• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Les Panama Papers sont de la propagande soutenue par Soros, Rockefeller et (...)

Les Panama Papers sont de la propagande soutenue par Soros, Rockefeller et la CIA…

Note de l'éditeur : sans aucun doute, il y a beaucoup de coruptions qui passent par le Panama, bien que beaucoup de ces dernières soient également considérées comme légales. Le point, c’est qu’aucun joueur occidental n’a été nommé dans ces documents qui ont été obtenus et conservés plus d'un an.

Sachant maintenant qu’il a été confirmé que les groupes d'establishment occidentaux étaient derrière le « piratage », il est peu surprenant que les « fuites » aient été organisées afin de ne cibler que des ennemis ou des menaces envers l'élite occidentale. Les seules personnes occidentales nommées sont subordonnées à ceux des niveaux supérieurs du pouvoir. La personne américaine la plus importante nommée étant ... la chanteuse Tina Turner !

Les médias de masse ont saisi sur les soi-disant Panama papers, liés au cabinet d'avocats Mossack Fonseca, l’opportunité d’amasser des condamnations sur le président russe Vladimir Poutine.

L’« ICIJ [Consortium international des journalistes d'investigation] est une coalition internationale de médias qui ont étudié le trésor des papiers, et qui auraient révélé un réseau clandestin impliquant des associés du président russe Vladimir Poutine, et des liens d'affaires entre un membre du comité d’éthique de la [Fédération Internationale de Football Association FIFA] et des hommes que les ont mis en accusation pour corruption », rapporte CNN ce matin.

Poutine est en vedette dans le scandale émergeant, bien qu'il ne soit pas directement lié au stratagème pour déplacer des milliards de dollars dans des paradis fiscaux offshore. 12 leaders mondiaux actuels ou anciens, et 128 autres hommes politiques et des fonctionnaires, sont directement impliqués, mais ils jouent les seconds violons par rapport à Poutine dans les actualités des médias de masse.

  

L'establishment n'a pas pris la peine d'enquêter sur le consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ), l'organisation derrière la fuite. Un voyage à sa page Web révèle ses sources de financement et de soutien : l’Open Society Foundations (tenue par George Soros), la Fondation Ford et une foule d'autres fondations. L’Obsession anti-russe de Soros est bien connue. Moins connu est le fait que la Fondation Ford est connectée à la CIA, elle est spécialisée dans la propagande culturelle internationale depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Craig Murray souligne que l’ICIJ est financé et organisé par le Center for Public Integrity (CPI), un groupe libéral des « chiens de garde » célèbres pour avoir dépeint Patrick J. Buchanan comme un partisan de la suprématie blanche pendant la course présidentielle de 1996. Murray, note qu’IPC, est financé par un radeau d’intérêts globalistes, y compris la Fondation Ford, la Fondation Carnegie, le Fond de la famille Rockefeller et la Fondation Open Society.

« Les médias de masse, comme The Guardian et la BBC au Royaume-Uni, ont un accès exclusif à la base de données que moi et vous ne pouvons pas voir. Ils protègent eux-mêmes ces informations sensibles afin que les sociétés occidentales ne puissent apparaître, en ne regardant que les documents qui sont mis en place pour des recherches spécifiques, tels que les chasseurs de sanctions des Nations Unies. Ne jamais oublier que le Guardian a détruit ses copies des fichiers de Snowden sur instruction du MI6 », a écrit Murray.

L’ICIJ et la CPI tentent de détourner le journalisme d'investigation et de capitaliser sur la notoriété d'Edward Snowden et de WikiLeaks pour abattre Poutine et Bachar al-Assad, le chef controversé de la Syrie.

Les documents du scandale des Panama Papers exposent les paradis fiscaux en Suisse, aux Bahamas, aux Grands Caïmans et le Panama, mais ne disent rien sur le nouvel arrangement légalisé sous le nom de FATCA, la loi sur Foreign Account Tax Compliance.

La loi « rend la mise en évidence de l'argent sale américain étranger pratiquement impossible. Alors, où va cet argent - il reste aux États-Unis », écrit Zéro Hedge. « Et, pour couronner le tout, il y a une entreprise spécifique qui est le fer de lance de la conversion des États-Unis au Panama : Rothschild. »

L'institution de bankster internationale a ouvert un trust à Reno, au Nevada. « Il déplace maintenant les fortunes de clients riches étrangers de paradis fiscaux comme les Bermudes, sous réserve des nouvelles obligations d'information internationales, en trust géré par les Rothschild au Nevada, qui en sont exonérés ». Bloomberg rapporte que « Les États-Unis sont effectivement le plus grand paradis fiscal dans le monde », a vanté Andrew Penny de Rothschild. L'un des plus importants fournisseurs mondiaux de comptes offshore, Trident Trust, a ouvert un bureau à Sioux Falls, dans le Dakota du Sud.

L'élite financière se fera un plaisir de sacrifier Sigmundur David Gunnlaugsson, le Premier ministre de l'Islande, et même la famille de David Cameron, pour se payer Vladimir Poutine.

 

 

Source(s) : Crashdebug.fr via Hangthebankers.com sur la piste de Blacklistednews

Traduction :  folamour 
Corrections :  chalouette 

Informationss complémentaires :

Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :
 
Crashdebug.fr : 
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr : Une enquête, passée de Canal+ à France 3, accuse le Crédit Mutuel d'évasion fiscale...
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr : EDF prié de jouer la transparence sur ses pratiques fiscales
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr : Est-il normal que la société Total ne paie pas d'impôt sur les sociétés en France ?
Crashdebug.fr : Le PDG d'EDF visé par une enquête sur un contrat nucléaire avec la Chine
Crashdebug.fr : Total : pas un centime d'impôt, mais un chèque du fisc de 80 M€
Crashdebug.fr : Peugeot, Total, BNP, HSBC… Ils comptent 4858 filiales dans les paradis fiscaux...
Crashdebug.fr : Evasion fiscale : ces « 600 milliards qui manquent à la France »
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr : TVA : plus de 32 milliards de manque à gagner chaque année...
Crashdebug.fr : Comment Gattaz a fait passer les impôts de sa société de 25 à 3%...
Crashdebug.fr : Evasion fiscale : Le Luxembourg aurait passé des accords secrets avec 340 multinationales
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr : Juncker, le complice de la flibusterie fiscale, doit démissionner
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr : 
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr : Tous saignés comme les Grecs... (FGTB)
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr : L’économie réelle et ses emplois sont otages du dieu-argent
Crashdebug.fr : Séductions et Hérésies de la fin des temps : Dieu ou Mammon ?
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :

Moyenne des avis sur cet article :  3.13/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • BA 8 avril 2016 11:16

    Jeudi 7 avril 2016 :


    « Shocking ! » Le Premier ministre britannique David Cameron a admis ce jeudi soir qu’il détenait jusqu’en 2010 des parts dans le fonds fiduciaire de son père immatriculé aux Bahamas, à la suite des révélations des « Panama Papers ».


    « Dégagez cet hypocrite »


    Aussitôt, des appels à la démission ont fusé depuis le camp de l’opposition travailliste. « Dégagez cet hypocrite », a écrit sur Twitter le député du Labour, John Mann. "Cameron a été moins qu’honnête. Il devrait démissionner immédiatement", a-t-il ajouté.

    "Je ne suis pas certain que le peuple britannique lui pardonnera. Il a dénoncé d’autres figures publiques alors qu’il a profité des mêmes arrangements", a souligné sur Skynews le vice-président du Labour, Tom Watson.


    "Il semblerait que David Cameron soit en train de perdre totalement le fil et la confiance du peuple", a réagi Angus Robertson, leader du parti national écossais SNP au Parlement de Westminster.


    Ces attaques interviennent alors que David Cameron doit déjà gérer l’échéance du référendum du 23 juin où le Royaume-Uni se prononcera sur son avenir au sein ou à l’extérieur de l’Union européenne. Fragilisé au sein de son propre parti par l’aile eurosceptique des conservateurs, il peine, selon les sondages, à convaincre les Britanniques de voter pour le maintien de l’UE.


    Et voilà qu’il doit aussi se défendre contre les attaques de l’opposition sur sa situation fiscale et son intégrité morale avant son accession au 10, Downing Street. De son propre aveu, David Cameron vit des « jours difficiles » depuis la publication dimanche soir de détails sur Blairmore Holding, un fonds basé aux Bahamas et dirigé par son père, Ian Cameron, décédé en 2010.


    http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20160407.OBS8088/panama-papers-david-cameron-avoue-avoir-detenu-des-parts-dans-un-fonds-offshore.html


    • Aaltar Aaltar 8 avril 2016 11:46

      Ca ne changera jamais le niveau d’humidité où sont mouillés les différents intervenants mais il est bon de percevoir le mot propagande quand on nous sert de l’information.


      • Anthrax 8 avril 2016 12:02

        Encore un troll anonyme qui vient poser son petit caca sur le sujet et se met un 5 étoiles pour être certain que quelqu’un a aimé. 

        Moi je t’ai mis nul. Inutile de me répondre, de toutes les manières je ne lirai pas ta prose débile sur laquelle je suis tombé par hasard.
        A ranger verticalement à côté des délire d’OVNI et autres fadaises dignes de psychopate aculturé.

        • jaja jaja 8 avril 2016 12:02

          Propagande certes... Notons tout de même que Soros est sur la liste des personnes à boycotter par BDS en raison de sa participation dans Sodastream et Téva entreprises israéliennes...

          Israël, le petit protégé US disposerait, selon le journal israélien Haaretz, de 600 compagnies commerciales et de 850 actionnaires enregistrés sur les listes de Mossack Fonseca...
          http://www.haaretz.com/world-news/1.712497

          L’affaire est sans doute plus complexe que ce qu’en dit l’auteur... Je vois mal le sioniste Soros dénoncer 600 compagnies israéliennes et 850 actionnaires !

          pour ma part je préfère ce qu’en dit Denis Robert :
          http://www.lesinrocks.com/2016/04/news/denis-robert-pousse-gros-coup-de-gueule-panama-papers/


          • Alpo47 Alpo47 8 avril 2016 12:52

            Lorsque l’on voit les noms qui tombent, très peu de politiques « amis », on peut effectivement penser à une manipulation. Elle semble même de plus en plus évidente.
            Il devient décidément bien difficile de démêler le vrai du faux dans le monde des merveilles d’Alice.


            • V_Parlier V_Parlier 8 avril 2016 19:35

              @thomas abarnou
              Ils sont tous démasqués mais c’est à la sélectivité de l’information (sans véritable blackout mais avec un large déséquilibre) qu’on peut supposer le but de la manoeuvre.


            • ETIENNE 8 avril 2016 23:20

              @thomas abarnou
              Il y a 11 millions de documents, personne ne les a tous consultés pour donner une liste complète.
              La manipulation réside dans les noms que l’on cherche dans la base de données.
              Qu’il y ait Balkany ne m’étonne pas, les amis de Sarkozi sont poursuivi par la justice hollandienne. Je déplore la sélectivité et l’usage politique de ces procès même si je désapprouve Balkany et Sarko.


            • ukulele ukulele 8 avril 2016 14:10

              @ L’Auteur
              Poutine vous semble être la vedette de ce scandale « téléguidés par la CIA »… Peut-être parce ce que vous le prenait pour une oie blanche, ce qu’il n’est absolument pas.
              Je trouve ce déballage très sain. Et si d’aventure, le FSB « téléguide » ce type d’opération à l’avenir, je serais preneur aussi. Sans crier à la manipulation.

              Le manque de probité, quand il confine à l’escroquerie, doit être sanctionné. Quelque soit le pays et les gouvernements en place.

              Si toutes les populations réagissaient comme celle d’Islande, il n’y aurait plus de Poutine, d’Obama ou d’Hollande au pouvoir. Et le monde sans porterait mieux.


              • pissefroid pissefroid 8 avril 2016 16:39

                En complément à votre papier, voir le papier de Thierry Meyssan

                http://www.voltairenet.org/


                • Anthrax 8 avril 2016 19:03

                  @pissefroid

                  Les délires du planqué de Damas, ça nous manquait.

                • MAIBORODA MAIBORODA 8 avril 2016 20:13
                  @ folamour

                  article « répercuté » sur « u zinu »

                  • folamour folamour 9 avril 2016 00:44

                    @MAIBORODA Merci ; )


                  • Le p’tit Charles 9 avril 2016 07:54

                    Parmi les gens cités, peu seront « taclés »..Une affaire de propagande pro Hollande pour 2017..mais comme toujours elle fait PCHITTTTTTTT...c’est une habitude au PS de « RATER » les vaines tentatives pour montrer ses petits muscles à l’opinion...La bande de bras cassés trouvera une prochaine histoire qui entrera aussi dans l’histoire des « CAGADES » de la gauche caviar...


                    • antyreac 9 avril 2016 12:51

                      Le dictateur russe le dénommé putin a bien et bel spolié son peuple de plusieurs milliards de dollars

                      L’affaire de Panama le prouve mais des soupçons de vol datent depuis longtemps en effet plusieurs collaborateurs de ce salaud sont à la tête de véritables fortunes.
                      Le dictateur privilégie le clientélisme mais il n’oublie pas sa personne bien évidemment.

                      • Zolko Zolko 9 avril 2016 15:52

                        Hum, effectivement, ces Panama Papers sentent le coup fourré. Mais fourré par qui ?
                         
                        Premier suspect, bien-sûr, la CIA. La preuve, on accable Poutine, et pas l’ombre d’un américain d’importance. En plus, c’est organisé par Georges Soros, un signe qui ne trompe pas.
                         
                        Cette abscence d’américains dans la liste est improbable, surtout que les documents remontent 40 ans : qu’aucun sénateur, homme d’affaire, milliardaire, banquier n’ait jamais eu une seule affaire là-bas, ce n’est pas possible. Donc, les américains ont été filtrés de la liste. Mais filtrés par qui ? Par celui qui a fait fuiter les documents, ou par l’association des journalistes qui a étudié l’ensemble ? Ce qui veut dire que les politiciens américains qui savent qu’ils devraient être sur cette liste vont chier dans leur froc devant la menace que leur nom finisse par apparaître.
                         
                        Tandis que Poutine est, finalement, à peine effleuré, tout ce qui en sort est que quelques-uns de ces proches ont trempé dans ce affaires, mais pas Poutine directement. Du coup, Poutine est presque lavé par ces Panapa Papers.
                         
                        Et parmi les gens sur la liste, il y a tout un groupe de gens que la Russie pourrait vouloir affaiblis : Arabie Saudite, Qatar, Israel, Cameron, Ukraine...
                         
                        Donc, un autre scénario devient possible : que cette fuite de documents soit l’oeuvre des services secrets Russes, et que l’absence d’américains ne soit qu’une forme de chantage envers le pouvoir US : « si vous continuez à nous faire ch****er, on dévoile les autres noms de cette liste. » Le fait que ça soit traité par une organisation impérialiste (Open Scociety de Soros) donnerait un cachet de crédibilité, qu’une simple fuite par le KGB n’aurait pas eu. Et dans ce scénario, ce coup serait un coup de maître du KGB, digne des plus grands James Bond.


                        • folamour folamour 9 avril 2016 16:33

                          @Zolko Sauf que contrairement aux USA la Russie n’as pas intérêt à allumer un contre feux pour cacher ses activités douteuse....

                          « The new Switzerland » : Les États-Unis, plus grand paradis fiscal au monde

                          https://www.crashdebug.fr/international/11499-the-new-switzerland-les-etats-unis-plus-grand-paradis-fiscal-au-monde


                        • folamour folamour 9 avril 2016 16:47

                          @Zolko pour info par ce que je suis en train de le regarder ils parlent du Delaware dans :

                          Cash Investigation : « Paradis fiscaux : le casse du siècle »

                          https://www.crashdebug.fr/dossiers/11551-cash-investigation-paradis-fiscaux-le-casse-du-siecle

                          Amicalement,

                          f.


                        • Zolko Zolko 9 avril 2016 17:38

                          @folamour
                           
                          « Les États-Unis, plus grand paradis fiscal au monde »
                           
                          donc le résultat de ces Panama Papers est que les USA sont vus par tout le monde comme étant le plus grand paradis fiscal de tous. Ce n’est certainement pas dans l’intérêt des USA, donc si les USA sont derrières ces fuites, ils ont causé leur propre perte. Mais si les Russes sont derrière ces fuites, ils ont causé du tort à leur plus grand adversaire.
                           
                          Pourquoi pensez-vous que la CIA est tellement stupide qu’ils n’auraient pas anticipé cette tournure des événements ?


                        • Zolko Zolko 9 avril 2016 17:45

                          @folamour
                           
                          J’avoue, je n’ai rien inventé : c’était ici :
                           
                          http://www.zerohedge.com/news/2016-04-08/was-panama-papers-leak-russian-intelligence-operation


                        • folamour folamour 10 avril 2016 04:36

                          @Zolko oui zero hedge c’est du sérieux, en attendant j’ai vue dans le reportage de cash qu’obama allais bouger sur le delaware, donc tout cela reste positif


                        • zygzornifle zygzornifle 10 avril 2016 13:47

                          les potes a Macron sont dans le collimateur .....


                          • Algérien (---.---.75.80) 10 avril 2016 14:15

                            1- Depuis l’affaire du Watergate, il est de notoriété publique, que le ’ journalisme d’investigation « est une affaire d’officine.

                            2- S’agissant des informations dur des algériens détenant des comptes offshore, c’est un secret de polichinelle
                            3-Le fait que les patrons de presse algériens aient sauté sur l(aubaine n’en fait pas des adeptes de la démocratie
                            4-Si les officines qui ont permis la constitution de ce dossier ont un but s’agissant de l’Algérie, c’’est d’essayer par une autre voie de lancer une »OBE« Op »ration basée sur les effets : dégoûter encore plus les algériens de la politique et de se neutraliser an cas d’attaque ( probable) contre l’Etat algérien.
                            5-La seule info possible est que ces documents annoncent un chantage sur les personnalités désignées.
                            Tout ça pour la démocratie ?

                            • Anthrax 12 avril 2016 14:20

                              @l’auteur


                              L’imbécilité de tes suppositions de complotiste trouve aujourd’hui une réponse dans l’actualité : La CIA a utilisé des comptes cachés pour ses petites magouilles.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires