• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Autoroutes, stop au racket : nationalisons !

Autoroutes, stop au racket : nationalisons !

Le 1er février avec l’accord du régime Macron, les tarifs des péages sur autoroutes privatisées ont augmenté de 0,87% à 2,04%. Une hausse encore plus forte que celle qui avait déjà eu lieu en 2017.

Faut-il rappeler que les autoroutes, patrimoine commun de la nation ont été bradées par le premier ministre Villepin pour une bouchée de pain et que depuis les multinationales du BTP Vinci, Eiffage, Bouygues et compagnie se gavent en faisant payer toujours plus les usagers ?

Pire, Macron va augmenter le cadeau : en renouvelant encore pour de nombreuses années les concessions. En Effet, en avril 2015, Macron ministre de l’Economie de F. Hollande a signé un accord secret avec les sociétés d’autoroutes – dénoncé par les députés PCF sous contrainte du Tribunal administratif – qui prévoit une clause d’allongement de la durée de concession pour compenser le gel des tarifs en 2015, et des hausses de tarifs additionnelles chaque année de 2019 à 2023. Merci qui  ? Merci Macron !

La conséquences de cette privatisation et de ce cadeau fait par Macron aux milliardaires, c’est l’explosion des bénéfices et dividendes des multinationales qui profitent de la rente : les actionnaires captent ainsi plus de 1,5 milliard de bénéfices qui si les autoroutes n’avaient pas été privatisées rentreraient dans les caisses de l’Etat. De quoi embaucher les personnels soignants qui manquent tant dans les maisons de retraites ! Depuis 2007, les dividendes versés aux actionnaires ont été multipliés par dix.

Même l’autorité gouvernementale en charge du contrôle des concessions autoroutières alerte contre les augmentations injustes et injustifiées de tarifs : “les augmentations des tarifs de péages prévues excèdent le juste niveau qu’il serait légitime de faire supporter aux usagers », estimant que « le niveau de rémunération des sociétés concessionnaires devrait être plus conforme aux risques supportés ».

Dans ce contexte, les députés communistes du groupe PCF vont redéposer une proposition de loi sur la nationalisation des autoroutes.

A l’inverse, le régime Macron prévoit lui de réunir ce qui reste des routes nationales dans une agence, qui sera sans aucun doute vendues et privatisée à la découpe. De quoi satisfaire aux directives de Bruxelles qui veut toujours plus de privatisation, et ainsi aux appétits de cette toute petite oligarchie qui détient l’essentiel du pays et de qui Macron est le zélé serviteur.

Jbc pour www.initiative-communiste.fr

https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/autoroutes-stop-racket-nationalisation/


Moyenne des avis sur cet article :  4.4/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • julius 1ER 15 février 10:24

    Nationalisation, c’est un joli mot ... mais celui- ci ne dit rien sur la nature de celle-ci ????


    je suis allé voir la Proposition de Loi déposée par le groupe PCF à l’Assemblé et je je ne vois nulle part le type de Nationalisation revendiquée ???

    - s-agit-il d’une d’une nationalisation avec indemnisation des actionnaires (on a connu çà en 1981 et çà n’a pas été une bonne affaire pour les finances de l’Etat !!!

    -ou s’agit-il d’une vraie Nationalisation communiste cad par expropriation ???

    le Texte présenté reste flou à ce sujet alors si vous pouvez éclairer ma lanterne de citoyen -contribuable, je suis tout ouïe !!!

    • kalagan75 15 février 11:40

      @julius 1ER

      chez les kokos, expropriation est bien un synonyme de nationalisation ... 

    • markos 15 février 13:16

      @kalagan75
      je ne suis pas certain qu’il y ait eu de nombreuses expropriations en france et depuis longtemps.
      des nationalisations oui, dans des périodes particulières, et ça n’a jamais été fait sans compensations.
      la privatisation des sociétés d’exploitation d’autoroutes a été une des plus grosses arnaques de ces 20 dernières années.
      pour voyager souvent, j’ai pu voir d’autres façons de circuler dans des pays qu’on ne peut absolument pas soupçonner d’idéologie marxiste, avec des autoroutes sans péages mais financées par des vignettes.
      en autriche, c’est 85 € par an.
      bien sur leur réseau est moindre qu’en france.
      mais une question toute bête.
      seriez vous d’accord pour payer 150 € par an de vignette et ne plus voir un seul péage en France ?


    • keiser keiser 15 février 14:24

      @markos
      Idem pour la Suisse avec une vignette à l’année ( 36 € )
      Pas de cabines à péage, il me semble que je l’achetais à la Douane en arrivant.
      Pénalisant si l’on ne fait que traverser, quoi que.
      Par contre et si l’on compare avec la France, ici les prix sont prohibitifs.
      Preuve que Vinci et compagnie sont des voleurs.


    • Paul Leleu 15 février 21:02

      @julius 1ER


      oui... exproprions sans contre-partie ces trust célérats qui se gavent de notre sueur et entreposent leur magot dans des paradis fiscaux. Je ne vois pas où est le problème. 

    • Konyl Konyl 15 février 21:15

      @keiser
      N’importe quoi, avez vous regardé le nombre de KM d’autoroute en Suisse ? 1800 km, en France presque 10000 km soit 5 fois plus.


    • julius 1ER 16 février 00:43
      N’importe quoi, avez vous regardé le nombre de KM d’autoroute en Suisse ? 1800 km, en France presque 10000 km soit 5 fois plus.
      @Konyl

      et alors ?????
      il y a aussi 10 fois plus de véhicules en France !!!!

    • Konyl Konyl 16 février 10:39

      @julius 1ER
      mettre des !!!! et des ???? ne sert a rien :)
      Bah oui donc le budget pour faire tourner tout ça n’est pas le même, même s’il est proportionnel, voir exponentiel et n’oubliez pas qu’en France vous n’avez pas le même taux d’imposition sur les entreprise.

      Si on vous demandait de payer un forfait de 250€ pour prendre l’autoroute en illimité vous le feriez sans réfléchir ?
      Je trouverais ça super cher compte tenu de ce que je roule sur les autoroutes.


    • keiser keiser 16 février 11:29

      @Konyl

      Franchement, je ne vois pas le rapport.
      Surtout que en raison du relief, le coup de construction en Suisse est nettement plus important.
      Sans parler de l’entretien en hiver.
      Plus le réseau est important plus c’est cher !?
      De plus en France, il me semble que les portions sont de à peu prés 300 kms.
      Je suis dans le génie civile et justement économiste de la construction ainsi que chargé d’affaire.
      Alors je vous retourne le n’importe quoi.


    • keiser keiser 16 février 11:36

      @Konyl

      En raison de vos talent d’expertise, vous pouvez donc m’expliquer ce tableau :

      Nom Longueurs Emplois Chiffres d’affaires Dette APRR 1868 2557 1662 8680 Autoroutes du sud de la France  2703 4085 2796 11332 Cofiroute 1111 1525 1306 3208 Sanef 1388 1816 1158 2533






    • Konyl Konyl 16 février 13:15

      @keiseru

      Je ne vais pas rentrer dans un débat sans fin :

      réseau plus important, pas plus cher proportionnellement (encore que), mais le cout de fonctionnement augmente vous comprenez. Le budget total pour vinci en France et ses autoroutes n’est pas le même qu’en Suisse.

      Il vous fallait bien une raison pour étaler votre CV :)


    • keiser keiser 16 février 13:28

      @Konyl
      Et bien donnez moi le vôtre et l’on verra lequel d’entre nous dit n’importe quoi.
      Et je n’aime pas trop que l’on me la fasse à l’envers.
      La prochaine fois, choisissez les mots que vous utilisez.


    • keiser keiser 16 février 13:36

      @keiser

       « Le budget total pour vinci en France  »

      Apparemment vous ne voulez pas comprendre.
      Je viens de vous dire qu’il y a quatre compagnies qui se partagent le réseau des autoroutes en France.
      Décidément, il n’y a pire sourd qui ne veut ... 


    • germon germon 17 février 08:33

      @julius 1ER
      Bonjour,

       Il faut arreter de penser « NATIONALISATION ».

       Vu ce qu’ils ont volé il faut demamder des « REQUISITIONS » sans aucunes indemnitées. POINT


    • keiser keiser 17 février 23:08

      @Konyl

      J’attends toujours vos arguments.


    • lloreen 15 février 12:22

      Les autoroutes ont été payées par les impôts des contribuables qui continuent toujours à en payer et de plus en plus...

      https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/20141218trib637d7d9d0/autoroutes-l-etat-paie-l-erreur-de-dominique-de-villepin.html

      Une plainte contre ces sociétés d’autoroute pour détournement du bien public devrait être un bon début.


      • Parrhesia Parrhesia 15 février 14:06
        @lloreen
        Un détournement manifeste de biens publics, c’est évident !
         Mais avant de mettre en cause les sociétés d’autoroutes, il faudrait plutôt mettre en cause les « législateurs » et le « gouvernement français » qui ont autorisé la manoeuvre !!!
        A la reflexion, nous pourrions également mettre en cause l’indigence mentale du corps électoral ! Mais ceci est une autre histoire...
        A part cela, de tout cœur avec vous, lloreen !

      • Mefrange 15 février 17:18

        @Parrhesia

        Et l’électeur qui vote toujours à côté. Sans remise en question sérieuse rien ne changera jamais.


      • Parrhesia Parrhesia 15 février 18:43
        @Mefrange
        C’est maintenant le problème N° 1 de la France : La fiabilité de son corps électoral, lui-même victime et sous la sujétion quasi totale de « propagandas » désormais scientifiques !
        Une sujétion qui détermine pratiquement tous les secteurs de la politique et de l’économie.
        Mais... Bonne soirée à vous !

      • Surya Surya 15 février 13:21

        Nationalisation des autoroutes = augmentation des impôts (il faut bien financer la maintenance, maintenant que les autoroutes sont construites !) et là tout le monde va râler parce que les impôts augmentent. Et on va entendre, du coup : Macron, il augmente les impôts, c’est ujn scandale, etc etc.

         
        Un autre inconvénient : tout le monde va payer si ça passe dans les impôts. Certes ça s’appelle la solidarité nationale, mais dans un cas comme l’autoroute, je trouve injuste que des gens qui n’utilisent jamais les autoroutes, par exemple parce qu’ils n’ont pas les moyens de partir en vacances, qui parfois n’ont même pas les moyens de se payer une voiture, même d’occas, doivent payer chaque année leur quote part pour financer un service réservé à ceux qui ont les moyens d’avoir un véhicule. Je trouve nettement plus scandaleux que des services comme la poste soient privatisés, car là ce service s’adresse à tout le monde, absolument tout le monde.

        Donc des autoroutes privées, ça ne me dérange pas. Au moins on ne taxe pas ceux qui ne peuvent pas les utiliser, on taxe seulement ceux qui les utilisent. Ca aussi, c’est de la solidarité nationale. Solidarité nationale = ne pas demander à des gens qui n’ont pas les moyens de sortir chaque mois de leur poche de l’argent pour un truc qu’ils n’utiliseront jamais. 
        Par contre, ce qui me dérangerait, c’est que les mecs de ces entreprises privées empochent l’argent des péages et sa payent des villas à quinze millions, au lieu de l’utiliser pour rénover et améliorer leur réseau routier. 

        Je ne suis pas du tout contre la privatisation de certaines choses sur le principe : si une entreprise fait de gros profits, tant mieux du moment que ce profit est redistribué aux salariés et réinvestis dans le developpement de l’entreprise. Pour créer des emplois, il faut bien dans un premier temps développer les entreprises !! 

        On parle toujours de « redistribuer les richesses ». Mais quelles richesses, si on n’en crée pas ??

        Je crois que beaucoup de gens confondent totalement le fait de « faire du profit » et « empocher ce profit pour son bien personnel ».

        Pour moi, il faut donc tout faire pour que les entreprises se développent, crée pleins d’emplois, mais après, là d’accord, il faut taper du poing sur la table pour que ceux d’en haut arrêtent de se gaver au lieu de redistribuer les richesses qui, pour le coup, auront bel et bien été créées.




        • Surya Surya 15 février 13:27

          « Pour moi, il faut donc tout faire pour que les entreprises se développent, crée pleins d’emplois »


          J’ajoute que ça doit donc passer par moins d’impôts pour les sociétés, afin qu’elles se développent, et afin d’attirer les sociétés sur le territoire français. J’entends déjà les hurlements de certains : c’est scandaleux, un cadeau aux « milliardaires » etc etc.

          Ben non, ça n’a strictement rien de scandaleux, du moment qu’en effet les profits de la sociétés servent pour augmenter les salaires, investir dans le développement de la société, et créer de nouveaux emplois.

          Ce qui est scandaleux, ce n’est pas qu’une société fasse du profit, c’est les salaires de nabab des patrons alors que les employés ont de toutes petites augmentations !

          Ne pas tout confondre !


        • HELIOS HELIOS 15 février 15:06

          @Surya


          Puisque vous ne voulez pas que tout le monde paye l’autoroute c’est a dire l’aménagement du territoire, alors, moi je ne veux pas payer pour VOTRE santé (sécu), VOTRE sécurité (police, armée), VOTRE éducation (l’école) etc... je ne veux donc pas que quelqu’un me fasse payer un seul centime d’impot pour quelque chose dont je ne beneficie pas... demain je vais m’acheter les armes qui conviennent et si vous avez le malheur de passer trop prés, je me defendrai... etc

          Votre raisonnement est intenable pour ce qui est du bien commun, inaccessible individuellement : Tout un chacun ne peut construire les route, avoir une armée, des hopitaux etc. 
          Lorsque le service est universel et commun il ne DOIT PAS etre privatisé... malgré ce que raconte Spartacus...

          Enfin, deuxième commentaire....
          Si une entreprise fait du profit il faudrait alors que la communauté en profite indirectement, c’est cela la création de richesse. Sauf que l’entreprise rançonne les clients par des prix excessifs et diffuse cette richesse hors de France dans des places de marché et des paradis fiscaux.

          Appliquons au moins cette règle :
          Un service public délégué ou une concession ne peuvent en aucun cas etre accessible a des capitaux et des dividendes hors de France, directement ou indirectement (filiales etc)


        • Surya Surya 15 février 16:33

          @HELIOS

          « VOTRE santé (sécu), VOTRE sécurité (police, armée), VOTRE éducation (l’école) », non, l’école ou la santé, ça n’a rien à voir avec les autoroutes, que finalement seuls les gens les plus fortunés peuvent se permettre de prendre puisqu’ils ont une voiture. J’ai donné l’exemple de la poste, j’aurais pu tout autant donner l’exemple de l’école. 


          L’école, la santé, la sécurité, c’est universel, comme vous dites (et comme je le disais aussi, j’ai dû mal m’exprimer dans mon précédent commentaire) tout le monde doit en profiter, que l’on soit riche ou pauvre, et on y a droit

          L’autoroute, ce n’est pas un droit. C’est une commodité. On peut très bien décider de se déplacer en train pour aller de Paris à Bordeaux (ou autre). On n’est pas obligé de prendre sa voiture (en plus on pollue, mais ça, c’est encore un autre problème), on peut choisir les transports en commun.

          Votre exemple est donc mal choisi, désolée.

          "diffuse cette richesse hors de France dans des places de marché et des paradis fiscaux.
          Mais c’est exactement de ça dont je parle !! Vous croyez me contredire alors qu’en fait vous ne faites que répéter ce qui est aussi mon opinion.
          Sauf que je disais plus haut que le profit en soi n’est pas quelque chose de mal, c’est ce qu’on choisit d’en faire qui peut poser problème.

          Donc en fait on est parfaitement d’accord. 

        • taktak 15 février 17:45

          @Surya
          Avec la grosse connerie suivante " Nationalisation des autoroutes = augmentation des impôts (il faut bien financer la maintenance, maintenant que les autoroutes sont construites !)" on a compris que vous avez rien compris et êtes dans l’idéologie.

          Aujourd’hui les autoroutes appartiennent à l’état qui a vendu les sociétés exploitantes (concessionnaires).
          1°) l’entretien et la maintenance est toujours payé par l’état en réalité (par des allongements de durée de concession notamment)
          2°) l’entretien et la maintenance est aussi payé par les péages

          3°) comme le montant des péages est de très très loin supérieur aux couts d’entretien et d’exploitations ( les sociétés d’autoroute privatisés ont supprimé des postes à tour de bras) la différence, c’est à dire des milliards d’euros finit dans la poche des milliardaires propriétaires des quattres majors du BTP qui se partagent le magot

          En clair pour les mal comprenant : les gouvernements (y compris celui de macron) ont bradé pour une bouchée de pain le patrimoine des français (les autoroutes) et les revenus de ce patrimoine ont été privatisé. Et il s’apprete sur ordre de l’UE à faire de même pour la SNCF, pour les barrages, pour EDF, pour les autoroutes non encore privatisées, pour les voies navigables, les ports et les aéroports, la poste etc...


        • HELIOS HELIOS 15 février 19:36

          @Surya

          désolé moi aussi mais votre propos est absolument insoutenable... je vous parle de « ce qui est du bien commun, inaccessible individuellement » c’est a dire les autoroutes, comme les routes par ailleurs.


          Vous ne les prenez pas, parfait, vous y avez droit, mais chaque fois que vos medicaments prennent l’avion (et les aeroports en cours de privatisation), ces mêmes autoroutes transportent beaucoup de choses qui vous servent directement, vous et même lorsque vous prenez un bus, interurbain il est fort probable qu’il utilise lui aussi les autoroutes.

          Il n’y a pas comme vous dites « une commodité », il y a une reorganistation ! en echange du maintient local des route nationales, l’etat a développé les autoroutes axes dévolu aux deplacements de plus longues distances. Les autoroutes ne peuvent etre considérées comme une commodités pour quelques uns et n’existent que dans le cadre d’un usage public du territoire national, même si elles ont été -a mon avis a tort- concédées à des privés.


          Enfin, j’apporte une nuance de taille en ce qui concerne le profit : vous avez raison, il n’y a pas de mal a faire du profit... mais seulement quand il s’agit de votre travail, portant sur votre bien (votre entreprise et ses actionnaires/associes).

          Lorsque vous avez une délégation de service public... les autoroutes par exemple, l’eau, l’electricité... les couts sont etablis par l’etat et votre profit est encadré par des regles de rentabilité sur les biens qui appartiennent a tous.
          Personne ne vous oblige a etre soumissionnaires et si vous l’etes vous acceptez les règles.

          Là où le bat blesse c’est que l’etat a favorisé des copains (Vinci, Bouygues) autorisant des augmentations hors du cadre normal d’une rentabilité déjà suffisante. Dans ces cas le profit est exagéré, fait sur le dos des citoyens et qui plus est ces sommes sont spoliées au pays tout entier puisque reinvesties en dividendes hors de France. regardez la répartitions des capitaux de ces societes.

          Regardez, dans le cadre de l’eau, ce quii se passent.. des communes, et pas des moindre, ont contesté les concessions de l’eau et ont choisi -parce que c’etait possible- d’en sortir.
          Les societe ont, comme par hasard, reactualisé les prix a la baisse et continuent a « bien vivre » quand même.

          Qui peut contester les concessions des autoroutes ?

        • Surya Surya 15 février 19:39

          @taktak

          « 2°) l’entretien et la maintenance est aussi payé par les péages »


          Il y a des gens vraiment bouchés sur Agoravox !  smiley

          Et c’est moi qui suis supposée n’avoir rien compris... 

          Pour le reste de votre com, je ne vais pas passer la soirée à me répéter.

          Passez une bonne soirée... sur Agoravox, bien sûr...  smiley

        • Parrhesia Parrhesia 15 février 20:07
          @taktak
          Bonsoir taktak,

          Essayer de faire comprendre à des libéraux que transformer des dividendes d’actionnaires en recettes d’État est une opportunité de baisse d’impôts pour le contribuable relève de la gageure !!!
          Même s’il s’agit d’une opportunité qui reste le plus souvent virtuelle dans toute société...
          De toute façon, l’intention de refaire du contribuable un serf taillable et corvéable à merci est de plus en plus visible dans le comportement mondialiste...
          Bonne soirée.

        • Maitre Ratatouille Ratatouille 16 février 22:00


          « Un camion use une chaussée entre 20 et 100 fois plus qu’une voiture » ? ou plûtot 10 000 fois. ?

          https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-vrai-du-faux/un-camion-use-une-chaussee-entre-20-et-100-fois-plus-qu-une-voiture_1767333.html

          Il existe en outre, depuis les années 1960, une méthode née aux États-Unis et inventée par l’American Association of State Highway Officials (AASHO). Une méthode de calcul qui a servi à la construction de quasiment toutes les routes du pays. Elle institue que l’usure de la chaussée varie comme "la puissance quatrième du rapport des masses appliquées sur les essieux". Autrement dit, si l’on prend un poids lourd de 30 tonnes - roulant sur cinq essieux - et une voiture d’1,2 tonne - sur deux essieux : (6.000/600) à la puissance 4. Soit un total de 10.000, qui signifie que la structure de la chaussée s’use jusqu’à 10.000 fois plus vite avec un camion qu’avec une voiture.
          .
          10000 fois plus c’est dibgue

          On casque pour les guerres des prix des tomates extc qui viennent t de tataoine


        • Parrhesia Parrhesia 15 février 14:16

          Ce qui est absolument scandaleux, et particulièrement dans ce contexte autoroutier, ce sont les argument « emplois » et salaires, alors que dans le même temps, les sociétés autoroutières (et là elles peuvent être logiquement mises en causes) remplacent les personnels de caisses par des caisses automatiques !!!


          • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 15 février 14:36

            Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789


            Article 17 :

            La propriété étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé, si ce n’est lorsque la nécessité publique, légalement constatée, l’exige évidemment, et sous la condition d’une juste et préalable indemnité.

            Juste et préalable indemnité, ça vous dit quelque chose les cocosaures ?

            Sachant qu’en 1981, pour les sociétés cotées , le conseil constitutionnel à fixé comme juste indemnité par action le cours moyen des trois dernières années, êtes vous sûrs que ce serait une bonne affaire pour le contribuable ?

            Mais les Droits de l’Homme les cocos s’en tamponnent sans doute :->

            • Paul Leleu 15 février 21:07

              @Sharpshooter - Snoopy86


              oui... nul besoin d’indemniser ces trust rapaces et vautours qui se sont largement gavés sur le dos du peuple... je ne vois pas du tout où est le problème... au contraire, il faudrait incarcérer dare-dare les dirigeants de ces sectes, jusqu’à ce qu’ils rappatrient le patrimoine caché dans les paradis fiscaux... alors, ils seront libre de partir, après qu’on ait vérifié si ils n’ont pas trafiqué avec des terroristes (comme Lafarge) et des ennemis de la Nation. 

              Ca me semble une bonne base de discussion. Vous verrez qu’ils changeront de ton. 

            • Parrhesia Parrhesia 16 février 09:54
              @Paul Leleu
              Cela semble un peu rude, peut-être, mais c’est l’idée générale à retenir !
              Mais il faudrait d’abord, pour bien faire, restaurer le concept de haute trahison tombé en désuétude dans les préoccupations populaires grâce à des modifications (in)opportunes de la loi française en 1967...
              Cette gestion du dossier « autoroutes » est très symbolique de la spoliation dont le peuple français est victime. Et ce n’est pas fini !!!
              Bonne journée.

            • Parrhesia Parrhesia 16 février 10:28
              @Parrhesia
              Aïe...
              Il s’agit évidemment de 2007 et non de 1967...
              Mille pardons !

            • zygzornifle zygzornifle 15 février 14:52

              Il faudrait nationaliser le gouvernement Macron pour que s’arrête le racket de l’état .... Ha bon on ne peut pas nationaliser le gouvernement car s’appartient déjà a lui meme ....


              • Trelawney Trelawney 15 février 15:56

                Au lieu de nationaliser, pensez à bloquer le tarif des autoroutes et ajouter une CSG à 30% sur le prix du ticket. Ca ne coûte pas cher à mettre en place.

                Et contre une proposition de loi comme celle ci, le gouvernement devra se torturer pour trouver des arguments contraires.
                Mais un projet de loi sur la nationalisation, c’est comment essayer d’être utile en étant irréaliste

                • taktak 15 février 17:25

                  @Trelawney

                  1°) les français ont payé les autoroutes. Pour les construires, puis plusieurs fois avec les péages. Elles leur appartiennent et ce n’est pas parceque sarkozy et de villepin les ont donné pour une bouchée de pain que cela change quelque choses

                  2°) Macron ministre du budget a passé un accord secret avec ses amis milliardaires pour permettre l’augmentation des tarifs des péages. Les profits énormes réalisés sur le dos des automobilistes doivent revenir aux français, pas à des millionnaires qui les rançonnent

                  3°) Macron président se prépare à faire le meme tour en vendant les voies de chemin de fer et les trains pour une bouchée de pain. Il a déjà fait la même chose comme ministre en bradant les aéroports.

                  Bref, français française, Macron vous vole et vous dépouille pour remplir les coffres de ses amis, les capitalistes.
                  le PRCF a raison : renationalisation immédiate et sans indemnités des autoroutes. De EDF, de GDF et des grands moyens de production. On a été assez volé et rançonné

                  Comme dit durant la campagne présidentielle. Qu’ils rendent l’argent.


                • markos 15 février 17:51

                  pour être parfaitement juste, les autoroutes n’ont jamais été privatisées, ce sont les sociétés qui en avaient la concession qui l’ont été. normalement les concessions sont limitées dans le temps et l’état peut récupérer l’exploitation de ce qui lui appartient, les seules indemnités à verser sont les investissements avec un calcul de l’amortissement de ces investissements.
                  je ne sais exactement le détail de la durée des concessions, mais j’ai entendu parler de quelque chose comme 25 ans. ce qui veut dire que normalement on peut récupérer l’exploitation des autoroutes dans un peu plus d’une dizaine d’années sans que cela ne coûte très cher aux contribuables.
                  autre chose, .
                  la privatisation des sociétés d’autoroutes avait rapporté 14 milliards d’€.
                  14 M c’est aussi ce qu’a rapporté l’exploitation depuis 2007 non pas en bénéfices mais en dividendes aux actionnaires. c’est à dire que les vinci, eiffage et consort ont largement récupéré leur mise de départ.
                  un autre calcul simple si on suit l’exemple de pays comme l’autriche, la suisse, la tchéquie, la slovénie et peut être d’autres ou je n’ai pas encore circulé.
                  il y a 40 millions de voitures en france et environ 1 millions de poids lourds qui circulent sur nos routes. avec une vignette annuelle de 150 € pour les voitures et 1000 € pour les PL, ça ferait des recettes de 7 milliards pour financier l’entretien des routes et des autoroutes.
                  sans parler des autres gains induits en matière de sécurité, de pouvoir d’achat et de frais professionnels pour les entreprises de transport routier.
                  ça n’a rien de révolutionnaire, ce système existe déjà chez nos voisins à seulement quelques heures de Paris.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès