• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > EDF nous tombe sur la tête : 30% de hausse d’ici à 2017

EDF nous tombe sur la tête : 30% de hausse d’ici à 2017

La facture moyenne d'électricité des ménages français devrait bondir de 30 % d'ici à 2017, selon des projections de la Commission de régulation de l'énergie (CRE) publiées lundi.

Jusqu'en 2017 nous dit-on ?

Est-ce une promesse de faire baisser la hausse en 2018 ? Nous pouvons en douter. Si cela n'implique pas nécessairement une augmentation encore plus forte, ça ne l'interdit pas non plus.

Qu'est-ce que la CSPE ?
Parue le 15 janv. 2013

Instaurée en 2003, la Contribution au Service Public de l’Électricité (CSPE) est une contribution française, payée par tous les consommateurs finaux d’électricité (1)  directement incluse dans la facture d’électricité du consommateur.

Elle inclut la compensation des charges suivantes  :

-les surcoûts résultant de l’obligation d’achat par les fournisseurs de l’électricité produite à partir d’énergies renouvelables et de la cogénération  ;

-les surcoûts de la production d’électricité dus à la péréquation tarifaire nationale dans les zones non interconnectées  : pour assurer l’égalité d’accès à l’électricité sur le territoire français, les tarifs dans les zones îliennes non connectées au réseau (notamment dans les DOM et en Corse) sont les mêmes que ceux appliqués en métropole continentale, alors que les moyens de production y sont beaucoup plus coûteux  ;

-les pertes de recettes dues à la mise en œuvre de tarifs sociaux de l’électricité en faveur des personnes en situation de précarité.
 
La CSPE sert également à financer le médiateur national de l'énergie.

Quelle différence sur notre facture d'une année sur l'autre ?

Voici les consommations d’énergie annuelles moyennes d’un foyer  : Source : « Les chiffres clés du bâtiment 2009 », ADEME.

Logements : consommations d’énergie finale Total kWh/an

Prix TTC du kWh d'électricité en France (compteur de 6 kW : la majorité des compteurs domestiques français) : 0,1391 € kWh en 2013 PDF


Immeuble collectif récent 11064 kWh/an

>>> Facture : (0,1391 € / kWh) = 1539,00 € pour l'année 2013
>>> Facture : .......................... = 1654,42 € pour l'année 2014
>>> Facture : .......................... = 1778,50 € pour l'année 2015
>>> Facture : .......................... = 1911,89 € pour l'année 2016
>>> Facture : .......................... = 2055,29 € pour l'année 2017

Hausse : +516,29 € / an en 2017   



Immeuble collectif ancien 14294 kWh/an

>>> Facture : (0,1391 € / kWh) = 1988,23 € pour l'année 2013
>>> Facture : .......................... = 2137,41 € pour l'année 2014
>>> Facture : .......................... = 2297,72 € pour l'année 2015
>>> Facture : .......................... = 2470,05 € pour l'année 2016
>>> Facture : .......................... = 2655,30 € pour l'année 2017

Hausse : +667,07 € / an en 2017    


Maison individuelle récente 20918 kWh/an
>>> Facture : (0,1391 € / kWh) = 2909,69 € pour l'année 2013
>>> Facture : .......................... = 3127,92 € pour l'année 2014
>>> Facture : .......................... = 3362,51 € pour l'année 2015
>>> Facture : .......................... = 3614,70 € pour l'année 2016
>>> Facture : .......................... = 3885,80 € pour l'année 2017

Hausse : +976,11 € / an en 2017     


Maison individuelle ancienne 24236 kWh/an

>>> Facture : (0,1391 € / kWh) = 3371,22 € pour l'année 2013
>>> Facture : .......................... = 3624,06 € pour l'année 2014
>>> Facture : .......................... = 3895,87 € pour l'année 2015
>>> Facture : .......................... = 4188,06 € pour l'année 2016
>>> Facture : .......................... = 4502,17 € pour l'année 2017

Hausse : +1130,95 € / an en 2017     

JPEG - 48.7 ko
L’électricité demeure l’augmentation tarifaire récurrente la plus importante pour les consommateurs
Crédits photo : JEAN-PHILIPPE KSIAZEK/AFP

Les moins bien lotis paient pour le photovoltaïque des propriétaires

L'électricité nous tombe sur la tête : 30% de hausse d'ici à 2017
Le régulateur précise que cette hausse sera due pour plus du tiers à l'augmentation de la contribution au service public de l'électricité (CSPE), laquelle s'explique pour l'essentiel par le développement des énergies renouvelables.

Est-ce à dire, que le rachat de la production des installations photovoltaïque de certains, cause un surcoût pour les consommateurs qui eux n'en ont pas ? L'affaire commence à devenir inquiétante. Si les installations devaient continuer à augmenter et se répendre, cela mènerait des millions de particuliers principalement locataires, vivant en appartements, à se priver de chauffage pour financer le solaire des propriétaires bien équipés. Le fournisseur EDF ne prend donc aucun risque, les plus mal lotis paient 30 ou 50% en plus d'ici à 2018 - 2020, et les fabricants de photovoltaïque s'enrichissent.

Et à quel prix ? Mais rassurez-vous, l'affaire ne profite pas qu'aux fabricants. Comme par hasard aujourd'hui, la bourse annonçait une hausse de 0,85% de l'action EDF ! Les spéculateurs apprécieront le cadeau.
 

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.83/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

77 réactions à cet article    


  • viva 19 février 2013 15:41

    En voila une nouvelle, 30% d’augmentation des prix de partout serait plus juste .... 


    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 19 février 2013 23:55

      Surtout quand ton salaire augmente de 0%. Naïf.

      C’est d’ailleurs le moment de remercier ce salopard de Sarkozy qui a privatisé EDF avec cet argument massue : « Vous pouvez me faire confiance, ça marchera mieux et ça coutera moins cher. »


    • Traroth Traroth 20 février 2013 12:00

      Privatisations. Mêmes causes, même conséquences...


      Toutes les privatisations se sont traduites par des hausses de prix.

    • devphil30 devphil30 19 février 2013 16:00

      Faut bien payer Proglio ....


      « On apprend ainsi que l’électricien en chef a touché l’an dernier 1 000 000 d’euros de salaire fixe (soit autant qu’en 2011) et non 862 500 euros comme on aurait pu s’y attendre avec une simple règle de trois, en appliquant le plafonnement pour le dernier trimestre. »

      Philippe

      • foufouille foufouille 19 février 2013 16:06

        c’est « ecolo »
        comme interdire les vieilles voitures ...........


        • joletaxi 19 février 2013 16:13

          La bobo attitude vous a fait rêvé ?
          vous vous êtes vu en chevalier blanc, détruisant le monstre froid capitaliste de la croissance ?
          Vous avez ouvert votre porte aux prophètes verts, vous leur avez confié votre carte de crédit, les clés de la maison, ?

          ben maintenant, le temps de régler l’addition est venu.

          http://www.lalibre.be/economie/actualite/article/798099/la-region-wallonne-hausse-le-prix-du-courant.html

          et à lire les commentaires de cet article, la majorité se sent déjà beaucoup moins « verte » quand il s’agit de faire son chèque.
          bienvenue dans le monde de la verte Candy

          et où que l’on regarde, les mêmes causes produisent les mêmes effets

          http://www.contrepoints.org/2013/02/18/115055-renouvelables-depenses-enormes-et-pas-deffets-mesurables
          http://notrickszone.com/2012/12/31/growing-criticism-germanys-transition-to-renewable-energy-is-leading-to-all-pain-and-no-gain/

          ça fait toujours mal, quand on s’aperçoit que l’on est cocu ,non ?

          et ça ne fait que commencer,car en Allemagne par exemple, on estime le coût de la transition énergétique à 2.000 milliards, sans que l’on puisse pour autant être assuré que cela permettra d’économiser un kg de charbon.

          mais l’augmentation du coût du kw , va permettre de réduire la consommation, les gens seront bien forcés de tenter d’économiser sur leur facture,en se passant de leur petit confort,je pressens une flambée du prix des pulls en poil de bique,de la décroissance bienheureuse quoi.
          Sauf que ,dans le prix de votre kw, la partie fixe des investissements en usines ,et en réseau, est prépondérante,avec comme corollaire, moins de kw vendus cela augmentera mécaniquement le prix du kw

          la vie « durable », on ne fait que d’entrevoir tous ses bienfaits


          • Robert GIL ROBERT GIL 19 février 2013 16:20

            rappelez-vous a propos de ma loi NOME :obliger une entreprise, dans le monde de la concurrence libre et non faussée, à céder une partie de ses atouts à des concurrents qui produisent peu ou pas du tout d’électricité. Pour le gouvernement, les choses sont très simples : ce sont les tarifs régulés d’EDF, trop bas, qui nuisent à la concurrence… Il faut donc créer artificiellement une concurrence ! Sous le prétexte fallacieux de permettre la sacro-sainte concurrence, cette loi est une étape supplémentaire vers la déstructuration complète du secteur électrique.

            voir : LA LOI NOME


            • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 19 février 2013 20:08

              dans les assurances avec une telle augmentation ( de 30%) c’est un motif de résiliation..

              POUR 2013. 30 % DE PREVU DE PLUS.............ou puis je aller ,,,,, ?????????????????

              QUAND ON VOIT LA TeTE DE PROGLIO ON VOIT TOUT DE SUITE QUE L EDF AVEC LUI OU FAUVERGEON QU ON A AFFAIRE A UNE MAFIA..............ENCORE UNE DE PLUS


            • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 19 février 2013 20:12

              30% DE PLUS...POUR 2013....facture a l’appui..de 100 euros a 130 euros sur 10 mois

              QUAND ON VOIT LA TETE DE PROGLIO...ON VOIT BIEN QUE L ENERGIE EST DIRIGEE PAR DES MAFIEUX..................son salaire et ses primes sont de combien deja ???

              C EST COMME LA SNCF ET LE TGV 3 FOIS PLUS DE BENEFICE EN 2012 QU EN 2011...


            • spartacus spartacus 19 février 2013 16:35

              EDF est propriété de l’état à 84%.

              Le « spéculateur c’est l’état ».

              50% de la facture est détourné en taxes diverses. 
              Nouvelle preuve de destruction de l’économie par la puissance publique.

              Vous croyez achetez de l’électricité et vous achetez des taxes ? 
              N’en voulez qu’a vous même ! 
              Vous avez voté pour des représentants majoritairement issus des entreprises publique et des fonctionnaires

              Et tous les jours on vous explique le « formidable » avantage des monopoles !!!!

              Croyez la propagande !



              • Hermes Hermes 20 février 2013 10:09

                He oui, bel article de propagande, sans doute subventionnée. Les particuliers ne migrent pas assez vite vers la concurrence, donc on prévoit de les taxer à mort pour les inciter et pouvoir enfin fermer un jour le service public. Les actionnaires sentent venir la fermeture et la revente et sont tout frétillants.
                Pour faire d’une pierre deux coups et servir les intérêts du nucléiare, on désigne les énergies alternatives comme bouc émissaire !
                Et enfin pour boucler le tout, on est assailli littéralement d’offres d’électricité à tarif bloqué de la concurrence !
                Enfin il est utile de préciser que les producteurs autonomes d’électricité sont OBLIGES de revendre leur surplus à EDF....... moins cher que le prix auquel ils achètent évidemment. Et comme les entreprises ont intérêt à avoir une part de renouvelable dans leurs approvisionnement pour bénéficier de labels et de réductions diverses par ailleurs, EDF a intérêt a savoir fournir une offre, directement ouà travers ses distributeurs !

                Bonne journée. smiley


              • Hermes Hermes 20 février 2013 11:09

                PS :

                Mais est-ce volontaire de la part de l’auteur ? A lire certaines de ses réponses j’en doute. Si ce n’est pas le cas... mes excuses par avance.


              • julius 1ER 20 février 2013 11:56

                avec ton air faussement libéral, je ne vois pas en quoi un monopole publique serait pire qu’un monopole privé ?? c’est le monopolisme ajouté à des rentes de situation qui est le fond du problème !!!!!


              • Traroth Traroth 20 février 2013 12:02

                C’est vrai que GDF est bien moins cher. Ah non, en fait...


              • Hermes Hermes 20 février 2013 12:49

                @Julius, certainement, et la notion de service public est morribonde de ce fait depuis longtemps, on en est à la phase de mise à mort.


              • CN46400 CN46400 20 février 2013 13:19


                • « Enfin il est utile de préciser que les producteurs autonomes d’électricité sont OBLIGES de revendre leur surplus à EDF...... »

                • Achtung ! c’est l’inverse qu’il faut lire : EDF est OBLIGEE d’acheter, au dessus de son prix de revente aux abonnés, le courant produit par les producteurs privés

              • Hermes Hermes 20 février 2013 17:38

                Bon, je me suis trop avancé sans entrer dans le détail, je le reconnais, et le dossier est assez complexe : tout ça doit être modulé, pour les petites installations, EDF rachète plus cher que le tarif auquel il vend, pour les très grosses, il rachète moins cher.
                Prix de vente
                Prix d’achat
                Il faudrait connaître le nombre de kWh produit par taille d’installation et le nombre d’installations pour connaître le ratio. S’il y abeaucoup de petites installations (plusieurs dizaines de milliers de petites pour une grosse) EDF pourrait y perdre.

                Quand au fait que EDF soit obligé de racheter, à moins d’être totalement autonome, je ne vois pas comment se payer le luxe de ne pas revendre à EDF.

                 C’est même une quasi nécessité pour équilibrer le budget d’investissement sur une durée de plusieurs années. Pour une habitation familiale normale dans laquelle on vit, ce n’est pas un gros risque pour EDF, car Il faudrait produire énormément par rapport aux rendements du photovoltaique pour avoir trop d’électricité compte tenu des besoins ménagers. Donc la revente des particuliers dans le cas de la vente du surplus doit rester somme toute très faible en terme de Kwh.

                Si on vend la totalité de sa production, on peut y gagner un peu plus, mais on achète l’électricité nucléaire à EDF. En cas de motivation financière seule, c’est mieux, mais pour la motivation écologique c’est pas terrible. Pour vraiment amortir l’investissement c’est nécessaire, et c’est le modèle de calcul utilisé pour la promotion.

                Il faut absolument lire les clauses particulières des contrats : L’énergie produite au-dessus des plafonds est rachetée 5c€ le kwh (là EDF est franchement nénéficiare). inutile donc d’espérer cartonner l’été pendant ses absences ! smiley Contractuellement, à partir de 90% du plafond EDF envoie une inspection !

                Par ailleurs, les entreprises qui achètent de l’électricité garantie renouvelable à EDF ont une surfacturation de 1 à 3 % de leurs tarifs.

                Je serai surpris que tout ces éléments pris en compte , au final ça ne soit pas bénéficiaire pour EDF !

                En final pour rentrer dans son budget dans les 20 ans, il faut revendre toute l’énergie photovoltaique produite, et acheter de l’’énergie nucléaire à EDF smiley . EDF surtaxe les grosses entreprises qui font consomment le durable, et la part des petits producteurs dans l’énergie durable vendue reste sans doute assez faible pour que ça reste rentable pour EDF.

                Si en plus les tarifs EDF augmentent....

                Pour faire du solaire vraiment écologique (vente du surplus), il faut la motivation et ne pas attendre de bénéfices.

                Cdt.


              • alinea Alinea 19 février 2013 17:21

                J’ose espérer que le chauffage électrique va quitter vos habitudes ! J’ai lu vos chiffres ; je suis effarée : j’arrive péniblement, dans une vieille maison de 75 mètres carrés à 850 KW par an !!
                24000 !!! je n’en crois pas mes yeux !
                Il faut payer le démantèlement du nucléaire, et se mettre à la mode de la concurrence ! Les énergies renouvelables ont beau dos, je vous le jure !


                • foufouille foufouille 19 février 2013 17:52

                  il y aussi les autres equipements qui consomme, genre plaque a induction, ca ca consomme
                  si il fait pas froid chez toi, dans le nord ca peles
                  celui qui se chauffe en electrique consomme beaucoup et est locataire souvent

                  j’imagines pas la facture si je mettais le chauffage electrique devant les courants d’air


                • alinea Alinea 19 février 2013 21:26

                  Absolument foufouille : chez moi, il fait chaud, au bois ; c’est moi qui le coupe, et je respecte la forêt, c’est le moins qu’on puisse dire ; mais, la plupart des gens ont un mode de vie où cela est impossible ! Si seulement on pouvait diviser par deux ou trois le loyer des logements où le chauffage est électrique alors que les isolations, expositions, etc, ne sont pas conçues pour !
                  Qui ménagent-on dans cette histoire ? C’est un problème politique, et les politiques sont des mous, des lâches... un bon coup de pied où je pense fait souvent du bien... ! eau chaude au bois, cuisine au bois ; sûr ce n’est plus la question aujourd’hui où tout le monde est serré en ville !


                • Syl20idm Sylvain Bdr 19 février 2013 23:06

                  @Alinea J’ai vu de mes propres yeux plusieurs factures EDF avec de telles consommations, à maintes et maintes reprises.

                  140m2 ancienne, isolation quasi inexistante, humidité, radiateurs électriques partout, cumulus électrique, famille nombreuse. Des locataires n’ayant aucun crédit d’impôts pour les aider à soulager le poids de l’investissement en chauffage moins coûteux, des propriétaires qui ne sont pas aidés ou pas informés, sur des résidences secondaires qui donnent droit à aucune aide, des revenus interdisant tout crédit bancaire pour financer des double vitrage ou de l’isolation, un âge avancé où les financements sont devenus impossibles ou inutiles... etc... les exemples sont nombreux...

                  Chez certaines familles, j’ai pu constater jusqu’à 2500 € de facture annuelle d’électricité TTC. Ces familles là savent que d’ici 2 ans, elles abdiqueront vers la misère d’une maison sans chauffage l’hiver, sans eau chaude, et connaîtront le port des gants et bonnets à la maison. Tout ça pour rien, si ce n’est d’avoir engraissé des vampires et entretenir une logique d’énergie 100% centralisée et dépassée.


                • tchoo 19 février 2013 17:44

                  C’est pas le monopole d’état qui est en cause, amis ce que l’on en fait
                  parce que tu crois que dans l’économie de la concurence libre et non faussée tout va bien mieux ?


                  • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 19 février 2013 17:47

                    Si seulement on ramenait le niveau des taxes sur l’électricité, actuellement plus de 40 %, à un taux raisonnable d’environ 20 % ...


                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 19 février 2013 17:48

                      il y a une partie de la facture pour payer l’ éléctricité des EDFistes qui eux payent 10% de la réalité consommée . 


                      • rocla (haddock) rocla (haddock) 19 février 2013 17:50

                        Ca fait plaisir ces taxes , surtout pour ceux qui disent que l’ Etat et leur

                        monopopoles sont moins chers ... smiley

                        • velosolex velosolex 19 février 2013 18:30

                          Ils expérimentent simplement les limites de l’installation, jusqu’au moment où le fusible pétera !

                          Besoin toujours plus de fric, pour les actionnaires, pour les oeuvres sociales edf, l’équipe dirigeante, sans compter la calamiteuse facture de démantèlement des centrales, qui va creuse dans le budget un trou plus profond que celui des halles, naguère.


                          • rocla (haddock) rocla (haddock) 19 février 2013 18:39

                            Et qui qui a le CE le plus riche du monde sur le dos de qui ?


                            • Scual 19 février 2013 18:40

                              Moi qui croyait que le nucléaire nous fournissait une énergie pas chère... encore un peu une dynamo sur la roue d’un hamster sera plus rentable qu’un abonnement EDF.

                              Bref un point de plus pour la planification écologique du FdG.


                              • joletaxi 19 février 2013 18:42

                                elles sont uniques nos enclumes

                                on leur met sous le nez les évidences,que les renouvelables font exploser leur facture, sans pour autant que cela apporte le moindre gain en utilisation de fossile, ni en sécurité d’approvisionnement,et ils continuent à tenter de trouver des faux fuyants pour écarter toute mise en cause de leurs mantras

                                http://blogs.the-american-interest.com/wrm/2013/02/17/germany-and-spain-throw-green-energy-under-the-bus/

                                il est vrai que je suis sur un site qui se complait en courbettes pour merluche....


                                • alinea Alinea 19 février 2013 21:28

                                  Vous m’emmerdez avec vos « touch » Jo !


                                • joletaxi 19 février 2013 21:43

                                  si vous vous contentiez de pratiquer vos happenings dans vos yourtes ,de cultiver vos petites carottes, de composter vos toilettes, vous n’entendriez jamais parler de joletaxi.

                                  Mais vos lubies coûtent cher au pays,et plongent de plus en plus de gens dans la misère.

                                  Pour toutes sortes de raisons,j’ai décidé d’user mes bagnoles à la corde, et ce faisant,j’ai immatriculé un vieux renault espace 1998 de mon entreprise à mon nom,valeur 1000 euros à tout cassé.Taxe d’immatriculation 1200 euros, tout ça pour une lutte imbécile contre le CO2.
                                  Moi je peux payer, mais j’imagine une famille vivant à la campagne et qui a un budget serré,et qui se retrouve dans la précarité du fait de cette saloperie inventée par la mouvance,qui n’a strictement aucune utilité sinon de faire plaisir aux phantasmes de gens comme vous.

                                  Alors question d’emmerder son monde, vous êtes des champions.


                                • alinea Alinea 19 février 2013 23:37

                                  Jo, j’ai une vieille mercedes de 1987 ! je ne paye rien de ce que vous dîtes ! 6l au cent, avec plein de particules partout ! mais pas plus que d’autres !!! je l’ai dit dans un article : je ne crois pas à la moindre transformation de nos habitudes : on brûlera jusqu’à la dernière goutte de pétrole, le dernière poussière de charbon et la dernière effluve de gaz ; à partir de là, je suis OK avec moi-même ; mais je roule peu, ça, c’est sûr !!


                                • joletaxi 20 février 2013 11:37

                                  vous voulez que je vous envoie l’article du rôle d’imposition ?


                                • Syl20idm Sylvain Bdr 19 février 2013 22:52

                                  Je trouve que chacun ici détient une part de vérité, en fonction surtout de sa sensibilité. Comme nous sommes tous directement concernés le débat est un peu passionnel. Personne ici peut dire qu’il n’est pas concerné par la facture ou par l’usage d’électricité. Donc on a tous un gros problème. Aller vers la décroissance pour se croire moins cocu (Joletaxi), se jeter dans les énergies renouvelables, ou chercher la faute chez ceux qui vampirisent l’énergie, pour leurs gros salaires et détourner la sur-taxation de l’énergie.

                                  Très visiblement, tout ça est vrai et réel. Mais ce qui paraît évident, c’est que nous les pauvres citoyens entrons en lutte les uns contre les autres, pendant que les vampires qui ont créé le carburant de nos luttes, s’engraissent. On nous montent les uns contre les autres, pendant que le cirque continue au dessus de nos têtes.

                                  On sait que le coût réel de l’énergie est facilement 50% moins cher si on retire ce qui nourrit la « voracité vampirique » de ceux qui exploitent le filon sur notre besoin énergétique, que nous devons dénoncer avec force jusqu’au plus haut niveau, jusqu’à manifester très massivement. (au lieu de nous battre).

                                  Ensuite c’est évident que mobiliser autant d’énergie nucléaire pour tenir nos petits yaourts au frais est une aberration, quand on sait faire mieux, avec des énergies vertes peu coûteuses en soi.

                                  Évidemment, si une fois de plus on laisse des vampires s’emparer du business des énergies renouvelables pour faire exploser le prix de vente, soutenus de manière complice par des politiques de crédit d’impôts encore assez élevés (38% du coût d’investissement HT et hors pose pour une éolienne par exemple)... on fait basculer toute la logique vers la hausse du kWh.

                                  Commençons par nous opposer fortement aux vampires qui se positionnent derrière chaque option, et refusons de servir de vaches à lait.

                                  On doit pouvoir répartir la production d’énergie de manière décentralisée, donc moins coûteuse, à l’échelle des propriétaires de maisons et copropriétés, en combinant la cogénération, le solaire pour l’eau sanitaire et le chauffage, et du micro-éolien pour gagner en autonomie. Ce qui restera à tirer sur le réseau sera beaucoup moins important. Tout cela représenterait un investissement très raisonnable si des vampires n’étaient pas installés derrières les manettes des énergies vertes.

                                  Quant aux éoliennes industrielles dont l’énergie produite est à nouveau centralisée, c’est encore une vaste escroquerie, d’autant que la déperdition dans leur réseau vétuste est pharaonique. En subventionnant tout ça sur nos factures, on se rend « cocus ». Le pire est notre acceptation.

                                  Nous sommes 100% responsables de notre acceptation...
                                  Pardon pour ce long commentaire...


                                  • alinea Alinea 19 février 2013 23:39

                                    Pourquoi pardon ? Ce commentaire est très intéressant ! merci


                                  • Jr.Bupp Jr.Bupp 20 février 2013 00:14

                                    Sauf que vous avez un métro de retard !!!!

                                    Lorsque l’on a commencé à prévenir (2004) que les ENR étaient un piège à cons, on s’est fait remettre à notre place ! On nous a tout de suite étiquetés pro nuc !

                                    Aujourd’hui, ce que l’on peut vous dire, c’est que les 30% vont vite se transformer en 100% et peut-être plus !

                                    pourquoi !

                                    1) Les ENR choisies par ce gouvernement (et le précédent) ont un facteur de charge aléatoire de 23%. Il faudra OBLIGATOIREMENT compenser par des centrales gaz non chiffrées ce jour dans les 30% annoncés.

                                    2) Sur le plan de la physique, on n’a pas inventé de nouvelle formule qui limite les pertes en lignes donc la valeur de tension en sortie de champ éolien, détermine les distances max acceptables pour la consommation de cette energie. Or ce type de réseau moyenne, tension est mal foutu pour la gestion de champ éolien ou PV. Il faudra donc les adapter ou les créer.

                                    3) Si ce gouvernement veut justifier de son choix idiot, il n’aura pas d’autre possibilité de fermer des centrales nucléaires et là encore une centrale qui ferme avant la fin de son exploitation normale, c’est obligatoirement les Français qui payent l’amortissement de la centrale mais aussi comme elle ne produit plus, le rachat de l’energie à l’étranger ! 

                                    4) Comment croyez-vous que les Français vont réagir ? Comme on l’a déjà dit, celui qui a un toit correctement orienté sans ombres portées, c’est jackpot !!!! S’il installe un 9KWc, c’est environ 6000€/an ! Temps de retour si pas d’emprunt = 5 ans ! le contrat est de 20 ans. Marge nette si pas de problème d’onduleur = 90 000€ (en euros constants). Je me mets à la place de ceux qui sont en immeuble chauffé avec des convecteurs !

                                    Vous trouvez cela juste ? Et que dire des promoteurs éoliens qui s’en mettent mette plein les poches ! C’est nous tous qui payons pendant qu’ils se font bronzer aux Seychelles et quand ils viennent visiter leurs chantiers, c’est en Mercedes classe S ou Audi A8 !

                                    Trop c’est trop !!! donc grèves, coupures. Ou plus si affinités vont être le lot des prochaines années. Sans compter, un changement radical de gouvernement puisque entre l’électricité, le gaz et les carburants auto qui augmentent de façon démentielle, je serais étonné que Hollande reste à son poste jusqu’au bout de son mandat !

                                    De toute façon, cette fois, on ne coupera pas de Marine !!!!

                                     


                                  • Jr.Bupp Jr.Bupp 20 février 2013 00:32

                                    La seule solution, certainement utopique, serait de ne pas payer la CSPE !

                                    Si des centaines de milliers de Français refusaient de payer la part CSPE, peut-être cela ferait réfléchir nos pseudos gestionnaires d’état !

                                    Rappel : la CSPE permet de compenser l’écart entre le prix d’achat de l’energie ENR imposé à EDF et le prix de l’energie sur le marché Spot européen.

                                    Le prix de revient moyen du MWh (nuc, THF et hydro) coûtait il y a 3 ans à EDF 25€

                                    La loi Nome nous l’a passé à 42€

                                    Le prix moyen dans nos foyers est à 140€ il était encore de 110€ il y a 4 ans.

                                    Le prix d’achat de l’éolien est de 82€ le MWh

                                    Le prix d’achat du PV est de de 81€ le MWh (jusqu’à 12 MW)

                                    Nota : si sur le marché spot, le prix du MWh ce négocie à 50€, la part applicable à la CSPE sera de :
                                     82€ - 50€ = 32€
                                    La part de l’état (re- nous)sera de :
                                    50€ - 42€ = 8€

                                     


                                  • SergeL SergeL 20 février 2013 11:36
                                    @Jr.Bupp (xxx.xxx.xxx.200) 20 février 00:32 Non, le prix de l’électricité ne gonfle pas à cause des renouvelables « À 90 % de l’énergie fossile »

                                    À quoi a servi tout cet argent ? À payer la péréquation tarifaire, c’est-à-dire la continuité des tarifs d’électricité où que l’on se trouve sur le territoire au nom de l’égalité républicaine, y compris dans les îles, et la cogénération. À ce titre, EDF s’est ainsi retrouvée à payer de l’électricité fossile plus de 200 euros le Mwh (par comparaison, elle vend son électricité à ses concurrents 42 euros le Mwh). Les zones concernées sont les départements d’outre-mer, la Corse et quelques rares îles métropolitaines.

                                    Le montant de ce soutien est passé d’environ 300 millions d’euros par an en 2003 à plus d’un milliard d’euros ces dernières années, pour un coût cumulé d’environ 9 milliards d’euros sur dix ans, ajoutent les experts du Comité. « C’est donc de l’énergie à 90 % fossile qu’ont alors financé les consommateurs, sans que personne ne s’en émeuve », commente Raphaël Claustre, directeur du Cler, qui s’interroge ouvertement : « La CSPE vient-elle en accompagnement de la transition ou en financement de la stagnation ? » 

                                    http://www.mediapart.fr/journal/france/190213/non-le-prix-de-l-electricite-ne-gonfle-pas-cause-des-renouvelables?page_article=2


                                  • joletaxi 20 février 2013 11:41

                                    non non, le renouvelable ne fait pas grimper votre facture au ciel

                                    http://www.lalibre.be/economie/actualite/article/798386/les-belges-paient-1-milliard-par-an-pour-soutenir-le-renouvelable.html

                                    lisez les liens sur ce problème en Allemagne, qui a pris pas mal d’avance sur nous,c’est une démonstration en vraie grandeur de ce qui nous attend si on continue dans cette voie.

                                    Même avec un kw à 2 euros, vous continuerez à nous servir votre bréviaire,

                                    des enclumes


                                  • SergeL SergeL 20 février 2013 11:59
                                    Non, le prix de l’électricité ne gonfle pas à cause des renouvelables

                                    Les prix de l’électricité vont-ils exploser à cause de l’éolien et du solaire ? En quelques heures, ce raccourci s’est propagé à la vitesse de la lumière dans les médias et sur les réseaux sociaux, occupant les grands titres des journaux du soir et du lendemain matin.Il est pourtant faux : depuis sa création en 2003, la CSPE a majoritairement servi à financer les énergies fossiles, pas du tout renouvelables, indiquent les calculs du Comité de liaison énergies renouvelables (Cler), un réseau d’experts indépendants. Entre 2009 et 2012, la part des énergies renouvelables n’a représenté en moyenne que 43 % des charges totales de la CSPE. Tout le reste, soit près de 2,5 milliards d’euros, a servi à financer les énergies fossiles

                                    http://www.mediapart.fr/journal/france/190213/non-le-prix-de-l-electricite-ne-gonfle-pas-cause-des-renouvelables?page_article=2


                                  • Jr.Bupp Jr.Bupp 20 février 2013 16:36

                                    MdR...... smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley

                                    HE HE !!! Sergel est arrivé é é smiley

                                    Donc, voici un récapitulatif du contenu CSPE donné par la CRE !

                                    • pour 42 ,4 %, des charges dues aux énergies renouvelables en métropole continentale ;
                                    • pour 35 %, des charges dues à la péréquation tarifaire dans les zones non interconnectées (elles intègrent le surcoût de production des ENR dans ces zones) ;
                                    • pour 21,2 %, des charges dues à la cogénération (et à des contrats d’achat concernant des
                                    diesels dispatchables) ;
                                    • et enfin pour 1,4 %, des charges liées à la solidarité envers les plus démunis.

                                    Cela concerne l’année 2011 Je n’ai pas encore les chiffres 2012 mais je sais que la partie ENR a considérablement augmentée !

                                    Quand au délire gouvernemental de ne pas imputer directement le surcoût des ENR par trimestre, on se retrouve pour 2013 avec la part ENR qui va FATALEMENT exploser !

                                    En effet depuis 2009, les gouvernements n’ont pas osés trop augmenter cette CSPE !!!!!

                                    HOLLANDE l’a fait !

                                    ++++++++++++++++

                                    Plus on installe d’éoliennes et de PV, plus la part de la CSPE ENR va augmenter ! C’est mécanique !!!

                                    Vous voulez le site CRE ? le voilà :

                                    http://www.cre.fr/dossiers/la-cspe

                                     

                                    SERGEL :
                                    Veuillez arrêter de nous contredire en désinformant les autres contributeurs de ce site.

                                     


                                  • SergeL SergeL 20 février 2013 18:18

                                    Veuillez arrêter de nous contredire en désinformant les autres contributeurs de ce site


                                    Je vous retourne vos propos : arrêtez votre propagande !


                                    http://www.cre.fr/documents/presse/communiques-de-presse/premier-rapport-de-la-cre-sur-le-fonctionnement-des-marches-de-detail-de-l-energie

                                    Selon la CRE, cette inflation « est due pour plus du tiers à l’augmentation de la CSPE », à savoir la contribution au service public de l’énergie, qui « s’explique pour l’essentiel par le développement des énergies renouvelables ». Les autres causes détaillées par les commissaires sont la hausse prévisible du prix de l’énergie et les investissements nécessaires dans les réseaux.


                                    Donc 65% de la hausse sera le coût de l’ énergie primaire et la mise aux normes du réseau.


                                    Quand à l’ historique de la CSPE, c’ est surtout dû au financement du Fossile


                                    http://static.mediapart.fr/files/imagecache/500_pixels/Jade Lindgaard/CSPE_parts_graph.png


                                    http://static.mediapart.fr/files/imagecache/475_pixels/Jade Lindgaard/CSPE_part_tabl1.png


                                    http://www.enercoop.fr/images/sites/D_composition.jpg


                                    Dans le coût à la consommation, la CSPE est négligeable par rapport au coût de l’ énergie primaire et du réseau (80% du prix).


                                  • Jr.Bupp Jr.Bupp 20 février 2013 19:12

                                    Savez vous de quoi vous parlez ? vous vous contredisez et ne finissez pas vos analyses !

                                    Quand vous serez plus cohérent, on en reparle !

                                     


                                  • Croa Croa 19 février 2013 23:30

                                    « Le régulateur précise que cette hausse sera due pour plus du tiers à...  »

                                    Et les deux autres tiers ? smiley

                                    En plus ce tiers me parait très exagéré. Certes les nouveaux renouvelables, en plein développement, sont forcément encore chers mais le nucléaire aussi, sachant que le prix de celle-ci suivra une courbe inverse, c’est à dire à la hausse (si nous continuons encore (!) et sans oublier que si nous arrêtons il y aura tout de même des trucs à payer !)

                                    Mon avis est que cet inflation est surtout due à la gourmandise de certains même si certains coûts augmentent indéniablement... Ce qui est bien pratique au fond smiley


                                    • Login Login 20 février 2013 00:51
                                      Supportez le projet MFMP http://www.quantumheat.org afin de faire entrer la « fusion froide’ dans le champ scientifique de manière la plus ouverte possible, et pour que vous deveniez votre propre producteur d »énergie...
                                       

                                      • Syl20idm Sylvain Bdr 20 février 2013 01:30

                                        Face à un problème complexe, on dégrossit le nœud des difficultés par élimination. Ce qui est le plus facile à éliminer c’est ce qui ne sert à rien en premier lieu, et qui coûterait le moins cher à dégrossir.

                                        1- Les premiers postes de dépenses avant notre grille pain, c’est d’abord les gros profiteurs des Lobbys d’ énergies nucléaire, pétroliers et EnR. Avec un bon coup de balai de côté là, on y verrait plus claire, sans cette gangrène des profiteurs à grosses carrières, pour ne pas citer leur grosses bagnoles qui ne tournent pas à l’eau fraiche.

                                        2- La centralisation de l’énergie, obsolète pour ces raisons de pertes en lignes, qui nous fait perdre une grosse part de l’énergie produite, pourrait être partiellement remplacée par une production individuelle, jusqu’à un fort pourcentage. Le photovoltaïque aujourd’hui racheté par EDF sur les toitures des maisons, devrait servir à l’autoconsommation, au lieu d’être financé par

                                        les plus mal lotis.

                                        Nous avons là déjà, des raisons d’entrevoir un soulagement énorme de certains coûts. ÉNORME.

                                        3- Je suis le premier à accepter de contribuer au coût des crédit d’impôt toujours supportés par le contribuable, s’il permet d’encourager l’équipement en énergies vertes, et créer de l’emploi. (500.000 en 2 ans possible, dit-on)

                                        Jusque là, on diminue la dépendance au nucléaire qui reste une énergie dangereuse et encore plus coûteuse sur le long terme, (en catastrophe et en traitement des déchets nuc), puis on a éliminé une partie des surcoûts d’enrichissements abusifs et techniques.

                                        4- Avec des milliards économisés, on pourrait se recentrer sur la recherche en cogénération, en meilleur stockage d’énergie, en développement de l’énergie libre. En terme de recherche nucléaire on pourrait abandonner ce type de nucléaire volontairement maintenu par son lobby, alors qu’il existerait une technologie nucléaire non dangereuse, bien plus performante et sans déchet, soigneusement étouffée depuis la mort de Kennedy.

                                        5- On aura fait fondre une grosse partie de l’iceberg. Resteront les déchets nuc à traiter avec efficacité, avant de léguer ça à nos enfants, qui, si on ne se réveille pas, le verront pourrir leur vie.


                                        • jeanpeuplus 20 février 2013 05:25

                                          Je partage votre analyse ainsi que les arguments. Puis-je vous poser une question ? Ou avez-vous trouver les consommations et forcémént les prix qui figurent dans vos tableaux ? Je demeure dans la région Nantaise dans une maison individuelle construite dans les années 80, je suis retraité donc en permanence dans la maison. Nous sommes deux personnes. La température est de 19°C. J’ai vérifié mes relevés de consommation pour 2012 et je suis très loin de ce qui annoncé en gros deux fois moins . Je suis sensibilisé par ces problèmes parce que mon fournisseur d’énergie est GDF-Suez et que ce dernier me propose de faire des économies.


                                          • Syl20idm Sylvain Bdr 20 février 2013 06:51

                                            autre lien :


                                          • Syl20idm Sylvain Bdr 20 février 2013 06:46

                                            Bonjour Jeanpeuplus.
                                            Voici le lien qui vous intéresse : http://www2.ademe.fr/servlet/getDoc?cid=96&m=3&id=67622&ref=23980&p1=B
                                            Selon vos dires, vous habitez une maison des années 80, 2 personnes retraitées et donc modérées. Imaginez maintenant une famille de 2 adultes plus 2 ou 3 enfants, consommant 4 à 5 douches chaudes par jour, voir plus avec des bébés... Autant de vaisselles, plus de gaspillage électrique (lumières), et obligation de chauffer toutes chambres presque en permanence. Si de plus, la maison a été construite avant 1980 sans la moindre isolation, dans l’Est, à la montagne ou dans les Pyrénées, j’aime autant vous dire que votre facture actuelle doublerait assez aisément !


                                            • jeanpeuplus 21 février 2013 06:36

                                              Bonjour Sylvain Bdr,

                                              Merci pour votre réponse. Je pense que nous ne pouvons plus vivre comme avant, en gaspillant l’énergie, mais c’est un autre débat. Et les actionnaires avident de faire des bénéfices ??


                                            • Syl20idm Sylvain Bdr 20 février 2013 06:52

                                              Autre lien : ecovillelejeu.com/educateur/documents/SourcesDonnees.pdf


                                              • Ronny Ronny 20 février 2013 11:01


                                                Intéressant papier et intéressantes remarques. En quelques mots, oui le coût du nucléaire a été sous évalué, mais le cout des démentellements n’est pas à lui seul et de très loin, responsable de cette augmentation.

                                                Le cout du renouvelable est en effet au moins égal voire supérieur au coût du nucléaire (y compris cycle de vie), compte tenu du fait qu’il faut par exemple des centrales à gaz pour épauler l’éolien actuel, et compte tenu des rendements et durée de vie du photovoltaique.

                                                Effectivement, ces hausses de tarifs couvrent donc le fait que le renouvelable coute plus cher que le conventionnel, et qu’il faut aussi comme l’on dit très justement certains intervenants, faire migrer les consommateur vers un secteur dit concurrentiel atone, et soutenu par des prélèvements sur le public. La concurrence n’ pas toujours fait baissé les prix, contrairement à une idée répandue chez les économistes et les énarques.

                                                On n’a peut être pas assez cherché « ailleurs ». Il faut continuer les études sur la fusion froide (même si a priori compte tenu des mes connaissances scientifiques, je ne vois pas comment cela peut fonctionner, mais cherchons quand même), la fusion chaude, le nucléaire filière thorium, l’éolien en mer, l’energie des marées, et le geothermique, si vite oublié alors que nous avons de l’or sous nos pieds dans de nombreuses région de France !

                                                De cela, deux ou trois remarques : il nous faut un « mix » énergétique, qui ne sera pas le même selon que l’on habite en région parisienne, dans les Ardennes, en Gascogne ou en Corse. Il nous faut faire des économies de consommation. En passant en lampes basse conso, en isolant mieux mon grenier, en remplaçant une porte d’entrée et des portes fenêtre par des portes neuves à double vitrage argon, en utilisant des programmateurs et thermomstats sur mon chauffage électrique à bain d’huile (température maxi 18°C, éco 15°C) et en installant un poele bois à haut rendement, j’ai divisé ma facture edf par plus de 2 ! Economiquement, mon investissement ne sera peut être pas amorti avant que je ne décède, mais il le sera ensuite. Le problème est là. L’investissement porte sur le très long terme, et edans une économie de type capitaliste, c’est intenable !


                                                • joletaxi 20 février 2013 11:35

                                                  vous êtes incroyables, une vraie secte.
                                                  respect pour ceux qui croient dur comme fer que Rael a baisé des extraterrestres.

                                                  et de ressasser les mêmes mantras, cent fois, mille fois.

                                                  les pertes en ligne : faites moi rire, le réseau est conçu pour que celles-ci n’excèdent jamais plus de 3 %,la catéchisme des ingénieurs sur la question étant que le petit électron qui arrive chez vous ne fasse jamais plus de 200 kms.
                                                  la production décentralisée:vous avez fumé quoi ? comme vous faites en novembre par exemple, à 17 heures quand il n’y a pas de vent ?
                                                  Vous approvisionnez comment vos industries ?
                                                  Les coûts ?mais vous êtes aveugles, ou bien vous êtes cons ?
                                                  on vous explique que votre facture va exploser du fait du renouvelable, chiffres en main, et on vous donne des exemples ,y compris chez les champions ,les Allemands, et vous continuez à vous perdre dans des considérations à la limite de l’idiotie sur la belle voiture du PDG de EDF.

                                                  encore aujourdhui

                                                  http://www.lalibre.be/economie/actualite/article/798386/les-belges-paient-1-milliard-par-an-pour-soutenir-le-renouvelable.html

                                                  Mr. Bupp, que je salue, vous donne des chiffres, je vous ai mis en lien des tas d’articles sur le sujet, mais comme de bonnes enclumes, vous feignez d’ignorer les réalités pour nous servir vos discours abscons sans cesse répétés,,lisez les commentaires de ce dernier article, il ne faudra plus longtemps pour que l’on en vienne aux mains.

                                                  Et tout cela pourquoi ?

                                                  Parce que des olibrius ont décidé de lutter contre un fantasmagorique « chaos climatique » et que certains y ont vu une opportunité politique.
                                                  Et comme on a laissé les manettes à ces crétins, on va en remettre une couche, l’Europe va consacrer 20% de son budget à ces imbécilités, alors que des millions de gens sont à la rue, espérant avoir un repas chaud, bien hypothétique si cette même Europe coupe ce budget là.

                                                  Dans une certaine mesure ,v ous n’avez rien à envier à ces grands prophètes rouges, qui ont fait des millions de morts.


                                                  • SergeL SergeL 20 février 2013 11:38
                                                    @joletaxi (xxx.xxx.xxx.23) 20 février 11:35 Non, le prix de l’électricité ne gonfle pas à cause des renouvelables « À 90 % de l’énergie fossile »

                                                    À quoi a servi tout cet argent ? À payer la péréquation tarifaire, c’est-à-dire la continuité des tarifs d’électricité où que l’on se trouve sur le territoire au nom de l’égalité républicaine, y compris dans les îles, et la cogénération. À ce titre, EDF s’est ainsi retrouvée à payer de l’électricité fossile plus de 200 euros le Mwh (par comparaison, elle vend son électricité à ses concurrents 42 euros le Mwh). Les zones concernées sont les départements d’outre-mer, la Corse et quelques rares îles métropolitaines.

                                                    Le montant de ce soutien est passé d’environ 300 millions d’euros par an en 2003 à plus d’un milliard d’euros ces dernières années, pour un coût cumulé d’environ 9 milliards d’euros sur dix ans, ajoutent les experts du Comité. « C’est donc de l’énergie à 90 % fossile qu’ont alors financé les consommateurs, sans que personne ne s’en émeuve », commente Raphaël Claustre, directeur du Cler, qui s’interroge ouvertement : « La CSPE vient-elle en accompagnement de la transition ou en financement de la stagnation ? » 

                                                    http://www.mediapart.fr/journal/france/190213/non-le-prix-de-l-electricite-ne-gonfle-pas-cause-des-renouvelables?page_article=2


                                                  • joletaxi 20 février 2013 11:43

                                                    voyedz mon commentaire plus haut

                                                    je me posais la question : vous êtes aveugles, ou idiots ?
                                                     c’était une question sans objet,


                                                  • joletaxi 20 février 2013 13:15

                                                    pour notre enclume qui pratique une certaine forme d’autisme

                                                    http://www.lalibre.be/economie/actualite/article/798386/les-belges-paient-1-milliard-par-an-pour-soutenir-le-renouvelable.html

                                                    http://www.lalibre.be/economie/actualite/article/798099/la-region-wallonne-hausse-le-prix-du-courant.html

                                                    or la part du renouvelable, toujours en wallonie, malgré cette ponction dans votre portefeuille, n’excédera pas... 10 %,et on ne fermera aucune centrale, nuc, ou autre

                                                    Mais il y a mieux, en Allemagne, qui reste notre bon élève de la classe verte, on en arrive, en dehors d’une explosion des coûts directs, visibles, à des « solutions » tout à fait exemplaires.
                                                    Comme le renouvelable induit une grande instabilité sur les réseaux,( certaines mauvaises langues tentent de faire croire que la dernière grande panne à Munich est due aux renouvelables, salauds va) les distributeurs ont conclu des accords avec les gros consommateurs( et oui, votre petite éolienne sur le toit va avoir du mal) pour s’effacer du réseau en cas de besoin, mais cela a un coût, et on paie ces entreprises, pour ne pas produire.
                                                    Mieux, les gros opérateurs vont abandonner leurs centrales classiques,et leurs centrales STP
                                                    raison invoquée : la rentabilité de ces usines dépend étroitement d’un plan de charge qui inclut la vente aux heures de pointe.Du fait de l’obligation d’achat du renouvelable, ceci fait que ces usines perdent cette opportunité, et de fait deviennent non rentables.
                                                    On a donc prévu de payer les surcoûts occasionnés à ces opérateurs, et on compense leur déficit de production prévue.

                                                    vive l’économie Shadock

                                                    @Cassino
                                                    votre calcul n’est valable qu’avec de l’eau gazeuse, essayez avec de l’eau ferrugineuse


                                                  • SergeL SergeL 20 février 2013 16:30


                                                    Tarif du kwh électrique en 100% EnR en France : 0,156 €

                                                    Tarif du kwh électrique en Nucléaire en Belgique : 0,23 €

                                                    Tarif du kwh électrique en Nucléaire en France : 0,14 €


                                                    le Renouvelable électrique en France est 30% moins cher que le Nucléaire Belge à la consommation :

                                                    conclusion il faut être borné pour continuer à faire l’ apologie du Nucléaire en Belgique et venir nous donner des leçons.


                                                  • TSS 25 février 2013 00:12

                                                    Je m’intéresse peu à vos elucubrations car, quelque soit le sujet vous avez la reponse !
                                                     
                                                    ce qui m’interpelle c’est la suffisance de vos posts administrés à la plèbe agoravoxienne... !!


                                                  • TSS 25 février 2013 00:14

                                                    @joletaxi

                                                    Je m’intéresse peu à vos elucubrations car, quelque soit le sujet vous avez la reponse !
                                                     
                                                    ce qui m’interpelle c’est la suffisance de vos posts administrés à la plèbe agoravoxienne... !!


                                                  • Sacotin Sacotin 20 février 2013 13:02

                                                    De quelque coté que l’on se tourne on ne voit que des hausses. 

                                                    Ah ! par contre, on bloque les salaires, les pensions de retraite, les, les les...
                                                    Les temps sombres se précisent, que ce soit avec Sarllande ou Hollkozy, la ceinture, mon frère, la ceinture, et bien serrée.

                                                    • Loatse Loatse 20 février 2013 14:10

                                                      C’est dans ces moments là, qu’on se dit que les architectes n’ont pas tout prévu... Que ce soit en logement social ou dans le privé, depuis les années 70, les logements comportent un ou plusieurs couloirs (en plus de l’entrée)...

                                                      Dans les appartements anciens, les chambres étaient réparties autours de ce que j’appele l’ilot central (la salle à manger).. Bref les surfaces chauffées étaient les surfaces utilisées...

                                                      En 2017, si d’ici là rien ne change, les utilisateurs de chauffage électrique (certains n’ont pas le choix, les convecteurs sont fournis avec le logement), dont ces utilisateurs devront changer leurs habitudes de consommation soit, fermer les portes des pièces à vivre qui elles seules seront chauffées, et laisser les espaces peu utilisés non chauffés...

                                                      il faudra enfiler son anorak pour se rendre à la salle de bain ou bien dans sa chambre... !

                                                      Reste tout de même que c’est le mode de chauffage le moins polluant... et donc qu’il vaut mieux transformer sa salle à manger en studette l’hiver (y dormir) qu’utiliser un poele à bois.. enfin si les salaires ne suivent pas, c’est ce que nombre d’entre nous se résoudront à faire.. ou alors se transformer en oignon au fur et à mesure des augmentations, le maximum supportable étant un sous pull, un pull et un polaire...


                                                      • joletaxi 20 février 2013 15:11

                                                        les architectes
                                                        il n’y a pas si longtemps, le mot architecte servait d’insulte dans la capitale de l’europe.

                                                        et encore une fois, nos « penseurs verts » ont pris leurs désirs pour des réalités

                                                        une étude allemande( ils sont forts hein ces teutons) qui est très en avance dans le domaine de l’habitat soi-disant passif ,et qui porte sur 3000 logements, montre que d’une part, l’évaluation des conso dans l’habitat traditionnel a été surévaluée de 30 %, mais que ,après retour d’expérience ,les conso dans l’habitat vert kascher, est sous évaluée de 30 %

                                                        En son temps, j’en avais fait l’amère expérience m’étant associé à un promoteur d’habitats tout électrique , dont une isolation très poussée devait permettre une substantielle économie de kws
                                                        cela a fini dans les tribunaux et la firme a explosé en vol comme la comète russe.

                                                        Donc, ne compez pas là dessus pour fermer Fessenheim


                                                      • Syl20idm Sylvain Bdr 20 février 2013 14:19

                                                        Je ne pense pas que nos inquiétudes et nos questionnement soient sectaires Joletaxi, même si nous exprimons certaines caricatures qui selon vous ne font pas avancer le débat. Outre que certains soient heurtés par le ton que vous employez (à voir la note), vos arguments sont aussi à prendre en considération. Et merci Ronny pour vos précisions.

                                                        Encore une fois, le sujet est complexe, car ça tire de tous les côtés, tant on a accumulé et superposé des nœuds, rafistolant au jour le jour durant des années ce chantier de l’énergétique pour tous, par des mesures venant en remplacer d’autres, des profiteurs venant cacher la clarté des choses et alourdir par leur spéculation tout le système, des politiques qui ne savent pas choisir entre intérêt général et connivences politico-financières... etc etc etc... sans compter notre éducation citoyenne dans notre consommation.

                                                        La solution promet d’être délicate, surtout à l’échelle européenne, et il s’agit bien de creuser la question jusqu’au bout, et d’espérer que tous les concitoyens soient prêts à placer la question de l’énergie dans leur critères électoraux prioritaires, bien avant les questions d’identité et autres. J’espère même que nous serons toutes et tous prêts à descendre dans la rue très massivement pour que cette question soit l’une des priorités de notre parlement, à même titre que l’engouement dernier pour le mariage gay. (je ferme cette parenthèse car ce n’est pas notre sujet )...

                                                        Bien sur, si des luttes d’opinions venaient à barrer la route aux solutions urgentes concertées, d’autant qu’il faudra plusieurs années avant de progresser efficacement et emboiter le pas à la recherche, défaire ce nœud ultra coûteux en soi, nous échoueraons jusqu’au prochain coup de semonce, quand une catastrophe ou une crise de l’énergie dont nous sommes devenus dangereusement dépendants, (dangereusement dans le fonctionnement centrales >> clients), viendra nous rappeler qu’il est urgent d’avancer au lieu de faire semblant.

                                                        Si ce mix énergétique dont parle Ronny ne se met pas rapidement en place, si nous ne soulageons pas le problème en encourageant déjà la production individuelle ou localisée (les expériences ne manquent pas), je dis bien « soulager déjà en bonne partie Joletaxi », même si le secteur industriel demande une solution à sa mesure, alors c’est la chute de notre mode de vie qui imposera une forme de solutions. Mais on passera par la porte « douleur » je ne vous fais pas de dessin.

                                                        Une solution sortira du bois, on ne peut pas y couper. A nous de savoir si nous voulons attendre qu’elle s’impose à nous dans une crise de l’énergie (encore pire qu’une crise financière), ou si en tant que citoyens nous imposons une volonté intraitable à la recherche des solutions.

                                                        La première, qui ne coûtera rien à personne sur le long terme, se trouve déjà dans nos gestes quotidiens, il me semble, pour commencer. Et en qualité de responsables de familles, hommes et femmes, nous devrons urgemment nous intéresser à développer une autonomie énergétique même partielle. Cela va s’imposer à nous c’est une évidence.


                                                        • Jr.Bupp Jr.Bupp 20 février 2013 17:18

                                                          C’est affolant ce que l’on peut lire comme stupidités !

                                                          Donc en France, il y a une crise de l’energie ?

                                                          Oui…. Laquelle ? Notre coût du MWh est trop faible que cela nuit au business de certains ?

                                                          Vous vous plaignez des trop longues coupures d’électricité à répétitions ???

                                                          Vous acceptez donc cette inégalité entre les Français qui peuvent produire de l’énergie à partir d’ENR et les autres (la très grande majorité) qui ne le peut pas ???

                                                          Quelle est cette idée qui consiste à toute fin de casser quelque chose qui fonctionne bien par autre chose qui coûte une fortune à la France dont on est sur qu’elle créera des black-out à répétition ?

                                                          Vous trouver normal d’imposer aux Français un système de chauffage qui coûte 10 fois ce que coûte un chauffage par convecteurs ?

                                                          Vous semblez vouloir donner des leçons aux uns et aux autres, mais puisque vous vous dites responsable de famille, vous donneriez plus à un de vos enfants qu’à un autre ????

                                                          Que veut dire l’autonomie énergétique ? vous alimenter par un groupe électrogène si pas de vent et la nuit ???? Vos enfants vont supporter cela combien de temps ??

                                                          Peut-être êtes-vous riche ? ce n’est pas le cas de la très grande majorité des Français qui croyait que l’électricité était tout simplement une nécessité et certainement pas un produit ! Ce qui veut dire qu’aujourd’hui, il y a 1 million de Français qui vont bénéficier de l’électricité sociale !!! demain ils seront combien de millions ?

                                                          Et pendant ce temps, vous, donneur de leçon, vous continuerez à toucher un pactole de l’état grâce à votre toit bien orienté ???? Et vous croyez que cela va durer combien de temps avant que l’on vous explose votre toit ?

                                                          Mon sentiment est qu’il faut tout de suite arrêter ce délire pour simplement éviter l’irréparable !

                                                          On ne peut penser à l’energie (comme l’eau, la nourriture…) que dans un contexte global et certainement pas dans un contexte égoïste.

                                                          - Que les promoteurs éoliens s’en mettent pleins les poches est anormal.
                                                          - Que des particuliers vendent à EDF de l’energie à des tarifs aussi élevés est anormal.
                                                          - Que ce gouvernement ne voit pas le fond du problème est anormal.
                                                          - Que vous écriviez ce que vous écrivez est…. anormal !


                                                        • Syl20idm Sylvain Bdr 20 février 2013 14:25

                                                          Le débat ici m’apporte bien plus que ceux qui se déroulent sur les plateaux TV, et me permet une bien meilleur compréhension. Je tenais à vous en remercier car vos contributions comptent beaucoup.


                                                          • Jr.Bupp Jr.Bupp 20 février 2013 17:19

                                                            Il vous faut pas grand chose !!!! Plateau télé ???? Mazette, on va encore en entendre des conneries !


                                                          • xmen-classe4 xmen-classe4 20 février 2013 14:31

                                                            il peuvent encore augmenter pour payer les investissement en energies renouvellable.

                                                            plus financer le progres electrique.

                                                            il perdent encore une bonne partie de leur production dans les cables, 60% un truc comme cela.

                                                            et les commercants et proprietaire ce sont augmenté, depuis l’euro, de beaucoup plus.

                                                            • xmen-classe4 xmen-classe4 20 février 2013 14:32

                                                              ils doivent payer les mairies pour l’entretient des cables.


                                                              • joletaxi 20 février 2013 15:00

                                                                @l’auteur

                                                                je relève une assertion proclamée à tout bout de champ,par vos coreligionnaires, et Mme Micu,comme un axiome, et qui ,si l’on examine d’un peu plus près ne repose sur rien de rationnel

                                                                -nous devons nous munir d’un mix énergétique comportant x % de renouvelable.

                                                                pour commencer, le recours massif au renouvelable n’est nullement la conséquence d’une pénurie quelconque,ni d’une précaution pour une pénurie en devenir.
                                                                Tous les analystes sérieux conviennent que même avec la poursuite d’un accroissement de la demande d’énergie, il y a du charbon pour au moins 200 ans, du pétrole conventionnel et non conventionnel, du gaz conventionnel et non conventionnel pour 200 ans, de l’uranium( les japonais ont mis en test une unité de récupération à partir de l’eau de mer) pour une durée allant de 100 ans à 2000 ans suivant les progrès atteignables.
                                                                Nous ne sommes donc nullement dans l’urgence, surtout si l’on observe ce qui se passe actuellement aux USA.
                                                                La seule raison d’inclure du renouvelable dans nos productions relève uniquement d’une décision de l’Europe d’obliger ses partenaires à inclure 20 % de renouvelable d’ici 2020 et de prolonger cette obligation bien au delà, en la renforçant.

                                                                J’ose espérer que vous ne contesterez pas que cela a un surcoût qui plombe nos économies, sans aucune contrepartie de compensation par la création d’emplois et de filières.Tous nos acteurs européens sont quasi en état de faillite et ne survivent que grâce à l’argent gratuit.

                                                                Or, le dernier raout des profiteurs de belles plages ensoleillées (et de tout ce qui accompagne y compris le repos du guerrier) se solde par un échec total et nous nous retrouvons seuls, européens ,à poursuivre cette chimère.
                                                                N’importe quel esprit sensé, muni de 2 neurones, comprendrait qu’il est urgent de mettre cette politique suicidaire au frigo, et d’examiner avec attention et circonspection, l’évolution des trouvailles scientifiques sur le sujet.Aux dernières nouvelles, Mr. Pole Nord peut remiser sa poele teffal pour un bon moment au grenier, car non seulement les t° stagnent et sont même sur le déclin depuis 15 ans,alors que le taux de CO2 grimpe, mais tous les modèles climatiques qui nous disaient que le ciel allait nous tomber sur la tête se révèlent faux.

                                                                Inclure du renouvelable dans notre production nous met-il à l’abri de notre dépendance aux fossiles ?la réponse est non, l’exemple allemand ,danois, espagnol le démontre de façon indéniable( les allemands ont 32 centrales lignite en chantier !)
                                                                le renouvelable est-il capable de diminuer notre facture d’électricité ?non, cent fois non
                                                                le renouvelable oblige-t-il de repenser nos réseaux, et d’investir massivement dans des lignes THT
                                                                oui, et les allemands devraient construire 2500 kms de nouvelles lignes rien que pour véhiculer la production des champs en mer du nord.
                                                                le renouvelable pourrait-il déstabiliser notre réseau ? oui, l’adoption du smartgrid en serait la conséquence, de façon à tenter de remédier à cette menace, ce qui aura des conséquences sur la fourniture(un compteur intelligent n’a jamais produit 1 kw)

                                                                On voit donc que l’assertion de départ est fausse , et ruineuse.

                                                                Concernant la production locale,consommer sur place ce qui est produit sur place, c’est encore une fois une maxime à la Yakafaucon.
                                                                La rentabilité de vos panneaux solaires ne repose que sur un stockage fictif ,monétaire servi par l’obligation d’achat de vos surplus à un prix surévalué,à un moment où personne n’a vraiment besoin de celle-ci, et de votre facilité d’acheter des kws au rpix du marché quand vous êtes incapable de produire le moindre watt.

                                                                Mais on vous a déjà répondu cent fois ici sur des articles du même genre, et nul doute que demain paraîtra une nouvelle daube nous ventant les miracles de l’indispensable autonomie énergétique face aux requins de EDF


                                                                • Syl20idm Sylvain Bdr 20 février 2013 15:34

                                                                  Je trouve que parfois certains arguments tendent à se répéter en boucle. On ne trouvera pas la solution ici dans nos échanges du jour, c’est certain. Si je semble faire de « l’assertion proclamée à tout bout de champ », c’est simplement que j’exprime une conviction personnelle, (peut-être un peu forte je l’avoue) sans prétendre qu’il n’y a aucune autre dimension à prendre en compte. je dis qu’il faut un mix de plusieurs solutions technologiques, financières et et politiques, prenant compte des différents questionnements et précisions ici soulevées. J’ai d’ailleurs gagné grâce à tous les commentaires, un avis bien plus « informé » et moins basé sur ma sensibilité personnelle écologique. Je pourrai même ré écrire mon article et c’est ce que je compte faire, pour donner une évolution concrèté à cette réflexion. En revanche, je ne partage pas toutes vos certitudes personnelles Joletaxi, mais j’y prête grande attention et sur certains points je vous ai compris et je vous rejoins.

                                                                  Dans l’immédiat des obligations m’obligent à quitter le débat mais je compte bien revenir en soirée pour lire toute suite intéressante.


                                                                • Jr.Bupp Jr.Bupp 20 février 2013 17:27

                                                                  J’adore les gens qui parlent de ce qu’ils ne connaissent pas ou ne maîtrisent pas !!!

                                                                  Et dire que c’est cette bande d’incompétents qui place les rails sur lesquels on roulent !!!

                                                                  Bref, comme le disent certains, la France ? c’est fini !

                                                                  He jo ! ça va ? Encore une belle prise de boules n’est-ce pas ? Citez moi un pays ou je pourrai aller sans prise de tête ? Y en a t’il encore ?

                                                                   


                                                                • Ruut Ruut 20 février 2013 15:31

                                                                  C’est le second effet de la privatisation.
                                                                  Entente illicite et hausse globale des prix pour une qualité minimale voire réduite.

                                                                  Merci l’Europe.


                                                                  • agent orange agent orange 20 février 2013 23:16

                                                                    Les énergies renouvelables ont bon dos.
                                                                    Pour ceux qui ne comprennent pas cette hausse des tarifs électriques, ils peuvent toujours demander à Borloo : Borloo autorise les banques Goldman Sachs et JP Morgan a vendre du gaz en France

                                                                    Publications du Journal Officiel

                                                                    JORF n°0022 du 27 janvier 2010 page 1664 texte n° 3 ARRETE

                                                                    Arrêté du 5 janvier 2010 autorisant la société JP Morgan Markets Limited (JPMML) à exercer l’activité de fourniture de gaz naturel

                                                                    NOR : DEVE1000278A

                                                                    Par arrêté du ministre d’Etat, ministre de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer, en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat, en date du 5 janvier 2010, la société JP Morgan Markets Limited (JPMML), dont le siège social est situé 125 London Wall, EC2Y 5AJ Londres (Royaume-Uni), est autorisée à exercer l’activité de fourniture de gaz sur le territoire français pour approvisionner les catégories de clients suivantes :

                                                                    ― les fournisseurs de gaz naturel ;

                                                                    ― les clients non domestiques n’assurant pas de missions d’intérêt général.

                                                                    La société JP Morgan Markets Limited (JPMML), pour l’exercice de son activité de fourniture de gaz, est soumise aux obligations de service public lui incombant en application de l’article 16 de la loi n° 2003-8 du 3 janvier 2003 susvisée et plus particulièrement des dispositions du décret n° 2004-251 du 19 mars 2004 pris pour son application.

                                                                    JORF n°0024 du 29 janvier 2010 page 1786 texte n° 10 ARRETE

                                                                    Arrêté du 19 janvier 2010 autorisant la société Goldman Sachs International (GSI) à exercer l’activité de fourniture de gaz

                                                                    NOR : DEVE1001862A

                                                                    Par arrêté du ministre d’Etat, ministre de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer, en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat, en date du 19 janvier 2010, la société Goldman Sachs International (GSI), dont le siège social est situé Peterborough Court, 133 Fleet Street, EC4A 2BB, Londres (Royaume-Uni), est autorisée à exercer l’activité de fourniture de gaz sur le territoire français pour approvisionner la catégorie de clients suivante :

                                                                    ― les fournisseurs de gaz naturel.

                                                                    -------------------------
                                                                    A votre avis comment Borloo il s’est payé sa résidence à Marakech et l’autre à Saint Tropez ?


                                                                    • agent orange agent orange 20 février 2013 23:22

                                                                      Mea culpa.
                                                                      Ouppsss !!!

                                                                      L’électricité produite en France est principalement nucléaire et non issue de centrales à gaz.
                                                                      Ceci dit, j’attends les prochaines hausses du gaz.


                                                                    • Syl20idm Sylvain Bdr 20 février 2013 23:50

                                                                      intéressant...


                                                                      • Michel DROUET Michel DROUET 24 février 2013 11:48

                                                                        C’est poutant simple : avec les économies d’énergie dans les bâtiments, les ampoules et l’electro ménager économes , on consomme moins.

                                                                        Ajoutons à cela la baisse de la consommation d’énergie dans le secteur industriel, pour les mêmes raisons et également à cause de la crise, et voilà le chiffre d’affaires d’EDF en berne et les actionnaires mécontents.

                                                                        Ne cherchons pas plus loin, comme EDF vend moins, il faut donc augmenter le prix unitaire du Kwh, c’est aussi simple que ça...Les autres raisons ne sont là que pour habiller la hausse.


                                                                        • joletaxi 24 février 2013 12:15

                                                                          impossible hein d’admettre des évidences qui ne correspondent pas à vos croyances ?

                                                                          notez que votre raisonnement n’est pas tout à fait faux, car l’augmentation des tarifs du fait de la ’transition énergétique" va conduire inévitablement à forcer les gens à faire des économies, qui vont à leur tour faire augmenter les tarifs.
                                                                          un cercle vertueux en somme.

                                                                          Vive la pauvreté énergétique, avec un peu de chance cela fera diminuer l’espérance de vie, marre de payer pour ces vieux qui consomment comme des bêtes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès