• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Le pétrole c’est de la merde

Le pétrole c’est de la merde

Tout comme l’or, qui brule la cervelle de ceux qui le fétichisent, l’argent, qui s’envole sous les yeux de ceux qui courent après, ou les diamants qui brulent les doigts de celles qu’ils hypnotisent, le pétrole non plus ne fait pas la fortune de ceux qui le puisent et l’exploitent, mais uniquement de ceux qui le transportent et le vendent. Le pétrole est la matière première basique qui permet d’élaborer l’énergie pour extraire toutes les autres matières premières, ainsi qu’à la transformation en produits finis dérivés, mais surtout pour la transporter. Son grand et noble frère le bois, participe lui à en faire sa principale publicité sous le glaçage du papier.

C’est ce qu’a compris avant d’autres Rockfeller, cet art de devenir intermédiaire sans même toucher la marchandise, dont on sait comment elle est sale puisque c’est ni plus ni moins que de la merde liquide. L’intermédiaire touche juste le dividende qu’il impose et fixe chaque jour en fonction de son humeur du matin, entre le prix qu’il achète et celui qu’il revend à l’autre bout de la planète. En somme, l’intermédiaire est un pirate qui prend sa commission, se faisant ainsi payer pour son conseil illuminé, afin d’obtenir une marchandise uniforme et standardisée, et lui fixer un cours. Il s’applique ainsi à faire raffiner la matière première qui s’adapte à divers produit dérivés, lampadaires, lampes a domicile et éclairage manuel, et sous-traite l’objet qui le brule, exactement comme la machine à café, pour un rien. Il se rattrape ensuite sur les doses auxquelles vous êtes inévitablement abonnés. Pour cela, il se sert littéralement des stars pipoles et politiques, comme nescaffo et jojo le clownet. ou le nouveau téléphone portable de la grande star à la mode, vendu un euro avec son abonnement qui vous en aura coûté six cent à la fin de l’année.

C’est au moment où l’électricité s’avère meilleure que le pétrole pour l’éclairage que Henry Ford vient au secours de Rockfeller avec l’automobile et son modèle T. Seulement à l’époque, l’électricité aussi représentait une autre forme de source d’énergie dans ce domaine puisque la « jamais contente », la première voiture à passer le cap des 100 kmh, était électrique. Elle devait être le fruit de recherches appuyées autour des travaux de Nicolas Tesla, et d’autres qui inventèrent les premiers panneaux solaire en 1879, mais qui durent tous se plier sous le joug de dominants pétroliers sans scrupules. Le pétrole enflamme le monde entier, mais éteint la concurrence. C’est encore lui le grand gagnant de la première guerre mondiale, et de bien d’autres suivantes jusqu’à celle qui officiellement vient de finir hier avec le retrait des derniers gi’s d’Irak. Le pétrole a donc toujours été le sang de toutes les guerres depuis l’antiquité, d’abord par le feu, puis par le moteur à explosion, et qui fit chuter de brillantes civilisations dans cette même région de l’Irak, entre le Tibre et l’Euphrate. Ces nombreuses et puissantes civilisations qui ont pu naitre en Mésopotamie, uniquement grâce au fascinant pétrole qui affleurait un peu partout, mais périrent exactement comme la notre qui en suit le chemin sans issues.

Le pétrole est le résultat de la fermentation fluidifiée de toutes les formes de vie mortes et décomposées. L’eau de pluie les amalgame et les enfouit sous la terre qui boit ce mélange devenu homogène. En somme, cette merde liquide dont nous sommes assoiffés quotidiennement nous condamne au malheur et à la guerre éternelle. Son prix qui fluctue tout le temps, déstabilisant ainsi tous les programmes à long terme, son origine puisqu’il faut aller le chercher si loin et si profond, et les déchets qui s’accumulent après distillation de ses formules chimiques et distribution de ses produits dérivés devenus plastiques mous et solides. C’est grâce à ce savant produit extrêmement carboné et combustible que toute la civilisation moderne a pu évoluer vers ce sommet de technologie à tous niveaux. Malgré l’absence de concurrence menée par ses promoteurs de la première heure, d’autres systèmes ont pu émerger naturellement dans des circuits bien plus courts puisque ne faisant appel qu’au soleil en direct. Ils ont été tués dans l’œuf par le totalitarisme industriel planifié par une mondialisation redoutable, mais sont néanmoins toujours à l’étude.

Pour les descendants spirituels de Rockfeller, « tout leur est prétexte à renforcer leur pouvoir sur le monde, au risque évidemment d’accélérer par leurs compétitions internes la survenue des catastrophes écologiques et humaines que l’on connait. C’est ainsi, au delà de l’exemple des pollutions pétrolières un temps à l’affiche, il faut souligner la façon dont ils profitent de la crise environnementale pour mettre en place des solutions de géoingénierie parfaitement hasardeuses et dangereuses. Elles seront présentées comme devant lutter contre le réchauffement climatique et relever de l’initiative commerciale ( « market driven » ). Mais ce seront les citoyens du monde entier qui en supporteront les coûts, avant d’en faire les frais. » Cet épandage massif sensé repousser les rayonnements solaires et lutter contre l’effet de serre est le résultat du progrès de l’évolution due au pétrole, pour lui permettre de réduire le futur impact du progrès de l’énergie solaire.

Expliqué de façon bien parabolique, le soleil serait donc notre Dieu que l’on ne peut regarder en face, et face auquel nous nous inclinons devant la puissance phénoménale, et le diable serait donc cette matière de base extraite des sous sols de la planète qui tente de jeter son voile sur le premier.

En résumé, le pétrole c’est de la merde et la société qui s’appuie de toutes ses forces dessus pue et pollue, pendant que le soleil nous tend les bras, gratuit, naturel et capté selon des principes simples. Nous pourrions nous épargner d’une dépendance aux maitres du monde en devenant les intermédiaires se servant non pas du premier pour salir le second, mais au contraire, ce qui serait bien plus sage, se servant du second pour nous reconvertir au premier.

Le pétrole dans l’eau de mer...

Un exemple de reconversion réussie...

L’émission qui m’a inspiré cet article.

Documents joints à cet article

Le pétrole c'est de la merde Le pétrole c'est de la merde

Moyenne des avis sur cet article :  3.89/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

72 réactions à cet article    


  • oncle archibald 4 septembre 2010 09:27

    Lisa, toujours dans le mille et avec talent .. C’est très agréable de vous lire, merci de continuer à écrire. Je n’ai jamais douté que le génie humain était largement capable de trouver des solutions alternatives au pétrole et que ce serait déjà fait depuis très longtemps si les véritables maitres du monde n’en avaient décidé autrement ... 


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 4 septembre 2010 09:37

      Bonjour onc’ archi, et merci pour l’appréciation. En effet, avant qu’il n’y ait plus de pétrole, il serait lucide de se servir de lui pour développer l’alternative quitte à faire un choix d’indien, et n’en déplaise aux maitres du monde et son chef, le vainqueur de Géronimo. D’ailleurs, dans les îles désertes de leurs paradis fiscaux, n’est ce pas le choix qu’ils font eux mêmes...

      Pour en revenir à ton dernier com, c’est d’accord pour la confiture de mûre, j’en suis déjà accro...


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 4 septembre 2010 09:29

      Bonjour, dans mon empressement, j’ai fait une faute bête et idiote " Nous pourrions nous épargner d’une dépendance aux maitres du monde en devenant les intermédiaires se servant, non pas du premier pour salir le second, mais au contraire, ce qui serait bien plus sage, se servant du premier pour nous reconvertir au second. "


      • Salsabil 4 septembre 2010 10:33

        Et une coquille :

        Le Tigre (pas le Tibre) smiley


      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 4 septembre 2010 10:38

        Bien sûr Salsa, qui me lit très attentivement !
        Le Tibre, il traverse Rom avant de se jeter dans le rubis con, que je suis bête.


      • ZEN ZEN 4 septembre 2010 13:36

        A ce sujet, une devinette éculée :
        Pourquoi les poules ne pondent pas en Irak ?...
        Elles voient le Tigre et l’oeuf-rate...
        Bon, je sors... smiley


      • ZEN ZEN 4 septembre 2010 09:56

        Bonjour Lisa
        On a parlé aussi d’« excrément du diable »... smiley
        Le document sur la face cachée du pétrole (+ le livre de Laurent ) est absolument à visionner . A suivre...


        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 4 septembre 2010 10:12

          Bonjour Zen,

          J’ai noté ceci dans la deuxième partie : " Au lendemain de la seconde guerre mondiale, les pétroliers américains n’ont pas été inquiétés pour leur complicité avec l’Allemagne nazie, Dès 1945, les Etats Unis négocie l’exclusivité de l’exploitation pétrolière avec l’Arabie Séoudite en échange d’une protection politique et militaire. " N’est- ce pas exactement ainsi qu’agit la mafia quand elle agrandit son territoire, en proposant une protection rapprochée autour d’un commerce contre un éventuel concurrent souvent fictif... ?

          Et dans le livre que tu cites : " Nicolas Sarkozy n’a pas été plus dérangeant. Dans son exposé consacré au dialogue des civilisations, le président français a même osé parler de «  l’idéal commun » qui unit la France à l’Arabie saoudite. " Elle est bonne celle là et quid de la burka... ?


        • ZEN ZEN 4 septembre 2010 12:08

          Au sujet de la participation de certaines compagnies pétrolières us à l’effort de guerre des nazis (via l’Espagne), on trouve tout dans ce livre d’un l’historien belge enseignant à Toronto.


        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 4 septembre 2010 13:02

          Zen, bel article avec 245 votes, autre époque. un autre article d’hier en dit long sur ce sujet : http://www.agoravox.tv/actualites/europe/article/affaire-sarrazin-95-des-allemands-27514 C’est amusant d’ailleurs que l’homme s’appelle Sarrazin...

          Je n’ai de souvenirs de l’invasion us qu’en traversant Fontainebleau où je pouvais voir en passant les longues américaines garées dans les parkings devant les cités construites pour les soldats...


        • piroliat 4 septembre 2010 10:21

          le fétichisme de l’ or n’existe que quand le papier monnaie
          est multiplié à l’ infini.
          la planche à billets commence à tourner,
          et il me semble, n’ est pas près de s’arrêter.
          ce n’ est qu’un début.


          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 4 septembre 2010 10:34

            « la planche à billets commence à tourner, et il me semble, n’ est pas près de s’arrêter. » la France vends actuellement ses bijoux de famille dont 26 hôtels particuliers avec vue sur la Seine et autres immeubles pour deux milliards d’euros depuis quelques années. Il reste 55 milliards d’euros de châteaux en province et autres patrimoines disponibles. Nulle doute que dès que la planche à billet va servir à échanger ces nombreuses propriétés contre du papier avec des zéros dessus... ...et cela, juste pour payer l’intérêt sur la dette de la France à la banque, qui tient la planche à billet ! Joli coup non, le beurre, l’argent du beurre et la cuisse de la crémière nous passent sous le nez, pas génés.


          • Salsabil 4 septembre 2010 10:44

            Salut Lisa,

            Excellent papier, rien à ajouter sauf ce lien :

            http://www.lefigaro.fr/societes/2010/08/23/04015-20100823ARTFIG00471-revendre-son-electricite-solaire-rapportera-moins.php

            Belle journée à toi.


            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 4 septembre 2010 10:53

              Salut Salsa,

              et bravo pour la correction. ton lien mène vers cet extrait " Les projets professionnels et les grosses installations seront concernés par cet ajustement de tarifs ( -12 % ), pas les petites installations domestiques inférieures à 30 mètres carré. " En effet, bien des gros propriétaires en profitaient déjà.

              Belle journée à toi.


            • Salsabil 4 septembre 2010 11:11

              Lisa,

              Deux choses :

              - L’aspect spéculatif sur une énergie gratuite, que l’on peut contester dans son principe même.
              - D’un autre côté, cet aspect amène forcément à un essor de cette énergie en concurrence avec d’autres (pétrole, nucléaire, etc.).

              Il y a donc bien une volonté (cachée derrière une défense du consommateur, merci M’âme Lagarde pour qui c’est une « question de pouvoir d’achat ! » Ha !Ha !) de ne pas laisser le solaire se développer.

              CQFD


            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 4 septembre 2010 11:34

              Salsa,

              « L’aspect spéculatif sur une énergie gratuite, que l’on peut contester dans son principe même.  » il en a été de même avec la taxe carbone qui ne consistait qu’en une taxation sur l’air, ni plus ni moins.

              Comme l’indique la partie en italique de mon texte que j’ai copiée sur un article à paraitre, les épandages massifs d’aérosols dans l’atmosphère par les avions, sensés voiler les rayons du soleil et ainsi diminuer l’impact de ceux ci sur un éventuel réchauffement du à l’effet de serre, sont payants d’une part, et ensuite diminuent la captation probable des panneaux solaires. 


            • Ali 4 septembre 2010 12:57

              pourquoi ce pseudo « Salsabil » ma soeur ?? (si tu es musulmane !)


            • Salsabil 4 septembre 2010 20:23

              Pourquoi cette question, Ali ? (si tu es masulman... !) smiley


            • Salsabil 4 septembre 2010 20:24

              [...musulman...], pardon.


            • slipenfer 4 septembre 2010 10:58

              Bon article et qui tombe a pic (pétrolier bien sur) Merci Lisa SION au cube (admiration)

               tout est bon dans le crop circle,y a rien a jeter
              (je vous fait un dessin ? rintintin !)

              comme je suis un cinglé je me permet tout.
              Voir la première vidéo : 1 lien (surtout vers la fin 6:25)
              puis les deuxième : 2a lien  2b lien  2c lien
              Les troisième 3a lien 3b lien 3c lien
              Papy crop       4Lien............................................... smiley

              On vous envoie les plans y a juste a suivre le programme  smiley

              je bidouille un truc d’enfer dans ma cave  smiley


              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 4 septembre 2010 11:15

                Salut l’allumé,

                je vois pas bien le rapport mais en profite pour ajouter un extrait de l’émission en question :

                Après les accords passés avec les iraniens, la BP débarque à Washington et dénonce, « Mossadegh est un communiste, il faut s’en débarrasser ». Cette accusation ne concernait en fait que le pétrole car les documents de la cia témoignent qu’il était socialiste voire nationaliste. La cia et le gouvernement britannique ont convaincu les us de le renverser sous couvert de la lutte anti communiste, un peu comme la lutte anti-terroriste aujourd’hui...

                Excellent les vieux papys qui s’ennuyaient et qui ont inventé cette histoire de crop qui depuis fait le tour du monde en passant évidemment par leurs mornes plaines...


              • slipenfer 4 septembre 2010 11:26

                Téléportation : c’est parti ! Wiiiiiisssstytyt.
                 smiley

                et dans 2 ans je m’en irai landilidand liland


              • El Nasl El Nasl 4 septembre 2010 11:24

                 Le pétrole est quand même un produit formidable et a permis des progrès immense dans tous les domaines .Le problème n’est pas le pétrole , mais l’utilisation que nous en avons et ceci passe par le manque d’information des gens . L’exemple classique que j’aime est celui ci .

                 rendement maxi d’une voiture actuelle environ 30 à 35 % , rendement moyen 20 % . mais ceci pour déplacer un véhicule de plus d’une tonne avec son passager d’un point A à un point B . L’ énergie utile est l’’énergie nécessaire pour déplacer un corps d’environ 100 kg ( car bien souvent il y a qu’une seule personne à bord d’un véhicule ) . en supposant que c’est proportionnelle à la masse (on simplifie ) , 100 kg par rapport au plus d’une tonne pour la voiture ça fait environ 10 %

                 donc on se retrouve avec un rendement ( energie utile / energie essence dans le reservoir ) =20%*10% = 2 % !!
                 concrètement vous faites un plein de 50 litres il y a seulement 1 litre d’essence de vraiment utile ,49 litres sont gaspillés . Je pense que si les gens avaient conscience du gaspillage , ils utiliseraient leur voiture avec plus de parcimonie . L’energie issue des energies fossiles ne coûtent rien mais strictement rien , et nous le gaspillons de la sorte par manque d’information ..
                 


                • Lisa SION 2 Lisa SION 2 4 septembre 2010 11:43

                  Bien sûr que le pétrole est un produit formidable, mais il serait judicieux de s’en servir pour développer une alternative avant épuisement des stocks. C’est simple, un litre de pétrole équivaut à une journée de travail d’une centaine d’hommes.

                  « L’energie issue des energies fossiles ne coûtent rien mais strictement rien » certes, certains véhicules militaires peuvent fonctionner avec du pétrole brut ramassé par terre, et même avec n’importe quelle boisson suffisamment alcoolisée.

                  Le problème de l’énergie solaire dans le transport est qu’elle nécessite d’alléger les véhicules au maximum pour renforcer leur autonomie, d’où l’inadaptation avec les normes actuelles des flottes routières.


                • oncle archibald 4 septembre 2010 15:16

                  El Nasi « ..donc on se retrouve avec un rendement ( energie utile / energie essence dans le reservoir ) =20%*10% = 2 % !! ... » 

                  en supposant que seul l’objet à déplacer soit à déplacer ..
                  votre raisonnement a quelque chose de fou .. buvez l’essence et prout-prout en avant !! 
                  et ne prenez surtout pas de valise non plus, mettez votre brosse à dents et vos chausettes dans vos poches ..
                  C’est ce qu’on appelle une démonstration par l’absurde ?

                • El Nasl El Nasl 4 septembre 2010 20:16

                   à oncle :

                   il n’y a rien de mystérieux . C’est comme ça que se calcule tous les rendements energie charge utile sur energie totale consommée par le système . Dans le cas d’une voiture la charge utile est le(s) passager(s) . Dans un camion sa marchandise , dans une ampoule le rayonnement dans le domaine visible .

                   Dans le cas des voitures , les rendements des moteurs ont été amélioré , mais la masse du véhicule , ainsi que le nombre d’objets actifs (clim , electronique ,etc) ont été augmenté .
                   L’idéal pour une personne( voire deux) serait de petits tricycles légers motorisés .

                   



                  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 4 septembre 2010 11:50

                    Ben justement, il aurait été judicieux de ne pas encourager le peuple chinois à reproduire nos erreurs sur le même calque déplorable ! Les peuples dominants aujourd’hui gagneraient à faire leur introspection et leur méa culpa avant que toute la planète ne les suive dans leurs impasses sans issues...


                  • slipenfer 4 septembre 2010 12:35

                    @ lisa Sion au carré

                    leurs impasses sans issues...  smiley Oupsss

                    Les baudruches dirigeables ont perdu le gouvernail de chouinne.


                  • pallas 4 septembre 2010 11:55

                    Lisa SION 2,

                    L’humanité est drogué au pétrole, cet or noir est le poison qui nous détruit.

                    L’humanité n’est qu’un vulgaire drogué qui ce meurt.

                    Ce passer de pétrole, signifie un retour à l’age de pierre tellement il est impliqué dans notre vie de tous les jours.

                    Vaccin, Pesticide, Plastique, Énergie, etc etc etc etc etc.

                    En résumé l’Humanité a vendu son âme au diable.

                    Nous sommes au début de la Sixième Extinction Massive d’Espèce, la pire des extinctions massive, la plus rapide et l’humanité est condamné a disparaitre, c’est devenu inéluctable.

                    L’humanité «  »«  »Drogué«  »«  »" à outrance a franchi la ligne jaune depuis 50 ans.

                    Les Deux Guerres mondiales (((((((Merci Arté)))))))), ça n’était qu’une vulgaire de pétrole.


                    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 4 septembre 2010 12:20

                      Tout à fait Pallas,

                      la campagne de propagande tendant à jeter l’opprobre sur l’Iran est la preuve que cela continue exactement dans la lignée de toutes les erreurs du passé. Cette émission passée l’autre soir est une véritable bouée de sauvetage jetée à nos yeux pour comprendre qu’une autre guerre dans ce sens, la dernière du plan, celui consistant à faire tomber le dernier maillon de la longue chaine qui relie l’occident à l’orient, serait la pire de toutes, surtout par le soutien dont jouit ce pays des gouvernements russes et chinois...

                      Mais nous sommes tous responsables de cette marche en avant par notre soumission devant ce produit du ventre de la terre, le pétrole. Deux remèdes : un vote populaire généralisé http://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/votez-pour-l-ineluctable-vote-69391 et la voiture électrique


                    • Clojea CLOJEA 4 septembre 2010 12:05

                      Salut Lisa : Et les pétroleuses.... Bon c’est pas le même sujet... Excellent article. Rockefeller n’a jamais sali ses mains dans le pétrole mais « Old Bill Rockefeller » (vers 1880) a fait la fortune de la famille en vendant à la sauvette aux paysans trop crédules le « Nujol » qui était en fait du pétrole pur. Evidemment ça empoisonnait les gens plutôt que de les guérir, et voila comment Rockefeller à bâti son empire. La suite de cette histoire est encore plus criminelle. Main mise sur cette énergie, et comme c’était plus que juteux, les chercheurs d’autres formes d’énergies ont mystérieusement arrêté leurs travaux. Même qu’il y aurait eu quelques disparitions curieuses....
                      Il y a de quoi écrire concernant ce cartel mondialiste.
                      A +


                      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 4 septembre 2010 12:25

                        Salut CLO, c’est vrai, bien d’autres chercheurs dans des voies plus directes et locales ont du se plier sous les menaces de ces armées de pétroleuses. Les maitres du monde ne se salissent pas les mains et font faire leur travail par des armées soudoyées par les pétroleuses, ces figurines affichées sur la calandre des camions...merci d’être passée. une pause musique : http://www.musicme.com/Compilation/Nuit-Celtique-5099751118626.html?play=01


                      • ffi ffi 4 septembre 2010 12:19

                        Il y a aussi une théorie du pétrole abiotique, en Russie, qui stipule que le pétrole est un matériaux primordial qui jaillirait naturellement par des sortes d’éruptions froides.

                        Il est possible que les pétroliers préfèrent le décréter comme ressource rare (et chère).

                        Depuis quelques temps, j’essaye de voir si cette théorie abiotique est fondée. C’est pas simple, mais je constate que les sources naturelles de pétroles en France sont toutes dans des zones de faille ou proche des zones volcaniques (puy de la poix à Clermont-Ferrand en Limagne, Pechelbronn en Alsace, Gabian dans l’Escandorgue).

                        Il a bien été cherché du pétrole près de Clermont (puisqu’il y a une source naturelle) mais les prospection ont eu tendance à se diriger au nord-est, dans la zone calcaire, du fait que la conception du pétrole comme fossile incite à explorer plutôt ces zones.

                        Si la théorie abiotique est fondée, il faudrait plutôt rechercher à l’ouest de Clermont pour se rapprocher des puys.

                        D’ailleurs, une société américaine semble avoir décidée récemment d’explorer des zones plus proches des puys (donc de la faille), ce qui tend à accréditer l’hypothèse liant volcanisme/pétrole.

                        Etablir une fausse théorie de l’origine du pétrole, serait un excellent moyen d’empêcher les nations de le trouver.

                        Je ne dis pas que c’est le cas, mais le fait est que si un pays est capable de partir en guerre pour s’approprier le pétrole des autres nations, je ne vois pas ce qui l’empêcherait de promouvoir une théorie erronée pour faire échec aux prospections de celles-ci.

                        Comme disait Kinssinger :
                        - contrôler la nourriture pour contrôler les populations.
                        - contrôler l’énergie pour contrôler les nations.
                        - contrôler la monnaie pour contrôler le monde.

                        Peut-être aurait-il pu ajouter :
                        - contrôler la science pour contrôler le progrès.


                        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 4 septembre 2010 12:35

                          « Etablir une fausse théorie de l’origine du pétrole, serait un excellent moyen d’empêcher les nations de le trouver. » Sans doute, celui qui regarde dans la direction du doigt pour aller creuser se retrouve souvent à chercher dans la mauvaise direction.

                          « Comme disait Kinssinger : - contrôler la nourriture pour contrôler les populations. - contrôler l’énergie pour contrôler les nations. - contrôler la monnaie pour contrôler le monde. »...« Peut-être aurait-il pu ajouter : contrôler la science pour contrôler le progrès. » je ne sais pas, mais cette insistance à contrôler, voire tout contrôler n’est pas sans arrière pensée de domination, ou au moins une constante qui en dit long sur l’objectif du détenteur du doigt qui montre la lune...

                          Ce sont quand même les mêmes qui ont génocidé les indiens, ne soyons pas leur complices quotidiens.


                        • rastapopulo rastapopulo 4 septembre 2010 14:20

                          Ce sont quand même les mêmes qui ont génocidé les indiens, ne soyons pas leur complices quotidiens.

                          En réalité c’est « nous », les européens, qui avons tuer les natifs américains. C’est un peu facil.


                        • rastapopulo rastapopulo 4 septembre 2010 14:30

                          Sans connaissance technique, j’aurais cru à la supercherie vu que des plantes servent de carburant et que les algues donnent aussi du pétrole, cela accrédite la source végétale.


                        • ffi ffi 4 septembre 2010 18:29

                          Peut-Être,

                          L’oeuf donne une poule, une poule donne des oeufs. Qui en est à l’origine ? Mystère.

                          Les hydrocarbures ne sont pas rare dans l’univers, sur Titan, dans les nébuleuses.. Qui sait ?
                          La vie a bien pris son carbone quelque part. L’a-t-elle créée par transmutation ?

                          Pour moi l’hypothèse a du crédit. Le fait est que toutes les sources naturelles de pétrole en France sont à proximité des failles.


                        • rastapopulo rastapopulo 5 septembre 2010 02:33

                          L’oeuf donne une poule, une poule donne des oeufs. Qui en est à l’origine ?

                          L’unicellulaire devance toujours, il parait. Pour le mystère du cambrien, je m’incline par contre.


                        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 5 septembre 2010 08:51

                          @ffi,
                          « Le fait est que toutes les sources naturelles de pétrole en France sont à proximité des failles. » Ce constat n’est peut être que mécanique car en effet, le pétrole s’est insinué dans les espaces vides que représentent simplement les failles qui de toutes façons se sont remplies...Pour le savoir et vérifier, plus l’on s’enfonce, et plus il doit être lourd. Pour information, si la terre faisait un mètre de diamètre, sa croute solide ne serait que d’un millimètre. Une véritable baudruche en fait
                           
                          @rasta,
                          « les européens qui ont tué les natifs américains. » certes, Dupont de Nemours, la Louisiane et la Nouvelle Orléans sont des noms bien de chez nous, mais c’est de Rockfeller dont je parle.


                        • ffi ffi 5 septembre 2010 12:47

                          Apporter une explication imaginaire à un fait est d’une facilité enfantine : l’homme n’est jamais avar en justification en tout genre.

                          Pour ce qui est de la vérité, ma foi, je n’exclue jamais quelques divines surprises.


                        • anty 4 septembre 2010 12:23

                          L’agriculture ne représente qu’une fraction modeste de la consommation de pétrole, mais c’est peut-être ce secteur qui crée la dépendance la plus vitale : sans les pesticides et les machines agricoles, il ne serait pas possible d’avoir les rendements agricoles actuels[réf. nécessaire], ni de nourrir une population mondiale aussi nombreuse[réf. nécessaire]. Parmi les engrais fréquemment utilisés, c’est-à-dire ceux basés sur l’azote, le phosphore et le potassium (N, P, K), les engrais azotés sont synthétisés à partir de gaz naturel....


                          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 4 septembre 2010 12:42

                            " sans les pesticides et les machines agricoles, il ne serait pas possible d’avoir les rendements agricoles actuels " Qu’est ce qu’on s’en fout des rendements actuels à grand coup de dopage agricole. Des rendements inférieurs sur des terres non aplaties par les lourds engins agricoles et sans abonnements aux engrais fréquemment utilisés, suffiraient à produire moins, mais meilleur et moins polluant. Les ogm ne tiennent d’ailleurs absolument pas leur promesses et nécessitent autant voire plus de traitement que les autre principes d’agriculture.

                            Nous avons échappé à l’interdiction du purin d’ortie et revenons sur les bienfaits du chanvre indien...tiens indien ! Ca alors... !


                          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 5 septembre 2010 09:24

                            Anty,

                            « A chaque époque son fléau » si notre formidable époque ultra moderne fais autant de morts et de blessés que le moyen age, où est le progrès... ?


                          • ZEN ZEN 4 septembre 2010 13:43

                            Le peak-oil est sans doute dépassé
                            Beaucoup d’Etats mentent sur leurs réserves, surtout l’Arabie Saoudite, estime Eric Laurent
                            Attendez-vous à une hausse rapide du prix de l’or noir dans les prochaines années
                            Il est temps d’investir dans le cheval de trait !  smiley


                            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 4 septembre 2010 16:03

                              Le cheval de trait,

                              j’en avais u magnifique dans un chemin proche, j’aimais m’y arrêter pour le saluer et lui retirer les crottes aux coins des yeux, il était content et l’exprimait en repartant en galopant quelques mètres, tout fou. Je l’ai d’ailleurs vu tirer la charrue dans le champs de son propriétaire, et dans le sens de la montée. J’en aurais bien eu besoin pour extraire cinq cent troncs de jeunes sapins après le passage de l’engin qui les a débités en vingt secondes pièce, mais qui n’a pu les extraire à cause de pluie...


                            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 5 septembre 2010 09:04

                              Zen,

                              chez nous le gaz augmente, mais on peut se demander pourquoi : " Pour le gaz les cartes sont rebattues en ce moment, la rareté est une notions battue en brèche. Sans que l’on ne connaisse encore l’ampleur des nouvelles réserves de gaz, il semble acquis que l’horizon énergétique de la planète ait une nouvelle fois changé. Les centrales électriques fonctionnant au gaz avaient déjà des couts et des délais de construction attrayants, elles deviendront encore plus attractives grâce au nouveau prix du combustible. Ponctuellement, les prix du gaz spot, 1/3 moins cher que les contrats à long terme européens permettent lorsqu’ils sont introduits dans les formulations de prix (disons 20%) de réduire la facture énergétique. " LesEchos.fr

                              La Russie est en mesure de faire baisser de dix à vingt % le prix du gaz mondial. Cela a valu une véritable guerre dans le passé à ceux qui ont tenté de l’imposer comme Saddam.


                            • rastapopulo rastapopulo 4 septembre 2010 14:26

                              Le record a été possible grâce à deux moteurs électriques placés à l’arrière entre les roues (marque Postel-Vinay), d’une puissance maximale totale de 50 kW (environ 68 chevaux). L’alimentation se faisait par batteries d’accumulateurs Fulmen (80 éléments), qui représentaient près de la moitié du poids total qui était de 1,5 tonne. Les moteurs étaient en branchement direct sur les roues arrière motrices.

                              Le soucis technique de l’électricité n’est pas la difficulté d’envoyer la puissance d’un coup mais le stockage de grande quantité. Il n’y a pas de manipulation sur ce sujet.


                              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 4 septembre 2010 16:11

                                Aujourd’hui on fait beaucoup mieux et tout autour du monde : http://www.wikio.fr/video/tour-monde-voiture-electrique-3923649 Dans cet article, j’avais inclus une vidéo qui n’est plus accessible et qui montrait comment un prototype électrique foutait la pige à une Ferrari et une Porsche qui subitement devenaient des pétoires à coté : http://www.agoravox.fr/actualites/technologies/article/le-progres-du-futur-d-aujourd-hui-60268


                              • ffi ffi 4 septembre 2010 18:38

                                L’électricité, il faut bien une source d’énergie pour la produire. Les plus grandes sources d’énergie se trouve en terre (pétrole, charbon, uranium). Mais comme le stockage n’est pas assez dense, une fois produite, le plus efficace, c’est de l’acheminer par réseau. Cela marche bien pour alimenter des trains.

                                Enfin, vu la consommation dans les transports, pour passer à du tout électrique, il faudrait plus que doubler le parc nucléaire. Le réseau actuel est totalement sous-dimensionné.


                              • sonearlia sonearlia 4 septembre 2010 18:38

                                Ce serait bien d’indiquer la source de votre copier-coller, je me doute bien que ça vient de wikipedia, mais a part ça...



                              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 5 septembre 2010 09:19

                                ffi,

                                " Enfin, vu la consommation dans les transports, pour passer à du tout électrique, il faudrait plus que doubler le parc nucléaire. Le réseau actuel est totalement sous-dimensionné. " Ce train français de Jean Bertin dont l’histoire a calanché bêtement pour le tgv, merci Giscard, pouvait fonctionner sans électricité mais aussi voir sa base couverte de panneaux solaires : http://www.agoravox.tv/culture-loisirs/etonnant/article/aerotrain-25494 c’est à dire produire sa propre énergie sans le recours au réseau edf.


                              • ffi ffi 5 septembre 2010 12:19

                                Lisa,
                                N’y voyez pas d’insulte à votre entendement, mais, jusqu’à preuve du contraire, à ma connaissance, personne n’a jamais apporté une étude concrète sur la faisabilité de remplacer les énergies contemporaines par les énergies vertes.

                                Les seules données dont je dispose sont de mes projections personnelles. Passer à du tout solaire obligerait à construire des milliers de milliard de tonnes d’infrastructures (!), sur des centaines de km². Cela nécessiterait une énergie dont on ne dispose pas, pour un résultat somme toute assez médiocre.

                                Donc plutôt que de se lancer dans des spéculations hasardeuses, il faudra bien un jour regarder ces choses précisément, car la réalité des faits ne peut longtemps être masquée par l’idéologie de ses désirs.

                                Bref, dans les faits, l’énergie se trouve dans les sols (charbons, pétrole, uranium), stockée ou de manière chimique, ou de manière nucléaire. La vérité scientifique est donc :
                                - Creuser permet de trouver de l’énergie. Pour trouver l’énergie, il faut creuser.

                                Finalement, c’est très logique : les volcans le montrent.
                                Les Russes en creusant à 12 km (forage sg3) ont trouvé des boues d’extraction « bouillonnant » d’hydrogène...


                              • tinga 4 septembre 2010 15:22

                                C’est marrant, sur la photo du bas, les nuages sont le résultat de trainées de condensation, est-ce volontaire ? (ce fameux ciel voilé, si souvent annoncé par météo france, ciel voilé...par les avions)


                                • Lisa SION 2 Lisa SION 2 4 septembre 2010 16:17

                                  Oui, sur le bas de la photo que j’ai prise de ma fenêtre, il y a les traces normales de la ligne Strasbourg Francfort / Bordeaux Floride.

                                  Mais la grosse trace en évidence ne répond non pas à un changement de masse d’air ou de température mais bien à un allumage technique de la vanne d’ouverture.


                                • Pyrathome pyralene 4 septembre 2010 16:34

                                  Bel article, oui le pétrole c’est de la merde mais surtout le sang de la terre et de l’humanité......
                                  le pétrole et le nucléaire aussi....

                                  COMMENT LES GENS DU NUCLEAIRE NOUS ONT ROULE DANS LA FARINE...

                                   Depuis 40 ans on nous fait croire que l’énergie nucléaire est la seule possible pour avoir de l’énergie pas chère. Sauf que les ingénieurs ont omis de nous dire qu’il y avait quelque chose de bien moins dangeureux que l’uranium : le thorium (ne pas confondre avec le rhodium). « Le thorium est un élément chimique, un métal de la famille des actinides, de symbole Th et de numéro atomique 90. Il a été découvert en 1829 par Jöns Jacob Berzelius et nommé d’après Thor, dieu scandinave du tonnerre. Ses principales applications sont dans les alliages de magnésium utilisés pour les moteurs d’aéronefs. Il a un énorme potentiel comme combustible nucléaire, mais cette voie est encore en cours d’exploration (avec les centrales HTR). » Eh bien Ambrose Evans Pritchard a lancé un immense pavé dans la mare des « nucléaristes » expliquant que thorium, qui se trouve partout, peut aussi nous donner de l’électricité sans toute la folie sécuritaire nécéssaire pour une centrale à l’uranium. De l’électricté si bon marché qu’elle serait gratuite et réglerait tous les problèmes énergetiques de la planète, même plus besoin d’aller chercher du pétrole... « work by Nobel laureate Carlo Rubbia at CERN (European Organization for Nuclear Research) on the use of thorium as a cheap, clean and safe alternative to uranium in reactors may be the magic bullet we have all been hoping for, though we have barely begun to crack the potential of solar power ». AEP explique qu’une tonne de thorium donne autant d’énergie que 200 tonnes d’uranium ou 3,5 millions de tonnes de charbon ! Faites vos calculs. De plus, le cartel du néclaire ne va pas aimer du tout cette avancée qui la met en danger, en particulier la France : « Once you start looking more closely, it blows your mind away. You can run civilisation on thorium for hundreds of thousands of years, and it’s essentially free. You don’t have to deal with uranium cartels, » Thorium is so common that miners treat it as a nuisance, a radioactive by-product if they try to dig up rare earth metals« . AEP explique que la France a tout fait pour détourner les travaux sur le thorium »parce qu’elle ne voulait pas de concurrents"... et que 10 années ont été perdues. Pour en savoir plus sur le thorium et les travaux de du Pr Rubbia, cliquez ici. Enfin de l’espoir pour rendre la planète moins polluée. Lire ici 

                                  Autre chose encore !..
                                   les solutions existent...... !!!


                                  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 4 septembre 2010 17:37

                                    Rien que pour cette raison, je suis fier d’avoir produit un article moyen, solidement renforcé par ce complément salutaire, Merci bisulfure de molybdène fluoré pour ta lumière.

                                    Mais alors, si le pétrole c’est de la merde qui pue, si le nucléaire c’est du soleil en boite, ( que l’on va essayer de vendre aux africains...) et s’il existe une source d’énergie illimitée, que d’ailleurs nos élites utilisent peut-être déjà dans leurs îles vierges et lointaines, toutes équipées du plus grand confort sans aucune centrale nucléaire à portée, et gratuite de surcroit, où est le problème ?


                                  • Pyrathome pyralene 4 septembre 2010 17:45

                                    Ben le problème ce sont les compteurs......c’est avec ça qu’ils peuvent se proclamer « élites »....qu’ils se préparent vite à ne plus l’être, c’est bientôt fini pour eux.... smiley


                                  • Pyrathome pyralene 4 septembre 2010 17:47

                                    « bisulfure de molybdène fluoré » ....c’est pour ça que j’ai la pire haleine !!  smiley


                                  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 4 septembre 2010 18:23

                                    COMMENT LES GENS DU NUCLÉAIRE NOUS ONT ROULE DANS LA FARINE...Objection, ce n’est pas de la farine...

                                    Extrait du lien : Pour le gaz les cartes sont rebattues en ce moment, la rareté est une notions battue en brèche. Sans que l’on ne connaisse encore l’ampleur des nouvelles réserves de gaz, il semble acquis que l’horizon énergétique de la planète ait une nouvelle fois changé. Les centrales électriques fonctionnant au gaz avaient déjà des couts et des délais de construction attrayants, elles deviendront encore plus attractives grâce au nouveau prix du combustible. Ponctuellement, les prix du gaz spot, 1/3 moins cher que les contrats à long terme européens permettent lorsqu’ils sont introduits dans les formulations de prix (disons 20%) de réduire la facture énergétique.

                                    Le thorium, non utilisé dans les centrales nucléaires et donc sans réel prix de marché est trois plus abondant que l’uranium, 40 fois plus énergétique, tout en étant relativement bien dispersé sur la planète. Les gisements sont aux 2/3 situés en Australie, USA, Turquie, Inde. A l’heure actuelle son avantage sur l’uranium est d’être résistant à la prolifération et ses déchets (dont on ne maitrise pas encore la totalité du traitement) ont une durée de vie bien inférieure à celle des déchets d’uranium. D’autre part les centrales nucléaires fonctionnant à l’uranium fonctionneront aussi avec ce nouveau combustible.

                                    En fait, tout comme le chlorodécone qui fut interdit en 1963 aux us, mais continuèrent de sévir jusqu’en 1993 aux Antilles, les us cherchent à dispenser dans le monde entier leurs méthodes pour ensuite venir les faire privatiser afin qu’elles financent les leurs pour eux, et entièrement gratuites.


                                  • ffi ffi 5 septembre 2010 13:19

                                    @Pyralène,
                                    merci pour l’info sur le thorium, je vais me pencher sur le sujet.


                                  • ffi ffi 5 septembre 2010 13:36

                                    @ Lisa
                                    Les îles vierges, laisse-moi deviner leur source d’énergie.
                                    En tant que paradis fiscal, c’est la spéculation laquelle pompe le travail humain du monde entier !

                                    Tous usuriers pour résoudre les problèmes d’énergie ? Intéressant comme concept.



                                  • Salsabil 4 septembre 2010 20:28

                                    Dis-donc,

                                    J’me gourre ou ton papier tombe parfaitement bien, au vu de la vidéo du soir placée en Une ???

                                    Whoooo ! smiley


                                    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 4 septembre 2010 22:58

                                      Ouais,
                                      c’est ce qui s’appelle surfer sur la crête de l’actualité. J’ai aperçu cette émission l’autre soir en passant devant la téloche, j’ai zappé parce que c’était la pub, je suis tombé sur deux minutes, plus tard j’ai ouvert le pc, ouvert arte et regardé l’émission jusqu’au bout en faisant pause pour réécrire quelques brides de base. Ensuite, j’ai rajouté d’autres compléments perso plus un bout d’un texte en modo en italique et hop ! Envoyé c’est pesé. Bien sûr, c’est une simple réaction, bien en retard encore avec l’action. a+ ))_(&à§)


                                    • OMAR 4 septembre 2010 20:51

                                      Omar T.

                                      Bonjour Lisa.

                                      Le petrole, ce n’est pas que de la merde.
                                      Malheureusement, il fait le malheur de beaucoup de pays.
                                      A cause de lui, la guerre d’Algérie a perduré.
                                      Mais plus grave, ce pays va à la dérive, à causes des entrées massives de devises qu’il génère, mais qui ne vont ni au développement du pays, ni au bonheur matériel de son peuple.
                                      Et l’Algérie n’est, hélas, pas le seul exemple du fléau causé par ce liquide du diable... 
                                       


                                      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 4 septembre 2010 23:15

                                        Bonjour Omar,

                                        voici ce que j’écrivais dès que l’adsl est arrivé sur ma commune : http://www.alterinfo.net/LA-VALEUR-ET-LE-PRIX_a9639.html A l’époque, il n’y avait pas moyen d’installer un débat serein sur ce site en question. J’ai fini par déménager ici où il y a vrai débat dans la plus grande sérénité. Merci d’être venu. L.S.

                                        c’est vrai, nos modes d’exploitation de nos sources d’énergie ne font le bonheur ni de l’Algérie, ni du Niger. Il va être temps de revoir notre copie. Et en plus, il faut se rappeler comment il se sont installé dans une autre voie que la démocratie participative, il y avait manifestation contre durement réprouvée.

                                        En plus, on ne peut nullement encourager ces pays d’Afrique à nous suivre sur ce chemin et leur vendre du soleil en boite...


                                      • Pyrathome pyralene 4 septembre 2010 22:00

                                        C’est marrant mais personne n’a encore réagit à ça  ???....
                                        c’est extrêmement séduisant , non ??....


                                        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 4 septembre 2010 23:20

                                          Il ne m’étonnerait pas qu’une certaine classe de la société le sache depuis longtemps et l’utilise en douce. Extrait : La pile à combustible, mise au point en 1839, génère de l’électricité via une réaction chimique entre l’hydrogène (provenant par exemple d’un hydrocarbure) et l’oxygène. Le problème jusqu’à présent, pour cette technologie notamment employée dans des satellites, est son coût rendu élevé par des matériaux tels que le platine, utilisé comme catalyseur pour accélérer le réaction. La Bloom Box est, elle, « une pile à combustible à oxydes solides » qui génère de l’électricité via le mouvement des ions d’oxygène, précise Jack Brouwer. Avantage, selon le scientifique : « un coût de fabrication bien plus faible et une robustesse plus importante ». « De nombreux acteurs sont sur ce créneau mais Bloom Energy semble le plus avancé dans l’intégration industrielle », selon lui.


                                        • rastapopulo rastapopulo 5 septembre 2010 02:28

                                          Le platine plus chère que l’or, reste à connaître leur rendement à eux ! 

                                          Vu qu’il y a 2, 3 coquis dans leur chiffres (en « bon » commerciaux) rien n’empêche de rêver et d’attendre, sans doute longtemps.

                                          Malheureusement la fièvre du renouvelable n’est pas gage de sérieux (malgré les accusations de manipulation en rafale, comme sur le thorium qui, moi, me fait plus penser à la transmutation à Mol en Belgique, retardée parce que les écolos qui voulaient complétement abandonnés le nucléaire, même la transmutation et la production d’isotope médicaux).


                                        • ELCHETORIX 5 septembre 2010 13:55

                                          bonjour Lisa
                                          il me semble avoir lu une partie de votre billet sur le site  : www.newoftomorrow.org&nbsp ; ,
                                          ce qui n’enlève rien à votre billet que vous avez bien fait d’écrire ici !
                                          Oui l’or noir est une malédiction pour les citoyens des états producteurs et une bénédiction pour les Rockefeller et consorts .
                                          C’est aussi un malheur pour la plupart des citoyens de la planète , tout comme le saccage de l’environnement , comme la catastrophe de la plateforme de forage de BP , dans le golfe du MEXIQUE , dont les médias officiels ne pipent mots !
                                          Cordialement .
                                          RA .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès