• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Ces restaurateurs qui font payer la carafe d’eau !

Ces restaurateurs qui font payer la carafe d’eau !

Juridiquement, un restaurateur ne peut pas faire payer une carafe d’eau du robinet. Mais certains restaurants ont trouvé un filon lucratif : ils vendent une « eau de dégustation  » à la carte. Parfois, ce sont des mentions poétiques qui sont affichés à la carte avec une « Eau calme » ou une « Eau agitée », proposée aux consommateurs. De quoi s’agit-il ?

D’une eau du robinet filtrée par une machine qui fonctionne avec un filtre à charbon actif. Une fonction permet d’injecter du gaz carbonique pour gazéifier l’eau du robinet. La carafe d’eau plate ou gazeuse est généralement vendue entre 2€50 et 6€.

Quand on sait qu’un litre d’eau du robinet coûte au grand maximum 0,3 centimes d’euros, on comprend vite l’intérêt de l’opération : le simple filtrage multiplie par 1 000 ou 2 000 le prix d’un litre d’eau du robinet. Côté qualité, le consommateur en a-t-il pour son argent ?

1er argument : l’eau est pure

C’est le principal argument mis en avant par les vendeurs de machines nordiques ou italiens.

Or on considère qu’une eau pure est une eau préservée des pollutions induites par l’homme. C’est donc une eau naturellement potable, généralement extraite de nappes souterraines protégées.

En France, l’eau du robinet est à 60% prélevée dans les nappes phréatiques et à 40% issue des cours d’eau. Elle est donc exposée à des pollutions agricoles ou industrielles. Elle est donc loin d’être pure puisqu’elle est soumise à de nombreux traitements. C’est donc une eau rendue potable par traitement, mention qui devrait figurer sur la carte, pour ne pas induire les consommateurs en erreurs en la vendant au prix d’une eau naturellement potable.

2e argument : l’eau filtrée aurait meilleur goût

En réalité, tout dépend de la qualité de l’eau du robinet locale. Sur le plan gustatif, les filtres se contentent d’éliminer le goût de chlore. Mais en laissant une carafe d’eau au frigo quelques heures, le chlore s’évapore naturellement.

3e argument : l’eau servie serait de meilleure qualité

On sait que les carafes servies à tables sont réutilisables. Pour le prix, on pourrait s’attendre à ce qu’elles ces carafes ou flacons soient lavés – voire stérilisés- pour chaque nouvel usage par les restaurateurs.

Or dans certains restaurants, les carafes sont remplies et resservies plusieurs fois pendant un même service, comme pour les carafes d’eau gratuites d’ailleurs.

On est aussi en droit de se demander si tous les restaurateurs penseront à changer les filtres de leurs machines aussi souvent que nécessaires. 

4e argument : le procédé serait plus écologique

Ces fontaines à eau éviteraient d’utiliser des bouteilles en plastique. Sauf que dans les restaurants, les eaux en bouteille sont servies dans des emballages en verre recyclés !

Par ailleurs, la production de filtres et de machines n’est pas neutre sur le plan environnemental… Leur acheminement, tout comme celui des eaux en bouteille, génère également du CO2.

5e argument : le prix

Il est vrai que vendre de l’eau du robinet au prix de l’eau en bouteille - ou parfois un peu moins cher - reste une très bonne affaire pour un restaurateur. Mais certains amateurs de bonne table commencent à crier au scandale. C’est le cas d’Eric Boschman, l’un des meilleurs sommeliers de Belgique, furieux d'avoir payé 6,50€ une carafe d'eau du robinet filtrée.

Au final, ces carafes d’eau du robinet filtrées et payantes, pourraient bien lasser certains clients, agacés d’être pris pour des gogos… Car après la carafe d’eau du robinet payante, qui sait si l’on ne découvrira pas un jour sur notre addition une « corbeille de pain de dégustation » à 5€ ou « une paire de couverts raffinés en inox » à 3€ ? Après l’affaire de la TVA, les restaurateurs devraient prendre garde…

A force d’induire les consommateurs en erreur, ils pourraient y perdre des plumes.
 


Moyenne des avis sur cet article :  4.72/5   (57 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 18 novembre 2011 09:39

    Bonjour à l’auteur.

    Ce procédé est évidemment scandaleux mais je doute qu’il puisse survivre très longtemps. Quant au pain payant, cela existe en divers lieux de Suisse, et il fort possible que quelques restaurateurs français soient tentés par d’augmenter ainsi leur recette, mais cela devrait rester marginal.

    De toute manière, les restaurateurs n’ont pas intérêt à trop tirer sur la corde : à vouloir augmenter fortement leur marge sur les vins (naguère mulitiplé par 3, le prix du vin l’est désormais souvent par 4 ou 5, voire plus), ils ont réussi à décourager de très nombreux clients qui se rabattent sur le vin en pichet ou... la carafe d’eau. D’où peut-être la tentation de faire payer celle-ci !


    • SALOMON2345 18 novembre 2011 11:13

      Un grand restaurant, hautement étoilé et obligé de respecter la loi sur la gratuité de l’eau, eu l’idée « diabolique », pour ce faire, de poser sur la table une carafe pleine d’eau dans laquelle il introduisit un poisson rouge qui nageait, nageait, nageait en formant de belles arabesques aquatiques !
      Le texte était ainsi respecté car rien de précis ne pouvait lui interdire cette cohabitation mais si manifestement ce Chef ne manquait pas d’esprit, ce dernier n’était pas très humaniste et sa roublardise n’était pas nécessairement la marque d’une l’intelligence pure !


    • King Al Batar King Al Batar 18 novembre 2011 13:20

      OUi sauf que les restaurateur (hors chaine bien sur) sont des petits entrepreneurs, de meme que les bistrots, qu’ils ne sont en rien responsable de la crise, et que ce sont eux qui soutiennent l’économie. Les PME, non côtées, sont les seules sociétés françaises sur lesquelles on ne peut emmetre le moindre doute dans leur implications dans la crise.

      Ce que vous dites est complétement inconséquant et pas très malin.

      De plus c’est quand même dans les bistrots que l’on peut trouver le plus d’échange, sauf quand il s’agit de piliers de comptoir, et le plus de chaleur pour pouvoir discuter avec des gens que nous ne connaissons pas et qui ne sont pas forcément du même monde ou de la même classe sociale que nous.
      Si les gens echangeaient un plus et communiquait entre eux de manière plus simple, comme on peut le faire dans les bistrots justement, la fraternité qui a complétement disparu dans notre pays et qui reste une notion fondamentale de notre république, pourrait avoir une chance de survivre...


    • King Al Batar King Al Batar 18 novembre 2011 15:16

      BOnjour
      Non je ne suis pas restaurateur, mais je connais un expression qui dit que ce n’est pas parce qu’il y a de mauvais médecins qu’il faut condamner la medecine.
      C’est pas parce que des connards vendent de l’eau gratuite, qu’il faut boycotter des francais qui bossent et qui font marcher l’economie...
      Cordialement


    • Aleg 18 novembre 2011 16:09

      Je ne vois pas bien le rapport avec l’eau du robinet à 6,50€...


    • appoline appoline 18 novembre 2011 18:08

      Quand on voit qu’il y a quelques ouvertures de bars à eau, on imagine facilement que la connerie humaine n’a pas de limite. Quand au coup du poisson dans la carafe, dommage qu’ils ne soient pas tombé sur un joli allumé, recracher le poisson devant tous ces braves gens aurait eu un cachet fou.


      Renversez la carafe à 6 euros sur la table, ça fiche un beau bazar et même si la payez, vous aurez eu un peu de spectacle. On me l’a jamais fait, dommage, j’aurais eu l’occasion de rigoler un coup, en appelant quelques amis, le restaurateur y réfléchirait avant de faire payer la flotte, c’est tout simple en fait.

    • restezgroupir44 restezgroupir44 18 novembre 2011 18:20

      @king,


      Bonsoir,
      Belle lucidité,les connards qui paient l’eau du robinet devraient faire attention car c’est bien connu l’eau bue éclate.

      Des gens qui se tapent 15h de boulot /jour celà se respecte et je ne suis pas restaurateur non plus mais allez au resto de temps en temps fait parti des plaisirs de la vie ainsi que boire un coup avec des potes.

      Les aigris n’ont qu’à se mettre un tablier et bouffer des pizzas con gelés.

    • bo bo 18 novembre 2011 18:28

      L’inventeur du poisson rouge dans la carafe d’eau est Henri de TOULOUSE-LAUTREC......
      mais lui c’est quand il recevait et régalait ses invités.....


    • zelectron zelectron 18 novembre 2011 18:34

      Je suis impatient de pouvoir respirer de l’air filtré à bon prix chez ces restaurateurs soucieux de mon bien être ...


    • TigerSean TigerSean 18 novembre 2011 22:03

      @ Jean :

      La restauration est l’un des métiers métiers les plus durs qui soient parmi les métier communs, et qui, de plus, ont une très grande utilité. Même si leur procédé est scandaleux, il serait temps de se poser les bonnes questions :

      Pourquoi l’un des restaurateurs fait-il payer l’eau du robinet, et à ce prix ?

      A combien s’élèves leurs frais fixes ?

      En sachant qu’ils sont tenu d’avoir toujours des produits frais, quels sont leurs manque à gagner ?

      Combien gagne un restaurateur ? Quel est le rythme de travail de la restauration ?

      Il est à noter que, si le kilo de tomate est à 1 € ou 9 €, la plupart d’entre eux vendront la tomate farcie au même prix. Ils font partie de premières lignes à souffrir de l’inflation des matières premières.

      C’est bien beau de critiquer façon révolutionman, mais la réalité d’un restaurateur ne se limite pas à vendre un steak/frite à 7€ le midi. Pour peu que votre restaurant soit à moitié plein, et vous êtes en dedans.

      Je pense que si l’état fixait une limite à l’inflation des matières premières, proposait une VRAIE eau potable au robinet et/ou une vraie norme de filtrage de l’eau dans TOUS les restaurants, certains abus ne naîtraient peut-être pas.


    • manech42 manech42 19 novembre 2011 22:59

      On peut très bien converser dans des débits de boisson sans se faire voler pour autant !


    • brieli67 18 novembre 2011 10:01

      Tout neuf tout beau

      Neuromarketing des soupes en sachet
       http://www.good.is/post/campbell-s-...

      Aux sommeliers de l’eau
      http://www.good.is/post/fancy-bottl...

      répondons par
      http://blip.tv/file/1583990

      Article 31 : Everyone has the right to clean and accessible water, adequate for the health and well-being of the individual and family, and no one shall be deprived of such access or quality of water due to individual economic circumstance.

      Exigeons la carafe d’eau, du pain, du sel, des épices ou ingrédients 
      http://www.paris-bistro.com/conso/d...

      Pour les services de la concurrence, l’usage de la carafe d’eau et du pain gratuits demeure, sauf si le restaurateur en a informé explicitement la clientèle, notamment par l’affichage des menus à l’intérieur comme à l’extérieur de son établissement.


      • frugeky 18 novembre 2011 10:43

        Le mec qui est capable de vendre une louche d’eau à quelqu’un qui a soif est innommable.
        J’ai trop de respect pour les prostituées pour le qualifier de fils de pute.


        • Jean-paul 18 novembre 2011 11:07

          Si vous demandez une bouteille de vin ,le serveur vous l’apportera tout de suite .Pour une carafe d’eau gratuite si vous l’avez avant le dessert vous etes chanceux ,et observer le regard meprisant du serveur :) car il sait qu’il n’aura pas de pourboire .
          Maintenant comparer avec le service aux USA ,le jour et la nuit .Le serveur passera vous remplir plusieurs fois votre verre et l’eau est gratuite


          • Farniente 18 novembre 2011 16:46

            Au Québec,l’eau est gratuite,le café à volonté et les serveuses souriantes.De plus,beaucoup de restaurants vous permettent d’apporter votre propre vin qui vous sera servi gratuitement et avec le sourire.
            Il est vrai que la waitress s’attend à ce que vous laissiez un pourboire mais ce n’est pas obligatoire,si vous êtes un goujat,vous pouvez vous en dispenser.


          • volpa volpa 18 novembre 2011 11:15

            En Italie, on paye la mise à disposition des couverts.

            Mais en général au final « manger au restaurant » coute moins cher qu’en France.


            • lloreen 18 novembre 2011 11:20

              Alors BOYCOTTEZ -LES.Renseignez-vous avant d’entrer dans un restaurant s’ils font payer la carafe d’eau ou non.Si c’est oui, vous n’avez qu’à ressortir...
              Cependant, on est dans la logique du tout-payant...Il n’y a plus de limites à l’arnaque systémique.
              Les malades paient parce qu’ils sont malades (taxe sur la maladie, oui, ça existe....).

              Il n’y a que le comportement individuel qui permet de changer les choses.


              • Domkishoot Domkishoot 18 novembre 2011 11:22

                Idem pour les bistrots qui taxe de 10 centimes d’euros le café allongé au prétexte qu’ils ajoutent, à peine, 5cl d’eau du robinet. Si 1cl d’eau coûte 2 cts d’euros combien coûte un litre d’eau du robinet chez un bistrotier ?


                • latortue latortue 18 novembre 2011 11:55

                  les carafes payantes et autres guignoleries ,un seul moyens pour y remédier changer de crèmerie ,inutile de continuer a manger chez un commerçant malhonnête .C’est un peu comme le montant des menus qui est resté inchangé après la baisse de la TVA , une vaste escroquerie avec pour complice le gouvernement .j’ai bien constaté que aucun restaurant n’ont baissé leur tarif ni embauché d’ailleurs , je me demande ce qu’on attends pour remettre la TVA a 19,6% .Non il préfèrent mettrent deux points dans la tronche a tout le monde ,et privilégier une corporation pas tres claire quand on parle de fraude , de patron voyou je crois que c’est une des corporations qui triche le plus impot et travaille au noir confondu même le resto a Sarko employait des sans papier oui mais les Français ont la mémoire courte .
                  http://www.lepost.fr/article/2008/04/19/1183250_les-sans-papiers-en-greve-dans-l-ancien-fief-de-sarkozy.html


                  • tiloo87 tiloo87 18 novembre 2011 12:25

                    Si la carafe contient de l’eau filtrée par le restaurateur, je ne trouve rien de choquant à ce qu’elle soit payante.(par contre, les prix que vous annoncez sont inacceptables !)
                    Si je ne veux pas payer, je demande de l’eau du robinet non filtrée.

                    Essayez d’aller demander du pain dans un Mc do , vous verrez ce qui nous attend...


                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 18 novembre 2011 13:05

                      on paye bien la tva sur la tva ... smiley


                      • PhilVite PhilVite 18 novembre 2011 13:12

                        « ...furieux d’avoir payé 6,50€ une carafe d’eau du robinet filtrée. »

                        Quand on paye 6,50€ une carafe d’eau du robinet filtrée, on n’est pas furieux, on est con.


                        • King Al Batar King Al Batar 18 novembre 2011 13:22

                          Arretez de boire de l’eau au resto !
                          1 ca rouille
                          2 le vin c’est tellement plus noble et agréable
                          3 consommer du vin c’est consommer Francais !


                          • Fergus Fergus 18 novembre 2011 15:32

                            Salut, King.

                            Problème : comme je l’ai indiqué plus haut, le prix du vin a spectaculairement augmenté, au point que l’on marche désormais sur la tête avec des vins d’un coût relativement modique pour le restaurateur facturés à des prix exorbitants dans des établissements sans cachet particulier. Exemple : des muscadets à 25 euros ou des riesling de coopérative vinicole à 28 euros. A l’achat, ils coûtent au patron de 4 et 5 euros !

                            Cordialement.


                          • Fergus Fergus 18 novembre 2011 15:36

                            Autre chose concernnat le vin : au mépris de la loi qui oblige à afficher à l’extérieur le prix d’au moins 5 vins, de plus en plus de restaurants s’exonèrent de cette obligation pour ne pas rebuter le client potentiel ; Résultat : les gens s’installent mais très peu nombreux sont ceux qui ressortent après avoir découvert le prix sur la carte ; soit ils se font arnaquer, soit ils boivent de la flotte.


                          • Peau lisse vaut pas pied Peau lisse vaut pas pied 18 novembre 2011 14:30

                             l’eau filtrée aurait meilleur goût

                            J’avais appris au collège, il y a de cela de nombreuses années ... hélas ... que l’eau est un liquide incolore, inodore et insipide ce qui signifie qu’on vend le « meilleur gout » de quelque chose qui n’en a pas ... quelle époque


                            • tiloo87 tiloo87 18 novembre 2011 15:25

                              Et vous croyez tout ce qu’on vous a dit au collège ?
                              Vous n’avez jamais gouté de l’eau et comparé plusieurs ?
                              Vous trouvez qu’elles ont toutes le même goût (à votre avis perso) ?

                              J’ai déjà entendu ce genre de bêtise sur l’eau (de la bouche de JP Coffe....le pauvre...).

                              Je veux bien admettre que certains s’en foutent, que d’autres n’aient pas la capacité d’analyser ce qui leur passe dans la bouche, mais à part ceux là, n’importe qui peut faire la différence entre une Vittel et une Evian, ou entre une eau du robinet de Paris et une eau du robinet de Limoges (plus chlorée) .

                              Je peux même savoir s’il a plu récemment rien qu’à l’odeur de l’eau qui coule du robinet : ça pue le chlore quand il y a eu de fortes pluies.


                            • King Al Batar King Al Batar 18 novembre 2011 15:48

                              Au college on m’avait dit que Napoleon était un grand homme...
                              Plus tard mes voyages scolaire en Angleterre et Italie m’ont appris le contraire...
                              Qui croire ????


                            • Peau lisse vaut pas pied Peau lisse vaut pas pied 18 novembre 2011 16:19

                              Les médias tentent de nous faire croire que l’actuel locataire de l’Élysée en serait un autre et nous sommes nombreux, sans avoir eu à voyager, que c’est de la désinformation ...
                              en plus si on voyage, on se rend compte qu’effectivement c’en est

                              A propos de l’Élysée :

                              http://www.elysee.fr/visite/#/coulisses/huissier

                              Site de l’Élysée ... et on nous parle de rigueur ...


                            • dawei dawei 18 novembre 2011 18:12

                              « Plus tard mes voyages scolaire en Angleterre et Italie m’ont appris le contraire... » pareil , mais moi c’etait en Allemagne et en Autriche !


                            • Vipère Vipère 18 novembre 2011 20:43

                              L’eau ferreugineuse ? oui !!!

                               mais à 6,50 Euros, c’est carrément du vol !!!

                              mieux vaut du jus de treille, que notre organisme est capable de filtrer tout seul !!!


                            • lloreen 18 novembre 2011 14:51

                              Tant qu’il y aura des con-sommateurs, il il aura la con-sommation.


                              • mortelune mortelune 18 novembre 2011 15:44

                                Il faut juste demander de l’eau du robinet et puis voilà...


                                • Abou Antoun Abou Antoun 18 novembre 2011 19:40

                                  Il faut juste demander de l’eau du robinet et puis voilà...
                                  En variante et pour faire plus ’stylish’ vous pouvez demander de l’eau « municipale ».


                                • ddacoudre ddacoudre 18 novembre 2011 17:08

                                  bonjour ho long jhon

                                  c’est bien utile de lire ago, ainsi j’ai appris quelque chose, on arrête plus la progrés.
                                  si des clients trouvent que l’eau du robinet il n’ont qu’a y mettre du désodorisant, l’on en trouve a moins de 6€ smiley)
                                  ddacoudre.over-blog.com .
                                  cordialement.


                                  • Vipère Vipère 18 novembre 2011 20:45

                                    Il y en a qui n’ont pas inventé l’eau chaude !!!


                                    • TigerSean TigerSean 18 novembre 2011 21:00

                                      Si cet article révèle un fait déroutant, il n’en reste pas moins que quelques erreurs se sont glissées par méconnaissance de l’auteur, ou manque de précisions :

                                      • Il existe une large varieté de filtreurs, avec des coûts différents. Le prix de revient de l’eau n’est certainement pas de 0.3 centimes d’euros (qui est déjà une faute : c’est 3 cents, ou 0.3 euros). Chez moi, il y a un filtreur à 1200€, avec un filtre à changer tous les 5000 litres à 400 €. L’eau ne me revient donc pas à 3 cents.
                                      • Ensuite, vous dites « on considère qu’une eau est pure »... qui considère ? Vous, derrière votre bureau ? Ou un chimiste analyste ? Vous pourriez par exemple nous dire qu’une eau est pure quand certains éléments présent naturellement dans l’eau, sans intervention de l’homme, comme le calcaire, sont absents, ou encore certaines traces de métaux.
                                      • Votre 2ème argument est surprenant : « en laissant une bouteille d’eau dans le frigo, le chlore s’évapore naturellement. » Il est plus qu’évident que vous n’avez jamais manipulé du chlore. Mais le Chlore n’est pas la seule source de « goût » dans l’eau. Il y aussi le plomb, le cuivre... Mais laisser une carafe à l’air libre du frigo n’est certainement pas un gage de qualité gustative, ni sanitaire.
                                      • Et une contradiction : vous dénoncez que les carafes ne soient pas lavées. Mis à part le fait que je doute que vous laviez vos bouteilles d’eau en verre entre chaque remplissage chez vous, vous ne trouvez pas qu’il y a contradiction, si on doit laver la dite bouteille ? Si l’eau est meilleure que celle du robinet, pourquoi la laver ? Je trouve tout à fait logique de ne pas nettoyer à l’eau une carafe d’eau « pure ». Enfin, bon, je dois être fou.
                                      • Sur l’argument écologique, je suis un peu d’accord avec vous pour l’acheminement. Notez tout de même que si un filtre remplace 5000 bouteilles, la répercution sur l’environnement est largement moindre que celui d’une eau de marque dont un camion transporte moins de 5000 bouteilles. Par contre, je ne comprends pas que vous vous offusquiez que l’on utilise du verre recylclé. Il est vrai que ce n’est pas votre sable que l’on prends pour fabriquer le verre neuf.

                                      Pour finir, je suis également outré par le fait de vendre une eau filtrée à 6.5€. Mais il n’y a que ça à remettre en cause. La qualté de l’eau du robinet est totalement écoeurante, surtout dans les grandes villes, et à la sortie, il est conseillé à toutes les femmes enceintes de ne pas boire l’eau du robinet, et d’adopter un certain type d’eau pour les nourissons : c’est qu’elle est reconnue ne pas être bonne par les mèdecins.

                                      Quand on voit toutes les bactéries nocives présentes dans l’eau, les nitrates, l’aliminium, le cuivre, le plomb, les pesticides, les médicaments (pilules contraceptives !!!) et quelques fois des traces de radioactivité, je pense qu’il est plus que nécessaire, surtout pour un restaurateur, de ne pas servir l’eau du robinet en carafe. Filtrer est une nécessité. Il existe des filtreurs collectifs (jusqu’à 10 000 €), et je pense aujourd’hui qu’il est un devoir de ne plus se fier à l’état en matière de santé publique.


                                      • Oh Long Johnson Oh Long Johnson 21 novembre 2011 18:28

                                        Bonjour merci pour votre contribution et vos corrections amusantes des « erreurs » qui se « seraient glissées par méconnaissance de l’auteur ». Voici donc des précisions moins fantaisistes que vos affirmations :

                                        1/ Je maintiens que le prix de l’eau est de 0,3 centimes d’euros et PAS de 3 centimes d’euro comme vous l’écrivez. Vous trouverez confirmation de l’info sur le site des agences de l’eau. http://www.lesagencesdeleau.fr/francais/prix/combien.php ?lien=1

                                        Vous trouverez aussi confirmation sur le site de Véolia, c’est 3 euros le mètre cube (1000 litres) soit 0,3 centimes d’euros. Heureusement d’ailleurs, car si c’était 3 centimes d’euros le litre (au lieu de 0,3), vu qu’un foyer parisien consomme 150 litres par jour ça ferait 45 euros de consommation quotidienne sur la facture. 
                                         
                                        2/ Vous me reprochez d’écrire « centimes d’euros » au lieu de « cents ». En réalité, en France on parle bien de centimes d’euros selon les recommandations de l’Académie Française, et pas de cents. D’ailleurs le journal Le Monde écrit bien centimes d’euros (exemple ici) et le site officiel de l’UE aussi. Bref, tout cela ne serait pas important si votre « correction » n’était pas destinée à enfumer le débat.

                                        3/ Je maintiens que le chlore s’évapore naturellement au frigo au bout de quelques heures. Pas besoin d’être chimiste, vous trouverez confirmation sur le site de futura.net ici. Cela dit, je reconnais que le plomb peut donner un goût à l’eau du robinet, même si c’est le chlore qu’on sent le plus.

                                        4/ Vous dîtes que les filtres et machines sont plus écolos que le transport des eaux en bouteilles. Je n’en suis pas certain car où sont fabriquées ces filtres et machines ? En Allemagne ? En Italie ? En Chine ? Je vous avoue que je n’ai pas trouvé l’info mais aucun fabricant n’affiche la mention made in france à ma connaissance. Au moins les bouteilles viennent le plus souvent de France... 
                                         
                                        Par ailleurs, je ne m’offusque pas que les carafes soient en verre recyclé. Simplement, les bouteilles des marques d’eau classiques aussi, donc je ne vois pas l’intérêt d’invoquer un argument écologique.

                                        5/ Vous trouvez ridicule de laver les carafes d’eaux filtrées. Je trouve que pour le prix d’une eau vendue comme une eau de luxe ou eau de dégustation, ce serait sympa d’avoir une carafe propre. Bon, mais de toute façon, vous l’aurez compris, pour moi ces carafes payantes et les systèmes de filtration de l’eau sont un attrape-gogo

                                        Et pourtant, je ne suis pas fan de l’eau du robinet dont je me méfie. Mais faire croire qu’en la filtrant un peu l’eau du robinet cela débarrassera ce liquide « des nitrates, de l’aliminium, du cuivre, du plomb, des pesticides, des médicaments (pilules contraceptives !!!) et quelques fois des traces de radioactivité » me paraît malhonnête : ces filtres ne retiennent que le chlore et parfois un peu de plomb. Il reste les résidus de médicaments, pesticides et nitrates ! 

                                      • Vipère Vipère 18 novembre 2011 21:06

                                        Finalement boire l’eau du poisson rouge est un moindre mal ? 

                                         Les poissons ne survivent que dans une eau propre !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Oh Long Johnson

Oh Long Johnson
Voir ses articles







Palmarès