• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Les start-ups françaises : au top dans leur secteur

Les start-ups françaises : au top dans leur secteur

Champions d’Europe du pessimisme, les Français gagneraient à regarder de plus près les performances de leurs start-ups à l’étranger. En effet, bien que la presse nationale fasse état à longueur de temps des pertes de contrats de grands groupes français, à l’image de l’emblématique Rafale de Dassault, de jeunes entrepreneurs tentent leurs chances à l’étranger. Avec succès.

Ces nouveaux talents font leurs preuves notamment dans le secteur des nouvelles technologies, secteur jeune et porteur par excellence. A l’image de Criteo, spécialisé dans la publicité en ligne, de Pretty Simple, à l’origine du carton du jeu Criminal Case sur Facebook, ou encore de Dailymotion et de Deezer, les initiatives françaises remportent un franc succès outre-Manche, notamment aux Etats-Unis. La création d’un French Tech Hub au cœur de la Silicon Valley, où travaillent près de 60 000 français, est un autre symbole de l’engouement tricole pour le numérique. Inauguré par François Hollande lors de sa visite officielle aux Etats-Unis, il doit devenir à terme un véritable accélérateur de créations de start-ups françaises.

La consécration de cette success story est venue en décembre dernier, avec la publication du classement Deloitte sur les start-ups les plus performantes : avec près de 90 start-up sur les 500 classées, la France arrive en pôle position, et se permet même de truster la première place du classement avec Ymagis. Spécialisée dans la création d’outils permettant de faire la transition entre cinéma et numérique, cette jeune pousse française affiche un taux de croissance de … 60 000%.

Mais alors, pourquoi ces potentiels diamants de l’innovation choisissent de s’implanter à l’étranger plutôt qu’en France ? Une simple comparaison peut apporter un début de réponse : la France, 65 millions de potentiels consommateurs. Les Etats-Unis, 300 millions. En termes de chiffre d’affaires et d’image, l’impact sera donc beaucoup grand sur un marché de taille plus importante que celui de l’Hexagone. Hors pour le modèle économique des start-up, la rentabilité à court terme est indispensable pour survivre. Autres éléments d’explication, la culture de l’investissement et du risque sont beaucoup plus développées outre-Manche, permettant à de jeunes entrepreneurs de donner vie à leurs projets. Enfin, l’accès plus facile à des financements permet à ces start-up d’avoir plus de marge de manœuvre.

Ces belles réussites françaises à l’international nous prouvent donc que notre nation est une véritable mine d’or, regorgeant de talents potentiels poussés par le désir d’entreprendre. Au lieu de déplorer la situation économique de notre pays, soutenons l’esprit d’initiative de ces jeunes start-up, qui nous prouvent que la France est bien loin d’être un pays à la traîne.


Moyenne des avis sur cet article :  2.54/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • jako jako 9 avril 2014 11:35

    Une start up qui se localise aux states peut ’elle encore être qualifiée de française ?


    • Jeff Parrot Jeff Parrot 9 avril 2014 12:03

      sans parler des capitaux !

      L’auteur parle de startup créées par des francais.


    • Pidasart 9 avril 2014 14:51

      Oui. Parce que la réussite française ne se limite pas seulement à notre petit territoire.
      Il faut arrêter de ne voir que notre nombril. Il faut s’ouvrir l’esprit.
      La mondialisation est là, quelque soit votre avis, il faut donc faire avec.
      Si la qualité française doit s’exporter pour réussir, c’est qu’il y a un problème en France, et pas l’inverse.


    • jako jako 9 avril 2014 15:09

      La mondialisation est là oui hélas je le constate chaque jour qui passe, « il faut donc faire avec » non non non et non, de toutes manières l’intrication va provoquer elle même le désastre. Maintenant, saluer des gens qui trouvent un filon oui bien sûr mais cela n’a rien à voir avec la france, c’est une réussite personnelle et c’est d’ailleurs curieux d’évoquer la mondialisation ( Lucillio ???) et la réussite française, dichotomie


    • rocla+ rocla+ 9 avril 2014 11:50

      Mais alors, pourquoi ces potentiels diamants de l’innovation choisissent de s’implanter à l’étranger plutôt qu’en France ?


      Parce qu’ en France l’ argent est considéré comme une saleté . 

      Les riches des salauds , d’ ailleurs on est tellement cons 
      en France que nos lois font fuir ceux qui ont du pognon .

      Résultat les riches vont claquer leur fric ailleurs .

      On est très intelligents en France . 

      De plus il y a beaucoup plus de bavasseurs que de créateurs et
      d’ entrepreneurs .

      La raison pour laquelle ce post fera moins beaucoup très .

      • Jean-paul 9 avril 2014 12:59

        Rocla

        Vous estimez a combien de createurs et d entrepreneurs ,les commentateurs sur agoravox : 1% ,0.1%,0.01%,0.001%.

      • Jean-paul 9 avril 2014 13:01

        Rocla 

        Et combien fe fonctionnaires en retraite : 90% ,99%,99.99%

      • rocla+ rocla+ 9 avril 2014 13:11

        Jean paul , vous avez tout dit . 


        Un fonctionnaire , vu que ça fonctionne et que l’ émolument 
        tombe régulièrement à chaque fin de mois , croit que 
        c ’est la vie réelle . 

        Alors qu’ il est juste suspendu à une mangeoire automatique 
        vers laquelle il se rend comme un boeuf . 

        Alors imaginer créer  est pour un cornu  en dehors de 
        sa capacité .

      • Jeff Parrot Jeff Parrot 9 avril 2014 12:02

        article assez superficiel, il serait interessant de répondre à la question pourquoi les startup « francaises » ne s’implantent-elles pas en France : qq réponses
        - pas de vraie silicon/sw valley/ecosysteme dans une zone sympa qui attire les bons profils et leur donne des perspectives au delà de la startup
        - salaires bas (charges hautes)
        - rigidités françaises (les motivés se cassent)
        - l’état préfère subventionner à perte des pans entiers de l’économie qui sont condamnés (2 ex : Bull, industrie du médicament) plutôt que d’aider des nouvelles boites sur les secteurs en croissance qui ont de l’avenir.


        • claude-michel claude-michel 9 avril 2014 12:09
          Les start-ups françaises : au top dans leur secteur....Tellement au top que nous avons 9 millions de chômeurs et 4.500 milliards de dette (hors bilan)...En effet une vraie réussite... !

          • Jean-paul 9 avril 2014 12:42

            Claude-michel

            Vous dites que vous avez vecu 30 ans aux USA ,vous etes donc Americain .Comment avez vous fait pour vous readapter a la mentalite francaise ,a l administration francaise ,a pole emploi , a la vie plus chere etc....

          • claude-michel claude-michel 9 avril 2014 14:07

            Par Jean-paul ...Je suis moitié moitié...Jamais a « Paul-Emploi »..donc jamais au chômage..donc jamais reçu d’aide de l’état... !

            Pour le reste c’est ma vie privée...désolé ça ne vous regarde pas.. !

          • Jean-paul 9 avril 2014 14:25

            Claude- michel

            Vous demandez comment vous vous etes readapte a la vie francaise apres 30 ans passes aux USA n a rien de prive .Je ne vous demande pas de m expliquer votre vie familiale vot travail etc....Je suis juste curieux de savoir comment vous avez pu vous readapter .

          • claude-michel claude-michel 9 avril 2014 15:29

            Par Jean-paul ...Ma réadaptation....grâce a ma chaise roulante.. !

            Con-tant.. ?

          • Henri Diacono 9 avril 2014 12:49

            Question à l’auteur : Vous attendiez vous à une majorité de réactions positives à votre article, compte tenu des râleurs qui sont, malheureusement l’essence même du peuple français dans son ensemble ?


            • MartinGarlot 9 avril 2014 14:59

              Au moins les réactions montrent bien qu’il y a un problème dès qu’il s’agit de mettre en valeur nos réussites !


            • Jean-paul 9 avril 2014 13:06

              Si vous travaillez avec des Americains ou avec des Francais vous verrez

              tout de suite la difference ;)Les Americains sont pratiques .

              • Jean-paul 9 avril 2014 13:09

                Comparez une feuille de salaire aux USA et en France.


                • Jean-paul 9 avril 2014 13:11

                  Sans parler du code de travail


                  • howahkan Hotah 9 avril 2014 13:14

                    Ça me fait penser à un article de 1970 nous vantant le libéralisme us........drôle de décalage, aujourd’hui il y a internet............... smiley


                    • Jean-paul 9 avril 2014 13:16

                      A l auteur

                      Vous pensez francais et la je rigole, vous comparez le marche francais avec l americain mais vous ne parlez pas du marche europeen.
                      La France et le monde :))))

                      • rocla+ rocla+ 9 avril 2014 13:18

                        Veuillez ne pas critiquer le code du Travail français , il est fignolé 

                        redécoré , relooké   on a sans doute le pire code du Travail
                        du monde entier . 

                        Tout le monde connait les facilités pour se mettre à son compte
                        chez nous . 

                        Quand j’ ai commencé dans les années 75 pour obtenir un papier 
                        au centre administratif d’ Avignon j’ ai demandé au mec dans son 
                        cagibi où se trouvait le bureau des commerçants non sédentaires ,
                        le gus a levé la tête et m’ a désigné un panneau avec son doigt . 

                        Dessus c ’était marqué :

                        Repris de Justice . 

                        Commerçants non sédentaires . 

                        Et ces couillons rouspètent quand je dis qu’ un bon fonctionnaire
                        est un fonctionnaire mort .

                        • marc 9 avril 2014 14:51

                          Il me semble que le propos de l’article n’est pas de disserter sur la question de l’emploi en France mais de souligner le dynamisme et la capacité d’innovation des start up françaises, en particulier dans le secteur du numérique. Pour une fois que nous sommes bons quelque part, autant le souligner : c’est bon pour la confiance !


                          • MartinGarlot 9 avril 2014 14:55

                            Merci Marc d’aller dans le sens de l’article ! Effectivement, il s’agit bien de mettre en avant nos réussites et d’arrêter de verser dans le pessimisme ou de subir du french bashing à tout va !


                          • Jean Castaing 9 avril 2014 14:55

                            Merci de recentrer le débat !
                            Et en effet, on se prend assez d’attaques de l’extérieur pour ne pas en plus se couper l’herbe sous le pied. On innove, tant mieux !


                          • AlexAnder 9 avril 2014 14:51

                            Point de vue intéressant. Il existe des clusters techno comme Sophia Antipolis qui sont à même d’accueillir les fleurons de l’industrie technologique française. Malheureusement il n’est pas assez connu par le grand public. Pas assez vendu à l’intérieur même de la France p-e ?


                            • MartinGarlot 9 avril 2014 14:53

                              Au vue des réactions, on peut voir que la promotion des réussites françaises n’est pas gagnée d’avance ! #AuTopLaFrance ! http://autoplafrance.wordpress.com/


                              • Alice 9 avril 2014 14:54

                                A « Claude Michel », ( Les start-ups françaises : au top dans leur secteur....Tellement au top que nous avons 9 millions de chômeurs et 4.500 milliards de dette (hors bilan)...En effet une vraie réussite... !")
                                La part certes importante de chômeurs en France n’empêche pas la réussite d’entreprises françaises, fussent-elles des TPE/PME ou de grandes multinationales...


                                • Jerom_Midal 9 avril 2014 14:59

                                  C’est vrai que passer notre temps à nous plaindre que tout ce qu’on fait c’est nul et rien faire pour que ça change, ça va vraiment arranger la situation de la France... Essayez un peu d’être fiers de ces jeunes entrepreneurs français qui se démènent et qui se battent pour que la France réussisse, même à l’étranger.
                                  Au lieu de pleurnicher faites en sorte que les choses bougent !


                                  • rocla+ rocla+ 9 avril 2014 15:04

                                    On a sur Agoravox inventé la start-up du moinssage .


                                    Tu parles de création d’ innovation ou tout simplement 
                                    d’ entreprise t’ es moinssé à donf .

                                    On est dans une maison de retraite pantouflarde parlant 
                                    de politique moi-l’noeud …. smiley

                                    le seul truc qui travaille ici c’ est l’ index , un coup dans 
                                    le cul un coup sur le moins . 





                                    • MartinGarlot 9 avril 2014 15:06

                                      Et oui, du chemin reste à faire avant de sortir du pantouflage... Certains le font, les start-ups dont on parle en font partie ! #AuTopLaFrance


                                    • Claire C. 9 avril 2014 15:05

                                      Les start-ups sont au coeur de l’économie française, n’en déplaise aux plus médisants ou aux plus pessimistes !! S’il y a bien quelque chose que l’on a pas à envier, c’est notre vivier d’entrepreneurs motivés, dynamiques, créatifs et innovants !! Si seulement la plupart d’entre nous avait la volonté et l’optimisme de Fleur Pellerin...


                                      • Jean Castaing 9 avril 2014 15:09

                                        Il me semble que le propos de l’article était seulement de défendre l’innovation de starts-ups françaises.
                                        On tape déjà sur nos grands groupes qui font trop de profits, sur notre gouvernement et maintenant on va devoir, en plus, taper sur nos starts-ups qui innovent... mais pas en France... Ou va-t-on ?

                                        Ces entrepreneurs n’innovent pas en France pour une seule raison : la taille du marché. J’ai déjà échangé avec des chefs d’entreprise de ce milieu et pour eux la France n’est en rien un handicap à l’innovation ! Et encore moins la fiscalité française (renseignez-vous sur la fiscalité des start-ups, ca en étonnerait plus d’un...).
                                        Et quand je vois les réactions... c’est effrayant ! La France arrive à placer 90 starts-up dans le classement des 500 meilleures !! 1/5 est française !!!! Quand un secteur marche, il faut savoir le porter, le valoriser ! MERDE !


                                        • rocla+ rocla+ 9 avril 2014 15:13

                                          Oui mais pour faire Start Up  il faut des idées , de l’ invention 

                                          de l’ imagination , ensuite du courage , de l’ entregent , et plein de 
                                          trucs qui semblent manquer à la plupart .

                                          C ’est plus facile de dire que Karl Marx c ’est Max Karl 
                                          ou / et regarde toi comme t’ es un facho . 

                                          Sur Quatre cent cinquante millions d’ articles sur Agoravox il 
                                          y en a Quatre cent quatre vingt dix neuf millions neuf cent 
                                          quatre vingt dix neuf mille neuf cent quatre vingt dix neuf 
                                          qui parlent de la longueur du poil du cul dans l’ hémisphère 
                                          sud et jamais aucun témoignage d’ un entrepreneur .

                                          Pourquoi ? 

                                          Parce qu’ ils sont au taf en train d’ avancer . 

                                          Que ici toit le monde sait tout et personne pour avancer 
                                          la charrue . 

                                          Mais tous sont là pour dire : ah quels salauds ceux qui 
                                          ont réussi .

                                          Une bande de …. smiley

                                          • kalagan75 9 avril 2014 17:16

                                            c’est même pire que cela : normal premier nous avais parlé d’un choc de simplification, en réalité, tout déclarer via internet .
                                            Par exemple la liasse fiscale, tu passais quelques heures à la remplir et tu l’as déposais au centre des impôts : avec son choc de simplification, tu dois maintenant passer par un prestataire agréé ( l’administration n’est même pas capable de développer sa propre saisie en ligne ) et le fait de cliquer sur un bouton pour la transmettre au centre des impôts, nous coûte entre 120 et 1500 € (par n° de siret ) suivant comment tu gères ta compta !!!!


                                          • Doume65 9 avril 2014 18:26

                                            « ...outre-Manche, notamment aux États-Unis »

                                            Pour être outre-Manche, c’est outre-manche ! smiley


                                            • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 9 avril 2014 18:42

                                              La France est un pays de fonctionnaires et assimilés fonctionnaires qui passent leur temps à haïr et détester les travailleurs indépendants, les entrepreneurs, les patrons (oui, j’ai dit un « gros mot ») : un complet et total délire car leur haine est totalement aveugle, ils les jalousent, ils fantasment sur leurs revenus, ils veulent surveiller leurs marges, ils leurs inventent des privilèges et avantages qui n’existent pas, ils les accusent de tous les maux de la terre, ils les diffament, ils réclament leur mise à mort (lu fréquemment sur des forums), etc... .

                                              Incroyable mais vrai.

                                              Un jour, ça finira très mal.


                                              • philoxera philoxera 9 avril 2014 19:02

                                                Ce que la silly-conne valait : de la merde !


                                                • Trelawney Trelawney 9 avril 2014 19:29

                                                  Je suis un ancien entrepreneur à la retraite.

                                                  Mon entreprise que j’ai revendu il y a maintenant 5 ans était implantée en Belgique, au Danemark et aux Pays Bas. Comme je suis retraité, je vis en France car (il faut le dire) la France est le pays idéal pour bien vivre sa retraite (si on a de l’argent et c’est mon cas).

                                                  Pour passer le temps, j’aide des jeunes entrepreneurs à créer leur entreprise. Je leur fais bénéficier (gratuitement) de mon expérience et les aide dans la rédaction d’un business plan et dans la recherche et négociation de prêts.

                                                  Il y a maintenant 3 ans j’ai aidé 2 jeunes (1 bachelier et un BTS en informatique). Il créait des application sur Facebock, avait un carnet de commande auprès d’entreprise de VPC et voulaient se lancer dans la grande aventure de l’entreprise.

                                                  Il a était très difficile de lever des fonds (ils avaient besoin de 35Ke et même ca c’est difficile à trouver en France), car bien qu’ils avaient un potentiel clients et un bénéfice prévisionnel solide ils n’arrivaient pas à intéresser les banquiers.

                                                  Avec l’argent d’oncle tante papa maman ils ont réussit à démarrer le truc.

                                                  Bilan de la première année CA 150000 euro bénéfice et salaire (2 personnes eux) 90000 euro.

                                                  Second année CA 1.5 millions d’euro et 5 personnes.

                                                  3° année ils sont partis pour la silicone vallée parce que l’importance de leur projet fait peur aux banques françaises et ils n’arrivent pas à lever des fond en capital risque (où est la BPE ?). Parce qu’aussi le système d’embauche en free lance (un peu comme un auto-entrepreneur) leurs permet de trouver rapidement de la mains d’oeuvre en quantité et en qualité. Ce qui n’est pas la cas en France.

                                                  Aujourd’hui ils réalisent un CA de 350 millions de dollars et sont à la tête d’une entreprise de 250 personnes. Ils sont soutenus techniquement par des tuteurs payés par les banques et ca tourne. Oncle tante papa maman reçoivent leurs dividendes (pour eux ce sera au minimum du 100% par an)

                                                  Ils ont plein de projet et vivent une vie qu’ils n’auraient pu vivre en France


                                                  • BOBW BOBW 9 avril 2014 21:05

                                                    Des « start-up » p.m.e. créent des logiciels libres, plus intéressants et efficaces( À moindre coût) que ceux crées par le lobby Microsoft qui sont "appuyés et défendus par le gouvernement français .Pour quelles raisons selon vous ??


                                                    • rocla+ rocla+ 10 avril 2014 04:03

                                                      C ’est presque normal  en voyant l’ intérêt des Agoravoxiens 

                                                      pour cet article que le chômage soit si élevé en France .

                                                      99 % critiquent tout et n’ importe quoi ( voir la plupart des fils )

                                                      Et quand un article parle légèrement de réussite presque personne 
                                                      vient voir . 

                                                      On est en France pays hémiplégique têtal .

                                                      • rocla+ rocla+ 10 avril 2014 04:05

                                                        Il y a sûrement plus de cons dans les vallées que de silicone 

                                                        dans les allées .

                                                        • zygzornifle zygzornifle 12 avril 2014 15:03

                                                          Pole-Emploi : Ma petite entreprise ne connait pas la crise.....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

MartinGarlot


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès