• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Sénat fin des haricots

Sénat fin des haricots

L’absentéisme s’est invité depuis longtemps sur les bancs du Sénat, et les quelques présents disséminés ça et là, assis bien au chaud, accumulent avantages et privilèges.

Notamment sur la question du chauffage.

Au moment ou le gouvernement décide de taxer un peu plus les ménages, et fait des cadeaux généreux aux entreprises afin de récupérer 30 milliards d’euros éventuels, il existe des pistes qui méritent pourtant le détour.

Le magazine capital de novembre 2011 avait listé 80 milliards d’économies réalisables en regardant de plus près les gaspillages divers et variés pratiqués au sein de notre belle république.

On y trouvait pèle mêle des grands projets inutiles, dont l’aéroport, voulu «  international  », projeté à Notre Dame des Landes, estimé à 4 milliards d’euros, (lien) mais aussi le projet LGV-Fret Lyon Turin, pour 26 milliards, (lien) le projet d’enfouissement de déchets nucléaires à Bure (25 milliards) tout comme l’EPR, (7 milliards) ou même Iter (15 milliards sur une enveloppe globale dont plus de 7 milliards pour l’Europe). lien

Si on ajoute pour la bonne bouche le Canal Seine Nord, le port de Montpellier à 8 km de la mer, le Pentagone Français, et tous les projets inutiles de LGV français dénoncés dans la Charte de Hendaye (lien) un joli gaspillage pourrait être évité. lien

Dans cette liste, le magazine s’était penché aussi sur le Sénat et on y apprenait qu’en autres avantages les 348 sénateurs percevaient une prime de 4035 euros par an qualifiée de « prime individuelle de chauffage  ».

Cette prime était jusque là de 1500 euros, et l’indexation sur les cours du pétrole l’a fait grimper aujourd’hui à 4035 €. lien

La suppression de ce privilège ferait économiser à l’état 3,4 millions tous les ans. lien

Ajoutons que les 1260 fonctionnaires rattachés au Sénat ont quasi 4 mois de vacances, et sont au régime « 32 heures par semaine  ».

En fouillant un peu, on peut découvrir des pratiques aberrantes telles ces primes de nuit dont même les jardiniers sont bénéficiaires.

Ça doit être passionnant d’observer un jardinier travaillant la nuit…

De plus, les sénateurs profitent de la gratuité permanente à la SNCF en première classe, à la RATP et lorsqu’ils prennent l’avion, ils peuvent se faire rembourser 50% du coût réel de 12 déplacements aériens annuels, ce qui vaut aussi pour le/la conjoint(e) qui l’accompagne dans ces voyages. lien

Ils reçoivent en outre une prime « informatique de 1000 euros par mois.

A leur rémunération de 7100 € brut s’ajoute une indemnité « représentative de frais de mandat » de 6 240 € mensuels (non imposable) et 7 548 € correspondant à la rémunération mensuelle de 3 assistants à temps plein. lien

Cerise sur le gâteau, rien n’empêche que l’un de ces assistants soit membres de leur famille, ce dont certains ne se privent pas. lien

D’après Médiapart, ils seraient au moins une soixantaine à pratiquer cet exercice, et pour contourner la loi qui permet de n’engager qu’un seul parent, ils s’arrangeraient entre eux : « j’engage ta femme, et moi la tienne ».

Par exemple, en 2011, dans la famille Todeschini, la fille est salariée par le père, le neveu de Giselle Printz est payé par sa tante, et l’épouse de Jean pierre Masseret est engagée par Madame Printz, la fille de Jean Pierre Masseret étant sur le compte de son père, et sa belle fille étant en échange rémunérée par Jean Marc Todeschini lien

Une chatte n’y retrouverait pas ses petits.

Question retraite, les sénateurs ne sont pas les plus mal logés.

Au bout de 6 ans de mandat, ils auront une pension de 1869 €.  lien

Lorsqu’ils auront cotisé 19 ans, leur retraite sera calculée sur 36 anslien

Déjà en septembre 2008, Said Mahrane, dans les colonnes du « Point » affirmait que « les frais de personnel et les indemnités des élus sont parmi les plus importantes d’Europe ».

Il y a des records qu’on préférerait ne pas avoir.

De plus les salaires des députés et sénateurs confondus, passés de 757 millions en 2002 à 811 millions en 2006, sont en constante augmentation.

Du coup, de nombreux citoyens en viennent à s’interroger et imaginent de diminuer drastiquement le nombre de sénateurs en s’alignant avec celui des USA.

Avec 100 sénateurs pour 300 millions d’habitants aux USA, une simple règle de trois ramènerait en France le nombre de nos sénateurs à une vingtaine, ce qui, considérant l’assiduité avec laquelle ils fréquentent les bancs de leur assemblée, serait une mesure équitable et permettrait en outre de réduire le nombre de fonctionnaires qui sont attachés à cette institution.

Robert Colonna d’Istria et Yvan Stefanovitch en ont fait un livre : « le Sénat, enquête sur les super-privilégiés de la République ». lien

Ils y affirment que 120 sénateurs ne mettent quasiment jamais les pieds dans l’hémicycle, et que 120 ne s’y rendraient que de temps à autre. lien

Quand l’on songe que chaque sénateur coute à l’état 1 million d’euros par an, (lien) on voit qu’il y a là les moyens de réaliser de substantielles économies. lien

Créé en 1795, sous l’appellation « conseil des anciens  », il est devenu un Sénat conservateur sous le Consulat, et bien qu’il ait été choyé par Napoléon, afin de le rendre plus conciliant, ça ne l’empêchera pas de destituer l’empereur en 1814.

Sous la Restauration, il sera la réplique de la chambre des Lords anglaise et se donnera sous la monarchie de juillet la mission d’être « un juste milieu  » entre les excès du pouvoir populaire et les abus du pouvoir royal.

Sous Napoléon III, il sera un exemple de docilité, avant de devenir en 1875 un Sénat républicain redouté. lien

On se souvient que De Gaulle, en 1969, avait eu le projet de le réformer en le faisant fusionner avec le CES (conseil économique et social) limitant considérablement ses pouvoirs : les sénateurs n’auraient plus l’initiative des lois, lesquelles lui seraient d’abord proposées, avant d’être validées par les députés, (lien) et Lionel Jospin allait plus loin en avril 1998, envisageant sa pure et simple suppression en le qualifiant de « véritable anomalie (…) survivance des chambres hautes conservatrices  ». lien

Néanmoins, on pourrait trouver étonnant qu’il n’y ait plus trace de cette position dans le rapport récent qu’il vient de remettre au président de la république. lien

Alors bien sur, les 328 millions d’euros économisés par an, en ne gardant que 20 sénateurs en exercice ne sont peut-être qu’une goutte d’eau, mais si on observe que cela diminuerait aussi le nombre de fonctionnaires attachés à cette assemblée, ce n’est tout de même pas négligeable.

Ce Sénat, qualifié par certains de « maison de retraite de luxe pour les 4 grands partis politiques français  », de « solution d’attente pour les politiques recalés par le suffrage universel direct  », voire de « d’indemnité judiciaire aux politiques corrompus auxquels s’intéressent la justice  » est-il encore nécessaire ? lien

Bien sur, des solutions encore plus radicales existent, si l’on songe que les paradis fiscaux abritent 532 milliards d’euros de dépôts français, (lien) et si l’on se souvient que notre nouveau président, qui n’aime pas les riches, voulait s’attaquer aux paradis fiscaux.

En juin 2012, Bruno Gaccio, l’un des créateurs des « guignols de l’info », manifestant avec une soixantaine de militants du collectif « sauvons les riches » devant le siège parisien de la BNP, avait déclaré : « nous sommes là pour dire à Hollande (…) qu’il peut faire comme Roosevelt en séparant les banques de dépôts et les banques d’affaires ».

« Roosevelt l’a fait en une semaine » a-t-il ajouté « nous demandons à François Hollande de le faire au plus vite ». lien

Ne parlons pas des 8321 exilés fiscaux dont Hervé Falciani avait donné la liste, et dont 20 seulement ont régularisé, sous l’injonction de l’ex ministre du budget, Eric Woerth.

Ça représente tout de même 60 milliards d’euros. lien

Même si certains estiment l’évasion fiscale à « seulement » 50 milliards, ne serait-il pas plus citoyen de s’attaquer à ce scandale, plutôt que de récupérer les milliards manquants en multipliant les taxes.

Lever 20 milliards d’impôts supplémentaires en 2013, comme ce que vient d’annoncer le Président de la République, moitié pour les entreprises, moitié pour les ménages les plus aisés, ne sera pas de nature à relancer la croissance. lien

Les nouvelles taxes qu’il envisage, comme celle de la taxe sur la bière, ne pénalisent pas seulement les ménages les plus aisés, mais la grande majorité des français, ceux qui ne boivent que rarement du champagne. lien

Le Sénat, manquant manifestement d’imagination, à proposé de nommer un haut commissaire sur la question, ce qui est une approche plutôt timide. lien

Raison de plus pour s’interroger sur l’utilité éventuelle de cette noble institution…

Car comme dit mon vieil ami africain : « il faut accepter les coups de pieds de la vache comme on accepte son lait et son beurre ».

L’image illustrant l’article provient de « francois-ihuel-05.com »

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel.


Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (60 votes)




Réagissez à l'article

125 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 13 novembre 2012 09:18

    Bonjour, Olivier.

    Excellent rappel des exorbitants privilèges dont bénéficient les sénateurs. L’exécutif de gauche s’honorerait si, passant outre aux cris d’orfraie de ses barons, il avait le courage de nettoyer ce qui s’apparente plus à d’extravagantes sinécures qu’à une assemblée de serviteurs de la nation.

    A delà du Sénat, les exemples cités dans cet article montrent en outre qu’il existe de prodigieux gisements d’économie budgétaire dans ce pays. Mais là aussi, remettre de l’ordre dans les écuries d’Augias des niches fiscales injustifiées et mettre sur pied une lutte sans merci contre l’évasion fiscale demande du courage. Une qualité malheureusement devenue rare chez nos caciques politiques.


    • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 2012 10:13

      bonjour Fergus

      perso, je ne suis pas pour sa suppression pure et simple, puisque dans le fond c’est un organisme de contrôle...un garde fou...mais je pense qu’une diminution drastique du nombre de sénateur, et la suppression de la CES seraient de bonnes solutions, par ces temps de crise.
      merci de ton commentaire.

    • Fergus Fergus 13 novembre 2012 11:37

      @ Olivier.

      Moi non plus, je ne suis pas pour la supression pure et simple du Sénat car je pense qu’il peut avoir un rôle utile de modération du fonctionnement de l’Assemblée Nationale et être, plus qu’il ne l’est dans sa forme actuelle, un relais des régions, un peu sur le mode du Bundesrat allemand. Mais un nettoyage s’impose et, comme tu le suggères, une diminution du nombre des sénateurs.

      Bonne journée.


    • 735 députés CEE A 21000 EUROS MOIS + LOBBYSME

      577 députés francais A 20000 EUROS MOIS + LOBBYSME

      348 sénateurs ...LES USA REMPLACENT TOUT CELA PAR 100 SENATEURS PLUS UNE CINQUANTAINE DE GOUVERNEURS

      LA FRANCE A 550000 ELUS LOCAUX AUTANT QUE LES 26 AUTRES PAYS CEE ENSEMBLE

      36600 COMMUNES 36600 MAIRES .... 600 (? ?) CONSEILLERS GENERAUX ,,(,, ??)OU PLUS

      DEJA ON VOIT LE GASPILLAGE ET LE NEPOTISME QUI S EN DECOULE...


    • Arnes Arnes 13 novembre 2012 09:30

      Ne pas oublier non plus que ces honnêtes sénateurs sont aussi les pire cumulards et fiers de l’être (Rebsamen, collomb,..).


      Comme selon l’élégante expression de Roselyne « les dindes ne font pas Noel », la seule possibilité de supprimer cette aberration est un référendum.

      • JL JL 13 novembre 2012 10:10

        « selon l’élégante expression de Roselyne »les dindes ne font pas Noel«  » (Arnes)

        Pour aller un peu plus loin, trois possibilités :

        - elle ne fait pas Noël (fête pas ?) ;
        - elle ne se considère pas comme une dinde ;
        - elle est dans le discours : « faites ce que je dis, pas ce que je fais ».

         smiley


      • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 2012 10:14

        Arnes

        je voulais aussi (mais je ne l’ai pas fait) me pencher sur la cave dont ils disposeraient, et qui recèlerait des trésors en matières de grands vins ?
        si quelqu’un a des infos ?
         smiley

      • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 2012 13:13

        JL

        on devrait oublier roselyne, ça nous ferait le plus grand bien,
        laissons la justice faire son travail.
        il y a quand meme trois milliards d’euros qui auront été gaspillés en pure perte, 
        sauf pour les labos, dont je crois me souvenir que des proches du pouvoir auraient bénéficié ?
         smiley

      • JL JL 13 novembre 2012 18:32

        « laissons la justice faire son travail. »

        Bah ! C’est probablement aussi ce qu’espère Bachelot et les autres : que nous ne nous en occupions pas.


      • Gabriel Gabriel 13 novembre 2012 09:34

        Bonjour Olivier,

        Il y a bien longtemps que le sénat tout comme l’assemblée nationale ne sont plus des chambres représentant le peuple mais des rassemblements d’actionnaires élus à grands renforts d’euro généreusement distribués par des sociétés attendant un retour rapide sur investissement…


        • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 2012 10:15

          Gabriel

          je partage totalement et remercie.
           smiley

        • devphil30 devphil30 13 novembre 2012 09:53

          Ces privilégiés sont une honte pour notre pays et la république.


          Faites du ménage Mr Hollande avant que la révolution ne balaye ces privilèges d’un autre temps , synonyme des avantages de la noblesse et de la cour de la royauté mais indigne d’une république endetté.

          Auront ils le courage de couper la branche sur laquelle ces privilégiés tous partis confondus en retirent que des avantages alors que la seule évocation d’un non cumul des mandats les rends déjà nerveux.

          Ou même une baisse de rémunération de 10 % , proposé par un député ump sous le mandat de sarkozy avait reçu une fin de non recevoir de tous les députés 

          Une honte ces politiques professionnel du privilège au dépend des Français

          Philippe 

          • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 2012 10:16

            philippe

            espérons en effet que le nouveau prez agissent enfin sur les sujets essentiels,
            mais je serais surpris qu’il en parle ce soir lors de sa conf de presse...
            enfin, on verra bien
            merci.
             smiley

          • Michel DROUET Michel DROUET 13 novembre 2012 10:08

            Comment demander à des privilégiés cumulards et absenteïstes de reformer le pays pour une justice sociale plus grande ?

            Les privilégiés, tricheurs, fraudeurs et autres exilés fiscaux ne sont pas prêts de se faire du mourron.


            • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 2012 10:18

              Michel Drouet

              comme le disait Philippe dans le commentaire précédent, si Hollande ne fait rien, il n’est pas impossible que le peuple s’en charge bientot.
              je n’ai rien contre le mariage homosexuel et autres propositions citoyennes de bon aloi, mais les urgences ne sont-elles pas ailleurs ?
              merci de votre commentaire.

            • Papybom Papybom 13 novembre 2012 10:31

              Bonjour Olivier

              Par conviction politique, l’électeur va porter au pinacle (l’assemblé), un député cumulard et lui demander de voter contre le cumul…

              Par conviction politique l’électeur va voter aux municipales pour une liste, sachant que la tête de liste sera élu maire. Et ce maire (grand électeur) va voter en faveur d’un sénateur cumulard et mêmes parfois ripoux comme Monsieur Guérini.

              Avant de demander la moralisation des politiciens, demandons aux électeurs, d’avoir de la cohérence dans l’isoloir. Le parlementaire est fort, car nous sommes faible. Un partie politique n’est pas une religion. Pour les deux, je suis agnostique.

              Ne demandons pas à un Président, ce que nous pouvons faire nous même.

              Cordialement.

               


              • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 2012 10:46

                bien sur Papybom

                mais s’il est vrai que nous pouvons le faire nous même, nous avons déjà délégué notre pouvoir au nouveau président, et il me semble logique, voire essentiel de lui demander de tenir ses promesses...
                ceci dit, je partage totalement.
                merci et cordialement aussi.
                 smiley

              • Fergus Fergus 13 novembre 2012 11:41

                Bonjour, Papybom.

                Votre commentaire rejoint celui que j’ai posté il y a quelques jours et qui soulignait que les torts sont effectivement partagés entre les personnages politiques et ceux qui, malgré les dérives ou les abus, continuent de les porter au pouvoir.


              • Soi même Soi même 13 novembre 2012 12:11

                @ Fergus bien sur on peut toujours reproché à la masse de ne pas réfléchir, c’est pourquoi il va de notre responsabilité à agir dans le sens du bien, du vrai, du bon, et aucuns regret mis aucune révolution ne peut ignoré que c’est bien de cela qui métamorphose en profondeur les sociétés humaines et non pas l’appel à la révolte !


              • Papybom Papybom 13 novembre 2012 13:24

                Bonjour Fergus,

                «  Ne demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous. Demandez ce que vous pouvez faire pour votre pays.  »

                John Fitzgerald Kennedy 20 janvier 1961.

                Déjà, nous pourrions aider notre pays en le confiant à des représentants dignes de confiance. Dans l’esprit français, l’intérêt individuel prime sur l’intérêt collectif.

                Nous avons un président qui peut sans la moindre contrainte, renier ses promesses. La seule sanction sera dans quatre ans et demi. Les sondages de popularité ne sont qu’un moyen de remplir des colonnes, pour les journalistes.

                Cordialement.


              • Soi même Soi même 13 novembre 2012 13:53

                @ Papybom, Dans l’esprit français, pour toi c’est quoi ?


              • sirocco sirocco 13 novembre 2012 20:40

                @ Papybom

                " Nous avons un président qui peut sans la moindre contrainte, renier ses promesses. « 

                Ce qu’il ne se gêne absolument pas de faire, les promesses n’engageant que ceux qui y croient !

                 » La seule sanction sera dans quatre ans et demi ."

                Dans 4 ans 1/2, vous voterez pour quelqu’un d’autre qui, à son tour, vous décevra beaucoup.
                La politique sert ceux qui en font leur métier et dessert la plupart des autres citoyens. Les élections sont un piège à cons (vieux slogan bien connu).


              • sirocco sirocco 13 novembre 2012 20:44

                « La politique sert ceux qui en font leur métier et dessert la plupart des autres citoyens. »

                Dans l’idéal, il faudrait que ce ne soit pas un métier, encore moins une carrière.


              • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 2012 20:49

                siroco

                il y aurait un moyen radical d’écarter de la politique tous ceux qui veulent en faire une carrière :
                le smic et rien de plus...a part bien sur les frais remboursés sur justificatif comme c’est le cas dans d’autres pays..
                non ?

              • Soi même Soi même 13 novembre 2012 10:52

                Bonjour Olivier et merci d’avoir évoqué se qui est rien d’autre qu’un scandale des plus répugnants !
                Comme tu le dis si bien le proverbe, Une chatte n’y retrouverait pas ses petits !

                J’ai aussi apprécier ton bon sens de signalé qu’il y a bien eu deux tentatives de répondre à se scandale et que cela à été bien étouffer !

                Maintenant, il y a une question en rapport au site de Bure, il est vrais que le budget sur un tel chantier, son choix du site, sa finalité peut toujours être remis en cause, c’est par pour cela qu’il ne faut pas reconnaître . Que dans se projet, il y a bien là une tentative de s’occuper sérieusement de nos déchets autrement que de refilé la patate chaude à des pays plus complaisant sur le sujet !

                Maintenant que tu t’es soulagé avec ce furoncle de notre démocratie, pensons plus loin, quelles sont les véritables entraves à ce qui n’aura jamais une nutation de la société dite démocratique comme tu le souhaiterais ? Et qu’il aura toujours un ersatz de nos meilleurs intentions qui éclot ?
                 


                • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 2012 11:18

                  Soi même

                  au sujet de Bure, le problème est l’enfouissement de déchets hyper dangereux, dont certains seront encore radioactifs au bout de plusieurs dizaines de milliers d’années !
                  aujourd’hui, il n’y a pas de réelle solution, et la seule acceptable serait de les stocker à l’abri, sans les enfouir, afin de pouvoir les contrôler au fil des siècles, espérant qu’un jour une solution soit trouvée...
                  à+

                • Romain Desbois 13 novembre 2012 11:24

                  Vous avez raison Olivier et déjà commencer par ne plus en fabriquer des déchets  !!!!!


                • Romain Desbois 13 novembre 2012 11:25

                  Le melox est au nucléaire ce que le supprimes ont été à l’économie.


                • Soi même Soi même 13 novembre 2012 11:44

                  Le problème reviens à nouveau avec un site comme la Hague où les sites Sibériens.
                  Où en définitif par manque de crédit, on se retrouva tous où tard face à notre impuissance !


                • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 2012 16:20

                  Romain

                  je suis évidemment d’accord
                  sortir du nucléaire rapidement nous permettrait d’arrêter cette production insensée de déchets nucléaires !
                  à+

                • cassandre4 cassandre4 13 novembre 2012 19:19

                  Par Romain Desbois (xxx.xxx.xxx.186) 13 novembre 11:25

                  Le melox est au nucléaire ce que le supprimes ont été à l’économie.

                   _____________________________________________

                   MOX (j’ai rectifié de moi même !)


                • Marco07 13 novembre 2012 11:03
                  Bonjour Mr Cabanel, toujours pas de fin du monde en vue ?!
                  Dans cette liste, le magazine s’était penché aussi sur le Sénat et on y apprenait qu’en autres avantages les 348 sénateurs percevaient une prime de 4035 euros par an qualifiée de « prime individuelle de chauffage ».

                  Cette prime était jusque là de 1500 euros, et l’indexation sur les cours du pétrole l’a fait grimper aujourd’hui à 4035 €. lien
                  4035€... Pas mal, mais en tant qu’architecte, vous pourriez faire la conversion en m2 chauffés en fonction de la région et en fonction du type d’énergie et de l’isolation... Et convertir le tout en unités de « Versailles Équivalent à chauffer »...

                  Parce que là, à moins d’avoir une marmite au fioul âgée très mal réglée et des murs isolés au papier peint (à rajouter une superficie qui dépasse très nettement la moyenne Française), pas facile d’arriver à ces 4k annuels. (surtout pour une prime dite « individuelle », ça fait un grand bureau)

                  A ce tarif là, ils incluent le pinard et les alcools pour se réchauffer.

                  Par contre, une reproche (c’est pas courant de ma part), le dicton n’est pas terrible.
                  Vous auriez du conclure qu’en temps d’austérité imposée, « charité bien ordonnée commence par De la hauteur (ou soi-même, je me souviens plus...) »

                  • Soi même Soi même 13 novembre 2012 11:12

                    @ Marcropensé, la fin du monde pour moi, c’est quand je prend un macaron et je croque dedans ! Et oui le macaron il est mort !


                  • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 2012 11:20

                    marco

                    j’avais un autre dicton de mon vieil ami africain, que j’ai changé au dernier moment, mais je ne résiste pas au plaisir de vous le proposer : « avec l’age, l’homme devient dur de la feuille et mou de la branche »...
                    c’est mieux ?
                     smiley

                  • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 2012 11:22

                    marco

                    au sujet de la fin du monde, je vous rappelle une fois de plus que vous commettez toujours la même erreur : ce n’est pas la fin du monde, mais la fin d’un monde,
                    je suis sur que vous comprenez la nuance.
                     smiley

                  • Soi même Soi même 13 novembre 2012 12:05

                    @ Olivier, les remarques de macropensé sont tellement décousues, que j’encourage tous à voter positivement pour sa pensé la plus profonde afin de bien mettre en évidence en tète de gondole, le bouffon !


                  • Marco07 13 novembre 2012 12:06
                    j’avais un autre dicton de mon vieil ami africain, que j’ai changé au dernier moment, mais je ne résiste pas au plaisir de vous le proposer : « avec l’age, l’homme devient dur de la feuille et mou de la branche »...
                    ça serait totalement déplacé de ma part de vous insinuer que vous parlez en connaissance de cause et c’est pourquoi je ne le ferais pas...
                     smiley

                    J’avoue que ce dicton me plait bien.


                  • Marco07 13 novembre 2012 12:10

                    De la hauteur, par pitié, je suis ouvert au débat, mais pour le bien du lecteur (pour ou contre mes arguments) faites un effort. Vos phrases sont difficiles à interpréter, même pour le lecteur qui se donne du mal.

                    Ou faites-nous des dessins, on essayera de deviner.


                  • Soi même Soi même 13 novembre 2012 12:23

                    Je suis ravie que tu souffre car en réalité tu ne montre pas grand intérêt que tu as de la compassion pour la souffrance des autres !
                     Mon problème d’écriture est en définitif un cadeaux, car c’est comme un révélateur photographie, cela révèle la véritable pensé du cœur !
                    On peut toujours avoir des envolés lyriques sur l’image que l’on se fait de soi même, c’est réconfortant d’avoir bien pensé, etc, en réalité on n’arrête pas de se flatter et on oublie que que l’on dit et comment on agit est plus révélateur que ce l’on croit être, un homme qui ne fait pas mal à une mouche !


                  • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 2012 13:10

                    marco

                    ne vous inquiétez pas pour moi, 
                    les branches sont encore solides, et les boules tiennent le coup.
                    j’en espère autant pour vous.
                     smiley

                  • Marco07 13 novembre 2012 13:21
                    les branches sont encore solides, et les boules tiennent le coup.
                    Tant mieux, c’est bientôt noël et ça vous évitera de vous ré-équiper pour l’occasion !

                    Sinon, en dehors de ces idioties, avez-vous remarqué que gauche ou droite (ou extrême gauche), sont presque tous à mettre dans le même panier concernant ces gabegies... Sauf FN et petits candidats (sans être péjoratif, certains petits candidats me plaisaient nettement plus que les hauts de sondage) 

                    (Peut-être un peu les verts, surtout ce brave Mamère -qui avait demandé une réduction du train de vie de l’état- , mais je suis déçu de leur action au gouvernement pour le moment)


                  • Soi même Soi même 13 novembre 2012 13:44

                    Grand naïf, Sauf FN ?
                    C’est leur fond de commerce, ils ne vont commencer pas l’avouer à tous qu’ils sont de mèche !


                  • Soi même Soi même 13 novembre 2012 13:48

                    Grand naïf, Sauf FN ?
                    C’est leur fond de commerce, ils ne vont pas commencer par l’avouer à tous qu’ils sont de mèche !


                  • L'enfoiré L’enfoiré 13 novembre 2012 14:01

                    Salut Marco07 et Oliver,

                     Je ne viendrai pas mélanger le sujets avec de la pollution étrangère. smiley
                     Mais puisqu’on parle de dicton, et c’est vrai l’africain fatigue, je dirais simplement qu’« avec l’âge les raideurs se déplacent ».
                     Pas sûr que tout le monde comprenne.
                     Mais est-on là pour se comprendre ? 
                     Tout est en mono-gamme.
                     smiley 
                     

                  • Soi même Soi même 13 novembre 2012 14:35

                    Que j’aime bien avec toi, c’est toujours avec une bonne dose mayonnaise que l’on peut digérer tes propos L’enfoiré.


                  • L'enfoiré L’enfoiré 13 novembre 2012 14:55

                    « une bonne dose mayonnaise »

                    Surtout pas oublier la dose de pickles smiley

                  • Soi même Soi même 13 novembre 2012 15:02

                    T’es vraiment partisan des aigreurs d’estomacs !


                  • L'enfoiré L’enfoiré 13 novembre 2012 15:19

                    La bouche et le goût, c’est tout de suite. 

                    L’estomac c’est pour après.
                    A ce moment-là, il y a toujours moyen de remédier à la chose.
                    Faudra que tu viennes à Bxl, tu verras la panoplie complète au fritkot.
                    Il y a pour le moment un concours et un festival de fritkot

                  • L'enfoiré L’enfoiré 13 novembre 2012 15:25

                    Mais faut pas essayer avec des haricots. Je préviens. Désolé Oliver.

                    Des frites sénatrices aux haricots, peut être pas non plus..

                  • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 2012 16:24

                    marco

                    ne me faites pas rire, j’ai les lèvres gercées...
                    le fn n’a pas d’élus à l’assemblée
                    je ne compte ni l’avocat, qui a déclaré ne pas appartenir au fn, 
                    ni l’autre élue par l’ump
                    mais les quelques élus fn qui ont eu le pouvoir dans une mairie ont laissé d’assez mauvais souvenirs.
                    Orange...par exemple
                     smiley

                  • Marco07 13 novembre 2012 18:02

                    Arf, si on commence à trier par parti les mairies aux finances bancales... 


                    Je trouve que vous malmenez vos lèvres, elles sont toute l’année gercées.
                    Faudrait peut-être penser à investir sur un humidificateur, et monter un peu la consigne de votre climatisation en été.

                    Bien à vous.

                    Ps : j’ai bien apprécié le dicton sur les raideurs.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 2012 18:51

                    marco

                    pour les gerçures, j’utilise du beurre de karité
                    c’est radical
                     smiley

                  • foufouille foufouille 13 novembre 2012 11:44

                    un secretaire europeen debutes a 3800€
                    8000 en fin de carriere


                    • Soi même Soi même 13 novembre 2012 11:48

                      Ah tu souléves une des clés du pourquoi nous n’avons plus les moyens, si l’on change pas les règles du jeux que cela puise être réformer !


                    • Marco07 13 novembre 2012 12:21

                      De la hauteur, cette phrase n’est pas très lisible, et je me permet (j’aime les devinettes) d’essayer de la traduire pour le lecteur en manque de doliprane.

                      Ah tu souléves une des clés du pourquoi nous n’avons plus les moyens,
                      Vous évoquez un point intéressant qui peut expliquer en partie l’état de nos finances.

                       si l’on change pas les règles du jeux que cela puise être réformer !
                      Nous devrions avoir une répartition plus juste des salaires et avantages, y compris pour nos élus, des réformes sont nécessaires.


                    • gaijin gaijin 13 novembre 2012 13:00

                      marco
                      a part vous tout le monde semble comprendre
                      donc inutile de traduire le français en franco ...... smiley


                    • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 2012 13:04

                      marco

                      ne faites pas votre « suffisant »
                      laissez ça à léo le fou...
                      toujours pas sur ce fil, et on s’en réjouit
                       smiley

                    • Marco07 13 novembre 2012 13:10

                      marco
                      a part vous tout le monde semble comprendre
                      donc inutile de traduire le français en franco ....

                      Bon, tant mieux. Vous allez pouvoir m’éclairer sur le commentaire posté sur l’autre fil un peu plus haut... J’ai essayé de le comprendre, mais mon neurone s’est foulé la synapse.

                       smiley


                    • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 2012 13:06

                      calmos

                      c’est à voir, puisqu’à plusieurs reprises, récemment, le Sénat a retoqué les velléités gouvernementales,
                      donc rien n’est jamais acquis comme disait Aragon, je crois ?
                      ce qui n’empêche que le sénat que de Gaulle qualifiait de machin subisse un dégraissage.
                      non ?
                       smiley 

                    • gaijin gaijin 13 novembre 2012 12:57


                      « il faut accepter les coups de pieds ...... »
                      pendant un bref instant j’ai imaginé la traite des sénateurs ( beurk ) .........
                      après je me suis dit que ça ne devait pas être ça vu que le beurre ils le gardent pour eux ( la preuve y en a de moins en moins en moins dans nos épinards ) smiley
                      Après je me suis dit que c’était peut être un truc avec l’argent du beurre et la crémière et là j’ ai eut la vision de DSK et l’ expression battre le beurre a pris un autre sens
                      .........
                      bon soit j’’arrête l’ omelette aux champignons soit j’arrête de lire tes articles en mangeant
                      .........
                      nausée
                      ...... 

                      cela dit des présidents aux députés en passant pas les sénateurs et les commissions diverses ........elle est longue comme un jour sans pain la liste des abus de notre glorieuse ripoublique
                      et on est censés compter sur eux pour mettre fin a leurs privilèges ???


                      • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 2012 13:07

                        gaijin

                        merci pour ce florilège
                        pas mieux.
                         smiley

                      • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 2012 13:08

                        Calmos

                        et s’il était capable de se reprendre ?
                        de surprendre tout le monde ?
                        d’appliquer son programme du bourget ?
                        c’est mon coté optimiste.
                         smiley

                      • L'enfoiré L’enfoiré 13 novembre 2012 14:27

                        Calmos,

                         Je suis un pauvre étranger de la grande France, alors, je dois avouer que je ne suis pas toujours ce qui se passe par chez vous.
                         Avec quelques mots clés, je suis tombé sur ceci.
                         Est-ce de cela que vous parlez ?
                         Si oui, c’est un peu vieillot à mon avis.
                         Beaucoup plus récent, il est dit chez nous ceci.
                         Nous avons parfois quelques remarques bêtes et méchantes.
                         Le monde politique, on le connait aussi, c’est pas du gâteau.
                         On cherche actuellement la cerise qui irait à son sommet.
                         Une cerise de quelques petits milliards.

                      • L'enfoiré L’enfoiré 13 novembre 2012 15:58

                        Mais voilà, une suite : « Hollande et les autres zozos »



                      • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 2012 13:38

                        calmos

                        mais l’optimisme n’est pas toujours de la naïveté
                        regardez le coup magistral qu’on réussi les « pigeons » !
                        pourtant, il n’était pas prévu dans le programme socialiste un tel renoncement.
                        donc tout reste toujours possible,
                        de toutes façons, je ne regretterais jamais le départ de l’autre.
                        celui que l’on ne nomme plus.
                         smiley

                      • L'enfoiré L’enfoiré 13 novembre 2012 14:09

                        «  le départ de l’autre »


                        Je suppose que son commence par « S » et se termine par « Y ».
                        Je suis sûr qu’il a trouvé mieux à faire.
                        Quand il est appelé à New York, pour représenter quelqu’un pendant un temps court, cela lui rapporte bien plus à la minute de prestation pour un exposé à Science-Po comme j’ai pu le remarquer ici
                        Mais je n’ai rien à lui dire. Je ne travaillais pas pour rien non plus.


                      • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 2012 16:26

                        l’enfoiré

                        vous etes sérieux ?
                        si quelques illuminés sont prets à payer une fortune pour des conférences à un type qui parle un français approximatif, et qui confond en anglais Time et weather, grand bien leur fasse.
                         smiley

                      • L'enfoiré L’enfoiré 13 novembre 2012 14:14

                        Je crois qu’il faudrait s’amputer des deux côtés, mais ne le dites à personne. 

                        Cela peut les choquer
                        Puis, il existe des prothèses qui rendent l’homme bionique.
                        Bien plus rapides...
                         smiley 

                      • cogno4 14 novembre 2012 14:35

                        Parce qu’ouvrier ayant commencé à bosser à 14 ans et ayant continué pendant 42 ans dans les TP tout me portait à être de gauche

                        Quelle rigolade, le type, déçu par ceux qui étaient censés le défendre, s’en va par dépit se prosterner devant ceux pour qui il n’est qu’un grouillot corvéable.
                        C’est le crocodile qui se présente dans une maroquinerie, le parfait exemple du type qui accepte son rôle de larbin, et qui en est fier.... à moins que son agressivité soit due au fait qu’il s’en aperçoive.

                        Calmos, c’est un maoïste passé à l’extrême droite. smiley


                      • BOBW BOBW 19 novembre 2012 10:05

                        Il est plus agréable« d’enjamber la pute que d’amputer la jambe » smiley


                      • olivier cabanel olivier cabanel 19 novembre 2012 10:16

                        BOBW

                        bien trouvé...
                         smiley
                        elle était dans « la pièce du fond » ?

                      • L'enfoiré L’enfoiré 13 novembre 2012 14:50
                        En France, 348 sénateurs 
                        Mais pour votre info, en Belgique, il y a : 
                        • 40 sénateurs élus directement,
                        • 21 sénateurs désignés par les parlements de communauté et
                        • 10 sénateurs cooptés.
                        Aux States, 100 sénateurs 53 démocrates, 47 républicains.

                        Intéressant, non ?


                        • xa 13 novembre 2012 15:03

                          Rien à redire sur le fait qu’il y a des gisements d’économies, et que les parlementaires peuvent très bien montrer l’exemple sans devenir des crèves la faim.

                          Cependant, ca m’amuse de voir un truc comme ca : « Avec 100 sénateurs pour 300 millions d’habitants aux USA ... »

                          Rappelons juste qu’un sénateur américain a le droit, comme un sénateur francais d’ailleurs, à 3 assistants. La différence réside dans le fait que le salaire moyen des assistants américain est de 175 000 dollars annuels .... chacun, et que les faux frais (donc hors rémunérations) des sénateurs américains se montent à 450 millions de dollars. 

                          Comme quoi, ce n’est pas simplement une question de nombre de sénateurs, mais bien de structure des dépenses.

                          Une autre remarque, un tantinet plus technique : le gouvernement n’a AUCUN POUVOIR sur le budget du sénat ou de l’assemblée, Et vice-versa d’ailleurs (ce qui a valu une belle gifle du conseil constitutionnel sur la rémunération des ministres, qui ne peut pas être voté en raison de la séparation des pouvoirs).

                          Donc ce genre de remarque doit être remonté aux sénateurs (respectivement aux députés) qui seuls peuvent influencer ces dépenses.


                          • L'enfoiré L’enfoiré 13 novembre 2012 15:32

                            Tout à fait, XA.

                            C’est la Chambre des 435 représentants qui mène le jeu.
                            Obama a eu cette opposition républicaine pendant deux ans. Ce qui lui a rendu l’immobilisme du président. Erreur de jeunesse d’avoir trop attendu, de prendre le pouvoir quand il avait les mains libres.
                            Pas de Tea Party en France. Un peu de FN peut-être. 
                             
                             

                          • xa 13 novembre 2012 15:47

                            Euh ...

                            En l’occurence, je parlais de la France, mais c’est vrai aussi aux US !

                            Le Gvt, et donc le président, n’a aucun pouvoir pour imposer une réduction du budget du parlement francais. Donc inutile de demander à l’exécutif d’effectuer des économies sur le budget du Sénat, vu qu’il ne peut pas le faire.


                          • L'enfoiré L’enfoiré 13 novembre 2012 15:59

                            La séparation des pouvoirs oblige aussi.


                          • L'enfoiré L’enfoiré 13 novembre 2012 16:04

                            Mais notre spécialiste, c’est Oliver, non ?

                            Très peu disert apparemment.

                          • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 2012 16:30

                            xa

                            je suis d’accord avec vous.
                            en fait, si on veut vraiment comparer les usa et la france, il faudrait comparer tel ou tel état américain, 
                            c’est vrai...
                            ceci dit, quand on voit avec quelle assiduité les sénateurs fréquentent les bancs de leur assemblée, on ne voit pas pour quelle raison, on en garderait autant.
                            et on en profite pour supprimer le CES qui coute une fortune pour quasi rien.
                            non ?
                             smiley

                          • xa 13 novembre 2012 16:54

                            Oh, mais les gisements d’économie sont ENORMES, dans les dépenses de l’Etat. Et sans casser les services publics, d’ailleurs, pour peu qu’on réfléchisse un peu.

                            Le problème, c’est que d’un côté, on a ceux qui disent « réduire les dépenses, c’est forcément réduire le service public ». On peut rappeler à ceux là de jeter un oeil à Zoé Sheppard, juste histoire de se rappeler que toute personne travaillant pour l’administration ne rend pas nécessairement service à la population ....

                            Et de l’autre, on dit « il faut réduire les dépenses, alors on supprime un poste sur deux, point barre ». Sans se poser la question des services en sous activité et des services en sous effectifs ...

                            Résultat : on n’avance pas.

                            Comme je le dis à mon cher voisin le maire de ma commune : je veux bien croire que réduire le budget municipal soit une réduction du service public, mais je ne comprends toujours pas en quoi la subvention du club de pétanque (en plein bassin lémanique) est plus de l’ordre du service public que l’acceuil de la petite enfance largement sous dimensionné pour la commune.

                            Un exemple parmis tant d’autres.


                          • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 2012 16:31

                            @ tous

                            un internaute m’envoie cette info dans le droit fil du sujet
                            la gabegie ne se limite pas au sénat (on s’en doutait) mais les régions ne sont pas mal non plus comme on peut le constater sur ce lien.
                            merci vivien

                            • 1871-paris 1871-paris 13 novembre 2012 16:50

                              comme disent les jeunes c est le genre d article qui met les « nerfs » surtout le paragraphe sur les bon a rien de senateurs !


                              • Yohan Yohan 13 novembre 2012 17:03

                                Les socialos voulaient supprimer le Sénat à l’époque où ils étaient très minoritaires. Maintenant, ils ne sont plus chauds, on les comprends smiley 


                                • olivier cabanel olivier cabanel 14 novembre 2012 13:24

                                  yohan

                                  votre argumentation est sujette à caution, car à voir les malheurs que font au gouvernement les membres du sénat, ça devrait les titiller d’en envisager une transformation...
                                  non ?
                                   smiley

                                • thierry3468 13 novembre 2012 17:24

                                  Mélenchon est sénateur et n’a jamais soulevé les scandaleux privilèges de cette assemblée dde privilégiés ...C’est étonnant pour celui qui veut défendre le petit peuple face à la bourgeoisie à moins que ce combat ne soit qu’une façade ....Un peu de cohérence Monsieur Mélenchon ,dénoncer ces odieux privilèges accordés à des barons de la politique...


                                  • TSS 14 novembre 2012 13:12

                                    Cela doit faire 4 ans que JL Melenchon n’est plus Sénateur ,revisez vos fiches... !!


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 14 novembre 2012 13:22

                                    thierry

                                    Melenchon a abandonné son poste de sénateur pour éviter le cumul des mandats, au moment ou il a été élu député européen.
                                    vous devriez vous renseigner...

                                  • travelworld travelworld 13 novembre 2012 17:37

                                    J’étais autrefois ami avec feu André Labarrère (ministre des relations avec le parlement, poste réservé aux Francs -maçons, pour l’anecdote) il m’avait révélé que la talle des fauteuils était adaptée au postérieur, des sénateurs, évidement lorsque par exemple on connait Larcher......
                                    Nous avons la classe politique la plus chère d’Europe (salaires et institutions confondues).
                                    Et comme me disait André : « tu sais il y a beaucoup de cons » !!!!


                                    • olivier cabanel olivier cabanel 14 novembre 2012 13:25

                                      travel

                                      merci de ce témoignage éclairant.
                                       smiley

                                    • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 2012 18:32

                                      merci de cette info, bodi !

                                      oui, ils sont gonflés !
                                       smiley

                                    • Traroth Traroth 13 novembre 2012 17:55

                                      Vous trouvez que les projets de LGV sont inutiles ?


                                      Voici un petit récapitulatif des durées de transport en train pour quelques trajets d’environ 1000 km, c’est à dire en principe avec une ligne LGV directe et une vitesse commerciale de 300 km/h, des trajets de 3 heures (la distance entre parenthèse est la distance routière telle qu’indiquée ici). La durée est la durée minimale indiquée sur le site voyages-sncf.com :

                                      Paris-Bologne (1080 km) :10 heures
                                      Paris-Barcelone (1035 km) : 7 heures
                                      Paris-Berlin (1053 km) : 8 heures
                                      Paris-Prague (1030 km) : 11 heures
                                      Paris-Salzbourg (973 km) : 8 heures
                                      Berlin-Milan (1040 km) : 12 heures
                                      Amsterdam-Milan (1077 km) : 12 heures

                                      Ces durées ne permettent pas d’envisager sérieusement un autre mode de transport que l’avion. Si vous trouvez normal de prendre l’avion pour 1000 km alors qu’un réseau ferré digne de ce nom permettrait de l’éviter, alors oui, vous pouvez dire que les LGV sont inutiles.


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 2012 18:37

                                        traroth

                                        joli récapitulatif
                                        je parle des projets inutiles.
                                        par exemple, je connais bien le Lyon Turin
                                        que diriez vous pour un touriste de passer 150 km dans des tunnels pour un voyage de 250 km ?
                                        de dépenser 26 milliards d’euros en dévastant 3 départements a vocation touristiques ?
                                        et le lyon turin n’est qu’un projet parmi tant d’autres...



                                      • TSS 14 novembre 2012 13:15

                                        Paris-Bologne (1080 km) :10 heures
                                        Paris-Barcelone (1035 km) : 7 heures
                                        Paris-Berlin (1053 km) : 8 heures
                                        Paris-Prague (1030 km) : 11 heures
                                        Paris-Salzbourg (973 km) : 8 heures
                                        Berlin-Milan (1040 km) : 12 heures
                                        Amsterdam-Milan (1077 km) : 12 heures

                                        Oui ! et alors ,si ce n’est pour le travail quelle importance ?


                                      • charlesleter 13 novembre 2012 18:06

                                        Le sénat est une anomalie Francaise .Aux USA cela est justifié car il s’agit d’un état fédéral,en France, Etat centralisé c’est un doublon complet avec l’assemblée pour un cout de 300 millions € .Ma suggestion regrouper les deux chambres en une seule en diminuant les effectifs par deux ,soit environ 460 membres.On sait en plus que seuls les présidents de commission dirigent et qu’en outre la plupart des textes sont préparés par les ministères.les ex sénateurs pourrait être élus au niveau départemental au suffrage direct ce qui supprimerait cette anomalie du vote indirect.voila comment on peut faire des économies en améliorant l’efficacité du système.
                                        cela dit une vraie réforme serait de mettre en place la démocratie directe.lien
                                        http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/pour-un-4eme-pouvoir-114148


                                        • L'enfoiré L’enfoiré 13 novembre 2012 18:34

                                          En Belgique aussi, c’est un Etat fédéral avec de communautés différentes. J’ai cherché les différences de compétences.

                                          Compétences exclusives de la Chambre :
                                          Contrôle du Gouvernement fédéral comme par exemple le vote du budget et des comptes ou la motion de méfiance constructive ( le Parlement peut forcer le Gouvernement à démissionner si une majorité alternative peut être formée au sein de la Chambre des Représentants).

                                          Compétences exclusives du Sénat :
                                          Règlement des conflits d’intérêts entre Parlement fédéral et Conseils communautaires et/ou régionaux.


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 2012 18:42

                                          charleslester

                                          merci d’avoir proposé votre article, 
                                          je le découvre...
                                          au dela de ce 4 eme pouvoir que vous décrivez, il faudrait aussi un comité de sage qui puisse sanctionner un gouvernement lorsqu’il fait le contraire de ce qu’il avait promis...


                                        • xa 13 novembre 2012 22:26

                                          "au dela de ce 4 eme pouvoir que vous décrivez, il faudrait aussi un comité de sage qui puisse sanctionner un gouvernement lorsqu’il fait le contraire de ce qu’il avait promis..."

                                          Meme quand il renonce à une mesure démagogique complètement idiote, ou encore plus courant totalement inapplicable, mais très électorale ?


                                        • L'enfoiré L’enfoiré 13 novembre 2012 18:41

                                          J’ai cherché aussi la proportion de la fonction publique en France et en Belgique.

                                          Vous en tirerez les conclusions que vous voudrez.
                                          Maintenant si vous vous en foutez, c’est tout d’il même. smiley

                                          • L'enfoiré L’enfoiré 13 novembre 2012 18:55

                                            A quand un traité social avec une fiscalité commun et européen ?

                                            Tant que nous nous ferons la guerre commerciale entre les pays européens, tout devra va s’écrouler à plus ou moins long terme.
                                            Ce n’est pas moi qui le dit, mais j’approuve.
                                            Alors, les proportions, les pourcentages ne serons plus un problème majeur.
                                            Kroll l’avait très bien exprimé dans une caricature du 11 novembre.

                                          • Ariane Walter Ariane Walter 13 novembre 2012 20:11

                                            Bonjour Olivier !
                                            je suis déjà montée comme un soufflet après la conf de Hollande mais la lecture de ton article m’amène près de l’ulcère
                                            mais quand en finira-t-on avec tous ces abus !!!


                                            • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 2012 20:20

                                              Ariane

                                              oui, j’ai lu tes réactions sur FB...
                                               smiley
                                              quand est-ce que ça va enfin changer ?!
                                              enfin, on s’est débarrassé de l’autre...ça console.
                                               smiley


                                            • manech42 manech42 13 novembre 2012 21:28

                                              les chiens aboient, la caravane passe !


                                              Il ne s’agit pas de parler de révolution mais il faut la faire, hors la nouvelle génération n’est pas prête, elle n’a pas encore connu la faim, elle ne se lève pas à 5 heures du matin pour se rendre à l’usine et trimer à faire des copeaux pendant 10 heures, et de plus elle n’a pas assez de couilles. Les vieux dont je fais partie seraient descendus dans la rue depuis bien longtemps et les professionnels du langage de bois de tous bords seraient partis en courant pour fuir leur juste châtiment. Les parlementaires auraient bien tort de ne pas se gaver et d’arroser leurs familles et amis, en face ils n’ont personne, pauvre France !

                                              • Pingouin094 Pingouin094 13 novembre 2012 21:57

                                                Article fourre-tout, difficile de tout commenter. Je vais d’abord me concentrer sur le Sénat, qui est l’essentiel de l’article, quand bien même en terme d’économie pour la nation, on atteint à peine 1% de la somme des économies proposées ...


                                                Tout d’abord pour dire qu’il serait absurde de réduire le nombre de sénateur à 20. 20 sénateurs, cela ferait 11 sénateurs PS et 9 UMP ou inversement. Exit tous les « petits partis », tel que le Front de Gauche, EELV, et les divers mouvements centristes, alors privés de représentation.
                                                Je ne crois pas que la vie publique y gagnerait, bien au contraire. L’heure me parait plus à rajouter de la proportionnelle qu’ à réduire encore la capacité des petits partis.

                                                Ensuite pour dire que 2 chambres, élus sur 2 modes de scrutins différents peuvent être utiles au bon fonctionnement des institutions. S’il n’y avait que l’Assemblée Nationale ou le PS était majoritaire à lui seul, les débats sur les différents projets de loi y perdraient beaucoup. De même, lorsque l’UMP a voulu faire passer sa réforme des collectivités territoriales, la bronca des sénateurs soucieux de défendre les intérêts des collectivités territorialespuis la perte du Sénat par lUMP n’a pas été une mauvaise chose.
                                                Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a rien à changer au Sénat, bien au contraire. Mais ce qui veut dire qu’on peut considérer utile d’avoir 2 chambres. Et si on peut claquer 3 milliards d’Euros pour faire plaisir aux cafetiers, 300 millions d’Euros pour assurer le bon fonctionnement de la démocratie ne me parait pas si cher payé.

                                                Venons en donc au train de vie des sénateurs. Il y’a sans doute à y redire. Ceci dit, gardons quand même à l’idée que les parlementaires représentent l’élite politique de notre pays. Si on compare les salaires de l’élite politique du pays et les salaires de l’élite patronale du pays, il me semble qu’avant de s’étouffer devant les quelques 15 000 € mensuels d’un sénateur (tout compris, y compris les salaires de ses assistants ), on pourrait s’etouffer devant les rémunérations des 100 plus grands patrons du pays.
                                                Après tout, 15 000 € mensuels, c’est beaucoup, mais ça reste le salaire d’un cadre supérieur dans le privé. Rien d’exceptionnel non plus par rapport à leurs niveaux de responsabilités.

                                                Même Mélenchon n’avait pas prévu de mettre un salaire maximum à ce niveau là. Et que les parlementaires, les personnes les plus importantes après les ministres dans la direction du pays aient un salaire élevé n’a rien de choquant.

                                                Maintenant, il faut sans doute faire le ménage dans la façon dont sont désignés les assistants, regarder un peu comment sont rémunérés les personnels, mais bon ... Y’a pas non plus de quoi hurler au scandale ! Je suis plus choqué par le salaire de Serge Dassault entrepreneur, que par le salaire de Serge Dassault, Sénateur ...

                                                • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 2012 22:25

                                                  Pingouin

                                                  merci de cette réflexion qui mérite débat.
                                                  bien sur, chacun est fatalement plus choqué par le salaire de Dassault entrepreneur que par celui de Dassault sénateur...
                                                  quoique.
                                                  histoire de prendre le contre-pied, est-il acceptable qu’un homme qui ait tant de responsabilités au sein d’une entreprise nationale puisse être aussi sénateur ?
                                                  n’y a-il pas un évident risque de conflit d’intérêt ?
                                                  c’est plutôt ça qui pourrait être choquant ? non ?
                                                  mais sur le fond de votre commentaire, vous suggerez vous même la proportionnelle pour les 20 sénateurs...alors si elle est intégrale, tout le monde y trouvera son compte, de l’extrème gauche, à l’extrême droite...
                                                  alors ne vaudrait-il pas plutot privilégier une instance juridique, au dessus des partis, capable de destituer un élu, quel que soit son rang, s’il est prouvé qu’il a, soit oublié ses promesses, soit commis des actes délictueux ?
                                                  de toutes façons, les quelques millions économisés en supprimant les privilèges indécents des sénateurs ne sont peut-être qu’une goutte d’eau.
                                                  mais c’est d’abord un symbole.
                                                  comme la baisse voulue par hollande de 30% des salaires du gouvernement
                                                  mais je n’oublie pas que les petits ruisseaux font les grandes rivières.
                                                  en tout cas, merci de votre commentaire ouvert.
                                                   smiley

                                                • le crocodile 13 novembre 2012 22:01

                                                  Ces gens qui sont sensés nous diriger ne sont , en fait , que de vulgaires profiteurs , pour ne pas dire plus , dont le seul et unique but est de remplir leurs compte en banque , le plus rapidement possible ., et de profiter au maximum du système qu´ils ont mis au point pour se goberger à nos dépends , sans la la moindre honte ni la moindre vergogne . 

                                                  Ils ne reculent devant absolument rien pour arriver à leurs fins et , en fait , ils ne méritent qu´une chose et c´est une corde pour les pendre .

                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 2012 22:30

                                                    le crocodile

                                                    bon...
                                                    allons chercher la corde.
                                                    comme dans les vieux western...
                                                    sans jugement.
                                                    à l’époque, on les pendaient d’abord, et on discutait ensuite.
                                                    pour celui qui va être pendu, c’est une situation difficile.
                                                    surtout s’il ne peut plus se défendre.
                                                    non ?
                                                     smiley

                                                  • Pingouin094 Pingouin094 13 novembre 2012 22:02

                                                    Un mot sur les LGVs également.


                                                    On ne peut pas être à la fois contre la construction d’aéroport et contre la construction de LGV. Il faut choisir ! Sauf à vouloir que la population française ne se déplace plus, mais ça me paraît être une toute autre vision du développement.

                                                    Les LGVs, en permettant de mettre certaines grandes métropoles à quelques heures de paris, en rendant l’aller / retour possible sur un week-end pour les particuliers, sur une journée pour une réunion pour les professionnels ont considérablement contribué au développement du pays.
                                                    Toutes les LGVs sont elles nécessaires ? Peut être pas. Y’a-t-il d’autres projets ferroviaires plus urgents ? Peut être. Mais sans y regarder dans le détail, il me parait préamptoire de déclarer par principe toutes les LGVs inutiles. Imaginez ce que serait la France sans elle, s’il fallait encore prendre l’avion pour aller de Paris à Marseille ... où à Notre Dame des Landes.

                                                    Quant au développement du fret ferroviaire, c’est une nécessité. Une nécessité écologique, une nécessité pour la sécurité routière, moins de camions sur les routes. Et un fret à grande vitesse, cela peut réduire sérieusement le nombre de camion. Là encore, un projet à étudier avant de le dénigrer.

                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 2012 22:34

                                                      pingouin

                                                      j’avais évité de réagir au sujet du début de votre commentaire précédent, 
                                                      vous parliez de « fourre tout »
                                                      ce qui n’est pas très sympa.
                                                      bref.
                                                      la, pour le coup, je vous trouve un peu caricatural.
                                                      et a coté de la plaque.
                                                      bien sur, on peut tout à fait être contre une LGV si elle est constatée sans bien fondé, et aussi contre un aéroport si lui aussi est constaté sans bien fondé.
                                                      c’est un peu simpliste de proposer un argumentaire pareil.
                                                      ça me surprend, car dans le fond, j’avais trouvé votre commentaire précédent plutot bien étayé.
                                                      désolé.
                                                       smiley

                                                    • Pyrathome Pyrathome 13 novembre 2012 22:06

                                                      Bonsoir Olivier, bien vu !

                                                      C’est complétement ahurissant tous ces privilèges......
                                                      Ce n’est pas un coup de plumeau qu’il faut, c’est un grand coup de soufflerie !!
                                                      Le mieux serait une sixième république totalement refondée par une constituante populaire,
                                                      une démocratie participative et interactive....marre de payer pour ces pignoufs qui ne représentent qu’eux-même et surtout leur intérêts et ceux de leurs amis....

                                                      @@@@@

                                                      Je t’ai fait une trouvaille absolument croustillante, tu avais fait un article sur ce thème, me souviens plus du titre...( sur les fameux atomes de krypton censés abriter le siège de celle-ci...)
                                                      http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/sciences/deux-scientifiques-disent-prouver-l-existence-de-l-ame-humaine-quantique.html
                                                      Tu as les sources originelles dans l’article... smiley..


                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 2012 22:36

                                                        Pyra

                                                        je vais de ce pas plonger dans ces kryptons...
                                                        sinon, je partage ton commentaire, bien évidemment.
                                                         smiley

                                                      • Pingouin094 Pingouin094 13 novembre 2012 22:06

                                                        PS : Un ajout sur les voyages gratuits des sénateurs en TGV première classe.


                                                        Les sénateurs ont pour mission de représenter la province à Paris. Par nature, ils ont un emploi leur imposant de nombreux déplacements.
                                                        Pour continuer le parallèle avec le cadre supérieur d’une entreprise, un tel cadre supérieur aura une voiture, avec son assurance et son entretien, voir l’essence et les péages, seront payés par son entreprise.
                                                        La différence ? A part que les sénateurs sont écologiques et prennent le train plutôt que la voiture ?

                                                        Pour le fait que la famille puisse en profiter, les mêmes cadres supérieurs emmènent leur petite famille en vacances en voiture de fonction, tous frais payer. Et ça ne choque personne ...

                                                        Quant aux sénateurs, s’ils partent de leurs foyers pendant plusieurs semaines pour aller vivre à Paris, puis je dire que je suis choqué que leur famille puisse les y accompagner ? Non.

                                                        • olivier cabanel olivier cabanel 14 novembre 2012 10:02

                                                          et bien Pingouin, moi je suis choqué, car lorsque l’on reçoit un tel niveau de rémunération, avec les avantages induits, un citoyen responsable ne devrait-il pas payer le transport de sa famille plutot que d’accepter que l’état le lui offre ?

                                                          le ciel vous tienne en joie.
                                                           smiley

                                                        • Laulau Laulau 14 novembre 2012 09:56

                                                          Un article fourre tout où l’on mélange des économies de fonctionnement et d’équipement.
                                                          Pour le Sénat, la meilleure chose serait de le supprimer, il coûte très cher et ne sert qu’à maintenir en place un système administratif qui ne sert que les chercheurs de casquettes (lucratives) à tous les niveaux, communal, départemental et régional.
                                                          Quant aux investissements, certains sont discutables mais on retrouve dans cet article tous les partis pris de l’auteur. Un écolo pur jus se reconnait très facilement : tout investissement qui va à l’encontre des intérêts des magnats du pétrole sont diabolisés au profit de projets fumeux et autres moulins à vent. Les pétroliers doivent avoir beaucoup de billets verts !


                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 14 novembre 2012 10:07

                                                            laulau

                                                            fourre tout ?! comme vous y allez !
                                                            je ne sais pas si, comme vous l’écrivez, « Un écolo pur jus se reconnait très facilement : tout investissement qui va à l’encontre des intérêts des magnats du pétrole sont diabolisés au profit de projets fumeux », mais je sais une chose, par ces temps de crise, accepter la mise en place d’un aéroport international dans la belle région Nantaise me parait aussi déplacé que d’accepter que Louis Besson, qui veut sa gare TGV à Chambéry, provoque la réalisation d’un Lyon Turin, malgré l’opposition citoyenne, se moquant pas mal des dégâts à l’environnement, et des 26 milliards dépensés en vain, pour quelques touristes privilégiés.
                                                            a titre d’information, vu la faiblesse de la demande, les vols entre Lyon et Turin sont régulièrement abandonnés...

                                                          • Laulau Laulau 15 novembre 2012 16:53

                                                            les vols entre Lyon et Turin sont régulièrement abandonnés...

                                                            Tu parles d’un argument à la noix ! Et le fret, il prend l’avion ? Et en ce qui concerne les passagers, il ne viendraient pas tous de Lyon, cette ville est reliée par TGV à Marseille et à petit village que l’on nomme Paris qui ne serait plus qu’à trois ou quatre heures de Turin en train. Je sais, cela ferait beaucoup de peine aux transporteurs aériens, et aux marchands de carburant, moins de gasoil pour les camions, moins de kérosène pour les avions et donc moins de billets verts pour les majors du pétrole. A le vert, quelle belle couleur !


                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 15 novembre 2012 17:02

                                                            laulau

                                                            vous accumulez les gaffes !
                                                            c’est justement un des arguments des opposants : le fret !
                                                            les promoteurs du projets évoquent avec certitude que le fret, dans ce secteur, atteindra très vite les 40 millions de tonnes, et que grace au projet, ils ne seront plus sur la route !
                                                            faux !
                                                            faux !
                                                            archi faux !
                                                            tout d’abord, depuis 30 ans, le fret est resté constant, voire en légère diminution, autour des 10 millions de tonnes.
                                                            ensuite, et c’est la cour des comptes qui l’a écris récemment : le fret mis en place a ayton (modhalor) est un échec financier considérable (c’est l’état qui paye, donc nous)...
                                                            or, dans le projet des opposants, ils démontrent chiffres à l’appui qu’en modernisant l’existant, et en utilisant le procédé r-shift-r, on pourrait passer le double sur le rail du fret qui passe actuellement en Maurienne, soit jusqu’à 20 millions de tonnes, voire plus...
                                                            le tunnel ferroviaire du Fréjus a été recalibré, modernisé, et pourrait accepter ce trafic sans problème.
                                                            je vous encourage a creuser un peu plus le sujet, et vous verrez que mes affirmations sont exactes.
                                                             smiley
                                                            de la part de « l’écolo pur jus » 

                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 15 novembre 2012 17:04

                                                            laulau

                                                            et j’ajoute ce lien

                                                          • Laulau Laulau 15 novembre 2012 17:14

                                                            Mais je vois qu’on ne parle plus des vols Lyon Turin ? C’était donc bien un argument à la noix ?
                                                            Quant à vos chiffres, le lobbies du tout camion en a des caisses pleines, ça ne m’impressionne pas.


                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 15 novembre 2012 17:41

                                                            laulau

                                                            mais ce ne sont pas « mes chiffres »
                                                            ce sont les chiffres officiels du ministère des transports
                                                            et pour les vols entre lyon et turin, je vous confirme que régulièrement les vols sont supprimés, vu le peu de demande...
                                                            d’ailleurs, pour éclairer votre lanterne, je vous signale qu’eurotunnel, qui depuis quelques temps fait du fret ferroviaire entre l’angleterre et l’italie
                                                            et il ne passe pas par lyon, il prend le chemin le plus court : lille, metz, bale et milan
                                                             smiley

                                                          • Jean-Marc B 14 novembre 2012 11:13

                                                            Des articles comme celui-ci devraient être constamment en première page d’Agoravox. Jusqu’à ce qu’une évolution satisfaisante des rémunérations des élus soit enregistrée dans ce cas. ...
                                                            Sur un tel sujet il y a moyen d’être efficace... Il faut savoir persister pour obtenir un résultat.
                                                            Je trouve que les sujets abordés tournent trop vite . Les personnes montrées du doigt le savent . Elles tendent le dos un temps et puis savent que les sujets d’actualité vont changer et vont orienter l’attention des gens ailleurs... C’est cette dispersion constante que je regrette sur ce site.... Dommage ...


                                                            • olivier cabanel olivier cabanel 14 novembre 2012 11:29

                                                              Jean Marc

                                                              merci de ce commentaire.
                                                              il est bien sur flatteur pour moi, mais au delà de ça, c’est une réflexion qu’il faudrait creuser.
                                                              il y a de nombreux sujets qui restent toujours, ou du moins longtemps, d’actualité, et ce ne serait pas inutile de trouver moyen de laisser un lien permanent afin que le lecteur puisse facilement se documenter.
                                                              bonne idée donc !
                                                               smiley

                                                            • bo bo 14 novembre 2012 13:51

                                                              Vous avez entièrement raison....à cela il faut ajouter le comportement naturel des sénateurs qui sont issus d’un mode de scrutin néfaste.
                                                              De part ce mode de scrutin dont ils sont issus...il ne faut rien attendre de constructif de leur part pour rationaliser et simplifier le « mille-feuilles » de collectivités publiques qu’ils sont censés représentés.
                                                              En fait le Sénat est la clé de voutes de l’entassement administratif devenu kafkaïen de notre République qui de surcroit nous coute une fortune......


                                                              • Jean-Louis CHARPAL 15 novembre 2012 00:08

                                                                Pratiquer la justice fiscale en taxant les revenus de la spéculation permet de remplir les caisses de l’Etat et ensuite de financer la relance de l’économie et la justice sociale.

                                                                Cela n’a rien de théorique.

                                                                Voir le contre budget 2013 élaboré par le Parti de Gauche ( en accès facile sur le site du PG).

                                                                 


                                                                • alinea Alinea 15 novembre 2012 00:31

                                                                  Quand je pense que Mélenchon a renoncé à tous ces privilèges ! heureusement qu’il a Ariane Walter pour le soutenir !


                                                                  • zelectron zelectron 18 novembre 2012 11:45

                                                                    Et si le chiffrage total de ce que coûte le sénat (y compris leurs retraites) pour les 20 ans à venir obérait la création de centaines de PMI manufacturières  ?


                                                                    • Jakadi01 11 décembre 2012 21:50

                                                                      En 1789 le peuple français s’est révolté. Le 14 juillet, la Bastille tombait, le 4 août l’abolition des droits seigneuriaux était votée, c’était l’abolition des privilèges. Puis les têtes tombèrent, Louis XVI et Marie-Antoinette, bien sûr, et beaucoup d’autres. Entre temps la Première République fut déclarée Une et indivisible. Aujourd’hui la Cinquième République, faisant fi de son passé, s’apparente fâcheusement à une République des privilèges. Et c’est peu dire ! Devrons-nous à nouveau couper des têtes, pour qu’enfin ils comprennent ?

                                                                       

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès