• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Des taux, des marchés, de la dette, des Etats et de l’intérêt (...)

Des taux, des marchés, de la dette, des Etats et de l’intérêt général

La proximité du cap des 100% de PIB de dette publique en France et l’annonce du premier budget de la nouvelle majorité en Italie ont réveillé les éditorialistes oligo-libéraux. Avec la remontée des taux aux Etats-Unis, la menace des marchés se fait de plus en plus concrète, comme l’expérimentent les Italiens depuis la victoire du mouvement 5 étoiles et de la Ligue. Une situation révélatrice.

 

Du centre de gravité de notre monde
 
Bien sûr, le discours des éditorialistes des Echos est assez ridicule. Jean-Marc Vittori oublie un peu vite qu’il y a des précédents historiques pour des niveaux de dette plus élevés, comme le notait David Graeber dans son livre. Il feint d’ignorer que les marchés continuent de prêter à la France à largement moins de 1% d’intérêt par an sur 10 ans. Et il ferme les yeux sur l’expérience Japonaise, où la Banque Centrale, aux ordres de Shinzo Abe, a purement et simplement racheté l’équivalent de 75% du PIB de dette publique en seulement cinq ans. Ce faisant, son discours a quelque chose de théologique, se plaçant davantage dans le registre de la morale religieuse que du débat politique.
 
Malgré tout, il faut reconnaître que, dans le cadre de la zone euro, ce raisonnement n’est pas totalement faux. En effet, les Etats sont bel et bien à la merci des humeurs des marchés, comme l’a bien montré la crise de la zone euro du début de la décennie. Une envolée des taux, et un pays peut se retrouver pris dans une course sans fin à l’austérité, comme l’expérimente la Grèce depuis près de 9 longues années, et dont le Premier ministre a accepté la bagatelle de quatre décennies d’austérité supplémentaires  ! Sans banque centrale, dans un ensemble économique, où les capitaux circulent à leur guise, échappant à la taxation, et à la recherche de la meilleure rémunération, c’est la loi.
 
Le principe même de la monnaie unique européenne est une véritable calamité pour les pays qui ne font pas partie de la zone mark. Un pays qui accumule plus d’inflation que les autres pouvait simplement dévaluer auparavant. Maintenant, il doit procéder à une dévaluation interne, baisser les salaires puisqu’on ne peut plus baisser la valeur de la monnaie. C’est ce qui a conduit la Grèce à baisser le salaire minimum de 760 à 580 euros. Le procédé est infiniment plus violent qu’une dévaluation, qui ne provoque qu’une hausse des prix des produits importés. Pire, pour sauver l’euro, l’UE a sauvé les créanciers, qui empochent la prime de risque de taux plus élevés, sans assumer le risque.
 
Et parce qu’il est délicat de racheter la dette publique de plusieurs Etats, la zone euro est une des zones du monde où la monétisation a été la plus faible. Bref, l’euro n’a apporté que des inconvénients depuis sa création, n’apportant aucun avantage, si ce n’est aux détenteurs de dette souveraine, et éventuellement aux commerçants, encore qu’ils ont pâti d’une croissance plus faible qu’ailleurs. Plus globalement, l’architecture de l’UE et notamment de la zone euro, soumet plus qu’ailleurs les Etats aux mouvements d’humeur des marchés, puisque les pays ont renoncé à tout moyen d’action, se contentant désormais de leur faire la cour pour les attirer chez eux, au nom de la sacro-sainte compétitivité.
 
 
Le renouveau du discours austéritaire en ce moment est proprement extravagant. Si certains excès sont dangereux, comme le montre le Vénézuela, en revanche, s’échiner à réduire les déficits et la dépense publique ne fera que peser plus encore sur la croissance. Le plus triste est de voir des dirigeants se soumettre à ce point aux désidérata des marchés, sans se demander si cela est normal.

Moyenne des avis sur cet article :  3.75/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • papat 13 octobre 11:06

    il parait qu’avant le 3 janvier 1973, la France pouvait emprunter à sa propre banque !


    Donc quand elle payait des intérêts, ça revenait dans ses coffres.... puis le bébé Rothschild de l’époque (Pompidou) est passé par la.

    après quand la monnaie ne t’appartient plus , il te reste la Dette.

    et quand il te reste la dette , les mêmes qui l’on créé te force à privatiser pour rembourser.

    et maintenant qu’ils ont tout vendu aux copains, y reste les retraites , la sécu, !


    • Odin Odin 13 octobre 11:45

      @papat
      Cette loi de 1973 des renégats Pompidou/Giscard va dans la droite ligne de :


       « Si les gens de cette nation comprenaient notre système bancaire et monétaire, je crois qu’il y aurait une révolution avant demain matin. » Henry Ford

       « Donnez moi le contrôle sur la monnaie d’une nation,et je n’aurai pas à me soucier de ceux qui font ses lois. » Mayer Amshel Rothschild (1743-1812)

       « Je crois que les institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertés qu’une armée debout. Celui qui contrôle l’argent de la nation contrôle la nation. » Thomas Jefferson (troisième président des Etats-Unis)

      « Nous sommes reconnaissants envers le Washington Post, le New York Times, Time Magazine et d’autres grands journaux, leurs directeurs ayant participé à nos rencontres et ayant respecté la promesse de discrétion pendant près de 40 ans. Il nous aurait été impossible de développer notre Plan pour le Monde toutes ces années durant si les projecteurs avaient été braqués sur nos activités. Le Monde est maintenant plus sophistiqué et plus préparé à accepter un Gouvernement Mondial. La Souveraineté supranationale d’une élite intellectuelle et de banquiers est sûrement préférable au principe d’autodétermination nationale des peuples, pratiquée tout au long de ces derniers siècles . » David Rockefeller (discours à la Commission Trilatérale en 1991)

      « Dans son essence, la création de monnaie ex nihilo actuelle par le système bancaire est identique à la création de monnaie par des faux-monnayeurs. Concrètement elle aboutit aux mêmes résultats. La seule différence est que ceux qui en profitent sont différents. » Maurice Allais, prix Nobel d’économie


    • malitourne malitourne 14 octobre 21:53

      @papat
      Souveraineté monétaire ? Impossible sans Frexit.


    • Odin Odin 13 octobre 11:51

      Article court mais très explicite.

      « Le plus triste est de voir des dirigeants se soumettre à ce point aux désidérata des marchés, sans se demander si cela est normal. »

      Ils ne se demandent rien, ils le savent et c’est la raison pour laquelle ils sont choisis (FAF, Bilderberg etc…)


      • samy Levrai samy Levrai 13 octobre 11:52

        Frexit, vite.


        • Le421 Le421 13 octobre 17:12

          @samy Levrai

          Et hop !! Coup de baguette magique, tout va mieux.
          Y’a ka !!


        • samy Levrai samy Levrai 13 octobre 17:51

          @Le421
          Duc... c’est un préalable... sans ce préalable toutes les promesses de politiques nationales propres ne sont qu’une escroquerie et devine dans quel genre de parti tu te trouves ? 

          C’est pourtant simple sans ta monnaie comment as tu une politique économique ?
          quand tu ne fais ni tes lois ni ta justice, à quoi servent les politiques que tu élis ?,
          Si tu ne decides pas de la paix et de la guerre comment peux tu avoir une diplomatie ? 

          si tu n’es pas souverain comment peux tu être en democratie ? mince c’est dure la politique, il y a des mots avec des sens établis et ça ne s’emboite pas bien avec les slogans bisounours ... 

          Alors ça y est la FI va s’attaquer à Macron ? elle va s’attaquer au factotum maquillé pour éviter de s’attaquer aux vrais coupables ?  les mougeons de « gauche » vont encore se faire avoir par les vendeurs de marchandises frelatées ? Cela fait combien de temps qu’ils se foutent de ta gueule ? 


        • Le421 Le421 14 octobre 18:32

          @samy Levrai

          Donc, vous faites parti de ces personnes qui pensent que la France est un petit pays de l’Europe, avec guère plus d’importance que la Grèce ou Chypre.
          Bien, je note.
          Ça me semble intéressant comme idée !!  smiley


        • samy Levrai samy Levrai 14 octobre 23:05

          @Le421
          Oui Chypre, la Grèce, le Royaume Unis mais aussi la France avec ses tentatives de renegociations ne peuvent changer ce qui demande l’unanimité... 

          pose la question à tes cadres : pourquoi l’UE est elle telle qu’elle est ? a t elle été mal négociée ? 

        • zygzornifle zygzornifle 13 octobre 12:42

          La dette est a l’état ce que la carie est au dentiste , bien entretenue elle rapporte « un pognon de dingue » ....


          • Arogavox 14 octobre 13:33

            @zygzornifle
            « Pire, pour sauver l’euro, l’UE a sauvé les créanciers, qui empochent la prime de risque de taux plus élevés, sans assumer le risque. »

                   
             Mais qui sont ces créanciers ? 
            Nos institutions publiques peuvent-elles ne pas les connaître ? ... en toute complicité des prises de risques exagérées que nos lois devraient sanctionner !

          • Arogavox 14 octobre 18:25

             « ... un délit en droit qui consiste à prêter de l’argent à quelqu’un qui ne peut pas le rembourser ... »cf,l’instant 3:38  dans cette video : https://youtu.be/xlb1FKztT58xxx

                  
              On peut aussi de demander,en France si certains « rachats de crédits » ne sont pas une sorte de blanchiment d’opérations plus que douteuses ....

             

          • thierry3468 13 octobre 13:09
            Le but de la dette est de faire culpabiliser les gens,leur faire croire qu’ils ont été des privilégiés,qu’ils doivent renoncer à tous les acquis sociaux et qu’ils courbent encore plus l’échine.La dette est un outil d’asservissement,une arme totalitaire destinée à donner le pouvoir absolu à la finance.C’est le triomphe de l’argent roi sur la démocratie.
            Chacun doit comprendre que ce pouvoir repose sur la naiveté et l’ignorance.
            Informons autour de nous,dévoilons cette supercherie ignominieuse.Reprenons le pouvoir que nous avons confié à ces criminels psychopathes.

            • Croa Croa 14 octobre 18:48
              À thierry3468,
              Pas exactement. Ces objectifs là sont complémentaires. Le premier but c’est pour les banques de se faire du pognon en parasites qu’elles sont. Les banques ne produisent rien mais sont extrêmement riches grâce à l’endettement général.

            • Arogavox 14 octobre 18:49

              @thierry3468
               Conflit des générations ? changement de paradigme ?


                à malins, malins et demi :
                pas encore gagné de savoir qui seront les dindons de la farce ..



            • Ecométa Ecométa 13 octobre 13:52
              Tout comme la guerre est une chose trop sérieuse pour la confier au seuls militaires ; l’économie est aussi une chose trop sérieuse pour la confier aux seuls économiste : c’est la raison d’être de l’économie politique .... qui malheureusement n’existe pas ou est à la botte d’un financiarisme forcément crisique ! 

              Faire de l’économie ce n’est pas faire des économies... c’est même tout le contraire !

              Sauf à la vampiriser, à lui extraire sa substantifique moelle, comme le fait le capitalisme ou le financiarisme, sauf à faire cela et le système ne s’en prive pas ; la logique économique (étymologiquement logique de la maison ou d’ensemble) est une logique fantastique car toute dépense à un endroit est une recette ailleurs !

              L’argent est sensé être un moyen pratique d’échange ; pourquoi en faisons-nous un problème quand il ne devrait être qu’une solution !

              Nous vivons une dictature mondiale du financiarisme : une guerre économique mondiale !

              Quand ferons-nous réellement de l’économie ? Car on n’a jamais réellement fait de l’économie au sens complexe du terme !

              • Olivier 13 octobre 16:29

                Pour ça il ne fallait pas voter pour Macron, marionnette de la banque Rothschild, parce qu’on a gobé le discours des médias sur « la bête immonde » que seraient les Le Pen. 


                Et maintenant on entend les mêmes pleurnicher sur leur retraite et leur niveau de vie en chute libre. 

                On ne peut rien reprocher à Macron : il fait la politique de la finance mondiale, qui l’a mis en position de se faire élire. Les intérêts des français ce n’est pas son affaire, c’est même le contraire, puisque la finance mondiale est une entité parasite transnationale qui ne vit que du travail des peuples. 

                • samy Levrai samy Levrai 13 octobre 16:36

                  @Olivier
                  C’eut été la meme chose avec Lepen, exactement la meme chose.

                   les marionnettes qui nous sont présentées ne font qu’appliquer les directives europeennes depuis que nous avions rejeté l’UE, l’euro et l’OTAN en mai 2005... et aucun parti ayant accès aux médias ne veut sortir de quoi que ce soit...

                • Le421 Le421 13 octobre 17:14

                  @samy Levrai

                  Seul Asselineau détient les clefs du problème.
                  Les gens sont fous !!
                  C’était pourtant simple à voir...

                • samy Levrai samy Levrai 13 octobre 17:34

                  @Le421
                  Ils sont conditionnés comme toi par la télé depuis une trentaine d’années... et l’UPR n’a pas acces aux médias pour pouvoir expliquer les choses et dénoncer les escrocs qui ont confisqués le pouvoir à la nation .

                  Es tu fier d’escroquer le peuple ? rappelle moi ce qu’a voté le peuple en 2005 ? pourquoi les (in)soumis veulent ils donc rester dans l’UE, l’euro et l’OTAN ( pas possible d’en sortir sans sortie préalable de l’UE), alors que le peuple l’a rejeté ? 
                   servir la finance ( l’UE) est devenu normal pour la gauche de la gauche... tu aimes te faire syriser ? 
                  Tu sais pour ceux qui sont capables d’analyses tu passes pour pas très malin avec ta defense du parti unique euro atlantiste...

                • CRICRI59 CRICRI59 14 octobre 15:56

                  @Olivier
                  Sur le vote...

                  Bonjour il faut simplement changer le mode de scrutin pour prendre en compte les bulletins nul, vierge et les abstentions, c’est comme cela que macron a été élu avec moins de 20% des inscrits, nous somme dans une république bananière


                • Le421 Le421 14 octobre 18:35

                  @samy Levrai

                  Es tu fier d’escroquer le peuple ? rappelle moi ce qu’a voté le peuple en 2005 ?

                  Ben mon Collomb !!
                  Elle est fort de café celle-là !!

                  Voilà qu’ils vont me faire passer pour un type favorable au TCE de 2005...

                  Fallait oser. VOUS l’avez fait !! Bravo.
                  Avec des gens comme vous, c’est sûr, on va gagner des sous !!  smiley


                • Croa Croa 14 octobre 18:56
                  À samy Levrai,
                  Non avec Le Pen c’était bien moins grave. Même en supposant qu’elle ne tienne plus ses promesses assez démocratiques comme le référendum d’initiative populaire il y aurait eu assez de bazar en France pour que pas grand chose de mauvais ne soit possible. La grosse différence entre Le Pen et Macron c’est qu’elle n’avait pas les soutiens de la finance et des médias alors que Macron si !

                • samy Levrai samy Levrai 14 octobre 19:56

                  @Le421
                  Mince, tu veux dire que la FI veut quitter l’UE, l’euro et l’OTAN depuis 2005 et qu’elle le martèle dans toutes ses professions de foi ? la vache j’ai osé lire les programmes de l’« extreme gauche » d’opérette depuis 2005 et je n’ai rien vu, rien de rien de la sorte, mais tu vas pouvoir m’aider, en m’indiquant l’année et la page que j’aurais pu louper, n’est ce pas ? 

                  Au faitle TCE représente juste notre soumission aux trois trucs que tu ne veux pas quitter...
                  Alors résumons : le peuple dit non, des collabos euro atlantistes s’assoient sur la volonté du peuple/ de la nation, la gauche de la gauche (comme la gauche en général et la droite... ) trouve cela normal et accompagne la félonie en collaborant, collaboration qui continue toujours à l’heure qu’il est.
                  Vas tu oser changer l’Histoire ?

                • samy Levrai samy Levrai 14 octobre 20:01

                  @Croa
                  Oui elle aurait été paralysée directement, mais elle sert surtout et avant tout à faire élire le chien avec un chapeau qui lui est opposé et le dernier fut bien mal élu.


                • math math 13 octobre 16:36
                  bientôt le 100% de pib de dette ?
                  hors bilan c’est plus de 200%...renseignez vous !

                  • math math 13 octobre 16:38

                    @math...la dette n’est pas de 97,4% de notre PIB mais de plus de 265% du fait des engagements hors-bilan… !


                  • babadjinew babadjinew 13 octobre 16:58
                    Nous sommes les IDIOTS !!! Plutôt que de ce focaliser sur les xit en tous genres nous ferions mieux de nous unir et de prendre la BCE ! Ce histoire de lui infliger un CA démocratiquement élu !

                    Connais aucun quidam de base européens content de son sort, alors qu’une infime partie est ravi !!!

                    Wake Up !!!!

                    • samy Levrai samy Levrai 13 octobre 17:15

                      @babadjinew
                      Yes ! let’s speak american that is so bloddy modern and show so much our independance ! 

                      Tu es pour une autre Europe ? une Europe sociale ? sous domination française et meme sous domination de la FI ? avec BCE aux ordres mais qui ferait la politique pour les interets de quel pays ? il semble que l’euro soit trop fort pour les pays du sud mais trop faible pour l’Allemagne qui croule déjà sous les excédents qui vont lui exploser à la figure... à cause des soldes target 2.
                      Il ne peut y avoir d’autres Europe, tu n’as toujours pas compris malgré les années ( donc Histoire) qui sont passées ?


                    • babadjinew babadjinew 13 octobre 17:55

                      @samy Levrai


                      Sans passé point d’avenir certes, mais sans imaginations pas de créations et donc retour à la même histoire !

                      Celle de l’economie qui n’a pas changé depuis la création lors des croisades des lettres de changes...

                      Est il logique qu’une idée cléricale régisse le monde technologique du 21 eim siècle ???

                      So WAKE UP !!!!



                    • samy Levrai samy Levrai 13 octobre 18:07

                      @babadjinew
                      J’avais déjà bien compris ta soumission à nos maîtres américains, inutile d’en utiliser en plus la langue t’ai je dit.

                      Qu’est ce qui moderne , coco ? 
                      le fait d’être dans une post democratie qui n’a de la democratie que le nom ? 
                      Le fait d’avoir une monnaie qui au lieu d’être representatif de ton économie est un outil pour la detruire ? 
                      Le fait que le peuple ait été deshabillé de tout pouvoir au profit de la finance et des rentiers ? 
                      Le fait que la soit disant gauche veuille faire perdurer le pouvoir financier le plus longtemps possible ? 
                      la gauche de la gauche n’est meme pas capable de sortir de l’UE mais elle voudrait sortir du capitalisme ? bande de clowns !

                    • babadjinew babadjinew 14 octobre 12:55
                      @samy Levrai

                      Ce qui est moderne c’est ce qui n’a pas encore été crée ! Prendre la BCE au champ privé pour la rendre au champ puplique implique de fait le retour à des taux 0% pour les états !

                      Bref de quoi TUER la predation financière !!!

                      Vouloir garder comme vous le proposez un systeme inchangé mais national ne ramenera pas la france du 19eim siècle et encore heureux......

                      Les phantasmes des DINOSAURES sont bien moins bandant que les utopies des alter......



                    • samy Levrai samy Levrai 14 octobre 15:05

                      @babadjinew
                      En matière humaine, ce qui n’a pas déjà existé n’existera jamais, seul les ados pensent qu’ils sont spéciaux ( desolé les mmericains et les israeliens aussi mais tu vois le niveau...).

                      Si les reves restaient du domaine du rêve cela irait mais quand les idiots dorment toute leur vie, et qu’ils se pensent éveillés il y a de quoi s’inquiéter...
                      Les utopies qui servent in fine à baiser le peuple sont des utopies populicides, je trouve dingue l’escroquerie dont tu ballades le drapeau. 

                    • samy Levrai samy Levrai 14 octobre 15:21

                      @babadjinew
                      Rendre le pouvoir au peuple est ringard n’est ce pas ? ce qui est moderne, c’est l’UE, l’euro et l’OTAN ... ce qui est moderne c’est de servir la finance, de s’inventer des ennemis qui ne dirigent, dans les faits, rien du tout mais de ne pas s’attaquer aux responsables...

                      Ce qui est moderne c’est de ne pas avoir de frontiere et donc d’installer la loi du plus fort partout ...
                      Ce qui est moderne c’est d’attaquer les pays souverains sous des motifs fallacieux, la guerre permanente contre le « terrorisme »...
                      Ce qui est moderne c’est d’être contre la peine de mort mais pour l’assassinat ciblé ou non...
                      Ce qui est moderne c’est de parler économie sans en controler les parametres les plus importants comme la monnaie.
                      Ce qui est moderne c’est de promettre des choses qui ne peuvent être car pas dans les pattes de ceux qui les promettent...
                      Ce qui est moderne c’est de bander mais de se faire mettre par un autre meme si il l’a molle... arrives tu encore à t’asseoir avec tant de modernité  ? 

                    • Le421 Le421 14 octobre 18:36

                      @babadjinew

                      Bonjour cher ami !!
                      Entre parenthèse, discuter avec un UPR sur ce forum, c’est essayer de faire boire un âne qui n’a pas soif...

                    • samy Levrai samy Levrai 14 octobre 20:04

                      @Le421
                      essaie juste de trouver des arguments politiques pour une fois... un UPR les apprécie, .


                    • CATAPULTE 13 octobre 17:22

                      Preuve, s’il en fallait encore, de la confiance des marchés dans la situation financière de la France : Au lendemain du vote du Brexit, en juin 2017, les capitaux en recherche de sécurité se rabattent notamment en France. L’Etat emet alors des obligations qui se « négocient » à taux négatif ! Autrement dit, les investisseurs accèptent un coût de placement plutôt qu’un bénéfice contre de la sécurité. Et la France, une fois n’est pas coutûme, s’enrichit en s’endettant. Si ce n’est pas là une marque de confiance !


                      • thierry3468 13 octobre 17:53
                        Le Frexit est un doux reve,une folle espérance qui voudrait que la finance s’écline sur le passage de Super Fanfan Asselineau 1er.
                        Personne n’est capable d’assurer que le Frexit pourrait se faire mais surtout à quel prix.....Pour cette guerre,car ceci n’a rien à voir avec une partie de peche à la ligne sur les bords de Seine,nous n’avons pas besoin d’un énarque un peu trop rond ,un peu trop mou(meme s’il admire Le Général).
                        Contre la finance,fini les ronds de jambe et les courbettes,il faut taper fort .Le peuple a ce pouvoir de renverser la table mais le désire t il vraiment,le mérite t il vraiment ?Pas simple quand on voit tous ces lobotomisés du bulbe qui semblent se complaire dans la soumission et la régression.


                        • samy Levrai samy Levrai 13 octobre 20:18

                          @thierry3468
                          C’est vrai tu vas renverser la table en restant dans l’UE, l’euro et l’OTAN ? 

                          Tu vas attaquer la finance en la servant ? sais tu que l’UE n’est que traités économiques ultra liberaux ? pourquoi est ce qu’il y a tant de branquignoles à la FI qui sont incapable de reflechir, d’additionner un et un ? pourquoi faire de la politique si c’est pour montrer qu’on est bête à manger du foin et presenter ses fesses pour ce qui n’arrete pas de rentrer dedans depuis si longtemps  ? y a t il le concours pour celui qui sera le plus stupide ou bien les cadres de l’escroquerie se relaient pour raconter leurs salades à des boubourses préconditionnés

                        • ourston 14 octobre 08:08

                          Comment faire disparaître une dette faramineuse ? Il suffit de la faire racheter par la Banque Centrale. 

                          C’est beau de rêver ! 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès