• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Ré information : retraite par points, retraite en moins ! la démonstration (...)

Ré information : retraite par points, retraite en moins ! la démonstration mathématique

La contre réforme des retraites par points, lancée par le régime Macron et ordonnée par la Commission Européenne ne va faire que des perdants dans la classe des travailleurs. Perdant dans le régime général et complémentaire, perdant dans les régimes particuliers : démonstration mathématique.

Retraites par points : pas de gagnants que des perdants !

Fonctionnaires, salariés du privé, professions libérales, cheminots,… le gouvernement a raison, sa retraite est universelle : avec la retraite à points TOUT LE MONDE VA Y PERDRE. Il n’y aura aucun gagnant chez les travailleurs, il n’y aura que des perdants en effet :

LA MOYENNE EST TOUJOURS INFERIEURE AU MAXIMUM, même si Macron ne le veut pas, c’est comme ça !

Les mathématiques

En effet les retraites par points Macron c’est un calcul de la pension de retraite sur la totalité des 43 années de carrières. Et non sur les 25 meilleurs années. Rappelons qu’avant la réforme Balladur c’était les 10 meilleurs années.

Une retraite calculée sur 42 ans au lieu des 25 MEILLEURES années est calculée en intégrant les 17 PIRES années. Elle est donc mathématiquement plus faible. Imaginez pour les fonctionnaires qui vont intégrer dans le calcul leur 41,5 PIRES années…

Un petit gâteau pour de plus en plus de convives… les parts seront plus petites !

Cette réforme par points vise à graver dans le marbre que les retraites ne doivent pas peser plus de 14% du PIB… même si le nombre de retraités augmente.


Macron veut faire payer les crises aux retraités (c’est-à-dire aux salariés), prendre aux travailleurs pour donner aux riches !

Les députés LREM s’affolent : les Français ont compris que leur réforme par points vise à plafonner la richesse nationale allouée aux retraités même si leur nombre augmente. Alors ils répètent partout que la taille du “gâteau” (le PIB) va augmenter (grâce à la croissance).

En supposant que dans les 11 années qui viennent on ait la même croissance que pendant les 11 années précédentes (+1,46%), le graphique ci-dessous montre que le “gâteau” n’augmente pas assez vite !

Cela conduira a faire payer les crises par les retraités : rappelons qu’en 2008 le PIB a baissé ! (Un plus petit gâteau).

Le nombres d’ultra-riches (CAC 40, grandes fortunes…) n’augmente pas mais leur part du gâteau, elle, va augmenter : depuis 1980, la part des dividendes dans le PIB a triplé.

14% c’est l’augmentation annuelle des PDG du CAC-40.

La richesse nationale est produite par les travailleurs de France qui s’usent à cultiver, produire, soigner, enseigner, transporter…

Macron l’U.E et Phillipe veulent plafonner la part de cette richesse qui leur est allouée quand ils deviennent vieux (et souvent malades).

Si le nombre de retraités augmente plus rapidement que le PIB et que l’on accroit pas la part de PIB consacrée aux retraites, la richesse nationale par retraité, c’est-à-dire la retraite de chacun de ces retraités va BAISSER. Toute la propagande gouvernementale n’y changera rien.

 

A contrario, comme le PIB augmente, les capitalistes eux verront bien leur richesse augmenter !

 

La réforme Macron c’est appauvrir les travailleurs et en même temps enrichir les rentiers.

Pas de vilaines jalousies, public-privé, tous ensemble et en même temps pour défendre notre droit à une retraite digne.

Macron veut appauvrir les retraités (et enrichir les actionnaires) !

LE MINISTRE COMMUNISTE AMBROISE CROIZAT EN S’APPUYANT SUR LA LUTTE HEROÏQUE DES RÉSISTANTS COMMUNISTES A PERMIS AUX TRAVAILLEURS FRANÇAIS D’AVOIR UNE RETRAITE SOLIDE ET SOLIDAIRE AINSI QUE LA SÉCURITÉ SOCIALE : PROTEGEONS CET HERITAGE CONQUIS DANS LE SANG SUR LES ELITES COLLABOS.

Pour sauver cet héritage du Conseil National de la Résistance et que reviennent « Les Jours Heureux », il faut en finir avec l’euro-austérité imposée par les critères de convergence de Maastricht et la dissolution de la République Française dans l’Union Européenne anti-sociale et neo-libérale.

• 1995 : le Plan Juppé était dicté par les critères de convergence pour rentrer dans l’euro en faisant payer cet effort aux travailleurs.
• 2019 : La retraite Macron est dictée par les Grandes Orientations des Politiques Européennes et vise à voler les travailleurs en abattant sur eux un joug économique supranational.

Pour défendre efficacement notre modèle social solidaire et non marchand, luttons tous ensemble et sortons du carcan de l’Austérité imposée par la tenaille fascisante de l’U.E et de Macron-MEDEF !

https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/re-information-retraite-par-points-retraite-en-moins-la-demonstration-mathematique/


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • Le421 Le421 9 décembre 2019 17:00

    C’est tellement clair et simple comme explication que les têtes d’ampoules de Bercy ne le comprennent pas...

    De la même manière, ceux qui triment le plus durement généralement pas les plus gros salaires, on est bien d’accord sont ceux dont la retraite est la plus courte et la plus petite en montant !!

    L’injustice est encore plus flagrante.


    • njama njama 10 décembre 2019 10:48

      @Le421

      “It is difficult to get a man to understand something, when his salary depends on his not understanding it.”

      Upton Sinclair écrivain américain, auteur prolifique et promoteur du socialisme aux États-Unis.

      and famous whistleblower : « The Jungle » (roman, lien Wiki en français)

      (Il est difficile d’amener un homme à comprendre quelque chose quand son salaire dépend de ce qu’il ne le comprenne pas)


    • BA 9 décembre 2019 18:38

      Vendredi 6 décembre, Jean-Paul Delevoye expliquait que les régimes complémentaires par point, c’est génial ! A cette date du 6 décembre, Jean-Paul Delevoye travaillait EN CACHETTE pour les assurances privées. Les assurances privées proposent des retraites complémentaires par point.


      Dimanche 8 décembre, coup de tonnerre  ! Le journal LE PARISIEN révèle que Jean-Paul Delevoye travaille pour les assurances privées et qu’il est au centre d’un gigantesque conflit d’intérêt !


      Delevoye est complètement discrédité pour conduire la réforme des retraites.


      Delevoye, démission !


      Ce que disait Delevoye vendredi 6 décembre :


      selon Jean-Paul Delevoye, « les régimes complémentaires par point ont réduit de manière considérable la précarité chez les personnes âgées »


      https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/greves-selon-jean-paul-delevoye-les-regimes-complementaires-par-point-ont-reduit-de-maniere-considerable-la-precarite-chez-les-personnes-agees-1207000.html


      • Ouallonsnous ? 9 décembre 2019 19:56

        @BA

        Delevoye est également coupable d’atteinte à la constitution et au principe de solidarité intergénérationnelle, les travailleurs jeunes finançant les pensions de leur ainés !


      • pipiou2 9 décembre 2019 21:01

        faire des mathématiques quand on n’a pas tous les paramètres !?

        Retourne à l’école !


        • Le421 Le421 10 décembre 2019 07:56

          @pipiou2
          Apprendre à lire est très utile pour donner son avis sur un texte.
          Répéter comme un perroquet ne fait pas avancer les choses, même si ça fait passer pour intelligent.


        • Spartacus Spartacus 10 décembre 2019 08:18

          Dans le même texte l’auteur est scandalisé que les actionnaires s’en mettent plein les poches, et de l’autre refuse que les salariés ne profitent pas de ce formidable pactole par la capitalisation....

          Va chercher la cohérence...  smiley


          • merthin 10 décembre 2019 09:43

            @Spartacus

            Cotiser selon ses moyens
            Recevoir selon ses besoins

            voilà ce à quoi la capitalisation ne répondra jamais par rapport à la répartition


          • Armelle Armelle 10 décembre 2019 10:48

            @merthin
            « Cotiser selon ses moyens
            Recevoir selon ses besoins »

            Bah heureusement encore !!! c’est d’une bêtise abyssale ce propos car avec l’avidité dont font preuve nos bons Français moyens, les enfants gâtés, au point d’en sacrifier sans la moindre pitié, les générations futures, on imagine de là le niveau du curseur !!!
            Et bah avec des pensées comme ça, on est pas sortis de l’auberge !!!


          • Garibaldi2 10 décembre 2019 11:21

            @Spartacus

            La bêtise de Sparta est intersidérale ! Il ne sait pas que les régimes complémentaires ont constitué des réserves en plaçant sur les marchés financiers et immobiliers. Les réserves financières des indépendant (ex RSI) pour leur régime complémentaire sont actuellement de + de 17 milliards d’euros.

            Le placement des réserves, selon des critères précis définis par la tutelle, est une obligation légale.

            Nous attendons les commentaires de Sparta sur le naufrage des retraites par capi au Chili :


            "J’ai commencé ma vie de salariée avec ce système. On nous avez juré qu’en 2020 nous aurions une retraite avec 100% de notre salaire, ils ne parlaient même pas de 70%", raconte Patricia Ortiz, une employée de bureau, qui à 60 ans — 65 ans pour les hommes — peut prétendre à mettre fin à sa vie active. 

            Mais une « simulation » effectuée il y a peu lui a fait l’effet d’une douche froide : elle ne touchera que 35% de son salaire actuel, soit 580.000 pesos chiliens (720 euros). "Le taux de réversion est extrêmement bas, alors que cet argent est à 100% celui de l’employé", s’indigne-t-elle. 


            AFP, publié le vendredi 25 octobre 2019 à 08h52 sur :

            https://actu.orange.fr/monde/une-arnaque-les-chiliens-remontes-contre-leur-systeme-de-retraites-CNT000001kuLgd/photos/une-manifestante-reclame-des-retraites-dignes-le-23-octobre-2019-a-santiago-du-chili-f5ce40bbdee6e2d9e3aa73c086a2653a.html


          • merthin 10 décembre 2019 12:57

            @Armelle

            Ecoute coco. Je suis diabétique et je suis bien content de ne pas avoir à sortir de ma poche l’argent pour payer l’insuline et de quoi vérifier ma glycémie.

            Voilà un type de besoin qui sort du cadre de « l’avidité » dont ne font bien sûr jamais preuve les capitalistes quand il s’agit de toucher les dividendes...


          • Armelle Armelle 10 décembre 2019 15:05

            @merthin
            Hé papy, on te parle de retraites !!!!! On ne te parle pas de sécu
            Mais je pense que bientôt tu auras les lunettes en plus, à moins que ce ne soit un problème de compréhension...


          • Pere Plexe Pere Plexe 10 décembre 2019 18:28

            @Spartacus
            Des salariés actionnaires ? pourquoi pas.
            Mais quand ils seront majoritaire dans les conseils d’administrations.
            C’est là que les initiés (qui commettent les délits du même nom) s’échangent les infos permettant les plus-values faciles.


          • Spartacus Spartacus 10 décembre 2019 19:47

            @Garibaldi

            Le Chili rencontre actuellement des problèmes économiques et sociaux, mais ils sont sans commune mesure avec la situation des pays voisins.

            Il n’y a évidemment pas de "naufrage des retraites par capitalisation au Chili. Aucun fond n’a fait faillite, et les fonds sont solides...

            Les retraités Chiliens sont de loin les mieux lotis retraités d’Amérique Latine.

            Les rendements des fond de pension Chiliens sont excellent et dans les meilleurs du monde..

            Simplement les fonds Chiliens ont étés réellement mis en circulation dans les années 80 et les gens qui prennent les pensions actuellement n’ont pas 40 années de cotisations et donc les pensions actuelles données ne sont pas maximales. Cela engendre des frustrations.

            L’argent des fonds ne peut être pris avant l’age de retraite et cela constitue aussi quelques frustration amplifiées par les partis gauchistes et profs d’universités (gauchistes) qui conditionnement des étudiants à casser tout.

            Quand à la personne de l’article du journaliste gauchiste qui raconte n’importe quoi plaint une personne qui va recevoir 720€ dans un pays ou le salaire moyen est à 500€ surprend et la personne qui manifeste est une gauchiste fonctionnaire dans la quarantaine....

            A comparer aux gens au minimum vieillesse en France à 800€ par mois qui ont cotisés 17% de leur salaire toute leur vie dans un pays au revenu moyen à 2000€....

            Sic !... Y’a comme une incohérence.  smiley

            Je persiste et signe. La retraite par capitalisation du Chili est la meilleure de ce continent. Comme celle des Hollandais par capitalisation partielle est la meilleure du continent européen.


          • merthin 11 décembre 2019 10:07

            @Armelle

            La sécurité sociale était universelle à la sortie de la seconde guerre mondiale.
            Que l’on parle de retraite ou de santé, pour moi la sécu c’est la sécu universelle.

            Il est évident qu’il a été beaucoup plus simple pour le Capital de s’attaquer à un régime qui a été détricotiqué (comme on sépare SNCF en réseau et transport, EDF en réseau et production etc...).

            Je suis diabétique de type 1. Ce n’est pas spéciualement une maladie de vieux, de gros ou de personne qui ne fait pas attention à ce qu’elle mange... informe toi !!!


          • zygzornifle zygzornifle 10 décembre 2019 10:02

            Ce gouvernement réforme les retraites pour économiser de l’argent et quand on économise c’est en serrant la ceinture des retraités , pas besoin d’aller chercher plus loin .....


            • lloreen 11 décembre 2019 09:40

              Concernant le point des fonctionnaires il est gelé depuis plus de dix ans...La preuve de ce qu’il adviendrait avec ce même système appliqué aux retraites est une évidence.

              https://www.publicsenat.fr/article/politique/gel-du-point-d-indice-les-syndicats-decus-et-insatisfaits-142218

              Lorsqu’une « bonne idée »’ est appliquée dans un cas, c’est la brèche ouverte pour l’extension à d’autres applications.

              Le permis à point et le racket des radars routier, engraissant ceux qui font les lois, les actionnaires ou les dirigeants de sociétés privées et faisant ressembler le circuit routier à une vaste chasse gardée est encore un autre exemple de cette pratique d’extorsion de fonds devenue de plus en plus courante un peu partout dans les pays sous la coupe de l’UE.

              Comme le signalait une pancarte dans une manifestation en Italie :« Tout au privé, privé de tout ».


              • PhilippeDu92 PhilippeDu92 15 décembre 2019 11:22

                Il faut dissoudre l’assemblée nationale.


                • sleeping-zombie 15 décembre 2019 13:24

                  Quand un militant parle de maths, le loup ne se cache que rarement dans les chiffres, mais beaucoup plus souvent dans les termes utilisés, la traduction.

                  Par exemple, ici, dire que « tout le monde » va y perdre.

                  C’est faux, puisque dans tout système de répartition (et non de production), si quelqu’un y perd, il y a quelqu’un qui y gagne.

                  Alors cherchons.

                  Ancien système : les retraites sont prises sur les salaires et reversées à 100% aux retraités selon une méthode X.

                  Nouveau système : les retraites sont prises sur les salaires et reversées à 100% aux retraités selon une méthode Y.

                  Déjà, on s’aperçoit que l’acquis du CNR : lier le destin des retraités à celui des salariés n’est absolument pas remis en cause.

                  Ensuite, on s’aperçoit aussi que si les retraites baissent (probable), ce sont les salaires qui vont augmenter..Ou le nombre de retraités concernés qui va augmenter. Mais le problème posé par la proportion « cotisants/reversions » reste le même, quelle que soit la méthode X ou Y.

                  Finalement, qu’est-ce qu’on a ? des salariés qui râlent aujourd’hui pour être certains que les salariés de demain soient autant (si ce n’est plus) prélevés.

                  On n’est pas dans la lutte des classes.

                  On n’est pas dans tout simplement dans un conflit de mentalité « le beurre et l’argent du beurre, et après moi le déluge », interne à la classe ouvrière.

                  Soit gentil taktak, laisse les maths en dehors de ça, c’est la seule chose qui survivra à notre civilisation :D


                  • lcm1789 15 décembre 2019 20:51

                    @sleeping-zombie

                    T’es gentil mais laisse les maths ET la lecture car visiblement tu n’as rien compris

                    Que des perdants CHEZ les TRAVAILLEURS c’est écrit en toutes lettres dans l’article

                    En effet la valeur de PIB redistribuée en dividendes va elle augmenter pour un nombre de bénéficiaire qui stagne

                    C’est ce que cet article démontre très clairement et de façon irréfutable

                    Quant au zozo qui parle de paramètres il n’a pas lu l’article non plus ... l’article démontre en se basant sur des donnees publiques (PIB et démographie) vérifiables par tout le monde que 1)

                    Le PIB va augmenter moins vite que le nombre de retraités jusqu’en 2030 De plus en cas de récession ce sont les retraités qui la paieront

                    2) le calcul sur toutes une carrière est défavorable car Max>moyenne

                    Cela ferme le bec de toutes les fakes News machiniste

                    Cela explique aussi pourquoi le gouvernement ne sort aucun simulateur


                  • lcm1789 15 décembre 2019 20:59

                    @lcm1789

                    Fake news macronistes

                    J’attends partis les détracteurs de l’article une preuve mathématique correcte que cet article est faux mais sur les deux points je vais attendre longtemps ...

                    A oui au passage les projections démographiques montrent qu’à partir de 2030 le sytème de retraites ACTUEL ne rencontre plus de difficulté liée à la démographie

                    Détruire un système qui marche alors que nous avons 10 années défavorables en démographie la ficelle est un peu grosse non ?


                  • sleeping-zombie 15 décembre 2019 21:18

                    @lcm1789

                    En effet la valeur de PIB redistribuée en dividendes va elle augmenter pour un nombre de bénéficiaire qui stagne

                    C’est ce que cet article démontre très clairement et de façon irréfutable

                    ...
                    Il démontre rien du tout. Tu pars du principe que les bénéfices futurs n’iront pas aux salaires. C’est peut-être vrai, c’est peut-être faux, mais c’est surtout hors sujet.
                    C’est la pas la réforme des retraites qui va changer la part des salaires (ou salaires+retraites) dans la redistribution : ça n’a juste rien a voir.
                    Avant l’existence de la retraite générale, on avait 70%-80% des bénéfices qui allaient au travail. Aujourd’hui 50%. La retraite n’a rien changé.
                    Alors c’est vrai, si les salariés continuent de se faire massivement enc...és, les retraités y perdront.

                    Finalement, ton axiome non formulé, ce serait pas « les salariés sont perdus, alors les retraités vont y passer aussi » ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès