• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Le nouveau krach financier : maintenant ou demain ?

Le nouveau krach financier : maintenant ou demain ?

C’est une véritable semaine noire pour les marchés financiers. Le Dow Jones a battu son record de perte en nombre de points sur un jour et perdu 10% en deux semaines. Faut-il voir dans ces mouvements le début d’un nouveau krach, comparable à celui de 2001 ou 2008, ou seulement une répétition à taille réduite de celui qui finira par venir, plus tard en revanche ?

Du sens des mouvements des marchés
 
Cette semaine ne grandit pas l’image de ces marchés fous, qui valorisaient le Bitcoin près de 20 000 dollars il y a peu et pour qui il vaut trois fois moins aujourd’hui, en disant long sur leur rationalité dans l’estimation de la valeur d’un actif. Encore une fois, on a plus l’impression de voir un casino qu’une institution majeure de nos économies, sensée permettre une juste allocation et rémunération du capital… Pire, le point de départ de cette panique des marchés a été la hausse des salaires de 2,9% aux Etats-Unis. Si les marchés financiers se sont effondrés, c’est parce qu’ils ont l’impression que les salariés peuvent désormais s’inviter à la table du partage de la création des richesses…
 
En clair, les marchés sanctionnent le fait que toute la création de richesse ne puisse plus aller uniquement aux actionnaires et que les travailleurs semblent pouvoir réclamer quelques miettes du fait d’un faible taux de chômage. Déjà, ces statistiques sont trompeuses, tant les hausses de salaires peuvent se concentrer sur les plus hauts salaires et totalement ignorer 90, voir 99% de la population. Mais derrière se profile une évolution fondamentale : la remontée des taux d’intérêts s’amorce, du fait d’une remontée légère de l’inflation et de la reprise. En France, les taux à 10 ans ont quasiment doublé en quelques semaines. Il faut rappeler ici le rôle des mouvements de taux en 1987…
 
En effet, ces mouvements jouent sur l’offre et la demande de titres. Si le rendement des emprunts d’Etat et des placements monétaires monte, alors une part plus importante de la demande se tourne vers eux, au détriment des actions, d’autant plus qu’elles sont assez chères, provoquant la chute de leur cours. Bref, on peut penser que nous sommes dans un scénario propice à un krach immédiat. Mais il faut rappeler ici que ce n’est pas la première fois que les marchés tanguent fortement depuis le dernier krach : les soubresauts de la crise de la zone euro ou des marchés chinois ont déjà provoqué des frayeurs pas moins violentes dans les dernières années, sans qu’un vrai krach se produise.
 
Même si beaucoup d’indicateurs restent inquiétants, au premier rang desquels la bulle exubérante sur les valeurs digitales ou le simple niveau de Wall Street, bien plus haut qu’en 2007, et même si le risque qu’un krach se produise maintenant existe, je pense que le temps n’est pas encore venu pour la prochaine grande crise financière. La crise de cette semaine pourrait n’être qu’un nouveau coup de sang des marchés. Il me semble encore manquer les facteurs qui transforment une forte crise en véritable krach, la faillite d’un fond ayant trop spéculé sur le Bitcoin ou celle d’une licorne comme Uber ou Tesla, qui ne parviendrait plus à financer ses pertes financières extravagantes.
 
Bien sûr, la prévision financière est un exercice un peu futile tant le comportement des marchés est exubérant et irrationnel, mais c’est aussi un moyen de chercher à comprendre notre époque. Même si les déséquilibres qui s’accumulent sont colossaux et finiront par provoquer un krach, je crois que nous n’avons pas encore atteint le point de grand retournement. D’ici à 3 ans ?

Moyenne des avis sur cet article :  4.4/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • Tom France Tom France 10 février 12:23

    Le système financier ne s’appui en grande partie aujourd’hui que sur la planche à billet et la spéculation à outrance, tout cela finira par s’effondrer dans peu de temps ! Il est tout de même effrayant de constater que le labeur de toute une vie peut s’envoler en 1 seconde suivant les magouilles des banksters sur les marchés, du moins si les épargnants n’investissent pas dans l’or ou d’autres valeurs refuges sures. 


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 11 février 08:49

      Bonjour Tom France,
      .
      « Il est tout de même effrayant de constater que le labeur de toute une vie peut s’envoler en 1 seconde... »
      .
      L’UE à déjà prévue de venir au secours des Bankster.
      .
      L’Europe prévoit un gel préventif des avoirs bancaires ceci afin d’éviter les effets catastrophiques qu’un « Bank Run » pourrait avoir sur les banques.
      .
      La garantie que les comptes en dessous de 100’000 Euros soient épargnés ne tient pas la route car le fond qui est prévu à cet effet par l’Union Européenne est de 65 milliards d’Euros alors que rien qu’en France, l’épargne s’élève à 100 milliards d’Euros.
      .
      Les politiciens votent des lois stipulant que l’épargnant sera désormais saisi d’une partie de son patrimoine en banque afin de renflouer les institutions financières, les Banksters. L’opinion de Didier Maurin, le directeur de Katleya Gestion.
      .
      De nombreux États sont aujourd’hui tellement endettés qu’ils ne sont même plus en mesure d’assurer le remboursement des intérêts de leurs dettes. La conséquence ubuesque de cette situation en est l’apparition de taux d’intérêt négatifs, qui impliquent qu’en leur prêtant de l’argent, les banques centrales leur versent des intérêts dans le même temps ! Une nouveauté historique en somme !
      .
      La BRRD (le projet de réforme de la hiérarchie des créanciers des banques), tout d’abord, est la directive relative au redressement des banques et à la résolution de leurs défaillances, adoptée en décembre 2013 par le Parlement européen, transposée désormais dans le droit de tous les pays membres de l’Union européenne.
      https://www.goldbroker.fr/actualites/alerte-directive-brrd-ponction-comptes-bancaires-desormais-legale-france-869
      .
      Elle privilégie la procédure de bail-in (renflouement interne) au bail-out (renflouement externe par l’État), ce qui signifie que l’épargnant est désormais garant de sa banque et qu’une partie de ses avoirs pourra être saisie pour la renflouer, avec un mécanisme de « solidarité » envers toutes les banques. De l’explosif en quelque sorte !
      http://www.finalscape.com/europe-une-partie-de-lepargne-bientot-saisie-en-banque/
      .
      Blocage des contrats d’assurance vie en France

      La loi Sapin 2, ensuite, votée le 9 décembre 2016 par le gouvernement français et qui donne toute latitude au ministre des Finances pour bloquer les contrats d’assurance vie et ne pas procéder au remboursement de tout ou partie de l’épargne, soi-disant pour une période limitée.
      https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000033558528&categorieLien=id
      .
      Ceux qui se sont donné la peine de lire ce commentaire, devront avoir compris, je l’espère, que 80% de nos lois émanent de la commission européenne, la France à abandonnée sa souveraineté politique et monétaire au profit de l’oligarchie financière.
      https://www.youtube.com/watch?v=c0IqaAhF_YA
      .
      Il est grand temps de mettre un terme au TUE et au TFUE c’est à dire de suivre l’exemple Britannique en passent au FREXIT.
      https://www.upr.fr/wp-content/uploads/2010/11/UE-escroquerie-12mai2016-WEB_V2.pdf


    • GerFran 11 février 17:08

      @eau-du-robinet
      EU explores account freezes to prevent runs at failing banks

      JULY 28, 2017 BRUSSELS (Reuters) - European Union states are considering measures which would allow them to temporarily stop people withdrawing money from their accounts to prevent bank runs, an EU document reviewed by Reuters revealed.../...

    • jjwaDal jjwaDal 11 février 19:11

      @eau-du-robinet
      L’épargne française à 100 milliards d’euros ? Elle est estimée dépasser 4700 milliards ( en épargne financière) dont plus de 700 sur les plans d’épargne réglementés (Livret A, PEL, etc...).
      Votre argument n’est pas invalidé mais vos chiffres sont faux.


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 11 février 20:44

      Bonjour jjwaDal,
      .
      Merci pour votre commentaire.
      .
      Les dépôts d’argent sur les plans d’épargne réglementés ont progressé en 2016 de 2,7% sur un an, atteignant 705 milliards d’euros à fin décembre.
      https://www.challenges.fr/patrimoine/epargne/l-epargne-financiere-des-francais-pese-4-765-milliards-d-euros_489889
      .
      Le patrimoine s’établissait à 4.765 milliards d’euros à fin 2016 ....
      https://www.challenges.fr/patrimoine/epargne/l-epargne-financiere-des-francais-pese-4-765-milliards-d-euros_489889


    • Tom France Tom France 12 février 16:02

      @eau-du-robinet
      Bonjour, oui je me souviens avoir vu ces actualités sur le blog de Jovanovic notamment mais merci pour le rappel.


    • generation désenchantée 10 février 13:15

      l’ économie numérique et les entreprises type licorne sont sur évaluées , et cela va être une énorme « bulle internet » , qui va exploser
      avec peut être des cas de scandales style « Enron »


      • Diogène diogène 10 février 13:39

        @generation désenchantée

        comme toutes les spéculations...
        le serpent peut se mordre la que, mais quand ses mâchoirs sont juste derrière sa tête, il ne reste plus qu’à un autre serpent de profiter de la situation et de l’avaler, mais le deuxième serpent finira toujour par faire la même chose : c’est dans la nature des serpents de se mordre la queue.

      • Diogène diogène 10 février 13:35

        Les krachs boursier servent à voler deux fois ceux qui ne peuvent pas faire autrement que d’engraisser les banquiers :


        - la première fois en détruisant la valeur de leurs dépôts alors que les profits qu’ils ont générés ont été transférés vers des paradis financiers comme la Suisse

        - la seconde fois quand leurs impôts servent à remettre à flot un système pourri jusqu’à la moelle et non pas à créer des biens publics et assurer une vie meilleure à leurs enfants

        c’est le mécanisme cyclique du capitalisme : accumulation profitabilité, spéculation, tension, destruction, confiscation, accumulation, etc...


        • Le Pret(r)e Le Prete 11 février 09:07

          @diogène
          Oui en cas de crash ça sera le chaos, ou la guerre civile, les gens doivent se préparer,
          L’état a démissionne il y a longtemps, car trop peu nombreux, mal entraîné, mal équipés et plombe par la dette, 
          L’état ne peut d’ailleurs que capituler devant le système maffieux de la finance internationale, avec votre vote, accord et benediction d’ailleurs, la peur étant partagée.

          La guerre contre l’Europe mené par les États Unis depuis plus de 4 décennies, a considérablement affaibli nos institutions, armées et défense, et nous laisse a la totale merci des vents mauvais de l’immigration, et de la finance,

          Un système maffieux est base sur un système de protectorat, ou vous n’avez plus d’autres choix que de solliciter, voir implorer pour être protégés, donc racketes, votre peur étant le moteur principal,

          Un exemple, les États Unis déclenchent une guerre civile en Irak, cela justifie leur intervention pour rétablir un pseudo ordre, mais surtout faire razzia sur toutes les richesses du pays déstabilise,
          Le scenario en Europe est le même mais plus soft, enfin jusqu’à maintenant. car qui voudrait d’un allie sans armée, et sans pouvoir ?

          Vous serez totalement livres a vous mêmes, et aux bandes maffieuses, elles regroupées, bien organisées et armées,
          http://www.midilibre.fr/2011/07/08/racket-dans-les-bars-de-beziers-coup-de-filet-de-la-pj-dans-le-milieu,351825.php&nbsp ; = un exemple a petite échelle ..


        • zygzornifle zygzornifle 10 février 18:06

          Ce sont les potes a Macron qui décident quand aura lieu le crash et il

          le préviendront bien entendu avant ....

          • Dantès 10 février 18:13

            Au cycle originel du capitalisme impérial “croissance-crise-colonisation” se substituait ensuite le triptyque “crise-guerre-reconstruction”. La version moderne sera-t-elle “stagnation-dette-spéculation” ? Je ne suis pas du tout un spécialiste de la question êconomique, mais il est assez clair que ce modèle, accompagné d’une création de monnaie de singe débridée n’augurerait rien de positif pour le commun des mortels... Les assignats papier en tirage quasi-illimité qui accompagnèrent l’aventure républicaine ont donné lieu à un énorme bain de sang. Et les responsables se volatilisent aussi vite que la valeur de leur papier magique quand tout cela tourne au vinaigre.


            • cétacose2 10 février 19:02

              C’est demain ,et la bande à Drahi s’y emploie activement....Planquez vos économies ... !


              • Jao Aliber 10 février 19:49

                Le taux de l’intérêt de la Fed (banque centrale USA)est très haut et indique que nous sommes au début d’un nouveau Krach.

                Il y a en ce moment une grave crise de liquidité(ce que les économistes ne se doutent pas un seul instant, ils ne voient que le taux de croissance « solide » qui est en réalité basée sur le credit de complaisance)marchés financiers d’où la multiplication par 5 du taux de la Fed qui passe de la fourchette 0,00-0,25 à 1-1,25%.

                On a donc la réplique de la crise 2007-2008 où la crise de liquidité force la Fed à multiplier son taux directeur par 5 pour sauver sa peau(le taux passa de 1% à un peu plus de 5%.Comme on le voit la Fed ne crée pas l’argent ex-nihilo.).

                Nous sommes bel et bien au début d’un nouveau effondrement de la bourse qui ferra tomber le taux directeur de la Fed en dessous de 0,25(peut-être 0,06 ? 0,07 ?)


                • Odin Odin 10 février 20:21

                  « je crois que nous n’avons pas encore atteint le point de grand retournement. D’ici à 3 ans ? »

                  Comme à chaque fois, le prochain krach arrivera d’une façon soudaine où personne ne l’attendait. Il arrivera le jour où les disciples de Mammon, auront pris les dispositions nécessaires pour qu’ils en soient les seuls bénéficiaires.  


                  •  C BARRATIER C BARRATIER 10 février 20:35

                    Miton FRIEDMAN demandait la liberté totale des marchés, la liberté des spéculateurs, il a gagné pour le moment, la mondialisation des échanges est devenue du reste incontrôlable par les Etats, même la Chine.

                    Libéralisme : Friedman, pensée unique http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=99

                    • Alainet Alainet 13 février 14:17

                      @C BARRATIER       Comment en est-on arrivé là ?
                      http://www.cadtm.org/Les-Etats-Unis-de-la-deregulation
                      * Reagan, avec sa TINA, commença à dérèglementer toutes les « lois du New Deal » de Roosevelt entre 1932 et 1934 ( https://fr.wikipedia.org/wiki/New_Deal ) puis on plongea inverse sous Clinton et Bush Jr, en aboutissant la corruption du Système et le krak 2008 .La réduction du contrôle d’Etat et l’absence de gardes-fou préjudiciable aux + faibles fut favorisée à tous les niveaux... et aboutit à 1 société aux inégalités criantes ou la classe moyenne se réduit à 1 peau de chagrin...


                    • goc goc 10 février 20:47

                      Il est clair que les raisons évoquées ici ont grandement contribué au Krash, mais je persiste à croire qu’une autre raison a été oubliée, et peut-être même celle qui a déclenché la panique, à savoir l’affaire du mémo FISA.

                      Je ne suis pas sur que cela ira jusqu’à un « clingtonGate », mais ce que ce rapport a fait c’est de détruire le Russiagate, c’est à dire que le système a compris qu’il lui sera impossible de virer le Donald, et c’est cela qui a provoqué la panique : savoir qu’on ne va pas reprendre le pouvoir, et qu’il va falloir et aux mains d’un président incontrôlable, qui en plus, annonce un déficit futur de 2,5 mille milliards de $, sans oublier que ce mémo pourrait provoquer un nettoyage dans les instances gouvernementales avec élimination des taupes infiltrées dans le staff Trump et destinées à saboter les actions de donald.

                      Et si en plus ce mémo déclenche un scandale pire que le Watergate, alors....il y aura largement de quoi paniquer pour le système. Et connaissant le plaisir qu’a donald à lancer le « Vous être viré », ainsi que sa rancune atavique, on peut penser que ça va être sanglant.


                      • Le Pret(r)e Le Prete 11 février 09:10

                        En cas de crash ça sera le chaos, ou la guerre civile, les gens doivent se préparer,
                        L’état a démissionne il y a longtemps, car trop peu nombreux, mal entraîné, mal équipé et plombe par la dette, 
                        L’état ne peut d’ailleurs que capituler devant le système maffieux de la finance internationale, avec votre vote, accord et benediction d’ailleurs, la peur étant partagée.

                        La guerre contre l’Europe menée par les États Unis depuis plus de 4 décennies, a considérablement affaibli nos institutions, armées et défense, et nous laisse a la totale merci des vents mauvais de l’immigration, et de la finance,

                        Un système maffieux est base sur un protectorat, ou vous n’avez plus d’autres choix que de le solliciter, voir implorer, donc racketes, votre peur étant le moteur principal,

                        Un exemple, les États Unis déclenchent une guerre civile en Irak, cela justifie leur intervention pour rétablir un pseudo ordre, mais surtout faire razzia sur toutes les richesses du pays déstabilise,
                        Le scenario en Europe est le même mais plus soft, enfin jusqu’à maintenant. car qui voudrait d’un allie sans armée, et sans pouvoir ?

                        Vous serez totalement livres a vous mêmes, et aux bandes maffieuses, elles regroupées, bien organisées et armées,
                        http://www.midilibre.fr/2011/07/08/racket-dans-les-bars-de-beziers-coup-de-filet-de-la-pj-dans-le-milieu,351825.php&nbsp ; = un exemple a petite échelle ..


                        • jjwaDal jjwaDal 11 février 19:53

                          Il y a encore des gens raisonnables qui devinent comment tout ça va (mal) finir et qui raflent leur mise majorée par la bulle boursière avant une éventuelle grosse dégringolade des cours. Bien sûr aussi longtemps que la Banque Centrale US (la FED) nourrit l’endettement de l’Etat et offre aux banques de l’argent quasi sans intérêt l’embellie de l’activité économique fondée sur cet argent facile peux faire illusion un bon moment. Le Japon a par ex une dette impossible à rembourser (250% du PIB), mais surtout vis-à-vis de ses citoyens et de sa Banque Centrale. Et comme cette dernière rachète toute la dette de l’Etat et qu’une Banque Centrale par définition créant la monnaie ne peut être en banqueroute, bah ça peux continuer un moment. Si eux l’ont fait l’Europe et les USA pourraient faire de même...
                          Bien sûr on pourrait mettre en doute la valeur du Yen, mais le faire provoquerait une implosion d’une économie majeure dans le monde et par effet domino ferait exploser l’économie de la planète entière. Si on les imitait chacun se tiendrait par la barbichette et cela
                          pourrait durer un moment. A noter que la Chine a une dette aussi élevée en pourcentage que le Japon mais des taux de croissance élevés pourrait lui suffire. Sauf qu’ils ne seront pas là.
                          Il y aura un grand « reset » tôt ou tard et le chaos est quand même plus probable qu’une concertation planétaire pour passer à autre chose.


                          • Djam Djam 11 février 22:20

                            Les nombreuses alertes à l’imminence d’un krach financier ne veulent pas dire grand chose quand on a compris qu’on vit depuis quelques années sous une économie de crise permanente, les « bulles » n’étant que des montées chroniques de température. Et le système reprend selon le même principe après la montée et l’explosion, laquelle est systématiquement réglée par les masses... et c’est bien fait ! puisque ces mêmes masses gélifiées encaissent absolument tout ce qu’on leur assène en rentrant ensuite chez elles pour bouffer leur pizza et mater leurs écrans...

                            De vous à moi... à quoi servent tous nos commentaires (le mien en 1er !) vu que nous regardons le train passer, en râlant, en s’empaillant, en suggérant des « on devrait faire ceci, on devrait faire cela » sans bien sûr bouger de nos écrans ?

                            On est tous responsables du laisser-faire. Je le répète : bien fait pour nous tous ! On a même plus de dignité, c’est dire si ceux qui jouent avec nos maigres économies et nos pulsions facilement excitables, vont continuer à boire du champagne en continuant à nous mépriser sans limite. Oui, nous sommes responsables de ne rien faire...



                            • Alainet Alainet 11 février 22:47

                              ** Lundi noir à Wall-Street : 4000 milliards de dollars de gains ont été effacés en huit jours, selon Reuters.
                              https://leblogalupus.com/2018/02/06/le-plongeon-des-bourses-mondiales-vient-dannihiler-4000mds/
                              * cadeau de bienvenue à la FED pour son nouveau Pdt mr Powell :
                              https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2018/02/06/bienvenue-dans-lasile-de-fous-monsieur-powell/
                              C’est 1 petit krak actionnarial prémonitoire avant 1 krak obligataire imparable..mais nos « merdias » minimisent pour vanter la solidité de la reprise factice croyant sauver les apparences… alors que les gens restent incrédules :
                              http://la-chronique-agora.com/krach-marches-avalanche/
                              https://www.loretlargent.info/bourse/secret-malsain-derriere-recente-chute-indices-boursiers/20217/
                              * les gens se détourneront des obligations pour rechercher le placement refuge intemporel en période de crise : l’or.. Voltaire disait en son temps que« - la monnaie-papier reposant sur la confiance de celui qui l’imprime, finit toujours par retomber sur sa valeur intrinsèque ; c’est à dire zéro »..comme il avait raison !
                              https://www.loretlargent.info/epargne/sondage-francais-optimistes-confiants-or-epargne-valeur-refuge/19739/
                              https://www.loretlargent.info/epargne/lor-contre-mort-de-lepargne-voulue-letat/20230/
                               NB : comme disait Gounod dans « Faust » ; le veau d’or est toujours debout  !https://www.youtube.com/watch?v=aLzqeZbv5WY&list=LLkUuavoU1B-Eaqd4mM-zS4w&index=7


                              • Kanok Kanok 12 février 20:56

                                Un autre des leviers qui n’a pas été mentionné : sur les groupes de discussions autour du bitcoin, et parmis les personnes influentes du domaine, il a été relevé que depuis 5 ans le même phénomène revenait en boucle. À savoir au mois de janvier une accélération suivie d’une chute tout aussi prodigieuse. Or les salariés de la finance reçoivent leurs bonus à cette période. Et ils maîtrisent assez bien le phénomène du Bear trap


                                • neurone 12 février 22:52

                                  Avant la lumière blanche ... ca va etre l’euphorie ! preparez vous !!!


                                  • neurone 12 février 22:58

                                    ... ah oui pour bien comprendre mon propos liminaire : https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/030944376540-le-cuivre-superstar-des-marches-des-metaux-2133941.php

                                    Que la fête commence ! Fin de l’exploitation des elements du tableau periodiques ...

                                    disparition dans 5 à 50 ans (le festival) !!! (on creuse on creuse)  : le gallium (Ga) , le germanium (Ge), l’antimoine (Sb), le hafnium (Hf) : les gisements exploitables à un coût admissible seront épuisés en 2018. On le trouve dans les processeurs, isolant remplaçant le dioxyde de silicium SiO2, l’or (Au), l’argent (Ag), l’étain (Sn) : son succès dans l’industrie électronique est dû à l’abandon du plomb, jugé trop toxique, pour les soudures et blabla bla (source : CNRS !!! http://ecoinfo.cnrs.fr/?p=11055 )

                                    Puis... déjà en 1977, la profondeur de 3500 m avait été atteinte en Afrique du Sud [Dearing (1997), Ultra-deep level mining -future requirements. The Journal of The South African Institute of Mining and Metallurgy]. Mais aujourd’hui, face à la baisse des concentrations constatées, les compagnies minières s’intéressent de plus en plus à l’extraction ultra-profonde... et on se battrait pour le climet dans 100ans ^^ (comment on nous cache tout)


                                    • Alainet Alainet 13 février 14:37

                                      @neurone 
                                      *Cela a commencé avec l’arrivée avec l’arrivée de Mitterand &de l’UE de Maestich à partir des 80’s qui a marqué 1 basculement sociétal vers le tout-libéral mondialiste...
                                       Le chttps://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20141007tribf6f6d48ba/co mment-est-on-passe-du-capitalisme-familiale-a-la-mondialisation.html
                                      *Le capitalisme victime de ses excès nous ferait-il aboutir à 1 scénario à la Mad Max ?
                                      https://www.latribune.fr/opinions/20141121trib9c4a7e687/pourquoi-le-capitalisme-aura-disparu-dans-moins-de-40-ans.html


                                    • Jean Keim Jean Keim 13 février 10:14

                                      Il faut relativiser et ramener les variations boursières à plus de réalisme.

                                      D’abord une question : pourquoi une valeur boursière devrait-elle sans arrêt augmenter de valeur, en vertu de quelle théorie économique, qui ou quoi le dit et pourquoi cette affirmation à valeur de dogme ?
                                      Quand depuis des années la bourse grimpe à coup de qq. % à chaque clôture, tout le monde – tout au moins ceux qui boursicotent – se frottent les mains et quand un évènement médiatiques donne des frémissements à la bourse – du genre machin a dit qu’il faut augmenter les salaires – alors la bourse plonge dans un chute vertigineuse de qq. % et les boursicoteurs se lamentent en baignant dans leurs fiévreuses angoisses, mais si on regarde le bilan sur qq. années, il est néanmoins positif, seulement les rentiers de la bourse ne conçoivent leur avenir que comme une perpétuelle embellie, quitte s’il le faut à serrer la ceinture de ceux qui travaillent pour eux.
                                      C’est comparable au montant des primes d’assurance, quand le bilan d’une année est moins bon par exemple suite à une série de catastrophes naturelles, elles augmentent, et quand le bilan est bon elles ne diminuent pas pour autant, dans le meilleur des cas elles n’augmentent pas et les augmentations précédentes restes.
                                      Tout ce cirque est artificiel, il n’est pas d’origine divine mais inventé par le cerveau des hommes et il est possible de tout remettre à plat et de changer de civilisation, dans celle qui a cours actuellement le profit et son cancer, l’argent, sont au centre de toutes les préoccupations, il suffit d’ouvrir n’importe quel journal pour le constater, nous sommes une espèce névrosée. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès