• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Macron arnaque les travailleurs et refuse d’augmenter le SMIC, les (...)

Macron arnaque les travailleurs et refuse d’augmenter le SMIC, les salaires, les retraites

Pas d’augmentation du SMIC. Pas d’augmentation des salaires, pas d’augmentation du point d’indice des fonctionnaire, pas d’augmentation des pensions de retraites. Pas d’augmentation des minima sociaux, des allocations adultes handicapés. Voilà ce qu’il faut retenir du long monologue de l’occupant de l’Elysée. Le banquier Macron a essayé de tromper les travailleurs de France en voulant faire croire à faisant miroiter une somme de 100 € pour les smicard.

Pour ceux gagnant un peu plus, et notamment les 50% de travailleurs gagnant moins de 1700 € par mois, ils peuvent continuer à sucer des clous et se serrer la ceinture. C’est nada. Niet, rien, zéro. pas d’augmentation de salaires !

L’infox macron de l’augmentation du SMIC : ne vous laissez pas enfumer

La ministre du travail, ex DRH des plans de licenciement de Danone l’avait annoncé lundi, Macron ne l’a pas démentie au 20H, il n’y aura pas d’augmentation du SMIC supérieur à la revalorisation légale de 2% le 1er janvier 2019. Prenant les français pour des imbéciles, Macron a en revanche annoncé 100 € de plus pour les smicards. IC vous explique pourquoi c’est une arnaque :

1° ) moins 1/4 des smicards toucherons ces 100 €

100 € de plus par mois pour les smicards ? c’est un mensonge. une infox. En effet, Macron a interdit d’augmenter le taux horaire du smic. Il n’y a donc pas d’augmentation du salaire horaire des smicards. Les 100 € annoncés sont en fait issus d’un versement d’une allocation, la prime d’activité, versée par la Sécurité Sociale aux travailleurs les plus pauvres, à travers les Caisses d’Allocations familiales. Problème, la plupart des smicards ne touchent pas cette prime qui est dépendante des revenus du foyers fiscals. Il suffit par exemple qu’une femme payée au smic vive avec un conjoint gagnant un peu plus que le smic et elle ne touchera alors pas cette prime d’activité

2° ) il ne s’agit pas d’une augmentation nouvelle, mais d’une annonce regroupant des augmentations déjà programmées et annoncées

Comme un bonimenteur de foire, Macron a fait une annonce d’un chiffre rond, 100€. Mais quand on regarde dans le détail, ces 100 € ne sont pas une nouveauté. Comment obtient t il ce chiffre. Il ajoute au 20 € de suppression des cotisations salariales – cette partie du salaire financant la retraite, l’assurance maladie et le chômage – 80 € d’augmentation de la prime d’activité.

3° ) ce sont les travailleurs qui payent, avec leurs salaires. Pas les employeurs

Le salaire c’est à la fois l’argent qui arrive sur le compte du salarié mais également les sommes versées pour payer le salaire mutualisé et différé qui finance la Sécu. S’il ne s’agit pas d’argent sonnant et trébuchant immédiatement dans la poche, c’est quand même du salaire et des sommes importantes gagnées par chaque travailleurs. Il suffit de regarder ce que coute par exemple une opération du coeur, une semaine d’arrêt maladie etc. pour se rendre compte que c’est bel et bien du pouvoir d’achat pour tout un chacun. Sans sécurité social, les plus pauvres et notamment les SMICARDS n’auraient jamais accès à l’hôpital et même à un médecin.

L’arnaque c’est que pour faire croire à une augmentation de salaire, Macron fait verser les cotisations sociales des smicards directement dans la poche des smicards – les fameux 20€ de suppression de cotisations sociales. Mais comme chacun continue de se soigner et d’aller à l’hopital et qu’il faut bien financer cela, c’est compenser par le budget de l’Etat. Comme Macron a supprimé l’Exit Tax et l’ISF, et bien ce sont les travailleurs qui payent à travers leurs impôts (TVA, CSG, impôts sur le revenu…). Bref, Macron fait mine de donner 20 € d’une main alors qu’il les a simplement pris dans votre poche. Et au passage il creuse le trou de la Sécu, prétexte à la fermeture des hôpitaux dans les campagnes et à de nouveaux déremboursement de soins, de médicaments, à la casse des conditions de travail -c’est à dire des conditions de soins – des personnels soignants.

C’est la même chose avec la prime d’activité. Pour augmenter cette prime, Macron utilise les impôts des travailleurs. Macron vous fait les poches, et après il vous tend une partie de l’argent qu’il vous a pris en vous disant de dire merci !

4° ) cette prime ne sert pas aux calculs des indemnités chômages, de la retraite, ni au financement de l’assurance maladie.

L’arnaque macron ne s’arrête pas là. Vu qu’il ne s’agit pas d’une augmentation du taux horaire du SMIC, les smicards n’auront aucune répercussion pour leurs indemnités s’ils sont licenciés et se retrouvent au chômage. Aucune répercussion également sur leurs pensions de retraite les mettant pourtant déjà sous le seuil de pauvreté.

5° ) cette prime ne bénéficie qu’à ceux qui la touche. Aucune augmentation générale de salaires

Cette prime d’activité, et c’est une évidence, ne bénéfice qu’à ceux qui la touche. Tous ceux qui sont au dessus du plafond n’auront rien. A l’inverse une augmentation du smic bénéficie à tous les salariés. En effet, les salaires sont définies par des conventions collectives, des accords de branches, qui repose sur le SMIC. Si le taux horaire augmentent, c’est mécaniquement toute l’échelle des salaires qui est poussé vers le haut.

L’arnaque de la défiscalisation des heures supplémentaires

Pour faire illusion, le régime Macron – loin d’un nouveau monde – a ressorti la vieille mesure de Sarko qui a fait la preuve de son inefficacité. La défiscalisation des heures sups et la suppression des cotisations sociales. C’est un cadeaux quasi exclusif pour les patrons. Alors que Macron a supprimé avec la loi travail et les ordonnances loi travail la majoration des heures supplémentaires, des heures travaillées le dimanche – qui se traduisait par un vrai gain de pouvoir d’achat pour les travailleurs – c’est une nouvelle arnaque. Car il faut le répéter les cotisations sociales, c’est du salaire ! Les gagnants de la mesure sont les patrons. Démonstration.

  • Le taux horaire du SMIC à l’heure d’aujourd’hui est de 9,88 € brut soit 7,61 € net. Le SMIC mensuel c’est 151 heures par mois.
  • Les cotisations sociales sont d’environ 13% soit environ 195 € par mois (avant déductions et abattement)
    • Trois salariés au smic travaillant durant un mois touche dont un salaire de : 3447 € + 1032 € de part de salaires brut +584 € de cotisations sociales patronales allant à la Sécurité Sociale. Ils travaillent 3 x 151 heures soit 453 heures. Au final, chaque heure de travail aura été payée à chaque salariés par le patron 11,2 € de l’heure
    • Si ce volume d’heure est réparti sur deux salariés + des heures supplémentaires
      • le salaire touchés par les deux salariés est alors de 3 x 7.61 x 151 = 3447€. Il n’y a aucune cotisations sociales payées par le patron sur les heures sup. Les cotisations sociales sont donc de 685 € + 390 €. Chaque heure de travail est donc payée par le patron à chacun des deux travailleurs : 9.98 € de l’heure
  • Avec la mesure annoncée par Macron, sur cette exemple, la patron gagne une diminution effective du smic horaire de plus de 10%
  • Qui est gagnant ? certainement pas les travailleurs et leur pouvoir d’achat !
  • Si on veut valoriser ceux qui travaillent plus que 35h par semaine – si tant est que cela soit une urgence dans un pays où 25% des travailleurs du secteurs privé sont privés d’emplois tandis que ceux en emplois sont sur exploités – une mesure juste c’est de payer les heures sup double.

Pourquoi il faut augmenter les salaires, traitements et pensions ainsi que les minimas sociaux ?

Tout simplement car :

  • il y a 8 millions de pauvres en France
  • personne ne peut faire vivre dignement une famille avec 1200 € par mois en France
  • augmenter massivement les salaires c’est possible. Bien sûr les patrons, les millionaires, les milliardaires et leurs représentants comme Macron ou l’Union Européenne disent que c’est pas possible. Mais quand les travailleurs se mettent en grève, tout devient possible.
    • en mai 1968 après un mois de grève générale avec occupation des usines, les salaires ont été augmentés de 30%. pour commencer. Induisant une longue période de croissance économique
    • en 1936, après là aussi une grève générale de début mai à mi juin 1936 avec occupation des usines, conduit à une augmentation de 12% des salaires
  • l’augmentation des salaires, c’est permettre de relancer l’économie, de combler les trous de la Sécurité Sociale, payer les retraites. C’est aussi faire gonfler les rentrées fiscales de l’Etat pour de meilleurs services publics. En effet, les travailleurs ne planquent pas leurs revenus dans les paradis fiscaux. Ils ne spéculent pas.
  • Surtout, ce sont les travailleurs et exclusivement eux qui créent la richesse. Pas les grands patrons, pas les actionnaires, pas les banquiers ni les milliardaires qui se prélassent entre casinos, yatch et villas dans les iles ou les hôtels particuliers de l’avenue Foch ! La richesse est doit revenir aux travailleurs.

Oui les travailleurs ont raison de dire, rendez l’ISF d’abords. Et surtout rendez nous notre argents, nos usines, nos entreprises !

JBC pour www.initiative-communiste.fr

https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/macron-arnaque-les-travailleurs-et-refuse-daugmenter-le-smic-les-salaires-les-retraites/


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • pipiou 15 décembre 2018 21:11

    Pourquoi 1800 euros ?

    2 millions d’Euros serait plus convaincant.


    • markos 15 décembre 2018 21:43

      heureusement que nous ne sommes pas en période électorale, macron aurait pu tomber sous le coup de la loi, celle votée le 9 octobre dernier appelée « loi contre la manipulation de l’information » ou plus couramment loi contre les fake newws.


      • markos 15 décembre 2018 21:54

        @pipiou

        Pourquoi 1800 euros ?

        c’est un exercice que beaucoup de français devraient faire, à savoir non pas évaluer à l’index mouillé combien vaut en salaire un mois de travail, mais partir de la notion de besoin.
        de combien a besoin un individu pour avoir une vie digne, c’est à dire avoir un logement décent, un moyen de transport, de quoi s’acheter à manger, s’habiller, entretenir sa maison, avoir une bonne couverture santé, payer toutes les charges contraintes ( elec, eau, telephone, chauffage etc.. ) et pourquoi pas avoir modestement accès à la la culture et aux loisirs.
        le logement, c’est assez disparate sur le territoire français,
        ici on parle de 631 € tcc.
        https://www.lavieimmo.com/prix-immobilier/en-france-le-loyer-moyen-a-legerement-augmente-en-2017-41420.html

        en partant des besoins, je ne sais pas précisément à combien on arrive, mais très certainement au dessus des 1150 € net actuels.


        • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 16 décembre 2018 06:32

          Les différents organismes qui calculent la faisabilité des primes et autres augmentations ont rendu leur copie ...

          La prime de 100 Euros pour le smic est tout simplement pas possible à payer.

          MACRON A MENTI . Le président de la troisième solution est un manipulateur.

          Demain sera Macron va demander la fin du mouvement des gilets jaunes sinon la violence policière va être activer et les incarcérations vont pleuvoir ....

          La dictature est en marche ,


          • zygzornifle zygzornifle 16 décembre 2018 09:33

            Macron est un banquier tradeur de chez Rothschild et en tant que premier de cordée il ouvre sa braguette et vous urine en pleine tronche , ha on me dit que c’est bientôt l’heure de son caca, ouvrez bien la bouche les mougeons , faut pas en perdre une miette , c’est du caca BIO ....


            • Lolo 16 décembre 2018 12:49

              Bonjour,

              Je ne soutiens pas du tout Macron, c’est le président de l’oligarchie, des ultra riches, et un menteur manipulateur qui ne dévoile pas ses véritables intentions. Ceci étant dit...

              Je gagne 1300 euro, plus la prime d’activité de 80 euro.

              Mon budget hors nourriture s’élève à 700 euro. Ce n’est certes pas la grande vie mais je vis très bien avec ce salaire et je ne VEUX PAS gagner 1800 euro.

              Ce serait catastrophique pour l’économie, les prix augmenteront de toute façon et ça reviendra sensiblement au même sauf que la France perdra en compétitivité internationale. Personnellement je suis pour le protectionnisme, mais tant que les français voteront pour l’Europe et la finance, ils devront tenir compte de cette compétitivité internationale. Il faut être cohérent.

              Par ailleurs, le coeur du problème n’est pas le pouvoir d’achat. Si chaque être humain consommait autant qu’un français, qui se considère déjà comme pauvre, combien faudrait-il de planètes Terre pour remplir les exigences de tous ces consommateurs ?

              De toute façon le problème va très bientôt se régler de lui-même et les européens vont découvrir ce qu’est la véritable pauvreté. Profitez bien de ces derniers soubresauts de consommation débridée.

              Je vous invite à vous renseigner sur l’effondrement énergétique, et la crise économique qui arrivent, qui sont les seuls vrais sujets importants.


              • CN46400 CN46400 17 décembre 2018 12:30

                @Lolo
                Eh ! rigolo, c’est qui qui te loge ? Et puis avec le SMIC à 1800€ tu peux toujours donner des ristournes à ton patron....C’est pas sûr qu’il les refusera lui...


              • zygzornifle zygzornifle 17 décembre 2018 09:00
                Macron arnaque les travailleurs et refuse d’augmenter le SMIC, les salaires, les retraites

                Il a été élu pour cela le Macron non ? ....

                Fallait pas veauter pour lui les mougeons , maintenant bramez en cœur ....


                • Konyl Konyl 17 décembre 2018 11:51

                  ais oui il faudrait passé le SMIC a 1800 € comme ça tous le monde serait obligé de payer des impôts et moins de gens serait éligible aux aides. C’est ce que vous dites non ? Moi ça me va j’en ai raz le bol d’être pris pour le porte monnaie de la république.


                  • Anatine 18 décembre 2018 12:40

                    Comment utiliser et detourner ce « grand debat », sans le rejeter mais pour accroitre la pression et avancer...Un apprentissage d’une nouvelle modalité d’action

                    Il faut lier la concertation au RIC, pour renforcer le mouvement, sa dynamique décentralisée, developper les consensus, et bien sur, eviter le piége de la synthèse controlee des comites theodules.

                    Pour qu’elle soit concrète et traduite en mesures... et prenne des le depart la forme d’un engagement a imposer à l’etat.

                    En partant du principe que le RIC s’appliquerait au niveau de la commune, la région et de l’etat : les attentes seront formulées sous forme de questions pour un RIC.

                    1. Par thème, jusqu’a 3 questions parmi celles qui auront été formulees seront choisies dans chaque commune.

                    2. Par thème, chaque commune choisira par votation 3 questions parmi les questions posées par 10 communes tirées au hasard dans la région.

                    Donner a chaque commune le pouvoir de participer au consensus. Les propositions des autres renforcent ses choix.

                    3. Les questions retenues par les communes seront classees par nombre de citations dans les communes et les 5 premieres retenues au niveau de la région.

                    4. Chaque région organisera un vote sur la région pour valider si oui ou non chaque question est bien une priorité. Au moins 2 questions devront etre validees avec un vote « oui » de 70% au minimum.

                    Chercher la representativite dans l’expression des attentes.

                    5. Ces 2 questions de chaque region sont remontees au niveau de l’etat. Les autres feront l’objet d’un debat regional et de propositions regionales.

                    6. Le parlement choisira une question par region. Si une question a ete choisie par au moins 3 regions, elle est choisie d’office.

                    Un Referendum national sera organise. Oui ou non pour chaque proposition. Les 3 premières seront portees au debat parlementaire pour une proposition de loi sous 2 mois.

                    L’etat et le mouvement font un pas tout en restant dans le rapport de forces necessaire.


                    • GASTON7864 18 décembre 2018 17:34

                      Je crois que s’accrocher à l’augmentation du SMIC n’est pas la bonne solution !

                      Dans les années 60 très peu de salariés étaient au SMI ?- Il y avait peu de chômage, c’était une belle époque .

                      Il eut fallu suivre la recommandation du Général De Gaulle concernant la participation.

                      En effet le SMIC devrait être un salaire d’embauche minimum limité dans le temps.

                      L’évolution du salaire (obligatoire pour le moral du salarié) doit se faire par :

                        • La promotion

                        • Un complément de salaire (avec toutes ses charges et avantages), étant fourni par la participation aux bénéfices de l’entreprise en réduisant la part distribuée aux actionnaires quant il y en a.

                        • La défiscalisation est contre productive, plus on gagne plus on paye d’impôt c’est « quitable cela permet d’alimenter les caisses de l’état sans rajouter des taxes ou contributions

                      Cela donne une motivation puisque c’est du gagnant/gagnant s’il y a une transparence des comptes, accessibles aux représentants du personnel, pas forcément syndiqués.

                      Les syndicats doivent évoluer vers plus de transparences et prouver leur efficacité dans l’entreprise et ne pas toujours rester au niveau national.


                      Pour être complet faut revoir la fiscalité des sociétés mais là c’est hors sujet ,


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès