• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > De partout surgissent des suppressions d’emploi...

De partout surgissent des suppressions d’emploi...

Les chiffres de l'emploi sont mauvais, les perspectives sont mauvaises. Quelqu’un sait il où est la sortie ?

Les chiffres du chômage sont tombés... Enfin, ils se sont plutôt envolés. Le seuil des trois millions de chômeurs en France sera atteint avant la fin de l'année, probablement en septembre. Le nombre de demandeurs d'emploi n'ayant pas du tout travaillé a augmenté de 23.700 pour atteindre 2.945.800 fin juin. En incluant les personnes exerçant une activité réduite (catégories B et C), ce sont près de 4,4 millions de personnes qui étaient à la recherche d'un travail fin juin, un record depuis la mise en place des ces statistiques en 1991. Il s'agit surtout de la quatorzième hausse consécutive du nombre d'inscrits à Pôle emploi, depuis mai 2011.

Et le regard porté sur l'horizon n'augure pas d'une accalmie. Les suppressions de postes qui chauffent sont nombreux. Bien sûr, il y a les plus médiatisés PSA (8 000 suppressions de postes), Air France, (5 122 postes), Alcatel-Lucent (5 000 postes dans le monde), Sanofi, SFR (entre 1 000 et 2 000), Bouygues Telecom (555 personnes), Hewlett-Packard (520 postes), Conforama (288)... et puis il y a tous ceux qui n'ont pas forcément l'honneur de la presse ou qui passent plus inaperçus comme Doux (env. 1000 suppressions), Groupama, Puma, Castorama, Novandie (76 postes sur 168 salariés), Renault qui menace 300 emplois à Flins, Rapid Flore qui supprime 20 postes à Rouen, Virgin qui supprime plus de 80 postes entre son siège et ses magasins, FRAM qui vire 67 personnes, 85 postes supprimés dans la reprise de Paris Normandie, Visteon (99 emplois), 484 suppressions chez TUI (Marmara - Nouvelles Frontières), ou ceux que l'on tait volontairement parce qu'ils sont imputables aux choix politiques comme la Fédération Française du Bâtiment qui annonce 35 000 (oui, trente cinq milles !!!!) suppressions de postes rien que sur 2012, ou la Fédération Nationale des Travaux Publics qui en annonce quant à elle 6 000, bref, la liste s'allonge de jour en jour.

Il est à craindre que 2012 ne soit la pire année pour l'emploi, avant la suivante, car rien ne laisse présager d'une reprise de l'activité industrielle ; surtout pas la politique de coûts salariaux menée par notre gouvernement (qui rend notre industrie totalement non compétitive), ni sa politique fiscale (qui pompe une partie de ce que les consommateurs auraient pu réinjecter dans le circuit), ni ses 22 "commissaires" au redressement (tous fonctionnaires et qui ont vu une "vraie" entreprise pour la dernière fois lors de leur stage d'une semaine en fin de 3ième...).

Que ceux qui doutent de ce qui nous attend prennent le temps de lire la liste des derniers communiqués de l'INSEE :

Et encore, ne vous ai je mis que les trois derniers jours !

Y a-t-il une bonne nouvelle ? Si on veut. Les résultats de l'étude que la DARES vient de publier peuvent laisser penser que ceux qui disaient que repousser l'âge de la retraite et supprimer les dispositifs de pré-retraite allait mathématiquement augmenter l'emploi des seniors avaient raison. J'estime pour ma part que les chiffres doivent être pris avec précaution. En tous cas, le taux d'activité des 55-64 ans a augmenté de 3,2 points au cours de l'année 2011 pour atteindre 44,4 % en moyenne sur l'année, selon cette étude.

"Cette accélération est due à une hausse d'environ 3 points en 2011 du taux d'activité des 60-64 ans, après environ 1 point par an en moyenne les trois années précédentes", explique la DARES. Les réformes successives des retraites (1993, 2003 et 2010) ont contribué à favoriser cette progression, tout comme, en parallèle, la réduction continue des dispositifs de préretraite. Le taux d'activité des 55-59 ans a en effet progressé, lui aussi, d'environ 3 points en 2011, au même rythme que de 2008 à 2010.

Si l'on exclut les chômeurs, le taux d'emploi des seniors en France est désormais légèrement supérieur à la moyenne européenne entre 55 et 59 ans (+ 1,5 point), mais il reste largement inférieur entre 60 et 64 ans (- 13,6 points). Pour l'ensemble des 55-64 ans, ce taux d'emploi a tout de même augmenté de 11 points entre 2000 et 2011, en France, comme dans l'ensemble de l’Union européenne.

Pour notre part, nous considérons toujours que dans un cadre de marché de l'emploi sclérosé, l'embellie d'un segment de marché s'accompagne toujours d'une détérioration d'un autre. Seules la redynamisation par la baisse du coût de la main d'oeuvre et la libéralisation des contraintes réglementaires (administratives et légales) liées à l'embauche, accompagnées par la liberté de choix laissée au travailleur de partir ou non en retraite au moment qu'il juge opportun peuvent véritablement et durablement amener une modification profonde du chômage en France.

Article paru sur MaVieMonArgent


Moyenne des avis sur cet article :  2.1/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

73 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 27 juillet 2012 10:41

    « surtout pas la politique de coûts salariaux menée par notre gouvernement (qui rend notre industrie totalement non compétitive), »
    sans les cotisations ca fera toujours 1100€
    si tu baisses le smic a 400, ils vont acheter quoi les gens ?


    • Talion Talion 27 juillet 2012 11:55

      « si tu baisses le smic a 400, ils vont acheter quoi les gens ? »

      Au choix une corde en chanvre et un tabouret, ou alors un tube de somnifères...

      L’idée je crois, c’est d’éviter qu’avant cela ils ne puissent se payer des explosifs ou des armes à feu au marché noir...
      Pour nos dirigeants, une population déprimée sera en effet toujours préférable à une population révoltée et ivre de vengeance.


    • JL JL 27 juillet 2012 11:58

      « Pour nos dirigeants, une population déprimée sera en effet toujours préférable à une population révoltée et ivre de vengeance. » (Talion)

      ça me rappelle a contrario cette phrase de De Villepin : « Nicolas Sarkozy croit que plus la société va mal et moins le risque social est grand »

       smiley


    • TDK1 TDK1 27 juillet 2012 13:19

      Et si on augmentait le net de 20% et qu’on supprime toutes les cotisations sociales reportées sur la tva augmentée de 5%, ils pourraient pas mieux vivre, « les gens » ?


      Le coût de main d’oeuvre diminué de moitié, les produits français moins chers se vendraient mieux à l’étranger ; moins chers à la fabrication, les produits étrangers augmentés de 5%, ils se vendraient mieux en France. Les entreprises française embaucheraient. Des entreprises françaises qui ont délocalisé leur production reviendraient en France (la qualité de fabrication étant meilleure, les délais de livraison étant plus rapides...) . L’embauche repartirait. Moins de gens au chômage, plus de gens au travail égale moins de prestations sociales à la charge de la Nation, un niveau de vie qui s’améliore, une consommation qui repart, donc une production... Cela s’appelle le cercle vertueux... 
      Il ne s’agi donc pas de diminuer les revenus des salariés, moins de baisser le coût de la main d’oeuvre dont le salaire net ne représente qu’à peine la moitié.


    • niberta 27 juillet 2012 13:40

      L’Histoire nous apprend quand période de disette le peuple se révolte, en période de famine il ne pense plus qu’à s’alimenter.


    • Talion Talion 27 juillet 2012 13:57

      J’ai une alternative à la proposition de l’auteur :

      1- Une corporate tax de 35% sur tout produit qui n’est pas fabriqué au moins à 65% en France (les USA et l’argentine connaissent fort bien ce principe)... Et ceci en plus de la TVA bien entendu.

      2- Une fiscalité basé sur la nationalité de l’individu et non pas seulement son lieu de résidence (comme aux USA).

      3- Dénonciation unilatérale de l’ensemble des traités qui nous empêche de mettre en place ces deux premières mesures.

      Vous verrez, avec ces trois seules mesures, la relocalisation des grandes fortunes et des industries va se faire au grand galop.


    • Talion Talion 27 juillet 2012 14:01

      "Il ne s’agi donc pas de diminuer les revenus des salariés, moins de baisser le coût de la main d’oeuvre dont le salaire net ne représente qu’à peine la moitié."

      Sauf que cela implique dans le même temps que leur pouvoir d’achat sera diminué à hauteur de l’augmentation de la TVA... Même un âne peut s’en rendre compte... Vous nous prenez pour des cons là, non ?...

      En gros ce que vous proposez c’est de faire payer par le consommateur français l’amélioration de la compétitivité à l’export des grandes entreprises du CAC40...
      J’imagine que c’est le MEDEF qui vous paye pour faire la promotion de ce genre d’énormité.


    • Leo Le Sage 27 juillet 2012 14:35

      @Par Talion (xxx.xxx.xxx.71) 27 juillet 13:57
      Vous dites : « Vous verrez, avec ces trois seules mesures, la relocalisation des grandes fortunes et des industries va se faire au grand galop »
       smiley
      Euh... non.
      Il est très simple pour une personne riche d’avoir une autre nationalité...

      @Par foufouille (xxx.xxx.xxx.238) 27 juillet 10:41
      Vous dites : « si tu baisses le smic a 400, ils vont acheter quoi les gens ? »
      Je suis d’accord avec toi, surtout lorsque tu avais dit que 500 c’est très limite...

       
      Cordialement

      Leo Le Sage
      (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


    • Talion Talion 27 juillet 2012 14:46

      « Il est très simple pour une personne riche d’avoir une autre nationalité... »

      Et c’est là qu’il faut se souvenir d’une mesure très intéressante déjà expérimentée et mise en place par nos amis chinois...

      4- Toute société prétendant ne pas se voir imposer la « corporate tax » que j’ai évoqué auparavant devra en plus voir son capital être détenu à au moins 51% par des nationaux. Faute de quoi c’est 35% dans la gueule.

      ...

      En Chine jusqu’en 2006 ou 2007, toutes les succursales locales des grandes entreprises internationales étaient des joint-ventures détenues à au moins 51% par des chinois.
      C’était là une obligation légale qui n’a dissuadé personne de venir investir chez eux.


    • TDK1 TDK1 27 juillet 2012 15:20

      @ Talion


      « Sauf que cela implique dans le même temps que leur pouvoir d’achat sera diminué à hauteur de l’augmentation de la TVA... Même un âne peut s’en rendre compte... Vous nous prenez pour des cons là, non ?... »

      Euh, si c ’est le cas, c’est vous qui le dites... Moi j’ai parlé d’augmenter le net de 20% et d’augmenter la TVA de 5%. Même si, dans un commentaire, je n’entre pas dans les détails d’application, ça fait toujours une différence de 15% (20-5, vous suivez jusque là ?), je pense que « même un âne.... »

      « En gros ce que vous proposez c’est de faire payer par le consommateur français l’amélioration de la compétitivité à l’export des grandes entreprises du CAC40...
      J’imagine que c’est le MEDEF qui vous paye pour faire la promotion de ce genre d’énormité. »

      En gros, ce que je propose, c’est de faire payer le cout de la protection sociale de TOUS les Français par TOUS les Français et pas seulement par ceux qui travaillent officiellement (et oui, cher ami, le travail au noir représente 20% de l’économie française, avec la TVA, plus question d’échapper aux cotisations sociales, ça devrait vous plaire en théorie)... En gros, ce que je propose, c’est que quitte à acheter des produits, ce soit plutôt des produits français que chinois ou coréens ou marocains ou roumains.. Quant à votre ridicule saillie sur le MEDEF, sachez qu’il n’en a rien à faire, le MEDEF, il s’adapte, lui, le MEDF. Le MEDEF est tenu par une poignée d’apparatchiks, frères de sang de ceux de la CGT ou de FO, qui n’ont pas un rond d’investi dans le capital des entreprises qu’ils dirigent et qui préfèrent gérer leurs petites affaires entre eux que de voir arriver toute une bande de créateurs ou de vrais entrepreneurs qui bousculeraient leur fromage...

      Je passe sur les les exportations des entreprises du CAC 40, preuve supplémentaire de votre ignorance crasse de l’économie, de ses mécanismes comme de ses acteurs. Les entreprises du CAC 40 ne représentent pas la majorité des exportations françaises, même si, devant les contraintes et le coût de main d’oeuvre, elles tiennent mieux que toutes les petites PME qui se cassent la g.. les unes après les autres...


    • Talion Talion 27 juillet 2012 15:25

      Apparemment j’ai dû appuyer là ou ça faisait mal... ^_^


    • Leo Le Sage 27 juillet 2012 16:26

      @Par Talion (xxx.xxx.xxx.71) 27 juillet 14:46
      Vous dites : « C’était là une obligation légale qui n’a dissuadé personne de venir investir chez eux. »
      Vous parlez d’un pays en pleine construction...
      Je ne vois pas pourquoi je n’irais pas y investir...
      Ensuite, l’économie chinoise n’est pas libérale...
      L’économie française EST libérale.

      Reprenons votre idée :
      Disons que les députés dans leur infinie sagesse se décident à voter une telle loi.
      Passons les problèmes juridiques [Je doute que ce soit conforme aux traités européens par exemple].
      Le Conseil Constitutionel dit oui. Tout est OK.

      Ne le prenez surtout pas mal, mais si je suis un investisseur et que je doive répartir mes billes quelque part, la France ne sera pas ma priorité.
      L’Allemagne, qui attire de plus en plus d’invstisseurs aux dernières nouvelles, sera mon pays de prédilection.
      Imaginez le désastre sur la France...
      Or, ces chers Allemands sont allés aux delà de mes espérances :
      Ils ont pris la décision inattendue [car trop tôt] de faciliter l’entrée sur leur territoire des compétences étrangères.
      Soyons toujours objectif, comment la France peut-elle être compétitive ?
      Honnêtement je ne vois pas.
      Lorsque personnellement je sais pertinemment que beaucoup d’ingénieurs quand ils le peuvent préfèrent aller aux USA, il y a de quoi s’inquiéter.
      Vous ne croyez pas ?

      Je rappelle que la France interdit l’emploi d’un étranger quelque soit sa nationalité si un français du même niveau est au chômage.
      Le côté pervers de cette loi juste c’est que l’entreprise qui ne veut pas se lancer dans la paperasserie ne recrute pas tout simplement.

       
      Cordialement

      Leo Le Sage
      (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


    • Talion Talion 27 juillet 2012 21:04

      "Ne le prenez surtout pas mal, mais si je suis un investisseur et que je doive répartir mes billes quelque part, la France ne sera pas ma priorité."

      L’idée n’est pas d’attirer les investisseurs étrangers... C’est de donner un avantage compétitif aux petits entrepreneurs nationaux par rapport à ceux qui ne le sont pas et de tuer la concurrence étrangère délocalisée sur notre territoire.

      Le gros problème, c’est que l’ensemble des institutions (y compris le conseil constitutionnel) sont infestées par les ultra-libéraux.
      Du coup bien entendu les solutions que j’évoque ici ne seront jamais appliquées... Nous sommes donc condamnés à toucher le fond.

      "Je rappelle que la France interdit l’emploi d’un étranger quelque soit sa nationalité si un français du même niveau est au chômage."

      Ça c’est la théorie...


    • foufouille foufouille 27 juillet 2012 21:16

      « L’Allemagne, qui attire de plus en plus d’invstisseurs aux dernières nouvelles, sera mon pays de prédilection. »
      sur
      3.45 brut /h, y a que les roumains qui iront ramasser les aspeges


    • Leo Le Sage 27 juillet 2012 22:04

      @Par Talion (xxx.xxx.xxx.71) 27 juillet 21:04
      Vous dites : "L’idée n’est pas d’attirer les investisseurs étrangers...
      C’est de donner un avantage compétitif aux petits entrepreneurs nationaux par rapport à ceux qui ne le sont pas et de tuer la concurrence étrangère délocalisée sur notre territoire
      "
      Euh...
      Je sais très bien que le but n’est pas çà, de toutes les façons on ne peut pas les attirer...

      Pour relancer la machine il faut des investisseurs... [des banques, etc.]
      Ce n’est pas moi qui nierait les avantages compétitifs qui manque à la France.
      Un détail que je n’ai pas soulevé : pour être compétitif la France ne le peut que si le rapport euro/dollar est sous les 1,20 euros...
      Nous sommes à 1,22 euros. Et j’ai l’impression que cela ne va pas descendre sous les 1,20...
      En effet, je doute que les USA et la Chine vont accepter que l’euro aille en dessous...

      @Par foufouille (xxx.xxx.xxx.3) 27 juillet 21:16
      Vous dites : « 3.45 brut /h, y a que les roumains qui iront ramasser les aspeges »
      Comme tu le sais j’aime les allemands.
      Mais cela ne veut pas dire que j’aime leur système.
      D’ailleurs j’ai dit que l’Allemagne ne va pas si bien que cela [dans mon dernier article] et surtout ce n’est pas un modèle qui est comparable au modèle français.

       
      Cordialement

      Leo Le Sage
      (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


    • Denis Rezler 28 juillet 2012 23:36

      " D’ailleurs j’ai dit que l’Allemagne ne va pas si bien que cela [dans mon dernier article]"


      C’est pas ton article, tu l’as pompé. 

    • Leo Le Sage 29 juillet 2012 00:37

      DROIT DE REPONSE

      @Par Denis Rezler (xxx.xxx.xxx.191) 28 juillet 23:36

      Vous dites : « C’est pas ton article, tu l’as pompé. »
      Ton petit jeu ne trompe personne.
      Tu n’as pas réussi à prouver que ce n’est pas mon article.
      D’ailleurs, si tu as raison, alors écrit à celui à qui j’ai pompé...
      On verra bien ce qu’il va dire...
      Justement un site de qualité n’accepte pas qu’on pompe chez lui...

      1) Tu n’a toujours pas expliqué en quoi mon article que j’ai soidisant pompé est de l’enfûmage [principal]
      2) Tu a par contre voulu une démonstration mathématique sur quelque chose d’accessoire.
      Curieux pour une personne qui se dit titulaire d’un DEA en mathématique et, comment tu disais déjà ??? Ah oui, professeur d’économie !
      Rien que çà... smiley

      Maintenant que j’y pense, tu as écrit à LEAP ? smiley
      (J’en salive d’avance !!!)

      Au fait, nous attendons toujours les trois lignes dont tu t’es vanté...
      Trois lignes c’est 1 minutes max.

      Cela fait déjà deux jours...

       
      Cordialement

      Leo Le Sage
      (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


    • Denis Rezler 29 juillet 2012 00:43

      Je l’ai prouvé : j’ai mis le lien et tu l’as fait censurer. 


      Point barre.



    • iris 27 juillet 2012 10:50

      pole emploi va embaucher pour résorber le chomage......
      pole emploi c’est comme les entreprises fictives des étudiants


      • Gabriel Gabriel 27 juillet 2012 11:17

        Bonjour Calmos, je vois que vous avez changé votre avatar. Vous avez eu raison. Il est vrai que le sympathique matou au clin d’oeil… c’était pas vous, alors que celui-ci… ( A propos, c’est une hyène, un chacal ? En tout cas il a l’air est très en colère…) 


      • alinea Alinea 27 juillet 2012 14:01

        En tout cas , c’est moche ; moi, j’aimais bien votre chaton ; bien que d’extrême gauche, et même plus, j’avais l’impression que je pouvais vous parler. Tandis que là, non.


      • Lamouet 27 juillet 2012 14:52

        Vous êtes trop impressonnable...  smiley


      • Nums Nums 27 juillet 2012 15:20

        @ Alinea


        « j’avais l’impression que je pouvais vous parler. Tandis que là, non. »

        C’était probablement une impression, soyez-en sûre...

      • TDK1 TDK1 27 juillet 2012 12:18

        Rien ne vous oblige à lire si une opinion différente de la votre vous met dans un tel état de stress...

        Je suppose que vous faites partie de ceux qui donnent des leçons de démocratie et de tolérance, non ?

      • jaja jaja 27 juillet 2012 11:17

        Pour faire reculer les truands du patronat (pléonasme je sais) dont fait partie la famille Peugeot il faut que chacune et chacun se prépare à s’investir dans le soutien à la bataille qui débutera dès la rentrée à Aulnay après l’AG du 11 septembre.....

        C’est la seule solution.... Il faut entièrement bloquer la production de ce groupe partout et exiger l’expropriation sans indemnités de la famille Peugeot...


        • TDK1 TDK1 27 juillet 2012 12:25

          Super, Bravo ! 

          Ce genre de raisonnement a tué les ports français, la marine française, les chantiers navals, la presse et combien d’autres secteurs économiques dans lesquels des fous dev otre espèce n’ont rien trouvé de mieux que d’attiser la haine, planqués derrière des statuts hyoperprotégés de délégués du personnel ou de permanents syndicaux... Des centaines de milliers d’emplois ont été perdus.. 

          La famille Peugeot, particulièrement elle, en plus, a toujours privilégié et chercher à privilégier l’emploi en France contrairement à d’autres qui auhiurd’hui se portent mieux, contre lesquels vous ne dites rien (peut être parce que pendant des décennies ils ont été co-gérés avec la CGT) et qui ne fabriquent quasiment plus rien en France...

          SI vous aimez tant foutre la m..., occupez vous donc de votre copain Huchon et de sa délocalisation au Maroc ! Lui, il n’a jamais créé un emploi, il n’a jamais fait vivre des centaines de milliers de famille française grâce à quelque usine que ce soit et à la première occase il délocalise les activités de la région au Maroc, joli, ça, non ?

        • alinea Alinea 27 juillet 2012 14:05

          @ l’auteur : on ne va pas acheter une pigeot tous les ans, laisser crever des millions de bagnoles d’occas au soleil sur les parkings des revendeurs pour préserver les emplois : de deux choses l’une soit, les usines du lion ont encore du pain sur la planche, et on leur interdit le licenciement boursier, soit il y a trop de bagnoles et on réfléchit à autre chose !


        • Lamouet 27 juillet 2012 21:25

          @alinea " : de deux choses l’une soit, les usines du lion ont encore du pain sur la planche, et on leur interdit le licenciement boursier, soit il y a trop de bagnoles et on réfléchit à autre chose !

          Plus 9 ! T’as décroché le gros lot ! Si au P.G., ils sont tous comme toi,les réunions, ça doit pas être triste.

           smiley  smiley


        • ourston 28 juillet 2012 03:54

          . « Il faut entièrement bloquer la production de ce groupe partout »

          La voilà la solution !

          Bloquons, bloquons...

          Débloquons, débloquons !



        • DERNIER CADEAUX DE L’ AVORTON TELLEMENT MECHANT QU IL AVAIT savonné la planche

           ...et miner avec des bombes a retardement.. de vraies« raclures a l ump » on vote par erreur pour

           eux en 2007 et ils ont compris que le quinquennat c’était 50 ANS pas fiutés ces machos...ils

           aiment pas le jean...ils aiment pas les robes...regrettent t les minizup de DATI qu’ils ont poignardé dans le dos sur ordre du « nain.de jardin »


        • jaja jaja 27 juillet 2012 11:40

          Réorganiser la production en fonction des besoins de la population me paraît être une solution plus intelligente.... Peugeot pourrait se réorienter en grande partie vers la production de transports en commun nécessaires partout....

          Et pas besoin de goulag pour ça mon cher Calmos...Les os de Peugeot n’intéressent personne... Ses usines oui....


        • kiouty 27 juillet 2012 11:44

          En tout cas : à part ça je ne vois rien d’autre pour sauver PSA

          Ah ben c’est sur que si on adhère aux thèses du libre-échange mondialisé, il n’y a pas vraiment de solution. Mais on n’est pas obligé d’y adhérer, et on ne doit surtout pas y adhérer.


        • jaja jaja 27 juillet 2012 12:23

          Non Calmos mon idée n’a jamais été réalisée car pour moi une nationalisation en système capitaliste où ce sont les cadres politiques de l’État bourgeois qui vont diriger l’entreprise n’a rien à voir avec l’appropriation sociale que je souhaite et où ce sont les travailleurs qui ont le pouvoir....

          D’ailleurs la direction de chez Renault était considérée comme un ennemi par les travailleurs bien avant la privatisation.... Se souvenir des grèves puis du meurtre à Billancourt de l’ouvrier Pierre Overney par Tramoni de la milice Renault lui même abattu à sa sortie de prison.....

          De plus ni Marchais ni le PS ne sont ma tasse de thé.... PCF comme PS portent une lourde responsabilité dans les privatisations du gouvernement Jospin (où l’on trouvait aussi les ministres Buffet et Mélenchon)...


        • jaja jaja 27 juillet 2012 12:24

          Qui va acheter les bus ? Mais toi Calmos que ça te plaise ou non  smiley


        • jaja jaja 27 juillet 2012 12:30

          Allez Calmos me moinsse pas tu n’auras plus la dette à payer puisqu’on enverra les banquiers se faire foutre après les avoir expropriés... ça ne te coûtera pas trop cher.....


        • TDK1 TDK1 27 juillet 2012 12:40

          @jaja


          Pour parler comme cela, vous ne devez pas avoir bien connu l’URSS. Il se trouve que j’y ai vécu et travaillé. Vos grandes théories de moyens de production collectivisés dans un espace protégé du capitalisme, vos rêves de planification démocratique évaluant les besoins du peuple afin d’adapter la production, j’ai connu de près. Et vous savez quoi ? Malgré la mise en esclavage (car les deux seules idéologies qui ont ressenti la nécessité de mette en esclavage des millions d’être humains pour assurer une production nécessaire furent le nazisme et le communisme) de millions de citoyens qui tout à coup n’étaient plus des membres du peuple mais « asociaux », malgré le pillage des biens du peuple revendus aux capitalistes contre du blé qui manquait (aujourd’hui, sans l’Ukraine, la Russie est exportatrice...) malgré le système D qui permettait de compenser, souvent avec humour, les manques, le système s’est planté. Planté. Il était intenable. La centralisation démocratique et la collectivisation des moyens de production n’a jamais fonctionné de toute l’histoire et quelque soit le pays où elle a été tentée... par contre elle a toujours entraîné l’esclavage, le génocide, la famine.. Partout. 

        • jaja jaja 27 juillet 2012 12:49

          J’ai connu l’URSS et ses Nomenklaturistes et je m’en suis déja expliqué sur Avox.... Capitalisme d’État où les moyens de production étaient censés appartenir à tous mais où les fruits du travail étaient réservés à la nouvelle classe, la Nomenklatura.....
          Donc société de classes et toujours profondément inégalitaire...

          Par ailleurs les théoriciens qui m’ont politiquement motivé ont tous été réprimés par cet État pseudo soviétique... Au premier chef Ciliga enfermé dans ce qui deviendra le Goulag.... Makhaiski enfermé également dans les« isolateurs politiques » et bien d’autres encore.....

          Donc le coup de l’URSS pas à moi....


        • Le péripate Le péripate 27 juillet 2012 13:08

          Jaja n’est pas idiot. Il sait que le communisme ne marche pas. Mais il sait aussi qu’avec une grande gueule et un gros bâton il y a de quoi faire travailler les autres pour soi.

          C’est un esclavagiste.


        • jaja jaja 27 juillet 2012 13:21

          Tiens c’est marrant que Péripate parle de faire travailler les gens avec un gros bâton sur un fil de discussion consacré à PSA....qui justemment a fait travailler les gens sous la menace de gros bâtons maniés par les nervis d’extrême droite au service des truands du patronat dont Peugeot....

          http://www.verreceram-cgt.fr/spip.php?article251

          Par ailleurs traiter quelqu’un qui a été salarié toute sa vie active « d’esclavagiste » ne devrait se faire qu’en face à face car il n’y a qu’une réponse possible....


        • foufouille foufouille 27 juillet 2012 13:23

          un smic a 400€, est bien sur pas esclavagiste .........


        • Nums Nums 27 juillet 2012 14:07

          @ Le péripate.


          Le management par la terreur, les objectifs inatteignables dans les entreprises de nos sociétés capitalistes sont tout à fait comparables à la grande gueule et au bâton. smiley

        • Le péripate Le péripate 27 juillet 2012 14:10

          Management par la terreur... comme dans les entreprises d’état, genre France telecom..

          Allez continuez à me faire rire...


        • Nestor 27 juillet 2012 14:11

          Salut foufouille ...

          « un smic a 400€, est bien sur pas esclavagiste ....... »

          En fin de vie tu pourras enfin te payer le modèle de base de chez Peugeot ! 

          Génial !


        • Le péripate Le péripate 27 juillet 2012 14:12

          Face à face... bien sûr petit fasciste de merde. Je connais vos méthodes.


        • foufouille foufouille 27 juillet 2012 14:40

          le facho est celui qui veut un smic tres bas
          comme un libertaryen


        • Le péripate Le péripate 27 juillet 2012 21:55

          Raté ma couille. Pas de smic, c’est très different. Comme en Allemagne pays ultralibéral pour les cons dans ton genre.


        • foufouille foufouille 28 juillet 2012 11:24

          encore rate c’est un €/h
          peripathetique


        • ils n’ont que faire comme renault /dacia ...logan et skoda.VENDRE 2 FOIS MOINS CHERS LEURS

          VEHICULESca ne merite pas les prix actiuels ...........................


        • Adrien Adrien 27 juillet 2012 11:55

          « Il est à craindre que 2012 ne soit la pire année pour l’emploi »

          LOL ce n’est pas l’année 2012 mais les années 2007, 2008, 2009, 2010 et 1011 où tout a été fait pour baisser les statistiques du chômedu : radiations, temps partiel forcé et, cerise sur le gâteau, la plus belle tripatouille : les plans de licenciement à gogo repoussés après les élections.


          • planche bien savonnée par cette crevure de Nain de jardin et des raclures machos de l UMP

            ILS PENSAIENT ETRE LA POUR 50 ANS COMME CE FUMIER D ASSAD..........


          • luluberlu luluberlu 27 juillet 2012 12:06

            Et si l’emploie salariè devenait le privilège de 20% de la population « active » ? hein et si c’était là le nouvel ordre économique, pas comique au accros du salariat, certes, mais inexorable comme l’érosion, l’évolution, la mort. hé hé hé.


            • Yvance77 27 juillet 2012 12:12

              Au prochain billet, l’auteur nous vantera les bienfaits de l’esclavage moderne... par exemple celui qui fait travailler les lombaires des femmes de ménage courbées qu’elles sont toutes la journée.


              • TDK1 TDK1 27 juillet 2012 12:30

                Non, mais je prépare un bouquin, si cela vous intéresse dans lequel je démontre que le statut actuel de citoyen est exactement le même que celui des serfs du Moyen Age. A la différence que le fief a pris la taille d’un pays et que le seigneur s’appelle Etat....


              • Nums Nums 27 juillet 2012 14:12

                " et que le seigneur s’appelle Etat.... "


                Non ! Le seigneur (saigneur ?) s’appelle actionnaires insatiables (qu’ils soient personnes morales ou physiques)...

              • Le péripate Le péripate 27 juillet 2012 14:19

                Le pire actionnaire, c’est l’état. La preuve.


              • JL JL 27 juillet 2012 14:37

                Ce n’est pas l’Etat le pire actionnaire : c’est l’Etat corporatiste, autrement dit, fasciste.

                En effet, votre lien, péripate, dit : "La Cour apporte des éléments particulièrement critiques. Ainsi, elle confirme que « dans un contexte budgétaire contraint, l’Etat a maintenu des exigences de dividendes élevés à l’égard des entreprises de son portefeuille de participations. »"

                Les pires actionnaires sont ceux qui maintiennent des exigences de dividendes élevés. Mais ça, on le savait déjà.

                nb. Les dividendes élevés ont été payés par les consommateurs captifs au profit des actionnaires privés de ces entreprises.

                Toujours la même chose avec ces gens qui prennent systématiquement un fait vrai pour en faire un mensonge. J’appelle ça des obscurantistes, des gens qui ne peuvent exister que par la tromperie.


              • JL JL 27 juillet 2012 14:42

                Le néolibéralisme est résumé dans cet échange : il consiste à corrompre l’État, puis à en réclamer la forclusion pour cause de mauvaise gestion, en faisant comme s’il n’y avait pas d’autre alternative.

                L’alternative libérale c’est « un État corrompu ou pas d’État du tout ».

                L’alternative démocratique c’est « un État incorruptible ».


              • lulupipistrelle 28 juillet 2012 04:23

                @TDK : au Moyen Age, grâce aux fêtes religieuses , il y avait plus de jours chômés, et faute d’éclairage, les journées de travail étaient moins longues... l’hiver.

                Sinon j’adhère à votre point de vue : nous sommes revenus au temps du servage....on peut s’en affranchir plus ou moins, mais notre devenir est plombé par la soumission des autres.


              • Adrien Adrien 27 juillet 2012 12:44

                tandis que « bosse poufiasse ! » elles préfèrent.


              • Nestor 27 juillet 2012 13:53

                 Salut ...

                "PSA (8 000 suppressions de postes) ; Air France (5 122 postes) ;
                 Alcatel-Lucent (5 000 postes dans le monde) ; Sanofi, SFR (entre 1 000 et 2 000) ; Bouygues Telecom (555 personnes) ; Hewlett-Packard (520 postes) ;
                 Conforama (288)  ; Doux (env. 1000 suppressions), Groupama, Puma, Castorama, Novandie (76 postes sur 168 salariés), Renault qui menace 300 emplois à Flins, Rapid Flore qui supprime 20 postes à Rouen, Virgin qui supprime plus de 80 postes , FRAM qui vire 67 personnes, 85 postes supprimés dans la reprise de Paris Normandie, Visteon (99 emplois), 484 suppressions chez TUI  ; Fédération Française du Bâtiment qui annonce 35 000 (oui, trente cinq milles !!!!) suppressions de postes rien que sur 2012, ou la Fédération Nationale des Travaux Publics qui en annonce quant à elle 6 000, bref, la liste s’allonge de jour en jour".

                Hé ben ... C’est magnifique 


                • Aurevoiràjamais Aurevoiràjamais 27 juillet 2012 13:54

                  Arretez avec « la gauche qui virevolte, la droite qui s’enrhume... » le destin de la France n’est plus entre les mains de nos politicards !!!

                  Ce que les décideurs attendent de vous ? Que vous vous lanciez dans l’auto-entreprise, avec un gros prêt pour financer votre projet qui fera de vous un esclave du système financier. Vous devrez bosser 80h par semaine pour pouvoir rembourser vos échéances et avec un peu de chance il en restera un peu pour vous payer quelques jours de congés par an. La vie de famille ? oubliez ça, c’est contre-productif. Si ton projet est bon, on te mettra des batons dans les roues et une grosse boiboite qui a déjà pignon sur rue le rachètera pour une bouchée de pain. Si ton projet est mauvais, ce sont ta bagnole, ta baraque et ta vie de famille qui vont disparaitre.

                  Dans l’article, seul le sous-titre est interessant et la réponse est simple. Le plein emploi et la sécurité de l’emploi appartiennent au passé. Le futur c’est l’incertitude et en découleront soit la résignation soit la colère.

                  Plus sérieusement, les domaines porteurs sont :

                  le commerce international, la finance, les services à la personne, la sécurité privée, l’aéronautique et si vous êtes prêts à vous expatrier, il y a du taf à l’étranger.

                  Autrement, si tu as tes entrées, il y a le show-biz, le journalisme...

                  Laissez moi vos lacets tout objet contondant dans un sac svp et arretez de rêver.

                  Le monde ne changera pas si tu ne bouges pas le cul de ton fauteuil !!!


                  • Lamouet 27 juillet 2012 15:02

                    Bon, à part ça, vous avez des solutions .... pour l’emploi ?  smiley


                    • TDK1 TDK1 27 juillet 2012 15:27

                      Oui, lisez mes deux premiers commentaires ou plus exactement réponses aux commentaires, cela donnera une idée des propositions que je formule. 




                    • AN221 AN220 27 juillet 2012 16:21

                      Une grêle nationale pourrait sauver les employées de Peugeot..


                      • Le péripate Le péripate 27 juillet 2012 22:32

                        Hier était le jour de libération fiscale. C’est à dire que depuis le début de l’année jusqu’à hier, les français ont bossé pour l’état. C’est à dire que tous leurs revenus jusqu’à hier ont été engloutis.... dans le grand trou noir.
                        Les cons.


                        • Nestor 28 juillet 2012 11:29

                          Salut Calmos ...

                          « Ces usines qui montent des voitures dont moins en moins de monde ne veut, n’y ne peut acheter . A quoi sert une usine qui monte des produits qui ne servent presque à rien ? »

                          Bon là je suis d’accord avec toi ...D’ailleurs c’est ce que j’ai voulu dire en répondant à Foufouille. C’est pas avec un smic à 400 euros que les gens pourront acheter et faire tourner les usines Peugeot ou autres. Avec 400 euros quand t’as payé ton eau, ton électricité et une ou deux factures de plus, limite t’as plus rien pour grailler et t’as même plus de quoi entretenir ta vieille deuch (bonne voiture) ou ta quatre L (pas mal aussi), et tu n’envisages certainement pas d’acheter une autre caisse, tu sais que se serra impossible d’assumer les échéances si bien sûr la banque accepter de te faire un prêt ...

                          Par contre il y en a qui pourraient se payer une Peugeot haut la main, mais eux ce n’est pas les Peugeot qui les intéressent c’est d’autres choses ...

                          Alors je me dis que la reprise tant attendue serrait peut-être possible si des gens comme ça étaient moins gourmands et plus patriotes envers ceux qui leur font faire une bonne parti de leur beurre ...

                          « Je suis un martyr sacrifié sur l’autel de la connerie universelle »

                          Laisse tomber ton rêve de canonisation ...


                        • ourston 28 juillet 2012 03:34

                          Excellente mesure que cette TVA sociale. Certains, à gauche y étaient favorables. Mais la mesure a été initiée par Sarko. Ce qui est suffsant pour la discréditer aux yeux de ceux pour qui l’idéologie empêche toute réflexion de simple bon sens. Le nombre de chômeur va exploser, mais l’important c’est de ne pas toucher au symbole. Et le déficit du commerce extérieur s’aggrave de jour en jour sans que soit prise une seule mesure sérieuse pour enrayer la tendance. L’etat va ouvrir le robinet pour aider les ventes de voitures, ce qui profitera autant aux constructeurs étrangers qu’à Peugeot et Renault. La dette publique va s’alourdir. Donc augmentation d’impôts en perspective. On taxera les entreprises et les consommateurs, pénalisant les unes dans leur capacité d’exporter, et les autres dans leur capacité à consommer.


                          • lulupipistrelle 28 juillet 2012 04:30

                            A l’origine, c’était une proposition de Le Pen père, il me semble... il y a deux ou trois élections présidentielles...


                          • TDK1 TDK1 28 juillet 2012 10:33

                            Bonjour,


                            Pour ma part, je n’étais pas favorable à la mesure de Sarko car c’était une demi mesure. L’Etat nous appris, en partriculier avec la CSG de Rocard que créer une taxe ou augmenter une taxe en annonçant la baisse d’autre nous amène inévitable au bout de quelques années à l’augmentatin des deux... Donc je suis pour la suppression totale des charges et leur transfert total sur la consommation ce qui est le seul moyen de créer un choc baissier sur le cout du travail et rend beaucoup plus compliquer la remise en route de nouvelles charges plus tard...

                            Bon, en plus cela permet de faire des économies... Si plus de cotisations à prélever, réduction des couts administratifs des entreprises.... (s’il en reste une, les coûts se maintiennent pour LA taxe qui reste) Si plus de cotisations à prelever, plus d’URSSAF.... dons réduction du nombre de fonctionnaires ou assimilés, réduction du coût de prestation (pas besoin de créer beaucoup de nouveaux postes pour percevoir la TVA plus importante qu’aujourd’hui à part qques contrleurs sup), vente des biens immobiliers et autes des URSSAF pour alimenter un fonds destiné à doter les retraites des fonctionnaires (qui ne sont pas provisionnées et qui cûtent de plus en plus cher et couteront de plus en plus cher dans les années qui viennet...) etc etc.. Sarko prévoyait une demi mesure. C’est pourquoi j’étais contre. Il faut supprimer totlement les charges sur les travail et les transférer totalement sur la consommation...

                            Cordialement,

                          • foufouille foufouille 28 juillet 2012 11:27

                            dans les charges, il y a aussi des tas choses : EDF, loyer, etc
                            ca va faire une sacree TVA ...........


                          • gaston gaston 28 juillet 2012 08:41

                            Les salopards qui étaient à la tête de l’état il y a quelques mois avaient donné des « ordres » à leur amis patrons pour stopper tout les plans sociaux , tout le monde sait cela , ils ont même eu le culot de dire que c’était pas vrai alors qu’il y a de source sure des preuves que le gros bertrand a bien demandé cette triste besogne sur ordre de sarkozy , alors évidemment pas étonnant qu’en 2012 les exploiteurs de la misère humaine s’en donnent à coeur joie pour licencié à tour de bras sous un gouvernement de gauche ! 


                            • Soi même Soi même 29 juillet 2012 17:21

                              Depuis le faux choc du pétrole en 1975, nos politiques ont décidés de nous faire passez par le chas de l’aiguille, courage nous sommes dans la dernière ligne droite !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès