• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Industrie, chômage, inégalités : Macron, l’impasse de la (...)

Industrie, chômage, inégalités : Macron, l’impasse de la continuité

Emmanuel Macron s’est présenté comme un homme nouveau, avec des méthodes nouvelles. Mais la seule chose qui est nouvelle chez lui, c’est sa relative jeunesse politique. Car sur le fond, il ne propose qu’une continuation des politiques menées depuis dix ans au moins, alors même que les signes de l’échec de ces politiques sont de plus en plus patents. Nous continuons à aller dans le mur.

 

Le laisser-faire, pour les plus forts
 
Bien sûr, les statistiques du PIB sont meilleures. Mais parce qu’il est un agglomérat national, il peut cacher des réalités extrêmement différentes, avec l’explosion des inégalités, ou des profits des grandes entreprises. La situation pourrait légèrement s’améliorer globalement mais il est déjà clair que la croissance façon Macron sera bien mal partagée. Les grandes entreprises et les plus riches en seront les premiers bénéficiaires et la grande majorité aura au mieux quelques miettes. Quel meilleur signe de cela que les piètres résultats du chômage, à peine stabilisé, alors même que l’équipe précédente a consacré des dizaines de milliards à la baisse des cotisations sociales.
 
Pire, malgré l’inefficacité prévisible de ces mesures dans un marché unique où le SMIC peut être 80% plus bas, il se dit que l’équipe actuelle réfléchirait déjà à de nouvelles baisses des cotisations sociales. Et ce ne sont pas les gesticulations récentes sur les travailleurs détachés qui mettront fin à leur concurrence déloyale, les précédentes annonces n’ayant pas empêché la progression de leur nombre de 24% en 2016, soit 354 000 salariés officiellement. Idem sur les parasites fiscaux, où nos dirigeants se contentent de postures depuis dix ans, sans rien changer à ces pratiques délétères, qui permettent à 3520 ménages d’y planquer 140 milliards, comme le rapportait récemment Marianne.
 
Pendant ce temps et alors qu’il réduit les APL, bien des retraites ou les droits des travailleurs, le président et sa majorité continuent de multiplier les cadeaux pour les plus riches dans le budget 2018. Après la quasi-suppression de l’ISF, la forte réduction de l’imposition du capital (avec le Prélèvement Forfaitaire Unique), la baisse de l’impôt sur les sociétés, et la réduction d’un tiers de la taxation sur les stock-options, les députés ont voté fin novembre un nouveau cadeau à plus de 100 millions d’euros pour le monde financier, une baisse des taxes sur les salaires supérieurs à 152 279 euros annuels. Au lieu de faire la chasse aux niches fiscales, En Marche fait la chasse aux impôts sur les riches…
 
Et il y a un autre domaine où Macron poursuit les politiques délétères de ces prédécesseurs : c’est le laisser-solder de notre industrie. Après avoir soutenu la vente d’une partie d’Alstom à GE sous Hollande, il a laissé vendre ce qui en restait à Siemens, ainsi que STX à Fincantieri. Pourtant, tous les rachats de nos fleurons industriels semblent se conclure de la même manière : de belles promesses suivies de fermeture de sites et des licenciements. Récemment, nous avons appris que deux usines françaises d’ArcelorMittal sont sur la sellette et le cas de Technip montre que dans les pseudo-fusions d’égaux il y a toujours un côté plus fort que l’autre, et que, malheureusement, c’est rarement le français…
 

 

Bref, Macron, c’est la poursuite de la vente de notre patrimoine industriel, des cadeaux aux riches et aux entreprises, alors même que ces politiques ont produit des résultats désastreux depuis des décennies. Il n’y a donc rien à attendre de cette majorité, même si elle pourra surfer quelques temps sur un léger regain de croissance purement conjoncturelle. Notre pays a besoin d’une véritable alternance.

Moyenne des avis sur cet article :  4.62/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • Diogène diogène 20 décembre 2017 09:41

    « Pourtant, tous les rachats de nos fleurons industriels semblent se conclure de la même manière : de belles promesses suivies de fermeture de sites et des licenciements. »


    Sauf que vous et moi ignorons les profits réalisés ou escomptés par les porteurs de capitaux.

    • Roosevelt_vs_Keynes 20 décembre 2017 09:54

      Ce que Macron et consrots ne voient pas , c’est le changement de paradigme qui arrive pour 2018. Toutes les recettes du passé sont obsolètes


      • Diogène diogène 20 décembre 2017 09:58

        @Roosevelt_vs_Keynes

        bonne année à vous aussi, M. Cheminade

      • zygzornifle zygzornifle 20 décembre 2017 11:11

        Macron est comme Don Quichotte devant les moulins a vent , il croit qu’il peut le faire et en plus il le fait croire aux autres mais la réalité finira par le faire sortir de son trip .....


        • francois 20 décembre 2017 11:24

          @zygzornifle
          La réalité, y a longtemps que ça ne l’impacte plus.


        • Sozenz 20 décembre 2017 16:24

          @francois
          bingo !


        • bob14 20 décembre 2017 11:16
          Macron ?
          De l’enfumage et des mensonges...
          Les français sont les couillons de leur farce !

          • francois 20 décembre 2017 11:23

            @bob14
            Vrai Bob, Trump momtre l’exemple avec sa réforme fiscale où les déclassés qui ont voté pour lui, vont encore payer plus.


            T’es cool bob

          • bob14 20 décembre 2017 12:22

            @francois....salut l’arapède !


          • Armelle Armelle 20 décembre 2017 14:23

            @bob14
            Vous ne pensiez sans doute pas si bien dire, votre arapède, sur un autre fil, préconise le retour à la condition animale pour l’homme !!!
            Je lui attribuerais plutôt celui-ci cependant ; https://fr.wikipedia.org/wiki/Solenogastres


          • francois 20 décembre 2017 15:40

            @Armelle
            Pour Armelle, c’est du côté mollusque bivalve.


          • francois 20 décembre 2017 15:41

            @bob14
            bob love Trump, le grand sodomisateur de l’amérique. 


          • Tom France Tom France 20 décembre 2017 14:03

            Mais ce banquier ne fait qu’appliquer les politiques des traités de l’ue, rien de plus rien de moins ! Quand à ce qui reste de peuple de l’ex france, ils ont massivement choisis la globalisation quand même les Américains ont préférer retournés à un modèle plus national, alors franchement, qu’ils assument leur choix idéologiques !


            • El_Arabi_El_Acil El_Arabi_El_Acil 20 décembre 2017 16:13

              Ce n’est pas du point de vue économique que je laisse le soins aux internautes qui ont merveilleusement abordé le problème mais c’est du point de vue relation extérieure (politique extérieure) qui est une sinistre continuité de la part de Mr.Macron.

              En tant que PN , nous communauté de rapatriés, espérions que la France de ce jour tourne l’horrible page de la France coloniale qui nous a moralement détruit.
              Pourquoi ne pas reconnaître les torts commis en Algérie sur des Algériens que nous avons envahis en 1830 et avilis pendant 132 ans de présence.
              Pourquoi ne pas prendre le taureau par les cornes et être à l’image de la GB , à l’image de l’Italie , à l’image des EU d’Amérique (et tant d’autres) qui ont carrément demandé pardon aux peuples qu’ils ont colonisés. 
              Non , ce n’est pas une faiblesse que de reconnaître ses erreurs mais c’est le courage qui a toujours manqué aux successifs présidents Français et , notamment Mr.Macron.

              C’est la reconnaissance des actes abominables , les multiples Ouradours , les crimes monstrueux sur une population qui ne demandait qu’à vivre libres et indépendants dans le concert des nations.

              Voilà ce que je voudrais dire et je souhaite que mon écrit atterrisse à la bonne adresse.
              Semons l’amour et la fraternité entre les peuples , nous aurons beaucoup à y gagner.

              • Le421 Le421 20 décembre 2017 18:46

                Bah...
                95 milliards de déficit supplémentaires.
                Radiation de 340.000 chômeurs en automne.

                Ouais. Les résultats sont là. Sur BFMTV !!

                Un « larbin d’or » à Delahousse pour sa prestation très ORTF !!


                • voxpopuli88 21 décembre 2017 07:06

                  Pas très familier de votre média, j’avoue être assez déçu de cet article, qui n’est pas pour le coup un article favorisant l’information et l’agora vox objectif, mais plutôt de la propagande et du « catéchisme » de gauche ou nationaliste très convenu, et de la désinformation du public en matière économique.
                  Vous affirmez en effet :
                  « le laisser-solder de notre industrie. Après avoir soutenu la vente d’une partie d’Alstom à GE sous Hollande,le laisser-solder de notre industrie... la poursuite de la vente de notre patrimoine industriel ... »
                  A vous entendre, les entreprises françaises seraient la proie des autres pays notamment européens.

                  C’EST FAUX ! Et ce genre de patriotisme économique a fait perdurer dans notre pays des handicaps sérieux pour adapter notre économie à la mondialisation, tout en créant un chômage structurel depuis 40 ans !

                  LES ENTREPRISES FRANCAISES RACHETENT DAVANTAGE D’ENTREPRISES ITALIENNES ET ALLEMANDES QUE L’INVERSE !
                  Les Italiens nous ont laissé racheter 8 fleurons de leur économie depuis 20 ans, et non des moindres. Le dernier en date (janvier 2017) Luxotica, leader mondial de la lunette (montures), rachetée par Essilor (leader mondial français des verres), 15 milliards € de CA, 140.000 salariés ; on peut continuer la liste : Telecom Italia, 1er actionnaire Bolloré, Lactalis (français, fromage, lait) devient le leader mondial de l’agro-alimentaire (devant Danone et Nestlé) en rachetant Parmalat (italien), etc. etc. 

                  Depuis 2009, les entreprises tricolores sont plus nombreuses à racheter des PME allemandes que l’inverse. "L’émotion suscitée, dans l’Hexagone, par la fusion entre Siemens et Alstom dans le ferroviaire ne doit pas faire oublier une tout autre réalité : actuellement, ce sont plutôt les entreprises françaises qui rachètent des sociétés allemandes, et non l’inverse. Et la tendance est à la hausse depuis quelques années. « En 2016, la France était ex aequo avec la Suisse au troisième rang des investisseurs étrangers en Allemagne, derrière le Royaume-Uni et les Etats-Unis, grâce à la multiplication des opérations de fusion et d’acquisition  » (Le Monde, 29/09/2017),


                  DE GRACE, QUE L’ON ARRETE CE DISCOURS NATIONALISTE ET QUE L’ON LAISSE FAIRE LES ENTREPRENEURS ! QUE LES POLITIQUES, FUSSENT-ILS SEGUIN OU CHEVENEMENT, S’OCCUPENT D’ABORD DE REFORMER L’ETAT FRANCAIS EN FAILLITE, PRINCIPAL HANDICAP POUR NOTRE ECONOMIE. Cette politique désastreuse des Enarques en France depuis 40 ans (de droite comme de gauche) n’a pas protégé les plus faibles, au contraire. Elle a au contraire affaibli notre économie. Vive ... le libéralisme !

                  • Drugar Drugar 21 décembre 2017 10:17

                    @voxpopuli88
                    Toujours les mêmes antiennes libérales. Spartacus on t’a reconnu !!


                    Ce n’est pas parce que quelque actionnaires se goinfrent, qu’ils soient français, allemand, italien ou autre, que cela bénéficient au pays dont ils sont issus. Que l’argent généré par une entreprise française aille, in fine, dans les poches de n’importe quel actionnaire, quelque soit sa nationalité d’origine, ne change rien, puisque ce dernier cherchera à soustraire cet argent à l’impôt pour le planquer dans les parasites fiscaux. 

                    Je suis persuadé que les 140.000 salariés italiens de Luxotica seront ravis de savoir qu’il vont engraisser un parasite fiscal, comme le Luxembourg, puisque Essilor fait parti de ces sociétés fraudeuses qui ne payent aucun impôt en France, ou si peu.

                    C’est bien l’évasion fiscale et les fraudeurs, voyous libéraux en col blanc, qui pénalisent l’économie et non un prétendu « état français en faillite », proposition stupide, puisqu’un état ne peu pas faire faillite.

                    Il faudra que vous expliquiez un jour, vous autres les libéraux à la gomme, pourquoi le fait que l’économie française bénéficie en priorités aux français, plutôt qu’a des intérêts étrangers vautours et déjà gavé de pognon, serait-il un problème ? En quoi, concentrer tout l’argent dans quelques mains apatrides et voraces, cela améliore-t-il la santé économique du pays ?

                    Ne vous en déplaise, le chômage est essentiellement du aux délocalisations et à la désindustrialisation (largement facilitées par l’article 63 du TFUE, soit-dit en passant), ainsi qu’aux licenciements pour augmenter la rentabilités financière des entreprises nouvellement rachetées par les actionnaires gourmands. 

                  • voxpopuli88 21 décembre 2017 20:22

                    @Drugar

                    Nb : le nouveau siège de Luxotica - Essilor est a Paris. Pour votre info, je ne suis pas Spartacus. Et ce ne sont certainement pas les theories de M. MELENCHON qui creront de l’emploi dans ce pays pour vos enfants et vos petits enfants, et qui permettront de payer vos retraites. L’Etat ne cree aucune richesse, il coute ! Seul l’entreprise privée cree de la richesse et de l’emploi, et seul le capitalisme a permis de sortir de la misere des milliards de chinois, indiens et africains. M. Chavez n’a reussi qu’a mettre son pays en faillite et au bord de la guerr civile.

                    Talisme a permis


                  • Drugar Drugar 22 décembre 2017 09:51

                    @voxpopuli88
                    Pour votre info :

                    - Le siège d’Essilor pourrai bien être sur la Lune, cela ne changerai rien. Ce qui compte c’est ou se trouvent les capitaux générés par le travail des salariés : en l’occurrence, ces capitaux se trouves dans les parasites fiscaux, pour le plus grand profit des parasites que sont les actionnaires. 
                    - Je me contrefiche des théories de Melenchon, je ne suis pas melenchoniste. Je suis encore moins libéral : ce n’est pas l’actionnariat et son parasitisme qui crée de l’emploie 
                    - Ce ne sont pas les entreprises capitalistes qui créent la richesse, c’est le travail des humains !! Le capital n’a qu’un rôle mineur dans cette création de richesse et sert essentiellement de facilitateur et apporte les outils de travail. Vous pouvez injecter autant de capital que vous voulez, sans travail il n’y a aucune création de richesse.
                    - Il n’a jamais été question que l’état crée des richesses, ce n’est pas son rôle. L’état n’est pas une entreprise ! A ce titre sa gestion est très différente de celle d’une entreprise. Alors arrêter de comparer la gestion de l’état à celle d’une entreprise. Vous n’avez d’ailleurs aucune idée de ceux à quoi sert l’état et comment fonctionne le système de retraite ou tout autre système de répartition des richesses. Ce sont des concepts qui vous passe à 15 000 manifestement.
                    - Le Venezuela se porte bien, rassurez-vous. C’est un pays qui a fait le choix de la souveraineté et de réserver le produit des richesses générées par l’exploitation du pétrole et de l’or, en particulier, au peuple vénézuélien et non aux multinationale vorace occidentale, états-uniennes en premier lieu. Mais cela ne plais pas aux états-unis évidemment, qui passent leur temps à mener des campagnes de déstabilisation et de propagande, comme ils le font et l’ont fait en permanence dans l’ensemble du monde (Chili, Syrie, Libye, Corée, Afghanistan, Iran, Irak, Cuba, et j’en passe...)
                    - Le capitalisme n’a permis que d’organiser l’exploitation outrancière des ressources minières de l’Afrique par les multinationale occidentales. La majorités des pays d’Afrique ont une population extrêmement pauvre et des dictatures mises en place et maintenue par les occidentaux afin de piller tranquillement les ressources de l’Afrique.

                  • zygzornifle zygzornifle 22 décembre 2017 14:07

                    Sacré Macron.... lol..... il est entrain de vous refaire les sphincters et le mougeon crie encore, encore, plus fort .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès