• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > La CGT 1er syndicat des TPE : le syndicalisme de lutte plébiscité par les (...)

La CGT 1er syndicat des TPE : le syndicalisme de lutte plébiscité par les travailleurs !

 Les résultats des élections professionnelles qui ont eu lieu dans les TPE sont sans appel : la CGT s’impose comme le premier syndicat choisi par les salariés, plus de 10 points devant la CFDT

Et ce malgré les manœuvres du gouvernement qui ont conduit à ce que le scrutin se tienne in fine durant la période des fêtes de fin d’années.

Le score de la CGT, de FO, de Solidaires et de la FSU, quatre syndicats opposés à la Loi Travail (44%), est largement supérieur à celui de la CFDT, seul syndicat à s’être rangé au coté du MEDEF/PS pour défendre la Loi Travail.

Ce résultat, malgré plus de 6 mois de campagne de haine anti CGT, une féroce répression anti syndicale et du mouvement social (lire ici) démontre la préférence nette et sans conteste des travailleurs pour un syndicalisme de lutte de classe.

A l’inverse, la CFDT apparait comme ce qu’elle est, un mouvement minoritaire, isolé, qui ne sert qu’à diviser les travailleurs et promouvoir les projet antisociaux du MEDEF, et de gouvernements appliquant les ordres de l’Union Européenne du Capital.

Ces résultats font voler en éclat le discours de l’appareil médiatique du système capitaliste, qui tente de faire croire que le syndicalisme de lutte de classe est isolé et en perte de vitesse. Ce n’est à l’évidence pas le cas, Au contraire, le tous ensemble autour d’un syndicalisme de classe et de masse apparait plus que jamais comme la seule solution de défense de leurs droits pour la majorité des travailleurs.

Dans un esprit de responsabilité, les communistes du PRCF – à travers l’expression de la commission lutte du PRCF – se sont d’ailleurs inscrits dans cette dynamique, en expliquant clairement les enjeux du vote et en appelant à préférer le vote CGT (cliquez ici pour lire le communiqué du PRCF).

JBC pour www.initiative-communiste.fr

http://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/cgt-1er-syndicat-tpe-syndicalisme-de-lutte-plebiscite-travailleurs/

Les résultats : La CGT 1er syndicat des TPE

Nombre de votants : 330 928

  1. CGT : 25,12% ( – 4,4)
  2. CFDT : 15,49% ( – 3,77)
  3. FO : 13,01% (-2,2)
  4. UNSA : 12,49% (+5,14)
  5. CFTC : 7,44% (+1,25)
  6. Solidaires : 3,5% (-1,25%)
  7. CNT : 2,31%

source : https://election-tpe.travail.gouv.fr/documents/20184/104615/Resultats+nationaux_2016_pour+site+TPE.pdf/16fafbb9-d752-490f-ac08-cd2da50aa301

 

Le communiqué de la CGT

Les résultats des élections de représentativité dans les Très Petites Entreprises confirment la CGT comme première organisation syndicale au plan national.

Les salariés qui se sont exprimés ont choisi de légitimer le syndicalisme CGT, qui propose, conteste, revendique, lutte et négocie ! La CGT sort confortée de cette élection et remercie les électeurs.

Cette satisfaction des résultats ne peut gommer l’amateurisme dont ont fait preuve le gouvernement et les services du Ministère du Travail tout au long du processus électoral.

Ils portent notamment la responsabilité du faible taux de participation des salariés à l’élection.

Alors que 4,6 millions de salariés étaient concernés par l’élection, aucune communication digne de ce nom dans les médias n’aura été organisée afin d’informer, sensibiliser et favoriser leur expression.

La CGT dénonce le gouvernement et ses services qui auront jalonné d’embuches l’élection des salariés des TPE comme par exemple le report des élections pendant les fêtes de fin d’année.

Le choix de permettre la participation de listes syndicales pourtant dans l’incapacité de représenter les salariés dans les commissions paritaires qui vont se mettre en place démontre que loin de l’affichage, la prise en compte de l’expression des salariés des TPE sur leurs besoins, leurs revendications n’intéressent que peu le gouvernement !

Les salariés ont amené la meilleure des réponses, celle de placer en tête et loin devant la CGT avec un résultat de 25,12% devant la CFDT à 15,44%.

Ces résultats confèrent de grandes responsabilités à la CGT, qui, forte de ce résultat, réaffirme son engagement auprès des salariés des TPE pour, avec eux, exiger des avancées réelles en matière sociale.

La CGT mesure les efforts de déploiement à réaliser pour mieux représenter les salariés des TPE, leur donner plus de place encore dans le syndicalisme CGT, le syndicalisme de tous les salariés.

Montreuil, le 3 février 2017


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • Harry Stotte Harry Stotte 11 février 15:18

    « Alors que 4,6 millions de salariés étaient concernés par l’élection... »



    Parce qu’on sait, dans la plupart des TPE, que le patron bosse plus que ses salariés. C’est lui, au départ, qui doit se battre pour obtenir des commandes, et qui, dans la plupart des cas, se fait ch... le soir et le week-end avec une infinité de paperasses et de formalités. 



    • Paul Leleu 12 février 20:45

      @Harry Stotte


      si vous avez été employé dans une TPE, sachez que ce n’est pas de la rigolade non plus...

      salaires de misères, zéro perspectives, patron sur le dos toute la journée (harcèlement), temps partiel imposé, horaires modifiés en direct (vie privée impossible)... sans compter les conflits humains en vase clos...

      à la fin, le salarié repart avec son salaire de misère et c’est tout... alors que le petit patron a accumulé au passage un joli capital (son entreprise)... alors que tout le monde a trimé... 

      donc, il ne faut pas non plus sans cesse pleurer sur les petits patrons... 

    • Alren Alren 11 février 19:02

      Parce qu’on sait, dans la plupart des TPE, que le patron bosse plus que ses salariés.

      Le patron laisse le travail physique le plus dur aux salariés.
      S’il sait se servir d’un ordinateur bien programmé, lui et sa femme règlent le problème de la « paperasse » en deux temps trois mouvements.

      Il doit se battre pour avoir des commandes  : c’est faux ! Un patron artisan doit attendre le coup de téléphone du particulier qui désire faire des travaux. Il ne peut pas savoir qui ce sera. Il attend le client comme un commerçant ou une profession libérale.

      Tout ce que je dis là est appuyé sur une expérience récente.


      • Harry Stotte Harry Stotte 11 février 20:26

        @Alren


        « Il doit se battre pour avoir des commandes : c’est faux ! Un patron artisan doit attendre le coup de téléphone du particulier qui désire faire des travaux. »

        Et les soumissions, c’est pour les multinationales ?

        Moi ce que je vois, c’est que la CGT, avec 25.12 % de 330’928 votants, a obtenu 1.8 % des suffrages de 4.6 millions de salariés concernés

      • zygzornifle zygzornifle 12 février 10:18

        @Alren


         ce que tu dis est la réalité , une TPE-PME n’est pas un grand groupe industriel arrosant les politiques a tout vas pour décrocher des contrats ....

      • Alren Alren 12 février 12:28

        @Harry Stotte
        Moi ce que je vois, c’est que la CGT, avec 25.12 % de 330’928 votants, a obtenu 1.8 % des suffrages de 4.6 millions de salariés concernés

        .

        Moi ce que je vois, c’est que la CFDT, le syndicat des jaunes (et des ballots), avec 15,44 % de 330 928 votants, a obtenu 1,1 % des suffrages de 4,6 millions de salariés concernés.


      • Alren Alren 12 février 12:33

        @Harry Stotte
        Et les soumissions, c’est pour les multinationales ?

        .

        Les soumissions ne demandent pas un travail de démarchage pour les patrons de PME. Elles figurent sur les sites et journaux d’annonces légales à disposition justement du plus grand nombre d’entreprises qui peuvent y répondre.


      • Alren Alren 11 février 19:06

        Les merdias attendaient pourtant une déroute de la CGT qu’ils honnissent.
        Cc’est bien pourquoi ils n’ont guère fait état d’un résultat pour eux de mauvais augure ...


        • Coriosolite 11 février 20:46

          Je vois plutôt dans ces résultats la preuve d’un désintérêt général et massif des travailleurs concernés -même pas 10% de votants- et si la CGT se prévaut de sa 1ère place, je n’y vois aucune approbation de sa ligne politique, puisqu’elle perd 4% par rapport au précédent scrutin.

          Si il y a une organisation qui peut être satisfaite, c’est l’UNSA à mon avis.


          • rocla+ rocla+ 11 février 20:52

            La CGT  c ’est une Mafia légale . 


            à bas les Mafia .

            • Xenozoid Xenozoid 11 février 20:58

              @rocla+


              non ce sont qui t’emmerde, quand tu ne prend pas le train(car ils sont en grêve le jour ou tu prend le train_)

            • Alren Alren 12 février 12:19

              @rocla+
              La CGT c ’est une Mafia légale . 

              .

              La véritable maffia commet des crimes. Quels sont les crimes commis par la CGT ?

              Votre phrase relève de la diffamation. Si vous l’aviez utilisée à propos du F haine, ses dirigeants vous aurez poursuivi pour cela devant les tribunaux !


            • rocla+ rocla+ 12 février 12:26

              @Alren


              Je maintiens  que la CGT  est une mafia légale , un peu comme la cosa-nostra 
              illégale , elle ,  

              Quelques trous du cul  qui imposent leur loi au restant de la population . 

            • zygzornifle zygzornifle 12 février 10:14

              il n’y aurait pas de CGT on aurait les mêmes conditions de travail qu’au Bangladesh et la CFDT ferait le maton des patrons et autres Macron-Fillon.... 


              • rocla+ rocla+ 12 février 15:31

                @zygzornifle


                c’ est vrai  , en 2017 on voit encore des enfants de huit ans descendre au fond
                des mines fermées ... smiley

              • rocla+ rocla+ 12 février 14:37

                La CGT  c ’est de la merde en boite .


                • aliceb 12 février 15:07

                  Les CGTistes doivent tout de même se questionner sur les consignes de vote données par la CGT aux dernières élections présidentielles. Votez Hollande qu’ils ont dit !!! Au moins, Force Ouvrière, même si elle aussi a baissé et est moins représentative, ne donne jamais de consigne de vote ! Jamais ! Ça donne de la liberté pour négocier...mais c’est sûr que les syndicalistes de Force Ouvrière ne sont pas recasés dans les hautes sphères comme pour ceux de la CFDT et ceux de la CGT.


                  • air pur air pur 12 février 18:56

                    il serait intéressant maintenant que ces élections sont passées de revoir les émissions de « C dans l’air » ou tous ces économistes brillants ne tarissaient pas d’éloges à propos de la loi Macro et prédisaient la mort de la CGT, ils voyaient la CFDT devenir la première organisation syndicale de France car selon eux elle avait vu su être réaliste en signant ces accords.


                    • simplesanstete 12 février 21:22

                      Le Cancer Générale du Travail où comme disait Coluche « comment donner raison à des gens qui ont fondamentalement tords ».....la juste exploitation du ressentiment, matière 1ere abondante chez les exécutés.


                      • simplesanstete 12 février 21:30

                        Vas y Rocla, de toute façon, nous ne sommes plus en 68, les rats salariés sont coincés, la lutte des PLACES est une question de vie où de mort, les pires montent dans la hiérarchie partout comme dans cette espèce de gouvernement cinéma, tiens y avait encore le Beuzenot révo/trosko de service, qui ne représente rien, sinon la rage du ressentiment, sur la 8.


                        • Armelle Armelle 13 février 11:41

                          La réalité est que seulement 2 à 2.5% du salariat sont représentés par la CGT !!!

                          Il n’y a pas de quoi pavoiser, d’ailleurs je ne sais même pas pourquoi on en parle !!! Cette nébuleuse parle plus souvent d’elle à travers les violences urbaines qu’elle génère plutôt que (et pour cause) les millions d’euros qu’elle a en réserve dont une grosse partie sur des positions boursières dans les multinationales qu’elle fustige à coup de slogans accusateurs tout au long de ses manifestations !!!
                          Que c’est amusant...On ne doute de rien à la CGT !!!

                          Et vu comme ça, donc dans la réalité, « être le premier » ne signifie pas grand chose sinon s’en servir comme slogan fédérateur, un piège à couillon, juste un slogan publicitaire qui ressemble d’ailleurs plus à la réclame des années 50...
                          Aucun intérêt...


                          • rocla+ rocla+ 13 février 11:49

                            La CGT  me fait penser à Fidel Castro le révolutionnaire au cigare de Pharaon

                            qu’ il aurait voulu être . 

                            Un pire salopard sanguinaire  faisant exécuter tout ce qui se mettait entraver de
                             son chemin   et qui a laissé son pays dans un état de pauvreté et de soumission 
                            comme le font les pires salopards 

                            • Armelle Armelle 13 février 12:59

                              @rocla+
                              Oui, un beau spécimen celui-là !!! Ou comme l’ordure de Chavez, un joli représentant du socialisme version xxième siècle !!!
                              Que du beau monde...


                            • Gavroche 13 février 13:07

                              La lecture des commentaires montre que les TPE et auto-entrepreneur devraient plutôt se syndiquer auprès du Medef pour se donner toutes les chances de devenir des multinationales, dont des représentants éminents semble être présents ici.


                              • Armelle Armelle 13 février 13:31

                                @Gavroche
                                Et bien je m’en voudrais !!! Jamais je n’ai été plus heureuse avec ma petite boite dans laquelle je bosse SEULE, c’est tellement confortable !!! Je bosse quand je veux et n’ai nullement pour projet de devenir une multinationale (je laisse ça aux narcissiques et autres malades mentaux), ni besoin de ces sangsues que sont les syndicats, Medef compris !!! Pour quoi faire ?


                              • rocla+ rocla+ 13 février 22:03

                                @Armelle


                                C’ est curieux lorsqu’ on parle auto-entrepreneur certains pensent automatiquement 
                                bâtisseurs d’ empire multinationales et autres holdings .

                                Ils on du mal à imaginer qu’ on puisse travailler seul et tirer son épingle du jeu .

                              • Gavroche 13 février 22:51

                                @Armelle
                                C’est justement ce que je dis. on lit des commentaires venant de tout petits qui seraient à leur place sous la plume de grossiums du CAC. A croire que leurs intérêts sont convergents. tellement ils crient le plus fort smiley


                                Moi pas concerné, ne suis ni TPE ni grossium, seulement un vieillard qui observe tout ça avec curiosité et souvent amusement étonné, et qui vous souhaite la réussite possible dans vos affaires.. smiley

                              • Armelle Armelle 13 février 13:10

                                L’église catholique a fait sa fortune sur la détresse des pauvres gens, la CGT fait la même chose à la différence près que vous ne donnez pas ce que vous voulez !!! La CGT elle, impose une cotisation, 1% du traitement annuel du salarié + la perte de salaire à battre le pavé dans la rue !!!
                                Elle pô belle la vie ?
                                ...Le pape Martinez a de l’avenir...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires