• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Qui sont ces « terroriches » ?

Qui sont ces « terroriches » ?

Ce mot, « terroriche » découvert sur la pancarte d’un manifestant, lors d’une manif sur la réforme des retraites, évoque avec pertinence l’un des responsables de notre situation.

Un livre de Vincent Drezet et Liêm Hoang-Ngoc pose les questions qui dérangent : « Il faut faire payer les riches » (le seuil)

Les auteurs exposent les principes d’une authentique réforme fiscale qui rééquilibrerait enfin l’inégalité flagrante qui existe aujourd’hui entre les pauvres et les nantis.

Ils proposent entre autres de remplacer l’ISF par un IGP (Impôt Général sur le Patrimoine) dont la vocation serait d’être plus lisible.

On est loin des propositions gouvernementales qui, astucieusement, se proposent de supprimer le bouclier fiscal, en même temps que l’ISF.

Après la droite décomplexée de Sarközi, verrons-nous enfin émerger en 2012 une gauche décomplexée ?

D’autant que d’après le journaliste du Monde, Hervé Kempf dans son livre « comment les riches détruisent la planète », (éditions 2007) ils ne méritent pas notre indulgence. lien

Soumis à la menace « terroriche », cette famille riche de plus de 700 000 millionnaires en France, le citoyen hésite entre deux solutions : rejoindre par tous les moyens le clan des privilégiés, quitte à échouer, ou préférer que s’instaurent des charges égalitaires entre les moins favorisés, et les nantis.

Un millionnaire sur onze dans le monde est Français.

La sécurité sociale à perdu 67 milliards de recette suite aux 64 dispositifs d’exonérations mis en place en 2010 par le gouvernement. lien

Les cadeaux faits aux millionnaires et aux grosses entreprises se montent à 172 milliards d’euros.

C’est en toute lettre dans le rapport de la cour des comptes (lien) et dans la synthèse du rapport du Conseil des Prélèvements obligatoires. (lien)

La France est considérée à l’étranger comme une terre privilégiée pour les riches, tant les charges qui leur sont appliquées sont légères.

Aujourd’hui, malgré les avantages qui sont les leurs, ils sont 600, soumis à l’ISF (impôt sur la fortune), qui quittent chaque année le territoire national, pour ne pas payer.

Alors que le gouvernement Sarközi a choisi la déchéance de nationalité pour les délinquants qui s’en sauraient pris aux forces de police, ne serait-il pas plus judicieux qu’il dirige sa colère vers ces mauvais citoyens qui ont planqués leur fortune ailleurs pour échapper à l’impôt ? lien

Liliane Bettencourt, la femme la plus riche de France est suspectée, dans des enregistrements clandestins validés par la justice, d’avoir planqué au moins 78 millions d’euros en Suisse. lien

L’argent sale continue d’être blanchi impunément dans les paradis fiscaux, malgré les fanfaronnades de Sarközi, et on continue à trouver sur le net des appels d’offres affriolants de paradis fiscaux. lien

Ils représentent 55% du commerce international et concentrent près de 10 000 milliards de dollars d’actifs gérés. lien

Fort heureusement, il reste des millionnaires qui, conscients des avantages que le gouvernement actuel leur consent, restent en France.

Jacques Marseille à trouvé une méthode pour connaitre les villes, ou villages français ou s’est concentrée la richesse.

Il est allé visiter le site internet du Ministère de l’Economie et des Finances, puis ouvert la rubrique "documentation", accédant ainsi à la fiche "statistiques", ce qui lui a permis de découvrir dans « impôts des particuliers » les eldorados bien cachés en France. lien

A Tourves, en Provence, par exemple, 21 foyers fiscaux ont déclaré en moyenne plus de 600 000 euros de revenus pour l’année 2006.

Saint Pantaléon-de-Larche, petit village de Corrèze abrite 18 foyers fiscaux ayant déclaré 1 million d’euros en 2006.

Bien moins éloignés que St Barth ou Hong Kong, il existe en France 150 communes ou le revenu moyen des riches est supérieur à 300 000 euros annuels.

Neuilly, l’ex ville de Sarközi n’est pas oubliée, avec plus de 6000 foyers qui ont déclaré ensemble 2 milliards d’euros en 2006. lien

Mais c’est au sein de nos grands élus (députés, sénateurs, conseillers régionaux, ou généraux) qu’il y a aussi une évidente inégalité, sans oublier les salaires mirifiques des ministres, et des avantages qui vont avec.

La justice sociale ne doit-elle pas aussi en tenir compte, et remettre plus d’égalité dans tout çà.

En Côte d’Ivoire, Félix Houphouët Boigny avait appelé en 1990 Alassane Ouattara à son secours (ce même Ouattara candidat aujourd’hui à la présidentielle Ivoirienne). lien

Ouattara avait donc quitté son poste de directeur du FMI et appliqué un régime draconien diminuant par 2 le salaire des ministres, et leur enlevant leurs voitures de fonction.

Résultat, en quelques mois, il a redressé la situation économique de la Côte d’Ivoire. lien

Pourquoi ne pas appliquer à nos « chers » élus cette cure d’amaigrissement ?

Un député coute à l’état, (c’est-à-dire à nous) 2384 € par jour, et un sénateur encore plus (2557 €).

Le salaire du député s’élève à 5400 euros, auxquels il faut ajouter l’indemnité de résidence (162 €), l’indemnité de fonction (1390 €), l’indemnité représentative des frais de mandat (6278 euros brut).

Au total, le budget consacré aux 577 députés s’élève à 113 millions d’euros, dont 64 millions pour les charges sociales. lien

Pourquoi ne pas calculer leur salaire en fonction des jours de présence ?

Il y aurait de sérieuses économies possibles.

Bien sur des sanctions sont prévues en cas d’absence prolongées, mais par le système des clés, un député peut très bien les actionner pour d’autres, lorsqu’ils sont absents, lors d’un vote.

Un collectif « regards citoyens » a mené une étude sur le sujet, affirmant que les sanctions pour absentéisme pourraient représenter près de 250 000 euros. lien

Mais seront-elles prises ? On peut en douter.

La retraite de ces élus est pleine de surprises car pour un euro cotisé, ils recevront 6 euros.

De plus l’Etat, c’est-à-dire nous, consacre pour leur retraite 52 millions d’euros annuels. lien

Le 3 septembre 2010, 4 députés verts avaient proposé un amendement (le n° 249) afin d’atténuer ces inégalités.

Il a été rejeté. lien.

Il est d’usage qu’outre leurs salaires, les ministres aient plusieurs voitures de fonction.

Sarközi a un nouveau jouet (air bus 330). Il aura couté 176 millions d’euros, et l’heure de vol coutera 20 000 euros (contre 8000 pour un appareil ordinaire. lien

Il faut ajouter à cette flotte Elyséenne, un Falcon 50 (10 millions d’euros) et un Falcon 900 (15 millions d’euros). lien

Ne parlons pas du gros doublement de salaire que notre petit président s’est généreusement attribué, (de 8300 € à 19 000 €) (lien) ni des 280 000 € de fleurissement annuels pour 300 mètres carrés de salons à l’Elysée. lien

Et puis les 1000 employés de l’Elysée sont-ils vraiment tous nécessaires ?

On sait que le budget de l’Elysée est 9 fois plus important (32 millions d’euros) aujourd’hui que sous le gouvernement Chirac, et plus de deux fois que l’actuel budget de la Maison Blanche. lien

D’autant que le député René Dosière écrivait dans son livre « l’argent caché de l’Elysée » (éditions Seuil-2007) « déjà sous Chirac, la progression des dépenses avait déjà augmenté de 798% ». lien

On voit que de substantielles économies pourraient être réalisées, et permettraient de ralentir la progression de la dette publique qui s’affiche en temps réel sur ce lien.

Au-delà des économies qui pourraient être faites sur le salaire des « grands élus », certains envisagent la mise en place d’un « salaire maximum ».

Mais en 2012, la gauche décomplexée sera-t-elle capable de le proposer ?

Franklin Roosevelt a eu ce courage, en 1942.

Les effets ont été radicaux : en 40 ans, les inégalités sociales ont chuté aux Etats-Unis.

C’est d’ailleurs Obama qui a repris à son compte la même initiative. lien

En mars 2009, Xavier Bertrand, lors du grand rendez vous » sur Europe 1 avait déclaré :

« les écarts de salaire sont parfois complètement extravagants, l’UMP fera des propositions de loi pour qu’il n’y ait plus d’excès (…) les patrons vont devoir gagner des sommes beaucoup plus raisonnables à l’avenir. Il faut en finir avec ces bonus extravagants. C’est une question de meilleure répartition des richesses (…) il faut éviter un divorce entre les salariés et les dirigeants, entre les salariés et les entreprises ». lien

On attend toujours.

(C’est d’ailleurs le même qui, en mai 2007, s’était donné deux ans pour parvenir à l’égalité salariale entre hommes et femmes. lien)

Aujourd’hui, il existe des revenus qui correspondent à 900 fois le smic.

(en 2006, c’était 540 fois le smic. Lien)

Bernard Arnault gagne 1,4 millions d’euros mensuels, suivi par Lagardère, 1,1 million, Henri de Castries (PDG d’axa) 608 000 euros, etc. lien

Heureusement Xavier Bertrand a promis de veiller au grain, et il va bientôt (quand ?) sévir.

Comment pourrait-on en douter, puisqu’il l’a promis, en 2007, il y a 41 mois.

Car comme dit mon vieil ami africain : « mieux vaut donner sans promettre que le contraire ».

L’image illustrant l’article provient de « sauvonskesruoges.fr »


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • morice morice 3 novembre 2010 10:45

    superbe découverte lexicale, Cabanel.


    On dirait du Ricet Barrier !



    ah j’aurais bien vu Aristide chanter ça tiens...

    • olivier cabanel olivier cabanel 3 novembre 2010 11:06

      Morice,
      hélas, je ne suis pas l’inventeur de ce joli mot,
      comme je l’ai écrit dans l’article, je l’ai lu sur le panneau d’un manifestant, à la tour du pin,
      et il n’a pas pu me dire d’où il le tenait,
      peut être qu’en lisant l’article, il se fera connaitre ?
      merci pour le lien ricet barriet,
      c’est l’époque ou padygros commençait à bien se faire connaitre, et dans le genre, on avait sorti l’album « la patate », dans lequel il y avait la tragique histoire d’une famille de paysans suisses qui ne mangeaient que des pommes de terre chaque jour de la semaine,
      authentique chanson folklorique suisse.
      merci de ton commentaire.
       smiley


    • Taverne Taverne 3 novembre 2010 11:02

      Rappelons que le slogan « il faut faire payer les riches » est devenu avec Sarkozy « il faut payer les riches » et, par conséquent, nous les payons soit par nos impôts (niches fiscales, bouclier fiscal, répartition injuste) soit par d’autres voies (fraude fiscale avec la complaisance voire la complicité des dirigeants, commission Tapie, attribution de marchés juteux touchant à des services publics privatisés ou à des activités sociales : exemples : les frères Sarkozy qui profitent du plan Alzheimer, de l’assurantialisation de la santé, des fonds de pension).

      Il n’est pas question de ne pas aimer les riches, comme François Hollande le déclarait avant la Présidentielle, mais de les faire contribuer de façon plus juste à l’effort national.


      • olivier cabanel olivier cabanel 3 novembre 2010 11:08

        Taverne,
        oui c’est tout à fait çà,
        il s’agit seulement de rétablir une équité tant au niveau des prélèvements, des impots, qu’au niveau des salaires, avec l’idée de mettre en place un niveau de salaire maximum.
        ou au moins de réduire l’écart entre les + hauts salaires, et les plus bas...
        merci de ton commentaire

        tu devrais pondre une chanson sur les terroriches ?
         smiley


      • Taverne Taverne 3 novembre 2010 12:57

        Je ne suis pas une poule pondeuse. En plus, ce mot est assez moche d’un point de vue littéraire. Mais, c’est sûr qu’il donnerait lieu à des rimes riches ! smiley Tiens, ce serait une idée...

        A propos de chanson, as-tu pu finalement mettre en musique la Sarkoverdose. Où va-t-il falloir que Voris Bian, bruiteur sur Jamendo, la massacre sous forme de slam ? smiley


      • olivier cabanel olivier cabanel 3 novembre 2010 13:05

        Taverne,
        je crains que ce ne soit en effet la seule solution
        je n’ai pu prendre à bras le corps cette proposition
        en fait, je pense que tu es tout à fait qualifié pour le faire,
        la voix n’est pas un probleme, et j’en veut pour preuve ceux qui contestaient la voix d’Aznavour, ou celle de Bobby Lapointe,
        j’ai en souvenir une chanson de ce dernier ou sa voix à de la peine à se situer très clairement, et çà n’enlève rien au génie de l’auteur,
        alors vas-y !
        je suis prêt a participer au travail sur le texte,
        sans aucun problème.
        amicalement.
        au fait, je prépare un article sur le chou, sur lequel tu devrais pouvoir t’en donner à coeur joie.
        extrait provisoire :*un chou c’est un chou"
        oups
         smiley


      • Taverne Taverne 3 novembre 2010 15:39

        Une chanson sur le chou ? Pourquoi pas ? Je relève le défi. Par exemple, le brocoli piégé qui a failli tuer Sarkozy.


      • L'enfoiré L’enfoiré 3 novembre 2010 15:57

        Une grenouille vit une meuf
        Qui lui sembla de belle taille.
        Elle, qui n’avait pas la bosse en tout comme un oeuf,
        Envieuse, s’étend, et s’enfle et se chamaille,
        Pour égaler l’animal en pleurs,
        Disant : "Regardez bien, mon coeur ;
        Est-ce assez ? dites-moi : n’ai -je pas trop de raccords ?
        Nenni- M’y voici donc ? -Point du tout. M’y voilà ?
        -Vous n’en approchez point."La chétive pérore
        S’enfla si bien qu’elle s’étouffa.
        Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus riches.
        Tout bourgeois veut bâtir son bonheur ,
        Tout prince a des ambassadeurs,
        Tout aristo a ses aigreurs.
        Tout Roi a ses humeurs.

        Version de la grenouille qui voulait jouer au terroriche
         smiley


      • Taverne Taverne 3 novembre 2010 16:17

        Salut Guy. Comme je t’avais fait une chanson sur le genou et que je vais en faire une pour Olivier sur le chou, pourquoi ne pas continuer avec : caillou, hibou, bijou, joujou ? smiley


      • olivier cabanel olivier cabanel 3 novembre 2010 17:19

        Taverne,
        çà me semble bien parti !
        je savais que çà allait t’inspirer.
         smiley


      • olivier cabanel olivier cabanel 3 novembre 2010 17:21

        Bravo Guy,
        il y aurait une belle série de fables à détourner,
        et on aura pas trop de scrupules à le faire d’autant que Lafontaine a déjà beaucoup « emprunté » à Esope !
        j’avais déjà écrit une fable sur la cigale et la fourmi en inversant les rôles
        à+
         smiley


      • L'enfoiré L’enfoiré 3 novembre 2010 18:13

        Salut Paul,
         "en faire une pour Olivier sur le chou, pourquoi ne pas continuer avec : caillou, hibou, bijou, joujou ?"
         Très bonne idée. smiley


      • Taverne Taverne 3 novembre 2010 18:16

        Et l’album, on l’appellerait « Classé X » évidemment !


      • L'enfoiré L’enfoiré 3 novembre 2010 18:17

        Olivier,

         « ...fables à détourner, »
        Si tu m’avais lu de manière régulière, tu verrais que j’ai souvent « détourné » des fables et poèmes.
        J’en ai créé, de toutes pièces, aussi.
        J’ai même écrit un poème pour répondre à une voisine qui n’avait pas aimé une de mes réflexions et qui l’avait gardé pour elle, sans m’en faire part.
         Un enfoiré, peut en cacher un autre.
        @+


      • L'enfoiré L’enfoiré 3 novembre 2010 18:18

        Paul,
         YES, j’adore le « X » qui est au dessus de la ceinture.
         smiley


      • olivier cabanel olivier cabanel 3 novembre 2010 18:33

        Guy,
        toutes mes excuses,
        il est vrai que je passe plus de temps à écrire des articles qu’à lire ceux des autres, (quoique !) et fatalement tes fables m’ont échappé,
        désolé
         smiley
        au fait, je vais te mettre à contribution pour mon article sur le chou,
        (outre le pinot noir) j’évoque la possibilité de l’accompagner avec une biere (fischer évidemment) mais pourquoi pas avec une bière belge,
        j’ai proposé la Duvel ?
        tu en dis quoi<,
         smiley


      • L'enfoiré L’enfoiré 3 novembre 2010 20:38

        Olivier,

        « il est vrai que je passe plus de temps à écrire des articles qu’à lire ceux des autres, »
        Tu viens de comprendre pourquoi je me limite à un article par semaine. Je lis souvent plus que je ne lis.
        Je commente aussi, un peu partout.

         "... mon article sur le chou,... l’accompagner avec une biere ...j’ai proposé la Duvel ?"
        Ne le répète à personne. Je suis nul en préparation des choux. A part le chou rouge, le chou, c’est pas mes préférés.
        Quant à la Duvel, je ne suis pas un fana non plus.
        Désolé de te décevoir. Sinon avec plaisir. Une autre fois, peut-être.
         smiley


      • olivier cabanel olivier cabanel 3 novembre 2010 22:48

        Guy,
        c’est promis, je le répète à personne.
        hips
         smiley


      • Taverne Taverne 4 novembre 2010 12:48

        A propos de fable et de chou, Sarkozy a voulu nous raconter la fable de Karachi mais il a fait chou blanc.


      • olivier cabanel olivier cabanel 4 novembre 2010 13:09

        taverne,
        mais vu sa taille, il serait plutot dans la cour des « choux de bruxelles »
        non ?


      • Fergus Fergus 3 novembre 2010 11:02

        Bonjour, Olivier.

        Comme Morice, je salue cette trouvaille !

        Bravo pour ce rappel en forme de florilège de l’état de la richesse en France. A cet égard, je me permets de souligner l’escellent travail qu’ont fait, dans leur récent livre « Sarkozy, le président des riches » les sociologues Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot. Edifiant !

        Une petite critique cependant : la critique quelque peu démagogique de la situation des députés. Certes, ils gagnent bien leur vie (peut-être trop ?), mais ni plus ni moins que la plupart des hauts-fonctionnaires, ce qui n’a rien de choquant. Ce qui est révoltant en revanche, et malgré les mesures de limitation qui ont été prises, c’est le cumul dont beaucoup bénéficient en multipliant les casquettes. D’accord en revanche pour indexer leurs salaires sur leur présence effective à l’Assemblée nationale.


        • olivier cabanel olivier cabanel 3 novembre 2010 11:11

          Fergus,
          bien sur ma pique sur les députés est entachée d’un peu de démagogie, mais je tenais à montrer l’importance de leur salaire, par rapport au travail fourni,
          quand on voit la désaffection de l’assemblée nationale, régulièrement critiquée, et puis surtout le refus de l’amendement 249.
          pour celui ci, j’ai beau eu creuser, je n’ai pas pu savoir qui avait voté pour ?
          le vote se serait fait à main levée, mais il doit bien y avoir un compte ?
          si quelqu’un à la réponse, je le remercie d’avance.
          et merci de ton commentaire.
           smiley


        • pastori 3 novembre 2010 12:41

          encore un article à enregistrer et stocker en mémoire. merci olivier, la documentation s’épaissit.

          .
          on y reviendra smiley

          • olivier cabanel olivier cabanel 3 novembre 2010 13:12

            pastori,
            en effet, la documentation s’épaissit.
            et c’est du aussi grâce à l’aide de nombreux internautes,
            d’ici 2012, elle risque de permettre l’édition d’un livre, voire d’une collection.
            titre éventuel : « sarközi j’y suis j’y reste » (sous titre : la démocratie contournée)
            d’autres sont possibles,
            je compte sur les lecteurs.
             smiley


          • JL JL 3 novembre 2010 14:08

            Merci Olivier, pour cet article et ces liens.

            « terroriches », aussi pertinent que « banksters ».Aujourd’hui, malgré les avantages (accordés aux riches), ils sont 600, soumis à l’ISF (impôt sur la fortune), qui quittent chaque année le territoire national, pour ne pas payer.

            Est-ce pour cela que, plus ça va, et plus la sarkozie est généreuse envers eux ? Vous dites : « Aujourd’hui, il existe des revenus qui correspondent à 900 fois le smic. en 2006, c’était 540 fois le smic. »
             
            La France est un pays qui brille par son industrie du luxe. Ceci explique peut-être cela ? Ne dit-on pas « heureux comme dieu en France » ?

            Un député coute à l’état, (c’est-à-dire à nous) 2384 € par jour, et un sénateur encore plus (2557 €). S’ils travaillent 38 jours par an, cela fait 25 000 euros par journée de travail. !


            • olivier cabanel olivier cabanel 3 novembre 2010 14:16

              JL,
              merci aussi pour ce lien qui confirme l’effarante injustice fiscale qui sévit dans notre pays.
              espérons qu’une force politique sera proposer une alternative crédible.
              j’ai quelques appréhensions.
               smiley
              mais la vie n’est-elle pas faite d’espoir.
              de rêves ?
              car comme disait une autre pancarte de la manif : dans grève il y a rêve.
               smiley


            • Pyrathome pyralene 3 novembre 2010 14:33

              Pas trop de rapport, tu vas me dire, mais je mets un quatrain de Nostradamus rédigé en 1555...

              Centurie 10 et quatrain 66

              Le chef de Londres par regne l’Americh,
              L’Isle d’Escosse tempiera par gelee :
              Roy Reb auront vn si faux Antechrist,
              Que les mettra trestous dans la meslee.

              Difficile d’en saisir le sens exact , mais on voit bien ce que le maitre de Salon à voulu montrer....
              Le roy Reb parle explicitement de Johnny Reb ( pas hallyday ! smiley..) 
              les descendant des sudistes ou républicains.....les esclavagistes des tea-party contemporains !!
              Quant à « l’amer rich » le jeu de mot est évident, ce pourquoi je donne ce quatrain...
              presque 500 ans avant alors que l’Amérique n’existait même pas encore, ce Michel de Nostredame avait « vu » les entourloupes futures......
              Americh ou terroriche, ça sonne bien dans l’air du temps, surtout avec antechrist..... smiley....


              • olivier cabanel olivier cabanel 3 novembre 2010 17:32

                Pyralène,
                il y a longtemps que çà me chatouille de faire un article sur Nostradamus
                mais le terrain est glissant !
                j’ai l’un des derniers livre de jc de Fontbrune, avec les explications louables qu’il donne de certains textes, hélàs il n’y a pas celui que tu cites,
                mais ta suggestion est intéressante,
                à +
                 smiley


              • Pyrathome pyralene 3 novembre 2010 18:37

                Laisse tomber de Fonbrune , c’est un guignol et surtout pas une référence en matière d’exégète nostradamien ( il en a fait un vrai fond de commerce le gus, mais il interprète trop à sa guise......) 
                C’est un terrain très difficile et très glissant, nostradamus, mais aussi très passionnant et instructif, le bonhomme a parfaitement vu l’avenir, il faut rechercher dans les quatrains des associations de mots avant-gardiste qui ne peuvent en aucun cas être des coïncidences.....comme celui que j’ai présenté par exemple et qui fait référence très certainement à la guerre de sécession et ce qui en découla , il très ardu d’en saisir le sens exact mais des indices peuvent aider, tous les quatrains sont ainsi, voire bien plus obscurs...
                Faire un article, c’est un peu mince pour Nostredame.....c’est une saga complète qu’il faudrait !!
                Je pense m’y atteler quand j’aurais assez de temps, ça fait trente ans que j’étudie le grand médecin de Salon....... 

                  


              • olivier cabanel olivier cabanel 3 novembre 2010 18:40

                Pyralene,
                pourtant lui se dit le meilleur spécialiste de la question,
                on n’est jamais si bien servi que par soi même !
                comme je vois que tu connais bien la question, je ne vais pas te « bruler la politesse », et j’attends avec impatience ce que tu en écriras
                à+


              • vergobret 4 novembre 2010 00:07

                Salut, Pyralène

                Découverte de l’Amérique, 1492, par... Amérigo Vespucci. Soit une dizaine d’année avant la naissance du Mage... C’est le passage de la Renaissance au Monde Moderne, d’ailleurs.

                Americh ; cogito se prononce coguito, vecingétorix, verking.. et americh, amerik.

                Moi un truc qui me scie plus que les prévision météos d’un Albert Simon, c’est Galilée qui déduit la présence d’un satellite (invisible alors) de planète en calculant la trajectoire (elliptique et relative à sa masse -Kepler) de la dite planète. Déduction confirmée par le repérage du dit satellite avec un télescope il y a peu...500 ans après.
                D’ailleurs Galilée, Kepler et Nostra sont contemporains, ainsi que Copernic qui est l’Einstein de tous les temps...

                Mais bon, comme disait notre vénéré prof de maths de l’école de nav marmar de Nantes, chacun son tosh...

                Bon, tout cela n’a qu’un rapport fort éloigné avec ce que dénonce M Cabanel, et chacun voudra bien m’en excuser, mais l’histoire n’aime pas les simplifications... ?

                Je vous suis, Pyra, tout à plein affectionné


              • olivier cabanel olivier cabanel 3 novembre 2010 17:35

                soulmanfred
                je serais à la manif du 6
                je crois que je vais me faire une pancarte du style « halte aux terroriches »
                la dernière fois, la presse avait bien aimé celle que j’avais fait : « la retraite pour sarkozy et tout de suite »
                peut être qu’on sy verra ?
                 smiley


              • slipenfer 3 novembre 2010 14:50

                1:Bon on a la liste des villages ou s’entraide les terroriches, une bonne chose.

                2:j’ai une bande de drone combatif à tête brulés qui tournent sans but précis
                 dans mon quartier.

                3:peut-on leurs offrir l’occasion d’être utile, en leurs offrant des voyages en
                province ?

                4:Je suis certain que c’est terroriches quitterait notre sainte patrie.

                 smiley smiley smiley


                • olivier cabanel olivier cabanel 3 novembre 2010 17:38

                  slipenfer,
                  pour guider tes recherches, j’ai reçu çà ce matin
                  http://www.salairemoyen.com/
                  çà permet de connaitre la position en terme de richesse, de chaque commune en France
                  tu peux charger les drones.
                   smiley


                • olivier cabanel olivier cabanel 3 novembre 2010 22:46

                  le sudiste,
                  oui,
                  c’est intéressant de noter la disparité d’une ville à l’autre,
                  mais çà pourrait vite changer, j’ai lu dans un commentaire que des drones étaient préparés pour équilibrer la situation.
                   smiley


                • claude66 claude66 3 novembre 2010 15:53

                  facile les pauvres sont plus nombreux que les riches CQFD

                  claude66


                  • olivier cabanel olivier cabanel 3 novembre 2010 17:39

                    claude66
                    il faudra leur dire, car pour l’instant il y a pas mal de pauvres qui ont voté sarko
                     smiley
                    ils ont peut être pas tout compris.
                     smiley


                  • olivier cabanel olivier cabanel 3 novembre 2010 18:35

                    Soulmanfred,
                    çà m’est aussi arrivé d’aller à Bourgoin, mais la Tour, c’est plus pratique pour moi,
                    désolé.
                     smiley


                  • Clojea Clojea 3 novembre 2010 19:20

                    Salut Olivier : Excellente trouvaille. Terroriche, fallait y penser. L’expression est à consommer sans modération.  smiley


                    • olivier cabanel olivier cabanel 3 novembre 2010 19:55

                      Clojea,
                      oui, c’est dans la filiation « banksters »
                       smiley


                    • easy easy 3 novembre 2010 23:42

                      Puisque notre ami Cabanel commence par convoquer Vincent Drezet et Liêm Hoang-Ngoc et puisque ces co-auteurs préconisent de concentrer le prélèvement sur le patrimoine.
                       
                      Voyons ce que ça pourrait donner.

                      Si l’on annonce son application demain, ça va le faire. Oh la la, on va en ramener des sous tout chauds.

                      Un an.


                      Ensuite ça va nettement moins le faire.


                      Posons que l’on espère ramasser le plus sur la grosse masse des patrimoines allant de 1 à 10 M€ (résidence principale, tous biens inclus, chien inclus, tout sauf les jouets des gosses et le dentier de la vieille)
                      Posons aussi que cet impôt ne frappe pas l’outil de travail, l’entreprise.

                      Je suis un plombier et je démarre ma petite entreprise. 
                      Je ne connais pas la crise, ça baigne.
                      J’habite une HLM à Aulnay Sous Bois et je roule en Boubelle orange.
                      Je suis peinard. Mon patrimoine étant de 21 345 €, le fisc m’ignore superbement. Pendant quelques mois, j’accumule des pesetas sans bien réfléchir. A la fin de l’année, ma femme qui gère la compta et assure ma gamelle, m’annonce que ma tite boîte va sur un bénef de 150 K€ . Punaise ! j’aurais pas cru dis donc.

                      Bon.

                      La nuit, je gamberge : Dis-donc p’tit père si ça continue comme ça, tu vas devoir embaucher, il va falloir acheter une camionnette digne de nom, louer un atelier.

                      Et ça le fait.

                      3 ans plus tard, j’hallucine. Avec mes gars, mon bel atelier, ma ceintreuse hydraulique Virax et ma soudeuse circulaire pour inox, j’ai décroché 2 contrats avec Véolia et Total. Whatchhhh, je vais rentrer 300 K€ de marge, c’est clair.

                      Et en effet, ça le fait, et même davantage.



                      Et là, je gamberge une seconde fois. (chuis plombier, pas intello)
                      Je me dis que je ne suis pas loin de passer la patate en termes de patrimoine. Et les impôts vont commencer à me tomber dessus.
                      Comment faire pour éviter cette calamité, car c’est une calamité, vous en conviendrez chers amis.

                      Comment profiter de plus de richesses de plus de confort etc. sans passer le million fatidique ?
                      C’est simple. Il y a au stric minimum deux mesures à prendre : la première consiste à ne plus ajouter au patrimoine visible tout en thésaurisant quand même (on ne sait jamais, une invalidité c’est si vite arrivé). La seconde consiste à louer.

                      Louer super maison, louer voiture, louer canapé, louer bateau ; au-dessus du million, tout louer.


                      Là dessus, voilà que je décroche encore deux contrats avec L’Oréal et Aventis. Ouais car je fais de plus en plus de labo, ça paye bien, ya pas trop de Polaks ou de Roumains sur le coup et puis mes gars sont certifiés gaz, et puis ma boîte est certifiée NF, ISO patin coufin, la totale.
                       
                      Punaise, on commence même à me proposer de racheter des boîtes qui boîtent. Et ouais, l’argent attire l’argent. J’achète une boîte de négoce de ferraille rouge.

                      Bon, ya trop de fric, il faut en planquer. Parce que je suis bête et inculte comme un plombier je ne sais pas du tout comment planquer mon fric. Alors j’achète du cuivre et je l’enterre. Des kilos et des kilos de cuivre, puis des tonnes et des tonnes. Que ça fait une bosse dans la vallée.


                      7000€ la tonne ou les 120 dm cube. 50 000€ le mètre cube. 100 mètre cube= 5 M€

                      Et je raconte à la Police que la nuit, ya des fâcheux qui me volent sur les chantiers.

                      Dix ans après, je me déplace en jet (loué). Je fais du quad (loué) dans ma salle de bain (louée) et j’ai quelque part un filon de cuivre pur, ya même pas besoin d’usine pour le traiter et ce filon vaut des millions sur le marché paniqué qui se demande où est passé le cuivre ce qui le rend encore plus cher.

                      Les locations, je les paye en LCDP (lingos de cuivre déjà planqué) à des gens qui ont le même souci que moi. On s’arrange, c’est fun.


                      Et je ne paye pas d’impôt (sans S c’est pas la peine)

                      Puis, étant donné mon train de vie de prince, un soir, je rencontre, au Cercle des Champs, Dédé la Sardine qui m’explique qu’il a trouvé une autre astuce où ya même pas besoin de se faire chier avec une pelle.... Dédé, il est vraiment intelligent, trop fort son truc ;

                      Mais là, désolé les amis, il m’a dit, « Ce tuyau là, tu le gardes pour toi Easy ».


                      Et moi, vous me connaissez, les tuyaux percés, les fuites, je ne peux pas aimer ça. 

                      Bon le problème c’est qu’en France, ya plus d’impôt qui rentre, les routes sont pleines de trous. Mais les nids de poule, je les regarde de haut, je me déplace en hélico (loué).

                      Et je commence à vendre des pelles à la pelle au MRT (Ministère des Routes Trouées).


                      • Salsabil 3 novembre 2010 23:49

                        Excellentissime ! smiley


                      • olivier cabanel olivier cabanel 4 novembre 2010 06:37

                        easy,
                        ce plombier n’a pas eu les bons tuyaux,
                        il est question dans l’article des 728 000 millionnaires qui sont les privilégiés du gouvernement actuel,
                        il est question aussi des grosses entreprises, et vu comme l’affaire du plombier se déroule, il est encore loin d’avoir le chiffre d’affaire d’AXA
                        il est question aussi de nos députés, sénateurs, ministres, et président coupables de recevoir des salaires disproportionnés avec le travail effectué, et coupables de profiter d’avantages injustifiés en matière de retraite.
                        et il est donc surtout question de rééquilibrer les salaires bas, et les salaires trop hauts,
                        une échelle de 1 à 10 par exemple, et non plus une échelle de 1 à 900.
                        votre ami plombier peut dormir sur ses deux oreilles.
                         smiley


                      • easy easy 4 novembre 2010 10:59

                        @ Cabanel,

                        Vous avez ouvert ce topic avec l’impôt sur le patrimoine et vous aviez convioqué deux défenseurs de cette option.
                        J’ai répondu à cette option. Faut pas essayer de me l’invalider avec les autres mesures que péconise l’article

                        Et concernant donc l’impôt sur le patrimoine, je veux bien que jusqu’à 5, voire 10 M€ on ait aucun impôt car encore considéré comme non fortuné, mais je me demande bien sur combien de personnes et sur quelle masse de fortune vous allez faire peser tout la pression fiscale.

                        Dans leblogfinances je lis « On recense 389 000 millionnaires (en dollars) en France »

                        Et dans leur décompte, mon plombier en ferait largement partie s’il n’avait pas développé une stratégie de seuil.

                        Mais vous, vous me dites que mon plombier 5 ou 10 fois millionnaire ne sera pas imposé sur son patrimoine alors que 720 000 millionnaires seront frappés.

                        Humm humm.


                        D’autre part, histoire de montrer que le plombier à 5 M€ n’est pas considéré comme riche, vous opposez le CA d’AXA.

                        Euhhhhgnnn, vraiment pas facile de vous suivre. Car le patrimoine d’un individu n’a
                         rien à voir avec le CA d’une entreprise, quand bien même ce serait la sienne et le CA d’une entreprise n’a pas non plus de rapport avec son patrimoine. Enfin, j’ai bien posé en préalable qu’il était considéré que l’impôt sur le patrimoine ne concernait pas l’outil de travail, pas l’entreprise.

                        Si c’est le CA des très grandes entreprises que vous voulez taxer, faut le dire précisément mais il ne faut pas démarrer en préconisant l’impôt sur le patrimoine qui ne vise que les particuliers milionnaires et botter en touche à la première contradiction en invoquant le CA d’AXA. 


                        Enfin, les tuyaux que Dédé la Sardine m’a donnés s’appliquent quel que soit la quantité d’oseille qu’on ramasse.


                        Vous savez, quand on est taxé sur le fait qu’on est officiellement proprio, il est très facile d’apparaître comme ne l’étant pas.


                      • olivier cabanel olivier cabanel 4 novembre 2010 13:22

                        Easy,
                        j’apprécie à leurs justes valeurs les explications que vous proposez,
                        mais je suis un pragmatique.
                        au sujet des élus, ne se prennent-ils pas pour des petits seigneurs (saigneurs, je n’ai pas osé) en attribuant des soutiens par çi, des subventions pas là ?
                        réduire leur cachet au smic, (logés nourris, et tout le reste) ceux qui n’ont pas la vocation iront planter des choux ailleurs, et nous pourrions enfin nous trouver avec des élus ayant envie de faire le travail pour lequel ils ont été élus,
                        pour les 728 000 millionnaires, je persiste et signe, et vos chiffres doivent peut-etre dater un peu.
                        qu’importe.
                        alphonse allais, avait fait un mot la dessus, disant qu’il valait mieux prendre aux pauvres qu’aux riches, puisque les premiers étaient plus nombreux.
                        passé le bon mot, il reste que les pauvres ne payant pas trop d’impot, et les riches pouvant en payer beaucoup plus, le choix est vite fait.
                        ensuite, fixer un salaire maximum (sur une échelle de 1 à 10 par exemple) me parait un objectif louable, et moins surréaliste que l’actuel : de 1 à 900
                        si les terroriches y réfléchissent de plus près ils ont tout à y gagner, car en permettant aux salariés d’en bas de rester des consommateurs, ils vont pouvoir continuer à s’enrichir,
                        dans le cas contraire, ils vont se mettre en danger.
                        un peuple qui a faim est capable d’excès en tout genre,
                        la « machine à charlot » peut tout a fait être remis en marche.
                        bon, voila.
                        mais je vous remercie de vos explications, et suggestions, aussi laborieuses soient elles, elles ont le mérite de faire vivre le débat.
                         smiley


                      • olivier cabanel olivier cabanel 4 novembre 2010 06:42

                        Perseüs,
                        c’est un peu réducteur comme conclusion, non ?
                        il y a manifestement des gentils et des méchants dans les deux camps,
                        il est juste question de remettre l’équité sociale en selle,
                        de poursuivre les vrais délinquants, les fraudeurs qui cachent au moins 38 milliards d’euros,
                        il s’agit de mettre dehors les menteurs professionnels et politiques, qui depuis quelques années font miroiter des promesses qu’ils savent ne pouvoir tenir,
                        et, je suis bien d’accord, celà n’empêchera ni les gentils ni les méchants de continuer de vivre comme ils ont envie,
                        çà, c’est le problème qu’ils ont avec leur miroir,
                         smiley


                      • Clojea Clojea 4 novembre 2010 12:22

                        Au fait Olivier, as-tu pu creuser pourquoi dans deux villages paumés, un en Provence et l’autre en Corrèze abritent autant de riches ???
                        Si tu as des infos dis moi.
                        A+


                        • olivier cabanel olivier cabanel 4 novembre 2010 13:13

                          Clojea,
                          bon, bêtement, je pense que c’est du « au climat »
                          mais d’autres pistes pourraient être exploitées.
                          la Correze, ce département cher à Chirac, et aujourd’hui à l’ex de ségo
                          la provence ?
                          nice n’est pas si loin, et Estrosi est le maitre des lieux.
                          mais si quelqu’un à d’autres pistes ?
                           smiley


                        • HumanVictoryX HumanVictoryX 5 novembre 2010 15:25

                          ICI : processus de déterrorichation :


                          • HumanVictoryX HumanVictoryX 5 novembre 2010 15:25

                            Réagissez et rejoignez le collectif citoyen StopBanque : J-33 http://stopbanque.blogspot.com/ oO

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès