• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Les Etats Unis, bientôt autosuffisants

Les Etats Unis, bientôt autosuffisants

Le marché de l'énergie pétrolière change totalement d'orientation.

Les USA vont rebondir

Cette semaine, s'est tenu en Suisse le forum Global Energy 2012. Tout le petit monde de l'économie pétrolière était en émoi. Le paysage mondial de l'économie pétrolière est en train de se modifier et avec lui l'activité de tous ses acteurs. Nous sommes entrain de connaître un bouleversement, une refonte totale de la carte du transport pétrolier mondial. Ce changement massif des flux commerciaux a pour cause les nouvelles ressources en gaz – et pétrole – de schiste aux Etats-Unis. Dans cinq ans, sables bitumineux canadiens – et schistes américains – pourraient fournir 6,4 millions de barils de pétrole par jour, à en croire les chiffres de l’Agence internationale de l’énergie (AIE). Soit autant que l’Irak. Il y a quinze jours, l’AIE a déjà évoqué le ralentissement – de près de 5% – des échanges intercontinentaux d’hydrocarbures ces cinq prochaines années. Premiers consommateurs d’hydrocarbures, les Etats-Unis pourraient voir leur rythme d’importations quotidien chuter de 3 millions de barils en cinq ans, ce qui les rapprocherait de l’indépendance pétrolière.

L'Asie continue son développement

De son côté, en plein développement, l’Asie continuera d’accroître ses achats. « Dans deux ou trois ans, plus de la moitié des barils produits seront brûlés dans des pays en phase de décollage », « d’importants déséquilibres vont voir le jour : une grande partie du pétrole découvert proviendra de l’Occident – Etats-Unis, Canada, Brésil – alors que ces besoins additionnels seront en priorité nécessaires en Orient », expose un conférencier du forum Global Energy. Les Etats Unis et le Golfe disposant de grosses capacités de raffinage alors que l’Asie est encore sous équipée, les quantités de carburants raffinés circulant sur les océans sont appelées à croître.

Pour les négociants, cette perspective représente clairement une opportunité. Le rôle d’intermédiaire réactif, à même de faire bouger les cargaisons en fonction des différents prix offerts d’une région à l’autre, va s’en trouver renforcé.

La France organise la pénurie

Les Etats Unis misent sur une indépendance énergétique retrouvée pour relancer leur processus industriel et leur compétitivité. L'Asie poursuit son développement à marche forcée. Et nous ? Complètement statiques sur l'énergie nucléaire, nous regardons, immobiles, nos centrales vieillir sans oser prendre la décision qui s'impose de mettre en place un programme nous permettant de disposer à moyenne échéance de l'énergie nécessaire à toute politique de "redressement productif". Terrorisés par une poignée d'agitateurs ne représentant même pas 2.5% du corps électoral, nous ne sautons même pas sur l'occasion de disposer nous aussi du gaz et du pétrole de schiste qui gît en abondance sous nos pieds. En France, nous prônons l'usage de la bicyclette et du covoiturage, nous cherchons à instaurer le rationnement de l'électricité par la dissuasion tarifaire, nous raisonnons en économie de pénurie. Est ce pour autant qu'il faut abandonner les énergies renouvelables ? Certes pas, mais il faut comprendre, une bonne fois pour toutes que les énergies renouvelables ne satisferont jamais les besoins industriels et les besoins de transport, en particulier si on conserve un objectif de croissance. On n'a jamais vu et on ne verra jamais un haut fourneau ou un TGV fonctionner avec des panneaux solaires ou une éolienne. Par contre, les énergies renouvelables, associées aux énergies traditionnelles ont tout leur avenir en production locale et domestique. Une logique que de plus en plus de pays commencent à mettre en place. En France, nos politiciens continuent de croire aux champs d'éoliennes et aux fours solaires. Nous sommes en train de passer à côté de toutes nos chances. Sans énergie, pas de production. Sans production (on commence enfin à le comprendre), pas de création de richesse. Sans richesse, pas de répartition ni de protection sociale, pas de confort, pas de qualité de vie. Une poignée de militants, en terrorisant nos élus, entraînent la France vers une société de pénurie et de régression sociale et matérielle. Comme toujours en république française, sans consultation du peuple paraît il souverain et surtout, sans l'énoncer.

Article publié sur Maviemonargent.info


Moyenne des avis sur cet article :  1.91/5   (110 votes)




Réagissez à l'article

96 réactions à cet article    


  • NeverMore 5 novembre 2012 10:10

    Les Etats Unis prévoient l’autosuffisance énergétique pour le 18 janvier 2013 à 17 heures et cinquante sept secondes. Cette autosuffisance devrait durer 6 secondes et trois dixièmes.

    Ensuite, tout repartira comme avant.

     


    • picpic 5 novembre 2012 10:35

      « Ensuite, tout repartira comme avant. »
      Même pas, une fois qu’ils auront bien bousillés les sols et nappes phréatiques pour récupérer leur gaz de « shit » !
      Il s’agira alors pour eux de réfléchir à comment obtenir l’auto-suffisance en eau et nourriture saine...
      Il faut aussi bien comprendre qu’aux usa, la philosophie, c’est profite au maximum, goinfre toi, après tu meurs de toute façon, le reste, c’est pas ton problème.
      C’est d’ailleurs pour ça qu’ils vivent tous à crédit sur le dos du reste du monde...


    • plancherDesVaches 5 novembre 2012 14:51

      Picpic.
      Il n’y a pas que ça...

      Entre 2004 et 2012, la vente de carburants au détail a diminué de 53.8%...
      Te dire comme leur économie est en « pleine forme »...

      Clair qu’ils peuvent être excédentaires en pétrole...
      Mais ça, l’ « auteur » oublie de le dire.


    • cogno4 5 novembre 2012 10:11

      Le titre est une farce.
      A moins de nouvelles conquêtes territoriales, à moins de considérer le Canada comme un vulgaire état des USA, faut un sacré culot pour affirmer l’indépendance future des USA.

      L’article aussi est une farce, car ce que j’en retiens, c’est :
      USA -> gaz de schiste, sables bitumeux = bien
      France -> pas de gaz de schiste = pas bien

      Anticipation ? Questionnement sur les conséquences ?
      Rien, le vide, comme d’hab, avec les manipulateurs comme l’auteur.

      Bref, à chier !


      • JL JL 5 novembre 2012 10:14

        Comme Cogno4.

        Je pense même que ce tract est un plaidoyer pitoyable en faveur de l’exploitation des gaz de schiste.


        • devphil30 devphil30 5 novembre 2012 10:18

          Folie du gaz de schiste 

          Folie des hommes pensant pouvoir polluer encore plus 
          Folie des hommes avec le gaz de schiste rendant l’eau , élément essentiel de la vie impropre à toutes consommations humaines , animales et végétales.

          L’argent n’achète pas tout mais détruit tout 

          Il serait temps de réfléchir à mettre en place des énergies renouvelables comme le solaire 

          Philippe

          • Albon07 5 novembre 2012 10:18

            Aller donne l’exemple, autorise le premier forage dans ton jardin


            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 5 novembre 2012 10:28

              Détrompe toi tdk,

              «  On n’a jamais vu et on ne verra jamais un haut fourneau ou un TGV fonctionner avec des panneaux solaires ou une éolienne. » t’as encore rien vu. Tu connais même pas le train Bertin, conçu dans les années 60 et qui avec les dernières technologies renouvelables en matière de piles rechargeables en une seconde et sur son rail solaire peut déplacer 80 personnes à 400 kmh...http://www.google.fr/#hl=fr&sclient=psy-ab&q=aero+train+bertin&oq=train+Bertin&gs_l=hp.1.1.0j0i5i30j0i5i10i30j0i8i30.2990.2990.0.6850.1.1.0.0.0.0.202.202. 2-1.1.0...0.0...1c.2.RWU74Vm3bHc&pbx=1&bav=on.2,or.r_gc.r_pw.r_qf.&fp=3e49566a334230c4&bpcl=37189454&biw=1043&bih=509

              Les étasuniens cherchent à vanter leurs capacités en matière première fossiles pour enfler jusqu’aux chevilles de la Russie ( 1er producteur mondial de gaz ) et l’Iran, ( deuxième producteur de gaz ), mais tout ceci n’est qu’un leurre grotesque dans lequel ils espèrent attirer les autorités incultes des pays encore sous influence...La bulle de gaz de schiste a déjà dégonflé dans les esprits féconds, laisse Tomber ça fait PSCHISSTTTE ...


              • Croa Croa 5 novembre 2012 19:55

                L’aérotrain fut une impasse technologique et c’est pour ça qu’il a été abandonné. Il n’avait rien de solaire ; Il était turbopropulsé et consommait donc beaucoup de pétrole.

                Ceci dit pour avancer les impasses technologiques sont inévitables et Bertin mérite notre respect.


              • Ariane Walter Ariane Walter 5 novembre 2012 10:30

                Pitoyable......


                • Stof Stof 5 novembre 2012 10:44

                  Les pétroles bitumineux coûtent extrèmement cher à exploiter (hors coûts écologiques bien sûr). A moins de 80$ le baril ce n’est pas rentable.

                  Ca ne les rendra donc pas indépendants du lobby pétrolier (texan), c’est certain.

                  • Nums Nums 5 novembre 2012 14:44

                    De plus, avec les sables bitumineux, le rendement est de « seulement » 50%. C’est à dire qu’il faut 1L de pétrole pour en extraire 2.


                  • escoe 5 novembre 2012 10:52
                    Article pitoyable de bêtise.

                    Ces libéraux sont navrants. Ils ont constamment besoin d’une nouvelle grande promesse de prospérité. Cherchons du gaz de schiste ou baissons les salaires pour être enfin compétitifs et une nouvelle grande époque de croissance infinie s’ouvrira à nous.

                    Pour mémoire rappelons à cet « économiste » qu’un seul puit du gisement sibérien de Tioumen produit quotidiennement plus de gaz que l’ensemble des puits de gaz de schiste texans.

                    • Redford 6 novembre 2012 09:30

                      C’est bien sûr, ça ?


                    • joletaxi 5 novembre 2012 10:56

                      oui, pitoyables,

                       c’est le mot,le plus approprié mais avec un s ,car cela concerne vos réactions,à vous, la clique des enclumes, rivée à vos « idées » (dont d’ailleurs aucune n’a jusqu’ici eu la moindre réalité sur le terrain)) aussi solidement qu’une moule à son rocher.

                      Concernant les shale gaz, à moins de faire preuve d’obscurantisme, ce qui est votre caractéristique, montrez-moi donc les terribles ravages de cette exploitation aux USA

                      http://www.thedailybeast.com/articles/2012/06/20/where-are-all-the-fracking-accidents.html

                      concernant les renouvelables, je vous repose la question :

                      les allemands ont investi des sommes gigantesques dans ce domaine(au point de mettre 600.000 ménages en grande précarité énergétique) et ferment leurs centrales nucs, mais dans le même temps ils construisent des centrales au charbon le plus polluant(de la vraie pollution celle-là)la lignite, maintiennent en fonction leurs centrales obsolètes qui devaient fermer(tout bénéf pour le charbon US, qui trouve là un débouché,car leurs centrales ferment du fait des normes bien plus sévères qu’ici) et lancent un programme de centrales gaz, ainsi qu’un gigantesque plan de liaisons HT, merci les écolos.

                      C’est d’ailleurs curieux de constater que les normes environnementales aux USA sous la férule de l EPA, sont tellement sévères, que les centrales à charbon ferment alors qu’elles ouvrent en Europe,et que votre mouvance tente de faire croire que cette agence laisserait faire n’importe quoi aux pétroliers.

                      des enclumes,pour rester poli


                      • cogno4 5 novembre 2012 12:33

                        Tiens, t’es la toi, ça m’aurait étonné aussi.

                        Heureusement qu’il y a des cons pour défendre l’indéfendable ,on se ferait chier sinon.


                      • SergeL SergeL 5 novembre 2012 12:58

                        « Heureusement qu’il y a des cons pour défendre l’indéfendable »
                        Faut pas parler aux cons, ça les instruit !
                        un con ne se remet jamais en question.


                      • joletaxi 5 novembre 2012 13:09

                        un con ne se remet jamais en question.

                        c’est exactement ce que je me disais à votre propos

                        Vous avez une explication écolocompatible aux mesures prises par les allemands pour palier à la fermeture de leurs centrales nucs, à part vos slogans imbéciles


                      • Jr.Bupp Jr.Bupp 5 novembre 2012 14:20

                        Bonjour M. du taxi

                        Et bien, pour le coup, vous voilà moinssé à foison !!!! Comme je vous envie !


                      • jacques lemiere 5 novembre 2012 18:55

                        et votre réponse cogno elle est où ????? à part les insultes> ???

                        depuis le départ on vous le disait, les allemand se serviront du charbon pour produire l’électricité...
                         ET je crois que nous exploiterons le gaz de schiste....car il suffit de lire 

                         la presse... les gens réclament des tarifs sociaux de l’énergie....allez leur expliquer qu’ils ont une fabuleuse opportunité de changer leur mode de vie pour un monde moins énergivore... ça ferait rire...
                        facile de vouloir les 35 heures et la retraite à 60 ans mais de penser que d’augmenter la productivité est odieux....

                        On exploitera donc le gaz de schiste ou autre chose d’ailleurs....en clair si nous voulons garder un mode de vie de riches nous avons besoin d’énergie pas chère...
                        Il y a d’ailleurs deux moyens : produire beaucoup de richesse pour pouvoir l’acheter l’énergie ou produire de l’énergie...


                        Et je rappelle il faut avoir une notion étrange dru respect de l’environnement pour penser que seul l’exploitation du gaz de schiste est polluante !!!
                        bon sang soyez logique, plus de pétrole plus de gaz plus de charbon...ok..
                        cette croisade contre le gaz de schiste est un peu ridicule...
                         

                      • Karash 5 novembre 2012 11:14

                        http://www.eia.gov/energy_in_brief/foreign_oil_dependence.cfm

                        « The United States consumed 18.8 million barrels per day (MMbd) of petroleum products during 2011 »

                        « The United States relied on net imports (imports minus exports) for about 45% of the petroleum (crude oil and petroleum products) that we consumed in 201 »

                        ____________________________________________________________

                        « Premiers consommateurs d’hydrocarbures, les États-Unis pourraient voir leur rythme d’importations quotidien chuter de 3 millions de barils en cinq ans, ce qui les rapprocherait de l’indépendance pétrolière. »

                        3 MMbd, ça ne représente donc qu’un tiers du chemin vers l’indépendance.

                        L’EIA prévoit au mieux une division par 2 du pourcentage d’import d’ici a 2035 :http://www.eia.gov/forecasts/aeo/MT_liquidfuels.cfm#net-imports

                        Le titre de cet article est donc au mieux une approximation grossière et au pire une tromperie.

                        http://www.contrepoints.org/2012/11/04/103171-petrole-gaz-schiste-sables-bitumineux#comment-191826 (bis repetitas, en attendant une réponse)


                        • Robert GIL ROBERT GIL 5 novembre 2012 11:18

                          Pour soutenir ses multinationales, l’armée américaine se déploie dans plus de 1000 bases dans près de 150 pays, et pour cela l’armée américaine consomme 200 millions de barils de petrole par an...
                          Quand aux gaz de shistes :

                          http://2ccr.unblog.fr/2011/04/15/gaz-de-schiste-cest-fini/


                          • Hermes Hermes 5 novembre 2012 11:21

                            Bonjour, ouahhhhh, une bonne nouvelle ! Alors ils vont rester chez eux et arrêter de jouer aux cowboys du monde ? smiley


                            • walden walden 5 novembre 2012 11:32

                              combien de temps en effet,
                              quand ils auront empoisonné leurs nappes phréatiques pour gagner de l’argent,
                              ils s’apercevront que l’argent ne se boit pas
                              (désolé, je me répète un peu)


                              • sirocco sirocco 5 novembre 2012 11:43

                                Quand les USA se seront approprié le pétrole iranien (leur larbin Hollande est justement parti en mission au Moyen-Orient pour attiser les braises et préparer la guerre) comme ils se sont approprié celui des Irakiens et une bonne partie de celui des Libyens, alors peut-être se sentiront-ils en autosuffisance. Et encore...


                                • Aleth Aleth 5 novembre 2012 21:32

                                  Voilà comment les Etats-Unis sont parvenus à conserver le titre de « plus grande puissance du Monde » durant les dernières décennies. Alors un sournois coup d’Etat, ou une invasion illégitime, ou les deux (pour sauver la veuve et l’orphelin et apporter la « démocratie ») au final les militaires et les multinationales s’installent, ainsi que les hommes de paille. C’est que le pétrole et les armes (et les points géostratégiques) ça rapporte paraît-il. Et le régime qui résiste devient celui à abattre, si possible sous des prétextes fallacieux (ou d’autres se soumettent comme l’Arabie Saoudite, etc).

                                  Trois ingrédients primordiaux à la « réussite » et au « maintien » d’Oncle Sam :
                                  - l’ingérence continue sur tous les continents ou presque depuis les années 40
                                  .oO(spéciale dédicace à la CIA et au complexe militaro-industriel)Oo.
                                  - le pétro-dollar et tout ce que ça entraîne
                                  - le dollar imprimable à volonté et basé sur du vent

                                  Sans oublier Hollywood et les médias/marionnettes aux ordres.

                                  D’administrations en administrations, de présidents en présidents, ils ne savent faire que ça. Les mêmes techniques, les mêmes mensonges, les mêmes boucheries. On ment, on conspue, on attaque, on envahit, on s’installe... puis on encaisse les sous. Du déjà vu. En fait ça fait des millénaires que ça dure... sauf que là ça atteint de telles proportions... il serait peut-être temps de « grandir » à présent, pour le bien de tous, de l’Humanité.

                                  D’ailleurs si ça ne tenait qu’à elle, ça fait longtemps qu’il n’y aurait plus une seule guerre sur Terre. Seulement avec des « responsables politiques » incarnés par de félons imposteurs (psychopathes ?), sans aucun sens de la Vérité ou de la Justice, avides de pouvoir et d’argent, manipulés et sponsorisés par la très haute finance et lobbies divers... pour sûr les conflits n’ont pas fini de s’éterniser.


                                • sirocco sirocco 5 novembre 2012 22:31

                                  Je suis d’accord avec vos propos, à un petit détail près : cela ne fait pas « des millénaires que ça dure » (exagération sans doute intentionnelle de votre part).

                                  La prédation des USA sur une bonne partie du reste du monde dure depuis moins d’un siècle mais elle est constante et en progression exponentielle. Les Etats-uniens sont un peuple pratiquement sans Histoire (la leur ne débute qu’au XVIIIème siècle), ce qui semble les frustrer.


                                • Aleth Aleth 5 novembre 2012 23:05

                                  (exagération sans doute intentionnelle de votre part)

                                  Je signifie par là que le principe d’Empire ou équivalent prônant la guerre ou la soumission, l’invasion et le pillage, n’a pas attendu Oncle Sam pour exister. La Grande Bretagne l’a fait, la France, l’Espagne, etc etc etc et on peut remonter loin comme ça.

                                  Mais avec les Etats-Unis (ou plutôt sa haute hiérarchie) c’est contemporain et disproportionné. En un demi-siècle, pour des raisons stratégiques, ils ont volé l’Histoire, changé la face de dizaines de pays si ce n’est celle du Monde. Domination oblige. Tout ça pour leur pérennité, leur confort et leur bien-être.

                                  Et ça continue ici-ou-là pendant que nous écrivons ces lignes, notamment au Proche-Orient. Et c’est là qu’apparaît à l’évidence l’inutilité de la chimère ONU. Une organisation sans intérêt faite par et pour les puissants (dont le terrain où se situe le siège a été offert par John Davidson Rockefeller Jr, ça ne s’invente pas). La Terre pourrait être un paradis sans tous ces traîtres, égoïstes et inconscients.


                                • ecolittoral ecolittoral 5 novembre 2012 12:02

                                  « ...haut fourneau ou TGV.... »

                                  Pour produire des biens « métallurgiques » ou ça ? Et à partir de quels nouveaux gisements ? Parce que les « métallos » c’est fini et les trous, d’ou l’on extrait ces minerais, on les vides à la vitesse grand V !
                                  D’ailleurs, en parlant de vitesse, le TGV hors de prix, est ce que beaucoup peuvent le prendre ? Je parle de tous les modèles TGV, français, espagnol ou autres..

                                  « Pour les négociants, cette perspective représente clairement une opportunité ».
                                  Quelle surprise ! Ce serait nouveau. Parce que les négociants commençaient à se morfondre avec leurs marchés qui s’enlisent, la valeur de leurs actions qui « hésite », ces états qui refusent l’aide de la BCE, ces grecs qui négocient(sic) et commencent à douter des privatisations (en échange d’un bout de pain).

                                  Le gaz de schiste, miracle de prospective et de technologie.
                                  Qu’en pensent les habitants des états concernés ? Un CDD de deux ans puis une qualité douteuse de l’eau du robinet pour quelques dizaines d’années. Maintenant, c’est vrai que, eux aussi peuvent « négocier » avec Nestlet, qui s’accapare les sources encore potables.

                                  Pour cette France, que les bien pensants dénigrent, avec leurs gisements de honte et de culpabilité habituelle. 
                                  Le gaz de schiste, c’est un trou pour 10 Kms de rayon.
                                  Pourquoi ces forages seraient ils moins chers que pour du pétrole ?
                                  Une multitude de forages pour extraire...un certain %age de cette « énergie d’avenir ».
                                  Comment ? En injectant des milliers de mètres cube d’eau douce...et d’acides.
                                  Acides disciplinés, qui resteront sagement sous nos pieds.

                                  « Tout le petit monde de l’économie pétrolière était en émoi ».
                                  On se calme ! Même si les pétroliers sont des experts en forage et extraction, certains doutent de plus en plus de cette « énergie d’avenir ».
                                  Que ce soit sur les réserves réelles, les modes d’extraction et surtout le financement et la rentabilité de ces puits.
                                  Forer pour extraire 500 millions de barils de pétrole on peut en discuter.
                                  Organiser une multitude de forages pour espérer remonter « quelques bulles »...


                                  • chmoll chmoll 5 novembre 2012 12:16

                                    tant que j’peux faire mon tiercé et tringlé la ginette

                                    tsé moi le reste j’m’en tape , comme de ma première dent d’ailleurs


                                    • sirocco sirocco 5 novembre 2012 12:57

                                      Alors pourquoi t’interviens sur cet article, si t’as rien à dire ?


                                    • chmoll chmoll 5 novembre 2012 14:13

                                      t’es pas chinois ou russe des fois , pasque ici en frenchie ça s’appelle la liberté d’expression
                                      pis tsé moi , j’ m’en tape


                                    • chmoll chmoll 6 novembre 2012 09:29

                                      j’confirme , j’m’en tape


                                    • walden walden 6 novembre 2012 00:16

                                      la france est la première puissance agricole européenne. en l’état, elle pourrait nourrir largement sa population - probablement, même sans pétrole.
                                      j’ai vu un reportage de la BBC sur la permaculture. Il semblerait qu’il faille un acre (4000 m²) pour nourrir 10 personnes avec cette technique qui se passe de pétrole dans un pays au climat aussi pourri que l’Angleterre. Avec ces chiffres, la Belgique qui est une puissance agricole tout à fait ridicule comparée à la France pourrait nourrir treize fois sa population.
                                      Si quelqu’un souffre de la faim en france, ce n’est pas parce qu’on ne produit pas ce qu’il lui faut, c’est parce qu’on subit une rareté du fait d’un mode d’organisation économique.


                                    • Jimmy le Toucan 5 novembre 2012 12:31

                                      Qu’ils commencent à baisser leur consommation les ricains ou qu’ils transforment en énergie le nombre incroyables de conneries qu’ils peuvent sortir


                                      • ecolittoral ecolittoral 5 novembre 2012 13:11

                                        Sans production, pas de création de richesse.

                                        Ils ont de la chance les américains. Avec la tempête qu’ils viennent de se prendre, et tous ces dégâts, dont la plus part ne sont pas couverts par les assurances.
                                        Ils leur suffit d’avoir suffisamment d’énergie (sans l’argent) pour créer de « la richesse ».
                                        Petits veinards !

                                        • filo... 5 novembre 2012 13:25

                                          Minable !

                                          Auteur un un masochiste et qui donne en plus dans pro américanisme primaire.


                                          • Nums Nums 5 novembre 2012 13:38

                                            Pas tout à fait.


                                            Dans ce cas-ci, on ne parle pas de masochiste mais de masoSchiste. smiley

                                          • Stevostin 6 novembre 2012 09:33

                                            Pas mal smiley


                                          • lulupipistrelle 5 novembre 2012 13:27

                                            Et oui, depuis 1973 on savait que les USA pouvaient être auto-suffisants... et ils ont préféré pendant des décennies acheter leur pétrole pour ne pas trop entamer leurs réserves...

                                            Les Russes aussi sont auto-suffisants, aussi bien dans le domaine énergétique que dans celui des matières premières..


                                            • Le péripate Le péripate 5 novembre 2012 13:34

                                              Il faudra inventer une nouvelle catégorie de pays, après les développés,les émergents, les pays immergeants.
                                              Les pays qui coulent, doucement, lentement.

                                              Dire que ce pays a inventé l’automobile.


                                              • Croa Croa 5 novembre 2012 20:06

                                                Plus exactement ce pays a inventé la civilisation de l’automobile.

                                                L’automobile est une invention européenne. Cet objet fut d’abord réservé à une certaine classe mais nous n’avons pas pu nous empêcher de copier les américains.


                                              • mrdawson 6 novembre 2012 18:40

                                                Heu.. sans vouloir trop m’avancer, je crois qu’il parle de la France.


                                              • Nums Nums 5 novembre 2012 13:40

                                                Croyez-moi ou pas, rien qu’à la lecture du titre de l’article, je savais pertinemment que j’y trouverai du contenu pro gaz de schistes.


                                                • dom y loulou dom y loulou 5 novembre 2012 13:45

                                                  ils n’ont apparemment pas expliqué que leurs trous creusés dans du sable où sont stockés ces pétroles s’EFFONDRENT, certains bouent comme des geysers, les sous-sols s’effondrent !!



                                                  toute la Louisianne descend dans le sol et sera noyée par l’océan selon toutes les prévisions

                                                  encore un de blabla empli de leurres pour se remonter le moral du dollar CADAVERIQUE pour continuer le pillage et la mise à sac du monde 

                                                  et les gogos dépendants, accrocs comme des drogués à leur salaire de la mort, le fonctionnariat pourtant DETRUIT la société en la robotisant, applaudissent encore en entrant en pleine dictature qui s’amuse à tout détruire, tout ce qui vit, tout ce qui fonctionne, tout ce qui a une quelconque vraie valeur est piétiné ... 

                                                  et l’univers vit et réagit... et en marre de tant de barbaries issue de la folie des british lords of wall street

                                                  qu’ils ne viennent pas se plaindre ensuite


                                                  • titi 5 novembre 2012 14:00

                                                    Au dela de savoir si le gaz de schiste c’est bien ou c’est pas bien il y a quand même un fait interessant :
                                                    2005  : les USA importaient 60% de leur carburant liquide
                                                    2011 : les USA importent 45 % de leur carburant liquide.

                                                    A noter également qu’en 2011 les USA sont devenus exportateurs net de produits raffinés.

                                                    Ce qui veut dire que l’on s’achemine vers un monde où les USA n’auront plus besoin de l’OPEP. 

                                                     


                                                    • Karash 5 novembre 2012 21:59

                                                      Les projections à base linéarisations barbares, ça ne vaut pas un clou. Gardez les pour le bistro.


                                                    • titi 5 novembre 2012 22:07

                                                      @Karash

                                                      Avec deux points on ne définit pas une linéarisation. Ou du moins on peut définir n’importe quoi.

                                                      Voilà. Vous êtes moins bête. Merci qui ?


                                                    • walden walden 6 novembre 2012 00:18

                                                      en 2025, ils importeront combien ? 80% ?
                                                      tout ça pour quelques années de consommation
                                                      aberrant : ils auront perdu des ressources précieuses au moment où le pétrole viendra à manquer. gager l’avenir au nom d’un présent avide, c’est économiquement indéfendable à mon sens.


                                                    • Karash 6 novembre 2012 11:47

                                                      Je me repose sur le matériel que vous fournissez ( 2 points ) et l’usage que vous en faites ( tracer une droite et déduire une tendance en utilisant le verbe « s’acheminer » )


                                                      Déduire une tendance à partir de 2 points, c’est barbare, ou « n’importe quoi » pour reprendre vos mots.

                                                      Si vous le savez, vous auriez du vous abstenir de ce premier commentaire.

                                                      N.B : Je passe sur la petite pique, nous sommes sur internet, c’est habituel.

                                                    • titi 7 novembre 2012 14:00

                                                      Allez... ramez donc Karash....

                                                      Mes deux points traduisent une tendance... Passer de 60% à 45% en 6 ans c’est un« ’acheminement »
                                                      Par contre je ne dis nulle part que ce sera linéraire... ce sera peut être exponentiel !!!


                                                    • Croa Croa 5 novembre 2012 20:13

                                                      Tu veux dire « mais Quid de la santé des citoyens ordinaires dans quelques années ? »

                                                      (Il est bien évident que ceux qui font la promotion de ce genre d’idées ne vivent pas sur place !)

                                                      Quel retour de bâton ? (CQFD)


                                                    • Soi même Soi même 5 novembre 2012 14:30

                                                      Je ne sais pas à quoi tu t’accroches comme argument que l’Amérique va devenir autosuffisance, quand on a connaissance de leurs dettes et comment , ils malmène leurs pays pour extraire leurs énergies.
                                                       Je crois que vous faites un excès de positivisme, et l’arbre ne peut pas caché indéfiniment la réalité que l’Amérique est en pleine décrépitude économique.
                                                       Et c’est qu’elle est la plus dangereuse car elle ne va pas hésité à utilisé l’argument de la guerre pour recrée un dynamisme économique !


                                                      • velosolex velosolex 5 novembre 2012 14:50

                                                        Article minable, à courte vue...
                                                        Vous ne semblez pas voir plus loin que le bout du nez de ce supertanker !

                                                        Qu’en sera t’il quand les etats unis auront bousillé leur sous sol de façon irréversible, et hypothéqué sur le vivant, et le capital hydraulique ?
                                                        Alors sans doute faudra t’il aller chercher l’eau ailleurs
                                                        Et ce fameux supertanker, fera -t’il alors le plein d’eau !

                                                        Mais à qui iront ils la chiper ?
                                                        Au bout de quelle guerre, avec quel prétexte hégémonique d’accaparement ?


                                                        • Hubu Hubu 5 novembre 2012 15:35

                                                          L’article ne tient pas compte du fait que la Chine dispose autant de réserves de gaz de schiste que les États Unis ce qui est une aubaine pour leur indépendance énergétique en complément du charbon et leur projet de croissance de la production Chinoise sont énormes
                                                          Par contre l’eau va être un problème pour tout le monde.

                                                          Lien


                                                          • curieux curieux 5 novembre 2012 15:56

                                                            Excellent cet article. Avec le pétrole d’Arabie Saoudite, de Lybie, de l’Irak, j’en passe et peut-être bientôt de l’Iran, les Etats-Unis seront auto-suffisants.


                                                            • Croa Croa 5 novembre 2012 20:15

                                                              Vu comme ça peut-être... ?

                                                              Mais ça ne durera pas des siècle !



                                                              • titi 5 novembre 2012 16:45

                                                                D’autant plus que les USA sont en train de développer toute une industrie des nouvelles énergies.

                                                                Ils ont le pétrole et ils ont les idées. Alors que les francais qui sont bien plus intelligents (c’est bien connu) n’ont ni l’un, ni l’autre.

                                                                Franchement ils cherchent vraiment à se rendre désagréables...


                                                              • walden walden 5 novembre 2012 17:20

                                                                En matière de chômage (quand les chiffres ne sont pas bidonnés), de dettes publiques, de pollution et de libertés publiques, les états-unis sont-ils source d’inspiration-chagrin pour vous ?


                                                              • Soi même Soi même 5 novembre 2012 18:17

                                                                @ titi, c’est bien commue en France on carbure au gros rouge et aux calendos !
                                                                Ce que l’on dit pas assez, leur autosuffisance Américaine est en réalité une illusion.
                                                                 Car on oublie en ce qui concerne le pic pétrolier on à dépasser le pic, la consommation est supérieure aux réserves.
                                                                Et cela va être de même pour toute les matières premières dites stratégiques !

                                                                On est en réalité face à une ultime monté en puissance des États-Unis car ils ont très bien compris si leur leadership n’est pas maintenue dans le Monde, c’est tous simplement l’effondrement du château de carte États-unienne que l’on assistera !
                                                                En claire tous le Monde Occidental !


                                                              • titi 5 novembre 2012 22:04

                                                                @walden

                                                                Pour ce qui est du chomage je pense que vous pouvez comparer les 30 dernières années et me dire quelle année la France a fait mieux que les USA...

                                                                Pour les libertés, là encore sur quoi vous basez vous ? Là encore les USA et les pays anglo saxons n’ont rien à nous envier. Au contraire. Certaines libertés dont la liberté d’opinion sont bien plus protégées chez eux que chez nous.

                                                                Pour ce qui est du déficit, j’ai bien l’impression que ca les fait moins boiter que nous... smiley


                                                              • walden walden 6 novembre 2012 00:03

                                                                le taux officiel est à 7,9% de chômage mais, selon certains commentateurs, c’est très sous estimé.
                                                                la dette de l’état américain est de à peu près 15 trilliards de dollars mais l’ensemble des dettes publiques doit atteindre les 60 milliards - je cite les chiffres de mémoire, ils doivent être un peu approximatifs, veuillez m’en excuser. La misère touche près de cinquante millions de personnes dans le pays qui a le meilleur potentiel agricole et industriel du monde.
                                                                Je persiste et signe, l’endettement public et privé est faramineux, cet endettement est condamné à exploser, d’une manière ou d’une autre et, en dépit de capacités industrielles gigantesques, ce pays est au bord de l’abîme. Si vous souhaitez conserver vos idoles intactes, libre à vous, permettez-moi de maintenir : en Europe, rares sont les pays qui ont un déficit primaire, beaucoup de pays auraient réglé le problème de la dette s’ils avaient pu se financer auprès d’une banque publique et les travailleurs pauvres demeurent l’exception.


                                                              • walden walden 6 novembre 2012 00:11

                                                                j’oubliais les libertés publiques :
                                                                guantanamo, la peine de mort, le patriot act, la détention et le jugement par des militaires, les écoutes, la répression du mouvement « occupy », ça fait beaucoup, non, même si vous n’appréciez pas celles et ceux qui sont du mauvais côté du fusil.
                                                                à côté, en Europe, le bilan n’est pas sans tache mais nous avons des opinions différentes et des médias soumis, comme aux USA, sans avoir les zones d’ombre que j’ai énumérées.


                                                              • manusan 5 novembre 2012 16:41

                                                                sans parlez de la question environnementale, la question pertinente qui n’est jamais abordée concernant les gaz/pétroles de schistes c’est le nombres d’années de réserves exploitables (j’insiste sur le dernier mot).


                                                                On te parle de 250 ans, mais des géologues sont plutôt sur une fourchette de 10-30 ans, quand il s’agit d’exploitation/rafinement réellement possible.

                                                                Bref s’il s’agit de dépenser l’équivalent de 10 ans de capital pour en récupérer 10 ans ce n’est pas intéressant, autant mettre ce capital dans des centrales nucléaires qui dureront 60 ans.

                                                                • esteban 5 novembre 2012 16:55

                                                                  Il l’ont toujours été.
                                                                  C’est gens n’ont jamais eu besoin de personne pour être suffisant.... (humouuur).

                                                                  Cet article est-il le pendant internet de la propagande pro-gaz de schiste qui tourne en ce moment sur l’eldorado du DAKOTA DU NORD ou visiblement on paye des gens très chers pour ne pas vivre leur vie (vie loin de leur famille, dans des caravanes, forer la terre, retourner à sa caravane, reforer la terre, etc...) et détruire la nature ?

                                                                  En tout cas, le jour ou ca sera vrai, enfin ces gens aient plus besoin de tuer, acheter, détruire pour prendre ce qui est aux autres....

                                                                  Mais j’arrive pas a m’oter de la tete que quand on crame 20L de benzine au 100 km depuis des lustres, je crois qu’on peut aller se faire voir ailleurs avec les « leçons énergétiques »....


                                                                  • casp casp 5 novembre 2012 17:21

                                                                    Nous ... ?
                                                                    He bien nous peux être on en a marre que l’humanité se comporte comme un adolescent ?
                                                                    Car réellement exploiter le gaz de shiste, refuser de voir les limites du système, continuer toujours plus loin car on ne veux pas lâcher ses jouets, et ceci au détriments, des milliers de générations à venir.. C’est puéril.

                                                                    http://www.youtube.com/embed/VOMWzjrRiBg


                                                                    • joletaxi 5 novembre 2012 17:32

                                                                      c’est un véritable florilège,une litanie de tous les poncifs et idioties propagées par cette clique(c’est gazprom qui doit bien rire)
                                                                      ce serait poilant si cela ne concernait que la mouvance,car après tout, si ces illuminati sectaires veulent se complaire dans la décroissance, grand bien leur fasse.

                                                                      Mais il y va de notre bien être conditionné par l’accès à une énergie abondante et bon marché.

                                                                      Mais leur motivation n’a rien à voir avec la sauvegarde de la planète, sujet sur lequel ils ont maintes fois prouvé que leurs « combats » n’avaient aucune justification,aucun fondement rationnel, il s’agit d’instituer un ordre nouveau réservé aux élus qui cultivent leurs carottes sur leur balcon.

                                                                      Quand toutes nos industries se seront enfuies, qu’il n’y aura plus que des chomeurs et des fonctionnaires,les chinois en visite profiteront pleinement de nos magnifiques paysages,enfin si on n’est pas contraints de raser nos forêts pour ne pas claquer de froid


                                                                      • JiL79 5 novembre 2012 17:37

                                                                        Bon, toujours la bonne vieille rengaine « les énergies renouvelables c’est bien mais c’est surtout pour faire joli »...

                                                                        Je cite : "Certes pas, mais il faut comprendre, une bonne fois pour toutes que les énergies renouvelables ne satisferont jamais les besoins industriels et les besoins de transport, en particulier si on conserve un objectif de croissance. On n’a jamais vu et on ne verra jamais un haut fourneau ou un TGV fonctionner avec des panneaux solaires ou une éolienne.« 

                                                                        Vous avez, juste comme ça, étudié la question un tant soit peu ? Je l’ai fait (je bosse dans l’industrie de l’éolien et du solaire, et je suis passé par le pétrole et le nucléaire), et ce que vous dites est totalement faux.

                                                                        Une seule éolienne, c’est 5 millions de kWh par an minimum (en France dans une zone moyennement ventée). Soit de quoi alimenter 1 TGV Paris/Marseille PAR JOUR.
                                                                        Certes il y a de l’intermittence. Et alors ? On sait stocker (STEP, batteries, etc...), et il n’est pas nécessaire d’avoir de grosses capacités de stockage pour pouvoir passer, d’ores et déjà, à 75% d’énergies renouvelables (éolien + solaire) dans le mix électrique français. J’ai fait l’étude, sur la base de données réelles, une capacité de stockage de 5h au niveau de chaque centrale suffit.

                                                                        Et juste pour remettre les choses à leur place, 2 ordres de grandeur à avoir en tête (vous pouvez vérifier, ces chiffres sont véridiques) :
                                                                        - couvrir 1/4 de la surface des toitures existantes en France de panneaux solaires (photovoltaïques) permettrait de produire 50% de l’électricité nationale ;
                                                                        Moins de 2% de la surface émergée du globe (un peu plus de 10% de la surface des déserts) utilisés pour construire des centrales solaires permettrait d’alimenter en énergie 10 milliards d’êtres humains ayant le niveau de vie actuel d‘un français (ce qui correspond à 15 fois la consommation mondiale actuelle d’électricité)... avec les technologies actuelles
                                                                        .

                                                                        Bref, avant de sortir des âneries, on se renseigne.


                                                                        • joletaxi 5 novembre 2012 17:49

                                                                          si jamais ,comme cela est fort probable, le secteur du renouvelable finit par se planter, vous avez un avenir tout trouvé dans le placement d’assurances vie, j’ai failli lire votre boniment jusqu’au bout


                                                                        • walden walden 5 novembre 2012 18:21

                                                                          personnellement, je suis très sceptique quant à la pertinence énergétique du solaire. Le EROI (energy return on energy investment, le bénéfice énergique) me semble négatif ou, au mieux, nul. Il en faut du pétrole pour manufacturer ces produits complexes, pour extraire les matières premières, etc. Si ça vous intéresse, je me renseigne, car une solution économiquement viable peut être énergétiquement foireuse - s’il me faut trois barils de pétrole pour en extraire un, il vaut mieux aller taper la carte avec des potes au bistrot, non ?


                                                                        • joletaxi 5 novembre 2012 18:38

                                                                          il y a une certaine convergence dans toutes les analyses sur l’expérience éolienne.

                                                                          http://wattsupwiththat.com/2012/08/18/mcintyres-talk-in-london-plus-the-uks-tilting-at-windmills-may-actually-increase-co2-emissions-over-natural-gas/

                                                                          http://nzwindfarms.wordpress.com/

                                                                          http://www.clepair.net/statlineanalyse201208.html

                                                                          http://wattsupwiththat.com/2012/08/06/wind-energy-is-extraordinarily-expensive-and-inefficient/

                                                                          http://notrickszone.com/2012/09/23/germany-sends-a-blaring-warning-to-the-world-renewables-drive-is-turning-out-to-be-a-disaster/

                                                                          En Angleterre ,il semble que le gouvernement soit décidé à couper les subsides à l’éolien, ce qui du même coup fera « sétaler » ce secteur

                                                                          Je serai moins enclin à combattre d’office le solaire qu’il soit thermique ou photovotaïque, dans la mesure où à partir d’une certaine latitude, cela devient asse bien prévisible et que des progrès en matière de coûts et de productivité ne sont pas illusoires.

                                                                          Quant au stockage, on n’est nulle part.
                                                                          A noter que si l’on disposait d’un stockage de masse d’électricité , le nucléaire serait encore d’autant moins cher, et plus compétitif


                                                                        • SergeL SergeL 5 novembre 2012 23:25

                                                                          @walden (xxx.xxx.xxx.246) 5 novembre 18:21

                                                                          Taux de retour énergétique solaire PV (EROEI) : 7.


                                                                        • walden walden 6 novembre 2012 00:06

                                                                          ce taux est sujet à caution, il varie selon les études de 1,7 à 20
                                                                          http://fr.wikipedia.org/wiki/Taux_de_retour_%C3%A9nerg%C3%A9tique
                                                                          on ne peut avancer le chiffre de 7 sans risque de controverse.


                                                                        • SergeL SergeL 6 novembre 2012 00:32

                                                                          1,7 correspond à TRE de modules PV qui ne sont plus commercialisés (rendement de 5 à 10%)

                                                                          20 correspond à TRE de modules PV en test (rendement + 40%)


                                                                          7 est le TRE du PV actuel (rendement 20%)



                                                                        • JiL79 6 novembre 2012 13:28

                                                                          A l’heure actuelle, il faut compter 1€/W pour ajouter une capacité de stockage batterie équivalente à 1h de production pleine puissance sur une centrale. Quant au prix du kWh STEP, c’est déjà rentable avec une logique de marché....


                                                                        • Guyver Guyver 5 novembre 2012 17:52

                                                                          Encore un article écrit par un toxico a trouvé une nouvelle seringue, et se dit qu’après tout, s’il doit l’échanger contre ses propres yeux, ça vaut le coup pourvu que ’tout reparte comme avant". Encore de la croissance comme avant, de l’extinction de masse, de l’obsolescence programmée, de la consommation aveugle, à courir après ce vide intérieur dû à la vacuité de nos vies capitalistes. Et quand nous aurons encore crû, que nous serons encore plus nombreux et obèses sur un sol devenu désertique, qu’il n’y aura plus une goutte d’eau potable, nous n’aurons plus qu’à faire un feu d’artifice géant avec notre arsenal nucléaire.

                                                                          Plus sérieusement, si vous voulez penser à l’avenir : http://www.youtube.com/watch?v=VOMWzjrRiBg


                                                                          • ecolittoral ecolittoral 5 novembre 2012 18:12

                                                                            Pour Jil79.

                                                                            Les parcs éoliens américains de deuxième génération, stockent l’énergie sous forme d’air comprimé. Ces réserves d’énergie sont utilisées, lorsque les parcs « classiques » sont en baisse de régimes, ne produisent plus ou aux heures de pointe.
                                                                            Le stockage sous cette forme remplace avantageusement le stockage en batterie qui coûte cher et demande du temps. Elle s’accommode aussi des baisses ou augmentation de régime.
                                                                            Allons plus loin. Pourquoi ne pas utiliser directement ce « vent artificiel » pour faire fonctionner des machines ?

                                                                            • joletaxi 5 novembre 2012 18:25

                                                                              vous ne sortez jamais de votre salle de shoot ?


                                                                            • titi 5 novembre 2012 21:59

                                                                              Il existe déjà des systèmes de stockage d’énergie : ce sont les barrages.
                                                                              Certains barrages en France sont conçus pour pomper l’eau de l’aval vers l’amont pendant les baisses de consommations électrique, et turbinent cette même eau pendant les pics.



                                                                            • SergeL SergeL 5 novembre 2012 21:09

                                                                              Dès septembre 2009, l’ancien vice-président de la société pétrolière saoudienne Aramco, Ibrahim al-Husseini prévenait les États-Unis de la surévaluation des capacités du gaz de schiste :« Eh bien, c’est formidable, mais même à un rythme de 3,4 millions de pieds cube par jour (scfd) [soit 0,1 million de mètres cubes environ] par an et par puits, ça va prendre un sacré temps pour remplacer un champ de 900 milliards de pieds cube de réserves. Dans le même temps, les États-Unis consomment 63 milliards de scfd de gaz, ce qui nécessiterait quelque chose comme 20 000 puits avec une production de 3 millions de scfd chacun. Et, à la vue de la baisse rapide de production des puits, cela nécessiterait de creuser quelque chose comme 10 000 nouveaux puits par an pour être à l’équilibre. » WikiLeaks


                                                                              • SergeL SergeL 5 novembre 2012 21:18

                                                                                En août 2009, un spécialiste de Anglo-European Energy avait tranché dans le vif  : « Je connais bien les caractéristiques des bons puits [d’hydrocarbures] (lent déclin de la production, faible coût d’exploitation, production importante) et, comme vous le savez, les gisements de gaz de schiste n’ont aucune de ces caractéristiques. » WikiLeaks


                                                                                • titi 5 novembre 2012 21:56

                                                                                  Les anglais sont autosuffisants, et exportateurs nets de pétrole « classique ».

                                                                                  Il n’est pas dans leur intérêt que leurs clients trouvent des solutions, et donc ne les recherchent.


                                                                                • SergeL SergeL 5 novembre 2012 23:36

                                                                                  @titi (xxx.xxx.xxx.150) 5 novembre 21:56

                                                                                  quel rapport avec le mail du spécialiste de Anglo-European Energy (Texas)


                                                                                • walden walden 6 novembre 2012 00:29

                                                                                  uk : consommation, 1622000 b/j
                                                                                  production, 1393000 b/j
                                                                                  le royaume-uni est bien un importateur de pétrole (je ne parle pas des capacités de raffinage, je parle de brut)
                                                                                  références : http://www.indexmundi.com/map/?t=0&v=88&r=eu&l=fr


                                                                                • SergeL SergeL 5 novembre 2012 22:23

                                                                                  Taux de retour énergétique schistes bitumineux (EROEI) : 0,7 - 5.

                                                                                  Taux de retour énergétique éolien (EROEI) : 18.

                                                                                  Taux de retour énergétique charbon (EROEI) : 80.

                                                                                  Taux de retour énergétique pétrole en 2012 (EROEI) : 8.

                                                                                  Taux de retour énergétique pétrole en 1940 (EROEI) : 100.


                                                                                  à 0,7 : il faut consommer une unité de production d’énergie pour produire 0,7 unité d’ énergie finale.


                                                                                  le système énergétique s’arrêtera non parce que les ressources sont épuisées mais parce que l’on ne réussira plus à mobiliser l’énergie nécessaire pour les exploiter  ?


                                                                                  • Prometheus Jeremy971 6 novembre 2012 02:49

                                                                                    Effectivement les gazs de schistes ont un potentiel économique assez impressionnant. Je suis actuellement au Canada et la province d’Alberta où ils sont produits à 5% de chômage, soit le plein emploi, et ne fait pas payer de taxes, et doit sûrement avoir les impôts les plus bas du canada.

                                                                                    Après ça ne durera pas des siècles, et des siècles. Et ça a des conséquences graves sur l’environnement.


                                                                                    • cogno4 6 novembre 2012 11:15

                                                                                      Après ça ne durera pas des siècles, et des siècles. Et ça a des conséquences graves sur l’environnement.

                                                                                      Oui, tes 5% dureront pas des siècles, la pollution et les dégats par contre c’est moins sur.
                                                                                      Super le potentiel économique, et combien ça va couter quand faudra réparer tous les dégats ?
                                                                                      Potentiel mon cul !


                                                                                    • yvesduc 6 novembre 2012 07:44
                                                                                      Sur les gaz de schiste, outre les dommages environnementaux liés au procédé d’extraction, la montée en puissance de ce type de gaz est synonyme de prix élevés. À cause du coût d’extraction. Ce n’est pas tout à fait une bonne nouvelle, d’autant que par ailleurs toutes les énergies ne se valent pas et que le gaz ne remplace pas (entièrement) le pétrole, dans les transports notamment.
                                                                                       
                                                                                      L’énergie représentera demain un enjeu militaire, ce qui explique que la France soit modeste car elle n’a plus les moyens d’être conquérante au niveau mondial, quand les acteurs en présence sont les États-Unis et la Chine. Tout au plus peut-elle jouer les seconds couteaux auprès des grandes puissances afin d’espérer recevoir quelques miettes, comme en Libye.

                                                                                      • cogno4 6 novembre 2012 11:14

                                                                                        L’auteur aura au moins eu le bon sens de ne pas venir défendre sa merde.


                                                                                        • L’immigré 6 novembre 2012 12:51

                                                                                          « Pitoyable »
                                                                                          Ce mot revient souvent dans les commentaires. Je préfère employer l’expression
                                                                                          « minable de médiocrité » : c’est aussi percutant qu’un bon forage et plus sympathique dans sa formulation. Enfin, je crois...
                                                                                          En outre, à lire la plupart des commentaires, les USA seraient l’anagramme de America Shits on Us, à moins que ce soit préférable de penser que U Shit on America... non ? Ben, quoi ! On peut rigoler, non ? C’est le premier amendement de la Constitution américaine qui m’y autorise... C’est ce qu’on m’a dit.

                                                                                          @picpic :
                                                                                          « 
                                                                                          Il faut aussi bien comprendre qu’aux USA, la philosophie, c’est profite au maximum [...] »
                                                                                          Non ! C’est pire : leur philosophie c’est de tirer d’abord et de poser les questions ensuite, si vous êtes encore vivant pour y répondre...
                                                                                          Z’êtes pas au courant ? Le lobby des armes c’est pas fait pour les chiens ! (rires)
                                                                                          The question is : Gaz de « shit » (sic !) ou nappes phréatiques ? Entre boire et conduire, il faut choisir. That is the question, I think !

                                                                                          @escoe :
                                                                                          « Article pitoyable de bêtise. Ces libéraux sont navrants. »
                                                                                          C’est navrant, la bêtise est la chose la mieux partagée au monde, paraît-il. De toutes les façons, l’auteur est probablement défoncé au « shit »... heu... au schiste (ça doit faire mal).

                                                                                          @Albon07 :
                                                                                          « donne l’exemple, autorise le premier forage dans ton jardin »
                                                                                          V
                                                                                          ous vouliez sûrement dire « le premier et dernier forage dans ton jardin », non ? Cela m’étonnerait qu’il sache forer. Et puis, il vit sans doute de son potager, le pauvre chéri...
                                                                                          D’accord, je rigole : je voulais dire que l’auteur raisonne à
                                                                                          trop court terme. On se demande ce qu’il a fumé... heu... quel gaz il a respiré.

                                                                                          @sirocco :
                                                                                          « peut-être se sentiront-ils en autosuffisance »
                                                                                          Il faut dire plutôt :
                                                                                          « peut-être seront-ils (très) suffisants ». Et, encore... (comme vous dites)

                                                                                          @Aleth :
                                                                                          Mais qui donc a voté pour ces « félons imposteurs » ? L’argent est le nerf de la guerre, non ? Money rules the World. That’s America, man !
                                                                                          « La Terre pourrait être un paradis sans tous ces traîtres, égoïstes et inconscients. »
                                                                                          Les
                                                                                          Navy Seals vont avoir une nouvelle cible, je le sens... Puis-je vous suggérer de contacter un notaire ? On ne sait jamais.
                                                                                          Hélas, le verbe « pouvoir » restera au conditionnel pour très longtemps encore...

                                                                                          @Gars d’Affi :
                                                                                          Des « idées », hein ? Après sa ‒je vous cite‒ « répartition », on peut aussi penser à la répartition de la CONNERIE ! Jacques Prévert disait, je crois : « Quelle connerie la guerre ! »
                                                                                          Désolé : j’ai tellement ri de ce que vous écrivîtes que je n’ai pas résisté à la tentation de vous taquiner. J’en ris encore. Si, si. Désolé.

                                                                                          @Jimmy l’Oiseau exotique :
                                                                                          « ou qu’ils transforment en énergie le nombre incroyable de conneries qu’ils peuvent sortir »
                                                                                          Pour une fois, les Français ne seront pas le plus grand producteur mondial d’énergie à base de conneries... Il y a de quoi être jaloux. Problème de compétitivité, il paraît.

                                                                                          @Coluche :
                                                                                          « on ne parle pas de masochiste mais de masoSchiste »
                                                                                          C’est vrai que se faire forer par un trépan serti de diamants, ça doit faire un peu mal...

                                                                                          @Le péripate :
                                                                                          « les pays immergents » Merci pour ce néologisme.
                                                                                          Avec les techniques de forage, cela ne doit pas être trop difficile... de se l’envoyer profond, dans le... hem... enfin, je voulais dire... heu... je m’égare.

                                                                                          @Walden :
                                                                                          « à côté, en Europe, le bilan n’est pas sans tache mais nous avons des opinions différentes et des médias soumis, comme aux USA, sans avoir les zones d’ombre que j’ai énumérées. »
                                                                                          Cela va vraiment faire plaisir à Aurore Martin la Basque et ses supporters... Reste à savoir si ma phrase est à prendre au sens propre ou au sens figuré.

                                                                                          @JiL79 :
                                                                                          « Bref, avant de sortir des âneries, on se renseigne. » Merci beaucoup pour votre expertise, pour les têtes de mule que sont certains, surtout.

                                                                                          Bon, c’est pas que je m’ennuie, mais, comme tout immigré bien intégré, je dois incendier quelques voitures. Donc, quelqu’un peut-il me renseigner sur la façon d’utiliser le gaz de schiste ? Je ne sais manipuler que l’essence... J’ai oublié d’évoluer.



                                                                                            • ecolittoral ecolittoral 6 novembre 2012 19:20

                                                                                              Pour en revenir au gaz de schiste. 

                                                                                              Il sera rentable, quand le pétrole atteint 200 ou 300 dollars/le baril.
                                                                                              Le problème, c’est que les moyens de transport et de déplacement auront pratiquement disparus ! Les unités de productions aussi.
                                                                                              200 dollars/baril, c’est dans les années qui viennent.
                                                                                              Hier, on négociait, aujourd’hui on a tendance à envahir mais demain ?
                                                                                              Vu l’augmentation des prix et la disparitions des salaires et les taxes qui nous attendent, manger ou conduire, il va falloir choisir.
                                                                                              .

                                                                                              • Xavxav 10 novembre 2012 08:39

                                                                                                D’après La Troisième Révolution Industrielle, de Jeremy Rifkin, une élévation de la température de 1,5°C à 3°C entrainerait une destruction de 20 à 60° de l’écosystème en moins de cinq ans. Les experts du GIEC constatent que le réchauffement climatique s’accélère du fait de boucles rétroactives.


                                                                                                C’est dire à quel point la solution choisie en Amérique du Nord de recourir à de nouvelles énergies fossiles nous mène à une impasse !

                                                                                                Le nucléaire n’est pas non plus une bonne solution à cause des risques d’accidents et la gestion des déchets.

                                                                                                Ce qu’il fait c’est rapidement passer à des sources d’énergies plus respectueuses de l’environnement. C’est vers là qu’il faut orienter nos recherches en priorité.

                                                                                                • yt75 12 novembre 2012 14:38

                                                                                                  L’initiative de désinformation autour du pétrole et de l’énergie en général tourne actuellement à la pure et simple propagande.

                                                                                                   

                                                                                                  Pour les personnes un peu intéressées :

                                                                                                  - Les US ont passé leur pic de production en 1970 à 11 millions de barils jours, ils sont aujourd’hui autour de 5ou 6 (il devient de plus en plus difficile de savoir ce que contienne les chiffres entre pétrole, all liquids incluant agro carburants, etc)

                                                                                                  - It is a done deal

                                                                                                  - Regardez au moins une fois les courbes ci dessous par exemple :

                                                                                                  http://www.instituteforenergyresearch.org/wp-content/uploads/2011/02/Field-Production-of-Oil-small.jpg

                                                                                                  et :

                                                                                                  http://i245.photobucket.com/albums/gg69/jdl75/ushist_zps01ab4a32.jpg

                                                                                                   

                                                                                                  D’autre part il faut aussi savoir que Fatih Birol est le seul rescapé de l’équipe de l’AIE de 1998, équipe qui, sous la direction de Jean-Marie Bourdaire à l’époque, avait essayé de produire un rapport « honnête » : résultat quasiment tous virés.

                                                                                                   

                                                                                                  Depuis l’optimisme et les prévisions de l’AIE décroissent d’année en année pour essayer de ratrapper la réalité, ce qui serait à hurler de dire si ça n’était aussi pathétique, lecture OBLIGATOIRE à ce sujet :

                                                                                                  http://petrole.blog.lemonde.fr/how-the-global-oil-watchdog-failed-its-mission

                                                                                                   

                                                                                                  La crise (mondiale) est avant tout un monstrueux choc pétrolier qui ne fait que commencer, celui du pic (maximum de flux,de débit ) mondial de production de pétrole, avec en plus la montagne de dettes qui, soit dit en passant, a démarrée suite au pic US en 1970 et abandon de Bretton Woods.

                                                                                                   

                                                                                                  Rappelons aussi que le premier choc pétrolier etait une conséquence directe du pic de production US en 1970, et non la légende « embargo arabe » ressassée à n’en plus finir (la déclaration de l’« embargo » arabe ayant eu un effet sur le prix, mais un quasi non évènement en terme de nombre de barils), à ce sujet résumé en fin de post :

                                                                                                  http://iiscn.wordpress.com/2011/05/06/bataille-et-lenergie/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès