• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Après la fraude fiscale, le pouvoir d’achat va exploser au nez de (...)

Après la fraude fiscale, le pouvoir d’achat va exploser au nez de Hollande

Le moins que l’on puisse dire est que le lynchage médiatique dont fait l’objet François Hollande est à large spectre. Le « Hollande bashing » à la « Une » touche tous les aspects de la politique et de la personnalité en creux du successeur de Sarkozy.

Tous ? non, un résiste encore : le « pouvoir d’achat », terme soigneusement écarté des éléments de langage gouvernementaux. Mais il va très bientôt jaillir comme un diable de sa boîte. Plus fort et plus longtemps que Cahuzac...

  Avec un retard plus ou moins calculé, les médias vont inévitablement s’emparer de la chose. Le Français, lui, est déjà au cœur de cette triste « actualité » depuis des lustres et n’a pas attendu l’arrivée de Moi Président pour constater une baisse vertigineuse de son niveau de vie.

Reste que le présent exécutif, avec une « méthode » qui n’appartient qu’à lui, poursuit la quête aussi ancienne qu’acrobatique pour faire rentrer l’argent dans les caisses. Tous se livrent à d’épatantes simulations aux allures de frénétiques bouche-trous.

Tout d’abord, après avoir fait beaucoup couler d’encre et gloser dans les chaumières - et surtout dans les sièges des constructeurs automobiles hexagonaux - Bercy, après moult préconisations élyséennes, a affirmé que l’alignement fiscal du gas oil sur celui du super était abandonné. Et avec lui les sept milliards de recettes qui vont avec. Sans doute trop beau pour être vrai.

Malgré la mise au rebut de cette piste, il y a fort à parier que remplir les réservoirs vont, une nouvelle fois, vider de plus en plus vite les poches du consommateur sans relancer la croissance d’aucune manière.

Après avoir mis en œuvre une TIPP (Taxe intérieure sur les produits pétroliers) « semi flottante » (elle ne disait pas son nom) afin de faire baisser un temps les prix à la pompe de quelques centimes d’euros et calmer ainsi les aigreurs d’électeurs frais émoulus, l’Etat a vite cessé son « effort ».

 

LES CUVES PERDUES NE SE RATTRAPENT JAMAIS

Et comme le conseil donné jadis aux Français par Christine Lagarde d’aller au boulot en vélo ne peut guère être suivi sur l’ensemble du territoire, le budget « transport-travail » a plus tendance à croître qu’à se contracter.

L’été les compteurs des pompes s’affolent : pas question pour les pétroliers de réduire les marges et les départs en vacances sont autant de bonnes occasions de maintenir ces dernières en grande forme. Et pour l’Etat d’engranger les taxes sur les carburants (0,428 4 euros par litre de gazole et 0,606 9 pour le super 95 ou 98). Comme le temps, l’argent perdu par le consommateur dans les cuves ne se rattrape jamais.

Par ailleurs, pour compenser le « manque à rentrées » du diesel, il est envisagé une hausse de la taxe carbone. Celle-ci pèserait donc, peu ou prou, sur les bénéfices des entreprises qui ne manqueront pas de la répercuter sur leurs prix. La lutte contre l’inflation risque donc de connaître des moments épiques … Elle va se concentrer sur les salaires.

Comme un bonheur n’arrive jamais seul, le printemps froid et humide pousse à faire appel encore et toujours aux fournisseurs de fuel ou de gaz et creuse les finances des ménages, à un moment où ce genre de dépenses est censé se calmer jusqu’à l’hiver prochain.

Ensuite, le prix des produits alimentaires, fruits et légumes en tête risquent également de s’envoler avec une forme de pénurie due aux mauvaises récoltes sous la pluie. Il va falloir manger du melon espagnol hors sol ….

Déjà, l'Insee a fait état d'une accélération de la hausse des dépenses en énergie (de 2,8 % après 1,4 % en janvier et 1,2 % en février) en raison de ce temps pourri.

Néanmoins, la consommation des ménages dans son ensemble avait reculé de 0,2% en février et de 0,9% en janvier après une baisse de 0,1% au dernier trimestre 2012. Le moral n’est pas là, la récession si. Quelle surprise !

Et ce ne sont pas les nouvelles pressions fiscales qui vont renverser la vapeur. La hausse de la TVA n’est plus un secret et, selon le très décrié Pierre Moscovici, elle devrait être de 0,2 à 0,3 points en 2014 pour récolter six milliards d’euros. Petit rétropédalage après que le gouvernement n’eût de cesse de marquer le coup en annulant la TVA « sociale » prévue par Sarko …

Ce dernier, lors d’un meeting à Evreux en campagne présidentielle de 2007, avait clamé à la tribune qu’il promettait d’être le « président du pouvoir d’achat » et du « peuple » (si, si).

Devant la déconvenue des Français lors des années suivantes, Hollande avait choisi d’éviter soigneusement de prononcer le nom de pouvoir d’achat ou de l’utiliser.

Ce « concept » a été absent de la conférence de presse du 16 mai. Il ne figurait pas non plus dans les 60 propositions du candidat. Pas folle la guêpe ! La prémonition était raisonnable.

Mais plus étonnantes étaient les propositions numéro 7 et 17, respectivement contre le recours aux « paradis fiscaux » et pour le renforcement de « la lutte contre la fraude fiscale »… Quand Madame Irma remplaçait Moi Président.


Moyenne des avis sur cet article :  3.82/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Mr Dupont 21 mai 2013 17:22

    Mr l’auteur

    « Quand Madame Irma remplaçait Moi Président »

    Il y a eut un précédent à l’Elysée :

     http://www.omelie.fr/blog/les-annees-mitterand-lorsque-la-voyance-entre-a-lelysee/

    Aujourd’hui la place est prise par Madame Valérie


    • Mr Dupont 21 mai 2013 21:01

      Madame Valérie

      « Je vois la reprise reprendre, le pouvoir d’achat remonter, le chômage redescendre, ta côte de popularité remonter, les impôts redescendre , les plus-values... »

      Monsieur Fanfan

      « Arrêtes Valie ; donnes moi un Nautamine ; j’ai le mal de mer , à t’écouter j’ai l’impression d’être sur un grand huit »


      • Mr Dupont 21 mai 2013 21:06

        Avoir le mal de mer : avouez que c’est un comble pour un Capitaine de Pédalo

        « Ca va mieux mon Fanfan ? »

        - Non ma Valie , donnes m’en un autre "


        • Mr Dupont 21 mai 2013 21:09

          Mr l’auteur

          Heureusement que je suis là pour meubler


          • Denis Thomas Denis Thomas 22 mai 2013 10:12

            oui merci Monsieur !
            En général, je ne fais aucun commentaire sur mes papiers sauf pour répondre à un propos insultant (ce qui arrive trop souvent sur ce site, hélas).
            Cordialement
            Denis Thomas


          • spartacus spartacus 22 mai 2013 11:01

            Une stigmatisation des riches en guise de politique.


            La nouvelle ficelle a remplir du papier....
            La chimère du trésor caché dans les « paradis fiscaux ». utilise la même ficelle que l’impôt sur les riches pour attirer les jaloux et envieux.

            La valse des milliards imaginaires ! Mille milliards ont ils dit.

            S’ils savaient....que c’est un chiffre sorti du chapeau d’un syndicat de gauche.
            Vous imaginez que la fraude est publique ? 
            Vous imaginez que le lobby de gauche n’a pas intérêt a faire croire a une « énorme fraude »...
            Vous imaginez que certain ont intérêt a faire croire qu’il existerait un trésor caché pour éviter a rendre des comptes sur leur gestion ?

            Et les bobos rentrent dedans les yeux aveuglés par leur haine des riches.

            Ils tomberont de haut quand ils verront que c’est 10 fois moins, correspond principalement à de l’optimisation légale. 

            • Gauche Normale Gauche Normale 22 mai 2013 16:20

              Selon le Crédit Suisse, il y a 280 000 millionnaires (US $) habitant en France en 2010, soit 0,45 % de la population.

              La France, enfer pour riches ? N’importe quoi.
              Le lobbying libéral continue.

            • Dzan 22 mai 2013 11:27

              Pas d’inquiétude Marine, quand elle sera ressoudée, viendra, par sa baguette magique, résoudre TOUS les problèmes.
              C’est simple
              On fout TOUS les zétrangers dehors, On licencie TOUS les fonctionnaires.
              On sort de l’euro ( sans dire aux citoyens crédules, que du jour au lendemain, ils paumeront 30% du pouvoir d’achat)
              On bétonne les frontières. Ah zut, faut des fonctionnaires de police ou des douanes pour faire le guet derrière le mur. etc...
              Ou Copé, le pote à Takiédine - ça commence à chauffer pour ces 2 là.- qui a dans sa poche, 3 points de TVA en plus, le retour aux 39 heures, mais payées 35 ! et autres joyeusetés.
              Quant à Sparargusse, nier, tout le fric dans les paradis fiscaux, c’est nier l’évidence, mais ce Mr n’est pas à une contre vérité près.


              • ETTORE ETTORE 22 mai 2013 12:25

                Quand la situation n’avance pas...........

                et que vous êtes plus à retourner sur vos pas qu’à tracer une nouvelle voie.......
                quand vous marchez sur vos traces anciennes, pas encore effacées de toutes les promesses d’avenir meilleur......
                Là on voit mieux le mensonge, tel une empreinte inversée écrasant celle de l’espoir tant imprimée à coup de « moi je »

                ECRASE ! Voilà à quoi pourrait se résumer le conseil donné à ce « guide » !

                • spartacus spartacus 22 mai 2013 12:57

                  « 8 000 foyers ont payé plus de 100 % d’impôts en 2012  », selon les données transmises au président de la commission des finances de l’Assemblée, Gilles Carrez, par Bercy. » (Le Monde| 21.05.2013).


                  Les débiles ont pris le pouvoir !

                  Dangereux de s’enrichir au pays des bolcheviques, la France !


                  • rocla (haddock) rocla (haddock) 22 mai 2013 13:28

                    Parkway veuillez modérer votre langage , , l’ insulte n’ apporte aucun 

                    crédit à vos propos .

                  • Antiochos 22 mai 2013 13:45

                    Spartacus, soit, sur les 100%, mais dans ce cas, là, soit ce sont des gens pas malins qui ne pratiquent pas l’optimisation fiscale que vous décrivez, soit c’est une pratique impossible pour certains types de revenus et possible pour d’autres. Avouez que tonner sur les impositions à plus de 100 % après avoir évoqué un post plus haut la possibilité de l’optimisation fiscale, qui est massivement pratiquée, laisse perplexe.

                    Si vous avez des chiffres qui montrent que les Français les plus riches le sont moins que leurs équivalents occidentaux, vous êtes libre de nous les donner. J’ai lu d’autres chiffres issus des statistiques internationales et qui donnaient un autre son de cloche. Les tranches des 10 % les plus riches et des 1 % l’étaient plus que les Allemands ou les Scandinaves, et à peu près autant que les Anglais. On est loin de la Corée du Nord, très loin.


                  • Le printemps arrive Le printemps arrive 22 mai 2013 12:59

                    A la place de« pouvoir d’achat », il serait bon de parler du « pouvoir vivre sainement » !


                    • daniel paul 22 mai 2013 13:17

                      La crise a commencée le jours ou un « quelqu’un » a voulu acheter un truc par du troc malhonnête, un truc d’un « autre quelqu’un » pour posséder ce qu’il n’avait pas au lieu de le faire lui même,et faitneant en plus..

                      de là est né le commerçant et le voleur car ils vont ensemble...

                      alors bien sur on me dit sans le haut de la pyramide comment ferait on ? moi je dis (voix off de coluche)..mais qui c’est qui n’est le premier un ? qui c’est ? la base de la pyramide ou le sommet de la pyramide eh ! ?

                      euh ! ben la base banane !
                      mais dis donc si ca se trouve on n’a pas du tout besoin de sommet , ni de berger d’ailleurs...ni de chef, si on s’arrange tous ensemble...si on est uni même le voleur a qu’a bien se tenir.

                      L’empire ,contrairement à ce qu’il essaye de distiller hypnotiquement n’a ABSOLUMENT pas gagné....tout est jouable.. smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires