• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > GAFAM : profits extravagants, taxation dérisoire

GAFAM : profits extravagants, taxation dérisoire

 

Il y a un an, j’évoquais les incroyables profits de 4 des GAFAM, plus de 100 milliards de dollars sur plus de 450 milliards de chiffre d’affaires. Depuis, malgré les annonces des dirigeants européens de 2017, le sujet d’une taxation plus juste de ces déserteurs fiscaux chroniques n’a quasiment pas progressé, les quelques annonces de Bruno Le Maire n’étant que de la poudre aux yeux

 

Les politiques s’agitent, les profits se cachent
 
Bien sûr, leurs cours en bourse ont cessé leur ascension météoriques, mais dans la réalité, les résultats 2018 des GAFAM n’en restent pas moins stupéfiants. Commençons par Alphabet, la maison mère de Google : 136,8 milliards de dollars de chiffre d’affaires, en hausse de plus de 20%, un résultat net qui bat tous les records, à 30,7 milliards  ! Malgré une année difficile, Facebook engrange 56 milliards de CA, pour 22 milliards de profits, une hausse respective de 37 et 39% par rapport à 2017  ! Sur l’année fiscale 2018, Microsoft, de son côté, a réalisé 110 milliards de dollars de vente et 30 milliards de profits, quand le titan Apple a atteint respectivement 265 et 59 milliards de dollars.
 
En une seule année, le chiffre d’affaire de ses géants a bondi de plus de 20%, à 565 milliards de dollars, et leurs profits se sont envolés à plus de 140 milliards, près de 25% du CA, après impôts ! Le signe que les titans du numérique se sont constitués de belles rentes pour leurs actionnaires et leurs dirigeants, au détriment de beaucoup de média, qui se sont vus vampiriser leurs ressources publicitaires par Alphabet et Facebook. Problème, ces entreprises parviennent à détourner plus de 90% du chiffre d’affaires réalisés en France, que l’on peut estimer à 25 milliards, et donc 6 milliards de profits. Ainsi, ces quatre géants évitent près de 2 milliards d’impôt sur les sociétés en France.
 
En 2017, quelques pays européens avaient fait mine de vouloir davantage faire payer d’impôts aux GAFAM, mais les parasites fiscaux notoires de l’UE étaient absents… Aujourd’hui, après l’échec des discussions européennes, Bruno Le Maire a annoncé une initiative française d’ici la fin du mois, mais pour qui prend un peu de recul, toute taxation sur le chiffre d’affaires serait dérisoire étant donné que 90% du chiffre d’affaires véritablement réalisé en France est détourné dans d’autres pays européens grâce aux règles de l’UE. Autant dire qu’une telle taxe aurait un rendement dérisoire par rapport à la réalité, ce que le ministre de l’économie feint d’ignorer, alors qu’il ne peut pas ne pas le savoir.
 
Voici exactement le genre de sujet qui font que les Gilets Jaunes se mobilisent, cette injustice fiscale criante qui fait que les multinationales trouvent des dispositifs pseudo-légaux pour échapper de payer leur juste contribution à la société. Joseph Stiglitz avait justement écrit que la seule solution serait de mettre en quarantaine les parasites fiscaux. Problème, dans l’UE, les capitaux circulent librement entre des pays comme la France et les nombreux parasites fiscaux qui en font partie, ouvrant de multiples possibilités aux multinationales d’échapper au paiement de l’impôt, de la facturation de services divers pour baisser les profits dans certains pays, jusqu’à la localisation du CA...
 
 
Bref, il y a fort à parier que le projet de loi de Bruno Le Maire sera totalement dérisoire, tant il ignore toutes les distorsions du système fiscal que permet cette UE, où les intérêts des multinationales sont toujours bien servis, au détriment de l’intérêt général. Nos dirigeants s’agitent pour tenter de donner le change, mais comme le montrent les Gilets Jaunes, ils sont rattrapés par une triste réalité.

Moyenne des avis sur cet article :  4.05/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • seul le contenu compte... seul le contenu compte... 1er mars 12:02

    Pourquoi n’évoquez-vous pas l’absence d’harmonie fiscale au sein de l’ UE ?

    Et pas seulement au sein de la monnaie unique, hein ?

      

    La mise en concurrence dans une ’ union ’ n’est elle pas la PREUVE unique de la truanderie qu’est cette ’ union ’ ?

     

    Sortir de l’ union ?

    Nan...

     

    La ’ réformer ’, et sans que les ’ libéraux ’ viennent la rendre encore plus ’ auto-concurrentielle ’, oui...

     

    Non mais sérieusement, hein ?

     

    Vous créez une association et les ’ droits ’ des membres ne seraient pas le mêmes .

    Pareil pour la ’ participation ’ ?

     

    Quand allez-vous cesser de vous laisser enfumer ?

     

    Comment faire changer ?

    En cessant de se disperser et abuser par les fariboles.

    En revenant à l’essentiel.

     

    NOS élus ne sont que nos élus.

    SI la possibilité de se foutre de nous leur est laissé, ils en abuseront OBLIGATOIREMENT.

     

    Comment les contraindre à changer tout cela ?

    En commençant par harmoniser fiscalement.

    Puis en dénonçant le MES-TSCG, avant de ’ réformer ’ la BCE.

    Enfin, tout membre de l’ UE devra être membre de la monnaie unique.

     

    Parce que tout le reste est « à la marge », alors que le principal est pour le moment carrément négationné au profit des digressions libérales d’enfumeurs.

     


    • zygzornifle zygzornifle 1er mars 12:03

      Je me pose la question suivante :

      Hormis taxer et imposer qu’est-ce que ce gouvernement sait faire ?

      Ha oui j’avais oublié crever des yeux , arracher des mains , tabasser les GJ dans les manifs et protéger Benalla ....


      • seul le contenu compte... seul le contenu compte... 1er mars 17:16

        @zygzornifle
         
        Alors, peux-tu nous préciser ta pensée, à propos des impôts et taxes ?
         
        Genre, tu n’en veux plus aucune et TOUT raquer 3 fois le prix auprès d’entreprises privées ?
         
        Ou tu veux plutôt regarder de plus près les dépenses et ’ investissements ’ de nos impôts et taxes ?
        ( et soyons fous, être consulté au préalable pour toutes les décisions financières...
          
        Non, je te dis ça parce que je croise régulièrement des abrutis qui « veulent les médicaments gratuits », et... et puis ne pas payer de taxes ni impôts... 
        Et il est inutile de tenter de leur décrire le non-sens, ils sont justes devenus séniles...
          


      • zygzornifle zygzornifle 2 mars 10:03

        @seul le contenu compte...

         Non, je te dis ça parce que je croise régulièrement des abrutis qui « veulent les médicaments gratuits »

        Ha tu croise beaucoup de politiques ,de cas sociaux, de migrants et de chances pour la France , car nous citoyens de base on paye la sécu et des mutuelles hors de prix pour ne même pas être remboursé intégralement .....
        Rien n’est gratuit en France , tout a un cout c’est pour cela qu’on est champion du monde de la taxe et autres prélèvements ....


      • @zygzornifle
         
        Heu...
        Tu as conscience que tu revendiques justement ce que tu extraies du commentaire auquel tu veux répondre en digressant ?
         
        On va mettre ça sur le compte de ton niveau culturel...
        Z’êtes pas bien ’ fins ’, les fachonazeleux...
          
        Ah bon ?
        Parce que, ailleurs que ’ en France ’, c’est ’ gratuit ’ ?
         
        Vous êtes décidément trop pathétiques.
        Il leur suffit de vous désigner le plus faible pour que vous vous acharniez dessus en refusant même de regarder pourquoi et comment ils se foutent de vous en le faisan(t)...
           
        Le pire reste qu’ils vont continuer à vous infliger une politique libérale, et que vous allez continuer à ergoter les inepties fachonazeleuses de ceux qui vous prennent pour ce que vous revendiquez êtres, au lieu de réfléchir aux tenants et aux aboutissants, histoire de ’ éventuellement ’ imaginer comment faire autrement...
         
        Ah les vieux...


      • Tom France Tom France 1er mars 12:39

        De toute façon, cette ue est conçue sur le principe des chaines qui consiste à créer un système auto bloquant afin que personne ne puisse faire quoi que ce soit et que donc, toutes les décisions soient prises par un syndic’ extérieur !

        Une des seules solutions pour échapper à ce merdier et retrouver nos pleins pouvoir d’action est le Frexit d’urgence !


        • Julot_Fr 1er mars 19:10

          @Tom France
          Le probleme pour sortir de l’UE est de cerner qui a le pouvoir de le faire,
          hors ceux qui ont ce pouvoir, sont ceux qui ne paient pas d’impots (puisque ce pouvoir leur a permis d’eviter ces impots)

          Donc.. on a un probleme.. on voit que le syteme est gere par les elites pour les elites.. et ils n’ont aucune raison de ceder leur pouvoir a l’heure actuelle.. ca restera vrai tant que le nombre de personnes qui protestent reste insufisant.


        • novo12 1er mars 12:59

          Il n’y pas que les GFAM qui font de « l’optimisation fiscale » ce sont toutes les multinationales qui pratiquent ce sport (McDo, Starbuck, Disney....). Ca pose le problème de l’égalité devant l’impot. Pourquoi le cafetier lambda doit payer entre de 20% et 35% IS alors que leurs concurents Starbucks ou MacDo on de l’ordre de 2% à 8%. Avec un tel differentiel de taxation, la petite entreprise est beaucoup moins rentable que la multinationale. Sur le long terme il n’ont plus qu’a essayer de se vendre ou a faire faillite. Il ne faut absolument croire que les montages des multinationales sont légaux. Un petit entrepreneur qui tentrait ce genre de montage se verrait opposer « l’abus de droit »par l’adminitration fiscale. La différence est que les mutinationales possédées par les oligarques bénéficient d’indulgences puisque les politiciens et très hauts fonctionaires sont choisis par l’oligarchie. Il suffit de voir le système de « revolving door » à Bercy.


          • Konyl Konyl 1er mars 13:24

            @novo12
            « Il ne faut absolument croire que les montages des multinationales sont légaux »
            Alors je vous invite à vous renseigner sur l’élimination de marge entre autre, c’est parfaitement légale. Pour ce faire il faut disposer de filiale dans chaque pays qui vendrait votre produit par exemple. Donc le petit entrepreneur ne peut probablement pas se permettre de faire la même chose. Après certains groupes se font chopé car ils sortent du cadre légal, Kering par exemple. 

            On oubli par contre souvent de dire que les recette de la TVA représentent la moitié du budget de l’état donc pour ceux qui vendent des vrais produits sur notre territoire, comme Apple, Amazon ou MS, il n’y échappent pas. 


          • Konyl Konyl 1er mars 13:26

            @Konyl

            J’ai valider avant de modifier ma dernière phrase, ce n’est pas « n’y échappent pas »
            Je voulais dire « Ils génèrent cette recette ».


          • Eric F Eric F 1er mars 14:36

            A mon avis, ce qui est important c’est que l’on admettre le principe d’une taxation en fonction du chiffre d’affaire local, qu’il s’agisse de la ventilation des profits au pro-rata, ou d’un taux forfaitaire. Après ça, le principe étant instauré, il pourra progressivement être étendu à d’autres multinationales, et le taux pourra être adapté. A un certain stade, l’artifice de manipuler les chiffres pour imputer les bénéfices dans les paradis fiscaux et les pertes dans les pays à taux plus élevés deviendra inopérant, et on pourra revenir à une déclaration « normale ».

            Donc un petit pas dans la bonne direction, c’est bon à prendre.


            • seul le contenu compte... seul le contenu compte... 1er mars 16:16

              @Eric F
               
              Pas plus simple d’avoir la même fiscalité pour tous ?
              Nan parce que tant que les pays membres de l’union auront des fiscalités différentes...
               
              Non mais après, vous pouvez toujours essayer d’ergoter SELON les règles établies par ceux qui ne veulent que profiter des disparités entre les pays membres, cela les arrange.
                


            • Eric F Eric F 1er mars 18:04

              @seul le contenu compte...
              le problème est que si on attend que des dispositions fiscales communes soient définies au sein de l’UE sur cette question des multinationales, on en sera au même point à la fin du siècle, l’Irlande qui bénéficie de la situation actuelle fera véto, l’Allemagne par crainte de rétorsion, etc.. Donc il faut prendre les devants, et on harmonisera empiriquement entre les pays qui ont fait le choix de taxation au pro rata du chiffre d’affaire national.


            • seul le contenu compte... seul le contenu compte... 1er mars 19:06

              @Eric F
               
              Le seul soucis est que ce sont les mêmes règles européennes qui interdisent les monopoles ET toute harmonie fiscale dans l’ UE.
               
              C’est carrément dans la constitution européenne adoptée en février 2008, reniant le référendum de 2005.
               
              Il est interdit, au sein de l’ UE ( hors monnaie unique... ) d’empêcher l’optimisation fiscale.
               
              Du coup, vous nous dites quand vous aurez compris qu’il n’y a d’autre alternative que de dénoncer les textes et d’amener un constituante populaire, au lieu de les laisser continuer à imposer ce qu’ils veulent.
               
              Oh bah ça alors...
              Il ne vous a pas échappé que le problème se pose aussi à l’échelle nationale ?
              Et dans tous les pays membres ?
               
              Ah ben si, dites-donc.
               


            • Eric F Eric F 2 mars 18:28

              @seul le contenu compte...
              je me plaçais d’un point de vie réaliste dans la situation existante, non à des utopies à probabilité infime. Cette histoire de « constituante populaire » est une chimère, rédiger une constitution nécessite une expérience juridique, historique, institutionnelle, le peuple peut exprimer des désidérata et doit en final valider ou retoquer la constitution proposée, mais on ne rédige pas ça dans des forums intéractifs ou en compilant des cahiers de doléances.


            • @Eric F
               
              Je vous trouve fort peu à même de réaliser que c’est ainsi qu’ils ont écrit la cinquième...
              Et intimant aux ’ pécores ’ qu’ils étaient incapables de ’ comprendre ’...
               
              Vous êtes tout autant à même de comprendre l’intégralité de l’actuelle constitution, pour peu qu’elle soit ré-écrite avec les termes d’aujourd’hui, et non avec ceux datant du second empire.
               
              En gageant pour vous que vous réaliserez un jour que c’est en vous incitant à ’ croire ’ qu’ils vous maîtrise.
                
              Le point de vue réaliste d’aujourd’hui est que la ’ populace ’ a pris conscience d’énormément de choses en quelques mois.
               
              Mais ne vous inquiétez pas, le collectif prendra soin de tous, même de ceux qui sous estiment leur capacités à imaginer le meilleur pour tous.
               
              Article 1 de la 6 ème constitution :
               
              L’Article 1 est universel et ne peut en aucune manière être ’ réformé ’ ou modifié. Tout modification d’un autre article de la constitution doit être validé par 51% des citoyens. ( et non des veautants, ou des inscrits, ou des morts ajoutés sur les listes électorales... )
               
              TOUT LE MONDE peut sans aucune peine définir les règles de vie collectives qui doivent remplacer les actuelles au plus vite.
               
              De même pour le ’ code civil ’, datant d’un empire tout sauf démocratique.
               
              De même pour le code pénal, qui ’ privilégie ’ tout autre chose que l’ Humain, et ce même si il se heurte à un Humanisme de plus en plus prégnant au sein de la magistrature.
               


            • ninportequoi 1er mars 15:41

              En Europe pour revenir en arrière sur des décisions législatives déjà prises, il faut l’unanimité. C’est le principe du cliquet. De cette façon, ce qui est acquis un jour par les multinationales, l’est définitivement.

              Le Luxembourg (550 000 habitants, 1/1000 de la population Européenne) peut à lui seul bloquer toute réforme fiscale. Comme il y a convergence d’intérêts entre le Luxembourg (emplois et PIB), les banques (chiffre d’affaire) et les multinationales (échappement à l’impôt par la porte de sortie Luxembourgeoise) autant dire que quelques banques et multinationales ont plus de pouvoir que 500 000 millions d’Européens.

              On a réuni 28 pays démocratiques dans un machin qui ne l’est pas du tout.


              • seul le contenu compte... seul le contenu compte... 1er mars 16:23

                @ninportequoi
                 
                Sur le fond, je partage.
                 
                Par contre, concernant les textes de l’ U.E., il est PARFAITEMENT possible de dénoncer n’importe quel texte adopté.
                 
                De même, il est parfaitement possible d’établir une alliance avec d’autres pays membres, dans le but de réformer les actuelles institutions.
                  
                Quant à ’ sortir ’ de l’union, vous allez faire un truc simple.
                Imaginer quelques secondes ( quelques secondes suffiront... ) ce que les autres feront à celui qui sortira...
                Et ne prenez pas l’exemple du royaume-fédéré, il fait partie de ceux qui vampirise les économies réelles des pays membres de la monnaie unique.
                  
                Et une dernière fois, tout à fait d’accord sur le fond.
                 



                • Reiki 1er mars 16:59

                  L émotion face à la volonté d’émancipation par l initiative es palpable. Toutes ne sont pas des pépites comme celle ci mais elle a le mérite de faire réfléchir...


                  • Spartacus Spartacus 2 mars 09:59

                    Un gros mensonge sur une imbécillité de raisonnement face a des gens qui ignorent comment se paye l’impot des multinationales.

                    Idée débile de taxation qui apportera plus de malheur que de bien juste destiné a attitrer ceux qui haïssent les riches.

                    Le vrai sujet n’est donc pas l’évitement de l’impôt, mais la répartition par pays.

                    Ces entreprises payent des impôts ailleurs. Google paye 27% de ses bénéfices aux USA.

                    Taxer les GAFA, c’est prendre l’effet pervers terrible du risque de la réciprocité de faire taxer sur le lieu de profit tous les produits.

                    Toute la mentalité absurde et ignorance débile de l’économie gauchiste-souverainiste démontrée.

                    Ca veut taxer les GAFA sans rien comprendre à l’économie !.

                    Non le chiffre d’affaire n’est pas « réalisé en France ».

                    Les bureaux sont en Irlande ou Luxembourg ou Irlande, le serveurs en Suède.

                    Ceux qui achètent les pubs ou services sont peut être en France, mais cela ne change rien. 

                    Les vendangeurs Français qui vendent leur vin en Irlande ou Luxembourg payent leurs impots en France.


                    • @Spartacus
                       
                      En fait, toi, tu invoques justement ce qui pose problème comme ’ légitimité ’...
                       
                      C’est la pathologie-même de la folie.
                       
                      Le plus pathétique reste bien que tu SAIS.

                      Tu sais qu’ils ne veulent justement plus de disparité fiscale.
                      Tu sais, qu’ils ne veulent plus de ’ délocalisation ’ des bénéfices dans les pays où la fiscalité est plus avantageuse pour les entreprises.
                        
                      Mais tu ne peux que rabâcher les mantras libéraux.
                       
                      Merci pour chacun de tes ’ commentaires ’, qui démontrent tous sans exception ce que tu es...
                        


                    • Pere Plexe Pere Plexe 2 mars 18:50

                      @Spartacus
                      « Google paye 27% de ses bénéfices aux USA »
                      et le gus veux qu’on le prenne au série et traite les autres d’ignorants...


                    • Eric F Eric F 2 mars 19:01

                      @Spartacus
                      Bruno le Maire n’est ni gauchiste ni ignorant en matière d’économie, par ailleurs le sujet de la taxation selon le chiffre d’affaire par pays est soutenu par la
                      Commission Européenne qui n’est pas non plus gauchiste ou ignare en matière d’économie libérale. Du reste l’OCDE planche aussi sur la question.
                      C’est typiquement un sujet où il faut être proactif, créer un précédent qui fera jurisprudence, car l’« économie numérique » présente des spécificités qui lui permettent aujourd’hui d’esquiver la taxation.
                      Ces sociétés ont toutes une filiales en France, qui exhibent un chiffre d’affaire, le problème qui se pose est la manière dont celui-ci est établi, car il s’avère minoré. En outre, d’autres entreprises entrent dans la même catégorie (Netflix par exemple, et bientôt des consortiums chinois du numérique), donc il faut établir un cadre général qui pourra s’étendre, et pousser les instances internationales.
                      Quoiqu’il en soit, il apparait que l’Italie et l’Autriche ont aussi pris les devants sur ce dossier (ce ne sont pas des pays « gauchistes »).


                    • Steph87 2 mars 20:08

                      @Spartacus
                      Les vendangeurs Français qui vendent leur vin en Irlande ou Luxembourg payent leurs impôts en France. Elle est trop drôle ! Mis à part que les vendangeurs n’ont pas besoin d’avoir d’entrepôts avec des salariés traités comme des merdes dans les pays où ils vendent leur vin. En plus des vendangeurs vendent rarement leur vin, ils le récoltent tout au plus.
                      « Le vrai sujet n’est donc pas l’évitement de l’impôt, mais la répartition par pays. »
                      Non, pour vous le vrai sujet c’est que vous adorez le capitalisme comme un caniche adore sa mémère. Le vrai sujet c’est que dans votre vision étriquée, le capitalisme est indépassable et tout ce qui va essayer de le contredire n’a pas raison d’exister à vos yeux. C’est vrai que vu l’état du monde, c’est un système magnifique qui mérite toute notre adoration...


                    • Spartacus Spartacus 3 mars 11:12

                      @Pere Plexe
                      Oui je persiste et signe face à l’ignorance générale et les idées simplistes ridicules.

                      Google provisionne 27% de son bénéfice pour payer ses impôts aux USA.
                      https://www.capital.fr/entreprises-marches/pourquoi-google-paye-assez-dimpots-comme-ca-1323567

                      « 28 milliards de dollars au titre des 5 derniers exercices, ce qui correspond à un taux d’imposition de 27% des bénéfices  »


                    • Spartacus Spartacus 3 mars 11:30

                      @Eric F
                      Le Maire est certainement le pire ministre des finances qu’on a jamais eu et typique du soviétisme planique.

                      Avec sa connerie de limite de lenteur a 80, ses taxations sans discernement il a créé des émeutes sociales jaunes partout.

                      Avec la niaiserie que tous les gauchistes achètent sans réfléchir qu’il y aurait des trésors cachés comme celles des GAFA, il déclenchera une guerre commerciale et une destruction économique de nos entreprises Internet par un boulet de plus a tirer.

                      C’est typique de l’incurie de l’incompréhension économique.

                      Non, Facebook, Google sont dématérialisés, et accessibles de partout. 
                      La taxe sur ces entreprises se retrouvera sur les entreprises franco-Françaises, celles des autres pays en seront exonérés et nous allons avoir une guerre de réciprocité sur les 1600 entreprises au siège Français qui font du service dématérialisé.
                      Après les délocalisations industrielles, nous auront les délocalisations des entreprises dématérialisées.

                      Ce sont bien que les Français qui paieront cette nouvelle niaiserie, juste destiné a apaiser le marxisme inculqué à l’école de détester toutes les entreprises riches de la terre.

                      Triste France. Devenu le pays des jaloux et du concours Lépine des taxes les plus connes.

                       


                    • Steph87 3 mars 12:24

                      @Spartacus
                      De plus en plus drôle, le maire est un soviétique !
                      Après tu vois, ce ne sont pas 80 km/h ni quelques centimes qui provoquent des émeutes jaunes, c’est encore une vision bien étriquée, cherche plutôt du côté des décennies de pillage de la classe des riches et de leurs armées de politiciens corrompus, de la démocratie qui n’en a que le nom usurpé.
                      Ensuite une « incurie de l’incompréhension économique » ça n’existe pas, tu veux faire ton intelligent en employant des termes mais à mauvais escient. Une incurie est un manque de soin ou d’organisation. Alors si je reprend cela donne :
                      « C’est typique du manque d’organisation de l’incompréhension économique » ce qui veut dire que l’incompréhension économique est mal organisée !!! Tu es énorme !
                      "Ce sont bien que les Français qui paieront cette nouvelle niaiserie, juste destiné a apaiser le marxisme inculqué à l’école de détester toutes les entreprises riches de la terre.

                      « Et bien pour ta culture, saches que les Français tout comme le reste du monde payent de toute façon leur tribu à ton saint empire qu’ils le veuillent ou non et cela depuis des décennies mais pour comprendre le racket que ton saint »pays« exerce sur les autres, il te faudrait ouvrir les yeux et admettre d’autres idées que celles qui tournent en boucle dans ta tête.
                       »Triste France. Devenu le pays des jaloux et du concours Lépine des taxes les plus connes.

                      " Toute ta haine s’exprime encore comme d’habitude, aux états-unis ton pays de lumière il y a plus de 100 millions de personnes qui sont sans emploi, dans 20% des familles plus personne ne travaille, 46 millions de personnes font la queue devant les banques alimentaires. Alors si il y a un endroit qui est triste tu vois ce n’est peut-être pas celui que tu crois. Et puis tu vois, pour être jaloux, il faut envier et là franchement il n’y a rien a envier, ne confond pas le désir de justice avec la jalousie, les deux n’ont rien à voir.


                    • Eric F Eric F 5 mars 11:46

                      @Spartacus
                      « le pire ministre des finances » politicien arriviste, assurément, puisqu’aux primaires il prônait la diminution de la CSG mais a appliqué le contraire. Mais il vous a échappé que si les taxes ont malencontreusement augmenté, c’est pour compenser la suppression de l’ISF et l’instauration de la flat tax.
                      Ceci dit on ne peut pas prétendre que son administration soit ignare en matière d’économie, et un peu d’inventivité pour faire contribuer les activités qui esquivent l’impôt, ça permettra de soulager les autres, et c’est JUSTEMENT une mesure de réciprocité à la taxation de nos produits et au dumping des autres blocs économiques.
                      Vous ne savez décidément pas ce qu’est le marxisme : c’est la collectivisation de l’appareil de production, or nous gouvernants bien au contraire privatisent à tout va les biens publics. Par ailleurs, en 2017, les profits ont augmenté 70 fois plus vite que les salaires


                    • pasglop 2 mars 17:28

                      Vous ne voulez plus engraisser les GAFAM ?

                      Simple, ne les utilisez plus...


                      • @pasglop
                         
                        Les moteurs d’indexation alternatifs sont loin d’être aussi efficients que gogole.
                        La pomme ou le droid, même combat, quant aux fairfone, l’écosystème est loin d’être au point. Aussi bien concernant l’ OS que les ’ applis ’.
                        J’ai installé diaspora et fournit le tuto aux potes, pour qu’ils y viennent, sans résultat.
                        Le nombre d’articles introuvables ailleurs que chez mazon augmente chaque jour davantage, la prochaine étape va être un ’ accord ’ entre les ’ grandes ’ enseignes classiques et mazon, d’ici 5 ans...
                        Tu as déjà trouvé un ordi neuf en vente avec autre chose que OSx ou winX installé dessus toi ?
                        J’ai réussi à me faire rembourser la ’ part ’ cro$oft sur un portable, une seule fois.
                         
                        Non...
                        Ton ’ idée ’ est déjà obsolète, dans un système ou les oligarchies peuvent faire plier les états, aussi bien en les forçant à payer 400 millions de $US de ’ dédommagement ’ lorsqu’un état décide de rendre le tabac illégal que lorsque un fabricant de logiciel fait rendre gorge à la première puissance économique mondiale en la faisant crouler sous les procédures judiciaires.
                         
                        Va chercher bonheur dans ton moteur d’indexation ’ alternatif ’ à propos du ’ ballot-screen ’, et tu viendras nous dire ensuite quels sont les effets aujourd’hui.
                         
                        Au lieu d’être en situation de monopole, ils sont juste en situation d’oligarchie DE FAITS.
                         
                        Sans harmonie fiscale et de solides frontières financières, point de salut, et tu le sais...
                         


                      • Eric F Eric F 5 mars 13:47

                        @pasglop

                        Vous ne voulez plus engraisser les GAFAM ? Simple, ne les utilisez plus..".

                        ...ce n’est pas toujours simple :
                        -Google : effectivement, on peut utiliser Qwant
                        -Apple : on peut acheter un PC premier prix plutôt qu’un MAC (mais alors on est en général dans les mains de Windows sauf à être geek), et un smartphone low cost (mais au profit des Chinois)
                        -Facebook : là oui, on peut s’abstenir de s’afficher dans une vitrine
                        -Amazon : de toutes façons, les autres sites de VPC en ligne sont de même nature

                        -Microsoft : on peut utiliser open office, par contre windows est présent par défaut sur tous les PC, il faut être geek ou militant motivé pour y échapper.

                        Laissons la liberté de choix aux utilisateurs, mais pas la liberté de truandage fiscal aux compagnies.


                      • machin 2 mars 19:45

                        Problème :


                        Comment taxer les Gafam sans taxer les vautours français pour qui ces lois ont été complaisamment votées ?


                        Ces lois permettant l’évasion fiscale étaient bien là avant qu’Amazon et consort n’arrivent chez nous...


                        Bizarre, avant leur arrivée personne ne trouvait à redire à ces mêmes lois...

                        Les charognards français ne sont pas partageux...

                        .


                        • @machin
                           
                          Pas tout à fait.
                          Disons que le ’ six-packs ’ issu du MES et du TSCG a accentué ce qu’est tout simplement l’UE.
                          La mise en concurrence fiscale et sociale des pays membres ne datent ’ que ’ de février 2008, lorsque le traité de Lisbonne fut ratifié par le congrès de Versailles, en totale opposition au référendum de 2005.
                          Les fauxcialistes ont en partie voté pour cette ratification, et l’autre partie s’est abstenue, alors qu’elle aurait pu l’empêcher.
                           
                          Alors, par contre, ne soyons pas dupes non-plus.
                          En 2005, le référendum n’était absolument pas à propos de la « constitution européenne ».
                          Il était bien formulé, de manière à nous inciter à en ’ manger ’ sans jamais nous expliquer quels étaient les tenants et les aboutissants.
                          Et aucune chèvre médiacratique de l’époque, ni aucun ( ou presque ) politicard ne nous a expliqué ce que ce traité entraînerait.
                           
                          Si nous avons voté contre, lors de ce référendum, ce n’était pas parce que nous avions compris quoi que ce soit aux institutions européennes.
                          Non.
                          Si nous avons voté non, ce fut par rejet.
                          On peut éventuellement évoquer un inconscient qui a réagit, se sentant mené à l’abattoir, mais l’essentiel fut tout de même le rejet, juste après ’ quelques ’ condamnations de politicards, dont un est finalement ’ accepté ’ au C.C.
                           
                          Vous n’imaginez pas ma joie de constater à quel point les esprits se sont éveillés en quelques mois.
                           


                        • kader kader 3 mars 19:43

                          Nous sommes la au coeur du probleme :

                          ces entreprises ont toutes les memes actionnaires

                          VANGUARD GROUP, BLACKROCK, FMR et STATE STREET

                          actionnaire de toutes les banques américaines,de la FED monsanto coca macdo etc

                          le gouvernement profond c’est eux.

                          les marchés financiers c’est eux

                          la dette on la paye à eux

                          la loi c’est eux.

                          réserve en casch 500 000 000 000 000 de dollars


                          • tibidi 4 mars 10:39

                            c’est naif mais la France ne peut-elle pas

                             bloquer les pages web Google.fr et Facebook

                             empêcher physiquement les livraisons Amazon sur son sol

                            tant qu’ils ne paient pas un minimum d’impôt (calculé sur le chiffre d’affaires et pas sur les bénéfices bidouillés ...)  ?


                            • vandpatr 15 mars 13:25

                              Blogger

                               ??

                              https://fr.wikipedia.org/wiki/Blogger

                              Pourquoi l’utiliser ?

                              http://www.gaullistelibre.com/search?q=GAFAM

                              Et donc tant qu’à faire une excellente critique, essayez de passer à autre chose !

                              Par exemple « Dégooglisons Internet » https://degooglisons-internet.org/fr/ qui permet de très nombreuses solutions informatiques et s’organiser pour éviter les GAFAM.

                              Un réaliste !

                              Plezure kaj fartu bone. (eo)
                              A plaisir et portez-vous bien.


                              • mieuxquavant mieuxquavant 24 mars 11:19

                                Une autre solution (sans doute irréaliste) la « TVA entreprise par entreprise » citoyenne :

                                Pour cibler les gafa, sans se limiter a celles ci, les 500 plus grosses entreprises (en CA) de France auront droit a un taux de TVA révisable... allant de 0% à 500%.

                                Exemple:Un iphone qui obtiendrai « un score » de 300% (de TVA) depasserai les 3000euros sauf à l’acheter hors des frontières.

                                J’adore l’idée folle que les riches se procurent leurs iphone au marché noir... et que la fraude à cette « TVA entreprise par entreprise » devienne visible... donc illégal, donc « taxable ».

                                Dans les trois cas : passage à une énorme TVA, ou extinction des ventes de l’entreprise surtaxé, ou fraude massive par les frontiéres... Que du positif pour les citoyens.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès