• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Le FN est-il (économiquement) de gauche ?

Le FN est-il (économiquement) de gauche ?

Certains ont récemment déclaré que le FN était de gauche. Il se trouverait que les électeurs de Jean-Luc Mélenchon et de Marine Le Pen seraient en quelque sorte simplement sensibles à une fréquence auditive dans les (hyper) aigus, rassemblés donc autour d'un cri, témoin d'un mal-vivre toutefois incontestable. Se pourrait-il que ceux que les media opposent - à leur plus grande joie respective - puissent en fin de compte se reconnaître des points de convergence à leur corps politique défendant ? Décryptage.

Nous nous sommes notamment appuyés sur les données de 3 sites d'information afin de comparer les programmes : Le Monde, Le Nouvel Observateur et Le Figaro.

Des programmes de dépenses sociales

Pour les militants des deux partis, l'idée même d'une comparaison paraîtra au mieux saugrenue, plus sûrement scandaleuse. Pourtant, au sujet de plusieurs propositions cardinales comme l'augmentation du salaire minimum, l'encadrement des loyers, la taxation des hauts revenus, le rétablissement de l'âge légal du départ à la retraite à 60 ans ou encore le renforcement des effectifs de la fonction publique, nos deux tribuns semblent sur la même ligne. Cependant, au-delà du simple fait d'avoir des positions concordantes, la question de la méthode détermine la réalité d'un accord.
Sur le Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance (SMIC), Jean-Luc Mélenchon demandait que l'Etat prenne en charge une hausse à 1700 € (bruts), soit environ 1230 € (nets). Au taux fixé au 1er janvier 2012, cela représente une augmentation d'un peu moins de 140 €. Marine Le Pen va plus loin en proposant une revalorisation également subventionnée par l'Etat (via une une taxe sur les importations), de 200 € nets, qui s'appliquerait à tous les salaires inférieurs à 1,4 fois le SMIC.
Pour ce qui est de la taxation, au FN on préconise la création de nouvelles tranches intermédiaires d'imposition (9 au total) dont la dernière est fixée à 46%. Au FdG on détermine que le seuil de la richesse pour un foyer à 70000 euros par an - ce qui, en comptant le 13e mois revient à moins de 4000 € nets par mois - et l'on propose une tranche maximale d'imposition à 100%.
Du côté des retraites, le rapprochement est là encore tangible : retraite à 60 ans à taux plein (75% du dernier salaire) au bout de 40 annuités, avec la possibilité de négocier l'abaissement de l'âge de départ au cas par cas pour Marine Le Pen ; retraite à 60 ans à taux plein avec prise en compte de la pénibilité pour les départs anticipés pour Jean-Luc Mélenchon.
Concernant la fonction publique, on préconise d'en finir avec la Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP, en particulier le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite), en stabilisant les effectifs voire en les renforçant dans certains secteurs (l'éducation et la police) au FN ; idem du côté du FDG où l'on milite pour l'embauche, notamment dans l’éducation.
Enfin, si des deux côtés l'on s'accorde à dire qu'il faut reformer le système du logement social, les vieilles antiennes idéologiques se font davantage sentir en ressortant du chapeau sans fond de la démagogie les grands ennemis ("les riches" ou "les immigrés") afin d'orienter le cap des décisions à prendre.
A l'évidence les deux partis font front commun sur les questions des dépenses sociales : ils préconisent un soutien des couches les plus populaires par l'intervention de l'Etat, orientation traditionnellement de gauche. Il s'agit de ressusciter - ou de garder vivant selon - le principe de l’État providence, de s'appuyer sur les acquis sociaux pour injecter de la "justice" sociale, champ sémantique et idéologique là encore de gauche.

La mondialisation, "la" Finance et l'Europe : tous coupables !

Un autre point de forte convergence entre les programmes réside dans le rejet définitif du libre-échange et des grandes institutions gouvernementales internationales. Limiter les pouvoirs de l'Union Européenne semble indispensable, sortir de l'Euro plus qu'envisageable, et rétablir un certain degré protectionnisme économique apparaît irrémédiable. De part et d'autre, on entend revoir en profondeur le Traité de Lisbonne pour reprendre la main sur les institutions européennes afin de les plier aux volontés nationales, en particulier sur les questions monétaires et fiscales : point de mutualisation de la dette des États, point de rigueur et de Pacte Budgétaire, point d'Euro-obligations, point même d'Euro fort (ou d'Euro tout court d'ailleurs), et c'est naturellement du côté de Marine Le Pen qu'on trouvera la plus farouche opposante, pour des questions de souveraineté nationale. Une machine à créer de la dette encore et toujours, la mécanique du déficit budgétaire pathologique sans véritablement se soucier de la croissance autrement que par la fermeture des frontières. Pour le FN d'ailleurs, il faut "acheter et produire français" ; pour le FDG taxer aux frontières, y compris intra-européennes (ce qui au passage va à l'encontre du fondement même de l'Union Européenne) : les deux faces du protectionnisme. Même sur le sujet de la taxation des transactions financières, si Marine Le Pen avoue que cela demeure très improbable elle n'en reste pas moins favorable sur le principe tout comme Jean-Luc Mélenchon. Les deux opposants se rejoignent sur le thème de l'ennemi invisible, déconnecté des problèmes du quotidien et fortement libéré des principes moraux les plus élémentaires : "la" Finance, "les" élites mondialisées, l'Europe, le libéralisme économique.

Institutions nationales, politique étrangère...

Tout aussi intéressant, on retrouve des éléments de rassemblement sur les questions internationales avec la volonté commune de quitter l'Organisation du Traité Atlantique Nord (OTAN) et de retirer les troupes françaises basées en Afghanistan, bien que les orientations politiques en termes de Défense divergent fortement : démilitarisation du côté du Front de Gauche, et Reconstitution des filières industrielles de la défense, en coopération avec certains partenaires européens, dont la Russie qui d'ailleurs semble aux yeux de Marine Le Pen représenter un partenaire privilégié.
Sur le plan des institutions, on milite des deux côtés pour recourir à la proportionnelle intégrale pour tous les scrutins et interdire le cumul des mandats.

Tout se passe un peu comme si l'on évoluait dans un système fermé et auto-suffisant où la France judéo-chrétienne des 30 glorieuses se découvrait des points communs avec les anciennes jeunesses trotskistes dans la déni farouche de l'évolution socio-économique et sociétale du Monde. Peut-on alors en conclure que le Front National est économiquement de gauche ? Ce qui est certain, c'est que les deux programmes ont été durement évalué par les instituts spécialisés (FdG : Institut Montaigne ; Institut de l'Entreprise | FN : Institut Montaigne ;Terra Nova ; Institut de l'Entreprise) n'hésitant pas à les qualifier d'irréalistes voire de dangereux. Il convient également de noter que les deux courants politiques se fondent sur une forme de populisme dont le discours résonne auprès des hommes et des femmes qui vivent durement les effets de la crise. Il est indéniable que du point de vue économique il existe plus de similarités entre les propositions du FN et celles de la gauche et de l'extrême gauche, qu'avec la droite. Les points de convergences sur l'économie, la finance, l'industrie ou la fiscalité sont indiscutables, et c'est sans doute la raison pour laquelle les électeurs de gauche, de sensibilité socialiste ou communiste, commencent à se tourner vers le Front National. Mais il est tout aussi indéniable cependant, qu'il existe une ligne de démarcation irréfragable sur les questions d'immigration et de société. D'une certaine manière, Marine Le Pen est dans le vrai lorsqu'elle revendique être ni de droite, ni de gauche, sauf qu'en fin de compte elle est peut-être surtout ni de droite.


Moyenne des avis sur cet article :  3.15/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

83 réactions à cet article    


  • Alicia fFrance aliciabx 24 mai 2012 12:51

    Cessez de nous comparer avec ces gens violents et plein de haine.
    Vous avez oublié un élément de taille, nous voulons sortir de la zone euro, conformément aux non à la constitution européenne en 2005.
    Le FDG, sans parler des Verts et le PS, toute la gauche en somme a voté OUI en 2005.
    Les Marinistes sont donc cohérents au contraire de certains que vous citez.
    Si Mélenchon veut « éradiquer le FN », Lire http://aliciabx.blogspot.fr/2012/05/melenchon-veut-eradiquer-le-fn.html
    c’est qu’il aimerait s’accaparer des voix (qu’ils n’aura jamais du fait des positions toujours cohérentes des militants et sympathisants marinistes), siphonner les voix comme avait essayé de le faire Sarkozy.
    Et avec tout ce qu’ils nous ont mis dans la tête, physiquement et verbalement, ils peuvent toujours attendre.
    L’auteur fait un parallèle pour essayer de ramener des soi-disant brebis égarées qui leur disent les cinq lettres...
    Pour terminer, je vous dirai la même que cet électeur FN ayant le même parcours que le mien
    http://aliciabx.blogspot.fr/2012/05/je-suis-une-erreur-dans-votre-systeme.html


    • Renaud RADIER 24 mai 2012 14:01

      « Le FDG, sans parler des Verts et le PS, toute la gauche en somme a voté OUI en 2005. Les Marinistes sont donc cohérents au contraire de certains que vous citez. »

      Cohérent, peut être. Mais ça ne vous empêche pas de dire des contre-vérités. La prochaine fois, renseignez vous avant de réagir : http://www.dailymotion.com/video/x37rz0_29-mai-2005-jean-luc-melenchon_news

      « Pour terminer, je vous dirai la même que cet électeur FN ayant le même parcours que le mien http://aliciabx.blogspot.fr/2012/05... »

      Vous aussi vous vous êtes fait agresser par des noirs ou des arabes et vous êtes devenu racistes ? Vous aussi vous avez une maitrise et vous croyez plus intelligente que la moyenne ?

      « Et avec tout ce qu’ils nous ont mis dans la tête ... »

      Et c’est pas fini ...


    • Alicia fFrance aliciabx 24 mai 2012 14:16

      Oui, je connais votre pouvoir de nuisance mais nous avons de la répartie.


    • JP94 24 mai 2012 15:32

      N’inventez pas !

      Le FdG est le seul parti à avoir fait campagne pour dénoncer Lepen et son programme .

      Vous ne citez pas son programme mais la presse anti-Mélenchon et anticommuniste .

      D’autre part , vous avez tout faux sur 2005

      Le PCF , est le seul parti à avoir mené une campagne claire et pédagogique contre le OUI au TCE . Il ne risquait pas de voter OUI !

      L’Huma a fait un numéro spécial avec tout le contenu du TCE pour juger sur pièces . Beau succès . Vous êtes-vous documenté ?

      Le NON en 2005 a mené à la fondation du FdG .

      Le FG ne risquait pas de voter OUI , il n’existait pas et est né du NON !!

      Cessez vos provocations malhonnêtes , vous êtes en panne d’arguments alors vous allez les piocher dans la presse qui a fait uniquement campagne contre JLM , , unie par une même idéologie Le Monde , Le NO , L’Express ... à fond pour le OUI , à fond pour les approximations intellectuelles , ..

      En 2002 déjà , j’ai fait campagne contre le FN et j’ai trouvé le meilleur argument : imprimer le programme du FN : les gens en lisant ça étaient outrés !!

      Bizarrement , le FN rend inaccessible certaines parties au moment des élections ... si des fois on a allait y regarder de plus près pour le dénoncer .

      Par votre article , vous flattez Lepen en la présentant comme ayant un programme de changement social .

      Cessez la pub pour les fachos !


    • Ouallonsnous ? 24 mai 2012 21:53

      @Renaud RADIER ; « Le FDG, ..... a voté OUI en 2005 ! »

      Sans blague, le FDG n’existait pas en 2005, soyez cohérent un minimum !


    • Henri Francillon Henri Francillon 25 mai 2012 12:31

      JP64 : « Le FdG est le seul parti à avoir fait campagne pour dénoncer Lepen et son programme. »
      Si c’est une plaisanterie vous devriez le préciser car cela ne coule pas de source en lisant votre diatribe haineuse.
      Tout le monde a en effet pu remarquer que TOUS les partis ont fait campagne pour dénoncer Le Pen et son programme, ainsi que TOUS les médias hors internet.
      Par contre, le FdG s’est fait remarquer par son obsession anti-FN ainsi que ses agressions verbales comme physiques à son égard, en ajoutant bien sûr l’exigence de censure contre lui qui vous pratiquez ici-même.
      Alors quand vous traitez ce parti de facho, vous devriez vous regarder dans un miroir : l’agression physique, la diffamation et la censure de l’opposition sont des paradigmes fascistes.
      Et si en effet le FdG n’a pas pu voter oui alors qu’il n’existait pas, le simple fait que son leader ait soutenu Hollande (il aurait dû laisser le libre choix ou prôner l’abstention ou le vote blanc s’il était vraiment dans l’opposition) devrait le décrédibiliser à vos yeux.
      Car en effet choisir un partisan du oui comme Président ne peut pas être considéré comme être partisan du non.
      Bien au contraire.


    • appoline appoline 25 mai 2012 12:42

      Si peu que l’on dise qu’il faut réguler l’émigration, on crie « raciste », ils n’ont pas encore compris qu’en laissant aller cette politique, là, ça va déclencher de sacrées rivalités. Il faut une fois de plus répéter que se voiler la face peut engendrer de graves conflits.


      Quant au FDG, quand on entend son leader s’exprimer, on se demande où est le fascho 

    • alinea Alinea 27 mai 2012 13:11

      Vous délirez complet ma pauvre ! La moitié du PS a voté « non en 2005 ( derrière Fabius) Mélenchon a tellement voté non qu’il a crée à cette occasion le PRS, en »vite dit" : une association des nonistes !
      C’est la base du rassemblement FdeG, le non en 2005 !
      Quant aux verts, EELV n’existait pas, et si Cohn-Bendit a voté oui, il y a une grande majorité d’écolos qui ont voté non !!


    • logan 27 mai 2012 17:28

      @ Appoline L’intolérance est une honte, elle doit être montrée du doigt et combattue, ceux qui s’en rendent coupable doivent être traités comme des parias, et s’ils passent à l’acte ou s’ils incitent à la haine ou à la violence, comme des criminels.
      C’est un comportement réactionnaire, donc stupide car il précède toute réflexion et ne s’appuie que sur des idées reçues.
      Et cibler l’immigration est une erreur de jugement considérable, c’est faire le jeu des véritables responsables.


    • Alicia fFrance aliciabx 24 mai 2012 12:52

      pleinS DE HAINE


      • latortue latortue 24 mai 2012 13:15

        enfin un intervenant qui ne traite pas les électeurs du FN de cénocéphales ou d’ herpétophages
        et qui donne une analyse comparative pour le moins drôle des deux programmes FDG et FN .Merci pour cette petite perle qui va déclancher n’en doutons pas une salve de réactions de mélenchonistes courroucés.



        • Alicia fFrance aliciabx 24 mai 2012 13:24

          non, je ne crois pas, c’est plutôt un appel du pied envers les électeurs qui ont manqué à Mélenchon pour la présidentielle, le FDG a peur de reprendre une veste aux législatives.
          Personne ne tombera dans le panneau.
          Nous avons plus de différences idéologiques, immigration baissant le coût des salaires, la régularisation des sans-papiers qui devraient apporter leur savoir-faire acquis dans en France dans leurs pays respectifs qui ont cruellement besoin .
          Aspect non soulevé par l’auteur qui se veut soi-disant non partisan...


        • Alicia fFrance aliciabx 24 mai 2012 13:27

          D’ailleurs, la gauche et le FDG ne débattront pas, ils savent qu’ils n’ont pas le poids au niveau arguments.
          Ils préfèrent mettre des moins aux commentaires, toujours aussi courageux... smiley


        • latortue latortue 24 mai 2012 13:42

          Alicia le moinssage et le repliage est un sport national sur ce journal ,encore ne vous plaignez pas, quand cela ne consiste qu’a être moinssé d’autres ne peuvent même pas faire paraitre un article .


        • Alicia fFrance aliciabx 24 mai 2012 14:09

          Je connais, Agoravox m’a fait part de la non- publication de mes articles le 07 mai, je les ai remerciés avec élégance leur rappelant cette coïncidence avec un lendemain d’une élection présidentielle smiley


        • Robert GIL ROBERT GIL 24 mai 2012 13:45

          Le FN, parti ouvrier ? Faux ! Quand les travailleurs se mobilisent pour défendre leurs droits, où est le FN ? Quelqu’un l’a-t-il vu lors des manifestations pour les retraites ? Non ! Car il est hostile à toute organisation du mouvement ouvrier, . Il souhaite des organisations bien inoffensives où les travailleurs et les patrons auraient soi-disant les mêmes intérêts. Il est vrai que le FN ne semble pas connaître la réalité de la souffrance au travail ou les accidents du travail puisqu’il n’en parle jamais.
          Il est temps de se reveiller !
          http://2ccr.unblog.fr/2011/01/17/le-fn-defenseur-des-classes-populaires/


          • Alicia fFrance aliciabx 24 mai 2012 14:00

            Le FDG ne se déplace voir les ouvriers pour les élections, le FN le fait sans presse ni photographes.
            De plus, pourquoi croyez-vous que les jeunes votent FN ?
            Réfléchissez un peu,si cela vous est possible.


          • Renaud RADIER 24 mai 2012 14:16

            « De plus, pourquoi croyez-vous que les jeunes votent FN ? »

            On va d’abord réfléchir aux assertions que vous avancez si vous le voulez bien. Les 18-24 ans ont voté FN à 18% (http://www.ipsos.fr/ipsos-public-affairs/actualites/2012-04-22-comprendre-le-vote-des-francais), comme l’ensemble de la populations en fait. Ni plus ni moins.

            Ca vous intéresse qu’on compare le vote et le niveau d’étude ?


          • Alicia fFrance aliciabx 24 mai 2012 14:17

            Vous croyez encore aux sondeurs ? Vous n’êtes pas rancunier.


          • zarathoustra 24 mai 2012 14:45

            J’ai jeté un coup d’oeil au sondage. Mélenchon à 14% chez les « sans diplomes » c’est beaucoup plus que dans le reste de la population. Les autres catégories où il dépasse allègrement sa moyenne nationale c’est chez les chômeurs (19%) et dans la fonction publique (14%). De là à en tirer des concluions...


          • The Political Bazar The Political Bazar 24 mai 2012 13:50

            @TOUS LES COMMENTAIRES
            L’équipe du Political Bazar vous remercie de vos réactions, cependant nous tenons à éclaircir certains points, au premier desquels il n’est nullement dans nos intentions de porter un jugement sur les électeurs des deux fronts. Chacun a le droit d’avoir ses opinions, et nous tenons à la liberté d’expression. Nous avons essayé, et c’est notre ligne éditoriale, de proposer une analyse argumentée. Elle peut être contestée - nous vous y encourageons - mais nous rejetons toute idée partisane comme il a pu être signalé par ailleurs. Nous ne militions pour aucun parti et il n’est pas question d’aider ci et là à récupérer des voix pour un mouvement politique. Les points de cet article sont vérifiables, y compris sur notre site où nous proposons d’autres liens pour poursuivre la lecture. Nous comprenons que le climat délétère organise une manière de suspicion, à droite comme à gauche, mais cela ne devrait pas, selon nous, empêcher de débattre sur tous les sujets, y compris ceux qui fâchent. Merci à tous !


            • Alicia fFrance aliciabx 24 mai 2012 14:05

              Essayons de vous accorder le bénéfice du doute mais il aurait fallu mettre aussi les différences de taille pour que l’article soit complet.


            • Henri Francillon Henri Francillon 25 mai 2012 12:42

              Votre article est clair dans ce sens Political Bazar, et il faut vous féliciter d’avoir abordé ce sujet brûlant (malheureusement car cette querelle de boutiquiers est indigne des sujets importants) avec distance et sans parti-pris.
              Toutefois, on peut remarquer que la haine des partisans (fanatiques serait plus approprié) du FdG pour le FN, axe principal de ce parti dont on se demande à quoi il sert sinon à appeler à la haine et la violence contre 18% des Français tout en appelant à voter PS, on peut le considérer à ce titre comme le bras armé du PS) entraine que tout article parlant du FN est soupçonné de le soutenir, la volonté de censure (le FdG veut faire interdire le FN) des fanatiques susmentionnés se manifestant sans relâche.
              Dommage, car une discussion apaisée et sereine permettrait de confronter les problèmes soulevés par 6 millions de personne et de les régler par un compromis bénéfique à tout le monde.


            • appoline appoline 25 mai 2012 12:50

              Quand tout les partis politiques oeuvreront pour le bien de tous, le citoyen pourra dormir sur ses deux oreilles


            • focalix focalix 24 mai 2012 13:53

              C’est bien connu, le FN a complètement rompu avec le style abrupt du Vieux.

              Pour preuve, je va vous donner un scoop :
              Marine le Pen est la fille cachée de Jean Jaurès et de Louise Michel !


              • voxagora voxagora 24 mai 2012 14:03

                .

                Un tout nouveau blog, 

                a-politique de surcroît, c’est à dire qui fait semblant de ne pas s’occuper de politique,

                nous met bien dans la vue que Gauche et Front National ce serait pareil .....

                Moi quand je lis apolitique j’entend quand même POLITIQUE,

                et figurez-vous que j’entend aussi PROPAGANDE, et DROITISTE. 
                .


                • Henri Francillon Henri Francillon 25 mai 2012 12:51

                  Pourtant, cet article ne prend nullement parti et se contente de proposer le débat.
                  En nous mettant bien dans la vue que vous n’avez lu que son titre et en tirez une conclusion totalement sans rapport avec lui, vous nous démontrez votre PROPAGANDE FASCISTE puisque seule la censure et l’agression vous seraient agréables sur le sujet.
                  Il est pourtant évident qu’en paroles, hormis principalement sur l’immigration, les deus Fronts semblent avoir la même politique d’opposition au « système économique » en place.
                  Comme il est évident qu’en actes seul le FN peut y prétendre puisque le FdG a appelé à voter pour l’un des deux candidats de l’oligarchie régnante.
                  Il serait donc cohérent et bénéfique que ces deux partis se mettent d’accord par un compromis sur l’immigration, plutôt que d’exiger la censure de 6 millions de voix.
                  Car un peuple divisé jamais ne renversera ce pouvoir financier.
                  Mais il faut pour que ce dialogue indispensable advienne que les électeurs FdG mettent de l’eau dans leur vin et cessent de se dresser le poing levé et la haine au coeur dès qu’un contradicteur se présente.


                • logan 27 mai 2012 17:42

                  Bien sur qu’il prend partie, il prend partie pour expliquer que le FN prônerait une politique de gauche, et pour cela ils propagent des idées fausses.

                  Le SMIC par exemple, le front de gauche propose le SMIC à 1700 euros net en début de mandat et brut en fin de mandat. Il est donc malhonnête de dire que le FDG propose moins que le FN.

                  D’autant plus que la façon de les financer est déterminante.

                  Le front de gauche propose très clairement une autre distribution des richesses dans l’entreprise. C’est clairement la part des salaires qui change par rapport à celle du capital.

                  Le front national propose lui par contre non pas une augmentation du salaire, mais une prime financée en supprimant une partie des cotisations sociales. Les cotisations sont une partie du salaire qui est simplement différée et mutualisée. Le FN propose donc de financer une prime en prenant sur le salaire ! La distribution des richesses dans l’entreprise n’est pas modifiée.

                  Le souci de ne pas « nuir » à la compétitivité des entreprises, entendez par là de ne pas les soumettre à de nouvelles « charges », est fondateur dans la proposition du FN. Ils ne comptent rien changer dans la répartition des richesses du pays. Ils sont toujours autant dans l’optique néo libérale de la libre concurrence, là où la gauche s’y oppose.


                • non667 24 mai 2012 14:42

                  article bazar qui embrouille plus qu’il n’éclaircit !

                  on ne peut partager le gâteau s’il n’y a pas de gâteau
                  = on ne peut faire du social s’il n’y a pas d’économique
                  partager nécessite de dire/définir à combien !
                  toute la misère du monde ? ne pas en parler cache une tromperie !
                  mondialement avant il y avait 2 options économiques le capitalisme ou le communisme ,la droite ou la gauche. l’implosion de l’urss (malheureusement pour nous !) a laissé le capitalisme seul dominer le monde sans opposition . il n’y a plus de gauche en occident
                  continuer à débattre sur droite /gauche est succomber a un leurre ,discuter sur des miettes !
                  Pour combattre le mondialo capitalisme qui nous broie 2 options :
                  - le mondialo trotskisme (mélanchon ) , l’internationale socialiste (ps ).......
                  - le nationalisme (marine )......
                   MONDIALISME /NATIONALISME est le vrai débat ,soigneusement occulté(sinon dénigré par sous entendus (rn ,lhlpsdnh )) par les mondialistes .
                  de ce point de vue mélanchon /marine  ?
                  mélanchon : franc mac mondialiste depuis 3 générations ! son 1° ennemi affiché : le fn !
                  marine : front nationaliste depuis 40 ans , [ son père bien avant ( plus anti-communiste primaire il est vrai ! comme méchanlon est antifasciste primaire aujourd’hui ! )] . son 1° ennemi affiché : le mondialo -capitalisme (pas méchanlon )

                  qui est le plus sincère et cohérent ? .


                  • epicure 24 mai 2012 16:48

                    merci de ce message bazar en réponse à un article bazar.

                    mélangez les concepts et il en ressortira toujours quelque chose, que cela soit cohérent est un autre problème.

                    Il n’y a plus de gauche en occident, c’est pour ça qu’en Grèce le probable premier parti des futures législatives est un parti de la gauche de gauche (pas de la gauche caviar), et qu’il y a divers mouvments parents en europe dont le FdG en france.

                    Pour rappel la pensée de gauche n’est pas née en russie mais en europe de l’ouest dont la france a fournie de nombreux fondateurs de pensée de gauche.
                    Avec la chute du mur de berlin, l’accident historique de l’infuence de moscou est terminée, et la gauche française repart sur ses bases historiques, c’est à dire françaises avant tout.

                    Quand à l’internationalisme ce n’est pas le mondialisme, ce sont deux concepts opposés même. L’un défend les peuples, les individus au delà du concept de frontière, sans clivage ou compétition, l’autre favorise les intérêts personnels de quelques uns en favorisant la compétition entre les peuples.


                  • Griffe 24 mai 2012 22:28

                    Vous confondez un peu tout il me semble !

                    Qu’est ce que vient faire là le fait que Mélenchon soit franc-maçon ?!

                    Le premier énnemi du FN n’est PAS le capitalisme, depuis toujours leur fond de commerce n’as pas changé : le sécuritaire à tout va et la haine de l’autre.

                     


                  • leypanou 24 mai 2012 14:48

                    @The Political Bazar,

                    Au délà de contre-vérités et autres approximations ou affirmations gratuites, je relève ceci :
                    "Au FdG on détermine que le seuil de la richesse pour un foyer à 70000 euros par an - ce qui, en comptant le 13e mois revient à moins de 4000 € nets par mois - et l’on propose une tranche maximale d’imposition à 100%.«  : où est-ce que vous avez trouvé 70 000€/an ?

                    Mais la conclusion ne laisse plus aucun doute au lecteur qui a pu se laisser berner sur le caractère »non-partisan du blog« et qui n’a pas fait assez attention : »c’est sans doute la raison pour laquelle les électeurs de gauche, de sensibilité socialiste ou communiste, commencent à se tourner vers le Front National". Vous devez penser à l’électeur neu-neu, car les autres, cela m’étonnerait fort.


                    • The Political Bazar The Political Bazar 24 mai 2012 15:26

                      Le seuil de 70 000€/an est mentionné très clairement sur le site du Front de gauche.
                      http://www.placeaupeuple2012.fr/taxer-les-riches-avec-le-revenu-maximum-le-salaire-maximum/
                      Pour être complet, le Front de gauche parle de 70k€/an et 6000€/m, soit 4350 € net/m. Notre calcul pour un revenus de 70k€/an nous donnerait un salaire net mensuel un peu inférieur à 4000€/net, donc pas si loin finalement.

                      Pour ce qui concerne des électeurs de gauche que vous qualifiez de « neuneu », je vous en remets aux analyses publiées sur le sujet, comme par exemple :
                      http://tempsreel.nouvelobs.com/election-presidentielle-2012/20120424.OBS6930/hollande-veut-convaincre-une-part-de-l-electorat-fn.html
                      http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/04/26/le-pen-a-grignote-des-voix-dans-tous-les-electorats-avant-le-premier-tour_1691679_1471069.html?xtmc=electorat_fn&xtcr=13


                    • BlackMatter 24 mai 2012 16:52

                      Déjà sur le lien que vous proposez, le FGD ne parle pas de revenus bruts. Et on ne déclare aux impôts que ces revenus nets. Donc il parle bien de personne qui gagne plus de 6000 euros nets par mois. De surcroît, il ne précise pas par foyer. Donc pour un couple sans enfant, ce qui fait donc deux parts, il s’agit de 12 000 euros net par mois. Je pense que le FDG peut utilement dire que quand on a de tel revenu, on fait partie des plus riches. Ensuite, les tranches supplémentaires concerneraient la part au dessus de ces 6000 euros et je vous rappelle que l’impôt est progressif. La part de 100% seraient sur les revenues qui dépassent 30 000 euros par mois. Pour ma part, je ne suis pas d’accord avec cette dernière mesure car alors aucun employeur n’aurait intérêt à se payer plus de 30 000 euros par mois et donc finalement, ce serait des impôts en moins. Pour autant, il ne faut pas non plus déformer ce que sont les propositions du front de gauche.


                    • The Political Bazar The Political Bazar 24 mai 2012 18:14

                      Sur le site il est fait mention de revenus de 70k€ annuels du contribuable, lire foyer fiscal... A toutes fins utiles, nous vous signalons qu’on déclare au Trésor le « Brut imposable », et non le net... Il s’agit du salaire brut duquel on retire les éventuelles exonérations fiscales.

                      Vous pouvez bien entendu nous reprocher de prendre un cas d’espèce avec une fourchette basse, mais nous vous serions alors reconnaissant en retour d’avoir l’honnêteté intellectuelle de ne pas vous complaire dans l’approximation partisane. Les différentes interventions de M. Mélenchon ont par le passé fait écho à ce fameux seuil des 4000 € net/m. Nous ne l’avons pas inventé. Libre à chacun de se faire une opinion, ce n’était de toutes façons pas le propos de cet article.


                    • BlackMatter 25 mai 2012 14:01

                      On déclare ses revenus nets, qui sont le brut imposable (en tout cas pour les salariés).

                      Le net imposable est le le brut imposable réduit des abattements légaux
                      Un contribuable, c’est un contribuable. Un foyer fiscal est un ensemble de contribuable.
                      Les mots ont en sens.


                    • logan 27 mai 2012 17:49

                      @ Blackmater le but de la tranche à 100% n’est pas de collecter des impôts mais de fixer un revenu maximum. Justement aucun employeur n’aura intérêt à fixer un salaire au dessus vu que tout sera pris par le FISC.

                      Si vous combinez le revenu maximum avec celui du salaire maximum ( 1 à 20 ), tout comme avec le SMIC à 1700 euros, vous comprenez que l’effet recherché n’est pas seulement de collecter plus d’impôts mais très clairement de réduire les inégalités et d’augmenter le pouvoir d’achat de la population la moins bien payée.


                    • Mycroft 24 mai 2012 14:58

                      La position Européenne de Jean-luc mélanchon est ici très mal résumée. Notamment, il ne parle pas, à aucun moment, de sortir de l’euro. Au contraire, Jean-Luc Mélanchon ne milite pas pour un renforcement des pouvoir de la France, mais bien pour un renforcement des pouvoirs étatiques, quel qu’en soit l’échelle. On peut notamment voir se fait dans le rapprochement qu’il effectue avec l’équivalent Grecque du FdG, alors que la politique du FN vis à vis de la Grèce est assez proche du « démerdez vous ». 

                      De fait, le front de gauche est étatiste quand le FN est nationaliste. Deux approche opposée au libéralisme, mais « l’ennemi de mon ennemi n’est pas nécessairement mon ami ».


                      • Cocasse Cocasse 24 mai 2012 15:09

                        Je ne pense pas être d’accord sur tout, mais j’applaudis malgré tout votre article imparfait.
                        Vous relatez des similitudes que des partisans de Marine aussi bien que du FDG avaient constaté ici même, au fil des commentaires et des discussions acharnées.
                        Pour s’en rendre compte, il suffisait à chaque partie d’être sincère, et de ne pas avoir peur d’aller voir ce qui se disait chez l’autre !

                        Pour ces raisons, la guéguère FDG-FN n’a pas de raison d’être, si ce n’est que mélenchon, de façon absurde et contradictoire bataille contre des moulins à vent.

                        Concernant les divergences, j’insiste sur ce point, la dérive extrémiste sur l’immigration du FDG est contraire aux principes de gauche, tels qu’ils furent respecté par les cocos jusqu’en 1980, et tels que défendus encore par quelques uns comme les laïques. Cette portion idéologique n’est pas de gauche, elle de type PS, ou gocho-libérale post soixante-huitarde, en adéquation avec la domination oligarchique.


                        • LE CHAT LE CHAT 24 mai 2012 15:30

                          bien plus à gauche que les démocrates américains , assurément !
                          MLP passerait pour une bolchevique aux States !  smiley  smiley


                          • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 24 mai 2012 15:41

                            En règle général, on ne hait que ceux qu’on ne connaît pas.

                            Cela vaut aussi bien pour la haine de M. Mélenchon et de nombre de ses supporters à l’encontre des représentants du Front National que pour la haine d’un raciste quelconque à l’encontre d’une catégorie ethnique ou religieuse quelconque.

                            Quand on connaît les gens, on ne peut pas éprouver de la haine. On en est incapable.


                            • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 24 mai 2012 15:44

                              ...règle généralE, mon clavier déconne, ou bien mon cerveau. Au temps pour moi smiley


                            • Justinejustin 24 mai 2012 16:01

                              Mais pourquoi faut-il toujours qu’on nous ramène à de prétendues réactions de haine, de passion, de je ne sais quoi ? Il s’agit de politique, pas de je t’aime-moi non plus !! Nous avons des divergences fondamentales, nous nous opposons frontalement - c’est le cas de le dire - les uns aux autres (pour ma part c’est FDG), ça n’a RIEN à voir avec de la haine passionnelle et tout avec une opposition déterminée raisonnée !


                            • Cocasse Cocasse 24 mai 2012 16:13

                              En même temps, des gens comme BHL, plus tu les connais, plus t’en éprouves de la haine...
                               smiley


                            • epicure 24 mai 2012 16:57

                              Pour la simple et bonne raison (pas une passion cachée) que le FN est le parti de rassemblement des extrêmes droite françaises avec ses intégristes, ses néo faf, ses nostalgiques de vichy , les nostalgiques de l’algérie française etc... la gauche qui connaît le FN ne peut donc que combattre le FN.

                              Le verni économique de gauche n’est en fait que très récent, puisque le père avait un programme économique très libéral.


                            • PapaDop PapaDop 24 mai 2012 19:43

                              Par Pierre-Marie Baty  ;

                              ...règle généralE, mon clavier déconne, ou bien mon cerveau. Autant pour moi 

                               smiley



                            • focalix focalix 24 mai 2012 20:27

                              « Au temps pour moi » bien sûr.
                              Sur ce coup, ce n’est pas le clavier !


                            • Justinejustin 24 mai 2012 15:58

                              A peine croyable... No comment. Même logique que celle qui fait comparer les néo nazis grecs avec Syritza... Les points sont tout à fait vérifiables. Simplement, ils occultent les divergences fondamentales !

                              Et il est formidable de voir comment, avec des arguments qui ne sont pas nécessairement faux en soit, on peut asséner des mensonges aussi incroyables !

                              Dans le gruyère y’a des trous, plus y’a de trous moins y’a de gruyère, donc plus il y a de gruyère, moins il y a de gruyère !


                              • chapoutier 24 mai 2012 16:31
                                Le FN est-il (économiquement) de gauche ?

                                 le tigre est-il végétarien ? posez la question c’est y répondre.

                                avant la campagne officielle des élections, plusieurs sympathisants fn venaient ici expliquer que le programme du fn se prononçait pour l’échelle mobile des salaires etc etc. 

                                et à quoi on a assisté  : hallal, mosquées , terroristes islamistes, il est où le programme économique de gauche ?

                                la posture du fn me fait pensez au renard qui cherche à bouffer le calandos ( le programme économique étant supposé faire lacher le calandos)


                                • wesson wesson 24 mai 2012 16:56
                                  Bonjour Chapoutier, 

                                  « le tigre est-il végétarien ? posez la question c’est y répondre »

                                  Ben sa réponse c’est que maintenant, il aime que le cèleri rémoulade.

                                  On peut toujours y croire ... mais moi je vais quand même pas lui confier les enfants...

                                • epicure 24 mai 2012 17:48

                                  Ouiiii, le FN est un parti économiquement de gauche, c’est pour ça, qu’il compte dans son électorat une forte proportion de commerçants et artisans, population qui vote typiquement à droite (on les retrouve à l’UMP et au MODEM principalement.
                                  Bizarrement, en général au niveau questions économiques ils sont très attentifs, et détestent les politiques redistributives de gauche, mais ne se reconnaissent pas dans les politiques mondialistes qui favorisent les multinationales plutôt que leur activité locale.
                                  Donc s’ils se retrouvent dans la politique du FN, c’est qu’il n’est pas tout à fait économiquement de gauche. Le FN n’est pas anticapitaliste, il est pour une économie nationale avant tout, il défend en fait un capitalisme national, et donc par rapport à une politique ultralibérale, peut paraïtre de gauche quand on a une lecture simpliste,

                                  Comme toujours il y a des problèmes d’analyse, de confusion entre les moyens et les buts. Hors seuls ces derniers peuvent déterminer le positionnement idéologique. Des politiques aux objectifs différents peuvent parfois avoir recourir aux mêmes moyens, et donc à première vue sembler identique sur certains points.
                                  Cela est compliqué par le fait que marine lepen donne à son programme et ses discours des accents républicains qui vont à l’encontre de la culture originale du FN. Mais en approfondissant le programme et les idées, la naturel revient.

                                  PS : les fondement de l’extrême droite ne sont pas basé sur l’économie proprement dite, d’ailleurs l’opposition à l’extrême droite au cours de l’histoire de france ne s’est jamais faite sur des problèmes économiques : contre la république, contre la laïcité, contre le féminisme, contre le « traitre » dreyfus, pour certains contre l’envahisseur allemand et d’autre pour un Etat Français qui permettait de prendre la revanche sur les thèmes énoncés avant, pour l’algérie française, contre les immigrés subméditerrannéens etc...
                                  Depuis que l’esclavage et le féodalisme a été abandonnés, il n’y a plus d’économie d’extrême droite proprement dite, pourtant ce sont les ultralibéraux qui nous y amènent le plus ( idées défendues par lepen père d’ailleurs ).


                                  • Sutter Cane Sutter Cane 24 mai 2012 18:08

                                    Vous commencez mal votre carrière de chroniqueur politique...

                                    " Pour les militants des deux partis, l’idée même d’une comparaison paraîtra au mieux saugrenue, plus sûrement scandaleuse. Pourtant, au sujet de plusieurs propositions cardinales comme l’augmentation du salaire minimum, l’encadrement des loyers, la taxation des hauts revenus, le rétablissement de l’âge légal du départ à la retraite à 60 ans ou encore le renforcement des effectifs de la fonction publique, nos deux tribuns semblent sur la même ligne."

                                    1)Augmentation du salaire minimum
                                    FdG-Vous prétendez que c’est l’état qui le prendra en charge. C’est faux. exceptionnellement pour les TPE, des aménagements seront fait.
                                    FN-Financé par une taxe à la consommation.

                                    2)Encadrement des loyers
                                    FdG-Vrai
                                    FN-faux
                                    http://www.logement-scellier.fr/fiscalite-immobiliere/logement-ce-que-promettent-les-candidats-14536.html 

                                    3)Taxation des hauts revenus
                                    FdG-Oui, création de nouvelles tranches, et imposition sur les hauts revenus à 100% (au delà de 30 000e mensuels-
                                    http://www.jean-luc-melenchon.fr/arguments/taxer-les-riches-avec-le-revenu-maximum-et-le-salaire-maximum/ )
                                    FN-Non. Absolument pas, bien au contraire- http://www.toutsurlesimpots.com/quel-programme-fiscal-pour-marine-le-pen-candidate-fn-a-l-election-presidentielle-2012.html 

                                    4)Age de départ à la retraite
                                    FdG-OUi soixante ans, sans nombre d’années
                                    FN-Non Soixante ans avec 41,5 annuités MAIS création d’une « retraite à la carte » (ce qui reviens à supprimer l’âge légal de départ à la retraite)-

                                    5)Renforcements des effectifs de la fonction publique
                                    FdG-Oui
                                    FN-Non-stabilisation des effectifs  http://www.frontnational.com/le-projet-de-marine-le-pen/autorite-de-letat/fonction-publique/ 


                                    • The Political Bazar The Political Bazar 24 mai 2012 18:41

                                      Merci pour ce commentaire avec des liens !

                                      1/ Sur le SMIC
                                      Pour l’Etat, il s’agirait de revaloriser le salaire des fonctionnaires qui gagnent aujourd’hui moins de 1 700 euros, soit environ 700 000 agents. Cela coûterait 2 milliards par an, selon le Front de gauche. Le coût serait effectivement surtout lourd pour les entreprises, avec un coût indirect pour la collectivité difficile à chiffrer.

                                      2/ Sur l’encadrement des loyers
                                      la méthode diffère, il est vrai entre les deux, non seulement du point idéologique mais aussi de la mécanique. Mais il y a bien de prévu des dispositions d’encadrement des loyers dans le programme de MLP (http://www.marinelepen2012.fr/le-projet/redressement-economique-et-social/logement/)

                                      3/ Sur la taxation des plus riches
                                      Sur ce sujet le FN est plus flou que le FdG, c’est indéniable, mais là encore les dispositions existent : 9 nouvelles tranches intermédiaires d’imposition et surtaxe pour les patrimoines excédant les 790k€. Il reste à savoir ce que l’on considère comme patrimoine, en particulier quid de la prise en compte de la résidence principale, et le montant de la surtaxe.

                                      4/ La retraite à 60 ans
                                      Retour à l’âge légal de la retraite à 60 ans et 40 annuités pour MLP, non 41,5... avec possibilité, notamment pour les mères de famille d’anticiper leur départ à la retraite. Le FdG va plus loin certes, mais le FN est plus proche sur ce thème des dispositions de gauche que de droite.

                                      5/ Fonction publique
                                      N’est-il pas écrit : « en stabilisant les effectifs voire en les renforçant dans certains secteurs » avec abrogation de la RGPP. En effet MLP n’exclue pas d’augmenter les effectifs dans l’éducation et la police comme les liens l’indiquent.

                                      Une nouvelle fois, nous nous sommes appuyés sur des sources de presse et les programmes des candidats respectifs ; non pas sur des blogs ou des rumeurs qui pourraient être sujet à caution. Nos liens sont consultables et vérifiables. Sans êtres exactement identiques, les propositions que nous avons mis en exergue reflètent des tendances similaires. L’article ne nie en rien les spécificités idéologiques de chacun de mouvements ; il ne cherche pas à dénigrer non plus. Il ne fait que pointer certains points de convergence sur le thème de l’économie.


                                    • wesson wesson 24 mai 2012 18:51

                                      bonjour sutter cane,


                                      juste quelques précisions : 

                                      1 - effectivement le FdG prévoit des mesures d’accompagnement de la hausse du smig uniquement pour les TPE, qui représente quand même plusieurs millions d’entreprises. L’augmentation du smig aussi serait progressive (3 ou 4 hausses pendant 1 an).

                                      3 - pour les hauts revenus, le FDG propose plutot un 20 fois le salaire médian, ce qui fait 360.000 € / an. Et comme c’est indexé sur le salaire médian, si il monte la limite monte aussi. ça fait + de sens qu’un chiffre donné comme ça... 



                                    • Scual 24 mai 2012 20:17

                                      Il faut surtout rappeler que la hausse du smic, c’est pas seulement un cout mais aussi des rentrée d’argent, la quasi totalité de cette augmentation étant réinjectée dans l’économie sauf dans les cas de surendettement.


                                    • Soi Même 24 mai 2012 18:28

                                      Pourquoi nous bassinez avec un partie aussi nul, donc 80% des français rejettes.

                                      Les élections ont été claire nul et non avenue !


                                      • Scual 24 mai 2012 20:23

                                        Le FdG veut prendre le capital là où il est et favoriser l’emploi et le progrès.

                                        Le FN veut faire payer la population en monétisant sur la monnaie nationale pendant que la monnaie de réserve détenue par le grand capital restera stable. Il veux favoriser la rente et maintenir les privilèges.

                                        Bref faire payer les pauvres pour sauver les riches.

                                        Je crois qu’on peut dire que c’est les exacts inverse, ni plus ni moins.


                                        • Onecinikiou 25 mai 2012 11:39

                                          @ Scual,


                                          « Le FdG veut prendre le capital là où il est et favoriser l’emploi et le progrès. »

                                          Pétition de principe : tous les partis politiques disent vouloir favoriser l’emploi et le progrès. 

                                          Tant que vous n’aurez pas démontré - raisonnements à l’appui - en quoi le programme politique du FdG permettrait de le mettre en oeuvre de manière plus cohérente (macro-économiquement et identitairement s’entend) que celui du FN, vous continuerez de vaticiner.


                                          « Le FN veut faire payer la population en monétisant sur la monnaie nationale pendant que la monnaie de réserve détenue par le grand capital restera stable. »

                                          Je suis désolé mais vous même seriez incapable d’expliquer ce que cette phrase pompeuse veut dire, tant il est vrai qu’elle ne veut strictement rien dire. 

                                          Savez-vous au moins ce qu’est une monnaie de réserve ? Il est à craindre que non.

                                          Et une monétisation ? Saviez-vous - comble de l’absurde vous concernant - que c’est exactement à la conjonction près ce que souhaite réaliser le FdG à l’échelle européenne via le canal de la BCE ? Par conséquent votre tentative de disqualification se retourne contre vous. 

                                          Certainement je vous excuse : vous ne pipez le moindre mot de ce que vous racontez, cela évidemment afin d’enfumer la galerie. Manque de bol, tout le monde n’a pas vocation à se faire enfumer par vous visiblement...



                                          « Il veux favoriser la rente et maintenir les privilèges. »

                                          Révoltant de bêtise. Mais tout à fait conforme à la doxa pavlovienne de nos partisans mélanchonnesques.


                                          « Bref faire payer les pauvres pour sauver les riches. »

                                          Des riches comme DSK ? C’est à dire le genre d’individu même que vous auriez été prêt à faire élire afin le cas échéant de faire barrage à la droâââte ? Ou pire : à Marine Le Pen ?

                                          Ces abjectes impostures faisant foi, l’on vous a déjà dit où vous pouvez vous mettre définitivement vos leçons de morale ou de saine gouvernance (accessoirement après les 100 millions de morts du communisme...) ?


                                        • Cigogne67 24 mai 2012 20:47

                                          j’adore ce clivage gauche-droite factice pour mieux manipuler la populace abrutie.

                                          sauf que la populace abrutie ne marche plus. STOP !

                                          UMP et PS sont les faces de la même mauvaise pièce : l’euro

                                          ah oui, aux dernières nouvelles nous voilà dans l’EUROBOND...

                                          le rassemblement bleu marine est : DE FRANCE

                                          quant à mélenchon, ben, il appelle à voter pour le ps....tout est dit

                                          mélenchon aboie beaucoup puis... se couche

                                           


                                          • arobase 24 mai 2012 20:49
                                            « Le FN est-il (économiquement) de gauche ? »bonne question qui me ravit !
                                            Ce matin ça allait mal. avec mes 350 collègues, j’ai reçu ma lettre de licenciements. la boite qui a empoché les aides de l’état pendant des années et fait de bonnes affaires (car on bosse comme des ânes) en a profité pour se construire une belle usine là ou les enfants travaillent.

                                            à 56 ans, adieu le boulot ! plus de voiture, la maison sera saisie par le banque faute de rembourser mon crédit, etc....
                                            de plus, j’ai caché tout ça ma femme très malade qui a du mal à s’occuper de notre fils handicapé grave..... bref, la cata !! 

                                            et puis je lis : « le fn est-il économiquement de gauche ? » et tout s’éclaire. le bonheur retrouvé ! voila la question importante ! essentielle ! vitale !

                                            au lieu de me lamenter sur mon sort il suffit de se poser la question, d’y répondre, et tout est résolu ! comment a t-on pu vivre jusqu’à se jour sans penser à l’essentiel ?
                                            merci de ce bonheur inattendu.



                                            • Cigogne67 24 mai 2012 21:01

                                              ben oui...faut bien amuser la populace abrutie avec des questions à la con pour pas trop réfléchir avant le 1é tour des législatives.

                                              attention au retour de bâton, la populace abrutie en a plein le cul aujourd’hui.

                                              le rassemblement bleu marine est un laxitif puissant


                                            • Carida 24 mai 2012 22:10

                                              Oui ! Le FdG et le FN s’accordent ( économiquement parlant ) ! Sur certains points, le FN est effectivement socialiste, ce qui fait quasiment de ce parti un parti national-socialiste !

                                              Ouh le vilain Carida, quels vilains mots emploie-t-il ! smiley


                                              • Cigogne67 24 mai 2012 22:35

                                                bof...

                                                donc le FDG est international-socialiste, donc communiste...STALINIEN QUOI ! smiley


                                              • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 25 mai 2012 04:37

                                                Pour ma part, je l’ai trouvé très bien votre article.
                                                En tout cas, légitime dans son positionnement.
                                                Et très pertinent.

                                                Il y a toujours beaucoup plus d’intelligence à relever les similitudes qu’à souligner les différences.

                                                Et là où c’est particulièrement plaisant, c’est qu’on voit bien combien cela dérange et même enrage ceux qui ont envie de s’opposer et ne veulent que se focaliser sur les différences.

                                                Au bout du compte, on voit bien que le distinguo gauche/droite est un truc pour naïfs comme l’opposition républicains/démocrates aux US. Les lignes de partage essentielles ne sont pas là. DSK, Valls sont très à droite et Hollande l’est aussi énormément, on le verra vite lorsqu’il sera au pied du mur (Wall-street).

                                                La démarcation actuelle, comme ne le cesse de le souligner Soral, c’est bien avec ou contre l’Empire (de la finance), c’est bien pour ou contre la mondialisation et le Nouvel Ordre Mondial dont Sarko nous disait qu’on ne pourrait pas y couper.

                                                J’ai toujours cru et répété que le nationalisme était source de conflit et de violence. Je comprends à présent qu’il est aussi source de résistance à l’Empire car la nation c’est ce qui nous rassemble autour de ces repères essentiels que sont nos lois. L’Europe piétine tout ça et contribue au processus d’individualisation et de anéantissement du collectif qui fait de nous un cheptel taillable et corvéable à merci puisque sous le joug de la dette.

                                                Je fais donc partie de ces supposés « neu-neu » de gauche qui étant anti-Empire, anti-mondialisation sont tentés par le discours de MLP.

                                                Mais j’avoue avoir été très déçu par ce que je perçois comme l’inintelligence tactique de la campagne de MLP. Le fait de reprocher dernièrement à l’UMP de « faire de la gauche » quand il est tellement évident pour tous qu’ils ont surtout cherché à « faire du FN » mine gravement sa position qui devrait justement d’être au-dessus de cette vaine ligne de partage.

                                                Par ailleurs, je ne sais pas ce qui lui apporte ses escarmouches anti hallal & cie. Tout ça est très dommage quand elle pourrait s’appuyer sur le courant des musulmans nationalistes « Fils de France ».

                                                Bref, pour le moment, je trouve que Soral fait la bonne analyse. Il manque ici une stratégie de réconciliation qui ferait taire les méchantes langues qui renvoient sans cesse au passé frontiste.

                                                Quoi qu’il en soit, dans ce contexte de similitudes que vous avez élaboré, on comprend aisément que la tactique anti-FN de Mélenchon est bien celle d’une personne qui sert les fins de l’Empire et certainement pas le peuple qui devrait avoir bien d’autres objectifs que de se faire la guerre entre frères ennemis.


                                                • kettner 25 mai 2012 08:56

                                                   
                                                  l’institut de l’entreprise

                                                  Pour parler pognon voila quelques spécialistes du gavage .

                                                  Xavier Huillard,PDG de Vinci, Ernest Antoine Seillière,ancien président du Medef, Frédéric Saint-Geours, président de l’UIMM,
                                                  lHenri de Castries, PDG d’Axa, Gérard Mestrallet, PDG de GDF-Suez, Henri Proglio, PDG d’EDF, Pierre Bellon, président de Sodexo, Alain Bénichou, président d’IBM France, Antoine Frérot, PDG de Veolia Environnement, Françoise Gri, présidente de ManpowerGroup France, Jacques Richier, PDG d’Allianz-France (assurances).l’institut de l’entreprise
                                                  Xavier Huillard,PDG de Vinci, Ernest Antoine Seillière,ancien président du Medef, Frédéric Saint-Geours, président de l’UIMM,
                                                  lHenri de Castries, PDG d’Axa, Gérard Mestrallet, PDG de GDF-Suez, Henri Proglio, PDG d’EDF, Pierre Bellon, président de Sodexo, Alain Bénichou, président d’IBM France, Antoine Frérot, PDG de Veolia Environnement, Françoise Gri, présidente de ManpowerGroup France, Jacques Richier, PDG d’Allianz-France (assurances).


                                                  • Ruut Ruut 25 mai 2012 08:59

                                                    Merci, article intéressant.
                                                    J’avais noté que le FN étais un partis Centriste.
                                                    Ni trop a droite, depuis peut, ni trop a gauche.

                                                    Par contre je ne comprend pas pourquoi les médiats et les partis de gauche le considère a l’extrème droite.
                                                    l’extrème droite c’est l’UMP.


                                                    • papi 25 mai 2012 10:07

                                                      @ l’auteur

                                                      Et si nous prenions les choses différemment ,
                                                      Marine Lepen ne fait qu’appliquer les fondamentaux républicains de 89
                                                      LIBERTÉ
                                                      - en voulant affranchir le pays des garrots financio-européïstes qui nous étranglent en pesant sur notre liberté de choix , et sur nos libertés individuelles par le biais de la corde Euro.
                                                      ÉGALITE
                                                      - En pronant le retour à l’égalité de droit,de devoir, de retour des services de l’état
                                                      -En réinstaurant le partage des avoirs, par la mise sous tutelle de l’Etat, des valets
                                                      de l’oligarchie castratrice .
                                                      -En détruisant la soumission à la dette par l’abrogation de la loi Pompidou-giscard
                                                      -En mettant au pas les banques, donneuses d’ordres.
                                                      -En redonnant un pouvoir d’achat, de l’emploi, pour l’ouvrier.
                                                      -En remettant le monde agricole à sa vrai place,
                                                      -En rendant aux Français le droit de produire, en le protégeant à ses frontières.

                                                      FRATERNITE
                                                      En replaçant l’État au centre de toutes actions, en lui redonnant son aura de providence.
                                                      -En portant la Nation « FRANCE » devant les préoccupations Européo-atlantistes des uns et des autres.
                                                      -En remettant le pouvoir au peuple par la proportionnelle, et par les « Référendum »
                                                      -En protégeant,les petits les pauvres, les classes moyennes face aux Hyper possédants.
                                                      -En redonnant une éducation saine et complète à nos enfants, avec la notion de morale et respect de tous.

                                                      En bref Marine Lepen n’est pas de gauche, ni de droite, elle est simplement Républicaine
                                                      jusqu’au bout du cœur.
                                                      Je ne suis pas adhérent du FN, ni ne possède de carte, ce que je n’aurai jamais fait
                                                      face aux arguments de son père, mais je suis sensible comme beaucoup de Français aux changements que prône Marine
                                                        Et je trouve que la partition entre le FN et le mouvement Bleu Marine me semble plus qu’une bonne solution !!Il est temps que les nouveaux supporters se retrouvent dans un mouvement ayant coupé un cordon ombilical , à mon avis très pesant et influent..
                                                      Je pense qu’il va falloir changer la maxime « tel père ,tel fille », car les désaccords fondamentaux entre les dinosaures du parti et les nouveaux adhérents menés par MLP sont en train de
                                                      mener à une rupture qui ne pourra qu’être bénéfique pour tous..
                                                      Aprés tout à 84 ans , une bonne retraite me semble tout à fait normale, ce qui nous éviterait les citations qui ne sont pas dans nos gouts et préférences, ni dans celle de sa fille d’ailleurs,du moins je le pense..
                                                      L’après élections législatives apportera je le pense de l’eau à mon moulin..


                                                      • LE CHAT LE CHAT 25 mai 2012 10:32

                                                        Salut papi ,
                                                        qu’il est bon de lire ta prose , il est temps en effet que certains sortent de leur sectarisme et de leur idées préconçues , le programme du FN , c’est ce qui se rapproche maintenant le plus du Gaullisme historique , l’ostracisme dont il est victime ne s’explique que par la volonté de la mafia qui se partage le pouvoir depuis 40 ans de ne pas vouloir le partager , ni que quelqu’un mette le nez dans les comptes !
                                                        UMP et PS s’entendent bien dans leur bipartisme de façade , aidés par l’idiot utile Méchantcon le franc maçon qui veut avoir quelques miettes en récompense


                                                      • latortue latortue 25 mai 2012 10:33

                                                        et elle est encore moins xénophobe ,ni raciste ,ni fasciste,protectionniste oui !!!! bravo pour cette mise au point .
                                                        je sais que dire je suis républicain ,pour Mélenchon qui est un Révolutionnaire de salon ça le gène, mais les faits sont là ,et toute personnes qui affirment le contraire est purement de mauvaise fois , cet homme qui mange au râtelier de la politique depuis plus de trente ans devient subitement révolutionnaire c’est risible .
                                                        FN = Haine ce commentaire qui vient de partisan de Mélenchon est a vomir, la haine est dans le camp inverse ,il suffit de regarder les discours de mélenchon et les rictus qui se rapprochent plus des discours d’un temps ou il ne faisait pas bon ne pas être Français .
                                                        Il faut cesser cette guéguerre infâme contre le FN, qui est un parti comme les autres ,avec autant de droit a exister que les autres .
                                                        Quand a Henin Beaumont si Mélenchon gagne devant MLP le peuple l’aura décidé ,et c’est le peuple qui a toujours le dernier mot .Pas les journalistes de pacotilles .


                                                      • focalix focalix 25 mai 2012 13:07

                                                        Salut papi et aux zotres ossi

                                                        LIBERTÉ...pour les étrangers d’aller se faire considérer ailleurs.
                                                        ÉGALITE... pour les Français d’abord et si possible de souche.
                                                        FRATERNITE... entre Gaulois, hein, avec la « notion de morale et respect de tous », sauf bien sûr les pigmentés, les communistes, les juifs, les pas catholiques, les pas orthodoxes et autres pas comme il faut.

                                                        Il n’y a pas eu partition, le FN a simplement refait la devanture. Et ce que vous ne voyez pas dans la vitrine est au fond du magasin.
                                                        Et là, c’est du glauque. Faites donc un tour sur les sites qui soutiennent Marine. Ambiance...


                                                      • CHALOT CHALOT 25 mai 2012 11:59

                                                        Ce n’est pas une question de sentiment mais de politique : le FN est historiquement liée à l’extrême droite fascisante et adapte son discours en fonction des publics....


                                                        • Iren-Nao 27 mai 2012 11:59

                                                          Cher Chalot

                                                          Il est vrai que historiquement le FN est lie a tout un tas de mouvements discutables, mais très exactement de la même façon que pour les partis de gauche tout ne sent pas la rose.

                                                          Est ce que pour autant vous Chalot êtes une vipère lubrique ?

                                                          Vous connaissez un parti qui n’adapte pas son langage ?

                                                          Votre pensée n’a t elle jamais évolué ?

                                                          Iren-Nao


                                                        • Traroth Traroth 25 mai 2012 12:05

                                                          La première différence que je vois entre Le Pen et Mélenchon, c’est en ce qui concerne la bonne foi. Je ne crois pas un seul instant que Le Pen suivrait son propre discours opposé aux banques et à la mondialisation.

                                                          Tous les partis de droite ont toujours tenu des discours de gauche : Chirac parlait de fracture sociale, Sarkozy de pouvoir d’achat. Même Giscard cherchait à jouer les compatissants en disant que Mitterrand n’avait pas le monopole du coeur.

                                                          Mais à chaque fois que la droite arrive au pouvoir, c’est toujours, systématiquement, à chaque fois, la politique exactement inverse qui est appliquée. Et maintenant, il faudrait croire Le Pen ? Les gens qui la croient sont d’une coupable naïveté !

                                                          Le PS ne tient déjà pas ses promesses en ce qui concerne une politique réellement de gauche. Il serait peut-être temps de se tourner vers ceux qui sont le plus à même de faire une véritable politique de gauche : la véritable gauche ! C’est à dire actuellement, le Front de Gauche.

                                                          Ce qui est stupéfiant, c’est que, vues les promesses de la droite comme du PS, le chemin à suivre est connu et fait quasiment l’unanimité ! Reste aux électeurs à choisir ceux qui sont réellement prêts à le suivre sans se laisser détourner par le chant des sirènes.


                                                          • LE CHAT LE CHAT 25 mai 2012 13:42

                                                            Le PS ne tient déjà pas ses promesses en ce qui concerne une politique réellement de gauche

                                                            alors pourquoi Méchantcon le soutient aveuglement et sans aucune contrepartie ? POSES TOI LES BONNES QUESTIONS  ! le révolutionnaire d’opérette n’est là que pour rabattre des voix , un point c’est tout !


                                                          • Traroth Traroth 25 mai 2012 15:39

                                                            Bon, déjà, vos surnoms à deux balles... grandissez un peu, quoi.

                                                            Mélenchon a soutenu le PS pour faire obstacle à Sarkozy, et je pense que n’importe qui peut comprendre ce raisonnement, et peut-être même vous ! J’ai moi-même voté pour Hollande au second tour.

                                                            L’absence de contrepartie est justement le gage de l’absence de marchandage. C’est très exactement pour cette raison que Mélenchon n’est pas un allié du PS, contrairement aux Verts, par exemple, qui eux ont monnayé leur soutien et obtenu des postes. Pour cette raison, le Front de Gauche ne doit rien au PS et peut se permettre de le critiquer. Même vous, si vous avez une once d’honnêteté, devriez reconnaitre que Mélenchon ne s’en prive pas !


                                                          • alinea Alinea 27 mai 2012 13:35

                                                            Traroth : pour aller dans votre sens, on peut conseiller à tout le monde d’aller voir le film « Main brune sur la ville ». Cela donne une idée de ce que font ceux du F N qui ont un quelconque pouvoir dans un quelconque endroit : Quid de leur politique s’ils étaient aux commandes de l’État ?


                                                          • Iren-Nao 27 mai 2012 12:15

                                                            Auteur

                                                            C’est a mon avis, qui en vaut bien d’autres, un bien bon article dont on peut bien sur toujours chipoter les termes et détails, mais ça reste du chipotage.

                                                            J’avoue également ne pas bien comprendre cette Haine irraisonnée du FN chez certains parce que la seule différence notable a trait a la politique d’immigration et de preference nationale qui n’est pas nécessairement synonyme de Haine.

                                                            Les gens de gauche piaillent en permanence a la xenophobie alors qu’ils ont historiquement defendu la xénophobie des autres pourvu qu’elle se pare de vertus anticolonialistes alors quelles etaient a la fois xenophobes (ce qui est un droit) et clairement racistes comme en Algerie avec le FLN amis des porteurs de valises et de la gauche caviar autant que populaire.

                                                            Mais l’important, c’est souverainiste contre supra national, le reste....

                                                            Iren-Nao


                                                            • alinea Alinea 27 mai 2012 12:22

                                                              Je réagis à l’instant, ans avoir lu le reste du texte : J L Mélenchon ne propose absolument pas que l’État prenne en charge le SMIC ( il vaut mieux avoir ses informations à la source plutôt que par quelques " sites d’information !) : le SMIC est le seul salaire que l’État, par décret, peut transformer ; mais ce n’est pas l’État qui paye ; ce sont les entreprises et, pour ce faire, le programme du FdeG met en place des mesures, qui ne coûtent rien aux contribuables, mais qui aideront le PME à mettre ce décret en application : escompte zéro, comme ont droit les grandes entreprises du CAC 40, par exemple, pôle public de financement, pour aider les PME à emprunter à taux très bas.
                                                              C’est M Le Pen qui veut augmenter ( un peu) le SMIC avec subventions de l’État, c’est-à-dire avec l’argent...des smicards entre autres !


                                                              • alinea Alinea 27 mai 2012 12:28

                                                                Un peu plus loin dans la lecture :
                                                                plutôt que de lire le Figaro, lisez « Nous on peut » de Jacques Généreux : il est hors de question de vouloir sortir de l’euro au Front de Gauche, contrairement au front National.


                                                                • alinea Alinea 27 mai 2012 12:34

                                                                  Excusez-moi, mon sang bout : La finance, pour Mélenchon, n’est pas « invisible » ! Il a dite au moins dix fois au cours de ses meetings, qu’on en connaissait les noms, les visages et les adresses !
                                                                  En plus, Mélenchon s’interdit le mot« croissance » : tout le programme économique et écologique est dans la Planification Écologique.
                                                                  C’est tout simplement insupportable cette désinformation ; on a le droit d’avoir ses opinions, de les exprimer mais il me semble ahurissant de laisser paraître un pareil tissu de mensonges !


                                                                  • Jason Jason 27 mai 2012 13:43
                                                                    Le FN est-il (économiquement) de gauche ?

                                                                    Autant demander au Pape s’il est athée !


                                                                    • Denzo75018 28 mai 2012 09:52

                                                                      Le programme économique du FN n’est certainement pas de Gauche, mais d’extrême Gauche : Ils proposent les mêmes orientations stratégiques !

                                                                      D’ailleurs ne dit-on pas que les extrêmes se rejoignent ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès