• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Les enseignants saignés

Les enseignants saignés

Les enseignants seraient les grands perdants dans la réforme voulue par le gouvernement, basée sur le système de la retraite par points... c’est en tout cas l’avis de Daniel Cohen, et il n’est pas le seul à le penser.

Daniel Cohen, directeur du département de l’économie à l’ENS (Ecole Normale Supérieure, interviewé par Léa Salamé et Nicolas Demorand, le 11 décembre, sur l’antenne de France Inter, a été d’une parfaite clarté, et a expliqué pourquoi le projet de réforme voulu par le gouvernement ne tenait pas la route.

Extraits : « le gouvernement dit que cette réforme est juste, parce qu’elle est universelle (...) mais quand vous expliquez à un enseignant que sa retraite va perdre 25 à 30%, on ne voit pas le principe de justice qui peut être évoqué pour le justifier (...) toute l’erreur du gouvernement est de penser que cette réforme de la retraite est juste (...) inscrire dans la loi que les enseignants vont recevoir des primes pour compenser la perte, on a envie de se dire, mais à ce moment-là, pourquoi faire toute cette histoire ? ». 

Affirmant que les enseignants sont les grands perdants de cette réforme, il assène : « faire une indexation sur toute la vie, (au lieu de s’en tenir aux derniers salaires) c’est leur faire perdre une partie de leur retraite  ».

Pour lui, il s’agit seulement de chercher à faire des économies budgétaires, et de rien d’autre...et que ça se ferait, entre autres, sur le dos des enseignants.

A la question que pose Léa Salamé : « est-ce que la réforme à point, c’est bien ?  », il répond : « faire comme le gouvernement le fait, c’est une mauvaise chose, et beaucoup de choses qu’a fait le gouvernement ont ajouté à l’anxiété qui existait déjà au lieu de la résoudre.

Une des erreurs les plus importantes, à mon avis, c’est cette idée qui a circulé au départ, et sur laquelle on est en train de revenir, heureusement, c’est l’idée qu’une des vertus de ce système de la retraite à points, permettrait une autorégulation, (...) et c’est une idée profondément fausse (...) ce système ne nous protège pas des aléas de l’existence (...) ce qu’on oublie dans ce système par points, c’est que l’arme des cotisations qui pourraient être augmentées en cas de coup dur, ne doit certainement pas être abandonné ».

Il résume : « équitable, ça ne l’est pas, autorégulé, pas d’avantage, et voilà les erreurs qui ont fait que cette réforme, laquelle devait réduire l’anxiété des français, est en train de produire l’effet exactement inverse, à quoi s’ajoute l’erreur fondamentale du gouvernement d’avoir voulu faire une retraite plus grosse qu’il n’est capable de la gérer en harmonisant, non pas seulement les régimes privés entre eux, mais aussi le privé et le public. Là on voit que le gouvernement a eu une ambition démesurée par rapport à sa capacité politique d’agir (...) et l’idée d’une autorégulation est tout simplement absurde ».

Quant à l’entrée graduelle décidée par le gouvernement, il répond avec humour, « non ce n’est pas une bonne réponse, soit le projet est bon et on le fait, soit il ne l’est pas et on y renonce...le fait qu’il soit appliqué graduellement ne change rien  ».

En conclusion il cite l’exemple suédois dont le gouvernement avait tenté une réforme identique, et qui a été obligé de faire rapidement machine arrière afin de corriger le système devant la crise qu’il avait provoqué. lien

Voilà... pour ce grand économiste, la messe est dite, et il assure que ce gouvernement se plante...

D’ailleurs, bien avant lui, un certain François Fillon, s’exprimant devant une assemblée de patrons, le 10 mars 2016, lors de son « grand oral  », sur l’antenne de Public Sénat avait déclaré : «  le système par points, en réalité, ça permet une chose qu’aucun homme politique n’avoue, ça permet de baisser chaque année le montant des points, la valeur des points, et donc de diminuer le niveau des pensions ». lien

Voilà qui a le mérite de la clarté.

Une autre économiste, Thomas Piketty en l’occurrence, s’était déjà ému que les plus hauts salaires (10 000 € bruts par mois) ne cotisent qu’à 2,8% contre 28% pour les autres, alors qu’un autre économiste, Michael Zemmour signale un autre problème : à partir du basculement dans la réforme, les riches actifs n’auront plus à cotiser autant que dans l’ancien système.

Il précise : « cela veut dire que pendant plusieurs décennies, le système de retraite devra en même temps verser des pensions calculées sur des très haut salaires, tout en ayant renoncé à percevoir des cotisations sur les très hauts salaires »...une perte qu’il estime à 3 milliards d’euros par an. lien

Les enseignants, dont les salaires sont déjà largement sous-évalués, seraient donc les grands perdants de cette réforme.

Et pourtant, ils ne sont déjà pas les mieux aimés de la république.

Alors qu’au Luxembourg, les profs de lycée culminent à 66 273 € annuels, le français ne touche que 24 580 €... pour nos voisins teutons, il s’agit de 50 075 €... outre Quiévrain, c’est 36 241 €... nos voisins outre Pyrénées reçoivent pour leur part 35 622 €...lien

Mais si finalement, Macron persiste et signe, ce ne seront pas les seuls grands perdants de cette réforme par points.

D’après de nombreux experts, on peut compter dans les perdants, les avocats, dont les cotisations passeront de 14% à 28,12%, les professionnels de santé, qui vont voir une augmentation de leur cotisation, et même si les exploitants agricoles pourraient être rassurés de bénéficier de la retraite minimum (85% du smic), ils verraient leur taux de cotisation passer de 24,75... à 28,12%. lien

Pourtant on ne peut pas dire qu’ils soient les mieux lotis du pays.

Finalement, ils sont nombreux à se dire que, dans cette réforme, une grande majorité de français sera perdant...d’autres vont plus loin en déclarant : « ils sont tous perdants ».

A y regarder de plus près, alors que la réforme entend «  revaloriser les pensions des femmes  », le système serait finalement défavorable aussi aux femmes... car le calcul des droits sur l’ensemble de la carrière va fragiliser les plus précaires, dont les femmes.

Alors, bien sûr, Edouard Philippe, dans son intervention du 11 décembre, a fait quelques annonces pour tenter de calmer la contestation, affirmant qu’il ne cherche pas de « petites économies ici ou là ». Lien

 Ce qui ne l’a pas empêché de demander « des efforts aux français », mais charité ordonnée ne commence-t-elle que par soi-même ? lien

Des internautes impertinents lui font aimablement remarquer qu’il utilise 14 chauffeurs, 60 cuisiniers et hôteliers... et que finalement il n’y a pas moins de 604 personnes qui travaillent pour le 1er ministre. lien

Finalement seuls quelques nantis seraient les grands bénéficiaires de cette réforme incongrue, et le gouvernement pourrait se demander s’il ne va pas y laisser quelques plumes.

Nous le saurons bientôt.

En attendant, les syndicats ont bien compris le message, et appelle déjà à élargir le mouvement et à l’installer dans la durée. lien

Pour aller encore un peu plus loin, certains politologues n’hésitent pas à penser que, derrière tout ça, il y aurait la stratégie gouvernementale consistant à pousser le citoyen à assurer lui-même sa retraite, investissant là où il peut, dans l’immobilier en particulier, convaincu d’avance qu’ils seront les dindons de la farce...

Le choix machiavélique de macron serait donc de durcir la situation, espérant faire cesser la contestation, avant Noël, et sa célèbre « trève des confiseurs »... une trève en remplaçant une grève, puis passé les fêtes, tous les citoyens reprendraient le chemin « de la sagesse »...

Reste à savoir ce qu’en diront les intéressés ?

Et puis, la jeunesse, première concernée par cette réforme comprendra-t-elle à quel point elle est menacée...

Cette réforme ne serait donc qu’un leurre destiné une fois de plus à accélérer l’abandon des services publics ?

La question mérite d’être posée.

Comme dit mon vieil ami africain : « tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ».

Le dessin illustrant l’article est de Dawid

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

Macron va-t-il battre en retraite

Voter avec ses pieds

Pas un pour sauver l’autre

En marche ou grève

Est-ce la fin du service public ?

Soldes, tout doit disparaitre

Le meilleur ou bien le pire ?

T’as pas mille balles ?

Le salaire du bonheur

Après le réveillon, le Réveil ?

Merci macron

La langue de macron

Macron, faire le plein avec du vide

Du Macron au micron

Macron vous fait bien marcher !

Méritons-nous un tel mépris ?

Un Macron très sucré

Un hold-up électoral

Le mélange des genres

Macron tend un piège

Le peuple ou les élites

Ils font leur nid dans le ni-ni

Lever le mystère Macron

Les bouffons politologues

La politique de l’illusion


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

138 réactions à cet article    


  • nono le simplet nono le simplet 12 décembre 2019 10:42

    la retraite pareille pour tout le monde ... sauf ... la police, les femmes, les enseignants, la nébuleuse des métiers pénibles ... pour arriver à une usine à gaz encore plus complexe ... alors que le but est clairement de casser les formations syndicales puissantes et les soit-disant « privilégiés » ...

    le rétropédalage de Laurent Berger, vraisemblablement poussé par sa base, met le gouvernement dans une situation impossible qui comptait sur la CFDT pour faire plier les autres ... 


    • olivier cabanel olivier cabanel 12 décembre 2019 10:51

      @nono le simplet
      oui, et les jours qui vont suivre vont être passionnants ! smiley
      le petit roi va-t-il mordre la poussière ?


    • Fergus Fergus 12 décembre 2019 11:45

      Bonjour, nono le simplet

      « le rétropédalage de Laurent Berger, vraisemblablement poussé par sa base, met le gouvernement dans une situation impossible qui comptait sur la CFDT pour faire plier les autres »

      Je ne crois pas que Macron, Philippe et Cie aient réellement compté sur la CFDT : ils ont baladé Berger. A mon avis, l’exécutif a clairement fait le choix du bras-de-fer avec les syndicats, y compris les « réformistes ». Autrement dit, ça passe ou ça casse pour le gouvernement. 

      Dès lors, de deux choses l’une : soit Macron gagne la partie en escomptant un retournement de l’opinion publique, et les syndicats sont durablement mis hors-jeu ; soit les syndicats emportent la mise, et c’est Macron qui est politiquement mort dans l’optique de 2022.


    • olivier cabanel olivier cabanel 12 décembre 2019 11:50

      @Fergus
      c’est aussi ce que je crois, 
      macron et sa clique ont décidé d’aller à l’affrontement...
      ils ont pris la décision de paniquer les français...afin de les pousser à investir ...pour s’offrir une retraite...on est en plein dans la logique de torpiller le service public...


    • Fergus Fergus 12 décembre 2019 11:50

      Bonjour, kimonovert

      « Rien Nasser de courir », pense Macron selon vous. A quoi les conducteurs de métro répondent par un bras d’honneur dans leur quotidien « A la rame ! »


    • Fergus Fergus 12 décembre 2019 11:54

      @ kimonovert

      Plus sérieusement, vous écrivez « Pour augmenter M, il faut diminuer P ». Tout est là, dans ce simple constat : dès lors qu’il y réforme à dépense constante, certes, il y a quelques gagnants, mais il y a surtout des perdants. Et cela d’autant plus qu’aucune garantie crédible n’a été donnée sur les décideurs de la valeur du point en dernière instance !


    • Fergus Fergus 12 décembre 2019 12:42

      @ kimonovert

      Assez d’accord avec votre scénario de 11 h 58. C’est tout à fait plausible.


    • olivier cabanel olivier cabanel 12 décembre 2019 13:10

      @kimonovert
      oui, tout le monde voit le coup... mais je ne crois pas à ce scénario.
      macron a l’intention de broyer les syndicats, et de s’en prendre au service public.
      on parie ?


    • JulietFox 12 décembre 2019 16:14

      @nono le simplet
      Je pense que les moutons sont en train de botter le cul du Berger.
      Les cartes doivent voler !


    • bebert 12 décembre 2019 18:12

      @olivier cabanel
      Malheureusement je n’y crois pas ceux qui l’ont amenés là sont très puissants ils ont investis beaucoup dans le freluquet ils attendent le retour d’ascenseur.


    • olivier cabanel olivier cabanel 12 décembre 2019 19:15

      @bebert
      bah, on verra bien...
      la vie est pleine de surprises


    • Désintox Désintox 12 décembre 2019 19:56

      @Fergus
      En fait, le gouvernement présente sa réforme en décembre en calculant que les fêtes briseront les grèves.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 décembre 2019 20:40

      @olivier cabanel
      on est en plein dans la logique de torpiller le service public...

      .
      C’est l’article 106 du TFUE qui permet de privatiser les services publics, en les mettant en concurrence avec le privé.
      .
      Article 106
      (ex-article 86 TCE)

      1. Les États membres, en ce qui concerne les entreprises publiques et les entreprises auxquelles ils accordent des droits spéciaux ou exclusifs, n’édictent ni ne maintiennent aucune mesure contraire aux règles des traités, notamment à celles prévues aux articles 18 et 101 à 109 inclus (concurrence).

      C 115/90 FR Journal officiel de l’Union européenne 9.5.2008

      2. Les entreprises chargées de la gestion de services d’intérêt économique général ou présentant le caractère d’un monopole fiscal sont soumises aux règles des traités, notamment aux règles de concurrence, dans les limites où l’application de ces règles ne fait pas échec à l’accomplissement en droit ou en fait de la mission particulière qui leur a été impartie. Le développement des échanges ne doit pas être affecté dans une mesure contraire à l’intérêt de l’Union.

      3. La Commission veille à l’application des dispositions du présent article et adresse, en tant que de besoin, les directives ou décisions appropriées aux États membres.

      Tout est dit. Le seul bémol serait « dans les limites où l’application de ces règles ne fait pas échec à l’accomplissement en droit ou en fait de la mission particulière qui leur a été impartie » mais vous verrez que l’article 121 du TFUE et les fameuses grandes orientations des politiques économiques (GOPÉ), de même que les directives, ne laissent aucun doute.

      L’article 121 du TFUE prévoit chaque année les « grandes orientations des politiques économiques » (GOPÉ). Ce sont des « recommandations » de politique économique et sociale émises par la Commission européenne — non élue — à chacun des États membres.

      C’est en fait la véritable feuille de route de la politique économique et sociale du gouvernement français, quel qu’il soit, qui est contraint de s’y plier dès lors que nous restons dans l’UE.

      Ces « recommandations » sont de fait des obligations, notamment depuis le pacte de stabilité et de croissance (PSC) de 2011 et, avec le « six-pack », la Commission peut sanctionner financièrement les pays en cas de manquement ou de retard dans l’application des mesures préconisées.

      En cas d’« écarts importants », la Commission adresse à l’État membre un avertissement, et sa situation est suivie tout au long de l’année. Si elle n’est pas redressée, la Commission peut proposer la constitution d’un dépôt correspondant à 0,2 % du PIB. Pour la France, il s’agirait donc d’un dépôt de 4,4 milliards d’euros....


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 décembre 2019 20:46

      @olivier cabanel

      La surprise a été de découvrir qu’en plein mois de juillet, au lieu de se faire bronzer au fort de Brégançon, Macron recevait les PDG des fonds de pension, dont Larry Fink, PDG de BlackRock...


    • Rera 12 décembre 2019 23:26

      @Fergus
      Votre mentor gagner la partie ??? Vous prenez votre rêve pour une réalité ,c’est l’hôpital qui se moque de la charité.Tout les français savent qu’ils laisseront des plumes avec la retraites à point de votre mentor.


    • Rera 12 décembre 2019 23:37

      @olivier cabanel
      Vous tirez des plans sur la cométaire mon cher...Micron veut aller à l’affrontement avec les syndicats après l’épisode des gilets jaunes je doute ...Déplus Edouard Philippe à convier les syndicats à Matignon debut de semaine prochaine le 17 Décembre oblige ,je pense qu’ils ont des remontés du terrain...


    • jmdest62 jmdest62 13 décembre 2019 08:33

      @alexis42
      il partira avec une très bonne retraite


      °
      et la « pension de réversion » de Brigitte. smiley

      @+


    • nono le simplet nono le simplet 13 décembre 2019 08:42

      @jmdest62
      techniquement c’est une dotation et non une retraite (et le montant est indépendant des années effectuées comme président) de 6000€ bruts cumulable avec les autres retraites ... plus un logement, une voiture, des collaborateurs ...


    • Le421 Le421 13 décembre 2019 09:22

      @kimonovert

      Donc si vous avez 100 euros [cotisés], vous aurez 5,5 euros par an tout au long de votre retraite », invité le 19 juillet sur RTL."

      La valeur du point va déterminer ces 5.5€.
      Si vous diminuez la valeur du point, vous toucherez moins.
      Épicétout.

      Mais se focaliser sur la valeur du point est un faux problème...
      On pourrait parfaitement faire un système à points juste et équilibré.
      D’ailleurs, comme par hasard, ce système est si parfait que les flics n’en veulent pas...


    • jmdest62 jmdest62 13 décembre 2019 10:28

      @Le421
      ce système est si parfait que les flics n’en veulent pas...
      °
      En plus ils viennent de comprendre* que les heures sups payés en primes ou en récup c’est encore ça de moins pour leur retraite.
      @+
      * « vieux motard que jamais ! »


    • jmdest62 jmdest62 13 décembre 2019 10:35

      @nono le simplet
      Salut Nono
      OK ...mais rassures moi ! il touchera quand même une pension de réversion quand Brigitte* .......sinon ça serait vraiment pas juste !
      @+
      * Sauf accident , elle devrait quitter ce « monde de misère » avant lui Non ?
      Comme me dit régulièrement mon épouse adorée : Quand l’un de nous deux mourra , je serai inconsolable. smiley


    • nono le simplet nono le simplet 13 décembre 2019 10:39

      @jmdest62
      salut
      bé oui la dotation est cumulable avec le reste ...


    • JbLynx 19 décembre 2019 23:50

      @Fifi Brind_acier
      - Les Partis : DLF, ELV, LFI, LR, LREM, PCF, PS, RN… , soumis à l’UE laissent la Population dans l’ignorance totale du contenu inchangeable des GOPÉ, nous condamnant de faîte à l’asservissement, la soumission et à la destruction de nos acquis sociaux et Souveraineté.

      « L’UE est une prison dont il faut absolument sortir !, car on ne décide plus de rien : ayant perdu toute notre souveraineté dans l’UE » E. CHOUARD.


    • leypanou 12 décembre 2019 11:26

      car le calcul des droits sur l’ensemble de la carrière va fragiliser les plus précaires, dont les femmes 

       : çà ne fragilise pas que les plus précaires, çà appauvrit tout le monde.

      Quand vous passez du calcul de la pension des 25 meilleurs années¹ (le privé) à toute la carrière, vous appauvrissez ceux qui avaient ce système avant.

      Quand vous passez du calcul de la pension sur les 6 derniers mois de votre carrière (le public) à toute la carrière, vous appauvrissez TOUS les fonctionnaires -pas seulement les enseignants- dont les progressions de salaire sont à marche de caméléon.

      Tous les autres « trucs » du genre « tout le monde a droit au moins à 1000€/mois, tout donne droit à des points » ne sont que de l’enfumage pour les naïfs.

      ¹ : avant, quand la pension était calculée sur les 10 meilleures années, c’était encore mieux ; bref, la régression sociale est de tout temps.


      • olivier cabanel olivier cabanel 12 décembre 2019 11:47

        @leypanou
        vous avez raison !


      • velosolex velosolex 12 décembre 2019 12:18

        Remarquons que les enseignants qui se plaignent d’être pénalisés, car ne recevant pas de primes, par la nouvelle réforme, font actuellement parti de ceux qui ne le sont pas pour cette raison même.

        Dans le corps hospitalier, les primes dues aux horaires décalées, aux astreintes, au travail de nuit compte environ pour 30 pour cent du salaire ; Ces primes ne sont absolument pas prises en compte pour la retraite. Le jour où l’on passe à la retraite, la perte de revenu est de 50 pour cent, sur une carrière complète.. . Je ne veux pas cliver, et faire le jeu du gouvernement, car je pense que tout le monde va perdre dans cette histoire, mais on peut comprendre que les poils se hérissent quant on entend les enseignants se transformer en martyr, et mettre cette exception qui leur est aujourd’hui profitable, 


        • chantecler chantecler 12 décembre 2019 12:22

          @velosolex
          Il ne recevraient pas de « primes » mais ont des indemnités par exemple de déplacement pour les remplacements , ce qui revient au même car celles-ci ne sont pas comptabilisées pour la retraite .


        • velosolex velosolex 12 décembre 2019 12:33

          @velosolex
          Mon post à a demi disparu. Mauvais clic.. Continuons. 
          profitable en avant, pour justifier un traitement singulier de leur sort. Que les règles soient les mêmes pour tous n’est en rien une aberration, et que les primes qui n’étaient pas prises en compte hier le soit demain tout aussi.
          Mais c’est un peu fort de café qui ceux qui ne les avaient pas, car ne rentrant pas dans un champ d’astreinte, cherchent à en saisir la compensation à leur profit. 
          Mais c’est un fait que des syndicats sont bien plus influents que l’autre, et qu’il y a beaucoup d’intérêts pour certains de présenter une vision tronquée d’un problème, en utilisant des sophismes. 
          Pas difficile à lire le jeu du gouvernement ; Promettre des compensations à certains, pour cliver le mouvement d’opposition. Il y parviendra si certains rentrent dans sa logique pernicieuse, en défendant son pré carré, tout en se moquant des autres


        • velosolex velosolex 12 décembre 2019 12:37

          @chantecler
          A ce que je sache, les primes dans le corps enseignant dont vous parlez sont insignifiantes.
          Contrairement à certains corps de fonctionnaires, en particuliers les hospitaliers, qui voient leur revenu à la retraite diminuer de moitié, même en ayant travaillé 42 ans


        • velosolex velosolex 12 décembre 2019 12:40

          @velosolex
          « Primes » J’aurai du dire des indemnités, effectivement. Pour le travail de nuit, les horaires décalées, les dimanches bossés.
          Pas d’indemnité sinon pour la dangerosité évidente du métier d’infirmier ou d’aide soignant, de plus en plus évidente. 


        • JulietFox 12 décembre 2019 16:16

          @chantecler

          Ouais : Ussel/ Bordeaux/Ussel = 84 euros.
          Calculez avec Mappy (par exemple)


        • JulietFox 12 décembre 2019 16:20

          @velosolex
          Surtout s’il en est à son 6 ème CDD, Macron ne voulant plus que des contractuels.


        • Popov Popov 12 décembre 2019 20:25

          @velosolex
          Je crois que tes poils ont mal compris : TOUS les fonctionnaires vont perdre 30% de leur pension (et le public 15%). La stratégie du gouvernement est de faire croire que les enseignants ne perdront rien : c’est faux, il faudrait mettre 25 ?milliards par an sur la table, impossible. C’est coup double : ils essayent de rassurer les enseignants pour qu’ils arrêtent de reconduire la grève et ils essayent de montrer à l’opinion qu’ils ne seront pas perdants. Promis par courriel et courriers affichées dans les établissements de Mr Blanquer aux enseignants : vous serez traitez comme les autres catégories A de fonctionnaires. En aucun cas il a écrit que les retraites ne baisseront pas. C’est d’autant plus choquant et c’est comme cela qu’il compte diviser c’est que les plus petits salaires de la fonction publique eux aussi perdront 30%, catégorie B et C, Blanquer et le gouvernement en général montre du doigt pour diviser entre professions, entre syndicat (tous petits acquis) entre génération. (+-44 ans ). Macron a même dit dans son discours de Rodez que s’il fallait augmenter les 800 000 enseignants il faudrait sortir au moins 10 milliards par an, donc... les promesses n’engagent que ceux qui les croient car évidemment il font passer la loi en force maintenant et promettent 37 euros brut par mois (500 millions) « des 2021 »... vous suivez il y a un petit décalage, un peu comme on fait passer la loi en force maintenant et qu’on négocie la transition après alors que même sarkozy a dit en septembre qu’on est en excédent de 25 milliards par an grâce à sa reforme de 2010 : il n’y a pas urgence, on est en excédent jusqu’en 2025 et on a des réserves de 150 milliards. OUVREZ LES YEUX CAR ON EST TOUS CONCERNE PAR l’ENFUMAGE -30% public -15% privé. A+


        • eau-pression eau-pression 12 décembre 2019 20:49

          @Popov

          S’cusez moi, je ne regarde que ponctuellement ce qui se raconte ici, mais je n’ai pas vu quantifier l’effet du passage à la hors-classe sur la pension d’un prof.
          Suffirait que le gvt réduise à peanuts les promotions à HC pour faire beaucoup d’économies tout en claironnant qu’il n’ont pas touché aux règles du jeu.


        • Popov Popov 12 décembre 2019 21:20

          @eau-pression
          Ce qui est quantifie, c’est que pour augmenter en salaire pleins de personnes perdantes qui gagnent par trop mal, il faut avoir beaucoup de sous ! Qu’est ce qu’ils font c... avec leur notion de prime qu’ils viennent de remettre en exonération ... Cela serait bien de cotiser justement... ou de revaloriser le SMIC pour faire rentrer des cotiz. Bref rappelez vous la reponse de Philippe au gilets jaunes l’an dernier : « Je ne revaloriserai pas le SMIC car je veux que le travail paye. » Tout a fait dans la ligne de Besancenot sur l’interview de RMC, on divise les gens qui ont 1300 et 1800 euros... par mois.. c’est un comble ! (voir agoravox tv d’en ce moment)


        • Popov Popov 12 décembre 2019 22:35

          @Popov
          je réponds à moi-même vu que j’ai écrit une bêtise mais bon les sommes sont tellement grosse, pas l’habitude. 600 euros par mois x 12 mois x 800 000= plutôt 5 milliards que 25... bref Macron avait raison à Rodez avec les cotisations patronales il doit lâcher deux fois plus soit 10 milliards pour ne pas que les enseignants soit perdants. Les 500 millions de Darmanin, cela fait 20 fois moins, la négociation risque d’être difficile... même en jouant la division.


        • eau-pression eau-pression 12 décembre 2019 22:39

          @Popov
          Pas le temps d’aller sur Avox TV.
          En fait je suis irrité par l’article de Rosemar hier. Marre des gens qui ne voient pas que la préservation de leur confort et leurs petites astuces misérables sont le fond de leur pensée.


        • chantecler chantecler 12 décembre 2019 12:19

          Bonjour ,

          Plus on avance plus l’enfumage et des promesses insensées (comment on les financera ?) sont intenses .

          Hier soir je suis tombé sur C à vous , France 5 .

          C’était un festival de démagogie : à entendre certains , grâce à ce système « universel » et à points , chacun toucherait le paradis : les femmes malgré les arrêts et disponibilités grossesses, les aléas de la vie , les paysans 850,00 au bas mot, etc etc ...

          J’ai recherché l’émission pour fournir le lien mais elle a été saucissonnée : Juste les pro(po)s de :JM Blanquer et ceux d’un « chef d’entreprise » , très libéral , énarque qui a commencé ses palabres avec un discours très anti haut fonctionnaire et anti CGT .

          Quant à « l’équité » : 1 euro cotisé donne le même droit pour tous, de qui se moque t’on ? Certains gagnent un euro facilement , d’autres sans se fouler et d’autres encore se crèvent .


          • velosolex velosolex 12 décembre 2019 12:53

            @chantecler
            Le Gouvernement joue à l’avare, penché sur sa cassette, comptant ses sous, dans une fausse préoccupation de notre avenir commun, se la jouant « responsable ». Les propos sont à l’avenant, matois au possible« 
            Pour un euro cotisé, des droits égaux pour tous »...C’est la phrase mantra, répétée à l’envie, relayée par cent spécialistes, tous plus soucieux les uns des autres de la santé du malade, qui parfois proteste, cet imbécile. Délire t’il ? ...
            On remarquera qu’il s’agit de la troisième reforme définitive en quelques années, les autres étant sensées déjà nous protéger jusqu’en 2050...Tout est dramatisé dans cette histoire. Les comptes sont falsifiés, et ineptes, ne tenant pas compte qu’il faut de moins en moins d’employés cotisant pour produire de plus en plus de richesse.
            La réforme devait donc se faire en ce sens, et non pas en pénalisant ceux qui sont déjà impactés par les gains de production, réduits au chômage.
            Retour donc à la lutte des classes, qu’on croyait condamnée par l’histoire, à moins que ce fut un ultime effort pour nier toute opposition. 


          • olivier cabanel olivier cabanel 12 décembre 2019 13:03

            @chantecler
            pas mieux !
            je partage et remercie


          • njama njama 12 décembre 2019 13:03

            @chantecler
            850,00 au bas mot
            Ce n’est pas vraiment de la philanthropie
            La France « d’en bas » est surtout locataire (de mémoire seulement la moitié des ménages sont propriétaires), il faut lui permettre à minima de s’acquitter des loyers et charges pour préserver les rentiers. L’État s’en charge. Dans le Grand Jeu du Capital comme dans les châteaux de cartes la vie de chacun dépend de celle de l’étage du dessous ...


          • olivier cabanel olivier cabanel 12 décembre 2019 13:04

            @velosolex
            tout est dit.
            merci


          • JulietFox 12 décembre 2019 16:23

            @velosolex
            "C’est la phrase mantra, répétée à l’envie, relayée par cent spécialistes,

            "
            Dont un certain François de Closets, 85 ans, dominerait largement le classement des « journalistes les mieux payés en 2019 » avec des revenus estimés à près de 46 millions d’euros.


          • nono le simplet nono le simplet 12 décembre 2019 16:35

            @JulietFox
            Mediamass est un site caricaturiste qui raconte des bêtises ... mais volontairement, par jeu ...


          • nono le simplet nono le simplet 12 décembre 2019 16:36

            @JulietFox
            cela dit le pauvre François raconte n’importe quoi mais lui il est sérieux smiley


          • oncle archibald 12 décembre 2019 19:28

            @chantecler : "Quant à « l’équité » : 1 euro cotisé donne le même droit pour tous, de qui se moque t’on ? Certains gagnent un euro facilement , d’autres sans se fouler et d’autres encore se crèvent .« 

            Vrai, mais en quoi la reforme Macron aggraverait-elle la situation préexistante ?

            La retraite d’un éboueur ou celle d’un ouvrier du bâtiment sont-elles actuellement meilleures que celle d’un fonctionnaire de guichet à la Mairie ou à la Préfecture dénommés ironiquement il y a quelques années »les ronds de cuir" ?

            Le problème posé est celui de l’ensemble de l’échelle des rémunérations du travail humain, et des critères qui font que X devrait être mieux rémunéré que Y, pas celui de la reforme des retraites.


          • oncle archibald 12 décembre 2019 19:51

            @velosolex : "Les comptes sont falsifiés, et ineptes, ne tenant pas compte qu’il faut de moins en moins d’employés cotisant pour produire de plus en plus de richesse.« 

            Les comptes en sont ni falsifiés ni ineptes. Qu’il y ait de moins en moins de cotisants et de plus en plus de retraités est un fait constatable et incontournable :

            Les jeunes font davantage d’études et rentrent plus tard dans la vie active,

            le travail humain se raréfie notamment en raison de la robotisation de nombreuses tâches, et le chômage »institutionnel’ reste incontournable,

            la durée de la vie augmente grâce aux progrès de la médecine et donc le temps pendant lequel on bénéficie d’une pension de retraite s’allonge.

            Dans la mesure ou l’on veut absolument conserver un système basé sur la répartition des cotisations des actifs pour pouvoir payer les pensions des retraités restent trois solutions possibles :

            Augmenter le montant des cotisations en jouant sur le pourcentage appliqué au salaire,

            Augmenter le montant des cotisations en jouant sur la durée du travail avant d’avoir droit à percevoir une pension de retraite,

            Diminuer le montant des pensions versées aux retraités.

            Si l’on n’accepte aucune de ces trois solutions ou un dosage des trois (ce qui est déjà le cas actuellement, y compris dans le projet Macron !) il faudrait une reforme toute autre en prévoyant qu’une partie des pensions soit obtenue soit par le prélèvement d’un nouvel impôt soit par la capitalisation.... Pourquoi pas mais à priori au moins les syndicats ne veulent ni de l’une ni de l’autre de ces deux solutions.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 décembre 2019 20:54

            @oncle archibald
            Il existe une autre possibilité, car les déficits sont construits de toutes pièces.
            .
            "Le COR a donc publié un rapport relativement balancé, annonçant certes un déficit pour 2025, mais reconnaissant que son évaluation provient de conventions comptables discutables.

            Le risque est que le gouvernement et la presse mettent l’accent sur le déficit prévu pour 2025, soit pour l’ensemble des régimes de retraite : 0,7 point de PIB (17 milliards d’euros) dans l’hypothèse que les taux de cotisation restent fixes.

            Mais ce pseudo-déficit provient essentiellement de la baisse des ressources affectées au système, en raison de la forte baisse de la part de la masse salariale du secteur public, de la non-compensation de certaines exonérations de cotisations sociales, de la baisse des transferts de l’Unédic et de la CAF.

            Il disparaît pratiquement si une autre convention comptable est adoptée.


          • oncle archibald 12 décembre 2019 23:38

            @Fifi Brind_acier

            Quand j’étais enfant on me disait : « si ma grand mère avait deux roues ce serait une bicyclette » ou encore « avec des si on mettrait Paris en bouteilles » ..... Mais la pyramide des âges et l’équilibre des recettes et des dépenses ne s’accommodent pas de « si ».

            Alors derrière son écran c’est toujours facile,, YAKA et FAUCON triomphent. A l’Elysee et au palais Bourbon c’est beaucoup moins facile, et s’attaquer à du « lourd » ne fait pas peur à ce gouvernement s’il est sûr d’avoir raison, c’est ce qui vous contrarie ....


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 décembre 2019 08:22

            @oncle archibald
            et s’attaquer à du « lourd » ne fait pas peur à ce gouvernement s’il est sûr d’avoir raison, c’est ce qui vous contrarie ....

            Ce qui me contrarie c’est de voir des victimes soutenir Macron.
            Le gouvernement a raison, au bénéfice de qui ?
            Des fonds de pension, sous la pression de Bruxelles.
            .
            Vous avez un portefeuille d’actions dans les fonds de pension ?
            Si oui, dites-le, tout le monde comprendra que vous défendiez votre oseille.
            Sinon, vous allez faire partie des pigeons, et sans petits pois autour !


          • velosolex velosolex 13 décembre 2019 14:31

            @oncle archibald
            C’est formidable. Exactement les mots d’edouard Philippe, celui qui trouvait l’ai qu’il respirait « tout à fait normal » à Rouen…. Mais ne vous croyez pas « chat perché » car vous touchez votre retraite.
            Demain, ce même gouvernement va prendre à témoin tous les travailleurs qui ont été touché, et leur demanderont si c’est normal que certains bénéficient d’une retraite plus intéressante que les autres, au terme d’un autre calcul...
            La clause du grand père, va vite elle aussi se transformer en clause du couillon là aussi. La retraite c’est pas un viager sur le pays. 
            En clair, au delà du bon euro le même pour tous de nos gouvernants, il semble bien avéré que la préservation des milliards épargnés pour les autres, est le véritable levier libéral de cette réforme, qui évidemment aura des conséquences incalculables, et non encore exprimées :
            Ca va être l’avènement des fonds de pension, qui lorgnent de plus en plus vers notre pays, et qui cliveront encore un peu plus le pays. . Les revenus et les retraites ont déjà baissées depuis cinq ans, et cela va s’accélérer. Des gens, de tous âges, ne peuvent plus vivre décemment. La capitalisation de la France a par contre augmenté. Jamais le PIB n’a été si élevé.
            L’argent est donc là, dans les gains de productivité qui ont généré le chômage. Les choix libéraux qui ont incité au développement du dumping et à la délocalisation des entreprises à trahi les rapports sociaux. Les gens exigent donc que cette nouvelle donne, un véritable tour de passe passe, soit assujettie au financement des retraites. C’est qu’il en ont soupé, des Cahuzac, la main sur le cœur, et de leur fausse chasse vertueuse aux tricheurs...Pour finir, le recul de l’âge de la retraite, va augmenté mécaniquement le nombre de chômeurs. On comprend la réforme exercé contre ceux ci qui a été une préparation à celle ci, dans cette politique d’incendies et de contre feux


          • velosolex velosolex 13 décembre 2019 14:33

            @Fifi Brind_acier
            Pas toujours d’accord avec vous, mais cette fois nous somme sur le même fil. 


          • oncle archibald 13 décembre 2019 16:15

            @velosolex : « Jamais le PIB n’a été si élevé. L’argent est donc là, dans les gains de productivité qui ont généré le chômage. »

            En effet, mais qui chez Renault et les autres constructeurs automobiles a acheté les robots qui remplacent le travail des hommes ? Les ouvriers ou les actionnaires ? Il vous parait anormal que la richesse produite par un investissement revienne aux investisseurs ?

            Avez vous remarqué qu’il n’y a quasiment plus de grèves dans l’industrie automobile alors qu’il y a quelques années les syndicats de « Billancourt » faisaient la pluie et le beau temps à leur guise ? Pourquoi ?

            Parce que toutes ces chaines de production robotisées sont démontables et qu’il suffit de les coller dans des camions pour aller produire ailleurs, notamment en Pologne ou autres pays de l’Europe de l’Est pour peu que l’on ait la bas construit un hangar avec les arrivées de fluides aux bons endroits.

            Ignorer ou feindre d’ignorer cela ne peut amener à aucune solution satisfaisante pour les Français qui travaillent encore pour l’industrie. Oui la mécanisation, l’automatisation et la robotisation des taches ont entrainé la suppression de nombreux emplois dans l’agriculture, l’industrie et même dans les « services ». Combien de dactylos dans une étude de Notaire il y a 50 ans et combien aujourd’hui ?

            Souhaitez vous revenir à l’extraction du charbon au marteau piqueur voire pourquoi pas à la pioche avec des wagonnets poussés à la main ? Pourtant à l’époque certains ont comme vous hurlé à la suppression des emplois du fait de l’apparition des haveuses et des tapis roulants.

            Dans les conditions actuelles une réforme des retraites est incontournable, et de nouvelles adaptations seront nécessaires plus tard puisque comme le dit le proverbe « on n’arrête pas le progrès » !


          • njama njama 12 décembre 2019 12:53

            Dans les années d’avant et d’après guerre jusque dans les années 60 et début des années 70 personne ne se bousculait au portillon pour rentrer dans « la fonction publique » car les salaires dans le privé étaient meilleurs, et surtout plus évolutifs. Il suffisait souvent de traverser la rue ou presque pour trouver un autre emploi, ou le même.

            Du fait de salaires inférieurs dans la fonction publique, des avantages compensatoires qui récompensaient la fidélité avaient été octroyés dans ce type d’emploi, dont principalement les conditions avantageuses de départ en retraite, à la fois par l’âge comme par le calcul des pensions sur les derniers mois d’activité.

            L’arrivée du chômage dans la fin des années 70 et par la suite a inversé la tendance, puis la faible augmentation des salaires dans le privé avec le « tournant de la rigueur » (Bérégovoy 1983) a fait qu’ils se sont rapprochés de ceux de la fonction publique, jusqu’à leur être parfois inférieurs comme actuellement, à tel point que certains considèrent aujourd’hui les fonctionnaires comme des nantis, un comble ! La réforme des retraites de Macron remet en question ces avantages qui n’ont rien d’indus.

            Il est vrai que l’État est le premier employeur en France et qu’il serait le premier gagnant dans cette réforme...


            • olivier cabanel olivier cabanel 12 décembre 2019 13:06

              @njama
              s’il est vrai qu’à l’époque que vous citez, les enseignants n’étaient pas les moins bien lotis, il n’en reste pas moins que la réforme voulue, si l’on en croit les experts en ce domaine, les pénalise cruellement.


            • njama njama 12 décembre 2019 13:18

              @olivier cabanel
              Étant donné le niveau d’instruction des enseignants, il était normal qu’ils touchent un salaire un peu supérieur à celui de l’employé de mairie, ou de la Poste. L’instruction était la voie de l’ascenseur social.
              Mon commentaire était assez général sur les salaires de la fonction publique avant les années 80. Tous les fonctionnaires bénéficiaient de ce minimum, le calcul de leur pension sur les derniers salaires, avantage toujours actuel qui n’a rien d’un privilège.
              Certains corps dans les fonctions régaliennes, armée, police, et aussi dans les hôpitaux bénéficiaient de plus d’avantage encore, possibilité de retraite anticipée après 15 ans de service, comme de cumuler un emploi ensuite en sus de leur pension (ce qui est toujours le cas).


            • Croa Croa 12 décembre 2019 20:04

              À njama,
              Dans la fonction publique le traitement de base est lié à l’indice et la pension est liée au dernier indice, celui-ci devant être détenu depuis au moins six mois (d’où le raccourcis habituel comme quoi la pension serait calculé sur les derniers mois alors que ce n’est pas du tout ça.)
              L’indice est lié aux diplômes suivant une nomenclature. Effectivement celui d’un enseignant est supérieur à celui de l’employé de mairie... Toutefois il existe aussi des primes accordées à certaines professions en plus du traitement indiciaire. Il s’agit généralement de professions bien payées dans le privé, ces primes visant à atténuer cette différence (primes de technicité, informatique, etc.) En général ces primes ne cotisent pas et donc ne comptent pas pour la retraite. Résultat : En moyenne les fonctionnaires perdent autant que les salariés du privé en arrivant à la retraite mais pas pour les mêmes raisons c’est tout.


            • velosolex velosolex 13 décembre 2019 15:21

              @njama
              Il faudra m’expliquer les avantages de travailler à l’hopital, si ce n’est celui de bénéficier d’une blouse blanche, maigre rempart malgré tout contre les germes, la souffrance, les coups parfois, et la misère du monde. J’ajouterai le stress, l’’épuisement et un sentiment d’absurdité de plus en plus manifeste. Mais là sans doute, les profs, dans certains milieux surtout, ne sont pas épargnés. Reste que ces notions sont si prégnantes, que les mobilisations dans les hôpitaux ne s’attachent pas aux salaires, mais aux conditions de travail et d’accueil des patients. 
              Les quelques indemnités liées au travail de nuit, du dimanche, ne sont pas prises en compte pour la retraite. C’est leur intégration future, dans le prochain système, qui pose problème aux enseignants, ceux ci n’étant pas redevables d’indemnités de ce genre. Cette intégration pour les hospitaliers n’est pas scandaleuse, la pension en étant fortement minorée. Ce qui est un scandale, c’est que ces sommes n’étaient pas intégrées jusqu’ici. Mais on nous disait que c’était la compensation par rapport au privé, où elles l’étaient, mais avec un calcul de la retraite sur la carrière, et non sur les six derniers mois.
              Reste que tout cela n’est qu’un chiffon rouge agité, pour cliver, dans une logique où de toute façon tout le monde sera évidemment perdant. 
              Attention sur les vues fumeuses sur l’instruction, qui donnerait justification d’avantages à certains sur d’autres, et qui me semblent de moins en moins justifiés. Le métier d’infirmier nécessite certaines qualités qui n’ont rien à envier à celles des profs. Le socle de base d’instruction (qui là aussi d’ailleurs n’est pas négligeable) est une chose, l’intelligence et la nécessité de se maintenir à niveau toute sa vie en est une autre. Ne parlons pas des responsabilités ; C’est là un autre débat, très français, sur le mérite qu’on accorde une fois pour toute, à l’instruction dans le cadre de la course à la diplomite, concernant les jeunes années.
              On installe comme dans l’ancien régime une sorte de hiérarchisation, comme le fait hier d’être « bien né » qui resterait pour cliver la société, entre « intellectuels », souvent autoproclamés, et manuels, avec au dessus la crème issue des grandes écoles. Celles dont sortent tous nos enarques, ayant une si haute idée d’eux mêmes, qu’ils en viennent à ne plus considérer de devoir consulter le peuple. Et c’est ainsi qu’au bout de cette logique de crâne d’œufs, et de gens voulant garder la main sur la fortune on en parvient à envisager ce genre de réforme.
              A vrai dire je ne vois guère de métiers qui ne nécessitent pas de qualité évidente et si on les exercent bien. Combien d’années d’apprentissage pour devenir un bon couvreur ? Je me vois très mal sur un toit avec un lot d’ardoises à poser, avec la nécessité d’aller vite. Genoux, épaules usés. j’en ai tant vu qui se trainaient à l’hopital, à pas 50 ans. On va leur demander de travailler encore plus !


            • nono le simplet nono le simplet 13 décembre 2019 16:25

              @velosolex
              salut à toi
              au printemps je dois refaire une toiture, charpente et tuiles ... je sais que je serais beaucoup plus attentif et aussi moins rapide qu’il y a quelques années ... la souplesse commence à baisser vers 50 ans, et encore, combien sont dèjà cassés à 50 ans ? alors à 60 ans ... à 65 ans ...


            • velosolex velosolex 13 décembre 2019 18:28

              @nono le simplet
              Salut
              S’il y a quelque chose que je trouvais judicieux dans les ex pays de l’est, c’était le resserrement des salaires. On peut considérer que certains « méritent » plus que les autres, bien sûr, en rapport à leur talent, leurs responsabilités, mais en en France, les différences se sont incroyablement creusées. Je n’apprend rien, les inégalités sopnt si prégnantes que certains bossant ne parviennent plus à se loger
              Et j’en vois parfois certains payés 3000 euros par mois qui se sentent méprisés, « discriminés », « stigmatisés », mots furieusement tendance. Le médecin, souvent, se situe lui même comme faisant partie des « professions intermédiaires », catégorie floue servant d’étalon maître, dans une société où chacun se place dans la « classe moyenne », du prolo qui ne veut pas se déconsidérer à ses propres yeux, et c’est tout à son honneur, au bon bourgeois qui étouffe ainsi sa mauvaise conscience, s’il en a une !...Au dessus de tout, l’exemple du footeux gagnant 100 000 euros par mois au pays de l’absurdie, fait relativiser même aux Cahuzac leurs écarts. 
              Que dire du mépris que certains entretiennent sur des travaux dits « manuels ». Je ne vois pas un boulot où il ne faut pas se servir de sa tête, hors les ministres, dont les mérites comme ceux des militaires, est de savoir marcher au pas, et de se mettre au garde à vous.
              Un financier peut construire des pyramides de Ponzi virtuelles, que les gogos admirent. Un maçon par contre ne peut construire une maison qui ne tient pas debout, sans être rattrapé de suite par les lois physiques. L’argent semble le fer de lance de la vanité, d’un mérite autoproclamé par l’argent gagné. Certains l’ont bien compris, qui exigent d’être augmenté pour être respecté….
              Ainsi la bouclé est bouclée. Mais parfois c’est avec un lacet, d’autre fois par un beau ruban. 


            • nono le simplet nono le simplet 12 décembre 2019 13:05

              j’ai observé ce matin deux artistes du cirque d’hiver dans un grand numéro de contorsionnistes où leur grande souplesse a été rudement mise à l’épreuve :

              le premier, Jordan Bardella, vice président du RN, qui dit soutenir les manifestations mais pas les grévistes de la CGT, entre autres ... car évidemment, les gens qui manifestent en semaine ne peuvent pas être assimilés à des grévistes ... comprend qui peut ...

              la deuxième, Nadine Morano, députée européenne LR et présidente du RPF, qui a dénoncé le gouvernement dans cette réforme tout en se refusant de soutenir les manifestations et les grévistes ... elle est contre le gouvernement et contre les grèves ... là encore, comprend qui peut ...


              • olivier cabanel olivier cabanel 12 décembre 2019 13:07

                @nono le simplet
                je crois qu’il faut surtout comprendre qu’ils sont tentés de récupérer les marrons du feu... il y aura encore des dupes... mais peut-être pas tant que ça.


              • Abou Darbrakam Abou Darbrakam 12 décembre 2019 13:29

                @olivier cabanel
                "récupérer le macron du feu.

                "
                vous n,’y pensez pas tout de même.


              • Orion Orion 12 décembre 2019 13:39

                Salut Nono !

                « j’ai observé ce matin deux artistes du cirque d’hiver »


                T’es sur que c’était le cirque d’hiver ?

                C’était pas plutôt le Plein d’Air ... Non parce que la Nadine et l’autre là à part brasser du vent je vois pas trop ... smiley


              • Cadoudal Cadoudal 12 décembre 2019 13:44

                @nono le simplet
                ... là encore, comprend qui peut ...

                Martinez souhaite que « Macron fasse le score le plus haut possible »

                Le secrétaire général de la CGT est allé au-delà de la position initiale de sa centrale en appelant à voter pour Emmanuel Macron.

                https://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/05/05/martinez-souhaite-que-macron-fasse-le-score-le-plus-haut-possible_5123118_4854003.html

                Tous les grévistes de la CGT ont voté Macron pour défendre les prolétaires Français...lol...

                52Fixer l’âge légal de la retraite à 60 ans avec 40 annuités de cotisations pour percevoir une retraite pleine.

                58Revaloriser le minimum vieillesse (ASPA) partout en France, y compris Outre-mer, et le conditionner à la nationalité française ou à vingt ans de résidence en France, ce qui permettra également d’augmenter les très petites retraites.

                63Maintenir la durée légale hebdomadaire du travail à 35 heures. Autoriser la négociation sur l’allongement du temps de travail exclusivement au niveau des branches professionnelles et à la condition d’une compensation salariale intégrale (37 heures payées 37 ou 39 heures payées 39).

                https://rassemblementnational.fr/pdf/144-engagements.pdf


              • nono le simplet nono le simplet 12 décembre 2019 13:48

                @Orion
                ces gens là adorent le peuple mais à une condition ... qu’ils soient sur une estrade et que le peuple soit sur le parterre et les applaudissent ...


              • nono le simplet nono le simplet 12 décembre 2019 13:50

                @Cadoudal
                tu es encore sorti sans ta casquette ... tsss tsss, le soleil ça tape au Sénégal ...


              • Cadoudal Cadoudal 12 décembre 2019 15:21

                @nono le simplet
                Encore une réponse argumentée et pleine de bon sens...

                Fais gaffe au burn out...

                Sinon pour causer sérieusement, les champignons et les ruptures de barrages nucléaires, ça gaze en ce moment ?

                « On devrait gazer tous les gauchistes, cette sous-race. »...lol...

                https://francais.rt.com/france/46905-gazer-blancs-sous-race-licra-tweet-raciste-unef


              • nono le simplet nono le simplet 12 décembre 2019 15:48

                @Cadoudal
                Encore une réponse argumentée

                argumenter avec une photocopieuse ? quelle drôle d’idée smiley


              • JulietFox 12 décembre 2019 16:26

                @Cadoudal
                52...53...63...
                Sur Fde souche vous copiez ?


              • Cadoudal Cadoudal 12 décembre 2019 16:29

                @nono le simplet
                Mon beau frère est chargé de la maintenance des photocopieuses de l’Intersyndicale progressiste..
                Un secteur stratégique qui justifie qu’on touchera pas à son régime spécial, la frangine est contente...lol...

                Patronat : pour Gattaz, « les migrants sont un atout pour la France »

                http://www.leparisien.fr/economie/patronat-pour-gattaz-les-migrants-sont-un-atout-pour-la-france-11-09-2015-5083327.php

                Nous leur disons définitivement bienvenue, bienvenue chez nous, dans nos quartiers, nos vies, notre syndicat et notre révolution ! Tout est à vous, tout est à nous ! Rien pour nous, tout pour tous !

                http://www.cnt-f.org/urp/tracts/le-faux-probleme-de-l-immigration-diviser-pour-mieux-regner

                Quelle que soit leur origine, ce sont des travailleurs et des travailleuses de France avant tout !

                http://cgt-tefp.fr/ce-nest-pas-limmigration-qui-cree-du-dumping-social-mais-labsence-de-droits-tribune-de-philippe-martinez-secretaire-general-de-la-cgt-dans-le-monde-du-27-septembre-2018/

                Personne n’est illégal-e, liberté de circulation et d’installation,

                https://solidaires.org/Stop-a-la-repression-des-sans-papiers-Liberation-des-interpelles


              • Cadoudal Cadoudal 12 décembre 2019 16:38

                @JulietFox
                Sur Desouche très peu de supporters de la socialiste Marine et de ses compatriotes musulmans...

                C’est plutôt la ligne nettoyage et remigration qui domine...lol...


              • nono le simplet nono le simplet 12 décembre 2019 17:09

                @Cadoudal
                Sur Desouche très peu de supporters de la socialiste Marine

                allons bon ! Sauterel est pourtant membre du RN


              • Cadoudal Cadoudal 12 décembre 2019 17:33

                @nono le simplet
                Il était au FN avec le Menhir...

                Les mignons, les socialistes et les compatriotes musulmans c’est pas trop son trip, il a foutu le camp...lol...

                Ce blog s’inscrit dans la mouvance identitaire

                https://fr.wikipedia.org/wiki/Fdesouche


              • nono le simplet nono le simplet 12 décembre 2019 17:56

                @Cadoudal
                il a foutu le camp.

                tu as l’air bien sûr ... remarque, tu bosses pour lui ... et la nièce, elle est trop à gauche ?


              • Cadoudal Cadoudal 12 décembre 2019 18:06

                @nono le simplet
                -remarque, tu bosses pour lui...

                C’est moi qui le paye tous les ans, en attendant qu’il soit subventionné...

                La petite Marion elle est bien mignonne, mais son positionnement concernant le conflit Israélo-Malgache n’est pas encore très clair :

                https://www.lepoint.fr/societe/agression-d-un-etudiant-israelien-dans-le-metro-un-suspect-en-garde-a-vue-12-12-2019-2352783_23.php

                On va la laisser murir..lol...


              • nono le simplet nono le simplet 12 décembre 2019 18:34

                @Cadoudal
                ouf, tu confirmes donc qu’on entre dans le néo-nazisme pur et dur ... je me demandais si le gars François n’était pas un peu de gauche ...


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 décembre 2019 21:01

                @nono le simplet
                Les Républicains ne sont pas d’accord, ils veulent l’âge de départ à la retraite à 65 ans ! Du coup, le FN qui refuse la réforme, se trouve moins à Droite que les Républicains...
                .
                Quant à certains manifestants d’extrême gauche qui font le coup de poing contre d’autres manifestants, pas assez à Gôoooche, selon eux, ce sont des crétins qui n’ont pas compris que dans un système solidaire par répartition, on ne demande pas la couleur politique des cotisations mises au pot commun.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 décembre 2019 21:06

                @Cadoudal
                Bof, Martinez, c’est le syndicalisme européen, qui ne cite jamais le moindre article des Traités. Il fait croire, comme vous d’ailleurs, que la Gauche au pouvoir, Macron ou le FN, il y aurait de grandes différences...
                .
                On voit bien en Hongrie, Erdogan fait pareil que les autres, il applique les GOPé, et il a plusieurs dizaines de milliers d’immigrés, comme tous les autres !


              • Cadoudal Cadoudal 12 décembre 2019 21:16

                @nono le simplet
                -tu confirmes donc qu’on entre dans le néo-nazisme pur et dur

                Un malgache qui tabasse un juif, c’est un néo-nazi ?

                Ça va tellement vite, que j’essaye même plus de suivre le logiciel progressiste de classement des espèces...

                Je vais attendre l’IA Belge de Tall pour me remettre à niveau..lol...


              • Cadoudal Cadoudal 12 décembre 2019 21:27

                @Fifi Brind_acier
                Moi je m’en fous de Martinez et des gauchistes, ils votent pour Macron et son programme concernant les retraites, après il viennent chouiner tout ces collabos qui ne représentent personne...

                Ma pauvre Fifi, toujours limitée à LCI pour t’informer sur ce qui se passe chez le nouveau pote d’Erdogan...lol...

                Mardi 10 décembre, l’un des représentants du gouvernement de Budapest a publiquement qualifié de « chasse aux sorcières », de « farce » et d’épisode « ridicule » une séance du Conseil des affaires générales qui se tenait à Bruxelles. Il a aussi désigné les responsables présents comme l’« orchestre de Soros », en référence au milliardaire américain juif d’origine hongroise, adversaire et cible habituelle du premier ministre hongrois, Viktor Orban.

                https://www.lemonde.fr/international/article/2019/12/11/etat-de-droit-a-bruxelles-la-hongrie-scandalise-ses-partenaires_6022518_3210.html

                Bien au-delà des débats de caractère linguistique ou ethnique qui, finalement, importent peu, c’est par là un renforcement de ses liens avec l’Est qu’Orbán entend marquer. Cet Orient dans lequel il voit un fort potentiel de développement à long terme face au déclin de l’Occident.

                https://www.causeur.fr/hongrie-orban-turquie-erdogan-154230


              • waymel bernard waymel bernard 12 décembre 2019 21:29

                @Fifi Brind_acier Fin 2017 il ne restait que 467 demandeurs d’asile dans les centres de migrants en Hongrie. Les autres avaient poursuivi leur route vers l’Europe de l’Ouest.


              • Orion Orion 12 décembre 2019 21:35

                Nono,

                « ces gens là adorent le peuple mais à une condition ... qu’ils soient sur une estrade et que le peuple soit sur le parterre et les applaudissent ... »

                J’aurais cru que j’aurais eu un minimun le droit à un petit salut ... smiley

                Je pense que tu te plantes sur moi mon cher Nono ... Mais c’est point grave ... smiley

                Sinon un de tes potes il en vend toujours de mort subite ? smiley

                Allez un peu de sic de la part d’un pauvre chevalier de Xrist mon Jeantou que j’aime bien ...  smiley


              • eau-pression eau-pression 12 décembre 2019 22:26

                @Orion
                Le cirque Plein d’Air appartient à MGM, l’arc en ciel lui sert de chapiteau. Moralité : quand on n’a pas d’avis, on parle cinéma.
                Ite, obscur a dit


              • Orion Orion 12 décembre 2019 22:35

                Salut eau-pression !

                Et quant on vit sous Eau-Pression on fait son cinéma pour faire croire qu’on a un avis ... smiley


              • eau-pression eau-pression 12 décembre 2019 22:45

                @Orion
                Attention, derrière Orion, c’est pas une salle obscure, c’est un trou noir.
                Plein d’Air, ça marche mieux avec le lion (raté tout à l’heure).


              • Orion Orion 12 décembre 2019 23:21

                Eau-pression,
                 
                Ok, ok .. Mais arrête ton cirque puti, Nadine et l’autre du rn vont finir par vouloir que tu les embauches ... Ce qui serait totalement compréhensible de leur part ... Parce que dans l’art de brasser du vent t’es grave au dessus du niveau ... très très haut en dessus de la moyenne ... smiley ... smiley ...

                Sinon la Nadine elle ne te fait pas kiffer ? smiley smiley ...

                 


              • nono le simplet nono le simplet 13 décembre 2019 03:54

                @Orion
                Je pense que tu te plantes sur moi mon cher Nono

                j’ai la vague intuition que tu es la résurrection de quelqu’un sans que je sache qui ... mais ma curiosité est plutôt modérée ...


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 décembre 2019 08:30

                @Cadoudal
                c’est par là un renforcement de ses liens avec l’Est qu’Orbán entend marquer. Cet Orient dans lequel il voit un fort potentiel de développement à long terme face au déclin de l’Occident.

                Et alors, il attend quoi pour le faire ?

                Si Orban était conséquent, il sortirait la Hongrie de l’ UE, et se tournerait vers les pays de l’ Est. Mais comme c’est un faux cul, il joue au rebelle, tout en empochant les transferts financiers venant du budget de l’ UE.
                .
                Les paroles, c’est bien, les actes, c’est mieux. C’est le cas de toutes les Extrême-Droite, tout dans le blabla, mais on reste dans l’ UE.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 décembre 2019 08:41

                @waymel bernard
                Fin 2017 il ne restait que 467 demandeurs d’asile dans les centres de migrants en Hongrie. Les autres avaient poursuivi leur route vers l’Europe de l’Ouest.

                Tu m’étonnes..., vu les salaires à moins de 500 euros, et du social de pays du tiers monde, ils ne font que passer.
                .
                Mais cela permet aux pays de l’est, de couiner à l’invasion migratoire, tout en utilisant la directive sur les travailleurs déplacés, et en bénéficiant des transferts financiers .
                .
                Au moins, la Grèce, le Portugal et l’ Espagne, qui bénéficient aussi des transferts, ne nous prennent pas pour des truffes, comme les pays de l’ Est.
                .
                C’est une bande de faux culs. La Pologne en tête, qui est le chouchou de Washington, et qui se sert de nos impôts pour acheter du matos militaire US, plutôt que français ou allemand...
                .
                Mais la Cour de Justice européenne vient d’épingler la Pologne, la Hongrie et la Tchéquie pour refus des quotas de migrants, et ça va leur coûter un bras ! 


              • Cadoudal Cadoudal 13 décembre 2019 10:03

                @Fifi Brind_acier
                Orban est le président des Hongrois...

                Il prend le pognon des neuneus pour le donner aux Hongrois...

                Il pourrait pas être le président des neuneus, jamais les neuneus ne voteraient pour un président qui ne soit pas neuneu comme eux...

                En plus les neuneus sont contents avec leurs présidents neuneus, toutes les chances vont chez eux...

                Mardi 10 décembre, l’un des représentants du gouvernement de Budapest a publiquement qualifié de « chasse aux sorcières », de « farce » et d’épisode « ridicule » une séance du Conseil des affaires générales qui se tenait à Bruxelles. Il a aussi désigné les responsables présents comme l’« orchestre de Soros »

                En avant les neuneus...lol...

                « La seule raison pour laquelle la Hongrie n’est pas encore partie, c’est parce que ces fonds représentent un apport financier considérable, analyse Christopher Dembik, responsable de la recherche macroéconomique chez Saxo Bank. Mais les apports de l’UE sont amenés à baisser dans les prochaines années, ce qui pourra agir comme un détonateur ». Si la Hongrie quitte le navire européen, aura-t-on droit à un « Brexit » bis avec une procédure interminable ? « Pas nécessairement, répond Christopher Dembik. Contrairement au Royaume-Uni, l’opposition hongroise est quasi-inexistante car Orban concentre presque tous les pouvoirs ».

                https://www.20minutes.fr/economie/2661487-20191203-sortie-hongrie-ue-defaite-ecrasante-trump-saxo-bank-livre-previsions-chocs-2020


              • Tall Tall 13 décembre 2019 11:13

                @Cadoudal

                Je vais attendre l’IA Belge de Tall pour me remettre à niveau.

                Elle ne sera jamais belge l’IA ... si un belge devait la trouver il ficherait le camp avec aux USA et s’y ferait naturaliser. Ceci étant vrai pour toute l’UE d’ailleurs.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 décembre 2019 11:42

                @Cadoudal
                Vous confirmez, Orban est un faux cul qui profite de nos impôts.


              • Cadoudal Cadoudal 13 décembre 2019 12:09

                @Tall
                Oh ben merde, moi qui croyais que Fifi venait de se faire greffer le dernier cri des puces belges d’aide à la comprenette...

                Ça viendrait d’où alors son soudain éclair de lucidité à Fifi ?

                Va pas me dire que c’est grâce à mes talents de pédagogue, tu me vexerais...lol...


              • Abou Darbrakam Abou Darbrakam 12 décembre 2019 13:26

                je ne sais pas si l’on peut racheter des points,mais c’est peut-être un bon moyen de blanchir l’argent de ma drogue... ?

                 smiley

                Dans la vie il faut voir louingue (vieux proverbe Marseillais)


                • Cadoudal Cadoudal 12 décembre 2019 13:27

                  Les gauchistes éleveurs de la fabrique d’hommes nouveaux de la Nouvelle France saignés ?

                  Juste un peu étranglés...lol..

                  « Dans ce collège, la violence s’est totalement banalisée. Elle est physique avec les élèves, et morale avec leurs parents. Nous, on est là à faire du mieux possible, mais ce n’est pas vraiment notre boulot. A Willy-Ronis, la principale figure d’autorité est devenue la police »

                  https://actu.fr/ile-de-france/champigny-sur-marne_94017/champigny-sur-marne-principale-college-willy-ronis-etranglee-par-une-mere-deleve_30087700.html

                  Si il y reste encore des collabos pour les plaindre, qu’ils aillent se faire foutre...

                  Peu exposée aux tensions sociales jusqu’à présent, contrairement à la région parisienne, la Bretagne commence a être impactée par des actes de violences verbales, des insultes, parfois des menaces physiques, à l’encontre du corps enseignant. Nous n’avons pas de chiffres, mais de plus en plus de témoignages », précise le syndicaliste.

                  https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/professeure-giflee-eleve-au-college-dolto-pace-conseil-discipline-vue-1752459.html


                  • Abou Darbrakam Abou Darbrakam 12 décembre 2019 13:41

                    @Cadoudal

                    L’ancienne salariée détourne plus d’un million d’euros Une ancienne salariée d’une maison de retraite, près de Dieppe

                    s’est fait verser par le Trésor public les salaires, mais a également fait verser ces sommes sur les comptes de son frère, sa belle-sœur, son ex-mari, une amie et trois de ses quatre enfants.

                    Yvelines : l’employé du courrier a détourné 2 millions d’euros à la Sécu

                    Il participait à un réseau de blanchiment de chèques volés à la CPAM, qui sévissait en région parisienne. L’argent partait ensuite en Afrique.

                    https://sfrpresse.sfr.fr/article/62f9aba3-dcf4-43ca-b471-273f3e69bf88


                    1,7 million d’euros détournés par une comptable

                    Josiane, femme effacée de 59 ans, était au-dessus de tout soupçon. Employée depuis 1979 comme comptable dans une société de courtage en assurances de Nice, elle s’est mise à détourner des chèques, tout en maquillant les comptes. Le total des sommes volées entre 2011 et 2016 avoisine 1,7 million d’euros. Discrète, sans signe extérieur de richesse, Josiane investissait l’argent dans des biens immobi




                  • Cadoudal Cadoudal 12 décembre 2019 13:49

                    @Abou Darbrakam
                    J’aime bien Josiane, c’est un joli Prénom...lol...

                    Chibanis ou commerçants d’origine algérienne vivant en France ont envoyé au pays quelque 70 millions d’euros pour éviter les taxes locales via un circuit illégal.

                    https://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/france-algerie-la-filiere-de-l-argent-noir_2109749.html#ejB8Uu5kLY3JMqlp.01


                  • Surya Surya 12 décembre 2019 14:23

                    Bonjour Olivier,

                    Si cette loi passe, et que le gouvernement n’a aucune intention de retropédaler, comme ça semble bien être le cas, que vont faire les gens ? Je ne connais pas le pourcentage de grévistes, mais il ne pourront pas rester indéfiniment en grève en espérant que le gouvernement fasse marche arrière... 

                    De plus, je vois sur TV5 les gens interviewés concernant les grèves des transports, et ils sont sympas, ils disent qu’ils comprennent, qu’il faut prendre son mal en patience, mais ils risquent eux aussi d’en avoir marre au bout d’un moment. 

                    Si les gens sont perdants à cause de cette réforme, et en conséquence doivent investir dans quelque chose, l’immobilier par exemple, pour s’assurer un complément de revenus pour leur retraite, c’est autant d’argent qu’ils ne pourront pas dépenser, et ensuite il y aura encore des politiques qui vont se plaindre que le « moral des ménages » est au plus bas parce que la consommation est en berne (vu que c’est à leurs niveaux de dépenses qu’on évalue le bon moral des gens...), et que si j’ai bien compris ce qu’ils disent, ça joue sur le taux de croissance du pays. 


                    • Surya Surya 12 décembre 2019 15:49

                      @kimonovert

                      Merci pour l’explication. Il m’avait semblé que la consommation des ménages contribuait à la croissance. J’y comprends vraiment rien en économie, ça me dépasse totalement.

                      Croissance ou pas, si les gens doivent épargner ou investir pour s’assurer une retraite décente (voire même minimale), les politiques se plaindront que les ménages ne consomment plus. Ou alors c’est les gens eux mêmes qui accumuleront encore plus de frustration en raison de leur pouvoir d’achat au point mort. En général, dans nos sociétés, épargner est synonyme d’avenir incertain, de vache maigre, d’impossibilité de profiter de la vie, donc c’est pas vraiment bon pour le moral.

                      On a entendu beaucoup de gilets jaunes dire qu’ils manifestaient parce qu’avec leur petit salaire ils ne peuvent plus, ou même n’ont jamais pu, faire ceci ou cela.

                      Si on accumule trop de frustration, au bout d’un moment on explose, ou alors on appuie sur le mauvais bouton (ce qui, d’une certaine façon, revient un peu au même). 


                    • JulietFox 12 décembre 2019 16:31

                      Epargner alors que l’on est au Smic ? Quelle pantalonnade aurait dit Padequoi.

                      Tiens où sont Fifi et Doctorix, pour nous dire qu’avec Mr 1% ce serait le paradis ?


                    • olivier cabanel olivier cabanel 12 décembre 2019 16:45

                      @Surya
                      franchement, je ne sais pas...
                      je suis convaincu que derrière tout ça, il y a la volonté de ce gouvernement, téléguidé par les banques, de faire peur au citoyen, de créer l’anxièté, voire l’angoisse, et de les pousser à se fabriquer leur retraite, en investissant dans l’immobilier, ou ailleurs pour se faire.
                      tout le reste ne serait que de l’imposture, pour faire croire à un dialogue...une concertation...


                    • Surya Surya 12 décembre 2019 18:07

                      @JulietFox

                      Investir dans l’immobilier quand on est au smic, c’est clair que c’est très difficile, épargner aussi, donc, mais vouloir dépenser, consommer, est désormais dans notre culture et ça tout le monde veut le faire au risque d’accumuler de la frustration.

                      Consommer, ça joue sur notre baromètre bonheur. Malheureusement, car il y a des gens au smic qui du coup se prennent des crédits à la consommation de façon compulsive, et ensuite c’est la spirale infernale parce qu’il faut les rembourser, avec des intérêts en plus.

                      Le problème, c’est qu’on ne vit plus dans une société d’abondance et de plein emploi, on y reviendra peut-être un jour, mais pour l’instant ça n’est plus le cas (abondance oui, mais plein emploi...), et un jour où l’autre, si ça continue, il va falloir réapprendre à épargner, sou après sou, pour se payer son frigidaire (qu’on gardera ensuite toute sa vie pour peu qu’on règle le problème de l’obsolescence programmée -ou qu’on se trouve un Frigéco Commodore sur internet, j’en cherche un en bon état qui pourrait durer encore cinquante ans, et je trouve pas, soit dit en passant... smiley ) comme le faisaient les gens autrefois, et là, retourner à ce genre de style de vie quand on a été élevé dans nos sociétés du « tout, tout de suite », la pilule passera très mal...

                      C’est pour ça que je pense que la crise actuelle (gilets jaunes, opposition contre la réforme des retraites), ce n’est que la pointe de l’iceberg et que dans le fond, au delà bien sûr de la colère ressentie face à une réforme et la peur normale de ne plus pouvoir payer ses factures, la préoccupation des gens est de voir nos sociétés sur le déclin, et devoir abandonner un jour un niveau de vie basé sur la consommation et l’assurance d’un emploi bien payé, d’une bonne retraite, et d’une bonne protection sociale. 

                      On a été hyper chanceux dans nos pays de pouvoir avoir tout ça, comparé à d’autres pays de la planète où les gens n’ont même pas, encore de nos jours, de protection maladie, mais est-ce que ça va pouvoir durer ? 

                      Je ne suis pas pour la décroissance en tant que solution, parce que je pense que c’est techniquement même plus possible, on n’est jamais revenu en arrière dans le développement industriel et on ne le fera jamais sur une grande échelle, et puis moi et les idées extrémistes, ça fait deux comme d’habitude, mais je pense qu’il va falloir qu’on accepte de vivre plus simplement, sans surconsommer, sans changer de téléphone portable dès qu’n nouveau sort sur le marché, par exemple, et revenir à quelque chose de plus authentique. 

                      Mais tout mon blabla, c’est bien beau, mais ça règle pas le problème immédiat de cette réforme des retraites dont personne en France ne veut, et de jusqu’où les gens vont aller pour essayer de la faire annuler...


                    • Surya Surya 12 décembre 2019 18:16

                      @kimonovert

                      « Fut une époque où après avoir passé commande, on attendait que Citroën fabrique votre 2CV pendant plusieurs années avant de pouvoir la conduire...en attendant les gens se voyaient la conduire en rêve ! Depuis la fin des 30 glorieuses (1945 à 1975), le développement moderne, c’est à dire qu’après avoir accéléré la cadence de production, il a fallu continuer à produire pour maintenir l’emploi, a fait qu’avant d’avoir fait les économies pour payer comptant, on peut acheter immédiatement ses désirs et les payer plus tard, à crédit...et un crédit ça dure 10, 15 ou 20 ans...On n’a pas fini de payer que la voiture est foutue...et ça c’est déprimant : payer pour ne plus rien avoir !  »

                      C’est marrant, j’étais en train de taper mon com en même temps que vous ou presque, et je parle également des crédits, et des gens qui autrefois épargnaient pour payer comptant.


                    • Surya Surya 12 décembre 2019 18:42

                      @Olivier

                      Oui peut-être, mais ceux qui auront les moyens d’investir dans l’immobilier ou de cotiser en plus pour une retraite privée (je suppose que ça n’existe toujours pas en France ?) ne sont pas ceux qui ressentiront de l’anxiété, et encore moins de l’angoisse. 

                      Quant aux enseignants, une personne expliquait qu’avec la réforme, elle allait perdre 500 euros de retraite par rapport à ce qu’elle aurait dû avoir sans réforme. Elle voulait dire par mois ?? (elle a pas précisé) J’arrive pas à y croire, tellement ça fait un paquet de fric ! C’est pas possible, rassure moi, ça doit être par an !


                    • olivier cabanel olivier cabanel 12 décembre 2019 19:12

                      @Surya
                      oui, je pense par an... !


                    • Surya Surya 12 décembre 2019 19:28

                      @olivier merci

                      C’est évidemment mieux que par mois, mais quand même, ça n’est pas rien, 500 euros ! 


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 décembre 2019 21:21

                      @JulietFox
                      où sont Fifi et Doctorix, pour nous dire qu’avec Mr 1% ce serait le paradis ?

                      L’UPR en 2016 et 2017, a passé son temps à expliquer le vrai programme de Macron. Et que si nous restions dans l’ UE, tout le modèle social français allait passer à la moulinette. A l’ UPR, on lit les documents européens, pas Gala !
                      .
                      Mais les électeurs ont continué à voter pour des candidats européistes.
                      .
                      Il fallait « voter utile », on dit les médias ! Vous venez couiner pour quoi, maintenant ?? Il est pas gentil Macron ? Castaner, il est pas gentil avec les manifestants ?

                      C’est bien d’avoir un jeune et fringant Jupiter qui « pense Printemps », même en hiver, non ?


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 décembre 2019 08:45

                      @kimonovert
                      Vous par contre, pour défendre la réforme de Macron, vous êtes parfaitement réveillé !!


                    • nono le simplet nono le simplet 12 décembre 2019 15:35

                      tiens, je viens d’entendre que Philippe cherchait un Berger pour l’aider à tondre la laine sur le dos des brebis égarées


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 décembre 2019 08:52

                        @nono le simplet
                        Philippe, c’est le pote à Juppé, « droit dans ses bottes ! », il a suivi des cours en direct, mais il a oublié la fin de l’épisode. Faut dire que dans cette bande de bras cassés, ils sont plutôt atteints d’Alzheimer...
                        .
                        60% des Ministres ont eu un redressement fiscal. Delevoye a « oublié » qu’il était salarié à 5300 euros, et qu’il est interdit de cumuler avec le salaire de ministre... Un autre s’est fait coincer à faire du trafic de drogue, il avait « oublié » aussi que c’était interdit...
                        Ils ont des trous de mémoire, ou bien des « allergies administratives » ?
                         


                      • pemile pemile 12 décembre 2019 17:32

                        @nono le simplet « doit y avoir des mineurs qui essayent de soulever le couvercle de leur tombeau . »

                        Belle image, un bon dessin vaut mieux qu’un discours !


                      • nono le simplet nono le simplet 12 décembre 2019 17:52

                        @pemile
                        soulever le couvercle pour mettre leur pied au cul de bébert pour les plus cools ...


                      • pemile pemile 12 décembre 2019 18:36

                        @exol « qui soutiennent le corporatisme de certains privilégiés du système »

                        Salauds de mineurs privilégiés après leurs grèves de 1948 et de 1963 !


                      • Clocel Clocel 12 décembre 2019 18:05

                        Le viol mental... Ça eut payé !

                        RIP... Bobo land ...


                        • olivier cabanel olivier cabanel 12 décembre 2019 19:09

                          @Clocel
                          tiens revoilà villistia et ses bobos...


                        • Croa Croa 12 décembre 2019 19:39

                          À propos de l’entrée graduelle d’abord il ne faut pas y croire. Dès que la CFDT & la CGC auront, comme d’hab. signé, ou peut-être passé les prochaines élections le calendrier sera avancé, les promesses n’engageant que ceux qui y croient. Mais le pire là dedans c’est que le gouvernement compte sur l’égoisme des français et ça c’est dégueulasse bien que compréhensible venant de libéraux fanatiques.
                          Les français pensent aussi à leurs enfants et à leurs petits enfants, que ça plaise à Macron (incapable de faire des gosses, il préfère les gogo-danseurs !) ou pas ! smiley


                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 décembre 2019 21:26

                            @kimonovert
                            La réponse intelligente, c’est de se rendre compte que le déficit, c’est du pipeau.
                            C’est Alternatives économiques qui l’explique, sûrement un repaire de bolchéviques, non ??


                          • olivier cabanel olivier cabanel 12 décembre 2019 21:51

                            @ tous

                            une partie de la réponse est peut être .

                             smiley


                            • alinea alinea 12 décembre 2019 22:18

                              Le jour où les profs porteront le gilet jaune sans plus de regard hautain sur ceux-ci, je les plaindrai ; en attendant je les trouve mous et moutons, dociles et rarement investis de mission éducatrice !!!

                              Mais je suis bien placée dans mon milieu familial et amical pour savoir leur recul et leur conditions de boulot ignobles... qu’ils acceptent pour la plupart... !


                              • Trelawney Trelawney 13 décembre 2019 07:32

                                Mathématique il est juste de dire qu’un système par point où tout le monde cotise pour une même retraite est équitable. Seulement les mathématiques n’ont rien à voir avec un postulat aussi aléatoire qu’est notre parcours professionnel.

                                Et si on veut une réforme juste et équitable, cette retraite par point ne doit pas représenter plus de 60% de la retraite globale du salarié. Les 40% restant qui tiennent compte des aléas de la vie (petit salaire au départ, chômage, invalidité, etc) doivent être payé après passage individuel du retraité devant une commission adéquate.

                                Cette réforme, qui n’est qu’une réforme comptable (on a autant, on le divise par le nombre de retraités et ça fait la pension), n’intègre pas ce paramètre « aléas de la vie ». Et la réponse du gouvernement à ce sujet est : « possibilité au cotisants de se faire un PER dans le privé ». Il y a là manquement à ses devoirs


                                • olivier cabanel olivier cabanel 13 décembre 2019 09:27

                                  @ tous

                                  la meilleure de l’année...

                                  entendu ce matin sur fr cult : une invitée a déclaré que le rapport delevoye est bourré de fautes de calcul !... multiplications, additions, plein de fautes !

                                  quelle bande de bras cassés !


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 13 décembre 2019 09:30

                                    @olivier cabanel
                                    dans un blog de médiapart, confirmation de ces erreurs


                                  • Cadoudal Cadoudal 13 décembre 2019 09:44

                                    @olivier cabanel
                                    Si je résume, Jean-Paul Delevoye se trompe de colonne.

                                    https://www.lefigaro.fr/vox/politique/tribalat-ou-jean-paul-delevoye-a-t-il-vu-que-l-europe-a-besoin-de-50-millions-d-immigres-supplementaires-20191212

                                    Jean Paul il est plus à 40 millions près...lol...


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 13 décembre 2019 10:41

                                    @Cadoudal
                                    il faut écouter l’intervention d’Emma, la dessinatrice de bs, qui dit« les calculs sont faux, ils ne savent pas faire les produits en croix...un collectif »nos retraites« a fait les calculs, les simulations sont fausses, »
                                    c’est au début de l’interview.


                                  • Cadoudal Cadoudal 13 décembre 2019 13:18

                                    @olivier cabanel
                                    Mais France Info a aussi dédaigné cette colonne pour sauter directement à la dernière colonne du tableau présentant l’immigration nécessaire pour maintenir constant le ratio 15-64/65 ans+, ce qui n’est pas la même chose : « Pour conserver son ratio de 1995, l’Union européenne devrait accueillir 701 millions de migrants, dont 94 millions en France, 188 millions en Allemagne, 59 millions au Royaume-Uni et 120 millions en Italie. »

                                    701-50= 651

                                    C’est juste en soustraction qu’il est mauvais Delevoye...

                                    Mais quand on aime on compte pas...lol...


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 13 décembre 2019 10:44

                                    @ tous

                                    un collectif citoyen pointe du doigt les erreurs commises par delevoye dans son rapport. ici


                                    • olivier cabanel olivier cabanel 13 décembre 2019 13:10

                                      @kimonovert
                                      merci pour tous ces liens connus de tous...
                                      je posais simplement la question des erreurs de calculs visibles dans ce rapport.
                                      avec la question subsidiaire, si delevoye est capable de commettre de si grosses erreurs, quelle crédibilité peut-on apporter à son rapport ?
                                       smiley


                                    • JulButte 13 décembre 2019 11:05

                                      @Fifi Brind_acier

                                      Je sais, je sais , c’est un peu hors sujet ( encore que )

                                      Vous devriez rédiger et proposer un nartic sur les élections en GB.

                                      Bien à vous,

                                      JB


                                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 décembre 2019 11:51

                                        @JulButte
                                        Vous devriez rédiger et proposer un nartic sur les élections en GB.


                                        C’est vite vu, maintenant que Johnson dispose d’une majorité, on repart à zéro, à partir de l’accord signé, qui prévoit 2 ans de négociations, plus encore deux ans si nécessaire. RDV dans 2 ans ou dans 4 ans, pour la vraie sortie, à Pâques ou la mi Carême...

                                        « L’accord de sortie de Johnson en 8 points »

                                        .
                                        La conclusion, c’est qu’il faut sortir de l’ UE avec des gens compétents et motivés.
                                        Sinon, on se fait rouler dans la farine pendant 6 ou 7 ans...


                                      • buratino buratino 13 décembre 2019 11:25

                                        Luxembourg, les profs de lycée culminent à 66 273 € annuels, tout ce pognon pour former des analphabètes alcooliques comme Junker


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 13 décembre 2019 11:44

                                          @ tous

                                          pour ceux qui n’ont toujours pas compris l’arnaque de cette réforme, je vous conseille le blog d’Emma, dessinatrice bd, qui décrypte parfaitement l’arnaque.


                                          • zygzornifle zygzornifle 13 décembre 2019 12:23

                                            Macron et son « gouverne ment » préfèrent la violence et la force brute aux intellectuels et a la réflexion pour cela qu’ils ont cédés au flics et pas aux profs .....


                                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 décembre 2019 19:39

                                              @zygzornifle
                                              Macron doit faire cette réforme, c’est dans la feuille de route de Bruxelles.
                                              .
                                              Il sait qu’il a perdu les électeurs de Gauche, et il va essayer de rester « droit dans ses bottes », pour récupérer l’électorat de Droite, et siphonner l’électorat des Républicains...


                                            • Laki 13 décembre 2019 15:52

                                              Les enseignants ne sont pas les seuls saignés par la réforme des retraites. L’ensemble des fonctionnaires le sera, et il serait temps de ne pas oublier tous ces autres fonctionnaires. Nous avons tous une retraite basée sur le salaire des 6 derniers mois. Cet « avantage » provient effectivement du fait que l’etat et les collectivités territoriales jouent massivement sur l’octroi de primes, primes non soumises aux cotisations sociales et aux cotisation retraites (sauf le delta ridicule rendu obligatoire lors de la précédente réforme). Cela leur a permis, de tout temps, de conserver des salaires bas (sauf pour les Hauts fonctionnaires). Croyez-vous vraiment, que dans un contexte de restriction budgétaire, l’Etat ou les collectivités territoriales, vont effectivement intégrer les primes dans le calcul des points.

                                              C’est être bien Naïf ! Idem pour la revalorisation du point d’indice des enseignants qui entraînerait automatiquement la revalorisation de tous les salaires de la fonction publique.

                                              Fonctionnaire depuis bientôt 40 ans, je pars à la retraite pour mes 62 ans sans avoir tous mes Trimestres. Une maladie, la SEP, ne me permet pas d’aller au bout de ma carrière. Je vais toucher 75% de 55% de mon salaire, sans compter les pénalités pour cause de non atteinte des trimestres, car mon traitement actuel (fruit de multiples années de compromis avec l’État) comporte 45% de primes. Ce n’est pas plus normal que le cas des enseignants.

                                              Alors si nous pouvions arrêter de stigmatiser telle ou telle profession, de traiter les fonctionnaires de nantis, bref de nous battre entre salariés pour enfin s’unir à nouveau et lutter tous ensemble contre ceux qui veulent tuer « le système social à la française », peut-être aurions-nous une chance de réussite.

                                              Les chiliens clament « EL pueblo Unido jamas sera vencido » ! L’union fait la force, alors battons-nous pour que « Liberté de partir à la retraite quand on le souhaite », « Egalité par la reconnaissance du travail accompli le long de toute une carrière via un montant de retraite cohérent avec la progression de nos rémunérations », « Fraternité pour une véritable redistribution avec l’intégration sans plafond de tous les hauts salaires »


                                              • olivier cabanel olivier cabanel 14 décembre 2019 11:47

                                                @Laki
                                                si vous avez lu attentivement l’article, vous aurez compris que les enseignants ne sont pas les seuls menacés...comme vous le dites, tous les autres fonctionnaires, mais aussi toutes les femmes, et aussi les citoyens des entreprises privées...


                                              • CN46400 CN46400 14 décembre 2019 20:39

                                                C’était si simple que personne n’y avait pensé.

                                                Les négociations discrètes entre Laurent Berget (CFDT) et Pḧilippe risquent de déboucher sur une extinction rapide du conflit des retraites.

                                                 En effet, l’accord porterait sur une double proposition qui, à partir de janvier 2020, serait faite à tous les nouveaux retraités qui devraient choisir entre :

                                                -1-Soit conserver l’ancien régime

                                                -2-Soit adopter le nouveau régime

                                                Reste à déterminer la durée de ce fonctionnement, 10 ans ou bien 20 ans, avant de déterminer le régime à conserver.


                                                • André Martin 14 décembre 2019 22:00

                                                  Daniel Cohen est un grand économiste dont les analyses sur les questions d’actualités sont toujours pertinentes. Ma contribution au débat « Quelle réforme des retraites soutenable à l’ère de l’anthropocène ? » contient de nombreux liens utiles pour ceux qui ne se désintéressent pas de l’état du monde qu’ils laisseront à leurs petits-enfants.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès