• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > MES : Mélenchon a raison !

MES : Mélenchon a raison !

D’abord l’état vide les fouilles du citoyen, ensuite le MES casse la tirelire de l’état. C’est simple l’économie !

A l’occasion de l’adoption du Traité instituant le Mécanisme Européen de Stabilité (MES, loi n° 2012-324 du 7 mars 2012), à l’instar du député Hollande, ceux du PS se sont abstenus d’exprimer leur suffrage. Ils n’ont pas honoré la requête de ceux qui, tel Mélenchon, auraient apprécié voir 60 députés ou sénateurs saisir la Conseil constitutionnel pour examiner la conformité du traité annexé à la loi de ratification votée selon la procédure accélérée pour rassurer la finance internationale sur les bonnes intentions des candidats à la veille des élections.

 

Selon son article 43, ce traité entre vigueur à la date de dépôt de la ratification par les signataires dont la souscription initiale représente au moins 90 % des souscriptions totales. Il engage la France à investir 142 701 300 000 €. Les parts du capital souscrites ne peuvent être grevées de charges ni données en nantissement ou cédées. Voilà qui va faire défaut au Trésor Public et risque de coûter plus cher en intérêts qu’il ne rapportera en dividendes. Le paiement des parts libérées du capital initial souscrit par chaque membre du MES s'effectue en cinq versements annuels représentant chacun 20 % du montant total.

Chaque membre du MES désigne un gouverneur et un gouverneur suppléant, révocables à tout moment. Le gouverneur est un membre du gouvernement, chargé des finances, de l’état qu’il représente. Ces personnes constituent le Conseil des Gouverneurs. Cette assemblée est en charge de décider et de coordonner, chacun dans son état d’origine, les décisions prises en commun.

Le conseil d'administration de cette institution peut décider, à la majorité simple, d'appeler le capital autorisé non libéré pour rétablir le niveau du capital libéré si, du fait de l'absorption de pertes, son montant est inférieur au niveau établi à l'article 8, paragraphe 2, qui peut être modifié par le conseil des gouverneurs. « Le capital autorisé se compose de parts libérées et de parts appelables. La valeur nominale totale initiale des parts entièrement libérées s'élève à quatre-vingts milliards (80 000 000 000) d'euros. Les parts de capital autorisé initialement souscrites sont émises au pair. Les autres parts sont elles aussi émises au pair, à moins que le conseil des gouverneurs ne décide, dans des circonstances particulières, de les émettre à d'autres conditions. » (Le pair est la valeur nominale de l’action).
Cette disposition s’applique n’importe la position du gouverneur représentant la république française. Elle prive le Parlement de la maîtrise de la loi de finances et s’oppose aux articles 39 et 47 de la Constitution.  

En cas de pépin, le directeur général appelle, en temps utile, le capital autorisé non libéré pour éviter que le MES ne puisse honorer ses engagements envers ses créanciers. Il informe le conseil d'administration et le conseil des gouverneurs de cet appel.

Lorsqu'un manque de fonds potentiel du MES est décelé, le directeur général lance un appel de capital, afin que le MES dispose de fonds, le plus rapidement possible, pour rembourser intégralement ses créanciers aux échéances prévues. Les états membres du MES s'engagent de manière irrévocable et inconditionnelle à verser les fonds demandés par le directeur général dans les sept jours suivant la réception de ladite demande (article 9 traité MES).

En France ce fonctionnement présume l’accord de fait du Parlement. Cette disposition semble conforme à l’article 53 de la Constitution :

« Les traités de paix, les traités de commerce, les traités ou accords relatifs à l’organisation internationale, ceux qui engagent les finances de l’État, ceux qui modifient des dispositions de nature législative, ceux qui sont relatifs à l’état des personnes, ceux qui comportent cession, échange ou adjonction de territoire, ne peuvent être ratifiés ou approuvés qu’en vertu d’une loi.
Ils ne prennent effet qu’après avoir été ratifiés ou approuvés.
 »

Toutefois, selon l’article 47 c’est au Parlement de voter les projets de loi de finances dans les conditions prévues par une loi organique.

Le MES est un institut financier destiné à aider, sous certaines conditions, les pays membres à surmonter des difficultés dues à leur endettement public très important. Cette institution mutuelle prête à des taux acceptables. Elle est censée rapporter des dividendes aux états actionnaires, propriétaires de son capital au prorata de leur participation.

En théorie, il ne s’agit pas ici d’une dépense de l’état mais d’un placement financier. La bonne affaire ! Vraisemblablement, pour honorer cet engagement, la France, en manque patent de liquidités, empruntera sur les marchés pour plus cher que ne lui rapporteront ses parts du MES.


Comble ! Ce traité n’entre qu’avec un chausse-pied dans le cadre de l’article 53 de la Constitution. 

En effet, si ce capital est inscrit au bilan de la nation conformément à l’article 5 de la loi organique n° 2001-691, il ne constitue pas une dépense mais une spéculation. Rien dans la constitution ne prévoit un tel poste. Il faut alors se tourner vers la loi organique prévue pour son application par son article 47.

Bingo ! L’article 36 de cette loi organique (n° 2001-691 du 1er août 2001) dispose :
« L'affectation, totale ou partielle, à une autre personne morale d'une ressource établie au profit de l’Etat ne peut résulter que d'une disposition de loi de finances »

L’article 53 de la Constitution, s’il permet, sous réserve d’une loi, la ratification du traité instituant le MES n’autorise pas, pour autant, à passer outre à la loi organique prévue à l’article 47 et n’échappe pas à son article 36. C’est pourquoi l’article 33 de la loi de finances rectificative du 20 février 2012 dispose :

« Le Gouvernement transmet aux commissions de l’Assemblée nationale et du Sénat chargées des finances la synthèse trimestrielle de la situation financière du mécanisme européen de stabilité ainsi que le compte de profits et pertes faisant ressortir les résultats de ses opérations, prévus à l’article 27 du traité l’instituant.
Lorsque le conseil des gouverneurs du mécanisme européen de stabilité adopte une décision relevant des d, f, h et i du 6 de l’article 5 du traité mentionné au premier alinéa du présent article, le ministre chargé de l’économie en informe les commissions de l’Assemblée nationale et du Sénat chargées des finances. »  

C’est limpide, le Gouvernement informe sans demander son avis au Parlement des décisions prises d'un commun accord par le conseil des gouverneurs du MES pour ce qui concerne :
d) la modification du capital autorisé du MES et l'adaptation de sa capacité de prêt maximale, conformément à l'article 10, paragraphe 1 ;
f) l'octroi d'un soutien à la stabilité du MES, y compris la conditionnalité de politique économique établie dans le protocole d'accord visé à l'article 13, paragraphe 3, et le choix des instruments et les modalités et les conditions financières, conformément aux articles 12 à 18 ;
h) la modification de la politique et des lignes directrices concernant la tarification de l'assistance financière, conformément à l'article 20 ;
i) la modification de la liste des instruments d'assistance financière à la disposition du MES, conformément à l'article 19 ;

Ce jargon abscons s’éclaire à la lecture des articles de référence.

Le paragraphe 1 de l’article 10 concerne la modification du capital autorisé :

« Le conseil des gouverneurs réexamine régulièrement et au moins tous les cinq ans la capacité de prêt maximale et l'adéquation du capital autorisé du MES. Il peut décider de modifier le montant du capital autorisé et de modifier l'article 8 et l'annexe II en conséquence. Cette décision entre en vigueur après que les membres du MES ont informé le dépositaire de l'accomplissement de leurs procédures nationales applicables.  »
En clair le Gouvernement s’engage à prévenir poliment le Parlement si le capital est modifié sur décision du à la majorité du conseil des gouverneurs.

Le paragraphe 3 de l’article 13 du traité concerne l’état membre souhaitant le soutien du MES. Les articles 12 à 18 présentent les principes, les opérations et les instruments financiers permettant de l’assister. L’article 19 habilite le conseil des gouverneurs à réviser et modifier la liste des instruments d'assistance financière. L’article 20 expose la politique tarifaire du MES.

A aucun moment, dans la loi de finances rectificative, il n’est mention des risques encourus par l’état en application de l’article 9 du traité à propos des appels urgents de capital auquel il n’est pas en mesure de répondre  :

« 1. Le conseil des gouverneurs peut appeler à tout moment le capital autorisé non libéré et fixer un délai de paiement approprié aux membres du MES.
2. Le conseil d'administration peut décider à la majorité simple d'appeler le capital autorisé non libéré pour rétablir le niveau du capital libéré si, du fait de l'absorption de pertes, son montant est inférieur au niveau établi à l'article 8, paragraphe 2, qui peut être modifié par le conseil des gouverneurs 1suivant la procédure prévue à l'article 10, et fixer un délai de paiement approprié aux membres du MES.
3. Le directeur général appelle en temps utile le capital autorisé non libéré si cela est nécessaire pour éviter que le MES ne puisse honorer ses obligations de paiement, programmées ou autres, envers ses créanciers. Il informe le conseil d'administration et le conseil des gouverneurs de cet appel. Lorsqu'un manque de fonds potentiel du MES est décelé, le directeur général lance un appel de capital dès que possible, afin que le MES dispose de fonds suffisants pour rembourser intégralement ses créanciers aux échéances prévues. Les membres du MES s'engagent de manière irrévocable et inconditionnelle à verser sur demande les fonds demandés par le directeur général en vertu du présent paragraphe dans les sept (7) jours suivant la réception de ladite demande. »

Ainsi l’article 9 du traité est exclu de l’article 33 de la loi de finance rectificative du 20 février 2012. Il n’appartient pas à cette loi comme l’exige l’article 36 de la loi organique d’application de l’article 47 de la Constitution. En supplément l’état B établi selon l’article 12 de ladite loi de finances rectificative ne budgète que 16 310 000 000 € comme dotation au capital du MES. Les articles 12 et 33 de cette loi de finances taisent tout éventuel appel urgent de capital et oublient que toute spéculation peut se solder par une perte de capital si les affaires se gâtent.

Et, de vous à moi, quand il s’agit de garantir les emprunts d’états sans ressources, la gâterie est programmée. Quand on connaît, à lorgner sur les feuilles de présence, l’intérêt pour la cantine que porte la plupart des parlementaires, on comprend une telle omission. 

Le traité ne semble pas satisfaire la condition imposée par l’article 47 de la Constitution, il ignore partiellement l’article 36 de la loi organique d’application. Il faut alors, comme l’avait fait en son temps Jean Luc Mélenchon, se demander si toutes ses clauses sont bien conformes à l’article 47 de la Constitution, voire à la Constitution tout court.

En effet ce document ne limite pas sa portée législative à des dispositions financières. Comme son appellation l’indique, il crée une institution financière mutualiste, une personne morale à but lucratif, administrativement indépendante de l’Union.

Bien curieusement, en dépit du principe qui conduit habituellement à saisir, selon l’article 54 de la Constitution, le Conseil constitutionnel, le traité instituant le MES a été adopté selon la procédure accélérée sans demander l’avis de cette juridiction. Si elle est conforme au droit constitutionnel cette procédure pour autoriser la ratification d’un traité est très inhabituelle. D’autant que le statut, les privilèges et l’immunité du MES sur le territoire de la République française pose des questions d’ordre constitutionnel.

Jugez-en !

Son article 32, noyé parmi les 48 et les annexes qui le composent, est une perle du genre.
Il expose les statuts, c’est-à-dire le cadre juridique permettant au MES de fonctionner : 

Statut juridique, privilèges et immunités.

1. En vue de permettre au MES de réaliser son but, le statut juridique, les privilèges et les immunités définis dans le présent article lui sont accordés sur le territoire de chacun de ses membres. Le MES s'efforce d'obtenir la reconnaissance de son statut juridique, de ses privilèges et de ses immunités sur les autres territoires où il intervient ou détient des actifs.

2. Le MES possède la pleine personnalité juridique et la pleine capacité juridique pour :
a) acquérir et aliéner des biens meubles et immeubles ;
b) conclure des contrats ;
c) ester en justice, et
d) conclure un accord de siège et/ou un protocole en vue, le cas échéant, de faire reconnaître son statut juridique, ses privilèges et ses immunités, ou leur donner effet.

3. Le MES et ses biens, ses financements et ses avoirs, où qu'ils soient situés et quel qu'en soit le détenteur, jouissent de l'immunité de juridiction sous tous ses aspects, sauf dans la mesure où le MES y renonce expressément en vue d'une procédure déterminée ou en vertu d'un contrat, en ce compris la documentation relative aux instruments de financement.

4. Les biens, les financements et les avoirs du MES, où qu'ils soient situés et quel qu'en soit le détenteur, ne peuvent faire l'objet de perquisitions, de réquisitions, de confiscations, d'expropriations ou de toute autre forme de saisie ou de mainmise de la part du pouvoir exécutif, judiciaire, administratif ou législatif.

5. Les archives du MES et tous les documents qui lui appartiennent ou qu'il détient sont inviolables.

6. Les locaux du MES sont inviolables.

7. Les communications officielles du MES sont traitées par chaque membre du MES et par chaque État qui a reconnu son statut juridique, ses privilèges et ses immunités de la même manière que les communications officielles d'un État qui est membre du MES.

8. Dans la mesure nécessaire à l'exercice des activités prévues par le présent traité, tous les biens, financements et avoirs du MES sont exempts de restrictions, réglementations, contrôles et moratoires de toute nature.

9. Le MES est exempté de toute obligation d'obtenir une autorisation ou un agrément, en tant qu'établissement de crédit, prestataire de services d'investissement ou entité autorisée, agréée ou réglementée, imposée par la législation de chacun de ses membres. »  

En cas de malheur pas question de se payer sur la bête et de vendre sa dépouille à l’encan. Il faut continuer de rembourser les créances contractées. Les travailleurs et les retraités paieront.

La Constitution est fondée sur le principe de l’égalité des personnes devant la loi qu’elles soient physiques (individus) ou morales (sociétés, associations ayant l’aptitude à ester en justice). L’article 6 de la déclaration de 1789 : « La Loi est l’expression de la volonté générale. Elle doit être la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse.  » ne tolère pas d’exception.

Les privilèges et immunité énoncés dans les clauses 4 à 9 de l’article 32 du traité instituent une discrimination. C’est le motif du rejet pour inconstitutionnalité de l’article 62 de la loi de finances 1974 selon la décision n° 73-51 DC du 27 décembre 1973 du Conseil constitutionnel.

Pourquoi un institut de crédit indépendant serait-il traité différemment de ceux auprès desquels les Etats font appel pour régler leurs difficultés de trésorerie ?
Sous prétexte que ses actionnaires sont des états qui le financent ? Nenni ! Le considérant n° 12, en préambule du traité, admet la participation des financiers privés au MES : « Conformément aux pratiques du FMI, dans des cas exceptionnels, une participation du secteur privé, sous une forme appropriée et proportionnée, sera envisagée dans les cas où un soutien à la stabilité est octroyé.. »
  
Il convient alors de confronter la conformité des points 4 à 9 des statuts du MES avec l’article 6 de la déclaration de 1789 et modifier celui-ci. L’ennui c’est qu’une telle déclaration de 1789 n’est pas révisable. Il faut la supprimer. C’est pourquoi, dès son installation à l’Elysée, l’élu sortant avait prié Madame Veil d’étudier un préambule et des annexes plus actuels pour réviser le bloc constitutionnel. Ce que la grande Dame, trop respectueuse de la démocratie, s’est bien gardée de faire.

Il faut s’interroger sur les valeurs démocratiques exprimées par le traité. Les états membres qui participent aux capital et au financement du MES constituent-ils une entité au-dessus des lois ? 
Le MES est-il différent des instituts du secteur privé auquel il est autorisé à faire appel ? (art.12 du traité) : «  Le MES est habilité à emprunter sur les marchés de capitaux auprès des banques, des institutions financières ou d'autres personnes ou institutions afin de réaliser son but. »

Pour quel biais ou habileté juridique la première phrase de l’article 35 serait-il conforme au principe d’égalité de la Constitution ? « Dans l'intérêt du MES, le président du conseil des gouverneurs, les gouverneurs, les gouverneurs suppléants, les administrateurs, les administrateurs suppléants ainsi que le directeur général et les autres agents du MES ne peuvent faire l'objet de poursuites à raison des actes accomplis dans l'exercice officiel de leurs fonctions. » Qu’en pense Jérôme Kerviel ?Les banquiers jouissent-ils d’une immunité dans l’exercice de leur profession ? Peuvent-ils se permettre d’escroquer leur clientèle ou actionnaires ? Ne bénéficient-ils pas du délit d’initiés et du conflit d’intérêt comme de nombreux professionnels ? Pourquoi ouvrir ainsi la porte à tous les abus aux dépens des contribuables en toute immunité ? Etrange.

Autant de questions auquel le Conseil constitutionnel aurait eu à répondre si les parlementaires du PS avaient cru bon de prémunir notre état en ruines de tout débordement ou abus financier en lui demandant son avis.

Alors quelle leçon tirer de cette situation ?

Faut-il faire confiance à des députés mal intentionnés ou incompétents et leur renouveler notre confiance dont, à l’évidence, ils n’ont su qu’abuser ?

Le 16 mai prochain, notre Président, frais émoulu des urnes, rencontrera la Chancelière pour tenter de renégocier cette pantalonnade, connue Outre-Rhin sous l’appellation Pacte Fiscal. Il lui proposera une relance par la croissance en augmentant la dette publique. Il connaîtra la gracieuse Angela et l’un des deux son premier échec. Lequel ?

Cauchois qui s’en dédit ! Si F.Hollande avait entendu Mélenchon en 2007 puis en février 2012, la catastrophe du traité de Lisbonne, celle du MES, et celle de la règle d’or qui l’attend à Berlin, nous auraient été épargnées. Mais s’agit-il d’un malencontreux hasard ou d’un calcul machiavélique ?
 


Moyenne des avis sur cet article :  4.21/5   (106 votes)




Réagissez à l'article

112 réactions à cet article    


  • Yvance77 11 mai 2012 09:11

    Salut,

    Mais comment peut-on mettre sur pied et rendre valide un telle saloperie en la positionnant au dessus de toutes les lois.

    C’est comme accordé à James Bond son « permis de tuer » et que celui-ci ensuite se comporte comme un immonde Breivik, tout en ayant l’assurance que son impunité lui sera garantit à vie.

    C’est tout simplement incroyable à lire. Des gens se taillent sur mesure des droits sans aucun devoirs en retour.

    Comme si ce genre d’erreurs ne s’étaient jamais produites dans le passé. Ces hommes politiques sont à enfermer pour de bon.

    Plus la colère gronde et plus ils mettent des couches d’ignominie supplémentaires. Rien ne leur sert de leçons. Celui-ci qui osera porter contradiction se verra taxer de tous les noms possibles.

    Jeune j’avais ce rêve d’Europe, d’ouverture, de fraternité, d’échange ... force est de reconnaître que ce rêve n’était qu’un vaste mirage.

    Ils avaient été alerté à l’epoque sur la nécessité d’une union des citoyens et sociale, mais ils ont dit non, d’abord ils nous faut des outils financiers, les reste suivra.

    Ce qui a suivi est surtout le « chaos » dont la Grèce n’est que le prélude à des lendemains qui verra cette colère devenir révolte. Et les murs certains vont devoir apprendre à les raser.

    Garder des noms en têtes cela servira bientôt !!!


    • Politeia 11 mai 2012 17:01

      « Garder des noms en têtes cela servira bientôt !!! »

      Pour info, vous pouvez ajouter le nom de notre nouveau président dessus. Il s’est abstenu de voter un certain 21/02/2012. smiley


    • iris 11 mai 2012 17:13

      hollande a fait HEC -hautes études COMMERCIALES


    • kemilein 11 mai 2012 18:09

      « Des gens se taillent sur mesure des droits sans aucun devoirs en retour. »

      tu as pourtant les droits dit fondamentaux qui n’ont aucune contrepartie en devoir.


    • René de Sescendres René de Sescendres 12 mai 2012 09:58

      Cette ordure veut une fois de plus se frotter à Marine le Pen, cette fois-ci à Henin-Beaumont. Je lui souhaite une deuxième déculottée historique, j’espère que les sympathisants FN vont se mobiliser pour battre cet idiot et le faire repartir une fois de plus la queue entre les pattes ! :-> 


    • appoline appoline 12 mai 2012 11:35

      D’autant que le franc-maçon n’en a rien à foutre des habitants de Henin Beaumont, cela prouve que ce monsieur a un ego surdimensionné, il serait plus utile qu’il dépense son énergie à faire du positif.


    • Valas Valas 12 mai 2012 13:50

      Commences par toi Appolline...


    • JL JL1 11 mai 2012 09:43

      Bon article, mais très technique.

      Le peuple a deux ennemis : les banksters et la division des classes populaires et laborieuses..

      Ses prédateurs ont deux fers au feu : d’une part la bancocratie et les institutions supra-nationales lesquels tiennent la main des pouvoirs nationaux - jusqu’ici, l’UMPS - ; d’autre part les faux partis populaires chargés de diviser les travailleurs - jusqu’ici le FN, aujourd’hui, l’UMPS -.

      Jean-Luc Mélenchon, porteur d’espoir pour les classes laborieuses se prépare à affronter Marine Le Pen, chef du parti de la division. N’a-t-il pas mieux à faire que de s’enliser dans un conflit qui lui mettrait la tête dans le guidon d’une mauvaise querelle ?

      Si le PS échoue, et il échouera selon nos critères - chômage, rigueur, inégalités, etc. - c’est toute la gauche qui échouera, et alors, ce sera le retour du national socialisme déjà perceptible en Europe.

      De nombreux observateurs parmi les plus fins sont d’accords sur cette analyse. J’en citerai deux :


      L’UE selon N. Farage : Démocratie broyée et possible renaissance du national-socialism
      e : « Nigel Farage dénonce au Parlement européen, le 9 mai 2012 à Bruxelles le caractère non démocratique de l’Union Européenne, en allant jusqu’à voir une possibilité de renaissance du national-socialisme dans le résultat des élections législatives grecques... » Ce que nous célébrons le 9 mai est une autre tentative, par des moyens différents, d’écraser la démocratie à travers l’Europe. «  » Il s’agit d’une Union européenne de l’échec économique, du chômage de masse, de la faible croissance... « Etienne Chouard ne dit pas autre chose à propos du chômage de masse, littéralement institutionnalisé par l’UE et la Banque centrale européenne (BCE). »C’est criminel« , dit-il. Tout cela sous le joug de constitutions qui programment l’impuissance politique des citoyens, face à la traîtrise des décideurs... »"

      Front-national mêmes causes mêmes effets, par Frédéric Lordon  : « Il est bien certain, pour l’heure, qu’entre le FN qui rafle la mise, Sarkozy qui court derrière, et le Front de Gauche encore à sa maturation, l’état du rapport de force en question n’est pas exactement un motif de réjouissance. C’est donc le PS de Hollande qui est l’ultime recours — nous voilà propres… Car « l’ultime recours », devenu depuis vingt ans étranger à la souffrance sociale et aux classes qui l’expriment, dénégateur des destructions de la mondialisation et de l’Europe libérale, liquidateur répété de ses propres embryons de promesses progressistes, incarnation jusqu’à la caricature sociologique de l’isolement des gouvernants, ignorant tout des conditions de vie des gouvernés, ce « recours »-là porte à part égale la coresponsabilité historique du désastre politique présent.(…) Alors très bien, prolongeons les tendances : un FN resplendissant, une droite désormais accrochée à ses basques, un Front de gauche sans doute sorti des limbes mais au début seulement de son parcours, un PS frappé de stupeur à l’idée qu’on puisse objecter quoi que ce soit de sérieux à l’Europe libérale et à la mondialisation, un chœur de précepteurs éditocratiques-experts obstiné à le conforter dans cette sage restriction (comme en témoigne incidemment le délire haineux dont a fait l’objet la campagne de Mélenchon, engagé à poser les questions qui ne doivent pas être posées)… On cherche la maxime qui, toutes choses égales par ailleurs, permettrait d’éclairer par anticipation la situation politique de 2017. Et facilement on trouve : mêmes causes, mêmes effets. » (Lordon, 2/5/12)


      • gordon71 gordon71 11 mai 2012 09:51

        le peuple a un ennemmi supplémentaire que vous avez du mal à identifier et pour cause

        les bureaucrates serviteurs et agents des classes dominnantes :

        ceux qui forment les agents, chefs d’équipes, ouvriers et qui leur apprennnent l’obéissance

        les cadres, drh, qui assurent l’ordre et la discipline dans les bureaus et les usines

        les éducteurs, travailleurs sociaux , policiers, qui assurent le SAV et la maintenance du personnel, atténuer les plus gros dégâts de l’exploitation

        sans cette classe intermédiaire, frange supérieure des dominés et frange inférieure des dominants, rien ne pourrait fonctionner


      • JL JL1 11 mai 2012 10:32

        Gordon71,

        le prolétariat comme les classes moyennes sont utilisés aux mêmes fins par les mêmes dominants, que ce soit dans le secteur public ou dans le secteur privé : Dans le premier pour préserver le cadre du système, dans le second pour assurer les profits individuels des entrepreneurs (*).

        Par ailleurs, vous êtes tellement habitué à diviser selon vos schémas archaïques et étriqués, ceux que j’ai dénoncés dans mon com précédent, que vous ne vous en rendez même plus compte : cela est devenu votre seconde nature. Vous faites partie de cette frange du peuple dressée à se diviser sur des querelles de chapelle. Votre père spirituel c’est Pierre Poujade.

        (*) J’appelle entrepreneurs ceux dont la compétence est de vendre la plus value du travail. Il est clair que si, dans le cadre d’un économie artisanal, chacun peut être auto-entrepreneur, cela n’est plus possible dans nos sociétés de haute technologie, où il y a un entrepreneur anonyme pour des milliers de travailleurs.


      • gordon71 gordon71 11 mai 2012 10:42

        je dis exactement le contraire

        une bonne partie des « gens » des acteurs du théâtre social sont très difficiles à catégoriser, à la fois dominants et dominés

        où classez vous les milliers de travailleurs du secteur de l’armement en France ?
         du côté des exploités ou du côté des marchands de canons amis des dictateurs ?

         quand à Poujadiste aucun problème avec cela il fait partie de vos pestiférés ?

        tant mieux c’est bon signe c’est qu’il a touché juste et un homme ou une femme de cette trempe manque cruellement aujourd’hui

        http://www.ina.fr/economie-et-societe/vie-sociale/video/CPF07011349/quoi-de-neuf-pierre-poujade.fr.html


      • JL JL1 11 mai 2012 10:49

        « où classez vous les milliers de travailleurs du secteur de l’armement en France ? »

        Pfff ! Quelle question ! Dans le camp de ceux qui ont besoin de travailler pour survivre, évidemment ! Et je n’en connais qu’un seul, qu’ils votent FDG ou FN !


      • gordon71 gordon71 11 mai 2012 11:05

        dans le camp de ceux qui doivent travailler pour survivre

        facile et insultant pour ceux que vous infantilisez JL

        de quel droit exonérez vous untel ou untel de ses responsabilités pour en faire un « irresponsable », un « malgré moi » à partir de quel niveau sur quels critères je suis une « victime » du système ou un Kapo ?


      • JL JL1 11 mai 2012 11:23

        Gordon, vous dites n’importe quoi. Je n’infantilise personne, moi.

        C’est vous qui, en prétendant que chacun peut choisir librement sa façon de gagner sa vie, puisque c’est de cela qu’il s’agit, n’infantilisez pas, certes, mais insultez et clivez entre « ceux qui en ont » et « ceux qui n’en ont pas ».

        Pourtant, parmi les électeurs de MLP, il y a des fonctionnaires, des travailleurs de l’armement, des chômeurs, etc : ce sont exacrement les mêmes que ceux qui votent au FDG. Sauf que les premiers ont été nourris de vos salades poujadistes dans leur milieu familial, les autres, non.

        Lisez donc l’article de C’est Nabum, « La fracture sociétale », vous y trouverez une réponse moins laconique que la mienne à vos assertions ici.


      • gordon71 gordon71 11 mai 2012 11:52

        je sais JL c’est désagréable lorqu’on doit se poser la question cruciale :

        suis aussi pur que je l’aimerais est ce que je fais bien partie des bons, des gentils, de l« axe du bien » 
        ou est ce que quelque part je contribue et je collaborer au système de domination ?

        encore une fois

        si vous pouvez couper la France en deux aussi facilement c’est que votre raisonnement est simpliste

        http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-bobo-social-ou-la-tragedie-du-113878


      • lagabe 11 mai 2012 16:16

        « où classez vous les milliers de travailleurs du secteur de l’armement en France ? » Pfff ! Quelle question ! Dans le camp de ceux qui ont besoin de travailler pour survivre, évidemment !

        tu me feras toujours rire JL1 , cette catégorie de travailleurs , je la met au rang des parasites
        Comme la personne du pôle emploi qui a bien fait son boulot et qui a donc supprimer 3 chômeurs de la liste A, par exemple grâce à un appel téléphonique ou il n’a pas répondu


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 11 mai 2012 16:25

        @ JL 1


         Tout espoir n’est pas perdu... mais il est égaré. Comme on semble vouloir dépasser sur ce fil le niveau de la simple repartie, voici mon écot..

        Le 6 mai 2007, après une victoire, avouons le, bien plus convaincante que celle de Hollande aujourd’hui, Sarkozy partait diner au Fouquet’s avec les copains et un milliardaire canadien règlait l’ardoise. On s’imaginait déjà le yacht de Bolloré. On voyait venir une gouvernance de division, d’injustice et de corruption… On entendait tinter les grelots du bling-bling et on s’attendait au pire.

        Aujourd’hui aussi, d’ailleurs, on peut s’attendre au pire, mais pour de tout autres raisons. Les choses ont bien changé. En 2007 on voulait croire que la Droite avec Sarkozy damnerait la France. Aujourd’hui, on peut croire, à tort ou à raison, que cette menace s’est bien réalisée, mais la conjoncture et les événements ayant été ce qu’ils ont été, il devient bien douteux qu’il aurait pu en être autrement. Il en reste donc bien peu pour penser que le coup de barre qu’on voudrait maintenant donner suffira à changer le cap… Bien peu, chez ceux qui réfléchissent un peu, pour croire que la Gauche sauvera cette France que Sarko aurait damnée.

        Le croire ce soir, peut-être, dans un moment d’euphorie, mais on peut craindre que cette soirée de réjouissances ne soit la dernière d’une phase de bienheureuse innocence. Le pouvoir d’achat va-t-il augmenter ? Va-t-on créer des emplois ? Le déséquilibre des comptes publics va-t-il se régler, la dette se payer, la corruption cesser ? On voudrais le croire. Mais on peut craindre, hélas, que rien ne change et que la désillusion ne vienne s’ajouter aux autres maux dont la société française est atteinte.

        Pas par incompétence ou par mauvaise volonté, mais simplement parce que les outils nécessaires ne sont pas accessibles. Croissance, bravo, mais comment, si la France n’a pas le contrôle de sa monnaie pour financer une expansion industrielle, ni celui de ses frontières pour donner un cadre territorial gérable à cette expansion ?

        D’où viendra l’appui pour la croissance, quand The Économist, (qui parle pour la City de Londres, là où est vraiment l’argent), dit que « Monsieur Hollande est dangereux » – ce qui est une courtoise, mais impitoyable déclaration de guerre économique – et que notre vieille alliée, l’Allemagne, ne partage pas du tout cette idée de fuite keynesienne en avant dans la croissance ? Quelles sont les hypothèses crédibles de travail ?

        Croit-on pouvoir compter sur les USA, qui ont leur propre agenda en cette année d’élections chez eux ? Aurait-on prévu de spectaculaires renversements d’alliances, mettant en cause la Chine ou la Russie ? Pense-t-on que la société française, scindée presque également ce soir entre Droite et Gauche, a en elle le potentiel d’un accord sacré pour s’en sortir seule ?

        Peut-on la rêver unie pour une sorte de Valmy économique, dans une austérité qui lui permettrait d’accepter « de la sueur et des larmes  » pour un grand bond en avant… alors qu’elle vient justement de dire non à cette austérité ?

        On voudrait le penser, mais il faut admettre que ce n’est pas l’hypothèse la plus probable et que les mécanismes qui ont été mis en place récemment pour attaquer la crédibilité de la France en spéculant sur sa dette n’aideront en rien…

        Si une telle attaque a lieu, elle sera immédiate, avec pour premier objectif de faire basculer l’opinion populaire avant les législatives, pour priver la Gauche du consensus solide qui lui permettrait de faire front à ses adversaires de l’intérieur et de l’extérieur. Si un tel revirement avait lieu, on aurait en France une présidence de Gauche et une Assemblé de Droite qui se rendraient réciproquement impuissantes.

        C’en serait fait, alors, des espoirs de réforme et c’est la Gauche qui sera blamée pour les maux qui s’ensuivront, au cours d’une longue cohabitation qui imposera que la nation reste à genoux aux pieds de ses banquiers, pleurant doucement avec les Grecs et les Espagnols….

        Monsieur Hollande fera-t-il que cela n’arrive pas ? Peut-être, si on le lui souhaite très fort. C’est ce qu’on appelle la grâce d’état.

        Pierre JC Allard


      • JL JL1 11 mai 2012 20:47

        Bonsoir PJCA,

        Bah, je ne suis pas sûr que d’être le bon destinataire de ce post.

        Vous dites : « Croissance, bravo, mais comment, si la France n’a pas le contrôle de sa monnaie pour financer une expansion industrielle, ni celui de ses frontières pour donner un cadre territorial gérable à cette expansion ? »

        Mais qui demande la croissance ?

        « Ramené à ses principes essentiels, le libéralisme se présente donc comme le projet d’une société minimale dont le Droit définirait la forme et l’économie le contenu. (...) « Alain Gérard Slama a écrit ( Figaro magazine, 6/1/07) que « les deux valeurs cardinales sur lesquelles repose la démocratie sont la liberté et la croissance ». C’est une définition parfaite du libéralisme (c’est Michéa qui parle ;) ! » (L’empire du moindre mal (JC Michéa)

        Quand Michéa dit : « une société minimale », il mal-nomme les choses : il devrait dire : État minimal. Parce que l’économie libérale, et par conséquent, la société dans son ensemble, n’est rien d’autre qu’un énorme cancer : le cancer comme figure type de la croissance sans limite.

        Pour résumer : ils veulent la croissance, et nous imposent la rigueur ! Les cons !!!


      • JL JL1 12 mai 2012 10:41

        "Nous sommes une nation dont les dirigeants poursuivent des politiques qui culminent au « suicide » économique. Mais il y a les lueurs vacillantes du possible - dans les coopératives de travailleurs et d’autres espaces où le peuple attrape le goût d’une façon différente de vivre. (...) Les États-Unis et l’Europe se suicident de différentes manières. En Europe, c’est l’austérité au cœur de la récession, c’est ce qui a garanti la catastrophe. " (Chomsky, dans un entretien avec Laura Flandres, publié le 10/5/12)


      • appoline appoline 12 mai 2012 11:37

        L’art de manipulation des masses est bien connu des financiers et dirigeants. Ce n’est pas sans raison que l’on diminue volontairement le niveau d’instruction, cela fait partie de machinerie


      • JL JL1 13 mai 2012 08:34

        errata, en gras :

        Il fallait lire : "Ses prédateurs ont deux fers au feu : d’une part la bancocratie et les institutions supra-nationales lesquels tiennent la main des pouvoirs nationaux - jusqu’ici, l’UMPS - ; d’autre part les faux partis populaires chargés de diviser les travailleurs - jusqu’ici le FN, aujourd’hui, l’UMPFN -"


      • JL JL1 13 mai 2012 11:48

        Je viens d’écouter l’émission de Phlippe Meyer sur FQ, où l’un des Pics de la Mirandole y disait : « nous sommes tous pour la croissance », cependant qu’un autre se lamentait de ce que « les peuples d’Europe n’acceptent pas la rigueur », et tous étaient mutuellement d’accords avec ces deux propositions.

        La conclusion de tout ça est claire : ils veulent la croissance des profits au détriment de l’intérêt des peuples.

        En somme, l’Europe est devenue une colonie au même titre que les autres contrées lointaines, avec une spécificité : les indigènes y possèdent un patrimoines lequel, plus que leurs bras et neurones, intéresse les colons, autrement dit, les banksters et les investisseurs. La Rigueur a pour objet de leur faire cracher ce patrimoine, dussent ceux qui n’en ont aucun, en crever.


      • gordon71 gordon71 11 mai 2012 09:52

        oh j’allais oublier

        les journalistes et les amuseurs,
         il fat bien occuper le temps de cerveau disponible


        • Traroth Traroth 11 mai 2012 17:30

          A la fin, il ne reste que vous-même, j’imagine.


        • kemilein 11 mai 2012 19:15

          les deux ennemis de l’humanité sont d’un la bêtise sans conteste la seule richesse grassement dotée et répartie également et de l’autre la lâcheté qui lorsqu’on dépasse son idiotie crasse permet d’excuser sa si patente inaction.

          par bêtise et par lâcheté vous et vos ainés avez abandonné notre souveraineté collective, abdiqué a conduire la loi au plus juste, oublié par paresse ce qu’est être citoyen et non un simple public de consommateur tel un troupeau engraissé.

          soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libre
          (etienne de la boétie)

          yaka focon ? (y’a qu’à, faut qu’on)
          oui c’est aussi simple que ça, ne chercher l’excuse de l’intervention extérieur (exogène), ou il faudrait attendre votre sauveur venu d’ailleurs, accepter cette réalité la solution a ce monde est en vous même (endogène) seul vous même e^tes en mesure de vous libérer vous et vos semblables.

          n’attendez pas le changement soyez le
          gandhi


        • Cavern 11 mai 2012 23:29

          Bien dit gordon, kemilein. Mais le changement ne viendra pas de ces lâches, ils ne veulent surtout pas ouvrir les yeux, ils se plaignent mais ne font rien contre (obsolescence programmé, mal bouffe, la mode, politique... C’est pas des victimes ils le veulent...
          Je perd espoir ils n’ont aucune fierté


        • kemilein 11 mai 2012 23:56

          je sais carvern je le sais pertinemment. c’est justement ce qui me rend indifférent du sort de l’espèce humaine, elle choisit par son aveuglement sa propre auto-extinction-extermination, ou tout du moins sa frivole servitude pour elle est sa propre descendance.


        • gordon71 gordon71 12 mai 2012 10:32

          je fais partie de votre catégorie ne vous en déplaise 


          dominé le matin, parceque je ne suis pas un grand patron je n’ai pas de patrimoine et je subis comme vous la folie des spéculateurs 

          complice des dominants, l’après midi quand je fais le plein de ma voiture avec le pétrole volé aux africains par Total par exemple

          j’essaie au moins d’en être conscient 

        • lulupipistrelle 13 mai 2012 23:35

          @ Kemilein « soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libre ».... c’est ça... Mais ceux qui le font et s’en sortent bien, vous les vomissez, ce sont des individualistes , que dis-je, des petits-bourgeois...

          « soyez le changement »..
          .alors là c’est la meilleure... Dès qu’on passe aux actes, la masse hurle....


        • TSS 11 mai 2012 09:56

          JL Melenchon avait predit que Hollande ne renégocierait pas le MES ,cela semble se preciser !

          De plus il n’a jamais dit un mot sur le marché transatlantique de 2015 qui va mettre le marché

          européen à genoux... !!


          • Cigogne67 11 mai 2012 10:30

            il prédit beaucoup mélenchon mais se rallie tout autant

            la crédibilité n’est pas son fort 


          • minusabens 11 mai 2012 11:49

            TSS

            Ne confondriez-vous pas Régle d’or ou pacte fiscal avec MES ?

            Le MES est ratifié par la France. Il ne saurait être renégocié.
            Bien au contraire, le Président de la République est garant du respect des traités (art. 5 de la constitution)
            En revanche la Règle d’or ou pacte social a été rejeté par le Sénat. Il n’est pas ratifié et peut être discuté avec nos partenaires.


          • Valas Valas 11 mai 2012 12:06

            Il se rallie à quoi Jean-Luc Mélenchon ? La Cigogne s’est-elle bien renseignée ? Cela m’étonnerait très fort !

            Exprimez vous, c’est important, mais ne mentez pas s’il vous plait ! Car concernant le MES ce monsieur n’a pas changé une seule fois de position depuis qu’il a commencé à dénoncer ce mécanisme européen oligarchique de la dictature financière mondialiste !


          • Ariane Walter Ariane Walter 11 mai 2012 12:22

            TSS tu es tout sauf sensé !
            Quel menteur !
            Quel ignare !
            Mélenchon a parlé du marché transatlantique je ne sais combien de fois !

            va te cacher !

            Mélenchon n’est pas Mélenchon.Il est le peuple épris de justice . Quand vous comprendrez ça !


          • Cocasse Cocasse 11 mai 2012 12:49

            Wééé !
            Mélenchon, c’est le doigt du peuple !
            Si tu comprends pas ça, il te positionnera dessus en faisant les gros yeux, jusqu’à ce que tu comprenne ! s’pèce de semi-dément !
             smiley


          • Cocasse Cocasse 11 mai 2012 13:00

            « Postillonnera ».
            Il met tellement les poings sur les « i » que j’en ai glissé un par inadvertance.


          • Henri Francillon Henri Francillon 11 mai 2012 17:16

            JL Melenchon avait predit que Hollande ne renégocierait pas le MES, il est contre ce MES mais il a appelé à voter PS.
            Un jour il nous dira qu’il faut boycotter le café tout en en dégustant un, et ils seront nombreux à lui faire confiance.


          • minusabens 11 mai 2012 17:52

            Parkway

            Merci de votre estimation. elle m’irait droit au coeur si elle était exacte.

            Renseignez-vous bien Hollande parlait du TSCG ( Pacte budgetaire que les Allemands appellent Pacte Fiscal et Sarkozy : règle d’or.

            Vous commettez la même erreur qu’une certaine Presse. En supplément les propos que vous prêtez à Hollande sont antérieurs à la loi autorisant la ratification du traité instituant le MES pour laquelle il s’est abstenu.le 21 février dernier sachant pertinemment que l’unique recours contre était la saisine du Conseil constitutionnel.

            Monsieur Hollande n’a jamais souhaité renégocier ce traité MES.

            Voici ce qu’il déclarait le 11 décembre 2011 :

            http://www.wat.tv/video/europe-hollande-veut-renegocier-4lpy9_2exyh_.html

            Du contexte, il s’agit du traité sur la stabilité la coordination et la croissance (TSCG) et non du mécanisme européen de stabilité (MES)lequel ne crée que l’institut de crédit. et en contient aucúne dispostion de gouvernance ou de politique économique.
            Sollicitez vos neurones, cela liberera vos méninges.. vous vous sentirez mieux et vous comprendrez que votre affirmation agressive est superflue et erronée.


          • sisyphe sisyphe 12 mai 2012 08:45

            Par Anastasie Walter (xxx.xxx.xxx.105) 11 mai 12:22


            Mélenchon n’est pas Mélenchon.Il est le peuple épris de justice . Quand vous comprendrez ça !

            Ah merde : Mélenchon n’est pas Mélenchon : on nous aura trompé à l’insu de notre plein gré ! smiley

            Heureusement, Anastasie est là, pour nous aider à y voir clair, et à comprendre.

            Au besoin à coups de ciseaux 

            Une tronche, cette Anastasie !


          • Onecinikiou 11 mai 2012 10:49

            Cauchois qui s’en dédit ! 

            Si Jean-Luc Mélenchon avait entendu LE PEN en 1986 (Acte unique) puis en Juin 1992 (Traité de Maastricht) - qu’il a voté tous les deux - la catastrophe de Schengen, de l’Euro, du Traité de Lisbonne, celle du MES, et celle de la règle d’or, nous auraient été épargnées...

            • jaja jaja 11 mai 2012 10:54

              Étant de gauche il aurait pu plutôt écouter la LCR, ancêtre du NPA et hostile à Maastricht


            • Onecinikiou 11 mai 2012 11:18

              Vous opérez une inversion des causalités : c’est parce qu’il était de gauche (et franc-maçon) que Jean-Luc Mélenchon a voté pour le dépassement des frontières et l’intégration supranationale européenne, ce qui concorde tout à fait avec son corpus idéologique. Avec les résultats que l’on sait rétrospectivement : un fiasco socio-économique et démocratique total.


              « Si j’adhère aux avancées du Traité de Maastricht en matière de citoyenneté européenne, bien qu’elles soient insuffisantes à nos yeux, vous devez le savoir, c’est parce que le plus grand nombre d’entre nous y voient un pas vers ce qui compte, vers ce que nous voulons et portons sans nous cacher : la volonté de voir naître la nation européenne et, avec elle, le patriotisme nouveau qu’elle appelle. »




            • latortue latortue 11 mai 2012 11:43

              Qui a dénoncé les M E S
              http://www.youtube.com/watch?v=TqjEjjBfGb0
              bien avant Mélenchon, mais personne n’en parle c’est vrais MLP c’est pas bien surtout quand la vérité vient d’elle .
              Mélenchon déraison oui plutôt .


              • minusabens 11 mai 2012 12:05

                la tortue

                A propos des traités qui ont conduit au MES vous devriez lire du même auteur

                http://www.agoravox.fr/actualites/e...

                et

                http://www.agoravox.fr/actualites/e...

                C’est un régal !

                Emile Wolf nous y brosse les manoeuvres et les irrégularités accomplies avec la duplicité diu Conseil constitutionnel par les présidents en exercice. Le démontage est impeccable.


              • Valas Valas 11 mai 2012 12:10

                404 not found


              • Henri Francillon Henri Francillon 11 mai 2012 17:19

                Le différence avec Le Pen c’est qu’elle n’a pas appelé à voter pour l’un de ceux qui soutient le MES en s’abstenant courageusement.
                Une raison de plus pour la haïr profondément.


              • Valas Valas 11 mai 2012 21:24

                Pauvre Fou, Mélenchon a appelé à voter CONTRE SARKO !
                C’était une priorité !


              • lambda 11 mai 2012 12:16

                Mélenchon est député européen

                Pourquoi ne l’a -t-on pas entendu élever de la voix au Parlement Européen comme le fait Nigel Farage ??

                Qu’est ce qui l’en emp^eche ?


                • Cocasse Cocasse 11 mai 2012 12:47

                  Parle à mon doigt !
                   smiley


                • Henri Francillon Henri Francillon 11 mai 2012 17:20

                  lambda : vous vous demandez vraiment ce qui l’en empêche ?


                • Veniza Veniza 12 mai 2012 12:15


                  C’est une bonne remarque,
                  Il ne parle peut-être pas anglais ?


                • Valas Valas 12 mai 2012 13:53

                  Qui est Nigel Farage ?


                • Cocasse Cocasse 11 mai 2012 12:17

                  C’est qui, mélenchon ?


                  • Ariane Walter Ariane Walter 11 mai 2012 12:24

                    le peuple universel qui avance !


                  • gordon71 gordon71 11 mai 2012 12:37

                    association à but non lucratif

                    mais plutôt à but d’enfumage

                    siège social basé à j’arnaque


                  • Cocasse Cocasse 11 mai 2012 12:46

                    le peuple universel qui avance !

                    Qui avance quoi ?
                    Son doigt ?
                     smiley


                  • Ariane Walter Ariane Walter 11 mai 2012 12:50

                    Je suis poétique, vous êtes grossiers....
                    deux mondes s’affrontent dans la cour de récré du collège.
                    Petits les garçons sont les plus forts, mais grands ils sont obligés de se calmer...


                  • gordon71 gordon71 11 mai 2012 12:56

                    ariane

                    appelle la maîtresse, rosemar par exemple

                    c’est vrai quoi sur Agoravox en plus

                    qui c’est qui se réjouissait de la mort d’un battu il n’y à pas si longtemps en le travestissant sous les traits d’un lynché à coup de burin dans le fondement ?

                     vous avez une délicatesse

                    très très particulière


                  • Cocasse Cocasse 11 mai 2012 13:01

                    Bah quoi, on rigole de mélenchon, où est le mal ?
                    Un clown, c’est fait pour faire rire !
                     smiley


                  • tf1Goupie 11 mai 2012 14:54

                    Le peuple universel ... moins quelque personnes.

                    Merci à Mme Walter de ne pas s’approprier le peuple ! ... surtout quand on a fait à peine10% de la population française


                  • Henri Francillon Henri Francillon 11 mai 2012 17:23

                    « Le peuple universel qui avance ».
                    Vous êtes sûre de ça ?
                    Vous pensez vraiment que l’univers entier adule Mélenchon ?
                    C’est Lui dont nous parlent les livres sacrés ?
                    Ou c’est encore un Führer enragé suivi d’une cohorte d’endoctrinés ?


                  • sisyphe sisyphe 12 mai 2012 08:53

                    Par Anastasie Walter (xxx.xxx.xxx.105) 11 mai 12:50

                    deux mondes s’affrontent dans la cour de récré du collège.
                    Petits les garçons sont les plus forts, mais grands ils sont obligés de se calmer...

                    Ça pourrait être émouvant, une bonne femme qui en est restée à des visions de « cour de récré » smiley

                    Sauf que celle-là, elle ne voit la vie qu’en rapport de force, et que c’est elle qui tient la badine.... en espérant trouver son maître : celui qui « prendra le pouvoir sur elle »... :->

                    Une bagarre de cour de récré qui a tourné en rapports SM : c’est fragile, la psychologie...

                     smiley


                  • Ariane Walter Ariane Walter 11 mai 2012 12:50

                    Super ta photo, Emile !

                    Gros jaloux, va !!!!


                    • Cocasse Cocasse 11 mai 2012 13:07

                      Elle te plait ?
                      Tiens, je t’en file une autre du même genre, mélenchon sur RTL :
                      mélenchon sur ertéelle
                      C’est vrai qu’il est sexy quand il fait ce genre de bouille !


                    • Ariane Walter Ariane Walter 11 mai 2012 21:20

                      Envoie-moi ta photo à toi pour que je rigole !! C’est bien beau les drapeaux ..mais bon...


                    • lutinmalin 11 mai 2012 13:36

                      juste une remarque,en lisant la moitié de l’article et en recommençant à voix haute...j’ai rien compris,ou si,c’est si compliqué que j’en conclus que c’est fait pour qu’on y comprenne rien.
                      Donc je l’imprime et me fais une joie de le lire ce soir au pub ou j’ai des amis plus doués que moi qui m’expliqueront ces lois qui je pense sont faites pour nous..... entuber.


                      • MdeP MdeP 11 mai 2012 14:22

                        MdeP @ emile wolf

                        Merci pour cet article.
                        Il faut sortir de l’euro de suite. Il faut sortir de l’Europe aussi sec.
                        Référendum obligatoire.

                        • manusan 11 mai 2012 14:29

                          3 jours après l’élection, déjà une manif de sans-papiers devant le QG d’Hollande. Allez Meluche, va manifester pour nous faire rire un peu.

                          http://elections.lefigaro.fr/flash-presidentielle/2012/05/10/97006-20120510FILWWW00668-manif-de-sans-papiers-au-qg-d-hollande.php


                          • Hieronymus Hieronymus 11 mai 2012 14:42

                            Wolf
                            votre article est du foutage de gueule ou à tout le moins malhonnête moralement
                            vous faites la promo de votre héros Mélenchon comme celui qui seul contre tous aurait compris avant les autres et révélerait enfin la vérité aux Français
                            cette arnaque monstrueuse du MES cela fait des mois que le Front national la dénonce, Mélenchon n’a rien découvert du tout

                            en fait Mélenchon est doublement un imposteur
                            - il sait très bien qu’en se ralliant à Hollande, il ne pourra en rien infléchir la politique européenne de ce dernier à part être dans la posture et l’incantation verbale, bref nada !
                            son role a consisté et consistera à faire voter les gens de « gôche » pour le parti socialiste en leur faisant croire que grace au Front de gauche, le PS infléchiera sa politique, tu parles Charles !
                            - il s’est positionné dès le début en adversaire féroce et pourrisseur de campagne (ce sont ses termes) du seul parti (FN) et de la seule candidate (MLP) qui a une vision globale et cohérente de ces problèmes économiques et propose d’appliquer une politique rationnelle à ce niveau, il se conduit comme un véritable nuisible qui tente de saboter la seule vraie alternative politique fiable face à cette dérive ultra-libertaire de l’économie européenne

                            Chapeau, Méluche, pour ta capacité de nuisance des vrais intérêts du peuple !


                            • minusabens 11 mai 2012 17:08

                              Hieronymus

                              que vous n’appréciez pas Mélenchon est votre droit . Que vous exprimiez votre opinion librement est une excellente chose. Que vous prétendiez juger la moralité de l’auteur est une absurdité d’autant plus grande que son exposé est une réalité :

                              Mélenchon a lancé un appel aux électeurs pour qu’ils se manifestent auprès des parlementaires afin que, conformément à la constitution, 60 sénateurs ou députés saisissent le Conseil constitutionnel pour examiner la loi de ratification á l’annexe de laquelle se trouve le traité.

                              Je ne crois pas que Marine LE PEN ait fait de même.

                              L’auteur ne prétend pas que Mélenchon est le premier à refuser ce traité, il indique que Mélenchon a été convaincu de sa non conformité constituionnelle.

                              La nuance vous échappe sans doute, cela n’empêche qu’elle soit insdiscutable et selon les arguments développés par Emile Wolf, qui ne sont pas ceux de Marine, il apparaît que certaines dispositons nécessitent une révision constitutionnelle pour autoriser sa ratification..

                              J’ignore si Marine Le Pen a une vision globale cohérente de ces problèmes économiques, Tant il semble difficile qu’une vision puisse être globale et incohérente, à moins de strabisme ou d’aberration optique,

                              En revanche, il résulte de votre intervention que votre art du raisonnement, lui, déforme la réalité et refuse l’évidence et l’objectivité.

                              L’important n’est pas d’avoir le premier constaté et dénoncé un projet dommageable mais d’entreprendre en toute légalité d’en empêcher la réalisation.

                              Votre intervention est d’une puérilité désarmante. Elle révèle un déficit de maitrise de soi-même qui atteint des records pathologiques. Devriez consulter., cher Monsieur...   


                            • Hieronymus Hieronymus 11 mai 2012 18:26

                              minus
                              c’est vous qui devriez consulter
                              le début de votre argumentation est posé et mesuré, normal quoi
                              même si je ne suis pas d’accord sur le fond (pas envie de developper)
                              mais vous finissez subitement sur le ton de l’injure grave, bête et méchante
                              or je n’ai pas souvenir de vous avoir injurié ou adressé des propos désobligeants
                              qu’est ce qui vous prend donc à la fin de traiter votre interlocuteur de malade mental ?
                              vous tenez absolument à vous faire un max d’ennemis ou que les choses dégénèrent..
                              voilà une stratégie qui vous permettra de vous épanouir sur les forums smiley bonne continuation


                            • minusabens 11 mai 2012 19:09

                              Hieronymus

                              J’adore votre analyse.

                              apparemment vous pouvez mettre en doute la moralité de Wolf, et traiter, trahissant votre délicatesse, son article de foutage de gueule .

                              En revanche si un participant conclut que votre emportement atteint des sommets et vous rappelle á la modération, vous vous offusquez puérilement,. évidence du déficit chronique de contrôle de vous-même.

                              Pire ! En manque d’argument sensé, dans un élan démocratique, vous recourez à la menace révélant votre hauteur d’esprit. :

                              « vous tenez absolument à vous faire un max d’ennemis ou que les choses dégénèrent..
                              voilà une stratégie qui vous permettra de vous épanouir sur les forums »

                              Voici sans doute l’expression de votre honnêteté morale et de votre respect pour autrui..

                              Mais qui croyez-vous donc être ?

                              Vous gagneriez à infliger, à votre conduite et vos réactions, les remèdes que vous préconisez avec si peu de grâce et d’humilité.

                               
                               


                            • Hieronymus Hieronymus 11 mai 2012 19:34

                              minus
                              vous avez tres bien compris
                              c’est vous qui avez commence avec les insultes et les injures graves
                              et on va en rester la, cela ne presente pas plus d’interet !


                            • Valas Valas 11 mai 2012 23:02

                              Petit bemol Hieronymus, Mélenchon n’a strictement rien gagné auprès de Hollande en appelant à voter CONTRE Sarko, donc votre topo ressemble limite à de la propagande CONTRE Mélenchon !

                              Que vous soyez partisan du Front National, c’est votre droit, mais ne mentez pas s’il vous plait...


                            • gonehilare gonehilare 11 mai 2012 14:44

                              Je ferai remarquer à JL1 9.43 et aux plusseurs, que le parti UKIP a été crée avec pour unique objectif de militer pour la sortie de l’UK de l’U.E.

                              Rien à voir donc avec le bateleur de foire du PG dont l’agitation skyzophrene n’avait d’autre but que de maquiller son ralliement à la doxa pro-européenne PS et ses dérives anti-sociales.

                              Ce qui n’aura finalement trompé que 11% de ce « peuple universel qui avance » (sic) 


                              • tf1Goupie 11 mai 2012 14:52

                                « J’ai rien compris au MES alors je suis contre » ... merci l’auteur de montrer la face râleuse et pas constructive de la France


                                • Soi Même 11 mai 2012 15:14

                                  La pudeur n’interdit de te dire ce que je pense de Mèlenchon, je suis juste rassuré qui à été planté aux élections !


                                  • joseW 11 mai 2012 16:21

                                    Le problème de Mélenchon, c’est sa cohérence politique, ou son incohérence, c’est selon :

                                    Ainsi, il a livré ses (assez maigres) voix à Hollande au second tour, sans aucune condition !!!

                                    Dès lors, Flambi peut faire ce qu’il veut comme il veut...

                                    Décidément, quelle incompétence politique de la part de Mélenchon (qui connait très bien le PS en effet pour en avoir été l’un des piliers pendant des décennies durant), à moins que tout ce cinéma... ne soit monté de toutes pièces.

                                    Ce qui semble l’hypothèse la plus probable, et visiblement le cinéma de nos jours, cela fonctionne à 200 % tellement les gogos sont pléthores.


                                    • minusabens 11 mai 2012 17:15

                                      « tellement les gogos sont pléthores. »

                                      C’est sûr vous savez de quoi il retourne. ! Chacun son domaine de compétence n’est-ce pas ? Vous c’est les gogos ! Un modèle de cohérence votre comentaire. Compliments.

                                      A propos, ne vouliez-vous pas écrire pléthoriques ?


                                    • 2012 11 mai 2012 17:22

                                      nous n’avons pas fini de rire jaune. il ne faudra pas longtemps aux electeurs de gauche pour s’apercevoir qu’il se sont bien fait enfumés par le PS et par Merluchon (report de voix sans condition par « solidarité indéfectible de gauche »). le secret et la solidarité indéfectible ce sont bien des trucs de franc-macs !

                                      une des commentateurs parle « d’abstention dynamique » concernant le MES (80% du PS s’est abstenu lors du vote à l’assemblée nationale). quelle bonne blague ! en réalité qui ne dit mot consent (hollande avait déjà voté le traité de lisbonne et ce contre l’avis d’un « peuple obsurantiste »).

                                      mais la trahison des socialistes n’est pas un fait nouveau (quelle était la composition de la chambre des députés lorsque les pleins pouvoirs ont été donné à petain ?). et oui ami du front de gauche l’histoire est bien plus complexe qu’un slogan du type « FN = salauds » !

                                      concernant le MES seuls une partie des élus de la gauche socialiste, du groupe « coco » et la droite souverainiste ont voté contre le MES et ont sauvé l’honneur des français. merci à eux.

                                      Hollande n’a plus qu’à annoncer Valls au ministère de l’intérieur, fabius/moscovici aux relations extérieures, jack lang/delanoe au ministère de la jeunesse et aux sports et un mec de Rothschild ou de Lazard à l’économie (bref des mecs de son équipe de conseillers économiques de campagne) pour que la rigolade se fasse plus précoce que prévue. à quand le retour de DSK aux affaires ? pour la 2ème mouture du gouvernement socialiste ?

                                       smiley


                                      • franc 11 mai 2012 17:49

                                        Il ne faut pas juger sur les paroles mais sur les actes

                                        Mélenchon dit qu’il est aujourd’huis contre le MES mais que ne l’a t-il dénoncé avant que le MES soit voté de manière irrévocable

                                        Il prétend maintenant dénoncer son inconstitutionalité ,mais il sait bien que le délit d’inconstitutionalité ne sera jamais prononcé ,tout simplement parce que c’est l’UMPS qui contrôle le Conseil Constitutionel ,et Mélenchon vote pour le PS .Voyez la subtilité du sophiste ,en apparence il est contre le MES ,mais dans les actes et dans les fait il maintient le MES en consolidant les structures qui établissent le MES,et ainsi avoir le beurre du bon argent capitaliste et l’argent du beurre de la bonne conscience socialiste ----------------------la MESS est dite

                                         

                                        le conseil des gouverneurs du MES c’est la préfiguration du Conseil des gouverneurs du Monde composé des financiers (banksters) ,la gouvernance mondiale chère à Attali ,et avec les clauses du contrat sur leur immunité complète,on peut dire aussi que c’est le Conseil des gouverneurs de la MAFIA du monde

                                         

                                        Ce n’est pas le Peuple Universel en marche ,mais le MAGMA Cosmopolite en marche


                                        • minusabens 11 mai 2012 18:34

                                          En bonne équité votre affirmation n’est pas fondée !

                                          Mélenchon, député européen, a fait ce qu’il pouvait pour sensibiliser ses anciens collègues du Sénat et les décider a saisir le Conseil constitutionnel tâche d’autant moins aisée que seul le PS pouvait compléter les rangs communistes qui ne réunissent pas le quorum de 60 pions nécessaires et qu’il était concurrent de F.Hollande..

                                          http://www.europe1.fr/Politique/Melenchon-appelle-le-PS-a-voter-contre-le-MES-957669/


                                        • Soi Même 11 mai 2012 19:04

                                          @ minusabens pour le site de référence il est là !

                                          http://www.u-p-r.fr/


                                        • Blé 11 mai 2012 17:53

                                          Mélenchon n’a rien donné au P. S., la première chose à faire était de virer le « petit », sans cela impossible de passer à la phase deux.

                                          Ensuite, lutter pour obtenir que les banques soient re-nationalisées, cela signifie qu’il faut mettre le maximum de député du front de gauche à l’ assemblée pour peser sur la politique de Hollande.

                                          Il ne faut pas se d’illusion, le peuple devra descendre dans la rue, manifester, lutter, l’oligarchie financière ne lâchera rien.


                                          • franc 11 mai 2012 21:32

                                            Virer le petit pour mettre un autre petit ,cela ne change pas grand chose .

                                             

                                            on peut douter que le FG pèse sur la politique de Hollande après l’aventure de l’Union de la gauche où le PC n’a rien pesé sur Miterrand ,au contraire ,le PC s’est fait complètement phagocité .Aujourd’huis de même le FG est phagocité par le PS ,le PC ou le FG est en fait un mouvement social démocrate.

                                             

                                            je fais la différence entre les militants de base anti-capitalistes du FG ou du PC qui luttent réellement pour l’avènement d’une société authentique socialiste avec les cadres de ceux ci qui roulent en fait et de manière sournoise pour le capitalisme mondialiste .Mélenchon comme les cadres du FG ou PC roulent en fait pour les places de députés c’est tout .

                                             

                                            Les classes intermédiaires et les corporatismes de toute sorte sont les nouvelles féodalités contemporaines .J’ai bien peur que Hollande président soit le LouisXVI d’aujourd’huis et les cadres corporatistes des classes intermédiaires soient les nouveaux aristocrates qui l’empêcheront de faire des réelles réformes de profondeur .


                                            • ddacoudre ddacoudre 11 mai 2012 22:45

                                              bonjour wolff

                                              je ne connaissais pas tous ces articles, c’est démentiel de créer au dessus des états une institution qui n’a de compte à rendre à personne.
                                              comment 25 pays ont-il pu ratifier cela. il n’y a même pas à se poser la question de sa ratification.
                                              cordialement.


                                              • ykpaiha ykpaiha 12 mai 2012 02:33

                                                Melanchon dit la Merluche de hénin-beaumont va se crouter sur un bec aussi grand que son clapet.
                                                Mais il aura mérité sa retraite, en effumant les gogoles qui passeront en boucle ses saillies empreint de viagra.
                                                Cela oberera un temps l’essentiel, Est il un idiot utile du systeme ? Utile surement ; idiot il laisse c’a a ceux qui lui apportent leur contribution.


                                                • ykpaiha ykpaiha 12 mai 2012 03:20

                                                  Pour ceux qui vont moinser
                                                  Un document qui circule au parlement de l’UE !
                                                  Ont eu apprécié qu’un Mélanchon en écrive un, mais le sieur est trop occupé surement a tenir le stylo de Mr Farage, parceque lui ici il vocifere, tempeste, admoneste mais sur place....nada rien meme pas un amendement, ni une motion....rien
                                                  C’a doit etre une preuve de son profond....engagement

                                                  DÉCLARATION ÉCRITE

                                                  déposée conformément à l’article 123 du règlement
                                                  sur la nécessité d’abandonner l’euro et de rétablir les monnaies nationales

                                                  Mario Borghezio, Magdi Cristiano Allam, Philippe de Villiers, Nigel
                                                  Farage, Francesco Enrico Speroni

                                                  Échéance : 14.6.2012
                                                  DC\892369FR.doc PE483.924v01-00


                                                • Valas Valas 12 mai 2012 09:30

                                                  Vous ne pourriez pas rajouter son numéro de téléphone s’il vous plait ? Et aussi son plat préféré ?
                                                  Idiot...


                                                • Melara 12 mai 2012 10:20

                                                  Comparons donc le travail qu’ effectuent au Parlement Européen MLP et JLM :

                                                  -Interpellations : MLP=2 JLM=18 avantage net pour Mélenchon

                                                  -Motions pour résolutions : MLP=0 JLM=25 MLP est inexistante

                                                  -Discours lors des sessions plénières : MLP=23 JLM=350 MLP est KO debout.

                                                  -Rapports amendés : MLP=0 JLM=6 là encore MLP ne sert pas à grand chose.

                                                  Liens pour vérification :

                                                  MLP JLM 


                                                • JUILLARD MICHEL 12 mai 2012 14:14

                                                  casse-toi pov’con, t’as rien à foutre sur ce site avec tes réflexions débiles !


                                                • mortelune mortelune 12 mai 2012 14:19

                                                  @Ykpaiha

                                                  Votre pseudo vient de l’alphabet cyrillic. Ce serait le Bulgare Clément d’Ohrid, un des disciples de Constantin (Cyrille), qui l’aurait créé, lui donnant le nom de son professeur, en signe de respect.

                                                  Je comprend mieux votre attachement à vos maitres. N’avez-vous jamais étudié votre arbre généalogique ? Sans doute descendez vous de ce Monsieur Ohrid, disciple et esclave de son maitre. 

                                                  L’unique contribution intelligente que vous laisserez sera celle où vous nous direz ce qui ne va pas dans votre vie personnelle pour en arriver là.


                                                • ykpaiha ykpaiha 12 mai 2012 15:11

                                                  @morte c...

                                                  Ah le reve mortelune !! 
                                                  Comme dans la BD !!
                                                  En complément je vous conseille d’ajouter a votre pseudo « le corbeau », vous savez celui qui clame a la fin
                                                  « honteux et confus, Jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus »
                                                  Comme cela le port des cornes vous sera plus aisé.
                                                  Qoique il y en a qui aime c’a


                                                • Valas Valas 12 mai 2012 13:48

                                                  Bodidharma, vous savez ce qu’est la Franc-Maçonnerie ? Cela m’étonnerait sinon n’auriez pas écrit une connerie pareil !

                                                  Allez donc prendre l’air au lieu de parler de ce que vous ne savez pas ! En ce qui concerne les élus, je vous suggère de ne pas vous tromper de cible, vous et de nombreux autres petits arrogants qui sont en fait des microbes aux yeux de ces puissants financiers de Bilderberg !


                                                • Valas Valas 13 mai 2012 18:33

                                                  Débattre ? Certainement mais pas avec des individus qui affirment d’emblée que jean-Luc Mélenchon n’a rien foutu depuis 30 ans (Il a beaucoup bougé et évolué en allant même jusqu’à partir de Parti Socialiste et créer un autre parti, vouloir le faire c’est bien mais réussir à faire parler de soi comme il le fait en ce moment, bravo !) et que la Franc-Maçonnerie serait une secte et de surcroit une mafia dans la quelle tout le monde y blanchit de l’argent (La Franc-maçonnerie, aujourd’hui, est une espèce de réseau géant qui a énormément évolué dans lequel de nombreux réseaux plus petits sont mêlés les uns aux autres et implique de très nombreuses personnes issues de milieux aisés et d’autres bien placées professionnellement) ! De plus sachant qu’au jour d’aujourd’hui TOUT le monde a des réseaux et que c’est essentiellement par les pistons que l’on évolue sinon on n’a que des miettes, il me semble très insensé, voir hypocrite selon le ton employé, d’associer cette personne à une « vulgaire Secte mafieuse » comme le sous-entendu a très fortement l’air de vouloir le faire entendre ainsi ! Des gens très compétents qui se retrouvent à la rue, c’est plus courants que vous avez l’air de le penser (Eh oui quelques lignes d’affirmations en disent long sur l’auteur mais je ne vous juge pas, j’explique), et ces faits très regrettables sont essentiellement dus au fonctionnement de la société telle qu’elle a toujours été ! Nous sommes quelque part toujours au Moyen-Age, observez les gens et vous verrez...

                                                  Par contre je n’ai pas compris le fait d’impressionner ou pas... Et le coup des cochons c’est plutôt insultant et de surcroit arrogant contrairement à mon opinion sur votre commentaire dont je viens d’en détailler les lignes ! Mais bon si vous souhaiter pisser plus loin je ne vous retiens pas !

                                                  Je n’ai pas trouvé votre blog... Certainement sur les accidents de la route je suppose ? D’ailleurs votre association est à la base très respectable car basée sur de bonnes intentions, malheureusement le business est ici aussi bien implanté mais vous n’y pouvez rien, c’est la nature humaine... Tout ce qui fonctionne bien est rapidement pollué par les opportunistes !
                                                  Bref...

                                                  Au revoir


                                                • mortelune mortelune 12 mai 2012 13:25

                                                  Beaucoup de ceux qui écrivent ici ne prennent pas conscience que le mal vient de haut, de très haut. Vous vous en prenez à nos élus alors même qu’ils ne sont que des marionnettes. Même le meilleur d’entre eux est incapable de faire autrement que subir. En ignorants que vous êtes vous envoyez des pierres aux premiers venus. 

                                                  En 1789 (France) les aristocrates voulaient le pouvoir en lieu et place de la noblesse. Ils se sont servi de la ’populace’ comme disait voltaire, pour y arriver. Aujourd’hui, ils se servent encore des peuples via les élections pour conserver leurs pouvoirs. Les aristocrates qui nous mettent dans la crotte ne sont pas forcement en France, ils sont mondialistes et leur pays est la terre. Pas de frontière pour eux, pas d’étranger, pas d’immigration et pas davantage de xénophobie. Ils laissent cela aux peuples qui y trouvent là moyen de chamaillerie. L’argent n’a pas de frontière, il voyage librement et ceux qui en possèdent sont libres également d’aller et venir où bon leur semble.
                                                  La poudre aux yeux que vous lance MLP n’a d’égale que la cupidité de Sarko. Hollande ressemble à Alice au pays des merveilles. Melenchon dont le slogan est ’prenez le pouvoir’ n’a même pas fait 12%. Le pouvoir ? Le peuple n’en veut pas, il préfère caillasser, blablater, s’empoigner les uns et les autres.
                                                  Mettez vous en paix avec vous même si vous voulez être en paix avec les autres. Vous serez alors plus fort pour dénoncer ceux qui nous mettent dans cet état.
                                                  Et pendant ce temps les souris dansent. Ainsi va le monde en 2012...


                                                  • mortelune mortelune 12 mai 2012 13:41

                                                    Un bon moment à passer avec H. Guillemin (historien) pour comprendre comment les aristocrates se régalent. Notre Napoléon n’y est pas tout à fait étranger...


                                                  • Valas Valas 12 mai 2012 13:42

                                                    Excellent constat Mortelune !

                                                    Nombreux sont celles et ceux qui devraient cogiter sur ce que vous venez d’écrire... Même tous ces arrogants qui pensent avoir la science infuse et qui bavent sur n’importe qui alors qu’ils ne savent en fait quasiment rien de la réalité ou juste ce qu’il ont envie de lire ou d’entendre...


                                                  • Valas Valas 13 mai 2012 18:54

                                                    Tiens je n’avais pas vu ces lignes BodyKarma

                                                    Le fait d’approuver un commentaire ferait de moi un troll ?... Mais bon sang, on est donc mon décodeur ?...

                                                    Dis donc, le perroquet, il serait pas mal qu’il se montre plus constructif que cela car baver sur autrui c’est facile mais argumenter serait un minimum pour compléter ces réactions agressives !


                                                  • franc 12 mai 2012 16:25

                                                    Mr Melenchon fait partie de cette nouvelle aristocratie mondialiste qui veut le pouvoir et l’argent à travers les slogans « prenez le pouvoir » et l’humain d’abord",c’est le petit bourgeois qui veut arracher sa part de gâteau aux grands bourgeois .



                                                    L’analyse de marx sur la lutte des classes est toujours pertinente ,aujourd’huis on assiste à la lutte des classes entre le petite bourgeoisie et la grande bourgeoisie .

                                                    • aliante 12 mai 2012 16:58

                                                      La verité est ailleurs ,la France est vassal de la politique américaine ,D’ailleurs la femme de François Mitterrand s’est exprimée à ce sujet ,il n’y aura jamais de changement sans democratie

                                                      Mai 1981 fut un mois de grande activité, car c’était la préparation de l’arrivée au pouvoir de François. J’essayais d’apporter tout ce qu’il y a de meilleur en moi, pour que ce rêve d’avoir une société socialiste, quoique à l’européenne, devienne réalité. Mais bien vite j’ai commencé à voir que cette France juste et équitable ne pouvait pas s’établir. Alors je demandais à François : ‘‘Pourquoi maintenant que tu en as le pouvoir ne fais-tu pas ce que tu avais promis ?’’ Il me répondait qu’il n’avait pas le pouvoir d’affronter la Banque mondiale, le capitalisme, le néolibéralisme. Qu’il avait gagné un gouvernement mais non pas le pouvoir. J’appris ainsi qu’être le gouvernement, être président, ne sert pas à grand-chose dans ces sociétés sujettes, soumises au capitalisme. J’ai vécu l’expérience directement durant quatorze ans. Même s’il essayait d’éviter le côté le plus négatif du capitalisme, les rêves ont commencé à se briser très rapidement. […]

                                                      […] Durant la célébration du Bicentenaire de la Déclaration des droits de l’Homme – juillet 1989 – j’ai pu voir jusqu’à quel point nous étions soumis aux Etat-Unis. L’Etat français n’invita pas plusieurs dignitaires, en particulier des Latino-Américains. Comme par hasard, c’était ces pays-là que Washington voulait détruire. […] Je me rappelle avoir dit à François : ‘‘Jusqu’à quel point allons-nous être dépendants de l’humeur des Etats-Unis, ne pas pouvoir choisir nos invités pour nos festivités… ?’’ Ce fut une honte. […]

                                                      En France, on élit et les élus font des lois qu’ils n’ont jamais proposées et dont nous n’avons jamais voulu. […] La France est-elle une démocratie ? Une puissance mondiale ? Je le dis en tant que Française : cela ne veut rien dire  ».

                                                       

                                                      (Source : Quand Danielle Mitterrand avoue que le chef de l’Etat n’a pas LE pouvoir. A relire. Ainsi que Les marionnettes et Le POUVOIR.)

                                                      Danielle Mitterrand : "On (Hollande..) gagne un gouvernement, pas le pouvoir”

                                                       


                                                      • franc 12 mai 2012 21:40

                                                        la comparaison entre le s interventions de Marine Le Pen et JL Mélenchon au parlement européen est une stupidité ;

                                                        ce n’est pas le celui qui parle le plus souvent et le plus longtemps ou qui gueule le plus fort qui a raison ou qui est le plus efficace

                                                        Marine LePen est pour la l’abolition de la loi Rothchild-Pompidou de 1973 ,le dire une fois vaut mieux que demander 1000 fois à la banque européenne de prêter l’argent directement aux entreprises à un taux bas ,car ceux qui dirigent la banque européenne sont des financiers maffieux,on perd son temps et on ne fait qu’agiter du vent , et d’ailleurs on ne discute pas avec les maffieux ,on les éjecte et on les met en prison .

                                                         

                                                        Mélenchon ne fait qu’éructer et brailler sans résultat ,c’est l’agité du bocal comme Sarkosy qui s’agite beaucoup et remue beaucoup d’air mais avec aucun résultat , Mélenchon c’est le Sarkosy de gauche

                                                         

                                                        de toute façon c’est une mauvaise chose que ces querelles entre les partis qui ont dit NON au Traité Constitutionel Européen

                                                        Il est quand même louche que Mélenchon s’attaque toujours à un parti qui combat l’européisme du capitalisme financier et le MES au lieu de s’attaquer à l’UMPS qui ont voté le TCE et le MES

                                                         

                                                        Marine Lepen a dit qu’elle est pour le rassemblement de tous ceux qui combattent l’européisme au service du capitalisme financier mondialiste ,qu’ils soient de droite ,de gauche ,de l’extrème droite ,de l’extrème gauche ,du centre ou d’ailleurs

                                                         


                                                        • Soi Même 13 mai 2012 04:07

                                                          Depuis quand un politique à ces entrés au MESS, politique et Armé fait pas bon ménage pour la démocratie.


                                                          • gordon71 gordon71 13 mai 2012 08:22

                                                            au fait 


                                                            Mélenchon ça va mieux ?

                                                            • gordon71 gordon71 13 mai 2012 09:29

                                                              parceque sur la photo de l’auteur..



                                                              ça a pas l’air d’aller fort du côté du transit..

                                                               smiley

                                                            • karina 13 mai 2012 14:37

                                                              hollandreou ?

                                                              Le nouveau président de la République Française, François Hollande, vient de lacher une bombe qui sonne comme un copié collé de Georges Papandreou en 2009.
                                                              françois Hollande : je savais qu’il y avait une dégradation plus grande que le gouvernement sortant ne le disait

                                                              • Soi Même 13 mai 2012 17:33

                                                                La bombe c’est à Londres qui la lâcher, et d’ailleurs si tu écoute bien les pros hollande, ne pipe pas mot sur le sujet.

                                                                http://www.postiers.net/t12348-francois-hollande-devoile-son-veritable-programme-a-la-city-tout-le-texte-partie-1-2


                                                                • Christoff_M Christoff_M 13 mai 2012 21:20

                                                                  quand on appelle à voter Hollande et qu’on fait semblant de s’indigner...

                                                                  Tout en votant toutes les directives européennes anti françaises...

                                                                  On attendra longtemps le référendum du changement « Hollande »...

                                                                  Et les trotskystes à gauche ont toujours joué à fond contre le bon sens et la stabilité de ce pays faisant la joie de certains services secrets étrangers !! ils sabotent la France tout en croyant être du coté des « indignés »...

                                                                  Qui manifeste dans ce pays, à part des gens qui sont dans les structures les plus protégées et les plus nanties... pas les chomeurs, ni les gens vraiment dans le besoin, qui eux n’ont jamais droit à la parole dans notre beau pays démocratique totalement coincé et noyauté par des groupes de pression, en général les plus gatés par le pouvoir actuel !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès