• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Les résultats économiques du macronisme sont désastreux

Les résultats économiques du macronisme sont désastreux

Les résultats économiques du macronisme sont désastreux, en un an sur le front de l’emploi la France a perdu trois places et se retrouve 25eme sur 28 en Europe. Nous sommes confrontés à une croissance nulle et le président réussit à cumuler injustice et inefficacité. Heureusement pour lui une majorité croit Macron intelligent… Les réformes ne sont qu’une suite d’erreurs inspirées par le hollandisme.

 

Des statistiques impitoyables

Eurostat publie les statistiques comparatives en Europe. Dans la zone euro (ZE19), le taux de chômage corrigé des variations saisonnières s’est établi à 8,4% en mai 2018 en baisse par rapport au taux de 9,2% de mai 2017. Cela demeure le taux le plus faible enregistré dans la zone euro depuis décembre 2008. Dans l’UE28, le taux de chômage s’est établi à 7,0% en mai 2018 en baisse par rapport au taux de 7,7% de mai 2017. Il s’agit du taux le plus faible enregistré dans l’UE28 depuis août 2008.

Les Americains qui n’ont pas comme nous la chance d’avoir un président intelligent ont 3 .8% de chômeurs soit une baisse de 20% en un an…

Et la France ? Elle compte toujours 9.2% de chômeurs contre 9 .5 il y a un an . Non seulement le chiffre n’est pas bon mais la tendance est mauvaise. LA FRANCE ENREGISTRE LA BAISSE DU CHOMAGE (3%) la plus faible d’Europe.

https://ec.europa.eu/eurostat/documents/2995521/9034250/3-02072018-AP-FR.pdf/b0f28cbb-dd30-47e3-8ed9-a78d0017dcb4

Le miracle productif n’a pas eu lieu, en un an la croissance a bien atteint les 1.7% mais c’est moins bien que presque tous les autres : le PIB corrigé des variations saisonnières a enregistré une hausse de 2,2% tant dans la zone euro que dans l’UE28.

Les Americains qui n’ont pas comme nous la chance d’avoir un président intelligent ont 2.8% de croissance en un an.

Le ralentissement de la croissance annoncé en France actuellement serait en réalité un phénomène bien macronien : au dernier trimestre, 0.2% ce n’est pas la gloire et c’est surtout à comparer avec les 1% des Etats-Unis qui comme chacun le sait échouent…

https://ec.europa.eu/eurostat/documents/2995521/9105274/2-14082018-BP-FR.pdf/cfda4638-134c-4292-ad0f-6558cd1dd15b

retraite-age3

La situation structurelle de la France ne s’améliore pas, loin de là…

Depuis la rentrée de septembre 2017 la production industrielle du pays a augmenté de 0%. A titre de comparaison la progression est de 1.4% en Allemagne et de 5% en Suède…

https://ec.europa.eu/eurostat/documents/2995521/9105365/4-14082018-AP-FR.pdf/a34f5111-e481-4960-8ad8-7af2fa37743c

 

La perte de compétitivité se poursuit, les échanges de biens enregistrent le plus gros déficit d’Europe après le Royaume Uni. A la différence de ce dernier le déficit ne se réduit pas, la France est déficitaire avec ses partenaires de l’UE de plus de 50 milliards d’euros et excédentaire avec le reste du monde. L’Allemagne mais aussi l’Italie, elles, sont largement excédentaires avec nous.

La balance courante qui intègre les services est plus importante. Hélas elle reste déficitaire alors que celle de l’Allemagne enregistre un excédent équivalent à 9% du PIB.

La France connait sur un an une hausse des prix de 2.6%, seules la Bulgarie et la Roumanie font pire. Les conséquences sont considérables pour le pouvoir d’achat de certaines catégories (les retraites n’ont pas été revalorisées en 2018). En 2018 /2019 la perte de pouvoir d’achat sera de 5% auxquels il faut ajouter l’impact de l’augmentation de la CSG. En deux ans Emmanuel Macron aura réussi à réduire les revenus des travailleurs retraités de 10%, un record.

 

https://ec.europa.eu/eurostat/documents/2995521/9105274/2-14082018-BP-FR.pdf/cfda4638-134c-4292-ad0f-6558cd1dd15b

Quelques macronistes indécrottables répondront qu’il faut attendre l’effet des réformes. Hélas cet échec est déjà la conséquence de réformes injustes et inefficaces.

Le pari macronien repose sur l’espoir d’un renouveau de l’investissement. Hélas les entreprises du CAC 40 sont parmi les plus mondialisées au monde, elles produisent et vendent hors de France et leurs actionnaires sont de plus en plus des étrangers. Il est vrai que 10% des profits redistribués de par le monde le sont par des entreprises dites françaises mais ces profits sont de plus en plus réalisés et redistribués hors de France.

Les dernières années de Hollande avaient vu l’investissement repartir (4% en 2017) mais il n’en sera pas de même en 2018. La Banque de France annonce pour le premier semestre 2018 une baisse du crédit à l’investissement pour les sociétés non financières.

Les investisseurs viendront-ils de l’étranger ? Trop tôt pour répondre. Il faut dire qu’un effet de rattrapage se fait sentir. Enfin, indéniablement, le Brexit, ce processus long, profite à l’Hexagone.

La consommation ne sera pas au rendez-vous avec le choc psychologique provoqué par la baisse des revenus apparents liés au prélèvement à la source. Une réforme idiote et coûteuse en temps pour les entreprises.

Le pire est à venir avec l’augmentation certaine des taux d’intérêt, elle sera plus forte en France qu’ailleurs car l’inflation y est plus forte. La dette privée est monstrueuse, le choc des taux d’intérêt sera catastrophique… Il reste un an avant le départ de Mario Draghi et l’arrivée probable d’un Allemand à la tête de la BCE.

Draghi avait fait le choix de la croissance et de l’emploi et la France n’a pas profité de ce moment d’intelligence.

Les réformes macroniennes ne sont pas structurelles, elles ne modernisent pas la France.

Macron a augmenté les impôts c’est même sa marque de fabrique.

La France est le pays du monde dont la richesse produite par ses contribuables est la plus ponctionnée. C’est ce que révèle ce jeudi l’Office européen de statistiques Eurostat. Le ratio recettes fiscales/PIB, c’est-à-dire la somme des impôts et des cotisations sociales nettes en pourcentage du PIB, s’élève à 47,6% en France, contre 47,3% au Danemark et 46,8% en Belgique. Loin donc devant l’Allemagne (40,4%). À l’autre extrémité on trouve l’Irlande (23,8%), la Roumanie (26,0%) et la Bulgarie (29,0%).

Pas de baisse globale des prélèvements obligatoires avec Macron mais au contraire une progression de 1% du PIB.

La première victime, le coût du travail qui continue à progresser sans que les salariés en profitent. Les coûts totaux de la main-d’œuvre (TOT) couvrent les coûts salariaux et non salariaux moins les subventions. Au premier semestre 2018 ils ont augmenté bien plus vite que les simples salaires ce qui indique que financièrement rien n’a été fait pour valoriser les créations d’emplois.

Les impôts de Macron ont frappé la consommation à travers les petits propriétaires, les retraités et les salariés. Il ne faudrait pas oublier le massacre fiscal des automobilistes pour des raisons absurdes car la preuve est faite que la pollution des voitures essences aussi forte que les diesels.

L’ISF était un instrument efficace dans la mesure où l’Etat permettait aux investisseurs de ne pas la payer dans la réalité. La suppression sans contrepartie de cette taxe s’est retournée contre l’investissement.

Le futur budget traduit l’absence de vision : massacre des retraités et des familles, refus de baisser les charges sur les salaires au Smic. Le gouvernement crée le trouble et l’économie n’aime pas le zig zag…

La presse nous a venté la réforme de la Sncf et pourtant Macron s’est contenté d’aller dans le sens de la privatisation, de la dégradation des investissements sans poser la question du tout TGV ou de la retraite.

La presse nous vend les bienfaits du passage à la retraite à points en oubliant l’essentiel : la valeur du point ne sera pas garantie et elle pourra baisser…

Nous attendons toujours les réformes structurelles : retour d’une politique industrielle, remise en cause des "normes" qui poussent les entreprises à produire ailleurs…

Combien de temps faudra-t-il encore pour dissiper la fumée des communicants, les résultats du macronisme sont pitoyables, il fait moins bien que Hollande…

images

https://pgibertie.com/2018/08/27/les-resultats-economiques-du-macronisme-sont-desastreux/


Moyenne des avis sur cet article :  4.74/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

92 réactions à cet article    


  • troletbuse troletbuse 28 août 2018 10:26

    Afin de faire passer l’affaire Benalla, il nous ressort Assad. Méfions nous d’un nouvel attentat que nos journaputes attribueraient à Daech.


    • V_Parlier V_Parlier 28 août 2018 11:07

      @troletbuse
      Ou alors c’est justement la médiatisation de l’affaire Benalla qui avait pour but de le recadrer...


    • V_Parlier V_Parlier 28 août 2018 11:09
      @troletbuse
      (Question attentat moi je pense plus sérieusement à une enième attaque chimique en Syrie. Daech n’a pas besoin du gouvernement français pour faire des attentats. La pègre des quartiers fraichement « convertie » est déjà volontaire pour ça).

    • Paul Leleu 28 août 2018 21:51

      @troletbuse


      la connexion entre « Macao » le garde du corps de Macron et son copain Jawad BenDaoud « logeur de Daesh » est quand même stupéfiante... 

      D’autant que ce Ben Daoud est ressorti comme une « oie blanche » de son procès. 

    • V_Parlier V_Parlier 29 août 2018 10:39

      @Paul Leleu
      Et 9 français sur 10 ne sont même pas au courant de cette histoire. Alors, que les journalistes ne nous disent pas qu’avec Benalla ils ne « pouvaient pas faire autrement que d’en parler ». Non, le choix a été différent à ce moment là, c’est tout. (Et pourquoi ? Maintenant on le sait pratiquement)


    • goc goc 29 août 2018 20:09

      @troletbuse
      bonjour trolebuse

      Afin de faire passer l’affaire Benalla, il nous ressort Assad. Méfions nous d’un nouvel attentat que nos journaputes attribueraient à Daech.

      je ne sais pas si beaucoup de monde avait suivi de près la matinée du 14 août. Il y a eu deux infos
      1 - un attentat à Londres avec un fou qui a renversé 3 cyclistes (sans les tuer, juste légèrement blessés par la chute de vélo)
      2 - un pont s’effondre à Gênes avec une quarantaine de mort
      et bien que croyez-vous que nos chaines d’information « en continu » ont fait ??
      réponse : pendant 3 heures ils nous ont abreuvé de directs depuis Londres avec messages anxiogènes et autres délires journalistiques. Seule LCI est resté toute la journée avec la catastrophe italienne. Toutes les autres l’ont ignoré, se contentant parfois du simple bandeau, et encore même là, « l’attentat du siècle, pire que le 11/09 » prenait le pas sur l’autre info.

      Si après cela vous pensez toujours que les médias nous informent, alors c’est que vous êtes irrécupérable !


    • troletbuse troletbuse 30 août 2018 12:44

      @goc

      Si après cela vous pensez toujours que les médias nous informent, alors c’est que vous êtes irrécupérable !
      Sachez que je ne regarde ni la télé (sauf la commission d’enquête, ca me ravit), ne lit pas les journaux. Je m’informe uniquement sur le net. Le titre est souvent suffisant pour déceler si c’est du bourrage de crane.
      Alors pour moi, tous nos journaputes n’informent pas, ils font simplement de la propagande.

    • Hecetuye howahkan 28 août 2018 10:59
      Il y a dans ces gens de pouvoir, le désir de faire mal, de plus en plus et dans l’acceptation de cela une sorte d’étrange désir pervers de masochistes

      ....

      A quoi bon être si puissant si les autres vont bien...

      ces gens sont l’autre coté de la pièce de monnaie de ce que globalement la masse est ..

      c’est un couple maudit

      dans un tel couple il n’ y a pas d’alternative....

      il faut comprendre et alors s’en extraire se fait tout seul...

      il y a un seul chemin extérieur, coopérer et partager....si vous pouviez en voir tous les bienfaits , mais non
      celui ci correspond à un autre chemin intérieur que le notre...

      je crois que là tout le monde s’en tape...sauf exceptions ..c’est du nombre de ces exceptions dont dépends le sort des humains ..

      disparition ou régénération........

      la balle est dans le camps de la masse...

      • V_Parlier V_Parlier 28 août 2018 11:05

        La conclusion dit : « Il fait moins bien que Hollande ». Moi je dirais plutôt qu’étant dans la continuité, il prolonge cette ligne descendante qui nous guide vers l’abîme. De toute façon c’est le programme selon les GOPE, étape par étape, point de discussion.


        • Paul Leleu 28 août 2018 21:54

          @V_Parlier


          il continue et fait même mieux que Hollande... tout dépend pour qui... pour les gens qui ont propulsé Macron, il est un excellent président... 

          il y a des tas de gens qui croient encore que « la crise » est due au hasard. Alors que c’est juste le moyen pour les gros capitalistes de s’enrichir au détriment des petits et de la population en général. 

          Il faut vraiment être naïf pour croire qu’ils vont un jour résoudre « la crise »... vu que « la crise » est exactement leur objectif. De leur point de vue, ils sont parvenus parfaitement à leurs objectifs. 

        • V_Parlier V_Parlier 29 août 2018 10:41

          @Paul Leleu
          Il est clair que sur ce point chaque président fait mieux que le précédent.


        • jalin 28 août 2018 11:23

          Ce type est un gland arrogant et idiot, c’est ce que j’avais flairé quand Hollande l’avait nommé ministre de l’économie. Il passe son temps à promouvoir des réformes stupides qui ne font que saper la confiance qui est le moteur de l’économie. Bref, Macron est une raclure nocive.


          • Paul Leleu 28 août 2018 21:58

            @jalin

            Macron est un gros malin efficace et clairvoyant. Il met en place la politique de ses sponsors. C’est nous qui pensons que « c’est une mauvaise politique » . Pas eux ! Eux, ils pensent que c’est une très bonne politique. 

            En fait, nous vivons simplement la lutte des classes. Mais nous ne le comprenons pas. La lutte des classes c’est pas la haine des classes. C’est juste ce mécanisme tout simple que la richesse des riches se fait sur le dos des pauvres (nous). Ce sont des intérêts fondamentalement contraires. 

          • Le421 Le421 29 août 2018 08:36

            @Paul Leleu

            Tout simplement.
            Je ne veux pas me vanter, mais c’est exactement ce que je disais et écrivais pendant la campagne.
            Et je ne suis ni politique professionnel, ni voyant extra-lucide !!

            Il fallait vraiment être con pour y croire.
            De là à dire qu’il y a un sacré paquet de cons, il n’y a qu’un pas.

            Hier, j’entendais sur RMC (j’aime bien voir jusqu’à quel point on peut être malhonnête intellectuellement quand on est journaliste...) un blaireau assez jeune qui exprimait sa rage d’avoir voté Macron deux fois.
            Un blaireau.
            Point.

          • fatallah 31 août 2018 08:26

            @Paul Leleu

            Dieu aime les pauvres
            c’est pour ça qu’il en fait autant


          • Spartacus Spartacus 28 août 2018 11:35

            Mise a jours sur les USA des derniers chiffres :

            La croissance du PIB réel au 1er semestre est de de 4,1%.
            Le taux de chômage de 3,9%.
            Le salaire horaire moyen Américain est de 27 dollars. 

            Sur le fond l’article est une bonne synthèse.
            Les réformes sont des réformes pour acheter des « clientèles électorales » et pas structurelles, et la gestion de ces réformes est mal faite.

            Exemple : on annonce la fin d’un certain nombre de postes de fonctionnaires. 
            1-c’est trop peu, c’est flou et non affecté et anxiogène pour les gens
            2-c’est pas comme ça qu’on procède pour restructurer.

            Une vraie réforme serait de le faire dans l’ordre.
            1-Supprimer le statut de la fonction publique et mettre tous les salariés de l’état en contractuels.
            2-Gérer service par service au cas par cas la masse salariale de l’état.

            Mais va demander a des fonctionnaires Enarques Statutaires de le faire..

            • Hecetuye howahkan 28 août 2018 15:00

              @Spartacus


              Mais quand on regarde d’un peu plus près, on voit que le capitalisme américain est loin d’aller mieux. En effet, le calcul de ces statistiques met de côté une forte augmentation de la population considérée comme « inactive », mais non-chômeuse. Aux États-Unis, 251 millions de personnes sont en âge de travailler, mais seulement 157 millions apparaissent dans les chiffres lorsque l’on compte les travailleurs plus les sans-emplois. En fait, seulement 62% de la population en âge travaille ou cherche un travail. C’est historiquement bas et inférieur à tous les autres pays développés. Pour exemple en 1968, le taux de participation était de 96%. Bref si l’on compte les personnes, de plus en plus nombreuses, qui ont renoncé à chercher un emploi, les chiffres officiels de 4,7% sont loin de la vérité. En réalité, c’est plutôt entre 10% et 15% de la population active américaine qui est aujourd’hui sans-emploi. Et encore, dans ces chiffres on ne prend pas en compte les temps partiels à très peu d’heure et autre chômage partiel qui alourdissent encore les statistiques.

              encore faux donc........

            • amiaplacidus amiaplacidus 28 août 2018 17:13

              @Spartacus


              Salaire horaire moyen 27 $ ! Oh la bonne blague. Si c’est le cas, je ne comprends pas pourquoi passablement d’ Étatuniens sont obligés d’avoir plusieurs emplois pour survivre.

              Vous êtes vraiment un rigolo qui raconte n’importe quoi. De toute façon, ce qui compte, c’est le revenu médian, la moyenne, avec une distribution non gaussienne ne signifie rien.

              De plus, la société US est très inégalitaire comme le montre l’indice de Gini*.
              Avec un Gini à 0,41 les USA sont au niveau du Turkménistan (0,41) de la Russie (0,42) ou de l’Ouganda (0,44), pas vraiment de quoi pavoiser.

              La très capitaliste Suisse fait beaucoup mieux (0,33), la France aussi (0,32), ne parlons pas des pays nordiques Suède (0,25), Danemark (0,25), Norvège (0,26), Finlande (0,27).

              Vos connaissances en économies sont celles du 18em siècle, même Macron, avec son retour au 19em, fait mieux.
              Ressasser à l’infini les dogmes de l’école de Chicago ne fait pas une politique économique. Il y a un pays qui a mis ces dogmes en pratique, le Chili de Pinochet, et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce fut catastrophique.



              * Indice mesurant le taux d’inégalité des revenus :
              0 est l’égalité parfaite, tout le monde a le même revenu.
              1 est l’inégalité parfaire, une seule personne a un revenu, les autres rien.


            • tiers_inclus 28 août 2018 19:00

              @Spartacus

              Les réformes sont des réformes pour acheter des « clientèles électorales »

              Une goutte de lucidité dans une mer d’erreurs et de propagande. Vous progressez.


            • Paul Leleu 28 août 2018 22:01

              @Spartacus


              les statistiques USA sont rigolotes : un taux de chômage de 4%, et un taux de « sans emplois » de 20%... faudra m’expliquer smiley 

              Dans le même genre, il y a l’Angleterre avec ses « job à 0 heure » : c’est les « vrais-faux » chômeurs... Dans le même genre, l’Allemagne propose les « jobs à 1 euro ». 

            • Le421 Le421 29 août 2018 08:39

              @amiaplacidus

              Cartapus est un bouffon-troll uniquement là pour agacer le gaucho moyen...
              S’il était bourré de fric et grand économiste, il ne viendrait pas comme moi traîner sur Agoravox.
              A l’écouter, c’est un faucon de Wall Street.
              Pffff !!!

            • Spartacus Spartacus 29 août 2018 12:17

              @amiaplacidus


              Ce sont les chiffres officiels. renseignez vous vérifiez au lieu de vivre dans votre bulle Marxiste...

              Pire encore savez vous qu’au USA il y ba seulement 1.7 millions d’employés sur 127 millions qui touchent le salaire minimum soit environ 1.6 % du total. En France, près de 11 % des salariés (2.6 millions) sont payés au SMIC. 

              Super l’égalitarisme ! smiley que c’est con l’égalitarisme ou 11% des gens sont scotchés au minimum et condamné à y rester.

              L’inégalité ne crée pas la misère. La richesse n’est pas un jeu à somme nulle ou l’on gagne au détriment de l’autre.

              Vous avez oublié l’Allemagne dans le gini. Un complexe d’infériorité par rapport à la France ?

              Peut être que si vous vous renseigniez sur le Chili, vous verriez que ce pays est le plus riche d’Amérique du sud.
              Que chaque Chilien est plus riche que chaque Français et possède l’argent déposé dans son fond de pension. la note du pays est AA.
              Que l’actuel président est le frère de celui qui fut ministre de Pinochet, et qui a permis une croissance continue de 15 années de suite.
              Que que le capitalisme a démontré contrairement au socialisme qu’on pouvait sortir de la dictature et revenir dans la démocratie dans la paix.

            • Spartacus Spartacus 29 août 2018 12:27

              @Paul Leleu

              Les « jobs à 1 euro » en Allemagne sont des jobs destinés aux PME de - de 20 salariés et sont une condition pour toucher leurs aides sociales des Landers a des chômeurs de longue durée inemployables.
              Les revenus ne sont pas à 1€, mais au bon vouloir de l’employeur sans charges sociales...Les chomeurs continuent a toucher leurs prestation sociales. C’est juste un revenu complémentaire.

              C’est une forme de stage imposé pour des gens éloigné du monde du travail.
              Une semaine par mois de libre pour continuer a trouver un vrai job...

              Bien loin de la caricature gauchiste, ces jobs permettent le retour à l’emploi de gens décallés.

              Rarement ils trouvent un job, les employeurs qui les embauchent font du social et rarement ils en attendent quelque chose. Les jobs a 1 euros sont au contraire un bien social.



            • Attila Attila 28 août 2018 12:32

              Cela confirme les conclusions du livre de Naomi Klein, « La stratégie du choc » : partout où il est appliqué, le néolibéralisme aboutit à un appauvrissement général de la population et à un enrichissement de la toute petite minorité de ceux qui étaient déjà les plus riches.
              A part son enthousiasme, Macron n’y est pas pour grand-chose : le néolibéralisme est la doctrine de l’Union Européenne et il est obligé de l’appliquer. Sinon, on lui colle une affaire Benalla.

              .


              • Dom66 Dom66 28 août 2018 12:40

                Bon article merci..

                Je confirme— « Les résultats économiques du macronisme sont désastreux » ..et bien c’était prévu


                Un gland ne vient pas forcement du chêne..la preuve avec Marcon (décidément je ne sait pas où poser mon R)



                • Paul Leleu 28 août 2018 22:03

                  @Dom66


                  les résultats économiques du macronisme sont excellents... pour ceux qui ont propulsé Macron. Sa politique est cohérente et efficace. C’est juste pour nous (pauvre peuple) qu’elle apprait incohérente et désastreuse. 

                  Tout dépend du point de vue où on se place. 

                • zygzornifle zygzornifle 29 août 2018 08:49

                  @Dom66


                  C’est quand meme pratique l’électeur mougeon va tout seul a abattoir ou Macron l’équarrisseur l’étourdit a coup de fiscalité avant de lui trancher la carotide ....

                • Legestr glaz Ar zen 28 août 2018 13:25

                  Vous écrivez :

                  « Les résultats économiques du macronisme sont désastreux »
                  ou encore :
                  « Les réformes ne sont qu’une suite d’erreurs inspirées par le hollandisme ».

                  Macron n’avait pas de programme économique personnel. Il applique, et il est là pour ça, exclusivement pour ça, les grandes orientations de politique économique de l’Union européenne, les conclusions de la commission Attali, le programme des « Gracques ». 




                  Curieusement l’article ne fait pas référence aux diktats de Bruxelles, c’est dommage. Alors, chacun pense voir la « politique macédonienne » à l’oeuvre, mais il n’en est rien. La France appartient à un système « supranational ». 
                  « L’élément intrinsèque du concept de politique commune est sa force contraignante sur les États membres ».
                  « Un droit spécial, appelé précédemment  »acquis communautaire« et désormais »acquis de l’UE« , est ainsi créé afin de matérialiser les politiques communes, un droit qui a la primauté sur le droit national, même constitutionnel des États membres, que celui-ci soit antérieur ou postérieur à la législation européenne »
                  « Un processus d’intégration multinationale, comme celui de la CE/UE, ne pourrait pas fonctionner, si chaque État membre pouvait esquiver les obligations de la législation commune en mettant en jeu son droit national, y compris son droit constitutionnel. »


                  • tiers_inclus 28 août 2018 19:22

                    @Ar zen

                    Ce que Marie-France Garaud avait résumé magistralement en 49 secondes dans le regretté « Ce soir ou jamais ».

                    https://www.youtube.com/watch?v=FpH83ZGZOig


                  • zygzornifle zygzornifle 28 août 2018 14:46

                    Bien fait pour ceux qui ont veautés pour lui et tant pis pour les autres .


                    Comment accorder 1 seconde de confiance a un trader de chez Rothschild sorti tout droit du gouvernement Hollande , faut avoir un QI d’huître pour y croire ...... 

                    • Paul Leleu 28 août 2018 22:11

                      @zygzornifle


                      moi ce qui me font le plus marrer c’est les notaires ou les patron-taxi de droite, qui vont se faire tondre... par leur propre berger... 

                      dans le même genre, il y a l’acide transformation de l’ISF en « impôt sur la fortune immobilère ». C’est délicatement sadique pour son électorat provincial-conservateur. 

                      Ceux qui ont leur ISF en immobilier sont plutôt des bourge’ de la classe moyenne, possédant essentiellement un beau bien. Au contraire, les richards et spéculateurs possèdent des biens financiers. Et même là Macron parvient à défiscaliser les gros pour taper sur les petits. 

                      Avec comme de l’acide sur les plaies, un storytelling larmoyant sur « l’investissement actif » ou je ne sais quoi... C’est assez drôle. 

                    • Le421 Le421 29 août 2018 08:41

                      @Paul Leleu

                      Entre parenthèses, ma notaire préférée, Marie-Agnès, n’a sûrement pas voté Macron, je vous le garantis...  smiley


                    • baldis30 28 août 2018 16:42

                      bonjour,

                      Comment elle y va notre Brigitte Bardot nationale ?

                       Et elle se permet de donner un conseil à macron en fin d’article :

                      https://www.francetvinfo.fr/live/message/5b8/55c/6f5/ff4/e93/625/b3b/46c.htm l

                       hé bé ... tout fout le camp .... !

                       


                      • goc goc 28 août 2018 17:40

                        @ l’auteur

                        Vous n’avez pas bien compris la situation, Mac’Rond n’a pas été « élu » pour sauver la France et encore moins pour la dynamiser, il a été « choisi » par ses pairs ( ou pères) pour détruire le tissu industriel français et le vendre aux mondialistes, et autres spéculateurs/banquiers étrangers.
                        Si vous avez un doute, regardez comment il a refourgué Alsthom aux ricains, alors que l’activité de cette compagnie est vitale pour notre indépendance énergétique. Pensez à toutes les centrales électriques (et surtout nucléaires) dont la maintenance dépend à 100% de cette compagnie.
                        Alors quand tout juste petit conseiller et ministre, on commence à trahir son pays, imaginez ce qu’il peut faire une fois qu’il devient président.



                        • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 28 août 2018 21:38

                          @jeanpiètre
                          Alstom énergie aux usa, Alstom transport aux allemands, Alcatel aux usa, Stx aux italiens, technip aux usa, Lafarge aux suisse, ...

                          Série en cours.
                          Reste Airbus (une moitier aux usa, une autre aux allemands ?), Dassault, Sanofi,...
                          Ne restera plus que des banques, assurances et boîtes de com , de la merdasse virtuelle qui ne vaudra pas un clou après la crise financière qui s’annonce.
                          Merci Macron, Hollande et Sarko...


                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 28 août 2018 21:55

                          @TARTOQUETSCHES

                          Bahhh . Après ça fait trente ans qu’on nous vend la société de services...je te tiens, tu me tiens par la barbichette...le premier qui tombera y sera mort de faim !


                        • Le421 Le421 29 août 2018 08:43

                          @goc
                          A noter que la négociation Alsthom - GE s’est déroulée « dans le dos » de Hollande qui s’est retrouvé devant le fait accompli...


                        • V_Parlier V_Parlier 29 août 2018 10:50

                          @Aita Pea Pea
                          Oui, la « société de services » et ceux qui en rêvent en s’imaginant consultant-décorateur-artiste pour clients friqués... Mais on a oublié de leur dire que pour 99.9% des candidats c’est plutôt le ménage à domicile, les EHPAD, Uber, faire le coursier, etc... La société « post-industrielle » pour tous n’existe pas, ou alors il faut carrément revenir à l’époque pré-industrielle des paysans quasi-autonomes. Respectable mais dur dur... Faut assumer !


                        • zygzornifle zygzornifle 28 août 2018 17:48

                          Soyez heureux ça pourrait être pire , la il se retient ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès