• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > RSA stop aux clichés, épisode numéro 2

RSA stop aux clichés, épisode numéro 2

Pierre 49 ans, célibataire, locataire à Nantes 44000, au RSA socle.

 

Pierre 49 ans, Nantes :

RSA Socle : 417,94€ Pierre n'étant pas SDF, on lui ote 56,99€ de "forfait logement" des 474,93€ (montant utilisé par les médias et les hommes politiques )

APL : 264,93€

Loyer : 450€

EDF chauffage, assurance habitation, eau, carte bancaire : 100€

Téléphonie, Internet : 40€

Nourriture, Boissons : 150€

Reste à vivre = Découvert de 57 €

 

on a pourtant pas évoqué :

- Frais médicaux, pharmaceutiques, non pris en compte par la CMU complémentaire.
- Hygiène corporelle et alimentaire, coiffeur.
- Déplacements, entretien eventuel moyen de locomotion ( assurance, carburant ).
- Vie sociale, tabac, consommables, timbres, Noël, cadeaux, recherches d'emploi, pension alimentaire si des enfants etc.
- Vêtements, sous-vêtements, chaussures, linge de maison.
- Renouvellement électroménagers, multimédias, entretien logement, ameublement.


Pierre, lorsqu'il entend certaines personnes évoquer que les bénéficiaires de minima sociaux, se complaisent dans l'assistanat, a des envies de tout faire exploser.


Rien d'absolument bling bling dans son train de vie pourtant, n'est-ce pas ?

Pierre n'a pas d'épargne, auquel cas, 3% de son épargne, seraient déduits annuellement du montant de son RSA.

Pierre n'a aucune aide familiale régulière, aucun rente, pension, sinon cela ferait diminuer d'autant son RSA là encore, ce qui ne changerait donc absolument rien à son budget final.

Pierre bénéficie bien du Tarif Première Nécessité ( réduction de 5€ environ par mois, car seulement sur 100 kWh de consommation, et seulement sur l'abonnement ).

Pierre s'il va pleurer et se justifier de sa misère (car oui oui, il faut se justifier de ses dépenses, relevés de comptes, factures etc, même avec un RSA 2 fois sous le seuil de pauvreté !) auprès d'une assistante sociale, pourra éventuellement, avoir une facture EDF prise en compte par les collectivités locales, le + souvent partiellement, et à titre exceptionnel. (sous entendu : n'y revenez pas à 2 fois, ça sera refusé, on a pas assez de budget )

Rappel épisode numéro 1, Maman solo, avec un ado de 15 ans http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/rsa-stop-aux-cliches-stop-a-la-112034 
 

JPEG
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.3/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

81 réactions à cet article    


  • Gabriel Gabriel 13 mars 2012 09:31

    Bonjour patdu49,

    Je partage absolument ton indignation concernant la stigmatisation des personnes touchant le RSA. Ce minimum social est la dernière marche avant la misère totale. La plupart de ces bénéficiaires sont des victimes de délocalisation, de patrons voyous et d’une politique libérale destructive d’emploi au bénéfice de la finance. Il est tellement facile d’accuser et de montrer du doigt des boucs émissaires (Chômeurs, étrangers ect…) Cela permet aux gouvernants de faire porter la responsabilité de leurs incapacités et de leurs non volonté à régler les problèmes. Quant aux hyènes qui hurlent avec les loups, ils feraient bien de se méfier, personne n’est à l’abri et il se pourrait bien que jour, ils se retrouvent dans la situation de ceux qu’ils critiquent. 


    • devphil30 devphil30 13 mars 2012 09:53

      Des imbéciles qui ne comprennent rien on pu voter non à votre article 

      Des imbéciles bien au chaud derrière leur écran n’ont pas la vision de la disparité grandissante dans notre société actuelle.

      Ces mêmes imbéciles en comprendront pas le jour où ils se feront agressé ou que l’explosion sociale déstabilisera la France.

      On ne peux pas bâtir un édifice avec des pans entiers plus faibles que d’autres , la construction doit être faite sur des bases solides , notre société est un édifice qui se lézarde de plus en plus et ce n’est pas avec un peu de colle ou de peinture que l’on renforcera les inégalités.

      Philippe

      • patdu49 patdu49 13 mars 2012 10:21

        salut, ça s’appelle du nihilisme.

        Le nihilisme (du latin nihil, « rien ») est un point de vue philosophique d’après lequel le monde (et plus particulièrement l’existence humaine) est dénué de toute signification, de tout but, de toute vérité compréhensible ou encore de toutes valeurs. Cette notion est applicable à différents contextes : histoire, politique, littérature et philosophie.


      • subliminette subliminette 13 mars 2012 10:25

        Vous oubliez les frais bancaires que sa banque va lui piquer pour son découvert !

        La banque qui a du bon sens près de chez vous enfonce ainsi les plus pauvres à raison de 8, 5 euros par opération plus les agios. Mais se donne bonne conscience en faisant un petit chèque aux restos du coeur sous l’oeil de caméras complaisantes.

        Piquer du fric aux pauvres en échange de quelques boites de conserve. C’est-y pas beau ?


        • appoline appoline 13 mars 2012 20:33

          Celle qui s’est fait bernée par son trader, idem. 


        • patdu49 patdu49 13 mars 2012 10:53

          A noter que si Pierre trouve un emploi au SMIC, voilà ce qui va arriver :

          - apl 64,45 soit perte de : 200€
          - perte CMU complémentaire, équivalent complémentaire : env 100€ à 49 balais
          - perte éxonération taxe habitation, redevance audiovisuelle : env 50€
          - perte tarif première nécessité : env 5€
          - perte donc de son RSA, moins compensation PPE (prime pour emploi 70€ ) : 348€

          sous total pertes env : 703€

          smic = 1094€
          gain A PRIORI : 391€

          à condition de n’avoir aucun :
          - frais de transport
          - frais de restauration sur place
          - aucun frais dentaires, optiques etc car pas de cmu, les professions médicales pratiquent donc les dépassements d’honoraires etc .. sans parler des forfaits etc ..

          imaginons seulement, que l’emploi nécessite une voiture, et 40 kms aller retour du domicile, multipliés par 21 jours de travail par mois, à 40 centimes de cout de revient ( assurance, contrôles techniques, entretien, réparations, carburant, décote du véhicule ou intérêt crédit )

          40 x 21 x 0,40 = 336€

          là déjà le gain réel, d’avoir retrouvé un emploi ne serait plus que de 391 - 336 = 55€/mois

          donc aussi fauché.
          1 repas à la cantine du boulot, + café à la machine à café .. 5€ x 21 jours = 105€

          bref, si c’est ça la vie, franchement, ça vaut vraiment pas le coup ...
          certains nihilistes, vont encore trouver à redire ... si si vous allez voir ... ça va venir lol


          • cevennevive cevennevive 13 mars 2012 11:37

            Bonjour Patdu,

            Ceux qui ont voté non à votre article se sont bien gardés d’expliquer pourquoi...

            Merci, une fois encore, de venir exposer la situation des « laissés pour compte » de notre société destructrice d’emplois au profit des l’oligarchies.

            Comment voulez-vous qu’il n’y ait pas de « travail au noir » lorsque l’on reçoit à peine de quoi manger ? Quelques heures payées directement de la main à la main permettent de vivre un peu mieux... Et vous mettent « hors la loi », alors que vous êtes déjà « hors la société » de par votre situation de RSaste... Désolant.

            Je ne voudrais pas mettre de nouveau JL en colère, mais une revenu universel permettrait d’éradiquer travail au noir, misère, mal logement, et beaucoup d’aigreurs et de perte de confiance en soi de tous ces « laissés pour compte » de la société.

            Bien cordialement Patdu et vous tous.


            • Jean-paul 13 mars 2012 12:51

              @cennevieve
              Triste constat ,mais le jour ou existera le RU ,patdu49 ecrira le meme genre d’article :« comment survivre avec un RU » car les prix flamberont..
              En fait le RU remplacera le RSA ,on n’ aura pas avance d’une case sinon peut etre recule .


              • jpm jpm 13 mars 2012 13:01

                @ Jean-Paul, Cevennevive a raison, la mise en place d´un véritable Revenu Universel et inconditionnel mettrait un terme à la pauvreté et à l´exclusion... et surtout redonnerait de la dignité et de l´initiative de à tous les laissés pour compte.

                Par contre vous avez tord de penser que Patdu49 continuerait de se plaindre... car avec un RU inconditionnel et donc cumulable avec les revenus du travail, le fait de travailler ne lui ferait pas perdre le bénéfice d´autres aides... et donc il pourrait décider d´accepter librement un nouveau travail sans risquer de se retrouver avec moins d´argent à la fin du mois.


              • DantonQ roiubu77 1er mai 2013 10:09

                Alors il faudra bien sûr que le montant du Revenu Universel soit indexé sur les prix à la consommation, pour qu’il n’y ai aucune perte de pouvoir d’achat lié à cet écueil.


              • Jean-paul 13 mars 2012 13:16

                jpm

                Je disais que les prix flamberont .


                • Obélix Obélix 13 mars 2012 20:32

                  Les crèpes aussi u_u


                • Jean-paul 13 mars 2012 13:20

                  jpm
                  Le fait de travailler....lisez le commentaire sur le travail au smic de Pierre.


                  • jpm jpm 13 mars 2012 13:37

                    Il disait quoi votre Pierre sur le travail au smic ? Dans le cas d´un revenu universel, ce smic serait cumulable avec le RU... donc le travailleur pauvre serait gagnant, meme si en echange il devrait probablement payer davantage de taxes necessaires au financement de cette mesure.


                  • foufouille foufouille 13 mars 2012 13:44

                    il aura un RU en plus comme un infirmier qui fait les piqures


                  • Obélix Obélix 13 mars 2012 20:12

                    JPM avez-vous pris 1h36 de votre temps pour un peu mieux comprendre le revenu de base ?
                    https://www.youtube.com/watch?v=-cwdVDcm-Z0

                    Mis à part le Revenu de Base, savez-vous que l’on produit assez de nourriture pour 12 milliards d’humains et il y a encore des gens qui meurent de faim.

                    Un problème que l’on n’arrive pas à régler depuis fort longtemps, et je me demande pas pourquoi !

                    L’idée du revenu de base n’est pas parfaite mais elle a le mérite d’exister afin de donner l’égalité pour tout les citoyens face à la vie, alors cela ça résume à savoir si vous désirez vivre dans une société humaine et équitable ou pas. Après si vous avez une idée encore meilleure pour atteindre les objectifs d’égalités entrent les citoyens, exposées les.


                  • Obélix Obélix 13 mars 2012 20:15

                    Je me suis trompé c’est pas JPM lol


                  • jpm jpm 13 mars 2012 20:21

                    Oui Obélix (même si je pense que votre message s´adressait à Jean-Paul), j´ai vu la version française du film sur le Revenu Universel... un peu longue mais très intéressante... et surtout elle laisse le temps de réfléchir aux idées qui sont présentées. J´espère que ce film passera un soir sur Arte ou Public Senat comme il est déjà passé a la télévision Allemande et Suisse.


                  • Obélix Obélix 13 mars 2012 20:31

                    JPM vous êtes éclairé et bravo vous avez devinez à qui je m’adressais, je vous offre un irish cofee pour la peine :)


                  • Jean-paul 13 mars 2012 14:10

                    jpm
                    Vous ne voulez pas comprendre : SMIC +RU = les prix vont flamber et les taxes vont augmenter .


                    • jpm jpm 13 mars 2012 14:55

                      Tout depend comment vous financez votre RU. Evidemment si vous faites tourner la planche a billets... il risque d´y avoir de l´inflation. Mais si vous faites une veritable redistribution en taxant davantage les revenus eleves de facons a ce qu´ils payent davantage d´impots que ce qu´ils ne touchent en RU... alors ils financeront le RU de ceux qui ont peu de revenus et qui payeront moins d´impots que ce qu´ils toucheront en RU. Du coup, la mesure s´autofinancant, il n´y a pas de raison de voir s´installer une inflation durable...


                    • Jean-paul 13 mars 2012 15:11

                      jpm
                      Comme si en France on ne payait pas deja assez d’impots .Q’appelez vous un salaire eleve ?


                    • jpm jpm 13 mars 2012 16:19

                      Un salaire élevé, ou plutôt des revenus élevés car il n´y a pas que le salaire comme source de revenus, c´est très relatif smiley On peut estimer qu´au delà de plusieurs fois le revenu médian (1500 euros par mois), la personne peut contribuer généreusement à la solidarité nationale.

                      J´avais fait une simulation du financement d´un RU mensuel de 900 euros distribué à chaque adulte et la moitie, soit 450 euros par mois, à chaque enfant mineur qui se finançait avec un prélèvement à la source de 40% sur tous les revenus.

                      http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/un-revenu-universel-est-il-108224

                      Et bien avec ce modèle, je montrais que les personnes seules gagnant moins de 3400 euros par mois étaient gagnante par rapport au modèle fiscal actuel… et c´est seulement au delà d´un revenu mensuel de 3400 euros que les gens commençaient à payer davantage d´impôts que le montant de leur RU.


                    • Jean-paul 13 mars 2012 14:16

                      Au depart 1 euro valait plus de 6 francs maintenant pour nous 1 euro = 1 franc vu les prix qui ont augmente .Ce sera exactement la meme chose pour le RU .


                      • Jean-paul 13 mars 2012 14:18

                        Vous ajoutez un SMIC a un RSA comme le dit l’auteur ca ne change pas grand chose .


                        • jpm jpm 13 mars 2012 15:02

                          Je crois que vous n´avez pas bien compris le sens de l´article... L´auteur nous explique en quoi le fait de travailler au smic n´est pas très intéressant pour un bénéficiaire du RSA, car en contrepartie d´un maigre salaire il risque de perdre une bonne partie des aides aux quelles il a droit... si bien que son travail ne lui rapporte quasiment rien.

                          A l´opposé, avec un Revenu Universel et inconditionnel, celui qui travaille conserve son revenu de base qui se cumule avec ses revenus d´activité... Il a donc tout intérêt à le faire si il veut avoir une vie meilleure.


                        • Jean-paul 13 mars 2012 14:21

                          Combien de pays ont adopte le RSA ?


                          • foufouille foufouille 13 mars 2012 15:06

                            ca portes pas le meme nom
                            aux states, il y a des bons alimentaires


                          • epicure 13 mars 2012 20:02

                            combien de pays avaient adopté l’abolition de l’esclavage en 1794 ?

                            Le nombre n’est pas toujours raison.


                          • Jean-paul 13 mars 2012 15:13

                            @ foufouille
                            Pourquoi des bons alimentaires et pas de l’argent ?


                            • foufouille foufouille 13 mars 2012 18:22

                              tu doit le savoir, vu que tu connais soit disant les states


                            • Vipère Vipère 13 mars 2012 16:58

                              Dites, Foufouille


                              Des bons alimentaires qui s’échangeraient chez n’importe quel commerçant, ce ne serrait pas mieux ?

                              Et permettrait d’acheter des produits en fonction de ses goûts alimentaires ?

                              • foufouille foufouille 13 mars 2012 18:21

                                certaines choses sont exclus aux states
                                alcool, tabac, voire sodas
                                comme un cheque restauarant universel ?
                                ou un chequier les impots ?


                              • Jean-paul 13 mars 2012 19:19

                                Exact foufouille les bons alimentaires ne sont pas en argent ainsi vous ne pouvez acheter : alcool ,tabac , drogue .


                              • foufouille foufouille 13 mars 2012 20:21

                                un bon alimentaire est comme le rationement durant la guerre
                                tu peut meme etre oblige d’aller dans un magasin pour pauvres
                                le plus drole est qu’il y a plein d’invendus voire avaries
                                les magasins pourrait donc baisser leurs prix


                              • Vipère Vipère 13 mars 2012 16:59

                                Bonjour


                                Foufouille, des bons alimentaires à échanger chez n’importe quel commerçant ne serait pas mieux ?

                                Cela permettrait de s’alimenter en fonction de ses goûts ?

                                • Vipère Vipère 13 mars 2012 17:02

                                   smiley cornedebouc, le post est passé 2 x !!!


                                  • patdu49 patdu49 13 mars 2012 18:48

                                    pourquoi pas des tickets de rationnement comme pendant la guerre, tant qu’on y est .... tant qu’à faire, ça serait classe, dans le pays au monde ou il y a le + de millionnaires ( fortunes et patrimoines) par habitant, au monde.


                                    • Jean-paul 13 mars 2012 19:15

                                      Il y a bien les « restos du coeur » dans un pays les plus riches du monde .


                                      • foufouille foufouille 13 mars 2012 19:17

                                        mais c’est pas obligatoire
                                        mais en complement
                                        les bidonvilles sont aussi interdit


                                      • Jean-paul 13 mars 2012 19:23

                                        Exact foufouille
                                        Avec le RU Revenu universel = revenu mondial supprimons les bidonvilles dans tous les pays .


                                        • Jean-paul 13 mars 2012 19:25

                                          Ce qui prouve que jpm nous parle d’un RU sans connaitre les autres pays ,jpm devrait parler d’un RF revenu francais )


                                          • Jean-paul 13 mars 2012 19:30

                                            En fait quand les gens parlent d’un RU ils parlent d’un RF ,les autres pays ils s’en foutent .


                                            • jpm jpm 13 mars 2012 20:01

                                              Non Jean-Paul je ne parle pas d´un ancien journal économique (le Revenu Français)... mais bien d´un Revenu Universel qui peut effectivement se décliner dans chaque pays.

                                              Je vous conseille donc de lire la page Wikipédia, qui présente justement les avancées de cette mesure dans chaque pays :

                                              http://fr.wikipedia.org/wiki/Allocation_universelle

                                              On peut aussi rêver un jour d´un revenu universel au niveau mondial, où chaque être humain toucherait un revenu d´existence suffisant pour vivre dignement. Malheureusement, il reste encore quelques problèmes politiques avant que l´ensemble des pays se mettent d’accord et surtout il faudrait créer une monnaie mondiale. Quand on voit comme c´est difficile avec l´Euro, on se dit ue ce n´est pas gagné.

                                              Malgré tout, une expérience intéressante a été tentée en Namibie avec des résultats très encourageants :

                                              http://www.courrierinternational.com/article/2010/04/29/les-miracles-du-revenu-minimum-garanti

                                              Il pourrait être judicieux de distribuer un jour une partie de l´aide internationale sous cette forme...


                                            • Obélix Obélix 13 mars 2012 19:57

                                              LE RSA qui fait donc suite au RMI, était censé permettre la socialisation et la remise en activité des bénéficiaires mais voilà la réalité est que le RSA est juste une allocation qui permet d’éviter à l’oligarchie, une révolte de masse et d’avoir des bouc-émissaires plus facile à abattre dans les médias car dépendant des impôts des travailleurs qui se lèvent tôt.

                                              Maintenant le Revenu de Base Inconditionnel serait une bonne solution d’égalité et d’équité vis à vis des citoyens et supprimerait également la dépendance travail-revenu.

                                              Je n’ai pas besoin d’avoir la motivation du revenu pour aller travailler et participer à la vie collective de mon pays, faut quand même revenir sur Terre, mais pendant que ceux qui s’appauvrissent avec le RSA, ceux qui survivent avec le SMIC, et les classes moyennes, il y en a beaucoup qui vivent sur le dos de ce travail qui crée la richesse.

                                              Je m’explique : créer de la valeur ajoutée par le travail je suis pour mais alors des agios c’est de la valeur ajouté à quoi ? à la connerie !!!

                                              Le RSA n’est pas une bouée de sauvetage pour les fainéants, le RSA est le meilleur moyen d’enchainer une personne qui a eu un accident de la vie, ou une délocalisation, ou etc.... dans la misère et la soumission à la banque qui fera tout pour l’appauvrir au maximum.

                                              Le problème n’est pas le RSA et les aides, les conseils généraux jouent leurs rôles mais en faisant le RSA, il aurait fallu obliger les banques à supprimer les frais fictifs (de courrier envoyés pour débit sur le compte (21€ la lettre, à l’ère d’internet, des mobiles, je me marre), des agios à 12%, etc....

                                              La misère est un fonds de commerce très rentable pour les banques, et le législateur lui a pas compris que le RSA avec une banque c’est la ruine du bénéficiaire qui au final finira en surendettement. L’idée était bonne mais incomplète.

                                              Le revenu de base quand à lui est une alternative sérieuse qui évidement remet l’homme au centre de l’économie réel, mais voilà beaucoup sont et resteront esclaves de l’idée qu’il faut mériter son salaire !!! Et bien avez-vous méritez de vivre ?

                                              Informez-vous avant de dire que les autres pays s’en foutent, c’est faux, le Revenu de base est en débat partout en Europe, seuls ceux qui sont de bons esclaves du système mis en place par l’oligarchie financière sont aveugles au progrès, à la liberté individuelle, au bonheur, et à l’évolution sociale juste et équitable pour tous.


                                              • jpm jpm 13 mars 2012 20:05

                                                Bonsoir Obélix, et merci de votre intervention musclée. On sent que vous êtes tombé dans la marmite étant petit smiley Je n´ai rien à ajouter a votre intervention que j´approuve totalement... d´autant plus que comme Patdu59 vous savez de quoi vous parlez.


                                              • Obélix Obélix 13 mars 2012 20:27

                                                Je ne pense pas maitriser ce sujet complexe , l’idée elle me plait car elle fait évoluer la société vers un modèle social supérieur à celui dans lequel on est, de plus, la croissance ne serait plus le moteur indispensable pour booster l’économie.

                                                Les français sont pas des imbéciles mais l’inconnu fait peur à tout le monde.


                                                • Obélix Obélix 13 mars 2012 20:58

                                                  Cette vidéo résume parfaitement la logique actuelle http://www.youtube.com/watch?v=m8_B5FEPx5I


                                                • Nanaboso 13 mars 2012 21:18

                                                  bonsoir,

                                                  pour info...

                                                  http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=12256.15

                                                  « http://theeconomiccollapseblog.com/archives/the-more-americans-that-go-on-food-stamps-the-more-money-jp-morgan-makes

                                                  On comprend pourquoi le gouvernement US utilise la planche à billets pour sauver les banques, reculer pour mieux sauter

                                                   »Plus les Américains utilisent les bons de nourriture, plus JP Morgan fait de l’argent

                                                  JP Morgan est le plus important fournisseur de bons alimentaires aux États-Unis. JP Morgan a passé un contrat pour fournir des cartes de débit en bons alimentaires dans 26 États américains et dans le District de Columbia. JP Morgan est payé pour chaque cas traité, ce qui signifie que plus les Américains utilisent les bons d’alimentation, plus JP Morgan fait des bénéfices. Oui, vous avez bien lu. Quand le nombre d’Américains utilisant les coupons alimentaires augmente, JP Morgan fait plus d’argent. Dans la vidéo postée ci-dessous, le chef exécutif de JP Morgan Christopher Paton admet que c’est "un business très important pour JP Morgan" et qu’il se porte très bien. Considérant le fait que le nombre d’Américains utilisant les coupons alimentaires a explosé, passant de 26 millions en 2007 à 43 millions aujourd’hui, on peut imaginer combien les profits de JP Morgan dans ce domaine ont grimpé en flèche. Mais cela n’incite-t-il pas JP Morgan à maintenir le nombre d’Américains inscrits dans le programme de coupons alimentaires le plus haut possible ?

                                                  Il y a juste certaines choses qui sont un peu trop « sordides » dans le fait « d’externaliser » vers des sociétés privées. Le chef exécutif de JP Morgan dans l’interview ci-dessous fait de son mieux pour donner une image positive à tout cela, mais cela reste vraiment choquant qu’une grande banque de Wall Street se fait autant d’argent sur la souffrance de dizaines de millions d’Américains .. ..
                                                  Donc si le chômage diminue, est-ce que cela ruinera le business des coupons alimentaires de JP Morgan ?

                                                  Eh bien, apparemment non. Dans l’interview Paton dit que 40% des bénéficiaires de bons alimentaires travaillent actuellement, et il semble convaincu qu’il pourrait y avoir encore de la « croissance » dans ce segment.

                                                  Alors c’est de cette manière que se transforme l’Amérique ?

                                                  Un endroit où des dizaines de millions de chômeurs et de travailleurs pauvres survivent en allant chaque mois à Wal-Mart et dans les magasins à un dollar pour utiliser les cartes de débit en bons d’alimentation fournis par JP Morgan ?

                                                  Il se trouve que JP Morgan fournit également des cartes de débit en prestations sociales pour enfants dans 15 états américains et ils fournissent également des cartes de débit en prestations d’assurance chômage dans sept États.

                                                  Apparemment, les états ont trouvé qu’elles pouvaient sauver des millions de dollars en « externalisant » la charge de ces prestations vers les grandes entreprises financières comme JP Morgan.

                                                  Donc que se passe-t-il si vous avez un problème avec votre carte de débit en bons d’alimentation ?

                                                  Eh bien, vous appelez le service client de JP Morgan. Lorsque vous faites cela, il y a de très grandes chances que vous soyez en rapport avec un employé du centre d’appels de JP Morgan en Inde.

                                                  C’est exact - il se trouve que JP Morgan garde l’argent en délocalisant en Inde (voir lien dans le texte original) le centre d’appels concernant les bons d’alimentation.

                                                  Lorsque ABC News a interviewé JP Morgan à ce sujet, la compagnie ne voulait pas dire quels états ont envoyé des service d’appels en Inde et quels états les ont gardés à l’intérieur du pays ....

                                                    JP Morgan est le seul encore aujourd’hui à délocaliser les centres d’appels publics à l’étranger. La société a refusé de dire quels états ont des appels acheminés vers l’Inde et quels sont ceux ayant des appels traités dans le pays. Cette décision, a indiqué la compagnie, était souvent du ressort de chaque état.

                                                  JP Morgan a ramené à l’intérieur des États-Unis certains de ces emplois du centre d’appels en raison de pressions politiques, mais toute cette situation est un très bon exemple de ce que l’« économie mondiale » fait aux Américains de la classe moyenne.

                                                  Essayez juste d’imaginer l’ironie de la situation - une ancienne classe moyenne américaine, qui a perdu son emploi à cause de la délocalisation appelle pour obtenir uniquement de l’aide en bons d’alimentation et finit par avoir comme interlocuteur un employé d’un centre d’appels en Inde.

                                                  Bienvenue dans l’économie mondiale, hein ?

                                                  Mais attendez, c’est pas fini.

                                                  Il vient juste d’être annoncé que JP Morgan a admis (voir lien) avoir saisi à tort les maisons de plus d’une douzaine de familles de militaires et d’avoir surfacturé les hypothèques « de milliers » d’autres familles de militaires.

                                                  Ouch.

                                                  Cela fait très mauvais genre au mess avec les familles des militaires.

                                                  Quelqu’un de chez JP Morgan y a-t-il même fait attention ?

                                                  JP Morgan a également été l’une des principales institutions financières impliquées dans le scandale des saisies « robot-signées ».

                                                  Ils semblent juste avoir toutes sortes de problèmes ces derniers temps. Mais ils ne sont pas les seuls.

                                                  La vérité est que nous sommes arrivés au point où les grandes banques de Wall Street, comme JP Morgan, Goldman Sachs, Morgan Stanley et Citibank ont juste beaucoup, mais vraiment beaucoup trop de pouvoir.

                                                  Les plus grandes institutions financières de Wall Street n’ont eu aucun mal à mendier des renflouements au gouvernement américain pendant la crise financière, mais quand le peuple américain a eu besoin d’un peu de bonté et de miséricorde de leur part, ils ont été moins qu’utiles.

                                                  Alors, que pensez-vous de la façon dont les grandes banques de Wall Street se sont comportées ?"


                                                  • Yohan Yohan 13 mars 2012 21:57

                                                    Le RSA, combien de de gens parmi ceux là qui passent leur vie au zinc entre jeux de grattage, courses à Vincennes, chopine sur chopine, clope après clope. De toute façon, ils rendent tout à l’Etat en à peine dix jours. 


                                                    • foufouille foufouille 13 mars 2012 23:21

                                                      et on vit avec quoi, apres, sale fils de bourgeois ?
                                                       


                                                    • Yohan Yohan 13 mars 2012 23:22

                                                      Moi fils d’ouvrier Foufouille et je t’emm......


                                                      • Yohan Yohan 13 mars 2012 23:29

                                                        Rien à glander des parasites


                                                        • Yohan Yohan 13 mars 2012 23:49

                                                          Je parle à Foufouille, à toi non. Alors ne viens pas mêler ton cas à celui qui m’insulte


                                                        • Yohan Yohan 14 mars 2012 00:33

                                                          Wald ! un conseil, arrête de jouer à te faire peur avec MLP et ses chars nazis planqués dans le bois de Boulogne. T’abriter derrière tes problèmes de santé et jouer les pleureuses pour te justifier à tout bout de champ est proprement indécent. Quand à ton intervention précédente, ça casse le personnage policé que tu prétends être . 


                                                        • Yohan Yohan 14 mars 2012 00:42

                                                          Deuze : à chaque fois que je brocarde Patdu, c’est Foufouille qui vient à sa rescousse en me visant avec agressivité. Quand à moi, ma critique de l’assistanat n’a jamais visé le statut légitime du handicapé. Alors les amalgames foireux, je déteste tout autant que la reductio ad hitlerum

                                                          Qu’on se le dise....

                                                        • patdu49 patdu49 14 mars 2012 08:12

                                                          T’es qui toi pour me dire « qu’il se contente de ce qu’on lui donne pour survivre » ... pour dire « fait toi discret et ferme ta gueule » quoi en gros ??

                                                          Ou pour parler de la légitimité de Foufouille à poster etc ??

                                                          Si il y a avait une modération stricte, c’est plutot les réacs, racistes, etc qui se feraient dégager, cela dit, perso je préfère les laisser s’exprimer, je suis 100% anti censure, ... je me dis qu’en discutant, si on peut en sauver un ou de la connerie humaine, dans le lot, c’est déjà ça de gagné.


                                                        • Yohan Yohan 14 mars 2012 09:17

                                                          Je n’ai rien contre les minimas sociaux, il en faut. Je suis même pour un système comme celui en vigueur aux Pays Bas, où j’ai vécu. Certaines personnes, on le sait, ne sont pas aptes au travail. En revanche, et je parle d’expérience puisque c’est mon job, le RSA peut enkyster les gens dans l’assistanat, puisque sans contrepartie d’effort et de présence pour tenter d’en sortir, n’importe qui peut bosser au black et profiter d’autres aides cumulées. Dans une même rue, un ouvrier au SMIC et un bénéficiaire du RSA peuvent comparer leurs signes extérieures de « richesse ». Tu serais surpris parfois....de voir qui des deux part aux sports d’hiver chaque année tandis que l’autre n’en a pas la possibilité


                                                        • jaja jaja 14 mars 2012 09:26

                                                          D’ailleurs Courchevel est squatté par les allocataires du RSA. C’est bien connu de tous les sociologues un peu sérieux....


                                                        • patdu49 patdu49 14 mars 2012 09:50

                                                          C’est incroyable même le nombre de personnes au RSA qu’on voit à Pôle emploi ou dans les organismes de réinsertion qui les convoquent etc, avec la marque des lunettes de ski et leur super bronzage hivernal de stations de skis ..

                                                          Cela dit, personne n’interdit à un RSaste de partir aux sport d’hiver, si il a la chance de pouvoir le faire, si invité en famille, ou si un peu d’épargne .. il a le droit à quelques semaines d’indisponibilités par an, comme tout citoyen, sans même à avoir à justifier de ce qu’il compte faire de son temps libre.


                                                        • foufouille foufouille 14 mars 2012 12:00

                                                          @ wald
                                                          etre constructif ne sert a rien avec la plupart des post
                                                          chacun reste sur ses positions
                                                          meme preuve a l’appui (et comme mes bras fonctionne mal ...... )
                                                          ou sont les offres de yohan ?

                                                          le cumul AAH et boulot est interressant si la CAF te fait pas chier


                                                        • Jean-paul 13 mars 2012 23:31

                                                          Pour foufouille au dessus du SMIc vous etes un sale fils de bourgeois .


                                                          • Un partageux 13 mars 2012 23:32

                                                            En lisant ton texte, je me suis dit, voilà un gars dans une démarche proche de la mienne et il faut que je l’invite à lire mon blogue consacré aux oubliés, aux damnés de la terre. 



                                                            J’ai proposé un texte à Agoravox le 5 mars et il est toujours en cours d’examen... C’est vrai que c’est pas sexy, la vie d’une mémé qui rame entre Resto du cœur et Secours populaire...

                                                            • Jean-paul 13 mars 2012 23:38

                                                              Allez la tournee de rouge c’est Waldganger qui paie ,il vient de recevoir ses alloc .


                                                              • posteurfou posteurfou 14 mars 2012 09:09

                                                                TRop lourd là Jean paul ! il faut vivre avec les alocs et le choix n’est pas toujours évident ..

                                                                 

                                                                CRDT ...


                                                              • Yohan Yohan 13 mars 2012 23:41

                                                                C’est qu’ils mordraient la main qui les nourrit ces gars là. Devraient pourtant nous remercier de payer des cotis pour leur pomme et en plus ils te traitent de fils de bourgeois


                                                                • patdu49 patdu49 14 mars 2012 08:00

                                                                  L’AAH, beaucoup de mes meilleurs potes y sont, est quand même moins précaire que le RSA .. et encore heureux ..

                                                                  Aussi bien niveau montant, que niveau des possibilités de cumuls, que niveau des plafonds, etc .. ça n’a rien à voir, on passe du simple au double environ.

                                                                  Par contre l’AAH est encore largement insuffisante comme allocation, surtout selon le handicap, certains handicaps, occasionnent beaucoup + de frais que d’autres.

                                                                  Entre AAH et pensions d’invalidités, ça concerne + d’un millions de citoyens en France.
                                                                  Tout comme les minimas sociaux, les chiffres ont explosés ces dernières années.

                                                                  Et encore, je connais pas mal de personnes qui ne font pas la demande d’AAH et sont au RSA, ... soit car ils n’osent pas faire la demande, qu’ils sont géné par l’étiquette « handicapé », soit pour d’autres, qui refusent d’admettre leur handicap.


                                                                  • patdu49 patdu49 14 mars 2012 08:05

                                                                    Le Front de gauche, on se rapproche un petit peu du revenu universel, car il y aura la suppression du flicage, des radiations etc ... des bénéficiaires.

                                                                    Aucun revenu sous 800€ par mois pour une personne seule.

                                                                    SMIC à 1700€ Brut de suite ( 1300€ net env).
                                                                    SMIC à 1700€ Net dans 5 ans.


                                                                    • Fabien 09 Crazy Horse 14 mars 2012 08:52

                                                                      Je partage les points de vue dominants exprimés ici (RMiste = bouc émissaire facile, le RSA c’est pas la panacée, un revenu inconditionnel d’existence serait une sacrée avancée).

                                                                      Pourtant je dois dire que je connais bel et bien des gens qui se complaisent dans le RSA.
                                                                      Eh oui, lorsqu’on devient insensible aux sirènes de la consommation, qu’on se tourne vers des plaisirs simples, et qu’on se regroupe (collocation, réseau d’entraide), on peut vivre correctement avec un RSA (manger, dormir, se laver, se soigner, et jouir de la vie). Et pour peu que vous soyez un peu « éveillé », vous pouvez vous sentir plus riche qu’un Mr. Total ;) - par ma foi : je suis moi-même au RSA depuis un an - et 8 mois de chômage auparavant.

                                                                      Voici ce qui me dérange : autant je n’en veux pas à ceux qui bossent 8h par jour de s’affaler dans leur canapé devant TF1 en rentrant, et de ne pas questionner leur réalité, autant j’ai plus de mal à le tolérer chez les chômeurs longue durée. On ne trouve pas de job qui nous correspond ? Ou on refuse l’esclavage moderne ? Ou on ne veut pas collaborer à toute cette merde ? Très bien, mais d’autres acceptent tant bien que mal, et ce sont eux qui nous nourrissent, jusqu’à preuve du contraire. Par égard pour ceux-là, la moindre des choses serait de mettre toute notre énergie au service de l’amélioration de la société. C’est mon point de vue.

                                                                      Au lieu de ça j’en connais pas mal qui se vautrent dans l’alcool, les jeux vidéos, la branlette (intellectuelle et...) bref. C’est vrai qu’on a la pression : socialement d’abord, mais aussi intérieur (qu’est-ce que je fais de ma vie ?). Alors facile de sombrer dans une forme ou une autre de déprime.

                                                                      Mais justement, à défaut de pouvoir enterrer nos blessures sous une montagne d’oseille ou de les étouffer à grand renfort de biens matériels, comme la plupart des gens, on peut en faire une force, une énergie incommensurable pour aimer, nous aimer nous-même, aimer les autres êtres humains, la vie, le monde...

                                                                      Que ce soit par un engagement artistique, militant, humanitaire, et tout simplement au quotidien, en se mettant au service de la beauté et de la vie, à chaque instant, on peut être digne et intègre, tout en revendiquant son droit à un revenu inconditionnel d’existence.


                                                                      • patdu49 patdu49 14 mars 2012 09:09

                                                                        « collocation, réseau d’entraide » ..

                                                                        j’ai quand même, attention, peut être un cliché de ma part ... l’impression que ceux que tu décris là, cette ultra minorité, sont + issus de milieux aisés, ou au bas mot classes moyennes, pour la grande majorité de cette minorité.
                                                                        et que donc en cas ou leur vie « un peu en marge » merderait, ils ont de quoi se replier, à l’aise etc ..

                                                                        faudrait m’expliquer comment on peut se complaire, pour reprendre ton expression, avec si peu de revenus, et surtout, avec tout ce qui tourne (de + en + , + ou - selon les villes, départements ) autour de cette allocation, contrôles, convocations, justificatifs, stigmatisation, flicages, fichage etc ...

                                                                        ou alors qu’ils sont plutot plutot jeunes et en paraite santé, 25-35 ans, et que la vie de bohème, de colloc’, ça passe encore ... et plutot citadins, et donc issus encore de milieux plutot pas trop défavorisés.


                                                                        • Fabien 09 Crazy Horse 14 mars 2012 09:48

                                                                          Je vais prendre un exemple (désolé j’suis un peu long mais c’est tout moi ça).

                                                                          Je te présente A., 30 ans, fils d’une assistante sociale et d’un père chômeur depuis... longtemps (genre 30 ou 40 ans).

                                                                          A. est un « rebelle ». Le travail salarié ça le fait chier. D’ailleurs le travail tout court ça le fait chier.
                                                                          Il vit avec ses 400 euros et des brouettes + environ 250 euros d’APL. Son loyer est à 450 euros + environ 800 euros de charges annuelles (je sais c’est énorme - mais il veut pas bouger car il lui faudrait pour ça travailler - et ça le fait chier ;)

                                                                          En général chez lui le menu c’est pâtes, riz, patates - avec un peu de sel ou de sauce tomate. Dès fois il se fait un steak.
                                                                          Il n’est pas du genre à se plaindre. Je veux dire... Ça lui est arrivé de ne pas manger pendant plusieurs jour ou de ne manger qu’un repas par jour pendant plusieurs semaines sans en parler à ses amis, sa famille. Bon, en général quand quelqu’un le trouve dans une telle situation il le dépanne. Mais je veux dire que ce n’est pas un mendiant. Il ne demande jamais rien à personne.

                                                                          Là ça fait bientôt un an qu’il a cassé une vitre. Il lui faut 150 euros pour la changer (c’est le prix de sa franchise d’assurance). Bon, ben c’est toujours pas fait. Du coup cet hivers... c’était chaud, non, froid plutôt !
                                                                          Bref. Ce type n’est pas particulièrement heureux, mais ce n’est pas une question matérielle. Et là où je maintiens qu’il se complait, c’est qu’il est intelligent, qu’il sait « bien présenter », et qu’il pourrait facilement trouver un boulot (n’importe quoi), contrairement à bon nombre des personnes qu’on croise dans les Pôles Emploi et autres supermarchés du travail - le genre qui parle pas bien français ou qui baisse la tête tout le temps.

                                                                          Simplement, il a un côté « larvaire » qui le maintient dans une apathie dramatique, même en ce qui concerne les activités qui le motivent vraiment (musique, écriture).

                                                                          Concernant le renforcement des contrôles, des convocations, etc., c’est sûrement variable d’un département à l’autre, mais dans mon expérience c’est pas bien violent. C’est surtout un effet d’annonce politique. La réalité du terrain c’est que les employés des Pôles Emploi sont en sous-effectif, confrontés à des populations très diverses et de plus en plus importantes, et qu’ils n’ont ni les moyens, ni la formation pour faire face à la situation - je dis ça avec affection car je compatis pour eux.

                                                                          Surtout, il existe des moyens très simples de contourner ces contrôles lorsqu’on est un peu malin. Deux stratégies opposées : le « cas social », celle adoptée par A. - je me pointe au RDV sans m’être lavé depuis 2 semaines, je joue au con, au mec stupide et incapable, j’éveille la pitié ; et l’autre stratégie : le « créateur d’entreprise », ma stratégie - je suis un entrepreneur, j’ai juste besoin d’un peu de temps pour monter mon affaire, faites-moi confiance.

                                                                          Dans les deux cas, on vous laisse tranquille - c’est testé et retesté car j’alterne travail aliénant et chômage depuis 8 ans :)

                                                                          (PS : bon au final je suis vraiment en train de la lancer cette affaire - 400€ c’est quand même un peu raide -, mais j’aurais pu rester comme ça encore un moment.)


                                                                        • foufouille foufouille 14 mars 2012 12:08

                                                                          "Concernant le renforcement des contrôles, des convocations, etc., c’est sûrement variable d’un département à l’autre, mais dans mon expérience c’est pas bien violent."
                                                                          si mais ca concernes les memes personnes
                                                                          les suspect ayant pas une bonne tete


                                                                        • patdu49 patdu49 14 mars 2012 10:05

                                                                          « Ce type n’est pas particulièrement heureux, mais ce n’est pas une question matérielle »

                                                                          cette phrase résume tout.
                                                                          quand on n’ets pas particulièrement heureux, on ne peut pas, de ma propre vision des choses, utiliser l’expression : « telle personne se complait dans sa situation ».

                                                                          si du dégout du boulot, ou telle ou telle autre motif, de non travail, en dehors même du fait que environ 1 emploi non précaire dispo pour environ 100 demandeurs d’emploi
                                                                           ( et encore je suis large ) ... on ne peut pas parler de complaisance.

                                                                          j’aimerai, dailleur, que des personnes puissent s’apanouir, se complaire, sans être dans l’obligation de travailler, car je suis pour le revenu universel, sans contrepartie, qui garantisse, une vie décente, à minima, mais décente ... je suis pour que le travail soit un CHOIX.



                                                                          • Obélix Obélix 14 mars 2012 11:43

                                                                            Voyons ! Alors je suis sûr que les profiteurs des minima sociaux coûtent tellement cher qu’ils sont la source de la crise financière ! Et si on prend les handicapés c’est la faillite du système financier mondial.

                                                                            U_u

                                                                            Tout les économistes s’accordent à dire que la zone Euro ne pourra plus fournir d’emploi pour tous, et pourtant il y a du travail mais en grande partie sans revenu attaché. On se demande jamais pourquoi il y a autant d’asso et bien parce que justement grâce à elle on quemande les subventions pour payer ces travaux non financés par la collectivité.

                                                                            Reconnaissez qu’avec l’idée du revenu de base,

                                                                            1 - on pourrait alléger la charge de la collectivité vis à vis des procédures d’attributions des diverses aides (et hop on peut rationaliser la sécu, la caf, les directions de la solidarité, pole emploi, etc...)

                                                                            2 - on choisi son travail, donc les personnes qui sont inaptes dans le cadre actuel du travail pourraient (pas tous mais en grande partie) apporter leurs propres contributions à la société en faisant quelque chose plus proche de leurs propres capacités.

                                                                            3 - on supprime les castes de pauvres, de soi-disant assistés*, leurs rancoeurs, on humanise notre pays et le peuple.

                                                                            * les assistés ne sont pas les pauvres (si on réfléchi, pour une banque les découverts sont une vraie pompe à fric). Les assistés : le politique avec le cumul de mandat, le rentier, le spéculateur, etc... ça on peut dire qu’ils sont assistés par l’argent des travailleurs (plus de mille cent milliards d’euro prêté aux banques en zone euro, l’argent est pas tombé du ciel hein)

                                                                            4 - on donne l’opportunité à tous de devenir plus responsable et actif rapidement dans la société. On permet aussi le choix existentiel de chaque citoyen : je parle de moi avec le revenu de base qu’est ce que je fais ? et pas le revenu de base et les autres ! aucun d’entre vous peut dire avec certitude que le revenu de base transformera les citoyens en fainéant.

                                                                            5 - le revenu de base est un socle financier permettant de s’investir seul ou a plusieurs dans des projets que personne ne veut financer actuellement et ou on ne fait pas le projet qui nous tient à coeur parce qu’on a une famille à nourrir.

                                                                            Le revenu de base remet l’humain au centre de l’économie, seulement voilà vous vous en sentez capable d’accepter la liberté, l’égalité, et la fraternité ?

                                                                            Evidement l’homme lui n’est pas perfection mais tout les problèmes futurs induits par ce changement économique trouveront des solutions car l’avantage du revenu de base est de donner aussi du temps à chaque citoyen de participer plus activement aux débats sociaux et politiques.


                                                                            • jpm jpm 14 mars 2012 12:23

                                                                              Bonjour Obélix,

                                                                              pour compléter votre liste des assistés (non pauvres) je rajouterais :
                                                                               - Les gens qui vont à l´opéra au aux spectacles vivants (hyper subventionnés)
                                                                               - Les gens qui prennent l´avion (aéroports subventionnés par de l´argent public)
                                                                               - Les parents qui envoient leurs enfants à la piscine ou à la cantine,
                                                                               - Les gens qui prennent des cours publics de musique ou de dessin,
                                                                              - Les sportifs parfois de haut niveau qui bénéficient des infrastructures sportives publiques,
                                                                               - Les parents aisés qui bénéficient pleinement de la règle fiscale du quotient familial,
                                                                               - Les gens qui bénéficient de niches fiscales pour améliorer le confort de leur maison…

                                                                              En gros tout le monde bénéficie plus ou moins d´aides publiques et souvent pour des montants très supérieurs à ce que touchent les allocataires du RSA...

                                                                               


                                                                            • Jean-paul 14 mars 2012 13:37

                                                                              @walganger
                                                                              Desole pour mon post et je te presente mes excuses .
                                                                              Je ne savais pas que tu etais handicape AAH .Je ne melange pas AHH ,RSA et RU .
                                                                              Je sais aussi qu’en etant au RSA ( au fond du tunnel ) il est facile de tomber en depression et se mettre dans l’alcool .
                                                                              Je constate simplement qu’avec le RMI maintenant RSA on a cree de nouveaux pauvres administrativement ,donc que ce n’etait pas la solution.
                                                                              Je pense qu’avec le RU on creera aussi de nouveaux pauvres en final .


                                                                              • foufouille foufouille 14 mars 2012 14:10

                                                                                le plus simple serait de cree des emplois
                                                                                mais il y plein de chomeurs dans tous les pays, ca forces le travailleur a etre sous paye et surtout corveable
                                                                                avec la mecanisation et robitisation, on en aura 50% ou plus des chomeurs
                                                                                soit on les « gazes »
                                                                                soit on fait un RU decent


                                                                              • jpm jpm 14 mars 2012 14:26

                                                                                Créer des emplois ne suffira pas à régler le problème de la grande pauvreté et de l´exclusion… Par ailleurs à quoi bon imposer un travail pas nécessairement productif à des gens qui auraient des choses plus intéressantes à faire par ailleurs, comme se former, s´occuper d´un proche, ou même tout simplement développer un projet personnel ou collectif.

                                                                                Comme il n´est pas question de supprimer physiquement les pauvres, le plus simple et le plus humain, c´est donc de leur fournir un revenu décent et régulier qui les sorte définitivement de l´exclusion sociale. Et pour éviter que les gens se complaisent dans l´oisiveté, on rend ce revenu inconditionnel et cumulable avec les autres sources de revenus. Ainsi, à la différence d´aujourd’hui, chacun sera incité à rependre une activité rémunérée, mais sans jamais y être contraint.



                                                                                • Obélix Obélix 14 mars 2012 21:06

                                                                                  http://www.actuchomage.org/20120307...

                                                                                  Décret qui fait suite donc à

                                                                                  "La fiscalité et les systèmes de prestations sociales devraient fournir de meilleures incitations visant à renforcer l’attrait financier du travail."
                                                                                  recommandations des GOPE du conseil du 13 juillet 2010 (2010/410/UE)

                                                                                  Merci L’europe qui préfère sanctionner les bénéficiaires des minimas sociaux, on marche sur la tête, comment aller chercher du travail qui d’ailleurs n’existe pas ou est alors pas suffisant en terme de revenu pour s’en sortir.

                                                                                  Une personne au RSA passe plus de temps avec les travailleurs sociaux, pour déjà justifier de sa situation, ensuite pour faire des démarches compliquées qui passent en commission afin d’essayer de pouvoir payer des factures, son loyer, ou même à manger.

                                                                                  Et tout ce temps perdu avec la bureaucratie, et bien ce n’est pas du temps pour chercher un travail ou rebondir en construisant un projet d’activité.

                                                                                  VIVE L’EUROPE DE L’ESCLAVAGE FINANCIER !!!


                                                                                  • gogoRat gogoRat 16 mars 2012 17:24

                                                                                    Pour « de meilleures incitations visant à renforcer l’attrait financier du travail » , et pour ceux qui tiennent à trouver ce travail dans les PME, il faudrait relancer l’investissement industriel.


                                                                                     Voici une idée qui prend à rebours celle de tickets de rationnement pour les pauvres :
                                                                                    ( Ce n’est pas la monnaie des pauvres qui ne circule pas ! Ce n’est pas eux qui peuvent investir avec un excès de revenu qu’ils ne sauraient dépenser pour leur consommation personnelle ...)
                                                                                     Idée couplée à une formule d’impôt simplissime et ajustable à l’envie pour financer un impôt négatif = revenu de base universel ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès