• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Energie, la facture sera salée

Energie, la facture sera salée

Alors que l’Europe s’ouvre largement aux énergies propres et renouvelables, la France fait office de cancre, et malgré les promesses hollandaises du Bourget, la situation n’évolue guère en faveur de ces énergies de l’avenir.

Rappelons la promesse pré-électorale faite par le nouveau président : « je préserverais l’indépendance de la France tout en diversifiant nos sources d’énergie. J’engagerais la réduction de la part du nucléaire dans la production d’électricité de 75% à 50% à l’horizon 2025, en garantissant la sûreté maximale des installation et en poursuivant la modernisation de notre industrie nucléaire. Je favoriserais la montée en puissance des énergies renouvelables en soutenant la création et le développement de filières industrielles dans ce secteur  ». lien

On en vient à se demander « ce qui coince », et les partisans du nucléaire ont lancé une campagne tout azimut, laissant penser que ces énergies renouvelables feraient exploser la facture énergétique des français.

Ce qui reste à prouver.

Il y a une certitude, quel que soit le choix énergétique, la facture va augmenter.

D’une part, si on en reste au nucléaire, le budget qui doit être consacré à la remise en état des vieilles centrales, et celui qui doit trouver une solution pour le traitement des déchets dangereux, va augmenter considérablement le prix de l’électricité.

En effet, le projet Cigeo, à Bure, dont le débat public à tourné court, est estimé à 36 milliards d’euros, et ne concerne que 3% des déchets nucléaires. lien

On imagine facilement que la solution pour les 97% des déchets restants aura un cout, qui se répercutera d’autant plus sur nos factures.

Et puis il y a la rénovation des vieilles centrales nucléaires, et là aussi, la facture risque d’être salée.

Philippe Jamet, représentant de l’ENSREG (régulateurs européens en sûreté nucléaire), avait estimé le cout des investissements par centrale françaises entre 100 et 200 millions d’euros par réacteur nucléaire, soit au total entre 1,9 et 3,8 milliards, ce qui semble optimiste au vu de l’étude allemande de Gunther Oettinger, commissaire européen en charge de l’énergie, qui a estimé la rénovation de l’ensemble du parc nucléaire européen, qui compte 134 réacteurs à 25 milliards d’euros.

Comme la France en possède 58, une simple règle de trois permet d’estimer la dépense à  10 milliards d’euros, sans tenir compte de probables dépassements. lien

En effet, on se souvient que l’EPR de Flamanville estimé au départ à 3 milliard a vu son prix exploser à 8,5 milliards d’euros. lien

Ces réparations de réacteurs sont incontournables, d’autant que l’Europe a ciblé les défaillances de nos 19 centrales, en défauts sur 5 à 7 points.

Quand on découvre la liste impressionnante des accidents ou « incidents » nucléaires, on ne peut qu’approuver cette décision européenne. lien

Au total, la facture énergétique nucléaire augmenterait donc de 54 milliards d’euros, soit pour chacun des 26 millions de ménages français, un supplément de 2000 d’euros sur chaque facture d’électricité.

Et puis, il faudrait rajouter à tout ça, le prix d’un accident nucléaire majeur, modèle Fukushima, sans oublier que Cigeo ne résoudrait la question des déchets que pour 3% d’entre eux.

L’IRSN (institut national de radioprotection et de sûreté nucléaire) a estimé un Fukushima en France à 430 milliards d’euros, ce qui couterait à chaque ménage 16 500 euros. lien

La Cour des Comptes est encore plus pessimiste et monte la facture à 1000 milliards d’euros, soit 38 000 € pour chaque ménage français. lien

En effet, au-delà des comptes basiques basés sur la déconstruction difficile du site dévasté, comment ne pas tenir compte des milliers d’hectares perdus pour quelques dizaines d’années…comment calculer la souffrance de ceux qui ne peuvent plus, à moins de prendre des risques pour leurs vies, revenir chez eux…à quel niveau porter le dédommagement de ceux qui souffrent des conséquences de la catastrophe ?

Et quid des pécheurs qui, sachant les poissons contaminés durablement, sont obligés d’aller pêcher à parfois 600 km des cotes, pour tenter de trouver des poissons consommables ?

Il est difficile de tirer aujourd’hui un vrai bilan…ce sera peut-être possible dans un siècle…

Mais revenons à notre comparaison entre « énergies fossiles » et « énergies renouvelables".

Greenpeace a proposé un axe de réflexion en les comparant financièrement.

L’antenne française de cette organisation à lancé une initiative inédite consistant à comparer 2 factures annuelles moyennes : l’une avec le maintien du nucléaire, et l’autre avec le scénario de « transit énergétique » de Greenpeace.

Sur ce lien, chaque lecteur pourra faire un choix entre les 2 options proposées, puisqu’il permet de comparer les 2 factures : nucléaire ou énergies propres.

Le résultat est limpide

Alors que le maintien du nucléaire serait générateur d’une augmentation de nos factures d’électricité de 266,5 €, celle de sortie du nucléaire se monterait à seulement 148,9 euros.

Dans le scénario alternatif proposé par l’ONG, 10 centrales nucléaires seraient fermées d’ici 2017, l’EPR de Flamanville serait abandonné, et la sortie définitive du nucléaire serait programmée pour 2031.

L’association ajoute que le choix d’une meilleure efficacité énergétique des équipements et des bâtiments, (outre qu’elle serait créatrice de dizaines de milliers d’emplois), permettrait de réduire la consommation globale d’électricité de 10%.

La transition énergétique à d’autres avantages : elle pourrait réduire à néant la dépendance du pays, notamment sur la question du pétrole, ce qui serait une bonne nouvelle pour la balance économique de la France.

En effet, théoriquement, nous avons dans le pays des sources considérables de production de méthane.

Du petit lait des 2143 fromageries de France, en passant par les déchets végétaux et animaux en quantité considérable, les stations d’épuration, les égouts, etc… le méthane productible théoriquement pourrait couvrir la totalité des besoins en pétrole du pays en ce qui concerne le parc automobile, poids lourds compris, soit l’équivalent de 54 mtep/an (millions de tonnes équivalent pétrole). lien

Sur la question "emplois", il y a beaucoup de retombées à attendre.

Le scénario « négawatt  », soutenu par Marc Jedliczka, s’exprimant au nom d’un collectif d’ONG porte à 745 000 le nombre d’emplois créés par le projet de transition énergétique, alors que l’OFCE (office français des conjonctures économiques), plus modeste le limite à 632 000…et que l’Ademe va jusqu’à 825 000 emplois. lien

Au moment ou François Hollande s’est donné pour mission de réduire le chômage d’ici 5 mois, l’opportunité lui est donc offerte d’y arriver.

Et Greenpeace de conclure : « une loi sur l’énergie doit être écrite puis proposée au vote à partir de l’automne. Ce sont 10 réacteurs qui devraient être fermés d’ici 2017 et 20 d’ici 2020 par François Hollande s’il compte tenir sa promesse de ramener la part du nucléaire de 75 à 50% dans notre électricité en 2025  ». lien

Quelle décision prendra cet automne le nouveau président ?

Nous le saurons bientôt, car comme dit mon vieil ami africain : « s’il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème ».

 L’image illustrant l’article provient de « vincentmorin.blogspot »

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

L’énergie en partage

Il y a ceux qui nous pompent l’air…

Comment tourner la page du nucléaire, du pétrole et du charbon

Au pays du soleil, le vent !

De l’eau dans le gasoil

Roulez, roulez, petits plastiques

Faire le plein avec du vide

MHD, l’énergie cachée du futur

Quand les ordures se changent en or

Vive l’énergie positive

Sortir en douceur du nucléaire

Du pétrole sous les sabots

Energies propres en Suède

De la fuite dans les idées

Histoire d’un coup de foudre

L’imagination au pouvoir

Tel un avion sans kérosène

Rouler malin

D’autres énergies pour sortir de la crise

Au chaud sur la terre de glace

L’homo automobilus

Simple comme l’eau chaude

Témoignage sur le photovoltaïque en France

Le plein de cochon à la pompe

Le nucléaire dépassé par des cochons

Qui a tué Stan Meyer

Déchets, de l’or dans nos poubelles

En France on a pas de pétrole, et pas d’idées non plus


Moyenne des avis sur cet article :  3.07/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

101 réactions à cet article    


  • gaijin gaijin 30 juillet 2013 08:47

    « une campagne tout azimut, laissant penser que ces énergies renouvelables feraient exploser la facture énergétique des français. »
    oui c’est peut être ça qui coince ? smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 2013 10:36

      gaijin

      eh oui !
       smiley

    • amiaplacidus amiaplacidus 30 juillet 2013 11:05

      L’énergie la plus écologique et la moins chère, c’est encore l’énergie que l’on ne consomme pas.

      J’habite dans un climat assez rude (haut-savoyard).
      Il y a 3 ans, j’ai fait remplacer toutes mes fenêtres double vitrage non isolantes, par des fenêtres isolantes de haute qualité, triple vitrage avec argon entre les verres.
      Les fenêtres sont garanties, sur facture, 30 ans. Mais, compte tenu de la qualité, je pense qu’elles dureront plus longtemps (j’espère, sans y croire du tout, que je serais encore là pour le voir).

      Cela a, évidemment, un cout assez élevé, de l’ordre de 12000 € pour 8 fenêtres. Mais depuis, je fais environ 1000 € d’économie de chauffage par année.
      Cela fait un retour sur investissement en une douzaine d’année, en admettant un cout de l’énergie constant et sans aucun doute plus rapide avec le prix croissant de l’énergie. On peut aussi calculer en terme de rendement sur capital investi, soit plus de 8 % annuel net d’impôt. Pour un investissement tout à fait stable, un investissement de père de famille.

      Je conçois parfaitement que tout le monde ne peut pas faire ce genre d’investissements. Mais c’est là que l’administration devrait intervenir, en octroyant des prêts à taux zéro (sous condition de ressource) plutôt que d’investir dans le nucléaire dont pratiquement plus personne ne veut dans le monde.

      Il semble que c’est une caractéristique française que d’investir dans des technologies dont plus personne ne veut. par exemple, développer des avions de chasse, certes tout à fait modernes et performants, mais mais invendables, parce que maintenant, ce qu’il faut dans les conflits modernes asymétriques ou à basse intensité c’est des drône et là, la France est contrainte de les acheter aux USA, avec toute la perte d’indépendance que cela suppose.

      Cerise sur le gâteau, j’ai aussi considérablement accru le confort de la maison. Par exemple, lors des dernières chaleurs, alors qu’il faisait plus de 30° à l’extérieur, l’intérieur n’a jamais dépassé 25°. Il suffit de fermer les fenêtres la journées et de les ouvrir le soir.


    • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 2013 13:33

      amiplacidus

      merci de ce témoignage.
       smiley

    • zozoter 30 juillet 2013 21:48

      Et oui, pleine de bons sens cette campagne.
      Le prix de l’électricité s’aligne sur le prix le + élevé et non sur le moins élevé dans un réseau interconnecté. Çà vous fait caguer, mais pas grave, les mensonges au fil des décennies et ce sont les français même qui vont se suicider en chantant. Comme vous avez accès à tous les media de l’Empire, continuez donc de cette manière. Vos maitres vous indique la marche à suivre pour tuer la France, alors
      Donc, Le prix de l’électricité va bien augmenter et ceci proportionnellement avec le délire des Écolos rigolos avec leur éolien connecté, leur photovoltaique connecté et le carnage de la politique allemande avec le tout charbon.


    • Bill Grodé 30 juillet 2013 09:30

      Ah bon ?

      C’est curieux. Moi , j’avais entendu : « je préserverai..., j’engagerai.. et je favoriserai... »

      On a sans doute écouté des discours différents.


      • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 2013 10:35

        bill grodé

        je vous ai donné le lien pour écouter la totalité du discours
        vous aurez ainsi l’occasion de constater que vous aviez mal entendu, et que la citation que je propose est bien exacte.
         smiley

      • Tall 30 juillet 2013 11:00

        Salut Cabanel

        Vivant pas loin du parlement de l’UE à Bruxelles, je croise assez régulièrement des eurocrates aux terrasses du coin, et parfois, on cause un peu .. et il n’y a pas longtemps, l’un d’eux voyant mon âge et entendant mon franc-parler a eu envie d’un peu se lâcher ... 

        En résumé > il a dit que l’UE est très largement « influencée » par les lobbies, et que les 2 lobbies les + puissants étaient : les banques et les énergies.

        D’où les conséquences observées ...



        • SergeL SergeL 30 juillet 2013 11:07
          Le coût du nucléaire_Benjamin Dessus

          http://www.youtube.com/watch?v=uUOyIW6cZ9w


          • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 2013 13:32

            merci Serge

            ce lien supplémentaire est de nature a éclairer encore mieux le lecteur.
            à+

          • Tall 30 juillet 2013 11:18

            Le méthane est un gaz à effet de serre bien pire que le CO2 ... c’est à exclure.



            • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 2013 11:51

              tall

              votre raisonnement est faux.
              bien sur, le méthane qui s’échappe de sous le pergélisol, qui est donc un méthane fossile est dommageable 23 fois pour l’effet de serre que le Co2
              mais voila, il est dommageable, parce qu’il n’est pas récupéré
              des l’instant ou on le fabrique, et ou on le brule, il n’y a pratiquement plus de problème, ou très peu de pollution puisque le gaz a été brulé.
              j’ai caricaturé pour etre sur d’etre compris...
               smiley

            • Tall 30 juillet 2013 12:00

              La combustion complète du méthane obéit à l’équation : CH₄ + 2 O₂ ---> CO₂ + 2 H₂O


              Pour une mole de méthane brûlé, on a une mole de CO2 à la sortie.
              Alors, d’accord, ce n’est donc pas pire, mais c’est égal
              Et ce n’est donc pas une énergie propre.


            • amiaplacidus amiaplacidus 30 juillet 2013 15:44

              Tall, vous avez tort.

              Le méthane a un potentiel de réchauffement global PRG de 62, le CO2 de 1 (étalon).
              (http://www.votreimpact.org/gaz-de-haut-potentiel-de-rechauffement-global.php)

              Une molécule de méthane est donc 62 fois plus nocive qu’une molécule de CO2.

              Il est donc plus qu’intéressant de bruler le méthane : d’une part, on récupère de l’énergie, d’autre part on diminue, par un facteur 62, le potentiel de nuisance.


            • amiaplacidus amiaplacidus 30 juillet 2013 15:45

              Autre chose Tall, je pense que votre culture scientifique n’est pas vraiment au top. Parce que mole ne signifie par molécule, mais molécule-gramme, ce qui n’est pas vraiment la même chose.


            • Tall 30 juillet 2013 15:56

              non, le mieux, c’est ni méthane, ni CO2


              et une mole de méthane brûlé produit une mole de CO2, puisque toute mole contient le même nombre de molécules ( nombre d’avogadro )

              ps : retourne dans ton bar à 2 chaises ... on t’a reconnu


            • Croa Croa 31 juillet 2013 09:14

              FAUX, sauf au laboratoire car le CH4 s’oxyde assez rapidement alors que le CO2 s’élimine très lentement. Si on le brûle rapidement c’est encore mieux.

              Par ailleurs si les études sur le passé de la Terre on démontré une liaison entre CO2 et températures, rien de tel avec le CH4.


            • Tall 31 juillet 2013 09:22

              oxydation du CH 4 = combustion ... c’est la même chose


            • Tall 30 juillet 2013 11:23

              Le nucléaire est normalement le moins cher, mais l’Etat y ayant de gros intérêts, il s’y auto-accorde des marges bénéficiaires excessives.


              • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 2013 11:55

                tall

                encore faux !
                l’énergie produite par une centrale nucléaire provoque un gaspillage monumental puisque seul le 1/3 est consommé...
                et puis, si on ajoute que n’est pas pris en compte la totalité du prix du démantèlement, ni celui du traitement des déchets nucléaires, fatalement, au bout du parcours, le nucléaire est beaucoup plus cher ...ou du moins nous ne le payons pas à son juste prix.
                désolé

              • Tall 30 juillet 2013 12:14

                Gaspillage de quoi ? précisez svp ...

                Quant aux frais de démantèlement et autres, ils sont minimes en % sur la durée totale de production

                Ceci dit, avec les conneries meurtrières des japonais à Fukushima, c’est vrai qu’il faut penser à remplacer le nucléaire au long terme, et de fortement le sécuriser d’ici là.

                Mais je trouve dommage de prendre le risque de discréditer une bonne cause avec de mauvais arguments.

              • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 2013 13:23

                tall

                je pensais que vous le saviez ?
                il y a une perte énergétique conséquente lors du transport de l’énergie, et plus on la transporte loin, plus on en perd...
                d’ou l’intéret des petites centrales de production, puisque l’énergie non consommée sur place ne voyage pas trop loin...
                ensuite, l’eau, devenue chaude pour permettre le refroidissement est rarement utilisée...sauf pour des opérations de com...
                comme si, faisant cuire vos aliments à la vapeur, vous jetiez l’eau qui a servi à les cuire.
                une parabole...
                et enfin, comme tout ça est destiné en grande partie au chauffage électrique...
                il n’est pas difficile de comprendre la proportion du gaspillage que génère de telles installations.
                wikipédia explique ça très bien

              • Tall 30 juillet 2013 13:58

                oui, mais perdre de la vapeur d’eau dans l’air, ça n’a aucune d’importance

                et comme l’énergie à la source est surpuissante ...



              • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 2013 16:49

                tall

                « perdre de la vapeur d’eau n’a aucune importance » ? écrivez vous...
                mais justement, c’est un gâchis énergétique
                toute cette eau chaude perdue ! 
                par contre une centrale au méthane limitée a la taille d’un hameau, d’un village, doit refroidir le moteur qui brulant au méthane pour produire l’électricité, utilise l’eau de refroidissement du moteur pour chauffer les habitations...ce que la centrale nucléaire ne peut faire, vu sa taille.
                d’ou l’importance de limiter les centres de production a des tailles raisonnables, 
                du coup, on transporte l’énergie moins loin, on en perds donc moins
                et la chaleur est récupérée
                gagnant gagnant

              • Tall 30 juillet 2013 18:16

                Oui Olivier, mais une myriade de petites centrales, ça coûte beaucoup + cher que quelques grosses. Les lignes à haute tension sont très bon marché.


                Je comprends votre idée, et je soutiens votre motivation globale ( idéalement : énergies propres et moins chères ) mais techniquement, ça n’est pas simple ...

              • olivier cabanel olivier cabanel 31 juillet 2013 08:31

                Tall

                bien au contraire, la démultiplication des sources de production d’énergie permettent la consommation sur place, et évite le gaspillage monumental de l’énergie lorsqu’elle est transportée très loin...
                ne verriez vous pas d’un bon œil la disparition de ces milliers de pylônes qui gâchent notre paysage ?
                 smiley

              • Tall 31 juillet 2013 09:59

                Mais vous devrez remplacer vos vilains méchants pylones par des centaines de jolis gentils moteurs qui balancent du CO2 dans l’air comme les bagnoles


              • Tall 31 juillet 2013 10:06

                 le gaspillage monumental de l’énergie lorsqu’elle est transportée très loin...

                on parle d’électricité dans des câbles, pas d’eau chaude dans des tuyaux


              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 30 juillet 2013 13:08

                Jouratous,

                quand on pense qu’il va falloir quarante ans sans tremblements de terre conséquent à Fukushima pour boucler ce dossier favorablement, l’optimiste qui y croit est béat mais mise surtout sur les ignorants qui continuent à gaspiller du courant pour rien. Quand on voit la tète des responsable politique, on lit qu’ils ne sont pas du tout optimistes...http://www.youtube.com/watch?v=jizTFvwcnT8

                un homme entièrement autonome qui a ouvert un gite rural 28 places à 2OOO mètres au dessus de l’Alpe d’Huez et développe dans son entreprise dix sept brevets d’inventions solaires et éoliens démontre qu’on peut y arriver sans le dieu du feu nucléos. je vous invite à le consulter : Fabrice André, https://www.google.fr/search?q=Fabrice+Andr%C3%A9&ie=utf-8&oe=utf-8&aq=t&rls=org.mozilla:fr:official&client=firefox-a

                Avant que la facture ne soit salée...Allooo !


                • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 2013 13:25

                  merci Lisa d’avoir rappelé le travail de Fabrice André que j’avais évoqué dans un article plus ancien.

                  tout est dit.
                  amicalement
                   smiley

                • philippe913 30 juillet 2013 13:48

                  il a l’air gentil ce monsieur André, avec de bonnes idées, il semble avoir mis en place tout un dispositif intéressant, (mais malheureusement pas reproductible partout, loin s’en faut),
                  et il se discrédite totalement avec son générateur magnétique sur-unitaire, montrant son vrai visage d’escroc.


                • spartacus spartacus 30 juillet 2013 13:09
                  Faire un article sur des factures EDF sans entrer dans le détail.

                  Sur une facture EDF, il n’y a que des taxes.

                  Contribution Tarifaire d’Acheminement (CTA)  : Sert a payer les privilèges à la retraite des agents EDF que vous n’aurez jamais.
                  Taxes sur la Consommation Finale d’Electricité (TCFE). Sert a acheter le silence des collectivités locales.
                  Contribution aux charges de Service Public de l’Électricité (CSPE)  : Sert a financer des projets écolo bobos.
                  Contribution au Tarif Spécial de Solidarité (CTSS)  : Subventionite pour se donner bonne conscience.  
                  Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) : Taxe sur les taxes.

                  Et en plus dans le kw/h :  1% pour alimenter le CE de EDF et fournir en prestation diverses et variées en nature aux agents 3000€ par agent sans charges sociales. 
                  Une
                  fourniture d’énergie à titre préférentiel sur
                   la résidence principale, ses résidences secondaires, celle de son conjoint ou copine, des résidences à caractère
                  occasionnel, pour les actifs ou non actifs.
                  6 Mois de passage à EDF donne droit. Par exemple Strauss Kahn, qui a effectué pour EDF des mission ne paye pas son EDF.
                  Abonnement gratuit àEDF ; A titre de comparaison, l’abonnement moyen annuel pour un
                  particulier est d’environ 74 € HT.
                  De logements sans rapport au foncier auprès des centrales.
                  Des 
                  prêts à taux préférentiels pour les agents.
                  Des compensations en indemnités complémentaires peuvent, entre 50 %, et 70 % du salaire fixe pour les agents.
                  Des avantages en nature sous-évalués au titre de l’impôt sur le revenu acquitté par les bénéficiaires

                  • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 2013 13:27

                    spartacus

                    n’agitez pas des rideaux de fumée avec cette histoire de taxes !
                     smiley
                    on est ici dans le concret.
                    les taxes peuvent (hélas) frapper tous les systèmes de production énergétique (et c’est le cas)
                    il s’agit seulement de dire quel serait en terme de santé, et de rentabiltié, le meilleur système de production énergétique.
                    rien de plus.
                     smiley

                  • Algunet 30 juillet 2013 13:45

                    C’est exact Olivier Cabanel sauf que si les même taxes étaient appliquées aux énergies renouvelables l’énergie verte couterait et coutera horriblement chère, ce qui sera le cas lorsque le nucléaire sera abandonné...
                    Donc se passer des énergies taxables est la seule solution !


                  • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 2013 16:44

                    algunet

                    le jour ou l’essence ne sera plus taxée n’est pas encore au programme
                    raison pour laquelle privilégier le méthane produit (et non le méthane fossile), quel que soit le montant des taxes que l’état y ajoutera, la balance économique du pays se redressera.
                    n’est-ce pas ça l’essentiel ?
                    ceci dit, la taxe est un impot injuste...mais ce n’est pas le débat.

                  • xa 30 juillet 2013 13:11

                    « L’antenne française de cette organisation à lancé une initiative inédite consistant à comparer 2 factures annuelles moyennes : l’une avec le maintien du nucléaire, et l’autre avec le scénario de « transit énergétique » de Greenpeace. »

                    Pour être précis, la comparaison est faite entre un scénario de croissance de la consommation d’énergie et maintien du nucléaire, et un scénario de réduction de la consommation énergétique.

                    Ainsi, le supplément de facture du scénario conventionnel se base sur une consommation totale de 620TWh, contre 540 actuellement, alors que l’autre scénario se base sur une consommation de 538TWh ....

                    Voilà un résultat que personne n’aurait imaginé : si on consomme moins, on dépense moins.

                    Plus sérieusement, il est évident que le principal outil EST la réduction de la consommation, ce qui passe par la rénovation des logements, les efforts en matière d’économie d’énergie, etc ...

                    "bien sur, le méthane qui s’échappe de sous le pergélisol, qui est donc un méthane fossile est dommageable 23 fois pour l’effet de serre que le Co2mais voila, il est dommageable, parce qu’il n’est pas récupéré"

                    Autant concernant le méthane produit en continue par nos déchets, etc, je vous suis, autant concernant le permafrost, la question est plus complexe, puisque dans l’état de nos technologies, pour autant que je sache, nous ne savons pas réellement exploiter sans des pertes énormes voire dommageable (en particulier concernant le permafrost sous marin, qui est une réserve monumentale de méthane)


                    • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 2013 13:30

                      xa

                      concernant le méthane piégé sous le pergélisol, je n’ai pas dis autre chose.
                      je doute qu’il soit possible un jour de l’exploiter...mais on n’arrête pas le progrès...
                      j’ai seulement expliqué au commentateur que le méthane que j’évoquais était un méthane fabriqué, et non pas un méthane fossile.
                      et j’ai ajouté qu’en brulant ce méthane fabriqué, on l’empechait de participer au réchauffement planétaire...rien de plus.
                      merci de votre commentaire

                    • Tall 30 juillet 2013 14:06

                       j’ai ajouté qu’en brulant ce méthane fabriqué, on l’empechait de participer au réchauffement planétaire.

                      et je répète que c’est faux ....

                      le méthane brûlé donne directement du CO2 à quantité égale

                      la formule de combustion >  CH₄ + 2 O₂ ---> CO₂ + 2 H₂O

                    • amiaplacidus amiaplacidus 30 juillet 2013 15:43

                      Tall, vous avez tort.

                      Le méthane a un potentiel de réchauffement global PRG de 62, le CO2 de 1 (étalon).
                      (http://www.votreimpact.org/gaz-de-haut-potentiel-de-rechauffement-global.php)

                      Une molécule de méthane est donc 62 fois plus nocive qu’une molécule de CO2.

                      Il est donc plus qu’intéressant de bruler le méthane : d’une part, on récupère de l’énergie, d’autre part on diminue, par un facteur 62, le potentiel de nuisance.


                    • Tall 30 juillet 2013 15:50

                      non, le mieux, c’est ni méthane, ni CO2


                    • Croa Croa 31 juillet 2013 09:32

                      Tall : « ni méthane, ni CO2 »

                      Enfin quelque chose de sensé : Rien ne vaut les économies !

                      (Ceci dit économiser à 100% étant impossible l’usage de méthane artificiel reste une solution d’avenir par rapport au méthane naturel.)


                    • Croa Croa 31 juillet 2013 09:40

                      Dans ces conditions de besoins,

                      « le méthane brûlé donne directement du CO2 à quantité égale »

                      Certes... mais moins que le charbon ou le fuel qui en fabriquent carrément !


                    • Tall 31 juillet 2013 09:54

                      Croa

                      L’article suggère que le méthane serait une source d’énergie propre ... et j’ai répondu que c’est inexact et je l’ai montré ... c’est tout.

                      Désolé, mais je ne vais plus écrire 250 com’ sur une chose aussi évidente

                    • joletaxi 30 juillet 2013 14:56

                       ouf

                      mon boulanger est en vacances,le boucher a baissé le volet, l’administration....mais la secte de l’enclume au moins est de permanence.

                      Ca dit qoui ?
                      le nucléaire est très cher, blablabla, le nucléaire est subventionné, blablabla,l’éolien est pas cher, le solaire gratuit, blablabla, les économies d’énergie, blablabla, le méthane(dites donc Tall, ne venez pas nous embrouiller avec des formules cabalistiques hein) est 23 fois blablabla...
                      bref le charabia habituel, mais comme toujours ,dans les commentaires, avec l’inévitable centrale à pédales de Cassino,une perle :

                      alors qu’il faisait plus de 30° à l’extérieur, l’intérieur n’a jamais dépassé 25°. I

                      moi, je ferme les volets le matin,ça me coûte rien, et ça marche tout aussi bien

                      une réalité :

                      http://notrickszone.com/2013/07/26/as-dog-days-of-summer-grip-europe-german-windparks-and-consumers-take-a-massive-hit/

                      et une autre

                      http://www.contrepoints.org/2013/07/27/132366-energie-les-renouvelables-trop-chers-pour-la-cour-des-comptes

                      mais ici, on se fout des réalités,on fait dans la crotte de bique,et les incantations, leur fournir un seul graphique comme celui-ci

                      http://www.thegwpf.org/german-government-pushes-electricity-costs-record-high/

                      est aussi inutile que de convaincre un adepte que Rael est un comique.

                      quelle bande de sinistres charlots


                      • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 2013 16:41

                        jo

                        vous avez du passer de mauvaises vacances
                        et si vous retourniez au bord de l’eau y finir votre sacré château de sable
                        zorbglub vient d’y repartir
                        il n’y arrivera pas tout seul
                        il a besoin de vous
                        pour une fois, vous servirez à quelque chose
                        n’oubliez pas le chapeau ! je ne voudrais pas que preniez une insolation.
                         smiley

                      • Bulgroz 30 juillet 2013 16:33

                        Le rapport public thématique qu’ a publié la Cour des Comptes la semaine dernière « La politique de développement des énergies renouvelables » confirme l’ensemble des thèses que défend Cabanel à longueur de journée sur Agoravox sur ses articles qui atteignent des sommets d’audience.

                        C est une honte, la cour des comptes a copié sans vergogne dans les articles de Cabanel.

                        http://www.ccomptes.fr/Publications/Publications/La-politique-de-developpement-des-energies-renouvelables

                        Page 1546 :  :si on veut raisonner froidement, vu que Fukushima est plus grave que Tchernobyl, le nombre de morts sera, dans quelques années, au moins aussi important, voire plus, vu la densité du Japon, que Tchernobyl, donc 1 million de morts...vraisemblablement. (source non identifiée).

                        Page 1859 :  Mais sur cette « offre d’énergie primaire » 144,7 Mtep seulement (soit 24% de l’électicité fabriquée arrivent chez le consommateur, une bonne partie de l’énergie étant perdue lors  de sa fabrication, ou pendant son transport.(lien le journal de Mickey

                        Page 1958 : mais grâce à l’action de François Hollande , le rendement est maintenant de 100% et l’UMP doit rembourser toute l’électricité volée..

                        Page 2456 ...le chiffre des morts de Tchernobyl est connu. 985 000. constatés au bout de 25 ans par l’académie des sciences de New York (source journal de Spirou),

                        Page 3489 : Petit rappel : pour 271,5 Mtep produits en France, un peu moins de 150 Mtep arrivent chez le consommateur ( lien 1 Wikipédia) car le transport de l’énergie provoque un gros gaspillage de celle-ci, ii) et le rendement des centrales nucléaires n’est que de 30% (lien 2 sur « constructif.fr »).

                        Page 2856 : L’équipe de France au mondial de foot 2010 était 100% constitué de blancs.(tous les matchs perdus), alors qu’en 1998, l’équipe constituée de noirs à 100% a tout gagné

                        Page 8456 : .les No Tav ont réussi à mobiliser entre 60 000 et 100 000 manifestants à Val de Susa « (source FR3 Bourg en Bresse)

                        Page 9785 quitte à redescendre un peu sur terre, et quitter le chapitre de la dérision, je n’ai jamais pensé que l’idée communiste était une « mauvaise idée » elle a seulement été dévoyée, et utilisée comme argument pour (dans de nombreux pays que je ne citerais pas, mais que tout le monde aura reconnu) imposer une dictature, et rien d’autre.

                        Page 10458 : une association de bourg en bresse m’avait demandé d’intervenir pour animer un débat sur le nucléaire, et je leur avais proposé mes chansons, à condition qu’il me proposent un piano, même numériqu e. ils n’ont pas repris ma proposition s’en tenant à la conférence.or je viens de recevoir le programme : des tas de groupes viennent jouer. choqué par tant de légèreté, j’ai annulé mon intervention.

                        Par contre, là où la Cour des comptes commet une grave erreur c’est quand elle donne les prix des énergies renouvelables

                        Page 42 : Filières Coûts de production en €/Mwh :(actualisation 8 %)
                        Le solaire coûte 15 fois plus que le nucléaire.

                        Solaire thermique :195-689
                        Solaire photovoltaïque :114-547
                        Solaire thermodynamique : 94-194
                        Eolien en mer : 87-116
                        Eolien terrestre : 62-102
                        Méthanisation : 61-241
                        Biomasse : 56-223
                        Géothermie : 50-127
                        Hydroélectricité : 43-188
                        Nucléaire : 49,5


                        • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 2013 16:39

                          zorglub

                          vous avez du passer de mauvaises vacances
                          et si vous alliez retrouver votre copain jo qui peine à finir son château de sable ?
                          ceci dit, la page 42 que vous citez ne tient pas compte, dans le prix du nucléaire
                          ni du traitement des déchets qu’il faudra bien payer un jour
                          ni du démantèlement des centrales nucléaire provisionné à 10% et qu’il faudra bien payer un jour
                          ni de la rénovation du parc nucléaire dont j’ai donné le détail dans l’article
                          et ne parlons pas des retombées d’un accident type fukushima
                          et n’oubliez pas de mettre un peu de crème solaire
                           smiley

                        • antyreac 30 juillet 2013 16:56

                          Les énergies nouvelles vont coûter bonbon aux contribuables français sans qu’on soit sûr qu’elles vont remplacer durablement et efficacement les énergies existantes

                          Il faut s’attendre aux pénuries et insuffisance au niveau des services EDF

                          • Croa Croa 31 juillet 2013 09:49

                            Certes mais le nucléaire plus encore et effectivement les énergies existantes vont devenir insuffisantes tant que la politique actuelle de gaspillages organisés ne sera pas remise en cause.

                            On en oublierait que les augmentations à venir sont d’abord causées par la ’’libération" du marché conformément aux injonctions de Bruxelles.


                          • Bulgroz 30 juillet 2013 17:24

                            Incroyable, la Cour des Comptes a sorti le 25 Juillet 2013 un rapport sur « La politique de développement des énergies renouvelables »

                            et 5 jours après, Cabanel nous pond son énième article militant sans une seule fois y faire référence.

                            C’est une démonstration du sérieux du charlot qui ternit ce site avec ses références tout droit sorties du journal de Spirou et qui a fait fuir tous les interlocuteurs qui avaient une connaissance des problèmes d’’énergie. Il suffit de lire les réponses faites par Cabanel aux observations de bon sens qui lui sont faites (insolation, bac à sable, bol d’argile .....)

                            La cour des comptes pointe la gabegie du renouvelable. Cabanel a délibérément choisi d’ignorer ce rapport, peut être se sent il supérieur à la Cour des comptes ?

                            Est il seulement capable de comprendre ce paragraphe ? ::

                            « Entre 2012 et 2020 (9 ans), sans bouleversement de la politique menée jusqu’à présent, le volume global de la CSPE liée aux énergies renouvelables pourrait atteindre environ 40,5 Md€, directement supportés par les consommateurs d’électricité, particuliers ou professionnels, contre 3,3 Md€ au total entre 2005 et 2011 (7ans).
                             »


                            • diverna diverna 30 juillet 2013 18:43

                              Attéré par toutes les premières réactions et les réponses de l’auteur après un article à sens unique (mais il en en a beaucoup d’autres) je voulais corriger l’erreur mais je constate que Bulgroz ci-dessus m’a devancé. Le rapport de la cour des compte avait été mentionné mais, incroyable, il était cité à décharge du nucléaire ce qui est une curieuse lecture de ce rapport. Comme Bulgroz le souligne le rapport de la cour des compte est surtout hostile aux dépenses pour le solaire, ajoutant quand même que les coûts sont à la baisse et que il s’agit peut être d’une future solution quand les coûts auront effectivement baissés et à condition que la filière (photo-voltaïque) ne soit pas d’ici là aux mains des chinois (ou d’autres).


                              • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 2013 20:00

                                diverna

                                atteré par le niveau de votre commentaire, je vous laisse à vos imprécations, car affirmer que l’article est a sens unique, alors qu’il ne fait que donner des informations vérifiables, et tout sauf de bonne foi.
                                ce qui ne laisse aucune chance au moindre débat.
                                 smiley

                              • pietrini2 30 juillet 2013 20:18

                                J’ai lu l’article et je vais de relever les principaux qui m’ont fait voter NON :

                                1 Le débat CIGEO se trouve entravé par ceux qui ont refusé de participer au débat. C’est choquant car ce débat est parfaitement légal donc légitime. De quel droit des opposants veulent-ils interdire le dialogue, la discussion, l’échange de vues ? Un débat public est un progrès de notre démocratie moderne, l’empêcher comme on l’a vu faire est tout sauf démocratique. C’est triste .

                                Le débat se poursuivra autrement qu’en salle sous les huées et les boules puantes, heureusement.

                                2 Le prix de l’électricité augmentera encore beaucoup plus sans nucléaire qu’avec le nucléaire. Voyez l’Allemagne !

                                3 Cigeo est destiné à prendre en charge les 3 ou 4 % des déchets mais c’est que les 96 ou 97% sont déjà gérés et pris en charge par l’Andra. Inutile donc de faire peur avec le reste de l’addition puisque c’est réglé : les solutions existent et sont mises en œuvre par l’Andra. Je serais surpris que vous l’ignoreriez.

                                4 Pour ce qui est des coûts de rénovation des centrales il y a de meilleures sources que Mr Oettinger qui n’a pas compétence sur le sujet mais a tendance à frapper aux mauvaises portes quand il cherche ce genre de chiffres. La cour des Comptes, le ministère, l’ASN  et EDF sont de meilleures sources.

                                5 Pour ce qui est du coût de l’EPR on pouvait s’attendre à ce qu’il soit multiplier par 2 ou 3 entre le début du projet et la fin d’un projet très nouveau et mettant en œuvre des technologies difficiles. Rappelez-vous le coût d’Eurotunnel, celui des premiers Airbus ou d’Ariane, celui du TGV et même celui de Disneyland ! L’EPR ne coûtera que le double.

                                6 L’Europe (le même commissaire Oettinger) a parlé de défaillances mais il n’a fait que relever les améliorations que les autorités de sûreté compétentes européennes en forçant la doses…personne ne l’a suivi !

                                7 Le coût d’un accident grave a été évalué pour la première fois par l’IRSN ; C’est un exercice nouveau, intéressant mais pour être crédible devrait être soumis à un examen critique de la part de spécialistes. A ce jour l’IRSN n’a pas soumis ses hypothèses, il est donc encore un peu tôt pour les utiliser.

                                8 Quant à Greenpeace, ou l’ADEME j’ai tendance à me méfier de leurs chiffres souvent biaisés et tendancieux. L’étude Négawatt que vous citez également n’est pas crédible et pourtant  j’aimerais bien qu’on puisse beaucoup économiser l’énergie sans mettre à bas notre société.

                                Donc j’ai voté NON mais vous avez bien le droit de penser le contraire


                                • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 2013 22:37

                                  pietrini

                                  pas sur que je reprennes tous vos points, les uns après les autres
                                  il y a beaucoup de perversité dans ce que vous écrivez*
                                  l’impression que vous n’etes que dans la volonté d’avoir raison.
                                  ce qui n’est pas mon cas.
                                  bref.
                                  contester greenpeace ou l’ademe, vous en avez le droit, mais au nom de quoi ? parce que ça ne va pas dans votre sens ? un peu léger de déclarer qu’il faut opposer une « méfiance »...basée sur quoi ? donnez une preuve... expliquez vous, sinon , c’est de la diffamation
                                  sur l’epr, c’est carrément malhonnête, car écrire que l’epr ne couterait au fond que le double (c’est ce que vous avez écris), c’est idiot, puisque vous savez qu’il était estimé à 3 milliards, et en est déjà à) 8,5...à l’évidence ce sera multiplié par 3 ! 
                                  entre parenthèse, je ne serais pas chaud à vous confier une entreprise... mais passons.
                                  ensuite, vous contestez Oettinger...sur quelle base ? c’est une personnage officiel qui parle au nom d’une instiution.
                                  la aussi, vous êtes dans la diffamation.
                                  il pourrait vous en cuire, si Oetitinger en personne découvrait vos écrits,
                                  bon j’arrête là.
                                  a quoi bon continuer ?
                                  vous tentez de discréditer un article qui vous dérange,
                                  vous avez surement de bonnes raisons.
                                  mais quel que soit le lobby pour lequel vous travaillez, j’ai juste un conseil a vous proposer :
                                  donnez des liens, des sources, des preuves, 
                                  sinon tout ce beau commentaire ne vous fera passer finalement que pour un clown, ou au pire un manipulateur.
                                   le ciel vous tienne en joie.
                                   smiley

                                • olivier cabanel olivier cabanel 31 juillet 2013 08:50

                                  j’ajoute que si la facture énergétique des français vient de faire un bond en avant, c’est surtout lié à un hiver plus froid, et à l’augmentation du prix du carburant.

                                  le détail sur ce lien

                                • Marco07 30 juillet 2013 20:32

                                  énergies propres et renouvelables

                                  Bonjour, définissez propre ?

                                  Propre pour le portefeuille (qui ne laisse rien derrière) ?
                                  En tout cas, je remercie ceux qui cogitent pour réussir à vendre des pompes à chaleurs et du solaire & cie sur des maisons superbement isolées, ça permet de vendre nettement plus qu’un simple entretien, et ça permet d’avoir plus de pannes donc de dépannages. Une belle brochette d’escrocs. Franchement dépenser quelques milliers d’€ pour quelques kW... Je cherche un semblant de logique,et je m’aperçois qu’avec le temps, tout est fait pour plumer le consommateur.


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 2013 20:46

                                    marco

                                    définir propre ?
                                    qui ne laisse pas derrière lui des immondices radioactifs qui vont polluer la planète pendant des siècles, qui vont tuer lentement à coup de cancers, leucémies...
                                    j’ai tout bon ?
                                     smiley

                                  • Thomas 30 juillet 2013 22:12

                                    « je préserverais
                                     J’engagerais

                                     Je favoriserais
                                    …  »

                                    Notez que tous ces verbes ne sont pas au futur, mais au conditionnel, et que l’on n’a pas la condition qui y était attachée  !


                                    • SergeL SergeL 30 juillet 2013 22:24
                                      Nucléaire : la rénovation plus chère qu’un nouveau parc ?

                                      C’était d’abord 45 Milliards d’euros puis 55 milliards d’euros tout compris pour l’opération appelée dans le langage EDF « Grand Carénage ». Lors de son audition voilà deux mois, au grand débat sur la transition énergétique, Henri Proglio, restait ferme sur son prix et souhaitait visiblement qu’on ne s’attarde pas sur le sujet.

                                      Visiblement agacé, il écartait toutes les questions lui demandant de préciser son chiffre. Seulement voilà, de plusieurs sources, l’estimation serait en train d’être révisée par EDF. Ce ne serait plus 55 milliards d’euros, mais 70 milliards d’euros au minimum, voire 80 milliards. Et l’addition a sans doute vocation à s’alourdir, puisque l’ASN vient d’exiger une refonte des piscines des centrales nucléaires où sont stockées les déchets.

                                      Un expert contacté ne serait pas surpris qu’in fine l’addition finale flirte avec les 100 milliards d’euros. Un substantiel écart de calcul dans le devis global qui peut induire, s’il est confirmé publiquement, de gros effets sur l’arbitrage terminal du gouvernement concernant le mix énergétique dans les 20 ans à venir. Pour chaque réacteur nucléaire, en effet, l’investissement serait d’environ 2 milliards d’euros pour un rallongement d’espérance de vie de 20 ans.

                                      Source : nouvelobs


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 30 juillet 2013 22:40

                                        merci Serge

                                        si après ça, quelques mauvais coucheurs viennent encore à contester les chiffres, on saura pourquoi.
                                         smiley

                                      • SergeL SergeL 30 juillet 2013 23:00

                                        rappel info Août 2011

                                        la Commission européenne, qui a compris qu’on ne pouvait pas envisager la sûreté à l’intérieur des frontières d’un seul État, prépare une directive de renforcement des normes dont le coût pour toutes les installations françaises est estimé à environ 70 milliards d’euros selon Michèle Rivasi, députée européenne EELV .

                                        http://www.michele-rivasi.eu/a-la-une/la-mise-au-niveau-des-centrales-nucleaires-devrait-couter-70-milliards-de-plus/


                                        info validée par EDF (Henri Proglio) en Juillet 2013


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 31 juillet 2013 08:49

                                        merci Serge

                                         voila qui devrait river leur clou a tous ceux qui doutaient des chiffres que j’avais proposé.
                                         smiley

                                      • Tall 31 juillet 2013 07:27

                                        Bon, je développe un peu la formule de combustion du méthane >

                                        C = atome de carbone
                                        H = atome d’hydrogène

                                        CH4 = molécule composée d’1 atome de carbone et 4 d’hydrogène > c’est ça le méthane.

                                        O = atome d’oxygène
                                        O2 = molécule de di-oxygène > c’est l’air ( pour l’essentiel )

                                        Quand ça brûle, 1 molécule de méthane et 2 molécules « d’air » se décomposent pour former 3 nouvelles molécules > 

                                        2 molécules d’eau ( 2 H2O ) + une molécule de dioxyde de carbone ( CO2 )

                                        Donc, pour une molécule de méthane brûlée, on a une molécule de CO2 produite.

                                        On peut vérifier la validité de la formule en comptant les atomes de part et d’autre de l’égalité car ils doivent tous s’y retrouver ( rien ne se perd, rien ne se crée )

                                        Formule complète > 1 CH4 + 2 O2 — combustion —> 1 CO2 + 2 H2O

                                        • Tall 31 juillet 2013 07:39

                                          Tout ça pour dire, Olivier, que si des gens cherchent à te faire croire que le méthane est LA solution, ils te racontent des histoires. Le méthane est une énergie sale comme bien d’autres énergies fossiles actuellement utilisées. Il n’y a aucun progrès durable là-dedans.


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 31 juillet 2013 08:48

                                          tall

                                          sauf que le méthane pose un problème lorsqu’il n’est pas brulé, et c’est dans ce cas la qu’il est 23 fois plus aggravant pour l’effet de serre que le co2.
                                          je pensais que vous l’aviez bien compris ?
                                          il faut donc le produire, et le bruler dans ce que l’on appelle un « totem », moteur fonctionnant au gaz, produisant donc de l’électricité, de la chaleur...et tout est récupéré et consommé sur place.
                                          l’idéal
                                           smiley

                                        • Tall 31 juillet 2013 08:58

                                          ? ??????

                                          le méthane brûlé donne du CO2 ... > mauv ais ....ok ?
                                          le méthane non brûlé, c’est encore pire comme gaz à effet de serre, je le dis depuis le début ...

                                          et là vous me sortez que je n’ai pas compris, et que grâce un totem magique suivi d’un smiley on a une solution idéale ?

                                          comment ça ??

                                        • amiaplacidus amiaplacidus 31 juillet 2013 08:59

                                          Vous êtes d’une mauvaise foi confondante Tall.

                                          PERSONNE n’a dit que le méthane était une solution.

                                          Simplement, qu’il fallait « méthaniser » artificiellement et sous contrôle les déchets organiques, et non pas les laisser lâcher du méthane dans la nature lors du processus de pourrissement ou de compostage.

                                          Ce méthane récupéré est ensuite brûlé, on en tire de l’énergie d’une part et on réduit d’un facteur 62 l’effet de serre en transformant le méthane en CO2 et en eau.
                                          Avantage supplémentaire, la transformation des déchets organiques dans un digesteur permet d’obtenir un compost utilisable en 3-4 jours contre plusieurs mois par compostage naturel.

                                          Je connais 3 exploitations agricoles qui ont investi dans un digesteur pour les déchets carnés et végétaux. Les 3 produisent plus d’énergie qu’elle n’en consomment, y compris l’alimentation des tracteurs et outils agricoles.

                                          PS
                                          ---
                                          Je suppose que vous venez de ressortir de vieux livres de chimie. Parce que vos formules de combustion du méthane ne m’impressionne absolument pas (d’ailleurs, on ne dit pas formule, mais équation chimique). Vous savez, la culture, scientifique ou littéraire, c’est comme la confiture, moins on en a, plus on l’étale.


                                        • Tall 31 juillet 2013 09:01

                                          votre moteur-totem dégage du CO2 dans l’atmosphère, et puis c’est tout ....

                                          vous ne sortez pas de là

                                        • Tall 31 juillet 2013 09:03

                                          amiagaga

                                          c’est dans l’article, et il vient encore de dire que c’est l’idéal ...


                                        • Tall 31 juillet 2013 09:08
                                          amiagaga

                                          vous vous êtes discrédité d’entrée de jeu en montrant bien que vous visiez ma personne sous n’importe quel prétexte, alors que moi , je ne vise pas Cabanel, mais je discute du méthane avec lui ...

                                          alllez, dégagez ...

                                        • Tall 31 juillet 2013 09:15

                                          la récupération du méthane bio dans les fermes dont vous parlez n’est pas le sujet de l’article

                                          c’est tout autre chose ça

                                          quant à vos réflexions répétées sur mes capacités intellectuelles elles ne font que démontrer le vrai motif de votre intervention depuis le début ... les règlements de compte anonymes n’intéressent personne ici

                                        • Croa Croa 31 juillet 2013 09:58

                                          « Le méthane est une énergie sale »

                                          Oui, mais moins !

                                          (Sauf gaz naturels issues de captages par fracturation qui est une des pires choses.)


                                        • Tall 31 juillet 2013 10:17

                                          Oui, moins ... mais ça on le sait depuis longtemps, et ça ne suffit pas pour résoudre le problème climatique


                                        • Gpierre 31 juillet 2013 08:22

                                          Comment pouvez-vous expliquer que l’électricité allemande coute environ 2 fois plus chère que celle produite en France par le nucléaire. Autre question : que fait-on quand il n’y a ni vent ni soleil ?
                                          A j’oubliais il y a comme en Allemagne, l’énergie propre : le charbon...


                                          • olivier cabanel olivier cabanel 31 juillet 2013 08:28

                                            Gpierre

                                            une fois de plus, si l’électricité est plus chère en allemagne, c’est que les allemands payent le vrai prix de l’énergie...et qu’il va falloir que nous nous y mettions aussi.
                                             smiley
                                            quand à votre question que fait-on lorsqu’il n’y ni vent ni soleil, je vous rappelle qu’il y a le méthane produit, la géothermie de profondeur, l’hydraulique... : tout cela est décrit dans le détail dans l’article sur « l’énergie en partage »...ou « comment tourner la page du pétrole, etc... » (liste en fin de mon article)
                                            pas besoin ni de charbon, ni de pétrole, ni de nucléaire...
                                             smiley

                                          • Gpierre 31 juillet 2013 09:12

                                            La géothermie profonde dites-vous avec la fracturation hydraulique qui va avec. Vous êtes donc pour les gaz de schistes. Le méthane avec le CO2 en prime. Vous n’êtes donc pas écolo mais seulement antinucléaire.


                                          • SergeL SergeL 31 juillet 2013 09:18

                                            Les tarifs d’EDF augmenteront de 5% en moyenne pour les particuliers, jeudi 1er août, selon un arrêté publié mercredi au journal officiel. En outre, l’arrêté prévoit que les tarifs bleus seront de nouveau «  augmentés de 5% en moyenne à compter du 1er août 2014  ». Le régulateur du secteur, la Commission de régulation de l’énergie (CRE), a émis un avis mitigé sur cette révision des tarifs d’EDF. Dans son avis, paru simultanément au JO, la CRE constate sans surprise que la hausse pour les particuliers (inférieure à ses propres préconisations, à savoir une hausse de 8 à 10% en 2013 plus un rattrapage de près de 8% au titre de 2012) ne permet pas de couvrir tous les coûts d’EDF.
                                            source : Les Echos


                                          • olivier cabanel olivier cabanel 31 juillet 2013 09:55

                                            Gpierre

                                            c’est de l’humour ?
                                            ou de la méconnaissance totale ?
                                            je ne vois vraiment pas le rapport entre les gaz de schiste et la géothermie de grande profondeur !
                                            vous devez savoir le danger que représente l’extraction des gaz de schiste pour l’environnement, qui consiste a envoyer dans les couches d’extraction des quantités énormes d’eau, avec un mélange de produits chimiques dangereux, de faire exploser le tout en profondeur, afin de recueillir ce gaz (j’ai résumé globalement) alors que la géothermie de grande profondeur consiste seulement a forer verticalement un trou de diamètre moyen, dans lequel on mettra un tuyau afin de récupérer l’eau chaude contenue dans les nappes phréatiques d’eau chaude (en moyenne 70°) et d’utiliser cette eau pour chauffer les habitations, puis lorsqu’elle se refroidit de la remettre dans la nappe et ainsi de suite, indéfiniment...
                                            ou voyez vous une ressemblance ?
                                            mais c’était de l’humour, j’en suis persuadé.
                                             smiley

                                          • Croa Croa 31 juillet 2013 10:03

                                            « ne permet pas de couvrir tous les coûts d’EDF. source : Les Echos »

                                             smiley Il ne faut pas croire tout ce qui se raconte et s’écrit ! smiley

                                            Derrière ces premières augmentations il y a surtout celle des profits.



                                            • joletaxi 31 juillet 2013 11:26

                                              Salut les enclumes
                                              On se signe quand le grand mage cosmique délivre la bonne parole,mais je ne trouve pas le bénitier avec l’infusion d’argile

                                              ce qu’il y a de bien avec des enclumes, c’est qu’on les retrouve toujours là où on les a laissées,inamovibles ;rien ne peut les effleurer.

                                              Je ne reviendrai pas sur toutes les imbécilités ,on y passerait la journée, mais je vous signale un article intéressant :

                                              http://www.contrepoints.org/2013/07/31/132844-eoliennes-sauve-planete-ou-piege-ecologique

                                              et ce n’est pas la première fois que je dénonce ici ce scandale, mais visiblement la secte verte a ses priorités, et surtout ses lobbys, qui n’ont rien à envier à big oil

                                              je reviendrai lire la réponse du mage, les occasions de rire sont rares.


                                              • joletaxi 31 juillet 2013 11:29

                                                @tall
                                                ça ne suffit pas pour résoudre le problème climatique

                                                vous avez un problème climatique ?µ
                                                faut consulter,il n’est pas impossible que cela se soigne ?


                                                • Tall 31 juillet 2013 11:36

                                                  @joe

                                                  je vous répondrai + tard, car j’ai encore un glacier à faire fondre au chalumeau tout de suite ... c’est pour ma propagande, vous comprenez ? smiley

                                                • joletaxi 31 juillet 2013 11:41

                                                  pour vous rassurer(ou du moins tenter de le faire, car vous semblez très atteint) je vous signale que l’arctique connaît son été le plus court et le plus froid depuis des décennies.

                                                  Moi, de même envisager que le climat pourrait aller vers un refroidissement, cela me glace.
                                                  Mais chacun voit midi à sa porte, et il y a bien des zosos qui rament pour le moment en baie de baffin(pas sur que cela ne finisse pas par un sauvetage coûteux en CO2.


                                                • Tall 31 juillet 2013 12:02

                                                  ne vous en faites pas, je suis rassuré ...


                                                  tiens, une question perso : vous êtes né clown, ou c’est venu dans le tard ?

                                                  • joletaxi 31 juillet 2013 12:35

                                                    un clown est en tout cas plus sympa à fréquenter qu’une enclume, qui est froide, et qui commence à rouiller.

                                                    Curieusement, vous ne parvenez pas à accepter qu’il n’y a plus de montée des t° globales depuis 17 ans, on serait même plutôt sur une pente descendante.
                                                    Bien sur, je comprends que de devoir avouer avoir cru dur comme fer à des calembredaines, avoir militer pour,et maintenant constater que quelque part on a été « idiot utile » est une démarche difficile et qui prend du temps.
                                                    Pour la banquise,les relevés actuels ne sont pas bons pour votre religion, et on assiste à un net refroidissement des région,s arctiques.
                                                    Comme au pôle sud, cela bat des records de banquise année après année, il serait peut-être temps de considérer une sage retraite de vos positions non ?

                                                    Mais ce qui est curieux également, c’est de vouloir à tout prix diaboliser un changement climatique,inévitable, quoi que l’on fasse.
                                                    La communauté de la poële à frire semble beaucoup s’agiter pour tenter de répondre à ce hiatus dans leurs prévisions(oups prophéties) car tous les beaux modèles se révèlent faux.
                                                    J"ai grand plaisir a voir leur numéro de contorsionniste pour expliquer que la chaleur est là, quelque part, cela devient pathétique.

                                                    Mais que cela ne vous empêche pas de faire vos pénitences carboniques.


                                                  • Tall 31 juillet 2013 12:48

                                                    il n’y a plus de montée des t° globales depuis 17 ans, on serait même plutôt sur une pente descendante.

                                                    Parmi les dix années les plus chaudes depuis un siècle, neuf sont postérieures à l’an 2000

                                                    et selon la logique du « + c’est gros, mieux ça passe », dans 5 minutes, joe va nous sortir qu’il n’a pas accès au web pour vérifier ...

                                                  • Tall 31 juillet 2013 14:06

                                                    merci pour le lien, wald


                                                  • escartefigue 31 juillet 2013 12:09

                                                    Ce qui caractérise bien le climat  c’ est qu’ il est majoritairement climatique .


                                                    Pendant que la météo , elle , est météorologique .

                                                    • Tall 31 juillet 2013 12:15

                                                      c’est ici que le drame a commencé, quand Jouvet a traité Arletty d’atmosphère ( > 0:50 )



                                                    • Tall 31 juillet 2013 12:16

                                                      la video ( 1938 )


                                                    • escartefigue 31 juillet 2013 12:23

                                                      Arletty qui disait  : mon coeur est Français , mon cul est international .


                                                      • Tall 31 juillet 2013 12:28

                                                        ça c’est le début du mondialisme


                                                      • alain-desert alain-desert 31 juillet 2013 13:11

                                                        Bonjour, intéressant cette synthèse. Je suis convaincu comme vous que le prix de l’électricité va sérieusement augmenter. Le nucléaire me fait penser à ces vieilles voitures que l’on fait réparer retardant toujours l’achat d’un véhicule neuf jugé trop onéreux ; alors une fois réparée on veut amortir le coùt de réparation et on l’emmène encore plus loin avec de nouveaux ennuis encore plus graves ...


                                                        • Croa Croa 4 août 2013 23:35

                                                           smiley Bien mauvais exemple ! smiley

                                                          Les vielles voitures que l’on fait réparer coûteront toujours moins cher.

                                                          Un problème peut advenir lorsqu’on ne répare pas justement, ou à minima, car il arrive un moment ou il faudrait tout faire reprendre, bref passer par une rénovation générale. Et encore, même dans ce cas le coût ne sera jamais équivalent à celui d’un véhicule neuf ! De plus depuis que le contrôle de sécurité est obligatoire rien de « encore plus grave » ne peut advenir !

                                                          Les gens (tous des pigeons !  smiley ) changent souvent de voiture pour une autre raison : la valeur argus qui baisse avec l’âge ! En fait c’est tout aussi stupide car qu’elle vaille cher ou pas, l’important est d’avoir une automobile dans le garage et garder la même c’est plus simple, non ?


                                                        • SergeL SergeL 31 juillet 2013 20:50

                                                          Une étude économique a montré que la catastrophe de Fukushima a entraîné une baisse du prix des maisons à proximité des centales nucléaires allemandes.

                                                          Soutce : acro.eu.org


                                                          (en France, on doit avoir des statistiques identiques)

                                                          le nucléaire va faire monter le prix de l’énergie, & faire chuter le prix de l’ immobilier.


                                                          • SergeL SergeL 1er août 2013 09:26

                                                             « le taux du Livret A, actuellement à 1,75%, passe à 1,25% le 1er août. Même chose pour les livrets Bleu, Développement durable. Quant au livret d’épargne entreprise et au compte épargne logement, leurs taux vont passer à 0,75%. » En cause ? « La hausse des coûts de l’entreprise publique, notamment pour l’entretien du parc nucléaire français »

                                                            source : médiapart



                                                            • CN46400 CN46400 4 août 2013 10:40

                                                              Revenons à nos moutons, pourquoi EDF augmente le tarif règlementé alors qu’elle a, cette année, réalisé un bénef de 2,9 milliards d’€ ? Tout simplement pour que les autres opérateurs puissent revendre, avec des marges confortables, les 25% de la production EDF que la loi Nome (merci Bruxelles....) leur a bradé.

                                                               Et aussi parceque Electricité de France est en train de devenir « la Françàise de l’Electricité » c’est à dire une multinationale qui financera les opérations de dumping à l’étranger avec les super-profits dégagés en France. Comme Véolia dans l’eau, Total (la Française des Pétroles..)..etc Le tout en payant un minimum d’impôts en France !

                                                              Comparé à la pollution financière, la pollution nucléaire c’est du pipeau...


                                                              • Croa Croa 4 août 2013 23:40

                                                                CN46400 le corps de ton intervention mériterait un double plus....

                                                                Mais voilà la « pollution nucléaire » n’est pas « pipeau » même comparée à la « pollution financière » ! smiley


                                                              • CN46400 CN46400 5 août 2013 08:03

                                                                Bien sûr, je ne sucre pas mon café avec du plutonium. Reste que ne juger EDF qu’en fonction des risques présentés par les réacteurs nucléaires qu’elle exploite me parait singulièrement restrictif. Sur 102 commentaires aucun ne pose le pb de la maintenance PRIVEE des 59 réacteurs qui quoiqu’on déciderait aujourd’hui continueront d’exister pendant des dizaines d’années et peut-être de siècles si on prend en compte, au delà de notre hexagone, la planète Terre dans sa totalité.

                                                                Voilà pourquoi j’ai, avec mon pipeau, volontairement provoqué le quidam....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès