• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Macron, président de la bulle de Davos

Macron, président de la bulle de Davos

« La France est de retour », « Choisissez la France ! » : Macron se démène pour rappeler aux patrons qu’il mène la politique qu’ils souhaitent, en anglais bien entendu, puisque la langue est sans doute un détail pour ce robin des riches et des puissants, pour qui l’identité et la culture du pays qu’il dirige ont finalement moins d’importance que l’alignement sur un modèle profondément dysfonctionnel.

 
Poursuivre ce qui ne marche pas
 
L’actualité a pourtant été taquine avec Macron lors de son passage à Davos. Il faut remercier l’association Oxfam pour avoir publié un rapport montrant que 82% de la croissance de la planète est allé à 1% de la population, pour rappeler à quel point notre époque est inégalitaire. 42 personnes détiennent autant que la moitié la plus pauvre de la planète, leur fortune a augmenté de pas moins de 762 milliards en 2017. Enfin, si le nombre de personnes vivant dans l’extrême-pauvreté a été divisé par deux de 1990 à 2010, Oxfam note que si la création de richesse avait été réparti de manière égale, ce sont pas moins de 700 millions de personnes supplémentaires qui seraient sorties de la pauvreté.
 
Autre rappel taquin de l’actualité : le chômage a baissé de 0,5% en 2017, après une baisse de 3% en 2016. Pire encore, toutes catégories confondues, le nombre d’inscrits à Pôle Emploi a progressé de 5% en 2017, la baisse du chiffre partiel étant d’autant plus suspecte que le gouvernement précédent en avait modifié opportunément les règles. Pourtant, le gouvernement a consacré plus de 40 milliards à des baisses de taxes diverses et variées pour baisser le coût du travail, et largement entamé le démantèlement du droit du travail prolongé par Macron dès son arrivée. Bref, la politique de l’offre est un échec complet, comme on pouvait l’anticiper, et ce, malgré une certaine reprise économique
 
Mais cela n’empêche pas Macron, comme Trump, de poursuivre dans cette voie, démultipliant les baisses d’impôts pour des riches et des entreprises qui n’en ont pas besoin puisqu’ils n’ont jamais eu autant d’argent. Pas étonnant que le président français soit si populaire à Davos : sa politique sert les intérêts des 1%, en y ajoutant la forme, au contraire de Trump, véritable illusion populaire. Bien évidement, Pierre Gattaz protège le président en affirmant qu’il ne va pas assez loin, sans être en mesure de véritablement expliquer ce qu’il pourrait faire de plus… Il s’agissait sans doute d’un exercice de communication, à destination des média, du grand public, mais aussi des troupes du Medef.
 
Juan Sarkofrance a remarquablement chroniqué la séquence Versaille – Davos, dénonçant bien des angles morts de cette présidence. Il dénonce ses innombrables anglicismes et son double discours permanent. A Versailles, devant les grands patrons, naturellement, il omet de parler de désertion fiscale ou de travailleurs détachés… Et à Davos, il atteint des sommets d’hypocrisie en livrant un discours en français et un discours en anglais aux sens différents, le premier osant même inviter à « arrêter de détricoter le droit social  » et évoquant « désertion fiscale  » et une « crise du capitalisme  », quand le second, destiné à l’audience locale, plaide pour une « baisse du coût du travail et du capital  ».
 
 
On peut aussi mentionner l’interview d’Emmanuel Todd par Aude Lancelin, où l’intellectuel règle son sort au président avec le talent qu’on lui connaît. Il faudra se souvenir de cette séquence, car elle illustre si bien la réalité de cette présidence, qui ne tourne que pour les intérêts des grandes multinationales, oubliant tous les autres, auxquels elle ne réserve que sa langue de bois la plus éculée.

Moyenne des avis sur cet article :  4.93/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 8 février 10:55

    Le problème c’est qu’il n’y a pas d’alternative à ce que fait Macron.

    C’est évident car la gauche et la droite héritées du fonctionnement de la sociale-démocratie ont disparu d’un coup de baguette magique. Le FN, victime collatérale, aussi.

    Restent :
    - Les Insoumis dont le plan C serait une prise de contrôle intégrale après avoir consciemment foiré leur plan B.
    - L’UPR après une vraie sortie de l’UE qui fera passer les anglais pour des amateurs, ne pourra qu’être punie par le reste du monde.

    Alors depuis 2008 c’est la chaise musicale. USA, Chine, UE... Chacun manipule les manettes dont le commun des mortels n’a pas le moindre idée des conséquences : Taux d’intérêts, masse monétaire, politique fiscale. Au contraire des nantis qui savent exactement à quoi elles servent.
    Chaise musicale ou chacun espère qu’il ne retrouvera pas le cul par terre le premier.

    Dernière manoeuvre en date : comment vont réagir les USA face à une montée brutale de leur taux obligataires. Si vous ne comprenez pas le sens de cette phrase vous ne pouvez pas comprendre Macron ni tout le reste.

    Bonne initiative de la part de l’auteur que tenter d’expliquer.


    • izarn izarn 8 février 18:40

      @La Voix De Ton Maître
      L’UE ce n’est rien du tout : Exemple la GB.
      Elle sort de l’UE et il ne se passe.....Rien !
      Quand on pense que l’accord TAFTA c’était tout simplement foutre en l’air 50 ans de tractations dans la communauté européenne, pour docilement suivre la politique US....En se foutant de tous les traités inter communautaires signés entre temps !
      Dire qu’il y a encore des crétins pour critiquer la sortie de l’UE...
      Quand on pense que c’est Trump qui a bazardé le TAFTA !
      Pauvres couillons d’anti UPR !
      Alors ils se plaignent : Ni Macron, ni Fillon, ni Hamon, ni Mélenchon...
      Et surtout pas le FN ou l’UPR, hein ?
      Alors quoi ?
      Alors vous etes des cons !


    • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 8 février 20:48

      @izarn

      Exemple la GB Elle sort de l’UE et il ne se passe.....Rien !
      [...]
      Dire qu’il y a encore des crétins pour critiquer la sortie de l’UE...

      Trêve de sarcasmes :
      Un jour j’ai voté Méluche, et puis j’ai réalisé que ses clients n’avaient aucune idée du fonctionnement du monde. Méluche plus je le regarde sur Youtube, plus j’ai l’impression qu’il me prend pour un con.
      Plus tard j’ai voté UPR par principe et pour le bonhomme, dont la solution ne marche que s’il ne s’oppose qu’à d’autres gens aussi dignes et estimables que lui.
      J’ai pensé voter FN par défaut, pour rigoler, mais la gourde a pété en plein vol entre deux tours.

      Les autres j’en parle pas. Ca fait de moi un con ?


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 8 février 12:14

      La députée En Marche de l’Essonne Amélie de Montchalin incite des banquiers à se servir sur votre compte courant.

      Lien important et pétition à signer.

      https://petition.le-vaillant-petit-economiste.com/touche-pas-mon-compte-courant/message/?orgn=wplvpe

      Explications détaillées.


      • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 8 février 13:15

        @Nicole Cheverney

        Dans le cataclysme financier que nous traversons au ralenti, le problème n’est pas que Macron vienne piocher dans votre petit compte bancaire, le problème c’est que Macron prétend que votre compte bancaire existe encore.

        Si votre soucis principal c’est votre Livret A ou votre Assurance vie, votez Macron !

        Il ira chercher un peu de sous dessus, mais pas tout ! Car si l’on arrête de prétendre comme le fait Macron, que vos sous virtuels existent, on se retrouve avec 2000 milliards d’épargne évoqués dans la vidéo face à 2270 milliards de dette.

        Sans le cinéma international de Macron le montant de la dette aurait explosé ! Car nos taux d’intérêts seraient montés (sans même parler de la BCE et la FED qui pensent à remonter les taux globaux). La dette grecque est passée de 117M à 170M pour moins que cela, un simple petit défaut de paiement symbolique !

        Alors, en prenant les petits sous des petites gens comme axe stratégique, vous opposez : l’état qui vous prend un peu de sous face à 60 euros max par jour au distributeur. Vous promouvez Macron !


      • baldis30 8 février 21:42

        @Nicole Cheverney

        bonsoir,
        je me demande ce qui se passerait dans l’hypothèse où cela se réaliserait ! je ne voudrais pas être à la place du personnel des banques ... parce que es membres des forces de l’ordre seront aussi touchés et la sécurité des personnes ne me parait pas assurée dans ces conditions ...Ceux qui croient pouvoir contempler la situation en se retirant sur l’Aventin pourraient passer du Capitole à la roche tarpéienne ...

        Il y a une inconscience sociale inimaginable dans le monde politicien sorti des urnes en 2017.


      • Le421 Le421 9 février 13:31

        @Nicole Cheverney
        Dommage... Ce message mélange vraies et fausses infos, ce qui annule la totale crédibilité du message originel.
        Non, je ne signerais pas cette pétition à double sens.
        Même si je suis concerné.
        En plus, le message est « longuet » et me fait penser à la pub « comme j’aime ».
        On répète dix fois la même chose...
        Méthode Goebbels.


      • zygzornifle zygzornifle 8 février 12:46

        Le style de bulle qui sort de l’anus dans le bain ....


        • izarn izarn 8 février 18:42

          @zygzornifle
          Pourtant les attaques au gaz sont interdites ?


        • Tom France Tom France 8 février 12:55

          Bien mais vous oubliez de dire qu’il est dans la droite ligne de ce qu’est la démocrassie de marché et d’opinion : le règne de l’argent roi et du profit à tout prix depuis que les ultra libéraux voltairiens ont prix le pouvoir total en France depuis 1792 et ont commencés à ruiner l’économie par la planche à billet ! Quand aux riches qui s’enrichissent, il ne s’agit ni plus ni moins que des fruits de la globalisation et de l’asservissement des nations par la dette !


          • Le Pret(r)e Le Prete 8 février 20:47

            enfin l argent au pouvoir, elu de facon democratique, c est beau, c est grand, une apotheose, un poeme, biblique

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès