• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Les immigrés contribuent positivement à la croissance française

Les immigrés contribuent positivement à la croissance française

Pour apaiser la controverse à propos des effets de l’immigration, il n’y a rien de tel que la consultation des statistiques de l’INSEE. Elles montrent que les immigrés renforcent le potentiel économique de notre pays et que leur activité constitue une précieuse source d’emplois pour tous ceux qui résident sur notre sol.

Certaines personnes, obsédées par la présence d’immigrés sur notre territoire, cherchent systématiquement à démontrer qu’elle freine le dynamisme français. Or une lecture apaisée des rapports de l’INSEE ("Tableaux de l’économie française 2005/2006","Les immigrés en France" ) ouvre des perspectives beaucoup plus favorables. Nous y avons puisé tous les chiffres qui sont cités dans l’article (1).
 
L’immigration est une composante importante du PIB français
 
Les économistes ont l’habitude de synthétiser le dynamisme économique d’un pays à l’aide d’un indicateur de richesse : le produit intérieur brut (PIB). On peut le considérer sous deux angles complémentaires. En termes de richesses supplémentaires (valeur ajoutée) puis de dépenses nouvelles. Quel que soit le point de vue, l’impact de l’immigration est considérable :
 
-Les 3,2 millions d’actifs immigrés sont à l’origine de 6% du PIB français (99,6 milliards d’euros de valeur ajoutée brute en 2004 pour un PIB global de 1648 milliards d’euros- chiffres 2004)
 
-Si l’on considère le PIB sous l’angle des dépenses, les immigrés sont à l’origine de 13% du "chiffre d’affaires" global de notre économie (investissement et consommation réunis, pour un montant de 219 milliards d’euros). 
 
A l’heure où l’on s’inquiète du "déclassement" de notre pays, ces chiffres indiquent le traumatisme économique qu’occasionnerait un repli nationaliste. Repli d’autant plus préjudiciable que le solde commercial du à l’activité des immigrés est positif (il représentait 10% de l’excédent commercial en 2004).
 
L’Immigration accélère la croissance économique
 
A court moyen terme, la croissance de l’offre de biens et services se développe au rythme de l’investissement qui vient grossir le stock de capital productif. Notre économie, qui souffre d’un manque d’investissement, ne peut se passer des dépenses productives réalisées à l’intérieur des entreprises conduites par des immigrés. Elle sont particulièrement soutenues puisque leur montant représentent 14,5 % de l’investissement total (25 millards d’euros) 
 
A ceci s’ajoute l’effet d’entraînement des flux migratoires : lorsque l’économie est prospère, de nouveaux immigrés intègrent le territoire économique et y ajoutent de l’activité, ce qui accelère la croissance. On devine tout l’avantage que retirera notre pays d’une réouverture de l’immigration économique lorsque la crise sera terminée. Le déclin des flux migratoires est rarement un signe de vitalité économique.
 
L’immigration est une source d’emplois pour tous
 
Il existe 3,2 millions d’immigrés en activité, ce qui représente environ 13% de la main d’oeuvre occupée. Ceux qui craignent que ces emplois se subsituent à de la main d’oeuvre "autochtone" négligent les retombées positives de l’ensemble des dépenses (consommation et investissement) qu’effectuent les immigrés. Ces derniers achètent, louent, investissent et alimentent l’ensemble de l’économie. Dans la mesure où, comme nous le disions plus haut, ils sont à l’origine de 13% des dépenses effectuées en France, et en rapportant cette proportion à l’emploi total, on peut évaluer le potentiel de créations d’emplois à 3,2 millions. L’impact est sans doute plus important si l’on estime que les immigrés, qui appartiennent aux couches sociales modestes, achètent de biens et services de préférence peu couteux et riches en main d’oeuvre. 
 
 
On entend parfois que la France n’aurait plus les moyens de son immigration. Nous dirions plutôt , qu’aujourd’hui comme à la fin du XIXième siècle, elle n’a aucunement les moyens de s’en dispenser
 
 
 
 
 
(1) Tous les chiffres que nous citons sont tirés d’une synthèse réalisée par Gérard Pince. Nous ne partageons pas ses conclusions mais ses données sont fiables et clairement présentées. 

Moyenne des avis sur cet article :  2.16/5   (62 votes)




Réagissez à l'article

207 réactions à cet article    


  • Relladyant icare 22 mai 2009 23:46

    Il faudrait un peu d’esprit d’analyse. Balancer des chiffres, c’est bien, mais savoir les interpréter, c’est encore mieux, je te donne un coup de main

    « Les 3,2 millions d’actifs immigrés sont à l’origine de 6% du PIB »

    >>Donc les immigrés constituent, sur les 28 millions d’actifs en France, 11.4%. Et ils ne rapportent que 6% du PIB, c’est à dire qu’ils font baisser la moyenne. Donc certes ils rapportent 6% du PIB, mais surtout ils rapportent moitié moins que les autres.

    Qui plus est, cet article parle de ce que rapportent les immigrés actifs, mais ne dit rien ce que coutent les immigrés inactifs...


    • Le petit département éclairé 23 mai 2009 10:19

      Où est le problème ?

      Les immigrés occupent souvent des postes à moindre qualification et à moindre productivité ? Doit-on en déduire qu’il aurait-il de sots métiers « qui font baisser la moyenne » ?

      Comme ils ne se distribuent pas au hasard dans la population active occupée on ne peut comparer directement leur productivité moyenne à celle des non immigrés .

      Sauf si vous démontrez que le livreur de pizza espagnol est moins rapide que le livreur breton, ou que l’architecte d’origine tunisienne est moins efficace que l’architecte picard.


    • Jordan Jordan 23 mai 2009 19:07

      @ l’auteur

      vous vous foutez de qui ? votre lecture du site est tous ce qu’il y a de mensongere.

      exemple :
      Chaque année,l’immigration coûte aux contribuables36,405 milliards d’euros

      Ces immigrés s’ajouteraient aux 4 826 000 immigrés de plus de 18 ans, dont
      2 400 000 immigrés actifs.
      Les dépenses consenties pour eux, toutes choses égales, seraient, en eurosconstants, de :1,486 milliard d’euros = 71,76milliards deuros / 4,826 millions x 100.et les recettes, de :
      1,899 milliard d’euros = 45,573 milliards d’euros / 2,4 millions x 100.
      La différence est de : 0,413 milliards d’euros = 1,899 - 1,486.
      Pour résorber les 36 milliards d’euros il faudrait 87 ans ! = 36 / 0,413


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 25 mai 2009 20:13

      Intéressant, mais ce n’est pas le coeur du probleme. Le coeur du problème, c’est le profil démographique que l’on veut pour la France. Nous avons les moyens de ce que nous voulons, mais on paye toujours trop cher pour ce qu’on veut ne veut pas. D’abord décider.



      Pierre JC Allard



    • blh 23 mai 2009 01:35

      j’ai rarement vu autant d’imbécilités venant d’un monsieur qui se dit économiste.
      On se pose immédiatement la question : qui vous paie ainsi, monsieur le je raconte n’importe quoi ???
      Des chiffres... bien sur... vous en voulez ? Suffit de taper sur google et tout tombe... mais quant à les analyser, c’est autre chose.
      Tout ce brulot sous-entend en fait que les français de souche ne sont que des bons à rien et que vive les immigrés qui travaillent pour nous.
      Vous prenez les gens pour des cons, monsieur le je sais pas trop qui ???
      A dégueuler un dimanche soir.


      • Le petit département éclairé 23 mai 2009 10:22

        Totalement absurde.

        Ce sont vos « amis » qui triturent les données de la comptabilité nationale pour délivrer un message xénophobe (cf gérard Pince cité dans l’article). Or un regard, même rapide, sur ces données montre que les immigrés apportent bien une contribution essentielle à notre économie.
        Puisque les chiffres vous donnent tort il ne vous reste que votre colère.


      • Le petit département éclairé 23 mai 2009 10:26

        Vous connaissez peu d’économistes alors...

        En revanche l’ignorance n’a jamais servi personne.


      • karg se 23 mai 2009 10:28

        Pourtant il a raison :

        http://www.springerlink.com/content/t7w7611u2870w420/
        fiscalement en Autriche c’est rentable

        http://economics.ca/cgi/jab?journal=cpp&view=v15n4/CPPv15n4p424.pdf
        Au Canada ça rapporte (je sais ils filtrent, mais bon on peut le faire aussi, je suis pas contre l’immigration choisit mais je suis réaliste sur la faible attractivité de la France)

        http://www.accessmylibrary.com/coms2/summary_0286-29086005_ITM
        Néanmoins quand ya besoin de bras, ça sert à rien d’attirer des cerveaux.

        il est largement prouvé que l’effet sur les salaires est marginal.

        http://econoclaste.org.free.fr/dotclear/index.php/?2006/04/13/463-effets-economiques-de-l-immigration-seconde-partie-salaires-et-emploi

        Que leurs compétences sont complémentaires des nationaux (les immigrés vont pas dans un autre pays pour être au chomage)

        http://notsneaky.blogspot.com/2007/02/immigration-at-reason-and-elsewhere.html

        Et que même des mouvements massifs peuvent être encaisser sans mal, pourvu que l’économie soit dynamique

        http://economistes.blogs.liberation.fr/chiffrage/2007/03/emploi_et_immig.ht ml


      • Le petit département éclairé 23 mai 2009 10:40

        Blh,

        Vous lire est un enchantement.

        Savez vous pourquoi la France a besoin des immigrés ?

        Parce que nous sommes une nation vieillissante, riche et épargnante ....et que les immigrés sont jeunes, industrieux (mais oui) et à revenu modeste.
        Ils font fructifier notre abondante épargne sous forme d’investissements ou de consommation. Bref, économiquement ils sont le complément idéal des autochtones.

        Plaisant non ?


      • Le petit département éclairé 23 mai 2009 11:06

        Farkan,

        Il existe des synergies dans la vie. Vous êtes sur le point de le découvrir. Bravo.


      • karg se 23 mai 2009 11:08

        Va expliquer ça a cette bande de consanguins.


      • Le petit département éclairé 23 mai 2009 11:09

        Karg se,

        Vous avez du boulot...mais vous tenez le bon bout


      • karg se 23 mai 2009 11:29

        A défaut de pouvoir les combatres de suite, on peut en rire. http://fafbook.com/forum/topic/19


      • kristof 23 mai 2009 15:01

        KARG SE :
        « Au Canada ça rapporte »

        non ça rapporte pas :

        http://www.montrealgazette.com/columnists/many+immigrants/817196/story.html


      • oncle archibald 23 mai 2009 16:33

        ainsi il suffit d’écrire : « LA FRANCE EST UNE CHANCE POUR LES IMMIGRES » pour se faire taxer de xénophobie par l’auteur de cet « article » (de bazar !) , c’est extrêmement significatif sur la lucidité de l’auteur et ses capacités d’analyse !


      • appoline appoline 23 mai 2009 16:47

        @ L’auteur,

        Petit département pas si éclairé que ça. Pas besoin d’être xénophobe pour comprendre que les étrangers se bercent pour beaucoup de l’air du temps en France. Avec votre raisonnement vous auriez pu finir votre article en clamant « pauvre France, que n’aurait-elle fait sans ses étrangers ».


      • Le petit département éclairé 23 mai 2009 17:57

        Vous être trop bon,

        Utiliser des supports statistiques d’une grande banalité pour indiquer ce que les immigrés produisent ce n’est pas rédiger un « brulot » comme vous dites mais énoncer tout simplement un fait. Cela vous horrifie. Qu’y puis je ?


      • Le petit département éclairé 23 mai 2009 17:59

        apoline,

        Vouv vivez vraiment dans un monde peu élaboré....


      • Marianne Marianne 23 mai 2009 18:26

        Les immigrés sont une chance pour la France et la France est une chance pour les immigrés. Comme cela, ça vous va ?

        Ce que vous dîtes des immigrés peut s’appliquer à toute les catégories de population. Qui ne travaille que pour son pays ou sa patrie et pas pour lui-même est ses enfants ? Vous ?

        Quant à la réponse de bhl sur le travail de l’auteur, elle est manifestement écrite sous le sceau de la surprise. Surprise d’apprendre que vos certitudes qui prônent l’exclusion ne sont pas fondées sur des faits vérifiés. Eh oui, bhl, pour votre gouverne, il existe des personnes dont la profession est d’observer les réalités économiques sociales.

        Et heureusement pour nous tous, il existe d’autres personnes qui ont appris à lire et analyser ces données. Si ne voulez pas recevoir l’information pour ce qu’elle est - un fait observable - c’est votre problème, restez dans votre ignorance ou votre aveuglement, comme vous voudrez. 


      • Marianne Marianne 23 mai 2009 18:29

        Le Post ci-dessus est adressé à Farkanscheltabres et à blh.


      • Le petit département éclairé 23 mai 2009 18:59

        Farkan,

        relisez l’article svp et concentrez vous.


      • Le petit département éclairé 23 mai 2009 19:13

        Farkan,

        Vous êtes totalement dans l’ignorance des règles de calcul du PIB.

        Les richesses produites chaque année comprennent la production réalisée par tous les résidents et cela quelle que soit leur nationalité. Les revenus des immigrés s’ajoutent de façon comptable à la richesse nationale, ce qui ne dit rien bien sur de tous les effets secondaires positifs que cela entraine pour toute la collectivité.


      • Marianne Marianne 23 mai 2009 22:53

        « Marianne, je conteste pas vos chiffres, en fait je m’en contrefous, des chiffres (quand je compte je n’aime pas) ».
         
        Vous voulez dire : quand j’aime je ne compte pas, je présume...

        Je ne vous ai pas parlé de chiffres mais des motivations des immigrés et des non-immigrés. Mais si vous voulez parler de chiffre.. ? Non vous n’aimez pas les chiffres ?
        Bon disons que les chiffres servent à mesurer des quantités : de personnes, de blé, de travail, de profit, etc... et que ces quantités et les rapports d’échange, de valeur exixtant entre elles sont des indicateurs de la santé économique d’un groupe donné.


      • Jordan Jordan 24 mai 2009 00:15

        Si vous estes économiste,vous estes un bien mauvais comptable. D’un coté il faut voir combien rapporte un émigré qui travaille,et d’un émigré qui ne travaille pas. Les deux cas ont un coup pour la France.

        Le coût réel de l’immigration en France
        par Jean-Paul Gourévitch,
        expert international en ressources humaines, spécialiste des migrations.

        1) Les besoins de la population immigrée ayant augmenté, les dépenses sont supérieures aux rentrées des cotisations et des impôts.
        2) Les immigrés et leurs enfants représentent 6,8 millions de personnes, soit 11 % de la population métropolitaine.
        3) La politique qui tend à réduire les conflits et à favoriser le métissage social se distribue entre coûts de l’immigration et coûts de
         l’intégration.
        4) Les pays d’origine n’ont développé aucune approche des dépenses consenties, ni des bénéfices engrangés par la migration.
        5) 72 % de l’aide au développement (7,8 milliards d’euros en 2007) vont à l’Afrique.
        6) La composante « police des étrangers » du programme « immigration et asile » (billets d’éloignement, fonctionnement et
         accompagnement sanitaire et social < des Centres de rétention administrative) coûte 79,2 millions d’euros.
        7) La perspective de quadrupler ses gains représente un facteur décisif d’incitation au départ.
        8) En 1984, des élèves de l’ENA notèrent que les immigrés percevaient 8 milliards de francs de plus qu’ils ne cotisaient à la Sécurité sociale.
        9) 15 % de la population de moins de 18 ans est responsable d’environ deux tiers des actes de délinquance.Soit un total de 48,19 millions d’euros.
        10)Le total des dépenses sécuritaires consacrées à l’immigration s’élève à 5,2 milliards d’euros.
        11)Au total, les coûts fiscaux et sociétaux imputables à l’immigration s’élèvent à près de 12,8 milliards d’euros.
        12)Les prestations sociales constituent 14 % du revenu moyen des ménages immigrés, contre 5 % de celui des ménages non-immigrés.
        13)Le revenu fiscal moyen des habitants des zones urbaines sensibles est de 10 540 euros contre 17 184 pour la moyenne nationale.
        14)Sur les 57,10 milliards d’impôts sur le revenu payés par la population française, la part des immigrés s’établit à 4,83 milliard .


      • nico333 24 mai 2009 00:37

        Parce que nous sommes une nation vieillissante, riche et épargnante ....et que les immigrés sont jeunes, industrieux (mais oui) et à revenu modeste.
        Ils font fructifier notre abondante épargne sous forme d’investissements ou de consommation. Bref, économiquement ils sont le complément idéal des autochtones.

        Plaisant non ?

        Parceque vous ne savez pas qu’on peut faire fructifier son epargne en investissant directement dans les pays plus jeunes ? au bresil ? en inde ? en chine ?
        Vous etes vraiment certain qu’il faut m’imposer des voisins maliens polygames pour faire fructifier votre epargne ? Vous debarquez d’ou ? des fiveties ?

        Remplacer une population blanche viellissante par une population jeune et africaine, ce n’est pas « un complement » c’est ’’un remplacement’’.

        Une nation a une vocation qui ne se reduit pas a faire fructifier l’epargne de ses vieux.


      • karg se 24 mai 2009 13:25

        Pourtant ils continuent a faire rentrer du monde, en triant il est vrai, mais quand même.


      • Bill Lumbergh Bill Lumbergh 23 mai 2009 02:20

        Comme on vous l’a déjà dit, c’est vous même qui sortez vos chiffres et les interprétez comme ça vous chante.
        Moi ce que je vous propose c’est de vous confronter pour une fois à la réalité du terrain : allez dans les agences ANPE où les files d’attente n’ont jamais été aussi longues et le nombre d’emplois proposés jamais aussi bas.
        Allez dans les agences CAF où de la même façon les files d’attentes n’ont jamais été aussi longues et les dépenses sociales aussi élevées.
        Allez dans les agences d’interim qui ferment les unes après les autres car tous les emplois qui y sont proposés sont désormais pris par des travailleurs clandestins, au mépris des lois de ce pays.
        Allez-y et revenez me dire que l’immigration de masse que nous subissons aujourd’hui est une bonne chose.


        • Le petit département éclairé 23 mai 2009 10:24

          Argument classique qui tombe totalement à plat.

          La comptabilité nationale raisonne globalement et avec le souci des interdépendances que l’on ne peut apercevoir au niveau individuel.


        • Bill Lumbergh Bill Lumbergh 23 mai 2009 14:39

          Votre raisonnement en terme de richesse de la nation ne tient pas.
          Si en effet la richesse de la France augmente, il a été démontré maintes fois que les écarts entre les revenus augmentent eux aussi. Autrement dit, les revenus des plus aisés augmentent, ceux des classes moyennes et des moins aisés chutent, inexorablement.
          L’élément du travail de l’immigration, qui s’effectue toujours dans une logique de tirer les salaires vers le bas et de soustraire une partie du revenu pour le « renvoyer au pays » ne peut donc fonctionner à long terme. Cela tient notamment du fait que nous ne sommes plus dans une logique d’immigration de travail comme il y a 40 ans mais bien dans une logique d’immigration de masse et humanitaire.
          Qui oserait dire que l’immigration est une nécessité dans un pays où le taux de chômage frise avec les 10% ?


        • Le petit département éclairé 23 mai 2009 17:54

          Qu’il est lassant d’avoir à répetet les mêmes choses.

          J’ai travaillé sur la base statistique que tous les gens intéressés par la question utilisent. J’ai même utilisé des chiffres retraités par des personnes qui tentent de démontrer les méfaits de l’immigration.

          Les chiffres sont à la disposiiton de tous. Leur interprétation est libre... du moins pour l’instant.


        • Marco Marco 23 mai 2009 03:18

          Je me demande quel est le but de cet article...

          Qu’est-ce que l’auteur, qui est économiste comme moi je suis curé, veut prouver ? que l’immigration est une chance pour la France ?

          Voilà encore le genre d’article qu’on ne peut lire qu’ici sur Agoravox ou sur le site de site de Jack Lang et qui décrédibilise totalement ce site. Sérieusement qui va adhérer à de telles choses ?

          En plus ce genre d’article produit généralement l’effet inverse escompté c’est à dire une profonde répulsion, c’est comme quand Christine Lagarde vous dit que la crise est fine et que la croissance va bien en France toujours en s’inspirant de ces fameuses statstiques INSEE, attention hein c’est du sérieux...


          • Le petit département éclairé 23 mai 2009 10:29

            Marco

            Bingo, vous avez compris.


          • fouadraiden fouadraiden 23 mai 2009 04:18

            Bonjour à tous,

            quelle définition donnez- vs ds votre article au mot central, immigré , cher petit département éclairé. pourriez -vs si possible ns éclairer .merci


            devinette, un américain ou un anglais qui viennent pour travailler chez vous, sont-ce des immigrés ou autre chose ?


            • karg se 23 mai 2009 10:29

              Parce que pour toi cela n’en est pas ? Donc il y aurai les bon, les blancs, et les mauvais, les pauvres bronzés et/ou bridés ?


            • fouadraiden fouadraiden 23 mai 2009 11:32

              heu moi a priori je m’en fous, simplement je constate que l’article se développe autour d’un mot qu’esprit éclairé n’a pas pris le soin de définir préalablement.

              un immigré , c’est quoi au jsute dans vos esprits, un mot magique peut-etre ?


            • Le petit département éclairé 23 mai 2009 11:47

              Bonjour,
              « l’esprit éclairé » , comme vous dîtes, vient à vous.

              L’immigration, au sens stric, désigne les personnes nées à l’étranger et présentes sur le sol francais. Certaines sont françaises.
              Les études tendancieuses, que je mentionne dans mes deux articles, ont une vision bizarre de l’immigration puisqu’ils y incluent les descendants des immigrés nés en France. Ca les arrange et j’aurais du préciser la fausseté de leurs décompte. Toutefois, même en étendant à l’envie le périmètre de l’immigration, comme certains le font, leurs conclusions quant au supposé fardeau qu’ils représentent pour la France s’avèrent fausses. A l’arrivée, cela disqualifie encore plus ce type d’étude (voir Gérard Pince).


            • fouadraiden fouadraiden 23 mai 2009 11:56

              « L’immigration, au sens stric, désigne les personnes nées à l’étranger et présentes sur le sol francais. Certaines sont françaises. »


              pas très claire ta définition esprit éclairé.


              puis immigration est-il égal à immigré.c’est la notion d’immigré , la personne immigrée, qu il faudrait chercher à préciser....


            • blh 23 mai 2009 04:40

              En plus, ces stats datent de 5 ans ; avec le nombre d’immigrés en croissance plus qu’ énorme, les traitements de données, moyenne, variance et autre critères de position , sont bien évidemment entachés d’erreur, sans oublier les nombreuses faillites de sociètés...
              Bref, un fake, ou un foutage de gueule ?


              • Le petit département éclairé 23 mai 2009 10:30

                Blh,

                Bientôt les vacances, à vous d’actualiser ces données. Vous reviendrez de bien des erreurs.


              • sisyphe sisyphe 23 mai 2009 05:25

                Il est effectivement dommage, sur un sujet aussi serieux, et aussi important, que l’auteur se soit contente de citer des chiffres, sans les analyser, et se content d’approximations.

                Il n’en reste pas moins qu’effectivement, l’immigration est largement positive pour la France, comme le montrera un prochain article, documente et analytique.

                Maintenant, il faut s’attendre, comme d’habitude, au deferlement, sur un tel sujet, des vociferations de tous les souchiens consanghuins, et de tous les petit dupont-lajoie de basse-cour ; normal, classique, previsible, et inevitable ; mais, evidemment, totalement derisoire.

                En reponse, sur le precedent article sur le sujet, a vontropmachin, sur (je cite) « l’iniquite du droit du sol’ ; je voudrais simplement lui dire que, pour que lui-meme soit francais, il a bien fallu qu’un de ses ancetres en beneficie, de la loi du droit du sol ; parce que, sinon, si loin qu’on remonte, comme il vient, comme nous tous, de zoulouland.... ben, il serait toujours zoulou, lui aussi.
                CQFD

                Sinon, sans la loi du sol ; on se refererait a quoi ?
                La loi du sang ?
                Il existe un »sang francais" ?
                Reconnaissable comment ? Grace a ses genes bleu-blanc-rouge ??

                Ce serait d’ailleurs extremement rigolo, de s’en referer a la loi du sang, parce qu’on s’y apercevrait du patrimoine genetique commun des mediterraneens (donc des bons francaouis), beaucoup plus important avec les africains, qu’avec les peuples nordiques !

                Amusant, non, les consanguins ?

                Allez, je vous laisse a vos pastagas ; bonne bourre, et a tobien...


                • courageux_anonyme 23 mai 2009 06:14
                  Santé : Algérie : Près de 38% des mariages sont consanguins
                  38,30% des mariages en Algérie sont consanguins, selon une enquête de la Fondation pour la recherche médicale, citée mercredi par le quotidien algérien Le Jeune Indépendant.

                  Selon les résultats de cette enquête, première du genre en Algérie, le taux de consanguinité varie d’une wilaya (département) à une autre. Le taux le plus élevé a été enregistré dans la wilaya de Tébessa (est), avec 88%, tandis que le plus

                  bas a été recensé à Oran (ouest), avec 18,50%.

                  L’enquête montre que dans les familles issues de mariages consanguins, l’hydrocéphalie est 13 fois plus élevée, l’hémophilie 11 fois plus fréquente, la maladie de Duchenne 8 fois, les maladies neurologiques 7 fois et les anémies congénitales trois fois.

                  Si le taux de consanguinité en Algérie est plus élevé qu’à celui du Maroc, pays voisin, qui est de 19,87%, il est cependant moins important par rapport à plusieurs pays arabes, dont Bahrein (39,40%), l’Arabie saoudite (50%), le Koweït (54%) et la Jordanie (55%).

                  source : Casafree

                  http://www.casafree.com/modules/news/article.php?storyid=10347

                  C’est con, hein ? La paille et la poutre, vous connaissez ? Ou l’hôpital qui se fout de la charité, aussi...


                • courageux_anonyme 23 mai 2009 06:26

                  santé : Algérie : Près de 38% des mariages sont consanguins
                  38,30% des mariages en Algérie sont consanguins, selon une enquête de la Fondation pour la recherche médicale, citée mercredi par le quotidien algérien Le Jeune Indépendant.

                  Selon les résultats de cette enquête, première du genre en Algérie, le taux de consanguinité varie d’une wilaya (département) à une autre. Le taux le plus élevé a été enregistré dans la wilaya de Tébessa (est), avec 88%, tandis que le plus bas a été recensé à Oran (ouest), avec 18,50%.

                  L’enquête montre que dans les familles issues de mariages consanguins, l’hydrocéphalie est 13 fois plus élevée, l’hémophilie 11 fois plus fréquente, la maladie de Duchenne 8 fois, les maladies neurologiques 7 fois et les anémies congénitales trois fois.

                  Si le taux de consanguinité en Algérie est plus élevé qu’à celui du Maroc, pays voisin, qui est de 19,87%, il est cependant moins important par rapport à plusieurs pays arabes, dont Bahrein (39,40%), l’Arabie saoudite (50%), le Koweït (54%) et la Jordanie (55%).

                  Source : Casafree

                  http://www.casafree.com/modules/news/article.php?storyid=10347

                  La paille et la poutre, l’hôpital qui se fout de la charité, balayer devant sa porte...


                • karg se 23 mai 2009 10:31

                  T’a une idée de l’évolution, parce que dans le Larzac, ça devait être dans les même eaux. Et oui durant l’Ancien Régime en France les serfs devait se marier dans la même paroisse, donc ça devait aussi tourner en rond. Et les nobles, ils avaient pas quelques soucis d’hémophilies à force de se marier entre eux ?


                • Le petit département éclairé 23 mai 2009 10:33

                  Sisyphe,

                  Comme le héros de la mythologie vous vous attelez à une tâche sans fin. Je doute que vous soyez lu...

                  Quant à moi je me plaits à aller sur le terrain des xénophobes qui utilisent le langage des économistes et mon petit article retourne les données trafiquées par un certain Gerard Pince. Ca les met en colère.

                  Indiquez moi s’il vous plait les défauts d’analyse.


                • Le petit département éclairé 23 mai 2009 11:18

                  Courageux anonyme,

                  Il vous faut pétitionner pour l’interdiction des mariages entre cousins , autorisé en France. Pour réflechir sur cette question et arreter de vous faire peur, lisez les ouvrages de Germaine Tillion ou le dernier d’Emmanuel Todd (demain l’islam, il me semble).


                • karg se 23 mai 2009 11:35

                  Il en parle aussi dans le rendez vous des civilisations. L’occidentalisation de la structure familiale dans les pays musulmans est très rapide, notamment au Maghreb. Les mariages consanguins sont en chute libre, de même que la fécondité des femmes.


                • Le petit département éclairé 23 mai 2009 11:39

                  Karg,
                  Exact c’est dans le rdv des civilisations. beau titre.


                • courageux_anonyme 23 mai 2009 12:16

                  karg se
                  "T’a une idée de l’évolution, parce que dans le Larzac, ça devait être dans les même eaux. Et oui durant l’Ancien Régime en France les serfs devait se marier dans la même paroisse, donc ça devait aussi tourner en rond. Et les nobles, ils avaient pas quelques soucis d’hémophilies à force de se marier entre eux ?« 

                  Et

                  le petit département éclairé
                   »Courageux anonyme,

                  Il vous faut pétitionner pour l’interdiction des mariages entre cousins , autorisé en France. Pour réflechir sur cette question et arreter de vous faire peur, lisez les ouvrages de Germaine Tillion ou le dernier d’Emmanuel Todd (demain l’islam, il me semble)."

                  Vous avez certainement des chiffres à l’appui , des statistiques, quelque chose de concret comme ce que j’ai donné, non ? Mmmhh ? Non ?

                  Et quand bien même, manifestement, la consanguinité, ça nous réussit plus qu’au populations Africano/musulmanes, au vu du résultat : l’outil dont vous vous servez en ce moment même (l’ordinateur), c’est pas conçu en Afrique (au sens large) ni fabriqué en Afrique. Le téléphone ? la TV ? La voiture ? Le train ? Les satellites ? Non, je ne crois pas.


                • karg se 23 mai 2009 14:47

                  Mr Paradoxe, non, les africains n’ont pas inventés le téléphone, mais si tu avais lu « De l’inégalité parmi les société » de Jared Diamond, tu serai capable de comprendre toi même du pourquoi. La réussite de l’occident n’a dépendu que de contingeance géographique et environnementale. La génétique a largement prouvé qu’aucun groupe humain ne peut prétendre a être plus intelligent que les autres. T’a qu’a la culture, un deux petits siècles et demi de lumières ne doivent pas nous faire oublier ce que notre civilisation était il y a peu. A l’échelle de l’Histoire humaine, c’est rien.


                • Le matou 23 mai 2009 16:10

                  "l’outil dont vous vous servez en ce moment même (l’ordinateur), c’est pas conçu en Afrique (au sens large) ni fabriqué en Afrique. Le téléphone ? la TV ? La voiture ? Le train ? Les satellites ? Non, je ne crois pas."
                  courageux anonyme.

                  Je crois que vous auriez pu ajouter quelque chose dans votre liste, j’y ai pensé en vous lisant : c’est la connerie.
                  Visiblement, dans ce domaine, vous êtes un expert. Quelle chance que vous soyez français, vraiment ! :)


                • kristof 23 mai 2009 16:12

                  karg se :
                  "mais si tu avais lu « De l’inégalité parmi les société » de Jared Diamond, tu serai capable de comprendre toi même du pourquoi."

                  et toi si tu aurais lu les critiques tu saurais que Diamond s’est donné comme mission de « démontrer » que tout est causé par l’environnement et rien par l’inné alors que beaucoup de données et d’observations contredisent ce genre de conclusions et qu’il est - par hasard ? - un homme au passé politique très marqué à gauche. En compagnie de Gould, Boas, Lewontin et d’autres du même genre. Un espèce d’Albert Jacquard mais en moins grinçant et moins con. Donc sa crébilité n’est pas à prendre pour du cash


                • karg se 24 mai 2009 13:40

                  Kristof, le livre de Diamond est le résultat d’un travail de terrain remarquable, d’étude bibliographique d’une richesse unique. Considérer son livre comme un simple ouvrage d’opinion politique, c’est refuser de voir la réalité. La génétique lui donne raison, il n’a fait qu’expliquer le reste. Si les rhinocéros était domesticables, des noirs montés dessus aurais envahi l’Europe.


                • karg se 24 mai 2009 13:44

                  Inventions « noires » (quasiment tous sont des afro-américains)

                  1. LA LAMPE ÉLECTRIQUE : inventée le 13.09.1881 par Joseph V. Nichols et Lewis H. Latimer.

                  2. L’ANTENNE PARABOLIQUE : inventée le 07 juin 1887 par Granville T. Woods

                  3. LA PRODUCTION SUCRIERE AMELIOREE : inventée le 10 décembre par Norbert Rilleux

                  4. L’AIGUILLAGE DES TRAINS : inventé le 31 octobre 1899 par William F. Burr

                  5. L’EXCAVATRICE DES POMMES DE TERRE : inventée le 23 avril 1895 par F.J. Wood

                  6. CAPSULES DES BOUTEILLES ET JARRES : inventée le 13.9.1898

                  7. BIDON (JERRICANE) : inventé le 17 février 1891 par Albert C. Richardson

                  8. PANNEAU DE PROTECTION DES LITS : inventé le 13 août 1895 par Lewis A. Russel

                  9. MOTEUR A COMBUSTION : inventé le 05 juillet 1892 par Andrew J. Beard

                  10. MASQUE A GAZ : inventé le 13 octobre 1914 par Garett A. Morgan

                  11. BOUCHE DE SECOURS INCENDIE : inventée le 07 mai 1878 par Joseph R. Winters

                  12. LA CHAISE BALANCOIRE : inventée le 15 novembre 1881 par Payton Johnson

                  13. CHARPENTE METALLIQUE (DE VOITURE) : inventée le 02 février 1892 par Carter William

                  14. TABLE DE CUISSON A VAPEUR : inventée le 26 octobre 1897 par Carter William

                  15. LENTILLES DE PROTECTION DES YEUX : inventée le 02 novembre 1880 par Powell Johnson

                  16. L’ASCENSEUR : inventé le 11 octobre 1867 par Alexander Miles

                  17. LE TAILLE CRAYON : inventé le 11 octobre 1867 par John L. Loove

                  18. DISPOSITIF DE COUPLAGES DES VOITURES DE TRAIN : inventé le 10.10.1899 par Andrew J. Beard

                  19. LES MANEGES POUR DIVERTISSEMENT : inventés le 19 décembre 1899 par Granville T. Woods

                  20. LA CHEMINEE DE LOCOMOTIVE : améliorée le 23 mai 1871 par Landron Bell

                  21. LA LANTERNE ou LA LAMPE TEMPETE : inventée le 19 août 1884 par Michael C. Hamey

                  22. LE PIANO MECANIQUE : inventé le 11 juin 1912 par Joseph H. Dickinson

                  23. L’AMENAGEMENT DES WAGONS-LITS : inventé le 08 octobre 1870 par John W. West

                  24. LA BALANCE PORTABLE : inventée le 03 novembre 1896 par John W. Hunter

                  25. LES W.C ( TOILETTES ) : inventés le 19 décembre 1889 par Jérome B. Rhodes

                  26. LE CACHET ET LE TAMPON : inventés le 27 février 1883 par William B. Purvis

                  27. LE REFRIGERATEUR ( FRIGO ) : inventé le 14 juillet 1891 par John Stenard

                  28. L’INTERRUPTEUR ( LE COMMUTATEUR ) : inventé le 1er janvier 1889 par Granville T. Woods

                  29. LE REVELATEUR PHOTOGRAPHIQUE : inventé le 23 avril 1895 par Clatonia Joaquin Dorticus

                  30. LA GALOCHE ( COUVRE CHAUSSURE ) :inventée le 08 février 1898 par Alvin L. Rickman

                  31. LA MACHINE A COMPOSTER : inventée le 22 juin 1897 par William Barry

                  32. LA FONDEUSE-MOULEUSE : inventée le 14 mars 1876 par David A.Fisher

                  33. LE BALAI-LAVEUR : inventé le 13 juin 1893 par Thomas W.Steward

                  34. LA MACHINE A ECRIRE : inventée le 07 avril 1885 par Lee S. Burridge et Newman R. Mashman

                  35. LE PROTEGE-DOCUMENT ( papiers ) : inventé le 02 novembre 1886 par Henry Brown

                  36. LE MANCHE D’ENREGISTREUR : inventé le 08 janvier 1918 par Joseph Hunter Dickinson

                  37. LE SYSTEME D’ALARME DES TRAINS : inventé le 15 juin 1897 par Richard A. Butler

                  38. LA TERRINE ou LA MOULE A GLACES : inventée le 02 février 1897 par Alfred L. Cralle

                  39. LE SECHE-LINGE : inventé le 07 juin 1892 par George T. Sampson

                  40. LA PEINTURE ET LES COLORANTS : inventés le 14 juin 1927 par George Washington Carver

                  41. LES FREINS DE VOITURE : inventés le 06 août 1872 par John V. Smith

                  42. LA MACHINE A PETRIR : inventée le 07 août par Joseph H.Dickinson

                  43. LA MACHINE DE CORDONNERIE : inventée le 20 mars 1884 par Jan E. Matzeliger

                  44. LE STYLO PLUME A RESERVOIR : inventé le 07 janvier 1890 par William B. Purvis

                  45. LE TUNEL POUR TRAIN ELECTRIQUE : inventé le 17 juillet 1888 par Granville T. Woods

                  46. LE FEU DE SIGNALISATION (feu rouge) : inventé le 20 novembre 1923 par Garett A. Morgan

                  47. LA GUITARE : inventée le 30 mars 1886 par Robert F. Flemmings Jr

                  48. LA BOITE AUX LETTRES : inventée le 27 octobre 1891 par Philip B. Downing

                  49. LE PEIGNE A CHEVEUX : inventé le 21 décembre 1920 par Walter H. Sammons

                  50. LE TROLLEY ELECTRIQUE SUR RAIL : inventé le 19 septembre 1893 par Elbert R. Robinson

                  51. LES COUPES-BISCUITS MECANIQUES : inventés le 30 novembre par Alexander Ashbourne

                  52. LE FOUET BATTEUR D’ŒUFS : inventé le 05 février 1884 par Willis Johnson

                  53. LA TABLE DE REPASSAGE : inventée en 1892 par Sarah Boone

                  54. LES ROTATIVES DE PRESSE (imprimerie) : inventées le 17 septembre 1878 par W.A Lavalette

                  55. LE SYSTEME DE SECURITE DES ASCENSEURS : inventé le 02 avril 1895 par James Cooper

                  56. LA BALAYEUSE DES RUES : inventée le 17 mars 1890 par Charles B. Brooks

                  57. LE PORTE-BAGAGES DU VELO : inventé le 26 décembre 1899 par Jerry M. Certain

                  58. LES SYSTEMES ET LES APPAREILS TELEPHONIQUES : inventés le 11.10.1887 par Granville T. Woods

                  59. LA TONDEUSE A GAZON : inventée le 09 mai 1899 par John Albert Burr

                  60. LES VITESSES AUTOMATIQUES (des véhicules) : inventées le 06 décembre 1932 par Richard B. Spikes

                  61. LES POUBELLES (bac à ordures) : inventées le 03 août 1897 par Lloyd P. Ray

                  62. LA PRESSE A AGRUME : inventée le 08 décembre 1896 par John T. White

                  63. LES PORTES DE SECURITE (pour ponts à bascules) : inventées le 07 octobre 1890 par Humphrey Reynolds

                  64. LE THERMOSTAT : inventé le 06 mars 1928 par David N. Crosthwait Jr

                  65. LE CADRE DU VELO : inventé le 10 octobre 1899 par Isaac R. Johnson

                  66. LE FER A CHEVAL : inventé le 23 août 1892 par Oscar E. Brown

                  67. LE LANDAU (poussette) : inventé le 18 juin 1889 par William H. Richardson

                  68. LE PIEGE A RAT AUTOMATIQUE : inventé le 31 août 1881 par Williaù S. Campbell

                  69. LA MOISSONNEUSE-BATTEUSE : inventée le 07 août par Robert P. Scott

                  70. LA SELLE DE CHEVAL : inventée par William D. Davis

                  71. LE MORS DE CHEVAL : inventé le 25 octobre 1892 par Lincoln F. Brown

                  72. LE COUVRE SABOT (pour chevaux) : inventé le 19 avril 1892 par Robert Coates

                  73. LA CROSSE DE GOLF : inventée le 12 décembre par George F. Grant

                  74. LE CONDITIONNEMENT D’AIR (split) : inventé le 12 juillet 1949 par Frederck M. Jones

                  75. LA GACHETTE DE FUSIL (le détonateur) : inventée le 03 mai 1897 par Edward R. Lewis

                  76. APPAREILS AUTOMATIQUES DE PÊCHE : inventés le 30 mai par George Cook

                  77. L’ARROSOIR DE GAZON : inventé le 4 mai 1897 par Joseph H. Smith

                  78. LE TELEGRAPHE DES CHEMINS DE FER : inventé le 28 août 1888 par Granville T. Woods

                  79. LES APPAREILS de TRANSMISSION de messages via l’électricité : inventés le 7 avril 1885 par Granville T. Woods

                  80. LE DISPOSITIF DE TRANSFERT des courriers postaux : inventé le 24 mai 1917 par J.C. Jones

                  81. EXTINCTEUR DE FEU : inventé le 26 mars 1872 par Thomas J. Martain

                  82. LE DISPOSITIF DE TRANSPORT DES FRETS : inventé le 10 octobre 1899 par John W. Butts

                  83. LE LIT PLIANT : inventé le 18 juillet 1899 par L.C. Bailey

                  84. LES TRINGLES DES RIDEAUX : inventés le 04 août 1896 par W.S Grant

                  85. LE CANAPE-LIT CONVERTIBLE : inventé le 05 octobre 1897 par J.H. Evans

                  86. LAVE-VITRES ELECTRIQUES : inventé le 27 septembre 1882 par A.L. Lewis

                  87. LA MOISSONNEUSE : inventée le 03 juin 1890 par H.L. Jones

                  88. LE DIRIGEABLE : inventé le 20 février 1900 par J.F. Pickering

                  89. LA RAMASSEUSE DE COTON : inventée le 05 juin 1894 par Georges W. Murray

                  90. LES LUBRIFIANTS DE MOTEUR : inventés le 15 novembre 1898 par Elijah Mc Coy

                  91. LA MACHINE DE GRAISSAGE A VAPEUR : inventée le 04 juillet 1876 par Elijah Mc Coy

                  92. BANDE MAGNETIQUE D’ORDINATEURS : inventée le 24 août 1971 par Larry T. Preston

                  93. LA PEDALE DE COMMANDE : inventée le 05 octobre 1886 par Minnis Hadden

                  94. ANTENNE DE DETECTION PAR RADARS : inventée le 11 juin 1968 par James E. Lewis

                  95. SUPERCHARGEUR POUR MOTEUR A COMBUSTION : inventé le 03 février 1976 par Joseph A. Gamell

                  96. Automatisation chargement et déchargement du courrier postal : inventée le 13.02.1945 par Gus Burton

                  97. ENGINS DE LEVAGE et MONTE-CHARGE : inventé le 02 mai par Mary Jane Reynolds

                  98. LA CELLULE ELECTRIQUE GAMMA : inventée le 06 juin 1971 par Henry T. Sampson

                  99. LE SYSTEME DE REFRIGERATION (FRIGO et CONGELATEUR) : inventé le 04 novembre 1879 par Thomas Elkins

                  100. LA SIGNALISATION (balises d’aéroport, grues, immeubles,...) : inventée le 30 mars 1937 par Lewis WW. Chubb

                  101. DOSAGE DE LA MELANINE : à partir de la peau, inventé par Cheikh Anta Diop

                  102. LE SHAMPOING : à partir de l’arachide, inventé par George Washington Carver

                  103. LE VINAIGRE : à partir de l’arachide, inventé par George Washington Carver

                  104. LE SAVON : à partir de l’arachide, inventé par George Washington Carver

                  105. LA POUDRE DE TOILETTE : à partir de l’arachide, inventée par George Washington Carver

                  106. LA FARINE : à partir de la pomme de terre, inventée par George Washington Carver

                  107. L’ENCRE : à partir de la pomme de terre, inventé par George Washington Carver

                  108. LE TAPIOCA : à partir de la pomme de terre, inventé par George Washington Carver

                  109. L’AMIDON : à partir de la pomme de terre, inventé par George Washington Carver

                  110. LE CAOUTCHOUC SYNTHETIQUE : à partir de la pomme de terre, inventé par George Washington Carver

                  111. LA CONSERVATION DES ALIMENTS : inventée par Lloyd A. Hall

                  112. LA STERILISATION DES ALIMENTS : inventée le 8 février 1938 par Lloyd A. Hall

                  113. MOUSSE IGNIFUGE CONTRE LE FEU : utilisée pendant la 2nd guerre mondiale, inventée par Percy L. Julian

                  114. SYNTHESE DE LA PHYSOSTIGMINE : pour le traitement du glaucome , inventée par Percy L. Julian

                  115. SYNTHESE DE LA PROGESTERONE : inventée par Percy L. Julian

                  116. SYNTHESE DE LA CORTISONE : inventée le 10 août 1954 par Percy L. Julian

                  117. SYNTHESE ORGANIQUE DE LA PHEROMONE : inventée par Bertram Oliver Fraser-Reid

                  118. SYNTHESE DE L’OLIGOSACCHARIDE : inventée par Bertram Oliver Fraser-Reid

                  119. FILAMENT DE CARBONE : pour la lampe à incandescence : inventé le 17 juin 1882 par Lewis Howard Latimer

                  120. APPAREIL DE REFROIDISSEMENT et DE DESINFECTION : inventé le 12 janvier 1886 par Lewis Howard Latimer

                  121. RHEOSTAT FIABLE : inventé par Granville T. Woods le 13 octobre 1896

                  122. TROISIEME RAIL : pour le métro, inventé par Granville T. Woods le 29 janvier 1901

                  123. UN FREIN AUTOMATIQUE à AIR COMPRIME : inventé par Granville T. Woods en 1905

                  124. UN FREIN ELECTROMECANIQUE : inventé par Granville T. Woods en 1887

                  125. UN INTERRUPTEUR AUTOMATIQUE de circuits électriques : inventé par Granville T. Woods en 1889

                  126. UNE COUVEUSE ARTIFICIELLE : inventé par Granville T. Woods en 1890

                  127. PACEMAKER (régulateur pour stimulateur cardiaque) : inventé par Otis Boykin

                  128. OPERATION A CŒUR OUVERT : inventé par Daniel Hale Williams le 9 juillet 1893

                  129. TEST DE DEPISTAGE DE LA SYPHILIS : inventé par William A. Hinton en 1936

                  130. COLLET pour les fractures cervicales : inventé par Louis Tompkins Wright

                  131. TRAITEMENT des MALADIES VENERIENNES (avec l’auréomycine) : inventé par Louis Tompkins Wrigh

                  132. CONSERVATION DU SANG : inventé par Charles Richard Drew

                  133. LA POLYTHERAPIE (utilisation de la chimiothérapie contre le CANCER) : inventée parJane Cooke Wright

                  134. TRANSPLANTATION du REIN (2ieme au monde) : par Samuel L. KOUNTZ

                  135. CONSERVATION du REIN (durant plus de 50 heures) : par Samuel L. KOUNTZ

                  136. ANTIDOTE contre les SURDOSES de BARBITURIQUE : inventé par Arnold Hamilton Maloney

                  137. MACHINE A MONTER LES EMPEIGNES (soulier) : inventé par Jan Earnst Matzeliger

                  138. FIXATEUR POUR CHEVEUX : inventé par Garrett A. Morgan

                  139. ANEMOMETRE : inventé par Philip G. Hubbard

                  140. CAMERA-SPECTROGRAPHE (transporté par Apollo 16) : inventé par George R.



                • nico333 24 mai 2009 18:18

                  Quand on reflechit sur les grande avancées techniques de la modernité, on distingue les decouverte majeures, recherche fondamentale, et les inventions courantes.

                  Si on decend a l’echelle d’invention aussi decisive que le taille crayon, on trouve des dizaines de milliers d’objets.

                  Le trombone, le moule a gaufre, le processeur informatique, le circuit integré, le beton armé, les ciseaux, la tarte tatin, le moteur a reaction, l’aile d’avion, le ruban adhesif, le couteau a huitre, la greffe de peau, les engrais de synthese etc etc etc etc etc 

                  La liste presentée represente une proportion infinitesimale des invention qui fondent la modernité technique.

                  Et on ne peut pas soupconer les auteurs d’avoir peché par manque d’exhaustivité. Jusqu’a mettre des elements franchement risible.

                  En 1927 le monde a enfin decouvert la peinture :

                  40. LA PEINTURE ET LES COLORANTS : inventés le 14 juin 1927 par George Washington Carver

                  30 millenaires a se coiffer avec ses doigts jusqu en 1920 :

                  49. LE PEIGNE A CHEVEUX : inventé le 21 décembre 1920 par Walter H. Sammons

                  66. LE FER A CHEVAL : inventé le 23 août 1892 par Oscar E. Brown

                  Et encore, on ne parle meme pas de l’invention du metier de marechal ferrand par un togolais en 1995.

                  111. LA CONSERVATION DES ALIMENTS : inventée par Lloyd A. Hall

                  Avant on ne conservait pas les aliments. Les gens recoltaient debut aout et mourrait debut septembre.

                  112. LA STERILISATION DES ALIMENTS : inventée le 8 février 1938 par Lloyd A. Hall

                  Appert, pasteur n’ont jamais existé.Il ont ete crees de toute piece par un vaste complot leucoderme.


                • Mycroft 27 mai 2009 15:16

                  Vous voulez un truc fondamental, sur lequel est basé la quasi-totalité de la puissance scientifique occidentale moderne (si on vire les science du vivant, et encore, là ils commencent à y être intégré ) et qui ne provient pas de notre culture occidentale, mais du monde arabe ? Les mathématiques tels que nous les connaissons, notamment la base décimale.

                  Cet apport, qu’on a su utiliser, est la preuve même que la « supériorité » supposé de l’occident, c’est du grand n’importe quoi.

                  De plus, si vous n’appartenez pas à la communauté scientifique, vous n’êtes en rien responsable des progrès technique et scientifique de l’occident. Donc ne la ramenez pas. Certes, l’élite intellectuelle occidentale a eu un impacte conséquent sur le patrimoine intellectuelle de l’humanité ces derniers siècles. Ca prouve juste la valeurs de nos élites, pas celle de notre civilisation.

                  En tant que membre de la communauté scientifique, je me sens, culturellement, bien plus proche d’un scientifique magrébin que d’un pillier de bar franco-français. Et je suis tout sauf une exeception à ce niveau.


                • nico333 28 mai 2009 00:39


                  Cela dit j’imagine que vous aurez plus de point commun avec un pilier de bar franco francais alcoolique et raciste qu’avec un islamiste pilier de mosquee qui reve d’apliquer la peine de mort pour la consomation d’alcool.
                  vous aurez plus de point commun avec un pilier de bar franco francais alcoolique et raciste qu’avec un islamiste pilier de mosquee pour lequel votre fille est une trainee de mecreante qui fait parti du butin et peut etre violée legalement.
                  vous aurez plus de point commun avec un ouvrier blanc raciste qu’avec un ex enfant soldat du congo persuadé que decouper un albinos porte bonheur.

                  Jusqu’a preuve du contraire on importe plus d’islamiste et d’analphabete que de doctorants.


                • fouadraiden fouadraiden 23 mai 2009 07:02

                  « Il n’en reste pas moins qu’effectivement, l’immigration est largement positive pour la France, »


                   et n’oublie ds ton prochain article le cas des prisons tricolores, autre secteur largement positif pour vos "immigrés, Sisi

                  ha ha ha 

                   Question philosophique que je soumets à tous mes compatriotes : Si les immigrés sont positifs pour la France , la France est-elle positive pour les immigrés et leurs enfants...hahaha hiii hoohoh


                  • fouadraiden fouadraiden 23 mai 2009 08:40

                    tu sors d’où toi dis-moi , du Congo belge ou quoi.


                    ha ha haha


                  • courageux_anonyme 23 mai 2009 09:22

                    Autant de « petits » projets qui changent la vie des détenus, explique Jean-Pierre Payot, membre du bureau de PRSF, pasteur à la retraite et ancien aumônier général des prisons de la Fédération protestante de France. En Afrique, « les prisonniers ne sont pas nourris, ou très peu. Ils manquent d’air, certains dorment debout et meurent d’étouffement. Parfois, les toilettes se déversent dans la cour ». Il parle aussi d’enfants emprisonnés dans des cages à lion, qui échappent cependant ainsi au trafic d’enfants esclaves.

                    http://www.reforme.net/archive2/article.php?num=3154&ref=1080

                    La surpopulation carcérale est un autre problème critique dans toute l’Afrique. Le taux d’occupation en Tanzanie, par exemple, semble être de 193 % alors qu’au Kenya - avec une capacité carcérale de 14.000 places pour une population de 50.000 – ce même taux d’occupation atteint pas moins de 357 %.

                    « De nombreuses infrastructures d’incarcération en Afrique ont été érigées au cours de la période coloniale et, bien que la population des détenus à travers le continent n’a fait qu’augmenter depuis lors, les prisons n’ont pas été soumises à une politique de rénovation ou de construction », explique Jeremy Sarkin.

                    http://www.ipsnouvelles.be/news.php?idnews=9933

                    e viens de passer 12 mois à la maison d’arrêt et de correction d’abidjan pour diffamation et ce que j’y ai vu en tant que defenseur et militant des droits de l’homme, depasse l’entendement. la question que je me pose est de savoir si les droits de l’homme ont un sens en afrique ?
                    Pouvez-vous simplement imaginer 103 personnes enfermées dans une cellule construite pour 10 personnes ? Pouvez-vous imaginer 1223 personnes enfermées dans un bâtiment construit pour accueillir seulement 250 personnes ?
                    Je souhaite donc lancer la discussion sur le thème des conditions de détention dans les prisons africaines où l’être humain perd sa valeur et est ravalé au rang de la bête, où des gens sont détenus dans des conditions inhumaines et sans jugement durant de longues années.
                    ASSALE TIMOKO ANTOINE

                    http://atelier.rfi.fr/forum/topics/les-conditions-de-detentions

                    Le Maghreb des prisons



                    par Mohamed Zaâf, Le Jeune Indépendant, 29 décembre 2004

                    L es prisons maghrébines sont fortement surpeuplées, et chacun des détenus y vit dans un espace de moins de deux mètres carrés (1,51 m² au Maroc pour 1,89 m² en Algérie, alors que la norme mondiale requiert 12 m²) selon les informations diffusées par les ONG, à l’exclusion de la Libye, de la Mauritanie et de la RASD (République arabe sahraouie démocratique).

                    http://www.algeria-watch.org/fr/mrv/mrvrepr/prisons/maghreb_prisons.htm

                    Selon des informations qui nous sont parvenues de source locale, des détenus à la prison de Ouarzazate sont victimes d’exactions et de traitements dégradants. Ainsi Ajdig Nordine, un mineur âgé de 16 ans, et Mhamed Aït Hssein, âgé de 60 ans, ont fait l’objet de tortures à la prison de Ouarzazte où ils sont actuellement détenus.

                    La torture n’est pas, bien entendu, un fait nouveau. L’on se souvient que les détenus politiques d’Ameknas ont subit également des tortures ; un militant fut même violé à la bouteille.

                    Ces agissements barbares des autorités de la monarchie marocaine se font dans l’indifférence quasi-totale des médias, partis politiques et organisations dites des droits de l’Homme. A ce propos, l’on se pose des questions sur le rôle des deux organisations marocaines, l’AMDH et l’OMDH, pourtant affiliées à la FIDH. Ces deux organisations semblent être des organisations de défense des droits de l’Homme « arabe ». Elles semblent, au même titre que la monarchie, être hostiles à l’amazighité.

                    http://www.tamazgha.fr/Torture-dans-les-prisons-de-la-monarchie-marocaine,2221.html


                    Voilà un peu de matière si on veut parler de prisons !

                    Je me demande toujours, à part ça, ce que veut dire ce qui est écrit sur l’avatar de fouadraiden.

                    Surement une pensée très philantropique et très profonde...



                  • maharadh maharadh رجل حر 23 mai 2009 18:52

                    Son nom ou pseudo Fouadraiden


                  • noop noop 23 mai 2009 09:17

                    La gauche est en général contre une approche « comptable »...
                    C’est le cas pour l’hopital, pour la sécu, pour l’école, etc...

                    Quand ça l’arrange, pour l’immigration, pour l’armement, là comme par enchantement, l’analyse comptable devient pertinente.

                    Vous voulez que je vous dise ?
                    Dire que l’immigration est necessaire pour nous empécher de décliner, c’est faire le choix de la peste face au choléra. C’est faire le choix de la dispartion, face au déclin. Et faudrait-il encore prouver que notre déclin n’est pas du a tout les à cotés que l’on nous impose, dont on nous gave, pour que nous comprennions bien que oui l’immigration est notre avenir ou comme dirait Ségolène Royal que l’Afrique est l’avenir de la France...

                    Dans quelques dizaines d’années les historiens (si il en reste) chercheront à comprendre comment les « élites » d’un peuple, d’une nation ont pu ainsi amener ce peuple et cette nation à l’abattoir.


                    • karg se 23 mai 2009 10:34

                      Pourquoi la gauche ? Pourquoi défendre l’immigration serai une valeur de gauche ? C’est pas de l’humanisme, je peux te copier des grands discours de gens de « goche » contre l’immigration. Défendre l’immigration, c’est un crédo libéral et utilitariste, à partir du moment où on se détache du racisme et de l’hystérie sécuritaire.


                    • Le petit département éclairé 23 mai 2009 10:43

                      Noop,

                      Pour un habillage sonore de votre prose, j’imagine le son plantif et lointain d’un cor germanique.


                    • noop noop 23 mai 2009 10:57

                      @ Petit département éclairé
                      « Pour un habillage sonore de votre prose, j’imagine le son plantif et lointain d’un cor germanique. »

                      Pourquoi pas. smiley)
                      Mais je suiis plutot pessimiste de raison et optimiste de coeur.

                      Plus sérieusement vous auriez pu aussi parler de l’analyse de l’immigration que fait J-P. Gourévitch.
                      Un aperçu ici
                      http://www.dailymotion.com/user/noop/video/x8kwyp_jp-gourevitch-a-csoj-desangelise-le_news
                      Son rapport est je crois toujous disponible sur le net. Il est aussi « très comptable ».


                    • noop noop 23 mai 2009 11:03

                      Et un autre point de vue aussi.
                      Celui d’un Africain.
                      Omar Ba chez Ardisson.



                    • Le petit département éclairé 23 mai 2009 11:13

                      Noop,

                      C’est exact. j’ai commenté le travail de Gourevitch dans mon précédent article.


                    • karg se 23 mai 2009 11:39

                      Travail des plus lamentables qui soit.


                    • jakback jakback 23 mai 2009 14:34

                      Merci Giscard, grâce a qui le regroupement familial nous permet de vivre le multiculturalisme déflationniste des salaires, recule de la laïcité, des libertés, de la sécurité.
                      Cela dit, cela n’est rien en comparaison des Pays Bas

                      http://chiesa.espresso.repubblica.it/articolo/1338480?fr=y.

                      Mais chut, il ne faut pas froisser les envahisseurs, souvenez vous David Vincent, les avait vus, personne ne le croyait. Aujourd’hui cela n’est plus de la science fiction.
                      Comme le dit André Bercoff,réveillez vous les dormeurs.


                    • Le petit département éclairé 23 mai 2009 18:30

                      Farkan,

                      A propos du cor au fond des bois, il ya une subtilité qui vous a échappé mais vous êtes fort amusante dans vos erreurs.


                    • Sabine 23 mai 2009 09:34

                      Mohammed, on ne vous demande pas si les immigrés contribuent de façon positive au remplissage de nos prisons ; cela, personne n’en doute !

                      Sinon, merci pour ce magnifique article tout en humour qui me permet de me lever de bonne humeur un samedi matin... Quelle grosse marrade !!!


                      • frédéric lyon 23 mai 2009 09:43

                        Dans quelques dizaines d’années les historiens (si il en reste) chercheront à comprendre comment les « élites » d’un peuple, d’une nation ont pu ainsi amener ce peuple et cette nation à l’abattoir"

                        .........................

                        C’est la gauche qui est la principale responsable, bien évidemment.

                        La jobardise est une partie de l’explication de ce curieux phénomène, mais il ne faut pas non plus prendre les politiciens de gauche pour plus jobards qu’ils ne le sont vraiment, même si leur vision purement idéologique du monde ne fait plus appel à une reflexion rationnelle sur les faits et les évènements réels, depuis lontemps.

                        L’autre partie de l’explication tient à un calcul électoraliste, la gauche raisonne en terme de clientèle et cherche à empiler les clientèle les unes sur les autres, pour parvenir à la majorité.

                        Les immigrés lui ont paru constituer une nouvelle clientèle bonne à capter, elle a donc favorisé leur entrée sur le teritoire.

                        Puis, elle leur a facilité l’acquisition de la nationalité française afin de fabriquer des électeurs au plus vite.

                        Puis, comme celà ne suffisait pas et n’allait pas assez vite, elle est allé jusqu’à proposer d’accorder le droit de vote aux étrangers, sans même attendre leur naturalisation.


                        • Le petit département éclairé 23 mai 2009 10:34

                          Frédéric,

                          Vous me faîtes penser à cette phrase de Sartre à propos de l’antisémitisme :

                          « Contre la laideur on ne peut rien »


                        • karg se 23 mai 2009 10:38

                          Non il me fait penser à Timmy

                          Timmyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy


                        • karg se 23 mai 2009 10:42

                          A si on peut quelques choses, la trick


                        • noop noop 23 mai 2009 11:23

                          @ Le petit département éclairé

                          Frédéric,

                          Vous me faîtes penser à cette phrase de Sartre à propos de l’antisémitisme :
                          « Contre la laideur on ne peut rien »

                          Moi j’espère plutôt que
                          la beauté sauvera le monde


                        • Sébastien Ticavet 23 mai 2009 09:49

                          N’oublions pas que depuis 40 ans c’est le grand patronat mondialisé qui veut faire venir des immigrés en France et en Europe pour faire pression à la baisse sur les salaires et les droits sociaux des travailleurs.

                          Ne tombons pas dans le discours naïf sur l’immigration, qu’a construit pour nous un grand patronat soucieux de masquer son bon coup économique en geste de générosité et d’altruisme.

                          Il faut, je le pense, stopper au plus vite l’immigration pour sortir de ce piège.

                          http://www.levraidebat.com


                          • karg se 23 mai 2009 10:35

                            Allez Jean Guy, jette ton costume et vas balayer les couloirs du métro.


                          • Le petit département éclairé 23 mai 2009 10:46

                            Sébastien Ticavet,

                            Vous pensez sérieusement que le travail est aussi mobile que le capital ?


                          • trotro31 23 mai 2009 09:53

                            Je me demande combien de temps encore tiendra ce type de propagande officielle face a la realité quotidienne que vivent nos concitoyens.


                            • karg se 23 mai 2009 10:36

                              Je me demande combien de temps encore tiendra la vulgate populiste éloignés de la réalité des chiffres. Car les chiffres ne font pas de sentiment, ils donnent la réalité. Sans immigration le pays serait beaucoup plus pauvre.


                            • Le petit département éclairé 23 mai 2009 10:55

                              Tant que vous alimenterez l’étonnement des scientifiques.


                            • Cascabel Cascabel 23 mai 2009 21:21

                              @ Karg

                              On a bien compris votre détestation de la France, mais vous n’êtes pas obligé de nous sortir de telles âneries. Comme tous les personnages de mauvaise foi vous vous abritez derrière des écrans de fumée faisant fi de la réalité et des chiffres.


                            • Senatus populusque (Courouve) Courouve 23 mai 2009 10:36

                              L’article ne dit rien des milliards envoyés par les immigrés dans leurs pays respectifs, milliards qui font défaut à la consommation en France.


                              • karg se 23 mai 2009 10:44

                                Où qui évite de donner de l’argent a des gouvernements corrompus... Certains de ces pays comme Haïti dépendent énormément de ces transferts, qui néanmoins restent bien inférieur à l’évasion fiscale de nos riches, contre laquelle rien ou presque n’est fait.


                              • Le petit département éclairé 23 mai 2009 10:58

                                Courouve,

                                Savez-vous que le PNB (qui inclue ces transferts) est identique au PIB ?

                                Pauvres immigrés. Quand ils consomment en France largement plus que leur revenu (ce qui est le cas) on le leur reproche...et s’ils envoient des économies dans leur pays d’origine, on le leur reproche aussi.

                                Vous voudriez leur donner des bons d’achat ?


                              • trotro31 23 mai 2009 10:57

                                Alors c’est toi le bobo de service,deniant toute realite pour etre en accord avec ses principes,tu aurais fait un bon camarade j’en suis sur sous l’ere stalinienne,un dernier conseil,vas faire un tour dans la citée des 4000 ou au mirail a toulouse et si tu en resort tu viendra nous parler des joies de l’immigration.


                                • Le petit département éclairé 23 mai 2009 11:02

                                  trotro31,

                                  Méfiez vous des apparences, tant sur moi que sur la façon dont vous devez peut-être beaucoup sans le savoir à des millions de personnes venues d’ailleurs ainsi qu’à leurs enfants.


                                • jeantrancene 23 mai 2009 11:00

                                  La gauche est certes responsable. Mais la « droite » n’a pas fait mieux et ne fait pas mieux, surtout actuellement.
                                  Nos « élites », qui s’en mettent plein les poches, ne cessent de prôner « la discrimination positive », en votant des lois de plus en plus défavorables au « Français de souche ».
                                  Sarko, qui s’est fait élire sur un programme sécuritaire, n’en a jamais placé autant dans les ministères ! (avec tout le succès qu’on leur connaît...)
                                  Et pour s’assurer de la bonne exécution de ces lois et de la soumission totale du « gaulois », la HALDE veille, n’hésitant pas à reprendre les bonnes vieilles méthodes qui ont fait toute la renommée de la GESTAPO !

                                  Messieurs, vous avez décidé de nous emmener à l’abattoir. Vous vous montrez généreux, avec l’avenir de nos enfants, qui auront à vivre dans une France que vous aurez contribué à détruire de manière définitive.

                                  Ma seule consolation est que la descendance de ceux qui auront contribué à notre chute vivra elle aussi dans un pays dévasté. Quand les bandes ethniques viendront secouer les bourgeoises bobo du 16ème, ne comptez pas sur moi pour bouger le petit doigt... Je regarderai au contraire cette scène tant attendue avec délectation. Surtout lorsqu’elle sera commentée avec effroi par les Pujadas, Schönberg, Ockrent et consorts !!!!!!


                                  • Le petit département éclairé 23 mai 2009 11:04

                                    Jeantrancene,

                                    je vous conseille le régime crétois. Peu de lipides, de la verdure, des omega3. Longévité assurée. Très bon pour le moral.


                                  • karg se 23 mai 2009 11:44

                                    Comparaison HALDE/GESTAPO, point Godwin.
                                    Les immigrés dans les ministères ? Tu vois, avec Juppé, les femmes ont pu accéder a des postes importants même si elles étaient notoirement incompétentes. Avec Sarkozy c’est au tours des bronzés d’acquérir le même privilège. Donc c’est l’égalité, tout le monde peut être ministre, quelques soit ces compétences, son sexe et sa couleur. Je vois pas ce que ça a de choquant, je trouve pas Dati plus incompétente que Pécresse ou Devedjian. Tu ferai mieux de critiquer l’indigence de nos ministres, qui est assez générale, plutôt que le fait que certains soit des allogènes.


                                  • Cascabel Cascabel 23 mai 2009 21:29

                                    La HALDE n’a aucun droit judiciaire et néanmoins agit en association para-policière. Il s’agit de ces « petits » abus auxquels les Français ont droit depuis que les lobbies squattent le pouvoir.
                                    Il s’agit bel et bien d’une police politique non dite.


                                  • Senatus populusque (Courouve) Courouve 23 mai 2009 11:08

                                    A-t-on chiffré le coût de la dégradation des conditions de travail des enseignants et des conditions d’études des Français due à l’immigration ?


                                    • Le petit département éclairé 23 mai 2009 11:11

                                      Courouve,

                                      Vous imaginez bien que oui. Vous trouverez cela peut être meme dans l’étude que je cite.

                                      Savez vous qu’à condition sociale identique les enfants d’immigrés ont des résultats scolaires légèrement supérieurs aux autres ?


                                    • karg se 23 mai 2009 11:46

                                      Courouve même dans les écoles privés catholique tu peux plus engueuler des enfants, t’a les parents sur le dos, et tu perd ta place. Alors avant de jeter la pierre aux allogènes, regarde tes petits consanguins mordrent jusqu’au sang leurs camarades et admirent ensuite les parents convoqués qui nient que leurs enfants aient pu faire ça. C’est du vécu ça, pas La journée de la juppe.


                                    • Cascabel Cascabel 23 mai 2009 21:31

                                      Karl
                                      Consanguin votre soeur.


                                    • finael finael 23 mai 2009 11:24

                                      « Ces étrangers qui viennent manger le pain des français  ! »

                                      Fernand Reynaud avait quelques dizaines d’années d’avance ....

                                      « Ben maintenant, on ne mange plus de pain : Il était boulanger  ! »


                                      • NICOPOL NICOPOL 23 mai 2009 11:47

                                        A l’auteur,

                                        Je ne retrouve pas vos chiffres dans l’étude de M. Pince concernant la contribution des immigrès non européens au PIB et à la consommation. Dans celle-ci, les statistiques (Annexe 4) sont les suivantes :

                                        *les immigrès venant des pays européens produisent 92,2 milliards et consomment 93 milliards, ce qui est presque à l’équilibre ;

                                        *en revanche les immigrès venant de « pays tiers » produisent 93 milliards de richesse, et en consomment 126 milliards, soit un « déficit » de 33 milliards.

                                        Vous citez en ce qui vous concerne 99.6 milliards et 219 milliards, sans préciser s’il s’agit des immigrès « tiers », « européens » ou de la somme des deux. Enfin bon, dans les 2 cas on constate un écart important entre ce que les immigrès produisent et ce qu’ils consomment, l’écart provenant pour l’essentiel de transferts de richesse sous forme de prestations sociales. On ne voit donc pas très bien comment vous en déduisez que cette population contribue à l’enrichissement de notre pays ?!?

                                        Je vous remercie en tout cas d’avoir évoqué et même fait un lien vers l’étude de M. Pince, qui arrive pourtant aux conclusions inverses des vôtres avec les mêmes chiffres. C’est extrêmement honnête de votre part, et suffisamment rare sur Agoravox pour être souligné. smiley Ce qui l’est moins, c’est de le traiter de « xénophobe » simplement parce que ce qu’il démontre vous déplait.

                                        Je ne peux que conseiller aux lecteurs de consulter ladite étude de M. Pince, qui me semble très sérieuse et rigoureuse et en aucun cas xénophobe (comment des chiffres, des additions et des soustractions peuvent-ils être xénophobes ?!???). Disons qu’elle critique la politique d’immigration et d’intégration de notre pays... ce qui est le droit élémentaire de chaque citoyen qui paye ses impôt. Mais je suppose qu’elle va à l’encontre d’une certaine « idéologie » (france = terre d’accueil, métissage = avenir de l’europe, immigration = chance pour la france, immigrés = faire tous les boulots dont les européens de souche ne veulent plsu, et en plus ils vont payer nos retraites...)... Donc on le traite de xénophobe... De même qu’on traite d’homophobe un opposant au mariage gay... ou d’antisémite un opposant à la politique de l’Etat d’Israël... Eternel réflexe pavlovien....

                                        Je rappelle les conclusions de cette étude :

                                        1-6 sur 10 des personnes originaires des pays tiers et en âge de travailler, sont oisives.

                                        2-Le déficit des finances publiques imputable aux originaires des pays tiers atteint 48 milliards d’euros soit 80% du déficit total enregistré en 2004.

                                        3-Au niveau du PIB, les originaires des pays tiers produisent 93 milliards de valeur ajoutée et consomment 126 milliards.

                                        Donc, soit on conteste les chiffres de base dont est parti M. Pince (mais l’auteur lui-même reconnaît que ces chiffres sont fiables), soit on conteste sa méthodologie (ce que ne fait pas l’auteur, ce contentant d’affirmer sans aucun argument que ses calculs sont « triturés »), soit on admet ses conclusions (et alors les chiffres semblent vous donner tort à vous, et il ne vous reste que la colère smiley ). En tout cas on peut pas balayer son travail d’un tellement commode « xénophobe », qui n’est rien d’autre qu’un procès d’intention qui montre qu’on est à court d’argument ; bref, le contredire demande un travail autrement plus sérieux que des contre-calculs pas franchement convainquants (pour le coup, c’est vraiment du triturage !).

                                        On attendrait donc de l’auteur une véritable critique objective de l’étude de M. Pince. Voyons donc l’article de Sisyphe à ce sujet !

                                        Cordialement,


                                        • karg se 23 mai 2009 11:55

                                          Même critique qu’avec la crouté précédente. Il s’agit pas de multiplier et d’additionner, mais de modéliser des phénomènes complexes plein de rétro action. On ne peut pas estimer le cout/bénéfice de l’immigration à l’échelle d’un état de cette façon.


                                        • Le petit département éclairé 23 mai 2009 12:06

                                          Nicopol,
                                          J’ai l’habitude citer mes sources en effet.

                                          La tonalité du travail de Mr Pince est curieuse mais il est allé à la mine des statistiques et c’est louable.

                                          je lui reproche 3 choses :

                                          -Présenter les immigrés comme des agents économiques qui font « baisser la moyenne » (6% du PIB, 13% des actifs occupés) . La conclusion est hative comme je le démontre dans ma toute première réaction aux commentaires furibards. En gros c’est la productivité des emplois occupés par les immigrés qui est plus faible...mais pas les personnes en tant que telles dont personne ne peut affirmer qu’a fonction emploi et qualification identiques ils seraient moins efficaces que les autres.

                                          -Mr Pince constate un écart entre le revenu et les dépenses qu’effectuent les immigrés et semble en déduire qu’ils contribuent à appauvrir la france en épargne et donc en occasions d’investissements. Ce point est interessant et j’aurais du sans doute le présenter et en développer la critique dans mon article. Est-il anormal qu’une population jeune et aux revenus modestes (salaire moyen inferieur de 13% selon GP) aient besoin de faire appel à une épargne extérieure ? C’est tout à fait normal. Et il se trouve que l’épargne à laquelle ils font appel est celle des non immigrés qui sont d’ailleurs plus riches et plus vieux (pour aller vite ). Les immigrés n’occasionnent pas de déficit extérieur nous dit GP, donc pas d’endettement du pays supplémentaire. La question intéressante eest de savoir ce qui est fait de cette épargne. Il me semble que le niveau assez élevé des investissements réalisés par les Immigrés est un usage positif de ce financement. D’une certaine façon, ils font fructifier l’épargne des autres (y compris par le déficit public qui est l’occasion d’émettre des titres de dette dont les francais sont friands)

                                          -Il étend la notion d’immigrés à leurs enfants nés en France. Ce ne sont plus des immigrés que je sache. Cela permet d’amplifier l’écart entre consommation et revenu bien sur.


                                        • NICOPOL NICOPOL 23 mai 2009 12:35

                                          A Karg Se

                                          Au lieu de traiter de « croûte » le travail des autres, pouvez-vous détailler vos propres analyses puisque vous semblez en savoir plus sur ce sujet effectivement si complexe ?

                                          Au Petit Département Eclairé :

                                          Merci pour votre message courtois, je vous jure, on n’a pas souvent l’occasion de dialoguer sur AV... merci aussi pour ces critiques constructives des analyses de M. Pince, c’est tout de suite plus intéressant que de le traiter de « xénophobe » !

                                          Je suis plutôt d’accord avec votre première critique, même si ce n’est pas la conclusion la plus saillante de son analyse (elle ne figure pas dans la synthèse de son article).

                                          En revanche je ne vous suis pas vraiment sur la seconde, je ne comprends pas votre raisonnement sur l’épargne et l’investissement. Ce que démontre M ; Pince, c’est qu’une partie des richesses produites par les français « de souche » est transférée aux immigrés « tiers » sous forme de prestations sociales et d’assistanat. Il ne s’agit donc pas d’une épargne ni pour les premiers (ces montants étant ponctionnés sur leurs salaires sous forme de taxes et impôts) ni pour les seconds (qui en consomment l’essentiel : vous n’allez pas me faire croire que les petits RMIstes de banlieue investissent dans des secteurs productifs de l’économie !). 

                                          Sur la troisième, je ne vous suis pas non plus. Il me semble logique que les enfants, petits enfants etc. d’immigrés soient pris en compte lorsque l’on étudie le bilan économique de l’immigration, puisque sans l’immigration de leurs parents ils ne participeraient pas à ce bilan économique. C’est plus une question de méthodologie que de « triturage » des chiffres... Mais vous avez parfaitement le droit de la critiquer avec des arguments.

                                          Au plaisir de vous lire,


                                        • karg se 23 mai 2009 14:01

                                          Cf les 5-6 liens que j’ai posté plus haut, et sur l’article de hier.


                                        • oncle archibald 23 mai 2009 16:51

                                          Les seuls à trouver un avantage au travail des immigrés sont les employeurs qui peuvent les payer moins que des Français de souche et donc faire baisser ou stagner pour le moins l’ensemble des salaires. De plus un chômage fort ne peut que servir leurs intérêts en faisant perdurer la tendance baissière des salaires. Personne ne me contredira sur ce point. Ne pensant qu’à leurs profits et désormais protégés par un « bouclier fiscal » ils sont totalement indifférents à l’équilibre général du budget de l’état comme à celui de la sécu mise au pillage par les deux bouts les médecins d’un coté les bénéficiaires trop protégés de l’autre.


                                        • Le petit département éclairé 23 mai 2009 17:04

                                          Comme quoi on peut discuter sereinement (c’est rare en effet). Je ne suis pas d’accord avec vous ,mais je vous répondrez un peu plus tard... en usant de ma raison. 


                                        • NICOPOL NICOPOL 23 mai 2009 18:56

                                          A Karg Se

                                          Bon, j’ai regardé vos liens.

                                          Le premier parle de la situation en Autriche. Il est donc hors sujet (pas les mêmes immigrés, pas les mêmes systèmes fiscaux et sociaux...). idem pour le deuxième, qui parle du Canada. idem pour le troisième qui parle de l’Australie.

                                          L’article suivant, repris de Libération, est intéressant. Il se demande pourquoi l’immigration a des effets positifs sur l’économie dans un pays comme les USA, mais beaucoup moins en Europe. On y lit par exemple ceci :

                                          "Comment expliquer cette différence entre Europe et USA ? Pour les auteurs, deux facteurs entrent en jeu : le degré de protection de l’emploi, mais surtout, la réglementation et les barrières à l’entrée sur le marché des produits. Un degré élevé de protection de l’emploi des nationaux a en effet tendance à rendre les étrangers, qui sont moins revendicatifs et moins protégés, plus attrayants pour les employeurs dans certains secteurs d’activité (éventuellement en ayant recours au travail clandestin). C’est ce phénomène de substitution qui explique l’impact négatif sur les nationaux. Néanmoins, cet effet devrait être contrebalancé par l’effet investissement : s’il existe de la main d’oeuvre disponible, de nouvelles activités profitant de celle-ci devraient apparaître pour la mettre à profit. Mais cet effet, en Europe, ne se produit pas, en raison de règlementations anticoncurrentielles créant des barrières à l’entrée sur le marché des produits, faites pour maintenir les entreprises en place. Les auteurs montrent que plus les barrières à l’entrée sur le marché des biens sont élevées dans un pays, plus l’effet négatif sur l’emploi de l’immigration est grand. Et les nouvelles activités susceptibles d’embaucher la main d’oeuvre disponible n’apparaissent pas.« 

                                          Conclusion : dans un environnement ou le marché du travail et la concurrence sont très réglementées, l’immigration n’a pas d’effet positif, au contraire. L’immigration est positive dans un environnement très libéral comme aux USA:et c’est Libération qui le dit !

                                          L’article suivant, qui parle aussi des USA, ne fait que confirmer qu’il y a une immigration »positive« , correspondant à des migrants qualifiés et complémentaires des ressources humaines du pays d’accueil ; et une immigration »négative", où on laisse entrer des gens non qualifiés, ou dont les qualifications ne sont d’aucune utilité pour le pays d’accueil.

                                          Enfin, le dernier article (encore du Libé !), prend là encore l’exemple de la Californie, avec plus ou moins la même conclusion que le précédent.

                                          Bref, ces articles illustrent le fait, que personne ne conteste ici, qu’une politique d’immigration efficace (« immigration choisie », comme vous le dites du Canada ; « skilled immigration » comme le dit l’article sur l’Australie ; « complémentaire » comme le dit l’article de Libé etc.) dans un environnement suffisamment libéral et dynamique (comme le sont les USA, le Canada, l’Australie...) peut être positive pour l’économie d’un pays d’accueil. Ce qui n’est pas du tout contradictoire avec le fait de dire que la politique d’immigration de la France depuis, disons, la fin des 30 glorieuses, consistant à injecter des migrants non choisis dans un environnement économique extrêmement réglementé et rigide, est, justement, inefficace, et ne rapporte rien à l’économie, au contraire.

                                          Finalement, nous sommes d’accord : vive le libéralisme et l’immigration choisie smiley

                                          Vous êtes à l’UMP vous aussi ? smiley smiley smiley smiley


                                        • Le petit département éclairé 23 mai 2009 13:10

                                          Pasou,

                                          Au moins, on sait où se situe votre point de démence.


                                        • ronchonaire 23 mai 2009 11:59

                                          Puisque vous persistez, je vais en faire de même : votre incompétence en tant qu’économiste fait honte à toute la profession. J’espère pour vous que vous avez trouvé un petit boulot pépère (genre Maître de Conf’ dans une petite fac de province) parce que dans le privé vous ne survivrez pas 5 minutes. Certains clients me demandent souvent pourquoi je n’embauche jamais d’économistes formés en France dans mon cabinet de conseil ; je vais leur envoyer vos articles, ils comprendront immédiatement pourquoi.

                                          Pour commencer, mesurer l’impact sur le PIB ne veut strictement rien dire, ce qui compte c’est l’impact sur le PIB par habitant. Vous a-t-on jamais enseigné la différence entre les deux ? Cas d’école : si le PIB par habitant des nationaux est le double de celui des immigrés, cela relativise fortement l’impact positif de l’immigration. A moins d’accepter, comme vous le semblez le faire, que les immigrés soient des citoyens de seconde zone condamnés aux boulots que les nationaux ne veulent plus faire.

                                          Ce qui m’amène à mon second point : parler de l’immigration comme d’un phénomène en soi ne veut strictement rien dire ; faire venir des immigrés pour le plaisir de faire venir des immigrés n’a pas le moindre sens, pas plus d’ailleurs que fermer les frontières pour le plaisir de fermer les frontières. Ce qui compte, ce n’est pas d’avoir 1 million d’immigrés, ou 3 millions ou 10 millions ; non, ce qui compte, c’est avant tout ce que les vrais économistes appellent le stock de capital humain, autrement dit le « stock » de compétences et de bonne santé que chacun apporte à l’économie. Autre cas d’école : si vous ouvrez les frontières uniquement à des vieillards ne sachant ni lire ni écrire, l’immigration ne vous apportera absolument rien et vous coûtera même très cher ; si au contraire, vous accueillez uniquement des jeunes, qualifiés dans leur domaine, l’immigration sera très bénéfique.
                                           
                                          Le Canada constitue de ce point de vue le meilleur exemple d’une politique d’immigration censée et viable à long terme, ce qui explique que ce soit une destination aussi demandée malgré un climat pour le moins hostile. Une ville comme Toronto est peuplée pour moitié d’habitants qui ne sont nés hors du Canada et tout se passe très bien car tout le monde travaille dans le même sens. La politique menée par la France est quant à elle vouée à l’échec car, en créant une société à deux vitesses entre les nationaux et les immigrés, elle engendre beaucoup trop de tensions sociales, qui finiront tôt ou tard par dégénérer.

                                          Dernier point : je ne pouvais quand même pas laisser passer votre titre sans réagir, d’autant plus que je vous ai déjà épinglé sur ce sujet lors de votre article précédent. Vous ne pouvez pas, sur la base des chiffres que vous avancez, affirmer que les immigrés contribuent positivement à la croissance française. Rien, absolument rien dans vos chiffres ne fait référence à la croissance. Une fois de plus, vous prenez ouvertement vos lecteurs non avertis pour des cons en jouant sur la confusion largement répandue entre niveau de revenu (mesuré par le PIB par habitant) et croissance de ce même revenu (mesurée par la variation du PIB par habitant d’une année sur l’autre). Le fait d’avoir des opinions tranchées ne vous dispense pas de rester honnête et de faire votre boulot correctement.


                                          • fouadraiden fouadraiden 23 mai 2009 12:16

                                            n’oubliez pas non plus qu’un immigré ça vieillit même si au départ on les fait venir jeunes et sans leurs familles venus plus tard les rejoindre.


                                            les gens comme vs ne prévoient jamais gd-chose derrière leurs paramètres économiques . et là vs avez des ghettos.

                                             vos économistes auraient- ils oublié qu’un immigré ça baise aussi et ça s’installe durablement .


                                             ha ha hah ha


                                          • Le petit département éclairé 23 mai 2009 12:39



                                            En effet je persiste, tandis que vous vous contentez de durer.

                                            -Se crisper sur la religion du PIB par habitant est parfois sans intérêt. 

                                            L’abaissement de cet indicateur à l’occasion d’une migration est-il un problème ? Pas du tout, il faut comparer ce qui est comparable... La relative faiblesse du rendement des immigrés est une illusion d’optique : le fait qu’ils se concentrent dans les secteurs a rendement moyen ou faible fait baisser « leur moyenne » mais j’attends que vous m’apportiez la preuve qu’un ajusteur immigré a moins d’ efficacité que son collègue berrichon.

                                            Au passage, l’élargissement de l’Europe aux pays d’Europe de l’Est fait également baisser le PIB par habitant...cela vous chagrine autant ?

                                            -Le « stock de capital humain »

                                            Faire venir des inactifs n’est pas forcément contradictoire avec l’efficacité économique. Comment imaginer des travailleurs durablement installés chez nous sans le droit au regroupement familial ? Vous avez une vision romancée de l’immigration (« vieillards ne sachant pas etc... »). Les migrations (en dehors des exodes massives et forcées) sont le fait d’individus qui disposent souvent de compétences,de qualités personnelles supérieures à la moyenne....et leurs enfants, à condition sociale indentique, ont des resultats scolaires au moins égaux à ceux des autres.


                                            -Prendre les gens pour des c.... : démontrez la fausseté des chiffres avancés.


                                          • Bois-Guisbert 23 mai 2009 12:54

                                            Les migrations (en dehors des exodes massives et forcées) sont le fait d’individus qui disposent souvent de compétences,de qualités personnelles supérieures à la moyenne....

                                            En particulier ceux qui proviennent de pays où le Q.I. moyen est compris entre 59 et 72... smiley smiley


                                          • Le matou 23 mai 2009 15:49

                                            « En particulier ceux qui proviennent de pays où le Q.I. moyen est compris entre 59 et 72... »
                                            Bois-Guibert.

                                            Vous parlez de votre famille ? Une famille n’est pas un pays, Bois-Guibert !
                                            Mais avec votre QI, je peux comprendre votre confusion. Vous êtes tout excusé.


                                          • Bois-Guisbert 23 mai 2009 20:04

                                            Vous parlez de votre famille ?

                                            Non, non smiley)

                                            Une famille n’est pas un pays, Bois-Guibert !

                                            J’allais vous le dire. En réalité, je faisais référence à l’ouvrage des Prs R. Lynn et T. Vanhanen, « IQ and the Wealth of Nations* », Praeger publishers, 2002.

                                            Mais avec votre ignorance, je peux comprendre votre confusion. Vous êtes tout excusé.

                                            * Coefficient intellectuel et richesse des Nations.


                                          • Bois-Guisbert 23 mai 2009 20:44

                                            Ooooooopppps

                                            * Quotient intellectuel et richesse des Nations

                                            et non pas

                                            * Coefficient intellectuel et richesse des Nations.

                                            Votre gag sur la famille et le pays m’a décontenancé smiley smiley smiley


                                          • Le matou 23 mai 2009 22:09

                                            Au moins vous avez le sens de l’humour. Personne ne peut avoir que des défauts.
                                            Quant à votre bouquin, je ne le connaissais en effet pas et je pense que ce n’est pas un mal ni une preuve d’ignorance.
                                            Au vu du titre, j’ai par contre très vite pensé que la thèse de ce bouquin repose sur une vaste escroquerie intellectuelle...ce que m’a rapidement confirmé une petite recherche sur Google.
                                            En fait, je suis plutôt fier de ne pas connaître ce bouquin. Et je ne l’achèterais certainement pas. Mais je ne suis pas ravi d’apprendre que le racisme est aussi un fonds de commerce pour certains individus peu scrupuleux.
                                            Navré pour votre famille :p


                                          • Bois-Guisbert 23 mai 2009 23:47

                                            Mais je ne suis pas ravi d’apprendre que le racisme est aussi un fonds de commerce pour certains individus peu scrupuleux.

                                            J’attire votre attention sur le fait que les deux individus peu scrupuleux sont des professeurs d’université très réputés dans leurs pays respectifs, l’Irlande et la Finlande, et que le Pr Tatu Vanhanen* est le père du premier ministre finlandais, alors que le Pr Richard Lynn** est une autorité mondiale en matière de quotient intellectuel.

                                            http://en.wikipedia.org/wiki/Tatu_Vanhanen

                                            ** http://en.wikipedia.org/wiki/Richard_Lynn


                                          • Le matou 24 mai 2009 19:54

                                            Et alors ? en quoi le fait qu’ils soient professeurs d’université les empêcherait-il d’être malhonnêtes, ou d’avoir des idées malsaines ?
                                            Pour prendre des exemples extrêmes :
                                            Henry Ford est considéré par beaucoup comme un génie, c’était pourtant un antisémite notoire et certains affirment qu’il est l’inspirateur d’Hitler. Hitler lui même avait un certain talent pour haranguer les foules et était loin d’être idiot (en tout cas sur le plan militaire).
                                            L’intelligence n’empêche pas la démence, à des degrés divers.


                                          • nico333 24 mai 2009 22:07

                                            Il n’est pas abberant que les difference de QI moyen observées entre groupes ethnique se traduisent pas des difference en terme d’efficacité economique.


                                          • Le matou 25 mai 2009 00:04

                                            Ce qui est aberrant, c’est qu’en 2009, au XXIe siècle, il y ait encore des gens qui croient qu’il existe des différences significatives de QI entre les différents groupes ethniques. Ces idées de « races supérieures » et de « races inférieures » on aurait pu croire que ça appartenait au passé. Et bien non, il y a encore des gens pour ressortir des théories fumeuses sur la base de tests biaisés (surtout les tests sur le QI qui dépendent largement de l’entraînement que l’on a pu recevoir...) Il est évident que ces tests sont plus adaptés à des sociétés modernes qu’à des groupes illettrés qui vivent de la chasse et de la pêche pour prendre un exemple « extrême ». C’est une simple question d’entraînement. Quelle zone du cerveau faites-vous travailler dans votre vie de tous les jours ? Si vous savez lire et écrire, déjà, vous pouvez être sûrs que vous aurez développé la reconnaissance de symboles et de figures. Si vous chassez, ce sera plus l’observation.
                                            Imaginons que les groupes qui obtiennent entre 59 et 72 dans ces tests de QI fabriquent leurs propres tests et les soumettent au monde entier, il y a fort à parier qu’ils obtiendront parmi les meilleurs résultats. C’est ce qu’on appelle un test biaisé.
                                            Rien d’étonnant à ce que les sociétés dont le mode de vie est le plus éloigné du nôtre obtiennent les plus faibles scores.
                                            Les vrais spécialistes du QI savent que ces tests sont à manipuler avec précaution et qu’on ne peut pas comparer le QI de deux individus sur cette base sans qu’un minimum de conditions soient respectées.


                                          • Bois-Guisbert 25 mai 2009 01:14

                                            Ce qui est aberrant, c’est qu’en 2009, au XXIe siècle, il y ait encore des gens qui croient qu’il existe des différences significatives de QI entre les différents groupes ethniques. Ces idées de « races supérieures » et de « races inférieures » on aurait pu croire que ça appartenait au passé.

                                            De toute manière, le concept de race me dérange, dans la mesure où vous avez des peuples blancs tout à fait blancs, comme les Afghans (Q.I. moyen de 83) par exemple, qui sont d’une médiocrité n’ayant rien à envier - si tant est qu’on puisse envier une médiocrité - à la plupart des peuples de couleur aux Q.I. les plus bas.

                                            A partir de là, je préfère parler de peuples médiocres, pour observer que la plupart d’entre eux sont compris - sans entrer dans le détail des degrés de médiocrité - dans un quadrilatère dont les angles sont le cap Horn, Tijuana, le K2 et l’île Santa Ana, dans l’archipel des Salomon. Une vaste zone dans laquelle toutes les couleurs de peau sont représentées, comme vous pouvez le constater.

                                            Contrairement à ce que vous croyez les travaux des Prs Lynn et Vanhanen n’ont pas pour but d’établir des hiérarchies, mais d’inciter à repenser les modèles de développement en fonctions des aptitudes réelles, des potentialités réelles et des capacités réelles, des différents peuples sous-développés. C’est donc très différent de la démarche raciste que vous imaginez.


                                          • nico333 25 mai 2009 03:10

                                            Ce qui est aberrant, c’est qu’en 2009, au XXIe siècle, il y ait encore des gens qui croient qu’il existe des différences significatives de QI entre les différents groupes ethniques. Ces idées de « races supérieures » et de « races inférieures » on aurait pu croire que ça appartenait au passé.

                                            30% des prix nobel de chimie, physique, medecine, et 40% des prix nobel d’economie sont juif ashkenases.
                                            trouvez une explication a ce phenomene et revenez discuter.


                                          • fouadraiden fouadraiden 23 mai 2009 12:29




                                             le gd soir , c’est pour qd ?


                                          • Le petit département éclairé 23 mai 2009 12:47

                                            Abges...

                                            Qui a dit que l’immigration n’avait que des conséquences et des enjeux économiques ?

                                            Vous parlez de « catastrophe »....c’est très largement excessif. Sommes nous face à des processus d’exode ?


                                          • Le petit département éclairé 23 mai 2009 18:20

                                            Abge etc...

                                            EN fin de votre logorhée, le mot « affect » prend une connotation presque précieuse.



                                            • marcel 23 mai 2009 12:32

                                              Décidement , l’heure est à la propagande tous azimuts de Big Brother et ses suppôts :
                                              tantôt un zélateur "Loréalien’ du métissage /hybridation suivi de près par un Turcophile fanatique et donc suspect probablement rémunéré par l’UERSS de Bas Roseau et ses comiques troupiers ; voilà t’y que maintenant un économiste (socialocommuniste ?) éclairé nous vante les bienfaits de l’immigration pour la France .


                                              • Le petit département éclairé 23 mai 2009 12:40

                                                Marcel,

                                                Allons, avouez que vous adorez ca



                                                • Bois-Guisbert 23 mai 2009 12:50


                                                  Et c’est quoi, concrètement, la finalité de l’article ? Nous convaincre que nous ne devons impérativement les accueillir à bras ouverts et les supporter comme voisins de palier ?

                                                  Si c’est cela, mon bon ami, il vous faudra remettre le métier sur l’ouvrage, parce que, pour le moment, vous restez très loin de compte. Vraiment très loin !

                                                  Désolé... Franchement... Enfin, pas vraiment... smiley


                                                  • Le petit département éclairé 23 mai 2009 18:06

                                                    Bois Guigui,

                                                    La finalité concrète mon bon monsieur c’est que le peuple français décide par le vote de la politique migratoire et que l’économiste est la pour qu’il puisse voter en toute connaissance.

                                                    J’ai prononcé deux mots sans doute incompréhensible pour vous : politique et connaissance.


                                                  • Bois-Guisbert 23 mai 2009 18:55

                                                    La finalité concrète mon bon monsieur c’est que le peuple français décide par le vote de la politique migratoire et que l’économiste est la pour qu’il puisse voter en toute connaissance.

                                                    Quand est-ce que le peuple français a été consulté sur la politique migratoire, sur le regroupement familial et autres âneries ayant débouché sur le désastre actuel. Nous sommes dans un domaine où les Français ont voté avec leurs pieds, et continuent, en fuyant les portions du territoire nationale squatté par les allogènes :

                                                    http://www.youtube.com/watch?v=8yR_1563els

                                                    J’ai prononcé deux mots sans doute incompréhensible pour vous : politique et connaissance.

                                                    Politique je comprends très bien et, dans votre cas, j’ai traduit connaissance par bourrage de crâne.


                                                  • Le petit département éclairé 23 mai 2009 12:56

                                                    Un scientifique qui montre que le soleil fait croitre les plantes n’a pas forcément envie de monter le thermostat. Comme votre argument est curieux....
                                                    Ainsi donc il suffit de présenter une banalité économique (les immigrés produisent, consomment, investissent....) pour que tout le monde monte dans les tours...par peur d’être obligé d’être envahi.
                                                    Ce sujet est-il tabou ?
                                                    Cessez vos enfantillages.


                                                    • Bois-Guisbert 23 mai 2009 15:03

                                                      Un scientifique qui montre que le soleil fait croitre les plantes n’a pas forcément envie de monter le thermostat. Comme votre argument est curieux....

                                                      Et comme le vôtre est surréaliste smiley

                                                      Pour en revenir au sujet : dans la mesure où vous n’avez retenu que les chiffres allant dans le sens de votre postulat - à savoir l’allogène, y’a bon pour la Fouance« -, le lecteur est obligé de s’interroger quant à vos motivations.

                                                      Votre procédé est tout entier dans l’extrait suivant de votre réponse : »...
                                                      une banalité économique (les immigrés produisent, consomment, investissent....) " qui omet de prendre en compte l’un des points essentiels de la réalité à savoir que les immigrés produisent, consomment, investissent ET COÛTENT !

                                                      En outre, un bilan de l’immigration sans prise en compte de ses coûts sociaux et sociétaux (abaissement du niveau qualitatif moyen du peuplement, surdélinquance, tensions sociales interethniques, constitution de ghettos, dégradation du parc immobilier, détérioration du climat scolaire et pénalisation de l’élève de souche, etc., etc.) est de toute manière pipé.


                                                    • Le petit département éclairé 23 mai 2009 17:28

                                                      Petit cours de comptabilité nationale :

                                                      Si vous cassez un carreau, la paie du vitrier entre en positif dans le PIB.
                                                      Vous comprenez ?


                                                    • marcel 23 mai 2009 13:03

                                                      @département à peine éclairé :
                                                      j’ai surtout apprécié les commentaires des internautes lucides ,c’est-à dire ceux qui ne partageaient pas le moins du monde les thèses des propagandistes qui vous ont précédés .
                                                      Les commentaires s’opposant au contenu du présent article me procurent une certaine jubilation .


                                                      • Le petit département éclairé 23 mai 2009 13:13

                                                        Quant à moi je constate chez certains la mort clinique de la faculté de penser. Le spectacle ne manque pas de panache.


                                                        • courageux_anonyme 23 mai 2009 13:48

                                                          Youssouf Fofana :
                                                          Il zone depuis l’âge de 16 ans, accumule les petits délits (13 sur sa fiche de police) et a été condamné cinq fois entre 2000 et 2003 pour vols, violences volontaires, deux braquages et agression d’un policier. Son père savait que Youssouf a fait trois ans de prison après sa majorité mais en a oublié la raison, et déplore qu’il n’ait « pas compris qu’il fallait changer et travailler honnêtement après ».

                                                          On l’aurait déchu de la nationalité et renvoyé dans son pays après sa troisième condamnation, rien de tout ça ne se serait passé. Et on devrait généraliser ça à tous les multirécidivistes issus de l’immigration.

                                                          Qu’en pensez-vous ?


                                                          • karg se 23 mai 2009 14:58

                                                            Et les multirécidiviste d’origine française ont les envois où ? En Allemagne ou en Pologne ?


                                                          • Le petit département éclairé 23 mai 2009 18:18


                                                            Courageux anonyme,

                                                            Mais tant que j’y pense et si on rétablissait le bagne ?


                                                          • Cascabel Cascabel 23 mai 2009 21:49

                                                            Invitez-moi chez vous. Je casserais tout et je compte être ré-invité avec de grands sourires.  smiley


                                                          • courageux_anonyme 23 mai 2009 22:36

                                                            le multirécidivistes français de souche, au bagne smiley


                                                          • Bill Lumbergh Bill Lumbergh 23 mai 2009 14:37

                                                            Votre raisonnement en terme de richesse de la nation ne tient pas.
                                                            Si en effet la richesse de la France augmente, il a été démontré maintes fois que les écarts entre les revenus augmentent eux aussi. Autrement dit, les revenus des plus aisés augmentent, ceux des classes moyennes et des moins aisés chutent, inexorablement.
                                                            L’élément du travail de l’immigration, qui s’effectue toujours dans une logique de tirer les salaires vers le bas et de soustraire une partie du revenu pour le « renvoyer au pays » ne peut donc fonctionner à long terme. Cela tient notamment du fait que nous ne sommes plus dans une logique d’immigration de travail comme il y a 40 ans mais bien dans une logique d’immigration de masse et humanitaire.
                                                            Qui oserait dire que l’immigration est une nécessité dans un pays où le taux de chômage frise avec les 10% ?


                                                            • Le petit département éclairé 23 mai 2009 16:47

                                                              La croissance ne va pas forcément avec une meilleure répartition mais je ne vois pas les choses comme vous sur cette question de l’immigration.

                                                              Les salaires les plus restreints ne sont pas forcément ceux où l’on rencontre le plus souvent des immigrés. j’en veux pour preuve une étude récente qui montre comment ces derniers sont sous représentés dans les services directs à la personne ou qui exigent une représentation auprès de la clientele(en tant que salariés), en raison, semble-t-il de discrimination.A tel point qu’ils compense cela en se mettant à leur compte pour exercer ces métiers.

                                                              Les inégalités de revnus se creusent en effet. Les causes sont nombreuses et le rôle de l’immigration n’a pas été, à ma connaissance, mis en évidence. En revanche, le rôle de la politique fiscale est majeur. La France a une stucture fiscale de pays du sud (impot sur le revenu modeste en comparaison des impots indirects comme la tva). Or les immigrés, qui paient surtout des impots en tant que consommateurs , subissent une fiscalité regressive qui améliore la situation relative des classes aisées auxquelles ils ont du mal à acceder. c’est une question qui mériterait d’autres échanges de vue.


                                                            • karg se 23 mai 2009 18:05

                                                              J’ai du citer une étude qui montre que même dans un pays sans salaire minimun élevé, les USA en l’occurence, que la part de la baisse des revenus des ouvriers imputable à l’immigration est d’environ 5%, et le libre échange 7%. Il vous reste donc 88% a expliquer.


                                                            • Bernardo 23 mai 2009 14:43

                                                              Cet article est un tissu de mensonges et de désinformation comme on en voit hélas trop souvent. L’auteur prend en compte uniquement les immigrés actifs, hors seulement 5% de ceux-ci entrent en France pour travailler, les 95% restants rentrent pour vivre de l’assistanat ou du travail au noir.

                                                              Globalement l’immigration est un gouffre financier pour le contribuable français qui en plus d’être dépouillé de sont argent se voit asséner ce genre de mensonges innommables qui constituent une insulte à notre intellect.  Mais plus c’est gros, plus ça passe, n’est-ce pas ?

                                                              Si vous regardez simplement le territoire, les zones à forte proportion d’immigrés sont les plus pauvres, elles coïncident avec le plus grand nombre de chômeurs et avec une insécurité hors normes. C’est également le lieu d’une économie parallèle et de trafics en tout genre.  

                                                              Ajoutez à cela l’aliénation de certains morceaux du territoire qui objectivement n’appartiennent plus à la France mais sont des bouts d’Afrique ainsi les conséquences néfastes pour notre identité culturelle, spirituelle, économique, etc.

                                                              On se rend vite compte que l’immigration n’est pas du tout une richesse mais un agression sociale pour nous les français !

                                                               


                                                              • Le petit département éclairé 23 mai 2009 16:52

                                                                Et que fait-on alors docteur ?

                                                                Vous exagérez sur l’oisiveté des immigrés. Leur taux d’activité est de 53%.

                                                                Je ne nie pas que la concentration excessive pose des problèmes et même des cercles vicieux (régions abandonnées par les classes moyennes, insécurité, lycées en perte d’effectifs...)Il est de la responsabilité de l’Etat d’y intervenir, tout le monde y sera gagnant.

                                                                En revanche, je ne vois pas en quoi notre indentité est menacée. Au contraire, plus nous sommes en contact avec des cultures étrangères plus la singularité française doit se renforcer (laicité ...)


                                                              • Bulgroz 23 mai 2009 14:53

                                                                Problème de définition.

                                                                Les immigrés dont vous parlez dans cette étude et que vous chiffrez à 5 millions correspondent à la définition qu’en donne le Haut Conseil à l’Intégration et qui est reprise par tous les Organismes officiels (Ined, Direction de la Population et des Migrations, INSEE, ANPE...)

                                                                Ce chiffre de 5 millions se décompose en :

                                                                • Étrangers nés hors de France : 4,9% de la population, 3 millions
                                                                • Français par acquisition nés hors de France : 3,2% de la population, 2,0 millions

                                                                Pour tomber dans cette catégorie, on regarde l’acte de naissance : si l’individu est né étranger à l’étranger, il est officiellement un immigré.

                                                                Cette catégorie ne comprend donc pas : les clandestins et surtout, les Français par acquisition nés en France qu’ils soient de 2ième et plus génération.

                                                                Ça fait donc beaucoup de monde qui n’est pas pris en considération dans ces études. Car pour faire une étude sur cette catégorie « d’immigrés », il faudrait faire des tris sur le patronyme ou la couleur de la peau. Ces français de l’immigration sont donc exclus du champ des études.

                                                                Sur le plan strict du chômage par exemple, il n’y a pas de mesure au niveau immigrés (les 5 millions dont vous parlez) mais au niveau de ceux qui n’ont pas la nationalité Française et qui sont régulièrement sur le territoire et nés ou pas en France et qui se chiffre fin 2006 à 3,6 millions (5,8% des la population).

                                                                Sur ces 3,6 millions d’étrangers, on compte 1,456 millions d’actifs (40% de la population étrangère) (Actif selon la définition de l’ANPE), et sur ces actifs on compte un taux de chômage de 19,4% contre 9,3% au niveau France.

                                                                Conclusion :67,4% des étrangers en France ne travaillent pas, soit ils sont inactifs (retraités ou personne ne déclarant pas chercher un emploi) ou chômeurs (actif à la recherche d’un emploi)

                                                                Ce taux de chômage par rapport aux actifs est décomposé ainsi :

                                                                Total France : 9,3
                                                                Français de naissance : 9,1 
                                                                Européens (pays des 15) : 7,4 
                                                                Autres étrangers : 26,2, dont :

                                                                Algériens : 28,9 ; Marocains : 26,4 ; Tunisiens : 27,6 ; Africains : 29 ; Turcs :29,5

                                                                Les Maghrébins par exemple,représentent 30% des travailleurs étrangers, mais prés de la moitie des chômeurs de cette catégorie.

                                                                Par contraste, les Portugais représentent 24% de la population active étrangère et seulement 7% des chômeurs. Dommage que tous les Français ne soient pas d’origine portugaise !

                                                                Conclusion : 69% des étrangers en France ne travaillent pas.

                                                                Très douloureux pour le mythe des immigrés (majoritairement africains) qui viennent nous enrichir !!!


                                                                • Le petit département éclairé 23 mai 2009 16:57

                                                                  Vous avez peut être raison sur le comptage des clandestins. Le Gouvernement n’en intègre t-il pas d’ailleurs, à un rythme de 25 OOO par an ?

                                                                  Je connais la spécificité de l’immigration portugaise qui s’est construite sur une insertion sur le marché du travail axée sur la petite entreprise, le travail indépendant. Les sociologues qui ont travaillé sur cette question ont inndiqué que cette caratctéristique témoigne d’un moindre racisme à leur égard qui leur aurait permis de travailler plus au contact de la population française (plombier, garagistes....) Les autres immigrés ont été cantonnés à des actvivité méprisées en France et en particulier les métiers ouvriers.


                                                                • Bernardo 23 mai 2009 15:15

                                                                  http://spqr7.wordpress.com/2007/03/...

                                                                  Tout simplement à vomir, les animaux ne se comportent pas comme ça !

                                                                  On devine la réaction des gauchos de tout poil ; « Ah ben ils ne sont pas tous comme ça », « Il ne faut pas faire d’amalgame, il ne faut pas stigmatiser tous les immigrés »…bla, bla, bla


                                                                  Ils ne sont peut-être pas tous comme ça mais si vous ajoutez à ça les trafiquants de drogue, les voleurs, les violeurs, les fraudeurs, les tabasseurs de femmes, les violents pathologiques, les traficoteurs en tout genre, les vandales gratuits, les agresseurs crapuleux, les criminels, les délinquants multirécidivistes, etc.

                                                                  Le bilan est très lourd et c’est largement suffisant pour stopper net l’immigration !

                                                                   

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Prospero


Voir ses articles







Palmarès