• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Société jetable et obsolescence

Société jetable et obsolescence

J'écris ceci pour plébisciter une mesure écologique qui nous faciliterait la vie, qui est économiquement géniale : elle pourrait nous faire économiser de l'argent au quotidien et réduire notre déficit commercial, et qui serait bien plus qu'une mesure symbolique. Nul doute qu'une telle mesure serait plus populaire qu'une énième hausse du carburant ou que des éoliennes pas très efficaces qui font exploser nos factures d'électricité. Elle est pourtant là sous nos yeux depuis des décennies maintenant et personne ne l'ignore : il suffit d'arrêter l'obsolescence programmée.

Elle est dans tous les produits industriels que l'on consomme : électroménager, voitures, portables, fringues la liste est interminable et n'exclut quasiment aucun produit . Elle est apparue dans les années 20 aux EU, on ne sait pas exactement comment mais l'exemple le plus connu est celui de l'ampoule électrique : des tas de brevet sur des ampoules ayant des durées de vie quasi infinies sont posés, aucune n'est commercialisé. Un conglomérat : le cartel de phoebus semble organiser cette arnaque, il a disparu depuis bien longtemps mais l'obsolescence, elle, a fait des petits. Une des premières ampoules, construite en 1901, ne s'est jamais éteinte et brille encore.

C'est une histoire connue, mais les ampoules, ça reste anecdotique, donc pas la peine d'en faire des caisses. Alors qu'en est-il de tout le reste ? Difficile à dire précisément, d'autant que les entreprises ne communiquent pas trop la dessus, mais on peut facilement se faire une idée : l'électroménager produit dans les années 80 avait une durée de vie de plusieurs décennies, il y en a qui marche encore très bien, il fonctionne aujourd'hui en moyenne 5 ans. Les premiers téléphones portables marchent encore (certes ils étaient moins compliqués que maintenant). On faisait dans les années 60 des collants inusables... On pourrait continuer cette liste longtemps, que ce soit avec les voitures, les imprimantes... mais ce ne serait pas très utile, vu que tout le monde serait à peu près d'accord et que pour les autres comme pour les pouvoirs publics ce ne sont que des discussions de comptoir et qu'elles ne sont pas étayés par des études documentées.

On peut tout de même se poser une questions sur l'obsolescence : est-elle vraiment programmée ou fabrique-t-on seulement de la mauvaise qualité ? Il y a des cas avérés, comme les imprimantes Epson qui envoyaient un message de panne après un nombre d'utilisation prédéfinies mais c'est rarement aussi évident. Il reste plus probable que la plupart des produits peu fiable le soient à cause d'économies de bouts de chandelles, mais on peut tout de même en douter au vu de l'acharnement que mettent la plupart des constructeurs à rendre leurs produits irréparables (par ex avec une visserie spéciale qui ne présente aucun intérêt technique (étoile avec un triangle au milieu, triangle avec un carré... ils les ont toutes faites) et qui est spécifique à une marque ou un produit, ce qui coute forcément un peu plus cher vu que c'est une série spéciale). On pourrait de toutes facons se dire que produire systématiquement des objets dont on sait qu'ils sont de mauvaise qualité est une forme d'obsolescence programmée, mais c'est tout de même différent que de produire un objet de bonne qualité en lui rajoutant une faille.

La principale différence est liée au procédé de production et à ce qu'il implique pour les gens et la société. Produire en masse des objets de mauvaise qualité implique des activités abrutissantes, mal payées, avec des charges de travail énormes (telles que le travail à la chaine, le rammassage et le tri de monceaux d'ordures, la surveillance de ces petits enfers...) dans des usines faites au moins cher et à la va vite, avec de mauvais matériaux dont on ne prend pas le temps d'évaluer la toxicité (de toute façcon on s'en fout)... bref une société de personnes jetables qui font des objets jetables dans des locaux à usage unique. A l'inverse se soucier de la qualité et de l'utilité des objets que l'on produit me semble une base vertueuse sur laquelle peut se développer la compétence, la solidarité (on fait ensemble quelque chose de bien), la citoyenneté (on a envie de faire partie d'une société qui a besoin de nous, de nos compétences) d'une manière générale une société qui peut voire loin, prendre les bonnes directions et à laquelle on a envie de participer. C'est peut être un peu optimiste, mais on a déja tous constatés l'effet que peut avoir une "activité jetable", qui n'a pas de sens, sur quelqu'un : c'est profondément déprimant et démobilisateur, à grande échelle cela créé une société déprimante à laquelle on ne veut pas participer. On peut d'ailleurs dire à peu près la même chose sur la consommation que sur la production : on ne respecte pas un produit fait pour être jeté, on le consomme rapidement, on est un peu excité par la nouveauté puis tout de suite déçu et désintéréssé. C'est comme bouffer un Mac Do.

La société du jetable produit donc du mauvais gras et de la bêtise, l'obsolescence paraît plus cynique et agressive mais les deux impliquent des sociétés délétères, polluantes, agressives. Il faut s'en débarasser.

Heureusement, il existe une association qui a décidée de s'attaquer au problème. Elle s'appelle halte à l'obsolescence programmée (HOP) et semble assez efficace : elle fait des enquêtes précises sur la durabilité des produits,porte plainte contre des fabricants (apple en particulier), propose des listes de produits durables, des listes d'entreprises s'étant engagés à faire des produits solides et réparables et participe à différentes commissions sur la réparabilité et la durabilité au niveau national et européen. Si l'obsolescence vous déplait autant qu'a moi je vous incite à y adhérer vu que c'est la seule qui existe à ma connaissance (je précise quand même que je n'y ai aucun intérêt personnel). C'est probablement insuffisant mais c'est déja ça et c'est faisable par tout un chacun.

Quoi qu'il en soit autant pour nos portefeuilles, notre pays ou nos écosystèmes il faut tourner la page du jetable et de l'obsolescence, pour ça il faudrait à mon avis :

 - Que l'État interdise l'obsolescence (c'est fait) et qu'il fasse appliquer cette interdiction (c'est pas fait)

 - Que les gens soient bien informés sur la durabilité et la réparabilité de ce qu'ils achètent, mais aussi qu'ils arrêtent d'acheter systématiquement le top discount, ce que trop de gens font (peut-être en partie parce qu'ils sont mal informés et se mangent beaucoup trop de publicité)

 - Que cette évolution soit internationale, car pour produire de bons objets il faut de bonnes pièces et que le système de production est international

- Sortir de la logique de croissance perpétuelle, la principale justification politique de l’obsolescence étant de maintenir la consommation et d’éviter des crises type 1929, et de l'égocentrisme social érigée en religion par les Friedmaniens.

L'association présentée plus haut peut peut-être nous aider à résoudre ces problèmes, tout du moins commencer un cycle vertueux avec des entreprises qui s'engagent et des gens qui se sentent concernés.


Moyenne des avis sur cet article :  4.47/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

90 réactions à cet article    


  • Giordano Bruno 1er février 17:23

    Je suis convaincu que nous serions collectivement bien plus riches, si on pouvait empécher les entreprises d’utiliser cette technique.

    Une mesure simple permettrait d’y parvenir : imposer des conditions de garanties plus contraignantes pour l’entreprise.

    Par exemple : durées de garanties plus longues, obligation de remplacer l’objet dysfonctionnel par un produit neuf, obligation de venir rechercher l’objet au domicile de l’acheteur et de rapporter l’objet réparé ou neuf au même endroit, taxes de préjudice par jour de retard dans le remplacement de l’objet, etc.

    J’imagine que dans une démocratie, un tel projet de loi serait rapidement proposé et voté, et qu’il révolutionnerait les conditions de vie de bien des gens.


    • sylvain sylvain 1er février 20:48

      @Giordano Bruno
      c’est possible, mais beaucoup de gens abusent déja des garanties
      et on aurait l’assurance que même en se servant n’importe comment de nos objets, si on les casse, ils seraient immédiatement remplacés
      j’ai tendance à penser que si on était assez responsables socialement pour ne pas abuser d’une telle situation, on aurait des sociétés qui ne pratiquent de toute façon pas l’obsolescence
      Mais ce serait peut être mieux que la situation actuelle


    • V_Parlier V_Parlier 1er février 21:29

      @Giordano Bruno
      80% des gens VEULENT ça ! Quand ça continue de fonctionner plus de cinq ans par chance, ils trouvent quand même moyen de balancer en trouvant mille prétextes !
      A l’époque de l’apparition des TV à LCD à prix modérés, les déchetteries se sont soudainement remplies de télévisions à tubes cathodiques au point que ça débordait de partout, comme si c’était si urgent de changer absolument tout de suite... Le téléphone, je n’en parle même pas. (En plus il est vrai qu’on les fait maintenant avec des batteries non démontables pour accentuer le phénomène). La voiture ? On la balance à la moitié de sa vie pour profiter d’une réduction sur une neuve pleine de gadgets. Les meubles et les fringues ? « Oh je les ai assez vus, il fallait bien changer ». Même ce qui est consommable immédiatement (la nourriture par exemple) n’est pas épargné par le gaspillage.

      Vous allez me dire : Vous oubliez les ordinateurs. Non mais c’est un cas un peu plus spécial où les consommateurs sont un peu moins coupables : Alors que 95% des utilisateurs (pour le travail) font exactement les mêmes choses sur leur PC qu’il y a 30 ans, il leur faut changer dans le meilleur des cas tous les 5 ans. Et là les fabricants et Microsoft ont réussi une prouesse incroyable : Persuader même certains techniciens que les « ordinateurs » se fatiguent, simplement grâce à l’alourdissement perpétuel des OS au fur et à mesure des mises à jour. (Or les seules pièces qui se « fatiguent » dans un PC de bureau sont justement celles qui se changent très facilement : Disque dur et anciennement lecteur de CD).
      Ceux qui changent de PC pour d’autres raisons (jeux vidéo, multimédia) sont de plus en plus rares car maintenant même pour cela on se scotche au téléphone.


    • V_Parlier V_Parlier 1er février 21:38

      @V_Parlier
      Un détail à propos de l’image d’illustration : Si les lave-vaisselle « Miele » sont notés avec une durée de vie plus longue c’est parce-que leur prix exhorbitant motive le propriétaire à les faire réparer (souvent tous les deux ans d’ailleurs, je n’achèterais jamais cette marque). Enfin, pour peu qu’on se secoue et se prenne en charge pour réparer les pannes simples, avec les vieux modèles on peut largement dépasser 10 ans. Un Faure de 15 ans, un Candy que j’avais eu déjà d’occasion (presque en ruine) il y a 12 ans (qui en a peut-être 20 en tout), c’est plutôt dans la normale quand on est motivé, pas trop paresseux et pas trop niais. Je viens seulement d’en acheter un nouveau il y a quelques semaines.


    • sylvain sylvain 2 février 12:37

      @V_Parlier
      "80% des gens VEULENT ça !

      "
      Un paquet de gens sont camés à la consommation, j’espère tout de même que ce n’est pas 80% . La société peut essayer de sortir les gens de leurs addictions ou les renforcer . Dans ce cas précis et en ne citant que la publicité, on a un dispositif de renforcement qui englouti des centaines de milliard chaque année, pas loin de la totalité du budget de la sécu à mon avis .
      Pour ceux qui ne s’en sortent pas, on peut surement trouver des produits de substitution, parce que cette drogue coute socialement et écologiquement trop cher


    • V_Parlier V_Parlier 2 février 18:34

      @sylvain
      Pourtant, tout en espérant me tromper, je ne pense pas exagérer. Quant à la façon dont la publicité évolue, on y perçoit bien en effet à quel point c’est une course désespérée pour prouver au spectateur que le produit n’est pas qu’un produit mais tout un mode de vie extraordinaire qu’on achète avec. On est loin des années 60 et des ses publicités naïves (bien que très agaçantes) où on se contentait de faire connaître le produit et de prétendre qu’il remplissait mieux son rôle que celui des concurrents.


    • bebert 3 février 11:11

      @Giordano Bruno
      J’approuve mais c’est quand même très utopique vos propositions quelle Entreprise accepterait de produire à de telles conditions ?


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 1er février 17:42

      « On peut tout de même se poser une question sur l’obsolescence : est-elle vraiment programmée ou fabrique-t-on seulement de la mauvaise qualité ? « 

      L’obsolescence programmée étant un délit punissable depuis 2015 (ce qui prouve que ça existe), vous pensez bien que les producteurs avancent masqués. Mais il ne faut pas non plus utiliser ce terme à tort et à travers.

      La formule« planned obsolescence » a été utilisé pour la première fois en 1932 par l’américain Bernard London qui a publié un article d’une vingtaine de pages pour en finir avec la crise économique commencée en 29. Il évoquait la regrettable habitude (selon lui) qu’avaient prise les consommateurs d’user leurs biens jusqu’à ce qu’ils soient hors d’usage. Il proposait que le gouvernement légifère pour obliger les Américains à changer leurs biens de consommation avant leur usure complète, afin de relancer l’économie.

      Brooks Stevens, designer américain des années cinquante, a repris cette notion pour en faire la base du développement marketing des entreprises avec le design et la mode comme moyens pour pousser le consommateur à remplacer ses objets encore fonctionnels par des objets plus récents et en utilisant plusieurs techniques :

      • défaut fonctionnel ou péremption, c’est-à-dire intentionnellement introduite par le fabricant pour écourter la durée de vie d’un produit.
      • mode et mises à jour technologiques.
      • raisons éthiques ou écologiques. Certains objets ne conviennent plus parce qu’ils ne correspondent plus aux valeurs d’une société.

      Il est difficilement prouvable que certains fabricants provoquent intentionnellement des pannes de leurs appareils, et il faut également prendre en compte le fameux rapport qualité-prix : les producteurs optimisent le coût global de fabrication et certains composants utilisés sont alors moins résistants.

      Acheter d’occasion, échanger ou réparer deviennent des pratiques de plus en plus répandues, et permettent de s’affranchir quelque peu de l’obsolescence programmée. Encore faut-il que les produits soient réparables et non pas moulés et soudés en usine plutôt qu’assemblés par vis.


      • Leonard Leonard 1er février 18:20

        @Séraphin Lampion

        Merci de souligner que l’obsolescence programmée a été pénalisée en 2015.

        Le problème de toute loi récente étant sa mise en œuvre...
        La répréhension du délit étant relativement nouveau, nous n’avons pas le recul nécessaire pour en voir les effets.

        La sanction pour les grosses entreprises seraient minimes : L’article L. 213-4-1 du Code de la consommation prévoit une peine d’emprisonnement de deux ans et une amende dont le montant maximum peut être de 300 000 €. Par ailleurs, les juridictions pourront porter le montant de l’amende à 5 % du chiffre d’affaires moyen annuel, calculé sur les trois derniers chiffres d’affaires annuels connus à la date des faits... Ce qui finalement est peut vu les stratégies mises en place pour minorer ce CA par le biais de filiale dans des pays européens plus avantageux ( cf Luxembourg ou Irlande).

        Au final le serpent se mort la queue parce que nos produits sont toujours obsolescents et il est délicat de faire appliquer la loi...


      • sylvain sylvain 1er février 18:57

        @Séraphin Lampion
        bonjour seraphin, je suis content que vous soyez là, en général vous me faites marrer ou vous m’apprenez quelque chose ( bon parfois je vois pas ce que vous voulez dire )
        les trois techniques que vous citez fonctionnent parfaitement aujourd’hui, je ne savais pas qu’elles dataient des années cinquante . Il pourrait être intéressant de considérer la mode comme une manière de rendre obsolète, on pourrait alors utiliser la loi de 2015 pour interdire la pub à outrance .
        Et effectivement aucune n’est facilement prouvable : une mise à jour est elle utile ou juste destiné à faire de l’argent ? La mode est certainement plus ou moins imposée à coup de pub et de pression sociale mais au final procède d’un choix personnel . A t on mis cette pièce là pour qu’elle casse, ou juste voulu faire une économie ?
        Il faut aussi avoir le courage et les moyens de s’attaquer à des multinationales devant la justice ... bref c’est pas pour rien que cette loi n’a pas vraiment changé grand chose .
        C’est aussi pour ca que les méthodes de cette asso ne sont pas mauvaises . Le fait de créer une liste d’entreprises qui s’engagent à faire de la bonne qualité et des enquêtes poussées sur certains types d’objet pourrait avoir une influence si beaucoup de gens suivent et qu’elle ne se laisse pas corrompre
        Mais plus généralement il faut s’interroger sur la logique qui nous pousse à faire ca à si grande échelle . Si on regarde de près c’est évident : les entreprises veulent vendre, faire du profit mais si on regarde de loin on a un groupe de personnes qui, une fois qu’ils ont produits ce dont ils avaient besoin le cassent pour avoir à recommencer, et pas parce que c’est agréable à faire, non, c’est désagréable, ca semble absurde ! alors que se passe t il entre les deux ?? si on suit le chemin qui part d’où c’est absurde ou ca devient évident que trouve t on ?
        quelque chose de mandevillien à n’en pas douter


      • San Jose 2 février 06:21

        @Leonard
        .
        Deux ans de prison et trois cent mille euros d’amende pour une infraction qui n’existe guère que dans l’imagination des pseudo-victimes, en sorte que les peines ne seront pas trop souvent prononcées, voilà une heureuse initiative, mille fois plus humaine que le fatras de restrictions et d’interdictions nouvelles bien réelles qui surgissent chaque année. 
        .
        @Sylvain
        .
        Il n’y sur Agoravox qu’un seul Sylvain, sachez-le. 


      • amiaplacidus amiaplacidus 2 février 11:30

        @Séraphin Lampion
        Lors de mes études d’ingénieur (milieu des années 60), j’ai appris à calculer des pièces mécaniques « à la fatigue », c’est à dire à un nombre maximum de sollicitations.
        L’un des exemples cités, c’était les mini cooper, calculées pour 60.000 km. Après, tout lâchait l’un après l’autre.

        Comme quoi, l’obsolescence programmée n’est absolument pas chose récente.


      • sylvain sylvain 2 février 11:44

        @San Jose
        "une infraction qui n’existe guère que dans l’imagination des pseudo-victimes

        « 
        si vous le dites
         »Il n’y sur Agoravox qu’un seul Sylvain, sachez-le. 

        "
        et donc ??


      • Xenozoid Xenozoid 1er février 18:26

        l’obsolessence se sont le 1000 heures de vie qu’on trouvais dans les ampoules,c’est philips qui avais fait le jeux avec 

        Ceux-ci ont formé le cartel Phoebus consacré à contrôler les ventes et la fabrication des ampoules, et ont décidé de créer des modèles qui duraient de moins en moins longtemps, ce qui augmentait les ventes.

        En peu de temps, la durée de vie d’une est passée de 2500 heures à 1000 heures.


        • Xenozoid Xenozoid 1er février 18:28

          @Xenozoid

          les retraites c’est aussi de l’obsolescence


        • Yaurrick Yaurrick 1er février 19:53

          @Xenozoid
          La durée de vie d’une ampoule à incandescence est étroitement liée à son rendement : pour qu’une ampoule dure 2500h, il faut qu’elle consomme plus d’électricité du fait d’une une luminance moindre.
          Il est estimé que la cout à une luminance donnée est le moindre pour une durée de vie de 400h à 600h. La durée de vie de 1000h correspond à un compromis, avec un surcout de l’ordre de 5%.
          Ceci dit, avec la multiplication des lampes à LED, l’éclairage à incandescence n’est plus d’actualité, car énormément énergivore et d’une durée de vie très faible.


        • Xenozoid Xenozoid 1er février 19:57

          @Yaurrick

          je connais elle rougie,j’ais une lampe de 15 watt qui a duree 20 ans dans les chiote , elle était devenu noire de l’intérieur bien avant la fin du fillament,c’était tres orange en fait


        • Hugo Drax Hugo Drax 1er février 18:32

          La Ford T est mourrue de l’inverse… Vous n’avez qu’à voir tous les crétins narcissiques qui campent devant les boutiques Apple à la sortie du dernier téléphone… Tous fracasseraient séant leur vieil appareil si une loi interdisant la possession de deux téléphones était votée. 


          • sylvain sylvain 1er février 19:05

            @Hugo Drax
            Mes condoléances pour la ford T
            sinon j’ai peur que vous n’ayez pas tort . Ils ont tout de même quelques excuses, il parait qu’on teste les trottoirs publicitaires, on marcherait sur des écrans qui nous guideraient dans notre vie de consommateur..


          • Hugo Drax Hugo Drax 1er février 20:02

            @Hugo Drax

            séant → céans ( arf, ce drapeau arc-en-ciel, inconsciemment ça fait des choses )


          • sylvain sylvain 1er février 19:41

            plait t il ?


            • San Jose 1er février 20:59

              Ma mère emploie encore tous les jours une boîte d’allumettes achetée avant la guerre. 


              • sylvain sylvain 2 février 12:39

                @San Jose
                la mienne a toujours le même rouleau de PQ !
                comme quoi quand on veut


              • joletaxi 1er février 21:39

                c’est ahurissant y compris dans les commentaires

                ce marronnier ressort périodiquement, alors que c’est d’une imbécilité crasse,et on a beau démontrer que cela ne saurait plus exister dans une société où l’information circule immédiatement, il y a toujours un clampin, vert, mais on s’en serrait douté, pour réclamer lois, réglementations, coercition , et un politique décérébré pour en profiter pour laver plus blanc que blanc, alors que les mêmes ,toujours à coup de règlements, normes et autres tartufferies, exigées par un autre clampin vert, se livrent à une vaste opération d’obsolescence, elle bien programmée, pour mettre en rebut ,électroménager, voitures, chauffages etc, encore parfaitement fonctionnels,car d’une qualité et d’une fiabilité en hausse constante.

                tiens si ça intéresse quelqu’un, j’ai un nokia 3310, increvable, je vous le cède à un bon prix

                mais quelle bande de ....


                • sylvain sylvain 2 février 12:09

                  @joletaxi
                  les marroniers me rappellent l’école, pas trop envie de les ressortir

                  "on a beau démontrer que cela ne saurait plus exister dans une société où l’information circule immédiatement

                  « 
                  je serais curieux de voir cette démonstration, jamais entendu parler

                   »se livrent à une vaste opération d’obsolescence, elle bien programmée

                  "
                  en général quand on vient de prouver une chose on ne donne pas un exemple qui contredit cette même chose dans la phrase d’après . L’obsolescence par changement de norme est une technique très classique aujourd’hui, vous auriez pu par exemple citer en exemple la vignette pollution, qui est un cas d’école, que j’expliquais dans cet article

                  D’autre part il me semble ne demander aucune loi ou coercition quelconque, mais inciter les gens à soutenir une asso qui se bat contre ces pratiques


                • joletaxi 2 février 13:25

                  @sylvain
                  jamais entendu parler

                  ... ben non, suffit de réfléchir, cela a déjà été maintes fois expliqué, et j’en donne des exemples plus bas
                  aucune firme ne se risquerait à ce genre de pratique, ce serait suicidaire, à une époque où la moindre suspicion vous ruine des années ed’effort pour établir une renommée

                  L’obsolescence par changement de norme est une technique très classique

                  ...
                  que je sache, les normes ne sont pas le fait des industriels,et dans le cas de l’automobile c’est flagrant

                  ne demander aucune loi ou coercition quelconque

                  .. les lois adoptées sur ce sujet ont été inspîrées par le saint esprit ?


                • sylvain sylvain 2 février 14:27

                  @joletaxi
                  expliquer n’est pas démontrer, et vous contredisez votre théorie plutôt que de l’illustrer . D’ailleurs apple a été, plus que suspecté, condamné pour obsolescence plusieurs fois et ne s’est absolument pas suicidé pour autant . Les entreprises font des calculs coût/bénéfice et ne sont visiblement pas d’accord avec les votres, peut être ont elles tort d’ailleurs

                  "que je sache, les normes ne sont pas le fait des industriels

                  "
                  Vous devriez vous renseigner sur une pratique qu’on appelle le lobbying, qui est devenue plus que courante, et parfaitement complémentaire d’une autre pratique appelée pantouflage en pleine recrudescence elle aussi . Pas mal de députés européens ont alertés sur le fait qu’ils ne font plus que ratifier des documents directement écrits par ces lobbys

                  Et je ne connais pas l’emploi du temps du saint esprit, il parait qu’il est de toutes façons impénétrable


                • joletaxi 2 février 14:31

                  @sylvain

                  apple condamné ? kesako ?

                  ah le lobbying des industriels pour renforcer les normes qui rendent leurs produits invendables, VW en est la tête de gondole


                • Aff le loup 2 février 15:49

                  @joletaxi « c’est ahurissant y compris dans les commentaires »

                  Oui, c’est le but de la manoeuvre ! Vous pensez bien que c’est pas ici sur Agoravox qu’on aura la présentation de ces notions de FMDS et des solutions a savoir le SLI ! Partant d’une formulation comme « obsolescence* programmée », on est tout de suite dans le complot : « on » (?) programme, à l’insu de notre plein gré, l’obsolescence* de tout, de l’Homme, de la Nature, de l’Univers...Bou ouh ouh mais qu’est ce qu’il nous arrive ? qui nous veut tant de mal ? qu’est ce qu’on peut faire ? etc. ? Reponse globale : « on » désigne des boucs émissaires !

                  *obsolescence : nom féminin, fait d’être, de devenir périmé, déprécié (machine, procédé).


                • Kylo REN 42 Elric42 2 février 15:52

                  @Aff le loup

                  Demande plutôt à Xeno si t’es pas en train de parler à toi-même, Vanessa, on gagnera du temps de vie « utile » ! smiley


                • joletaxi 1er février 21:50

                  j’avais pas vu... je ne lis plus les articles de gogoravox depuis longtemps

                  Miele arrive en tête... ben oui, à ce prix là, on achète 2 ou 3 brandt

                  expérience vécue avec un séchoir miele, en rade après 10 ans

                  la pièce existe... 340 euros, et pas trop sur que la carte électronique n’est pas morte au passage

                  séchoir nouvelle génération, en promo(bosh) 785 euros

                  vous faites quoi ?

                  micro onde LG, 5 ans, panne de magnétron, réparation gratuite sans discussion.

                  vous l’avez établie comment votre liste ?

                  sans compter que ces nouvelles obligations« légales » vont au passage augmenter les prix, pour un bénéfice dérisoire, sans objet pour la plupart des consommateurs.

                  tiens Fiat garantit toute sa gamme 10 ans, heureusement que vous êtes là pour demander encore plus de lois


                  • sylvain sylvain 2 février 12:13

                    @joletaxi
                    Ben si vous lisiez un peu attentivement vous vous douteriez qu’elle est publiée par HOP, qui réalise des enquêtes sur les produits qui leur paraissent les plus sensibles .

                    "ces nouvelles obligations« légales » vont au passage augmenter les prix, pour un bénéfice dérisoire

                    "
                    de quelles obligations parlez vous ??


                  • joletaxi 2 février 13:26

                    @sylvain

                    maintenir un stock de pièces a un coût, que le consommateur final payera


                  • sylvain sylvain 2 février 13:49

                    @joletaxi
                    ce n’est pas une obligation légale . Je préfèrerais pour ma part des produits qui durent longtemps que des produits qu’on répare souvent, et cela aura forcément un cout, mais ça me semble être un bon cout
                    Regardez par ex un lave linge de bonne qualité et un de mauvaise : les 2 nécessitent à peu près autant de matières premières ( la qualité n’est pas, en général, plus lourde), le même cout humain et énergétique de transport et de vente . La différence de prix sera justifiée par : des ingénieurs et des ouvriers plus compétents, et donc mieux payés et moins interchangeable et des pièces qui seront plus chers pour les mêmes raisons, avec les mêmes conséquences .
                    moi ca me plait comme cout


                  • joletaxi 2 février 14:02

                    @sylvain
                    ben ou est le problème ?
                    achetez du Miele, et foutez nous la paix

                    chacun voit midi à sa porte, vous assumez vos choix, et cela m’indiffère, ne vous occupez pas des choix des autres, et surtout, arrêtez cette continuelle exigence « citoyenne » qui conduit à une vraie folie législative sur tous les sujets on étouffe

                    en Belgique, un voleur de vélos(récidiviste il est vrai) a été condamné à 3 ans de prison, au motif de crimeécologique,le juge estimant que la personne délestée de son vélo a du recourir à un moyen de transport sans doute « méchant avec Gaia »
                    on nage en plein délire non ?


                  • sylvain sylvain 2 février 14:21

                    @joletaxi
                    désolé pour votre voleur de vélo mais je ne vois pas vraiment le rapport . Je n’ai non plus aucune envie de vous contraindre dans vos choix, même si vous reconnaitrez surement que vivre en société, c’est aussi discuter des choix de chacun si ils impactent clairement la société
                    Quand à vous foutre la paix, je ne suis pas venu agiter mon article sous votre nez en vous sommant de le lire, ce serait peut être à vous de vaquer à d’autres occupation si celle ci vous ennui ou vous énerve
                    Et je n’ai aucune sympathie pour la folie législative qui existe à mon avis depuis bien longtemps, je préfèrerais vivre nu et sans code pénal ! Mais c’est l’hiver...


                  • joletaxi 2 février 14:42

                    @sylvain

                    j’ai cru déceler que vous vous préoccupez surtout de la catastrophe écologique de ce monde de consommation, qui vous horrifie
                    Or on assiste pour le moment à la naissance d’une véritable religion, du gaia correct, dont vous êtes par vos actions un promoteur.
                    Donc cela me concerne, car sur ce sujet je suis complètement athée
                    si je réagis à votre article, c’est parce que l’on ne peut laisser se répandre cette idéologie, de contraintes et de privations inutiles.

                    et perso, je préfère, comme le regretté Jean Yan, siroter un cocktail ,allongé au soleil au bord d’une piscine la main sur cuisse bronzée d’une jeunesse, quoi que par ces temps de féminisme....


                  • sylvain sylvain 2 février 15:15

                    @joletaxi
                    Notre société fonctionne sur la contrainte, très peu de gens font ce qu’ils font parce que ça leur plait, et surement pas ceux qui font les choses essentielles, qui sont toujours les plus contraints .
                    Je vous répète n’avoir moi non plus aucune sympathie pour les normes et autres codes pénaux, même si ils sont parfois indispensables, et j’aimerais qu’on les limites à l’indispensable. En plus si vous regardez bien la plupart des normes écologique mises en places, vous voyez bien que leurs motivations, ainsi que leurs conséquences n’ont rien d’écologiques, comme la vignette crit’air


                  • mimi45140 1er février 21:59

                    Mais vous osez toucher à notre Sacro Saint PIB, notre modèle même si il va à sa perte ne sais que se nourrir de croissance,dans des biens de consommation courant. 

                    Je pense que le vrai produit de qualité est moins rentable a vendre que du moyen de gamme pour les industriels, votre statistique sur les laves linges ne me donne pas l’envie de prendre du Miele car au vu du prix du produit par rapport à bien des marques,je me dis que le client à du le faire réparer plus souvent et que la panne à 300 € sur un produit à 1000 € est plus assimilable que 200€ sur un produit à 500€ et dans ce cas ne prouve pas une grosse différence de qualité mais plutôt un bon marketing.

                    Je pense que l’obsolescence doit arriver par l’évolution technique , si cette dernière va dans le bon sens,car bientôt nos voitures consommeront comme en 1960 grâce à la technologie car au lieu d ’inventer la 2 CH de 2020 avec 500 kg 30 chevaux et 2,5 litres au cent les constructeurs nous inventons le SUV 9 places 2150 kg hybride et 8 litres au cent, je ne critique en rien les constructeurs car je ne suis pas sur que les voitures type 2cv de 2020 trouverais preneur, dans les pays de l’est les gens ne veulent pas des DACIA neuves mais des AUDI d’occasions.


                    • sylvain sylvain 2 février 13:41

                      @mimi45140
                      Je garde la naïve illusion qu’on peut changer de logique, je ne vois de toutes façons aucun chemin pour continuer comme ça et vivre bien en tant qu’humains. L’ennui c’est que je ne vois pas bien non plus comment faire pour la changer cette logique, mais on trouvera peut être .
                      Je partage votre constat sur les marques aujourd’hui, l’impression que ça me donne c’est que si vous voulez un produit qui dure 2 ans ce sera 200 euros, pour 4 ans 400 etc et que cela suit une logique commerciale et absolument pas technologique


                    • Loatse Loatse 2 février 08:59

                      Mes enfants ont voulu me faire plaisir et remplacer ma vieille télé couleur de 30 ans d’âge qui marchait encore par un écran plat... l’appareil a duré 2 ans, son successeur 2 ans et demi... (il parti que c’est le système led qui a rendu l’âme ; plus de son ni lumière, rien, fichu, poubelle !)

                      idem avec les imprimantes (de marque), même durée de vie, problème revenant avec échange sous garantie...parait que ceux ci ont été condamné au vu du nombre de plaignant et de la dimension du foutage de gu... e

                      Les frigos, ce sont les joints qui cèdent en premier (faits dans un plastique semi rigide)

                      Les micro ondes dont la peinture s’émiette à l’intérieur...

                      les mobiles (même de marque) et ordi portables qui ne gardent plus la charge ou si peu au bout d’un certain temps

                      Les fixes dont l’affichage s’estompe (3 en dix ans)

                      Bref tout ceci hormis le cout faramineux pour l’acheteur produit des montagnes de déchets, (y compris les frigos alors qu’un frigidaire (la marque) durait une vie quoi !) génère un max de pollution en partant de l’autre coté du monde en containers...

                      Tiens, ca me rappele l’histoire vraie de notre poisson qui part se faire traiter (le rendre plus lourd en le piquant) dans des usines en CHINE avant d’être réintroduit sur le marché français...

                      (je digresse encore mais qui peut m’assurer le virus machin ne résiste pas à la congélation humpf ???)

                      Bref, il y a tout de même un ras le bol généralisé, et donc l’entreprise qui demain mettra en avant la solidité de ses produits, leur durabilité, a des chances de remporter un grand succès commercial... y compris si elle revient au paiement en 3 fois sans frais par prélévement courant il y a encore dix ans de cela. (utile pour les cdd, les chomeurs, bref ceux qui peuvent mais dont le statut est refusé par les boites de crédit et donc qui se rabattent sur le bas de gamme)...

                      Après pour faire en sorte que le client remplace le produit avant qu’il ait rendu l’âme, il suffit de changer la gamme, (nouvelle technologie, nouveau design)

                      l’ancien modèle plutot que de voyager, ira sur le marché de l’occasion faisant des heureux.


                      • joletaxi 2 février 09:53

                        @Loatse

                        est-ce que par hasard, il n’y aurait pas en permanence un gros nuage noir au dessus de votre tête ?
                        ou bien vous hébergez un chat noir dans la sous pente ?
                        j’ai une imprimante canon de 15 ans dont je recharge les cartouches:impec
                        j’ai plusieurs ordinateurs, dont 1 G3 mac:imêc
                        mon frigo LG a 12 ans, comme neuf
                        mon micro onde LG ,réparé sous garantie, un must
                        les gsm, à part que je n’utilise pas toutes les possibilités, impec
                        et j’ai toujours un 3310 Nokia, qui fonctionne
                        tous les produits, sans exception ont fait d’énormes progrès, en qualité et fiabilité, car celle-ci est devenue un argument de vente(Miele a bati son entreprise là dessus, mercedes bmw, audi porsche..
                        et ce bon Carlos a sauvé Renault qui fabriquait des poubelles en étant intransigeant sur la fiabilité, Peugeot a fait de même
                        Les japonais ont envahi le marché US avec comme argument la fiabilité.
                        Tout ce’ discours imbécile ,en dehors d’être ch...t, a pour conséquence des tas de « machins administratifs » qui renchérissent les produits sans aucun bénéfice pour personne.
                        Fiat garantit 10 ans ses autos, alors qu’elle a failli faire faillite car produisant des poubelles.
                        Tiens, j’ai acheté en Chine, un petit boiler au gaz, 38 euros, une merveille.
                        quel aurait été mon bénéfice de la payer 45 pour savoir que dans x ans je pourrais le réparer, pour .. 10,15,20 euros ?
                        La vérité ;nous sommes dans un monde de vieux, qui voudrait figer le présent, même revenir dans un passé fantasmé, en imposant une dictature de leur morale


                      • sylvain sylvain 2 février 12:18

                        @Loatse
                        "Après pour faire en sorte que le client remplace le produit avant qu’il ait rendu l’âme, il suffit de changer la gamme, (nouvelle technologie, nouveau design)

                        "

                        Ca peut parfaitement être considéré comme de l’obsolescence, ca dépend de la motivation qu’il y a derrière, et comme on a dit aux entreprises que leur seul but devait être le profit...

                        c’est quoi votre histoire de poisson ?? C’est la même histoire que les poulets qu’on gonfle à l’eau ?


                      • sylvain sylvain 2 février 13:17

                        @joletaxi
                        ravi de voir que vous avez du bol avec vos machines, c’est visiblement pas le cas de tout le monde .

                        "Tiens, j’ai acheté en Chine, un petit boiler au gaz, 38 euros, une merveille.
                        quel aurait été mon bénéfice de la payer 45 pour savoir que dans x ans je pourrais le réparer, pour .. 10,15,20 euros ?

                        "

                        faire des produits de qualité ce n’est pas seulement les rendre réparables, c’est aussi qu’ils tombent moins en panne ( ca semble évident non ??) . Du coup par ex payer 45 euros un produit qui dure 10 ans et 38 un autre qui en dure 5 à un intérêt que je ne détaillerai pas par respect pour votre intelligence . Tous ces chiffres étant par ailleurs sortis de nul part, inutile de s’appesantir dessus . Par ailleurs il existe d’autres valeurs que l’argent et votre bénéfice, par ex les quantités de matières première et d’énergies et plus important vous payeriez votre réparation 15 euros parce qu’elle n’est pas réalisée par un esclave moderne payé une misère, contrairement à sa fabrication

                        Votre constat d’une augmentation généralisée de la qualité des produits est tellement contraire à mon expérience que je n’essaierais pas de vous convaincre du contraire, c’est pour moi un déni de réalité . On ne trouve pas de stat donnant l’évolution des durées de vie, sur aucun produit d’ailleurs à ma connaissance, d’ou l’intérêt  du travail de HOP, mais c’est tellement évident, visible, sur tellement de produit ... Au moins concernant les imprimantes epson aété condamné et a reconnu avoir mis des compteurs de copie, leur durée de vie moyenne est aujourd’hui de 3ans ( page 4), loin de votre expérience


                      • Loatse Loatse 2 février 13:29

                        @sylvain

                        « c’est quoi votre histoire de poisson ?? C’est la même histoire que les poulets qu’on gonfle à l’eau ? »

                        c’est pas de l’intox, vu sur un doc tf1 : On injecte en CHINE au poisson (destiné au marché français notamment) des produits pour modifier son aspect, sa durée de conservation et éventuellement nous disait le doc, possibilité de le rendre aussi plus lourd au kilo, 

                        C’est juste surréaliste, tout ca !!!!


                      • sylvain sylvain 2 février 13:34

                        @Loatse
                        oh je vous crois, les poulets aussi c’est vrai
                        c’est effectivement surréaliste, et c’est devenu commun


                      • joletaxi 2 février 13:49

                        @sylvain

                        Du coup par ex payer 45 euros un produit qui dure 10 ans et 38 un autre qui en dure 5 à un intérêt que je ne détaillerai pas par respect pour votre intelligence .

                        bon
                        reprenons, car question intelligence

                        j’ai payé 38 euros un matériel qui convient parfaitement et qui risque de tomber en panne dans x années ?, et dont il n’ya aura sans doute pas de pièces disponibles à ce moment
                        par contre, si le constructeur stocke des pièces (dont le coût ne sera pas dérisoire) pendant 10 ans, par ex. cela aura un coût, et j’aurais payé peur-être 45 euros pour le même matériel
                        vous compris ?

                        et encore une fois, toutes les marques gagnent en qualité, la moindre suspicion d’une quelconque défaillance vous ruine votre entreprise en quelques « clics »

                        toutes les imprimantes ont un compteur de copies, pour vous forcer à acheter des cartouches de la marque, mais comme vous êtes intelligent, vous aurez comme moi, qui ne suis guère futé, trouvé en 2 clics la façon de contourner ce dispositif.

                        et bien sur, la réparation a un coût, inabordable dans nos contrées du fait de notre modèle social
                        heureusement,il y a des pays qui sont heureux, de pouvoir nous construire des matériels, généralement performants, surs, durables,dont nous ne pourrions même pas envisager l’achat s’ils étaient fabriqués chez nous.
                        Et comme par un heureux hasard, cela leur permet de sortir de la misère , et d’envisager de rejoindre notre niveau de confort et de sécurité, elle est pas belle la vie ?
                        et cela est vrai aussi pour les produits agricoles, à bas cette imbécilité du consommer local, faisons oeuvre utile, achetons des produits venus de pays au climat plus favorable, et paratageons avec eux un peu de notre prospérité
                        consommer local est le paroxisme de l’égoisme, une des caractéristiques la plus troublante des « écolos »


                      • joletaxi 2 février 13:53

                        @Loatse

                        cela paraît logique votre truc, d’ailleurs si c’est sur tf1

                        envoyer et rapatrier de Chine, en conservant la chaîne du froid, du poisson , pour gagner quelques % sur le poids me semble un bon calcul non ?
                        irréaliste ? impraticable ?
                        sis si c’est sur tf1


                      • sylvain sylvain 2 février 14:48

                        @joletaxi
                        vous devenez méprisant et vous contredisez de plus en plus .
                        "toutes les imprimantes ont un compteur de copies, pour vous forcer à acheter des cartouches de la marque

                        « 
                        Mais alors d’après vous ces marques devraient être ruinées en quelques clics !

                         »Et comme par un heureux hasard, cela leur permet de sortir de la misère , et d’envisager de rejoindre notre niveau de confort et de sécurité, elle est pas belle la vie ?

                        « 
                        Le système industriel capitaliste s’est de tout temps exclusivement appuyé sur la misère pour la production des besoins fondamentaux, il n’a jamais réussi à fonctionner autrement . Et si d’après vous nous ne pouvons même pas envisager de consommer (ou même réparer) des biens produits par des gens correctement payés, comment comptez vous faire quand ils auront » rejoint notre niveau de confort" ??


                      • sylvain sylvain 2 février 14:59

                        @Elric42
                        parceque joeletaxi et jc _lavau sont en réalité la même personne ?


                      • JC_Lavau JC_Lavau 2 février 15:05

                        @Elric42. Je t’encourage à faire appel à ton psychiatre, pour qu’il te prête main forte.


                      • Alain 2 février 20:01

                        @joletaxi
                        Les japonais ont envahi les USA... C’était dans les années 60/70.. depuis les grands fabricants japonais ont externalisé leur usines dans les pays asiatiques à bas cout. Il y’a belle lurette qu’on ne trouve plus de Made in Japan chez Sony, Panasonic, Shimano et autres....
                        Les audi, Porsche, BMW ne sont pas de meilleures qualités que les autres. C’est un doux rêve. Toutes les marques automobiles ont les mêmes fournisseurs qui leur fournissent les mêmes pièces (fournisseurs de rang 1 par exemple). Les chassis sont « mutualisés » pour faire des économies d’échelle. Les voitures du monde entier sont en « plastique ».
                        Les produits ont fait d’énormes bonds qualificatifs et de fiabilité dans les années 90 parce que les niveaux de qualités japonais étaient tellement hauts qu’il a fallu bien faire de la qualité pour concurrencer.. Puis, les niveaux de qualité ont ensuite diminués parce que c’était le seul moyen de faire de la productivité et maintenant on fait de la merde qui en plus est jetable. Apple par exemple a fournit des claviers tous pourris (les claviers papillons) pendant des années sans se poser de questions. leur téléphones sont nuls en autonomie et ils ne se posent pas de question non plus. D’ailleurs, les gens comme toi croient à la sainte croissance, alors pourquoi eux-mêmes se questionneraient-ils donc ?


                      • Aff le loup 3 février 13:46

                        @JC_Lavau Qu’il fasse fissa, son obsolescence programmée est pour le 29 02 2020 !


                      • joletaxi 3 février 14:11

                        @Alain
                        n’importe quoi

                        les bagnoles ont toutes gagné en qualité et fiabilité
                        Fiat dionne 10 ans de garantie sur toute sa gamme
                        vous êtes vraiment dans le n’importe nawak

                        et pour l’informatique, là encore vous délirez

                        j’ai acheté mon premier Mac un Se, à l’époque pour 5000 euros
                        quand on voit ce que n’importe quel ordi à 500 euros fait maintenant, il faut vraiment être d’une mauvaise foi crasse pour ne pas reconnaître l’incroyable saut en qualité de tous les produits ur le marché

                        et les chinois, par la force des chose s’y mettent aussi,c’est un mouvement de fond,ne pas produire de la qualité vous condamne à la ruine


                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 février 14:37

                        @joletaxi

                        Z’etes commique sur le coup. C’est comme de moi Joletaxi qui ait des moyens comparer mes achats avec Dede le smicard.


                      • Alain 3 février 19:03

                        @joletaxi
                        Mon pauvre. J’a travaillé 20 ans chez un sous-traitant automobile de rang 1 et qui plus est, dans un service qualité. Dans les années 90, sont arrivées les normes de qualité japonaises comme le poka-yoké, les 5S. Quand les constructeurs japonais ont décidé de monter des usines en Angleterre, on avait beau être un groupe international, on était trop mauvais pour être fournisseur. Puis, on a appliqué les normes de qualité japonaises et le niveau des produits s’est amélioré.. Alors qu’avant, on foutait à la poubelle des tonnes de produits qui étaient hors-cotes.
                        Ensuite, les financiers anglo-saxons sont arrivés dans les usines (et Carlos Ghosn à la direction de Renault) et comme il fallait réduire les coûts, on a réduit la qualité. Carlos Ghosn, on l’appelait le « tueur de prix ». Il fallait toujours faire moins cher. alors ce qu’on foutait à la poubelle ou ce qu’on déclassait, on a dit « bof, tant que le client ne s’en aperçoit pas... » et voilà. donc, ta voiture garantie 10 ans, c’est du marketing. Les voitures qui se sont améliorées en fiabilité, c’est juste pour la télé. La réalité, c’est des produits avec des « micro-pannes » comme ils disent ou des rappels de véhicules.

                        Bon, passons à ton mac. Des années entières de clavier papillon pourris qu’Apple a vendu sans pb et échangeait quand le client gueulait. Apple a retiré pleins de port qui ’soi-disant« ne servent plus à rien, mais vend les adaptateurs (tiens ????).. Les OS X sortent tous en béta grand public depuis quelques années et pas en version finale. Ils ont sortis le logiciel »plans" avec des bugs pas possible. Pour le mac, ma femme infographiste en utilise depuis 1989. Il y’a eu plusieurs périodes dans les mac, mais de là à dire que ce qu’on a actuellement, c’est le top.... 

                        Combien de temps les français gardent-ils leur autos ? Grosso-modo 5 ans. La durée de vie moyenne d’un téléphone portable est de 3 ans.


                      • sylvain sylvain 4 février 10:01

                        @Alain
                        C’est parfois dommage qu’on ai pas les commentaires avant d’écrire les articles, ça permettrait de se baser sur l’expérience des gens, qui rendent les choses concrètes .
                         


                      • zygzornifle zygzornifle 2 février 09:15

                        Le porte couillons Charles de Gaule est déjà en obsolescence programmée car Macron parle de le remplacer sous peu ....

                        Par contre nos missiles a ogives nucléaire braqués sur les autres capitales bien a l’abris dans leurs silos ne sont pas concernés ....


                        • San Jose 2 février 09:22

                          @zygzornifle
                          .
                          Vous vous trompez, nos ogives sont constamment modernisées, en particulier quant à leur protection face aux contre-mesures. En outre le plutonium doit être de temps à autre purifié de l’américium néfaste qui s’y accumule par désintégration du Pu 241. 


                        • Aff le loup 3 février 13:47

                          @San Jose

                          Et y a longtemps qu’on a vidé les silos !


                        • gaijin gaijin 2 février 11:52

                          "On peut tout de même se poser une questions sur l’obsolescence : est-elle vraiment programmée ou fabrique-t-on seulement de la mauvaise qualité ?"

                          les deux mon capitaine ...

                          ex qualiticien en plasturgie je peux vous certifier ( humour de qualiticien ) que l’on peut impunément fabriquer des pièces ne respectant pas le cahier des charges pour gratter sur les couts de production ...

                          la logique du profit maximum conduit inévitablement a produire de la merde ...( au sens littéral du terme : on a vu des ouvriers chier dans les trémies )


                          • sylvain sylvain 2 février 12:28

                            @gaijin
                            "la logique du profit maximum conduit inévitablement a produire de la merde

                            « 

                            Ca me parait effectivement un problème de logique sociale plutot que de technique . Dans notre philosophie sociale actuelle les hommes comme les entreprises et comme tout d’ailleurs sont censés se gaver au maximum sans aucune considération pour le reste, sinon ils vont à l’encontre de leur »nature" et c’est mal, voir répréhensible .
                            Cette philosophie, heureusement réellement adoptée par très peu de gens, est un acide social en train de nous ronger depuis bientôt 40 ans, et clairement imposée par une élite à des gens qui n’en veulent pas mais n’arrivent pas à s’en débarasser . Elle est devenue structurelle, dans le sens ou les règles, les lois aujourd’hui favorisent clairement ces comportements


                          • gaijin gaijin 2 février 13:07

                            @sylvain
                            « heureusement réellement adoptée par très peu de gens »
                            non quasi tout le monde ...parce qu’en tant que consomacteurs on fait le même choix ... et moins on a d’argent plus on tend a acheter de la merde a pas cher ...


                          • sylvain sylvain 2 février 13:33

                            @gaijin
                            Il est possible que je sois un peu optimiste, après tout je connais surtout mon milieu et il n’est pas forcément représentatif .
                            Mais quand même, acheter de la merde pas cher quand on a pas d’argent n’est pas pour moi un comportement spécialement égocentrique, c’est un comportement souvent un peu stupide ( elle finit par couter plus cher ) mais en grande partie contraint
                            Sinon je suis d’accord pour dire que le schema du produit de merde pas cher et consommé en masse est un vrai problème . Notre société ne devrait pas l’encourager, ce qu’elle fait en permanence


                          • oncle archibald 2 février 13:04

                            Le matériel informatique de bonne qualité, ordinateurs, imprimantes, scanner fonctionne parfaitement pendant de très longues années, mais les constructeurs arrivent quand même à vous obliger à dépenser beaucoup d’argent par le biais des logiciels, des pilotes, des consommables qui ne sont plus fabriqués, etc ...

                            Le nouvel ordinateur sous système XXX ne peut plus faire fonctionner la vielle imprimante qui ne le reconnait pas, le fort couteux et très performant logiciel professionnel doit être mis à jour à chaque nouvelle version, même si les nouvelles fonctionnalités ne vous intéressent pas car si on en saute deux ou trois le « dernier jus » ne sait plus ouvrir vos anciens fichiers, etc etc ....

                            Il y a donc clairement une volonté d’obliger à posséder du matériel et des logiciels récents, et donc à sortir son chéquier !


                            • sylvain sylvain 2 février 13:26

                              @oncle archibald
                              l’obsolescence par mise à jour technologique est la plus répandue dans l’informatique . Elle est parfois d’ailleurs justifiée, pendant longtemps les progrès techniques ont été rapides et réels . Elle est aussi souvent artificielle et destinée à vous faire consommer

                              Il est intéressant, comme vous le faites remarquer, de constater que tant que cette progression réelle existe, on ne se retrouve pas avec du matériel qui lâche à tout bout de champs, les constructeurs ne se donnent pas la peine de faire du mauvais matériel . On a tous remarqués ( même joletaxi, pourtant dubitatif ! ) que les premiers portables ( ordi ou telephone ) sont increvables 


                            • joletaxi 2 février 13:30

                              les constructeurs ne se donnent pas la peine de faire du mauvais matériel

                              en effet ce serait complètement idiot, tout le monde est d’accord

                              et l’obsolescence technique est inéluctable, rien ne vous oblige à suivre le mouvement, mon nokia 3310 permet toujours de téléphoner

                              c’est un fort mauvais procès, comme celui de l’obsolescence matérielle, cela n’a aucun sens


                              • sylvain sylvain 2 février 14:57

                                @joletaxi
                                vous me fatiguez avec votre nokia, qui est d’ailleurs un bonne illustration de l’obsolescence .Tant qu’une technologie évolue rapidement, on peut constater, comme avec les premiers tel portables, que les objets liés à cette technologie sont increvables . Ca ne vaut effectivement pas la peine de faire du mauvais matériel puisqu’il sera obsolète dans 3 ans .
                                Trouvez moi un portable sorti aujourd’hui qui durera 20 ans . Ne perdez pas votre temps, ça n’existe pas


                              • oncle archibald 2 février 15:03

                                @joletaxi

                                Dites moi svp qui utilise toutes les fonctionnalités de Excel, logiciel de calcul très répandu ? J’ai acheté Excel 1.3 en 1986 avec mon premier ordi, un Mac SE 20 !

                                Je pense qu’il possédait déjà bien plus de fonctions que celles dont la plupart des utilisateurs se servent aujourd’hui !

                                En revanche avec Excel 14 (de 2011) que j’utilise aujourd’hui encore il n’était pas possible d’ouvrir les vieux fichiers sans faire d’interminables simagrées pour les « convertir ». Idem avec Word ! Idem avec vielle mais excellente imprimante Epson A3 à jet d’encre qui ne reconnait pas mon « nouvel » ordi Imac de 2011 ! C’est nécessairement une volonté « commerciale » !


                              • joletaxi 3 février 13:55

                                @oncle archibald

                                je note que vous n’avez aucun soucis de matériel, pourtant... l’obsolescence et toussa ma bonne dame

                                 sur la question des logiciels vous n’avez pas tort, mais vous n’empêcherez pas les développeurs de continuellement améliorer leurs produits, c’est leur corps de métier, et rien ne vous empêche d’en rester à l’ancienne version.... ce qui dès que vous allez sur le net vous bloque immédiatement.

                                est-ce « manigancé », ? je serais curieux de voire comment vous pourriez en apporter un début de preuve ?


                              • joletaxi 3 février 14:03

                                @sylvain

                                on va en rester là, discuter avec vous me fait penser à ces témoins de Jehova et autres « prédicateurs »qui sonnent à votre porte

                                et mon nokia permet toujours de téléphoner
                                j’ai un iphone4 qui me donnait satisfaction jusqu’à ce qu’il fasse trempette , réparation ( car cela reste réparable) était déraisonnable

                                tiens la fiat 500 de mon épouse devrait avoir un entretien, 168000 kms, et pas une panne, pas une goutte d’huile ne manque, ils ont pas du lire votre « poulet » chez Fiat(qui il y a 20 ans avait la réputation de produire des poubelles, ce qui prouve que tous les industriels ont assimilé le fait de gagner en fiabilité)

                                bon, il fait beau(un drame selon certains....) et ...


                              • pasglop 3 février 19:07

                                @joeletaxi
                                Peut-être ne faut-il pas assimiler l’amélioration continuelle des produits (encore faudrait-il s’accorder sur le terme amélioration) et l’incompatibilité entre elles des versions d’un même logiciel.
                                Par incompatibilité j’entend l’impossibilité de fournir et surtout d’enregistrer et de lire un même fichier alors que le format est censé être le même d’une version à l’autre.
                                Mieux, un logiciel tiers sera lui capable de faire toutes ces opérations quelle que soit la version du logiciel utilisé au départ.
                                Je ne donne pas de noms, hein, j’voudrais pas faire de la peine...

                                Vous appelez ça comment ?

                                Alors évidemment, de guerre lasse, on se rabat sur les versions cloud, qui, ô miracle, n’ont pas ces inconvénients, puisque l’hébergeur est responsable de l’accessibilité.
                                Bien sur, une fois vos fichiers envoyés, ce ne sont plus vraiment vos fichiers, ils sont à ... quelqu’un d’autre.

                                @oncle archibald
                                Dans votre histoire d’imprimante, ce n’est pas elle qui ne reconnait pas votre système, c’est l’inverse.
                                En cause, la logique du constructeur qui se dit, voyons, j’ai vendu x versions de cette Epson A3 il y a tant d’années, il doit en rester tant en fonctionnement.
                                Développer un nouveau pilote (interface) pour tel nouveau système, ça va me coûter combien ?
                                La réponse est trop, toujours trop, puisque statistiquement, le nombre de gens qui utilisent à la fois cette imprimante et ce nouveau système, c’est peanuts, rien, nada.
                                La plus-value a été faite il y a longtemps, elle ne repassera pas...


                              • troletbuse troletbuse 2 février 23:14

                                Premiére regle à appliquer : l’obsolescence de nos politicards Pour la Lremie, ils étaient obsolescents à leur naissance.


                                • Trelawney Trelawney 3 février 07:39

                                  L’obsolescence programmée est un concept économique observé par un économiste américains dans les années 20. Il prédisait un effondrement économique, car les consommateurs de l’époque ne recherchaient pas la nouveauté et consommaient moins.

                                  Celui qui des le départ de son activité a mis en place l’obsolescence programmée est Porsche avec sa Porsche 911 qui s’améliore tous les 2 ans, ça qui incite le consommateur à la remplacer. On fait pareil pour les smartphones, la hifi ou les ordinateurs. On le fait aussi avec les contrats d’assurance, les abonnements et même les crédits.


                                  • titi 3 février 08:53

                                    @Trelawney

                                    « Porsche 911 qui s’améliore tous les 2 ans, ça qui incite le consommateur à la remplacer »
                                    C’est assez drôle comme exemple...
                                    Car justement un des atouts de cette voiture vanté par ses aficionados c’est l’intemporalité de la ligne…
                                    Une voiture qui ne se démode pas pour illustrer l’obsolescence c’est amusant.


                                  • Trelawney Trelawney 3 février 15:37

                                    @titi
                                    Comme un nouveau modèle de Porsche 911 est qualitativement meilleur que son ancien, les propriétaires revendent pour acheter la nouvelle. C’est aussi cela l’obsolescence programmée. Parce qu’une voiture annoncé pour faire 1 millions de km sans problème aurait vite fait de mettre en faillite la société qui la fabrique.


                                  • pemile pemile 3 février 15:45

                                    @Trelawney "Parce qu’une voiture annoncé pour faire 1 millions de km sans problème aurait vite fait de mettre en faillite la société qui la fabrique."

                                    A prix égal, sûrement pas !


                                  • joletaxi 3 février 16:14

                                    @pemile

                                    porsche avait étudié le problème, une voiture « advitam »

                                    mais tout indiquait que cela n’intéressait personne

                                    sinon, une porsche 356 A ou B et même C coûte un peu plus de 150.000 euros
                                    le prix des 911 s’envole
                                    encore une firme qui n’a pas lu cet article ?

                                    tiens, malgré toutes les primes, avantages et normes Gaia compatibles(primes volées dans la poche des autres comme d’hab)le SUV reste la voiture la plus achetée

                                    parfois on s’demande...


                                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 février 16:58

                                    @joletaxi

                                    Une A 110 aussi est très recherchée ...et encore plus rare ...malgré son quatre cylindre en ligne et transversal Renault. Sur qu’une signature Gord sur les caches culbu fait la différence.


                                  • mimi45140 3 février 17:57

                                    @Trelawney
                                    Il y a quelques années Honda à vendu ces Civic avec une garantie kilométrage illimité,mais il fallait faire l’entretien chez eux et comme chez Honda l’entretien coute cher je ne suis pas sur que ce soit le plus rentable.


                                  • bebert 3 février 11:36

                                    La vie n’est elle pas une obsolescence programmée ?


                                    • tashrin 3 février 14:38

                                      @bebert
                                      Je prefere la voir comme une maladie sexuellement transmissible incurable et mortelle dans 100% des cas :)
                                      Mais c’est pas mal non plus !


                                    • tashrin 3 février 11:45

                                      Je suis d’accord, ... mais vous vous trompez de cible...

                                      Une loi n’y suffira jamais, les fabricants ayant tout loisir de s’en exonérer

                                      Le seul levier d’action est le consommateur. Le jour où les gens comprendront que le seul droit de vote efficace dont ils disposent se situe dans leur portefeuille et qu’ils ont le pouvoir d’influer sur le monde qui les entoure en choisissant à qui et pourquoi lâcher leur pognon, on aura tous fait un grand pas en avant.

                                      Les lois visant à limiter l’impact des Grandes surfaces pour protéger le commerce de proximité sont légion, mais completement inefficaces. C’est le changement d’attitude des consommateurs qui met fin à leur toute puissance... le reste c’est du vent

                                      Si les consommateurs redirigent leurs dépenses vers des produits plus chers (et oui...) mais plus durables, et que les machins chinois à usage unique ne se vendent plus... Les lineaires s’en trouveront transformés.

                                      Ca nécessite du pouvoir d’achat bien entendu (faut pouvoir financer l’acquisition d’un bien plus cher), mais surtout éducation et gestion des priorités. 


                                      • tashrin 3 février 11:58

                                        @tashrin
                                        Ca pose également une autre question... 
                                        Le durable est réparable, certes. Mais il faut de la main d’oeuvre pour cela (yen a plus bcp...), et que le côut des réparations ne soit pas supérieur au coût de production de la machine.
                                        Et donc la question de production delocalisée dans les pays à bas coûts salariaux redevient centrale... Puisque les reparateurs eux seront dans les pays utilisateurs


                                      • mimi45140 3 février 18:08

                                        @tashrin
                                        Un coût de réparation supérieur , le problème est le mot coût, un chômeur en moins, des matières première épargnées, des transports limités, combien cela vaut ou plutôt combien cela nous est pas vendu a sa juste valeur, si les produits étaient vendus le vrai prix ils seraient économiquement réparables. 


                                      • sylvain sylvain 4 février 10:21

                                        @tashrin
                                        je suis assez d’accord, mon article visait surtout à faire connaitre cette association, mais on peut jouer sur différents tableaux .
                                        Parce que c’est très difficile aujourd’hui de savoir si vous achetez un objet qui est fait pour durer, et le fait qu’il soit cher ne fait pas tout ( regardez apple), même si espérer trouver un objet de super qualité qui soit aussi le moins cher est illusoire .
                                        J’espère juste qu’ils ne finiront pas par faire un enième label que personne ne regarde.


                                      • sylvain sylvain 4 février 10:22

                                        @mimi45140
                                        yes mimi, je suis tout à fait d’accord


                                      • tashrin 4 février 14:56

                                        @mimi45140, Sylvain
                                        oui, je suis d’accord 
                                        Mais il n’empeche que le cout de reparation ne peut exceder le cout du produit neuf, sinon on ne répare pas... 
                                        Or comme les biens sont produits dans des pays à bas couts salariaux mais réparés dans les pays à fort cout de main d’oeuvre, ya un effet ciseau qui nécessite qu’on change une variable de l’équation


                                      • mimi45140 4 février 14:08

                                        Il y a aussi un élément pas négligeable lorsque l’on répare, la satisfaction d’avoir réussi quelque chose, dans un monde de consommateur nos seuls actes ce résume à faire le bon achat,obtenir, la plus grosse réduction,l’affaire du siècle.

                                        Je suis toujours plus content lorsque j’ai réussi à réparer mon sèche linge, mon four ou autre, ce n’est pas toujours économiquement rentable mais quelle satisfaction une amie ce félicitait de la durée de vie de son sèche linge MIELE 15 ans, le mien début de gamme Auchan à duré 22 ans, il était entretenu dépoussiérage tous les 2 ans(pas rentable ) 2 courroies a 20€ changées (pas rentable vu qu’il faut tout démonter)mais je préfère perdre mon temps à réparer que de le perdre à gagner de l’argent pour consommer.

                                        Combien cela vaut lorsque mon petit fils de 5 ans qui chez lui jette l’objet défectueux dans la poubelle court dans mon atelier chercher un tournevis (l’outil magique pour lui)et on démonte,la réparation n’est pas possible à tous les coups mais nous cherchons et les quelques fois ou l’objet fonctionne je suis content de voir la joie de mon petit fils et les fois ou cela ne fonctionne pas ce n’est pas grave, pour les vis ALC il existe des petits coffret pas cher avec toute sorte d’empreinte, on répare aussi pour donner une valeur à sa vie.


                                        • tashrin 4 février 15:00

                                          @mimi45140
                                          Hélas, la sagesse n’est jamais en solde... :)
                                          record battu : quand j’etais etudiant, j’ai recupéré la machine à laver d’un pote qui demenageait, qui lui meme l’avait récupérée de ses parents, qui l’ont achetée en 1979 (mon année de naissance :))
                                          Je l’ai gardée jusqu’en 2007, et elle est morte car le tambour est resté coincé et qu’on a dû l’ouvrir au burin pour sortir les vetements à l’interieur
                                          28 ans... quelle machine achetée aujourd’hui durerait 28 ans ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

sylvain

sylvain
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès