• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Le cauchemar d’Elie Wiesel, prix Nobel de la paix !

Le cauchemar d’Elie Wiesel, prix Nobel de la paix !

S’il existait un prix Nobel de l’arnaque ou de l’escroquerie annuelle, sans nul doute, l’Académie suédoise n’allait pas avoir cette année, un grand mal à désigner le lauréat. Avec sa fraude de 50 milliards de dollars (35,7 mil­liards d’euros), « Bernie », Madoff, allait faire la course en tête, tellement, aucun autre éventuel récipiendaire n’avait sa pointe de vitesse. Sur les starting-blocks, même un Ben Johnson carburant aux stéroïdes anabolisants, ne pouvait suivre son rythme. La victoire frauduleuse de Bernard Madoff, a fait à Elie Wiesel pousser un cri : « Bernie m’a tuer ».

La Fondation Elie Wiesel pour l’humanité, qui a annoncé avoir perdu « la quasi-totalité de ses avoirs », de l’ordre de 15,2 millions de dollars, comme mentionné sur son site, ICI. Ces derniers qui avaient été confiés en gestion au sein de la société d’investissement du financier new-yorkais, Bernard Madoff, se sont volatilisés. Cet escroc qui montrait sa silhouette, agrémentée d’une kippa tous les vendredis, dans les Synagogues pour appâter ses proies, avaient démarré sa carrière, en misant sur 5000 dollars, dit-on. Notre ami, ne respectait évidement, aucun précepte religieux. Comme dit la Torah : "[...]Ne va point colportant le mal parmi les tiens, ne sois pas indifferent au danger de ton prochain : je suis l’Eternel..."(Pentateuque, dans la sidra de Kedoshim).

Comme tout le monde le sait, « l’affaire Madoff » a déjà emporté à six pieds sous terre, un homme, Thierry Magon de la Villehuchet. Ses fonds (Access International) levés auprès de Madoff « dans le cadre du fonds Luxalpha déposé dans la banque UBS » représentaient aussi, la quasi-totalité de la gestion (1,4 milliards). Ne pouvant supporter la pression des éventuelles réclamations, il s’est suicidé dans son bureau de la prestigieuse artère new-yorkaise de Madison Avenue.

Si certaines Institutions bancaires qui font du profit ont perdu de l’argent, c’est moins grave que ce qui arrive à la Fondation Elie Wiesel pour l’humanité. Sur les sociétés victimes du système Madoff, on dénombre, le fonds Fairfield Greenwich Advisors, avec 7,5 milliards de dollars de pertes, la banque espagnole Santander qui a perdu 2,33 milliards et la britannique HSBC 1 milliard. En ce qui concerne l’Hexagone, Natixis annonce une perte de 450 millions, tandis que BNP-Paribas perd 350 millions, et enfin, Dexia, 85 millions d’euros.

La Fondation philanthropique du prix Nobel de la paix, Elie Wiesel, créée en 1986 avec sa chère et tendre, Marion, a pour but, l’entretien de l’Holocauste. C’est ainsi qu’après 22 ans d’existence, elle a perpétué la mémoire, sensibilisé à l’antisémitisme, notamment auprès des jeunes, pas au courant des atrocités nazies, en organisant des débats, des concours et des conférences internationales, avec de brillants intervenants : historiens, rescapés, etc.

C’est assez triste mais, urgent, pour le signaler. Va-t-on demander aux donateurs de mettre encore plus d’argent dans la poche, pour perpétuer une œuvre aussi grandiose ? Ou, demander à ceux qui ont eu le prix Elie Wiesel "The Humanitarian Award", je pense notamment à l’actuel locataire de l’Elysée, de mettre leurs prix aux enchères, de façon à renflouer les caisses de cette Fondation ? Il n’y a pas de solution miracle c’est certain, mais, c’est une suggestion.

Madoff, très bien intégré dans le milieu juif new-yorkais et mondial, en tant que juif bien sur, et profitant de la solidarité de cette communauté, n’a pas seulement craché sur la Shoah en bafouant la Fondation d’Elie Wiesel. En bon escroc et bonimenteur qu’il est, il a grugé sans vergogne aussi, des dizaines d’associations caritatives juives, créées par de riches mécènes.

Madoff va-t-il à son tour, mettre fin à ses jours ? C’est moins sûr. Un tel monstre, a la capacité de survivre en milieu hostile et même de jouer les victimes, en accusant à son tour, les feeder funds de l’avoir dupé. On peut néanmoins craindre que ce ne soit que le début de la cauchemar story Madoff. Le pire est à venir.

>>> Allain Jules

 

(crédits photo/AFP)

Moyenne des avis sur cet article :  2.78/5   (63 votes)




Réagissez à l'article

92 réactions à cet article    


  • Allain Jules Allain Jules 26 décembre 2008 11:51

    @Jakbak,

    Le requin le seul, c’est Bernie, pas Elie Wiesel !


  • Sébastien Sébastien 26 décembre 2008 14:13

    Qui a dit que l’argent des juifs était un mythe ?

    Quel commentaire imbecile. Il y a des juifs riches et d’autres pauvres. Comme tout le monde.


  • saint_sebastien saint_sebastien 26 décembre 2008 11:20

    madoff est un héros, sorte de robin des bois malgré lui...

    il remplacera le che sur les tshirt pour avoir volé 50 milliards au riches...


    • Allain Jules Allain Jules 26 décembre 2008 11:55

      @Sant-Sebastien,

      Une association et/ou fondation qui oeuvre pour le bien-être des uns et des autres, ne saurait être classée du côté des riches car, elle travaille surtout pour les pauvres. Enfin je le pense. Mettre en avant la lutte contre l’antisémitisme est, il me semble, une bonne chose.


    • Sébastien Sébastien 26 décembre 2008 14:15
      					madoff est un héros, sorte de robin des bois malgré lui... il remplacera le che sur les tshirt pour avoir volé 50 milliards au riches...

      N’importe quoi. Il a vole des banques et des fonds d’investissements mais l’argent vient de particuliers qui ont place leur argent. Et pas que des riches. Ce sont eux les victimes au bout du compte.
      				

    • Sav 26 décembre 2008 17:09

      Vous avez raison. C’est pas aux riches que le Madoff a piqué 50 milliards de dollars, c’est aux cons, comme celui dont on cause dans l’article ci-dessus. 


    • sale bête 26 décembre 2008 11:31

      Ce monsieur Wiesel a osé pérorer dans un discours

      "Nous les Juifs, peuple élu de Dieu, nous sommes des princes."

      validant en çelà toutes les théories de sur/sous-hommes qu’il combat soit disant !

      En tout cas il est tombé, non pas sur le prince, mais sur le roi des escrocs et nous prouve
      que beaucoup de ceux qui se croient supérieurs, comme lui, ne sont que des cons ordinaires !

      CQFD


      • Allain Jules Allain Jules 26 décembre 2008 11:59

        @Sale bête,

        Je suis assez surpris. A quelle occasion le prix Nobel a fait ce discours ? J’avoue ne pas connaître cet épisode.


      • gogia 26 décembre 2008 12:47

        "La Fondation philanthropique du prix Nobel de la paix, Elie Wiesel… a pour but, l’entretien de l’Holocauste. C’est ainsi qu’après 22 ans d’existence, elle a perpétué la mémoire, sensibilisé à l’antisémitisme."

        Le code noir a-t-il trouvé assez d’investisseurs ?


        "Nous les Juifs, peuple élu de Dieu, nous sommes des princes."

        www.y-en-a-marre.org/VisuArticle.php

        lesogres.org/article.php3



      • Zanini 26 décembre 2008 13:55

        Elie Wiesel est loin de faire l’unanimité, Simon Wiesenthal le chasseur de nazi à accusé Wiesel plusieurs fois d’utiliser l’holocauste a des fins d’enrichissment personnel.
        Wiesenthal s’est battu pour que toutes les victimes de l’holocauste soient reconnues (Communistes, Gays, Roms etc), Wiesel quant a lui s’est toujours battu pour que l’holocauste soient considéré comme un crime uniquement contre les juifs.

        Wiesel considère le criminel de guerre Henry Kissinger comme un des grands bienfaiteurs de l’humanité.

        Pour ce qui est de Madoff, la plupart des ses clients financaient Tsahal et les colons Israeliens, c’est donc plutot a lui qu’il faudrait donner le prix nobel de la paix.


      • appoline appoline 26 décembre 2008 16:27

        @ Zanini,
        Wiesenthal n’a pas tort. Wiesel fait partie de ces gens qui cultivent tout, sauf un devoir de mémoire. En fait comme dit le dicton " tel est pris qui croyait prendre" et on ne va pas pleurer.


      • appoline appoline 26 décembre 2008 16:33

        @ Sale bête :
        Je dirais même que c’est avec ce genre d’attitude que les polonais n’ont pas réagi, il y a quelques décennies quand le IIIème reich a commencé les purges des ghettos et autre. Comme quoi, on ne retiens pas les leçons du passé.


      • firmin 26 décembre 2008 11:41

        Comme toujours, Menye l’auto-proclamé juif ,écrit un article mesquin teinté d’antisémitisme.

        Rien de nouveau sous le soleil disait Kohelet.


        • docdory docdory 26 décembre 2008 11:42

           @Allain Jules
          N’aurait-il pas été prudent pour cette fondation( et pour n’importe quelle autre fondation ) d’investir en obligations qui ont un rendement certes modeste , mais sûr !


          • Allain Jules Allain Jules 26 décembre 2008 12:06

            @Docdory,

            Vous avez certainement raison. En revanche, sachez que le sieur Madoff, avait un réseau consistant et démarchait ses clients en leur promettant des merveilles, en allant le faire notamment, dans des Synagogues, ce qui est interdit de dire semble-t-il pour certains à qui je ne réponds même plus, tellement ils sont nuls et insignifiants, beaux dans leur rôle pathétique de moinsseurs.

            Bref, je crois qu’aujourd’hui, c’est vrai, il fallait investir ailleurs. Mais on ne le sait qu’après l’échec.




          • firmin 26 décembre 2008 12:14

            Menye,

            Si vous étiez juif et bien vous sauriez qu’il est interdit de parler d’argent le Shabat, donc ,votre prose dégoulinante d’antisémitisme, soulignant le fait que Madoff arborait une kippa le vendredi soir à la schule pour faire ses magouilles est puante.

            Vous êtes grillé menye, avoir des amis comme Séba de la tribu Ka, Dieudonné, El Beze et j’en passe et des meilleurs fait de vous l’un des dignes représentants de l’antisémitisme black.


          • ruth 26 décembre 2008 15:30

            Firmin,

            Il faut arrêter de voir l’antisémitisme partout. Je suis juive et l’auteur n’a rien inventé. J’ai peur que c’est toi l’antisémite, et qui veut à tout prix que les juifs soient mis en index. Pitoyable !


          • ruth 26 décembre 2008 15:34

            Firmin,

            Pour finir, sachez qu’on peut être Juif mais pas juif. C’est à dire religieux et avoir du sang juif. C’est je crois, le cas de l’auteur que je ne connais pas mais, ici, il ne parle pas d’argent mais d’une question de société relative à une faillite due à un escroc. Il y a nuance.

            Soyez plus intelligent la prochaine fois et parlez du texte plutôt, au lieu de vous ridiculiser.


          • Allain Jules Allain Jules 27 décembre 2008 01:09

            @Ruth,

            Merci, merci, merci, merci, merci.

            Je suis heureux de savoir qu’il y a des juifs qui ne se laissent pas embarquer par des ignares qui les envoient au suicide.

            Peace and love !




          • firmin 27 décembre 2008 07:30

            Si vous étiez juif et bien vous sauriez qu’il est interdit de parler d’argent le Shabat, donc ,votre prose dégoulinante d’antisémitisme, soulignant le fait que Madoff arborait une kippa le vendredi soir à la schule pour faire ses magouilles est puante.

            Vous êtes grillé menye, avoir des amis comme Séba de la tribu Ka, Dieudonné, El Beze et j’en passe et des meilleurs fait de vous l’un des dignes représentants de l’antisémitisme black.


          • firmin 27 décembre 2008 07:32

            Ruru,
             
            vous êtes juive comme je suis goy, ou à la manière de Menye !


          • Asp Explorer Asp Explorer 26 décembre 2008 11:54

            Cette histoire ne prouve qu’une chose, c’est que monsieur Wiesel est un bien médiocre financier. N’importe quel imbécile qui a trois sous à placer sait immédiatement sans qu’on ai besoin de lui expliquer qu’il faut diversifier ses placements, ne pas mettre "tous ses oeufs dans le même panier". C’est bien fait pour lui.


            • Sébastien Sébastien 26 décembre 2008 14:18

              C’est bien fait pour lui.

              C’est delirant de dire ca. D’autant que c’est la fondation de Wiesel qui a perdu de l’argent, pas lui.


            • Asp Explorer Asp Explorer 26 décembre 2008 15:11

              Disons que si sa fondation avait pour objet de fournir des abris aux SDF ou des médicaments aux pays du tiers-monde, sa ruine me chagrinerait plus. En revanche, la lutte contre le nazisme, honnêtement, je n’en perçois pas bien l’urgence absolue.


            • Sébastien Sébastien 26 décembre 2008 15:19

              C’est peut-etre justement grace a des gens comme Wiesel que l’on n’en ressent pas l’urgence absolue.


            • Asp Explorer Asp Explorer 26 décembre 2008 22:56

              Je ne crois pas. Je crois que c’est surtout dû au fait que le nazisme est mort il y a 60 ans.


            • Gzorg 26 décembre 2008 11:57

              Donc voila une fondation "humaniste" qui a été placer ses sous chez Madoff...ok, mais pourquoi a - t elle été chez ce Mr Madof ?

              POUR les 10 %

              miam , schgroimpf, beurkkk, gavons nous de pognon sur le dos des travailleurs envoyons des gosses de 12 ans au fond des mines ou dans des ateliers à chaussures, oui gavons nous de pognon, vive les 10% , vive le fric, c’est pour la bonne cause, c’est pour la fondation "humaniste"....

              Et on devrais quoi ? pleurer ?

              Que les escrocs se bouffent entre eux..peu m’importe.


              • foufouille foufouille 26 décembre 2008 11:59

                madoff devait etre un bel escroc

                rappelons quand que les classes moyennes se font escroquer leurs investissement
                on a moins parler des escroquerie robien

                la c’est des gens a bac+10....... bien fait pour leur tronche
                n’importe quel etudiant en economie serieux (meme amateur) sait que c’est risque les trucs a 10%
                mais ca doit etre facile de se faire avoir pour le fils a papa qui a eut son diplome par ses parents


                • gdm gdm 27 décembre 2008 20:14

                  @foufouille
                  En effet, il n’y a pas que les classes moyennes qui se font escroquer leur investissement. La "retraite par répartition" est un systeme d’escroquerie pyramidale. L’ampleur de l’escroquerie de la retraite par répartition est bien supérieure à celle de Madoff. Tous les salariés sont contraints d’investir dans cette escroquerie de la retraite par répartition, classes moyennes, ou smicards.


                • Claude Simon Tzecoatl 26 décembre 2008 12:03

                  Madoff vide les poches à Wiesel, et Wiesel devient une poche.


                  • ZEN ZEN 26 décembre 2008 12:06

                    Puisque l’opération pyramidale s’était autoproclamée "éthique", vous dit-on !...


                    Bernard Madoff, l’homme aux investissements "de haute éthique" :
                    "M. Madoff avait créé son propre fonds à l’âge de 22 ans, avec 5 000 dollars de mise personnelle. Réputé intuitif, ultrarapide mais aussi très "éthique", il avait fini par s’imposer dans la communauté financière. Il avait pris la présidence du Nasdaq après en avoir révolutionné le fonctionnement.Figure de la communauté juive new-yorkaise, le "génial" financier était très présent dans ses activités caritatives, académiques et culturelles, ainsi que dans l’organisation du soutien financier à Israël. Parmi les nombreux "amis" qui lui avaient confié la gestion de leur portefeuille, on trouve certains des plus riches juifs américains, de vieilles familles de Long Island et de Floride.Celles-ci étaient souvent démarchées par un "makher" – un terme yiddish pour désigner un homme important – qui leur vantait les mérites du fonds Madoff Investissement Securities et expliquait qu’il leur servirait d’intermédiaire auprès de l’influent "Mr Madoff".Pour vendre ses prestations et son fabuleux rendement garanti jusqu’à 11 % l’an, M. Madoff mettait en avant ses valeurs, notamment, comme l’écrit son site Internet, son "attachement à des principes d’échanges équitables et de haute éthique".Mais depuis plusieurs années, sa méthode d’investissement mystérieuse, et le personnage lui-même, faisaient l’objet de vilaines rumeurs.

                    -Scandale Madoff : accusés, levez-vous :

                    "...Outre Madoff lui-même, se pose la question de la supervision de l’autorité américaine de régulation des marchés (SEC), auprès de laquelle Madoff était enregistré. "La réglementation américaine est en cause", a estimé lundi le nouveau président de l’Autorité des marchés financiers (AMF), Jean-Pierre Jouyet, estimant qu’il s’agissait de la quatrième fois en dix ans, citant le fonds spéculatif LTCM (1998), le courtier en énergie Enron (2001) et la banque Lehman Brothers (2008)."Ce n’est pas un gérant qui était aux Caïmans, il était enregistré à la SEC. Cela veut dire qu’il y a une faillite totale de la régulation", juge Noël Amenc, professeur à l’EDHEC."...


                    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 26 décembre 2008 12:33

                      ZEN,

                      C’est encore une fois le contrôle interne des banques qui flanche...

                      Ha, oui, merci pour le Champagne. L.S.


                    • Allain Jules Allain Jules 26 décembre 2008 12:49

                      @Zen,

                      Merci pour ces précisions. J’avaid un doute sur la mise de départ de Madoff. Donc c’est bien 5000 dollars.

                      Bien à vous !


                    • Henri François 26 décembre 2008 15:53

                      Madoff après Lehman Brothers ? N’y aurait-il pas du règlement de comptes au sein de la finance américaine ?


                    • Jean Lasson 26 décembre 2008 12:07

                      Décerner un "Humanitarian Award" à Sarkozy a été une provocation, une insulte pour tous les vrais humanistes et pour tous les français qui souffrent depuis trop longtemps d’une politique violemment injuste.

                      Qu’a donc fait Sarkozy pour mériter un tel prix ? Lui, l’inculte, l’illettré, celui qui écrit "difficille" et "infrécantable", qui n’a jamais dû lire un seul livre en entier, même pas ceux qu’il a fait écrire par des nègres, lui qui n’aime ni la France ni l’Homme, qui nous méprise tous, sauf les riches, les puissants, les célèbres, qu’a-t-il fait de bien pour l’Humanité dans sa longue et sinistre carrière ? Pour Elie Wiesel et sa fondation, l’Humanité se réduit-elle à la mafia des maîtres du Monde ?

                      Elie Wiesel et sa fondation ont perdu à cette occasion toute légitimité, tout honneur. Sa fondation est ruinée ? Je dis que c’est justice : on est toujours puni par où on a péché...


                      • non666 non666 26 décembre 2008 13:43

                        Oui j’ai beaucoup rigolé en pensant que peut etre, "l’homme politique de l’année" ne recevrait pas son du...

                        Ceci dit soyons prudent.
                        Et attendons de voir la réalité de cette affaire.
                        Il y a peut etre de vrais victimes et de fausses.

                        Rappelons nous que l’escroc qui avait arnaqué des militaires français sur la gestion d’assurance vie s’est refugié en israel et qu’il n’a jamais rien rendu.
                        Les arnaques comptables qui font "disparaitre" des fonds existent et le sentier nous a montré mainte fois que certaines cavalerie passait systématiquement par des banques off-shore et finissait en israel.

                        Faire disparaitre de l’argent dans la communauté juive et la montrer une fois de plus en Etat de victime n’est peut etre pas completement neutre.

                        Quand le FBI designera t’il enfin nommement ceux qui se sont enrichis dans la speculations à la baisse des compagnies d’assurance et des compagnies aerienne, le 11-09 ?


                      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 26 décembre 2008 12:24

                        Our mission is to combat indifférence and injustice through international dialogue and youth-focused programs that promotes acceptance, understanding and equality.

                        But before, we will put all our eggs in the same panier and send Perrette go to te market in singing and folatring in the stoned way...

                        Si je puis me permettre, une fondation ayant pour but de combattre l’injustice n’a pas pour mission de placer en bourse 15,2 mllons de dollars...je trouve ça suspect .


                        • katalizeur 26 décembre 2008 12:33

                          @ cultivés

                          ce monsieur que je ne connais pas( eli wissel) est prix nobel de quoi ?

                          ou plutot qu’a t il fait pour l’humanité pour avoir un prix no belle ?


                        • Allain Jules Allain Jules 26 décembre 2008 12:40

                          @Katalizeur,

                          Prix Nobel de la paix.

                          Beaucoup sont trs méchants avec Elie Wiesel à tort. Il n’a tué personne, au contraire.

                          *Eh, vous avez remarqué une personne qui fait un MONOLOGUE DU VAGIN OU DU PENIS ? Je suis mort de rire ! Les fous ne sont pas seulement ceux qui marchent nus, voyez-vous.




                        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 26 décembre 2008 13:46

                          @ kataliseur,

                          ta petite fléchette m’a touché. Il n’y a pas de petits combats, un petit grain de sable peut à lui tout seul enrayer une grosse machine. La paix, c’est ce silence qui peut faire taire le bruit.

                          Amicalement. L.S.


                        • katalizeur 26 décembre 2008 16:08

                          @l’auteur
                          merci pour votre reponse mais ma lanterne n’est toujours pas eclairée

                          prix nobel de la paix (hummmm....) je le savais, mais la question : qu’a t il fait pour avoir ce prix ?

                          c’est il couché devant un char ? immollé pour sauver un peuple de l’innomable ?


                          ps : la reponse sur les camps nazi sera concideré comme nul et merite un zero elliminatoire, car pourquoi cet individu ,et pas tous les autres.



                        • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 26 décembre 2008 12:43

                          Attendez là, les gens qui ont perdu leur fric avec Madoff le filou ont chargé ce type de faire fructifier leurs économies, c’est à dire que leur intention était de spéculer afin de se faire un maximum de pognon sur la misère du monde, alors excusez moi mais c’est tant pis pour eux (placements haute éthique mon oeil ça n’éxiste pas). Je ne vais pas pleurer, c’est bien fait ! ...

                          Quand à Elie Wiesel, son assos lui rapporte visiblement beaucoup d’argent, (il a perdu 15 millions de $ avec l’escroc Madoff), pour un roi de l’éthique je trouve que ça la fout un peu mal que l’on découvre son utilisation du capitalisme le plus pourri et sans complexe. Faudrait peut-être vérifier ses comptes et son train de vie je suis sûr qu’on aurait des surprises. Je me méfie toujours de ces gens qui se s’attribuent eux même des triples auréoles, (le Nobel ne signifie rien Henri Kissinger criminel contre l’humanité notoire l’a eu aussi...) 


                          • ASINUS 26 décembre 2008 12:53

                            etonnée je suis, monsieur Wiesel ne connait pas l adage



                            "quand on dine à la table du diable
                            il faut une tres longue cuillere"


                            • chris11 26 décembre 2008 19:00

                              Non , je crois que le véritable adage est :
                              On ne dine pas avec le diable , même avec une tres longue fourchette .

                              C’est pour avoir appliqué celui que vous citez qu’il s’est brulé les ailes .


                            • ASINUS 27 décembre 2008 07:04

                              @chris11, confus je suis , j ai cité de memoire , si l idée generale reste commune je reconnais que ma version comporte une " prise de risque" ,s agissant de placement financiers lol !
                              cordialement :un Asinus


                            • caramico 26 décembre 2008 12:57

                              On s’en fout de l’assoc au mec machin, lui comme les autres auraient mieux fait de filer leur pognon à tous ceux qui crèvent de faim sur terre.
                              De toutes façons, selon le principe des vases communiquants, ils doit y en avoir qui s’en sont foutu pleins les fouilles.


                              • pissefroid pissefroid 26 décembre 2008 13:12

                                Ce qui me parait le plus triste, dans cette histoire, c’est qu’une fondation spécule avec l’argent des donateurs.
                                Je ne pense pas que cette fondation soit à plaindre.
                                Elle est punit par où elle a péché (punition chrétienne ?).


                                • JL JL 26 décembre 2008 13:27

                                  Que l’on ne parle ici pas d’hurler avec les loups : les loups, les vrais sont ceux qui se moquent de l’usage de leurs placements pourvu qu’on leur serve des taux de profits faramineux.

                                  L’auteur écrit "" Si certaines Institutions bancaires qui font du profit ont perdu de l’argent, c’est moins grave que ce qui arrive à la Fondation Elie Wiesel pour l’humanité"".

                                  Une fondation pour l’humanité ?! Je voudrais faire deux remarques : est-ce œuvrer pour l’humanité que de chercher à faire des profits faramineux avec les dons reçus, au mépris des travailleurs pauvres sur qui cette dîme sera prélevée ? Ou peut-être que ces fonds serviront à soudoyer et armer les dictateurs Africains pour qu’ils laissent les multinationales transformer toutes le terres arables en production d’agro-carburants, d’assécher toutes les sources d’eau d’Afrique, et que sais-je encore ?

                                  Et pendant ce temps, on refuse de pratiquer la seule politique qui conviendrait pour sortir de la crise, la politique de la demande, au motif que les Français dépensent mal leur argent en achetant made in China !!!


                                  • JL JL 26 décembre 2008 13:38

                                    Cette affaire Madoff pourrait donner des idées à certains. Etant donné que les paradis fiscaux sont de trous noirs, mais aussi des fontaines blanches (les astrophysiciens comprendront), ils peuvent servir à blanchir l’argent sale, mais aussi à noircir l’argent propre. On planque le magot dans la cachette et l’on crie au voleur. Les assurances, entendez l’État viendra au nom de la nécessité, renflouer les pauvres malheureux floués, et ni vu ni connu, voilà un merveilleux jeu de quitte ou double sans risque : pile je gagne, face tu perds. La fondation n’aura pas besoin de rendre des comptes à ses donateurs, ni sur la part perdue réellement, ni sur les actions qui ne seront pas menées. . Pire, elle pourra être renflouée par une recrudescence de dons et par une participation du Trésor public. Et ce qui est vrai pour elle, l’est pour tous les autres qui ont perdu. Merci qui ? Merci Madsoff !

                                    Les terroriste avec des bombes, à coté de cela sont des petits nigauds.


                                  • 9thermidor 26 décembre 2008 13:35

                                    il ne se trouvera aucun policier pour mettre les menottes à Madoff

                                    aucun juge pour le jeter en prison



                                    peut être une victime aisée pasera-t-elle un "contrat" sur sa tête.


                                    • morice morice 26 décembre 2008 14:08

                                       commentaire antisémite notoire : délit de faciès évident !


                                    • L'enfoiré L’enfoiré 26 décembre 2008 14:12

                                       Ma question est simple : comment une fondation se fait-elle avoir en rêvant à des intérêts hors normes de 10% alors que les taux d’escomptes étaient limités à bien en dessous de 5% ?
                                      Esprit de lucre ? Du bénéfice à court terme ?


                                      • wesson wesson 26 décembre 2008 14:14

                                        Bonjour l’auteur,

                                        Allez, on va encore dire que je la joue en mauvaise, surtout pendant cette période de noël, cependant je n’ai qu’un mot dans cette histoire. C’est bien fait, voilà une bonne chose de faite.

                                        On ne peut se proclamer d’un coté fondation humaniste, et d’un autre coté placer son pognon (pas mal de pognon) pour qu’il dégorge du 10% l’an, et qui plus est, de tout mettre dans le même panier - de crabe.


                                        Pour avoir un tel ROE, on ferme des boites, on fouts du monde au chomage, et on délocalise dans les pays sans protection sociale ni salaire minimum.

                                        Ce qui me ferait jubiler maintenant ? Qu’une mésaventure identique arrive à la fondation Bill et Melinda Gates, ce machin à induire des politiques contre-productive à des gouvernements faibles et corrompus !







                                        • Allain Jules Allain Jules 27 décembre 2008 01:19

                                          @Wesson,

                                          Bonjour.

                                          C’est vrai qu’une fondation n’a pas à spéculer mais, pensait-il (Wiesel) simplement le faire pour qu’il ne soit plus obligé d’attendre des donations ? Enfin, je ne sais pas.




                                        • Sébastien Sébastien 26 décembre 2008 14:25

                                          Une escroquerie de cette ampleur qui dure depuis 15 ans, ca suppose une chaine de responsabilite qui devra etre demontee. C’est pas Madoff tout seul qui a tout organise.

                                          Je suis quand meme surpris par les commentaires du genre "bien fait" ou "tant mieux c’est pris aux riches". C’est assez ahurissant de se rejouir et surtout de montrer sa betise sans aucune vergogne.

                                          D’ou vient l’argent des banques ? Des personnes qui le deposent. Et ces personnes c’est vous et moi. Il n’y a pas que des milliardaires et quand bien meme, s’en rejouir serait stupide.


                                          • Gzorg 26 décembre 2008 14:39

                                            Et toi avant d’insulter les gens , il t’arrive de reflechir ?

                                            Cet argent a été deposé chez cet escroc pour quel raison ?

                                            Pour une rentabilité qui est justement le symbole même de la cupidité et de la goinfrerie des gens qui possede des sommes qu’aucun travailleur (tu sais les mecs qui sont victimes de ces fameux taux à 10 ou 15%) ne possedera jamais.

                                            Quand on place son argent avec un espoir de retour a 10 ou 15 % l’an on est un complice du systeme , de la dérégulation, des plans sociaux , des vies broyées...

                                            Alors le Mr sur la photo il peut habiller ça derriere tout "les humanismes" qu’il veux, c’et juste un enfoiré qui s’est fait mettre par un autre enfoiré...

                                            Une saine fable en quelque sorte, pas de quoi pleurnicher en tout cas !


                                          • Sébastien Sébastien 26 décembre 2008 14:43

                                            Pourquoi vous traitez Wiesel d’enfoire ? Parce qu’il a voulu faire fructifier l’argent de sa fondation ? Mais tout le monde le fait. Les assos humanitaire placent l’argent des dons pour que ca rapporte avant de l’utiliser. ils ont un fond de roulement tres important.

                                            Dans quel monde vous vivez ? Au pays de Candy ?


                                          • wesson wesson 26 décembre 2008 15:30

                                            @sébastien

                                            Bonjour Sébastien,

                                            "Les assos humanitaire placent l’argent des dons pour que ca rapporte avant de l’utiliser."

                                            C’est une généralité grotesque que bon nombre d’association de "charity business" répand à longueur de journée pour tenter de justifier ce qui n’est sommes toutes qu’une vulgaire arnaque de plus.

                                            Il se trouve que je fait partie d’une association humanitaire, une vraie avec des moyens et tout et tout, et qui ne fait strictement aucun placement financier. Nous préférons mettre l’argent dont nous disposons dans les programmes d’aide de maintenant, et pas dans ceux de "demain peut-être si notre pognon a fait suffisament de rentabilité en bourse". 

                                            Et pourquoi notre association ne fait pas d’optim financière avec des aigrefins ? Peut-être parce que son président est un banquier, et qu’il sait parfaitement ce qui se cache derrière un placement à 10%.


                                            Elie Wiesel a confondu finance et humanisme. Il a été payé en retour !


                                          • katalizeur 26 décembre 2008 16:57

                                            @ ma godasse

                                            une godasse en direction de ce prix nobel ;

                                            une medaille pour MADOFF pour avoir tenter de le ruiné ;
                                             
                                            un medaille de plus pour le coreliginaire de MONSIEUR MADOFF qui lui aussi ruine la dispora en england

                                            nous vivons un epoque FORMIDIABLE


                                            • liberator liberator 26 décembre 2008 17:19

                                              Apres un rapide calcul, la Fondation aurait encaissé 33 Millions de dollars (10% de 15 M pendant 22 ans), elle n’est donc pas a plaindre.


                                              • hihanhihanhihan hihanhihanhihan 26 décembre 2008 17:28

                                                Nous emmerde la fondation.................
                                                Elle n’a pas perdu assez d’argent........................
                                                Et je ne m’inquiète pas pour leur faculté à en trouver encore plus.......................


                                                • miwari miwari 26 décembre 2008 18:05

                                                  MADOFF - MEDEF il n’y a pas comme une ressemblance smiley


                                                  • Leonid Bronstein 26 décembre 2008 18:30

                                                    Au fait, chez qui ? Ou plutot dans quel etat sont partis tous ces milliards réels ? Ils ne se sont pas évaporés ! Ils ont bien été détournés puisqu’il parait qu’il sagit d’un jeu à somme pyramidale ?
                                                    C’est bien parti quelque part tout cela ?

                                                    Manifestement cette perte colossale n’a pas l’air de bien gener certains !

                                                    A qui a profité donc ce crime ?


                                                    • sale bête 26 décembre 2008 19:24

                                                      bien sûr qu’ils se sont évaporés ... c’étaient des milliards fictifs,
                                                      n’êtes vous pas au courant que la valorisation boursière a perdu près de
                                                      15000 milliards de $ ces dernières semaines ...

                                                      d’autres dizaines (voire plusieurs centaines) de milliers de milliards de CDS et CDO
                                                      attendent aussi de disparaitre,

                                                      c’est tout le système financier qui est ponzi !


                                                      l’immobilier c’est un peu pareil, si vous avez acheté il y a un an une maison 300000 €
                                                      elle pourrait n’en valoir que 150000 €, bientôt, voire moins ...
                                                      celui qui a encaissé le prix a racheté un autre bien ou a placé en bourse ET ...

                                                      pour les matières premières c’est idem le pétrole valait 150 € il vaut 40, d’autres suivent la même voie ...

                                                      on a encore rien vu, la monnaie même pourrait s’avérer fictive,
                                                      ainsi dans quelques mois, avec un million de $, on pourrait juste payer un timbre.


                                                    • Xerxès Xerxès 26 décembre 2008 19:12

                                                      On attend mieux de quelqu’un qui se réclame "polémiste" !

                                                      Sujet excellent mais cet article est d’une niaiserie incroyable...l’auteur va jusqu’à plaindre cette ordure... !

                                                      Il fallait la plume de Massoulier pour un sujet pareil, mais visiblement il est trop occupé avec les histoires de politiques politiciennes franco-français, qui n’intéressent plus personne, même en France.



                                                      • Sébastien Sébastien 26 décembre 2008 22:29

                                                        Wiesel une ordure ? Et pourquoi ?


                                                      • armand armand 26 décembre 2008 22:40

                                                        Sébastien :

                                                        A votre place, je ne me soucierai pas de ce qu’éructe épisodiquement ce tchoss de Jerksès.


                                                      • volpa volpa 26 décembre 2008 19:18

                                                        Bonjour,

                                                        Il aurait du placer l’argent à la "banca del santo spirito".Là c’est du solide.


                                                        • sale bête 26 décembre 2008 19:37

                                                          c’est le destin d’un grand nombre, depuis des milliers d’années, de se faire escroquer par plus habiles qu’eux

                                                          tenez moise, mahomet ou jesus ils ont monté des sacrés systèmes pyramidaux, des milliards d’abrutis
                                                          croient à leurs balivernes et crachent au bassinet :
                                                          peuple élu, je marche sur l’eau et maman m’a fait toute seule, je vole dans le ciel à cheval ...

                                                          le pauvre Elie était déjà client, il attendait le messie qui doit venir sur un ane, alors il avait bien le profil pour se faire pigeonner par madoff

                                                           smiley


                                                          • Internaute Internaute 26 décembre 2008 20:02

                                                            Quand vous écrivez, « ...Madoff, très bien intégré dans le milieu juif new-yorkais et mondial, en tant que juif bien sur, et profitant de la solidarité de cette communauté, » vous me faites découvrir quelque-chose que je ne soupçonnais pas. En France, on apprend aux français qu’il est interdit de donner la priorité aux autres français, qu’il est mal séant de se réunir avec des français et de faire profiter d’autres français de ses bons tuyaux. On nous impose la discrimination positive qui veut que chaque fois qu’un job intéressant est disponible on donne la priorité à quelqu’un qui n’est pas de notre communauté. Dans les écoles de commerces il y a un "enseignement" (on devrait plutôt dire un catéchisme ou une propagande) obligatoire où le professeur explique aux étudiants qu’une fois aux commandes ils devront oublier qui ils sont et d’où ils viennent, oublier leurs racines françaises et s’imposer la "diversité" dans l’embauche.
                                                            Je pensais que c’était comme cela partout et que les juifs n’avaient pas le droit de se réunir entre juifs.

                                                            Comment est-il possible que la communuaté juive pratique cette ségrégation et qu’en plus Elie Wiesel ait donné le ’Humanity award’ à notre président alors que celui-là même combat de toutes ses forces les leçons d’Elie Wiesel. Il est le prédicateur actif du métissage obligatoire et de la discrimination positive, toutes choses qui sont étrangères à la communuaté que défend Elie Wiesel.

                                                            Comment peut-on vivre avec dans de telles contradictions ?


                                                            • catastrophy catastrophy 26 décembre 2008 21:09

                                                               Ce qui me gène dans le projet d’Elie Wiesel, c’est que son combat, sa Fondation, ait profité d’une spéculation de ce genre qui n’est et ne peux jamais être propre. Une Fondation pareille  devrait être d’une probité éthique absolue.

                                                               Une Fondation  qui se dit pour " l’Humanité" ce doit d’être au service de l’humanité et non au service de son asservissement par la spéculation forcenée. Faire du pognon sur le dos des humains pour "sauver" les humains me parait être une attitude obscène !


                                                              • miwari miwari 26 décembre 2008 22:58

                                                                visitez ce lien on est dans la m... jusqu’au cou smiley


                                                                • Jojo 27 décembre 2008 09:58

                                                                  Miwari, merci pour le lien.

                                                                  Et encore, c’était avant la crise. Mais bon, essayez de voir les choses du bon côté, la France est dans une situation vingt quatre fois plus enviable que celle des Etats Unis et Cinq fois plus que celle de l’Espagne. Et évidemment dans ces conditions, l’on comprend aisément que le problème numéro un des français soit d’ordre … sécuritaire. Reste à savoir de quelle sécurité on parle.

                                                                   

                                                                  Sinon j’avoue m’être amusé à comparer les chiffres d’Israël avec ceux de pays pétroliers (Nigeria, Irak, Oman et Bahrein notamment), avec ceux de pays rivaux (la Syrie) et avec ceux de pays partenaires dans la paix (Egypte) et enfin, avec ceux de son premier financier … Pas cons les Israéliens, pas cons du tout !

                                                                   

                                                                  Cela dit, il faut quand même relativiser, un pays que je connais bien (et pour cause), réalise très exactement la performance inverse de celle française. Mais il me semble qu’en dehors des écritures comptables et en dépit d’avancées réelles, cela est loin de se traduire concrètement comme ça devrait (un euphémisme oui !).

                                                                   

                                                                  Bref, si ça peut vous rassurer, vous ne risquez pas la solitude dans … l’endroit que vous décrivez.

                                                                   

                                                                  PS : A ce propos : Sacrés chinois premiers de la classe, ils fermentent même à grande échelle, la matière dans laquelle vous pataugez, pour en obtenir du méthane et le brûler. Chapeau !

                                                                   


                                                                • Philippe D Philippe D 27 décembre 2008 00:34

                                                                  Il y a sept ou huit ans, mon plus gros client américain m’a envoyé une invitation à un repas qu’il organisait à L.A. : "Tribute to Elie Wiesel" en présence du prix Nobel.
                                                                  Le repas était payant, très très cher.
                                                                  En cas d’impossibilité il était suggéré (conseillé) d’envoyer un don à l’entreprise de mon client, en précisant "Tribute to the Elie Wiesel’s Foundation"

                                                                  J’avais trouvé cette "retape" assez désagréable.


                                                                  • Allain Jules Allain Jules 27 décembre 2008 01:21

                                                                    @Philipe D.

                                                                    C’est compréhensible. Je sais que beaucoup de personnes n’aiment pas être sollicitées de cette façon.


                                                                  • viking 27 décembre 2008 08:29

                                                                    « par Allain Jules (IP:xxx.x02.133.184) le 26 décembre 2008 à 12H49
                                                                    @Zen,

                                                                    Merci pour ces précisions. J’avaid un doute sur la mise de départ de Madoff. Donc c’est bien 5000 dollars. »


                                                                    <<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

                                                                    Il existe un mythe sur Window. On a souvent dit que Bill Gate était un petit géni de l’informatique qui aurait conçu son Msdos dans le garage de son papa comme d’autres ont bricolé leur première mobylette. Il n’y a rien de vrai. Bill Gate a racheté son premier OS commercialisable à une société. Il ne l’a donc pas conçu mais il a exploité avec un certain géni sa commercialisation. Il fallait quand même avoir de l’intelligence pour comprendre l’importance que prendrait l’informatique au début des années 80 ou pratiquement personne ne savait ce que c’était.

                                                                    Son papa qui était assez riche lui avait donné 1 million de dollars pour commencer. Ça aide un peu beaucoup. La vérité est loin d’être celle du petit géni qui se démerde seul pour y arriver.

                                                                    Le même mythe a l’air de se créer autour Madoff qui aurait réussi sa carrière sur un investissement de 5 000 dollars comme si ce petit capital lui avait été suffisant pour devenir milliardaire.

                                                                    Du baratin tout ça ! Car pour commencer une carrière de financier, il ne suffit pas d’avoir un petit capital mais il faut avant tout posséder un bon petit carnet d’adresse comportant un bon petit nombre de gens influents qui vous ouvrent en grand les petites portes en vous parrainant, autrement dit qui vous pistonnent efficacement. Le soi disant petit capital nécessaire au départ n’est qu’une mystification pour mieux culpabiliser ceux qui n’y arrivent pas. Ce n’est qu’en en entrant dans les grandes écoles privées que l’on peut se constituer son petit carnet d’adresse avec ses camarades de promotion et surtout ne pas oublier celui des parents qui est tout aussi fort utile ou sinon plus. Il est nécessaire que papa et maman aient les moyens de payer l’inscription et de financer les études dans les écoles les plus prestigieuses. Il faut aussi que le statut social des parents soit au même grade que celui des camarades de promotion car pour fraterniser avec ceux-là, il faut savoir que les torchons et les serviettes ne se mélangent pas.

                                                                    Les cinq milles dollars du départ ne sont donc qu’un mythe mon cher Jules grand avaleur de couleuvre devant l’éternel. smiley

                                                                     


                                                                    • K K 27 décembre 2008 09:28

                                                                      vous etes hors sujet et surtout dans l erreur sur presque toute la ligne.

                                                                      Personne n’a dit que Bill Gates a concu son premier DOS dans un garage. Vous confondez avec l’histoire de Steeve Jobs et Steeve Wozniak (apple) qui l’ont fait , ainsi que des cartes servant a telephoner gratuitement a longue distance (piratage de telephone)

                                                                      Gates lui a vendu a IBM un systeme pour ses ordinateurs personnels. Le probleme est que Gates ne possedait pas les droits de ce systeme et a du les acheter tres rapidement. Ce qui est vrai est donc qu’il avait une mise personnelle.


                                                                    • armand armand 27 décembre 2008 09:42

                                                                      La question à se poser serait plutôt que la course au rendement, consistant à vouloir placer au taux le plus rémunérateur, est néfaste pour la grande majorité des personnes, fondations, institutions. C’est le recours à ces ’fonds’ opaques qu’il faudrait revoir. Au lieu de placer auprès d’un investisseur qui ensuite ventile comme il l’entend en choisissant les supports, il serait plus sain d’investir directement dans des valeurs tangibles, industries, commerces, terres agricoles.


                                                                    • ZEN ZEN 27 décembre 2008 09:44

                                                                      "pour commencer une carrière de financier, il ne suffit pas d’avoir un petit capital mais il faut avant tout posséder un bon petit carnet d’adresse comportant un bon petit nombre de gens influents qui vous ouvrent en grand les petites portes en vous parrainant, autrement dit qui vous pistonnent efficacement."

                                                                      Il faut tout traduire..
                                                                      Pour commencer une carrière d’escroc pyramidal comme Madoff , il suffit d’avoir un certain prestige (surfait- voir le passé de Modoff...) et de bonnes relations dans les milieux fortunés juifs de N.Y. , ainsi que la confiance d’Israël...
                                                                      C’est vous qui faites une légende, informez-vous


                                                                    • viking 27 décembre 2008 10:31

                                                                      Vous êtes marrant Zen vous dites la même chose que moi. Il faut des relations et posséder un certain prestige pour etc....


                                                                    • Sébastien Sébastien 27 décembre 2008 13:04

                                                                      ZEN et sa nevrose obsessionnelle sur les Juifs et Israel. Soit zen, ZEN, detendez-vous.

                                                                      Si Madoff etait catholique, aurait-il l’appui des catholiques et du Vatican ? Allons...

                                                                      Regardez le classement des hommes les plus riches du monde. Il n’y a pas de juifs mais beaucoup de catholiques. Y aurait-t-il un complot catholique dans le monde avec le soutien de l’Eglise ?


                                                                    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 27 décembre 2008 14:07

                                                                       Peine perdue, Sébastien. Les responsables des scandales financiers de ces dernières années n’ont jamais été qualifiés selon leur appartenance religieuse/culturelle. Préciser que Madoff est Juif pour taper sur Elie Wiesel ne semble choquer aucun défenseur des droits de l’homme et de l’antiracisme présents sur ce fil. Le conspirationnisme a encore de beaux jours devant lui, et le bouc-émissaire est tout désigné.


                                                                    • armand armand 27 décembre 2008 17:45

                                                                      Bonjour Cosmic,

                                                                      Le problème avec Madoff c’est qu’il a mis en avant sa judéité pour mettre en confiance les investisseurs. Et ceux-ci ont imaginé qu’un financier ’religieux’ était par définition moral. Ou qu’il ne chercherait pas à enfoncer ses frères.
                                                                      Or il n’en est rien - des affaires analogues ont agité les banques islamiques et les banques vaticanes par le passé.
                                                                      En fait, tout financier qui se présente comme ’religieux’, on devrait le fuir comme la peste. smiley


                                                                    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 27 décembre 2008 18:40

                                                                       Bonsoir Armand smiley
                                                                      As-tu souvenir d’une affaire où une quelconque appartenance religieuse a été soulignée à ce point, unanimement ? Moi non. Quant à la question de la confiance, elle opère quel que soit le milieu en jouant sur des affinités, religieuses ou non, et l’escroquerie financière et/ou morale ne me semble pas devoir être qualifiée en ces termes. Ajoute à ça cette formule doublement élégante d’"entretien de l’Holocauste" (tu connais la connotation sacrificielle du terme, et sais ce que signifie entretenir). Sans compter "le milieu juif new-yorkais et mondial", et tu comprendras sans doute que, savamment distillées et enrobées d’une pseudo-compassion pour des associations financées par de "riches mécènes" (juifs, bien sûr, comme Madoff), se dessine la vieille antienne du lobby international et du fourbe capitaliste sous les airs de "juste scandalisé". Ca fonctionne d’ailleurs à merveille.


                                                                    • armand armand 27 décembre 2008 23:20

                                                                      Chère Cosmic :

                                                                      Ce sont les propres victimes de Madoff qui, dans leurs premières réactions, ont manifesté le sentiment d’avoir été trahis en tant que communauté par quelqu’un qui s’en réclamait.
                                                                      Mais, bien sûr, on verra tous les contempteurs de la ’finance juive’ s’en frotter les mains. C’est pour cela que je voulais tracer le parallèle avec le triste bilan des banques ’islamiques’ et les turpitudes de la banque attitrée du Vatican. Bien evidemment, Madoff ne s’est jamais présenté comme un conseiller d’investissement spécifiquement juif.

                                                                      De toute façon, les enragés antijuifs des environs ont d’autres incitations pour sortir de leur tanière avec l’écrasement de leurs gentils gunmen tout de noir vêtus, qui n’auraient jamais fait de mal à une mouche smiley


                                                                    • sub_persifl sub_persifl 27 décembre 2008 11:05

                                                                      Que les juifs soient aussi racistes que les autres n’a rien de nouveau.
                                                                      Et malheureusement comment pourrait-il en être autrement ?
                                                                      Qu’ils s’emboucanent les uns les autres n’a, non plus, rien de nouveau ... et en fait ils sont comme les autres.
                                                                      Quant à leur croyance, elle ressemble étrangement aux autres religions monothéistes.
                                                                      et puis 15 millions de dollars, c’est pas grand chose pour cette diaspora. Ils auront vite fait de se refaire... et de placer ce fric pour qu’il rapporte toujours plus.

                                                                      A quand un état palestinien, ça, cela m’intéresse davantage que l’arnaque Madoff  ?


                                                                      • sub_persifl sub_persifl 27 décembre 2008 12:00

                                                                        Raid israélien à Gaza, plus de 120 morts, selon Al Djazira

                                                                        http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRPAE4BQ03220081227


                                                                        • Sav 28 décembre 2008 17:36

                                                                          Ah, il ya bien du malheur dans ce pauvre monde. Le "...", là-haut sur la photo, il a même pas pu s’acheter ni avec le capital, ni avec les intérêts du poignon de sa fondation, un peigne. Il se prend pour J Dean, les cheveux dans le vent...A son âge, c’est pathétique


                                                                          • judel.66 29 décembre 2008 22:13

                                                                             

                                                                            apres staviski et flatto sharon voila madoff ...... finalement les financiers juifs sont dangereux ..... ! ! ! !


                                                                            • judel.66 29 décembre 2008 22:35

                                                                              ce n’est jamais qu’une histoire juive .... nous avons deja eu staviski et flatto sharon ..... un de plus.....


                                                                              • Senatus populusque (Courouve) Courouve 30 décembre 2008 15:13
                                                                                Extrait du "testament" du philosophe Henri Bergson écrit le 8 février 1937, cité par Floris Delattre dans son article "Les dernières années de Bergson", Revue philosophique de la France et de l’étranger, n° 3 à 8, mai-août 1941, page 136 :
                                                                                 
                                                                                « Mes réflexions m’ont amené de plus en plus près du catholicisme où je vois l’achèvement complet du judaïsme. Je me serais converti si je n’avais vu se préparer depuis des années (en grande partie, hélas, par la faute d’un certain nombre de juifs entièrement dépourvus de sens moral) la formidable vague d’antisémitisme qui va déferler sur le monde. J’ai voulu rester parmi ceux qui seront demain des persécutés. Mais j’espère qu’un prêtre catholique voudra bien, si le Cardinal archevêque l’y autorise, venir dire des prières à mes obsèques. Au cas où cette autorisation ne serait pas accordée, il faudrait s’adresser à un rabbin, mais sans lui cacher, et sans cacher à personne, mon adhésion morale au catholicisme, ainsi que le désir exprimé par moi d’abord d’avoir les prières d’un prêtre catholique. »

                                                                                • Farid DAOUDI 8 octobre 2009 23:20

                                                                                  Il y a un expert qui travaillé sur le thème du prix nobel de la paix. Oui... Et pourquoi pas l’Algérie au lieu de l’Italie, de la france, des usa, et de certains mentors du courant sioniste. Pourquoi pas un pays du Sud de la Méditerranée ? Ma réaction ... pour alimenter le débat, Vous trouverez une argumentation dans ce long article « le prix nobel de la paix et l’Algérie, une distinction manquée ? » paru à l’adresse :
                                                                                  http://bellaciao.org/fr/spip.php?article91795
                                                                                   Comme je l’ai apprécié, Alors bonne lecture à vous aussi !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès