• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > 62 personnes possèdent plus que le reste du monde !

62 personnes possèdent plus que le reste du monde !

 Les 62 personnes les plus riches au monde possèdent désormais autant que la moitié de la population mondiale, soit quelque 3,5 milliards de personnes, déclare l’ONG Oxfam dans un rapport rendu public la semaine dernière. La richesse de ces 62 individus, dont 53 hommes, a augmenté de 44% depuis 2010, alors que celle des 3,5 milliards de personnes les plus pauvres chutait de 41%, précise Oxfam dans cette étude publiée à deux jours de l’ouverture du Forum économique mondial de Davos. Le rapport sur les inégalités d’Oxfam révèle que le patrimoine cumulé des 1% les plus riches du monde dépasse désormais celui des 99% restants.

 « L’écart entre la frange la plus riche et le reste de la population s’est creusé de façon spectaculaire au cours des douze derniers mois », constate un rapport de l’ONG intitulé « une économie au service des 1% ». Les 1% possèdent plus que le reste du monde ! Selon l’ONG, « depuis le début du XXIe siècle, la moitié la plus pauvre de l’humanité a bénéficié de moins d’1% de l’augmentation totale des richesses mondiales, alors que les 1% les plus riches se sont partagés la moitié de cette hausse ». La moitié des super-riches vivent aux États-Unis et 17 sont originaires d’Europe. Les autres viennent de Chine, du Brésil, du Mexique, du Japon et l’Arabie Saoudite.

 Déjà au 19eme siècle, plus la bourgeoisie s’enrichissait plus la misère et la pauvreté progressait à pas de géant, et n’en déplaise au forcené de l’idéologie libérale ce n’est pas le ruissèlement de la richesse de la bourgeoisie qui a fait reculer la pauvreté, mais ce sont les luttes sociales et les révoltes ouvrières qui ont réussi à rééquilibrer un tout petit peu le partage des richesses … car de tout temps, ceux qui produisent les richesses n’ont que des miettes, les exploiteurs leur volent tout, protégés par les lois de leur république. Aujourd’hui, cela n’a pas changé, proportionnellement c’est même pire !

Les salariés, sont de plus en plus exploités et aliénés, soumis au matraquage médiatique capitaliste, empêtrés dans les difficultés matérielles, sont désabusés et désorientés. Pour le capital seul compte l’exploitation maximum des salariés, en maintenant les masses dans la peur du chômage, du terrorisme, de l’insécurité permanente, qu’elle soit sociale, physique ou psychologique, et en les abreuvant sans cesse d’images et d’émissions abrutissantes, en les submergeant par un flot continu d’évènements sportifs, de fils, de reportages ou d’émissions à la con.

 Face aux récentes attaques terroristes, le gouvernement a dit que le pays était en guerre, mais la guerre est surtout sociale, car toutes les lois actuelles (retraites, santé, emplois, formation, service public), remettent en cause les droits des salariés (loi Macron), présentés comme des « freins à l’emploi » (code du travail), pour « libéraliser » l’économie. Le patronat continue de dénoncer le « coût du travail », les « charges » et les impôts, voulant revenir à la période bénie d’avant le programme du Conseil National de la Résistance.

 Oui, il faut proclamer l’état d’urgence, mais l’état d’urgence sociale, car les racines du terrorisme s’enfoncent dans le terreau de la misère. Il faut instaurer des règles strictes, comme par exemple fixer un revenu maximum, car le capitalisme prospère sur l’absence de règles, le fameux renard libre dans un poulailler libre ! Toucher à la répartition des profits c’est toucher au socle même du système capitaliste, à la propriété des moyens de production et à l’organisation du travail. La question du partage des richesses est la question fondamentale, à savoir quel type de société nous voulons. La captation de richesses démesurée par quelques-uns au détriment du plus grand nombre est le plus grand hold-up de l’histoire.

 Jean Pierre ACASOCA... voir ses autres articles


Moyenne des avis sur cet article :  4.37/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

118 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion M de Sourcessure 26 janvier 2016 17:54

    « le gouvernement a dit que le pays était en guerre, mais la guerre est surtout sociale ».


    Oui, et c’est bien pour ça qu’il veut maintenir l’état d’urgence, justement.
    Le guerre sociale n’est pas nouvelle dans notre pays.
    Il a suffi à Napoléon III d’édicter six décrets et d’imposer une nouvelle constitution pour mettre fin à la deuxième république et mettre en selle le second empire, triomphe des entrepreneurs et des financiers libéraux.

    Les historiens ont appelé cela un « coup d’état », et il a fallu la défaite de 1870 et les émeutes de la Commune de Paris pour rétablir un état républicain, bourgeois, colonialiste, tout ce que vous voudrez, mais progressiste.

    • lsga lsga 26 janvier 2016 20:24

      la guerre sociale... Na : la lutte des classes. 

       
      À l’auteur : arrêtez d’utiliser les chiffres bidons des pseudos sciences financières. L’argent sur le compte en banque de ces personnes est purement virtuel, il est impossible de le dépenser (pour rappel, il y a beaucoup plus de liquidité en circulation que de choses à acheter). 
       
      Soyez de gauche, c’est à dire soyez matérialiste : les richesses sont des choses matérielles que l’on peut toucher avec les mains. Typiquement : ce sont les énergies et les matières premières. Sur cette base là, il y a bien une petite minorité qui se gave au détriment des autres : ce sont les castes moyennes réactionnaires occidentales, celles qui veulent toujours plus de pouvoir d’achat et toujours moins d’immigrés. 

    • Spartacus Spartacus 26 janvier 2016 17:57

      Ha les beaux chiffres OXFAM.


      On apprend aussi dans cette étude que pour faire partie des 10% les plus riche du monde il faut disposer de 78 000USD soit 85 000€.
      Soit ce que possèdent 75% des Français et autant des gauchistes qui pleurent sur la misère du monde.

      On apprend aussi que pour faire partie des 1% il faut disposer de 760 000USD..soit 830000€....

      Pour un capitaliste pour obtenir un revenu stable de 1800€ par mois pendant 30 ans, il doit disposer de 1 000 000€.
      Sachant que le système de retraite offre cette générosité sans compter. On peut considérer que toute la population Française fait partie des 1% des plus riches du monde.

      A ces lecteurs Français qui pleurent......sa***pards de riches. Faire partie des 1% et se croire dans la misère.

      • jpm jpm 26 janvier 2016 18:16

        @Spartacus

        tout est relatif bien sur... et c´est pour cela aussi que le calcul du seuil de pauvrete est lui aussi relatif et base sur le revenu median de la population concernee.

        Pour en revenir a la repartition de la richesse et des patrimoines en France, on constate encore des ecarts importants comme le montre le dernier paragraphe de cet article paru en 2014 :

        http://www.economiematin.fr/news-repartition-richesse-patrimoine-etude-julius-bar

        En France les chiffres sont moins élevés : pour entrer dans la catégorie des 10% les plus riches il faut avoir un patrimoine personnel d’au moins 697 900 euros (ils possèdent 50% de la richesse totale) tandis que pour faire partie des 1% les plus riches il faudra avoir 1,372 million d’euros de patrimoine personnel. Les 1% les plus riches en France possèdent 24% de la richesse totale.


      • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 26 janvier 2016 18:19

        Spartacus, le champion poids lourd du sophisme.

        On peut considérer que toute la population Française fait partie des 1% des plus riches du monde.

        Qui en un commentaire a résolu le problème des SDF en France, chapeau l’artiste.


      • Spartacus Spartacus 27 janvier 2016 09:13

        @jpm


        Vos références sont tronquées et corrompues par les idéos socialistes ou gauchistes.

        En effet la rente sans le capital n’est jamais compté par les gauchistes. Notamment celles des redistribution de retraite. 
        En effet il faut un équivalent capital pour la rente toujours « oublié » par les gauchistes.

        Toutes ces statistiques comme celles d’OXFAM ne sont pas faites pour informer mais pour stigmatiser les riches, fond de commerce des gauchistes. 

        En stigmatisant les riches, les gauchistes ne souhaitent que faire grossir leur rente d’état. Richesse non comptée mais comme quasi tous proche de l’état ils se savent les premiers servis.

        Faire une analyse saine reviendrai a remettre en cause la gamelle principale des gauchistes, la rente d’état. 

      • jpm jpm 27 janvier 2016 09:31

        @Spartacus

        ce que vous appelez la rente ce sont des revenus de remplacement (retraite, chomage, invalidite, indemnites journalieres ou maternité) qui correspondent a des cotisations. Au mieux on pourrait parler d´un capital social commun. Par contre, ce que vous oubliez de dire c´est que les detenteurs du capital sont aussi bien souvent ceux qui beneficient des meilleurs revenus de remplacement grace aux prelevements obligatoires plus importants qu´ils ont payes toute leur vie.

        Il ne s´agit donc pas de stigmatiser les riches, mais bien de constater que la repartition des richesses n´est pas forcement optimum sur le plan humain comme sur le plan economique.

        Quel est le pouvoir d´un petit patron face a ces 62 familles et comment justifier que 62 personnes detiennent autant de richesses que la moitie de l´humanite ? Il est par ailleurs evident que ce n´est pas grace au seul travail de leur mains qu´ils se sont enrichis autant comme le montre le petit article ci-dessous.

        http://www.liberation.fr/debats/2016/01/20/patrick-turmel-et-david-robichaud-essayez-de-fabriquer-un-grille-pain-et-vous-comprendrez_1427774


      • Spartacus Spartacus 27 janvier 2016 10:52

        @jpm

        Arrête la messe ! 
        Comparer la richesse d’un Hollandais ou Suisse qui dispose de la valorisation de ses placements et celle des rentiers des caisses collectivistes dont vous faites tous partie est juste de l’hypocrisie de la mentalité des gauchiste quasi tous bénéficiaires de rentes collectivistes.

        Les statistiques OXFAM ne sont que de la stigmatisation. Point.
        Les 62 sont une absurdité. Absurdité de raisonnement comme de réalité.
        C’est pas une mesure de la richesse c’est une spéculation. 
        Une statistique de gauchiste à but de stigmatisation.
        La majorité d’entre eux ne sont propriétaires que de d’actions dans lesquelles l’immatériel (de l’air ou du vent) est mesuré.

        Prenons un exemple concret. 
        Drahi est dirigeant de SFR. Considéré comme la 10 eme fortune de France puisque principal actionnaire de SFR . Hors SFR est une société plus endettée que son chiffre d’affaire annuel. Est il réellement si « riche ». Il est juste "spéculé que dans le cas éventuel dans le monde de Oui-Oui il aurait éventuellement la richesse valorisée de ......

        Autre exemple des défauts des stats OXFAM. 
        Imaginons que tu as ta maison depuis 1 ans. 850 000€. Selon les stats OXFAM tu es dans le 1% des plus riche du monde. Pourtant tu es propriétaire d’une dette de 845 000€ et le type qui vit en HLM est bien plus riche que toi puisqu’il n’a pas de dette.

        Ce que vous ne comprenez pas les gauchistes en critiquant les riches. C’est que 80% des riches ne sont propriétaires que de spéculation de valeur d’avenir, et ne possèdent parfois rien. 
        Vos mesures ne mesurent que des richesses immatérielles. 

      • jpm jpm 27 janvier 2016 11:26

        @Spartacus

        Vous êtes d´une mauvaise foi ou d´une malhonnêteté flagrante. Arrêtez de faire croire que les propriétaires fonciers sont endettés. C´est vrai uniquement pour les jeunes et les salariés modestes qui s´endettent à vie pour acheter un modeste pavillon de banlieue. Par contre, une grande partie des biens immobiliers de qualité sont détenus en pleine propriétés et sans emprunts. C´est pour cela qu´il y a de plus en plus de personnes imposables à l´ISF… qui est basé sur l´actif net de dettes.

        Donc vous ne pouvez pas nier qu´il existe des richesses foncières, immobilières et mobilières et qu´il est tout à fait possible de les valoriser. Evidemment on pourrait également rajouter la valorisation de la rente sociale dont profitent également les plus riches, mais cela ne ferait probablement qu´augmenter la différence entre riches et pauvres.

        Maintenant vouloir faire croire que les détenteurs d´actions ne possèdent que du vent… c´est vouloir changer les bourses en éoliennes. Dans ce cas, pourquoi les capitalistes se battent ils autant pour valoriser leur capital… si cela ne vaut rien. Il faut arrêter votre délire… des actions, des terrains, des maisons cela vaut de l´argent et cela permet d´acheter d´autres biens et services lorsqu´on les revend. On peut donc tout à fait légitimement faire la somme de ces richesses et étudier leur répartition. Apres à chacun d´en tirer ses conclusions.


      • Pyrathome Pyrathome 27 janvier 2016 14:39

        @jpm

        @Spartacus

        Vous êtes d´une mauvaise foi ou d´une malhonnêteté flagrante...
        .
        C’est un pléonasme.....
        Tout le monde sait qui est Sacapuce et ce pourquoi il vient ici......
        Venir défendre la crapulerie oligarchique et son système mafieux...


      • Spartacus Spartacus 27 janvier 2016 16:27

        @jpm

        Dans quel monde vivez vous. 
        Tellement caricatural que c’est risible. 
        Des milliers de Français sont endettés fonciers. Principalement ceux de moins de 40 ans.

        Incroyable de ne pas savoir ce qu’est une part sociale (action).

        Oui une action c’est du vent.
        Sa valeur n’est que de la spéculation sur son attractivité.

        Pointez vous avec vote « action » au resto et essayer d’acheter avec un café. Le barman devrait vous le faire comprendre en 15 seconde en vous envoyant faire la plonge pour payer.

        Ce sont vos schémas de pensée de statistiques marxistes qui sont stériles et uniquement dirigés à vocation stigmatisantes vis a vis des gens minoritaires qui ne vivent pas comme vous de slaire mensuel.

        Vouloir compter un flux dans un récipient est stupide. Un flux n’est qu’un instantané qui veut rien dire.

      • jpm jpm 27 janvier 2016 17:01

        @Spartacus

        Les milliers de Français endettés fonciers, sont les jeunes et les employés modestes qui achètent leur premier logement, souvent modeste. Dans ce cas je suis d’accord que le véritable propriétaire du logement c´est la banque. Par contre, moi je vous parle de tous les propriétaires de résidences secondaires et des propriétaires de leur résidence principale (véritable niche fiscale en France). Ils sont ainsi plusieurs millions à acquitter l´ISF.

        Maintenant libre à vous de penser qu´une action c´est du vent… et ne de pas savoir qu´un flux financier a une valeur. Par contre, cela n´a pas échappé aux marchés financiers qui s´échangent régulièrement ces valeurs, ni au percepteur à qui vous aurez du mal à faire croire que votre PEA ne vaut rien.

        Votre raisonnement est idiot car de la même manière que lorsque vous vous pointez avec un billet américain ou suisse pour acheter votre baguette en France, le vendeur vous dira que ce n´est pas possible (encore qu´en zone frontalière ils acceptent les monnaies étrangères moyennant un taux très désavantageux). Changez votre argent, ou vendez vos actions, et vous verrez que vous pourrez ainsi vous payer plein de choses.

        En gros vous êtes soit mal informé sur les mécanismes financiers et économiques, soit mal comprenant… soit vraiment très malhonnête de soutenir de telles inepties.


      • foufouille foufouille 27 janvier 2016 17:18

        @Spartacus
        Pointez vous avec vote « action » au resto et essayer d’acheter avec un café. Le barman devrait vous le faire comprendre en 15 seconde en vous envoyant faire la plonge pour payer.

        ça dépend combien vaut ton action, couillon.
        c’est pas un bon au porteur, mais quand même !


      • Spartacus Spartacus 27 janvier 2016 17:41

        @jpm

        Comme si il n’y avait que les « modestes et jeunes » qui s’endettent pour acheter du foncier. 
        Quels vils riches ceux qui osent emprunter pour leur résidence principale ou secondaire. 

        Désolé mais la valeur d’un flux n’est mesurable que dans un instant qui ne fait pas l’autre.

        C’est comme mesurer le pouvoir d’achat d’un salarié en début de mois et dire le 24 qu’il a toujours le même argent que le 1er.

        Mais que voulez vous, nous vivons dans un environnement de majoritaires gauchistes qui font main basse sur l’état et vivent sur la rente permise par la justification de la stigmatisation des gens a qui il spolient l’argent qui font leur gamelles.

        On arrivera pas à convaincre ceux pour qui sont obsédés de la richesse des autres.

      • jpm jpm 27 janvier 2016 17:58

        @Spartacus

        Evidemment qu´il n´y a pas que les jeunes qui empruntent… mais vous connaissez le dicton, on ne prête qu´aux riches. Alors j´aimerais que vous me trouviez des banques qui acceptent de prêter l´intégralité du prix du logement sans garanties. En vertu de ce principe, la valeur de l´ensemble du patrimoine des propriétaires dépassent quasiment toujours la valeur de l´emprunt… ou alors cela veut dire que la banque estime que la valeur des flux financiers (salaires) à venir de l´emprunteur dépasse la valeur de son prêt.

        Apres il n´y a pas de jugement de valeur à porter sur celui qui emprunte ou celui qui achète cash. Il y a juste à comptabiliser l´ensemble du patrimoine et à déduire les dettes pour connaitre votre richesse globale… et déterminer si vous êtes éligible à l´ISF smiley

        Apres je suis désolé pour vous si vous ne comprenez pas comment se forme le prix d´un action ou d´un flux financier…


      • Spartacus Spartacus 27 janvier 2016 19:19

        @jpm


        Non ! La valeur du patrimoine n’est pas la valeur de possession. 
        Les valeurs foncière ou mobilières cotent et décotent et à partir du moment ou c’est gagé ou emprunté sa valeur ne correspond pas à sa pocession. Point.
        Que faut il être obtus pour na pas admettre cette évidence.


        Lisez donc un livre d’économie....Vous apprendrez que la valeur d’une action n’est que cosmétique et n’a absolument aucun rapport avec un fondement réel.
         
        Lisez donc votre idole gauchiste Keynes. C’est même lui qui l’a théorisé. 

        Il a appelé cela« l’analogie du concours de beauté »....
        Même les gauchistes de l’éducation nationale le savent. C’est dire !

      • Jean Pierre 27 janvier 2016 20:21

        @Spartacus


        Vous êtes tellement intoxiqué (et même auto-intoxiqué) par votre propagande néo-libérale que vous ne percevez même plus votre déconnexion totale des réalités économiques les plus évidentes.
        Quelle est la part des Français qui auront 30 ans de retraite à 1800 € par mois ? Quelle est même la part des Français qui auront 30 ans de retraite ? Faut-il vous rappeler qu’en fait de retraite une part énorme de la population Française n’a que le minimum social (800€ environ) et que les métiers manuels et peu qualifiés conduisent à des retraites très courtes (faible espérance de vie).
        Une fois ce point éclairci, on conclue que votre fable : « toute la population Française fait partie des 1% des plus riches du monde » ne peux sortir que d’un esprit malade.




      • Spartacus Spartacus 27 janvier 2016 22:30
        @jean pierre

        Avec ta condescendance méprisante, tu te crois dans le camp des malheureux et des plus pauvres ? 

        Oui gauchiste ! tu fais partie des plus riche de la terre

        Ça te fais chier de découvrir que petit bourgeois ta caste de la complainte misérabiliste est la plus riche de la terre. 

        Quelle honte cette caste gauchiste de la convoitise qui ignore la réalité de 90% des habitants de la terre et se permet des jugement de valeur sur les 10% plus riches que eux sans vouloir voir sa réalité de petits bourgeois statutaires en train de mégoter sur oui ou non ils auront 1800€.

        L’esprit malade te dis cher gauchiste qu’il est un peu plus informé que les trous du cul qui croient que l’afrique, l’asie ou l’amérique du sud se résume au club super hotel payé avec les bons de vacances.

      • foufouille foufouille 27 janvier 2016 22:52

        @Spartacus
        pauv crassus toujours malade et ignare en gestion budgétaire.


      • Jean Pierre 28 janvier 2016 00:06

        @Spartacus


        Visiblement, tu n’aimes pas que l’on te rappelle tes erreurs.

        Je suis dans la partie la plus pauvre de la France.
        Mais je fais ce que j’aime, cette situation me convient et je ne me place pas dans le camp des malheureux et des plus pauvres de la planète. 
        Je ne mégote pas pour savoir si j’aurais oui ou non 1800 € pour ma retraite. Je sais que j’en serais très loin (comme la majorité des Français d’ailleurs).
        J’ai beaucoup voyagé, mais jamais en touriste et toujours pour travailler.
        Je déteste les camps de touristes.
        Je travaille à mon compte et je n’ai donc aucun statut protecteur.
        Donc, une erreur par phrase comme d’habitude... Tu es aussi incohérent dans tes jugements qu’en économie, ce qui n’est pas peu dire.
        En bref, tu projettes sur les contradicteurs (qui relèvent tes grossières erreurs) tout tes fantasmes les plus caricaturaux sans savoir à qui tu parles. Tout petit laïus me confirme parfaitement dans cette certitude que tu es en permanence déconnecté de toute réalité. Le fanatique aveugle dans toute sa misère intellectuelle...

        Je remarque que tu plaçais les Français parmi les 1% les plus riches dans ton précédent commentaire. Tu les mets maintenant parmi les 10 % ( quand on perd pied, il faut bien se raccrocher aux branches, non ? ). En gros, tu te crois informé, tu essayes les leçons d’économie et tu te prends les pieds dans le tapis... C’est comique, à force.

        Une des plus grandes forces du 1 %, c’est l’armée de larbins bénévoles et illuminés dans ton genre toujours prêt à leur lécher les bottes. Et comme la seule chose qu’ils respectent, c’est l’argent et la rapacité, et bien les larbins bénévoles, ils les méprisent. 

      • samuel 28 janvier 2016 10:39

        @Spartacus

        « Lisez donc un livre d’économie....Vous apprendrez que la valeur d’une action n’est que cosmétique et n’a absolument aucun rapport avec un fondement réel. »

        Bonjour,
        merci de ressortir cet argument lorsque vous vanterez les mérites d’Uber ou de Facebook en mettant en avant leur capitalisation boursière.

        Bonne journée

      • Spartacus Spartacus 28 janvier 2016 17:11

        @Jean Pierre

        Je met les Français qui disposent de plus de 85000€ dans les 10% des plus riches de la terre. Et en plus ce chiffre sort des cons qui publient les stats OXFAM bible des gauchistes.

        Par prudence je ne t’ai pas mis dans les 1% il faut disposer d’un patrimoine de 830 000€. 
        Avec 500€ de retraite cela fait un équivalent patrimoine de 400 000€ et je ne te connait pas assez.

        Je suis donc logique.

        Les 1% ce sont ceux d’il y a un an, dix ans ou cette année ? Parce que dans les 62 il en en 25 qui n’étaient pas dans les 110 de l’année dernière stigmatisés par les gauchistes...




      • Jean Pierre 28 janvier 2016 22:51

        @Spartacus
         « Je suis donc logique ».

        Relis tes précédents commentaires et, s’il te reste quelques neurones tu comprendras que tu viens de dire tout et son contraire dans une absence totale de logique.
        Mais évidemment la possibilité que tu puisse comprendre quoi que ce soit n’est qu’une simple hypothèse.
        La preuve de ton incohérence est le fait d’utiliser pour tes démonstration des chiffres qui, selon toi, seraient fournis par des cons. Avec des chiffres de cons, on obtient logiquement des démonstrations de cons. CQFD et encore bravo.

      • Jean Pierre 28 janvier 2016 23:04

        @La Voix De Ton Maître

        La population Française, qui fait partie du 1% des plus riches selon Spartacus, représente environ 1 % de la population mondiale. Donc tous les riches sont en France et tous les étrangers sont pauvres. La performance est remarquable pour un pays de gauchistes, de fonctionnaires, d’ assistés et de flemmards (toujours selon les jugements de Spartacus).
        Le plus comique étant que l’individu est totalement incapable de mesurer l’absurdité de son propos.



      • Spartacus Spartacus 28 janvier 2016 23:59

        @Jean Pierre


        Je ne fais que reprendre les statistiques de OXFAM ni plus ni moins....

        Ceux qui disposent de 830 000€ de capital font partie des 1%. 
        Je n’ai hélas pas inventé ce chiffre. C’est ce qui ressort de leur rapport.
        Donc ceux qui disposent de plus de 830000€ ou une équivalence en capital sont dans les 1%. Point. 

        Peut être faut il rappeler que le monde est peuplé de milliards d’habitants ? 
        Et la France un pays ou le capital foncier, mobilier et la redistribution assurent la richesse ?

        Cela n’a rien de d’exceptionnel, les gauchistes tirent leur richesse de la redistribution de l’argent emprunté sur les générations suivantes. 

        Le plus comique en fait c’est le gauchiste obtus qui se croit un pays de malheureux et qui n’a jamais visité le monde.

      • samuel 29 janvier 2016 11:47

        @Spartacus

        « Avec 500€ de retraite cela fait un équivalent patrimoine de 400 000€ et je ne te connait pas assez. »

        Vous confondez flux et stock. C’est bien de donner des pseudos leçons « d’économie » mais il faudrait au moins vous les appliquez à vous-même.

      • Spartacus Spartacus 29 janvier 2016 15:21

        @samuel


        Développez donc pour faire part de votre science économique.....

        Si vous êtes capable de développer des arguments plus que des postures ajoutées à l’invective ad personnam.
        Une rente ou une retraite est un revenu basé sur le produit d’un capital accumulé dans une assurance retraite. 
        Qu’il soit accumulé collectivement ou individuellement...C’est même le principe.


      • samuel 29 janvier 2016 15:37

        @Spartacus

        La retraite par répartition sort de ce cadre.

        On travaille pour gagner un droit à percevoir les fruits économiques futurs. En aucun cas il ne s’agit d’épargne.



      • Jean Pierre 29 janvier 2016 19:23

        @Spartacus


        « On peux considérer que tous les Français font partie des 1% les plus riches ».
        C’est ton commentaire un peu plus haut.
        Oxfam dis que les 1 % sont ceux qui disposent de 830 000 €. Donc d’après toi tout les Français disposent au moins de ce capital puisque tu dis qu’ils font partie des 1%.
        Si tu ne vois pas l’absurdité de ton propos...

      • Aristide Aristide 26 janvier 2016 18:24

        Pourquoi écrivez vous à deux lignes d’écart :

        62 personnes possèdent plus que le reste du monde !puis :

        Les 62 personnes les plus riches au monde possèdent désormais autant que la moitié de la population mondiale,

        La moitié de la population et le reste du monde c’est différent, non ?



        • leypanou 26 janvier 2016 19:51

          @Aristide
          La moitié de la population et le reste du monde c’est différent, non ? : c’est pareil. Vous prenez le monde, vous enlevez la moitié, il reste l’autre moitié.

          Donc, la moitié de la population et le reste du monde c’est pareil.


        • tf1Groupie 26 janvier 2016 19:59

          @leypanou

          Bonjour le niveau !

          La moitié de la population mondiale c’est la moitié de 7 milliards, soit environ 3,5 milliards ;
          le reste de la population c’est 7 milliards moins 62, c’est-à-dire environ 7 milliards.

          C’est vrai que dans la bande à Robert on est faché avec les chiffres ... sauf pour les instrumentaliser.


        • Sozenz 27 janvier 2016 09:54

          @tf1Groupie
          et dans les bandes de connards comme celle dans laquelle vous vous trouvez , on utilise tout et n importe quoi pour déverser son fiel et surtout ne pas réfléchir et aller au fond des choses .

          Voilà ... une bonne chose de faite . après avoir dis presque 500 fois poliment et comme il se « doit » qu il fallait reflechir avant de parler . reflechir et se poser des questions sur comment nous visionnons les choses bref ... je crois que vous connaissez ma pensée . ben là j ai decidé d appeler un chat un chat et un con un con ^^
          sans haine , sans regret .... pas de délicatesse, certes ... mais voilà ^^


        • Sozenz 27 janvier 2016 10:15

          @Sozenz
          « tf1 , » ne vous inquietez pas vraiment . vous faites parti de la majorité de Ce Monde . mais vous faites « souffrir » les 1 % de la population qui voit comment l humain fonctionne
          d un coté y a 1 % qui se gave des choses de ce monde sur le dos tous . qui du tous se gave sur le dos de ... qui se gave sur le dos de ..( pour ne pas dire qui Enc) ... .
           de l autre 1 %
          Punaise . on est mal barré .


        • tf1Groupie 27 janvier 2016 16:59

          @Sozenz

          Et toi tu fais partie des x% de la population mondiale qui commencent par traiter les autres de connards pour ensuite leur expliquer que c’est important d’être poli !!!

          Si tu penses que c’est bien de réfléchir avant de parler alors FAIS-LE.


        • Sozenz 27 janvier 2016 21:05

          @tf1Groupie
          abrutis c est plus poli ?
           Va pour abrutis alors ^^



        • tf1Groupie 26 janvier 2016 19:10

          Présentation malsaine à la Robert, car Robert donne les comparaisons pour se plaindre de ceux qui sont plus riches que lui.

          Mais bien sûr il oublie de se comparer à ceux qui sont moins riches que lui et qu’il méprise.

          Robert GIl est nettement plus riche que les 3/4 de la population mondiale, comme la plupart des Français.
          Robert Gil est au moins 100 fois plus riche que 2 milliards d’êtres humains (1/4 de l’humanité)

          etc ...


          • colere48 colere48 26 janvier 2016 19:39

            @tf1Groupie

            Bravo tf1Groupie !
            Les inégalités sont suffisamment pesantes pour s’épargner ce genre de présentation manipulatrice à souhait !


          • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 27 janvier 2016 00:24

            @tf1Groupie

            Bon, poulet, tu réponds51 minutes après mon précédent commentaire.

            Disons que 51 minutes suffisent à produire une réaction raisonnée et critique en fonction des commentaires déjà postés.
            Il est bien sûr possible que tu aie passé outre mon commentaire, par la passion qui t’emporte et celle qui m’emporte souvent aussi, néanmoins je ne peux pas te permettre d’insister (volontairement ou non) indépendamment de ce qu’il s’est dit dans ce fil :

            En quoi (putain de bordel de merde) le fait que 3/4 de la population mondiale soit plus riche (selon ton pif) justifie le fait que 62 personnes possède la moitié de la richesse mondiale ?

            Peut-être la notion primordiale que ces 62 personnes soient des triple prix Nobel ?
            Peut-être que ces 62 personnes ont guéri le paludisme, la peste et le SIDA ?

            Non : regardez bien :
            - Soit papa fut riche (Liliane Bettencourt, les Walton de WalMart, Georg Schaeffler, Jacqueline Mars, David Thomson)
            - Soit j’ai eu du bol (Jeff Bezos, Mark Zuckenberg)
            - Soit j’ai bien réussi à empêcher les autres d’émerger (Bill Gates)
            - Soit j’ai réussi en bourse (Soros...)

            Votre phantasme de « celui qui est en haut le mérite » n’existe pas !

            Colère48 y voit une forme de (putain) de logique, prix Nobel de la naïveté a toi !


          • Sozenz 27 janvier 2016 09:56

            @tf1Groupie
            Tais toi et réfléchis un peu . ça fera du bien à tout le monde !!
            A toi pour commencer ^^


          • tf1Groupie 27 janvier 2016 16:55


            @La Voix De Ton Maître

            En quoi (putain de bordel de merde) justifies-tu que Robert Gil soit nettement plus riche que les 3/4 de la population mondiale (où les 15/22 ou la moitié si tu préféres) ?

            Est-ce un prix Nobel ? Qu’a-t-il fait de si magique ?

            Et sinon, est-ce que dire « putain » ou « prix Nobel de la naïveté » donne vraiment de la pertinence à ton commentaire ?


          • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 30 janvier 2016 06:12

            @tf1Groupie

            Et sinon, est-ce que dire « putain » ou « prix Nobel de la naïveté » donne vraiment de la pertinence à ton commentaire ?

            Vous n’avez pas le monopole de la haine


          • Le p’tit Charles 27 janvier 2016 08:51

            Donc..3,5 milliards de gens travaillent grâce à 62 personnes....Trop fort.. !


            • Petit Lait 27 janvier 2016 09:32

              Mr Gil, le vrais problème en fait, n’est-ce pas que vous ne fassiez pas partie vous-même de ces 62 personnes ? Par contre, soyeux heureux, vous faites largement partie des 10% les plus riches... 


              • tonimarus45 27 janvier 2016 11:16

                @Petit Lait— bonjour- non je crois que gil pense simplement que la repartition des richesses et des revenus doit etre plus equitable et que certains ne doivent pas ce gaver sur le dos des autres et que si il y a des efforts a faire c’est plutot a ceux qui ont plus qu’a ceux qui n’ont rien ou presque rien

                Je pense que vous ne pouvez qu’etre d’accord car c’est ce que pensent ceux qui ont ne serait ce qu’un peu d’humanisme et un peu d’empathie envers ce que la vie n’a pas favorises

              • Petit Lait 27 janvier 2016 12:18

                @tonimarus45

                Je suis en effet d’accord avec : « la repartition des richesses et des revenus doit etre plus equitable »


                Pour le reste, c’est du vent. Comment considérez vous le fait que, en tant qu’Européens, nous fassions partie des 10%, voir 5% de la population la plus riche du monde ? 

                Quant à la fortune de ces 62, ça paraît extravagant énoncé ainsi : ils possèdent plus que 99% de la population mondiale... mais ils possèdent quoi en fait ? C’est la valeur donnée par le marché aux participations qu’ils détiennent dans les entreprises qu’ils ont crée. 

                C’est un peu comme comparer le salaire d’un philippin avec le salaire d’un suisse, est-ce que ça a vraiment de sens ? Je ne crois pas. Après les gogos comme Gil peuvent se repètre de ce genre d’info pour se conforter dans leur théorie bancale, mais ça n’amène globalement rien à personne, surtout pas aux plus démunis.



              • Petit Lait 27 janvier 2016 12:22

                @tonimarus45

                J’ajouterai que si vous parlez (à juste titre) d’empathie et d’humanisme, pour ma part je vous répondrais qu’un minimum d’éthique et d’honnêteté intellectuelle devrait empêcher cette organisme de sortir une telle information et la presse en général de la relayer, sans autre forme d’explication, mise en perspective et « relativisation »... ça s’approche en fait de propagande, plutôt que d’information et cela n’est pas honnête. 

              • tonimarus45 27 janvier 2016 13:11

                @Petit Lait— Autrement dit peu vous importe que en france nombreux organismes que l’on ne peut soupçonner de manque d’objectivite disent annees apres annees que les riches en sont toujours plus riches et plus nombreux pendant que les pauvres sont toujours plus nombreux et plus pauvres(il n’ ya que se renseigner aupres des restotts du coeur,le secours catholique, le secours catoliques, l’armee du sa lut par ex) et donc si j’ai bien compris cela devrait etre tus a « ceux de la france d’en bas » (expression de raffarin), a ceux que françois hollande qualifie de « sans dents » et a qui l’on demande toujours plus de sacrifices ?????? belle mentalite

                Comprenez que lorsque l’on demande des sacrifices a ce que j’appelle les travailleurs pauvres dont certains malgre un salaire dorment dans des voitures car ils ne peuvent ce payer un logement ou bien des retraites ayant de faibles retraites ils doivent ce restreindre sur l’essentiel alors que les nantis si on leur demande des sacrifices cela ce ferrra sur le superflu et encore pas certain
                (LE qualificatif de « sans dents » veut bien dire ce qu’il veut dire 
                J’aimerais quand meme que vous me disiez en quoi cette information manque d’ethique et d’honnetete intelectuelle ???????????

              • Petit Lait 27 janvier 2016 13:53

                @tonimarus45

                Ce dont parle Mr Gil n’a pas grand chose à voire avec les restos du cœur ni avec les sans-dents de votre président. Ce que vous énumérez là est bien plus relevant et intéressant. Dans nos contrées chacun devrait avoir la possibilité de vivre décemment, sans recourir aux resto du coeur, c’est une évidence ce qui est malgré tout le cas pour une large majorité de personne. Comment faire en sorte qu’il en soit ainsi pour TOUS ? là est la question. Indirectement empêcher les entreprises d’engager et les investisseurs d’investir, à mon sens, n’est pas la solution... mais je peux me tromper...

                Vous prétendez que les inégalités sociales augmentent, soit, mais comme je vous l’ai déjà dit hier, il suffit de décaler la comparaison de quelques années pour que, miracle, ce ne soit pas le cas... d’ailleurs, il n’y a pas si longtemps, plusieurs études disaient exactement l’inverse... question de timing et de géographie... Et comme je vous le disait aussi, comparer les écarts entre les extrêmes, c’est tout simplement se moquer de la majorité qui est au milieux... 

                Bref, ce genre de chose est un peu plus complexe que de juste mettre en équivalence les 62 personnes actionnaires des multinationales qu’ils ont crée et les habitants des villages les plus reculés d’Asie centrale.... Il ne s’agit pas de taire ce genre d’information, mais de l’exprimer et de l’expliquer pour « la France d’en bas » en comprenne le sens véritable ou du moins ne se méprenne pas sur ce que cela veut dire. Ce que fait Mr Gil avec cet article est digne du TJ de TF1 : de la propagande à gogos pour appâter le chaland, rien de plus. 

                Il est par contre et comme vous le suggérez, bien plus pertinent d’opposer vos « sans-dents » et les revenus tirés de leurs mandats par votre classe politique ou les inégalités entre vos « sans-dents » et vos fonctionnaires, par exemple... Au pays de l’Egalité, Fraternité etc, ça la fout mal... Je ne vous parle même pas de votre pseudo « solidarité » où ce n’est pas une très large majorité qui paie pour l’infime partie de démunis (ce qui serait le principe même de la solidarité), mais bien une infime minorité qui paie pour une majorité de subventionnés. J’exprime cela sans approfondir juste pour vous expliquer l’idée. Bref les dysfonctionnement sont nombreux, autant les chercher là ou ils sont et en tirer de vrais conséquences, plutôt que de s’offusquer de finalement rien de pertinent. Le problème étant que dans nos systèmes politiques, nos élus n’en tireront jamais les conséquences, ils préfèrent largement arroser avec l’argent des autres, ça rapporte bien plus de voix. En même temps, « l’opinion publique » a tellement pris l’habitude de tendre la main pour obtenir de l’état qu’elle hurle à chaque changement. Et pendant ce temps, le peu de mesurette qui est prise, fragilise en effet les plus démunis, sans pour autant arranger quoi que ce soit... 

              • tonimarus45 27 janvier 2016 14:39

                @Petit Lait
                «  »je vous l’ai déjà dit hier, il suffit de décaler la comparaison de quelques années pour que, miracle, ce ne soit pas le cas...«  »« dites vous

                je ne sais a combien d’annees et faut remonter pour que ce soit le cas (mais peut etre m’indiquerez precisement vous ou cela est) mais je vous parle de la situation actuelle en france ou »les riches sont toujours plus riches et plus nombreux et les pauvres toujours plus pauvres et plus nombreux«  » et c’est une evolution constante depuis quelques annees

              • tonimarus45 27 janvier 2016 14:54

                @Petit Lait—«  »« Comment faire en sorte qu’il en soit ainsi pour TOUS ? là est la question. Indirectement empêcher les entreprises d’engager et les investisseurs d’investir, à mon sens, n’est pas la solution... mais je peux me tromper.. »«  »dites vous

                J’entends ce que vous dites mais le carnet de commande des entreprises depend directement du pouvoir d’achat des français et ce n’est surement pas en creant un peut plus de precarite(chomeurs retraites ect...) que cela ira mieux non ?????
                J’ajouterais que certains artisants en toute sincerite ce sont plaints de carnet de commande vide !!et de quoi depend ce carnet de commande ???
                ceci dit je peux me tromper bien que je pense que votre CLASSE POLITIQUE est dans l’erreur
                Merci quand meme de m’expliquer«  »VOS sans dents«  
                 »«  »Quand a vous pretendez que les inegalites ECT«  » il vous suffit d’aller sur le net pour voir que ce n’est pas moi qui pretends mais des organismes que l’on ne peut soupçonner de manque d’objectivite

              • Petit Lait 27 janvier 2016 14:58

                @tonimarus45

                Soit. 

                Est-ce vraiment un problème que les riches soient de plus en plus nombreux ? Et de plus en plus riches ? 

                Qu’il ait de plus en plus de pauvres ça, c’est un problème ! 

                Comment y remédier ? Pour moi, l’idée (mais je sais, je suis un gros lourd méchant libéral... alors par définition j’ai tort, mais je vous le dis quand même) c’est qu’il faut absolument que les riches, de plus en plus nombreux et de plus en plus riches, si vous le dites, continuent à mettre de l’argent dans la machine, pour que celle-ci crée des emplois, des bénéfices et donc des impôts. Mais pour ça il faut les inciter à investir. Investir dans le pays et non pas à l’étranger. Et pour ça, il faut qu’il y ait des entreprises susceptibles de les intéresser. Et pour ça, il faut qu’il y ait des entreprises novatrices, d’avenir, et non qui s’accroche à un passé révolu. Il faut aussi des employés formés... ’fin il faut une tas de chose... 

                Libre à vous de penser qu’il suffise de prendre d’un côté pour mettre de l’autre. Pour ma part, je vous affirme que c’est un peu plus compliqué que cela. 

              • foufouille foufouille 27 janvier 2016 15:09

                @Petit Lait
                Mais pour ça il faut les inciter à investir. Investir dans le pays et non pas à l’étranger.
                — simple : il suffit d’ouvrir des usines camps de travail avec boucherie pour les malades ce qui permettra de revendre les organes à tes vieux riches.


              • Petit Lait 27 janvier 2016 15:11

                @tonimarus45

                « Merci quand meme de m’expliquer« »VOS sans dents«   »


                C’est que je suis suisse et chez nous, même les pauvres vont aussi chez le dentiste... non, je rigole... C’est juste que ici en suisse, personne ne se permet d’appeler « nos » pauvres ainsi... 

              • tonimarus45 27 janvier 2016 15:13

                @Petit Lait---«  »« 

                 »«  »Est-ce vraiment un problème que les riches soient de plus en plus nombreux ? Et de plus en plus riches ? 
                Qu’il ait de plus en plus de pauvres ça, c’est un problème !«  »

                Alors oui là on peut se rejoindre mais a cela il faut ajouter un meilleur partage des richesses afin que tous puissent vivre convenablement et que la« france d’en bas »" ne soit pas obligee de ce restreindre sur l’alimentation , l’habillement, le logement et surtout les soins.ect.. ;quand aux loisirs renseignez vous aupres du secours populaire ou catholique pour savoir combien de gamins et donc de familes ne gardent jamais en vacances ??


              • tonimarus45 27 janvier 2016 15:23

                @Petit Lait— Sur l’evolution des richessees j’ai trouve, permettez moi de vous en faire profiter


                «  » ALTERNATIVES ECONOMIQUES«  »
                «  »Des riches plus riches, des pauvres plus pauvres. C’est ce qui ressort clairement de l’évolution des niveaux de vie (*) entre 2002 et 2009. Alors que les inégalités avaient plutôt eu tendance à diminuer lentement jusqu’en 2002, elles ont recommencé à s’accentuer depuis. Ainsi, le dixième le moins favorisé des ménages a vu son niveau de vie reculer en moyenne de 2,1 %, tandis que le dixième le plus favorisé l’a vu augmenter de 9,6 % (et même de 12 % pour le vingtième le plus favorisé). Et l’écart entre la moyenne des deux dixièmes extrêmes est passé de 6 à 6,7. Cette déformation du partage des richesses a donc débuté avant même la crise..

                Et donc cela fait quand meme depuis 2002 que cette sitution perdure. l’etude s’arrete a 2009 mais cela a continue jusqu’a present
                Merci de bien lire et d’essayer d’analyser ces infos cela est tres edifiant




              • tonimarus45 27 janvier 2016 15:33

                @Petit Lait— bonjour-merci pour votre explication

                Ceci dit vous etes suisse et donc d’un pays(paradis fiscal) et je crains fort et cela sans vouloir vous vexer que vous compreniez ce qu’il ce passe en france ou des sdf meurent dans la rue et ou des ouvriers surtout a paris ayant un travail regulier et un salaire en consequence dorment dans leur voiture qui est leur domicile.Mais peut etre que ces situations s’observent aussi dans votre pays ?????

              • Petit Lait 27 janvier 2016 15:39

                @tonimarus45

                Certes Mr tonimarus45, certes... mais une fois encore, comparer des extrêmes et surtout en tirer des conséquences et des actions, c’est se moquer de tous ceux qui sont entre deux... C’est d’une part ne même pas considérer leur existante et d’autre part agir sans même considérer les incidences sur eux.

                La vrai question, celle qui concerne vraiment la grande majorité des français : comment évolue la vie des 80% au milieux ? J’admets pas forcement dans le bon sens, mais quoi qu’il en soit c’est cette donnée qui serait intéressant de connaitre ! Pas les +10% -10% des extrémités... Car si les 80% du milieux vivaient de mieux en mieux aussi, vous passeriez à côté et vous existeriez de la même façon. 

                C’est dans ce sens que je parlait d’éthique dans la manière de divulguer des informations. Non pas qu’il faille la cacher, mais la donner de manière objective et complète pour en éviter des interprétations fausses et partielles. 



              • Petit Lait 27 janvier 2016 16:00

                @tonimarus45

                La Suisse n’est pas un paradis fiscal. La fiscalité y est plus douce soit, mais c’est un pays comme n’importe quel pays avec des infrastructure et un système social très développé. 

                Juste pour « tuer » vos préjugés : il y 15 ans, la finance représentait environ 20/22% du PIB, aujourd’hui ce n’est plus que moins de 15%. Durant toute cette période, l’industrie est restée stable et le reste encore aujourd’hui à plus de 20% du PIB.... La Suisse, ce n’est pas une île exotique des caraïbes... 

                Par contre c’est un pays libéral dont l’état essaye de ne pas être interventionniste. C’est un pays qui fait appel à la RESPONSABILITÉ de chacun, citoyens, entreprises etc, plutôt qu’à un Etat providence et sur-dimensionné. 

                Comme je vous l’ai également dit hier, le coût d’un employé en Suisse est certes plus important que le même employé en France, mais pas non-plus dans des proportions immenses. Par contre, ce que l’employé touche réellement est sans commune mesure... pourquoi ?

                Autre chose : malgré un coût du travail aussi élevé en Suisse, pourquoi le pays se porte aussi bien, du moins relativement à ses voisins, la France en particulier ? 

                La mauvaise intervention de l’état pourrait être un des éléments de réponse. Une déficience dans le transfert de la recherche vers le privé une autre. Simplement un état d’esprit comme mentionné plus haut encore une. Un système politique basé sur le clientélisme (quel dévoiement de nos démocraties !) encore un, peut-être le plus important sur le fond. 

                Bref, tous ces mécanismes sont bien plus complexes que les considérations de Mr Gil (62 possèdent blablabla)...

                Et malheureusement, en Suisse aussi la précarité existe. Moins présente, peut-être mieux encadrée et directement mieux aidée, paradoxalement ? Quoi qu’il en soit, y remédier doit rester des aides temporaires et non un mode de vie.... Je ne prétends pas par là que c’est le mode de vie « choisi » par les bénéficiaires d’aides sociales, mais que ces prestations sociales ne doivent servir qu’à permettre un retour à la normale et donc à l’emploi, un emploi suffisamment rémunéré pour vivre. Il est donc très important de favoriser des conditions cadres permettant cela... 

              • tonimarus45 27 janvier 2016 17:40

                @Petit Lait __bonjour— la suisse qui n’est peut etre pas un paradis fiscal ??? mais qui n’est pas dans l’europe au sens stric du terme et qui a sa propre monnaie qui est neutre et qui n’a pas eu a subir les mefaits des guerres (au moins depuis 14/18) est un pays ou la vie est plus chere qu’en france(j’ai cherche sur le net)
                de plus un pays liberal (encore qu’il faudrait s’entendre sur le mot liberal)qui quand meme ne rechigne pas a faire frequement appel au referendum alors que chez moi le dernier referendum sur la constitution europeenne a ete ignominieusement bafoue par les accords de lisbonne

                Ce referendum a ete le dernier et la reforme de la constitution française voulue par sarko a fait que les regles pour avoir un referendum sont telles que l’on est pas pres d’en voir un surtout si le sujet est sensible et si le gouvernement n’est pas sur de gagner

                Tiens un petit exemple de l’ignominie de ceux qui nous gouvernent
                — hier sur le deroulant de BFMTV la ministre de l’economie a propose ceci
                «  »« ENTERINER LES ACCORDS D’ENTREPRIS PAR REFERENDUM ET SI SEULEMENT 30 POUR CENT DES OUVRIERS ETAIENT D’ACCORD »« 
                C’est surement ;ceux qui nous gournent plus a droite que la droite, appellent la democratie ?????

                Ceci dit moi je pense aux demunis et tout mes posts vont dans ce sens et c’est ce que j’appelle avoir un brin d’humanisme, vous vous souciez des classes moyennes qui certes subissent l’austerite mais qui peuvent plus facilement la supporter que ceux de »lafrance d« en bas »(termes de raffarin ancien premier ministre)
                J’ajouterais que savoir qu’il y a toujours plus de riches pendant qu’il ya toujours plus de pauvre a une utilite ; celle de demontrer que la« theorie du ruissellement » que j’espere vous connaissez(sinon cherchez sur le net) ne fonctionne absolument pas
                Pour terminer comment, et vous l’avez releve, avoir autant de mepris envers les pauvres au point de les appeler’’les sans dents«  » et cela ,excusez du peut venant d’un president de la republique(( j’espere que vous avez compris pourquoi les « sans dents »))


              • Petit Lait 27 janvier 2016 17:53

                @tonimarus45

                Je ne suis pas sûr de bien vous suivre sur votre dernier raisonnement. Je ne dis rien d’autre que ce que vous dites. 

                La seule différence est que je pense que dans une vue globale, pour améliorer la situation, il est faux de croire que d’empiler de nouvelles règles et piquer encore plus de pognon aux plus nantis va aider, au contraire. 

                Donc en fait, on est d’accord 

              • Attilax Attilax 27 janvier 2016 17:54

                @Petit Lait

                Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme, dixit Lavoisier.
                En 1960, le différentiel de salaire entre un grand patron et un ouvrier était de 30. Aujourd’hui, il est de 400. C’est peut-être là qu’il faut chercher : dans le manque de vergogne qui caractérise si bien les très riches, n’en déplaise aux Spartacus, TF1groupie et autres néolibéraux en transe. Par exemple, quand Calvet (ancien PDG de Citroen) double son salaire pourtant déjà énorme quatre mois après avoir viré plusieurs milliers d’ouvriers pour délocaliser, ce n’est pas l’effet du hasard, ni de la chance, c’est juste un transfert de pognon allié à un singulier manque de vergogne...


              • Marc Chinal Marc Chinal 27 janvier 2016 10:04

                Et les esclaves qui utilisent de la monnaie, continuent de se plaindre d’être esclaves d’un système basé sur la monnaie...
                .
                Drelin drelin ! On fait un pas de côté et on se rend compte de la débilité de la situation s’il vous plaît ! :)


                • seigneurpays 27 janvier 2016 12:01

                  @Robert Gil
                  Les tyrans ne sont puissants que parce que le troupeau désire les suivre. Qui va la faire votre révolution ? Il faudrait déjà que les gens ne désirent plus ces tyrans. Or est-ce vraiment le cas ? Contre cela, vous allez leur forger une conscience politique ?


                  • maQiavel maQiavel 27 janvier 2016 13:20

                    Merci pour l’article. 


                    • L'enfoiré L’enfoiré 27 janvier 2016 14:03

                      A lire : « Pourquoi les riches triomphent » article à la base d’un livre...


                      • rocla+ rocla+ 27 janvier 2016 15:45

                        C ’est pas que 62 personnes sont autant riches que le restant 

                        des habitants du monde qui embête Monsieur Gil , ce qui embête 
                        Monsieur Gil c’ est de ne pas faire partie de ces 62 .

                        Ben oui Herr Monsieur Gil , c ’est pas en écrivant des balavasseries à
                        longueur de journées que vos prendrez la direction de la roue de 
                        la fortune .

                        • L'enfoiré L’enfoiré 27 janvier 2016 17:30

                          @rocla+ salut,


                           Gil râle parce qu’il est 63ème dans la liste dans la pyramide de l’échelle sociale.
                           Quand on lit son à propos, on peut lire « Cet auteur n’a pas encore renseigné sa description » 
                           J’ai été voir sur Linked, des Robert Gil, j’en ai trouvé 153. 
                           Il y avait dans la liste entre autres un project manager, un CEO, deux directeurs, un agent fédéral... mais bizarre, ils étaient tous en dehors de la France. .
                             

                        • rocla+ rocla+ 27 janvier 2016 17:37

                          @L’enfoiré


                          C ’est un sournois ce type . 

                          Personne ici ne connait ni son job ni son statut .

                          On sait tous que tu as travaillé dans l’ informatique , moi je suis boulanger 
                          beaucoup d’intervenants on parlé de leur turbin .

                          Gil est un mec insincère doublé d’ un gauchiste à la solde d’ idées 
                          de neu-neu datant du 19 Ième siècle .

                          Surement un nanti des privilèges d’ ayant droit statuaire . 

                          Un parasite en fait .

                        • L'enfoiré L’enfoiré 27 janvier 2016 18:01

                          @rocla+,


                           Il y a longtemps que j’avais remarqué.
                           J’ai fêté ma dixième année de présence sur cette antenne. 
                           Cela fait une sacrée putain d’expérience.
                           188 articles publiés ici. 
                           Je suis retraité, 
                           Pendant ma vie active, je n’aurais pas eu le temps d’écrire un seul billet.
                           Il y a écrit 537 articles depuis fin 2010.
                           Il ne faut pas confondre Avox avec le mur des lamentations....
                           Mais, il n’est pas le seul... Je peux citer d’autres noms.
                           smiley

                        • L'enfoiré L’enfoiré 27 janvier 2016 18:06

                          Quand j’ai lu un de ses derniers articles, j’ai pu confirmer ce que j’avais compris.


                        • L'enfoiré L’enfoiré 27 janvier 2016 18:26

                          J’aurais pu ou dû lui faire lire cet article qui date déjà de 2014 : « La productivité, un vilain mot ? »

                           smiley

                        • Alain Melon meslier 27 janvier 2016 16:00

                          Les plus riches ce sont les papous , les pygmés , les tribus d’amazonie , tous les peuples primitifs non contaminés par les pourvoyeurs d’argent , d’actions , de richesses matérielles et éphémères .

                          Ils ne possèdent pas un centime ni un mètre carré , mais la nature et la liberté leurs appartient encore ...


                          • rocla+ rocla+ 27 janvier 2016 17:12

                            On devrait y envoyer l’ auteur Gil  qui voit la vie à travers des billets 

                            de banque .

                            • jpm jpm 27 janvier 2016 17:21

                              @rocla+

                              Les richesses dont nous parlent l´auteur ne sont pas des billets de banques, mais bien des proprietes foncieres, des maisons, des marchandises, des mines et des entreprises. Par commodité, on a valorisé tout cela sous forme d´argent... mais il n´existe par l´equivalent en billets de banque. Malgre tous ces biens tangibles peuvent etre en case de besoin echanges contre des billets de banque.


                            • rocla+ rocla+ 27 janvier 2016 17:25

                              @jpm


                              Bonjour , 

                              Dans une perspective de présentation équitable des choses l’ auteur , tout 
                              en soulignant la richesse de ces 62 personnes aurait pu parler de l’ opulence 
                               dans laquelle vivent les trois quart du monde rapport à un petit quart qui 
                               n’ a presque rien .

                              C ’est parfaitement dégueulasse pour ces très pauvres .


                            • jpm jpm 27 janvier 2016 17:31

                              @rocla+

                              Il est clair que tout est relatif... et qu´on trouve toujours plus riches ou plus pauvres que soi. Malgre tout, ce qui est interessant c´est de connaitre ces chiffres pour realiser que la repartition des richesses au sein d´un pays... comme au sein de la planete est loin d´etre tres equitable.

                              Le reconnaitre, n´enleve ni ne rajoute rien a la situation des tres pauvres... ni des tres riches smiley. Il n´y a donc rien de degueulasse a vouloir s´informer et informer les autres. Apres... a chacun de voir si cela peut continuer ainsi... ou s´il faut faire quelque chose.


                            • L'enfoiré L’enfoiré 27 janvier 2016 17:45

                              @jpm,


                               Le Chat a toujours une réponse smiley

                            • rocla+ rocla+ 27 janvier 2016 17:52

                              @jpm


                              En effet , mais cet auteur serait crédible si un jour il nous 
                              parlait des avantages d’ être fonctionnaire ou salarié de EDF .


                              Pourtant c’ est un sujet récurrent pour beaucoup de Français .

                              Sauf pour lui .

                            • tonimarus45 27 janvier 2016 17:54

                              @rocla+—Bonjour , 

                              «  »« Dans une perspective de présentation équitable des choses l’ auteur , tout 
                              en soulignant la richesse de ces 62 personnes aurait pu parler de l’ opulence 
                               dans laquelle vivent les trois quart du monde rapport à un petit quart qui 
                               n’ a presque rien .’’’’’
                              C ’est parfaitement dégueulasse pour ces très pauvres »«  » dites vous

                               Tout a fait.ceci dit auriez ete frappepar la grace de dieu ou avez vous fume de l’herbe ;Ah non j’ai trouve vous etes un clone de docteur jekil et mister hyde non. ??? Toute fois la prochaine fois avertisez j’ai failli tomber de ma chaise et surtout ne continuez pas car je vous degrade(du sobriquet dont je vous affuble)

                            • tonimarus45 27 janvier 2016 17:58

                              @rocla+-bonjour—Ah misere vous recommencez avec ces « salauds de fonctionnaires »" qui pourtant ont participe a la pelotte que vous dires avoir ?Non ????


                            • rocla+ rocla+ 27 janvier 2016 18:12

                              Exact je remercie les fonctionnaires qui m’ encourageaient pendant qu’ à trois heures

                              du mat je pesais mes pâtons dans le fournil à l’ âge de 14 ans . 

                              Il y avait Monsieur Filoche et son Code du Travail qui venait parler 
                              du code du travail , il y avait un représentant de la CGT venir en aide 
                              aux enfants de familles pauvres , alcooliques ou autres dont le seul 
                              avenir était de prendre des coups de pied au cul de ces salauds de patrons 
                              dont parle tranquillement chaque représentant de cette gauche angélique . Il 
                              y avait , dans les écoles technologiques des préposés payés comme des 
                              fonctionnaires  traitant ces pauvres petits ne sachant presque pas écrire pour 
                              certains , de petits cons du haut de leur statut de planqués de l’ administration 
                              qui venaient au cours à 8 heures du mat alors que certains étaient debout 
                               depuis minuit . 

                              Je suis très content que ce tristes personnages aient participé à quelconque 
                              pactole .

                              Dites moi Tonimarius , entre nous vous avez travaillé dans quoi ? 
                              à quel niveau , moi je sui boulanger , et vous ?

                              • foufouille foufouille 27 janvier 2016 20:17

                                @rocla+
                                tu peut remercier les fonctionnaires de payer ta retraite/ le reste est beaucoup moins certain.


                              • rocla+ rocla+ 28 janvier 2016 08:25

                                Ce qui est certain vraiment  c ’est que si tu es payé à dire des 

                                conneries  tu es milliardaire  . 

                                Pauvre con de Foufouille , les fonctionnaires eux même ne payent 
                                pas leur retraite  comment ils feraient pour payer la mienne .

                                Et dans un pays de branleurs dans ton genre je n’ ai jamais pensé toucher 
                                une grosse retraite . 

                                Le pognon est largement distribué  à des parasites dans ton genre qui 
                                vivent sur le dos de l’ Etat .

                                • foufouille foufouille 28 janvier 2016 11:37

                                  @rocla+
                                  c’est l’état employeur qui paye, crétin.
                                  tu veut que je mette un lien ?
                                  tous les salariès payent pour le sale parasite que tu es.
                                  surtout que tu pourrais bosser avec tes 200€.


                                • rocla+ rocla+ 28 janvier 2016 11:47

                                  @foufouille


                                  ceux dont c’ est l’ Etat qui paye la retraite c ’est les mêmes parasites que 
                                  toi , des profiteurs d’ un système , comme les salariés EDF dont les 
                                  clients payent leurs factures .

                                  Un monde de cons qui satisfait  les profiteurs dont tu fais partie .

                                • foufouille foufouille 28 janvier 2016 12:12

                                  @rocla+
                                  donc l’état employeur ne devrait pas payer de retraites à police et militaires ?
                                  http://www.cor-retraites.fr/IMG/pdf/doc-2102.pdf
                                  page 8
                                  l’état employeur paye pour toi, donc tu es un parasite en bonne santé, un cassos.
                                  moi, l’état paye en attendant que tes assurances soient condamnées à payer sinon je serais mort depuis longtemps.
                                  l’état paye aussi quabd tu es malade, cassos.
                                  et débile en plus, et faignasse.


                                • foufouille foufouille 28 janvier 2016 13:48

                                  @rocla+
                                  « comme les salariés EDF dont les 

                                  clients payent leurs factures . »
                                  tes clients imaginaires ne payaient pas TON EDF ???????
                                  pauvre mytho.

                                • Jean Keim Jean Keim 28 janvier 2016 09:17

                                  L’accumulation des richesses est comparable à l’exploitation d’un court d’eau, si en amont les riverains puisent beaucoup, plus en aval les autres riverains se contentent de ce qui reste, cette situation est d’autant plus injuste que c’est la collectivité qui a œuvré pour les aménagements et elle est encore plus injuste si la part prélevée par les nantis sert à alimenter leurs piscines et autres plans d’eau privés, les conséquences sont lourdes sur le long terme, des terres mal irriguées s’assèchent, deviennent des déserts que seul le temps permettra peut être de régénérer.


                                  La richesse engendre la pauvreté dit autrement il faut beaucoup de pauvres pour faire un riche, si les sources de l’article sont exactes, le même pourcentage caractérise d’un côté l’augmentation des richesses et de l’autre côté l’augmentation de la pauvreté ( environ 40 % ).

                                  Je ne crois pas ( plus ) que la solution soit dans la redistribution, c’est une totale illusion, un leurre, je ne vois que la disparition de la recherche du profit et donc de l’argent-monnaie comme alternative.

                                  La vie humaine actuelle n’est pas un long fleuve tranquille, l’a-t-elle jamais été ?

                                  • jpm jpm 28 janvier 2016 09:31

                                    @Jean Keim

                                    Casser le thermomètre ou changer d´unité de mesure n´a jamais fait tomber la fièvre. La disparition de l´argent monnaie ne changera rien à l´énorme accumulation de richesses par certains.

                                    Comme je le rappelais plus haut, Les richesses dont nous parlent l´auteur ne sont pas des billets de banques, mais bien des propriétés foncières, des maisons et des immeubles, des matières premières et des marchandises, des mines et des puits de pétrole, des savoirs faire et des brevets et surtout des entreprises qui ont souvent le monopole dans leur domaine.

                                    Comme pour l´eau, il est nécessaire que tout le monde ait sa part des ressources de cette planète, pour que la production et surtout la consommation globale soit optimum… et si possible équitable.


                                  • Marc Chinal Marc Chinal 28 janvier 2016 09:43

                                    @jpm
                                    Et vous faites comment pour soutenir l’existence et la prédominance de toutes les « marchandises » s’il n’y a plus de monnaie ?
                                    La monnaie n’est pas un thermomètre, ni une simple unité de mesure : un degré sera toujours 1 degré. La monnaie, elle, a son cours qui évolue, le prix d’une même chose évolue tout le temps, d’un lieu à un autre, d’un moment à un autre.
                                    La monnaie n’est pas un outil de mesure fiable et constant, bref, ce n’est pas un instrument de mesure.
                                    .
                                    http://www.voter-a-m.fr/presentation.htm


                                  • jpm jpm 28 janvier 2016 09:55

                                    @Marc Chinal

                                    Parlons alors en hectares de terres cultivables, en mettres carrés habitables, en mettres cubes d´eau potable et en tonnes de cuivre si vous preferez.... mais bon ca va devenir compliqué de faire des echanges si on arrive pas à trouver des equivalents numeriques.

                                    Quoi qu´il en soit je suis dacccord que les cours des monnaies comme la valeur relative des choses evolue sans cesse... mais avec ou sans monnaies, cela n´empeche pas de constater que certains possedent plus de choses que d´autres. Cela sera simplement plus difficile de quantifier et de comparer... et encore plus difficile de redistribuer.


                                  • Marc Chinal Marc Chinal 28 janvier 2016 12:03

                                    @jpm
                                    La civilisation de l’accès répond à votre problématique. Mais c’est une approche un peu difficile à comprendre lorsqu’on est né dans « l’équivalence », dans « tout est monnaie », dans « la rareté artificielle pour que les choses aient un prix ».


                                  • jpm jpm 28 janvier 2016 12:10

                                    @Marc Chinal

                                    Je vous concède que c´est intéressant sur le plan théorique et philosophique mais quand même un peu compliqué à mettre en place votre proposition... cela demande surtout une forte évolution des mentalités... voire un rééducation complète de l´humanité avec les risques que cela comporte pour les réfractaires.


                                  • Marc Chinal Marc Chinal 28 janvier 2016 12:47

                                    @jpm Oui, difficile à mettre en place. Et encore, démonétariser des biens, ça ne dépend pas de grand chose. Le chemin est parfois long psychologiquement, mais parfois rapide. Pas besoin de « rééducation », juste compléter l’éducation. Quand aux réfractaires... qui ? Et « pourquoi » ?
                                    Chacun aspire à vivre en paix, à assurer sa survie. C’est ça le socle de l’humanité.
                                    Il n’est pas question d’être « bisounours », mais de comprendre le pourquoi des choses comme la violence, la propriété, la peur de la mort, etc.
                                    Je ne sais pas si vous avez eu le temps de voir la vidéo dont j’ai donné l’adresse web plus haut, mais si le sujet vous intéresse, elle permet d’aborder une bonne partie du panorama.
                                    Pour la suite, je ne suis pas devin, donc, faire du mieux que l’on peut et accepter de ne pas être « dieu » smiley


                                  • jpm jpm 28 janvier 2016 13:44

                                    @Marc Chinal

                                    J´ai regardé les propositions et les objections écrites car je n´ai pas accès à la vidéo. Je comprends l´approche mais je n´y souscris pas vraiment. Personnellement je n´ai jamais été grand fan des buffets ou des open bar all inclusive. Je préfère choisir en fonction de mes gouts et limiter mes consommations en fonction de mon budget... ce qui me motive aussi parfois pour continuer de travailler car au fond je reste un grand paresseux. smiley


                                  • Marc Chinal Marc Chinal 28 janvier 2016 14:00

                                    @jpm Je comprends.
                                    Les limites, c’est important.
                                    Mais dès qu’on utilise de la monnaie, pour que l’un ait, l’autre ne doit pas avoir.
                                    Alors, que vous, vous vous bridiez vous même, pourquoi pas, après tout, c’est une philosophie de vie, ça ne se discute pas. Mais que d’autres n’aient pas « accès » alors qu’ils aimeraient...
                                    C’est là qu’est toute la misère.
                                    Liée à l’utilisation de monnaie.


                                  • jpm jpm 28 janvier 2016 14:28

                                    @Marc Chinal

                                    Je suis pour la redistribution d´un pouvoir d´achat minimum et garanti via un revenu de base inconditionnel déterminé par une partie de la production totale (exprimé dans l´unité de mesure monétaire de la zone concernée)... tout en laissant les gens compléter ce minimum vital par leur propre travail, ce qui permettra de maintenir la production nécessaire a la consommation de tous.

                                    Evidemment cela ne permettra pas à tout le monde de devenir riche... ou d´avoir tout ce qu´il est possible de désirer... mais ca supprimera la misère et permettra à chacun de participer librement à la société en fonction de ce qu´il aime faire et de ses besoins smiley.

                                    Apres tout dépendra du mode de prélèvement sur la production totale et sur les richesses déjà accumulées... pour espérer un jour voir s´atténuer les disparités de richesses individuelles.


                                  • Marc Chinal Marc Chinal 28 janvier 2016 14:42

                                    @jpm
                                    Oui, j’avais lu votre profil, mais ça ne répond pas à la question du financement de ce revenu :
                                    « déterminé par une partie de la production totale » ?
                                    cad ?
                                    1 village, 1 usine qui fabrique du poulet en batterie, 100 000 euros de CA TTC, vous faites quoi ?


                                  • jpm jpm 28 janvier 2016 14:59

                                    @Marc Chinal

                                    Le financement passe necessairement par un prelevement sur la production locale... car on ne peut distribuer ou redistribuer que ce qui est produit. J´ai une preference pour un prelevement sur l´ensemble des revenus monetarises... avec une progressivite au deja d´un certain seuil pour lutter contre la concentration des richesses.

                                    Evidemment cela ne peut se faire qu´un niveau d´un pays ou d´une zone monetaire commune dans la mesure ou cela demande un minimun de synchonisation monetaire et fiscale. Mais si cela fait ses preuves. d´autres pays suivront. Apres rien n´empeche d´appliquer le meme principe au niveau mondial... ou chaque pays recoit une part de la production mondiale, la part des plus pauvres etant prelevee sur la part des pays les plus riches... mais la c´est pas gagné smiley


                                  • Marc Chinal Marc Chinal 28 janvier 2016 17:48

                                    @jpm
                                    Donc, au lieu d’être une taxe à la vente (TVA), c’est une taxe à la production ? Et c’est de l’ordre de combien ? (je suppose que vous ne supprimez pas la TVA parce qu’il y a des frais d’Etat incompressibles).


                                  • jpm jpm 28 janvier 2016 18:07

                                    @Marc Chinal

                                    Les taxes sur la consommation frappent surtout ceux qui consomment l´intégralité de leurs revenus (généralement les plus modestes) et beaucoup moins les plus riches qui peuvent épargner une partie importante de leurs revenus.
                                    Il me semble donc plus judicieux de taxer l´ensemble des revenus, qu´ils soient consommés ou pas (ce qui limitera d´autant l´accumulation de richesses) et qu´ils proviennent du travail ou du capital.

                                    On garde évidemment la TVA actuelle pour continuer de financer les services publics gratuits et l´ensemble des cotisations sociales pour maintenir la protection sociale (retraite, chômage, maladie…) mais on taxe l´ensemble des revenus de l´ordre de 30% dès le premier euro gagné pour financer un revenu de base de l´ordre de 500 euros par mois et par adulte et la moitie pour les enfants.

                                    Du coup, cela remplace les premières tranches de l´import sur le revenu… et cela supprime de facto une grande partie des niches fiscales ainsi que les quotients familiaux et conjugaux. Malgré tout, dans un premier temps cela reste quasiment neutre pour la plupart des familles qui recevront sous forme de revenu de base ce qu´elles payeront en prélèvement obligatoire sur tous leurs revenus. Idem pour les actuels beneficiaires du RSA qui resteront plus ou moins au meme niveau... mais qui n´auront plus de demarches a faire.


                                  • Marc Chinal Marc Chinal 29 janvier 2016 10:58

                                    @jpm
                                    Ok, merci pour les grandes lignes, mais j’aimerai les chiffres réels.
                                    Combien coûte le paiement de ce revenu ?
                                    (y’a combien d’adultes en france et combien d’enfant en france ?)
                                    .
                                    Actuellement, il existe déjà des taxes sur les revenus. ça rapporte 45 milliards d’Euros, mais ça fait combien en % de taxation ? (avec les chiffres globaux).
                                    Est-ce qu’une personne de votre groupe a mis en ligne tous ces chiffres clairs et vérifiables ?


                                  • jpm jpm 29 janvier 2016 12:15

                                    @Marc Chinal

                                    le paiement d´un revenu de base de 500 euros par mois pour les adultes et de 250 euros par mois pour les enfants représente (500 * 12 * 50 Millions + 250 *12 * 15 millions) environ 350 milliards par an… soit l´équivalent d´un prélèvement (supplémentaire) de 30% sur l´ensemble des revenus nets qui sont de l´ordre de 1200 milliards (base de l´actuelle CSG).

                                    L´impôt sur le revenu actuel rapporte environ 80 milliards… il serait donc amputés d´une partie avec ma proposition, mais en contrepartie on pourrait récupérer une partie du montant des allocations familiales et du financement des minima sociaux tels que le RSA ce qui compenserait largement.

                                    Donc en gros, il ne s´agit dans un premier temps que d´un jeu d´écriture… sachant que pour la plupart des gens, cela ne changerait pas grand-chose (pas plus de prélèvement… mais pas non plus de revenus si ce n´est l´assurance de toujours pouvoir compter sur ce revenu socle).

                                    Pour plus de détails vous pouvez vous référer aux deux articles que j´avais publiés précédemment :
                                    http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/prelevement-a-la-source-contre-140717
                                    http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/et-si-le-rsa-devenait-un-revenu-de-133565

                                    Sinon vous trouverez des propositions équivalentes sur le site du Mouvement Français pour le revenu de base… tel que la proposition du LIBER de Marc de Basquiat qui est une forme d´impôt négatif.

                                    http://revenudebase.info/comprendre-le-revenu-de-base/financement/


                                  • Marc Chinal Marc Chinal 29 janvier 2016 12:45

                                    @jpm
                                    Nous sommes d’accord sur le chiffre astronomique de 350 Md à trouver par an,
                                    mais je n’arrive pas à trouver vos sources pour le 1200 Md de base de l’actuelle CSG.
                                    .
                                    D’autre part, si vous supprimer la destination de la CSG (hopitaux, remboursement de soins, etc), ils se financent comment ? Car un revenu universel ne va pas remplacer le remboursement de frais d’hopitaux et de santé, la CSG ne finance pas uniquement une petite partie des « retraites » et « aides sociales ». (si j’ai bien suivi car pour savoir où va réellement l’argent... pas évident de trouver des sources fiables officielles).


                                  • foufouille foufouille 29 janvier 2016 12:52

                                    @Marc Chinal
                                    c’est plus par mois vu que la plupart de cet argent sera dépensé rapidement.
                                    ensuite cela favorise le temps partiel et la création d’entreprise. et plus un RU est étendu, élevé, moins les aides sociales sont nécessaires donc moins de bureaucrates.


                                  • Marc Chinal Marc Chinal 29 janvier 2016 15:00

                                    @foufouille
                                    Sur la bureaucratie (pourquoi parler de ça ???) ça reste à prouver vu que l’informatique devait déjà faire moins consommer de papier...
                                    .
                                    « dépensé rapidement »... pour relancer la croissance et donc la pollution ?
                                    .
                                    ça ne réponds pas aux problèmes des « sources » pour les 1200 Md et pour le fait que les hopitaux et tous les autres intervenants bénéficiant de la CSG, vont être privés de financement.
                                    .
                                    On n’a pas parlé non plus de l’incidence d’un afflux de monnaie sur le marché... (on a vu ce que ça a donné avec les APL... = inflation).
                                    .
                                    Maintenant, vous pouvez continuer à vouloir réinventer le fil à couper le beurre, à arrondir les angles, mais ce serait plus simple de commencer à imaginer un civilisation post-monétaire (dont les prémices sont déjà en fonctionnement).


                                  • foufouille foufouille 29 janvier 2016 15:25

                                    @Marc Chinal
                                    les bureaucrates ne sont pas en papier mais en demande. tout est très loin d’être informatisé.
                                    les sans ont peu d’argent donc ce ne sera pas des économies pour la plupart.
                                    pas vu heuflation APL, c’est dans tes rêves. le HLM est au niveau APL, tu vas dans le privé pour le calme, par choix ou tu as aucun droit APL. sinon tu pourras pas payer.
                                    la CSG est juste une idée comme la TVA, etc.


                                  • jpm jpm 29 janvier 2016 20:38

                                    @Marc Chinal

                                      Désolé

                                       pour le retard de la réponse mais je suis en déplacement le vendredi après midi. En fait le chiffre de 350 milliards par an représente moins de 20% du PIB (2000 milliards). Ce n’est donc pas si énorme que cela et cela ne correspond dailleurs qu’à une version très minimaliste du revenu de base. En gros c’est la moitie de la protection sociale actuelle (retraite, invalidité, maladie, chômage) en France.

                                    Pour les sources je vous laisse chercher sur le net... car je me souviens que ces chiffres sont un peu difficile à trouver et il faut souvent recouper plusieurs informations pour les retrouver. Mais avec un peu de bonne volonté et de la curiosité on y arrive.

                                    Juste une remarque sur ma proposition à 500 euros par mois... elle ne remet pas en cause la protection sociale existante ni la gratuité des services publics... puisqu’elle est financée par un prélèvement sur les revenus nets... après la CSG et les cotisations sociales du moment. J’avais précisé en parenthèse prélèvement « supplémentaire ».

                                    L’idée c’est de prélever d’un cote et de redistribuer de l’autre.. ce qui permet de rendre l’opération plus ou moins neutre en moyenne. Pas de grands gagnants mais pas de grands perdants non plus au départ. Juste davantage de liberté et de sécurité pour les beneficaires. Après tout dépendra de l’évolution du montant et du taux et des modalité de financement.

                                    Comme cette solution est financée par un prélèvement sur les revenus, sans création monétaire ni augmentation de la TVA, il n’y a pas d’effet inflationniste, ni de risque d’augmentation de la consommation. De toute manières, cela ne change pas énormément les transferts d’argent... mais cela simplifie la manière dont ils sont organisés. Plus de stigmatisation car tout le monde touche la même chose... et tout le monde finance. Au bout du compte moins de bureaucrates comme dit foufouille, c’est plus de sereinité et de liberté dans ses choix de vie.

                                    Sinon rien à a voir avec les APL qui sont très conditionnelles et dépendent entre autres du montant du loyer, d’ou l’effet d’aubaine des propriétaires. La les gens seront libres de dépenser leur argent comme ils le souhaitent.


                                  • Jean Keim Jean Keim 28 janvier 2016 13:54

                                    En fait les derniers commentaires sont intéressants, ils envisagent d’autres approches et posent des questions qui n’ont pas forcément encore des réponses mais nous devons changer à court terme sinon cela se fera dans un sens ou dans l’autre mais avec beaucoup de violences.

                                    Un monde nouveau nous est inconnu sinon il ne serait pas nouveau mais dans la continuité du précédent, le changement dans la continuité serait une stupidité. 
                                    Un acte de propriété n’est qu’un bout de papier qui ne vaut pas plus que son poids de matière, une convention pour s’approprier le monde qu’on laisse ici après le trépas.
                                    Le changement - c’est mon intime conviction - ne doit pas être organisé, ni codifié, ni hiérarchisé, ni une affaire de qq. uns ou d’experts ou d’illuminés comme l’est le monde actuel, et il nous faut comprendre pourquoi jusqu’à maintenant à chaque évolution majeure, cela à capoter, comprendre ce n’est pas écouter le penseur à la mode ou coller des liens internet mais c’est véritablement remonter à la racine du mal. 

                                    • Marc Chinal Marc Chinal 28 janvier 2016 14:19

                                      @Jean Keim
                                      c’est quoi que vous appelez « la racine du mal » ?


                                    • Jean Keim Jean Keim 28 janvier 2016 20:03

                                      @Jean « 

                                       » ..., cela a capoté, ... " Le correcteur orthographique fait des siennes et je n’ai pas relu.

                                    • Jean Keim Jean Keim 28 janvier 2016 20:38

                                      @Marc Chinal


                                      Le mal ici n’est pas une question de morale ou de religion, c’est un processus qui est commun à tous les êtres humains bien qu’en chacun de nous il s’exprime d’une façon unique, individuelle et personnelle. 

                                      Je veux parler de la pensée, c’est-elle qui ne pouvant que restituer ce qu’elle sait nous empêche de véritablement innover. Et comme l’ego n’est rien d’autre que le mouvement de la pensée, c’est elle également qui fait que nous sommes ce que nous sommes, un homme qui ne penserait pas ne serait rien, une conscience vide et donc potentiellement capable d’être créatif en toute circonstance sans le poids de souvenirs et de savoir parfois bien encombrants.

                                      Nous ne pouvons pas vider nos mémoires, certains contenus sont d’ailleurs bien utiles et cette démarche procéderait encore de la pensée mais nous pouvons dans notre relation aux autre, autant que faire se peux, tenir compte des limites de la pensée et la laisser à sa place, celle d’un outil essentiellement pragmatique mais inadapté pour créer véritablement ... un monde nouveau.

                                    • Marc Chinal Marc Chinal 29 janvier 2016 15:02

                                      @Jean Keim
                                      la racine du mal c’est donc « la pensée » ?
                                      cad ?
                                      essayez de voir cela : http://www.survisme.info/videos.htm


                                    • L'enfoiré L’enfoiré 29 janvier 2016 16:15

                                      @Jean Keim, 

                                      Vous parlez d’un homme nouveau. Il ne sera ni organisé, ni codifié, ni hiérarchisé. Il sera « numérique » ou « numérisé à outrance ». 
                                      Lié au principe d’essais et d’erreurs qui est le prix à payer pour consommer. 
                                      IBM lançait des machines (le hardware) qui n’étaient pas testées à fond et qui étaient corrigée au fur et à mesure par les retours commentés pas les clients.
                                      Microsoft a fait la même chose au niveau logiciel (le software). Les versions se sont suivies en versions en semi-version et quart-version pour corriger des bugs.
                                      Google et Facebook le font aujourd’hui avec les communications internet.
                                      Chrome et Android...
                                      Le spectacle continue....
                                      The show must go on, comme dit la chanson. 

                                    • Jean Keim Jean Keim 29 janvier 2016 18:51

                                      @Marc Chinal
                                      J’ai regardé les 2 premières vidéos, c’est bien expliqué et effectivement la préoccupation principale du cerveau est sa survie et plus particulièrement tout ce qui alimente le processus de la pensée, à moins que ce ne soit la pensée ( l’ego ) qui ne veut pas disparaître.

                                      La pensée en soi n’est pas le mal mais l’usage que nous en faisons et surtout l’importance que nous lui donnons.
                                      Il est dommage que le côté limité de la pensée à s’exprimer dans un contexte connu n’est pas mis en évidence.
                                      Il y a notamment deux particularités de la science qui m’interpellent :
                                      - Pour étudier le cerveau les neurologues utilisent leur propre cerveau et donc en qq. sorte le cerveau s’étudie lui-même, ce qui devrait rapidement les amener dans une impasse, sauf à situer l’intelligence ailleurs que spécifiquement dans le cerveau (?)
                                      - Certaines recherches en physique portent sur des univers à n dimensions avec n > 4, elles donnent lieu à des équations exploitables tout en ayant un cerveau incapable de se représenter de tels univers.

                                    • Jean Keim Jean Keim 29 janvier 2016 18:05

                                      Le passage au numérique n’est-il pas une forme d’organisation à outrance dans laquelle il faut se plier à une normalisation ? 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès