon de toute façon y’en a plus vraiment, et c’est un autre débat, merci la loi Rothschild sous Giscard d’Estaing...)


      • taketheeffinbus 21 novembre 21:33

        @taketheeffinbus [Suite]

        J’en profite également pour ajouter que j’ai des amies infirmières, ayant eu l’occasion de me parler des réformes des hôpitaux qui cherchent désormais à faire de l’argent avec un maximum d’interventions/actes pour faire rentrer de l’argent (ce qui coûte au final plus cher à la sécu), du gaspillage en matière de médicaments, y compris pour les soins à domicile avec des prix allant de 2 à 10 fois plus cher pour des raisons purement pratique ou optionnelles...

        Il y a un gros ménage à faire dans notre système de santé, mais personne ne veut s’atteler à la tache, celui qui veut ouvrir la porte aux alternatives et est salaud, et celui qui voudra essayer d’arranger les choses ne le pourra pas, car la sécu, aux yeux d’autres personnes est un dogme sacré parfait et le meilleur système de santé du monde que tout le monde nous envie (tu parles, certains oui, mais pas tous !) et qu’il ne faudrait surtout pas y toucher. (À t’inquiète que les labos sont bien contents eux, et ceux qui se font graisser la patte aussi. Mais nous le petit peuple, et à côté les petits patrons, on se fait tous entuber par ces grandes pompes qui en plus, se plaisent à délocaliser et faire de l’évas... Oups pardon, de l’optimisation fiscale...)


      • HELIOS HELIOS 22 novembre 14:08

         @taketheeffinbus

        ... j’ai même eu un ami Anglais qui m’a vanté ....


        J’ai même un ami noir... vous voyez, je ne suis pas raciste !

      • taketheeffinbus 22 novembre 15:57

        @HELIOS

        Ça c’est de l’argumentation...


      • taktak 22 novembre 16:58

        @taketheeffinbus
        Désolé de vous le dire, mais ce que vous écrivez - y a aucun argument, aucun chiffres, aucune études sérieuses pour l’étayer - c’est de l’ordre du racontar de pilier de bistrot. Les j’ai un voisin qui a un ami qui a une connaissance qui m’a dit, on peut leur faire dire ce qu’on veut... bref, pas de quoi en faire des généralités.

        Là, le PRCF met des chiffres sur la table, sérieux, vérifiables, démontrés. Et ils sont implacables. La SECU cela coute bien moins cher que les assurances privées que l’on veut nous imposer à la place. Si vous avez des chiffres montrant que les assurances privées coutent moins cher c’est le moment de les montrer

        Et il suffit de regarder le montant du PIB que les américains consacre à leur santé pour comprendre l’arnaque qui se prépare. Dernière chose vos exemples sont bidons et n’impressionneront que ceux qui ne connaissent pas le sujet. En Allemagne comme en Grande Bretagne, il y a un système de sécurité sociale. Et en Grande Bretagne ; la NHS fonctionne comme la sécu sur la base de cotisation sociale.

        Après il est évident que celui qui est pas malade, avec un système d’assurence individuel privé, il paiera moins cher en cotisation. Mais gare à lui s’il tombe malade ! Et puis nous ne sommes pas seul. On a tous des enfants, des parents des grands parents qui sont ou seront malade. Et là à moins d’être le dernier des égoistes et des salauds,


      • HELIOS HELIOS 23 novembre 00:43

        @taketheeffinbus


        ... bof, c’était de l’humour contextuel ...

      • Michel Maugis Michel Maugis 23 novembre 16:51

        @taketheeffinbus


        Si j’ai bien compris, vous avez des amis et des amies !!

        C’est tout ce qui ressort de votre commentaire vraiment à la con

      • Thierry FOUCART Thierry FOUCART 30 novembre 20:04
        @taktak
        Je ne comprends pas votre argumentation. Les calculs de frais de gestion etc. que vous présentez ne sont pas crédibles parce que non contrôlés par une instance indépendante, et qu’il s’agit de services, bien difficiles à évaluer ! Vous me faites penser à ceux qui disent que l’enseignement marche de mieux en mieux.
        Je cherche seulement à faire ce que je veux. Personne ne peut m’obliger à me soigner (c’est la loi) , mais je suis obligé par une autre loi de payer ! 

      • Spartacus Spartacus 22 novembre 09:15

        La comparaison des frais de gestion...

        Quelle comparaison à la con de torchons et serviettes...

        C’est comme comparer le 1er et second oeuvre dans le bâtiment.

        Les mutuelles n’assurent pas le même risque. Pas les mêmes remboursement, ni sur les mêmes assiettes d’assurés. 

        La sécu bénéficie de collecte sur sodas, tabac, jeux etc... que n’ont pas les mutuelles.
        La sécu a des couts cachés de gestion de collecte qui doivent lui être réaffectés réalisé par l’état à sa place...

        Bien entendu c’est tout le contraire...
        Si le secteur privé avait à gérer la sécu, au réel elle serait moins chere....

        Vous en voulez la preuve ?
        Le refus de la sécu d’offrir la liberté de choix....
        Si la gestion était moins chère elle n’hésiterait pas....

        Vous voulez une seconde preuve ?
        Les expatriés payent une sécu privée et quand on leur laisse le choix ils préfèrent la sécu privée...
        Voir l’exemple des expatriés Suisses.

        • Spartacus Spartacus 22 novembre 09:19

          Ajoutons que les mutuelles et la sécu ne supportent pas les mêmes taxes...


          Vaste désinformation les « frais de gestion » pour faire passer la pilule a des ignorants qui ne savent pas ce qu’ils payent réellement.

          Demain donnez le salaire brut de brut et que chacun soit prélevé au réel, vous vous posez les bonnes questions...
          Et passerez tous au secteur privé par simple bon sens..


        • samuel 22 novembre 10:29

          @Spartacus

          Comparer services rendus, recettes et frais de gestion !

          Je suis sûr que vous gérer très bien vos entreprise mais pour dénigrer la sécu, la mauvaise fois est de rigueur.

          C’est pourtant la baaaase de l’économie que de ne pas confondre frais de gestion et le coût du service que l’entreprise rend...

          En ce qui concerne mutuelle et sécu on peut tout à fait les comparer car il s’agit du même secteur d’activité (service de rmbt de soins). 

        • Spartacus Spartacus 22 novembre 11:07

          @samuel
          on peut tout à fait les comparer car il s’agit du même secteur d’activité


          Non on compare ce qui est comparable...
          C’est la base de la statistique...

          Un maçon et plâtrier sont du même secteur d’activité et construisent la même maison...
          Mais l’un a besoin d’une grue alors que l’autre a besoin de 4 spatules....

        • samuel 22 novembre 11:30

          @Spartacus


          Et bien plut^pot que de rentrer dans l’analogie on attend un comparatif détaillé qui justifie les écarts dans les frais de gestion ! 

          Peut-être que les mutuels ont besoins de grues également...

        • Roberto 10 22 novembre 11:41

          @samuel


           Pour info,les caisses de sécurité social sont des mutuelles......

        • Spartacus Spartacus 22 novembre 12:50

          @samuel
           on attend un comparatif détaillé qui justifie les écarts dans les frais de gestion...


          La comparaison est déja existante...
          C’est selon l’age entre 200 et 350€ par mois dans le secteur privé...

          Bien moins que les prélèvements mensuels d’un smicard part patronale et salariale réunies de sécu pour dans ce cas le même service.
          Imaginez en plus si c’était généralisé, cela serait encore moins cher.

          Hélas certaines associations essayent d’analyser dans le détail...
          Mais la sécu est un est un état dans l’état.

          Mais à l’inverse des mutuelles la sécu ne publie pas de bilan détaillé et visible de tous...

          Il n’y a que de la propagande d’un organisme au budget plus important que l’état et même son dirigeant est inconnu de 99% des habitants du pays.
          Alors avoir les détails....

          Rembourser indifféremment 7.5€ pour un inlay pour tous, et comparer et gérer des milliers de devis différents à la carte ne fait pas les mêmes coûts de fonctionnement...


        • samuel 22 novembre 14:53

          @Spartacus


          « Rembourser indifféremment 7.5€ pour un inlay pour tous, et comparer et gérer desmilliers de devis différents à la carte ne fait pas les mêmes coûts de fonctionnement... »

          Drôle je viens de m’en faire poser un. Un l’inlay c’est autour de 150€ et pris en charge autour de 120€ par la sécurité sociale. Passons sur l’exagération à la baisse de la prise en charge (pas très sérieux tout même).

          Et ce qui est encore plus drôle c’est que les actes sont télétransmis aux mutuels... Il n’ y a donc pas de devis et la mutuel prend en charge en fonction du contrat. J’espère qu’il ne font pas appel à un actuaire à 1000€ la journée pour valider la prise en charge du contrat de mutuel écris sur toute carte de mutualiste.



        • Spartacus Spartacus 22 novembre 15:18

          @samuel

          Un inlay selon ce site évolue entre 250 et 700€....

          Il y a bien des frais de gestion au cas par cas pour une mutuelle que ne supporte un forfait standard unique de la sécu.
          Sécu ne remboursent pas la même chose, et les contraintes imposées aux mutuelles ne sont pas supportées par la sécu...
          Mais quand on veut a tout pris faire passer l’idéologie collectiviste devant la réalité il y a le déni.


        • samuel 22 novembre 15:55

          @Spartacus

          « Il y a bien des frais de gestion au cas par cas pour une mutuelle que ne supporte un forfait standard unique de la sécu. »

          oui, le coût du logiciel qui va regarder ton niveau de prestation en % de taux de base sécu. la belle affaire !!!

        • samuel 22 novembre 16:00

          @Spartacus

          Un inlay selon ce site évolue entre 250 et 700€....

          J’ai payé 850€ pour un inlay core et une prothèse céramique pas plus tard que la semaine dernière... pipeau le site

        • taketheeffinbus 22 novembre 16:02

          @samuel

          On n’a pas dû vivre la même expérience alors.

          Inlay hybride : 400€

          J’en ai eu 5 à poser... (Soins dentaires repoussés durant des années, avec dents de sagesses détériorées, ça n’a pas aidé.)

          Remboursement part sécu : un peu moins de 30€. Part mutuelle de même.


        • zygzornifle zygzornifle 22 novembre 09:24

          La sécu est une bonne vache a lait comme l’automobile beaucoup se plaignent et certains en profitent grassement , les politiques ont placés leurs potes aux postes clés depuis des décennies .....


          • Spartacus Spartacus 22 novembre 09:29

            rappelons aussi que ceux qui vous vendent ce « beau discourt » collectiviste pour leur gueule ont eux des régimes « spéciaux » et des régimes d’exception à la règle...


            Les fonctionnaires, les agents RATP, EDF, SNCF.....Se complaisent a vendre aux autres ce qu’ils ne veulent pas pour eux.

            Et la sécu...tu cotises pas t’a droit a rien.

            Rappelons que les cocos sont à 90% issus des régimes d’exception à la sécu du droit commun
            Belle hypocrisie des gauchistes qui veulent pour vous ce qu’ils rejettent pour eux....

            La sécu, vaste blague qui joue sur l’émotion et pas la transparence....


            On est toujours plié de rire de voir les gens étonnés d’être remboursé par une assurance et qui croient que rembourser un sinistre et ce que fait la sécu est un exploit.

            Les médicament sont le moins remboursé d’europe..
            La gabegie est industrielle et pas un mois sans son scandale..
            Et la gestion est déficitaire et irresponsable....

            • foufouille foufouille 22 novembre 09:43

              @Spartacus

              « On est toujours plié de rire de voir les gens étonnés d’être remboursé par une assurance et qui croient que rembourser un sinistre et ce que fait la sécu est un exploit. »

              pauvre péripate toujours adepte de la connerie. avec le privé, ça prend juste des années en passant par un tribunal et beaucoup de chances. tu as souvent juste quelques miettes.


            • Spartacus Spartacus 22 novembre 10:50

              @foufouille


              Pauvre minable trouduc..(réciprocité d’agression d’un inapte à se maîtriser).

              C’est pire avec la sécu car elle est carément en « non-droit ».
              La sécu a tellement de litiges qu’elle a une juridiction spécifique pour gérer les conflits, le TASS..

              Les conflits nombreux sont simplement plus « cachés » et moins médiatisés...

              Le TASS étaient tellement corrompu et en conflit d’intérêts (juges et partie), qu’une loi les a officiellement supprimé : Loi du 18 novembre 2016 de modernisation de la justice...

              Bien que supprimés, les TASS, loin de surseoir à statuer dans l’attente de leur remplacement par les nouvelles juridictions, continuent à « juger » illégalement, faute que le législateur ne les a pas remplacé et préfère distribuer des ampoules gratuites que d’embaucher des juges...

              Donc un litige avec la sécu est illégal depuis 2016, et sera sujet a contestation de toutes les parties pendant des années et en cas de contestation de la licité de ce tribunal, des milliers d’affaires seront a re-juger dans un futur de plusieurs années...

              Mais il est vrai que les médias n’en font pas la pub, et que les jugés ne sont pas informés...
              Et comme la sécu est un dogme et une religion....





            • foufouille foufouille 22 novembre 11:46

              @Spartacus

              mais oui, on va y croire bouffon.

              comparé à tes pourritures d’assurances privées qui ne veulent jamais payer, les litiges de la sécu, c’est rien.


            • foufouille foufouille 22 novembre 09:47

              « 110 milliards d’euros de dette remboursés, une dette constituée essentielle, un déficit annuel de moins de 2 milliards d’euros en 2107, totalement expliqué par les 20 milliards d’euros de fraude patronale aux cotisations sociales, » en partie faux, la CPAM de nombreux départements prend en charge les invalides des suites d’accidents de la circulation car les experts médicaux sont pourris et payés par les assurances.


              • Roberto 10 22 novembre 11:18

                à l’auteur


                Depuis les directives Européennes 92/49 CEE et 92/49 CEE, transposées dans la loi depuis 2001,
                (loi 94-5 du 4 Janvier 1994, n° 94-678 du 8 Aout 1994 et 2001-624 du 17 Juillet 2001),les régimes de sécurité sociale maladie et retraite sont en concurrence avec les organismes d’assurance européens
                permettant de s’assurer librement.
                C’est l’application de l’article L 362-2 du code des assurances, promulgué par transposition des directives de 1992 et bénéficie de la primauté du droit de l’union.

                Que dit cette loi : Toute entreprise d’assurance communautaire établie dans un état membre autre que la France, peut couvrir sur le territoire de la République Française.


                • Yaurrick Yaurrick 22 novembre 14:29

                  @Roberto 10
                  Sauf qu’en pratique, quitter la sécu reste difficile, les gestionnaires de celle-ci mettant volontairement des bâtons dans les roues et n’hésite à pas recourir à des menaces.
                  https://www.amazon.fr/Je-quitte-s%C3%A9cu-CIPAV-CARMF/dp/B00TRULLSY
                  Si la sécu était si performante qu’elle le prétend, pourquoi recourir à ces méthodes et refuser la concurrence ?
                  Et au passage, l’état se permet d’outrepasser la DDHC notamment l’article 14 et 15, et d’après l’auteur la secu serait menacée ?


                • Roberto 10 22 novembre 15:03

                  @Yaurrick

                  Les tribunaux commencent à rendre des jugements favorable et il existe une jurisprudence de la cour de cassation du 7 Mars 2017 qui va faire mal

                •  C BARRATIER C BARRATIER 22 novembre 18:24

                  Les tentatives de supprimer ce monopole de la sécu sont inquiétantes pour tous, les plus acharnés n’ont pas digéré que la Sécu ait été mise en place par des communistes, le premier parti de France à la Libération, l’antidote du pétainisme. Peu importe portant sui l’a construite, l’important est de comparer ses coûts de gestion ...Des milliers de bénéficiaires aujourd’hui appartenaient à des familles de pensée qui n’en ont pas voulu à la Libération (commerçants, entrepreneurs agricoles...) qui aujourd’hui bénéficient de ses largesses à leur égard...

                  Sécurité sociale ; Privatiseurs menteurs en échec http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=226

                  • Spartacus Spartacus 23 novembre 00:54

                    @C BARRATIER

                    Alors Barratier tu vas donc manifester pour ne pas avoir un statut qui t’exonère du droit commun et réclamer a abandonner ton régime spécial de favorisé de la sécu ?

                    Non ?
                    Comme quoi la sécu est un concept qui intéresse avant tout les hypocrites qui se savent dans la caste la première à se servit.....


                  •  C BARRATIER C BARRATIER 24 novembre 17:33

                    @Spartacus
                    Non précisément, non seulement je ne suis pas allé manifester mais j’ai combattu ceux qui appelaient à y aller, je suis 100 % ok avec le projet MACRON, EGALITE d’abord

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires