• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Nous avons vécu au-dessus de nos moyens !

Nous avons vécu au-dessus de nos moyens !

Toutes les conneries qu’ils nous ont fait gober … et payer ! (2) 

Les entretiens du Professeur VaZlin’. vazlin@laposte.net Le 17 Juillet 2017  N° 259 

« Nous avons vécu au-dessus de nos moyens ! » Ne nous l’a-t-on pas assez rabâché ce prêche ? Maintenant vient le châtiment : il faut se la serrer pour payer la dette :“ L’homme envieux est pressé de s’enrichir, mais la misère viendra sur lui. ”([i])

Merde, je n’ai dépensé que mon salaire et voilà que j’ai vécu au-dessus de mes moyens ! Seigneur prend pitié !

Mea culpa, mea maxima culpa, mais voyons voir si je n’aurais pas des excuses ?

Avant 1974, la France n’avait pas de dette, c’est donc à partir de cette date que « nous avons vécu au-dessus de nos moyens ».

Nous fûmes abreuvés de mots redoutables ; inflation : l’horreur ! la planche à billets : mauvais ! le monopole d’Etat : caca !

Aujourd’hui, nous n’avons que des monopoles privés ; la planche à billet est entre les mains de l’Europe, nous sommes en déflation, et ça va pas non plus !

Merde !

Mais au fait, pourquoi la planche à billet bien française, bien de chez nous, a-t-elle disparue alors que nous n’avions pas de dette !?

Et bien voilà : jusqu’en 1973, quand l’Etat avait besoin de financer un projet -par exemple construire des HLM ou des hôpitaux- le gouvernement demandait à la Banque de France de « créer » l’argent nécessaire en faisant marcher la planche à billet.

Par exemple si l’Etat prévoyait un projet de 100 milliards de Francs, la Banque de France imprimait 100 milliards de francs pour payer les divers entrepreneurs. Puis, le projet terminé, quand l’argent des loyers rentait, cet argent était retourné à la Banque de France pour « destruction ». C’était un prêt à taux 0. La banque de France, banque d’Etat, ne faisait pas le moindre bénef !

Le problème était que les gouvernements français ne rendaient … pas tout ! Contrairement aux Allemands, qui, traumatisés par la terrible inflation qui avait porté Hitler au pouvoir, remboursaient scrupuleusement tout à la Deutsche Bank. Cet argent retourné était détruit, et la masse monétaire restait stable.

C’est pour cela que le Mark était une monnaie forte et le Franc une monnaie faible et que l’inflation était assez importante en France. ([ii])

Donc, en 1973, nos gouvernants : Filochardpidou, Giscarquignol et Mesmerbouldingue dirent  : « pas de ça ! il faut obliger le gouvernement à rembourser 100 % des emprunts ! » Comment ? En obligeant l’Etat à emprunter aux banques privées. C’est que ça ne rigole pas dans le privé, il faudra bien tout rembourser ! 

Nos trois pieds nickelés concoctèrent une loi dite « loi Rothschild » ([iii]) afin de, détail amusant, contraindre le gouvernement, donc eux, à respecter ses engagements.

C’est comme s’ils avaient avoué aux Français : « nous sommes trop cons, si nous n’avons pas de père fouettard pour nous taper dessus, nous allons nous laisser aller »

Le malheur, c’est que ce père fouettard a tapé non sur eux, mais sur les Français ! Si la banque de France ne prenait aucun intérêt, les banques privées, elles, se sont gavées.

Voyons les comptes : (voir tableau référence[vi] que je n'ai pas su inclure)

Avec la gestion catastrophique de nos pieds nickelés (entre autres emprunt Giscard : 6.5 milliards de Fr empruntés, 90 milliards remboursés ! ([iv])) la dette est passée de 0 en 1973 à 239 milliards 6 ans après et a atteint 1489 milliards d’€ en 2009 ! ([v]) (

Bravo et merci à ces 3 zèbres !

Mais il y a quelque chose de bien plus ahurissant ! De 1979 à 2009, en 30 ans, la dette est passée de 239 milliards à 1489 milliards d’€ soit 1250 milliards empruntés par nos gouvernements.

Combien avons-nous remboursé comme intérêt de la dette pendant ces 30 ans ? je dis bien intérêt seuls  : 1340 milliards ; le capital restant toujours dû !!

Attendez ! y vois-je clair ou m’abusai-je ?

Faisons les comptes : pendant ces 30 ans,

La France a emprunté 1250 milliards que l’on doit toujours,

et les Français ont remboursé comme intérêts seuls : 1340 milliards !

soit 90 milliards de plus !

Je m’étrangle ! nous avons remboursé 90 milliards de plus en seuls intérêts que ce que nous avons emprunté !!!

C’est à dire que si la banque de France avait continué à nous financer à taux 0, non seulement nous n’aurions aucune dette mais il nous resterait 90 milliards à dépenser !

Et les rigolos du gouvernement me disent que j’ai vécu au dessus de mes moyens !!!

On se foutrait pas de ma gueule par hasard ?

Quelle est la vérité ? : « nous avons vécu au-dessus de nos moyens » ou

Ils nous ont pompés au-dessus de nos moyens !

 

Achtung !

Après Pompidou, Macron est aussi l’homme de la banque.

Elu par seulement 18 % des Français ([vii]), il ne faudrait pas que les 82 % « pas d’accord » soient la proie de la même voracité !

 

[i] La Bible : Proverbes 28:22Segond 21.

[ii] En effet, la masse monétaire augmentant plus vite que les investissements productifs, tout devient plus cher, d’où infation en France et dévaluation vis-à-vis des monnaies fortes.

[iii] D’où venait Pompidou

[v] Après 2009, es deux fous de sarko et hollande on fait exploser la dette dans des buts électoralistes, sans aucun retour sur investissement, dont nous pourrons parler un jour !

[vii] 8 657 326 voix sur 47 581 118 inscrits = 18 %


Moyenne des avis sur cet article :  4.52/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • lisca lisca 17 juillet 18:20

    Conclusion : sortons de ce club de banquiers (dite UE) qui nous enchaîne.
    Merci pour cet article documenté.


    • Professeur VaZlin' Professeur VaZlin’ 17 juillet 19:01

      @lisca
      Merci pour l’appréciation

      Le prof

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 juillet 19:53

      @Professeur VaZlin’
      Bonjour,
      Exact pour la loi de 1973, la France était à l’avant garde du pillage, tellement en avance que l’interdiction d’emprunter à la Banque de France se retrouve dans le Traité de Maastricht (article 140) , puis dans celui de Lisbonne (article 123).

      Voici la dette publique avec et sans les Traités européens.


      Mais ce n’est pas tout. Avoir dérégulé le système bancaire au niveau mondial a provoqué un changement de l’économie, qui est passée de la production de biens et de services, à la spéculation financière.
      Je vous laisse regarder l’analyse de Noam Chomsky sur la question.

    • Professeur VaZlin' Professeur VaZlin’ 18 juillet 08:38

      @Fifi Brind_acier
      Merci pour ces infos

      Le prof

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 18 juillet 15:16

      @Professeur VaZlin’



      Ben oui, on le sait . Et alors ? La gouvernance et le système sont faits pour l’exploitation de la majorité au protit d’une oligarchie qui contrôle la force brute et les medias... et la majorité en est satisfaite. Elle le confirme a chaque élection. La base meme de l’exploitation est ce paiement de l’interer qui garantit qu’on donne plus a ceux qui posedent deja.. Si vous proposez qu’on en change,, dites nous comment. Autrement, c’est bien inutile et ça devient un peu lassant.

      PJCA










       

    • Professeur VaZlin' Professeur VaZlin’ 18 juillet 19:16

      @Pierre JC Allard
      Cher Pierre,

      Vous n’êtes pas obligé de lire mes billets si ça vous lasse.
      Ce n’est pas moins lassant qu’accuser les autres de ne rien faire. D’abord vous n’en savez rien, mais peut-être avez vous une idée d’action personnelle. 
      Ce serait intéressant de la partager.
      Personnellement, j’ai essayé de faire des actions, (ce serait trop long à expliquer maintenant) mais je n’ai pas réussi à entraîner beaucoup de monde.
      Beaucoup parlaient de la nécessité d’une « révolution », et n’avaient même pas le courage de s’adresser à leurs élus ! Ne pas se faire remarquer ! « Armons nous et partez »
      Mais peut-être que si vous proposez qq action, on pourrait essayer de relancer qq action
      Cordialement
      Le prof


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 juillet 18:02

      @Professeur VaZlin’


      Vos billets m’intéressent. Ce qui me lasse, c’est que personne ni même vous n’en disiez plus. Ma remarque n,est pas une critique, mais une incitation.. Pour ma part, PERSONNE depuis 10 ans n’a proposé plus de changements que moi sur le Web et l’ensemble en constitue un projet de société cohérent. Vous trouverez sur Google i.a, à Pîerre JC Allard. je n’en parle pas plus... pour ne pas lasser smiley. TOUS LES COMMENTAIRES SONT LES BIENVENUS.

      Cordialement

      pjca

    • Henry Canant Henry Canant 17 juillet 21:07

      On doit cette loi à Pompidou, un banquier.


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 18 juillet 15:34

        @Henry Canant


        Probablement ; On,na jamais soupçonné les Franciscains....

        PJCA.....


      • Vraidrapo 18 juillet 05:45

        Au dessus de nos moyens
        c’est ce que disait déjà Ray’ Barre premier ministre de Gisclar les Diam’s en... 1976 quand la dette française était inférieure au 1/20 de ce qu’elle est aujourd’hui....
        Le Taux d’inflation était de 13%, miam-miam.
        Sa côte de popularité n’avait cessé de baisser depuis cette déclaration « intempestive ».
        Je ne comprends pas grand chose à l’Économie mais, si des bénévoles patentés pouvaient développer sur ce qui s’est produit depuis et pourquoi ça s’est produit, ça m’intéresse beaucoup.
        Et puis, les options démocratiques possibles... svp ?


        • Vraidrapo 18 juillet 05:50

          @ProfVazlin
          je crois que votre article répond largement à ma question, je n’étais pas allé jusqu’au bout ;
          Skouzi !


        • bob14 bob14 18 juillet 07:00
          +++++
          C’est hélas la France pays de « Gaulois » incapable de penser !

          • zygzornifle zygzornifle 18 juillet 08:11

            @bob14


            Justement comme nous sommes incapables de penser on organise des élections pour mettre en place un gouvernement qui pense pour nous ......

          • bob14 bob14 18 juillet 09:00

            @zygzornifle...mais capable de « panser »  !


          • chantecler chantecler 18 juillet 07:50

            Le plus intéressant c’est que tous les pays de la « zone libre » qui ont adopté ce système au nom du libéralisme sont tous surendettés .
            Donc il ne s’agit pas que de notre pays .
            C’est là qu’il y a comme une contradiction et que les discours foumis /cigales ne collent pas .


            • zygzornifle zygzornifle 18 juillet 08:09

              la France c’est sur mais moi je n’ai jamais eu les moyens de vivre au dessus de mes moyens ..... pourquoi payer pour cette gabegie , ils le savaient donc ils sont coupables , ils l’ont fait en toute conscience donc il faut arrêter les responsables les juger et les condamner .....


              • bonalors 18 juillet 08:16

                oui votre démonstration est incomplète mon bon Monsieur
                retraite = non indexe = inflation = donc vous continuer de vivre largement au dessus de vos moyens = tous les rentiers sont pro européens = tous les diplômés et actifs se barrent a l étranger et ils ont bien raison = vous allez bientôt boire le bouillon car la ou vous avez raison, on a donne la clef de la maison au Rapetou ...

                https://www.google.fr/imgres?imgurl=http://personnages-disney.com/Images/Vignettes%2520perso%2520V3/Rapetou.png&imgrefurl=http://personnages-disney.com/Grands%2520personnages%2520-%2520Rapetou.html&h=255&w=293&tbnid=EvaTznEMwFcxYM :&tbnh=174&tbnw=200&usg=__4qzjUgL6G8QPSjQeYLm0yWqmw8Y=&vet=10ahUKEwj2pbWFl5LVAhXBD8AKHZiXDv8Q_B0IfDAK..i&docid=tfQbFQjAU-T0xM&itg=1&client=firefox-b&sa=X&ved=0ahUKEwj2pbWFl5LVAhXBD8AKHZiXDv8Q_B0IfDAK&ei=eKdtWfaJOsGfgAaYr7r4Dw#h=255&imgdii=_WcXeukuth20LM :&tbnh=174&tbnw=200&vet=10ahUKEwj2pbWFl5LVAhXBD8AKHZiXDv8Q_B0IfDAK..i&w=293



                  • Sean 18 juillet 09:51

                    le montant total des dettes contractées entre 1973 et 2009 est bien supérieur à 1489 milliards d’euros, justement parce qu’une partie des engagements a été remboursé depuis. 1489 mrd est le montant dû en 2009, et non la somme des dettes contractées. Votre soustraction avec la somme remboursée est donc hasardeuse (et je ne parle pas de l’inflation : un « euro de 1973 » n’est pas un euro de 2009).

                    Pour le reste, je ne suis on ne peut plus d’accord, on a filé la clé de la caisse à une sacré bande de guignols qui, le pire, est absolument convaincue d’avoir bien fait...


                    • Professeur VaZlin' Professeur VaZlin’ 18 juillet 13:32

                      @Sean
                      Si vous pouvez développer vos calculs, je suis preneur.

                      Cordialement
                      Le prof

                    • troletbuse troletbuse 18 juillet 12:44

                      La classe politicarde improductive et feignasse ainsi que ses profiteurs qui la lèchent vit très au-dessus de ses moyens ; Le français MOYEN vit selon ses ressources et non celles des autres.


                      • alinus 18 juillet 13:51

                        Excellente démonstration ! 


                        • Professeur VaZlin' Professeur VaZlin’ 18 juillet 14:12

                          @alinus
                          Merci

                          Le prof

                        • Spartacus Spartacus 18 juillet 14:02

                          1-En 1973 la France avait déjà 35% de son PIB en dette.... De Gaulle laisse un pays endetté.

                          2-Avant 1973 la France empruntait tout autant aux banques privées....La loi de 1973 est juste une loi de normalisation de ce qui se faisait déja.
                          3-En 2000, en 2002, en 2007, en, 2016 et 2017 les taux négatifs de prets aux états étaient négatifs...Comme quoi l’argument des taux privé est une niaiserie.
                          4-La banque de France n’a jamais financé des prêts à « zéro ». Bien au contraire en monopole elle se gène pas. Ce n’est pas avec un monopole d’état qu’il y aurait des taux négatifs.
                          5-Aujourd’hui nous n’avons quasi pas de monopole privés malheureusement, mais des monopoles créés par l’état. Orange, SNCF, EDF, et vivant de contrats et moults quasi tous en faillite. Ou d’autres ou l’état fixe les prix comme les médicaments (SANOFI) ou offre des monopoles de frequences (SFR, Free, Bouygues) et quasi zéro sans la dépendance de l’état.

                          Bref un bon résumé d’un manque de connaissance du sujet économique concerné et juste un rabâchage de clichés de la cocosphère hors réalité, qui s’adresse a des adeptes de la secte de gauche.
                          Nous travaillons dans un pays quasi communiste, à 57% pour l’état. 
                          Expliquer que le secteur privé est la source des problèmes est le has been des marxistes qui n’ont pas évolué.

                          • Professeur VaZlin' Professeur VaZlin’ 18 juillet 14:18

                            @Spartacus
                            puisque vous savez tout cela, faites en un article, mais argumenté, pas des chiffres qui sortent du chapeau, ou incontrôlables.

                            Je suis preneur
                            Si je me suis trompé, dites moi où, mais avec des références valides, pas des propos d’intention de pseudo communistes que vous semblez voir partout ! (y en aurait-il plus que dans le propre parti communistes ? intéressant !

                            le Prof

                          • Spartacus Spartacus 18 juillet 15:08

                            @Professeur VaZlin’

                            J’ai écrit un article qui est passé sur Agoravox (les totalitaristes majoritaires sur Agoravox de la caste de gauche en refusent souvent) : 

                            Vous retrouverez les chiffres que j’ai répertorié à l’époque de l’écriture de cet article :

                            Giscard (1973) :

                            CHÔMAGE : de 400 000 à 1,4 millions

                            DETTE : 88 à 92 milliards

                            PRÉLÈVEMENTS sur le secteur marchand : 33 à 40% du PIB.

                             

                            François Mitterrand 

                            Pendant 14 ans IL amplifiera les dépenses publiques. Retraite à 60 ans, embauches massives de fonctionnaires, emplois subventionnés, 5eme semaine de congés, exonérations de cotisations sociales, TVA réduite, le tout jamais provisionné, reposant totalement les dettes. Il en résultera même 3 dévaluations...

                            Résultats Mitterandien :

                            CHOMAGE : 1,4 à 2,5 millions,

                            DETTE : de 92 à 660 milliards.

                            PRELEVEMENTS sur le secteur marchand : de 40 à 45% du PIB
                             

                            Jacques Chirac 

                            Pendant 14 ans et deux gouvernements augmentera la dettes en un festival de relances Keynésiennes par la consommation en pures pertes, comme il l’avait fait comme 1er ministre sous Giscard, aidé avec lui par des 1er ministre de gauche comme de droite. Les méthodes de calcul du chômage ont changé plusieurs fois.

                            Résultats Chiraquien :

                            CHOMAGE : de 2,5 à 3,3 millions

                            DETTE : de 660 à 1152 milliards

                            PRELEVEMENTS sur le secteur marchand : de 45 à 49% du PIB..

                             

                            Nicolas Sarkozy 

                            Pendant sa période, est évidemment celle où le dérapage de la dette est le plus catastrophiqueIl a utilisé a fond les recettes Keynésiennes éculées contre une nouvelle crise économique. Emplois subventionnés, emprunts massifs. De nouvelles dettes pour payer la dette.

                            Résultat du Sakozysme :

                            CHOMAGE : de 3,3 à 4,1 millions

                            DETTE : de 1152 à 1789 milliards

                            PRELEVEMENTS sur le secteur marchand : 49% à 53% du PIB.

                             

                            François Hollande en 3 ans. 

                            Augmentations de fonctionnaires, d’impôts. L’invention du concept de l’austérité, avec une augmentation des dépenses publiques cachée sous une « baisse de la hausse tendancielle ». Guerre, fin du jour de carence pour les agents de l’état, emplois aidés, prise de participation dans des canards boiteux par la BPI, aides aux secteurs des corporations qui votent à gauche, culture, éducation.

                            Record de chômage, de dette, d’impôts, mais le plus impressionnant c’est seulement en 5 ans.

                            En ces 5 dernières années de relance Keynésienne avez-vous vu un retour sur l’investissement des milliards dépensés ? Plus de routes, d’ouvrages d’art, d’écoles, d’hôpitaux ?

                            Résultat du Keynésianisme Hollandiste :

                            CHOMAGE : de 4,1 à 5,4 millions (5,7 avec Dom-Tom)

                            DETTE : de 1789 à 2200 milliards

                            PRELEVEMENTS sur le secteur marchand : de 53 à 57% du PIB..

                             


                          • Allexandre 18 juillet 15:30

                            @Spartacus
                            « La loi de 1973 est juste une loi de normalisation... » De qui vous vous foutez ? une normalisation qui dure depuis quarante ans et qui a vu la dette multipliée par 25 alors que dans le même temps le chômage explosait et les politiques d’austérité se prolongeaient indéfiniment. Mais vous oubliez de préciser que les banques privées n’ont jamais fait autant de bénéfices, et que la pauvreté en France n’a jamais été aussi importante. 

                            Parler de « pays communiste » relève de la paranoïa aggravée et d’une malhonnêteté intellectuelle innommable. Vous qui êtes un inconditionnel des EU, allez donc voir les chiffres de leurs dettes et les mensonges de la FED et du pouvoir banco-sioniste. Si j’étais vous (dieu m’en préserve) j’irais m’allonger sur un divan pour régler mes névroses qui m’empêchent d’y voir clair.
                            PS : La loi Rothschild de 1973 a été tellement normalisante qu’elle a été intégrée en 1992 dans les traités de l’Union européenne. 1500 milliards d’intérêts de la dette payés et 2100 milliards de dettes pour la France. A part ça, nous vivons dans un pays capitalo-communiste. Analyse très pertinente !!!!

                          • Spartacus Spartacus 18 juillet 16:19

                            @Allexandre

                            Pour la loi de 1973 je vous propose la lecture du blog « ordrespontanné » 

                            Qui vous explique ce qu’est vraiment la loi de 1973 et le décryptage de sa lecture...
                            Pour ceux qui en parlent mais ne l’on jamais lu !

                            La France est le pays le plus collectivisé des pays occidentaux.
                            Plus aucun marché n’est libre...
                            Nous sommes tous des suspects, pas des citoyens.
                            La liberté est une chimère.
                            Pour échanger 3000€ il faut attendre une validation de Tracfin. 
                            La chasse à l’agent liquide est généralisé...
                            L’argent économisé ne nous appartient plus. L’état à le droit légalement de le confisquer et utiliser les dépôts des assurances vie.
                            Nous sommes tous sur écoute.
                            Nous devons être fouillé devant chaque manifestation publique...
                            N’importe quelle excuse ou connerie donne lieu à des lois directivistes et vivons sous le joug de fonctionnaires et politiciens jaloux et accapareurs....
                            Tous les pays communistes sont passés à la flat tax là ou en France on s’enfonce dans les impôts progressif et des impôts distinctifs de catégories sociales...
                            Vous rendez vous compte que nous travaillons à 57% pour l’état....
                            La nomenklatura des fonctionnaires ont des statuts et des privilèges sociaux.

                            Mais il est vrai que ceux qui vivent de la gamelle de l’état font plus de bruit et ne voudront jamais l’admettre.




                          • UnLorrain 18 juillet 17:20

                            @Allexandre

                            A la démesure du pays démesurément grand,les fastes,abondances,étaient permis pour tout un chacun. 2 états aussi grands sinon plus que l’hexagone..je me dit que tout rêve pour n’importe qui était possible. Surface nettement moindre en France,le rêve permis est a sa mesure,et possible que cela eusse fonctionné bien plus sûrement que chez nos amis americains mais a leur manière...bref,je dit des conneries je dois filer.


                          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 18 juillet 15:29

                            Heureux de vous revoir sur l’agora, prof vaZlin’ !


                            On a beau lubrifié les hémisphères par les burettes intelligentes, les cervelles des politiques coincent toujours ! Votre vaseline est-elle trop visqueuse ?

                            J’ai récemment traduit la formule chimique « G20 » qui pollue les esprits plus que ne le fait le CO2 en ceci : « LES PAYS LES PLUS PAUVRES DE LA PLANÈTE, ETANT PRÉCISÉMENT LES PLUS ENDETTES » !

                            Que pense le prof VaZlin’ ? 



                            • Professeur VaZlin' Professeur VaZlin’ 18 juillet 19:25

                              @Mohammed MADJOUR
                              Heureux de vous lire à nouveau.

                              IL est vrai que l’on peut retourner toutes les propositions :
                              les pays sont-ils devenus pauvres par l’endettement ou se sont-ils endettés parce qu’ils étaient pauvres (et cela leur a-t-il été bénéfique ?)
                              De m^me un de mes amis étudie la relation entre endettement et guerre, et là aussi, il est difficile de savoir si l’endettement est la conséquence d’une guerre plus ou moins fatale, ou si le but de la guerre n’est pas d’endetter les pays.
                              Cordialement
                              Le prof



                            • Spartacus Spartacus 19 juillet 13:49

                              @Professeur VaZlin’
                              L’endettement n’a rien a voir avec la pauvreté ou la richesse....

                              Mais le concept de la responsabilité vis a vis des autres. 

                              Et la pensée magique que chacun peut vivre aux dépens des autres sans se poser des questions.

                              Ceux qui préfèrent faire croire qu’on peut vivre autrement qu’avec son travail, mais avec le travail des autres et l’endettement sur les générations suivantes...

                              Ceux qui préfèrent vivre grâce à l’état sur le compte des autres...

                              Un fonctionnaire est un pauvre mais peut espérer une rente payée par la dette.
                              Combien faut il qu’un riche mette de coté, pour obtenir la rente du fonctionnaire sur le compte de la dette sur ses générations suivantes. ?

                            • Professeur VaZlin' Professeur VaZlin’ 19 juillet 17:48

                              @Spartacus

                              « Combien faut il qu’un riche mette de coté, pour obtenir la rente du fonctionnaire sur le compte de la dette sur ses générations suivantes ».

                               ?????????????????????????
                              le prof

                            • Spartacus Spartacus 18 juillet 15:36

                              Pour la loi de 1973 je vous propose la lecture du blog « ordrespontanné » 

                              Qui vous explique ce qu’est vraiment la loi de 1973 et le décryptage de sa lecture...




                              • Spartacus Spartacus 18 juillet 16:33

                                Une paysanne illettrée du XIXème siècle comprendrait qu’on ne peut pas vivre en cueillant des billets de banque sur les arbres fussent ils appelés arbre Bancus de Francus . 


                                De nos jours, des gens qui se croient bien plus intelligents ont du mal à accéder à ce degré zéro du bon sens.

                                • zygzornifle zygzornifle 18 juillet 17:38
                                  Fréderic Dard :

                                  C’est au moment de payer ses impôts qu’on s’aperçoit qu’on n’a pas les moyens de s’offrir l’argent que l’on gagne.

                                  • DACH 18 juillet 19:41

                                    Comtabilité socialiste : 100€ +100€,= Réponse : combien voulez-vous que çà fasse ?


                                    • Yaurrick Yaurrick 18 juillet 20:24

                                      Je me permets de partager ce lien assez intéressant, qui met en lumière d’autres aspects sur ce problème de dette :
                                      http://www.captaineconomics.fr/-loi-1973-giscard-pompidou-rotschild-dette-publique-france-etienne-chouard


                                      • Professeur VaZlin' Professeur VaZlin’ 19 juillet 09:16

                                        @Yaurrick
                                        je connaissais cet article, mais, je l’ai relu suite à votre message.

                                        En conclusion voilà ce que dit Captain economics :
                                        « Retourner à un financement direct des Etats sans intérêt par sa banque centrale ne permettrait pas de résoudre le problème de la dette, sauf en supposant un retour à un budget équilibré et une forte crédibilité des engagements politiques (ce qui impliquerait l’absence de risque d’inflation via une création monétaire trop forte) »

                                        C’est exactement ce que dit mon article, certes moins dilué que le sien (par ex, il fait la distinction enter banques et marchés (ce que j’ai confondu pour plus de clarté), mais ça n’apporte rien à la démonstration.
                                        Cordialement
                                        Le prof

                                      • lloreen 20 juillet 10:56

                                        « Ils nous ont pompés au-dessus de nos moyens ! »

                                        C’est la raison pour laquelle un collectif canadien (COMER) a attaqué la banque centrale du Canada et a obtenu l’annulation de la loi Rothschild (1973) pour inconstitutionnalité.
                                        Toutes les informations sont en lien.
                                        https://lesbrindherbes.org/2015/05/02/economie-mais-oui-on-peut-il-faut-juste-le-vouloir/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès