• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Plus c’est gros et plus ça passe !

Plus c’est gros et plus ça passe !

L’un des coups les plus admirables, réalisé par nos élites mondialistes, c’est le pouvoir de création monétaire octroyée aux banques privées. En effet et cela est un concept essentiel à comprendre, lorsqu’une banque accorde un crédit, elle crée de l’argent à partir de rien (« ex-nihilo » en latin). Elle réalise, par un tour de passe-passe admirable, une simple opération comptable signifiant : « J’ai prêté tant à untel (créance) – Untel me doit tant (dette) ».

Parallèlement à cela, il y a destruction monétaire au fur et à mesure que le débiteur rembourse sa dette. Entre temps, vous l’aurez compris, la banque s’enrichit par le biais des intérêts en prêtant quelque chose qu’elle ne possède pas.

On nous apprend cela en troisième année d’économie et j’ai toujours accepté ce principe sans même le remettre en question car, bien sûr, cela vous est présenté de manière vertueuse. Ah, très bien. Ainsi va la République !

Et donc contrairement à la croyance populaire, ce ne sont pas les dépôts qui font les crédits. Autrement dit, lorsqu’une banque vous prête de l’argent, elle n’utilise pas les avoirs disponibles déposés par l’un ou plusieurs de ses clients mais l’argent est tout simplement créé par le simple fait de vous accorder ce crédit.

Bien sûr, une banque doit posséder un minimum de dépôts pour être autorisée à prêter plus que ce qu’elle ne possède. Il existe un coefficient multiplicateur. Une banque peut prêter jusqu’à quarante fois le montant de ses dépôts. C’est ce qu’on appelle, dans le jargon bancaire, les règles prudentielles.

 

L’origine de l’arnaque

Mais comment une banque peut-elle s’octroyer ce droit régalien de créer de la monnaie du néant ? Tout simplement parce que les banques partent du postulat selon lequel tout le monde ne reviendra pas retirer son argent en même temps ! On comprend dès lors beaucoup mieux pourquoi, en ces temps où la crise guette, ces chers banquiers vous enquiquinent la vie dès qu’il s’agit de retirer du cash.

Pour dater la naissance de ce privilège, il nous faut revenir au 17ème siècle à Londres et Stockholm avec le développement du commerce. En effet, les pièces d’or et d’argent trouaient les poches des marchands si bien qu’ils avaient tendance à les perdre en route. Donc niveau pratique et sécurité, vous comprenez que ce n’était vraiment pas la panacée.

Pour remédier à ces quelques tracas, les marchands avaient pris pour habitude de déposer leurs pièces auprès des orfèvres (les ancêtres des banques) en échange d’un simple papier faisant office de reconnaissance de dettes. Ce papier d’abord nominatif a cessé de l’être puisqu’avec le temps, il était devenu ainsi plus simple de céder un titre de créance à autrui afin d’honorer une dette. Le billet, tel que nous le connaissons, aujourd’hui était né. Les orfèvres, constatant que l’or qu’ils conservaient en sécurité ne faisait l’objet que de très peu de retraits, se sont tout simplement mis à émettre plus de papier que d’or réellement contenu dans leurs coffres.

C’est donc par un procédé purement probabiliste que le métier de banquier a vu le jour en permettant à ce dernier de prêter de l’argent qu’il ne possède pas. Avouez qu’on ne peut rester qu’admiratif devant tant d’ingéniosité… Et dans ce domaine, il faut reconnaître qu’ils sont plutôt doués.

 

La Suisse en exemple ?

Quelques-uns sur la toile ne cessent pourtant d’alerter la masse silencieuse. Mais cela est si subtile pour un non initié que personne ne relève l’importance de leurs paroles.

On citera par exemple Etienne Chouard qui dit clairement que « lorsqu’une banque vous prête de l’argent, elle ne l’a pas ».

Très récemment, le colonel Régis Chamagne expliquait cela très bien dans l’une de ses conférences.

De même, un ancien secrétaire du Crédit Suisse Vaud, François de Siebenthal reconnaît avoir éprouvé les pires difficultés à avaler cette pilule pour le moins indigeste. Franchement stupéfait à la découverte de cette immense supercherie, il dit en avoir été malade : « Quelqu’un a dit, on ne peut pas mentir à tout le monde, tout le temps. Ce n’est pas vrai ! On nous a menti à tous, tout le temps ! Moi-même en tant que banquier, j’ai eu du mal à le comprendre. Ca m’a créé des problèmes physiques. J’ai pris des kilos… Cela avait une conséquence somatique sur moi ».

Il explique également que la Suisse, souvent précurseur dans bien des domaines doit montrer la voix au reste du monde. Victor Hugo disait « Dans l’histoire des peuples, la Suisse aura le dernier mot ». Denis de Rougement rajoutait, sur la base du texte de Victor Hugo, « Encore faut-il qu’elle le dise ».

JPEG - 418.7 ko

Il a alors rejoint un groupe de citoyens, indépendant politiquement, qui planchait déjà depuis six ans sur la question. C’est ainsi que le comité d’initiative « Monnaie pleine » est né afin de révéler cette incroyable injustice à tous. Des votations seront organisées en Suisse, en juin prochain, en vue de redonner à la confédération helvétique la souveraineté de la création monétaire. La monnaie est « pleine » au sens où toute la monnaie scripturale créée serait garantie à 100% par la BNS (Banque Nationale Suisse). Rappelons que la monnaie scripturale (environ 90% de la monnaie en circulation) ne représente que de simples chiffres dans les ordinateurs des banques. Et cette monnaie n’est en rien garantie puisque le gouvernement suisse a officiellement déclaré que « Seule la monnaie centrale a cours légal […] l’argent au sens du droit constitutionnel ne comprend pas la monnaie scripturale des banques commerciales qui connaît un risque d’insolvabilité ».

 

Un électrochoc nécessaire

On constate donc très clairement que même les professionnels du milieu ignorent tout de ce véritable stratagème. J’ai pu le constater par moi-même, à de nombreuses reprises, lors de discussions avec des banquiers et plus largement dans le milieu de la finance.

Mais faire comprendre l’ampleur de l’arnaque tant celle-ci est énorme, c’est un peu à chaque fois comme un coup d’épée dans l’eau. L’individu est en état de glaciation émotionnelle, éloigné de la réalité et figé dans ses certitudes. Il devra passer par une phase de sidération pour admettre qu’on ait pu lui mentir à ce point et ainsi pouvoir instiller l’idée qu’un changement de paradigme ne pourrait que lui être profitable.

Ce n’est pas le tout de dire et de répéter que les banquiers sont des voleurs parce que les commissions, les frais bancaires, et que sais-je encore, sont exorbitants. Encore faut-il comprendre que le métier de banquier est fondé sur la plus grande arnaque qui soit  : le prêt de quelque chose qui n’existe pas et qui est créé du néant.

Cela paraît inimaginable et pourtant ils l’ont fait ! Il ne suffit que de quelques générations pour que cela paraisse comme une évidence à tout un chacun. Et combien de peuples se sont fait berner depuis lors ?

Comprendre le principe de création monétaire ex-nihilo par les banques privées est la base minimum nécessaire, dans l’appréhension du monde dans lequel nous vivons. Il devient alors plus aisé de saisir les artifices économiques élaborés par nos élites. Nous sommes dans une économie où la dette est devenue la norme, où le rôle de la monnaie a été détourné au profit de quelques-uns et au détriment de la majorité. Il est désormais primordial que nous sortions de l’ignorance la plus totale et arrêtions de nous faire duper sans cesse ! Gageons que les helvètes sauront montrer l’exemple au monde entier le 10 juin prochain. C’est juste une question de bon sens…

« Si les gens de cette nation comprenaient notre système bancaire et monétaire, je crois qu’il y aurait une révolution dès demain matin ».

Sir Henry Ford (1863-1947), fondateur de Ford

Voir aussi :

Dette, crise, chômage : qui crée l'argent ?

https://www.youtube.com/watch?v=syAkdb_TDyo

Initiative Monnaie Pleine

http://www.initiative-monnaie-pleine.ch/


Moyenne des avis sur cet article :  4.68/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

95 réactions à cet article    


  • Sparker Sparker 7 mai 2018 09:19

    Bonjour et merci pour l’article.
    La question que je me pose est, « l’arnaque » que vous dénoncez et bien surement à juste titre n’était-elle pas nécessaire pour permettre de faire perdurer la vie de l’argent « comme étalon de valeur et système de valorisation » et de construction des pouvoirs qui régissent le monde qui devient général jusqu’à être un décideur de vie et de mort d’un individu en la justifiant ou non ? « l’industrie de l’argent » ne s’est-elle pas construite sur une usurpation de pouvoir permettant à une catégorie d’individus de prendre les renes du monde et qui en ont eu le flair, l’ambition et l’orgueil ? et dans ce cas cette extrapolation que vous dénoncez était nécessaire sinon ca n’aurai pas été possible ?
    Créé pour faciliter et protéger des échanges (des coquillages ont fait office à une époque), la monnaie est devenu un instrumment de pouvoir totalitaire duquel il ne sera bien difficile de sortir sans effondrement brutal.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 mai 2018 18:53

      @Sparker
      Article 123 du Traité sur le Fonctionnement de l’Union €uropéenne :

      1. Il est interdit à la Banque centrale européenne et aux banques centrales des États membres, ci-après dénommées "banques centrales nationales", d’accorder des découverts ou tout autre type de crédit aux institutions, organes ou organismes de l’Union, aux administrations centrales, aux autorités régionales ou locales, aux autres autorités publiques, aux autres organismes ou entreprises publics des États membres ; l’acquisition directe, auprès d’eux, par la Banque centrale européenne ou les banques centrales nationales, des instruments de leur dette est également interdite.


    • Spartacus Lequidam Spartacus 7 mai 2018 09:20

      Toujours les même niaiseries de Chouard, répétées et répétées...

      C’est dire si l’obscurantisme a de beaux jours...

      Quelle horreur ! Une poule découvre une paire de ciseaux.

      De l’argent est créé pour des besoins et détruit quand il est rendu....
      Quel patacaisse pour pas grand chose.

      • oncle archibald 7 mai 2018 09:35

        @Spartacus : « De l’argent est créé pour des besoins et détruit quand il est rendu.... »

        Oui, mais il n’est jamais rendu puisque les banques ne cessent de prêter et prêter encore si j’ai bien compris 40 fois plus qu’elles ne détiennent ("Une banque peut prêter jusqu’à quarante fois le montant de ses dépôts. C’est ce qu’on appelle, dans le jargon bancaire, les règles prudentielles.")

        Ainsi donc si pour une raison R ma banque demain faisait faillite je ne pourrai retrouver que 1/40 eme de mes dépôts ? C’est donc la confiance seule qui permet l’équilibre et le fonctionnement de l’économie. Si la confiance disparait, si chacun qui a un compte se présente au guichet le même jour pour retirer tous ses avoirs c’est fini, le système s’effondre.


      • Spartacus Lequidam Spartacus 7 mai 2018 15:53

        @oncle archibald

        C’est le rôle d’une banque de prêter. Ce n’est pas le problème de la création monétaire.

        Le problème est que c’est la banque qui est sauvée au lieu de l’individu...
        Soit l’inverse d’une politique libérale...

        Dans un monde libéral on laisse faire faillite la banque...
        Dans un monde libéral c’est la destruction créatrice...

        Il y aura bien un repreneur ou un truc qui va remplacer naturellement...
        Les opérateurs téléphoniques en Afrique ont bien remplacé les banques, et les Africains s’en passent bien..

      • mackloug 7 mai 2018 17:36

        @Spartacus
        Quel patacaisse pour pas grand chose ? 

        1 - Le droit de seigneuriage, ça vous parle ? Celui qui créé la monnaie bénéficie du droit de seigneuriage, c’est l’un des principaux revenu des Banques Centrales. Les banques captent 90 % de ce revenus qui revient au peuple.
        2 - Il ne vous aura pas échappé que depuis 1973 la France voit sa dette croitre alors qu’elle s’est reconstruite après-guerre quasiment sans un franc de dette. Comment est-ce possible ? Parce qu’un certain Pompidou, ancien directeur général de Rothschild, a obliger l’état à emprunter avec taux d’intérêts auprès des banques… qui créent simplement la monnaie à sa place et qui encaisse désormais, en plus du Seigneuriage, le fameux « service de la dette », plus de 40 milliards en 2017, deuxième budget de l’état.
        3 - Parce que les banques, en pouvant créer de la monnaie peuvent financer leur fonctionnement et leurs achats immobiliers, profitant ainsi d’un avantage concurrentiel anormal équivalent à des prêts à taux zéro permanent.
        4 - Comme elles peuvent créer de la monnaie, elles en profitent pour jouer en bourse, créant ainsi la spéculation et un dérèglement du marché propre à la formation des bulles qui, quand elles éclatent, nuisent aux dépositaires qui font confiance aux banques et qui ignorent, pour la plupart, que les banques jouent au casino avec leur argent.

        Bref, pas grand chose… sauf des niaiseries. Chouard, Foucher et d’autres démontrent les choses avec des arguments solides et étayer et en retour ils reçoivent des jugements péremptoires comme le vôtre… Vous êtes comme les habitants de la caverne de Platon. Vous cherchez à tuer ceux qui vous disent qu’il fait jour en dehors de la caverne…

      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 mai 2018 18:10

        @mackloug
        Effectivement depuis la création de la Banque de France en 1801, l’Etat français et les Collectivités locales empruntait à la banque de France à taux 0%.
        Ce qui ne faisait pas les affaires des banques !


        La loi de 1973 de Pompidou a été reprise par le Traité de Maastricht, (en France on n’a pas de pétrole, mais on a des idées ... !) , c’est l’article 104 du Traité de Maastricht. Puis repris par le Traité de Lisbonne et le TFUE, dont c’est l’article 123.

        Depuis Maastricht en 1992, le circuit est le suivant : la BCE crée de la monnaie, elle prête aux Banques, qui prêtent à l’ Etat avec intérêts, évidemment !
        Ce que nous payons chaque année (40 ou 50 milliards d’euros) ce sont les intérêts de la dette. Sans notre appartenance à l’ Union européenne, la dette publique serait un non sujet.

        PS : Non seulement nous payons les intérêts, mais la dette publique est utilisée pour expliquer que "les services publics coûtent trop cher- il y a trop de fonctionnaires - il faut privatiser les biens publics - nous n’avons plus les moyens de payer la Sécurité sociale, ni les chômeurs, ni les retraités,  toussa, toussa...

      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 mai 2018 18:16

        @Spartacus
        Le problème est que c’est la banque qui est sauvée au lieu de l’individu...

        Les banques seront sauvées en siphonnant les comptes bancaires ! C’est Hollande qui a transcrit en droit français la directive européenne pendant les vacances, en douce, en août 2015.


        Laisser les banques faire faillite, c’est ce qu’ a fait l’Argentine en 2002. Et l’ Islande plus récemment, mais c’est strictement interdit par les Traités européens.

      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 mai 2018 19:56

        @arioul
        Quant on aura besoin de ne rien apprendre, on pensera à vous.... Si mes commentaires vous dérangent, ne les lisez pas, ça vous fera gagner du temps !

        PS : On est sur un forum, pas sur votre blog personnel.

        Vous avez lu ce qui écrit en bas de la page ?

        "Attention  : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d’enrichir cet article. N’hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais."


      • foufouille foufouille 7 mai 2018 20:37

        @Fifi Brind_acier
        cesse donc d’utiliser ton botnet, tu auras l’air moins con.


      • Eric F Eric F 7 mai 2018 23:05

        @mackloug
        Cette histoire de la loi Pompidou-Rotschild qui crée la dette est une légende urbaine, en fait elle réglementait l’emprunt à la BDF, mais ne l’interdisait pas,
        extrait : « Les concours de trésorerie apportés par la Banque au Trésor public s’élèvent à un montant maximum de 20,5 milliards de francs
        [à la valeur de 1973]. Dans la limite de 10,5 milliards de francs, ces concours ne sont pas rémunérés. À concurrence de 10 milliards de francs, ils sont rémunérés au taux le plus bas pratiqué par la Banque » Ainsi jusqu’en 83 l’essentiel des emprunts de l’état se faisaient auprès de la BDF. Le problème de la dette est surtout que les budgets étaient peu déficitaires pendant les 30 glorieuses (sauf des « emprunts d’état » auprès du public), et que les déficits ont commencé à croître sévèrement à partir de la première crise pétrolière.
        C’est l’article 104 du traité de Maastricht qui interdit réellement l’emprunt par les états aux banques centrales


      • oncle archibald 8 mai 2018 08:52

        @Eric F

        Tout à fait, et le but de Pompidou était de faire réfléchir les collectivités qui avaient tendance à emprunter pour n’importe quoi y compris pour couvrir leurs dépenses de fonctionnement courantes. Pourquoi se gêner quand on sait qu’on ne remboursera jamais !

        Cette loi faisait obligation de rembourser vraiment, pas de rembourser en contractant un nouvel emprunt. C’est parce que l’état et l’ensemble des collectivités n’ont en rien changé leurs habitudes et ont petit à petit constitué l’énorme dette que nous traînons comme un boulet. 

        Les banquiers, eux, se frottent les mains mais ne sont en rien responsables des décisions idiotes de leurs emprunteurs publics. Ils prêtent volontiers sachant qu’il suffit à l’emprunteur d’augmenter les impôts pour retrouver des recettes. Aucune faute des banquiers, juste une aubaine dont ils ont bien profité. Les fautifs sont ceux qui ont validé des budgets sans cesse en déficits depuis plusieurs décennies, en gros depuis ..... 1981 ! 

      • Eric F Eric F 8 mai 2018 10:19

        @oncle archibald
        Les déficits ont commencé à croître dès l’époque Giscard, mais on pensait à l’époque que la crise serait de courte durée, et que les choses rentreraient dans l’ordre tôt ou tard. Mais la crise a été à rebondissement, et la mondialisation à outrance a pris le relai.

        En tout cas, c’est bien Maastricht qui a réellement interdit l’emprunt à la banque centrale


      • Yaurrick Yaurrick 8 mai 2018 10:30

        @oncle archibald
        Commentaire on ne peut plus juste et qui illustre combien l’état est responsable de la situation contrairement à ce que certains veulent faire croire.


      • @Eric F
        Il a été mis la même chose en suisse en 2004 avec la révision de la loi sur la banque nationale.

        Le nouvel article 11 al. 2 dispose que La Banque nationale ne peut ni accorder de crédits et de facilités de découvert à la Confédération, ni acquérir, à l’émission, des titres de la dette publique. Elle peut autoriser, contre des garanties

        https://www.admin.ch/opc/fr/classified-compilation/20021117/index.html#a11

        Dès lors, les dettes non exigibles de la confédération et des cantons (monnaie en circulation) sont devenues exigibles et soumises aux intérêts.


      • oops, mauvais copié collé du texte de loi.

        Correction : La Banque nationale ne peut ni accorder de crédits et de facilités de découvert à la Confédération, ni acquérir, à l’émission, des titres de la dette publique. Elle peut autoriser, contre des garanties suffisantes, des découverts de compte en cours de journée.


      • joletaxi 8 mai 2018 11:16

        @oncle archibald

        salauds de banquiers

        mais au fait ,chaque citoyen ouet prêter à l’état non ?
        paraît qu’au Japon, la quasi totalité de la dette d’état est détenue par les citoyens ?

        et pour la France

        https://www.agoravox.fr/spip.php?page=forum&id_article=203649&id_forum=5207029&idf=5207682

        bof, 10 % par les banques, pas de quoi descendre dans la rue non ?
        par contre, 70 % par des « fonds » étrangers, sans que l’on sache qui est derrière
        et 20 % par les assurances, Mme Michu prête à l’état par le biais de l’assurance vie

        et si en plus, on peut affirmer que les banques ne prêtent pas sur fonds propres, mais bien sur leurs encours, vous, moi, Mme Michu prêtons à l’état, à l’insu de notre plein grè

        curieux hein ?
        salauds de banquiers


      • Odin Odin 8 mai 2018 12:04

        @oncle archibald et @Eric F

        « Aucune faute des banquiers, juste une aubaine dont ils ont bien profité. »

        C’est très bien, vous avez bien assimilé la version de l’économie selon un Elie Cohen ou un Nicolas Bouzou comme quoi la théorie de l’USURE est un mythe. 

        L’histoire aussi est fausse, ce que firent un Saint Louis et surtout un Philippe IV le Bel en 1307 ne sont que mensonges. La création de la FED 1913 n’avait comme objectif que d’aider le peuple et pour cela Wilson est devenu un saint pour la City et que les familles Goldman Sachs, Rockefeller, Lehman et Kuhn-Loeb de New York, les Rothschild de Paris et de Londres, les Warburg de Hambourg, les Lazard de Paris et les Israël Moses Seifs de Rome se sont enrichis à la sueur de leurs fronts par un travail éreintant.

        Il est avéré que sans les accords de Bretton Woods en 1944 l’économie mondiale se serait effondrée et que nous serions retournés, sans l’oligarchie financière, au moyen age.

        Il est certain que sans cet ancien directeur général de la banque Rothschild, ce Pompidou devenu président, nous serions à un taux d’endettement sur PIB au dessus des 200 % sans cette heureuse loi de 1973 qui a sauvé notre économie.


      • oncle archibald 8 mai 2018 12:58

        @Yaurrick :

        L’état mais aussi les régions, les départements, les cantons, les communautés de communes, les communes ...

        A de très rares exceptions près tout ces « administrateurs » de la France ont établi des budgets sans rapports avec leurs recettes et sans les limiter à ce qu’il était possible d’investir en contractant des emprunts « raisonnables » pour anticiper la réalisation d’équipements indispensables.


      • Eric F Eric F 8 mai 2018 14:23

        @Odin
        je n’ai pas parlé du fait qu’il y ait ou non « faute » des banquiers, mais juste qu’il est faux d’attribuer à la loi de 73 l’interdiction par l’état d’emprunter à la BDF (il pouvait emprunter 20,5 milliards dont la moitié à taux nul), et par ailleurs que les déficits budgétaires ont augmenté suite à la crise économique, qui s’est avéré durable.


      • Odin Odin 8 mai 2018 18:27

        @Eric F

        « (il pouvait emprunter 20,5 milliards dont la moitié à taux nul) »

        Il ne vous vient pas à l’esprit que ces 20,5 milliards étaient inscrit dans la loi de cette époque et que le gouvernement pouvait modifier ce montant à la hausse en fonction de l’économie du pays (PIB) ? smiley 


      • Alainet Alainet 8 mai 2018 23:44

        @Spartacus il existe 2 façons de prêter et les buts ne sont pas les mêmes que si le but visé est l’investissement prudentiel ou bien la spéculation financière dérégulée de l’économie.casino...comme le démontre ce clip « le cash misère »... https://www.youtube.com/watch?v=OcNftI9gKHI&index=37&list=PLFuGlAfjLR7oVzLIxpoAO7o29S1bKUW83
         


      • papat 7 mai 2018 10:13

        bonjour,

        j’attendais avec impatience un article traitant de ce sujet... deux le même jours ...on est gâté.. merci aux auteurs.
        Cependant votre timidité vous empêche sans doute d’aller plus loin en cherchant les responsables de l’arnaque qui nous tirent vers le fond.
        peut être pourriez vous nous parlé de qui ce cachent derrière la loi du 3 janvier 1973 ?
        les mêmes sans doute qui sont responsable de l’endettement faramineux des états unis d’amérique !
        pour vous aider un peu ...ce ne sont pas les musulmans ,ni les chrétiens, peut être les bouddhistes ?? 

        • aimable 7 mai 2018 11:47

          @papat
           Allez je me lance
          ne serais ce pas des banquiers ou des personnes au service d’une banque devenues pour les besoins de la cause politiciens  ?


        • papat 7 mai 2018 12:30

          @aimable
          vous brûlez !


        • Franck David-Henriet Franck David-Henriet 8 mai 2018 09:24

          @papat

          Bonjour,

          Merci pour votre commentaire. Je ne pense pas être timide et s’il faut balancer, je le ferai mais chaque chose en son temps ! smiley Après, je ne connais pas le degré de censure sur Agoravox...

          Il s’agit avant tout d’un travail d’éducation pour dire de façon simple ce qui est parfois expliqué avec un jargon bien trop compliqué. Et si j’ai rédigé cet article, c’est précisément pour insister sur l’arnaque proprement dite car je n’ai jamais trouvé d’articles insistant véritablement sur l’aspect « sidération ».

          Après comme je le dis en conclusion, cet article est le point de départ pour, pourquoi pas, ensuite enchaîner sur des sujets comme la loi du 3 janvier 1973... mais dans des termes simples... Voilà, il y a du pain sur la planche !

          En attendant, j’encourage chaque citoyen suisse (dont je fais d’ailleurs partie) à voter OUI à cette initiative « Monnaie pleine » le 10 juin prochain car, en Suisse, nous sommes encore un peu en démocratie...

        • papat 8 mai 2018 11:03

          @Franck David-Henriet
          « Merci pour votre commentaire. Je ne pense pas être timide et s’il faut balancer, je le ferai mais chaque chose en son temps ! après, je ne connais pas le degré de censure sur Agoravox... » 



          Balancez, balancez !

          je vous attends avec impatience ! n’étant pas très doué pour écrire un article moi-même !

        • Matlemat Matlemat 7 mai 2018 11:35

           C’est pour cela que les crypto-monnaies décentralisées qui appartiennent à leurs utilisateurs ont de plus en plus de succès.


          • Eric F Eric F 8 mai 2018 14:34

            @Matlemat
            les crypto monnaie sont très rapidement aussi devenues un objet de spéculation et d’échanges occultes pour initiés, et les banques vont mettre le grappin dessus
            https://www.crypto-france.com/goldman-sachs-interet-blockchain-crypto-monnaies/

            Quant à la blockchain, c’est presque devenu un animal mythique et mystique !



          • zygzornifle zygzornifle 7 mai 2018 12:53

            La valeur sure c’est l’antrax , quand on en parle tout le monde se fait dessus ....


            • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 7 mai 2018 13:36

              Si la monnaie pleine passe, la méthode pour passer de l’ancien système au nouveau sera spectaculaire.

              Au jour fixé, tous les avoirs en monnaie scripturale (masse monétaire M1) deviennent monnaie pleine et sont sortis du bilan de la banque pour être transférés sur des comptes de consignation. Pour ce faire, un montant équivalent doit être prêté aux banques par la BNS. Les obligations des banques vis-à-vis de la BNS découlent donc de cette conversion de monnaie scripturale.

              tiré de http://www.initiative-monnaie-pleine.ch/commentaires-du-texte-de-linitiative/

              En gros : la Banque Nationale Suisse va imprimer l’argent virtuel des comptes en banques et ces vrais billets deviendront une dette des banques privées vers la banque centrale...

              - Des banques redevables devant un pouvoir public
              - L’obligation des banques de gérer l’argent comme si c’était du vrai argent
              - Les clients à l’abri du conneries des banquiers
              - Le taux d’intérêt redevenu un outil de politique monétaire
              - Les avantages du communisme et du capitalisme au service des gens au lieu des banques
              - Un impact limité pour le Franc Suisse sur le marché international, puisque il s’agit d’une bidouille à somme nulle

              Les banquiers ont déclenché des guerres pour bien moins que cela ! Ils sont fous ces suisses !


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 mai 2018 18:18

                @La Voix De Ton Maître
                Ni la Suisse, ni l’ Islande, ni l’Argentine ne sont dans l’ Union européenne.



              • @La Voix De Ton Maître, la Banque Nationale Suisse ne va pas imprimer l’argent virtuel des comptes en banques.

                La monnaie scripturale de la BNS (avoirs à vu détenus à la BNS) est déjà reconnu par la loi comme monnaie ayant cours légale.

                Les comptes courants deviendrons des comptes de titres sur les obligations de caisse de la BNS. C’est un changement principalement « informatique ».

                Le texte officiel est ici : https://www.bk.admin.ch/ch/f/pore/vi/vis453t.html


              • cleroterion cleroterion 7 mai 2018 16:55

                Le pire, c’est même pas tant que les banques crées l’argent quand elles prêtent à un particuliers ; c’est qu’elles le font aussi quand elles prêtent aux états. Elles ne se contentent pas de leur demander des intérêts, elles dictent aux états la politique qu’ils doivent mener. Un état endetté n’a pas d’autre choix que d’accepter... ou crever. C’est particulièrement visible en Afrique, livrée aux pillage.
                La quasi totalité des états du monde sont sous curatelle des banques.
                Quand les états arrêteront-ils cette folie d’emprunter aux banques l’argent dont ils ont besoin pour créer eux même cet argent ?
                Réponse : quand on sera en démocratie, c’est à dire pas pour demain.


                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 mai 2018 18:27

                  @cleroterion
                  Quand les états arrêteront-ils cette folie d’emprunter aux banques ?

                  La méthode utilisée est très bien expliquée par John Perkins dans son livre : « Confessions d’un assassin financier ». Des équipes vont voir les dirigeants, elles leur font miroiter des projets mirifiques, mais complètement bidons.


                  Quand les pays ne peuvent plus rembourser, ils imposent la vente des biens publics, des économies budgétaires qui vont affecter la santé, le social et l’école. Ils mettent la main sur les ressources naturelles du pays, et aux Nations unies, ces dirigeants doivent voter comme on leur dit.

                  Et si les Chefs d’Etats résistent,... ils meurent malencontreusement d’un accident d’avion.


                • aimable 7 mai 2018 19:39

                  @Fifi Brind_acier
                  on comprend pourquoi aucun responsable politique n’a été assassiné ( ou n’a eu de tentative d’assassinat )depuis Giscard et Pompidou puisque ce type d’endettement ( dont ils sont les pères ) a commencer avec eux  smiley


                • lloreen 7 mai 2018 23:57

                  @aimable

                  Ces dirigeants depuis l’ex-directeur de la banque Rothschild, monsieur Pompidou et ses successeurs sont tous les garants du système et il est évident qu’ils leur font des ponts d’or. Il suffit de considérer leur train de vie...Non seulement ils gagnent des sommes faramineuses planquées dans les paradis fiscaux-comme Macron- mais en plus tout est mis gratuitement à leur disposition.
                  La situation est très simple dans les faits, il suffit d’ailleurs de feuilleter les livres d’Histoire pour que les preuves s’étalent sous les yeux...

                  « Tous les grands gouvernements du monde - ceux d’aujourd’hui et ceux d’hier - n’ont été que des bandes de voleurs associés afin de piller, de conquérir et de réduire leurs frères humains en esclavage . Et leurs lois, comme ils les appellent, ne représentent que les ententes qu’ils ont jugé nécessaire de conclure afin de maintenir leur organisation et d’agir de concert pour dépouiller les autres et les réduire en esclavage , et pour assurer à chacun sa part convenue du butin. Toutes ces lois n’imposent pas plus d’obligations que n’en créent les ententes que les brigands, les bandits et les pirates jugent utile de conclure entre eux . »
                  Lysander Spooner

                  Deux présidents américains, Lincoln et JF Kennedy, furent assassinés sur ordre des propriétaires de la FED car ils voulurent reprendre le contrôle de l’émission de la monnaie,ce qui évidemment aurait signifié la faillite des dirigeants de la City de Londres.
                  http://alarecherchedelaverite.blogspot.be/2008/10/jfk-la-suite-de-lenqute.html


                • BA 7 mai 2018 17:54

                  La banque Rothschild a demandé aux autres banques d’affaires de donner de l’argent pour financer la campagne d’Emmanuel Macron.

                  Jeudi 9 mars 2017 :

                  Quand Rothschild sponsorise Macron.

                  Aucune entreprise n’a financé le mouvement [En marche !, NDLR], aucune structure juridique, se défendait Emmanuel Macron sur BFM TV le 24 février 2017.

                  Certes. Mais il semblerait que ses anciens patrons sponsorisent tout de même l’enfant de la « maison » en toute discrétion.

                  En témoigne ce texto envoyé il y a quelques mois par la direction de Rothschild à un listing très sélect de banquiers d’affaires de la place parisienne :

                  « Chers amis, un cocktail dînatoire de levée de fonds est organisé pour Emmanuel Macron le 27 septembre à 20 heures à la Terrasse Martini, 50 avenue des Champs-Élysées. À cette occasion, Emmanuel vous fera part de sa vision et de ses propositions, cela sera aussi l’occasion de discuter avec lui de façon informelle. Si vous souhaitez vous joindre à nous, pourriez-vous le confirmer en répondant à ce SMS, en indiquant si vous serez accompagné. Pour des raisons de confidentialité, nous vous demandons une très grande discrétion autour de cet événement.  »


                  https://www.valeursactuelles.com/politique/coulisses-politiques-quand-rothschild-sponsorise-macron-72133


                  • joletaxi 7 mai 2018 18:03

                    une simple opération comptable signifiant : « J’ai prêté tant à untel (créance) – Untel me doit tant (dette) ».

                    finalement, la compta c’est très simple.
                    vous en avez d’autres comme ça ?

                    la banque peut prêter 40 fois les montants en dépot ?
                    les règles prudentielles elles parlent seulement de garantie en fonds propres

                    bref...
                    à part cela, expliquez moi comment une banque fait faillite si les emprunteurs ne remboursent pas de l’argent créé ex nihilo ?
                    curieux non ?


                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 mai 2018 18:42

                      @joletaxi
                      La banque fait faillite, justement quand les emprunteurs ne peuvent plus rembourser !
                      « Comment une banque fait faillite en quelques heures. »


                    • Joséphine Joséphine 7 mai 2018 22:14

                      @joletaxi
                      Les échanges interbancaires se font uniquement en monnaie centrale, elles n’acceptent pas les pseudo-monnaie des autres banques, en fait elles ne se font pas confiance... Il n’y a que nous qui sommes assez bêtes et naïfs.

                      Les faillites bancaires surviennent pas manque d’actifs et/ou de monnaie de la banque centrale.
                      Mais pas de soucis, aujourd’hui il y a le bail-in, elles pourront donc tout simplement se servir sur nos compte.

                    • joletaxi 8 mai 2018 10:53

                      @Joséphine

                      blablabla...

                      voilà une légende urbaine qui a de beaux jours devant elle


                    • joletaxi 8 mai 2018 10:57

                      @Fifi Brind_acier

                      bah où est le problème ?
                      les emprunteurs ne peuvent rembourser
                      mais c’est de la monnaie créée ex nihilo non ?
                      comme on l’a créée par une simple écriture comptable, on peut aussi l’annuler par une simple écriture comptable, logique non ?

                      chauqe fois que ce marronnier refleurit, je pose la question :
                      écrivez_moi l’écriture comptable qui permet de créer de la monnaie
                      ou, sous quelle rubrique du bilan est enregistrée la monnaie ex nihilo ?

                      paraît que c’est simple ?


                    • Alainet Alainet 9 mai 2018 00:04

                      @joletaxi comment pouvez-vous soutenir de telles inepties dans un système où toutes les lois encadrant les pratiques bancaires et le crédit ont été jetées à la poubelle ? Un expert qui n’est pas né de la dernière pluieJean Jacques Nandel nous en apprend + sur ce sujet :
                      https://www.youtube.com/watch?v=SqI0J2bm_tE&list=PLFuGlAfjLR7oVzLIxpoAO7o29S1bKUW83&index=83


                    • joletaxi 9 mai 2018 11:04

                      @Alainet

                      blablabla...

                      il est incontestable que le marché bancaire est le plus réglementé de tous

                      mais pour Mme Michu, il est plus vendeur de désigner un coupable, un certain moustachu avait exploité le « truc » avec le succès que l’on sait

                      sinon , une idée sur l’argent ex nihilo, qui apparaît, disparaît comme par enchantement ?

                      un autre problème
                      comme l’argent prêté est créé pour l’occasion, du moins selon la légende, quand vous remboursez, c’est bien avec du bon argent récolté à la sueur de votre front ?
                      comment elle fait la banque, qui reçoit de l’argent bien réel, en remboursement d’argent« furtif » ?

                      ah oui, une simple écriture comptable...


                    • Lucadeparis Lucadeparis 10 mai 2018 11:50

                      @joletaxi
                      Vous vous moquez du monde ? Vous êtes payé pour vos posts ? Pour faire aussi la promotion du round up que vous prétendez utiliser ?


                      Si les crédits créent la monnaie, le remboursement en est la destruction (dans le système de réserves fractionnaires).
                      Le hic, c’est qu’il faut aussi « rembourser » des intérêts, donc il faut encore plus de crédits, et ce qu’on appelle la « croissance » (du PIB) pour que cela ne s’effondre pas.
                      Il y a effondrement de la quantité monétaire lorsqu’il y a moins de demande de crédits, comme en 1929.

                    • joletaxi 10 mai 2018 12:32

                      @Lucadeparis

                      du round up que vous prétendez utiliser ?

                      trop drôle
                      c’est du roundup fictif, créé ex nihilo, qui s’autodétruit avec le soleil

                      finalement c’est simple,
                      ça se crée, ça s’autodétruit, et comme les intérêts échappent à l’écriture magioque, il faut des crédits pour créer les intérêts
                      je suis effectivement payé, mais en monnaie furtive, et dès que je veux en faire usage, elle s’autodétruit, c’est ballot non ?


                    • Cateaufoncel2 7 mai 2018 23:14

                      @Fifi Brind_acier

                      Une information qui ne surprendra pas ceux qui avaient saisi la véritable orientation politique d’Asselineau :

                      http://www.medias-presse.info/lupr-de-francois-asselineau-lance-sa-fraternelle-maconnique/91382/


                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 8 mai 2018 08:02

                      @Cateaufoncel2
                      Tous les citoyens français ont le droit d’appartenir à des associations.
                      C’est la Loi de 1901 sur la liberté d’association.


                    • pissefroid pissefroid 8 mai 2018 09:46

                      @Cateaufoncel2

                      Je viens de faire un tour sur la toile, et, je constate que cette fraternelle n’est pas initiée par asselineau ni par l’upr.


                    • Cateaufoncel2 8 mai 2018 11:38

                      @Fifi Brind_acier

                      Avec celle-là, d’association, "voilà qui devrait mettre fin à toute illusion parmi les partisans de l’UPR qui veulent sincèrement s’opposer au Nouvel Ordre Mondial." (médias-presse-info)

                      Il y avait déjà eu cette photo du lancement de sa campagne électorale :

                      http://media.medias-presse.info/wp-content/uploads/2018/05/asselineau-drapeau-onu.jpg

                      Elle m’avait échappé, mais bon, elle ne fait que confirmer des doutes que j’avais exprimé depuis longtemps.


                    • Cateaufoncel2 8 mai 2018 11:40

                      @pissefroid

                      Le logo, le symbole, la couleur, tout est là pour souligner la collusion, et elle remonte forcément au début des discussions.

                      Quant à savoir qui en a pris l’initiative, c’est très secondaire, et ça ne modifie en rien l’enseignement essentiel de l’information principale qui  «  qui devrait mettre fin à toute illusion parmi les partisans de l’UPR qui veulent sincèrement s’opposer au Nouvel Ordre Mondial." (médias-presse-info)




                    • pissefroid pissefroid 8 mai 2018 12:25

                      @Cateaufoncel2
                      commentaire de 11:40,
                      ce que vous dites a l’apparence de la vérité mais correspond,
                      à mon avis,
                      à une tentative de dénigrement du mouvement de françois asselineau.


                    • Odin Odin 8 mai 2018 12:31

                      @Cateaufoncel2

                      Merci pour cette info qui est de taille, enfin pour ceux qui connaissent la réalité de cette secte et des réels objectifs des frères la truelle. 


                    • Cateaufoncel2 8 mai 2018 13:02

                      @pissefroid

                      « ...mais correspond, à mon avis... »

                      Votre avis est tout à fait défendable, mais, pour ma part si, jusqu’à présent, j’avais une assez piètre opinion d’Asselineau et de son parti, maintenant qu’il fricote avec la Maçonnerie, il se positionne en ennemi de la droite nationale et en faveur du mondialisme, ce dont je me doutais depuis longtemps, mais qui maintenant est établi.

                      Pour le reste, voyez ce qu’en dit Odin, ci-dessus. Je n’ai rien à y ajouter.


                    • Alainet Alainet 9 mai 2018 00:28

                      @Cateaufoncel2 * Asselineau n’a pas l’exclusivité de s’opposer aux dérives de la Grande Finance ; d’autres le font aussi avec plus de virulence : Jovanovic, O.Delamarche, Charles Gave, la Chronique-Agora, Businessbourse.com, E.von Greyerz, O.Todd, O.Brerruyer, Ch.Sannat, J.Nikonoff... et certains partis comme le FN, le LFI, le PRCF,.. j’en oublie encore d’autres !


                    • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 7 mai 2018 22:05

                      Voir ou revoir le fameux Argent Dette de Paul Grignon sur l’historique et le mécanisme de la création monétaire :



                      • Eric F Eric F 7 mai 2018 23:12

                        L’argent ainsi « créé » par les banques sert à investir des machines outils, acheter des maisons, etc. c’est le fuel de la consommation donc de la production, donc de l’activité économique, donc de l’emploi. Soyons donc circonspects avant de jeter l’eau du bain.

                        Par contre, je n’ai pas compris à quoi servent les milliards empruntés à taux faiblissime par les banques auprès de la BCE, si ce n’est pour être re-prèté avec marge.


                        • Alainet Alainet 9 mai 2018 01:00

                          @Eric F Pour les taux bas ; il s’agit d’une manipulation bancaire liée au « créditisme » ( prêt sur de l’argnent qui n’existe pas ) ce qui n’a rien à voir avec l’épargne fondé sur de l’argent bien réel pour investir.... Dans le créditisme on fait miroiter des taux d’intérêts bas pour attirer le client mais le montant des prêts peut enfler sans limites. là réside le piège à cons....
                          http://la-chronique-agora.com/creditisme-zombies-faillite/


                        • troletbuse troletbuse 8 mai 2018 06:24
                          Plus c’est gros et plus ça passe !

                          C’est vrai. Dimanche j’ai vu le gros Hollandouille qui passait à la TV et qui sermonnait Trump à la place de Macronimbus. Peut-être ne sait-il encore pas qu’il n’est plus président ? Ou alors, comme moi, il ne savait pas si le freluquet était encore ou non en Australie. Il a donc décidé de faire le président par intérim ou en abrégé le PPI, ou bIen Pepi le putois ;


                          • karim 8 mai 2018 09:06

                            Le capital des banques s’est bâti sur l’esclavage et la traite des Noirs. Si l’esclavage a été aboli, elles sont passées aujourd’hui à l’esclavage des Etats qui conduit bien sûr à l’esclavage des citoyens.

                            La roue tourne, un jour pour toi et un jour pour autrui. Ainsi, l’esclavage s’est déplacé du Sud vers le Nord, sans que l’on se rende compte. Tout ça, parce que les hommes ne sont pas solidaires dans ce monde.« Il y a nous et il y a les autres » comme l’a si bien dit Roger Waters dans l’une de ses chansons.

                            • Hecetuye howahkan 8 mai 2018 11:12

                              @karim

                              Salut...je te rejoins totalement  smiley le problème est là..en surface ,en profondeur il est en chacun, sujet parfaitement inconnu de quasiment tout le monde sauf exceptions ...et curieusement le pseudo libre arbitre n’existe plus du tout...

                              voler
                              tuer,
                              détruire
                              violence,
                              conflits
                              souffrance,
                              esclavage
                              pauvreté qui tue
                              chômage organisé
                              mensonge

                              ont remplacé les pseudo 10 commandements..

                              Roger Waters est une personne qui en a des « grosses » pourrait t’on dire..


                            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 8 mai 2018 11:34

                              @karim

                              Bonjour...pas moyen d’ouvrir la vidéo...


                            • Hecetuye howahkan 8 mai 2018 12:53

                              @Aita Pea Pea

                              Salut je suis en Irlande et ouvre la vidéo sans problème..je n’ai pas pu la regarder..écouter une seconde le langage d’un journaliste m’est impossible..

                              cela dit je suis R Waters depuis longtemps..il est dans le top ten des plus anti sémites de la planète classement fait par la fondation machin chose du peuple ............

                              ils appliquent la technique de l’analyse transactionnelle, une technique manipulatrice de vendeurs...

                              tous leurs propos qui s’adressent à nous ,s’ adressent à un nous enfant soumis....à découvrir pour ceux qui ne connaissent pas ..

                              leur discours débiles et débilitant comme le ton employé sont parfaitement étudiés ...

                              une personne éveillée même un peu, ne peut absolument pas écouter cela, comme un politique etc etc


                            • karim 8 mai 2018 14:35

                              @Aita Pea Pea
                              Consultez :


                            • Zolko Zolko 8 mai 2018 10:14

                              @ l’auteur : « J’ai prêté tant à untel (créance) – Untel me doit tant (dette) »
                               
                              Vous prétendez que si vous empruntez 1000 €uros à la banque, vous aurez 1000 €uros de dette ? vous êtes mal informé, vous oubliez les intérêts. Si les intérêts sont de 10% (par exemple) alors si vous empruntez 1000€ vous aurez 1100€ de dettes. Ce qui prouve que l’affirmation « les dettes des uns sont les créances des autres » est fausse : il y a beaucoup plus de dettes que d’avoirs.
                               
                              En fait, il est là le problème avec ce genre d’article approximatif, il autorise les Spartacus de ce monde à crier au loup, et avec raison :
                               
                              « De l’argent est créé pour des besoins et détruit quand il est rendu.... »
                               
                              ben non, justement, l’argent des intérêts n’est pas créé, et n’est pas non-plis détruit quand il est remboursé, et pourtant il est réclamé. Comme le dit Spartacus, ce n’est pas le principe de la création monétaire par lé réserve fractionnaire qui pose problème, car jusque-là ce serait une jeu à somme nulle, mais les intérêts que les banques peuvent prendre dessus qui en font un schéma d’arnaque pyramidale. J’ai écrit un article pour expliquer, et pour en expliquer les conséquences.


                              • Eric F Eric F 8 mai 2018 10:27

                                @Zolko
                                Sur cette question des intérêts, il y a des facteurs « dynamiques » :
                                En période d’inflation croissante, une partie des intérêts est absorbée par celle-ci, mais ça ne marche qu’un temps.
                                Si l’emprunt est destiné à un investissement productif, celui-ci créera de la valeur permettant de couvrir les intérêts (et au delà)
                                Dans le cadre d’une croissance continue, la richesse globale augmente, permettant de rembourser les intérêts.
                                ...mais ceci n’opère pas dans une situation de quasi stagnation économique, et d’emprunt pour boucler les fins de mois.


                              • Hecetuye howahkan 8 mai 2018 11:03

                                Salut, on ne va pas s’en sortir me disent les commentaires sur avox, largement parasités par une même clique défendant un intérêt unique, celui du pseudo NOM..

                                dont le représentant de l’époque s’essayait à la parodie comique

                                notre pauvre cerveau anémié ne voit pas que l’argent n’a jamais eu d’existence réelle et donc que l’argent n’a JAMAIS RIEN FAIT.....rien du tout !!!

                                tout ce que vous voyez comme objet, nourriture, etc est le fait d’humain travaillant ENSEMBLE ...par la force seulement ...car chaque humain même si il va prétendre le contraire, sauf exceptions il veut le plus possible et cela peu importe comment..vol, guerre, destructions, etc ne le gêne pas..enfin si un peu mais pas vraiment..cela dit les truands qui nous dirigent tiennent absolument à passer pour des philanthrope, pourquoi ne pas assumer son statut de voleur alors ? 
                                Parce que même eux savent que c’est le mal qui les anime..

                                l’argent n’est que l’égrégore de ce que nous sommes devenus mentalement ...des dégénérés dangereux, être dégénéré et sympa moi je dis que cela le ferait sans problèmes ..et oui car non seulement mentalement nous n’évoluons pas car il n’y a jamais eu d’évolution mentale mais hélas nous avons dangereusement régressé à un stade on cela n’est même pas perçu et si il l’est vaguement il n’est pas compris du tout quand à son origine..

                                je vois une bande de terrien qui regrettent le temps ou nus alliions tous être jeune ,beau et riches tout le temps, quelques années après il y a des vieux prés de la mort, des corps fatigués et de + en + de pauvres et des nouveaux jeunes qui eux aussi sont des morts en puissance mais se pensent encore immortels...

                                l’immortalité rend fou car elle n’existe pas..

                                Nous souffrons tous terriblement..le maître encore plus car il a tout ce qu’il veut et rien ne va pour lui..notre histoire c’est le tonneau des danaïdes, le mythe de Sisyphe, Iliade et l’Odyssée ,voila un épisode qui en parle bien

                                Ne voulant absolument pas et c’est un refus catégorique de la part des masses occidentales mais hélas pas seulement , ne voulant absolument pas coopérer, partager avec équité , les masses en fait, toutes à pleurer sur leurs tristes sort, tout en ne voulant strictement rien changer aux fondements de ce qui est devenu la souffrance et la violence humaine , les masses sont en fait le créateur du désastre car à soi disant 1 contre 9...le 1 n’a aucune chance sauf si les 9 passent leur temps à se battre entre eux..pour avoir plus par peur de demain,et oui car quand on ne coopère pas et ne partageons pas toute l’existence physique et donc aussi mentale est un combat constant, une guerre.. mais aussi par bêtise pure, par la perte de certaines de nos capacités, par le refus de la mort du corps qui fait que par là même on refuse aussi la vie, or la vie ne se refuse pas !!!! elle se vit..

                                de cela nous ne savons plus rien....

                                plus c’est gros plus çà passe oui bien sur..

                                Mais le plus gros n’est pas du tout perçu..l’argent à la base est faux, il est nécessaire au voleur pour voler plus, non seulement il est faux mais il y a du faux faux...de faux billets de monopoly en fait

                                tout ceci et bien plus n’étant pas compris, alors le pire doit continuer jusqu’à ce que nous comprenions que vivre n’est pas un combat...
                                or nous croyons penser que si....

                                alors comme disait Bossuet

                                Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes.

                                c’est exactement ce que nous faisons, ....le désastre humai n’ est notre responsabilité collective..la masse en étant la pire des parties car elle peut arrêter ce désastre à tout moment, mais elle ne le veut pas..oh certes ceci sera nié , car nous avons créé une image fausse de nous même...tout en adorant la société hiérarchique qui va permettre à chacun de se voir demain en chef de ceci ou chef de cela
                                , avec honneurs, pouvoir et argent et ceci à tous niveaux....

                                Icare vous connaissez, c’est nous également..


                                À cause de ses trahisons répétées, Dédale est jeté avec son fils Icare dans le labyrinthe dont il est l’architecte. Ne pouvant emprunter ni la voie des mers, que Minos contrôlait, ni celle de la terre, Dédale eut l’idée, pour fuir la Crète, de fabriquer des ailes semblables à celles des oiseaux, confectionnées avec de la cire et des plumes. Il met en garde son fils, lui interdisant de s’approcher trop près de la mer, à cause de l’humidité, et du Soleil, à cause de la chaleur. Mais Icare, grisé par le vol, oublie l’interdit et prend de plus en plus d’altitude. La chaleur fait fondre la cire jusqu’à ce que ses ailes finissent par le trahir. Il meurt précipité dans la mer qui porte désormais son nom : la mer icarienne..

                                le labyrinthe est notre vie, nous en sommes les créateurs. Solution envisagée fuir, or comment se fuir soi même ?? fuir comme nous essayons de fuir notre responsabilité directe dans le désastre humain , cette fuite devient grisante ( adrénaline, etc..) , on en oublie le réel , la fuite devient la vie mais ceci est irréel, la mort est là au tournant......etc


                                • Hecetuye howahkan 8 mai 2018 11:19

                                  @Hecetuye howahkan

                                  en clair il y a deux possibilités..

                                  1-on continue comme c’est là
                                  2-on coopère et on partage

                                  la masse veut le numéro un avec aménagement si possible çà c’est le faux opposant type mélenchon , le messie des aveugles, sourds et quasiment muets .Pourquoi ? j’espère gagner le jackpot ..

                                  la masse refuse de coopérer et de partager, voila 45 ans que j’enquête partout là dessus..la réponse c’est non, pas de coopération et de partage équitable car je mérite plus X par 7 milliards ..sauf exceptions très très minoritaires

                                  tout le reste est diversion de ces deux points centraux..


                                • Hecetuye howahkan 8 mai 2018 11:22

                                  @Hecetuye howahkan

                                  Jacques-Benigne Bossuet

                                  Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes..( vers 1650)

                                  çà c’est nous smiley


                                • Vudenbas 8 mai 2018 11:15

                                  Je conseille la lecture de ce site qui traite justement des problèmes monétaires avec une approche comptable. Les bilans des banques centrales nationales, privées européennes, américaines et de la BCE y sont analysés. Il en ressort une immense cavalerie comptable pratiquée par la BCE, les banques privées européennes, ainsi que la banque de France, doublée d’une création monétaire qui à terme débouchera sur un un euro crash selon ses analyses.

                                  Petite citation attribuée à Mayer Amshel Rothschild
                                  « Donnez moi le pouvoir de créer la monnaie et je me moque de qui fait les lois »



                                  • joletaxi 8 mai 2018 11:21

                                    @Vudenbas

                                    fou hein, tout le monde crée de la monnaie, y a que moi qui n’y réussit pas

                                    le fait d’avoir déplacé la création monétaire à une banque centrale européenne, en lieu des banques nationales, n’a en rien supprimé les dangers d’une création monétaire débridée.


                                  • lloreen 8 mai 2018 12:03

                                    Si vous souhaitez matière à information et réflexion, je vous invite à prendre connaissance de ce lien.
                                    https://latromperieducodejustinien.wordpress.com/a-propos/

                                    Vous comprendrez petit à petit -ce n’est pas une insulte à votre intelligence...- le sens des images et pourquoi le drapeau des pirates portait la tête de mort. Tout est du double langage qu’il est impossible de comprendre et de mettre en parallèle sans une certaine connaissance bien évidemment occultée-et pour cause- à la masse puisqu’elle est considérée par ces corsaires comme la substance dont ils se nourrissent.C’est aussi le sens du constat de Kissinger lorsqu’il parle du peuple comme du « bétail » ou plus prosaïquement celui des « sans dents » puisque l’on sait que l’état de la dentition reflète le degré de santé d’un organisme. C’est une observation qui se vérifie aussi chez les mères de familles très nombreuses au XIXème dont les enfants pompaient les ressources nécessaires à leur propre croissance au détriment de certains éléments organiques ...
                                    La tête de mort des pirates (également emblème des skull & bones auxquels appartient le clan sataniste des Scherff (alias Bush) est le symbole de la « mort en mer », à savoir la soumission de toute prise au code maritime qui le droit de l’amirauté britannique, autrement dit le « droit des affaires », là aussi au sens propre et au sens figuré.
                                    Car le sens premier est celui de la notion de marchandise (lat.:res) qui fait l’objet des échanges commerciaux et le sens second est celui des affaires conclues entre commerçants respectifs.

                                    Et c’est à ce niveau précisément que se trouve le noeud gordien du système:Il est impossible pour des sociétés marchandises (corporations, états, républiques) de vendre des êtres humains (sinon c’est de la traite d’humains...) ou de les échanger contre une autre marchandise. Donc il a fallu qu’elles créent la personne -ou homme de paille- qui est la fiction juridique qu’ils utilisent pour réaliser leurs transactions commerciales et soumettre l’humanité, ignorante de ce stratagème commercial sur lequel tout le système capital repose, ravalée au rang de marchandise par le subterfuge de son homme de paille.

                                    Ce capital est donc tout simplement extrait (extrait de naissance et enregistrement à l’état -civil-) à partir de cet homme de paille/ personne juridique, base de la création monétaire qui s’effectue par le travail (rendement commercial) de l’être humain qui CROIT (fausse croyance) être le bénéficiaire (illusion que la monnaie dette ait de la valeur) alors qu’il est en l’esclave du système par le biais de la base légale reposant sur la notion du droit des affaires.

                                    C’est le sens du constat de Henry Ford : « Si notre population connaissait le fonctionnement de notre système monétaire et bancaire, il y aurait une révolution avant demain matin ».

                                    Le jour où l’humanité comprendra que « l’argent » (paperasserie sans valeur) n’est qu’un leurre destiné à la captation des richesses par un syndicat international du crime organisé, tel que l’a très bien défini Lysander Spooner , le monde changera à son avantage.

                                    « Tous les grands gouvernements du monde - ceux d’aujourd’hui et ceux d’hier - n’ont été que des bandes de voleurs associés afin de piller, de conquérir et de réduire leurs frères humains en esclavage . Et leurs lois, comme ils les appellent, ne représentent que les ententes qu’ils ont jugé nécessaire de conclure afin de maintenir leur organisation et d’agir de concert pour dépouiller les autres et les réduire en esclavage , et pour assurer à chacun sa part convenue du butin. Toutes ces lois n’imposent pas plus d’obligations que n’en créent les ententes que les brigands, les bandits et les pirates jugent utile de conclure entre eux . »

                                    Il n’est évidemment pas anodin ni hasardeux que le système frauduleux de la monnaie-dette issu de la création de la FED en 1913 sur le territoire américain, donnant naissance à la corporation privée des Etats-Unis (Washington district of Columbia) prévoie la fin des liquidités.
                                    De cette façon et au moment ultime où le monde basculera vers la virtualité plus personne ne fera le lien direct entre la tyrannie d’une élite maléfique et celui de la création monétaire sur la tête des êtres humains.

                                    Le chiffre de la Bête (666) est celui en particulier issu du Cestui que Vie de 1666.
                                     https://venerablepuzzle.wordpress.com/2016/01/03/the-boring-truth-about-the-cestui-que-vie-act-1666/


                                    • Dire que cet Arioul défend Macron. C’est à se poser des question. La modérations pourtant dans son cas devrait jouer. Insultes et autre crapuleries,...


                                      • Effectivemnt, dans le cas d’ARIOUL, plus c’est gros plus cela passe,...sur Agora ;


                                        • lloreen 8 mai 2018 12:56

                                          D’ailleurs, j’ai l’honneur de vous informer de la forclusion de ce système frauduleux depuis le 25.12.2012, les Rothschild et leur syndicat international du crime organisé le savent d’ailleurs parfaitement, ayant été vaincu avec leurs propres armes.
                                          Le challenge est à présent que cette information soit divulguée à grande échelle et on se doute bien que ce n’est pas la priorité de ces fraudeurs et maîtres-chanteurs.
                                          L’atout qu’ils conservent dans leur manche de prestidigitateurs est l’ignorance de la masse mais celle-ci commence à fondre sous les rayons de soleil.


                                          • Hecetuye howahkan 8 mai 2018 13:01

                                            @lloreen

                                            Salut, pourrais tu développer, si tu es dans l’humeur bien sur

                                             smiley




                                          • Alainet Alainet 9 mai 2018 01:26

                                            @lloreen Au niveau de l’UE notre Macron dans son idée de créer 1 Gouvernance Européenne veut accentuer l’Union des grandes banques entre elles (too big to fail...ce qui n’est pas 1 assurance tout risque :). Il préconise aussi un hypothétique fonds de garantie étendu à l’échelle de l’Europe. Il sera toujours trop petit face à une crise financière, et ce procédé collectiviste déresponsabilise les états-majors bancaires et les dirigeants politiques.... Qui sera saisi sur son épargne en cas de krak ? nous bien sûr , comme ce sera le cas avec de la directive BRRD, qui légalise et organise la ponction des comptes des épargnants. Quant à l’assurance-vie, elle peut être bloquée en vertu de la loi Sapin 2...donc aucune garantie pour nos dépôts !  Merci Macron !
                                            https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2018/05/03/union-bancaire-avance-garantie-des-depots-chacun-pour-soi-ph-herlin/
                                            = Mais heureusement que Merkel n’en veut pas de son idée. Elle obligerait l’Allemagne excédentaire, dans cette caisse de péréquation, à endosser toutes les Dettes souveraines des autres Etats en déficit.. Quel grand fou ce macron ! Mais en attendant ; lUE et la BCE sont dans 1 impasse : http://la-chronique-agora.com/zone-euro-union-bancaire/


                                          • lloreen 8 mai 2018 13:00

                                            pardon:vaincus






                                                    • BA 9 mai 2018 11:22

                                                      Un choc pétrolier arrive.


                                                      Préparez-vous.


                                                      Le pétrole s’envole en Asie.


                                                      Les cours du pétrole s’envolaient mercredi en Asie après l’annonce par Donald Trump du retrait des Etats-Unis de l’accord nucléaire avec l’Iran et le rétablissement des sanctions contre Téhéran.

                                                      Vers 05H00 GMT, le baril de light sweet crude (WTI), référence américaine du brut, pour livraison en juin, gagnait 1,56 dollar à 70,62 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

                                                      Le baril de Brent, référence européenne, pour livraison en juillet, prenait 1,81 dollar à 76,66 dollars.

                                                      Donald Trump a annoncé le retrait pur et simple des Etats-Unis de l’accord de 2015 sur le nucléaire iranien avec un retour de toutes les sanctions.

                                                      Les marchés avaient anticipé cette annonce - atteignant des plus hauts de plus de trois ans ces derniers jours - et dans un premier temps, les cours ont reculé.

                                                      Mais ils ont nettement rebondi en Asie, certains analystes évoquant la possibilité d’un baril à 80 dollars.

                                                      La hausse est alimenté également par la crise au Venezuela, l’accord Opep/Russie sur la limitation de la production, une demande mondiale qui a le vent en poupe et des données sur une baisse de la production américaine.

                                                      "Les marchés sont portés principalement par le refus de Washington de renoncer aux sanctions contre l’Iran, et la perspective d’un resserrement de l’offre dans un marché aux marges de manoeuvres déjà étroites", a jugé Benjamin Lu, analyste chez Phillip Futures à Singapour.

                                                      "Les observateurs dressent un parallèle avec le Venezuela, où, après les sanctions, les niveaux de productivité ont décliné et il y avait moins d’offre dans un marché resserré".

                                                      https://www.zonebourse.com/WTI-2355639/actualite/Le-petrole-s-envole-en-Asie-26544274/



                                                      • Laulau Laulau 9 mai 2018 13:26

                                                        Ce qu’il faudrait que les gens comprennent c’est que cette fameuse dette dont on leur rebat les oreilles repose sur une arnaque : nos préteurs n’avaient pas l’argent qu’ils nous ont prêté !


                                                        • lloreen 9 mai 2018 14:21

                                                          @Laulau

                                                          Les confusions sont voulues parce que les mots sont clairs. L’argent est un minerai sur lequel la monnaie était adossée autrefois pour lui conférer une certaine valeur, au même titre que l’or.
                                                          La paperasserie actuelle s’appelle de la monnaie fiduciaire dont le seul mérite est celui de reposer sur la (fausse) croyance des gens , en fait une totale illusion, qu’elle représente une valeur. Cette paperasserie n’est rien d’autre que de la reconnaissance de dettes que les gens s’échangent entre eux. Le mécanisme des banques est évidemment une arnaque monumentale, un vrai tour de prestidigitation réalisé par ce syndicat international du crime organisé reposant et s’engraissant sur l’usure dans la mesure où cette monnaie fiduciaire est la propriété de la FED qui l’imprime et qui la prête aux états (comprendre:budgets) et à leurs gouverne-menteurs respectifs dont la première des missions consiste à être les piliers de cette escroquerie planétaire.

                                                          Je vous invite à prendre connaissance du lien suivant et vous constaterez que l’arnaque de la monnaie fiduciaire n’est en fait qu’une facette d’un crime bien plus grave : l’esclavagisme systémique.
                                                          A partir de cet instant, nul ne peut plus s’étonner d’être constamment spolié dès sa naissance par l’artifice de la création de sa fiducie à partir de laquelle la contractualisation va pouvoir se faire entre la FED et les gouvernements, enfermant les êtres humains dans une prison artificielle de laquelle très peu sortiront et que John Shermann résumait ainsi :

                                                          Messieurs, un certain M. John Sherman nous a écrit qu’il n’y a jamais eu autant de chance pour les capitalistes d’accumuler de la monnaie que par "un décret promulgué", selon le plan formulé par l’Association Britannique des Banquiers. Il donne presque tous pouvoirs à la banque nationale sur les finances de la nation. (...) si ce plan prenait force de loi, il en découlerait de grands profits pour la fraternité des banquiers dans le monde entier.(...) M. Sherman dit que les quelques personnes qui comprennent ce système ou bien seront intéressées à ses profits ou bien dépendront tellement de ses faveurs qu’il n’y aura pas d’opposition de la part de cette classe, alors que la grande masse du peuple, intellectuellement incapable de comprendre les formidables avantages que tire le capital du système, portera son fardeau sans complainte et peut-être sans s’imaginer que le système est contraire à ses intérêts. Vos serviteurs dévoués.
                                                          Signé : « Rothschild frères."

                                                          En 1865, dans une lettre envoyée par le banquier londonien à ses confrères de Wall Street à New York.

                                                          Cette lecture vous apportera peut-être aussi des informations pour comprendre pourquoi ces malfaisants viscéraux n’ont que la guerre pour seul credo dont le seul et grand « avantage » consiste à effacer les dettes, celles-ci ne pouvant bien évidemment jamais être remboursées pour la seule et simple raison que ce serait la preuve absolue que « l’argent » (monnaie fiduciaire) n’a aucun fondement réel, ce qui est d’ailleurs visible à l’oeil nu dans la mesure ou personne n’a jamais vu de champ ou d’arbres donnant de la monnaie...
                                                           http://levigilant.1fr1.net/t14-nouvel-ordre-mondial-de-quoi-se-compose-t-il-et-quels-sont-ses-buts


                                                        • lloreen 9 mai 2018 14:46

                                                          @lloreen

                                                          Le lien est celui que j’ai posté dans un commentaire précédent, fondamental pour comprendre commence s’opère la contractualisation dans la mesure ou les lois ne sont rien d’autres que des clauses commerciales engageant la personne juridique, fiction sur laquelle le système repose.
                                                          https://latromperieducodejustinien.wordpress.com/a-propos/

                                                          Donc ce que font tous ces dirigeants de corporations (Merkel, Blair, Hollande, etc) n’est rien de plus que de la gestion de capital. Vous trouverez d’ailleurs l’objet SOCIAL (concernant la société au sens de l’ensemble des habitants d’un territoire) de la corporation « république française présidence » repris au registre des sociétés.

                                                          https://www.societe.com/societe/republique-francaise-presidence-100000017.html

                                                          Vous noterez que la date de la création de cette entreprise le 16 janvier 1947coïncide avec l’élection du président Auriol...Tous les salariés-les mots sont clairs- de cette entreprise sont évidemment redevables à leurs financeurs...
                                                          Ce qui explique que les élections vendues au peuple à grands coups de campagnes publicitaires -comme pour tout bon produit commercial- poursuivent un double but :

                                                          -nommer (nomination du conseil d’administration) le président de cette entreprise selon le choix des financiers ce qui a été parfaitement illustré par la nomination de leurs associé-gérant (Monsieur Macron) ou ex-directeur de leur banque (Monsieur Pompidou et leur entente commerciale de 1973, la fameuse « loi » Pompidou).

                                                          - organiser des élections pour illusionner les électeurs (le capital) sur les tenants et les aboutissants de cette mascarade en leur donnant à croire qu’ils ont un rôle à jouer dans l’entreprise républicaine.

                                                          La situation est évidemment la même dans toutes les républiques européennes où les ficelles sont plus ou moins les mêmes à part quelques aménagements en fonction du folklore local...ce qui gêne donc la visibilité et la traçabilité d’où les ordonnances pour uniformisation ... (constitution européenne)...et la création de plus en plus de bureaucratie (parlement européen, commission, etc...) qui engraissera les amis et amis des amis des piliers systémiques, ce qui est encore vérifiable dans les faits et accroît le désaccord des populations (le capital respectif) dont les poches se vident de plus en plus dans la mesure où les intérêts de la dette créée ont une croissance exponentielle.


                                                        • lloreen 9 mai 2018 15:03

                                                          A contrario vous comprendrez pourquoi jamais aucun candidat non issu du sérail ne sortira jamais victorieux d’une quelconque élection présidentielle tant que le système actuel persistera.

                                                          J’ignore si les candidats à cette élection présidentielle quinquennale sont au courant de ce folklore. S’ils le sont, ils se font les complices d’une escroquerie planétaire à l’origine des pires crimes et exactions commises sur ce monde et à ce titre, ils sont redevables devant chaque français en raison de leur tromperie délibérée .
                                                          S’ils ne le sont pas - ce qui est fortement improbable- ils sont incompétents dans leur rôle.

                                                          Tous les candidats de partis sont bien entendus totalement inféodés au système dans la mesure où ils récoltent des subventions pour leur entreprise et ceux qui indisposent le système n’auront bien entendu jamais de subvention sauf à y jouer,sciemment ou non, un rôle de faire valoir ou de repoussoir.

                                                          Il est donc totalement improductif d’imaginer avoir un rôle d’opposition dans un système où cela n’est pas initialement prévu...Je ne connais aucune d’entreprise dans laquelle le PDG accueille une opposition à son objet social...


                                                        • izarn izarn 9 mai 2018 15:58

                                                          Je ne vois pas ou est le problème de la création de monnaie « ex nihilo » si est elle détruite, comme vous dites en remboursant...
                                                          Le problème, figurez vous ne se trouve pas la. C’est que pour rembourser une dette « ex nihilo » on va utiliser cette méthode pour la rembourser par une autre dette ! Facile à trouver cet argent ; puisque « ex nihilo »...
                                                          Effectivement dans ce cas, quand l’ECONOMIE VA MAL, on peut continuer avec des dettes, interminables comme une pyramide de Ponzy...
                                                          Vous ne pouvez plus empecher ça, car si vous le faites, vous seriez ruiné...
                                                          Mais en fait c’est ce qui va se produire...Quoiqu’il arrive.


                                                          • lloreen 10 mai 2018 11:09

                                                            @izarn
                                                            "Je ne vois pas ou est le problème de la création de monnaie « ex nihilo » si est elle détruite, comme vous dites en remboursant...« 

                                                            Elle ne peut JAMAIS être remboursée et ce n’est d’ailleurs pas le but.
                                                            Le but n’est pas le »remboursement« mais la création de monnaie-dette assortie d’intérêts (d’ailleurs stratosphériques...) que les états respectifs doivent rembourser aux propriétaires de la FED par l’imposition des citoyens des nations respectives.

                                                            Ce système démentiel n’a que deux moyens de »remboursement«  :

                                                            -l’annulation pure et simple en contre-partie de laquelle un racket se met en place, consistant à spolier les nations de territoires et de captation des richesses ce qui se vérifie tous les jours aux quatre coins de la planète...
                                                            http://www.afrik.com/article9231.html

                                                            A ce que je sache ; les africains ne sont pas plus riches suite à cette » remise de peine" mais au contraire de plus en plus pauvres...Par contre, certains mafieux sont de plus en plus riches.
                                                            https://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/bollore-et-l-affaire-des-ports-africains_1782144.html

                                                            -la guerre.
                                                            https://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/record-historique-20-milliards-ventes-d-armes-francaises-en-2016-118698

                                                            Il ne semble pas non plus mais je peux me tromper...que les français soient de plus en plus riches après ce record historique...


                                                          • lloreen 9 mai 2018 19:39

                                                            "Je ne vois pas ou est le problème de la création de monnaie « ex nihilo » si est elle détruite, comme vous dites en remboursant..."
                                                            Le problème, justement c’est l’arnaque.


                                                            • Lucadeparis Lucadeparis 10 mai 2018 12:22

                                                              Il faudrait comme le fait Gérard Foucher dans Les secrets de la monnaie, distinguer le prêt (ce qu’on prête, on ne l’a plus le temps du prêt) et le crédit (où la monnaie est créée).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès